• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Iran : l’arrivée d’un bourreau du massacre de 1988 à la (...)

Iran : l’arrivée d’un bourreau du massacre de 1988 à la présidence Un signe de fin de course

JPEG

Malgré le scandale et les fraudes massives, l'ampleur du boycott était si vaste que le régime iranien a finalement accepté un taux de participation inférieur à 49 % et a clairement reconnu que la majorité des Iraniens avait boycotté le scrutin en le déclarant illégitime. Les fraudes astronomiques et la multiplication par cinq du taux de participation dans le cabinet noir de décompte des voix ne trompent personne en Iran et ne changent rien à la réalité.

Au terme de la farce électorale, sur la base des informations de plus de 1200 journalistes et rapporteurs de la chaine Sima-ye Azadi (la chaine de l’opposition iranienne) dans 400 villes d'Iran et de plus de 3500 clips pouvant être présentés à l'opinion publique, le taux de participation au simulacre d'élection du régime clérical est inférieur à 10%.

 

Avec les mêmes mensonges flagrants que pour les chiffres des décès dus au coronavirus et des manifestants tués dans le soulèvement de novembre 2019, le régime des mollahs a déclaré un taux de participation cinq fois plus élevé que la réalité dans la farce électorale installant à sa présidence Raïssi, le bourreau du massacre de 1988. Les truquages astronomiques de chiffres menés dans le cabinet noir dit « salle de décompte des votes », ont déjà été expérimentés dans les simulacres d’élections, en particulier en 2009.

 

Raïssi, bourreau du massacre de 1988 dont la majorité étaient Moudjahidine du peuple (OMPI/MEK) l’ennemi juré est la dernière carte de Khamenei pour la survie du régime. L'arrivée de ce meurtrier à la présidence du régime est un signe d'impuissance et de fin de course.

 

Selon Amnesty international «  Le fait qu'Ebrahim Raïssi ait accédé à la présidence au lieu de faire l'objet d'une enquête pour crimes contre l'humanité, meurtre, disparitions forcées et torture, est un rappel sinistre que l'impunité règne en maître en Iran », a accusé Amnesty dans un communiqué. L'organisation de défense des droits humains basée à Londres a accusé Ebrahim Raïssi d'avoir été membre d'une «  Commission de la mort » à l'origine selon elle des disparitions forcées et des exécutions extrajudiciaires dans le secret de milliers d'opposants détenus lorsqu'il servait comme procureur adjoint du tribunal révolutionnaire de Téhéran en 1988. »

 

Maryam Radjavi, la dirigeante de la Résistance iranienne, a qualifié le boycott national des élections de « plus grand tir politique et social contre Khamenei et la tyrannie religieuse, qui mérite d’adresser des félicitations historiques au peuple iranien. Elle a ajouté qu’il a été prouvé une fois de plus et le monde a pu le voir de ses yeux, que l’Iran vote pour le renversement du régime des mollahs. La dictature religieuse est sur le déclin. Elle sort de cette élection scandaleuse, encore plus faible et fragilisée. Elle finira par être renversée par le soulèvement du peuple iranien. La liberté et une république démocratiquement élue sont les droits inaliénables du peuple iranien ».


Moyenne des avis sur cet article :  1.88/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • JPCiron JPCiron 21 juin 13:37

    51% d’abstention en Iran !!! 

    C’est un pays qui se sépare de ses élites.

    .

    Bon, nous autres on n’est pas mal non plus aux élections départemento-régionales... Et les Fondamentalistes y progressent ...

    .


    • JPCiron JPCiron 21 juin 13:41

      l’impunité règne en maître en Iran >

      .

      C’est vrai. Et c’est particulièrement détestable.

      .

      Ce qui est aussi très détestable est que nos amis et alliés dans la région bénéficient eux aussi d’une totale impunité pour leurs méfaits ignobles...



      • Areole 21 juin 14:05

        «  La liberté et une république démocratiquement élue sont les droits inaliénables du peuple iranien »

        En voilà une phrase langue de bois de belle facture ! Et recyclable à l’infini en plus, il suffit de remplacer iranien par un autre peuple et le tour est joué. Dommage que ce ne soit pas recyclable en france, le peuple et sa culture ayant disparu...Au point où Depardieu cherche la démocratie chez Poutine et Dieudonné chez Erdogan.

        C’est peu dire que la situation est désespérée...



        • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 21 juin 16:14

          Et dire qu’il y a des tartuffes européens qui sont prêt a laisser la bombe atomique a des dirigeants Iraniens et ont critiqué Trump.


          • robert 21 juin 16:23

            @Spartacus Lequidam
            exact, voir même au pakistan , à la chine et corée du nord


          •  C BARRATIER C BARRATIER 21 juin 17:02

            @robert
            Aux mains de qui la bombe atomique s’est elle avérée très dangereuse ? Hirshima et Nagasaki, ce fut qui ?

            Critiquer l’iran, la Corée du Nord, la Chine, et pas les USA, c’est pour moi bizarre

            .


          • xana 21 juin 17:17

            @C BARRATIER

            Tout à fait exact.
            Mais ici vous vous adressez à des LAQUAIS de l’Empire, qui ne sont pas là pour comprendre ni pour dire la vérité.

            Les autres (ceux qui ne sont pas des laquais) ont compris depuis longtemps que ni la Chine, ni la Russie, ni la Corée du Nord ni l’Iran ne sont pas des menaces pour nous : Ce sont juste des assurances-vies pour les pays qui osent se dire indépendants de l’Empire.


          • Jeekes Jeekes 21 juin 23:04

            Question au salarié des U$ionards :

             

            Bourreau, massacres...

             

            Tu nous parles bien des amères-loques, d’hisse-rat-heil et de leurs larbins ?

            Parce que, au cas où tu sois passé à coté, tes p’tits copains sont quand même les pires saloperies d’assassins que ce monde ait jamais porté.

             

            Faut vraiment tu tu sois grassement payé pour te vautrer dans une telle fange. A moins que ça ne sois juste ta nature et que tu ne fasses ça que pour le plaisir ? J’te pose la question, mais je doute que tu ais l’honnêteté de me répondre...
             

             


            • zygzornifle zygzornifle 22 juin 08:08

              Ils sont comme chez nous, ils font la tournée des vieux pour leurs élections ....


              • Jonas 22 juin 11:03

                Un bourreau remplace un autre bourreau. 

                Comment le Guide suprême Ali Khamenei voit les élections : << Certains veulent baisser les bras et renoncer au devoir de participer à l’élection sous des prétextes absurdes. C’est la volonté des ennemis , des ennemis de l’iran , des ennemis de l’islam et de la démocratie religieuse>> Le peuple iranien par son abstention lui a infligé un camouflet. 

                Plus de 4600 personnes ont été exécutées sous le mandat de Rohani, parmi lesquelles 109 femmes et 38 adolescents, sans compter les femmes encore emprisonnées. 

                Un autre bourreau le remplace en la personne d’Ibrahim Raïssi, grand artisan des massacres de milliers de personnes , de tortures et d’exécutions sommaires. Cela n’a rien de rassurant , pour le grand peuple iranien , qui subi une crise économique grave et une pandémie qui fait de l’Iran le pays proche oriental le plus touché avec plus de 3 millions de personnes . Mais je fais confiance au peuple iranien à son intelligence et a son génie pour atteindre son but , celui de vivre libre , loin d’un système religieux archaïque et dégénéré.


                • chantecler chantecler 22 juin 11:11

                  @Jonas
                  "une pandémie qui fait de l’Iran le pays proche oriental le plus touché avec plus de 3 millions de personnes .

                  "
                  ...
                  Oui , mais pays sous embargo ce qui ne favorise pas la santé d’une population .
                  Le stade au dessus est le guetto.
                  Cela dit le peuple perse et le monde n’ont certainement pas gagné grand chose avec le régime des mollahs ...
                  Une vérole .
                  Dont nous avons couvé le chef de file dans notre pays sous Pompidou ou Giscard .


                • Jonas 22 juin 11:44

                  @chantecler

                  C’est vrai que les sanctions internationales ont doublé et même triplé les prix des produits alimentaires , qui ont entraîné l’appauvrissement du pays , sans parler des médicaments. 
                  Je suis contre les sanctions concernant les médicaments , le peuple iranien n’est pas responsables de la politique de son régime qui ne se maintient que par la répression. 

                  Le régime des mollahs , a défiguré , et sali , la grande civilisation Perse qui a donné naissance à un patrimoine artistique et culturel d’une grande richesse. 


                • babelouest babelouest 22 juin 12:37

                  @chantecler en fait, avec Rohani, c’est Khameini qui dirigeait tout, directement. C’est pourquoi les « médias occidentaux » le qualifiaient de « modéré », ce n’était qu’une potiche.


                • xana 23 juin 13:15

                  Ca m’étonne de voir tant de gens parler avec autorité du « régime des mollahs ».

                  Qu’est-ce que vous en connaissez, à part la propagande anti-iranienne dont nous sommes inondés par les américano-sionistes (comme cet article, par exemple...) ?

                  Laissez les Iraniens voter pour qui ils veulent. C’est LEUR pays.

                  Et si vous estimez (sur quelles bases ?) que le vote en Iran est truqué, rappelez-vous que les votes sont au moins tout autant truqués en France, en Angleterre ou aux USA.

                  Alors, c’est sans doute assez facile de critiquer ce qui se passe en Iran. Nettoyons d’abord chez nous, en particulier dans NOS propres médias !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité