• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’arnaque du renouvellement automobile

L’arnaque du renouvellement automobile

Le litre de carburant flambe. Tout le monde l'a remarqué. Avec un litre de diesel à 1.60 €, 60 % du prix part en taxes, soit...1€. Donc sur un plein de 70 litres, 70 € rien qu'en taxes... Mais c'est pour la planète et pour inciter les Français à renouveler leur voiture. Soit, l'idée peut paraître louable, je passe sur le fait que tout le monde (loin s'en faut) ne peut pas s'offrir une voiture neuve, je me suis intéressé sur les alternatives au véhicule thermique, car l'idée étant de moins pollué rien ne sert d'acheter une voiture essence... dont le carburant augmente aussi. Donc quid de l'électrique ? Penchons-nous sur la faisabilité de l'idée soutenue par le gouvernement. Si, en 2019, 1 million de Français décidait de passer à l'électrique car la campagne de fiscalité énergétique porte ses fruits, que se passerait-il ? 1 million vous trouvez que cela fait beaucoup ? Pas vraiment cela ne représente que 2.5 % du parc automobile Français... il faudrait donc 40 ans pour renouveler tout le parc, donc tout sauf idiot.

Un véhicule électrique c'est 15 kwh en moyenne pour 100 km. Donc cela signifie que vous prenez 15 kwh au réseau électrique. Sachant que les Français font 15000 km par an en moyenne, soit 150 x 100 km, cela fait donc 15 kwh x 150 = 2 250 kwh par an pour une voiture.

On multiplie maintenant par 1 million de voitures, cela fait 2.25 milliards de kwh par an.

1 mégawatt étant égal à 1000 kwh, donc cela représente 2.25 millions de mégawatts.

Une centrale nucléaire produit en moyenne 500 000 mégawatts par mois, par conséquent la consommation annuelle de 1 million de voitures représente 4 mois et demi de production d'une centrale nucléaire.

La production annuelle d'électricité en France est de 530 Tera watts en 2017, la consommation a été de 475 Tera watts, donc delta de 55 tera watts soit 55 millions de mégawatts, donc quine...oui mais non. Car nous avons une électricité produite à 75 % par le nucléaire. Or il ne faut pas oublier que nos 58 réacteurs sont prévus pour une durée de 30 ans et en 2022, soit dans seulement 4 ans la moitié de ce parc soit 24 réacteurs aura...40 ans. EDF les tire vers la cinquantaine soit 2032, avec des opérations dites de carénage qui vont coûer 55 milliards... mais quand bien même il va manquer de l'énergie car dans 14 ans il y aurait 14 millions de voitures électriques soit une demande de 31 tera watts. Intenable car la moitié du parc nucléaire sera alors à fermer, la France conformément à ses engagements aura dû ramener son parc nucléaire à 50 % de la production électrique, seuls 6 EPR sont envisagés or un EPR = 900 000 mégawatts par mois, et tous les projets alternatifs sont au point mort... et je ne vous parle pas des piles au lithium que l'on ne sait pas recycler, lithium qui est un matériau rare et fini comme le pétrole et le charbon et qui est donc voué à augmenter avant de disparaitre. Et bien sûr nous n'avons pas abordé le bonheur de trouver une borne de recharge... Bref des lendemains qui chantent.

Donc l'Etat veut bien que vous rouliez propre et électrique mais pas trop quand même et pas trop vite surtout ! Mais en attendant vous serez fiscalisés car vous polluez.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.97/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

53 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 6 novembre 09:23

    le lithium n’est pas rare, il y en a beaucoup dans de nombreux pays. les dernières batteries lithium titane ont une durée de 6000 cycles à 20% de décharge. plus la demande est forte et plus le nombre de recherche augmente. les russes ont un projet de pile atomique dans un diamant.


    • Laulau Laulau 6 novembre 09:34

      Il y a du vrai mais beaucoup d’erreur :

      La production électrique ne s’évalue pas en Watt (unité de puissance) mais en Watt. heure (unité d’énergie)

      — Le Lithium n’est pas si rare que ça et on peut trouver d’autres types de batteries.

      Ceci dit, ça n’est pas la voiture électrique qui est une connerie, c’est la voiture tout court.


      • Gasty Gasty 6 novembre 12:41

        @Laulau
        Oui mais pour la compréhension du vrai...

        c’est à dire l’absurdité.


      • BM 6 novembre 13:03

        @Laulau

        Vous caressez les fondements du diptère...
        Nous avons tous bien compris et il n’était pas nécessaire de nous faire un cours de physique : langage populaire !


      • Croa Croa 6 novembre 13:54

        À Laulau
        Et le « litre de diesel » ça n’existe pas. Un diesel c’est un moteur à combustion interne, celui qu’a inventé Monsieur Rudolf Diesel.


      • Decouz 6 novembre 09:36

        Ce n’est pas seulement le lithium, mais tous les autres métaux « rares », qui existent soit en faible quantité, soit inclus en faible pourcentage dans d’autres métaux plus abondants.

        L’extraction chimique et mécanique des métaux rares à partir des autres minerais créée un telle pollution que les pays occidentaux s’en sont déchargés sur la Chine et d’autres pays qui n’ont pas les mêmes contraintes.


        • Eric F Eric F 6 novembre 09:46

          La démonstration est probante, car il faut tenir compte du nombre de centrales nucléaires qui vont devoir être mises hors service, et qu’il faudra remplacer, donc le « lobby électronucléaire » s’est allié au « lobby constructeurs » pour promouvoir la voiture électrique.


          • Zolko Zolko 6 novembre 09:52

            « je me suis intéressé sur les alternatives au véhicule thermique [...] Donc quid de l’électrique [...] car »

             

            et avez-vous fait vos calculs avec le vélo électrique ? Pourquoi pensez-vous que vous avez un droit à la voiture ?


            • Zolko Zolko 6 novembre 09:55

              "Un véhicule électrique c’est 15 kwh en moyenne pour 100 km [...] Sachant que les Français font 15000 km par an en moyenne"

               

              sachant que la plupart des déplacements font moins de 10km, la plupart de ces 15000km pourraient se faire en vélo (électrique ou pas)


              • Eric F Eric F 6 novembre 19:32

                @Zolko
                Oui, certains petits déplacements peuvent se faire à vélo, mais pas tous (conduire les enfants à l’école, faire des courses au supermarché...). Et pas par tous les temps, et lorsqu’on nous vante Amsterdam ou Anvers avec leurs cycliste, c’est toujours sous le soleil, or en hivers glacial et sous averses, ce n’est sans doute pas la même chose.
                J’habitais à 5 km de mon travail et j’y allais à vélo quand le temps le permettait, disons 3/4 des trajets, et il est vrai que ce moyen est trop peu employé, ainsi dans l’établissement de plus de 500 personnes, il n’y avait parfois que trois ou quatre vélos à la mauvaise saison -hors pluie-.


              • Zolko Zolko 6 novembre 23:04

                @Eric F : « mais pas tous (conduire les enfants à l’école, faire des courses au supermarché...) »
                 
                ben si, moi je le fais. Il suffit de s’organiser. Il y a des remorques pour vélo par exemple, pour y installer jusqu’à 2 enfants.
                 
                Il n’y a que la neige et le verglas qui empêchent réellement aux vélos de circuler, mais ça ne représente pas plus de quelques jours par an au max (sauf en montagne)


              • Cerveau Français Cerveau Français 7 novembre 11:25

                @Zolko
                tout le monde ne vit pas en centre ville, les déplacements péri urbains dépassent les 10 km largement d’une part, d’autre part de nombreuses personnes se servent de leur voiture à titre professionnel en cours de journée pour transporter ou aller bien au-delà des 10 km. Et enfin selon la région (nord, est ou pluvieuse), prévoyez un sac de change...


              • Zolko Zolko 7 novembre 16:02

                @Cerveau Français  : « tout le monde ne vit pas en centre ville »
                 
                moi non-plus. Et pourtant depuis presque 20 ans je ne vais pas travailler en voiture.
                 
                Bien-entendu, les infirmières qui vont soigner les malades à la campagne ne peuvent pas le faire, mais la plupart des gens que je connais et qui utilisent leur voiture quotidiennement pourraient le faire en vélo, bus, train ... facilement. Avec moins de confort, certes, et c’est là le hic.


              • Cali Mero 6 novembre 10:45

                Un véhicule électrique c’est 15 kwh en moyenne pour 100 km.

                •  smiley

                • Raymond75 6 novembre 10:48

                  Personnellement j’aurai tendance à penser que l’avenir de la motorisation des véhicules se trouve dans les piles à combustible alimentées en hydrogène. Il existe une flotte de taxis qui fonctionnent très bien à Paris, et un train est en cours de test en Allemagne, de conception française. Les piles à combustible ne produisent aucun déchet, et leur technique est fiable grâce à l’industrie spatiale. l4autonoie est de plusieurs centaines de km, et ne dépend que de la taille du réservoir. Les moteurs sont électriques, donc très fiables :

                  http://www.energy-observer.org/actu/fr/les-taxis-hype-la-mobilite-hydrogene-pour-tous-en-plein-coeur-de-paris/

                  On découvre de nouveaux procédés de production d’hydrogène, basés sur le solaire et l’éolien, surtout produit en excédentaire hors période de consommation.

                  Un reseau de pompe à hydrogène peut s’implanter parallèlement au réseaux d’alimentation en essence actuels, et couvrir tout le territoire.

                  Mais il faut accepter une période de transition de l’ordre de 10 ans, et non pas vouloir tout faire en quelques années comme l’imaginent nos brillants énarques.

                  Tout cela nécessite de penser sur le long et moyen terme, ce qui est totalement incompatible avec notre société abêtie par le court-termisme.


                  • Pimpin 6 novembre 10:51

                    L’article commence bien, dommage qu’il y ait une regrettable confusion entre puissance (MW) et énergie (MWh) et entre centrale et tranche. De plus, le raisonnement en énergie lissée sur un mois voire un an ne rend pas bien compte du problème. Le vrai problème va se poser quand toute ces voitures vont vouloir se charger en même temps ! Sans doute le soir, ou à midi ...

                    40 millions de véhicules, si tous sont remplacés par de l’électrique. 40 kWh c’est la capacité de la batterie d’une Zoé.
                    Si l’on compte une heure de recharge, ce que tout le monde va vouloir, il faut une source de 40 kW.
                    Supposons qu’il n’y ait que 2 millions de voitures qui chargent en même temps.
                    Cela fait une puissance demandée de 80 GW, soit, si on prend une tranche nucléaire à 2 GW (ce qui est vraiment un maximum encore non atteint), rien moins que 40 tranches nucléaires (il faudrait le double pour les tranches actuelles de 900 MW).
                    Soit grosso modo ce qu’on a actuellement. Donc il faudra doubler le parc de centrales.
                    Il ne faut pas oublier aussi le réseau de transport et de distribution qu’il faudra aussi doubler.

                    Evidemment si cette charge se fait en 10 heures pendant la nuit par exemple, ça ne fait plus que 4 tranches nucléaires.

                    En fait tout le problème réside à savoir combien de voitures vont charger en même temps et avec quelle puissance. La tendance est à la charge rapide donc avec une grande puissance disponible. 


                    • mttp 6 novembre 11:05

                      @Pimpin
                      Ce problème de charge simultanée pourrait se régler par une tarification différente selon l’heure de la journée. Les incitations financières marchent bien en général, regardez, on est en train de parler de passage aux véhicules électriques parce que le carburants coûte trop cher.
                      Il y a aussi le principe des smartgrids pour équilibrer les usages ; s’il y a beaucoup de recharges de véhicules le midi, peut-être que les autres gros consommateurs d’électricité (chauffage ? usines ?) pourraient automatiquement baisser leur production à ce moment là ?


                    • foufouille foufouille 6 novembre 11:07

                      @Pimpin
                      vu le prix horaire de la charge à 40kWh et de la prise à 10 000, c’est juste pour les riches. une charge rapide use aussi plus vite les batteries.


                    • Pimpin 6 novembre 13:43

                      @mttp Sauf qu’on charge sa voiture en fonction de ses besoins et du temps qu’on a, pas en fonction d’un horaire qui ne correspond pas aux besoins de son activité ! Ou alors il faudrait pouvoir mettre en charge sa voiture dès qu’on s’arrête, ce qui signifie un parc énorme et coûteux de chargeurs ! 
                      Et au vu des puissances énormes en jeu, il faudrait que l’industrie finalement réduise quasiment tout le temps ses besoins, ce qui me semble impensable.


                    • pemile pemile 6 novembre 13:55

                      @Pimpin "Sauf qu’on charge sa voiture en fonction de ses besoins et du temps qu’on a, pas en fonction d’un horaire qui ne correspond pas aux besoins de son activité !"

                      Autre problème dans ces projets, c’est le V2G (Vehicule to Grid), le fait de prévoir d’utiliser la parc de batteries de voitures comme stockage pour le réseau. Votre voiture en charge pourrait au contraire être déchargée pour équilibrer le réseau !


                    • Croa Croa 6 novembre 14:00

                      À Pimpin,
                      On ne lance pas une tranche nucléaire comme ça ! Cette énergie ne peut fournir que la demande de base. Pour les pointes il faut faire appel à d’autres énergies.


                    • Pimpin 6 novembre 15:28

                      @Croa Les tranches nucléaires peuvent varier leur puissance d’environ 10% en général réglé à distance par les gestionnaires du réseau. Ce qui fait tout de même 100 MW pour une tranche de 1000 MW. Mais c’est en effet une difficulté supplémentaire accentuée par les productions intermittentes des éoliennes et capteurs solaires. Certains envisagent d’utiliser les batteries « usées » (à 50%) des voitures pour assurer un stockage pendant les heures creuses et ainsi lisser la consommation. Ou produire de l’hydrogène.


                    • JC_Lavau JC_Lavau 6 novembre 16:22

                      @Croa. Vieux mythe de secte.
                      Nullitude et cancritude...


                    • Cyrus CYLON CYRUS 6 novembre 18:10

                      @JC_Lavau

                      Vous êtes douer a jouer du pipeau ...
                      regarder les gens dans le yeux vous y verrez bien des choses


                    • zygzornifle zygzornifle 6 novembre 12:43

                      Les conditions d’extraction des minerais sont digne de l’esclavagisme sauf qu’on ne fouette plus ....

                      Quand on achète des Nike son Iphone ou sa Zoé on fait travailler des esclaves modernes dans des conditions déplorables pour des salaires qui font rêver un Macron ou un président du MEDEF .....


                      • troletbuse troletbuse 6 novembre 21:04

                        @zygzornifle
                        Et afin que les esclaves(ces va_nu_pieds voleurs et fainéants) ne puissent en voler une paire, on fait fabriquer le pied droit dans un pays-du tiers monde- et le pied gauche dans un autre pays.


                      • Rincevent Rincevent 6 novembre 12:48

                        L’avenir est logiquement à l’hydrogène, pour au moins deux raisons : 1) l’autonomie, bien plus grande que celle des électriques - 2) le temps de recharge, infiniment plus rapide. La voiture tout électrique a quand même un avenir, mais limité aux villes et à leurs périphéries, ce qui représente déjà pas mal de circulation.

                        Pour le moment, la fabrication de l’hydrogène n’est pas très écolo, mais ça évolue :

                        https://www.planete-energies.com/fr/medias/decryptages/comment-fabriquer-l-hydrogene
                        https://fr.wikipedia.org/wiki/Production_biologique_d%27hydrog%C3%A8ne_par_des_algues


                        • jeanpiètre jeanpiètre 6 novembre 20:53

                          @Rincevent
                          vous voulez dire qu’apres nous avoir enflé sur le diesel, les industriels nous rejouerons le coup avec les hybrides et voitures électriques ? Je n’ose pas croire qu’ils prennent autant les consommateurs pour des cons....
                          eux qui se démennent pour nous sortir de l’asservissement en proposants des produits de plus en plus éfficients , des emplois de meilleures qualités et mieux rénummérés , et des solutions toujours plus réspectueuses de l’environnement 


                        • babadjinew babadjinew 6 novembre 13:00

                          Pourquoi voulez vous qu’un bankster utilise un logiciel écologique ?

                          Juste pour info tout types de voitures neuves est plus poluante que de laisser rouler jusqu’a la corde une voiture déjà construite !

                          En partant de la nous voyons bien le logiciel utilisé est économique et non écologique !!!!

                          Avec un moteur écologique l’on pourrait exiger par ordonnances (si chére au micron) que le droit de changer de voitures est valable à la seule condition que la dite voiture n’est plus en mesure d’être sécure.

                          En partant de ce temps gagné l’on met en reseau l’ensemble des têtes pensantes (privé et public) histoire de plancher sur des systemes de stockages et de productions éléctrique éfficients. Pour enfin lancer la pile à combustible à grande echelle !

                          Cela permettrait de zapper le TERRIBLE probléme que genéra le recyclage de millions de batteries au lithium.

                          Bref avec un moteur ecologique le monde changerait réelement. Surtout que nous n’en sommes pas si loin.

                          https://www.ecosources.info/innovations/394-galette-de-stockage-d-hydrogene-solide-mcphy

                          Venez pas me gonfler avec les pertes d’emploi lié à l’attente l’industrie automobile ayant déjà dégraissé 65% de ces collaborateurs en 40 petites années. Certes un revenu de base devrait être mis en place...

                          Wake Up !!!


                          • Croa Croa 6 novembre 14:05

                            À babadjinew,
                            Pour ce qui est de l’emploi lié à l’automobile ce n’est pas chez les constructeurs qu’ils sont mais dans la maintenance surtout. Donc finalement faire durer les bagnoles ça fait plus d’emplois !
                            (Le problème c’est que les constructeurs font un lobbying efficace.)


                          • Aéroclette Aéroclette 6 novembre 13:12

                            Les veaux sont une passion inutile....

                             

                            Le pb écologiste c’est la démographie, tt monde le sait mais fait semblant.

                             

                            L’homme ne cherche une solution que quand il en a l’intuition de la possibilité. A la démographie qui tuera la planète il n’y a pas de possibilité de solution. Alors le pseudo écolo se réfugie dans des pseudo alternatives.


                            • babadjinew babadjinew 6 novembre 13:43

                              @Aéroclette

                              C’est bien pour cela que dans les cartons des potes au micron ce trouve déjà l’euthanasie forcé ! Quel aubaine economique ! Retraite à 67 ans et hop à 70 a la casserole ! Que du bénéf, avec en prime une solution ecolo.....


                            • mimi45140 6 novembre 13:32

                              Un autre petit problème l’homme est un animal grégaire, il se déplace en troupeau et dans ce cas la,les moyennes ne marchent pas, le week end du 1er novembre toutes les voitures sont ensembles sur la route en même temps,à cet instant T combien de centrales sont nécessaires à la recharge de tout ces véhicules. 


                              • Ruut Ruut 6 novembre 15:02

                                Bon elles sont en vente ou les voitures 100 % électriques 7 places a 20 K euro neuve ?

                                Car a moins d’être ultra riche, une Tesla 100 K Euro, ce n’est pas a la porté de toutes les bourses.

                                Les BMW E a 150 K euro non plus.

                                Ils nous montres l’exemple le président et ses ministres en remplaçant tout son parc auto et avion par des modèles 100 % électriques ?


                                • pemile pemile 6 novembre 15:10

                                  @Ruut « Car a moins d’être ultra riche, une Tesla 100 K Euro, ce n’est pas a la porté de toutes les bourses. »

                                  Toute personne votant Macron en 2022 se verra offrir une Tesla smiley


                                • Ruut Ruut 6 novembre 16:03

                                  @pemile
                                  En quoi cela vas relancer l’industrie de la France ?


                                • titi 6 novembre 18:28

                                  @Ruut

                                  « En quoi cela vas relancer l’industrie de la France ? »
                                  Pourquoi voulez vous relancer l’industrie ?
                                  Personne n’en veut.


                                • Ruut Ruut 7 novembre 15:59

                                  @titi
                                  Relancer l’industrie fait baisser le chômage et permettra de diminuer les pollution des transports chine France.
                                  Relancer l’industrie grâce au salaire des ouvriers locaux relancera la consommation nationale et donc le PIB de notre Nation.
                                  Relancer l’industrie évitera que nos médicaments soit en pénuries puisque nous aurons le contrôle de la production.
                                  etc...


                                • titi 10 novembre 00:09

                                  @Ruut

                                  Ouvrez les yeux...
                                  Personne ne veut que ses gosses ne deviennent ouvrier.
                                  Personne ne veut vivre à coté d’une usine.
                                  Personne ne veut de la pollution des usines.
                                  Faut arrêter de raconter des histories.

                                  Et votre vision de l’économie est celle d’il y a 40 ans.
                                  La valeur ajoutée des fabrications industrielles elle ne permet pas de payer des salaires Français.

                                  C’est ce qui vient après dans la chaine de valeur qui le permet : c’est pas fabriquer le produit qui génère la valeur, c’est l’action de le vendre.


                                • Cadoudal Cadoudal 10 novembre 00:37

                                  @titi
                                  « J’aurais dit oui si j’étais à la recherche d’un coup, pour pouvoir dire : regardez, je viens de créer 2 000 emplois ! Je préfère raisonner en pensant à la démographie et à la sociologie de Chartres. J’ai envie de vivre dans une ville où il y a une vraie mixité sociale (…), et je veux stimuler un développement endogène. A Chartres, on s’occupe d’abord des entreprises qui sont en place et qui se développent »,

                                  « Nous avons connu ce type de situation dans le département. Dreux a profité pendant longtemps de créations importantes de ce type d’emplois dans l’automobile, puis par Philips. Aujourd’hui, les entreprises se sont toutes retirées. Et Dreux qui était en avance, vit maintenant une crise de l’emploi. »

                                  https://www.lemonde.fr/economie/article/2018/11/09/quand-le-maire-de-chartres-refuse-2-000-emplois_5381114_3234.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès