• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > J’ai guéri mon ulcère du duodénum avec un remède simple et naturel : (...)

J’ai guéri mon ulcère du duodénum avec un remède simple et naturel : l’huile d’olive...

... de plus cette huile serait une protection contre certains cancers : sein, prostate !

Il y a une quinzaine d'années, j'ai eu à souffrir des maux d'estomac. J'ai alors consulté un spécialiste (un gastro-entérologue ) qui après m'avoir fait subir une fibroscopie ( définition, image ),...m’annonçât que je souffrais d'un ulcère au duodénum.,

Pour info, je n'ai pas trouvé ma fibroscopie douloureuse, ce qui m'a surtout le plus gêné c'était la non sensation de ma gorge suite à l'absorption d'un gel anesthésiant ( je pense à base de lidocaïne ) que l'on avale pour éviter le réflexe nauséeux, ( ce réflexe provoque le soulèvement de l'estomac quand l'arrière-bouche est stimulée à l'aide d'un corps étranger.)

Le praticien n'a alors prescrit un traitement spécifique contre l'ulcère du duodénum ( que j'ai ignoré ), car le lendemain en parlant à l'un de mes amis ( je remercie sincèrement ) celui-ci m'a indiqué qu'il avait lui-même soigné un ulcère du même type en avalant le matin à jeun une cuillerée d'huile d'olive,... j'ai donc suivi cette « posologie »,... et au bout de quelque temps, mes douleurs stomacales ont complètement disparues … merci l'huile d'olive !

Une toute petite rechute !

Il y a un mois et demi environ, suite à quelques manquement de ma part, ( comme manger des sucreries la nuit lorsque je ne dors pas ) ,... j'ai ressenti que petites brûlures à mon l'estomac.

Je signale que je consomme tous les jours dans mon alimentation de l'huile d'olive, ( j'en mets un petit filet sur tout : viandes, poissons, féculents, salades etc), mais néanmoins pendant quelques jours le matin à jeun, j'ai absorbé de nouveau une cuillerée d'huile d'olive de la marque illustrée par cette photo . La bouteille de 0,5 litre coûte un peu moins de 10 € ( pour info, cette huile est excellemment bien classée dans un comparatif que je cite plus bas ) … et comme par enchantement les brûlures ont disparues !

L'effet de l'huile d'olive sur l'ulcère confirmé par des études médicales !

Depuis ma « mésaventure », il y a une quinzaine d'années, j'ai souvent consulter le web pour voir quels pouvaient être les effets de l'huile d'olive sur la santé, dans Google, il suffit de taper : huile d'olive santé, et dès la première page qui s'affiche, on s’aperçoit rapidement que la consommation d'huile d'olive est bénéfique pour la santé : , un site comme Passeport Santé détaille bien ses immenses qualités : ici., et en tapant : huile d'olive estomac, on obtient là aussi de très intéressants résultats : .

Certains sites indiquent que l'huile d'olive pourrait prévenir et combattre les infections dues à Helicobacter pylori qui sont responsables chaque année de dizaines de milliers de cas d’ulcères d’estomac, de gastrites et parfois même de cancers. Dans Google, tapant : huile d'olive cancer estomac on obtient ces résultats-ci : , et si l'on tape : Helicobacter pylori huile d'olive les résultats sont :ceux-ci. Pour vous, j'ai relevé deux autres sites qui notent les arguments scientifiques sur le rôle de l'huile d'olive et du régime méditerranéen dans la prévention des cancers digestifs : et ici .

Je vous place ce site que je trouve très intéressant, est , en cliquant dans la fenêtre en haut à droite  : SANTE & NUTRITION , apparaît la page :Trésor de bienfaits nutritionnels, ainsi sur la page qui vient de s'afficher vous avez le choix entre plusieurs paragraphes tous très très intéressants.

L'huile d'olive contient des polyphénols qui sont des antioxydants !

L’huile d’olive vierge contient des polyphénols , c'est derniers sont de puissants antioxydants, cette huile est extraite du fruit selon des méthodes de pression (à l’aide de presses) ou de centrifugation (à l’aide d’un décanteur centrifuge). D’après les chercheurs, elle est plus riche en polyphénols que l’huile d’olive raffinée. Le processus de fabrication industrielle de l’huile, en particulier le raffinage, détruirait presque en totalité les polyphénols présents naturellement dans l’olive.

Les vertus antioxydantes de l'huile d'olive :1 - 2 - 3 - d'autres résultats dans Google : .

Nous venons de voir que les antioxydants avaient une action protectrice contre le développement de certains cancers ( pour mémoire dans Google en tapant antioxydants cancers, on obtient ces résultats, ainsi les antioxydants contenus dans l'huile d'olive seraient une protection contre certains cancers, nottament le cancer du sein et celui de la prostate. Résultats Google : .

L'huile d'olive protégerait contre certains cancers : comme celui du sein ou celui de la prostate !

Continuant mes recherches sur l'huile d'olive, en surfant sur le web, je suis tombé sur je pense être le site le plus intéressant et le plus complet, car ce dernier mentionne les publications du Professeur J. M. Lacombe , et du Professeur Philippe Jean Coulomb. ( comme par exemple : les bienfaits de l'huile d'olive sur certains cancers : sein, prostate, digestifs, l'huile d'olive et maladies cardiovasculaires, les propriétés antioxydantes de l'huile d'olive,etc etc, ...et 23 autres rubriques très très intéressantes ) Pour accéder à ces publications, dans le menu à gauche, cliquer sur : Publications puis et dans les deux sous-menus. le site

Les différents goûts de l'huile d'olive !

L'humain distingue seulement quatre sensations primaires, le sucré, le salé, l’amer ou l’acide.( Le goût wikipédia.), concernant celui de l'huile d'olive, celui qui se manifeste le plus souvent lorsque l'on consomme de l'huile d'olive seule, est certainement le goût d'amertume. Sur ce site, vous trouverez les explications sur les origines des divers goûts que peuvent avoir les différentes variétés d'huile d'olive : . Je vous joins également deux sites,sur le premier, naviguez sur le menu de gauche :, et sur le deuxième qui est le site de l'AFIDOL, ( Association Française Interprofessionnelle de l'Olive ), en cliquant à gauche sur le paragraphe : Huile, vous découvrirez 7 liens très instructifs :.

Dans son article consacré à l'huile d'olive et plus spécialement dans le paragraphe:Dégustation, Wikipédia énumère parfaitement les goûts que l'on peut rencontrer en consommant une cuillerée d''huile d'olive : . Ce site ( même si c'est un site commercial ) par sa rubrique:Foire aux questions nous apprend pas mal de choses sur l'huile d'olive :.

Nous l'avons vu, l’amertume et le piquant résultent de la présence de polyphénols qui ont une action anti-oxydante : et ici. Ils sont une garantie de bonne conservation de l’huile :1 - 2 - ( voir le paragraphe :Il existe 3 grands attributs positifs . Sur ce sujet les résultats Google :.et ici.

La qualité des huiles d'olives !

Plus haut, j'ai indiqué que pour ma consommation à jeun, que j’utilisai une certaine huile d'olive, néanmoins pour le rajout sur mes repas, j'utilise les huiles d'olive extra premier prix que j'achète dans différentes grandes surfaces , car il ne faut pas croire qu'une huile d'olive parce qu'elle est plus chère qu'une autre ,... est forcement de meilleure qualité, cela est confirmé par quelques enquêtes comparatives : , et celle de « Que Choisir » qui à testé 30 marques d'huiles d'olive... mais le résultat est hélas réservé aux abonnés : là , enfin plus le taux d'acidité de l'huile est bas, meilleure est la qualité. Source.

L' amertume dune huile d'olive n'est pas un défaut !

L’amer : le goût que l’on rencontre dans l ‘endive, le café. La plupart des variétés d’olives donnent des huiles plus ou moins amères en début de saison, puis cette amertume décroît au fur et à mesure que les olives avancent en maturité. De la même façon, l’huile perd de son amertume au cours de son vieillissement. 
Le piquant ou ardence : sensation d’irritation pouvant rappeler la brûlure de certaines épices. Comme l’amertume, le piquant diminue avec l’avancement en maturité des olives.
L’amertume et le piquant résultent de la présence de polyphénols qui ont une action anti-oxydante : et ici. Ils sont une garantie de bonne conservation de l’huile :1 – 2 :1 - 2 - ( voir le paragraphe :Il existe 3 grands attributs positifs ), sur ce sujet résultats Google :.et ici.

L'huile d'olive et ses effets laxatifs !

L'huile d'olive est également connu pour être un laxatif naturel : , pour ce qui concerne, j'ai indiqué plus haut que j'accompagnais presque tous mes plats d'un petit filet d'huile d'olive, le fait de temps en temps d'en prendre une cuillerée à soupe le matin à jeun,.... ne perturbe pas outre mesure mon transit intestinal ,... cela veux dire que mon système digestif ,... et notamment mes intestins ...n'avaient pas a subir les envies pressants que peut déclencher une huile laxative comme l'huile de paraffine., néanmoins je conseille à ceux et à celles qui prendraient de l'huile d'olive le matin à jeun de commencer d'en prendre juste une petite cuillerée à café, … pour voir les « éventuelles réactions » de leurs intestins !

Voilà les infos que je voulais vous faire connaître sur l'action bienfaisante de l'huile d'olive sur la santé surtout sur les voies digestives, mais l'huile d'olive a bien d'autres propriétés notamment en cosmétologie pour ce qui concerne les soins du corps comme pour la peau et les cheveux : .- 2 - 3 .

Huile d'olive,... pas d'effets négatifs !

Enfin pour terminer, sur le web, dans toutes mes recherches sur l'huile d'olive, je n'ai pas trouvé d'écrits négatifs ou critiques notoires,.. à part un article paru sur Naturvox

L'huile d'olive,… et la lumière fut !

Dans les anciennes civilisations ( Moyen-Orient, méditerranéennes, Sud de la France ), l'huile d'olive à longtemps servit pour pouvoir s'éclairer : ,et ici, dans les religions juive et chrétienne, l'huile d'olive a longtemps était utilisée pour alimenter les lampes éternelles :.

Bricolage : Comment fabriquer une lampe à huile d'olive, avec une mèche en papier toilette :.

Il est bon de consommer aussi des huiles riches en oméga:3 - 6 et 9 !

Mon article a été surtout rédigé pour mettre en valeur les effets bénéfique de l'huile d'olive sur le système digestif, néanmoins pour un bon équilibre alimentaire, il est également recommandé de consommer également d'autres variétés d'huiles végétales faites d'un mélange de plusieurs huiles, à savoir : colza, olive, tournesol, carthame ,ou de coriandre . Ces huiles sont riches en oméga 3 en oméga 6 et en oméga 9. qui sont des acides gras éléments très intéressants pour la santé . Pour info, c'est l'article de Béatrice de Reynal, paru dans Naturavox ... (même si cette dernière « oublie » de mentionner les nombreuses vertus que présente l'huile d'olive )...qui m'a donné l'idée de ce rajout sur les vertus des omégas 3 - 6 et 9 .l'article.

Pour résumer, une alimentation saine et variée ( qui devient hélas de plus en plus inaccessible pour certains ) en évitant tabac et consommation excessive d'alcool, et la pratique régulier d'exercices physiques, marche, jogging etc , sont je pense « les meilleurs médicaments " pour vivre en bonne santé.

 

Liens !

Les modes d'extraction de l'huile l'olive.

Le monde oléicole.

Un bon site sur l'huile d'olive.

Le pouvoir anti-âge des feuilles d’olivier.

L'huile d'olive.

Le méfaits du raffinage des huiles végétales.

L'huile d'olive, ses bienfaits sur la santé article Naturavox.( l'image qui illustre mon article est tirée de cet article )

Acides gras de la famille Oméga3 et système cardiovasculaire : intérêt nutritionnel et allégations.

Gilbert Spagnolo dit P@py


Moyenne des avis sur cet article :  4.53/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

58 réactions à cet article    


  • ARMINIUS ARMINIUS 26 octobre 2011 10:12

    Merci Papy pour cet article bien documenté, il y a longtemps que j’utilise l’huile d’olive mais depuis peu je réveille les arômes des salades (tomates et autres) avec un petit filet d’huile d’O. AOC.
    Avec l’ail, le basilic frais je retrouve les saveurs de la cuisine de ma grand mère qui habitait un petit village de pêcheurs sur la presqu’ile de Giens, à l’époque ou la cote d’Azur était encore (presque) vierge de tout promoteur. La mer des golfes clairs y avait des reflets changeants qui ne devaient rien à la mince pellicule d’ huiles polluantes qui la recouvre aujourd’hui...


    • BOBW BOBW 26 octobre 2011 10:18

      À l’ experience (quotidienne) je peux confirmer l’efficacité de cette thérapie et le bienfait qu’apporte la consommation d’huile d’olive première pression à froid , en particulier le matin à jeun , accompagnée d’un verre d’eau fraîche et éventuellement de 2 ou 3 pruneaux d’Agen. (notamment contre la constipation, quand on est gourmand de chocolat smiley, mais aussi pour équilibrer le taux de bon cholestérol) 


      • BOBW BOBW 26 octobre 2011 10:46

        P.S recette niçoise (niçarda) la Brissaouda voir .

                             ------------------------
        En ce moment je ramasse les olives caillettes (pas trop mûres) pour préparer mes bocaux smiley

      • Traroth Traroth 26 octobre 2011 11:42

        Je ne veux pas dénigrer ce type d’alimentation saine, et l’aspect préventif en est réel, mais se soigner avec de l’huile d’olive quand on est réellement malade me parait dangereux. Ce n’est pas Steve Jobs qui dira le contraire !


        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 26 octobre 2011 12:13

          Salut Traroth,


          Le gastro que j’avais consulté à l’époque, m’avait dit ( peut être pour me rassurer ),...que l’ulcère du duodénum, ne se transformait en cancer digestif !


          Les études que j’ai placé en liens, notamment les publications des deux professeurs, indiquent bien que l’huile d’olive à une action neutralisante sur  Helicobacter pylori .


          @+ P@py




        • cevenol 27 octobre 2011 00:07

          et bien votre médecin doit se remettre au niveau..l’ulcère duodénal peut devenir cancer...j’en suis la preuve.
          adénocarcinome duodenal à 40ans...


        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 27 octobre 2011 09:29

          Salut cevenol,


          L’adénocarcinome primitif du duodénum est une tumeur rare, représentant 0,35 % des cancers gastro-intestinaux


          http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0181980110001338


          Pour toi j’espère sincèrement que tout va bien maintenant.


          @+ P@py


        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 27 octobre 2011 09:31

          Oubli C/C


          Ça était je pense pour me rassurer..., mais je pense aussi qu’a l’époque mon toubib savait cela,....

          J’ai trouvé ceci ce matin :


        • Ariane Walter Ariane Walter 26 octobre 2011 11:51

          Cher papy,

          J’ai soigné une polyarthrite carabinée avec de l’argile et de la patience.
          Quand je vois les médicaments qui sont donnés pour ce genre de maladie : Cortisone et chimio !

          @Traroth« , quand on est réellement malade, » j’adore cette expression . Donc un ulcère et une polyarthrite , dans mon cas, n’est pas une maladie réelle... ??? Psychosomatique ????

          Il faut dire aussi que les ulcères et les arthrites sont dus à des excès que le corps ne supporte pas.
          Et ce n’est pas la médecine qui risque de nous aider à chercher ces excès, ils n’y comprennent rien. ce n’est pas leur job. leur job c’est signer une ordonnance. Et de soigner les « maladies réelles ». (Elle est bonne celle-là !)

          En ce qui me concerne ,je suis intolérante au gluten et au lactose. En cas d’erreur ,j’ai les poignets raides dès le lendemain.
          Il a donc fallu qu’on me le dise, que je l’applique et ainsi que je guérisse.

          je bois aussi le matin un verre d’argile.
          Et je marche au bord de l’eau et je nage tous les jours.
          Et je mange peu.
          Et j’adore l’huile d’olive , les petites salades et l’ail...

          merci pour cet article qui me donne envie de m’en envoyer une bonne petite cuillère !!!


          • Loatse Loatse 26 octobre 2011 12:42

            Veux tu bien te taire, Ariane ! ;)

            si tout le monde faisait comme toi (et comme papi), les labos feraient faillites.... En ce qui me concerne j’ai eu à soigner une dépression, mais aux anti depresseurs chimiques, j’ai préféré une heure de marche vive par jour.. (pratique que jai gardé quelque soit le temps), et ce, avec succès...

            le sport, que ce soit ton heure de piscine ou la marche ou même le vélo d’appartement procure des « shoot » d’endorphine qui nous protège de cette plaie qu’est la dépression, entre autres bienfaits...

            Avantage annexe : cela ne creuse pas le déficit de la sécu... :)))

            ps : excellent l’argile...


          • Ariane Walter Ariane Walter 26 octobre 2011 13:33

            Loatse,

            je savais qu’on était deux filles bien, toutes les deux...

            Donc, tu me dis que tu viens d’ouvrir les yeux sur le 11 septembre ! j’en étais sûre !
            Bisous !


          • Walid Haïdar 26 octobre 2011 13:38

            Salut Ariane,


            pour ma part je contrecarre une sclérodermie systémique diffuse grâce au régime Seignalet : alimentation crue au maximum, cuisson douce si cuisson, évitement des traitements et additifs chimiques, exclusion des céréales contenant du gluten (même peu) ainsi que du maïs, exclusion des produits laitiers, réduction maximale du sucre ajouté, et bien entendu alimentation équilibrée... (pour les idées reçues, mes analyses de sang ont montré un taux de calcium plus élevé quelques mois après l’entame de mon régime...et donc l’exclusion des produits laitiers...)

            C’est un vrai deuil de ne plus manger de pain ni de fromage, mais je n’ai pas le choix si je veux empêcher ma maladie d’évoluer, si je veux pouvoir dormir, et si je veux pouvoir vivre sans avoir mal partout tout le temps...le tout sans prendre des traitements de cheval !

            Cependant, je n’ai pas encore essayé l’argile. Pour l’instant, même avec une cure trimestrielle de probiotiques et une séance quotidienne de méditation, qui m’ont énormément aidé et amélioré mon humeur, chaque tentative de remanger du pain ou du fromage (mes aliments préférés à la base, avec la pata negra), chaque tentative s’est avérée catastrophique, avec rechute, douleurs, insomnie, maux de tête et articulaires... Je crois bien qu’il va falloir que je me résigne définitivement, et que j’accepte de ne plus dévorer le fromage qu’avec les yeux... ahh, le fromage...

            Ma ruse en ce moment c’est de me dire que je suis privilégié : moi j’ai déjà goûté des dizaines de merveilles de fromages, dont je peux ranimer les goûts par l’esprit, alors que la plupart des gens sur cette terre, n’auront jamais cette chance...

            Un point important tout de même : c’est en consultant un rhumato, qui m’a prescrit une analyse de sang, puis en confirmant celle-ci par une consultation à l’hôpital dans l’unité de médecine interne, qu’on a pu diagnostiquer la sclérodermie, même si mes recherches sur internet m’avaient déjà permis de sentir la sale affaire venir. D’autre part, le régime Seignalet, bien qu’ignoré et dénigré par la plupart des spécialistes, est tout de même basé sur une théorie sérieuse, bien que discutable (et malheureusement pas assez discutée). Mon expérience personnelle ainsi que le bon sens m’incitent à mettre en garde contre l’aventure thérapeutique. A mon avis, il faut écouter divers sons de cloche pour faire un choix libre et éclairé, et en assumer les conséquences, et rester vigilant : il n’est jamais trop tard pour changer d’avis, si on a l’impression de s’être embarqué dans une impasse. La médecine conventionnelle, au delà de tous ses travers, a tout de même énormément de vertus, et ses praticiens ont des qualités et souvent un dévouement remarquable, et appréciable, même si on peut être conscient de certaines de leurs limites, ils doivent être écoutés même si eux-même devraient aussi un peu plus écouter...

            Je suis sidéré de constater à quel point les spécialistes qui me suivent n’en ont strictement rien à branler des résultats manifestes obtenus par mon régime. Je me doute bien que tout un tas d’effets de système induisent ce comportement, mais cela ne remet pas en cause mon suivi par ceux-ci, qui me semble clairement complémentaire de mon propre choix thérapeutique.

          • Loatse Loatse 26 octobre 2011 14:09

            @Ariane

            Grrrrr ! ;)


          • Loatse Loatse 26 octobre 2011 14:10

            ah ,’ai failli oublier : bisous aussi, Ariane...


          • Traroth Traroth 26 octobre 2011 16:07

            Vous m’avez mal compris, Ariane. Je dis au contraire que l’auteur a pris un gros risque en soignant un ulcère déjà installé avec de l’huile d’olive. C’est une situation classique où les réussites sont bien plus mises en avant que les échecs. Steve Jobs, par exemple, a essayé de soigner son cancer du pancréas avec de l’acupuncture et un régime à base de légumes, avant d’accepter des traitements réellement adaptés, et il a probablement raccourcit sa vie de plusieurs années...
            Pour la polyarthrite, les traitements sont au mieux des palliatifs. La médecine ne sait malheureusement pas guérir ce type d’affection. On ne risque donc rien à essayer autre chose.


          • Antoine 27 octobre 2011 00:44

             Ariane, c’est un menu d’extraterrestre et j’espère que tu mâcheras un chewing gum avant ! Quant à l’huile d’olive, je ne m’en sers pas pour le duodenum mais plutôt pour l’autre bout (mais pas le mien)...


          • Le printemps arrive Le printemps arrive 27 octobre 2011 06:40

            @Walid

             quand j’ai lu le livre de Seignalet, j’ai compris beaucoup de choses sur les raisons de mes tracas de santé subis depuis mon enfance et dont le nombre progressaient avec l’âge (1). J’ai mis ensuite en place son régime petit à petit, mais tous les écarts me montraient le bien-fondé de sa solution.

             Avoir une alimentation saine type Seignalet est tellement iconoclaste et tabou dans notre société de consommation, que l’on passe pour un sectaire quand on ne prend pas de précautions lors des conversations abordant le sujet .
            Cependant, je suis optimiste, les prises de conscience (dont la mienne, j’ai été aussi un septique) s’accélère car je trouve que les gens sont de plus en plus sensibles au sujet ; peut-être parce qu’ils sont de plus en plus mal dans leur peau !

             En complément de Seignalet, je te suggère aussi le livre « votre santé par les jus frais de légumes et de fruits » de Norman-w Walker (je viens de m’apercevoir qu’il est devenu indisponible actuellement sur amazon), c’est un véritable précis de soin par les jus frais de légumes . Un bon jus frais de carottes fraîches compense avantageusement le creuve-coeur de l’abandon du fromage.

             Et si tu ne connais pas encore le plasma de quinton, je te propose d’y jeter un oeil :
             http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/les-grands-scientifiques-oublies-28610

            Quant à la sclérodermie, il en est question au cours de ce documentaire avec un cas, bien sûr, iconoclaste !

            J’arrête ici mon commentaire car je sujet me passionne tellement que je pourrai y consacrer des heures.


          • Deneb Deneb 27 octobre 2011 07:14

            Steve Jobs a gâché ses chances de guérison de son cancer en adoptant ce genre d’orthoréxie. C’est le cas le plus récent et le plus connu, mais de plus en plus de gens tombent dans le panneau de ces experts en alicamentation qui soi-disant se guérissent tous seuls en adoptant le régime, le jeûne et la prière. C’est peut-être le plus grave des dégats que le christianisme a fait sur la conscience : de l’acte naturel de s’alimenter, le christianisme en a fait un rituel irrationnel : Mangez-en tous, ceci est mon corps...


          • Loatse Loatse 27 octobre 2011 12:04

            @Deneb

            c’est un plus à ne pas négliger autant mettre toutes les chances de son coté... et améliorer son confort de vie, même si la communauté scientifique traîne les pieds et parfois freine des quatre fers...

            Depuis un certain nombre d’années, des chercheurs ont démontré comment la marijuana pouvait être utilisée à des fins thérapeutiques pour aider les malades du cancer à combattre la nausée et les vomissements qui accompagnent généralement les traitements de chimiothérapie.

            Toutefois, devant l’opposition de certains législateurs et de groupes communautaires, leurs travaux sur l’usage médical de la marijuana n’ont obtenu jusqu’à maintenant qu’un succès mitigé. Aujourd’hui, des chercheurs de l’Université Wilfrid Laurier explorent en profondeur le cerveau pour voir comment celui-ci combat la nausée au moyen de la marijuana — et comment certaines parties du cerveau peuvent imiter les propriétés du cannabis.

            On sait que le cannabis est employé depuis des centaines d’années dans divers traitements, notamment pour soulager la nausée et les vomissements. Néanmoins, ce n’est qu’en 1964 que des chercheurs sont parvenus à isoler le tétrahydrocannabinol (THC), le principe actif de la marijuana qui produit chez les utilisateurs un effet euphorisant. Puis, 25 ans plus tard, on a identifié les récepteurs cérébraux spécifiques du THC.

            Cette découverte a révélé la présence dans le cerveau humain de récepteurs naturels du THC. On dispose désormais de nombreuses évidences expérimentales qui montrent que ces récepteurs jouent un rôle dans l’élimination des nausées, indique la professeure Linda Parker, titulaire d’une chaire de recherche du Canada en sciences neurologiques comportementales à l’Université Wilfrid Laurier à Waterloo, en Ontario.



          • Deneb Deneb 27 octobre 2011 12:38

            Loatse : il y a mieux : Guillermo Velasco de Complutense. Autophagie des cellules malignes grace au THC.
            Mais THC est une exception, victime des fibres synthétiques , de H Asslinger et con MTA. D’ailleurs, il y a Marinol.

            Reste que les orthorexies ont prise une proportion assez alarmante et tout le monde croit devoir imposer son alimentation « naturelle » aux autres, ça devient franchement barbant.


          • Loatse Loatse 27 octobre 2011 15:19

            @Deneb

            Vous n’avez pas l’air de quelqu’un a qui on puisse imposer quoique ce soit... :)

            Pimum, non nocere.... Certains médicaments tuent ou laissent handicapés (voir le scandale du médiator entre autres,, Certaines pratiques naturopathiques (souvent sectaires) qui visent à se substituer à des traitements allopathiques ou chirurgicaux vitaux ne valent pas mieux...

            Pas une raison pour jeter le bébé avec l’eau du bain non plus....


          • Loatse Loatse 26 octobre 2011 12:08

            Bonjour papy,

            excellent article qui nous rappele quelle importance tient notre alimentation dans le maintien de notre santé...

            L’huile d’olive est la seule huile qui continuait d’être extraite à froid après guerre car il n’était pas possible de faire autrement...

            Tous les autres huiles par volonté de rendement pendant la dernière guerre furent extraites à chaud... ce qui leur fit perdre leur apport vitaminique INDISPENSABLE à l’organisme. On continua à le faire pour des raisons financières....

            Largement utilisés en thérapeutique par la

            Dr C. Kousmine, les vitamines F (ou acides

            gras poly-insaturés) acides alpha-linoléique

            et linolénique jouent un rôle essentiel dans

            la perméabilité des membranes cellulaires,

            et sont les précurseurs des prostaglandines,

            dont certaines réduisent les processus

            inflammatoires.

            Cette médecin suisse a guéri de nombreuses maladies dûe aux carences alimentaires, à la malnutrition, notamment des maladies dégénératives telles que la sclérose en plaque, des cancers, des spondylarthrites ankylosantes, etc...

            A l’époque ou j’ai lu son livre (il y a de cela une vingtaine d’années), mon fils avait développé une plaque ronde et bien visible sur le bras qui ressemblait à une « chair de poule » permanente...

            Je lui ai donné une cuillérée à café d’huile de tournesol vierge bio chaque matin à jeun, et ce problème de peau disparut rapidement...

            Nous mangeons aujourd’hui des aliments morts, tels que le pain qui autrefois était le pilier de notre alimentation pour ses apports nutritionnels et qui n’est plus qu’un insipide pâton d’amidon... les professionnels ayant extraits des farines, le son et le germe de blé naturellement riche en vitamines B1, B2, B6, B9, E, magnésium, zinc, phosphore, fer, protéines et fibres..

            C’est ainsi que beaucoup de gens se retrouvent comme vous papi, à faire face à des pathologies qui font le bonheur des laboratoires pharmaceutiques alors qu’une simple hygiène alimentaire suffirait à prevenir voire à guérir ces maladies...

            Dommageables aussi les abus d’aliments carnés qui produisent de nombreuses toxines dont l’élimination épuise notre organisme...

            Nous sommes ce que nous mangeons...

            et vive l’huile d’olive !! (une varoise ;)



            • Clojea Clojea 26 octobre 2011 12:24

              Bonjour. Billet d’utilité publique. A faire circuler amplement. Merci beaucoup.


              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 26 octobre 2011 13:12

                … En aucun cas dans mon article je conseille à une personne soufrant d’un cancer digestif, d’arrêter son traitement !


                @+ P@py 


                • Traroth Traroth 26 octobre 2011 16:09

                  Non, loin de moi l’idée de prétendre que vous ayez dit cela !


                • eugène wermelinger eugène wermelinger 26 octobre 2011 16:57

                  «  »La médecine a fait tellement de progrès que plus personne n’est en bonne santé"
                  Aldous Huxley


                • Ariane Walter Ariane Walter 26 octobre 2011 18:55

                  J’adore Eugène ! Mille bonjours !!


                • Olivier Perriet Olivier Perriet 26 octobre 2011 14:02

                  Pour aller dans le sens de l’article et des commentaires précédents :
                  c’est vrai que le médecin est souvent très fort pour soigner une maladie et ses symptômes.
                  Mais, je pense plus par manque de temps et parce que la matière est tellement énorme, il ne se préoccupe pas de savoir pourquoi tu es tombé malade.

                  Alors il te file des médicaments pour guérir et deux mois après ça recommence et rebelote.
                  Il y a tellement de paramètres (alimentation, environnement, habitudes vestimentaires...) que l’origine d’affections style « inflammations », maux divers, ulcère...n’est pas facilement identifiable.

                  Quelques exemples persos qui me rappellent ceux développés :
                  apparitions récurrentes d’aphtes, qui se sont brusquement arrêtées dès que j’ai changé de dentifrice.
                  nausées persistantes après les repas, qui se sont calmées en une semaine dès que j’ai forcé sur les doses quotidiennes de lait et de yaourt (1 bol ou 2 yaourts/jours au moins).

                  Je pense que les « vraies maladies » de traroth sont des maladies infetieuses/dégénératives qui effectivement nécessitent d’autres traitements (du moins en l’état de la science).
                  Ce qui ne veut pas dire que les « petites affections » ne peuvent pas réellement nous pourir la vie.


                  • Traroth Traroth 26 octobre 2011 16:10

                    Visiblement, ce que j’ai dit a été mal compris. J’ai donc reformulé mon avis un peu plus haut...


                  • GRRRRRRRRR 26 octobre 2011 14:06

                    Bonjour,

                    Merci pour cet article qui me rappelle un traitement essentiellement a base d’eau qui m’a particulierement reussi. Je souffrais d’hemorroides aigues qui, a chaque crise, me paralysaient completement pendant plusieurs jours . A chaque poussee hemorroidaire (je souffrais d’hemorroide externe), je ne pouvais ni m’assoier, ni marcher, et chaque passage aux toilettes etait un veritable calvaire. Je suis passee par les suppositoires, les baumes, les pilulles et autres. Je ne gagnais souvent que quelques mois de repit.

                    Et puis, mon nouveau medecin (je venais d’en changer) m’a dit « cher ami, je vais etre franc avec toi. Il n’y a pas de medicament capable de te guerir ton truc la. Je te conseille une cure d’ 1 litre d’eau le matin a jeun ».

                    Au debut, c’etait difficile, mais j’y ai rapidement pris gout. Depuis, plus de crise hemmorroidaire. Mes constipations chroniques qui etaient la cause principale de mes hemorroides ont disparu. Aujourd’hui je ne peux demarrer une belle journee sans avoir goulument bu mon 1,5l d’eau. Attention, le medecin m’avait seulement demande 1 l. Mais bon j’y ai pris gout. smiley

                    Veuillez excuser les accents qui manquent. je suis sur un clavier QWERTY


                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 26 octobre 2011 15:13

                      Salut Grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr,


                      Ouf  1litre 5 ,... ça commence a faire, tout dépend de la quantité que tu ingurgite le reste de la journée !

                      D’après ce que j’ai trouvé sur le web,... le maxi à ne pas dépasser serait de 2 à 3 litres ( même si différence entre les deux quantité est je trouve assez importante. !)

                      A voir :


                      http://www.google.fr/#sclient=psy-ab&hl=fr&site=&source=hp&q=les+dangers+de+boire+trop+d%27eau&btnK=Recherche+Google&psj=1&oq=&aq=&aqi=&aql=&gs_sm=&gs_upl=&bav=on.2,or.r_gc.r_pw.,cf.osb&fp=d74067b78b411558&biw=1024&bih=643



                      et :

                      http://www.francesoir.fr/actualite/sante/boire-trop-d-eau-est-il-dangereuse-pour-sante-118447.html


                      @+ P@py



                    • Deneb Deneb 27 octobre 2011 12:43

                      GRRRRRRRRR, attention à la maladie de Basedow, tout de même smiley


                    • Le printemps arrive Le printemps arrive 26 octobre 2011 14:17

                      Bonjour et merci de proposer des articles sur la santé,

                      J’adhère complètement à l’alimentation comme médecine, d’autant plus que cela fait plus de 2000 ans qu’on le sait !

                      Au delà de tous les aspects positfs, je souhaite ajouter une précision sur les effets négatifs.
                      En prenant de l’huile d’olive le matin, on permet une détoxination du foie, qui, sur certains sujets prédisposés, provoque la libération dans les intestins de cristaux (stockés suite à l’accumulation d’années d’alimentation toxique voire hypertoxique).
                      Ces cristaux, du fait de leur forme acérée, vont blesser les intestins, d’où la formation de plaies avec de possibles saignements visibles (sang frais dans les selles), ces plaies vont elles-mêmes induire des douleurs et tensions musculaires à l’origine de lumbagos(*) et d’hémorroïdes !

                      J’ai maintenant une petite question aux observateurs attentifs que forme la communauté agoravoxienne : l’analyse que je viens de vous exposer et que j’ai personnellement vérifiée sur moi et ensuite sur les gens de mon entourage, je ne l’ai pas remarqué dans tous les documents que j’ai pu lire, voir ou entendre. Auriez-vous déjà aperçu cette vision de la relation entre lumbago et détox du foie ?

                      Je vous remercie d’avoir pris le temps de me lire et vous souhaite à toutes et à tous une excellente santé grâce à l’alimentation hypo-toxique.

                      Ma phrase du jour : la révolution se fait aussi dans son assiette...

                      (*) Ainsi cela explique pourquoi les lumbagos durent longtemps, les cristaux vont mettre d’autant plus de temps pour descendre que les intestins sont encombrés (nourritures mortes et manque de fibres draineuses), il faut pour cela compter 3 semaines (=temps d’un traitement anti-inflammatoire qui cachent la douleur mais ne soigne pas le mal en lui-même)


                      • iris 26 octobre 2011 15:14

                        en grèce et en italie, on produit de très bonnes huiles d’olive !!
                        en allemagne les oliviers sont rares..


                        • Sacotin Sacotin 26 octobre 2011 15:19

                          Bonjour, 


                          Il y a longtemps que je consomme de l’huile d’olive — et de l’ail — et votre article qui en vante les vertus est certes intéressant mais il me semble dégager « un petit parfum publicitaire » Non ?


                          • Gasty Gasty 26 octobre 2011 15:48

                            Oui mais !...Il ne faut pas que l’UE le sache, elle pourrait interdire l’huile d’olive. smiley


                            • Francis, agnotologue JL1 27 octobre 2011 09:16

                              Les lobbyistes de l’UE le savent très bien.

                              Comme ils savent bien que les pommes, c’est très mauvais pour Knock !

                              Plutôt que d’interdire les pommes, ils ont trouvé mieux : ils les ont corrompues. Facile, d’autant plus que ça rapporte gros aussi à Big Chema et Big Agribiz.

                              The five Bigs : Big Pharma, Big Chema, Big Biotechna, Big Agribiz, Big Medica


                            • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 26 octobre 2011 18:43

                              C’est le topic où on découvre que tous les gens d’AV sont malades, merde alors ! /-)




                              • Ariane Walter Ariane Walter 26 octobre 2011 18:57

                                gaspard,

                                « étainet malades » car ils se soignent en réfléchissant et en écoutant leur corps !!


                              • Nums Nums 26 octobre 2011 18:55

                                Bonsoir Papy,


                                Merci pour cet article complet et documenté, et de rappeler à quel point l’huile d’olive est fantastique.

                                Je ne savais pas que plus l’huile d’olive est amer meilleure elle est pour la santé. Ca tombe bien, je la préfère corsée.

                                Perso, de par mes origines Corse, de l’huile d’olive, j’en consomme depuis le berceau et ça fait 34 ans que ça dure... J’arrose tout aliment qui puisse être compatible avec sa saveur. 

                                Sinon, un truc tout simple que j’adore :

                                Saucer avec du bon pain un mélange de bonne huile d’olive et de fleur de sel. Simple, mais magique...

                                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 26 octobre 2011 19:32

                                  Salut Nums,


                                  La meilleur huile que j’ai mangé , c’était pour la fête du 15 août 2009 en Corse du coté de Zalana 2B, là il y avait un petit marché artisanal devant la chapelle Sainte-Marie ,... et un vendeur d’huile d’olive bio, la bouteille que je lui ai acheté,... n’a pas durer très longtemps !!Je n’ai jamais retrouvé une telle merveille depuis.


                                  @+ P@py


                                • antonio 26 octobre 2011 19:34

                                  Merci pour cet article.


                                  • zany 26 octobre 2011 20:06

                                    car le lendemain en parlant à l’un de mes amis ( je remercie sincèrement ) celui-ci m’a indiqué qu’il avait lui-même soigné un ulcère du même type en avalant le matin à jeun une cuillerée d’huile d’olive,...

                                    Remède connu depuis des lustres, ou du moins il est coutumes chez les italien de boire une cuillère d’huile d’olive (première pression) tous les matins, il faut quelle sois la plus pur possible, en plus c’est plein de bonne vitamine mais un peu dur à avaler au petit déjeuner ^^

                                    Ha il n’y a que les italien et les corse pour faire de la bonne huile d’olive, c’est de la daube qu’on nous vend, par contre la bonne c’est très cher... (du genre 15-20 euro le litre chez le paysan)

                                    Tenez pour éviter les maladies cardiovasculaire il faut manger du canard ou cuisiner avec sa graisse (très bon croyez-moi)

                                    Fraudrais penser à centraliser les remèdes de grand mère, tenez ya même une plante dont la sève soigne les verrues ^^

                                    Sinon prenez garde car sa peu peut-être revenir, tenez offrez à votre amis une bonne bouteille d’huile d’olive et demander aux corses une bonne adresse.

                                    (toujours penser à prendre la carte du commerçant)

                                    Car avec les médicaments ce ne sont QUE des molécules synthétiques qui TENTE de COPIER la plante, sa soigne beaucoup de truc plante et alimentation, mais il faut surtout en avoir une bonne d’alimentation. ^^


                                    • zany 26 octobre 2011 20:18

                                      Par contre prenez bien garde, vous n’avez pas fait mention de guérison authentifier par le médecin, sa soulage juste mais sa ne soigne pas je crois...


                                      • Lorelei Lorelei 26 octobre 2011 21:45

                                        l’ue dès qu’elle connait les vertus d’un produit elle l’interdit....comme l’ue n’est rien d’autre que l’expression de la volonté des groupes type pharma ça ne m’etonnerai pas qu’ils essayent d’interdire l’huile d’olive où d’y ajouter des saletés


                                        • teddy-bear teddy-bear 26 octobre 2011 21:57

                                          En ce qui concerne les remèdes miracles, perso et de grand-mères, je ne lis qu’un tissus d’âneries, dont les auteurs pour la plupart ,prennent les scientifiques, les médecins, les chercheurs pour des imbéciles. Et ne me parlez pas de l’industrie pharmaceutique, pour me contredire. Si l’un de ces trucs était valable il y aurait belle lurette que cela se saurait, exemple la sauge.

                                          Un ami soigne un ulcère avec un jus de citron tous les matins et un autre avec une décoction aléatoire de plantes.

                                          D’ailleurs on trouve par ailleurs d’autres remèdes pour les mêmes maux par les thuriféraires du jus de pissenlit, de l’extrait de choux de Bruxelles ou de l’aluminium en poudre. Et pourquoi pas l’homéopathie pendant qu’on y est ?

                                          La médecine a sauvé plus de vie que tous ces empiristes thérapies réunies.


                                          • Loatse Loatse 27 octobre 2011 00:25

                                            A propos du savon d’Alep (que l’on trouve abondamment sur nos marchés provencaux) et qui contient de l’huile d’olive et du laurier, ce savon d’apparence peu attirante est pourtant bien plus sain pour la peau que tous les bains douches bourrés de produits irritants et qui bien souvent sont bien difficiles à rincer...

                                            L’huile d’olive, bien connue pour ses propriétés nourrissantes et adoucissantes, est efficace notamment contre le psoriasis, l’eczéma, les irritations en tous genres.

                                            L’huile de baie de laurier est efficace contre les mycoses, ulcères, démangeaisons (pellicules,...), tous types de maladies de peaux rebelles.

                                            On peut s’en servir quotidiennement comme savon pour la toilette, comme shampooing (deux fois par semaine), comme masque de visage (on laisse agir une minute puis on rince à l’eau claire), comme mousse à raser, pour la toilette des bébés (car ils ont la peau fragile), contre les crampes (placer un savon bien sec au fond du lit, sous les draps), comme antimites (copeaux de savon à mettre dans les armoires à linge), contre les piqûres d’insectes (frotter avec un savon presque sec l’endroit sensible),...


                                            • Loatse Loatse 27 octobre 2011 11:48

                                              @Sabine

                                              ah là, je conseille plutôt l’huile de coude.. ;)


                                            • Sacotin Sacotin 27 octobre 2011 09:39

                                              Loaste, l’huile d’olive efficace contre le psoriasis ! Demandez donc à ceux qui souffrent de cette maladie s’ils en ont constaté les bienfaits. C’est comme le savon pour les crampes ! C’est innéfficace, mais on continue à colporter cette affirmation.


                                              • Loatse Loatse 27 octobre 2011 11:46

                                                Sacotin,

                                                j’ai eu dans mon entourage proche, deux personnes souffrant de poussées de psoriasis... Poussées qui correspondent à des états anxieux... l’état des plaques est amélioré par l’huile d’olive... quand à la guérison, certains l’obtiennent en allant en turquie dans ces bassins ou les petits poissons enlèvent les squames, d’autres en allant voir un magnétiseur... (véridique)..

                                                Comme l’eczéma, ce sont des maladies dont la composante psychosomatique n’est pas à négliger... D’ou le nombre incalculable de cas de verrues guéries par les « rebouteux »...
                                                ps : je vis dans une région dans laquelle on trouve encore des guérisseurs capables de vous enlever le « vent » (otite), et le soleil (insolation) avec la méthode du « toupin »...

                                                Pour avoir souffert d’otites à répétition avant d’ en être guérie par ces personnes, je ne peux qu’être enthousiaste... :)


                                              • Sacotin Sacotin 27 octobre 2011 09:43

                                                Pardon pour Loaste au lieu de Loatse.


                                                • Giordano Bruno 28 octobre 2011 14:14

                                                  Ma petite expérience personnelle :

                                                  Je suis un grand consommateurs d’huiles. Il y a quelques années, je variais beaucoup. Par exemples : olive, colza, bourrache, onagre, noix, cameline, carthame,... et même tournesol.

                                                  J’ai commencé à avoir des problèmes d’arthrose. Il m’a été prescrit le médicament Piascledine. J’ai regardé la composition : Insaponifiables d’huiles d’avocat et de soja. Tiens donc ! Je me suis mis à calculer la quantité approximative de ces insaponifiables dans les huiles d’avocat et de soja en bouteilles. J’ai vu que les quantités que j’ingérerais si je remplaçais la majeure partie des huiles que j’utilisais par l’une de ces 2 huiles, seraient environ 1 à 3 fois les doses que je recevrais en prenant les médicaments. J’ai donc acheté les 2. Je n’ai pas aimé l’huile d’avocat. Par contre, j’ai beaucoup apprécié celle de soja. Du coup, cela doit faire environ 2 ans que j’en consomme dans ces quantités. Résultat : je me plains beaucoup moins de cet arthrose. Alors ? Hasard ? Effet placebo ? Réel effet thérapeutique ? Je n’en sais rien. Mais je pense que la piste mérite d’être explorée par ceux qui souffrent d’arthrose.


                                                  • zany 28 octobre 2011 14:38

                                                    http://www.creapharma.ch/piment.htm

                                                    tenez sa soulagera un peu, amuser vous tisane décoction, plat cuisiner etc...

                                                    C’est bon en plus ^^


                                                  • Giordano Bruno 29 octobre 2011 14:34

                                                    Quel est le rapport avec mon message ?


                                                  • zany 28 octobre 2011 14:32

                                                    Pour ceux qui ne crois pas, il faudrais leurs expliquer que 95% des médicaments viennent directement des plantes, ou les molécules bénéfique sont copier.

                                                    Hé les remèdes de grand mère sa marche, dans le pire des cas c’est l’effet placebo ^^

                                                    Tenez manger un oignon cru (en salade) de temps en temps sa renforce l’organisme contre d’éventuel maladie, sinon il y a l’huile de foie de morue qui est redoutable à ce qu’il parait.

                                                    Un état grippale ?

                                                    Un grog de mamie, tisane/rhum/citron/miel, le boire très chaud avant d’aller se coucher et bien se couvrir (prévoir des draps de rechange)
                                                    Sa vas vous faire transpirer sévère et le lendemain matin hop vas mieux.

                                                    Un désordre nerveux ?

                                                    ne manger pas pendant une journée ou une soiré, buver de l’eau si vous avez faim, voir manger un peu de pain...

                                                    bon après avoir lue ça qu’ons viennent me voir en disant que je raconte des bétises
                                                    http://www.creapharma.ch/pl-plantes.htm


                                                    • denis 18 mai 2020 15:25

                                                      Il y a ce livre récent de Philippe Mathelet sur la gémmothérapie


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès