• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > « Il convient de mesurer l’impact de ses propos »

« Il convient de mesurer l’impact de ses propos »

Au fil des articles, des émissions, des critiques bien pensantes, des campagnes d'indignation collective, je vois revenir encore et encore cette terrible phrase : "Il convient de mesurer l'impact de ses propos".

Cette phrase m'effraie et me révolte au plus haut point.

Cette phrase nie purement et simplement l'intelligence et le libre arbitre de l'auditeur, du lecteur, du télespectateur.

Non !

Le "peuple" n'est pas un mouton shooté au G.H.B. !

Le peuple est composé d'invididus que la nature a presque tous dotés de neurones en bon état de marche.

Si certain sont assez cons pour interpréter de travers, c'est le responsabilité à eux, pas celle de l'auteur des propos mal interprétés.

La blague de Tex était nulle (encore que ... dans le genre bête et méchant ...).

Le constat de Finkielkraut sur le obsèques de Jean Philippe SMET était saugrenu.

Le commentaire accompagnant l'affiche de Ménard n'était pas drole.

La crèche de Noël, le Sapin de Noël, les décorations de Noel dans les établissements et lieux publics Français sont des traditions locales qui n'ont plus grand chose à voir avec la réligion depuis longtemps (depuis que Coca Cola a remplacé Saint Nicolas par un Alcoolique habillé en rouge peut-être) et qui ne remettent absolument pas en cause la laïcité de la république. A vrai dire, elles sont mêmes plus anciennes que la religion au sujet de laquelle on fait polémique (les saturnales).

Une croix au-dessus de la tête d'un pape n'a rien de religieusement ostentatoire.

Un footballeur qui se déguise en basketteur noir des années 80 (harlem globetrotters) pour une fête déguisée est juste ridicule (et c'est le but d'un déguisements de fête).

Autant je comprends et j'approuve les polémiques concernant les propos délibérés de certains politiciens visant clairement à provoquer la crispation et le clivage (social, racial, culturel, cultuel).

Autant je trouve insupportable que tout propos, tout acte, toute image, clairement sans intention de nuire, soit maintenant analysé à l'aune de son seul potentiel "polémique".

Ce n'est pas parce qu'au 19ème siècle, des comédiens se peignaient la tronche en noir pour se moquer des africains que se maquiller le visage en noir pour ressembler à un personnage particulier relève de la même intention.

Je ne parle même pas de l'humour qui, souvent met en lumière le ridicule d'une personne, d'une situation, d'un comportement, d'un accoutrement, qui toujours se doit d'être irrevérencieux (sinon c'est pas drôle) et parfoit se doit d'être choquant. 

Déjà qu'on a beaucoup de bonne raisons de pleurer, merci à tous les "bien pensants" de tous bords de nous lacher les baskets et de nous laisser rire de tout, même avec le pire mauvais goût.

Et je continuerait à rire aux blagues sur les camps de concentration, même si mon grand père est mort dans l'un d'eux. Non, il n'est pas tombé du mirador, il était communiste, ce qui est bien pire (ça c'est de l'humour de très mauvais goût).

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.57/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Christian Labrune Christian Labrune 19 décembre 2017 16:23

    Autant je comprends et j’approuve les polémiques concernant les propos délibérés de certains politiciens visant clairement à provoquer la crispation et le clivage (social, racial, culturel, cultuel).
    =====================================
    à l’auteur,
    Si vous nous donniez quelques exemples, on pourrait mieux évaluer les limites de votre humour.


    • eddofr eddofr 19 décembre 2017 18:06

      @Christian Labrune

      Par exemple, Jean Marie LE PEN, qualifiant les chambres à gaz de détail de l’histoire : aucun humour là dedans et une volonté affichée et provoquer le clivage.

      Par exemple, Nicolas SARKOZI, « Quand il y a une grève personne ne s’en aperçoit » : propos à visée clairement politique et également dénué d’intention humoristique.

      Par exemple, Emmanuel Macron à propos de ouvriers de GM&S foutant le bordel au lieu d’aller chercher un travail.

      Par exemple encore, Jean-François COPE et son « anecdote » du pain au chocolat.

      Comme je le disais, déclarations clivantes, clairement à vocation politique et non humoristique.

    • Christian Labrune Christian Labrune 19 décembre 2017 16:26

      Le peuple est composé d’invididus que la nature a presque tous dotés de neurones en bon état de marche.
      -----------------------------------------------------------
      à l’auteur,
      Cette proposition des plus résolument optimistes n’engage que vous !


      • eddofr eddofr 19 décembre 2017 18:07

        @Christian Labrune

        Prétendriez-vous nier les études scientifiques qui démontrent que tout être humain normalement constitué dispose d’un cerveau et, au sein de celui-ci, de quelques milliards de neurones ?

      • Taverne Taverne 19 décembre 2017 16:34

        Mais qui donc vous interdit de vous exprimer ? Personne apparemment ! Il est donc inutile d’exhumer avec emphase le souvenir de votre grand-père mort en camp de concentration : les fascistes ne sont pas à nos portes ! smiley

        Quant aux personnalités qui abusent des médias pour se mettre en avant, nous avons tout à fait le droit de critiquer leurs propos.


        • eddofr eddofr 19 décembre 2017 18:12

          @Taverne

          Je ne l’exhume pas, « le pôvre », il est bien où il est ... sans doute dans un tas de fumier polonais à enrichir la terre qu’il aimait tant.

          Et je n’y mets aucune emphase, mais je ne vais pas non plus passer son existence sous silence, sous prétexte qu’elle vous dérange.

          Ceci étant, vous avez raison, personne ne m’interdit de m’exprimer. 

          Parce que n’étant pas dépendant de l’opinion publique, je n’ai rien à perdre, quand bien même quelques milliers d’excités de l’indignation menaient campagne contre moi sur instagram ou Face de bouc :)

        • Zolko Zolko 19 décembre 2017 18:24

          @Taverne : « Mais qui donc vous interdit de vous exprimer ? »
           
          lui, personne (pour l’instant) mais Dieudonné est bien interdit d’expression pour ses blagues sur les Juifs.


        • Albert123 19 décembre 2017 18:55

          @Taverne

          « Mais qui donc vous interdit de vous exprimer ? »

          les associations de la haine, celles qui déterminent arbitrairement le champ de la liberté d’expression et font appliquer ce totalitarisme de la pensée avec la collaboration d’une magistrature bien trop souvent située idéologiquement sur le même plan.

          Le tout appuyé par les animateurs / journalistes des chaines TV et de la presse subventionnées qui en remettent une couche par idéologie ou simple peur d’être à leur tour censurés.

          « Quant aux personnalités qui abusent des médias pour se mettre en avant, nous avons tout à fait le droit de critiquer leurs propos. »

          Critiquer sans donner de droit de réponse aux individus critiqués c’est de la censure ou juste du pur foutage de gueule ?



           


        • troletbuse troletbuse 19 décembre 2017 17:16

          Parait qu"elle est passée chez Ardisson et ailleurs. On n’a rien entendu  smiley
          Il est vrai que c’est dans l’air du temps avec la théorie du genre et autres gay pride.

          https://www.youtube.com/watch?v=UV8suXuBL-0


          • eddofr eddofr 19 décembre 2017 18:17

            Plus ou moins drôle (plutôt moins que plus, selon moi) ... Mais si on la fait chier, j’irais jusqu’à descendre dans la rue pour la soutenir.


            • lautrecote 19 décembre 2017 21:17

              J’aime bien smiley


              • zygzornifle zygzornifle 20 décembre 2017 11:05

                « Il convient de mesurer l’impact de ses propos »...


                C’est vrai que c’est plus important la bienséance que 9,5 millions de sous le seuil de pauvreté de 10,5 millions de sans emplois et de l’explosion des repas distribués dans les restos de cœur ..... Ce pays est devenu pitoyable ....

                • erichon erichon 20 décembre 2017 14:57

                  bon d’accord !!! pas besoin de me l’expliquer 2 fois

                  Désolé smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès