• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’affiche rouge de Castaner et Macron

L’affiche rouge de Castaner et Macron

Le clip de propagande anti-Gilets jaunes posté par M. Castaner sur les réseaux sociaux à la veille de l’acte 12 s’apparente à l’Affiche rouge placardée en 15 000 exemplaires sur les murs de France le 21 février 1944.

 De même que le clip du ministère de l’Intérieur justifie les crimes de la police contre les manifestants en les présentant comme de violents ennemis de l’intérieur, l’affiche justifiait l’exécution de résistants en les présentant comme des terroristes étrangers. M. Macron avait livré la veille à des journalistes sa vision paranoïaque et complotiste de Gilets jaunes manipulés par les Russes, rappelant le tract qui accompagnait l’Affiche rouge :

 “Si des Français pillent, volent, sabotent et tuent... Ce sont toujours des étrangers qui les commandent. Ce sont toujours des chômeurs et des criminels professionnels qui exécutent. Ce sont toujours des juifs qui les inspirent. C’est l’armée du crime contre la France. Le banditisme n’est pas l’expression du Patriotisme blessé, c’est le complot étranger contre la vie des Français et contre la souveraineté de la France.”

 Remplacez dans cette propagande nazie le mot « juifs » par le mot « Russes » et vous obtenez le discours tenu aujourd’hui, plus ou moins ouvertement, par le macronisme. Il ne s’agit évidemment pas ici de mettre sur le même plan les ravages de la crise actuelle et ceux du nazisme, mais de montrer que le mécanisme de défense de la macronie, sous-tendu par la pensée fascisante de l’ennemi de l’intérieur, est le même.

 La haine est comme la peste, telle que l’a décrite Antonin Artaud : elle se déplace, mais c’est toujours la peste. Le mépris, la haine du peuple exprimée aujourd’hui par la macronie à coups de violences verbales, de violences politiques et de violences policières, est la même peste que la judéophobie. Haine des juifs, haine du peuple, haine des musulmans, haine des étrangers, sont la même haine qui se déplace dans le temps et d’un groupe humain à l’autre, et aboutit à des effets similaires. Dans La fin de l’intellectuel français ? De Zola à Houellebecq, Shlomo Sand écrit : « Alors que l’intellectuel parisien moderne est né dans le combat contre la judéophobie, le crépuscule de l’intellectuel du début du XXIe siècle s’inscrit sous le signe d’une montée de l’islamophobie. »

 L’islamophobie qui, remplaçant leur vieille judéophobie, fait rage en France chez les élites depuis des années, a constitué en quelque sorte un entraînement à la haine du peuple qui se déchaîne aujourd’hui chez ces mêmes élites. Le peuple est leur musulman, leur Arabe contestataire que les préfets jetteraient bien à la Seine comme le collaborationniste Papon le fit le 17 octobre 1961. Encore une fois, comme la peste, la haine envers des groupes humains est mobile, et s’applique en fonction des situations. Ce n’est pas par hasard que nombreux sont celles et ceux qui constatent aujourd’hui qu’une telle violence de l’État contre le peuple ne s’était pas déployée depuis la guerre d’Algérie. Le mécanisme est le même. Tantôt le Juif, ou l’Arabe, ou le Noir, l’étranger, l’homme du peuple, la femme, le Gitan (prétendu non doué de parole commune, selon Macron)... sont étiquetés comme « ceux qui ne sont rien », comme il le dit aussi, ceux qui n’ont « pas d’âme », comme l’affichaient les Foulards rouges macroniens. Dès lors qu’ils sont déshumanisés, les classes qui s’estiment supérieures peuvent les maltraiter, voire les violenter, et même en venir à les torturer, à les tuer, à les génocider si le mécanisme va au bout de sa folie.


Moyenne des avis sur cet article :  4.28/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

54 réactions à cet article    


  • Alain Dussort Alain Dussort 4 février 11:53
     L’imprimerie qui imprimait les cartes grises et les billets va être liquidée. Il faut dérouler sur le site jusqu’à la date du 04 février il y a plein de photos : https://www.jovanovic.com/blog.htm
    Modifier ou supprimer

    • Matlemat Matlemat 4 février 13:44

      Encore une sortie de notre président, Dettinger ne parle pas comme un gitan, et Benalla, il parle comme un arabe ? Des que Macron ouvre la bouche c’est une catastrophe. A voir la réaction des gens du voyage qui vont certainement apprécier...


      • Jeekes Jeekes 4 février 15:41

        @Matlemat
         
        ’’A voir la réaction des gens du voyage qui vont certainement apprécier...’’
         
        Ne rêvez pas.
        Les gens du voyage feront ce que décidera leur ’’roi.’’
         
        On l’a bien vu ce fameux week-end où ils devaient monter à Paris foutre le bordel.
        Que de la gueule.
        Le ’’roi’’ a magouillé, il a négocié. Du pognon pour lui, quelques avantages...
        Et les gens du voyage, ils sont restés au chaud dans leur caravanes.
        La merde au cul et la bite en berne !
         
        Pour Christophe, ben on en reparlera plus tard. Ou pas...
         


      • Matlemat Matlemat 4 février 19:52

        @Jeekes
        C’est vrai qu’on ne les a pas vu la dernière fois.


      • zygzornifle zygzornifle 5 février 10:41

        @Jeekes

         Il est vrai que les gitans sont devenus comme les brochets , tout en gueule , pour le reste ils sont sédentarisés et touchent les aides sociale le RSA et autres sources de revenu ....


      • Pierre Régnier Pierre Régnier 4 février 13:57

        Encore une auteure qui adopte, apparemment sans avoir conscience de son caractère scandaleux, l’assimilation de l’islamophobie (la crainte et la détestation d’une religion, l’islam) à la judéophobie (la crainte et la haine d’une communauté humaine, les juifs) !

        Reprenez-vous, Alina Reyes. Ne vous laissez pas entraîner par les tricheurs militant pour l’islamisation de la France. Ils lui font beaucoup de mal, et à l’Europe aussi.


        • Elliot Elliot 4 février 15:33

          @Pierre Régnier

          Quand les mêmes causes produisent les mêmes effets, il n’est pas inconvenant de comparer des attitudes qui sont en tout point comparables.

          Les subtilités sémantiques sont inappropriées pour absoudre certains du péché de racisme ( sous prétexte qu’ils s’en prennent à une religion ) et en condamner d’autres. Tous sont ignobles.

          Déjà votre délire paranoïaque sur l’islamisation de la France montre assez de quel côté votre cœur balance ?

          Ce n’est pas l’auteure qui doit se purger la tête, c’est sans aucun doute vous-même.


        • Eric F Eric F 4 février 19:48

          @Pierre Régnier
          C’est une fausse excuse, car il s’agit bien -pas toujours, mais le plus souvent- d’une aversion contre un groupe humain et non pas contre un corpus théologique, on devrait peut-être dire « musulmanophobie » (en fait c’est plus généralement de l’arabophobie).


        • Pierre Régnier Pierre Régnier 4 février 20:16

          @Elliot

          En quoi critiquer et combattre une religion parce qu’on la trouve très dangereuse est un « péché de racisme » qui ne saurait « être absous » (par une « subtilité sémantique » ou quoi que ce soit d’autre) ?

          Mon « coeur balance », comme vous dites, très clairement du côté de l’antiracisme ET de l’opposition à la violence religieuse, y compris et surtout quand elle est, comme dans l’islam, théologique, car c’est dans ce cas qu’elle est la plus difficile à faire disparaître. Je suis résolument islamophobe ET antiraciste.

          Le racisme, que j’exècre, je l’ai très explicitement et très publiquement combattu en risquant ma situation professionnelle. Je continuerai de le combattre car c’est un fléau qui empêche la solidarité des peuples et la paix du monde.

          Je n’en suis que plus déterminé à dénoncer AUSSI les tricheries langagières que vous appelez « subtilités sémantiques » et que vous approuvez quand elles consolident et développent en France le terrible islam.


        • Pierre Régnier Pierre Régnier 4 février 20:36

          @Eric F

          Depuis des années je dis et j’écris très explicitement que, oui, on devrait dire « musulmanophobie » quand on veut comparer la haine des musulmans à la haine des juifs, qu’on nomme très justement « judéophobie ».

          Dans une salle publique bien remplie je me suis un jour chamaillé sur ce point précis avec un philosophe très médiatisé et que j’estime, Raphaël Enthoven. Il reconnaissait que le terme « islamophobie » ne convient pas pour qualifier la haine des musulmans... mais il ne voulait pas du terme « musulmanophobie ». Il pensait qu’il faut en trouver un autre.

          De nombreux mois se sont écoulés depuis, et je pense que le philosophe a dû beaucoup chercher le mot convenable... Mais j’attends toujours qu’il le fasse connaître publiquement pour qu’on cesse enfin de « raisonner » malhonnêtement sur ce sujet.


        • Eric F Eric F 4 février 21:43

          @Pierre Régnier
          Alors nous sommes d’accord qu’il y a un problème de terminologie, mais dans le présent article, le terme est bel et bien employé à propos de l’aversion à l’encontre des musulmans, dont il me semble approprié de dire qu’elle est désormais, en tout cas dans les milieux de la droite radicale, le pendant de ce qu’était l’aversion à l’encontre des Juifs dans la première moitié du siècle dernier.
          Sur ce je suis d’accord qu’il existe par ailleurs un combat idéologique non-xénophobe à l’encontre des fondamentalistes de l’islam, partagé du reste par un certain nombre de musulmans et des gens issus de la même culture.


        • Pierre Régnier Pierre Régnier 5 février 08:27

          @Eric F

          Oui, bien sûr, il y a "un certain nombre de musulmans et des gens issus de la même culture« qui mènent, eux aussi, » le combat idéologique non-xénophobe à l’encontre des fondamentalistes de l’islam". Raison de plus pour critiquer fermement ceux qui les trahissent dans la confusion langagière, consciemment ou inconsciemment comme, semble-t-il ici, l’auteure de l’article.

          S’il est bien vrai qu’il existe une haine des musulmans réellement, comme vous le dites, "dans les milieux de la droite radicale, le pendant de ce qu’était l’aversion à l’encontre des Juifs dans la première moitié du siècle dernier" c’est une raison de plus pour ne pas les confondre avec ceux qui, comme moi, affirment sans détour la justesse et même la nécessité de l’islamophobie (la crainte et la détestation de l’islam).

          Même si, depuis des années, les médias tricheurs ou bêtement superficiels ont généralisé l’erreur, c’en est une, gravissime, que d’employer le terme « islamophobie » « à propos de l’aversion à l’encontre des musulmans ».

          Les mensonges et la bêtise actuelle des médias dominants sont pour beaucoup dans la colère populaire. Ce sont eux qui empêchent les vrais débats, sérieux et indispensables. Ne les suivons pas.


        • Alina Reyes Alina Reyes 5 février 11:40

          @Pierre Régnier
          Parlez donc plutôt du terrible christianisme, qui a fait et fait infiniment plus de mal dans le monde que l’islam. Je regrette que la modération n’ait pas supprimé vos commentaires de haine raciste, alors qu’elle a, heureusement, supprimé un commentaire antisémite. Malheureusement dans ce pays l’islamophobie est toujours mieux supportée que l’antisémitisme.


        • Pierre Régnier Pierre Régnier 5 février 12:53

          @Alina Reyes

          Donc ce n’est pas inconsciemment que vous établissez une similarité entre l’antisémitisme et l’islamophobie !

          Et non seulement vous persistez dans cette monstrueuse attitude, mais vous tenez à ajouter un énorme mensonge de plus : mon prétendu racisme.

          Vous devenez carrément odieuse très consciemment.

          Vous n’avez qu’une « excuse » : vous êtes très nombreux, depuis quelques années, dans cette bassesse, et vos semblables sont aussi bien aux pouvoirs (politiques et médiatiques) que dans la prétendue opposition de gauche, dans laquelle figurent désormais des prétendus adeptes de l’anarchisme dont vous vous réclamez.

          Continuez, si vous voulez, à demander à Agoravox la censure des authentiques antiracistes comme moi. Ça ne fera que confirmer l’horreur de votre trahison. et le renforcement de mon combat... mais n’oubliez pas que, aussi bas que l’on soit tombé, il est toujours possible de se redresser et d’adopter de véritables valeurs humaines.


        • Eric F Eric F 5 février 22:49

          @Pierre Régnier
          vous vous crispez sur ce terme, mais que vous le vouliez ou non sa définition dans tous les dictionnaires stipule qu’il s’agit de haine de l’islam ou des musulmans. Alors moi aussi j’aurai préféré qu’il y ait des termes distincts pour l’idéologie religieuse et le groupe humain, mais c’est l’usage qui prévaut.


        • Eric F Eric F 5 février 22:55

          @Alina Reyes
          il n’était pas nécessaire de mettre en cause le christianisme dans ce débat, s’agissant de questions qui concernent l’époque contemporaine. Et même concernant l’histoire, le « infiniment » est très polémique.


        • Alina Reyes Alina Reyes 5 février 23:25

          @Eric F @Pierre Régnier

          Pas nécessaire mais pas inutile, quand par délire raciste on nous rebat les oreilles d’une prétendue mauvaiseté intrinsèque de l’islam. Inquisition, croisades, guerres de religion, massacres, génocides et déculturation forcée des colonisés, persécution des juifs, des scientifiques, des femmes (« sorcières »), vols et viols d’enfants, etc. etc. Au lieu de regarder la paille dans l’œil de l’islam, les chrétiens feraient bien de voir la poutre dans le leur, encore à l’époque contemporaine où des pays de civilisations chrétiennes sèment la guerre et le chaos au Moyen Orient et ailleurs, souvent comme les États-Unis au nom de Dieu. Toutes les religions sont potentiellement dangereuses, comme toutes les idéologies, selon ce qu’on en fait. Toutes sont aussi potentiellement bénéfiques car ce sont avant tout des pensées, toutes prônent l’amour - et avec ou sans religion le danger est de tomber dans la « phobie », la peur et la haine qui constituent, entre autres, l’islamophobie, la christianophobie, la judéophobie et toutes autres phobies de différentes pensées, qui sont en fait des phobies des personnes qui les portent. Des racismes de l’esprit comme il existe des racismes de classes. Des péchés contre l’esprit, les pires, les impardonnables selon Jésus (figure juive commune aux chrétiens et aux musulmans).


        • Cadoudal Cadoudal 5 février 23:37

          @Elliot

          Si vous avez une vocation de martyr de la bienpensance, tant mieux pour vous...

          Moi je préfère vivre en paix...

          Ali Al-Hindawi, 23 ans, a crié « Allah est Dieu » à un bénévole chrétien en fauteuil roulant, avant de le menacer et de lui cracher dessus.

          La victime, qui distribuait des tracts pour son église locale, a rétorqué à Al-Hindawi : « Je t’aime parce que Jésus t’aime ».

          Al-Hindawi a ensuite perpétré une autre agression contre un volontaire chrétien qui aidait les sans-abri, quelques heures plus tard, le 11 juin 2018.

          Al-Hindawi a frappé l’homme à la tête avec une barre de métal prise dans jusqu’à ce que sa victime ensanglantée soit couchée sur le sol.

          https://www.dailymail.co.uk/news/article-6665357/Muslim-man-23-attacked-two-Christians-just-hours-apart.html?ns_mchannel=rss&ns_campaign=1490&ito=1490


        • Pierre Régnier Pierre Régnier 6 février 08:30

          @Eric F
          Effectivement, Eric, « que je le veuille ou non », de nos jours les rédacteurs de dictionnaires s’alignent de plus en plus vite sur le langage que les individus et groupes aux pouvoirs, médiatiques et directement politiques, imposent. Je ne le veux pas car ça conduit à un monde de fous, où l’ont ne peut plus se comprendre et raisonner sérieusement sur quoi que ce soit.
          Ça conduit évidemment à des guerres de plus en plus éloignées de toute réflexion intelligente.
          Une des raisons de la démission des citoyens est qu’ils sont dorénavant formés dès l’école à cette folie. Ils ne « démissionnent » donc pas vraiment, ils suivent inconsciemment.
          Une raison résultante est le goût pour la simplification, notamment par les chiffres, et par la soumission à la technique, prétendument progressiste, engendrant les déformations simplistes.
          C’est une fois de plus le cas ici quand Alina Reyes, simpliste manipulée qui se croit anarchiste, évite les termes justes pour comparer des choses comparables : islamophobie, christianismophobie et judaïsmophobie.


        • Alina Reyes Alina Reyes 6 février 09:41

          @Pierre Régnier
          Manipulée ? Par les Russes peut-être ? Le racisme est une forme de paranoïa, songez-y. Et puisque vous appréciez le travail de Shlomo Sand, lisez-le donc, il assimile tout à fait la haine de l’islam à la haine des musulmans, parce que c’est bien ce qui se produit, en réalité :
          « Feuilleter les numéros de Charlie, de 2006 à 2015, provoque la stupéfaction. (...) L’islam est bien plus qu’un »détail« dans l’existence hebdomadaire du journal. (...) Dès qu’il s’agit de l’islam, tous les freins sont levés : les musulmans sont toujours répugnants, repoussants et même, la plupart du temps, menaçants et dangereux. Les dessinateurs de Charlie raffolaient particulièrement du postérieur de Mahomet, de ses testicules (...) Il y avait plus que de la laideur dans cette représentation méprisante et irrespectueuse de la croyance d’une minorité religieuse (...) Il est surprenant de voir combien les juifs »sémites« d’hier ressemblent au musulmans »sémites« d’aujourd’hui : même laideur du visage et même nez, long et gros. (...) Cette caricature répugnante... Ce type de dessin n’est pas dirigé contre les intégristes, ni contre les princes saoudiens, et n’a pas non plus pour objet la défense des femmes (...) Il est interdit de prôner la stigmatisation d’un groupe d’humains du fait de son origine, de son genre, de ses orientations sexuelles ou de sa religion. (...) Pourquoi plus de quatre millions de Français ont-ils défilé sous un slogan qui les identifiait à un journal islamophobe et totalement irresponsable ? » Shlomo Sand, La fin de l’intellectuel français ?


        • Eric F Eric F 6 février 14:08

          @Alina Reyes
          Personne ne s’était exprimé sur ce fil de discussion au nom du christianisme, voilà pourquoi il me parait inopportun de lancer une polémique qui n’a pas lieu d’être, par ailleurs l’église contemporaine fait preuve d’ouverture et de dialogue entre religions .
          Les USA évoquent Dieu à tout bout de champ, mais dans une vision générique, ainsi GW Bush a fait mettre en place une république islamique en Irak à la place de l’autocratie laïque de Saddham Hussein ...qui protégeait les minorités chrétiennes locales.


        • Eric F Eric F 6 février 14:19

          @Alina Reyes
          Ceci dit, je suis d’accord avec votre remarque concernant les caricatures déplorables de l’hebdomadaire satirique, et je fais le même rapprochement de certaines images contre l’islam avec d’anciennes caricatures antisémites.

          Ceci dit, le défilé de janvier 2015 -auquel je n’ai pas participé- n’était pas pour approuver ces caricatures, mais protester contre l’assassinat des journalistes et reconnaitre le « droit de déplaire », néanmoins le slogan « je suis Charlie » était inapproprié et laissait de côté les autres victimes.


        • Pierre Régnier Pierre Régnier 6 février 14:49

          @Alina Reyes

          Je ne vois pas ce que les Russes viennent faire ici. Vous êtes « manipulée » - le mot n’est peut-être pas le meilleur, j’en conviens - par les pouvoirs politiques et médiatiques comme tous les suivistes, qu’ils aient conscience d’être de droite ou qu’ils croient être de gauche comme les actuels « socialistes », les bruyants agitateurs de la « FI » ou bon nombre d’« anarchistes ».

          J’ai lu Comment le peuple juif fut inventé ? de Schlomo Sand, et j’en ai ensuite conseillé la lecture à des amis.

          Je n’étais pas de ceux qui défilaient en proclamant « Je suis Charlie » après le massacre des rédacteurs de ce journal. J’étais chez moi, au même moment, occupé à rédiger "Je suis Raïf Badawi", que j’ai publié tout de suite après, et que je reproduis ci-dessous.

          Je crois savoir qu’après avoir reçu ses coups de fouet - « justifiés par la religion islamique » que vous défendez - Raïf Badawi est aujourd’hui toujours emprisonné par l’Arabie saoudite amie de la France macronienne.


        • Pierre Régnier Pierre Régnier 6 février 14:53

          Je suis ASIA BIBI

          je suis RAÏF BADAWI

          je suis HAMZA KASHGARI

          je suis les millions d’autres

          fouettés pendus lapidés égorgés

          depuis 14 siècles au nom du Dieu Allah

          je suis celui qui dans chacune de ses plaies

          reçoit le coup plus douloureux que tous les autres

          le coup qu’apportent ici les ondes le coup qui vient de l’Elysée

          le coup de la propre et correcte barbarie qui va m’achever

          sous les applaudissements là-bas des foules fanatisées

          par ces versets mensongers de leurs gouvernants :

          ça n’a absolument rien à voir avec l’islam

          qui n’est que paix amour et tolérance.

          Pierre Régnier


        • Alina Reyes Alina Reyes 6 février 16:44

          @Pierre Régnier
          Shlomo Sand est suiviste ?


        • Pierre Régnier Pierre Régnier 6 février 20:55

          @Alina Reyes

          Non


        • Alina Reyes Alina Reyes 7 février 17:09

          @Pierre Régnier
          Moi non plus. On a pourtant beaucoup essayé, avec force moyens de pression, de m’influencer ou de me manipuler. En vain. Ravalez vos préjugés racistes et sexistes, ce sera un bon début pour commencer à apprendre à être libre, en actes et en pensée.


        • Pierre Régnier Pierre Régnier 8 février 14:27

          @Alina Reyes

          Quand votre maman vous faisait venir dans ce monde, j’étais déjà depuis longtemps "libre, en actes et en pensées".

          Quand vous commenciez à vous découvrir anarchiste je prouvais mon engagement antiraciste dans une intervention publique contre le racisme de la télévision publique qui m’employait aux Antilles. J’y risquais cet emploi.

          Ce n’est pas l’entêtement stupide dans vos ignobles accusations sans le moindre petit élément permettant de les crédibiliser qui me feront changer de conviction et d’attitude.

          Je vous le redis : Les intellectuels français et belges anciennement respectables et qui sont aujourd’hui dans un grossier égarement semblable au vôtre sont très nombreux, mais ce n’est pas une raison pour vous installer éternellement dans leur triste communauté.

          Donnez l’exemple et REPRENEZ-VOUS.


        • Alina Reyes Alina Reyes 11 février 15:17

          @Pierre Régnier
          Puisque vous me parlez de ma « maman », sachez que j’ai entendu des phrases racistes d’elle qui m’ont beaucoup choquée, dès l’enfance. Par exemple, quand j’étais enfant, elle prétendait que les Noirs n’avaient pas l’aptitude physiologique à parler comme nous. Et récemment encore elle m’a dit des choses comme : « J’ai dit à ton frère : ta fille, on dirait pas une française » (l’enfant en question, sa petite-fille donc, étant métisse), ou encore : « ces voilées, je les supporte pas ». On n’est pas obligé de penser comme ses parents. Rappelez-vous qu’à l’époque lointaine où vos parents vous élevèrent, Pétain était au pouvoir et l’Algérie était française. Il faut savoir se défaire des formatages de la pensée qui nous ont été inculqués par l’époque. Je recommande à tous cet excellent article pour se débarrasser de ses passions mauvaises : https://orientxxi.info/magazine/islamophobie-un-mot-un-mal-plus-que-centenaires,1155


        • Pierre Régnier Pierre Régnier 13 février 21:54

          @Alina Reyes

          Sauf dans la dernière ligne (qui invite à lire un texte contenant dès son titre le grave défaut que, dans mon premier commentaire, je relevais dans votre article) vous avez raison : il faut savoir se défaire des formatages de la pensée qui nous ont été inculqués par l’époque de notre jeunesse.

          Quand j’y ai été envoyé en 1960, comme soldat appelé, l’Algérie était encore française mais, grâce à la JOC (Jeunesse Ouvrière Chrétienne) je m’étais déjà défait des formatages de la pensée qui pouvaient me faire voir le peuple algérien comme un peuple inférieur. Par ailleurs j’avais déjà lu La question d’Henri Alleg, livre qu’un camarade m’avait donné en cachette dans une caserne de la France métropolitaine.

          Je me suis dit à l’époque que j’aurais dû être parmi les amis de Maurice Audin, déjà mort sous la torture de l’armée française. Deux choses me retenaient pourtant : je n’étais pas communiste comme Audin et je trouvais le PCF toujours très stalinien, mais aussi je savais les méthodes épouvantables utilisées par le FLN pour conquérir l’indépendance.../...


        • Pierre Régnier Pierre Régnier 13 février 22:00

          Pierre Régnier (suite)

          .../... Je savais aussi, cependant, que l’armée française pratiquait, elle aussi, la torture. J’en ai eu la douloureuse preuve plus tard quand une femme kabyle — qui était pratiquement devenue une amie dans le village où l’on m’avait nommé « instituteur » — est morte elle aussi sous la torture d’officiers français (parmi lesquels un ancien SS devenu sans doute « quelqu’un de très bien » en s’engageant dans l’armée française après la défaite de l’Allemagne nazie !).

          Après avoir milité plus tard au PSU, j’ai vu progressivement apparaître de nouveaux « formatages » inculqués cette fois par ce que je qualifie de fausse Gauche. C’est de ces formatages-là que vous avez, vous, à vous défaire. J’inclue dans la fausse Gauche les prétendus anarchistes se faisant appeler « antifas » et qui se conduisent comme d’authentiques fachos, avec la complaisance des gouvernants hollandiens puis macroniens, de leur police et de leurs journalistes serviles.

          Ces différents traîtres « de gauche » ne me feront pas abandonner notre idéal commun de notre jeunesse, le véritable socialisme, car l’économisme poussé à l’extrême par Macron et ses semblables conduit, j’en suis certain, à l’aggravation des inégalités, au désespoir des peuples les plus démunis, aux conflits incessants, dont ceux qui sont mondialisés, et à la destruction des moyens POUR TOUS, de vivre sur la planète.


        • pipiou 4 février 16:28

          Déjà 5000 GJs parqués au Vel’d’hiv !! Sans dec.

          Combien de points Godwin et de comparaisons crasseuses va-t-on encore voire défiler ?

          On voit à quel point la mémoire des citoyens français s’est perdue.

          Et si l’auteure allait parler avec un rescapé des camps de concentrations pour voir à quel point elle piétine cette mémoire ?


          • Norbert 4 février 18:11

            @pipiou

            Vous croyez que l’antisémitisme a commencé directement avec les camps d’extermination ? 
            Le terrain n’avait-il pas été préparé bien avant ? 

            C’est quoi le seuil de l’ignominie ?
            C’est quoi le seuil de ce qui est acceptable ? 

            Contrairement à vos âneries injurieuses beaucoup de rescapés des camps furent  des gens qui justement restèrent très sensibles à la souffrance humaine et qui ne manquaient pas d’intervenir pour défendre les victimes du racisme y compris en Israël . Ces personnes savent que ceux qui ferment les yeux au commencement continueront à les fermer au paroxysme de l’horreur. 


          • Norbert 4 février 18:33

            @pipiou
            Pour pallier à votre ignorance, voici un exemple (parmi tant d’autres) d’un rescapé juif des camps son nom est Hajo Meyer. Il aurait été surement ravi que vous lui fassiez la leçon !

            S’exprimant au démarrage de sa tournée, le Dr Meyer a affirmé qu’il existait des similitudes entre le traitement des Juifs par les Allemands pendant la seconde guerre mondiale et le traitement actuel des Palestiniens par les Israéliens. 
            Il a déclaré : “Les Israéliens essayent de déshumaniser les Palestiniens, exactement comme les Nazis ont tenté de me déshumaniser. Personne ne devrait déshumaniser l’autre et ceux qui essayent de déshumaniser l’autre ne sont pas humains. 
            “Israël n’est peut-être pas le pays le plus cruel du monde… mais la chose que je sais avec certitude est qu’Israël est championne du monde de la prétention à être un Etat cultivé et civilisé. » 


          • michelm michelm 4 février 19:21

            @pipiou

            Êtes-vous capable de supporter plus de trois minutes de cette vidéo ?

            Car, ça suffit avec cette chape de plomb :

            • qui a rendu les allemands « ultra » soumis ;
            • qui en a fait de l’Allemagne le pays avec l’un des plus bas taux de natalité du monde (*j’en ai assez d’avoir à mettre les liens qui étayent mes sempiternels commentaires de-ci, de-là : faites vos recherches sérieuses vous-même, si le sujet vous intéressent VRAIMENT !) ;
            • à qui l’on interdit d’exprimer leur fierté d’être allemand sous peine de sanction (*idem)
            • qui empêche tout manifestation qui ose exprimer un ras-le-bol de l’immigration sous peine d’attaque frontale (et ultra violente) des antifas (les nôtres sont des bébés à côté) sous l’assentiment des médias et du gouvernement de Merkel (*idem) ;

            etc., une chape de plomb que les mêmes tentent par tous les moyens d’imposer en France aux Gilets jaunes, notamment à coup d’insultes immondes (on est en effet bien au-delà du « nauséabond » si cher à leur lexique) et style genre « peste brune », « fascistes » et, cerise sur ce purulent « Kloug », « antisémite », ce fameux « point Godwin » que vous appelez vous-même à la rescousse, sans vous apercevoir à quel point il vous écrabouille !

            Dans la vidéo que je vous invite à regarder, un juif israélo-anglais et antisioniste (aïe !!!), Gilad Atzmon, musicien jusqu’alors internationalement connu mais qui, désormais, est victime d’une cabale inouïe de la part des sionistes de son pays (qu’ils soient d’obscènes zélotes goys ou de « simples » juifs, *idem), ose commettre l’affront suprême qui consiste à rencontrer, chez lui à VICHY (! !!!!!!), le plus grand des négationniste alors en vie, le professeur Robert Faurisson.

            À moins d’aimer les œillères, à moins d’être ingénu, à moins de refuser l’ouverture d’esprit (bon sang, quelle béance pour le coup !!!), refuser la pertinence de ce témoignage fera de vous à jamais un faux-cul de première.
            À vous de voir.

            De rien, je vous en prie.

            https://www.youtube.com/watch?v=7FoEy3joW5o


          • pipiou 4 février 20:13

            @michelm
            Ben déjà faudrait que tu saches qu’un point Godwin concerne les références aux Nazi et pas spécifiquement à l’antisemitisme.

            Mais quand l’auteure ose comparer Macron à Vichy, un pouvoir institutionnellement autoritaire et discriminant (juifs, tziganes et autres), quand l’auteur fait un lien avec l’affiche rouge annonçant l’exécution, par les Nazis, de 23 résistants juifs/communistes/arméniens , c’est une honte, une honte totale.
            Pourquoi pas dire que la place Charles de Gaulle est un Oradour-sur-glane hebdomadaire depuis 3 mois ?

            Moi je te conseille simplement d’aller regarder sur la TNT regarder des rétrospectives sur les années 40 ; on peut pas voir les Gilets Jaunes, c’est en noir et blanc.

            Vous feriez mieux de comparer Macron à De Gaulle : les pleins pouvoirs, la torture, les massacres par centaines (milliers ?) en Algérie Française.
            Mais ça rapporte moins de comparer Macron à Degaulle, hein ?
            Pourtant c’est bien lui qui a été chassé suite à Mai 68.

            Moi qui me croyais nul en Histoire j’ai l’impression d’être un borgne au milieu des aveugles et sourds.


          • pipiou 4 février 20:17

            @Norbert
            Et donc la France c’est Gaza ?

            Et ton rescapé des camps a également dit que les Israeliens torturent et executent les Palestiniens ?
            On va battre des records là.


          • Cadoudal Cadoudal 4 février 20:18

            @pipiou
            Macron est plus à l’aise avec les colons qu’avec les indigènes...

            Finira t’il comme De Gaulle par admettre que la colonisation est un échec ?

            C’est tout le bien qu’on lui souhaite.


          • Cadoudal Cadoudal 4 février 20:25

            @Cadoudal
            Même Gérard Miller a noté que Macron était tellement plus aimable que lorsqu’il s’adresse aux Gaulois réfractaires et illettrés qui sont bien responsables de ne pas avoir de quoi manger. Pas de phrase assassine, pas de culpabilisation... De la compassion, de l’amour, de l’intérêt, de la bienveillance et tellement de mansuétude.
            Dans son paradigme raciste, les Français sont des bons à rien profiteurs « qui déconnent », et tous les immigrés sont de courageux travailleurs victimes de la société.

            https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/emmanuel-macron-est-en-visite-surprise-aupres-d-une-association-a-evry-1137341.html#content/contribution/edit

            L’Essonne, 300 maires et responsables d’asso, mais ça tombe bien Nicolas Dupont-Aignan est député maire dans l’Essonne, il a toute légitimité pour y être...

            et il n’est pas la


          • michelm michelm 4 février 20:36

            @pipiou

            Hé bin heu..
            « La peste brune », kicéki l’a osé ?
            L’assimilation du mouvement des Gilets jaunes, d’une « populace », à une « foule haineuse », « homophobe », « antisémite », etc., kicéki l’a proféré ?

            Avec la violence dont font preuve les forces de l’ordre françaises, on est si loin que cela des prémisses d’une dictature ?

            Vous avez raison : vous êtes un borgne parmi une multitude d’aveugles qui ouvrent les yeux.

            Et, comme de bien entendu, rien sur la vidéo, mmhm ?
            Le coup du savon, ça jette un froid, nan ? Pour sûr que comprendre la signification de cette découverte pour un fils de, ça remet tellement en cause les dogmes sur lesquels s’est bâtie l’histoire occidentale moderne, que ça nécessite qu’on lui ferme sa g..., n’est-ce pas ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès