• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Interview avec le Président Macron

Interview avec le Président Macron

Interview (imaginaire) du président Macron

Interview du Président de la République Française le 17 mars 2020, lendemain de son allocution à la télévision annonçant le blocage de toute la France, par Mme. Lajournaliste et Mr. Lejournaliste :

Mme. Lajournaliste : Bonjour Monsieur le Président

E. Macron : Bonjour Madame Lajournaliste.

Mr. Lejournaliste : Bonjour Monsieur le Président

E. Macron : Bonjour Monsieur Lejournaliste.

(pour la simplicité de la lecture, les répliques des journalistes seront en italique)

- Hier, vous avez annoncé que la France était en guerre

- 9 fois, nous avons compté (*)

* oui, hein, j'ai été très présidentiel, n'est-ce pas. Comme le général De Gaulle naguère.

- oui, mais contre qui exactement sommes nous en guerre ?

* Contre le Coronavirus bien-sûr !

- Ce virus a été identifié fin 2019, pourquoi n'avoir pas agi avant ?

* Ah mais rappelez-vous, Mr. Lejournaliste, en 2019 j'étais occupé à faire tirer à coups de flashball sur les gilets-jaunes, à sermonner la Grèce et l'Italie à accepter des migrants que les Français ne voulaient pas laisser entrer, et à parcourir le monde entier à rencontrer d'autres présidents afin d'endiguer le réchauffement climatique ... ce qui s'est d'ailleurs résolu tout-seul depuis le coronavirus, je suis trop fort. Et puis, bien-sûr, à concocter une réforme des retraites inutile dont les Français ne voulaient pas, dont les élus ne voulaient pas, ce qui m'a obligé à passer en force avec un artefact de la constitution Française, et que j'ai finalement annulé grâce ce virus providentiel. Je ne peux pas tout faire non-plus. Je ne peux pas être sur tous les fronts, nous sommes en guerre que diable !

- Je comprends, oui, bien-sûr.

- Ce virus a causé des milliers de morts en Chine et en Asie il y a 2 mois, et engendre une panique en Italie depuis des semaines, pourquoi avoir réagi précisement maintenant ?

* Eh bien, parce-que les bourses ont ont dégringolé, Mr. Rothschild a perdu beaucoup d'argent, il fallait bien que je fasse quelque-chose, pardi.

- Et donc, vous avez décidé de fermer tous les commerces, les écoles, d'interdire les rassemblements, les évènements sportifs, les concerts ...

* oui, c'était très solennel. Tous les endroits et occasions où les Français aiment se retrouver et s'amuser doivent être fermés. Nous sommes en guerre, je vous le rapelle.

- ... mais pas de fermer la bourse de Paris.

* Ah ben oui, forcément, il faut bien que Mr. Rotschild puisse continuer à spéculer avec l'argent des autres, et il ne peut le faire par télétravail, contrairement à vous les journalistes.

- Mais qu'en sera-t-il de tous les Français qui ne peuvent pas travailler à distance ?

- Et qu'en sera-t-il des entreprises dont le travail ne peut être fait à distance ?

* Alors-là, je vais vous en mettre pleine la vue : l'état va tout prendre en charge, les loyers, les cotisations sociales, le remboursement des emprunts, tout : aucune entreprise ne fera faillite pendant que je serai Président. On débloquera 300 milliards pour faire face à toutes les éventualités, rien ne sera trop cher pour mes compatriotes. Ca fait des semaines que les médias parlent de ce virus, qui pourtant tue moins que les accidents de la route, ils fomentent la panique chez les Français, je serai reçu comme un héros libérateur de ce virus, comme le général de Gaulle était libérateur de la France contre Hitler. Et moi je viens en plus avec un panier rempli de 300 milliards !

- Vous êtes très généreux avec l'argent de la France

- Mais où trouvera-t-on de telles quantités ?

* C'est Christine qui les imprimera, c'est tout simple.

- Mais la Présidente de la BCE a dit que ce n'était pas le rôle de la BCE de renflouer les bourses.

* Oui, bien-sûr, elle était obligée de dire ça. Comprenez, certains ont vu d'un mauvais oeuil quand la FED a sauvé les banques qui avaient trop spéculés 2008. Et quand Mario (cette imposteur de chez Goldman-Sachs, le rival de Rothschild) a mis des centaines de milliards pour sauver le système bancaire Européen en 2012, certains ont estimé qu'il n'avait pas le mandat de faire cela. La BCE ne pouvait donc pas à nouveau se précipiter et inonder les marchés de centaines de milliards, ça se serait vu. C'est pour cela que Mr. Rothschild a opté pour une stratégie plus subtile, celle du good-cop/bad-cop : la BCE innondera les bourses avec de l'argent facile pour sauver les spéculateurs, mais à contre-coeur, sur demande express des gouvernements démocratiquement élus.

- Justement, maintenant que vous le dites, qui finançait votre campagne électorale pour les présidentielles de 2017 ?

* Tous les comptes de campagne ont été déposés et sont consultables par les Français.

- Oui, mais cela est seulement vrai pour la campagne oficielle qui a duré 2 mois, mais qu'en est-il de la campagne en 2016, avec des meetings gradioses pendant des mois ?

* ah mais là, je n'étais pas candidat, c'était des affaires purement privés, et j'ai moi-aussi le droit à ma vie privée.

- Bien-sûr Mr. le Président.

- L'Assemblée Nationale ne sera pas fermée non-plus, pourtant c'est un lieu de rassemblement de personnes agées, ceux qui sont les plus à risque.

* Fichtre, vous avez raison, je n'y avais pas pensé. On va fermer l'Assemblée Nationale aussi et gouverner par décret. Ce sera plus facile que les débats interminables, et plus efficace puisque de toute façon on allait évoquer le 49.3 à la fin. Là, au moins, on ira droit au but, nous sommes en guerre.

- Oui, ça vous l'avez déjà dit, contre un virus.

- Mais il est tout petit ! Comment un pays grand comme la France et peuplé de 65 millions de personnes peut-elle être en guerre contre un tout-petit virus ?

* Petit mais costaud, il est très dangereux, contagieux et mortel, voyez-vous.

- Il a tué 7000 personnes dans le monde en 3 mois, alors qu'une grippe habituelle en tue 30 000 par an rien qu'en France. En quoi est-il plus dangeureux qu'une grippe saisonnière ?

* Certes, la mortalité de ce virus ne dépasse pas 1% si on compte tous ceux qui l'ont attrapé, et non seulement ceux qui ont été diagnostiqués, contre 0.2% pour la grippe habituelle. Mais ce qui compte sont les cas graves, ceux qui nécéssitent une hospitalisation intensive. En effet, et heureusement, beaucoup de malades s'en sortent car ils sont placés en respiration artificielle. Mais vu que ce virus, pas très mortel certes, est très contagieux, si on laisse aux évènements suivre leur cours naturel, le nombre de cas critiques dépassera la capacité des soins intensifs, et là la maladie devient dangereuse. Nous devons donc isoler les Français pour qu'ils s'infectent avec ce virus, certes, puisqu'on n'y peut rien, mais pas trop vite. Comme-ça, les hopitaux vétustes que je saigne depuis des années seront capables de faire face à l'afflux réduit de malades.

- Mais dans ce cas, pourquoi ne pas avoir acheté des respirateurs artificiels en masse depuis 2 mois que nous savons que ce virus existe ?

- Avec une fraction des 300 milliards que vous proposez pour sauver l'économie, on aurait pu équiper un paquet de services d'urgence avec des appareils respiratoires.

* Ben ... Mr. Lejournaliste, vous n'avez pas étudié vos dossiers ? Resaisissez-vous ! Mr. Rothschild ne fabrique pas d'appareils respiratoires, ne dites pas n'importe-quoi.

- Peut-être, mais les hopitaux ...

* Ah mais ne vous inquiétez pas, la clinique privée de Mr. Rothschild est très bien équipée, je peux vous assurer qu'il sera très bien pris en charge, lui et sa famille, si le besoin s'en faisait sentir.

- Ne craignez-vous pas que les Français puissent douter de la pertinence des mesures draconiennes que vous prenez ?

- Avec le temps libre que vous leur imposez, ils pourraient réfléchir et se demander comment on en est arrivé là ?

* Ah non, ça n'est pas du tout prévu. Je crois avoir été assez clair sur ce que mes chers compatriotes pouvaient faire pendant cette période d'isolation : du jardinage, du bricolage, jouer à la belotte aves les voisins, tout-ça oui, mais réfléchir, non. On irait où si tout-un-chacun se mettait à avoir des idées personelles ? Cela-dit, je fais confiance aux amis milliardaires de Mr. Rothschild pour qu'ils utilisent les medias dont ils sont propriétaires pour faire peur aux Français et les abreuver de programmes abrutissants.

- Nous voilà rassurés, Monsieur le Président.

- Merci Monsieur le Président

 

 

(*) en fait non, je n'ai pas compté

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.61/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • troletbuse troletbuse 18 mars 20:56

    Un crime contre les Français

    Un crime contre l’humanité

    Résumons :

    Buzyn avait mis au courant Micron de la dangerosité du coronavirus, de la contagion rapide de ce virus. Malgré celà, Micron n’a rien dit car il avait probablement des ordres.

    Il a demandé à Larcher pour les élections, mais je pense que Larcher n’était pas au courant de ces informations et Micron l’a-t-il fait pour se dédouaner de la décision de les faire

    Il est même allé au théâtre avec sa vieille pour faire comprendre aux Français :’Vous ne risquez rien"

    Donc depuis fin Janvier 2020 (ou même avant) ; Micron savait la dangerosité de ce virus.

    L’ordre de confinement n’est venu que dimanche permettant ainsi ma diffusion du virus à de nombreux français et même aux étrangers vu que les frontières terrestres de la France sont toujours ouvertes.

    Attendons pour voir si les autres partis sont complices de ce crime en ne disant rien.


    • CLOJAC CLOJAC 18 mars 21:24

      Faire face à une crise sanitaire de cette ampleur, on n’enseigne pas ça à l’ENA.

      En outre, il est fort probable que faute d’instructions précises de ses employeurs, il ait un peu perdu les pédales.


      • devphil30 devphil30 19 mars 06:24

        Il parait que le bon peuple pourra voir canal plus en clair

        Les instructions étatiques permettent de maintenir le peuple dans la douce chaleur de l’avilissement idiovisuel 


        • rita rita 19 mars 07:53

           Sont pas à la hauteur tout simplement !

          De mauvais amateurs incompétents !

          L’état d’urgence sanitaire n’est rien d’autre qu’un coup d’état de leur part !


          • CLOJAC CLOJAC 19 mars 08:41

            @rita

            « L’état d’urgence sanitaire n’est rien d’autre qu’un coup d’état de leur part ! »

            Voilà une analyse que nous sommes peu à partager.
            C’est hallucinant de voir la majorité des Français qu’on dit frondeurs, tous partis confondus, faire les beaux et donner la patte au dictateur de poche et à ses sbires castagneurs ! smiley
            Oubliés les GJ et le 49.3 . Remplaçons le coq gaulois par un pangolin rieur !


          • zygzornifle zygzornifle 19 mars 09:37

            Nous allons payer cette pandémie rubis sur l’ongle , quand cela ira mieux la bande a Macron va se déchaîner a l’affût du moindre centime et cela va faire très très mal car ne croyez pas que l’on va s’en tirer comme cela....


            • Zolko Zolko 19 mars 10:43

              @zygzornifle : je ne pense pas que ce soit le scénario envisagé. Je pense plutôt que les banksters savent depuis longtemps que l’effondrement de 2008 n’a pas été résolu, que les mesures prises par les banques centrales ont limité les dégâts à court-terme, mais empiré les choses sur le long-terme, en empilant encore plus de dettes, qui ne seront jamais remboursés.
               
              Le problème pour les banksters devient donc, non-plus de gagner encore-plus d’argent, mais de se débarrasser de ces dettes, quitte à perdre un peu de leur fortune (virtuelle de toutes façons). Le plus simple pour cela – pour eux – est de monétiser cette dette, c.à.d. que les banques centrales émettent des milliers de milliards de monnaie pour couvrir ces dettes, puis de fermer les banques centrales et passer à autre-chose (une banque centrale mondiale probablement, sous la coupe du FMI).
               
              Sauf-que : les banques centrales ne peuvent pas faire ça, pas directement, c’est interdit par leur propre constitution. Ils peuvent le faire de manière indirecte, mais en quantité limitée, comme la FED et la BCE l’ont montré.
               
              Leur objectif avec la crise du coronavirus est donc d’utiliser ce prétexte pour lancer la monétisation de la dette à très grande échelle, effaçant ainsi leur méfaits depuis 1 siècle. Le nouveau système monétaire qu’ils voudront mettre en place ensuite sera probablement plus-ou-moins basé sur l’or. Et la vraie guerre, celle dont Macron ne parle pas, est la guerre pour savoir qui construira le nouveau système monétaire international (ou du moins occidental).
               
              Mais ce qui risque réellement d’arriver est la séparation de l’occident en (au moins) 2 blocs : l’Europe et les USA, avec l’Europe s’organisant différemment, sous la coupe des nationalistes (Orbán, Salvini, Kurz, AfD...). Il est intéressant de noter la réaction de la Hongrie à la crise : moratoire total sur tous les remboursements de tous les prêts jusqu’à la fin 2020. Oui, vous avez bien lu. Vous pouvez imaginer que ça ne va pas plaire à Mr. Rothschild.


            • devphil30 devphil30 20 mars 18:13

              @zygzornifle

              Prix de l’incompétence 300 milliards annoncés

              Dette actuelle de la France 2400 Milliards

              Soit une hausse de 12 %

              Et bingo nous allons passer les 100 % du PIB
              Du reste celui ci va bien chuté après 4 semaines voir 6 semaines de confinement généralisé.
              Redémarrage probable entre fin Avril et mi Mai , attention il faudra être motivé car après avoir mis une bonne moitié de la France au chômage , il faudra travailler dur pour plaire à sa majesté

              Le petit banquier dans son costume aura bien travailler pour ses maîtres Rothschild en oubliant à qui il doit sa place comme DG de la France


            • L'Astronome L’Astronome 19 mars 16:53

               

              Certains ont la science infuse. M. Macron a la science confuse.

               


              • Le421 Le421 20 mars 09:03

                Macron aurait été contaminé par le virus LFI !!

                Il redécouvre enfin le service public...

                Charlot !!


                • devphil30 devphil30 20 mars 18:17

                  @Le421

                  Planification étatique , il ne fait pas dans la demi mesure ....
                  A quand il prendra sa carte LFI

                  Quand à La Reprise Est Morte , je ne sais pas comment la France va se relever de cette estocade d’une bande d’incompétent trop pressé de vendre les bijoux de famille à vil prix


                • Zolko Zolko 20 mars 18:37

                  @devphil30 :

                  je ne sais pas comment la France va se relever de cette estocade d’une bande d’incompétent trop pressé de vendre les bijoux de famille à vil prix

                   
                  est-ce l’objectif ? Je ne pense pas, je ne pense pas que l’objectif de Micron 1er soit de relever la France d’après. Et je ne suis pas certain non-plus que ce soit de l’incompétence : c’est ce qu’ils veulent faire croire, mais je pense que l’exploitation honteuse de cette crise est parfaitement voulue et organisée. Je ne dis pas qu’ils l’ont provoqué, je dis qu’ils l’exploitent. Le seul moyen de vraiment la relever sera de se débarrasser de cette bande de voleurs. Le vraie guerre commencera dans quelques semaines.

                • devphil30 devphil30 21 mars 06:53

                  @Zolko

                  Je suis d’accord avec vous et sous le signe de l’interrogation mon opinion est plus tranché en terme de manipulation globale au profit des capitalistes.

                  Dison que cette crise aide bien et pour un ancien banquier féru des actions il ne doit plus savoir où regarder en ce moment tellement les baisses sont importantes

                  Une membre du gouvernement a bien résumer la situation en indiquant sur son compte twitter il y a quelques jours qu’il y avait des affaires en bourse à faire actuellement , je n’ai plus son nom en tête ...La grande classe

                  Au moins tu fermes ta bouche et tu fais semblant de compatir


                • jack mandon jack mandon 4 avril 11:48

                  « Malheur à toi, pays dont le roi est un enfant, et dont les princes mangent dès le matin ! »

                  La vérité est un moment de l’enfance, mais celle-ci murit, évolue, se transforme…à moins qu’elle s’attarde dans l’enfance au point de se complaire dans l’oedipe, s’emporter contre l’autorité du père ou du sage, le massacrer, épouser sa propre mère et se crever les yeux, ou ceux des innocents en souffrance. En synthèse épouser l’imposture.

                  Malheur à toi, pays dont le roi est un enfant…Ecclésiaste 10 :16

                   

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Zolko

Zolko
Voir ses articles







Palmarès