• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Inégalités croissantes dans le monde. Proportionnellement les ultra riches (...)

Inégalités croissantes dans le monde. Proportionnellement les ultra riches paient moins d’impôts que les pauvres

Il y a quatre ans, je citais dans un article publié sur Agoravox, les paroles de Robert Reich, ministre du Travail des Etats-Unis sous Clinton. Il disait à propos de la concentration des richesses mondiales entre les mains de quelques personnes seulement : « La concentration de la richesse entre un nombre si limité de mains entraine une concentration du pouvoir. Jamais, dans l’histoire de notre pays, l’argent du 1% des plus nantis n’a tant nourri les campagnes électorales, influencé les médias et empêché les réformes qui seraient salutaires pour le plus grand nombre. »

A l’époque, les 67 personnes les plus riches du monde possédaient ensemble plus que les 3,5 milliards d’humains les plus pauvres.

Aujourd’hui, en lisant les actualités, j’ai trouvé dans une dépêche de l’Agence France Presse (AFP) un article sur le rapport de l’Organisation Non Gouvernementale, Oxfam, précisant que la fortune des milliardaires dans le monde a augmenté de 900 milliards de dollars l’an dernier, alors que celle de la moitié la plus pauvre de la population de la planète a chuté de 11 %.

Ces chiffres sont déjà effrayants. Si l’on creuse encore un peu dans ce domaine, nous voyons que dans le rapport en question il est stipulé que la concentration de la richesse s’est encore accentuée en 2018. Ce ne sont plus les 67 personnes les plus riches qui possèdent l’équivalent de la richesse des 3,5 milliards les plus pauvres, mais seulement 26 milliardaires qui ont désormais entre leurs mains autant d’argent que la moitié la plus pauvre de l’humanité.

La directrice exécutive d’Oxfam Winnie Byanyima, déclare même : « Le fossé qui s’agrandit entre les riches et les pauvres pénalise la lutte contre la pauvreté, fait du tort à l’économie et alimente la colère dans le monde. »

Les gouvernements « doivent s’assurer que les entreprises et les plus riches paient leur part d’impôts », a-t-elle ajouté, à l’occasion de la publication de ce rapport annuel sur les inégalités mondiales.

Toujours selon l’AFP, l’homme le plus riche du monde, Jeff Besos, le patron d’Amazon, possède une richesse de 112 milliards de dollars. Oxfam précise que « le budget de santé de l’Ethiopie correspond à 1 % de sa fortune ».

Autre fait troublant : Le nombre de milliardaires a doublé depuis la crise financière de 2008 et Oxfam, constate que « les riches bénéficient non seulement d’une fortune en pleine expansion, mais aussi des niveaux d’imposition les moins élevés depuis des décennies ». « Si la tendance était inversée, la plupart des gouvernements auraient suffisamment de ressources pour financer les services publics », a souligné l’ONG qui estime que « la richesse est tout particulièrement sous-taxée ». Elle a ainsi précisé que, sur un dollar d’impôt sur le revenu, seulement quatre centimes proviennent de la taxation de la richesse.


Moyenne des avis sur cet article :  4.75/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • rogal 21 janvier 08:17

    Être milliardaire sert-il à quelque chose, si ce n’est à s’offrir le pouvoir ?


    • nono le simplet nono le simplet 21 janvier 08:23

      entendu ce matin

      en 2017 les grandes entreprises françaises ont augmenté leur bénéfices, augmenté les dividendes à leurs actionnaires et vu leurs impôts baisser ...

      trouvez l’erreur !


      • gaijin gaijin 21 janvier 09:03

        avant le passage de tout adepte de la secte du ruissellement je rappelle que ce sont les ruisseaux qui alimentent les fleuves et pas l’inverse ....


        • nono le simplet nono le simplet 21 janvier 10:18

          @gaijin
          ce sont les ruisseaux qui alimentent les fleuves

          ouais mais c’est la pluie qui alimente les ruisseaux, venant des nuages, venant de l’évaporation de l’eau de mer, venant des fleuves ... ( je rigole, j’ai bien compris ce que tu voulais dire smiley )


        • JL JL 21 janvier 09:31

          Dans une économie mondialisée tous nos repères sont caducs en matière d’imposition : l’impôt devient la double peine à la foi pour la vertu et pour la sédentarité. J’en veux pour preuve la transformation de l’iSF en ISF sur l’immobilier.
           
          Il se dit dans les médias riches que les investisseurs reviennent. Outre que cette info demande à être vérifiée, je demande : quel est la véritable cause de ce retour ? La suppression de l’ISF ? Ou bien la baisse de l’impôt sur les sociétés, l’une et l’autre déplorables en terme de rentrées fiscales ?
           

           
           


          • nono le simplet nono le simplet 21 janvier 10:15

            @JL
            concernant l’ISF, les grosses fortunes ne le payaient pas avant ou très peu ... la suppression où le retour ne les empêchent pas dormir smiley


          • JL JL 21 janvier 10:46

            @nono le simplet
             
             je suis perso opposé à l’ISF, car je pense que seuls les revenus doivent contribuer à la solidarité nationale, et pas le patrimoine source de revenus.
             
             Mais il se trouve que l’existence de l’ISF n’a pas été sans conséquences sur la politique d’imposition des revenus. Il ne fallait pas supprimer l’ISF sans contreparties.


          • mmbbb 21 janvier 20:45

            @JL bemol l immobilier est aussi devenu une source de revenu et surtout de speculation En contrepartie les salaires n ont pas suivi la meme courbe de croissance .In fine je ne vois le probleme de taxer ce capital de rentier. 


          • Onecinikiou 22 janvier 04:52

            @JL

            Les chiffres exorbitants qui ont été donnés concernant les niveaux de richesses inclus le patrimoine, en particulier financier. 

            Refuser par principe d’inclure ce patrimoine dans l’assiette de taxation revient à accepter de facto comme légitime, raisonnable et soutenable  ce qu’il n’est pas, puisque le monde court à l’abime  ce modèle de développement devenu follement inégalitaire et de façon désormais paroxystique. C’est se priver des moyens nécessaires pour rééquilibrer les discordances majeures de redistribution, qui ne peuvent amener qu’au chaos généralisé. 

            Dans un monde idéal, où les différences de revenus aurait été cent fois moindres (de 1 à 20 comme du temps de Ford, au lieu de 1 à 2000 voire plus comme aujourd’hui), et où par conséquent la constitution du patrimoine parmi la population aurait été bien mieux distribué, équitable et juste, il eut été possible et sinon souhaitable de l’exclure de ladite assiette. 

            A présent c’est une vue de l’esprit, sauf à acter et cautionner donc cette société parfaitement dysfonctionnelle (même du point de vue capitaliste) et sur le point socialement d’exploser.


          • mac 21 janvier 10:54

            On connaît tous le principe du Monopoly. Une fois qu’un joueur possède la majorité des terrains et des hôtels, il ne peut plus perdre et finit immanquablement par ratatiner tous les autres joueurs. En quoi serait-ce différents avec les capitalisme ? ils finiront même par nous faire payer l’air qu’on respire...


            • titi 21 janvier 13:03

              Ceux qui paient le moins d’impôt relativement à leurs revenus, ce sont les élus.

              Et ça, ça ne fait boiter personne.



              • zygzornifle zygzornifle 21 janvier 16:36

                @titi

                 Et les journalopes ....


              • zygzornifle zygzornifle 21 janvier 16:35

                ça toujours été le cas me semble t’il ....

                Macron en pisse de joie ....


                • pepin 21 janvier 20:01

                  26 personnes possèdent la moitié des richesse de l’humanité. la fortune des milliardaires augmente de 2.2 milliards par jour.

                  selon Oxam france.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès