• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’ADN et la petite fleur

L’ADN et la petite fleur

Mais non l’information n’est pas toujours désolante, noire et démoralisante. Il arrive parfois que l'on puisse quitter les bas-fonds new-yorkais à 50 000 dollars par mois, filmés en 3D, avec salle de cinéma et de gymnastique. Il est possible de remiser l’ADN sur les chemisiers en attendant les turpitudes qui tacheront d'une autre manière la « soubrette troussée » Même si le feuilleton haletant mêlant sexe et politique revient dès qu'un procureur ou un avocat ouvre le bec pur la plus grande santé des "tirages" de presse. Les socialistes Français ayant déjà tourné la page pour en revenir à leurs déchirements internes avivés, les commentaires ridicules quittent également la Une.

Il y a bien sûr la rondeur maintenant bien visible de profil de la première Dame de France que nous révèle le G8 de Deauville : plus besoin d’une conférence de presse ou d’une visite dans une maternité volée par des photographes aux aguets, pas plus que de déclarations sur "off" d'un grand père putatif ou d'une grande mère italienne : l’annonce est officialisée de la plus douce des manières. Un bébé à l’Élysée qui fait pleurer de joie Bernadette Chirac sortant du Conseil Général de Corrèze avec les mots les plus choisis pour son Président François Hollande en fin de cure d'amaigrissement.
Il serait injuste d'oublier la visite du président Obama sur la terre de ses ancêtres, dans cette Irlande pâle et rouquine qui ne peut que nous réconforter, encourager le métissage, balayer les « citoyennetés » restrictives au profit d’une grande citoyenneté du monde : le Président de la plus grande puissance réunit ainsi avec son sang trois continents d'un seul coup.
Mais ce faisant, nous restons bien loin des cimes. C’est pourtant la qu’il faut aller chercher l’information la plus marquante, celle qui devrait nous ravir.

Elle est "horticole" et nous arrive grâce à un botaniste Suisse, Christian Körner : une petite fleur à plus de 4.505 m d'altitude dans le canton du Valais. Cette fleur est une saxifrage à feuilles opposées, indique l'Université de Bâle. Une espèce résistante aux températures extrêmement basses et au gel. Cette fleur de couleur violacée parvient à se réchauffer au moindre petit rayon de soleil. A ce moment, sa température peut monter jusqu'à 18 degrés, et ce même si la température externe reste proche de zéro degré.

C’est bien cette nature extraordinaire et ne cessant de nous surprendre qui doit faire notre constante admiration. Cette découverte est un record, selon les scientifiques. Jamais une plante à fleurs n'avait pas été découverte à une telle altitude en Europe. « A partir de 4.000m, on peut compter les espèces de plantes sur les doigts de la main, commente Michel Flandrin, responsable du jardin alpin au Jardin des plantes. Dans la chaîne alpine, dès 3.500m, on a essentiellement des lichens et des mousses, mais pas de fleurs ».
La saxifrage a trouvé un moyen de résister à des écarts de température énormes, fabriquant du chaud avec du froid et résistant à un soleil dardant et cruel. Comme rien n’est parfait, c’est le renard du « Petit Prince » qui le dit, certains s’emparent de cette découverte pour en faire une preuve supplémentaire d’un réchauffement climatique mortifère : pas pour la saxifrage en l’occurrence. La biodiversité a des secrets qui n’ont pas fini de nous étonner et les petites fleurs d’altitude sont les bienvenues pour nous changer des « ADN » de Sofitel.

Le blog


Moyenne des avis sur cet article :  3.4/5   (5 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Ariane Walter Ariane Walter 27 mai 2011 11:11

    J’adore votre article. Il réchauffe le coeur. Oui, la nature est somptueuse et nous devrions essayer d’être un peu à son niveau. Notre devoir est simple : ne pas faillir à côté d’elle, si brillante, si intelligente, si puissante.


    • le journal de personne le journal de personne 27 mai 2011 14:45

      scoop sexe
      Les femmes vont enfin l’ouvrir cet énorme dossier pour mettre fin à cette infamie.
      Puisque j’ai le malin plaisir de vous annoncer que les Japonais viennent d’inventer une petite capsule, toute petite, une sorte de micro processeur qui enregistre pendant 24 heures la moindre vibration ressentie ou subie par votre corps…
      Ecoutez la suite...
      http://www.lejournaldepersonne.com/2011/05/scoop-sexe/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



-->