• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Jordan Bardella face à Laurence Ferrari sur le procès de nos « compatriotes (...)

Jordan Bardella face à Laurence Ferrari sur le procès de nos « compatriotes » en Irak

Ce lundi 3 juin 2019, en début de soirée, Jordan Bardella était invité par Laurence Ferrari afin de faire le point sur le procès des jihadistes titulaires d'une carte d'identité française en Irak. Comme il fallait s'y attendre, l'échange fut orienté et orchestré de manière à faire dire au jeune premier du Rassemblement National ce qu'il n'est pas permis de penser.

Ces quelques minutes d'entrevue sont l'illustration parfaite du chef d'oeuvre d'Ingrid Riocreux sur les Marchands de nouvelles. Vocabulaire détourné, tentative de faire passer un message. Ce n'est pas Bardella qui était la vedette du sketch, mais Laurence Ferrari, dans le rôle de la maitresse d'école donneuse de leçons. Durant dix minutes, la journaliste a relancé la même question, en tentant d'amener Bardella sur le terrain de ce qu'elle considère comme l'extrêmisme :

Etes-vous favorable à la peine de mort pour les français jugés en Irak pour jihadisme ?

Etonnant de maitrise de soi, lucide et courtois, le jeune souverainiste a su remettre les points sur les "i". Les jihadistes sont avant tout les ennemis de la république, il ne s'agit pas de vulgaires criminels, mais de terroristes. Ils ont une carte d'identité française, héritée des réformes irresponsables du droit de la nationalité qui fait prévaloir le droit du sol sur celui du sang, y compris pour les individus qui nous crachent à la figure et qui refusent nos traditions et nos valeurs. Mais dans leur tête et dans leurs actes, ils ne sont pas "français". Ils se sont rendus coupables de haute trahison en allant servir une armée ennemie, ce qui valait le peloton d'exécution en d'autres temps. Bardella ne fait que rappeler des évidences qui ne servent de sujets de dissertation qu'à une poignée de bourgeois nevrosés, quand le peuple appelle à une légitime justice envers les fous qui ont tué deux cents innocents dans nos rues depuis quatre ans.

Non, les jhadistes "français" ne sont pas nos frères, ni nos compatriotes. A moins d'être sado-masochiste, il est impensable de les défendre. Qu'ils se débrouillent avec la justice irakienne, comme l'a fort justement sermonné Bardella. A eux d'assumer leur extrêmisme et leur bêtise. Ils ne sont que des français de papiers, pas des citoyens. Merci aux irakiens de nettoyer ces crapules qui sont une insulte aux valeurs de notre civilisation.

Alors où est le problème pour Laurence Ferrari ? C'est la fameuse "peine de mort", supprimée par les bobos du parti socialiste en 1981. Afin d'apaiser le débat, et surtout par lassitude, Bardella finit par déclarer qu'il est contre (!) alors que la majorité de ses électeurs est pour. On se demande bien en quoi le sort des assassins peut apitoyer nos journalistes ? Surtout quand il s'agit de tortionnaires, violeurs et poseurs de bombes ? Hormis les gogos pseudo-humanistes des sectes maçonniques et quelques bénis oui-oui qui interprêtent les évangiles à leur sauce, la majorité des gens sont pour la chaise électrique afin de se débarrasser des dingos fanatisés.

Mais le clou du débat n'est pas là. Pour Laurence Ferrari, il s'agissait de faire endosser le rôle du méchant assoiffé de vengeance au représentant du RN. Il fallait lui faire assumer le discours qu'il est interdit de tenir, comme Jean-Marie Le Pen il y a vingt ans. Penser comme l'ultra-droite, c'est penser mal...

Laurence Ferrari a toutefois oublié que les temps ont changé, et que désormais le peuple ne se laissera plus dicter la morale par des journalistes millionnaires qui le méprise cordialement, en lui vendant de la publicité et du baratin. Chacun est libre de détester les terroristes, et de ne pas vouloir du retour de leurs enfants endoctrinés dans nos écoles, avec les risques que cela comporte. Les droits de l'homme ne sont pas les droits du cinglé. Il n'y a pas besoin d'être sympathisant du RN pour le penser, le bon sens s'adresse à tout le monde, n'en déplaise nos journalistes vedettes.

Dorénavant, assister à un débat télévisé va devenir un jeu : trouver où les journalites veulent en venir, comment cherchent-ils à nous manipuler et nous influencer. Un divertissement que j'éviterai pour ma part. Je vous confesse que c'est par accident que j'ai zappé sur C-News et que je suis tombé sur cette entrevue d'anthologie (mes chaines en option, dont Mezzo et National géographic étaient bloquées hier soir...). Toutefois, on ne peut pas tourner la tête en permanance face à l'hypocrisie et nous avons le droit à une information juste et sans jugement de valeur. Libre à Laurence Ferrari d'aller débattre sur la peine de mort à la télévision irakienne, pour convaincre les populations locales de l'humanité des jihadistes. Mais qu'on nous laisse détester ces derniers et penser qu'ils ne méritent que d'aller griller en enfer. Pour "l'extrêmisme", on repassera...

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.95/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • Alexis 5 juin 16:01

    Priver les valeureux djihadistes des ḥūrīyāt promises est une torture intolérable !


    • Traroth Traroth 5 juin 16:20

      Quelle collection de poncifs imbéciles d’extrême-droite...


      • damocles damocles 5 juin 20:17

        @Traroth

        Quelle banalité dans cette remarque relayant la lacheté des pseudo- defenseurs de la liberté


      • MagicBuster 5 juin 16:25

        Il faut envoyer tous les islamistes en Irak,

        Au moins ils savent quoi faire avec eux la-bas.

        CQFD


        • Traroth Traroth 5 juin 16:36

          @MagicBuster
          Non, il faut leur appliquer nos lois, comme à n’importe quel criminel.


        • sirocco sirocco 5 juin 17:44

          @Traroth
          Non, il faut leur appliquer les lois du pays où ils ont commis leurs crimes.


        • Traroth Traroth 5 juin 18:52

          @sirocco
          La France n’applique que ses propres lois, et heureusement.


        • damocles damocles 5 juin 19:42

          @Traroth
          ils ne sont pas extradés pour les crimes commis en Irak, que je sache , donc c’est la loi irakienne qui s’applique et heureusement !

          D’ autre part dans son livre « Un président ne devrait pas dire ça » F.Hollande révèle qu’il a ordonné des éliminations physiques de jihadistes français et ce sans aucun jugement !

          En tant de guerre les traitres sont fusillés , Clemenceau disait :

          « Pour les traitres douze balles dans la peau , pour les demi-traitres six balles suffiront »


        • INsoMnia INsoMnia 5 juin 22:54

          @sirocco

          Absolument, puisque ces gens la ont choisi un clan mais malheureusement soutenu par notre pays. Tout cela est voulu par le N.O.M. 


        • hgo04 hgo04 6 juin 11:36

          @Traroth

          L’ironie c’est que ses alliés et clients, comme l’arabie saoudite par exemple, sonjt de grands décapiteurs et coupeurs de mains, lapideurs de femmes, et que nos bombes atteignent des civils fêtant un mariage.. et accessoirement organisateurs de famine dans un pays lointain.. 
          Quand on ne le provoque pas comme au Rwanda...

          Ralalala !! l’honneur est sauf !! on est contre la peine de mort !! 


        • JC_Lavau JC_Lavau 6 juin 11:48

          @hgo04. Les massacres au Rwanda étaient d’organisation U.S.A.-Kagamé.
          Le gouvernement français n’a rigoureusement rien compris à l’affaire.


        • Traroth Traroth 6 juin 13:39

          @hgo04
          Je suis d’accord avec vous, la France est loin d’être exemplaire. Mais est-ce une raison pour continuer à ne pas l’être. Si vous espérez me voir défendre l’attitude française au Rwanda ou envers l’Arabie Saoudite, détrompez-vous !


        • Traroth Traroth 5 juin 16:29

          Prétendre que les terroristes seraient plus que de banals criminels est inepte. Si, parfaitement, ce sont des criminels sanguinaires. Ils ne méritent absolument pas que la France remette en cause ses lois, ses principes et sa cohésion nationale. Parce qu’ils ne sont pas un danger pour le pays. Prétendre que les actes criminels de ces minus auraient réussi à mettre la France en danger est tout simplement une affirmation grotesque. Ils sont une infime minorité dans la collectivité nationale, et même dans les populations d’origine immigrée.

          La meilleure attitude à leur opposer est celle de la légalité, comme pour n’importe quels criminels. Parce qu’ils ne méritent pas qu’on change quoi que ce soit pour eux. Ça serait leur donner une importance totalement indue.

          En d’autres termes, il faut que la France leur offre l’appui consulaire défini dans les textes de loi, s’oppose à la peine de mort et bien sûr à toute forme de torture, comme elle le ferait pour tout Français poursuivi à l’étranger. Parce que nous voulons que la France reste la France et que ces étrons humains ne méritent pas qu’elle change à cause d’eux !

          Bien entendu, nos politiciens minables feront tout sauf ça.


          • Cadoudal Cadoudal 5 juin 16:40

            @Traroth
            Ils vont faire appel...lol...

            Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra), le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (Mrap), la Ligue des droits de l’homme et SOS racisme

            https://www.saphirnews.com/Robert-Menard-relaxe-en-cassation-pour-ses-propos-sur-le-grand-remplacement_a26422.html


          • MagicBuster 5 juin 17:26

            @Traroth

            En France, les lois Françaises s’appliquent ( ce que vous dites ).

            En Irak, les lois irakiennes s’appliquent ( ce que je dis ).

            Chaque pays est suzerain.

            Tout le monde sait que la loi Française ne peut s’appliquer qu’en France.


          • Traroth Traroth 5 juin 18:54

            C’est pourquoi la France doit appliquer ses lois, y compris en ce qui concerne l’aide consulaire, comme elle le ferait pour tout autre accusé à l’étranger.


          • Pere Plexe Pere Plexe 5 juin 19:57

            @MagicBuster
            Sauf que dans le cas présent les condamnés ont été capturés par des Kurdes en Syrie...en quoi l’Irak serait légitime à les juger ?


          • damocles damocles 5 juin 20:07

            @Pere Plexe
            ils ont été capturés en Syrie donc , soit on les juge en Syrie s’ils ont commis leur crimes la-bas , soit on les transfère en Irak s’ils ont commis leur crimes en Irak


          • damocles damocles 5 juin 20:12

            @Traroth
            en quoi le fait de laisser juger ces criminels par les irakiens remet-il en cause la cohesion nationale ?


          • Biscotte Biscotte 5 juin 23:08

            @Traroth : je comprends votre point de vue, il pourrait se défendre, mais un détail me dérange, celui de « l’ingérence » ! Offrir, à ces étrons, comme vous le soulignez un appui consulaire est de mon point de vue une ingérence, dans les affaires d’un pays quel qu’il soit.

            Qu’il soit trafiquant de drogue en Indonésie, pédophile à Singapour, Djihadiste en Irak, la France n’a pas à adosser sa diplomatie pour des faits qui relève du droit interne à chaque pays. Si demain, je me rends à Ryad, je sais ce que je risque en me promenant une bouteille d’alcool à la main et le sexe à l’air ! J’assume une position, et si je me fais choper par question de chouiner, et hors de question que Marianne vole à mon secours.

            Maintenant, une disparition inquiétante dans un pays nécessite là en revanche une aide qui peut s’avérer utile pour n’importe quelle famille.


          • aliante 6 juin 01:51

            @Biscotte

            la raison d’etat est toujours la plus forte,
            je vous conseille vivement de relire l’histoire de la guerre en Libye
            la guerre en Syrie .......les déclarations de Devillepin ,de Fabius
            de Poutine aussi


          • Ouam Ouam 6 juin 06:57

            @Traroth
            "....C’est pourquoi la France doit appliquer ses lois, y compris en ce qui concerne l’aide consulaire, comme elle le ferait pour tout autre accusé à l’étranger....« 

            C’est quoi appliquer ses lois ?
            C’est faire de l’ingérance aupres de pays ayant subis des »actes de guerre« par des fanatiques, n’ai pas peur, va jusqu’au bout, tout le monde a compris, pjc plus bas aussi vu son commentaire.

            Comme ca, d’un trait de plume, tu voudrais que ceuxs ayant subi l’horreur de ces gens changent d’un coup leurs lois...

            Faudra nous expliquer ? c’est quoi »la France doit appliquer ses lois« en zone d’Afrique ou du moyen orient.

            Que les traines savattes de la bas oublie tout ? en courbant l’échine devant tes dogmes.
             
            La seur violé, le pere abbatu devant ses gosses, la mere mutilée ou abattue enceinte, le frere enrolé de force dans Daesh ?
            La maison brulée rien que pour s’amuser un peu ?
            ou torturer car le nikab etait mal porté ou la djellab trop courte
             
            C’est une sinistre blague, ou tu ose tout ? ou c’est de la provoc ?
            Ce n’est pas ici du »droit commun", tu saisis la différence ? non ?

            Toi l’homme blanc tu sais mieux qu’euxs sombres indigènes ce qui est a définition du bien et du mal ainsi que les peines qui devronts etrent appliquées

            D’ou TA france et SES lois (meme pas chez elle et en plus qui y a importé SES bourreaux la bas, l’a tu déja oublié ?
            On frise...non finalement on ne frise pas, c’est dantesque et vulgaire !

            Respecter la légitimité et les lois d’un peuple qui a bcp trop subi...
            mais quelle drole d’idée ma bonne dame ?

            En ayant ce minimum de descence de surtout ne pas cette fois intervenir

            Tu n’a pas encore compris avec les nombreuses autres fois ou tu est venu distiller ta bien pensance de force ou par manigances (Irak & co)
            Ou pire chose que je n’ose l’imaginer tu a compris et la c’est une forme de jouissance qui est proche d’une pathologie extremement lourde

            Surtout qd celui ci fait comme tes ancetres, mais ca aussi tu l’a oublié, son « reglement de comptes » face au nazislamisme au lieu comme certains de s’inviter à sa table sous de fallacieuxs prétextes droit de l’’hommiste interventionniste smiley

            Ps je suis (personnellement) contre la peine de mort, mais je respecte plus que tout le choix des peuples surtout ceuxs qui onts subi ce genres d’atrocité
            déja tes tortionnaires fachisants i viennent d’ici alors ...ensuite
            apres ouvrir sa grande gueule pour leur dire quoi faire....
            cad que la « France applique ses lois »
             
            C’est juste impossible.... enfin sans gerber j’entends.


          • Traroth Traroth 6 juin 13:35

            @damocles
            En aucune manière. J’ai l’impression que peu de gens savent ce qu’est l’aide consulaire. Quand un Français a maille à partir avec la justice pénale à l’étranger, la France l’aide à assurer sa défense à travers le consulat ou la représentation nationale française dans le pays. Des représentants français vont chercher à le rencontrer pour vérifier qu’il est bien traité, s’il le désire. On va l’aider à trouver un avocat. Etc. De plus, la France a une position très claire concernant la peine de mort et la torture. Elle doit continuer à essayer de faire valoir son point de vue sur ces questions. Après, la Syrie et l’Irak sont des pays souverains, ils feront bien ce qu’ils voudront. Mais pas avec la complicité de la France.

            Je ne vois pas de raison de changer notre manière de faire à cause de ces salopards. Les traiter exactement comme n’importe quels criminels est à mon avis, très clairement, la meilleure réponse à leur apporter. Je pense même qu’ils auraient créé beaucoup moins de vocations si on avait toujours fait ça depuis le début.

            C’est aussi pour cette raison qu’il faut que la France porte secours aux enfants de ces terroristes dans la meilleure mesure de nos moyens. Parce que nous, Français, nous ne sommes pas comme ces merdes.

            Mais l’attitude des politiques, de Sarkozy à Macron en passant par Hollande, a tendu à montrer que ces actes terroristes affectaient la communauté nationale et avaient donc le potentiel de chambouler la société française, brèche dans laquelle ces ordures se sont engouffrés et s’engouffrent encore.

            Bien sûr, pour les politiques, l’occasion de faire passer des lois liberticides était trop belle, selon le principe de la stratégie du choc. Ils ont donc fait monter la mayonnaise pour que les Français acceptent les 2345324523 lois « antiterroristes » votées depuis l’affaire Merah. Motivation sordide s’il en est.


          • Jonas Jonas 7 juin 00:40

            @Traroth « En d’autres termes, il faut que la France leur offre l’appui consulaire défini dans les textes de loi. »

            Rappelons que les terroristes islamistes appellent les musulmans dans leurs vidéos et revues publiées sur Internet (« Dar-al-Islam », « Dabiq », « Rumiyah »,...) avec comme source les sourates du Coran et de la Sunnah, à tuer tous les Français, hommes, femmes, enfants, vieillards, nourrissons, par tous les moyens possibles (égorgement, empoisonnement, arme à feu, coup de couteaux, écrasement avec un véhicule, assassinat à coups de pierres,...).
            Ces combattants de l’Islam dans une armée contre la France, ne peuvent plus être considérés comme Français, et n’ont donc plus rien à faire en France, la loi française est très claire la-dessus :
            « Perd la nationalité française le Français qui, occupant un emploi dans une armée ou un service public étranger ou dans une organisation internationale dont la France ne fait pas partie ou plus généralement leur apportant son concours, n’a pas résigné son emploi ou cessé son concours nonobstant l’injonction qui lui en aura été faite par le Gouvernement. »
            article 23-8 du code civil


          • cevennevive cevennevive 7 juin 07:19

            @Jonas (Ichtus), bonjour,

            Oui ! Que de salive et de temps d’antenne gaspillés pour ces malfaisants !
             


          • Pere Plexe Pere Plexe 5 juin 18:43

            Au moins le jeune Bardella aurait il pu démontrer l’immense hypocrisie de Macron et LREM qui sont contre la peine de mort mais charge d’autres s’en charger.

            De même sur la nationalité, normalement régie par le droit.

            Les mêmes oublient les traités et les lois qui protègent les français.

            Alors soit ils appliquent ces lois et rapatrie, soit ils modifient les lois sur la nationalité et prononce la déchéance pour les concernés.

            Encore des condamnations à venir pour la France !


            • berry 5 juin 22:35

              Laurence Ferrari est la fille de l’ancien député-maire UDF d’Aix-les-Bains.

              Eh oui, elle n’est pas là par hasard.


              • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 6 juin 05:39

                Il est toujours un peu troublant de voir que ce sont les mêmes bien-pensants qui, d’une part, ne jurent que par la démocratie ... et, d’autre part, refusent la peine de mort ... qu’une majorité des citoyens réclament pourtant presque toujours chaque fois qu’on les consulte... 

                PJCA


                • Ouam Ouam 6 juin 07:12

                  @L’auteur

                  Deja merci pour ton article

                  et aussi

                  « Bardella ne fait que rappeler des évidences qui ne servent de sujets de dissertation qu’à une poignée de bourgeois nevrosés, »

                   

                  Tu a totalement raison c’est des grands malades suprémacites qui n’onts meme plus une once d’humanisme ET de compassion.



                  • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 7 juin 01:06

                    @Cyrus (TRoll de DRame)
                    Elle est mignonne barbarella 


                  • zygzornifle zygzornifle 6 juin 07:57

                    J’irai au « Bar de lla » prendre mon café ......


                    • Attilax Attilax 6 juin 10:49

                      Nier l’évidence est devenu le passe-temps principal des « journalistes » autorisés. C’est une telle machine à fabriquer du frontiste qu’on peut en venir à se demander si ce n’est pas leur but.


                      • L'Astronome L’Astronome 6 juin 11:30

                         

                        Et je dirais même plus : être contre la peine de mort pour des traîtres et des assassins, c’est être complice de leurs crimes.

                         


                        • Ecureuil66 6 juin 12:38

                          encore un article plein de bon sens abstraction faite de toute tendance politique, qualité qui semble faire tout à fait défaut à nos dirigeants et à nos élites autoproclamées


                          • popov 6 juin 13:54

                            Des crimes ont été commis par des djihadistes Français en Irak et en Syrie.

                            Si la France veut montrer son attachement aux droits de l’homme, elle devrait en premier lieu s’excuser auprès des victimes de ces crimes et leur offrir des compensations financières au lieu d’exiger que les rastaquouères soient jugés suivant le droit français.

                            Les djihadistes ne méritent pas de jugement : ils doivent être traités comme de vulgaires mercenaires en temps de guerre. Dans un premier temps, on les enferme au cas où ils pourraient servir dans un échange de prisonniers. Ensuite, on les fusille.



                              • damocles damocles 7 juin 16:04

                                @Traroth

                                j’ai visionné votre lien , on y voit la quintescence de l’hypocrisie et de la lâcheté des representants du boboîsme parisiano-neobourgeois


                              • captain beefheart 7 juin 11:57

                                Beaucoup de ces terroristes sont mandatés par le gouvernement français pour faire le bordel en Syrie et Iraq,en effet ce sont soit des barbouzes,soit des délinquants qui ont vu se proposer un échappatoire à s’y rendre,de la même façon que l’arabie-saloperie a libéré des condamnés à mort ou perpétuité pour tuer des innocents ,enfants et femmes en Syrie ;Maintenant le gouvernement de barbouzes qui est celui de la France veut recupérer tous cequi sont des barbouzes,et ils onnent ordre aux avocats et journalistes de jouer sur nos émotions.Pour moi il n’y a qu’une réponse:tous ce’s journalistes pendez-les comme Saddam Hussayn !


                                • Laurence Ferrari, un bon petit soldat au servie de Jupiter, via la chaîne de télé Cnews !

                                  Après le premier paragraphe, cliquz sur le lien, et vous comprendrez tout !


                                  CNews (abréviation de Canal News), anciennement connue sous le nom d’I-Télévision puis d’I-Télé (aussi logotypée iTéléou I>Télé), est une chaîne de télévision française d’informationnationale continue. Elle est la propriété Société d’Exploitation d’un Service d’Information4 (groupe Canal+), filiale du groupe Vivendi, ayant lui-même pour actionnaire majoritaire le groupe Bolloré, principalement détenu par Vincent Bolloré. Source :Wiki.



                                  https://www.google.com/search?rls=com.microsoft:en-US&q=soutien+financier+de+macron&sa=X&ved=2ahUKEwigtcHDkNfiAhX3AGMBHWdFCyoQ1QIoAHoECAoQAQ&biw=1242&bih=568


                                  @+ P@py



                                  • Concernant notre Jupiter, au cours de la cérémonie pour le 75 éme aniversaire du débarquement en Normandie, ben il n’a pas pu s’empêcher de placer sa lourde bourde coutumière, ben oui com il avait décidé de lire la lettre d’adieu d’ Henri Fertet fusillé à l’âge de 16 ans , il à fallu qu’il « zappe » quelques lignes,.. lamentable tout simplement lamenta le, pour lui et pour ces con...seillers en com. Sources.


                                    Conclusion notre « selfieman  » nous à encore une foi montrer sa personnalité faite pleine d’arrogance et d’un max de mépris propre aux petits bourgeois !


                                    @+ P@py


                                    • moderatus moderatus 7 juin 19:11

                                      Laurence Ferrari a toutefois oublié que les temps ont changé, et que désormais le peuple ne se laissera plus dicter la morale par des journalistes millionnaires qui le méprise cordialement, en lui vendant de la publicité et du baratin.

                                      ========================================================

                                      nous sommes de plus en plus nombreux à dénoncer l’attitude de certains journalistes qui se mettent au service du pouvoir et font du politiquement correct leur argument quotidien.

                                      9 milliardaires possèdent 90% des médias, si,ils ont mis de l’argent dans ces médias, ce n’est pas pour le rapport financier, mais pour le pouvoir que cela apporte.

                                      A nous de ne pas être dupes.

                                      En ce qui concerne BARDELLA, 23 ans et bourré de talent , il ne s’en laisse pas compter et c’est très bien. des jeunes prennent le relais dans les partis, c’était nécessaire.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès