• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’affrontement de classe qui vient

L’affrontement de classe qui vient

Macron, Philippe, Le Maire et Cie ont eu beau rivaliser de mépris de classe du Salon de l’agriculture aux portes de PSA, ces arrogants personnages ont mangé leur pain blanc. Sondage après sondage, la masse des Français, et avant tout, les ouvriers, employés, petits paysans, grondent contre la baisse continue des revenus du travail et condamnent les cadeaux fiscaux que le « président des riches » a multipliés au profit des oligarques en rognant sur l’hôpital, sur l’école, sur les salaires, indemnités chômage, pensions, protection sociale et autres services publics. Tout en augmentant lourdement la CSG et le prix du gaz, de l’électricité, des timbres, des autoroutes, etc.

Contrastant avec l’extrême mollesse des confédérations syndicales face aux « ordonnances » ciblant le Code du travail, une grande journée d’action est annoncée pour le 22 mars prochain autour des cheminots, des enseignants, des étudiants et des lycéens agressés par la casse de l’Education nationale, de l’Université et des enseignements technologiques des autres fonctionnaires refusant la casse du statut et de l’emploi public, sans oublier nombre de travailleurs du privé, fédération CGT du commerce et syndicats de Carrefour en tête. Déjà des luttes éclatent ici et là pour la défense du service public, pour sauver le « produire en France » industriel et agricole, pour refuser les mesures liberticides qui, feignant d’attaquer les « migrants », instaurent un monstrueux Etat policier dangereux pour tous.

Le PRCF appelle donc chacune de ses organisations et chacun de ses militants et militantes à préparer le succès de cette journée du 22 qui, à la veille du 50ème anniversaire de la grève de mai 68, et en résonnance profonde avec la Révolution de février 1848 précédée par la publication du Manifeste du Parti communiste, peut déboucher sur un affrontement de classes salvateur entre le peuple travailleur, jeunesse scolaire et retraités compris, et ce pouvoir inféodé au MEDEF, à l’UE et à l’oligarchie « transatlantique ».

La « rupture » macronienne avec les fondamentaux progressistes de notre histoire (CNR, Front populaire, lois progressistes de 1901/1905, héritage du combat laïque et de la Révolution française) est en effet telle, que nous n’avons plus qu’un choix possible  : soit chaque secteur agressé se transforme résolument en « zone à défendre », se lie aux autres secteurs en lutte et va résolument au bras de fer potentiellement gagnant avec le pouvoir, soit notre peuple plonge vertigineusement dans une intense régression sociale et sociétale travestie en « nouveau monde ». Bousculant au besoin les directions confédérales défaitistes et euro-formatées, il faut donc refuser la sempiternelle tactique perdante des « journées d’action » éparpillées, et construire la grève inter-pro reconductible exigeant le retrait des contre-réformes et portant offensivement les revendications et les méthodes d’actions travaillées en AG par les travailleurs et par les étudiants.

Mais surtout, les militants franchement communistes – ceux du PRCF mais aussi, tous ceux qui veulent se joindre à eux – doivent porter l’alternative politique sans laquelle les secteurs en lutte auront du mal à passer de la défensive à l’offensive gagnante : celle d’une société socialiste où le pouvoir politique, économique et « culturel », au sens large du mot, passera entièrement aux mains du peuple travailleur. Et pour concrétiser cette visée révolutionnaire, il faut à la fois reconstruire un vrai parti communiste marxiste, léniniste et ancré dans le monde du travail, dénoncer l’UE, dont les directives fixent mois après mois la feuille de route de Macron-MEDEF, mettre en accusation l’euro, cette austérité salariale faite monnaie, refuser l’OTAN, qui sert à mondialiser les guerres impérialistes de Trump. Assez pleurniché après l’introuvable « Europe sociale » des appareils politique et syndicaux euro-assagis : on ne « réoriente » pas plus du dedans une dictature continentale du capital que l’on ne négocie des projets régressifs. On les combat en osant la seule revendication qui effraye les capitalistes tout en remettant la classe ouvrière à l’offensive, celle du le FREXIT PROGRESSISTE ; Macron en a si peur qu’il vient d’avouer à la BBC qu’il ne ferait pas de référendum sur l’UE « car les Français voteraient pour le Frexit »…

Lénine le disait naguère, et toute l’histoire de nos défaites récentes comme de nos victoires antérieures lui donne raison : « les réformes sont les retombées de la lutte révolutionnaire  » et « on ne peut avancer d’un pas si l’on craint de marcher au socialisme ». Alors, remettons au premier plan la lutte pour le socialisme, et pour cela, osons militer, avec le PRCF, pour un vrai Parti communiste appelant les travailleurs à sortir la France, par la porte à gauche, de l’euro, de l’UE et de l’OTAN !

 

https://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/pont-laffrontement-de-classes-vient/


Moyenne des avis sur cet article :  4.2/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • Christ Roi Christ Roi 3 mars 10:02

    Le PRCF a appelé à veauter Macron, et maintenant il s’en plaint. Qui va suivre un parti pareil ?


    • simir simir 3 mars 12:23

      @Christ Roi
      Absolument pas le PRCF n’a pas appelé à voter Macron.
      L’immense majorité de ses membres s’est abstenue..
      Le veau c’est vous de sortir de telles contre vérités.



    • JP94 3 mars 16:24

      @Christ Roi
      Vous êtes d’avoir suivi la campagne ou vous suivez la politique ? vous confondez PCF et PRCF ... !

      De plus, appeler au second tour à voter de facto contre Lepen (ce qui vous chagrine, en fait, parce que Christ roi c’est le mouvement fasciste de Degrelle, le SS belge... je ne sais pas comment on peut être autorisé à publier un tel pseudo. Comme on est en France, choisissez Darland,, ou LVF , puisque Degrelle recrutait en Belgique pour constituer une unité SS Wallonie, revenue en piteux état du Front de l’Est - pour ceux qui en sont revenus) ce n’est pas du tout la même chose que de le promouvoir au premier tour comme son candidat.
      Entre la peste et le choléra, tu parles d’un choix démocratique !
      Néanmoins, Lepen étant fasciste, un bon nombre de celles et ceux qui ont voté Macron au 2ème tour ne l’ont fait que pour contrer une fasciste... de là à soutenir un ultra libéral qui joue les roues de secours du PS après le désaveu de Hollande ... il y a un précipice.


    • Alren Alren 3 mars 18:29

      @JP94

      Un groupe paramilitaire fasciste espagnol s’était aussi intitulé Cristo Rey dans les années 70.


    • izarn izarn 3 mars 18:55

      @JP94
      Le Pen n’est pas fasciste, ce sont les trotkistes qui le sont.
      Staline était l’ennemi des fascistes, et Trotski ennemi de Staline.
      Staline a écrasé tous les fascistes européens...Sauf Franco protégé par les ricains...
      Vous confondez tout.
      Il est impossible que vous soyez communiste :
      Soit vous réhabilitez Staline, soit vous etes des charlatans...
      L’équation est simple !


    • simir simir 4 mars 11:07

      @Christ Roi
      Vous savez lire ?
      Je ne parle pas du PCF qui usurpe le nom de communiste mais du PRCF qui lui n’a pas renié les fondamentaux et lutte pour la renaissance d’un vrai parti communiste en France.


    • Christ Roi Christ Roi 4 mars 12:17

      @simir
      J’ai pris ce pseudo pour vous dévoiler.
      Vous prenez Jesus pour un nazi et il me plait de montrer comme le Dieu d’amour entre tous est considéré comme le monstre absolu par ses ennemis. Sous l’empire de Satan, vous êtes des pharisiens vivant dans le mensonge et j’aime montrer la corruption de notre époque de la manière la plus frappante possible.


    • bob14 bob14 3 mars 11:07

      Sous la terreur, il finissaient coupé en deux !


      • izarn izarn 3 mars 18:57

        @bob14
        Heureusement sinon les républicains auraient été pris pour des charlots !


      • Paul Leleu 3 mars 20:39

        @izarn


        tout à fait d’accord avec vous... Lénine mettait en garde les idéalistes : « vous ne pourrez pas faire la révolution en gants blancs »

      • picpic 3 mars 11:39

        vous pouvez passer votre temps à dire que macron est méchant et pas beaux, c’est pour ça qu’il est là !
        Il sert à ça !
        Ne vous inquiétez pas, quand vous serez bien bien frustré, on vous présentera une nouvelle pinata et vous serez bien content que l’autre méchante pinata ai été décrochée ! La nouvelle au début, vous la trouverez fantastique, puis, voyant qu’elle ne fait rien pour vous, vous allez recommencer à sortir vos petits battons et frappés dessus...et on vous présentera une autre pinata...etc...
        ça fait des lustres que ça dure et les moutons n’ont toujours pas compris.

        Que vous votiez à gauche, à droite au milieu ou en bas, vous votez toujours capitalisme !


        • Blé 3 mars 13:27

          @picpic

          Effectivement, jusqu’à présent quelque soit l’élu à la présidentielle, les CAPITALISTES français ont toujours su et pu mettre une personne qui les servent avant de servir les intérêts des populations du pays. Macron n’est pas arrivé par l’opération du Saint Esprit mais par la volonté des possédants qui n’ont strictement rien à foutre des conséquences de leurs système économique et des finances. Ils rêvaient d’enterrer la République, ils l’ont fait.


        • JP94 3 mars 16:30

          @picpic

          et si vous ne votez pas, qui est-ce qui passe ? 
          Pour sortir de ce piège, il faut se battre aujourd’hui sans attendre effectivement d’illusoires élections présidentielles qu’on nous vend pourtant comme le parangon de la démocratie ..
          Et qu’on partage ou non les idées du PRCF, tous ces articles témoignent de son engagement dans un combat d’arrache-pied face à la toute-puissance du Capital.
          De plus il fournit les outils théoriques, car si vous ne comprenez pas les mécanismes, vous ne pouvez pas les combattre.
          Je pense que si vous regardez objectivement les choses et que vous lisez objectivement ces articles, quand bien même vous n’allez pas voter PRCF ou y adhérer, vous serez plus à même de vous associer à ces luttes cruciales. 

        • Le421 Le421 4 mars 11:44

          @picpic
          Que vous votiez à gauche, à droite au milieu ou en bas, vous votez toujours capitalisme !

          Ne confondez pas « gauche » et « socialiste ». C’est idiot !!
          D’ailleurs, Macron était aux manettes avec Hollande.
          Et Macron est immanquablement et parfaitement de droite.

          Vous n’en doutez tout de même pas, hein ??

          Collomb était affilié au PS quand il a remplacé le Raymond à Lyon... Il est de gauche, le Gégé ?
          Ça alors !! Étonnant, non ??


        • HELIOS HELIOS 4 mars 17:38

          @picpic

          ahhh, le capitalisme, vous n’avez que ça a la bouche....


          le capitalisme c’est une forme SOCIALE, un regroupement de moyens, donc c’est une excellente solution trés proche du communisme.

          Arretez d’attaquer le capitalisme... une cooperative est un modèle extrème de capitalisme... mettre ses moyens en commun et en tirer profit en fonction de son apport.Sauf que le défaut dans le capitalisme c’est la régulation des règles de fonctionnement économiques.Dérégulation le maitre mots c’est là ou le bats blesse... 

          Alors, le capitalisme est une solution excellente si justement il existe des pays souverains, une monnaie souveraine et des flux de capitaux maitrisés.

          Vous devriez vous attaquer a la perte de souveraineté de votre pays, c’est la solution pour contrer la financiarisation et la fuite, la perte de richesse de ceux qui l’ont créee... hélas pour vous, dès qu’on parle de souveraineté il n’est plus question d’internationale, n’est-ce pas ?

          Vous etes coincés entre la volonté des peuples d’etre eux même et votre haine de ceux qui se regroupent pour trouver des solutions... de moyens, de bon sens et au final d’efficacité.

          ... votre communisme ne reviendra pas, il est mort sur l’autel de l’efficacité sociale et économique. Il ne vous reste qu’une trajectoire pour se rapprocher de vos convictions, c’est de defendre la souveraité, LES souverainetés, toutes les souverainetés, y compris celle de choisir qui a le droit de s’installer en France.

          Defendre le FN aurait été pour vous de se rapprocher du Saint Graal... sans jamais l’atteindre, evidement.

          Mais comme pour beaucoup d’autres, il y a le doigt et la Lune... Que regardez vous déjà... le doigt évidement ! 

        • Blé 3 mars 13:22

          Je respecte et j’admire les militants de base qui agissent en fonction de leur idéal. Malheureusement, monsieur Hue est passé par là et il a fait de grandes erreurs que les militants payent aujourd’hui. Mais le savent-ils seulement les militants du P C F comment monsieur Hue a enterré le P C et ses militants sous couvert de moderniser ?

          Comme dans tous les partis (enfin presque) Monsieur Hue avait plus de soucis pour sa carrière politique que pour la défense des cheminots, des mineurs, etc... etc...


          • HELIOS HELIOS 3 mars 13:50

            Le PCRF n’a pas appelé a voter Macron ???


            Quand on dit : TOUT SAUF LE FN ... maintenant vous l’avez ce « TOUT », vous avez Macron. Vous etes contents, vous avez juste le droit de vous taire pendant les 4 ans qui viennent.

            Faites des articles techniques, proposez des solutions techniques alternatives, c’est cela seulement que vous devez faire avec des arguments....

            Bon week-end... et regardez vous dans la glace le matin, pensez, par exemple, que les retraités au petit revenu payent plus de 100 euros de plus par mois depuis le 1er janvier 2018... parce que vous comprenez bien, « TOUT SAUF LE FN »... et je ne parle pas du reste....

            • cettegrenouilleci 3 mars 16:42

              @HELIOS

              Je doute que vous soyez en mesure de produire un texte du PRCF porteur du mot d’ordre que vous lui attribuez.
              Merci de fournir des références précises.


            • capobianco 4 mars 08:11

              @cettegrenouilleci
              L’équipe de ass au secours du pcrf.....A quand le mariage ?


            • malitourne malitourne 4 mars 08:42

              @capobianco
              Ca peut s’envisager parce que les pratiques adultères de FI et autres faux derches europhiles avec l’UE vont faire plein de cocus en France. Au fait vous parlez encore français ? You should improve your english man to negociate french ploicies with your EU partners...


            • Le421 Le421 4 mars 11:47

              @HELIOS
              Tout sauf le FN, ça comporte l’abstention.
              Ç’est exactement ce que j’ai fait.
              Bêtement, mais il me semble qu’on était assez nombreux, non ??
              Ah mais j’ai des copains LFI qui ont voté Macron.
              Le Lundi, je les ai félicité pour leur éclatante victoire.
              Il y a des trouillards et des veaux dans tous les partis...


            • HELIOS HELIOS 4 mars 16:34

              @Le421
              ... vous avez raison, j’ai failli m’abstenir, non pas pour eliminer le FN, mais parce que je souhaitais un autre choix qui n’existe pas.


              Mais, la raison (ma raison) l’a emporté, j’ai voté Marine, mais c’est vrai ça devrait peu vous intéresser.

              La raison... vous voyez, c’est ce que l’amour ne peut effacer. Vouloir etre social sans etre socialiste, etre humain sans etre bênet ou bisounours... mais surtout, avoir une certaine idée du groupe humain auquel on appartient (justement ce qu’un certain Spartacus ne possède pas -au minimum la reconnaissance du ventre-) m’a empêché de choisir Macron exactement comme ceux qui ont votés pour lui.

              Sauf que ce sont joints, a mon avis, une grande quantité de citoyens qui n’ont ni les capacités, ni le temps et surement pas plus l’envie de comprendre les enjeux.... et je ne parle pas des PCRF, parce que eux, sont d’abord contre, même s’ils ont parfois des analyses interressantes.


            • zygzornifle zygzornifle 3 mars 14:54

              Fallais pas veauter pour eux les mougeons , bien fait votre sursaut républicain a amené la catastrophe sociale et la casse du monde du travail et il a encore 4 ans pour créer de nouvelles ruines , bien fait et en 2022 si LePen se présente vous déroulez encore pour 5 ans le tapis rouge a Macron et sa bande , vous méritez bien le poster d’Hanouna qui trône au dessus de votre lit , ça vous donne des ardeurs quand vous brossez bobonne entre 2 canettes et 2 matchs de foot ....


              • BA 3 mars 15:51

                En République tchèque, le salaire minimum est de 327 euros ! ! !


                L’Union européenne, c’est la course aux salaires les plus bas possibles.


                L’Union européenne, c’est la mort de l’industrie française, la mort des ouvriers français, la mort des commerces français.


                France : salaire minimum de 1445 euros.

                Belgique : salaire minimum de 1501 euros.


                En clair : ces deux pays voient leurs usines fermer.


                Les patrons délocalisent leurs usines vers les pays européens qui ont un salaire minimum minable.


                Pologne : salaire minimum de 387 euros.

                Hongrie : salaire minimum de 344 euros.

                République tchèque : salaire minimum de 327 euros.

                Roumanie : salaire minimum de 190 euros.


                Conséquence :


                Les usines ferment chez nous. Les usines partent vers l’est de l’Europe.


                Roumanie : 5,2 % de chômage.

                Pologne : 4,8 % de chômage.

                Hongrie : 4,3 % de chômage.

                République tchèque : 2,9 % de chômage.


                https://www.weforum.org/agenda/2017/08/heres-why-the-czech-republic-has-the-lowest-unemployment-in-the-eu

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès