• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Iran islamisé

Iran islamisé

D’après l’idée de l’Ayatollah Khomeiny, le fondateur de la République Islamique d’Iran, le pouvoir sera exercé par un Mullah chiite, préférablement un « Seyed de turban noir » qui est descendant du Prophète. Il serait nommé le " Vali-e-Faghih " (Leader Suprême) de la communauté, qui serait muni d’une grande autorité terrestre d’origine divine. En tant qu’une idéologie d’état les problèmes de l’islam politique en Iran restent aujourd’hui infranchissables, surtout qu’avec son incompatibilité en face de réformes. Tandis que dans d’autres religions abrahamiques, Christianisme et Judaïsme, les réformes ont été imposées de manière à limiter leur influence sur le développement de la société, l’islam est resté fermé devant toute tentative de réformes d‘une façon acharnée.
 
Puisque l’islam est fondé par un prophète qui s’est distingué par son pouvoir en tant qu’un chef d’état, la religion, contrairement aux autres religions abrahamiques, est devenue un pouvoir politique pour gouverner la communauté musulmane appelée « Umma ». Dans ce sens-là, l’islam n’accepte aucune idée de réforme ou de recul de ces principes initiales car les majeures fonctions de l’Etat sont déjà prévues dans le crédo de l’islam politique. Il n’est pas admis que la communauté musulmane (Umma) puisse se subdiviser en entités politiques. Une entité politique séparée du pouvoir central peut être stigmatisée comme " non-islamique ", donc intolérable. Dans un vrai terme pluraliste, il n’y a ni parti indépendant ni statut légal pour une opposition politique, alors aucune loi juridique et islamique ne lui accorde de la légitimité.
 
Chaque entité politique doit se consacrer au service de l’islam plutôt qu’à ses adeptes. De même que l’individu se trouve dans l’obligation de service envers Dieu par sa soumission, la communauté musulmane " Umma " a besoin d‘un pouvoir centralisé, un pouvoir divin, unique afin de la diriger et la garder dans l’intégralité de la religion. Ce pouvoir purement divin est l’islam politique qui par définition ne partagera jamais ses fonctions d’état avec d’autres entités.
 
Ce Leader Suprême sous le régime islamique en Iran est exécutif, administratif, et judiciaire. Les règles judiciaires sont déjà données par les règles islamiques ou " la charia", elles sont divines, parfaites, suffisantes, immuables, écrites dans le Coran ou inspirées des " Hadiths ", les paroles du Prophète et des imams chiites. Elles sont pour l’éternité car l’islam est la dernière révélation nécessaire pour l’humanité. Donc, pour la charia il n’y pas de processus de légalisation ou des réformes mais d’administration et d’application. En deux mots, ce qui s’appelle des lois islamiques est inscrit dans la charia qui est alors considérée comme coranique, sacrée, par conséquent non réformable.
 
Le choix d’un détenteur de pouvoir a toujours posé des problèmes dans l’histoire de l’islam politique. Mohammad fut lui-même choisi directement par Dieu, mais cette méthode de sélection a été difficile à mettre en œuvre pour ses successeurs. Le pouvoir ne réside donc pas facilement dans la communauté pour être délégué à une entité divine c.à.d. les successeurs du Prophète. En principe la communauté musulmane ne s’est jamais gouvernée en paix avec le pouvoir central surtout que ni en théorie ni en réalité la démocratie ne s’est jamais trouvée dans le passé du monde islamique. Ainsi, on voit que la théorie ou la doctrine de l’islam politique pose déjà des problèmes internes, ce qui a causé des retards infranchissables dans le concept de la démocratie.
 
Chaque calife, ou successeur du Prophète, n’est toléré que par une partie de la société musulmane parce qu’il a rencontré les mêmes ambitions perverses créées par une classe dirigeante de l’époque, une sorte de califat qui se réclamait de la divinité mais qui, s’inspirant peu de sa morale attendue, avait l’intérêt de mêler la justice avec le pouvoir politique. Ainsi, l’histoire de l’islam se résume par les oppressions politiques et des guerres du pouvoir des successeurs du Prophète.
 
Pour l’islam politique, puisque la société musulmane représente l’islam, l’entité sociale doit être une entité islamique plutôt qu’une entité humaine avec des choix libres arbitres dans tous les domaines. Cela veut dire que l’idée de l’évolution sociale reste là où elle a commencé d’après l’origine de l’islam. Alors pour l’Islam politique tous les aspects de la vie sociale sont directement inspirés et accentués par un modèle archaïque de la société de clan, un modèle basé sur les rapports sociaux à l’époque du Prophète.
 
Ainsi, les bases d’idées de l’islam politique sont une synthèse des notions islamiques tirées de la tradition du Prophète et des Hadiths et des commentateurs qui venaient après lui. Même s‘il y a des commentateurs et interprètes des musulmans " réformistes" dans le 8ème et 9ème siècle sous les califes Abbasides qui voient en vain certains modèles "modérés" dans un islam du Moyen-Age.
 
Depuis son apparition il y a quatorze siècles l’islam est une entité politique, indiquant à la fois la cause des réussites et des échecs et la seule voie à suivre pour obtenir le succès sur cette terre et la vie éternelle. Puisqu’il n’y a pas de séparation entre l’Eglise et l’Etat, " al-islam w’l dawla" c.à.d. islam est l’Etat, autrement dit, ni l’un ni l’autre peut exister séparément. Comme nous avons le cas précis en Iran sous l’Etat islamique, cette coalition divine entre l'Etat el l’islam est la seule base possible préconisée depuis l’apparition de l’islam. La séparation de l’Etat et de l‘islam est constitutionnellement dénuée de toute signification de la liberté individuelle et démocratiques, tout but et toute vérité sont basés sur toutes les valeurs islamiques, incompatible avec la démocratie.
 
L’identité islamique devient après l’installation du régime islamique en Iran un fait fonctionnellement grave pour le peuple iranien. Cette identité n’est pas basée sur les faits historiques ni la fierté nationale mais purement sur la foi, aujourd’hui très ébranlée dans les nouvelles générations. Ni la foi ni la volonté de soumission d’une minorité des iraniens désabusés peuvent sauver le régime islamique et son islam politique qui est aujourd’hui en chute libre. Cependant, aujourd’hui, l’islam n’est pas seulement une religion comme les autres religions abrahamiques, mais un ordre social très proche aux systèmes Staliniste, Nazi et fasciste.
 
Le paradoxe est que le monde musulman est arriéré et troublé par de longs effets de l’islam lui-même, c’est un monde qui ne pouvait pas franchir les obstacles du retard et qui est par conséquent tombé en passage sous les griffes des colonialistes. Pourtant, cet islam-là rêve de conquérir le monde entier et comme ce rêve demeure difficile à réaliser, les islamistes font aujourd’hui recours à toutes sortes de violence aveugle, ce qui se passe en Iran quotidiennement est un témoignage de panique et de haine contre un peuple qui veut la liberté laïque. Avec un esprit de revanche, l’islam politique montre une soif de retour aux "grandes" traditions islamiques qui se dirigent vers une société patriarcale et qui est caractérisée par une ségrégation de sexes, symbole de vie décente.
 
Après la chute du communisme, le poids de l’islam politique est présenté comme un nouveau pôle d’idéologie qui doit à tout prix franchir ses frontières d’origine. Cette idéologie semble prête à sortir de ses limites et à se mettre en œuvre comme un nouveau véhicule de tension internationale.
 
En Occident, pour estomper les conflits avec le monde musulman au profit de leurs intérêts économiques, les Etats islamistes sont tolérés ou a priori appelés " Etats fondamentalistes", tandis que ces Etats-là sont inspirés d’un but stratégique commun pour installer un Etat islamique à n’importe quel prix autant pour le monde islamique que pour le monde non-islamique. Cette politique d’expansionnisme est le but stratégique de l’islam, pas d’une poignée de " fondamentalistes islamiques ". L’islam politique cherche ces projets qui se tournent vers une vieille confrontation avec le monde non-musulman.
 
Si pour certains le monde occidental était coupable pour son passé colonial, pour l’islam politique l’Occident est aujourd’hui coupable pour sa caractéristique pluraliste, laïque, et impudique et pour ces raisons-là doit être islamisé. Cette position purement réactionnaire quand-même a provoqué une certaine sympathie, voire un alignement dans les milieux des intellectuels apologistes " anti-impérialistes " à côté des mouvements islamiques et les états islamiques comme le régime islamique en Iran.
 
Par Jahanshah Rashidian
 

Moyenne des avis sur cet article :  1.64/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

56 réactions à cet article    


  • samy Levrai samy Levrai 2 mars 17:27

    Bien sur, les guerres en Afghanistan, en Syrie, en Libye, au Yémen, en Irak, en Somalie, etc... étaient des guerres humanitaires pour le bien des musulmans et en tuer 5 millions est normal et ramener les survivants à l’age de pierre par bombardement des infrastructures civiles pas moins... l’Iran lui a attaqué tellement de pays depuis qu’il a viré le dictateur marionnette des américains qui se faisait appelé Shah qu’il faut surement demander à l’ONU un mandat pour le détruire... Je trouve assez bas d’utiliser les religions ( qui ne sont pas choisies, on naît avec la religion de ses parents) pour crasser son peuple.


    • grangeoisi grangeoisi 2 mars 17:44

      Bonjour à l’auteur et merci de cette étude généraliste sur l’Islam et ses conséquences logiques.


      • phan 2 mars 18:33
        Encore un article antisémite et que je préconise de ne pas du tout commenter.

        • DACH 2 mars 21:49
          • « Nous avons créé une armée populaire pour défendre le pays et intervenir en cas d’urgence, mais cette armée est devenue un monstre ». - Mohsen Sazegara évoquant le corps des Gardiens de la révolution islamique qu’il a contribué à instituer.
          • En vertu du droit international, le gouvernement iranien est tenu de respecter la liberté de culte. Pourtant, les droits des chrétiens iraniens sont violés à un niveau sans précédent et la communauté internationale reste silencieuse. Jusqu’à quand ?
          • Qu’attendent ces prétentieux moralistes pour s’élever contre ces violations des droits humains ?

          En 2018, la persécution des chrétiens en Iran a grimpé encore d’un cran, affirme un rapport détaillé publié conjointement par Open Doors, Middle East Concern, Article 18 et Christian Solidarity Worldwide.

          «  La fin de l’année 2018 a été marquée par une vague de descentes policières sans précédent contre les prières domestiques et un grand nombre de fidèles ont été arrêtés. De nombreux chrétiens ont été condamnés à des peines de prison, généralement confirmées en appel », note le rapport.

          En dépit de la multiplication des violences et mauvais traitements infligés aux chrétiens, la communauté internationale continue de qualifier le gouvernement d’Hassan Rouhani de « modéré ».


          • Massada Massada 3 mars 08:37

            L’Iran doit devenir un État démocratique.
            Les deux tiers de la population du pays âgés de moins de trente ans, n’ont rien connu d’autre qu’une oppression théocratique instaurée avec la prise de contrôle de l’appareil d’État par les islamistes et les autres extrémistes, parvenus au pouvoir dans le sillage de l’ayatollah Khomeyni, depuis bientôt trente ans.
             
            Cette génération, née sous la théocratie, n’a connu ni la prospérité ni la sécurité, mais seulement la peur et la pauvreté.
             

            Cette génération aspire au changement.
            L’impatience de cette jeunesse iranienne, de plus en plus frustrée et rebelle face à un régime clérical obsolète s’immisçant dans les moindres recoins de sa vie privée et publique, va croissante. Elle a été trop longtemps témoin de l’ineptie d’un État défaillant, détournant sa richesse nationale au profit d’une nébuleuse terroriste régionale ou engloutissant des milliards dans des projets inutiles et dangereux, aux antipodes de nos intérêts vitaux.
             

            L’Iran débarrassée des islamistes sera l’ami des États-Unis et d’Israël !


            • JC_Lavau JC_Lavau 3 mars 09:38

              @Massada. Tout le gouvernement français est déjà vassalisé à israël, alors pourquoi pas tout l’Iran, sacrebleu !


            • phan 3 mars 09:40

              @Massada
              ... depuis bientôt trente ans !

              La révolution islamique a quarante ans en Iran !
              Algèbre, Algorithme, Chiffre ... : quelques mots d’origine arabe pour apprendre à bien compter au lieu d’écrire des bêtises !
              Vous devez encore beaucoup à apprendre aux premiers travaux de synthèse des Arabes à partir des textes anciens des scientifiques Grecs, Indiens et Persans !

            • Jean Keim Jean Keim 3 mars 09:48

              @Massada

              « L’Iran débarrassé des islamistes sera l’ami des États-Unis et d’Israël ! »

              L’ami d’Israël je ne sais pas, j’ai comme un doute, mais l’ami des US, c’est improbable, ils n’ont pas d’ami, juste au mieux des partenaires utiles à leurs desseins, on est d’ailleurs en droit de penser que l’amitié entre l’empire et Israël est du même tonneau.

              De plus les US haïssent la paix car elle n’est pas bonne pour l’économie, leurs différentes agences s’occupent activement à créer des foyers de dissensions un peu partout sur la planète qu’il faudra ensuite équiper en armements.


            • DACH 3 mars 10:51

              @phan
              Comment se fait-il que les prétentions des Arabes à avoir inventer des tas de choses ne se retrouvent pas dans les faits puisque ce sont les occidentaux et les chrétiens qui en ont profité ! La raison est simple, les travaux d’historiens démontrent qu’ils n’ont presque rien inventé, sauf la soumission justifiée par les conquêtes meurtirères.


            • phan 3 mars 11:08

              @DACH
              Ce sont les occidentaux et les chrétiens qui ont inventé le colonialisme, le génocide, le capitalisme, l’écocide, l’ethnocide, ... et surtout la haine !


            • DACH 3 mars 11:18

              @phan
              Quelle rigolade ! Plaisir de revoir vos fantasmes démentis par les faits. Dernier etnocide : les yazidis fait par des arabes et musulmans.


            • DACH 3 mars 11:22

              @phan
              Votre obsession de la haine que vous porter vous conduira au suicide, car c’est une forme de sida mental qui anime vos propos. Tant mieux pour nous, car vous n’aurez aucune chance de succès !


            • sophie 3 mars 11:26

              @DACH
              tu m’as l’air pas mal non plus en sida mental


            • DACH 3 mars 11:38

              @sophie
              Vous en souffrez donc sans vous en rendre compte ! Attention à l’heure du prochain réveil !


            • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 3 mars 17:38

              @Massada

              Salut vielle branche , toujours sur Iran-Iran facon anne de sreqque ?

              Oui l’ Iran est bien l’ amis d’ Israël ... son meilleur faire valoir si j’ osait le dire pour le bal du jugement dernier ... <j’ ais pas oser ecrire baal >

              L’ important n’ est pas tellement qui va gagné mais surtout qui va perdre .
              Passe mes amitié a claire 


            • jorflim 3 mars 20:19

              @phan

              On as des trace de migrations et de supplantation a parti de -30K 

              On as des traces de génocides « tribaux », « municipaux », a parti de -16K

              Tout ca, longtemps avant Abraham, et le monothéisme primitif.

              Le capitalisme « palatial », qu’on dit « d’état » de nos jours, a partir de -5K

              Bien avant Moise et David, et une chié d’autres « prophète de Yahvé »

              On as des traces de « salage des terres » et de « détournement de rivières », romains.

              On as des traces de politiques « racistes », dans tout le monde grec et diadoque.

              Tout ca, longtemps  avant mani, avant jésus, avant la clique messianique.

              « L’occident chrétien », ne devient une entité géopolitique pertinente qu’en +200.

              Il est certain que mohamed, ou nanak, ou luther, ou jéhova sont antérieurs.

              Franchement, t’est a l’ouest copain.


            • popov 4 mars 07:06

              @Cyrus

              Que voilà un pseudonyme bien choisi pour parler de la Perse !


            • ETIENNE 4 mars 12:22

              @Massada
              « L’Iran débarrassée des islamistes sera l’ami des États-Unis et d’Israël !  »
              Si Israël se débarrasse des intégristes juifs et de ses institutions à caractère théocratique.


            • Durand Durand 5 mars 23:28

              @Massada

              .

              « L’Iran doit devenir un État démocratique. »

              ...qu’il le veuille ou non !

              .

              Bouffon !

              .


            • Shopi 3 mars 12:06

              Dans un contexte temporel / chronologique, l’Islam se trouve au quinzième siècle de son existence (peu ou prou, le calendrier exclusivement lunaire rabote quelques années).

              Si on se réfère au 15è siècle de l’histoire du christianisme, on a une christianisation forcée avec la mise en place de l’inquisition.

              En bref, c’est pas beaucoup plus joli.

              La question est de savoir si cela prendra encore 3 siècles aux musulmans pour faire leur révolution...


              • DACH 3 mars 12:21

                @Shopi
                Vous touchez du doight ceci. Le Christianisme est agé de 21 siècles, un âge adulte. L’Islam de 14-15 siècles, l’adolescence. Au même âge nous avions les guerres de religion, « tuez les tous Dieu reconnaîtra les siens », l’inquisition, brûlez les hérétiques (ex. : Giordano Bruno), etc... Mais il y a une différence : le musulman est condamné à être figé dans une soumission à un texte écrit par plusieurs qu’on l’oblige à croire qu’il est d’Allah sous la menace d’être tué. Quand un musulman tue un infidèle, il a la bénédiction des textes du Coran et autres hadiths. Rien de tel dans le Nouveau Testament. Donc la révolution copernicienne des musulmans ne se fera qu’après les défaites cruelles qui s’annoncent.


              • ETIENNE 4 mars 13:14

                @DACH
                Et Israël a 70 ans, le premier age. Ce qui explique son caractère exigeant tyrannique et pleurnichard


              • OMAR 3 mars 18:12

                Omar9

                .

                Bonjour @J. Rashidian : "l’islam est (...) un ordre social très proche aux systèmes Staliniste, Nazi et fasciste.« 

                .

                Je ne sais pas si l’Islam pratiqué en Iran ressemble réellement à la caricature que vous présentez supra, surtout que ce pays n’a pas annexé le Golan ou déclaré l’Anschluss » sur la Syrie ou sur tout autre pays voisin.

                Mieux, des députés juifs iraniens siègent à l’Assemblée iranienne :

                http://french.almanar.com.lb/300705

                .

                Par contre, si,comme le suggère insidieusement votre article, cette grotesque caricature englobe tous les pays musulmans, alors un conseil, réveillez vous et allez voyager au Maghreb, en Afrique sahélienne et dans certains pays musulmans asiatiques.

                https://www.lorientlejour.com/article/1047494/lislam-modere-en-indonesie-une-inspiration-pour-le-monde-musulman-pence.html

                .

                Cela fait plus de 14 siècles que l’Iran est un pays islamique, et ce ne sera surtout pas votre ridicule diabolisation de l’Islam qui changera cette réalité profondément ancrée dans l’esprit et le corps des iraniens.


                • DACH 3 mars 19:01

                  En dehors des usages d’armes chimiques en 2018 en Syrie, petite indication qui se ré^ète des tentatives iraniennes de s’implanter en Syrie : ’’Le corps des gardiens de la révolution islamique iranien (IRGC) a annoncé le 28 février qu’il avait découvert et identifié les corps de cinq des membres manquants de son service en Syrie.’’ La réalité présentée par JR de l’Iran montre que l’Islam n’est qu’une caricature de ce qu’il prétend imposer aux non musulmans.le musulman est condamné à être figé dans une soumission à un texte écrit par plusieurs qu’on l’oblige à croire qu’il est d’Allah sous la menace d’être tué. Quand un musulman tue un infidèle, il a la bénédiction des textes du Coran et autres hadiths. Rien de tel dans le Nouveau Testament. Donc la révolution copernicienne des musulmans ne se fera qu’après les défaites cruelles qui s’annoncent.


                  • DACH 3 mars 19:05

                    Partout où l’Islam gouverne un pays, on retrouve les mêms travers liberticides qu’avec les régimes nazis, maoistes ou staliniens. personne n’a encore démontré le contraire. Le seul pays qui a fait une petite avancée fragile dans la bonne direction c’est la Tunisie. Quant à l’Egypte, elle est sortie de la dictature des Frères musulmans et passe par l’étape du régime militaire autoritaire.


                    • jorflim 3 mars 20:00

                      Bonjour,

                      J’exige la liste des modérateurs complices !

                      C’est un article a charge, un pamphlet contre la réalité iranienne. Une diabolisation de la notion même de « république islamique », d« ’islam révolutionnaire » ?!

                      Vous ne cesserez donc jamais de réduire l’islam antique, au califat omeyade ? Pourquoi toujours celui la ? Pourquoi jamais le mamelouk, jamais l’ottoman ?

                      Vous ne cesserez donc jamais de nier la réalité moderne, que la liberté de culte privée est bien plus strictement appliqué dans le républiques islamique que laïques ?

                      Pourquoi ne parle ton jamais de l’islam a sa juste place, façon Jordanienne ? Syrienne ? Omanaise ? Pourquoi toujours ces foutus iraniens en tête de gondole ?

                      Pourquoi s’acharne t’on a faire croire que le texte sacré sunnite est stable dans le temps ? Pourquoi refuse t’on aux chiites la clef de leur schisme, le libre apocryphe ?

                      Le jour ou cette chape de plomb matérialiste qui nous étouffé vas sauter, vous découvriez que tout les fils d’Abraham sont des alliés contre la la mort et le vide.

                      Dieu vous aime, même si vous le combattez.

                      ++


                      • DACH 3 mars 20:07

                        @jorflim=J’exige la liste des modérateurs complices !

                        =
                        Vous aimez la dictature etce qui est liberticide, c’est pour cela que vous perdrez à chaque fois.


                      • DACH 3 mars 20:23

                        @jorflim
                        Un des aspects de la réalité iranienne=

                        •  Nous avons créé une armée populaire pour défendre le pays et intervenir en cas d’urgence, mais cette armée est devenue un monstre ». - Mohsen Sazegara évoquant le corps des Gardiens de la révolution islamique qu’il a contribué à instituer.
                        • En vertu du droit international, le gouvernement iranien est tenu de respecter la liberté de culte. Pourtant, les droits des chrétiens iraniens sont violés à un niveau sans précédent et la communauté internationale reste silencieuse. Jusqu’à quand ?
                        • Qu’attendent ces prétentieux moralistes pour s’élever contre ces violations des droits humains ?

                        En 2018, la persécution des chrétiens en Iran a grimpé encore d’un cran, affirme un rapport détaillé publié conjointement par Open Doors, Middle East Concern, Article 18 et Christian Solidarity Worldwide.

                        «  La fin de l’année 2018 a été marquée par une vague de descentes policières sans précédent contre les prières domestiques et un grand nombre de fidèles ont été arrêtés. De nombreux chrétiens ont été condamnés à des peines de prison, généralement confirmées en appel », note le rapport.

                        En dépit de la multiplication des violences et mauvais traitements infligés aux chrétiens, la communauté internationale continue de qualifier le gouvernement d’Hassan Rouhani de « modéré ».


                      • jorflim 3 mars 20:26

                        @DACH

                        Je veux pas l’interdire de publier, je veux savoir qui, affecte une part de l’outil a ce thème, et je veux les interroger un par un sur leur système de motivation, de priorité.

                        C’est une revendication de transparence, dans le contexte de la recherche de la vérité. Cacher les commanditaires des articles, c’est liberticide et dictature.

                        L’inversion de valeur, c’est un procédés que vous devez abandonner, il est obsolète, il ne marche plus sur personne.

                        Et encore, j’essaye méme pas de vous convaincre de logger les pseudo sur le sucre la, j’essaye pas de vous vendre de la liberté d’expression totale protégé nominative.

                        A peine, un ertzats, un échantillon, un ballon sonde. Je ne suis pas ton adversaire Dach, je suis ton alié pratiquement point un point sur ce que tu dis de tangible.

                        ++


                      • DACH 3 mars 20:34

                        @jorflim
                        Nos valeurs partent de la liberté, dont celle d’opinion et de choisir librement ses croyances. L’Islam a fait la démonstration historique depuis ses origines que cette ambition de liberté ne fonctionne pas. Nos démocraties, en tant que régime politique, sont très imparfaites, mais elles permettent des changements sans trop de drames. Un exemple symbolique de cette volonté de soumission ancrée dans la culture musulmane : le Pakistan qui signifie en urdu le pays des purs...Djinnah qui répondait à nNhru qu’il veut bien éviter la partition à la condition que les Hindous se convertissent à l’Islam ou redeviennent soumis comme avant l’arrivée des européens !


                      • jorflim 3 mars 20:36

                        @jorflim

                        J’y ai pas passé trois heures de recherche non plus, mais « par esprit de contradiction »....

                        Il semble que les condamnations de chrétien dont tu parle relevent de la justice anti-corruption, le curé photogénique a été condamné pour d’avoir accepté de l’argent des étranger contre des services de propagandes et d’information.

                        Les accusations d’origines portais sur espionnage et trahison. Après enquête, corruption trois ans de prison aménageables et tonte partielle, sois en bas de la fourchette prévue par la loi pour ce cas. La bonne foi, la bonté de cet homme lui ont valu la clémence du tribunal.

                        Des manifestants chrétiens, ont écopé d’amande pour trouble a l’ordre public, comme partout dans le monde quant tu dis qu’un juge ou qu’un tribunal est corrompu ou « aux ordres » sans apporter de preuve suffisante pour étayer ton accusation.

                        Pour l’autre truc, tu veux vraiment que je réponde ? Ca vas t’emmerder et tu ne m’écoutera pas de toute facon. Faut qu’on révise les bases d’abbord. Oui, des politiciens iraniens accusent les gardiens de la révolutions de pleins de mot, c’est un fait. Oui, les débunker méme sur ordre du parlement, sera une crise politique.

                        ++


                      • DACH 3 mars 20:45

                        @jorflim=Oui, des politiciens iraniens accusent les gardiens de la révolutions de pleins de mot, c’est un fait. Oui, les débunker méme sur ordre du parlement, sera une crise politique.

                        = Nos correspondants iraniens nous signalent chaque semaine des faits qui rejoignent ceux évoqués par JR. Certes je n’ai aucun moyen moi ou ceux et celles du groupe pour vérifier. Mais les exécutions, assassinats, publiques sont aussi monnaie corante. En Iran islamite chite qui adore les sunnites, quand le pouvoir veut éliminer quelqu’un il est accusé systématiquement de fraude, de sabotage ou d’être un espion sioniste. Les opposants politqies n’ont pas droit de cité sauf à la morgue. Cette réalité démontrée ne peut que déplaire en permanence. L’auteur de l’article a raison, malheureusement pour ceux qui aimerait croire en autre chose. Enfin, les Iraniens, surtout les moins de 30 ans aspirent à autrevchose comme en Algérie. Cela s’appelle un vent de démocratie, une aspiration à la démocratie. Donc du sang est à prévoir comme le prévoit Boualem Sansal.


                      • Durand Durand 4 mars 09:21

                        @DACH

                        .

                        « En 2018, la persécution des chrétiens en Iran a grimpé encore d’un cran »

                        .

                        Vous vous gardez bien de dire que les Chrétiens poursuivis par la justice iranienne sont des Protestants qui font partie de l’Église d’Iran, c’est-à-dire d’une église chrétienne évangélique SIONISTE !!!

                        Les autres Chrétiens d’Iran (non sionistes) ainsi que les Juifs vivant en Iran ne sont pas inquiétés...

                        .

                        https://fr.timesofisrael.com/des-evangeliques-accuses-detre-lies-aux-sionistes-arretes-en-iran/

                        .


                      • DACH 4 mars 15:12

                        @Durand
                        Merci de nous démontrer ce que je souhaitais que vous affirmiez. Aucune persécution n’est légitime !!!!


                      • Durand Durand 5 mars 21:35

                        @DACH

                        .

                        On dirait que pas mal de monde à trouvé que ton com sentait le rat mort, non ?

                        .


                      • DACH 3 mars 20:05

                        Dieu nous aime et manifeste sa préférence à ceux qui servent la liberté, non à ceux qui assassinent ou asservissent en son nom pour imposer le statut de dhimmis aux non musulmans.


                        • Durand Durand 4 mars 09:34

                          @DACH

                          .

                          La communauté juive en Iran :

                          « Que ce soit à Téhéran, Ispahan ou Chiraz, les trois principales communautés juives d’Iran, les rites religieux sont observés par la majorité des Juifs : presque tous les magasins ferment le jour du Shabbat, et le vendredi soir, on se presse dans les nombreux lieux de culte - ces trois villes totalisent près de 50 synagogues. »[...]

                          « Pour Marjan Yashayaie, fille de l’ancien président du Comité juif de Téhéran, « la coexistence entre Juifs et musulmans dans le pays islamique le plus radical est un modèle pour le Moyen-Orient ». Il existe certes des « lignes rouges » à ne pas franchir, notamment celle de résoudre les problèmes en interne, ne pas parler politique, ni critiquer le régime en dehors du cercle juif. Maintenir de bonnes relations avec la population musulmane (chiite) reste un objectif majeur qui implique un respect mutuel. Enfin, Israël reste un tabou, même s’il est de notoriété publique qu’une grande majorité parmi la population juive d’Iran a déjà visité ce pays, en transitant par la Turquie. A noter le faible taux d’émigration parmi la popu-lation juive, que ce soit vers les Etats-Unis ou vers Israël, et ce malgré une situation économique difficile pour tous, Juifs et musulmans confondus. »

                          .

                          http://www.cclj.be/actu/judaisme-culture/oui-il-encore-vie-juive-en-republique-islamique-iran

                          .


                        • DACH 4 mars 15:10

                          @Durand« Pour Marjan Yashayaie, fille de l’ancien président du Comité juif de Téhéran, « la coexistence entre Juifs et musulmans dans le pays islamique le plus radical est un modèle pour le Moyen-Orient ». I

                          Bonjour = C’est dire qu’elle ne connait pas les situations dans les autres pays, et encore moins le chemin qui reste à faire. Le président Siisi a affirmé que si des israéliens d’origine égyptienne voulaient revenir en Egypte il ferait construire des synagogues ! Evolution des mentalités. mais tant que les musulmans seront soumis aveuglément aux commandements du Coran et autres hadiths, rien ne sera possible à moins d’accepter le rôle de martyrs sacrifiés, mais pour rien.


                        • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 4 mars 15:19

                          @DACH

                          Elle a pourtant vu le mode de vie Israelien , formaté les juif a coup de sionisme pour gommer toute trace de culture moyen orientale .
                          Comment s’ étonner qu’ elle prefere rester dans la seul communauté juive qu’ israel n’ as pas encore asservit .


                        • DACH 4 mars 15:45

                          @Cyrus
                          Quelle rigolade, quand on sait le nombre de juifs israéliens issus des pays arabes !!!!!! Exilés sans indemnisations !!!!


                        • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 4 mars 17:11

                          @DACH

                          Cela ne fait rigoler que toi de voir des juif vider les poubelle d’ européen sans aucun espoir d’ améliorer leur condition dans le pays de leur ancêtre . 

                          Mais bon je t’ accorde que ceux la au moins ne sont pas musulman ... quel dommage que cela ne suffise pas a leur bonheur dans cette société absurde qu’ est israel aujourdhui.


                        • Christian Labrune Christian Labrune 4 mars 17:54

                          @DACH

                          Depuis la révolution islamique, les trois quarts des Juifs, ceux qui en avaient les moyens, ont préféré faire leur valise et quitter l’Iran.
                          La condition sine qua non pour rester en Iran quand on est juif, c’est de ne jamais rien dire contre le régime en place. Mieux si j’ose dire ! , d’en adopter l’idéologie et d’affecter de cracher ostensiblement sur Israël.
                          C’est à ce prix qu’on peut être juif dans un pays musulman. Ils étaient 230 mille au Maroc en 45. Ils ne sont plus quatre mille, et il serait difficile à ceux qui restent de ne pas chanter les louanges d’un Mohammed VI qui s’efforce ostensiblement, il est vrai, de maintenir le patrimoine restant et le souvenir d’une communauté qui a vécu là durant des siècles et dont le départ aura été aussi calamiteux pour le pays qu’en France celui des protestants après la révocation de l’Edit de Nantes.


                        • Christian Labrune Christian Labrune 4 mars 17:59


                          ADDENDUM
                          Un article déjà ancien mais qui illustre assez bien ce que j’écrivais ci-dessus.

                          https://www.lepoint.fr/monde/etre-juif-en-iran-24-08-2014-1856121_24.php


                        • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 4 mars 18:17

                          @Christian Labrune

                          Grand crétin devant l’ éternel , 
                          l’ ardeche est a 50% protestante ,
                          arrête de courtiser « lady de nante » ce n’ est pas une anglaise .


                        • DACH 5 mars 09:49

                          @Cyrus=....dans cette société absurde qu’ est israel aujourdhui.= Le comique ! Comment une société absurde peut-elle fonctionner et grandir en permanence et contineur d’intégre des réfugiés ? 

                          Le réalité quotidienne dément vos fantasmes et c’estvtant mieux. Le plus drôle et que vous perdez votre temps sans vous en rendre compte.


                        • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 5 mars 16:09

                          @DACH

                          Israel est absurde , car son but était d’ assurer une continuité pérenne et un lieux pour le peuple juif , mais qu’ as trop en vouloir vous vous prenez pour une supernova et finirez en naine blanche .

                          Sans comparez les deux régime , vous faite la même erreur que l’ Allemagne qui elle aussi pensait « grandir en permanence et continuer d’intégrer des réfugiés »
                          Tu connais aussi bien que moi la suite .

                          L’ Allemagne , doit ce qu’ elle est aujourd’hui , a la réunification et a l’ europe .
                          Solution que vous refusez totalement convaincu de votre plein droit a vous faire des ennemi .

                          Enfin , l’ absurdité , c’ est également de venir sans cesse faire une propagande pro-sioniste en France , ce qui prouve bien que vous êtes en totale difficulté a cause de votre politique d’ expansion basé sur une pseudo-superiorité alors meme que vous êtes en dépendance total du géant américain et de l’ importation de troupe fraiche face a la démographie palestinienne .

                          NB : en français , un fantasme est le nom que l’ on donne a la flameche qui s’ élève du bois ... ca n’ as rien de reel c’ est au contraire tres concret . 


                        • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus 5 mars 16:14

                          @Cyrus

                          de reel =d’ iréel 


                        • Christian Labrune Christian Labrune 4 mars 14:24

                          à l’auteur,

                          Vous auriez pu citer, pour illustrer votre propos, cet extrait du Petit Livre Vert de Khomeiny que je recopie en bas de page, et qui ne date pas d’hier. Ce qui paraissait être encore, dans ce vieux texte, à l’état de projet, c’est ce qui est depuis en train d’être réalisé par la théocratie iranienne.

                          La politique des états Européens qui ont sous les yeux ce processus, c’est une « franche collaboration »,comme on aurait dit en France dans les années 40, avec le dernier avatar du nazisme. L’Iran a déjà fait main basse sur des états voisins, mettant à leur tête ces sortes de Pétain que sont le général Aoun au Liban et el-Assad en Syrie. Mais cela ne fait rien. Les Macron & Mogherini collaborent sans état d’âme, soutenus par une opinion politique incapable de rien comprendre à une situation désastreuse, et pas seulement pour les Iraniens victimes de cette tyrannie depuis quarante ans..

                          Apparemment, ces progrès de l’abjection politique conviennent à beaucoup de lecteurs de cet excellent article, soit qu’il s’agisse d’agents du Hezbollah actifs sur AgoraVox (cela s’est vu !), soit qu’il s’agisse de ces parfaits crétins qui, partout, se sont toujours mis spontanément au service des tyrannies les plus infâmes, Ayant lu cet article qui décrit très fidèlement la réalité, je vois que les avis des lecteurs avant mon appréciation étaient à 1.67. C’est plus qu’accablant.

                          Khomeiny :

                          La guerre sainte signifie la conquête des territoires non musulmans. Il se peut qu’elle soit déclarée après la formation d’un gouvernement islamique digne de ce nom, sous la direction de l’Imam ou sur son ordre. Il sera alors du devoir de tout homme majeur et valide de se porter volontaire dans cette guerre de conquête dont le but final est de faire régner la loi coranique d’un bout à l’autre de la Terre. Mais que le monde entier sache bien que la suprématie universelle de l’Islam diffère considérablement de l’hégémonie des autres conquérants. Il faut donc que le gouvernement islamique soit d’abord créé sous l’autorité de l’Imam afin qu’il puisse entreprendre cette conquête qui se distinguera des autres  guerres de  conquête injustes et tyranniques faisant abstraction des principes  moraux et civilisateurs de l’Islam.


                          • Oceane 4 mars 17:43

                            @l’auteur,

                            Le monde est vaste. Sortir du stérile et mortifère face à face avec l’Occident est un impératif.

                            Qui l’eût crû, le pays qui contient le plus grand nombre de musulmans au monde dévasté par le lavage de cerveau occidental.

                            https://www.investigaction.net/fr/la-propagande-occidentale-en-asie-du-sud-est-une-veritable-success-story/


                            • Oceane 4 mars 18:30

                              Une lecture de plus, cher auteur.

                              https://www.investigaction.net/fr/le-wahhabisme-saoudien-au-service-de-limperialisme-occidental/

                              Pour faire tomber l’ancien Pm iranien, les Zuniens et leurs parents anglais ont manipulé les religieux qui, à leur tour, ont manipulé la population qui elle, descendit dans la rue pour accomplir le projet anglo-saxon.

                              L’Occident utilise l’islam contre les musulmans mais l’auteur, soit l’ignore, soit fait semblant de l’ignorer. En ce sens il rejoint les élites qui ont mis l’Islam au service de l’Occident.


                              • DACH 5 mars 09:52

                                @Oceane=L’Islam possède la doctine qui convient pour utiliser les musulmans contre l’occident, depuis sa naissance !


                              • Oceane 5 mars 19:45

                                @DACH

                                Mais pour le moment, les bras cassés de l’islam servent l’Occident à les détruire et le reste du monde avec. Et ceci, avec leur propre argent. Malheur à l’Occident le jour où ces bras cassés auront un éclair de lucidité et se retourneront contre les marionnettistes.


                              • DACH 5 mars 20:45

                                @Oceane= ????Le complotisme quand il devient obscur ressemble à de la marmelade.


                              • Oceane 6 mars 06:24

                                @DACH

                                Les faits deviennent « complotistes » ? Alors tu n’as toujours pas remarqué que les fantassins des guerres occidentales en musulmanie sont des musulmans ; que les riches pays arabes financent pour le compte de leurs macs, ces guerres. Qu’il y a peu de morts occidentaux alors qu’en tant qu’agresseurs ils devraient être plus nombreux. Que les Occidentaux sont les plus grands proxénètes au monde.


                              • DACH 6 mars 10:22

                                @Oceane=Propos de fin de repas. Prenez en compte les observations qui se font sur le terrain et des analystes comme G Keppel ou O Roy ou Alexandre del Valle !


                              • Oceane 6 mars 19:19

                                @DACH

                                Ces « analystes » ne semblent pas voir les morts que l’Occident sème en musulmane. Curieux.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès