• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Journal d’un BAC+5 SDF #50

Journal d’un BAC+5 SDF #50

Lundi 17 Juin 2024

L’atmosphère était bien étrange lorsque je suis allé me coucher. Un ciel sans la moindre étoile. On pouvait tout juste apercevoir un bout de Lune à travers quelques nuages. A part ça tout le ciel semblait étrangement bas, oppressant et d’une couleur à vomir : un genre de brun-gris-verdâtre, digne d’un film d’épouvante sacrément glauque. Ne manquaient qu’un peu de brume au sol, quelques cris de terreur et des ombres mouvantes dans le lointain pour se sentir dans un film d’horreur.

Pas l’ombre d’un insecte, ni avant de me coucher, ni au réveil. Pas de voisin non plus. Hum hum, y a-t-il un rapport entre les deux ?

50ème nuit au camping, 50ème jour, 50ème Journal. Et dire que quand je suis arrivé je pensais naïvement partir avant la fin de la semaine. Un logement était censé m’attendre pas très loin, mais ça c’était avant le refus du proprio. Même avec de l’argent il faut un travail ou le RSA pour avoir le droit de payer un loyer. Et pour avoir le droit de travailler il faut un logement. En gros on a droit de vivre si on a déjà un logement et un travail.

 

Et vous savez quoi ? Pour bien commencer la semaine, il pleut !

 

Une touriste prend en photo des documents rangés dans un classeur libre d’accès.

 

Il fait à nouveau frisquet. Luminosité faible, humidité importante. Nous sommes à la mi-juin bon sang !

 

Bon, bientôt 3 semaines que j’ai complété et validé mon dossier de logement et toujours pas l’ombre d’une réponse. La FAQ du site est formidable, il y a plein de questions cliquables, mais absolument rien ne se passe lorsqu’on le fait. Encore un site codé avec le cul. De mon temps où on faisait toutes les lignes de code à la main il n’y avait pas de tel problèmes absurdes. On nous apprenait l’existence du W3C « World Wide Web Consortium » qui permettait de vérifier si notre code était dans les standards du web, et donc lisible par l’ensemble des navigateurs. Je teste et… il y a 3 erreurs critiques et 9 avertissements. Mais c’est probablement volontaire pour privilégier l’utilisation de certains navigateurs au détriment des autres… Ouhlala voilà que je verse dans le complotisme…

 

Nan mais c’est pas possible… Il y a des Stats disponibles sur le site… Je regarde pour la ville qui m’intéresse :

Délais d’attente moyen = 11 mois. O_o

Nombre d’attribution l’année dernière = 124

Nombre de dossiers en cours = 419

Nombre de logements = 1716

Il y a assez de logements pour en donner 4 à chaque dossier… Mais bon, si entre temps les gens se lassent, les logements resteront vides, et c’est parfait. N’est-ce pas ?

 

A nouveau une ouvrière vient remettre en marche la machine à boissons. Ou bien est-ce juste une visite de routine ? Toujours est-il que je vois tout l’intérieur de la bête. Rien d’exceptionnel ceci dit. Elle est re-remplie de gobelets tout neufs et de graines de café. Ses viscères métalliques et plastiques ont aussi droit à une attention toute particulière alors que plusieurs gros morceaux de la machine sont extirpés pour être lavés.

A y réfléchir encore, il me paraît évident que cette machine n’est pas rentable, mais elle offre un service nécessaire pour certain campeurs qui ne peuvent survivre sans leur café et qui n’ont pas forcément la place pour emmener avec eux une machine portative. Ceci dit il y a un chauffe-eau à disposition juste à coté. Mais là c’est du « vrai » café, pas un truc soluble où les industriels peuvent ajouter moult « ingrédients » et exhausteurs de goût pour vous rendre encore plus dépendant à leurs produits. Comme si la caféine ne suffisait pas.

 

Une nouvelle arrivante vient de se faire surprendre par les volets métalliques.

 

Il y a plein de brume dans les montagnes.

 

Pourquoi LibreOffice n’arrête pas de freezer ?

 

Autriche vs France à la télé ce soir. Il y en a tous les jours, génial…

 

Un toutou tout triste aboie dans la nuit noire.

 

Il est temps d’aller s’allonger pour simuler un sentiment de bonne nuit. C’est comme ça qu’on dit langage « progressiste » il me semble.

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.44/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • WIMG 24 juin 19:08

    Le pseudo campeur diariste prend exemple sur Rosemar en multipliant les interlignes pour donner du volume à du vide.


    • Seth 24 juin 20:57

      @WIMG

      Ben mets toi à sa place. Il a quasi peanuts à dire.


    • Rinbeau Rinbeau 24 juin 19:23

      plus inquiétant.. C’est le vide sidéral de la vie des gens autour de lui..

      Pas étonnant qu’on ait un Macron Rothschild au pouvoir, un fasciste.. et demain une ribambelle d’autres fascistes Nauséabonds. Marine a beau avoir repeint la façade, une idéologie de merde reste une idéologie de merde.. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité