• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’agression de l’Otan en Libye : dix ans après

L’agression de l’Otan en Libye : dix ans après

Dix années après l’intervention otanesque en Libye, qu’est-il advenu du pays longtemps considéré comme l’un des plus prospères d’Afrique ? Cette intervention qui a non seulement créé le chaos sécuritaire en terre libyenne, mais également dans nombre de pays de la région, a par ailleurs tout simplement détruit les fondements étatiques de base. Pour autant, les responsables de cette agression ne se sentent pas coupables jusqu’à aujourd’hui.

Fait assez symbolique – cette période commémore aussi bien les dix années depuis l’intervention de l’Otan contre la Jamahiriya libyenne de Mouammar Kadhafi, que le 22ème anniversaire des bombardements de la même structure contre la Yougoslavie.

S’il est difficile de dire que les responsables de ces agressions répondront un jour pour les crimes commis – aussi bien à l’encontre des civils et militaires des pays concernés, mais également pour les destructions en masse des infrastructures, le fait est qu’à l’heure d’aujourd’hui il est clairement devenu beaucoup plus difficile pour les cerveaux de ces opérations de mener le même type de campagnes sans avoir à en rendre des comptes. Contrepoids des puissances non-occidentales et réalité multipolaire obligent.

Néanmoins et pour revenir à la Libye, mars 2011 peut effectivement être considéré comme le début de la fin de l’Etat libyen en tant que tel. Depuis, d’un Etat qui pouvait se permettre d’accueillir non seulement des migrants issus de pays régionaux et continentaux, mais même un nombre considérable de citoyens issus de l’UE, on est passé à un pays divisé, devenu un large émetteur de migrants – aussi bien locaux qui fuient l’insécurité et l’absence d’opportunités, qu’étrangers utilisant le sol libyen comme terrain de transit.

Ces derniers se retrouvent d’ailleurs bien souvent en situation terrible, allant jusqu’à l’esclavage pur et simple – dans nombre de cas d’ailleurs pratiqué par les anciens alliés locaux de l’Otan dans l’opération de la chute de Mouammar Kadhafi, parmi lesquels des bandits et des terroristes. La traite d’êtres humains étant devenue monnaie courante dans la nouvelle Libye post-Kadhafi. Une chose est sûre – la Libye d’aujourd’hui n’a plus grand-chose à avoir avec la Jamahiriya.

Un rappel, et non des moindres, s’impose également. A savoir que l’opération otanesque de 2011 affirmait vouloir « protéger les civils ». Pour autant, Foreign Policy affirme que nombre de civils ont justement été tués lors de l’opération militaire de l’Otan et qu’il est temps de faire face aux responsabilités.

Un autre auteur de Foreign Policy, souligne quant à lui que « l’intervention en Libye de 2011 a plongé la région dans une décennie de chaos et a sapé la confiance des Etats-Unis quant au bien-fondé d’utiliser la force militaire pour sauver des vies ». Ceci étant dit, il serait sans aucun doute fort naïf que de croire que l’intervention de l’Otan contre la Jamahiriya libyenne était destinée à sauver des vies. Quant au manque actuel de confiance des USA à pouvoir intervenir à divers endroits du monde sans impunité – cette époque est effectivement terminée, comme rappelé ci-haut, et cela est très principalement dû au contrepoids désormais existant sur l’arène internationale.

Pour revenir à mars 2011, l’objectif était clair dès le début : se débarrasser d’un Etat souverain et prospère pour s’accaparer autant que possible de ses ressources naturelles et prendre d’autres « opportunités d’affaires », ainsi que d’éliminer un leader africain et arabe révolutionnaire, dont non seulement les idées, mais également les actions avaient beaucoup contribué à aider nombre d’autres pays africains. Cela sans même parler des énormes projets que Mouammar Kadhafi comptait réaliser pour le bienfait non seulement de son pays, mais aussi pour tout le continent africain. Désormais, cela ne représente plus que des rêves non-réalisés.

Mais l’autre chose marquante et qui est toujours si propre à la mentalité des élites atlantistes, c’est l’arrogance permanente qui les caractérise. Tout comme, encore une fois, l’hypocrisie extrême. A ce titre, l’appel d’Emmanuel Macron afin « que les forces turques et russes quittent le sol libyen au plus vite », est pour le moins ridicule – lorsqu’on sait quelle énorme responsabilité porte justement son pays dans la crise et le chaos qui perdurent en Libye depuis l’intervention de l’Otan de 2011. Une intervention dans laquelle la France de Sarkozy a joué d’ailleurs un rôle de premier plan.

Et que si l’Elysée souhaite réellement avoir un quelconque rôle positif dans le dossier libyen – qui malgré la mise en place d’un gouvernement de transition – est encore loin d’être réglé, peut-être qu’il faudrait commencer par faire un sincère mea-culpa pour la situation qui perdure dans ce pays depuis les conséquences de l’intervention otanesque.

Ces excuses doivent aller aussi bien à l’encontre du peuple libyen, mais également tous les autres peuples d’Afrique dont les pays ont connu une vive recrudescence de terrorisme – notamment dans la région du Sahel, dont l’une des principales raisons est justement le « résultat » de l’intervention en Libye. Notamment au Mali – où la présence militaire française date depuis déjà de longues années, au motif de « lutter contre le terrorisme », sans y obtenir de résultats réellement convaincants. La société civile malienne en sait quelque chose. D’où sa vive opposition à cette présence.

Mikhail Gamandiy-Egorov

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des éditeurs du portail. Elles n'engagent que la responsabilité des auteurs

 

Source : http://www.observateurcontinental.fr/?module=articles&action=view&id=2567


Moyenne des avis sur cet article :  4.57/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 8 avril 10:47

    Destruction serait plus « approprié » comme disent les sophistes Maîtres du monde, qui, avant d’être des criminels génocidaires, sont les ayatollahs du logos.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 8 avril 16:47

      @Clocel

      Quel esprit Corto Maltese, quel esprit.
      Et quelle sens de la nuance, toujours quand on est un lèche cul.

      Et comme toujours aussi, lorsqu’on est un lèche cul et un opportuniste, on se manifeste bruyamment, mais bien après, tel les résistants du 10 juillet 1944 :

      Avant, vous n’auriez jamais osé tresser des lauriers à ce sympathique Mouammar Khadafi smiley


    • Zolko Zolko 9 avril 11:42

      @Olivier Perriet

      Avant, vous n’auriez jamais osé tresser des lauriers à ce sympathique Mouammar Khadafi


      vous vouler parler du Mouammar Khadafi qui avait été invité en France par le président Sarkozy (élu en mai 2007) en décembre 2007, et qui a ensuite été bombardé sur ordre du même président Sarkozy en 2011 ? Le même Mouammar Khadafi dont le fils avait affirmé en début 2011 avant les bombardements donc que la Libye avait financé la campagne electorale de Sarkozy et en avait des preuves ?

      C’est bien de ce Mouammar Khadafi dont vous parlez ?


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 9 avril 15:26

      @Zolko

      et en 2007, vous pensiez quoi de M Khadafi ?

      L’UPR avait-elle un avis sur la question ?

      François Asselineau y avait-il réfléchi ?

       smiley

      PS : le soulèvement libyen a commencé en février 2011, soit au début 2011, c’est bien essayé...


    • alinea alinea 11 avril 10:10

      @Olivier Perriet
      Que voulez vous qu’on puisse penser de quelqu’un qu’on ne connait pas ?
      Si nous avons « rencontré » Kadhafi c’est que des voix se sont élevées pour nous en parler. La chape médiatique occidentale ne se soulève pas comme ça, un bon matin ; il en faut des évènements pour que cela puisse se faire ; et encore cela reste confidentiel !



    • papat 8 avril 12:15

      sarko et bhl font partis du peuple élu favorable à la destruction d’un pays ennemi d’israel !

      sarko et son complice devraient être jugé pour crime de guerre !


      • markos 8 avril 13:59

        toute cette histoire est très compliquée.

        l’embrasement est parti de Tunisie, le printemps arabe, pour s’étendre aux autocraties voisines, tout en sachant que dans l’ombre beaucoup de pays manœuvraient pour promouvoir le dictateur qui succédera au dictateur en place afin d’être en position privilégiée et négocier des contrats juteux : pétrole, vente d’armes et de matériel militaire etc... sans oublier la dimension religieuse de chacun des soulèvements.

        l’affaire libyenne a la particularité que l’élimination physique du frère guide arrangeait bien les affaires de son ex-ami français de l’Élysée, soupçonné d’avoir cédé à la tentation d’accepter des valises pour payer ses shows démesurés.

        personnellement, je botte en touche.

        je n’ai pas la compétence pour donner des mauvais points plus aux uns et qu’aux autres.


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 8 avril 16:59

          @markos
          l’affaire libyenne a la particularité que l’élimination physique du frère guide arrangeait bien les affaires de son ex-ami français de l’Élysée, soupçonné d’avoir cédé à la tentation d’accepter des valises pour payer ses shows démesurés.

          C’est les racontars de Khadafi, qu’il a balancé comme ça. Ce n’est pas crédible. Sarko a fait campagne pendant 5 ans avec les moyens du ministère de l’intérieur, il avait pas besoin des sous de Khadafi smiley

          Sur le reste, Sarkozy en a fait une affaire personnelle, et il lui en voulait beaucoup de sa visite à Paris en 2007. C’est suffisant, je pense, pour expliquer qu’il se soit empressé de lui donner un coup de poignard dans le dos en 2011, en demandant un mandat à l’ONU et en outrepassant outrageusement celui-ci


        • damocles damocles 9 avril 10:40

          @Olivier Perriet
           ....« des racontars de KHADAFI ... »  
          ...bien sûr ... c’est pour cette raison qu’on a retrouvé le ministre de kHADAFI (qui affirmait avoir les preuves de la transaction ) noyé mystérieusement dans le Danube à Vienne


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 9 avril 15:24

          @damocles

          Mais dites moi, c’est Sarkozy qui l’a noyé lui même ou a-t-il envoyé des barbouzes du SAC ? smiley

          Il serait plus simple de se dire que Khadafi avait quelques bonnes raisons d’être mécontent de son ex pote qui le bombardait


        • damocles damocles 10 avril 11:54

          @Olivier Perriet

          Allez sur Wikipedia et lisez l’ histoire de Choukri Ghanem vous serez édifié ....


        • quijote 8 avril 14:13

          Il faut faire voter une loi qui imposera un référendum aux présidents de la République successifs chaque fois qu’ils veulent faire une guerre d’agression. Pas une guerre de défense de la France. Dans ce dernier cas, ils doivent avoir les mains libres pour réagir vite.

          Si le peuple français avait eu son mot à dire au moment où l’ordure bhl est allée voir le fumier Sarko pour en parler, eh ben ce salaud de Kadhafi serait encore là. Ouais, ouais, ce serait un grand malheur pour l’humanité. Et surtout pour le peuple libyen qui n’aurait pas été « libéré ». Mais au moins, le verrou qui empêchait tous ces connards d’Africains ( hé, slso, c’est pas raciste, « connard » ? ) de venir par paquets de cent mille nous « enrichir ».

          D’ailleurs le peuple libyen regrette de ne pas avoir pu remercier ses libérateurs Sarko et bhl. Qui, curieusement, ne sont pas pressés d’aller là-bas recueillir les lauriers de leur belle action « au nom des droits de l’homme ».


          • Clocel Clocel 8 avril 15:26

            @quijote

            Pour rappel, l’armée appartient au Ministère de la Défense, pas au Ministère de l’agression, pour le genre de job qu’effectuent nos militaires, il y a les mercenaires.

            Le fric du contribuable sert à payer les milices privées de Bolloré et consorts...


          • Esprit Critique 8 avril 16:44

            Depuis il y a eu la Syrie, avec un habillage différend mais dans le même but. La destruction d’un état d’une nation quelque peu structurées et solide, pour pouvoir y faire son marché y vendre ses armes faire passer des gazoducs Etc....

            ça ne va pas s’arrêter JoBidan a des vues sur l’Ukraine.

            Les USA ont prévu que pour lutter contre la Chine, la Russie et l’UE devaient être en conflit, affaiblis et soumis. Avec les cop.. qui dirigent l’UE et les pays européens c’est parti pour


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 8 avril 17:06

              @Esprit Critique

              Comme toujours pour certains amateurs de Rousseau, tous ces peuples orientaux et africains, ensembles libyens, syriens, rwandais, ou somaliens, sont trop bêtes pour avoir leurs propres intérêts, leurs propres antagonismes, et leurs propres querelles :

              s’ils se déchirent, c’est qu’ils obéissent à Sarkozy, à Obama, ou à je ne sais qui « d’Occidental ». S’ils se battent, c’est parce qu’on leur a dit de le faire. Ils sont tellements innocents, à l’état naturel. Des bons sauvages du XXIe siècle.

              On pourrait penser que l’instruction et l’éducation aurait éradiqué depuis longtemps de telles « analyses » de bibliothèque rose, habillées de bons sentiments anti colonialistes par dessus le marché  smiley


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 8 avril 16:44

              Oui, bon, les opportunistes et les faux culs sont de sortie.

              Si vous voulez vous flageller, vous pouvez proposer à Anne Hidalgoi de rebaptiser l’avenue des Champs Elysées, « Avenue Mouamar Khadafi » ? Personnellement, je ne pleurerai pas le personnage, qui est mort comme il a vécu.

              Sinon, il y a quand même une différence avec la guerre en Irak en 2003, de simples détails :

              la guerre civile a commencé avant l’intervention de Sarkozy, qui n’était d’ailleurs pas le seul à intervenir.


              • quijote 8 avril 17:38

                @Olivier Perriet

                Oui, bon, les opportunistes et les faux culs sont de sortie.

                Si vous voulez vous flageller, vous pouvez proposer à Anne Hidalgoi de rebaptiser l’avenue des Champs Elysées, « Avenue Mouamar Khadafi » ? Personnellement, je ne pleurerai pas le personnage, qui est mort comme il a vécu.

                Bien dit, ami colonialiste. Je trouve ça super d’assumer que tu représentes le Bien sur terre. On en a quelques uns, des comme ça. Parce que, bon, on va quand même pas se faire chier...

                Au nom du Bien, ami colonialiste et gendarme du monde, il faut maintenant aller péter la gueule de Poutine et du Chinois. C’est bien des enculés, hein ? Alors faut y aller...

                Passe devant, on te regarde. Bah... Où qu’il est, le gendarme du monde ? A pus.


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 8 avril 22:39

                @Don Qui rote

                Certes certes mon brave, mais qu’avez vous dit ? Se prosterner devant le plus fort, c’est justement la philosophie poutinienne, qui est vantée sous le nom de réalisme à longueur de journée. 
                Du moins Poutine n’est il pas encore assez bête pour retenir en otage des infirmières bulgares. 

                Mais vous vous pouvez passer devant pour demander au Conseil de Paris de rebaptiser une rue du nom de votre héros, que vous adorez tellement depuis qu’il n’est plus de ce monde, comme tous les hypocrites, cela va sans dire smiley


              • damocles damocles 9 avril 10:47

                @Olivier Perriet

                « AVENUE BHL-SARKOZY  » ça sonne beaucoup mieux pour les Champs-Elysées ,surtout qu’il y a le Fouquet’s...


              • quijote 9 avril 14:26

                @Olivier Perriet

                Salut ami colonialiste et qui l’assume,

                Hypocrite ? Hi hi hi... Tu sais que tu es un grand psychologue, toi ? Colonialiste et psychologue. Et acnéique peut-être ? Les idéalistes le sont généralement. Tu veux le nom d’une crème ? Demande à slso.

                Pas besoin d’une rue au nom de Kadhafi en France. En France, ce qu’il nous faut, c’est des rues au nom d’Olivier Perriet. Et peut-être quelques statues... Olivier Perriet, le représentant du Bien sur terre qui sait que quand l’armée française va faire la guerre, c’est pas lui qui va mourir... Alors il est pour. Un vrai dur ! L’intégrité faite homme !

                Le Bien, le Bien, le Bien !


              • troletbuse troletbuse 9 avril 14:54

                @Olivier Perriet
                Tu as vu ; Poutine est éligible encore 15 ans soir 2036. Au moins ca te fera un sujet de conversation.
                Alors heureux ? smiley)


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 9 avril 15:17

                @troletbuse

                je ne sais pas : on dirait qu’il envisage de finir fossilisé au pouvoir, à la façon Brejnev. On a le même profil avec Erdogan.

                Et ce qui est inquiétant, c’est que celui qui lui succédera devra faire dans la surenchère poutinienne : ça sera forcément pire, le pauvre Dimitri Medvedev qui se fait encore allumer comme étant « trop lâche » (justement par rapport à la libye) par une armée de blaireaux en sait quelque chose.


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 9 avril 15:21

                @qui rote

                Je pensais que quand on avait été à l’école on savait que être colonialiste c’était considérer les peuples africains et moyen orientaux comme des grands gamins innocents incapables de se faire la guerre  smiley

                Quand on dit que le niveau baisse, c’est pas une vue de l’esprit smiley


              • quijote 9 avril 16:53

                @Olivier Perriet

                Le bon sauvage ? Tu confonds avec Rousseau. C’est pas grave, personne t’en veut. C’est déjà pas si mal de connaître Rousseau en 3ème.

                « Quand on dit que le niveau baisse, c’est pas une vue de l’esprit »

                En effet.

                Tu devrais pas mettre de « smiley » : tu reconnais sans le vouloir que tu es jeune et con. T’es au PS, non ? Tu pourrais.


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 10 avril 15:00

                @quijote

                et t’es où ?
                Nulle part ?
                 smiley


              • Umpokito 9 avril 09:14

                Encore personne n’a été visé ou inculpé pour l’assassinat de Mouammar Kadhafi !


                • quijote 9 avril 14:30

                  @Umpokito

                  Comment tu veux viser ou inculper le Bien ? Avec un B majuscule... T’es nazi, ou quoi ?


                • damocles damocles 9 avril 10:31

                  Si KADHAFI avait acheté des Rafales (lors de son sejour à Paris) ou n’importe quel autre materiel militaire français, et n’avait pas décidé de remplacer le FRANC CFA par un projet panafricain de DINAR-OR ,peut-être la LIBYE n’aurait-t-elle pas reçu des milliers de tonnes de bombes qui ont fait ,selon les estimations ,entre 80 000 et 150 000 victimes civiles , et annéanti les infrastrures civiles ,crimes de guerre qui ne seront jamais jugés !


                  • quijote 9 avril 14:49

                    @damocles

                    entre 80 000 et 150 000 victimes civiles , et annéanti les infrastrures civiles ,crimes de guerre qui ne seront jamais jugés !

                    Ouais, ouais, ouais... y a eu quelques morts, d’accord... Mais pas Olivier Perriet, on est d’accord ? Il est pas mort, Olivier Perriet, quand l’armée française a attaqué la Libye ? Bon. Ça va. Kadhafi, lui, il est mort. Et c’est ce qui compte ! Parce que c’était un dictateur, Kadhafi. Il était méchant.

                    Alors qu’est-ce que c’est que tes 80 000 victimes civiles ? Tu mets ça dans la balance en face d’un Kadhafi mort et tu rends aussitôt compte, comme Olivier Perriet ( qu’est pas mort pendant cette guerre ), que ça valait le coup.


                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 9 avril 15:30

                    @quijote

                    Mais il faut savoir être réaliste, comme Vladimir : je ne vois vraiment pas ce qui vous gêne là dedans smiley

                    Et en 2011, mon cher, vous en pensiez quoi, honnêtement ? Rien je suppose. Les résistants de la 25e heure, c’est assez fatiguant. Vous vous réveillez 10 ans après ? C’est bien... Je ne sais pas, demains, vous allez vous indigner pour Hiroshima ?

                    Quand l’Azerbaîdjan attaque l’Arménie, ou quand Erdogan bombarde les kurdes, il y a des morts aussi mon bon ami. Et comme c’est pas les Zoccidentaux qui le font, c’est moins gênant smiley


                  • quijote 9 avril 17:43

                    @Olivier Perriet

                    D’accord... Ton portrait s’affine, ami colonialiste tendance gendarme du monde. Tu t’adores. Tu t’admires. T’es ébloui par ton reflet. Le smiley rayonnant, c’est l’image que tu te fais de toi. Parce quand tu écris, tu peux plus te regarder dans la glace, alors tu te regardes dans le smiley rayonnant qui en tient lieu. Ce qui fait que ton acné, tu la vois pas. T’es protégé par ton narcissisme. D’accord. Pas mal. Jeune et con, mais narcissique. Tu lis Libé ?

                    Et en 2011, mon cher, vous en pensiez quoi, honnêtement ? Rien je suppose. Les résistants de la 25e heure, c’est assez fatiguant.

                    T’es pas bon mais t’es sûr de toi : tu prends de la coke ? Tu lis Le Monde ?

                    Vous vous réveillez 10 ans après ? C’est bien... Je ne sais pas, demains, vous allez vous indigner pour Hiroshima ?

                    Ah ouais... C’est pas que t’es pas bon... C’est que t’es carrément mauvais. Comme tes autres copains acnéiques, Caliméro et Laissez les seaux. Le bon côté, c’est que tu t’en rends pas compte. Narcissisme ou coke ? Les deux ? Si c’est la coke, fais gaffe qu’on te fourgue pas de la merde. Pour le narcissisme, y a rien à faire.


                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 10 avril 15:00

                    @quijote

                    pas mal de mettre des questions en gras pour mieux ne pas y répondre, pas mal

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrice Bravo

Patrice Bravo
Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité