• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’arme nucléaire donnée par Dieu aux humains qui a permis à la Russie (...)

L’arme nucléaire donnée par Dieu aux humains qui a permis à la Russie d’envahir l’Ukraine mettra fin à la guerre et imposera la paix

 On peut se poser la question comment la Russie a mené son « opération militaire spéciale » en Ukraine alors que l’Ukraine avait tout le soutien de l’Occident et surtout a été armée par l’Occident depuis l’annexion de la Crimée par la Russie, en 2014. L’annexion de la Crimée a été opérée à la suite de la révolution de Maïdan en Ukraine qui a conduit à la destitution du président Viktor Ianoukovitch et son exil en Russie. Et la guerre a commencé dans la région du Donbass depuis cette date jusqu’au 24 février 2022 avec l’invasion de l’Ukraine par la Russie. 

Pour appeler « opération militaire spéciale » par la Russie, le choix du nom a tout son sens. En effet, l’opération de guerre est effectivement spéciale, elle repose essentiellement sur la terreur qu’inspirerait l’emploi d’armes nucléaires par la Russie si elle venait à les utiliser. Sans les armes nucléaires, la Russie n’aurait jamais mené une telle opération qui aurait été certainement suicidaire.

Comme en 1939, si la Russie avait envahi l’Ukraine, et n’avait pas d’armes nucléaires pour tenir en respect les armées occidentales, ce sont toutes ces armées dont les principales (États-Unis, Royaume-Uni, France, Allemagne, Japon, Australie, Canada) et bien sûr celles de l’Europe du Nord, d’Europe centrale et de l’Est qui viendraient à entrer en force en Ukraine et repousseraient la Russie voire même occuper la Russie. Ce qui nous fait dire que la Russie n’aurait jamais envahi l’Ukraine, ce serait au-dessus de ses forces. Mais, avec les armes nucléaires, oui, la Russie n’a pas hésité, elle est passée à l’action.

Comment alors comprendre l’action des armes nucléaires dans l’action d’hostilité, de guerre entre les hommes, ou tout court entre les humains ? Dès lors que l’œuvre de destruction qui se trouve dans l’arme nucléaire n’est pas l’œuvre des hommes, elle se trouve dans les propriétés de certains matériaux fissiles qui font partie de la Création, et donc de Dieu, on peut comprendre que Dieu a permis aux humains au moyen de la pensée qui appartient aussi à Dieu à découvrir cette force apocalyptique et de l’utiliser à bon escient puisqu’elle a été permise par Dieu.

Mais qu’est-ce qu’on entend par « utiliser à bon escient l’arme nucléaire » ? La « Dissuasion nucléaire », par exemple, est un usage à bon escient, puisque la pensée qu’inspirerait une « apocalypse nucléaire » est suffisante pour dissuader les humains du moins ceux qui détiennent ces armes nucléaires, i.e. les puissances nucléaires de faire la guerre. D’autant plus qu’une guerre nucléaire pourrait être l’affaire de quelques heures ou au maximum quelques jours par des frappes nucléaires continentales et intercontinentales, et c’est fini plus de villes, plus de puissances nucléaires, sinon le désert nucléaire appelé aussi l’« hiver nucléaire ».

En fait, ce qu’on peut dire est que Dieu a octroyé le moyen nucléaire pour un suicide collectif, un suicide intercontinental. Les êtres humains souvent ne savent pas que toute l’œuvre humaine relève en fait de Dieu qui Lui n’accorde que le libre-arbitre. Mais toute force dans la nature quelle qu’elle soit d’une brise de vent, du rayon solaire aux propriétés de la Terre et de la structure des êtres humains sont essentiellement œuvre de Dieu. Souvent la pensée humaine oublie de se le rappeler ou même en est ignorante ; parfois elle reste comme voulue dans l’ignorance.

Pour comprendre prenons la nucléarisation des Villes japonaises, Hiroshima et Nagasaki, le 6 et 9 août 1945. Comment le bombardement de ces villes s’est-il opéré ? A peine la première bombe atomique, appelé « Gadget », a été testée le 16 juillet 1945 dans le désert près de Alamogordo (Nouveau-Mexique), aux États-Unis que moins de 20 jours, la première bombe atomique à l’uranium, appelée « Trinity », fut larguée sur Hiroshima. La ville a pratiquement été rasée. Après trois jours, le 9 août 1945, c’est le tour de Nagasaki d’être frappée par une bombe au plutonium, appelée « Fat man ». Drôle de nom pour des bombes apocalyptiques ?

Pourquoi en 25 jours, le destin de l’humanité a été changé par trois bombes atomiques ? Pourquoi le Japon a été frappé par deux bombes atomiques ? Pourquoi ce sont les États-Unis qui ont été les maîtres de l’œuvre dans la réalisation de ces bombes, et il faut le dire dans sa phase finale ? Alors que la découverte de la bombe a commencé avec les savants Avogadro, Dalton, Lavoisier, Proust dans les années 1700 et d’autres savants plusieurs siècles avant juillet-août 1945.

Il est évident que la découverte de la bombe atomique est survenue selon un processus historique précis. Elle devait survenir et mettre fin à la guerre entre les États-Unis et le Japon. Sans cette bombe atomique et compte tenu de l’éloignement, la guerre nippo-américaine aurait continué indéfiniment. Le peuple japonais n’aurait jamais capitulé et la guerre se serait transformée en guérilla jusqu’à épuisement des forces US.

L’avènement de l’arme atomique devait être une arme radicale de dissuasion pour les grandes puissances après deux Guerres mondiales. Elle a mis le holà aux guerres mondiales, i.e. elle a interdit les guerres mondiales et montré à Hiroshima et Nagasaki ce qui en coûterait au genre humain en un temps infinitésimal.

Enfin, un dernier point, ce ne sont pas les États-Unis ni l’espèce humaine qui a conçu la bombe absolue, mais Dieu qui a éclairé les humains dans leurs pensées en leur communiquant le processus réactif nucléaire dans certains fissiles matériaux terrestres et la science et technique pour arriver à l’arme nucléaire. Donc aussi bien les deux Guerres mondiales comme l’avènement de l’arme atomique en 1945 avec effets réels sur des objectifs humains entrent dans la marche absolue de l’humanité.

De plus, l’arme absolue est montée d’un cran, devenant mille fois plus puissante avec la découverte de l’arme thermonucléaire (à hydrogène H), et a dépassé la fission nucléaire, qui se compte désormais en mégatonnes de TNT (trinitrotoluène) et non en kilotonnes comme la précédente, elle est donc devenue pu radicale que radicale.

De la même façon cette découverte dès le départ n’est pas restée pour les seuls États-Unis, elle a été distribuée aux autres puissances avant même que l’arme soit devenue thermonucléaire. En 1949, l’URSS qui a fait son premier essai nucléaire s’est placée à parité avec les États-Unis. Entre 1952 et 1953, ces deux puissances sont arrivés pratiquement en même temps à parité sur le plan des armes thermonucléaires (1er novembre 1952 pour les États-Unis, et 12 août 1953). Ensuite vient la Chine en 1967, la France en 1968… C’est dire que l’ordre de l’humanité est bien agencé par Celui qui l’a créé et qu’Il suit pas à pas cette humanité qui ne cesse d’être frondeuse, belliqueuse. Mais il demeure qu’Il l’a assagi par ce mystère qu’est la bombe qui ne s’emploie encore que sur Son Ordre. Impossible aux humains bien qu’ils soient concepteurs éclairés de cette arme nucléaire d’en faire appel.

Il ne faut pas croire parce que Dieu a octroyé le libre-arbitre aux humains que ces humains peuvent faire ce qu’ils voudront. En réalité, tant dans les questions les plus petites que les questions les plus grandes, Dieu laisse faire mais oriente toujours et « corrige » en permanence les « erreurs ». Le Bien et le Mal est consacré dans la Création de l’univers et donc l’être humain est confronté à ce monde dual qui entre dans la nature humaine. Qu’il soit frondeur, belliqueux ou épris de paix, c’est ainsi qu’il peut voguer entre les deux extrêmes. Mais ces extrêmes sont aussi régis par Dieu et bien qu’il laisse l’humain libre, l’humain n’est libre que parce que c’est consenti par Dieu pour que l’humain se sente libre, se sente maître de son destin. Mais, dans l’absolu, il ne l’est pas si ce n’est sa conscience sur laquelle il ne sait rien qui lui dicte ce dont il a besoin pour exister. Et cela se situe dans son « esprit » humain.

Comme aujourd’hui, on le constate dans la guerre en Ukraine. Les humains font la guerre et croient chacun dans son camp qu’ils sont dans leur droit d’envahir ou dans leur droit de repousser celui qui veut l’envahir. Si la Russie a opté pour envahir l’Ukraine, et lancé son « opération militaire spéciale », c’est aussi parce qu’il y a des causes. L’OTAN, le pacte Atlantique, a voulu s’étendre jusqu’aux frontières de la Russie, et s’est étendu à la plupart des pays de l’ex-aire de l’URSS devenue la Fédération de Russie.

De même, le peuple ukrainien globalement a opté pour l’Occident, ce qui est dans son droit de peuple libre. Mais, dans la géopolitique mondiale, il n’y a pas que le droit d’un peuple libre ou de peuples libres ; bien qu’il y ait des droits de peuples libres, il existe aussi des contingences dans le choix des peuples libres. En effet, un peuple libre peut lutter pour son choix vers le régime qui l’attire mais il faut encore qu’il sache que ce choix n’affecte pas l’autre peuple libre qui lui aussi a fait son choix. Le peuple russe comme le peuple ukrainien est un peuple libre et peu importe le régime politique qui l’administre ; c’est le choix de tout peuple libre.

Un occidental peut dire, par exemple, que le régime russe n’est pas démocratique et déduire que le peuple russe n’est pas libre, et réciproquement, le russe peut dire que le régime occidental est certes démocratique mais capitaliste et qu’à travers le capital, il exploite les masses travailleuses. Et qu’au fond, la démocratie n’est qu’une façade et c’est le capital qui régit la société ; et donc pas de véritable liberté ; le pauvre restant toujours pauvre et le riche restant toujours plus riche.

Et c’est précisément dans cette dissonance entre peuples libres et non-libres selon comment chaque camp voit l’autre camp que s’est opéré ce conflit russo-ukrainien devenue guerre d’invasion. Puis est survenue l’opposition entre deux camps prenant alors les autres régions du globe. On a le pôle de l’Ouest uni avec certains pôles du reste du monde qui soutiennent où bien sûr n’est pas étranger l’intérêt et le pôle de la Russie et donc de l’Est auquel se joigne principalement la Chine tout en menant une politique de prudence et les autres pôles en Asie, en Afrique et en Amérique du Sud tiraillés entre les deux camps.

On comprend qu’en fait il y a un processus historique naturel qui régit la marche de l’humanité. Dans le sens que chaque camp est devenu ce qu’il est par les forces, par les guerres même qui ont façonné son histoire. Qu’aujourd’hui, la Russie envahisse l’Ukraine est une donnée qui entre dans la marche de l’histoire de l’humanité. L’invasion de l’Ukraine a été un concours de circonstances qui ont fait qu’elle le soit. Ne prenant que l’arme nucléaire découverte en 1945, le dédale d’événements qui a suivi montre que l’invasion de l’Ukraine en 2022 était potentielle dans le sens qu’elle devait survenir, et « elle est survenue ».

Dire que c’est le président Vladimir Poutine qui a déclenché l’invasion de l’Ukraine, c’est méconnaître les forces de l’histoire. V. Poutine n’est qu’un homme, il ne peut déclencher l’invasion de l’Ukraine que si tous les éléments du puzzle historique sont déjà en place et n’attendent que leur réalisation. Ne serait-ce que l’arme nucléaire, si elle était absente et n’avait pas existé, il n’y aurait pas eu d’invasion ; de même si l’OTAN ne s’est pas intéressé à l’Ukraine, un pays de l’Est sans impact géostratégique, et l’Organisation repliée sur elle-même pour une défense collective réelle des pays de l’Ouest, il n’y aurait eu ni opération militaire spéciale, ni révolution Maïdan, ni Donbass. Une Ukraine unifiée tout simplement.

Et si l’invasion a eu lieu, c’est aussi qu’elle est inscrite dans l’Ordre de la Création, qu’elle a valeur dans la marche du monde. Et si le Président Vladimir Poutine, le ministre des affaires étrangères Sergueï Lavrov ou le président biélorusse Alexandre Loukachenko parlent de Troisième Guerre mondiale, ça n’entre que dans la guerre psychologique entre les grandes puissances.

Il ne peut y avoir de Troisième Guerre mondiale pour l’humanité. Pourquoi ? Pour la simple raison que si Dieu a permis à l’humain de découvrir la puissance de la fission et la fusion thermonucléaire, ce n’est pas pour le détruire mais pour le dissuader d’aller au-delà de ce qui lui est permis ; si Dieu avait voulu détruire l’humanité, Il n’aurait qu’à provoquer une collision de la Terre avec une autre planète et l’espèce humaine aurait péri comme le furent les dinosaures ; si Dieu avait voulu mettre fin à l’humanité, il n’aurait qu’à rapprocher la Terre au soleil et la température s’élevant à 60-70°, et plus de vie sur terre. Donc Dieu a permis de découvrir l’atome pour paradoxalement le protéger de la guerre. Et plus de 75 ans sans guerre entre les grandes puissances.

Donc l’invasion de l’Ukraine par la Russie a un grand sens historique. Au-delà de la résistance du peuple ukrainien, du soutien multiforme en armements, finances et autres de l’Occident à l’Ukraine et de la poussée russe qu’elle dure, qu’elle s’épuise à la longue, comme la guerre d’invasion s’est entièrement reposée sur les armes nucléaires que détient la Russie au plan mondial, elle a par cette passe historique imposé une réponse prudente de l’Occident. Aider l’Ukraine oui, mais éviter un suicide planétaire a fortiori pour un seul pays l’Ukraine serait un impératif pour les États-Unis ; même si l’Europe était elle-même menacée de guerre nucléaire, les grandes puissances resteront toujours sur leurs gardes pour ne pas transporter une guerre nucléaire sur leurs sols.

Ceci étant, si l’Occident ne change pas sa politique comme il l’a toujours menée lorsque, au nom de la démocratie, il a causé tant de malheurs au Vietnam, en Corée, en Irak, en Afghanistan, la liste est longue, et vis-à-vis de la marche absolue de l’humanité, ces guerres ont été « permises » parce qu’elles entrent aussi dans la destinée humaine, et seul Dieu en est le garant, la guerre en Ukraine constitue cependant un tournant pour l’Occident et pour l’histoire de l’humanité. Donc ce qui va advenir demain dépend certes de la Russie mais surtout de l’Occident.

Une marche précise dans le tracé des événements d’ordre mondiaux est enclenchée et relève en fait de l’orientation du Créateur. Comme l’invasion a commencé par la « protection nucléaire » qu’a la Russie dans son statut de puissance nucléaire mondiale, si la raison entre humains ne l’emporte pas et probablement ne va pas l’emporter tant il y a une grave dissonance entre les pays d’Occident et les puissances adverses, il est très probable que c’est le nucléaire qui fera entendre la raison aux puissances, et donc aux humains. Et non dans la crainte qu’il provoquera une Troisième guerre mondiale.

Le nucléaire mettra chaque puissance face à ses responsabilités vis-à-vis de l’humanité mais aussi de Dieu. Et ce qu’il adviendra ressortira de la marche logique de l’histoire, comme toutes les guerres passées et les progrès du monde. Telle est la nature humaine ; sans les frictions interhumaines il n’y a pas de progrès humain ni de paix entre les peuples.
 

Medjdoub Hamed
Auteur et chercheur spécialisé en Economie mondiale,
Relations internationales et Prospective


Moyenne des avis sur cet article :  1.39/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

59 réactions à cet article    


  • L’heure du DIN (jugement divin) est arrivée...



    • Toutes les guerres ou catastrophes furent précédées d’une décadence des moeurs. depuis l’aube de l’histoire. Actuellement il y a une expo de peinture sur les « années folles » dans la République de Weimar à Berlin. Cette époque est parfaitement représentée dans le film : CABARET. Poutine n’a pas tort quand il dit que l’Occident est pervers. C’est effectivement le cas. C’est bien la preuve qu’un Dieu existe. Ce qui est mal périclite. Comme la fausse monnaie que sont les Bitcoin....


      • hans-de-lunéville 24 mai 15:59

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.
        Cabaret oui et Salon Kitty


      • @hans-de-lunéville Rajoutons les damnés de Visconti.... 


      • Il est évident que pour arriver à un monde harmonieux , le passage d’une grande lessive est nécessaire. C’est à la fois affreux mais c’est aussi un espoir. Pour les justes...


        • Nous sommes un année 22 après le millénaire. Et en hébreux cela signifie le TAV. ou la Vérité. Tout est clairement expliqué sur ce Site : http://soleildelumiere.canalblog.com/archives/2013/03/01/26542075.html


          • slave1802 slave1802 25 mai 18:23

            @Mélusine ou la Robe de Saphir.

            Z’avez mal compris le message de Tel Aviv, il parlait de TVA et non de TAV...

            Dieu soit loué !
            (Blague ashkénaze)


          • Aucune pitié pour les pervers narcissique (IAGO, l’envieux dans Othello). Ils veulent vous détruire. Il n’est que normal de se défendre. Dieu nous a donné la vie et notre devoir est de la protéger...


            • Annick de Souzenelle explique parfaitement qu’avant un nouveau monde, nous passerons par une grande TRIBULATION


              • Gégène Gégène 24 mai 16:29

                Les deux bombes sur le Japon ont explosé trois mois après la capitulation allemande.

                Mais trois mois après cette capitulation, comme convenu auparavant, les russes entraient en guerre contre la Japon.

                Les historiens un peu sérieux admettent aujourd’hui que la capitulation des japonais est consécutive à la seconde occurrence, et que les deux bombes n’étaient là que pour mettre en garde Staline . . .


                • Rincevent Rincevent 24 mai 18:58

                  @Gégène

                  C’est bien Staline qui était ‘’visé’’ effectivement. Mais il y avait aussi une crainte des militaires US, En cas de débarquement classique, comme en Normandie, les civils japonais étaient appelés par les ultras à descendre sur les plages pour s’y opposer (femmes comprises) et avec des lances s’il n’y avait plus assez de fusils…. Ça aurait été une boucherie. Seul un ordre d’arrêter les combats venant de l’empereur pouvait stopper tout avant ça. Il ne s’y décidera qu’après la deuxième bombe sur Nagasaki.

                  Et aussi les deux bombes étaient de technologies différentes : une à l’uranium, l’autre au plutonium. Une bonne occasion de tester tout ça en conditions réelles plutôt que dans le désert californien ! Deux boucheries quand même : Hiroshima 140 000 morts et Nagasaki 70 000, mais côté américain 0 morts. Quant à l’opinion publique US, pas de problèmes : Pearl Harbor était encore dans tous les esprits.


                • sylvain sylvain 24 mai 17:07

                  ouf, on a Grand Destin et dieu s’occupe de nous . Ca fait plaisir en ces temps troublés . Je suppose qu’on peut se lacher alors, fournissons des armes nucléaires a l’ukraine et faisons flipper les russes, qui ne sont peut être pas au courant !


                  • André 24 mai 17:43

                    @ Hamed

                    Au lieu d’écrire des articles sur AgoraVOX, vous devriez apprendre en lisant beaucoup ! De cette façon, vous pourriez élargir votre culture générale... et vous ne pouvais pas vous ridiculiser.


                    • Seth 24 mai 19:47

                      @André

                      Perso je trouve cela plutôt distrayant. On en a bien besoin en ce moment. smiley


                    • V_Parlier V_Parlier 29 mai 13:54

                      @Seth
                      La réflexion métaphysique peut présenter un intérêt, mais le passage sur « le peuple ukrainien libre de son choix » n’est que ressucé de la narrative occidentale (avec l’impasse habituelle sur la persécution des rebelles anti-maidan du Donbass). Bref, suivisme avec un emballage différent.


                    • amiaplacidus amiaplacidus 24 mai 18:43

                      Je peux me tromper, mais je prévois à moyenne échéance un éclatement de l’Ukraine, on en reviendrait plus ou moins à l’histoire d’avant 1914 :

                      L’est et le sud à la Russie.

                      La partie nord-ouest rejoindrait la Pologne, ce n’est pas pour rien que la Pologne fournit une importante assistance en matériel militaire.

                      La partie au sud-ouest du Dnister rejoindrait la Roumanie (dans ce cas, quid de la Moldavie ?)

                      La partie centrale resterait l’Ukraine, avec Kiev comme capitale.

                      Pour mémoire, la Crimée est russe depuis 1792, auparavant, elle était turque (les Tatars sont descendant des Turcs de l’époque, ils sont en quasi totalité musulmans). À la fin de la guerre russo-turque, en 1792, elle est cédée par la Turquie à la Russie. Ce n’est qu’en 1954, dans le cadre de l’URSS, que la Crimée a été rattachée administrativement à l’Ukraine.


                      • @amiaplacidus en 1914, nous étions un milliard d’habitants sur terre. On ne peut comparer....


                      • V_Parlier V_Parlier 29 mai 13:56

                        @amiaplacidus
                        Et rappelons aussi que les turcs avaient, quant à eux, pris la Crimée aux grecs (et pas du tout dans la tendresse).


                      • Pie 3,14 24 mai 18:46

                        L’explication par le divin permet de tout justifier. C’est simple et reposant.

                        Désolé de devoir vous l’apprendre mais Dieu vient de me signaler que votre article est ridicule.

                        J’espère qu’il ne vous en tiendra pas rigueur.


                        • amiaplacidus amiaplacidus 24 mai 19:17

                          @Pie 3,14
                          C’est simple et reposant, mais totalement illogique.

                          Admettons une déité omnisciente et omnipotente.
                          Cette déité sait donc, de toute éternité, qui ira au paradis et qui ira en enfer et elle ne peut se tromper, si elle ne le sait pas, alors elle n’est pas omnisciente et encore moins omnipotente.
                          Donc, les élus sont prédestinés, alors, inutile de faire des simagrées sur terre : soit on fait partie des élus, soit on fait partie des réprouvés, quoique l’on fasse ou l’on ne fasse pas n’y changera rien.
                          Parce qui si l’on pouvait passer du statut d’élu à celui de réprouvé, ou l’inverse, cela voudrait dire, de nouveau, que la déité n’est pas omnisciente.

                          Au surplus, que dire d’une déité, prétendant aimer ses créatures, et qui les mène de turpitudes en turpitudes.
                          Je dirais simplement que cette déité est d’un rare sadisme.


                        • Pie 3,14 24 mai 19:26

                          @amiaplacidus
                          Vous évoquez la prédestination chère à Calvin mais d’autres comme les catholiques croient au libre arbitre qui permet d’accéder au Paradis par les choix effectués durant la vie terrestre. Comme quoi le divin est une auberge espagnole.
                          Cela dit je trouve qu’un dieu qui apporte l’arme nucléaire aux hommes est assez joueur.


                        • il faudrait il faudrait 24 mai 22:21

                          @amiaplacidus
                          «  qui ira au paradis et qui ira en enfer » : à condition d’admettre que ce Dieu a effectivement prévu paradis et enfer ; ces deux inventions pourraient aussi être des produits de l’esprit humain, qui prétendrait lui-même définir qui est bon pour aller au paradis, et qui est mauvais, pour être jeté en enfer. 


                        • @amiaplacidus Pas du tout. Lire le livre d’Hénoch. La réalité c’est que l’homme qui est responsable de l’état désastreux de la planète. Il n’y a pas de futur. 9 milliards d’habitants, c’est intenable. Pour la bio-diversité garantie de notre survie. Il est démontré que les pandémie sont causée par la perte de bio-diversité. Des millions de réfugiés climatiques (surtout venant des pays du sud qui sont surpeuplés. La famine guette toutes ces personnes. Le niveau intellectuels des jeunes baissant drastiquement. Les pervers sont aux manettes (les fausses élites). Bref : de toutes façons : NO FUTUR. Aucune mesure excepté la stérilisation des pays du sud (les fameux Brics) ne seront capable d’arrêter le changement climatiques (on se rapproche des 2 dégrés au dessus desquels la vie sur terre est impossible)... Et donc, si rien ne se passe, nous sommes de toutes façons condamnés.... Dans le livre d’Hénoch il est dit clairement que les personnes qui font des enfants sans avoir les moyens de les éduquer sont dans le pécher.... Dieu sadique. Non, l’homme est stupide...


                        • yakafokon 25 mai 08:44

                          @il faudrait
                          Dieu a créé l’homme, paraît-il !
                          Mais alors, qui a créé Dieu ?
                          Euh...il me semble que c’est l’homme, aux dernières nouvelles !
                          En gros, ça tourne en boucle depuis la nuit des temps, et personne ne s’en est aperçu !


                        • slave1802 slave1802 25 mai 18:27

                          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                          D’ailleurs il y est clairement marqué page 12563, sourate365, verset15698 que c’est l’homme qui a crée dieu à son image.


                        • Rinbeau Rinbeau 24 mai 19:26

                          Il n’y a plus d’affrontements direct entre grandes puissances depuis 1945 !

                          La bombe atomique a refroidi Rothschild.. Pppppffffffff !


                          • Pie 3,14 24 mai 19:29

                            @Rinbeau
                            Ce qui est bien avec vous c’est que même en deux lignes vous arrivez à placer Rothschild. Et sans faire de faute sur le nom en plus !


                          • Rinbeau Rinbeau 24 mai 19:35

                            @Pie 3,14

                            c’est bien parce qu’entre deux périodes de paix relative, Rothschild arrivait toujours à nous placer une guerre.. Avant les armes nucléaires !
                            merde je crois que j’ai redit Rothschild ! C’est pas interdit au moins ?


                          • Claude Simon Claude Simon 24 mai 20:54

                            Le hic, c’est que l’arme nucléaire est inutilisable, c’est un non-sens, sauf à se faire mousser et à émoustiller.

                            Déjà, quand le champ de bataille n’est plus qu’un marché pour ferrailleurs (et autres déconvenues)...


                            • Rinbeau Rinbeau 24 mai 21:08

                              @Claude Simon

                              On pourrait croire que tout ça est une question de grosse quéquette ! Et là avec une queue de pie à 3,14, vous n’avez aucune chance.
                              Non tout ça est une question de cigares ! Rothschild ne supporte pas que les cigares de Poutine soient plus gros que les siens !
                               smiley 


                            • Rinbeau Rinbeau 24 mai 21:13

                              @Rinbeau

                              Erreur de destinataire, je répondais à pie 3,14 !


                            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 24 mai 21:18

                              @Rinbeau
                              Humidifiés dans la chatte de Monica c’est mieux , selon Bill .


                            • Rinbeau Rinbeau 24 mai 21:34

                              @Aita Pea Pea

                              Non ! c’est obsolète tout ça !


                            • yakafokon 25 mai 08:29

                              La Russie est en train de foutre une branlée monumentale aux nazis ukrainiens, américains, ainsi qu’à ceux de l’Union Européenne !

                              Et tout ça, sans utiliser un armement nucléaire ( Hiroshima, Nagasaki ) ni des tapis de bombes ( Allemagne, Corée du Nord, Vietnam, Irak, Libye, Afghanistan ).

                              Bref, si la Russie s’était comportée comme les Etats-Unis, il y a belle lurette que l’Ukraine de l’Ouest, avec ses jolis mausolées de Stepan Bandera, n’existerait plus !

                              Le seul reproche que l’on puisse faire à Vladimir Poutine, c’est d’avoir attendu trop longtemps avant d’intervenir, pour éliminer le cancer ( Victoria Nuland ) et ses métastases ( les milices nazies ukrainiennes qui trônaient à la Rada de Kiev, après le putsch du Maïdan ) !

                              Contrairement aux américains, qui ne sont que des animaux dépourvus de tout sens moral, d’humanité, et surtout de cervelle ( ce qui explique qu’ils perdent toutes leurs guerres...chez les autres ), les russes qui connaissent le prix de la guerre pour l’avoir subie chez-eux, ne s’engagent jamais dans un conflit sans avoir mûrement réfléchi aux conséquences qu’il peut entrainer !

                              Et surtout, le potentiel nucléaire de la Russie est très largement supérieur à celui des Etats-Unis, que ce soit en nombre d’ogives, en puissance de celles-ci, ou en moyens de « livraisons à domicile » par missiles hypersoniques !

                              Si vous ne me croyez pas, prenez la peine de vérifier, ce ne sont pas les sources qui manquent sur la toile !

                              Que vous le vouliez ou non, le tiers à l’Est de l’Ukraine deviendra pro-russe voire russe, l’Ouest de l’Ukraine ( la Galicie ) sera bouffé par la Pologne ( à qui ce territoire appartenait, et qui n’a pas digéré le massacre de 80.000 juifs polonais par les nazis ukrainiens durant la seconde guerre mondiale ).

                              Quand au centre de l’Ukraine ( peuplé de 25 % de russophones ), privé d’accès à la Mer Noire, il ne lui restera qu’une solution : celle de rejoindre le Donbass !

                              Et tout-ça, sans bombe atomique !

                              Si en 1991, les Etats-Unis avaient respecté leur engagement de ne pas étendre l’O.T.A.N. vers l’Est ( engagement verbal, mais pris devant de nombreux témoins dont Roland Dumas, notre Ministre des affaires étrangères de l’époque ), on n’en serait pas là !

                              Mais même s’ils signent des traités, ils ne les respectent pas ( cf. Donald Trump qui déchire ostensiblement l’accord conclu difficilement avec l’Iran, et la Communauté Internationale ).

                              Geronimo, ce grand chef apache, disait déjà « homme blanc à la langue fourchue » !


                              • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 25 mai 08:39

                                @yakafokon
                                 
                                 ’’Geronimo, ce grand chef apache, disait déjà « homme blanc à la langue fourchue » !’’
                                 
                                Il parlait des rejetons de la perfide Albion.


                              • yakafokon 25 mai 08:55

                                @Francis, agnotologue
                                C’est vrai que la racaille américaine est issue de la lie de la société britannique qui a embarqué sur le May Flower, suivi d’autres bâtiments de sa très gracieuse Majesté, dans lesquels on a entassé les voleurs, les assassins, les prostituées, les escrocs, dont voulait se débarrasser la Grande-Bretagne !
                                En débarquant sur le continent américain, la racaille britannique s’est transformée en racaille américaine, au fil des ans, mais la « langue fourchue » est restée la même !


                              • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 25 mai 09:06

                                @yakafokon
                                 
                                Oui, et les perfides en costards à l’époque du May Flower sont demeurés à Londres. Leurs rejetons n’ont émigré que plus tard.
                                 


                              • zygzornifle zygzornifle 25 mai 08:50

                                Dieu ne nous donne que la vie, pour le reste c’est a nous de nous débrouiller et nous sommes responsables de nos conneries et nous en payons le prix fort ..... 


                                • Jean Keim Jean Keim 25 mai 09:10

                                  @zygzornifle

                                  La vie et ... l’intelligence et la conscience.


                                • @Jean Keim Dieu se retire le 7ème jour (Shabbat-samedi) et laisse à l’homme son Libre arbitre. Mais il ne se retire pas tout à fait et intervient comme à Babylone quand l’homme est dans l’Hubris (l’excès)....


                                • @Jean Keim oui, mais peu en font usage. Le plus grand pécher de l’homme est l’ignorance. Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’Univers (inscrit sur le fronton de Delphes). 


                                • Jean Keim Jean Keim 25 mai 12:21

                                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                  Vous allez trop vite aux conclusions...

                                  > La conscience est un contenu, en fait elle est ce contenu.

                                  > Nous ne pouvons pas faire un usage de l’intelligence comme on utilise un outil par exemple, elle ne peut se manifester que lorsque la pensée se met en mode silence ; le pécher (originel ?) provient d’un mauvais usage de la pensée qui n’est pas conçue pour explorer l’inconnu.


                                • Jean Keim Jean Keim 25 mai 09:09

                                  La guerre est une entreprise économique, le percevoir rend caduque toutes les analyses.


                                  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 25 mai 09:11

                                    Est-ce que dieu qui dit-on, se rit de ceux qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes se rit de lui-même, parfois ?


                                    • Il y a une synchronicité intéressante. Le calendrier juif commence le 7 octobre.En tenant compte de la généalogie des personnages bibliques telle qu’elle est indiquée dans la Bible, les calculs fixent la création du monde au 7 octobre 3761 ans avant Jésus. En fin septembre 2014, le calendrier juif affichera 5775 années. Et Poutine est né un 7 octobre. 


                                      • Ce que peu de personnes savent. La Bombe H à Hiroshima a explosé le 9 aout. Jour de la Saint AMOUR. 


                                        • jacques 25 mai 10:16

                                          Quelque chiffres pour bien fixer les idées :

                                          les deux seules ( ouf) explosions nucléaires sont assez bien connues,

                                          prenons Hiroshima 15kilotonnes

                                          surface rasée= 12km2 ( mais le japon construisait beaucoup en bois cela n’aide pas)

                                          Missile M51 français emporte entre 6 et 10 têtes qui peuvent atteindre des cibles multiples, puissance 100 kilotonnes....


                                          • Soucougnan Soucougnan 25 mai 10:21

                                            @Hamed

                                            « alors que l’Ukraine (...) a été armée par l’Occident depuis l’annexion de la Crimée par la Russie »

                                            _______________

                                            Il ne vous est pas venu à l’esprit que cette idée d’une Ukraine armée jusqu’aux dents par l’Occident pouvait être de la bête propagande russe ? Car comment expliquer que nous devions chercher des avions, des chars, des canons et autres matériels russes pour les envoyer aux Ukrainiens, ceci parce qu’ils ne savent pas faire fonctionner les équipements occidentaux modernes et que nous n’avons pas le temps de les former ? La France a envoyé ses canons césar, non pas parce qu’ils sont redoutables, mais parce qu’ils sont faciles à utiliser et ne nécessitent pas une longue formation. Si l’Ukraine, tel un pays de l’OTAN, était de longue date pourvue en matériel occidental moderne, ses soldats n’auraient aucune difficulté à les utiliser et nous, au lieu de nous ingénier à leur faire passer des Mig, glanés auprès des anciens pays de l’Est, on leur enverrait des F-16 ou des F-17.


                                            • PascalDemoriane 25 mai 10:24

                                              Il y a, me semble t-il, trois présupposés non vérifiés dans ce 4e exposé intéressant et interpellant de l’auteur (merci à lui) sur ce thème (outre l’existence de dieu qui me semble aller de soi !)

                                              1. que la guerre nucléaire serait un processus en soi, survenant en tout ou rien, distinct de la guerre conventionnelle qui n’est qu’un moment, une modalité de la paix commerciale, de la guerre économique. Pas sûr !

                                              2. qu’elle soit forcément intercontinentale, totale, non graduable, donc finale (destruction mutuelle planétaire ou quasi) Pas sûr !

                                              3. qu’elle soit décidable en tout ou rien, en oui ou non, par une autorité consciente et cohérente ou une autre, Pas sûr !

                                              Or la tendance n’est-elle pas au nucléaire tactique, donc à la graduation calculable de son emploi, à la dédramatisation de sa menace suicidaire paradoxale, à l’extrême, à l’illusion de maîtrise de sa banalisation ?
                                              C’est surtout l’aspect «  décidable  » qui me semble effrayant au moment où l’IA, l’intelligence artificielle, en a très probablement déjà relayé le pouvoir, le savoir, et le vouloir. Ces arsenaux sont des systèmes complexes immergés dans des organisations non moins complexes où le facteur humain et le calcul sont peut-être déjà si interactifs et interpénétrés que nul ne peut prévoir leur comportement, ne peut vérifier lequel de l’humain ou de la machine s’autonomise de l’autre. Decide pour l’autre.
                                              Lequel se fait le sujet ou se fait l’objet du moment décisif.

                                              On pourrait mener la même réflexion sur la guerre bactériologique ou virale, c’est d’actualité. Bio-arme furtive dont on cache la nature. Qui décide du tout pour le tout ? Quelle robuste processus peut l’interdire, le graduer en conscience ? J’en connais pas ! L’épisode du pseudo-pandémique covid en est la preuve.


                                              • Remarque que la lettre « H » de la bombe n’est pas innocent. Elle a un caractère divin. C’est après avoir rencontré dieu que le « H » s’est introduit dans Abram. Marquant le fait qu’il est circoncis. Abra« h »am. Le « H » signale la limite. Quand l’humain franchit l’HUBRIS. Le « H » marque le passage de la mère au père.... 


                                                • yakafokon 30 mai 08:27

                                                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                                                  H c’est pour « hydrogène », rien de plus !
                                                  La physique nucléaire, ça s’apprend, mais c’est bien plus difficile que la religion !


                                                • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 25 mai 15:17

                                                  Dieu s’en fout complètement de faire la paix avec n’importe quoi et n’importe qui.

                                                  On ne sait pas pourquoi, mais il est comme ça

                                                  Il est très nature. smiley


                                                  • slave1802 slave1802 25 mai 18:21

                                                    Dieu existe...

                                                    Source ?


                                                    • SilentArrow 26 mai 03:15

                                                      Que penser d’un humain qui mettrait un rasoir dans les mains d’un singe ?

                                                      Que penser d’un dieu qui aurait mis les armes nucléaires dans les mains de l’homme ?

                                                      À force d’imaginer un dieu responsable de tout, on en arrive à créer un monstre imaginaire.


                                                      • I.A. 29 mai 18:37

                                                        « Souvent la pensée humaine oublie de se le rappeler ou même en est ignorante ; parfois elle reste comme voulue dans l’ignorance ».

                                                        Non, en fait voici :

                                                        Souvent, la pensée « hamedienne » oublie de se rappeler qu’il existe des athées, ou même en est ignorante ; parfois, elle reste comme voulue dans cette ignorance.

                                                        Dieu, n’est qu’une métadonnée à la porté des simples d’esprit, qui devient excuse, élucidation ou grief selon que ça les arrange.


                                                        • Adèle Coupechoux 29 mai 18:45

                                                          @I.A.

                                                          Et pis, les absents ont toujours tort  smiley


                                                        • yakafokon 30 mai 07:35

                                                          Il faudrait d’abord que l’auteur laisse Dieu tranquille puisqu’il n’a rien à voir avec les nazis ukrainiens !

                                                          Je rappelle au passage que si Dieu a créé l’homme, c’est l’homme qui a créé Dieu !

                                                          Sinon, il n’y aurait pas autant de dieux différents sur Terre, donc pas autant de conflits religieux ( mon Dieu est meilleur que le tien, et si tu dis le contraire, tu vas voir ta gueule à la récré ! ).

                                                          Si les nazis ukrainiens ( poussés par les Etats-Unis, ces hystériques semeurs de merde habituels ) ne s’étaient pas mis à massacrer tous les ukrainiens qui parlaient russe, il n’y aurait pas eu de soulèvement dans le Donbass, la Crimée serait toujours ukrainienne, et la base navale de Sébastopol qui abrite la flotte russe de la Mer Noire, serait toujours louée à la Russie jusqu’en 2042 !

                                                          Et l’Ukraine pourrait librement exporter son blé depuis ses ports de la Mer d’Azov et de la Mer Noire.

                                                          Maintenant, les habitants de Crimée, qu’ils soient slaves ou tatars, n’ont pas-du-tout l’intention de redevenir ukrainiens, vu que maintenant ils sont russes, et que leur niveau de vie a considérablement augmenté depuis la construction du pont autoroutier et ferroviaire de Kerch, qui les relie à la Russie continentale !

                                                          Le tourisme est en pleine expansion, et ils ne manquent plus de rien !

                                                          Les Etats-Unis ont tout intérêt à se rappeler que la Russie leur est très largement supérieure en nombre d’ogives nucléaires, en puissance de celles-ci, et surtout en livraisons à domicile, par missiles hypersoniques !

                                                          Restons sérieux ! Pourquoi voudriez-vous que les Etats-Unis fassent la guerre au seul fournisseur de gaz et de pétrole qui leur reste ? Ils se sont fâchés avec le Venezuela et l’Iran en mettant ces deux pays sous embargo, et en les étouffant de sanctions économiques qui ont failli les conduire à la ruine !

                                                          Quand ils se sont aperçus qu’ils s’étaient tirés une rafale de fusil-mitrailleur dans le pied, en se séparant de leurs principaux fournisseurs, et qu’ils étaient condamnés à des importations russes, ils ont repris contact avec Caracas et Téhéran, pour voir si en échange de l’allègement de certaines sanctions, il ne serait pas possible....

                                                          Le Venezuela et l’Iran les ont envoyés se faire foutre !

                                                          Alors, je ne vous dis pas le bordel au pays des fous de la gâchette, si jamais la Russie cesse ses exportations à son tour ! ( je suis d’ailleurs très étonné que ça ne soit pas déjà fait ).

                                                          Ce serait un mal pour un bien : tant qu’ils seraient occupés à mater les émeutes provoquées par la misère, ils foutraient la paix au reste du monde !


                                                          • Massada Massada 30 mai 07:52

                                                            « Et si Dieu existait, il faudrait s’en débarrasser ! »

                                                            Camarade Bakounine

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Hamed


Voir ses articles



Publicité




Palmarès



Publicité