• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Il faut enfermer les « antivax » « irresponsables » !

Il faut enfermer les « antivax » « irresponsables » !

Il faut enfermer les "antivax" "irresponsables" !

JPEG

Je voudrais pousser un petit coup de gueule face à cette agressivité, vacciné, pas vacciné, cette espèce de fracture sociale qui se propage et anéantit toutes les strates de la population. On commence à être habituées des traumatismes sociaux, avec ce gouvernement c'est un gros classique et c'est observable à tous les étages. Valeurs et biens se confondent dans une espèce d'amalgame infâme, voir la vidéo, nos repères sont de plus en plus opaques.

Je crois qu'il serait prompt de faire un nettoyage verbal de la situation, avec l'utilisation des mots très agressifs et omniprésents "Antivax" et "responsabilité". En fait, soyons honnêtes, les "antivax" c'est extrêmement rare, peut être chez les amish lol, par contre on a une population importante de personnes qui n'ont pas confiance en la vaccination, la confiance ce n'est pas inné, ça se gagne ! une substance précieuse à base d'honnêteté, amour, loyauté, humilité... L'état a lamentablement échoué à créer la confiance sanitaire et également dans la lutte contre le réchauffement climatique ..., bon, sachant que la première qualité en politique c'est le mensonge on comprend toute la difficulté.

Alors pourquoi qu'en face des normopathes, on a cette population de personnes qui n'ont pas confiance, j'ai quelques raisons en vrac que vous trouverez plus bas, bien sûr on pourra toujours aboyer, voire même démontrer quelles ne sont pas fondées, mais cela ne change pas le débat, la liberté de pensée est ce qu'elle est avec ces traumatismes, sachant que la vérité ultime n'est pas accessible.

Néanmoins ici la question qui est déterminante n'est pas la vérité, mais la confiance, c'est pour cette raison que dans l'hystérie collective il n'est pas bon d'interdire la critique. D'autant plus que la vérité "pure" en science doit être tempérée, les définitions sont élaborées à partir de questions pour lesquelles on n'a jamais tous les éléments pour trancher arbitrairement, d'autant plus que la controverse scientifique souvent remplace la théorie de base par d'autres affirmations, on parle de meilleurs scénarios, par exemple la gravité n'est plus une force comme de disait Newton, mais la géométrie du tissu de l'espace-temps.

A présent, le mot "responsabilité", il a du sens si vous partagez la même logique, si la logique est inversée alors le sens est modifié, c'est peut-être pour cette raison que les normopathes parlent "d'antivax" irresponsables dans leur propre logique qui n'est pas partagée. Je cite un exemple, une petite musique récurrente commence à se faire entendre, soit la stratégie de trois injections par an renouvelable et cela n'est pas prêt de s'arrêter, de ce fait, beaucoup de non vaccinés se posent la question du vaccin en continu, il est normal, sain, voire vital de se poser la question du système immunitaire, sachant que l'on devient complètement dépendant, de plus c'est irréversible, va-t-on devenir une espèce de mais transgénique lol. En fait, la question est de savoir si big pharma doit remplacer Darwin avec ces 4 milliards d'années d'évolution dans le cas d'une pandémie non létale, pour information, le taux de létalité réel, ou « infection fatality rate » (IFR), correspond au nombre de décès causés par la maladie par rapport au nombre total estimé de personnes qui ont eu la maladie, pas seulement celles diagnostiquées. Pour information, la première cause de décès reste les maladies cardiaques, avec 9 millions de morts, donc la question est largement louable. 

Je ne développe pas ici la notion de "liberté ou sécurité, il faut choisir", il suffit de s'intéresser à l'histoire où à chaque fois que l'on a modifié l'adéquation liberté/sécurité avec ces conséquences insupportables. Vous êtes un normopathe, vous détenez la vérité pourquoi pas, c'est votre droit absolu, à l'inverse si vous doutez c'est une situation saine, c'est une situation de réflexion et ce n'est pas la quantité de personne qui pense que, qui permet de savoir ou est le bon camp, l'histoire est truffée d'exemples sur le sujet, par exemple avec le régime de vichy. En résumé, toute personne normalement constituée et intellectuellement honnête ne doit pas imposer sa loi, la santé est un bien précieux, mais ce n'est pas une valeur, la liberté est une valeur. #gcopin

Les gestes barrières à ne pas franchir pour gagner la confiance :

-Ne pas inonder les plateaux télé de VRP ou petits soldats payer par les labos qui s'approprie les médias pour faire la promo quand il s'agit de santé.

https://www.lessymboles.com/la-liste-des-medecins-qui-recoivent-le-plus-dargent-de-laboratoires/

-Ne pas être condamnés à tout vent

https://www.france24.com/fr/20090903-le-laboratoire-pfizer-ecope-dune-amende-23%C2%A0milliards-dollars-

-Pas de procès type médiator, ou on cache la vérité, 2 000 décès attribuables à la prise de Mediator

https://www.lemonde.fr/societe/article/2021/03/30/proces-du-mediator-le-mensonge-de-servier-reconnu-les-parties-civiles-partagees-sur-le-jugement_6074962_3224.html

-Ne pas se déresponsabiliser officiellement au niveau de l'Europe si les gens attrapent des cancers ou autres maladies suite à la vaccination.

https://www.rt.com/news/496801-pharma-not-accountable-vaccine-effect/

-Ne pas faire prendre des vessies pour des lanternes, du genre L'ARN messager ne peut pas remonter dans ADN

https://childrenshealthdefense.org/defender/les-vaccins-a-arnm-pourraient-ils-modifier-ladn-de-facon-permanente-la-science-recente-suggere-quils-pourraient-le-faire/?lang=fr

-Ne pas se contredire tout le temps pour vendre sa camelote, il faut vacciner les plus de cinquante ans, mais pas les jeunes à cause des risques, ensuite c'est la théorie inverse qui est soutenue.

https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-vrai-du-faux/ecoles-fermees-puis-rouvertes-contagiosite-des-enfants-comment-les-connaissances-scientifiques-sur-le-covid-19-ont-evolue_4214941.html

-Ne pas changer de raison sociale quand cela tourne mal.

https://www.bfmtv.com/economie/covid-19-le-vaccin-d-astra-zeneca-change-de-nom-commercial_AN-202103300345.html

-Ne pas gagner des sommes incommensurables en bourse avec la santé des gens.

https://www.cnews.fr/monde/2021-05-20/les-vaccins-anti-covid-ont-rendu-ces-neuf-personnes-milliardaires-1083689

-Ne pas prendre les habitants du tiers monde pour leurs jouets, en testant des vaccins

https://information.tv5monde.com/afrique/coronavirus-et-tests-de-vaccins-en-afrique-polemique-apres-une-sequence-la-tv-francaise

-Ne pas être en situation de monopole face à nos hommes politiques et tirer les ficelles.

https://www.franceculture.fr/emissions/la-fabrique-mediatique/la-fabrique-mediatique-du-samedi-12-septembre-2020

-...

Je n'ai pas fait de recherche sur Internet pour valider ces liens, je livre mes sentiments bruts de décoffrage, c'est tout l'intérêt. A présent, il est possible de produire des documents contredisant toutes ces insertions, néanmoins, cela ne va pas recréer la confiance, sachant et je le redis, la question ici n'est pas la question de la vérité en science sanitaire, mais de la confiance !


Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

112 réactions à cet article    


  • nofutur 13 juillet 16:09

    J’ai toujours pensé que les meilleurs avaient souvent des doutes. Je n’oublierais jamais lorsque j’étais jeune, un directeur qui m’avait dit : « Assure toi toujours d’avoir un contre-pouvoir car cela t’éviteras de faire des conneries ». Pour ce qui est des « experts » de plateaux, j’en fais tous les matins...


    • Arogavox Arogavox 14 juillet 15:33

      @nofutur

       Peu me chaut le concept (aristocratique) de « meilleurs », par contre je suis attentif à l’aphorisme populaire qui énonce que :
       « la confiance se gagne en gouttes ; et se perd en litres » 


    • Bernard Mitjavile Bernard Mitjavile 15 juillet 07:33

      @nofutur Effectivement la confiance est une question centrale dans cette affaire et l’on ne peut pas dire que nos gouvernants aient fait tout ce qu’il fallait pour mériter notre confiance (euphémisme très exagéré).


    • Alice Alice 15 juillet 21:21

      @nofutur

      Le directeur de l’OMS , Tedros Adhanom Ghebreyesus, à l’issue du point de presse régulier de l’agence à Genève, vient de déclarer  :

      « Si la solidarité ne fonctionne pas, il y a un mot pour expliquer la prolongation de l’agonie de ce monde, cette prise d’otage par le virus… C’est la cupidité de certains pays  »

      A quel(s) pays pensait-il ? 

      La cheffe scientifique de l’OMS, Soumya Swaminathan a affirmé lundi 12 juillet qu’« il n’y a pas de preuve scientifique qui suggère qu’on a besoin d’injection de rappel », au-delà des doses initiales préconisées.

      L’annonce de la nécessité d’une troisième injection est fallacieuse.


    • jib_jib 24 juillet 00:19

      @Alice
      Tout est prévu. la CE a commandé 1,8 milliards de doses Pfizer pour effectuer 5 rappels semestriels pour 100% de la population
      (Tweet d’Ursula VDL)


    • xana 13 juillet 16:14

      Notre gouvernement (et les gouvernements européens) ont tellement menti sur ce sujet comme sur les autres qu’il n’est absolument plus possible de leur faire confiance.

      Quoi qu’ils nous affirment aujourd’hui ne pourra que susciter la méfiance.

      Que ce soit en politique intérieure, en politique extérieure, en économie, en gestion sanitaire, nous avons tous compris qu’ils ne sont qu’un énorme panier de crabes, tous plus corrompus les uns que les autres.

      Et il n’y a pas un seul politicien dans ce milieu abject pour redonner confiance : Que ce soit la droite, la gauche, le centre ou les extrêmes, c’est toujours les magouilles : Magouilles électorales, magouilles pour se disputer les biens du pays. Magouilles pour renvoyer l’ascenseur aux « sponsors », toutes ces boîtes privées qui vivent de leurs malversations.

      Alors, non. Nous n’avons aucune confiance, c’est pourquoi nous ne votons plus depuis longtemps. La dictature finit de se mettre en place ? On la renversera, quoi que ça coûte, et on les enverra tous à l’échafaud.

      Ensuite peut-être pourra-t’on rechercher un bon système de gouvernance.

      Mais aujourd’hui il faut DONNER UN VIOLENT COUP DE BALAI !


      • Arogavox Arogavox 14 juillet 15:43

        @xana
         sauf que si on ne commence pas, au contraire, par trouver et mettre en place d’abord, entre nous, en toute légalité parallèle, une technique consensuelle de démocratie auto-contrôlée , alors on n’aura jamais fini de devoir donner des coups de balai de plus en plus violents ! 
        (Voulez-vous vraiment que ce soit la brute la plus épaisse, ou le rusé le plus retors qui installe sa boutique là où le balai lui aura préparé le terrain ?)


      • xana 14 juillet 19:43

        @Arogavox
        Cher ami, depuis une dizaine d’années je m’esquinte à proposer sur Agoravox de réfléchir ensemble à une VRAIE démocratie. Je ne me souviens pas vous avoir lu à ce sujet.

        Ici on me soutient que la démocratie directe ne PEUT pas exister, puisque elle n’existe nulle part. Heureusement qu’on n’a pas attendu l’existence de la roue pour l’inventer ! Mais je comprends que la plupart des gens sont simplement INCAPABLES d’imagination, et donc d’inventer quoi que ce soit.
        En tous cas ce n’est pas maintenant que Macron vient de déclarer sa dictature qu’il deviendrait urgent de réfléchir : Maintenant il faut le RENVERSER, parce que demain qui sait dans quel camp de concentration vous vous trouverez ?


      • Arogavox Arogavox 16 juillet 12:40

        @xana
        Cher ami, 
         vous n’auriez alors pas encore trouvé le temps de lire ; ne serait-ce que deux ou trois des commentaires que mon avatar publie aussi ici , depuis bien des années ?!

        Je ne cesse de militer pour, non seulement la défense, mais plus encore, pour la co-invention de technique de sincère démocratie, dans l’acception étymologique du terme !
         Par contre, ce qui différencie peut-être un peu nos approches, c’est que mon avatar n’est pas là pour mon « je » : tout au contraire, c’est pour mettre en avant mes arguments seulement et pour anonymiser ce ’je’ qui n’a pas à être pris en considération dans ces contributions citoyennes !

         Je ne me souviens pas avoir lu un quelconque commentaire xana en réponse à une quelconque de mes incessants rappels de la suggestion de co-invention de fraises-KDO ...


      • Arogavox Arogavox 16 juillet 12:48

        ... par contre, Arogavox n’aura pas, quant à lui, l’arrogance d’utiliser le terme de « la démocratie directe » : 

         le concept de démocratie peut susciter 1001 tentatives d’instanciations ; il serait dangereux d’avoir la prétention de définir un modèle unique lorsqu’on ne peut en fait qu’espérer se donner les moyens de tendre vers un idéal


      • jib_jib 24 juillet 00:21

        @xana
        je ne leur accordais aucun crédit ou confiance. J’avoue que mes pires anticipations sont dépassées.


      • Jeekes Jeekes 13 juillet 16:23

        Article totalement inutile puisqu’il n’y a aucun vaccin autorisé en France, seulement des expérimentations géniques qu’on cherche par tous les moyens à imposer à l’ensemble de la population.

         

        Moi je n’ai rien contre les cobayes volontaires, ce que je refuse, c’est qu’on m’oblige à participer à cette mascarade !

         


        • alinea alinea 13 juillet 16:43

          Si votre programme , vos objectifs, était réalisé, ma foi, ça serait déjà pas mal !Les contre-pouvoirs essaient toujours de montrer le loup à ceux qu ne l’ont pas vu ! on leur en veut pour ça ; c’est pas parce qu’il y a un loup qu’on se fera manger, mais si on le repère, c’est mieux !

          Et puis la question première : c’est bizarre : pourquoi nous ment-on ? Il n’y a que la propagande qui soit mensongère, l’instruction n’a pas à l’être.

          Que cherche-t-on à nous vendre ?

          etc.


          • Docteur Faustroll Lampion 13 juillet 16:50

            ce n’est plus une question de « confiance », mais une question de contrôle total

            contrairement à ce qu’avait théorisé Anna Arendt et ce qu’avaient romancé Orwell et Huxley, le totalitarisme ne s’est pas imposé par des régimes durs mais par la ruse et par l’hypocrisie, et pas pour renforcer l’absolutisme de l’état, mais au contraire sa destruction au profit des « corporates » et les multinationales privées, financières et industrielles, qui ont fait main basse sur la planète en mettant en avant des marionnettes chargées d’informer de son sort la masse dans des « allocutions »


            • Arleen 14 juillet 15:50

              @Lampion

              Le Covid-19 en a été le lancement, prémédité ou non, mais nous y sommes : 7 juillet 2021, Premier jour du NOM (NWO).

              Australia Announces The First Full Day Of The New World Order - July 7 - 2021

              Si la vidéo ne s’ouvre pas, cherchez sur bitchute.com (chaine SixthSense) : Je remet le lien direct : https://www.bitchute.com/video/30C48NabO4lj/ elle fait 2 mn 20s

              Cf. aussi Sarkozy en 2009 : https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/nouvel-ordre-mondial-personne-je-54294


            • Et hop ! Et hop ! 15 juillet 07:32

              @Lampion

              Ce n’est pas Anna, mais Hannah, diminutif de Johanna. Son meilleur livre est Condition de l’homme moderne, autant un chef d’oeuvre que 1984, mais positif.


            • tashrin 13 juillet 17:29

              ca fait vraiment du bien de lire un discours pondéré et réfléchi, dans l’hysterie ambiante. Qu’on soit d’accord ou pas, merci

              beaucoup de non vaccinés se posent la question du vaccin en continu, il est normal, sain, voire vital de se poser la question du système immunitaire, sachant que l’on devient complètement dépendant, de plus c’est irréversible, va-t-on devenir une espèce de mais transgénique lol

              Tout à fait... Et ne pas se poser la question serait d’une naiveté et d’une betise crasses. D’autant que la decision est comme vous le soulignez irreversible

              Mon systeme immunitaire va très bien, je lui fais confiance. si je me trompe tant pis pour moi, mais il est hors de question d’accepter de le remplacer par une injection trimestrielle à vie payée à grands frais. Tout les partisans de la vaccination, ils diront quoi quand ils en seront dépendants et que Pfizer va leur expliquer que le prix des doses triple ?

              Mais bizarrement, le simple fait d’exposer ces questionnements provoque des réactions amusées à base de « non... mais ca n’arrivera pas » alors même que tous les indicateurs sont au rouge violacé. Et c’est moi qu’on traite de fou

              J’avais déjà pas bcp d’estime pour mes contemporains, j’en arrive à une certaine forme de haine, je le dis contre tous ces débiles qui nous précipitent au fond du trou. Et cette radicalisation est de plus en plus partagée, il sera difficilement possible de reconcilier les partisans des deux caps, y compris dans la sphere intime et familiale


              • xana 13 juillet 18:12

                @tashrin
                C’est parfaitement exact. Et qu’on le veuille ou non, les citoyens sont divisés en deux camps antagonistes. D’un côté, ceux qui désirent croire encore que leur gouvernement agit pour le bien commun, et ceux, de plus en plus nombreux mais aussi de plus en plus violemment, ne lui font aucune confiance.
                Et cette fracture est irréversible. C’est, toutes proportions gardée, celle des résistants dans un milieu « neutre » c’est-à dire collaborateur sans vouloir le dire.
                Dans ma propre famille, comme chez vous, il y a des collaborateurs du système d’oppression. Et ça, un jour ou l’autre, ça devra se régler.
                Devant les tribunaux, dans le meilleur des cas. Mais si la démocratie que Micron vient de nous voler ne revient pas, ce sera par des assassinats, des exécutions pour l’exemple. Et au jour de la Libération, la guillotine pour tous les ennemis du peuple.


              • Yaurrick Yaurrick 13 juillet 19:01

                @xana
                Vous découvrez seulement aujourd’hui que le bien commun que brandissent les gouvernements est une chimère ? Ça fait des décennies que les français votent pour que l’état légifère, régule leur vie dans de nombreux domaines.
                Et pourtant ce n’est pas faute de vous avoir averti des dangers de l’omniprésence de l’état obèse. Sauf que vous n’avez pas voulu voir que cela se retournait contre vous.


              • xana 13 juillet 19:55

                @Yaurrick
                Mais qu’est-ce qu’il me veut ce morveux ?


              • zygzornifle zygzornifle 14 juillet 09:15

                @tashrin
                 
                Comme des drogués les Français terrorisés et en manque vont réclamer leur vaccin ...


              • Eric F Eric F 14 juillet 11:46

                @xana
                Cette prétention des réfractaires à la vaccination à se qualifier de « résistants »(en pantoufles devant leur clavier) et qualifier le reste de la population de « collaborateurs » est le symétrique du discours gouvernemental entre « responsables » et « irresponsables » dont parle l’article.
                Les « activistes » des deux bords participent donc conjointement au pourrissement du débat et la fracture dans le pays.


              • Franz 14 juillet 12:26

                @Eric F
                Dans ce cas précis, il n’y a pas de débat possible.

                D’un côté, le dictateur avec son troupeau de moutons collabos
                De l’autre côté, les opposants à la dictature

                C’est comme cela qu’il faut voir la situation actuelle. Ce n’est pas une question de vaccination : ça, c’est juste un prétexte

                Dans ce cas précis, il s’agit d’un changement de société !


              • xana 14 juillet 13:33

                @Eric F
                Non, on ne se pare pas de la qualification de « résistant » tant qu’on n’a pas combattu.
                Par contre il est parfaitement correct de qualifier les « pro-vax » de COLLABORATEURS.
                Et de les abattre.

                Ensuite on pourra se dire « résistant »...


              • Jeekes Jeekes 14 juillet 14:55

                @xana
                 
                Oui mais là tu parles avec @Eric F (F comme fergus)
                 
                Tout aussi ’’en même temps’’ tout aussi compréhensif, limite collabo....
                A ce point qu’il m’arrive de me demander s’il ne s’agirait pas du clone ou de la ’’n’épouse’’ de notre serpillière agoravoxiène... 
                 


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 juillet 15:01

                @Jeekes
                C’est sur t’es un exemple , et sur un débat apporter des éléments faisant avancer le smilblick .


              • Iris Iris 14 juillet 15:12

                @Jeekes
                C’est évident, si on n’épouse pas l’ensemble des hypothèses de votre camp on est forcément un collabo et un mouton. smiley


              • Aimable 14 juillet 15:57

                @Iris
                C’est tout a fait cela , la haine en plus .


              • Iris Iris 14 juillet 16:17

                @Aimable
                La haine de xana et de jeekes ne vous parait pas assez palpable ?


              • reptile cyrus 14 juillet 16:37

                @Iris

                La haine vient de ceux qui ont interdit aux autre de rester naturelle en ne se faisant pas vacciner par un vaccin experimentaux ...

                Ceux la meme qui hurle en ce moment a l’ agression quand on commence a dire qu’ il faut leur supprimer l’ acces au vaccin et les traiter comme des colabo .

                puisque avec eux le respect mutuel des liberté de chacun n’ est pas possible smiley


              • Aimable 14 juillet 17:39

                @Iris
                Tous les anti vaccin ont la haine des vaccinés


              • reptile cyrus 14 juillet 17:52

                @Aimable

                Mais bien sur , tout les juif on eu la haine des nazi peut etre ?
                C’ etait bien plus drole quand desproge le disait smiley

                la tu fait un peut peine a voir et a ecouter smiley


              • Ecureuil66 14 juillet 18:53

                @Aimable
                faux et généralisation primaire
                je suis contre l’obligation vaccinale et dans ma famille il y a des pour et des contre, mais je ne hais personne évidemment excepté ceux qui ont décidé cette mesure !


              • Aimable 14 juillet 19:20

                cyrus
                Excusez moi mais j’ai beaucoup de peine a comprendre , le a voir et a écouter


              • Aimable 14 juillet 19:24

                Ecureuil66
                Sur a AV vous êtres peu nombreux dans ce cas , vous êtes surement quelqu’un de bien .


              • Eric F Eric F 14 juillet 19:27

                @xana
                « Par contre il est parfaitement correct de qualifier les « pro-vax » de COLLABORATEURS. Et de les abattre »
                Par « pro-vax », voulez vous parler des autorités qui décident, des communicants qui incitent à la vaccination, des soignants vaccinent, ou de ceux qui optent pour se faire vacciner ?
                Enfin, de toutes façons, ce discours relève de la posture derrière un clavier, comme dans les jeux vidéo.


              • arthes, Britney for ever arthes, Britney for ever 14 juillet 19:43

                @Aimable

                C’est que AV, en plus que d’être une estrade de l’entre soi , est devenu surtout un exutoire du quotidien ...Qui retransmet les conneries et débats infantilisants, inaudibles  et excessifs portés par des crétins de service selectionnés pour ça et que l’on voit  sur les plateaux téloches et les résosocios...


              • reptile cyrus 14 juillet 19:43

                @Aimable

                La plus part des gens pense que le nazisme demarre en 39 , comme iris precedement a qui je repond assez factuelement .

                https://www.agoravox.fr/commentaire6104027

                En fait , cela commence avec le sionisme en 1920 , s’ agrave avec la crise de 1929 , puis se construit de 33 a 39 , la deuxieme GM ne vient qu’ apres .

                Je pense desproge assez fin connaisseur de l’ histoire , pour avoir expliquer ce ci au travers de boutade qui aujourdhui ne passerais plus a l’ antenne .

                meme popeck risquerais d’ etre interdit avec son autocaricature smiley
                POPECK interprète en public « Le Diner chez Maxim’s »


              • Et hop ! Et hop ! 15 juillet 07:37

                @Eric F

                L’oposition entre collaborteurs et résistants est une idéologie qui a été imposé par les gaule-communistes à la fin de la guerre pour justifier de reprendre par la violence le pouvoir abandonné en 1940.

                La vraie opposition, toujours opérationnelle, est celle entre les patriotes ou nationalistes contre traitres en faveur des anglo-saxons et leur pieuvre financière.


              • chantecler chantecler 15 juillet 08:11

                @Et hop !
                Voui, voui, nous savons .
                Les nazis étaient des gens très gentils , très corrects très patriotes qui ne pensaient qu’à faire notre notre bonheur .
                Leur humanisme était méconnu .
                Et les imbéciles les traitaient de barbares , fléaux des humains .
                Vous en tenez une couche Esope .


              • Eric F Eric F 15 juillet 09:32

                @Et hop !
                Lors d’une l’occupation militaire criminelle, il y a réellement une notion de collaborateurs : ceux qui aident l’occupant, et résistants : ceux qui le combattent. On peut noter qu’il y a des gradations entre ces deux attitudes : des forme de résistance passive ou d’acceptation résignée.
                Mais transposer ces concepts à une situation sanitaire subie, sur laquelle l’ensemble des pays du monde tâtonne, est abusif. On peut évidemment contester la gravité de la situation et refuser les mesures (effectivement excessives), mais on n’est pas dans une situation où des gens sont massivement raflés, fusillés, torturés, et où la lutte se fait par les armes ou le sabotage en risquant sa vie dans ces actions. Aujourd’hui, certains « se la pètent » en usurpant le prestige des vrais héros.

                L’opposition de modèle politique que vous évoquez est d’une autre nature, elle se substitue ou se superpose à l’opposition droite/gauche. Ce que vous désignez (en prenant donc partie) de « traitres... » est l’eurolibéralisme, et ceci constitue en effet un clivage politique « opérationnel ».
                Bizarrement, les « nationalistes » sont plutôt « antivaccin » (mais pas tous), alors que la problématique sur l’efficacité/risque n’a strictement aucun rapport.


              • Et hop ! Et hop ! 15 juillet 13:10

                @Eric F

                Il n’y avait pas d’ « occupation militaire criminelle », il y avait l’armée allemande qui avait gagné la guerre qui avait été déclarée par la France, et il y avait un traité d’armistice qui avait suspendu les combats. Suspendu veut dire suspendu.

                La guerre était perdue parce que l’armée anglaise a pris la fuite en rembarquant à Dunkerque et ensuite l’armée française a été écrasée.

                Où voyez-vous une occupation militaire criminelle ?

                Si il y a eu des crimes de guerre, il faut regarder du côté des Anglais qui ont bombardé les villes, les trains, les routes françaises, et mitraillé les populations civiles de façon incessante de 1940 à 1945.


              • véronique 15 juillet 17:47

                @Eric F
                Vous participez aussi dans ce cas.
                Car vous traitez les non-vaccinés de réfractaires.
                Or il n’y a pas de réfractaires puisque la vaccination anti-covid n’est pas obligatoire.


              • Eric F Eric F 16 juillet 18:47

                @véronique
                Pour préciser, je qualifie de « réfractaires » de manière générale ceux qui militent contre les institutions, je ne désigne pas l’ensemble des non-vaccinés par ce terme (de même que les vaccinés ne sont pas systématiquement approbateurs des pouvoirs institutionnels)


              • tashrin 19 juillet 14:29

                @Eric F
                Le truc c’est que ca fait partie de la rhetorique et des elements de langage gouvernementaux, qui s’evertuent à bipolariser le débat. Si on les ecoute, soit on est provaccination obligatoire et on a connu un miniorgasme en ecoutant Macron lundi dernier, soit on est un peu con, limité, complotiste, on pense que la terre est plate et on sait à peine lire. 
                Le suivi journalistique des manifs de ce WE est éloquent...« Quelques centaines d’antivax », selon beaucoup de media mainstream, comme si on voulait minimiser les chiffres, les images, et la qualité des contestataires... Perso j’y étais, on était plutot de l’ordre de quelques milliers dans une petite ville, et la plupart des gens étaient des anonymes ordinaires : profs, soignants, avocats, juristes, personnel administratif, salariés divers et variés qui n’ont rient de complotiste, rien de bête.
                Du coup cette tentative de confisquer un débat légitime en décrédibilisant la parole contraire est comment dire... très énervante en plus d’être déplacée sur un sujet d’une telle ampleur


              • jib_jib 24 juillet 00:37

                @zygzornifle
                et leur dose d’argent magique


              • Gege12 Gege12 13 juillet 19:30

                Article très intéressant, je vous remercie. J’adore andré comte-sponville. Il a toujours une parole très sage et mesuré. Comme le dit Montaigne : « Ce dont j’ai le plus peur, c’est de la peur ». 


                • Gcopin Gcopin 13 juillet 19:41

                  @Gege12 Bonjour, je vous rejoins, je crois que dans cette affaire, la peur est le moteur principal, elle est stratégique, tactique...


                • Eric F Eric F 14 juillet 11:50

                  @Gcopin
                  Entre la peur de l’apocalypse épidémique et la peur du complot mondial d’éradication de l’humanité par la piquouze, on est gâté de part et d’autre !


                • ETTORE ETTORE 13 juillet 23:17

                  La peur, peut aussi, être à part égale, partenaire des deux antagonistes.

                  Soit, vous avez la peur instrumentalisée par ce pouvoir, pour arriver à ses fins, et jouer sur le trauma de la population, afin de l’infléchir, et la corrompre dans sa chair, pour mieux la diluer dans un gloubi boulga tout droit sorti de synapses d’esprits malades.

                  Mais, malgré les airs grandiloquents, que veut se donner le Marquis Naze y fié, sa culotte de mousseline, ne doit pas en mener bien large.

                  Si il ne convainc pas assez de personnes à se jeter sur les piccouzes, maintenant et de suite.....Le risque est grand, que les effets néfastes de cette cocufication de masse, ne fasse une apparition de poids, dans la vie des français.

                  Alors la peur, cohabite sous des airs diversement exposés....

                  Pour les premiers, absolument éviter tout mouvement d’hésitation, et ne jamais, jamais revenir sur ses imprécations punitives. Toujours en posture crescendo de bravades non négociable.

                  Un seul lâcher prise, et c’est la pyramide du pouvoir, fragilisé par ce montage vaporeux, et incessant, qui disparait comme un vulgaire pet au vent.

                  Pour les seconds...., La peur salie à l’attentisme précaire . Une fois cette notion de peur assimilée, digérée, mise en forme, elle se transformeras son énergie en colère, puis en haine incontrôlable, puis en guerre civile, inévitable . !

                  Puisque la finalité incontournable de cette histoire, est de récupérer nos libertés et que nous savons tous pertinemment bien, que cette finalité seras ultime, ou ne seras pas.


                  • Hervé Hum Hervé Hum 13 juillet 23:37

                    La responsabilité citoyenne se définie comme la capacité de répondre de ses droits et devoirs envers autrui, jamais envers soi même.

                    Le problème avec la vaccination, c’est que pour invoquer le devoir de vaccination afin de garantir le droit d’autrui et qui implique aussi le sien, il faut pouvoir prouver que le vaccin présente un bénéfice très largement supérieur au risque de conséquences négatives à moyen et long terme. Sans cette garantie qui n’existe pas en raison de recul suffisant et plus encore, lorsque des doutes sérieux émis par des spécialistes existent sur les effets négatifs, la responsabilité ne peut pas être invoquée.

                    Car par principe de réciprocité, les non vaccinés sont autant légitimes à mettre en avant l’absence de certitude médicale et les risques potentiellement désastreux pour la population et d’inverser alors le sens de la responsabilité. Donc, d’accuser les vaccinés qui veulent les forcer de mettre en danger la vie d’autrui, celle des non vaccinés.

                    Tant que le corps médical ne sera pas en mesure d’affirmer avec les preuves suffisantes, de l’absence d’effets négatifs à moyen et long termes supérieurs au bénéfice attendu , cela relève du choix personnel et de la confiance ou non qu’on accorde aux vaccins.


                    • Aristide Aristide 14 juillet 09:25

                      @Hervé Hum

                      Donc, d’accuser les vaccinés qui veulent les forcer de mettre en danger la vie d’autrui, celle des non vaccinés.

                      C’est quoi cette histoire, les vaccinés ne veulent forcer personne, pour de multiples raisons, ils font le choix de se vacciner, cela facilitera leur vie courante, etc, etc ...

                      Cette nécessité constante de certains anti-vax d’accuser les vaccinés de je ne sais quel projet est assez étrange. 

                      Heureusement votre fin est plus sage :

                      Tant que le corps médical ne sera pas en mesure d’affirmer avec les preuves suffisantes, de l’absence d’effets négatifs à moyen et long termes supérieurs au bénéfice attendu , cela relève du choix personnel et de la confiance ou non qu’on accorde aux vaccins.


                    • I.A. 14 juillet 10:12

                      @Hervé Hum

                      Personne ne peut être tenu responsable de la fragilité d’autrui, monsieur. Et ce, quels que soit le ou les bénéfices réels et prouvés d’un traitement médicamenteux.

                      Rappelez-vous bien que nous ne sommes pas en train de parler de la Peste. Nous parlons d’un rhume, qui s’aggrave s’il descend dans les bronches des personnes fragiles, point. Avec un taux de mortalité bien inférieur à 0,5% !

                      De même, personne ne parviendra à empêcher les personnes fragiles de mourir, avec ou sans Covid. 


                    • Hervé Hum Hervé Hum 14 juillet 10:40

                      @Aristide

                      C’est quoi cette histoire, les vaccinés ne veulent forcer personne, pour de multiples raisons, ils font le choix de se vacciner, cela facilitera leur vie courante, etc, etc ...

                      c’est l’histoire d’un président et de sa suite, qui impose des interdictions, restrictions et menaces à l’encontre de ceux qui ne veulent pas se faire vacciner. Donc, qui force à la vaccination. Le choix de se faire vacciner pour une majorité n’est pas pour se protéger et protéger les autres, mais pour éviter les interdictions, restrictions et menaces du président Macron.

                      Bref, vous inversez le sens de la relation, ce sont les non vaccinés qui ne veulent forcer personne et les vaccinés comme le président qui veulent forcer à la vaccination.


                    • Hervé Hum Hervé Hum 14 juillet 11:15

                      @I.A.

                      Personne ne peut être tenu responsable de la fragilité d’autrui, monsieur. Et ce, quels que soit le ou les bénéfices réels et prouvés d’un traitement médicamenteux.


                      Pour le cas en débat, c’est certains, mais dans d’autres cas, une personne peut être tenu responsable de la fragilité d’autrui. Notamment lors d’un accident, d’une nourriture avariée, d’un médicament aux effets secondaires délétères, etc.

                      Ceci dit, relisez bien mon commentaire, j’écris bien qu’en l’absence de preuves suffisantes et parfaitement étayées par les faits, se faire vacciner ou non relève du choix personnel et ne peut pas être imposé sans faire appel à une forme de dictature violente. Ne relève pas de la responsabilité, mais de la souveraineté de chacun pour lui même.

                      Comme aucune preuve ne peut être apportée, aucune obligation et forme de contrainte ne devrait pouvoir être imposé. Mais une fois prouvé, alors la vaccination peut être une obligation pour vivre dans une société mettant en avant la sécurité réciproque, mais doit rester libre pour ceux qui vivent en dehors et appliquent les mesures de protections suffisantes en dedans. 

                      En l’état actuel, aucun vaccin ne devrait pouvoir être imposé, car leur non nocivité n’est pas prouvé, bien au contraire.

                      Par comparaison (qui a ses limites), pendant longtemps, le fumeur mettait en avant son droit de fumer, jusqu’à ce que la preuve fut donné que la fumé nuisait à la santé d’autrui et inversant alors le sens de la relation, c’est à dire, où c’est le droit du non fumeur à ne pas subir la nuisance du fumeur qui a pris le dessus. Notamment car sa fumée pouvait être tenu responsable de la fragilité d’autrui.

                      On retrouve la même comparaison avec la pollution des moyens de transports, mais là, comme une écrasante majorité participe à la pollution, les autres n’ont qu’une solution, vivre à la campagne profonde. Idem pour ceux qui souffrent des ondes électromagnétiques.

                      Bref, contrairement à ce que vous dites, selon le cas considéré, nous pouvons êtres tous plus ou moins responsables de la fragilité d’autrui, mais lorsqu’il y a réciprocité la responsabilité s’effondre d’elle même. Ainsi, les fumeurs entre eux ne s’accusent pas de se rendre fragile, idem pour les non vaccinés.


                    • Eric F Eric F 14 juillet 12:02

                      @Hervé Hum
                      « ... les vaccinés comme le président qui veulent forcer à la vaccination »

                      Vous faites une curieuse généralisation, comme si l’ensemble des vaccinés étaient collectivement responsables des décisions des autorités médicales et politiques. Comme l’a écrit Aristide, la majorité des vaccinés ont fait un choix personnel pour ce qui les concerne, sans chercher à l’imposer à tous les autres. Ceux qui ont fait ce choix jusqu’à ces tout derniers jours l’ont fait pour des raisons purement médicales, mais effectivement depuis l’abusive généralisation du « pass », les raisons « de convenance » prennent le relai.


                    • Aristide Aristide 14 juillet 12:16

                      @Hervé Hum

                      Donc, qui force à la vaccination. Le choix de se faire vacciner pour une majorité n’est pas pour se protéger et protéger les autres, mais pour éviter les interdictions, restrictions et menaces du président Macron.

                      Bizarre affirmation gratuite ! La moitié de la population est déjà vacciné alors qu’aucune interdiction, restrictions et menaces n’étaient prononcées. 

                      les vaccinés comme le président qui veulent forcer à la vaccination.

                      Les vaccinés dont je suis, n’ont pour la quasi totalité d’entre eux aucune intention de forcer qui que ce soit ....

                      Cette victimisation et inversion est assez symptomatique ....


                    • Franz 14 juillet 12:32

                      @Aristide
                      Les vaccinés n’accusent personne : ils veulent juste qu’on leur fiche la paix, ils veulent vivre.

                      Ce sont les vaccinés, les politicards et certains influenceurs (qui n’influencent personne) qui, à longueur de journée, bassinent les non vaccinés, comme s’ils étaient des extra-terrestres, des aliens dangereux.

                      Que tous ces Em....deurs nous lâchent et nous laissent vivre !


                    • Franz 14 juillet 12:46

                      @Franz

                      Rectificatif

                      Les non-vaccinés n’accusent personne


                    • Franz 14 juillet 12:48

                      @Aristide

                      "Les vaccinés dont je suis, n’ont pour la quasi totalité d’entre eux aucune intention de forcer qui que ce soit ....

                      « 

                      Entrez dans un magasin et dites à haute voix :

                       »Je ne suis pas vacciné"

                      Un petit test de popularité bien sympathique.......


                    • Hervé Hum Hervé Hum 14 juillet 13:09

                      @Aristide

                      Cette victimisation et inversion est assez symptomatique ....


                      je ne vous le fait pas dire !

                       Et si, les interdictions, restrictions, menaces sont prononcées depuis longtemps, mais n’étaient pas entré en phase exécution. Autrement dit, beaucoup, dont la plupart de ceux que je connais, ont simplement pris les devants. Surtout, majorité ne veut pas dire tout le monde,mais plus de la moitié. Mais vous pouvez bien avoir raison que ce soit la minorité, cela ne change pas grand chose sur le fait qu’il s’agit de contraindre les gens à se faire vacciner.

                      Paraît d’ailleurs que près d’un million de personnes se sont pressés pour se faire vacciner depuis l’annonce de la phase exécution des interdictions, restrictions et menaces, je doute fort qu’ils aient eu tous une révélation macronienne sur l’utilité de la vaccination, plutôt que sur la vaccination utile à continuer à circuler, notamment en période de vacances !

                      Sinon, inutile pour vous de forcer qui que ce soit, les forces de l’ordre s’en occupe déjà très bien et n’ont certainement pas besoin de vous pour cela. Avouez que c’est bien pratique !


                    • Hervé Hum Hervé Hum 14 juillet 13:27

                      @Eric F

                      . Ceux qui ont fait ce choix jusqu’à ces tout derniers jours l’ont fait pour des raisons purement médicales, mais effectivement depuis l’abusive généralisation du « pass », les raisons « de convenance » prennent le relai.


                      Pour ma part, je pense que les déclarations de Macron sont surtout le révélateur qu’une partie importante des vaccinés y sont allé plus ou moins pour raison médicale, mais surtout pour raison pratique, celle de sortir de cette politique liberticide, restrictive et menaçante qui dure depuis 18 mois et non pas depuis l’annonce dernière. C’est la fameuse politique de la grenouille.

                      Car sur le plan strictement médical comme vous dites, il n’y a aucune preuve de l’efficacité vaccinale et de son innocuité à moyen et long terme, bien au contraire. Aussi, pour les personnes qui ne veulent pas se poser de questions, ignorer les pratiques usuelles des gouvernants politiques et économiques faites de mensonges et manipulations, je vous l’accorde, l’argument médical suffit, pour les autres, c’est seulement l’argument de liberté de circulation qui s’impose pour aller se faire piquer.

                      Mais c’est dans la nature humaine qui veut que celui qui s’est plié à une injonction, veut le plus souvent voir ses voisins s’y plier aussi. Du genre « pourquoi moi et pas lui ? »


                    • I.A. 14 juillet 14:07

                      @Hervé Hum

                      Vous commencez à entrevoir toute l’étendue du problème, entre responsabilité et civisme, entre mœurs (rappelons-nous la cigarette dans les cinémas, les trains, les avions...), modes et les normes.

                      Si, parce qu’il y a beaucoup plus d’obèses et de personnes âgées dans notre société (ce qui est un fait avéré et chiffré), tous les jeunes et toutes les personnes en bonne santé devaient se faire vacciner contre la grippe  alors je pense que viendra le temps où ces personnes fragiles se verront mises définitivement de côté, ce qui ne sera que justice.

                      Nous sommes tous responsables de notre santé, laquelle peut décliner pour des causes qu’il est impossible de mettre sur le dos d’autrui  hormis les mœurs, les normes (ou leur absence), les modes ou l’incivisme.

                       


                    • Hervé Hum Hervé Hum 14 juillet 14:57

                      @I.A.

                      de mon point de vue, personne est responsable de sa santé, parce qu’il en est le souverain. On est responsable que de ses actions vis à vis d’autrui, jamais envers soi même car on y est juge et partie et si on est juge et parti vis à vis d’autrui, c’est qu’on est leur souverain !

                      Ainsi, vous êtes seul juge de nuire ou pas à votre santé en fumant, tant que cela ne nuit pas à autrui et particulièrement si vous avez des enfants.

                      Par contre, la souveraineté implique de facto d’être parfaitement informé, sans cela, vous n’êtes pas souverain, mais sujet de celui qui détient l’information et l’utilise à ses propres fins !

                      Bref, au niveau d’un pays, la transparence est le baromètre de la démocratie, plus elle est grande, plus la démocratie est réelle et inversement. Si la démocratie c’est la souveraineté du peuple, alors, tout ce qui lui est caché viole sa souveraineté et le rend sujet de celui qui détient l’information caché. Ici, il n’y a pas de représentation qui tienne, car cela veut simplement dire que vous êtes égal au statut d’un enfant, donc, par définition immature et irresponsable, devant obéir à ses parents sous peine d’être puni.

                      Et c’est exactement ce que l’on peut constater et n’attendez surtout pas de voir un gouvernement quelconque vouloir émanciper sa population, cela revient à scier la branche sur laquelle il est assis !!!


                    • Eric F Eric F 14 juillet 18:32

                      @Hervé Hum

                      "sur le plan strictement médical comme vous dites, il n’y a aucune preuve de l’efficacité vaccinale et de son innocuité à moyen et long terme, bien au contraire"


                      Vous énoncez là les convictions des vaccinoceptiques, mais la grande majorité du corps médical et des experts publient des données et analyses qui indiquent le contraire. Donc il y a des arguments et des contre-arguments, il y a des manipulations affairistes d’un côté et idéologiques de l’autre.

                      Comme beaucoup, j’ai été d’abord réticent vis à vis des nouveaux types de vaccin, puis perplexe sur l’efficacité, et peu à peu les données de terrain (par exemple la chute de mortalité dans les Ehpads, premiers vaccinés, ou la faible surmortalité globale en mars/avril 2021 par rapport à l’année précédente malgré un taux d’hospitalisation assez comparable) m’ont amené à opter pour la vaccination.
                      Effectivement, outre une « tranquillité personnelle » au niveau santé, il y a l’idée que dès lors que les personnes à risque sont majoritairement vaccinées, les cas graves et décès diminueront, évitant la saturation des hôpitaux et donc les mesures restrictives.

                      Depuis huit mois qu’a commencé la vaccination, des centaines de millions de personnes ont été vaccinées, et les effets secondaires avérés réellement graves, restent marginaux, mais il est vrai que des effets à long terme pourraient exister (j’ai lu différents articles des « anti »). Cependant, l’ARNm s’élimine en quelques jours, et la protéine spike qu’il a généré n’est pas « réplicable » comme un virus, ni rémanente puisqu’éliminée par les anticorps. Mais les risques n’étant pas nuls, mieux vaudrait ne pas le faire courir par les catégories non menacées de forme grave (je suis d’accord avec Didier Raoult sur ce point).


                    • troletbuse troletbuse 14 juillet 18:38

                      @Eric F
                      Ca faut bien 50 fois que tu racontes la même chose mais en n’étant sur de rien. Alors, camembert.


                    • Eric F Eric F 14 juillet 18:53

                      @troletbuse
                      Mieux vaut avoir des doutes raisonnés que des certitudes déraisonnables.
                      Mais le concept de « raison » ne t’est évidemment pas applicable, préjugés et vitupérations sont ton lot smiley


                    • Hervé Hum Hervé Hum 14 juillet 21:59

                      @Eric F

                      En l’état actuel, à l’exception d’une, tous les chiffres, données rapportés son discutables, tant il est facile de les manipuler. Je ne vais pas me relancer à vérifier les chiffres sur la surmortalité, même s’il est facile de les contester

                      Un exemple simple, l’année dernière, le nombre de cas de grippes a été quasiment nul et cette année, qu’en est t’il ?!

                      La raison avancée ? Le covid a retenu toutes l’attention...

                      Un dernier exemple déjà largement utilisé, veut qu’une année avec une forte mortalité de personnes âgées, voit suivre une année avec un taux plus faible. Ce n’est bien entendu vrai que s’il y a une vague, qui implique un creux !

                      Voyez, je peux expliquer le phénomène sans tout mettre sur le compte de la vaccination, mais dire que les vaccinateurs mettent tout sur son compte !

                      En fait, la seule donnée crédible est la différence entre le nombre de morts réel de 2020 et une estimation statistique du nombre de morts sans l’épidémie de covid. C’est à dire, environ la moitié du nombre de morts imputés au covid.

                      Bref, désolé, les autorités dites sanitaires obéissent aux ordres, surtout en ces temps de menace gouvernementales.

                      On peut appeler cela un excès de zèle, ou bien la servitude volontaire, mais plus sûrement un appel au devoir citoyen responsable par la soumission à l’ordre de la hiérarchie du commandement militaire. C’est à dire, du président, chef de l’exécutif et ordonnateur du législatif.

                      Personnellement, cela me rappelle quelque chose, mais quoi ? Vous voyez pas vous par hasard !!!!

                      Je pourrai évidemment vous donner des liens, notamment avec ce qu’i se passe en Angleterre, mais comme je n’affirmerai pas encore que les données soient totalement avérées, je préfère attendre et laisser les faits parler d’eux même. Si tant est qu’ils soient suffisamment forts pour s’imposer.

                      Vous dites que "Cependant, l’ARNm s’élimine en quelques jours, et la protéine spike qu’il a généré n’est pas « réplicable » comme un virus, ni rémanente puis qu’éliminée par les anticorps." Vous l’affirmez, tout en écrivant le contraire juste après en écrivant que le risque n’est pas nul. Pour ma part, cela veut surtout dire que la connaissance actuelle ne permet pas d’affirmer des conséquences à long termes.

                      Surtout, rien de ce que vous écrivez justifie la vaccination obligatoire.

                       Pour l’instant, l’injection d’obéissance à la dictature attendra...


                    • Eric F Eric F 15 juillet 09:48

                      @Hervé Hum
                      "En fait, la seule donnée crédible est la différence entre le nombre de morts réel de 2020 et une estimation statistique du nombre de morts sans l’épidémie de covid.« 
                      je suis d’accord. Concrètement, la différence entre la »mortalité attendue« incluant l’effet démographique y compris le rattrapage, et le nombre effectif de morts est d’environ 45000 (recoupement du chiffre INED et de la droite tendancielle jusque 2019), certes moins que les 68000 victimes officielles, mais supérieur à toute épidémie depuis 70 ans. Pas une hécatombe, mais loin d’être une simple grippette.

                      Concernant la baisse de mortalité en Ehpad que j’ai évoquée, il ne s’agit pas d’une compensation progressive suite à la surmortalité antérieure, mais d’une chute spectaculaire en 1 mois et de manière durable, et cela juste au moment de la vaccination dans ces établissement (janvier/février). Si ce n’est pas le vaccin, c’est Sainte Rita ?

                       »Surtout, rien de ce que vous écrivez justifie la vaccination obligatoire"
                      Eh bien justement, j’ai écrit que je suis opposé à l’obligation vaccinale, et même hostile à la vaccination des ados.
                      Si je tempère les déclarations concernant les risques, je ne les écarte pas d’un revers de la main comme les autorités, donc je pense comme Didier Raoult qu’il faut focaliser la vaccination sur les personnes susceptibles de forme grave.


                    • Hervé Hum Hervé Hum 15 juillet 13:30

                      @Eric F

                      Si ce n’est pas le vaccin, on peut toujours soupçonner sainte administration, car il faut attendre d’avoir le nombre de morts total dans les ehpad sur une année, car ne vous en déplaise, ce que vous dites revient à penser que la vaccination protège plus que du covid, il protège de la mort !

                      Ce qui, convenez en, est absurde.

                      Cela veut dire qu’en l’absence de recherche et de recul, je ne saurai affirmer la part qu’il faut attribuer à la vaccination, qui ne fait guère de doute j’en conviens, mais peut être pas autant que ceux que les autorités veulent faire croire. Car qui dit vague, dit effet spectaculaire et qui dit creux, dit l’effet spectaculaire contraire. Il convient donc de nuancer ce coté spectaculaire et vérifier son niveau hors sainte administration.

                      pour le reste, nous sommes d’accord et je trouve que votre position est honnête, car chacun peut avoir son propre avis sans pour autant en faire le seul valable et rester ouvert à l’évolution de la situation pour le confirmer ou le corriger. Ce qui est votre cas et j’espère le miens !


                    • Eric F Eric F 15 juillet 17:38

                      @Hervé Hum
                      Hervé, je voulais en fait parler de la chute de mortalité par/avec covid dans les Ehpads, C’est confirmé par la courbe des cas covid par tranche d’âge, qui diminue continuellement depuis Février pour les plus de 80 ans, alors que cette décroissance ne se produit qu’en Avril pour les autres tranches d’âge.
                      Alors certes l’administration peut « donner un coup de pouce » sur certains chiffres, ce qui nécessite de croiser plusieurs indicateurs ; Celui de la mortalité quotidienne toutes cause confondue (avec ses pics et ses bosses) me parait le « juge de paix ».

                      A propos de l’évolution des points de vue en fonction de la situation, en septembre dernier j’étais plutôt enclin à suivre les « rassuristes », mais le rebond de l’automne a douché mon optimisme d’alors. Pour le vaccin c’est plutôt le parcours inverse, mais sans adhérer à la frénésie de généraliser aux catégories non à risque.



                      • Franz 14 juillet 07:44

                        Récapitulatif :

                        Une personne non vaccinée et non contaminée est en bonne santé

                        Une personne, qui a reçu la 1ère injection, développe le Covid et est contagieuse

                        Jusqu’à présent, c’est clair.

                        Question : pourquoi refuser l’entrée d’un restaurant le 1er août à une personne non vaccinée et non contaminée ?

                        Cette même personne a mangé dans ce restaurant le 31 juillet


                        • Yaurrick Yaurrick 14 juillet 11:39

                          @Franz
                          Si on se réfère à ce qui a été annoncé, une personne non vaccinée et non contaminée peut aller au restaurant en produisant un test PCR négatif. Ni plus ni moins.


                        • Franz 14 juillet 12:35

                          @Yaurrick
                          Donc, il faut un test PCR par jour, pour avoir le droit de manger à sa faim, pour avoir le droit de vivre normalement ?

                          Et vous trouvez cela normal ?

                          Reviens Hippocrate, ils sont devenus fous ! !


                        • Yaurrick Yaurrick 14 juillet 13:05

                          @Franz
                          A quel moment avez vous vu que je trouvais ça normal ? Nulle part, mais cela ne change rien qu’actuellement, il y a 3 alternatives :
                          se faire vacciner 
                          se faire tester
                          ne pas accéder à différents lieux


                        • ETTORE ETTORE 14 juillet 18:06

                          @Yaurrick
                          .....change rien qu’actuellement,

                          .....
                          — se faire vacciner 
                          — se faire tester
                          — ne pas accéder à différents lieux

                          Cela fait déjà trois barreaux de trop, posés à la fenêtre de nos libertés individuelles.
                          Cela me fait une belle jambe de continuer à l’ouvrir en grand, si je ne peux plus me pencher vers l’extérieur pour y voir le monde .
                          Ahhh ? Oui ? De quoi ? La porte ?
                          Eh bien figurez vous qu’elle est sous bonne garde, par ceux qui font carpette pour le maitre des « cag(e)ots » !


                        • Yaurrick Yaurrick 14 juillet 18:39

                          @ETTORE
                          Il faut arrêter l’hypocrisie, les barreaux, ça fait longtemps que les français les demandent, en réclamant sans cesse des actions de l’état sur tel ou tel sujet. Il suffit d’ouvrir n’importe quel journal, les exemples ne manquent pas.

                          Quant à ceux qui crient au haro sur les libertés individuelles, il y a beaucoup de faux-derches parmi eux qui n’hésiteront pas à limiter celles des autres. Vous n’avez pas voulu de libéralisme ? Et bien voilà le résultat.


                        • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 14 juillet 18:45

                          @Yaurrick

                           ’’Vous n’avez pas voulu de libéralisme ? Et bien voilà le résultat.’’
                           
                           Le libéralisme a été perverti par la gauche totalitaire.


                        • Eric F Eric F 15 juillet 17:55

                          @Franz
                          Un des aspects scandaleux, c’est que le gouvernement s’était d’abord engagé, conformément aux avis du Conseil scientifique et de la CNIL, à ce que le pass sanitaire ne s’applique pas aux activités de la vie quotidienne mais à de grands évènements en lieu clos ou des voyages internationaux.
                          Bien que vacciné, j’étais d’emblée hostile à cette approche, car il était prévisible que l’usage en serait étendu.

                          On voit déjà la queue devant les baraques de dépistage à côté des pharmacie, autant et plus que devant les vaccinodromes. Les professionnels de la restauration ne pourront de toute façon pas contrôler la validité de ce qui leur sera présenté, il va y avoir une course à l’échalote entre les contrôles et les contrefaçons, et des désistements d’usagers face aux contraintes. Je me demande si le Conseil d’Etat ne va pas retoquer la mesure.


                        • Franz 14 juillet 07:46

                          Reviens Hippocrate, ils sont devenus fous !


                          • zygzornifle zygzornifle 14 juillet 09:17

                            @Franz

                             hypocrite l’a remplacé


                          • nemesis 14 juillet 07:56

                            L’état a lamentablement échoué à créer la confiance sanitaire et également dans la lutte contre le réchauffement climatique ..., bon, sachant que la première qualité en politique c’est le mensonge on comprend toute la difficulté.


                            Le problème c’est qu’au moment électoral de l’expression démocratique, le Français ou l’européen, préfère la continuité dans la médiocrité que l’aventure smiley ... preuve que les gens en Europe ne sont pas si malheureux que cela.

                            Cette année pour les départs en vacances, le record de bouchons cumulés a été battu 1,100 kms !

                            Il y a de plus en plus d’associations sur terre et sur mer pour ramener les déshérités de la Terre et les Juges sont toujours aussi complaisants avec la délinquance partielle induite.

                            Talonnettes-Bismuth qui est allé foutre le bordel en Libye et en Syrie avant tout le monde, a conservé toute sa superbe :

                            « De quoi, Pujadas, vous prétendez que je suis responsable de la mort de Kaddafi ? »

                            http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2016/09/sarkozy-vous-m-accusez-d-avoir-fait-tuer-monsieur-kadhafi-ai-je-compris-cela-video.html

                            Il a de quoi, sous le coup de 5 inculpations, Talonnettes prend l’avion présidentiel pour représenter µicron de Rotchild à l’étranger...

                            Quant à Erdogaz il jubile à exercer son chantage sur l’UE avec les réfugiés syriens... il fout la merde partout et on doit lui dérouler le tapis rouge.

                            Par contre, lors des réunions au sommet de l’UE, les chefs d’État et de Gouvernement tourne le dos au Hongrois qui ne fait aucun chantage, ni menace en méditerranée...

                            Electeur tu dois ouvrir les yeux et prendre tes responsabilités !


                            • Franz 14 juillet 12:37

                              @nemesis

                              Vu les « Intelligents » qui peuplent la sphère politique, personne ne s’étonne des les voir échouer dans TOUT ce qu’ils entreprennent......


                            • Merkel tacle sévèrement Macron .

                              Elle lui donne une leçon de politique à ce salopard .

                              Merkel :
                              Je ne pense pas qu’on puisse gagner la confiance en changeant ce que nous avons dit, c’est-à-dire pas de vaccination obligatoire »


                              Cette bande de pourris de la politique français n’ont strictement rien à envier au Président Hongrois sur le thème de la haine des autres .

                              LES :

                              Kouchener. Coppé. Attali Fischer , Attal ....etc... sont les dignes représentant d’une communauté de haine . Leur communauté n’est pas une page blanche tant pour la France que pour leur propre membre (Ils s’entretuent ) .

                              Quant aux porteurs de seau à merd2 ...

                              LR LREM LFI

                              PS PCF EELV

                              MD MR MODEM

                              UDI Agir ensemble.......etc ...

                              ON se souviendra de leur trahison , de leur silence , de leur foireuse capacité à se coucher devant la haine du Nain de l’Elysée .

                              Les élections présidentielles de 2022 risquent de devenir un champ de ruines .


                              • Gasty Gasty 14 juillet 09:00

                                @SPQR complotiste chasseur de comploteur...

                                Quand je lis les titres de L’humanité, je constate aussi une absence de dialogue contradictoire sur le COVID 19, uniquement des critiques sur la méthode employé. Idem chez les syndicats.


                              • Adèle Coupechoux 14 juillet 12:18

                                @Gasty

                                En 2018, le Monde diplomatique titrait : « Vaccinations obligatoires, le débat confisqué »
                                https://www.monde-diplomatique.fr/2018/01/SHAHSHAHANI/58252
                                En 2021, rien sur le sujet...

                                Concernant les syndicats, seule FO émet des réserves, bien timides certes :
                                https://www.force-ouvriere.fr/reaction-fo-suite-aux-declarations-du-gouvernement-sur-l


                              • Franz 14 juillet 12:39

                                @SPQR complotiste chasseur de comploteur...
                                Je ne vois pas ce que Orban vient faire dans la fange politicienne française


                              • Franz 14 juillet 12:44

                                @Gasty

                                Tous sont régulièrement les invités du Château .....


                              • zygzornifle zygzornifle 14 juillet 09:08

                                Le pro-vax Veran nous a bien dit il y a un an et demi que le masque ne servait a rien et qu’il était peut être même dangereux, c’est lui que l’on devrait enfermer car il est responsable de nombreux décès et en plus il est médecin, il mérite la prison a vie comme tous ceux qui l’ont soutenus .... 


                                • Franz 14 juillet 12:40

                                  @zygzornifle

                                  En Chine, ils ne savent pas ce qu’est la prison à vie ......


                                • zygzornifle zygzornifle 14 juillet 09:13

                                  Comme le mougeon se précipite a l’abattoir il sera facile de lui faire gober le vote obligatoire d’ici peu et ensuite le puçage afin de collecter toute les informations, le gouvernement pourrait bien faire croire a une autre pandémie afin de faire tourner les labos a leur maximums et ensuite en recueillir indirectement une partie des bénéfices, ceux qui nous gouvernent n’ont aucun d’état d’âme ....

                                  Quand on est capable de laisser les flics crever des yeux et arracher des mains voire tuer on est prêt a tout .... 


                                  • I.A. 14 juillet 10:14

                                    Excellent coup de gueule, rien à redire. Merci à l’auteur.


                                    • Jean Keim Jean Keim 14 juillet 11:20

                                      On est super fortiches pour parler savamment des maladies, de la médecine et des remèdes, d’ailleurs tout cela a créé une économie florissante, qui l’est d’autant plus que la vie moderne et même parfois les soins médicaux dégradent subtilement les individus tant physiquement que mentalement.

                                      Pourquoi subtilement ? Dans les temps anciens et notamment au 19ème siècle, les pauvres gens qui avaient survécus à l’enfance généralement ne vivaient pas vieux, certains dépassaient de peu la quarantaine tués par une nourriture pauvre et insuffisante, un travail éreintant et une hygiène déplorable ; maintenant on bouffe trop, mal, la vie est insipide sans passions ni repaires, le temps s’écoule en attendant des divertissements abrutissants, on va serrer la paluche de Mickey ou Astérix, on fait un selfie publié sur fb entre la photo de la tarte aux pommes et la dernière pensée écrite en texto agrémenté de smileys et de lol, et on casse sa pipe dans un complet dénuement.

                                      Nous sentons bien que qq. chose ne va pas, qu’il y a un manque mais on ne sait pas ce que devrait être une Vie saine dotée d’un esprit sain... et il n’y a pas de vaccins pour se protéger juste des ersatz.


                                      • Taverne Taverne 14 juillet 11:55

                                        Nul ne doit être inquiété pour ses opinions : pas de délit d’opinion

                                        « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi. » (Article 10 de la Déclaration de 1789)

                                        Ce principe fait partie de la constitution, laquelle est au-dessus de toutes nos lois.

                                        Le « pourvu que » équivaut à un « sauf ». Ce « sauf » introduit une exception au sens strict et rigoureux du terme : preuve doit être apportée que l’ordre public est sérieusement menacé par l’opinion exprimée. Le délit d’opinion dan notre pays des droits de l’homme est une extrême rareté (voir Wikipédia). Et les choses doivent demeurer ainsi.

                                        En conclusion, ll est absolument interdit d’inquiéter (1) une personne pour ses opinions.

                                        (1) « inquiéter » s’entend au sens classique et fort du terme chez nos Révolutionnaires : menaces, atteintes physiques, privation de libertés...


                                        • Franz 14 juillet 12:42

                                          @Taverne

                                          Dans ce pays, on ne peut pas avoir d’opinion : c’est interdit.

                                          Il ne peut donc pas y avoir de « Délit d’opinion »


                                        • Bertrand Loubard 14 juillet 12:27

                                          Merci pour ce texte. La seule manière de rester au pouvoir pour la « macronie » et pour les autres tenants de totalitarisme mondial est la guerre, hic et nunc, civile ..... comme dans toutes les autres dictatures. Ce sont les rebelles, les traîtres, les inciviques, les collabos, les espions qui mettent le « pays » en danger. Les dictateurs sont forcés de prendre, à leur corps défendant, des mesures qui, devant la menace mortelle pour les valeurs de la « Société Civilisée », seront seules à même de sauver la population menacée par un injuste agresseur. Les Nazis avaient fait la même chose contre les Juifs, le Gitans, les Bohémiens, les Tsiganes, les communistes, les socialistes, les homosexuels, les mongoles, les alcolos, les asociaux, les décadents, les débiles mentaux, chez eux. A l’extérieur de leur territoire ils ont fait de même avec la Pologne, la Slovénie, l’Alsace, la Lorraine, la Norvège, les Pays Bas, le Danemark, la Belgique, le Nord de la France, la Hongrie, la Roumanie, la Bulgarie, mais avec une guerre militaire qu’ils ont perdue. Bernard Kouchner, le médecin visionnaire, fondateur de MSF (Mafia Sans Frontière et/ou Mengele Sans Fard ?) a raison de prévoir qu’une loi martiale devrait être appliquée pour les non-vaccinés qui autoriserait la légitime défense préventive en arrêtant, jugeant, condamnant et exécutant les traîtres. En quelques sortes une R2P (responsability to protect) pour les pédophiles (La Familia Grande), les faussaires (Pfiser), les profiteurs des paradis fiscaux (Moderna), les tyrans (Kagame), les trafiquants d’organes (« Quelle maison jaune ? » à Rripë), les dictateurs (Omar Bongo – Iméda) .... Bien à vous.


                                          • uleskiserge uleskiserge 14 juillet 13:37

                                            Préférons, nous tous, la démocratie aux vaccins ! Cette démocratie dont ont besoin ceux qui ne sont pas d’accord... et seulement eux finalement.

                                            Aussi, que l’on soit vaccinés ou non, défendons les anti-vaccins au nom de la défense de la démocratie ! 

                                             

                                                      Mais au fait, qu’est-ce que les « vaccinés » ont à craindre des « non-vaccinés » puisque les « vaccinés » sont protégés et peuvent gérer la Covid sans souci pour leur santé ?

                                            Ou bien alors, est-ce que les vaccinés et leurs chantres (bourgeoisie de nos centres villes qui ne veulent pas mourir sous aucun prétexte tellement ils se la coulent douce depuis la fin des années 80 en particulier, sur le dos de tous ceux qui se la coulent mais… à la dure... ) qui n’ont aucune légitimité morale et intellectuelle pour porter un jugement sur les « réticents du vaccin anti-Covid », douteraient de l’efficacité du vaccin qu’ils ont reçu ?

                                            C’est fort possible car leur procès contre les récalcitrants (procès conduit par les médias, la classe politique et le CAC 40), nous en apporte la preuve jour après jour.

                                                    Alors oui, mille fois oui ! Nous tous qui sommes vaccinés, on les aime tous ces anti-vaccins car ce sont eux qui, aujourd’hui, font vivre la Démocratie !


                                            • sirocco sirocco 14 juillet 14:30

                                              @uleskiserge
                                              "...tous ces anti-vaccins ... ce sont eux qui, aujourd’hui, font vivre la Démocratie !" 

                                              Oui... heu... démocratie est peut-être un bien grand mot... Auriez-vous forcé sur le rosé ?


                                            • P.-A. Teslier P.-A. Teslier 14 juillet 16:24

                                              Il faut aussi enfermer les gens du CSI.


                                              • Eric F Eric F 14 juillet 18:47

                                                En lisant les commentaires, il y en a bien davantage exprimant des griefs de non-vaccinés envers les vaccinés que le contraire.
                                                Mais ce n’est pas parce que Macron est pro-vaccin que ceux qui ont opté pour être vacciné approuvent les décisions de Macron. Car chacun sait que lorsque le gouvernement commence à mettre des tours de vis, ça commence par certains, mais ça finit toujours par être généralisé à tous. Ainsi à la Réunion, le couvre-feu est rétabli pour tout le monde, vaccinés ou pas.


                                                • Emohtaryp Emohtaryp 14 juillet 18:49

                                                  Concernant le vaccin :


                                                  - le gouvernement n’est pas responsable

                                                  - le fabricant n’est pas responsable

                                                  - le vaccinateur n’est pas responsable

                                                  - le médecin n’est pas responsable

                                                  - si vous ne vous vaccinez-pas vous êtes irresponsable !


                                                  Cherchez l’erreur !


                                                  • ETTORE ETTORE 14 juillet 19:33

                                                    @Emohtaryp « 

                                                    C’est peut être ce que l’on pourrait appeler » une proposition absolue « 

                                                     »Le bon usage, nous éclaire" ,
                                                    Deo iuuante vincam ! Dieu aidant, je vaincrai.


                                                  • https://www.bbc.com/news/uk-57830617

                                                    An outbreak of Covid-19 has been confirmed on the Royal Navy’s flagship, HMS Queen Elizabeth.

                                                    The BBC has been told there have been around 100 cases on the aircraft carrier, which is part way through a world tour.

                                                    Several other warships in the fleet accompanying it are also affected.

                                                    Defence Secretary Ben Wallace said all crew on the deployment had received two doses of a Covid-19 vaccine and the outbreak was being managed.

                                                    HMS Queen Elizabeth is about a quarter of the way through a 28-week deployment leading the Carrier Strike Group (CSG).

                                                    It has now entered the Indian Ocean, and the Royal Navy says it is due to continue on its voyage to Japan later this year.

                                                    Around 3,700 personnel are part of the CSG.

                                                    A spokeswoman said mitigation measured on board included masks, social distancing and a track and trace system.

                                                    « As part of routine testing, a small number of crew from the Carrier Strike Group have tested positive for Covid-19, » she said.


                                                    • Curieux aucun médecin , mais vraiment par un médecin de plateau TV , de radio , de réseau social ne s’est indigné que les gendarmes, la police et les juges ne seront pas obligés de se faire vaxxiner .....

                                                      Pourtant ils vont être au contact de la population ...


                                                      Un détail très con donc très Macron et Caston ..

                                                      .Les gens seront obligés d’être vaxxinés avec pass sanitaire pour profiter d’un Bar d’un Resto même en terrasse .

                                                      Mais le public qui passe tout près de la terrasse ou qui traverse la terrasse n’a pas d’obligation vaxxinale ....

                                                      C’est ballot d’être à ce point très con , n’est ce pas les deux cons ....


                                                      • Hier, l’élysée, s’est invité chez moi, en « launedekeg », honneur ou …. ?

                                                        15/07/2021
                                                        « Org. Nations », la solution à partir de 2022 !

                                                        https://wp.me/p4Im0Q-5ao

                                                        Sur 2958 candidats décortiqués, il y a environ 40% de candidats sous-marins sous pavillon de complaisance législative


                                                        • Extra Omnes Extra Omnes 15 juillet 09:44

                                                          bla bla bla ... STOP .... le vaxxin n’est qu’une question de pognon, rien à voir avec la santé, comme le covid d’ailleurs, avec 0.999 % de léthalité, tout cela n’a rien a voir avec la santé, faut arrèter avec pour ou contre le vaxx, c’est plutôt pour ou contre nos libertés... A qui profite ces injections de produits qui ne servent à rien ? Qui va payer au bout du compte ? La liberté même avec un mauvais rhume, c’est mieux que les mesures qui attentent aux libertés fondamentales.


                                                          • Avant le 12 juillet 2021.

                                                            Les personnels soignants étaient encouragés, applaudis , salués très haut par les français et le gouv.fr

                                                            Le 13 Juillet 2021

                                                            Les personnels soignants sont devenus des parias, méprisés par certains français vaxxinés, humiliés par Macron, Caston , Véran, le gouv.fr et tous les partis politiques français .


                                                            • Je ne crois pas que depuis 1946 , en France , on est mis au banc de la société française une catégorie de malade .

                                                              Même les malades du sida n’ont pas subit d’exclusion de ce niveau .

                                                              Le GOUVERNEMENT et MACRON dans une démarche d’exclusion et de marquage, transforment le territoire français en camp de concentration.

                                                              Chaque jour voit la surenchère de la banalisation de l’esclavage prendre le pas sur nos libertés . 

                                                               TOUS les politiciens français sont POURRIS ...

                                                              Déclarons la guerre totale aux politiciens français !


                                                              • Macron n’est que Macron le maquereau du pouvoir.

                                                                Mais les dernières volontés du timonier à vouloir asservir le peuple français ont eu un effet-révélateur sur toute la fourmilière de salauds et salopes qui par leur silence ont approuvé la volonté de nuire du gouv.fr .

                                                                Cette strate n’en finit pas de nuire , de pourrir la vie des français .

                                                                Terrer dans l’ombre de la politique de collaboration sournoise , ces femmes et ces hommes ne se montrent que par obligation , ils sont nombreux , ils sont excessivement malveillant .

                                                                Les personnels soignants adulés auparavant , ils veulent les soumettre jusqu’à l’ asservissement total . L’ ESCLAVAGE .

                                                                Quant aux non-vaxxinés Macron et Caston vont les ruiner par l’amende disproportionnée et les criminaliser par la prison.

                                                                Demain la peine de mort ressortira de la pourriture de l’histoire. 



                                                                • Gcopin Gcopin 16 juillet 11:37

                                                                  Ce qui effraie, ce n’est pas le pouvoir en place, mais le silence du peuple (enfin presque).
                                                                  "Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre et finit par perdre les deux. (Franklin Benjamin)."


                                                                  • Tous les gens paient des charges sociales et de santé, une mutuelle .

                                                                    Ils seraient bizarrement cruel d’obliger les gens à payer les cotisations sécu alors que l’on vous interdirait l’accès aux soins , de l’hôpital sous prétexte de pass sanitaire ... ?

                                                                    Attention à l’arnaque , au détournement , à l’extorsion ...de charge sociale .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité