• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Journal d’un BAC+5 SDF #48

Journal d’un BAC+5 SDF #48

Samedi 15 Juin 2024

00h30 Extinction des feux pour une tentative de faire dodo sur le canapé trop petit pour s’y allonger.

01h20 Le gars de la sécurité (enfin je crois, en tout cas il vient un jour chaque semaine) entre pour ouvrir la fenêtre et y insérer malicieusement son désormais célèbre câble lubrique. En entrant pour la seconde fois afin de le brancher, il allume les lumière quelques secondes avant de me détecter. « Pardon. Vous dormez là ? » Question bête, mais tout le monde l’aurai posé, je pense.

06h00 Il vient le récupérer en laissant la fenêtre ouverte. Je décide de me lever et de commencer mon journal avant d’oublier de vous partager cette merveilleuse nuit.

La pluie s’est finalement calmée. J’en profite pour aller soulager mon estomac mais seules quelques flatulences s’en extirpent. A l’odeur de maïs. La dernière fois que j’en ai ingéré doit remonter à plusieurs mois pourtant.

 

Pour « bien » commencer la journée je vais consommer une glace vanille au caramel salé. J’aime bien le mélange sucré-salé.

 

06h54 La grille externe du l’accueil vient de s’ouvrir. Le tout des Portes de l’Enfer ne devrait pas tarder.

07h00 Un premier papy entre pour faire chauffer de l’eau pour son petit-déjeuner et celui de sa chère et tendre moitié. Depuis ma première fois j’ai toujours détesté le bruit de l’eau qui « chante ». Je dirai plutôt qu’elle hurle à la mort. Ca me donne envie de me barrer très loin.

Une employée était malade hier, elle portait un masque parce qu’elle avait mal à la gorge. Je l’entends tousser méchamment.

07h28 Ca y est les volets mécaniques se sont soulevés dans leur cacophonie infernale habituelle.

Le premier cycliste est sur le départ. Il me semble que c’est le gars qui a squatté le match de foot que regardaient le couple d’allemands l’autre jour. Il lui manque ses deux incisives. Il me demande si je parle allemand. Je me permets de répondre par la négative, je ne me souviens que de quelques « phrasettes » toutes faites. Il m’annonce qu’il fait frisquet mais que le Soleil va revenir. A peine quelques minutes plus tard le voilà qui déploie ses rayons, illuminant la cour percée de multiples flaques, témoins du bombardement nocturne.

 

On est samedi, du coup je vais peut-être m’épargner de regarder ma boîte mail ? J’y jette tout de même un coup d’œil, pour rien.

 

Le saviez-vous ? Il paraît que 70 % des nappes phréatiques sont déjà au-dessus de leur niveau habituel pour la saison.

 

Et puis zut, hop une deuxième glace, caramel et noix de pécan.

 

Je suis allé chercher deux autres boîtes de glaces aux goûts différents. Evidemment j’ai aussi cherché du pain pour mes repas quotidien, mais le rayon était vide… Heureusement un jeune homme qui était en train de faire des crêpes est allé m’en chercher spécialement pour moi. Le pain était encore tout chaud sorti du four. Cette fois-ci fois-ci j’ai pris quelques tranches de charcuterie à la découpe. C’est tout de même 50 % plus cher que le paquet sous vide que j’achète d’ordinaire. Gageons que ça vaille le coup. Mais j’ai encore des restes à terminer avant.

 

Il est à peine 9h30 et j’ai déjà la matière pour le journal quotidien.

 

Un p’tit garnement est à quatre pattes devant le toboggan à gratter le sol de ses petites menottes. Ensuite il enchaîne les descentes de folies. Il doit y avoir un bon mètre de dénivelé.

 

Le buveur solitaire est debout, il prend un café pour se réveiller. Il attendait que le gobelet sorte tout seul de la machine, puis voulu pousser la porte au lieu de la tirer. Ca fait pourtant quelques jours qu’il est là. Souhaitons lui qu’après son café ses idées reviennent claires.

 

Ah oui au fait, il y a une nouvelle employée saisonnière. J’aurai peut-être eu le temps de faire une transition de genre pour me faire recruter.

 

Des lecteurs découvrent qu’il y a une semaine de décalage entre l’écriture de mes journaux et leur publication. Ce n’est pas de ma faute, j’envoie quotidiennement, mais les modérateurs ont d’autres articles à lire. Notez que je précise bien la date au début de chacun des miens.

 

Le gars édenté regarde la télé, une émission américaine doublée en français. Le genre où un couple fait rénover une maison. Ensuite il zappe tout plein.

Un grand dadais entre dans la salle commune pour y jeter le trognon de sa pomme. Le tri, il ne connaît pas.

 

Je viens de lire une blague qui m’a fait rire (donc elle n’est pas de moi) :

« Mckinsey a proposé dix solutions à Macron et il a compris "dissolution" »

 

La fatigue commence à me marquer. J’étais censé aller à droite à un carrefour pour déposer un CV et j’ai tourné à gauche…

 

Le gars vraisemblablement alcoolique passe sa journée à faire des aller-retour au magasin le plus proche pour y acheter des bières. Une fois de retour au camping il s’installe dehors sur la terrasse bois et fume en regardant son tél. Il a l’air d’avoir une vie bien pire que la mienne. Les addictions c’est pas cool. Je note toutefois qu’il doit être sacrément rapide pour faire ses courses. Ou alors il fait des petits tours du camping de temps en temps, avec des affaires dans son sac qu’il va déposer en plusieurs fois.

Un autre homme remplit le frigo et le congélateur avec ses courses. Il a l’air de vouloir rester longtemps, ou bien va préparer un festin pour plein de monde. Mais vu qu’il est seul, j’en doute. J’ai l’impression qu’il a ramené une pizza dans une boîte en carton. Il va être déçu lorsqu’il s’apercevra qu’il n’y a pas de four, mais uniquement un micro-onde. Enfin je dis ça, mais si ça se trouve les ingénieurs de l’agrobusiness ont mis au point une pâte à pizza qui passe nickel au micro-onde.

Le gars édenté revient d’une énième course. Il a plein de fromage et autres produits laitiers. Il fait le tri pour en donner à quelqu’un. Il s’appelle Yves, ancien mécanicien dans l’aviation.

 

Mais qu’est-ce qui se passe avec la météo cette année. La semaine prochaine il y a au moins 5 jours pluvieux de plus prévus… Délirant.

 

Tout plein de gens sont entrés pour regarder la télé. Il y a un match de foot. Super… La seule fois de ma vie que j’ai regardé un match ça doit dater de la coupe du monde 1998 il me semble.

Déjà un but de marqué alors que le match vient à peine de commencer. Albanie vs Italie si je comprends bien. Tout plein de marmots arrivent, beaucoup portent un maillot de foot. Il y a encore des gosses qui ont des valeurs, ils sont ressortis jouer dehors.

Ca va être une soirée exceptionnelle.

Il y a même un couple qui regarde le match sur le portable, alors qu’ils sont face à la télé grand écran qui affiche la même chose.

C’est déjà fini ? Il n’est même pas 22h que presque tout le monde s’est barré.

Bon bon bon, je vais aller me coucher plus tôt que d’habitude. Bonne nuit et profitez bien d’une grasse matinée pour une fois.


Moyenne des avis sur cet article :  1.53/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • sylviadandrieux 22 juin 15:28

    « Il est à peine 9h30 et j’ai déjà de la matière pour mon journal »

    et ensuite vous vous torchez avec ? faites-le cela vous évitera de vous ridiculiser. 

    Il n’y a qu’une seule chose de positif, le torchon est gratuit. 

    Bac+5, si seul et si moche. 


    • WIMG 22 juin 19:02

      @sylviadandrieux

      « sylviadandrieux 22 juin 15:28
      « Il est à peine 9h30 et j’ai déjà de la matière pour mon journal »
      et ensuite vous vous torchez avec ? faites-le cela vous évitera de vous ridiculiser.
      Il n’y a qu’une seule chose de positif, le torchon est gratuit.
      Bac+5, si seul et si moche. »
      >

      Allons, ne perdez pas votre temps à commenter sous cette GUIGNOLADE et ses 48 publications quotidiennes que les administrateurs du site poussent pour faire du trafic.
      >
      Les articles les plus rémunérateurs du site sont dans la section « communiqués »
      https://www.agoravox.fr/communiques

      Bonne lecture

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité