• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Israël, éternel vainqueur des élections américaines

Israël, éternel vainqueur des élections américaines

Par Philip Giraldi

Démocrates ou Républicains, les membres du Congrès et la Maison Blanche travaillent ensemble et rivalisent de servilité pour combler l’État juif de largesses.

Source : The U Review, le 3 novembre 2020

Traduction : lecridespeuples.fr

Les élections américaines ont pris fin le 3 novembre, plus ou moins, et nous, Américains, souffrirons encore quatre ans à supporter des absurdités en série de la part d’une Maison Blanche et d’un Congrès qui ne pourraient se désintéresser davantage de notre sort, peu importe qui est élu. Que ce soit le parti où tout change ou le parti où tout reste le même qui l’emporte, le résultat inévitable sera une nouvelle augmentation du pouvoir autoritaire combinée à un éloignement accru du gouvernement par rapport au peuple dirigé.

Au milieu de toute cette morosité, cependant, une grande réussite doit être soulignée. C’est l’histoire de la façon dont Israël et ses amis politiques et financiers ont réussi à obtenir simultanément tous les avantages possibles des deux principaux partis, et apparemment sans effort. Israël pourrait être le véritable vainqueur incontesté de l’élection de 2020, même s’il n’était pas sur le bulletin de vote et n’a pratiquement pas été mentionné pendant la campagne.

Voir également Nasrallah : ‘Il faut célébrer la défaite de Trump sans se faire d’illusions sur Biden’

Les milliardaires juifs ayant des liens étroits avec Israël ont été courtisés par les deux principaux partis, à la fois pour apporter des contributions et pour exhorter leurs amis du club des oligarques et les médias à leur répondre favorablement. Le plus grand donateur unique des Démocrates est le magnat du divertissement Haïm Saban, tandis que les Républicains comptent sur le multi-milliardaire des casinos Sheldon Adelson. On estime que 60% des contributions politiques pour les Démocrates proviennent de sources juives [sionistes], et Saban est le plus gros contributeur. Il est également Israélien, ayant la double nationalité. Adelson, qui doit également avoir la double nationalité et est marié à une Israélienne, est le principal donateur des Républicains, ayant craché plus de 100 millions de dollars lors des récentes élections.

Saban et Adelson n’ont pas hésité à soutenir Israël comme leur première priorité. Saban a déclaré qu’il soutenait Joe Biden « en raison de ses antécédents en matière de soutien à Israël et à son alliance avec les États-Unis ». Adelson, qui a été enrôlé dans l’armée américaine dans les années 1950, a déclaré qu’il aurait préféré de loin servir dans les forces de défense israéliennes. Saban et Adelson sont rejoints dans leur orgie d’amour avec Israël par un certain nombre de personnalités israéliennes au Congrès et dans l’administration, toutes désireuses d’apporter, en quantité illimitée, un soutien politique, de l’argent et des armes à l’État juif.

http://www.twitter.com/netanyahu/status/1325302956363812864

Félicitations @JoeBiden et @KamalaHarris. Joe, nous avons une relation personnelle longue et chaleureuse depuis près de 40 ans, et je te connais comme un grand ami d’Israël. J’ai hâte de travailler avec vous deux pour renforcer encore l’alliance spéciale entre les États-Unis et Israël. (Tweet de Netanyahou)

Dans la dernière manifestation de noblesse oblige, le Secrétaire d’Etat à la Défense Mark Esper s’est arrêté en Israël la semaine dernière pour présenter à ses homologues une aide significative, le tout financé par le contribuable américain, bien sûr. Selon des sources à Washington et à Jérusalem, les États-Unis « accorderont à Israël un accès direct à des satellites hautement classifiés tels que les systèmes de détection de missiles connus sous le nom de SBIRS (Système infrarouge basé dans l’espace) et veilleront à ce qu’Israël dispose de plates-formes de défense critiques dans un délai très court en utilisant les créneaux de production prévus pour les forces de l’armée américaine. » Israël aura également « un accès plus approfondi aux systèmes avioniques de base » du nouveau chasseur F-35 qu’il a obtenu de Washington.

La justification revendiquée pour la mise à niveau est l’exigence imposée par le Congrès aux États-Unis de maintenir « l’avantage militaire qualitatif » d’Israël à la lumière de la vente imminente du F-35 aux États arabes qui ont récemment établi des relations diplomatiques avec Israël. À l’époque, des sources israéliennes suggéraient que l’État juif pourrait avoir besoin de 8 milliards de dollars en nouvelles mises à niveau du matériel militaire pour conserver son avantage sur ses voisins. Il est présumé que le contribuable américain paiera la note, même s’il y a une grave crise financière aux États-Unis.

Voir Nasrallah : le rapprochement des pays du Golfe avec Israël est une purge salutaire

Le système de détection par satellite fonctionne à partir de plates-formes aériennes déployées sur des hélicoptères. Le lecteur avisé remarquera qu’aucun intérêt de sécurité américain n’est impliqué dans le dernier cadeau à Israël. Au contraire, Israël recevra du matériel issu des « créneaux de production prévus pour les forces armées américaines », ce qui réduira la capacité des États-Unis à détecter les missiles entrants. Et il y aura également des dommages considérables aux intérêts de défense américains dans la mesure où Israël volera inévitablement la technologie de pointe F-35 à laquelle il aura accès, la repensera pour ses propres industries de défense et la vendra à des clients en Asie, en Afrique, et Amérique latine. Il l’a déjà fait auparavant, en vendant la technologie de missiles développée par les États-Unis à la Chine.

Le Congrès fait également sa part du travail. Un projet de loi, le soi-disant « US-Israel Common Defense Authorization Act », est en train de faire son chemin à la Chambre des représentants et autorisera la fourniture à Israël de bombes anti-bunkers fabriquées par les États-Unis. Comme les bombes ne seraient utiles, dans le voisinage d’Israël, que pour frapper des sites souterrains en Iran, le message envoyé est évident. Le Massive Ordnance Penetrator pèse près de 15 tonnes et est capable de détruire des cibles situées profondément sous terre. Curieusement, Israël n’a pas d’avion capable de supporter ce poids. On présume donc que la Maison Blanche devra également fournir le bombardier. Le projet de loi est co-parrainé par deux meneurs pro-israéliens du Congrès, le démocrate Josh Gottheimer du New Jersey et le républicain Brian Mast de Floride.

Israël cherche également à moderniser certains de ses autres avions de combat. Il aurait approché le Pentagone pour acheter le Lockheed Martin F-22 Raptor, un avion de combat tactique furtif monoplace, bimoteur et tous temps conçu à l’origine pour l’US Air Force. Sa capacité de furtivité, sa vitesse de pointe, sa maniabilité combinée à des systèmes d’armes air-air et air-sol avancés en font l’un des meilleurs chasseurs de supériorité aérienne au monde.

Malheureusement pour Israël, le F-22 n’est actuellement pas disponible et n’est exploité que par l’USAF. La loi fédérale américaine actuelle interdit l’exportation de l’avion à quiconque pour protéger sa technologie furtive avancée top secrète ainsi qu’un certain nombre d’avancées en matière d’armement et de technologies de reconnaissance de la situation. Mais au vu de la déférence absolue envers les souhaits d’Israël, on peut parier que l’État juif recevra l’autorisation d’acquérir l’avion avant le jour de l’inauguration en janvier. Et il y a fort à parier que les entrepreneurs israéliens de la défense auront procédé à une ingénierie inverse de la furtivité et d’autres fonctionnalités peu de temps après.

Le gouvernement américain s’est plié à Israël par d’autres moyens, pour inclure l’étiquetage comme antisémite et la sanction des groupes de défense des droits de l’homme de premier plan qui ont critiqué l’État juif. Il a également renforcé les sanctions existantes contre les institutions financières iraniennes, apparemment dans le but de rendre plus difficile pour un Président Biden de rétablir le plan d’action global conjoint (JCPOA, ou accord sur le nucléaire iranien) abrogé unilatéralement par Trump. Les sanctions s’ajoutent à d’autres mesures visant à détruire l’économie iranienne, pour inclure « que les États-Unis, avec Israël, ont mené ces derniers mois des attaques de sabotage à l’intérieur de l’Iran, détruisant des centrales électriques, des usines d’aluminium et de produits chimiques, une clinique médicale et 7 navires au port de Bushehr… »

Voir Khamenei : l’arme nucléaire est illicite en Islam, l’Occident craint un Iran développé et indépendant

Parmi les autres développements récents en faveur d’Israël, citons le droit de veto accordé au gouvernement israélien sur les ventes d’armes américaines à toute autre nation du Moyen-Orient. Le projet de loi s’intitule « Loi 2020 garantissant l’avantage qualitatif militaire d’Israël ». Il y a également eu l’expansion par décret exécutif des projets de développement scientifique des colonies juives illégales de Cisjordanie financés par les États-Unis, et qui finiront par concurrencer les entreprises américaines.

En vérité, les États-Unis sont littéralement prostitués à Israël, et il n’y a guère de politicien ou de journaliste qui ait le courage de le dire. Le Congrès et les médias ont été tellement corrompus par l’argent provenant du lobby israélien qu’ils ne peuvent pas en faire assez pour satisfaire les dirigeants américains à Jérusalem. Et pour ceux qui ne succombent pas à l’argent, il y a toujours des intimidations, des accusations de déni de l’holocauste et d’antisémitisme qui mettent fin à leur carrière. Tout est conçu pour produire un résultat : quiconque gagne aux élections américaines n’a pas d’importance tant qu’Israël obtient ce qu’il veut. Et il obtient presque toujours ce qu’il veut.

***

Ni Biden ni Trump n’obligeront Israël à mettre fin à l’occupation des territoires palestiniens de 1967

Par Gideon Levy

Source : Ha’aretz, le 4 novembre 2020

Traduit par Fausto Giudice pour Tlaxcala

L’occupation de la Cisjordanie par Israël est indifférente au fait que Donald Trump ou Joe Biden finisse président des USA : cela ne fait aucune différence. L’occupation a remporté une autre grande victoire mardi, bien avant la fermeture des bureaux de vote.

Je vous fais le plein (d’aide miliaire) ?

C’est extraordinaire – deux personnes totalement différentes comme Trump et Biden partagent un consensus incontestable : le soutien usaméricain à l’occupation. Il ne semble pas y avoir de question sur laquelle les deux s’accordent davantage, de sorte que l’identité du vainqueur de l’élection n’est pas pertinente pour l’occupation.

Trump est un ami des colons et a reconnu le plateau du Golan comme faisant partie d’Israël, mais Biden ne fera rien non plus pour entraîner un retrait ou même geler l’entreprise de colonisation. Et Trump se moque des faibles, y compris de ceux qui se trouvent tout en bas de l’échelle, les Palestiniens. Les droits humains sont la dernière question qui l’intéresse, le droit international n’est jamais apparu sur son bureau, et il n’a probablement jamais entendu parler des souffrances des Palestiniens, ce qui fait de lui le contraire de son rival.

Biden sait une chose ou deux sur les droits humains, sur les faibles, les dépossédés et les opprimés. L’esclavage résonne en lui, et les malheurs des Palestiniens peuvent toucher son cœur, sous l’influence de Barack Obama, qui a comparé ces souffrances aux souffrances passées des Noirs en USAmérique.

Destruction de logements palestiniens à Hébron par l’occupant israélien, 2 novembre 2020

Avec Biden, nous ne verrons pas de gens comme l’ambassadeur David Friedman ou Jared Kushner, qui sont favorables aux colons. Ils seront remplacés par des Friedman plus sérieux et plus modérés, mais Biden ne fera rien pour apporter la justice et la rédemption aux Palestiniens, faire respecter le droit international et mettre sa main dans le feu, si ce n’est du bout des lèvres. Après tout, c’est ce qu’a fait le grand Obama.

Biden offrira un environnement différent, moins humiliant pour les Palestiniens, plus conscient de leur existence. Lorsqu’il lancera son plan de paix – peut-être le centième plan de paix non réalisé des USAméricains – les rabbins orthodoxes et les pasteurs évangéliques ne seront pas les seuls présents, comme pour le « deal du siècle » de Trump. Les Palestiniens seront également présents.

Mais la suite ne sera pas différente – une séance photo, un envoyé spécial, un bon jour même une conférence de paix, tout cela pour rien. Les Palestiniens continueront à saigner sur le bord de la route, écrasés par la botte israélienne et menottés, tandis que le Sultanat d’Oman sera ajouté au soi-disant processus de paix.

De toutes les questions, l’une d’entre elles fait apparemment l’objet d’un large consensus international, de bloc en bloc et de continent en continent. Aucune question n’unit plus les pays que l’opposition à l’occupation et le refus de la reconnaître. C’est la seule question pour laquelle il n’y a pas de différence entre les présidents usaméricains : aucun d’entre eux n’a envisagé d’y mettre un terme. Ou alors un qui n’est pas encore né.

Aucune des explications raisonnables à cela ne fera l’affaire. Aucun graphique présentant les différents intérêts, usaméricains ou internationaux, n’est assez convaincants pour expliquer comment, dans une affaire aussi claire et évidente – l’illégalité et l’injustice de l’occupation, la course à l’établissement d’un État d’apartheid et la souffrance du peuple palestinien, dont des millions de personnes sont les seuls citoyens à ne pas avoir d’État – il n’y a pas de différence entre les administrations usaméricaines. Dix présidents, 53 ans : l’occupation est à l’apogée de sa puissance et les chances d’y mettre fin sont plus minces que jamais, que ce soit avec Biden ou Trump.

La superpuissance qui finance, équipe, soutient et protège la prunelle de ses yeux, Israël, couvre tous ses crimes, sans aucune intention d’utiliser son pouvoir pour influencer Israël afin de mettre fin à l’occupation. Elle n’a jamais eu l’intention de le faire. L’USAmérique n’y est pas obligée. C’est Israël qui porte le poids du blâme et de la responsabilité.

Mais lorsqu’une superpuissance continue à soutenir automatiquement et inconditionnellement le pays responsable de tout cela, administration après administration, sans qu’aucun président ne fasse une pause pour demander pourquoi et jusqu’à quand, elle est elle aussi souillée et coupable. La droite israélienne peut cesser de s’inquiéter. Une question fatidique n’atterrira pas sur le Bureau ovale, peu importe qui est assis derrière.

Lire aussi Pour Israël, Biden s’engage à violer la loi américaine, et L’histoire d’amour de Joe Biden avec Israël va reprendre là où elle s’est arrêtée 

Pour soutenir ce travail censuré en permanence et ne manquer aucune publication, faites un don, partagez cet article et abonnez-vous à la Newsletter. Vous pouvez aussi nous suivre sur Facebook et Twitter.


Moyenne des avis sur cet article :  4.3/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

46 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 26 novembre 2020 14:10

    Ah... Israël a un vieux projet et les States lui offrent la puissance économique et financière pour le réaliser...

    Sans compter toutes ces moelles épinières habituées à pousser de la fonte, toujours prêtes à aller « génocider » pour des causes qui les dépassent...

    L’avenir appartient au terrorisme institutionnel.


    • vraidrapo 27 novembre 2020 10:58

      @Clocel

      Ceux qui pensent qu’un dieu, s’il existe, demanderait des carnages en son nom ou des sacrifices, doivent être plutôt mesquins...
      Les Chamanes des peintures de la grotte Cosquer me semblent bien plus aimables.
      Vive le Règne animal sans les « sapiens-sapiens » !


    • pierrot pierrot 26 novembre 2020 14:43

      J’observe que la politique d’Israel a toujours été de soutenir Trump qui luis a bien rendu (colonisation, armes, annexion, capital à Jérusalem...

      Ce qui ne valide pas votre article fumeux.


      • OMAR 26 novembre 2020 20:29

        Omar9
        .
        @pierrot
        .
        Quand ce sont les républicains qui sont à la Maison Blanche, Israël se voit combler ses rêves les plus diaboliques, comme l’expropriation de Jérusalem à son profit exclusif.
        .
        Quand ce sont les démocrates, là les israéliens s’autorisent tous les actes illégaux, condamnables et crapuleux, sans aucun risque, comme les implantations et constructions illégales ou le massacre d’ados palestiniens.
        .
        Netanyahu s’est même permis de mépriser B. Obama au Congrès américain et gare à celui qui ne se lève pas pour la standing ovation, après chaque dénigrement et insulte :
        https://www.lecho.be/economie-politique/international/moyen-orient/netanyahu-defie-obama-devant-le-congres-americain/9606944.html.
        .
        CQFD : Démocrates ou républicains, c’est kif-kif palestiniens ou indiens...


      • Jonas 26 novembre 2020 21:12

        @OMAR
        Un traitre , pour se racheter pousse de la voix .Au lieu de retourner dans votre pays l’Algérie et l’aider à s’en sortir de la crise économique, politique et sociale , vous disserter sur Israël, en oubliant ce qui se passe , en Syrie, l’Irak, la Libye, la Somalie et les autres. 
        21 pays arabo-musulmans , 21 pays de misère , de pauvreté et d’immigration.
        L’indépendance pourquoi faire , pauvre @Omar. ? 

        Vous avez trouver une solution a votre pauvre vie , en fuyant votre pays et en laissant vos frères se débattre dans les difficultés et la misère. 

        Vous avez soutenu , Boutéflika , pendant des années , puis comme une girouette , vous avez applaudi le Hirak, tout en restant planquer à Paris. 
        Si vous aviez de l’honneur ce dont je doute , vous aurez choisi le silence, étant donné votre situation de traitre vis-à-vis de ceux qui ont donné leur vie , pour l’indépendance de l’Algérie et non pour venir vous blottir chez l’ancien colonisateur. 


      • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 26 novembre 2020 21:22

        @OMAR +1
        @Jonas -1

        voilà comme ça c’est plus simple ^^



      • Claudec Claudec 26 novembre 2020 16:35

        Parlons du Judéo-Christianisme plutôt que d’Israël, le Vatican ne s’étant probablement pas contenté de la place de spectateur, dans la partie qui vient de se jouer.

        Et c’est bien pourquoi Biden, pas davantage que Trump, ne changera le cours de la marche à l’abime, avec le reste du monde ; pour de banales raisons d’ordre démographique.

        Des Saintes Écritures aux richesses extra-terrestres

        https://docs.google.com/document/d/1iXfiRQr_AQQvCOSkQcW8KsP9IKlS7N6j2Gq59Div dmk/edit#heading=h.o5eu8n4n80u

        Wait and see !



        • eddofr eddofr 26 novembre 2020 18:14

          Tout est relatif.

          Haïm Saban a personnellement contribué à hauteur de 250 000$ et à organisé une collecte de fond qui a récolté 4 500 000$, au regard des 700 Millions de dollars récoltés par Joe Biden, j’ose dire que c’est « une goutte d’eau dans la mer ».

          Sheldon Adelson a quand à lui contribué à hauteur de 75 millions de dollars sur les 600 Millions récoltés par Trump, c’est effectivement là une contribution non négligeable. Ceci étant, a-t-il principalement contribué pour servir ses intérêts en tant que propriétaire de casinos ou pour servir Israël ? Je me le demande.

          Les fonds récoltés par Biden proviennent principalement de l’Entertainment et des nouvelles technologies tandis que les fonds récoltés par Trump proviennent principalement de l’énergie et des industries manufacturière.

          Géographiquement, c’est Californie et New York pour Biden et le Texas pour Trump.

          Le cas de Haim Shaban est exemplaire. Il est né et à grandi en Egypte. Il était égyptien, mais en 1956 il a du quitté l’Egypte et émigrer en Israël suite à la décision de Nasser de déchoir les Egyptiens Juifs de leur nationalité et de saisir la totalité de leurs biens et avoirs. Ayant échoué à faire fortune en Israël, il est venu en France où il a monté un petit business de production de disques. Enfin, en 1983, il part pour Los Angeles avec 500 000$ et se lance dans l’importations de Mangas. En 1993 il connait le succès avec les Power Rangers (adaptation américaine de la série Sentai). et finalement, en 1995, il co-fonde Fox Kids, qu’ils revendra en 2001 pour 5,3 milliards de dollars.

          Maintenant, si on parle spécifiquement de la politique Américaine vis à vis d’Israël, un peu d’histoire semble nécessaire.

          Les Juifs ont vécu en Palestine (Eretz Israël) bien avant que les Arabes puis le Ottomans ne la conquièrent et s’y installent.

          Le peuple Juifs y a toujours été plus ou moins opprimé, par les Grecs, les Romains, les Arabes, les Turcs, les Anglais ... et s’est donc dispersé de par le monde.

          Pourtant, si on regarde bien, chaque vague de retour vers la terre d’Israël a été déclenchée, moins par le Sionisme que par l’oppression des juifs dans le pays d’adoption (qu’il s’agisse de l’inquisition Espagnole, des Nazis, ...).

          Depuis sa création en 1947, Israël n’existe que par la volonté des Alliés, pour donner enfin aux Juifs une refuge, un état « à eux », où ils ne seraient pas à la merci du premier antisémite venu.

          Avant Israël, ce territoire n’était qu’un bout de désert « pourri ».

          Depuis sa création en 1947, l’Etat d’Israël est en guerre.

          Depuis sa création, l’état d’Israël vit sous la menace constante d’attaques pouvant venir de partout.

          Depuis sa création, chaque dictateur, chaque leader populiste, chaque chef de guerre Arabe à construit sa notoriété et son pouvoir sur la menace, l’invective et l’agression envers Israël.

          A l’origine, les territoire occupés, l’ont été en réponse à une guerre d’agression par les voisins arabes. Ces territoires ont été occupés, en premier lieu parce que les villes israéliennes en était « à portée de tir ».

          Que les Etats Unis persistent à soutenir un état amis, constamment assiégé, et qui par ailleurs, est un excellent client, qui paie « rubis sur l’ongle » et ne finance pas en sous-main des menaces terroristes, me semble assez logique.

          Pas a vous  ?


          • Claudec Claudec 26 novembre 2020 18:50

            @eddofr

            Merci pour ce très intéressant rappel d’un réalité sioniste qui explique l’étroitesse de la relation existant entre Israël et les USA.

            Mais je voulais par mon post, davantage évoquer la dépendance à l’égard des religions d’un État dont le chef élu prête serment sur la Bible (en attendant que ce soit sur le Coran) que me livrer à des considérations d’ordre financier dont je laisse le soin à votre érudition.


          • OMAR 26 novembre 2020 20:52

            Omar9
            .
            @eddofr :"Les Juifs ont vécu en Palestine (Eretz Israël) bien avant que les Arabes puis le Ottomans ne la conquièrent et s’y installent.
            .
            Magnifique logorrhée qui fera rire sous cape le moldave Evik Lvovitch Liberman, devenu depuis son installation dans une maison palestinienne, Avigdor Liberman,.
            .
            Donc, la Palestine était un bled vide, et, par exemple, les philistins habitaient au ... Laos.
            Que les Fallachas sont des juifs devenus subitement noirs en y allant habiter l’Éthiopie.
            .
            Que les Khazars sont les véritables descendants juifs des israélites, etc...
            .
            Vous avez aussi raison, Israël est en guerre depuis sa création en 1947, mais essentiellement contre tous ceux qui veulent établir une justice dans ce pays.
            Comme en témoigne l’ignoble assassinat du comte Bernadote pourtant médiateur de l’ONU, par les hordes sionistes et terroristes du Léhi.
            https://www.lemonde.fr/blog/filiu/2018/10/14/lassassinat-par-israel-du-mediateur-de-lonu-en-palestine/.
            .
            Cela fait une paie que @massada ne pollue plus ce site, mais apparemment, il a réussi à contaminer plus qu’escompté, certains nervis de la cause sioniste.
            Ou tout simplement, de tarés islamophobes...


          • CYRUS VY-rus T 26 novembre 2020 21:36

            @OMAR

            Tu vois un arabe sur la peinture ? 
            https://fr.wikipedia.org/wiki/Synagogue_de_Doura_Europos

            et lui https://akademimg.akadem.org/Medias/Series/0417_195x300.jpg
            https://akadem.org/index_list_ccc_details.php?id_serie=417

            faut te faire une raison les iznogood ne sont pas sortit du desert avant 700


          • Jonas 27 novembre 2020 08:41

            @OMAR
             La schizophrénie des musulmans et le Coran.
            Sans l’expansion par l’épée et le sang , je ne pense pas, que les Algériens , Marocains Tunisiens , Libyens , Egyptiens , irakiens, Indonésiens, Turcs, Pakistanais, etc aient un lien direct avec les bandes tribales issues du désert d’Arabie qui ce sont répandues sur la terre. 
            C’est au nom de leur livre sacré le Coran. Livre , parfait , inimitable et incréé que les musulmans , tuent, massacrent , violent , incendient , découpent en deux des innocents un peu partout dans le monde.

            Pourtant ce même Coran , parle des juifs  et cite les juifs longuement dans plusieurs sourates et la terre d’Israël. 
             << Ô mon peuple !
            Entrez dans la Terre sainte que Dieu vous a destinée ;
            évitez de retourner sur vos pas,
            car vous vous retrouverez ayant tout perdu >> ( Sourate , V, v,21)
            << Nous les avons dépouillés 
               des jardins et des sources 
               de trésors et d’un lieu de séjour agréable 
            Il en fut ainsi :
            Nous avons donné tout cela en héritage 
             aux fils d’Israël ( Sourate XXVI, v,57,58, 59) 
            << Ô fils d’Israël 
               Souvenez-vous des bienfaits dont je vous ai comblés ;
               je vous ai préférez à tous les mondes >> ( Sourate II,v,122. )
            Le Coran , ne parle ni de l’Algérie , ni de la Tunisie, ni du Maroc ni d’aucun autre pays musulman actuel , sauf de l’Arabie . 


          • Tesseract Tesseract 27 novembre 2020 16:08

            @OMAR
            Connaissez-vous la signification de l’Hindu-Kouch ?
            Regardez ici (L’invasion islamique de l’Inde : le plus grand génocide de l’histoire), ou encore là (Islam Hindi Kouch, Le plus grand génocide : 80 millions d’indiens tués par des Musulmans), deux références parmi des centaines...
            Renseignez-vous un peu sur toutes vos coraneries...

            Mais vous ne savez que chouiner comme une pleureuse antique...

            N’oubliez jamais qu’après la seconde guerre mondiale, tous les Juifs du monde ont juré que plus jamais ils se laisseraient faire comme du bétail...


          • eddofr eddofr 2 décembre 2020 14:38

            @OMAR

            La Palestine n’était certes pas un « Bled vide », mais il ne s’y trouvait aucun arabe, à moins que tu ne considère les Cananéens, les Hébreux, les Assyriens, les Perses, les Grecs, les Romains ou les Byzantins comme des Arabes ?

            Sinon merci pour le taré islamophobe, mais désolé de te décevoir, je n’ai personnellement rien contre l’Islam (en réalité, je m’en désintéresse).

            Par contre, je suis très clairement Arabophobe et Ottomanophobe Je n’aime ni les Arabes et les Ottomans.

            Pour ce qui est des autres peuples du soi-disant monde Arabe, tous ces peuples conquis et convertis de force à « l’Arabitude », je les plains sincèrement d’avoir perdu à jamais leur identité de Maghrebins, Irakiens, Iraniens, Afghans, Kurdes, Syriens, Palestiniens, Egyptiens, ...


          • Berthe 27 novembre 2020 04:13

            « Les milliardaires juifs » punaise, le cliché !!! Après le juifs banquiers les milliardaires juifs ?


            • Jonas 27 novembre 2020 08:57

              Les pauvres musulmans , ne sont bien dans aucun pays du prophète de l’islam. L’actualité , cette histoire du moment le démontre. 

              Ils sont malheureux en Egypte

              Ils sont malheureux en Syrie

              Ils sont malheureux en Irak

              Ils sont malheureux en Jordanie

              Ils sont malheureux en Iran

              Ils sont malheureux au Pakistan

              Ils sont malheureux en Afghanistan 

              Il sont malheureux en Algérie, Maroc , Tunisie , Libye .bref , ils sont malheureux dans tous les pays musulmans . 

              Mais alors où sont-ils heureux ces pauvres musulmans ? Ils le sont dans les pays « kuffar » et « taghout » 

              Ils sont heureux en France

              Ils sont heureux en Allemagne

              Ils sont heureux en Suisse 

              Ils sont heureux en Grande-Bretagne

              Ils sont heureux aux Etats-Unis

              Ils sont heureux au Canada ,bref , ils ne sont heureux que parmi les « mécréants ». 


              • L'apostilleur L’apostilleur 27 novembre 2020 09:50

                @Jonas

                Autrement dit : 

                https://youtu.be/TIllTnnC1Zs

                On peut entendre ce poète moins comme un accusateur réaliste d’un islam sclérosant que comme un coreligionnaire qui voudrait éveiller les musulmans. Ceux qui vivent en Occident pourront comprendre et accepter ce constat. S’ils sont honnêtes et courageux ils le diront aussi. 


              • vraidrapo 27 novembre 2020 10:40

                @Jonas

                Sous un autre éclairage, on peut aussi remarquer que les pays en caractère gras se sont bien ingérés dans les précédents, pour créer la Route vers le Nouveau Désordre Mondial.
                Pour ceux qui ont la flemme de lire son livre voici l’intretien de Peter Dale Scott :
                https://www.youtube.com/watch?v=cSgtOQ3HOSo

                Au delà de Trump ou de Biden ou de qui que ce soit ... voici ce que trame dans ses profondeurs, l’État Profond Yanki !


              • Jonas 27 novembre 2020 14:28

                @vraidrapo

                1. Si j’ai souligné en gras , c’est pour vous montrer , malgré les difficultés que peuvent rencontrer les musulmans en Occident ,ils sont plus heureux et vivent 100 fois mieux que dans leur pays d’origine. où ils sont pourtant entre musulmans, mêmes coutumes , mêmes traditions , mêmes valeurs islamistes , même religion etc. 
                2. Toutes les sociétés arabo-musulmanes ont du mal à épouser leur époque , d’ailleurs , elles sont parmi les dernières dans les classements internationaux. Pourquoi ? Parce que les sociétés arabo-musulmanes fonctionnent sur le modèle tribale . Tout étranger , qui ouvre ses yeux et n’est pas emporté par l’excitation «  exotique » constatera en plein début du XXIe siècle , la négligence de l’espace public - pollution, incivilités , bruits ( Alger , Le Caire ) anarchie dans la conduite automobile, et dans l’urbanisme, délabrement des immeubles , mauvais fonctionnement des transports , manque d’électricité dans certains quartiers , manque d’eau potable , et dans certains villages , il faut aller chercher l’eau potable a dos de mulet, retard dans l’enseignement , manque d’éducation , injustice , mépris du petit peuple , par des fonctionnaires imbus de leur personne.
                3. La seule chose qui fonctionne bien et même très bien c’est la société informel.


              • Jonas 27 novembre 2020 14:45

                @L’apostilleur
                Mon cher -L’apostilleur  l’islam c’est l’islam. Même si tous les musulmans de France se convertissent au Bouddhisme, croyez vous , que l’islam , du Pakistan , du Bangladesh , de l’Inde , d’Egypte , d’Algérie , Maroc etc évoluera ? Non ! L’islam de France ne représente rien ni en valeur ni en pourcentage par rapport au 57 pays de 1 500 , millions d’individus. 

                Il n’existera pas d’islam de France ni d’Espagne ni de Mars sans des changements , venant du sein des institutions musulmanes , comme Al-Azhar , pour les sunnites et Kerbala , pour les chiites , sans parler des soufis et autres confession. L’islam est un carcan , qui enferme le musulman du berceau à la tombe. Il y a des individualités admirables et courageuses , mais qui risquent leur vie même chez nous. Et les pays occidentaux en plein XXIe siècles sont obligés de les protéger contre les barbares qui veulent imposer leurs arriérations. en les exécutant. 


              • vraidrapo 28 novembre 2020 11:51

                @Jonas

                Tu es un de ces sionistes excités qui ne voient pas que le progrès et la démographie mènent les peuples dans le mur. A moins que vous ne soyez prioritaires pour l’exil salvateur vers une planète habitable (? ??)
                Si c’est ça un « peuple d’élites »... je suis désolé pour sa mémoire mais, le Général s’est bien trompé !


              • L'apostilleur L’apostilleur 28 novembre 2020 23:43

                @Jonas

                Bien d’accord. 

                « ...Il n’existera pas d’islam de France... sans des changements , venant du sein des institutions musulmanes ... »

                qui n’arriveront pas à se mettre d’accord avant longtemps. 63% des musulmans ne se retrouvent pas représentés par le CFCM et ces 63% ne s’entendent pas, ici comme partout. 

                https://mobile.agoravox.fr/tribune-libre/article/tariq-ramadan-parti-arrive-marwan-208178


              • L'apostilleur L’apostilleur 27 novembre 2020 09:35

                @l’auteur 

                Certes le lobby pro israélien est influent aux USA, avec des juifs qui ont trouvé un effet de levier avec les évangélistes.

                Défendre la cause palestinienne peut sembler juste vu d’ici mais les pays arabes sunites les lâchant les uns après les autres, leur cause va s’essouffler. Nos musulmans risquent de devenir bien seuls à s’en prendre aux juifs en France.

                A noter qu’ils peuvent toujours compter sur leurs meilleurs ennemis chiites pour s’opposer à Israël. Les sunites au pied du mur courbent l’échine et laissent faire le travail par les autres.

                Le problème pour les juifs américains et israéliens pourrait venir des juifs messianiques actifs en Israël et aux Etats-Unis qui reconnaissent en Jésus le Messie, comme la majorité des chrétiens.


                • vraidrapo 27 novembre 2020 10:47

                  @L’apostilleur
                  Nos musulmans ........ à s’en prendre aux juifs en France.

                  C’est ce que le Lobby Néfaste n’avait pas prévu ( contrairement à votre serviteurs et quelques amis... oui-oui et depuis très longtemps même !!! )
                  D’où les retours aux créneaux de Konh-Benix, Elcabot, Draï, J-KKanh, Badinter etc...
                  Il est plus facile de combattre les islamistes dans le désert que quand ils sont immiscés dans la Maison. N’est-il pas ? smiley
                  Messieurs du Lobby vous chantiez !? ...
                  Dansez maintenant !

                   smiley smiley


                • Jonas 29 novembre 2020 10:26

                  @L’apostilleur
                  Il y a des lobby de tout et partout . dans le monde , industriel, sanitaire , financier , droit de l’homme, numérique etc. comme il y a un lobby musulman. Lorsqu’il dominait le monde avec ses hydrocarbures, celui-ci ne s’est pas gêné pour quadrupler les prix en 1973, au nom de la solidarité musulmane , mettant les économies occidentales à genoux. Et du coup les pays arabo-musulmans croulaient sous les pétrodollars, avec l’expansion du Wahhabisme. 

                  C’est le même lobby fort de ces presque 30% à l’Assemblée générale de l’ONU , qui dicte son ordre du jour. Jamais les pays arabo-musulmans et musulmans non arabes ne sont condamnés malgré leurs répressions et leurs exactions dans leur pays à l’encontre de leur peuple du fait du blocage du lobby musulman a l’ONU. Les nombreux réfugiés de ces pays le démontrent. 
                   
                  Par ailleurs , on parle bien , de la Corée du nord et celle du Sud. De Chypre Nord et Chypre du Sud. Du Cachemire du côté indien et de celui du Pakistan, de l’Ukraine et de sa partie en révolte du Dombas 

                  Mais en revanche on parle de la Palestine , comme si cette entité forme un tout ,parlant d’une même voix et sous la même autorité. Parce que le lobby musulman l’impose à l’ONU et les médias rapportent la même chose. 

                  Et pourtant , la Palestine est divisée entre deux factions ennemies.  Gaza est dominée par les « Frères musulmans » du Hamas , celui-ci a pris le pouvoir à la suite d’un coup d’Etat. De ce fait Mahmoud Abbas est interdit de séjour dans l’Emirat. Il peut visiter toutes les capitales du monde sauf Gaza. Dernièrement pour montrer l’entente cordiale entre les frères ennemis , lors de la visite« amicale » du premier ministre du Fatah Rami Hamdallah a Gaza , celui a échappé de justesse à un attentat. 
                  Conclusion. Il y a deux Palestine ennemies l’une et l’autre et une troisième si l’on compte les 60 ou 70% des habitants de Jordanie.  


                • Amanite phalloïde 27 novembre 2020 09:56

                  Deux positions du Hezbollah libanais anéanties en Syrie.
                  +++

                  Dans la nuit de mardi à mercredi, 02h30, 01h30 à Paris, l’Aviation israélienne, a frappé et oblitéré deux objectifs en Syrie. L’un dans le Golan, à Rwihinah, à 5km au sud-est de la ville fantôme de Kuneitra et à 2km de la frontière israélienne (ligne Alpha). L’autre, au Jabal al Mania [mont al Mania], dans la banlieue sud-ouest de Damas, à 20km du centre-ville.
                  +++
                  Les deux raids sont particuliers en cela qu’ils ne visaient pas des positions du contingent iranien en Syrie, non plus que les forces du régime, mais deux bases du Hezbollah libanais implantées dans des anciens camps de l’Armée gouvernementale.

                  • vraidrapo 27 novembre 2020 10:49

                    @Amanite phalloïde

                    C’est pour entretenir l’amitié entre les peuples.


                  • Amanite phalloïde 27 novembre 2020 09:58
                    samedi, 23h10, 22h10 à Paris
                    Des appareils non identifiés ont attaqué dix cibles iraniennes dans la région de Boukamal, en Syrie, sur la frontière syro-irakienne.
                    En plus de nos indicateurs, une source arabe et une autre, kurde du Rojava voisin, mentionnent également cette information.
                    +++
                    Les objectifs visés sont des bases de la Force d’élite Qods de l’Armée de la théocratie iranienne et de ses supplétifs chiites irakiens, ainsi que des entrepôts d’armes et de munitions.

                    • zygzornifle zygzornifle 27 novembre 2020 13:29

                      On se demande pourquoi les ricains votent ?....


                      • karim 27 novembre 2020 14:04

                        Le sujet c’est israël gang vainqueur des élections américaines, alors que certains détournent volontairement le sujet de discussion en s’attaquant à l’Islam.

                        Pour ma part, je dis que la prophétie de Franklin n’est pas aussi fausse qu’on voudrait nous le faire croire.

                        Prophétie de Franklin — Wikipédia

                        • QAmonBra QAmonBra 27 novembre 2020 16:20

                          Merci @ l’auteur pour le partage.

                          L’apartheid légalisé « éternel » vainqueur des farces électorales U$ !?

                          Comme vous y allez cher auteur ! Les oubliettes de l’Histoire sont pleines d’états se croyant éternels, vous savez bien pourtant que l’éternité n’est pas de ce monde et l’époque trépidante que nous vivons n’en donne même plus l’illusion !

                           Un coup de mou ?

                          « L’occident », les U$A et leur colonie en Palestine ont, plus que jamais, leurs destins intimement liés, pour le meilleur comme pour le pire et, la vie des empires « s’éphèmérisant » de plus en plus, ledit meilleur est déjà loin derrière ! . . .


                          • Amanite phalloïde 27 novembre 2020 16:23

                            Avant le départ de Trump, les évènements se précipitent.

                            Le responsable du programme nucléaire iranien a été tue a Téhéran d’une balle dans la tête. Les Iraniens sont en colère.


                            • Amanite phalloïde 27 novembre 2020 16:59

                              L’Iran accuse Israël d’avoir éliminé le chef du programme nucléaire iranien et menace une guerre à grande échelle.

                              L’homme - identifié officiellement comme étant Mohsen Fakhrizadeh, chef du département recherche et innovation du ministère

                              • Amanite phalloïde 27 novembre 2020 17:06

                                Mohsen Fakhrizadeh le physicien considéré comme le père de la bombe atomique iranienne a été éliminé entre 14h30 et 14h45 ce vendredi, heure d’Israël, alors qu’il se trouvait à bord de sa voiture dans l’est de Téhéran.

                                ++++

                                Il était le chef du Projet 111, qui constitue, selon les pays occidentaux, le programme qui vise à doter l’Iran d’armes nucléaires. La victime était notamment en charge du développement de l’ogive de la future bombe atomique de la théocratie khomeyniste.
                                Elle supervisait également le programme de développement des missiles balistiques de la dictature chiite.

                                • Tesseract Tesseract 27 novembre 2020 18:40

                                  מזל טוב


                                • vraidrapo 28 novembre 2020 11:56

                                  @Amanite phalloïde

                                  Ce n’est pas le premier spécialiste que les Israéliens assassinent...
                                  De toutes façons, le projet ira à son terme. L’équipe reste et si elle-même disparait, en mettant le Prix, les Iraniens pourront la remplacer.
                                   Il existe des milliers d’ingénieurs ou de techniciens interchangeables dans le monde.


                                • L'apostilleur L’apostilleur 28 novembre 2020 23:53

                                  @Tesseract

                                  זה לא מעשה נוצרי


                                • vraidrapo 29 novembre 2020 11:19

                                  @L’apostilleur

                                  אין לזה לא טעם ולא ריח


                                • Allexandre 28 novembre 2020 19:33

                                  Isaraël et le sionisme dominent la politique internationale des Etats-Unis et d’une grande Partie de l’Occident. Leur impunité est totale et leur abjection totale.

                                  Mais comme toujours, grisés par leur toute-puissance, ils croient que rien ne les atteindra plus jamais. C’est là leur erreur majeure et infantile. L’atterrissage n’en sera que plus violent.


                                  • vraidrapo 29 novembre 2020 11:23

                                    @Allexandre

                                    מטאור היה עושה


                                  • Jonas 29 novembre 2020 13:59

                                    @Allexandre
                                    Pauvre arabo-musulman, le fait de désigner Israël et les juifs , n’améliore en aucun cas , les malheurs , calamités et catastrophes où se trouvent les pays musulmans. 
                                    C’est un moyen pour vous, d’occuper votre esprit , et de le détourner de la réalité. Mais hélas la réalité persiste et la barbarie des musulmans ne cesse pas. 

                                    1. En Afghanistan : Des terroristes musulmans talibans ont attaqué une maternité , tuant des mères sur leur lits d’hôpital et des nouveaux-nés.
                                    2. Nigéria : Plus de 43 agriculteurs ont été tués dans leur champ , par les musulmans de Boko Haram. 
                                    3. Yemen : Pendant que la guerre a huis continue , plus de 12 millions d’enfants ont besoin de l’aide internationale ( c-à-d , de l’aide occidentale ) selon l’ONU. C’est la pire famine depuis des décennies , le risque pour la vie des enfants est le plus élevé . 
                                    4. Les Pays arabo-musulmans , continuent de se massacrer, Syrie,Irak, Libye , Somalie etc le Liban se décompose et beaucoup de libanais commencent à fuir , et les pays musulman se taisent. 


                                  • QAmonBra QAmonBra 29 novembre 2020 14:02

                                    @Allexandre

                                    Même sous l’angle d’analyse le plus froid et le plus distancié possible, tel celui d’un entomologiste pour les insectes observés, l’apartheid $ionnard, excuser le pléonasme, n’est effectivement qu’une parenthèse dans l’Histoire, car les seuls états d’origine coloniale ayant réussi a perdurer jusqu’à nos jours, quelque fois dans de piteuses conditions, (U$A) sont ceux dont les populations aussi exogènes que disparates ont exterminé et/ou submergé démographiquement les peuples autochtones.

                                    Toutes les entités ou états coloniaux n’ayant, pour divers motifs, pu y parvenir, ont disparu à présent : Algérie française, apartheid sud africain etc.

                                    Les européens et autres occidentaux installés manu militari par la perfide Albion en Palestine, devront accepter l’état démocratique, laïque et unique pour tous qui remplacera inéluctablement leur apartheid chéri, ainsi que le retour des populations chassées de leurs terres ancestrales, ou (re)faire leurs valises, c’est quasi mathématique et leur temps est dorénavant compté.

                                    Est il utile de préciser que, contrairement à certains, cette issue ne me choque nullement. . .


                                  • Jonas 29 novembre 2020 18:38

                                    @Allexandre

                                    Un rectificatif de 13.59.
                                    Ce ne sont pas 43 agriculteurs qui ont été égorgés par les musulmans de Boko Haram mais 110.( Cent dix) 

                                    Depuis 2009, la milice islamiste , Boko Haram a tué plus de 13 000 civils au Nigéria pour la gloire du prophète. 

                                    Par ailleurs , selon le CICR ( Comité International pour la Croix-Rouge) près de 5 000 civils ont été tués depuis le début de l’année 2020 , par les islamistes au Mali, Burkina Faso et le Niger.

                                    Après avoir pourri , leur pays , commis des attentats dans divers pays occidentaux , qui ont eu la naïveté de s’apitoyer , sur leur sort , c’est l’Afrique , qui est devenue leur cible. 

                                    Aucun continent n’est épargné par la folie meurtrière islamiste , sauf pour l’instant , l’Arctique et l’Antarctique 


                                  • L'apostilleur L’apostilleur 29 novembre 2020 20:55

                                    @QAmonBra

                                    « ...les seuls états d’origine coloniale ayant réussi a perdurer jusqu’à nos jours... »

                                    Les israéliens savent que tôt ou tard les propriétaires récupèrent leur terre. Les tchèques ont attendu près de mille ans.

                                    Ben Gourion avait bien compris les palestiniens « Si j’étais un leader arabe, je ne signerais jamais un accord avec Israël. C’est normal ; nous avons pris leur pays … Ils ne voient qu’une seule chose : nous sommes venus et nous avons volé leurs terres. Pourquoi devraient-ils accepter cela ? » 

                                    https://mobile.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-legitimite-historique-de-203458

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité