• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Journal d’un BAC+5 SDF #65

Journal d’un BAC+5 SDF #65

 Mardi 2 Juillet 2024

Trois perce-oreilles de plus furent victimes de mon courroux dès l’ouverture de ma tente. On dirait un jour sans fin.

Toujours aucun mail. Agaçant. Désespérant. Exaspérant. Frustrant. Irritant. Rageant. Classement par ordre alphabétique… ça fait passer le temps.

Les maîtres de l’adorable petit chien noir aux grands yeux globuleux et à la queue touffue sont partis un jour plus tôt. Mais ils avaient réservé du pain, des croissants et des bananes au camping. Ils ont donc donné le tout à Yves qui a ainsi pu profiter d’un copieux petit-déjeuner avant de partir en vélo à son rendez-vous aux impôts.

 

Il fait tout froid alors j’ai pris une longue douche bien chaude, et puis je me suis coupé les ongles dehors. Je suis retourné dans le local à douches pour me raser et j’ai reçu une visite inattendue : l’une des employées du camping ! Houlala si vous savez ce qu’elle a fait…

Bon en fait c’était juste pour afficher un planning d’animations pour enfants qui durera une semaine, du 8 au 14.

Ah je les vois venir ! Non bande de pervers, ce ne sont pas des animations dans les douches… C’est juste que c’est un lieu de passage propice aux échanges d’informations.

Juste après, la douche a recommencé, mais à l’extérieur cette fois. Jamais vu ça, il y a de l’eau qui tombe du ciel ! Promis juré ! Non je ne crache pas, j’ai toujours trouvé ça dégueux. Y compris les sportifs qui donnent une sale image à tous les jeunes paumés qui n’arrivent à vivre qu’en s’identifiant à quelqu’un. Et hop ! Pour se donner genre, ça crache par-terre. Dé-geu-lasse. Sérieusement, qui de normalement constitué peut trouver ça « cool » (ou je ne sais quoi d’autre) de cracher par-terre ? Faudrait faire trébucher les gens qui font ça dans leur propre bave et bien frotter leur gueule dedans.

 

Yves est de retour de son voyage au Centre des Impôts. Le train qu’il comptait prendre n’existait pas, et le suivant l’a fait arriver un peu en retard. Bref son rendez-vous a été annulé et un autre sera fixé à la fin de la semaine.

Il espère pourvoir s’acheter une vieille voiture d’occasion à 300€. Avec ses problèmes d’argent je lui déconseille, surtout que l’assurance coûte chère. C’est un vrai gouffre à pognon la voiture. Et il est déjà endetté. Mais bon, c’est son problème…

 

Ah ben voilà Dag. Il a mouillé son short en faisant la lessive. On discute un peu le temps qu’il sèche, avant de partir faire quelques courses. Il se plain des routes Nord-Sud en France et en allemagne, il n’y en a pas assez Est-Ouest à son goût.

Devinez quoi ? Ben il s’est mis à pleuvoir à nouveau.

 

Gnagnagna, j’essaye de contacter la CAF qui m’avait demandé il y a quelques jours le prix du camping, mais celui-ci a changé = augmenté (période « chaude »). Mais impossible de trouver le cheminement dans ces structures toutes faites où jamais son cas personnel n’est inclus, étrangement.

 

La pluie et le froid m’ont donné envie de vider ma vessie, mais je n’ai pas envie de me faire saucer non plus, alors je me retiens.

Par contre un grand dadais a accepté de se faire mouiller pour… devinez ?

… Fumer une clope sur la terrasse, sous le parapluie géant. Et du coup j’ai l’immense privilège de recevoir des effluves de tabac dans les narines.

 

Dag a une « voiture historique », dans un état « historique ». C’est sa quatrième BMW 2002. Le soucis c’est que son entretient coûte trop cher et il va prochainement s’en séparer. En tout cas c’est son objectif pour cette année, de lui trouver une remplaçante moins exigeante.

Oui, on parle bien de voiture. Toute ressemblance avec ce que vous pensez n’est que purement fortuite. Si vous y avez pensé, c’est bien votre problème.

 

Finalement j’ai bravé la pluie pour me soulager. A mon retour la pluie s’était quasiment arrêtée. Et puis… j’ai reçu un mail ! Le logement de Lautenbach a déjà été loué, de même qu’un logement pas cher en plein centre ville de Guebwiller… super. Par contre il y aurait un nouveau logement disponible, mais à 550€, ça fait plus que la RSA que je gagnerais prochainement, si tout se passe « bien ». Enfin bon, je ne sais même pas si le proprio est d’accord pour me le louer. Et puis j’ai dit « si tout se passe bien », mais non, si tout se passait bien je ne serais pas/plus a RSA, mais j’aurai un travail rémunéré…

 

Pendant ses « vacances » forcées, Dag continue a composer de nouvelles musiques incluant sa trompette adorée.

 

Ah je comprends mieux pourquoi le gars qui a fait la mission d’intérim que je ciblais restait tout le temps dehors, sur la terrasse, lorsqu’il était présent au camping. Il me semble que j’ai déjà parlé de lui, sa nouvelle copine « femme parfaite » l’a foutu dehors à cause de son problème d’alcool qui lui a fait dire des saloperies et s’est fait mettre en garde à vue. Et Dag, qui souffre sans doute d’une « alcoolorexie », n’est jamais très éloigné d’une de ses canettes de bières. Celles-ci finissent par parfumer la salle commune…

C’est difficile le « vivre ensemble »…

 

Dag va encore rallonger son séjour d’un jour ou deux, afin de partir un jour ensoleillé, pour faire sécher sa toile de tente avant de l’emballer.

 

Me revoilà tout seul dans la salle commune, la télé éteinte. Quel calme. Le paradis sur Terre.

 

Yves a terminé ses préparatifs pour son grand départ de demain matin. Il va à son nouveau logement, et un chauffeur personnel ira jusqu’à transporter ses affaires. Il va prendre la grosse tête à se faire traiter comme une célébrité !

 

Il est déjà minuit et demi, la pluie semble s’être calmée un peu, je vais donc tenter de rejoindre ma chère et tendre… tente… et y passer une nuit merveilleuse, au moins autant que la votre !


Moyenne des avis sur cet article :  1.29/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Gégène Gégène 9 juillet 11:27

    C’est difficile le « vivre ensemble »…

    Ouais, surtout si on doit se taper les élucubrations de l’autre tous les jours smiley


    • armand 9 juillet 11:32

      @Gégène
      pa grave, tu zappes et voilà


    • Seth 9 juillet 11:42

      sa nouvelle copine « femme parfaite » l’a foutu dehors à cause de son problème d’alcool :

      Mais il se mit à boire
      Comme de bien entendu !
      Elle ne fit pas d’histoires,
      Comme de bien entendu !
      Mais pour ne pas être une poire,
      Comme de bien entendu !
      Elle se consola en le faisant cocu.
      Comme de bien entendu !

      Il la trouva mauvaise
      Comme de bien entendu !
      Mais elle ramenait du pèze,
      Comme de bien entendu !
      Au lieu de ramener sa fraise,
      Comme de bien entendu !
      Il se contenta de lui foutre son pied au cul,

      Comme de bien entendu ! smiley


      • razoumikhine razoumikhine 11 juillet 11:56

        Je cours aussi de temps en temps...

        Quand vous courrez, vous respirez

        Et pour respirer, il faut ouvrir la bouche

        Et de temps en temps, vous avalez un moucheron ou une bestiole

        Et plutôt que de l’avaler, vous allez la cracher

        Il y a une explication à tout

        N’allez jamais en Chine, vous allez être franchement dégoûté surtout dans les petits villages

        Et sinon, quel est le but de ces divagations verbales, à part dire il s’est passé ceci, machin a fait ça, il pleut, j’ai cassé ma fourchette, les toilettes sont bouchées, ....

        Sérieusement tout le monde s’en fout complètement

        Essayer de vous poser de vraies questions et essayer d’y répondre ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité