• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’art perdu de la description...

L’art perdu de la description...

JPEG

L'attention n'est plus au coeur de l'école : elle se disperse, elle se délite de plus en plus. Les élèves ne savent plus se concentrer, écouter, être attentifs. 

Or, "la formation de la faculté d'attention est le but véritable et presque l'unique intérêt des études..." a fort justement écrit Simone Veil.

 

Quand on n'écoute pas l'autre, quand on ne porte plus attention au monde, on perd le contact, on perd l'essence du monde.

"On ne peut pas conserver la nature, sans l'identifier, sans la décrire... il est inconcevable de pouvoir conserver quelque chose que l'on ne nomme pas, que l'on ne connaît pas..."

 

Et pour décrire, il convient d'être particulièrement attentif...

Dans un monde de l'action, de la performance, la description n'est plus à la mode...

 

Qui connaît les noms des oiseaux, des arbres, des fleurs, des insectes innombrables qui peuplent encore notre terre ? peut-être pour peu de temps encore...

Des mots qui se perdent, du vocabulaire qui disparaît...

 

Pourtant, il fut un temps où des scientifiques, des naturalistes, des écrivains, des poètes s'attachaient à faire des descriptions très fines et très belles des êtres de la nature.

Bernardin de Saint-Pierre, Humboldt, Wallace, Ponge savaient décrire dans le détail l'arbre, la plante, l'oiseau.

La liane, le papillon, le coléoptère, l'oiseau, l'abeille... qui les décrit, dorénavant ?

 

"Le syrphe, la prêle, le chabot nous sont devenus étrangers..." écrit Romain Bertrand, dans son ouvrage intitulé Le détail du Monde...

Il est vrai que pour la plupart, nous vivons dans des villes où la nature s'efface.

 

"Le syrphe" ! Vous connaissez ? "Le chabot" ? Mais qu'est-ce que c'est ?

Voilà des noms étranges dont on a perdu l'usage...

Ces espèces vont peut-être disparaître et nous n'en garderons plus que le nom.

 

Prendre soin du monde, c'est d'abord le connaître et le nommer...

 

Il nous faut réapprendre à porter attention au monde, à écouter le chant des oiseaux, à observer les couleurs des paysages, les formes des arbres, des herbes, des fleurs...

L'apprentissage de l'attention devrait être une priorité dès le plus jeune âge : apprendre à voir, à observer, à écouter.

JPEG

 

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2019/09/l-art-perdu-de-la-description.html

 

Source : 

https://www.franceculture.fr/emissions/repliques/le-chant-du-monde

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.71/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

36 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 2 septembre 19:36

    Bonsoir, Rosemar

    Heureusement qu’il reste les disciples de Ponge. On les appelle les « pongistes ». Eux sont des experts dans la description de la couleur, de la consistance et des trajectoires de leur petit balle !

    Plaisanterie à part, vous avez raison : le recul flagrant des capacités à la description est un fait que l’on ne peut que déplorer.


    • rosemar rosemar 2 septembre 22:25

      @Fergus

      A écouter : l’émission de France Culture dont le lien figure sous l’article...


    • rosemar rosemar 2 septembre 22:26

      @Fergus

      Et à lire : Le détail du monde de Romain Bertrand...


    • Fergus Fergus 3 septembre 09:05

      Bonjour, rosemar

      J’ai oublié de préciser hier que j’ai été à bonne école en matière de description. Parmi les multiples sanctions qui m’ont été infligées  dont de nombreuses colles et pas mal de coups — figuraient également des punitions plus intelligentes mais également du genre sadique : les rédactions très ciblées. Je me souviens de deux d’entre elles :
       Rédiger 8 pages (en caractères de taille normale) sur le thème suivant : « Une boule de billard blanche ».
       Montrer en 8 pages (en caractères de taille normale) qu’« il est plus facile de se laver les dents dans un verre à pied que se laver les pieds dans un verre à dent ».
      D’excellents exercices que je prenais comme des défis. smiley


    • rosemar rosemar 3 septembre 12:36

      @Fergus

      Elève dissipé, inattentif, perturbateur ?


    • Fergus Fergus 3 septembre 12:52

      @ rosemar

      Dissipé mais surtout viscéralement rétif aux injustices et aux abus de pouvoir des enseignants, qu’ils soient dirigés contre moi ou contre d’autres élèves. D’où une scolarité chaotique dans 9 établissements différents, jusqu’à mon dernier renvoi en classe de seconde. Grâce à ce parcours, j’ai appris énormément de choses sur ce que je nommerais « la comédie humaine en milieu scolaire ».


    • rosemar rosemar 3 septembre 12:54

      @Fergus

      C’est bien connu : c’est toujours la faute des profs...


    • amiaplacidus amiaplacidus 3 septembre 15:27

      @Fergus a qui je dis bonjour et qui dit :
      ----------
      « — Montrer en 8 pages (en caractères de taille normale) qu’« il est plus facile de se laver les dents dans un verre à pied que se laver les pieds dans un verre à dent ». »
      --------
      Cela me fait penser à Flaubert, cornaquant de Maupassant en lui disant (en substance) :
      « Faites des vers, ils seront sans doute exécrables, mais vous apprendrez à maîtriser le style ».


    • amiaplacidus amiaplacidus 3 septembre 15:28

      @amiaplacidus
      Je rajoute :

      Je pense inutile de dire que je n’ai jamais versifié.


    • troletbuse troletbuse 3 septembre 16:24

      @Fergus
      rétif aux injustices et aux abus de pouvoir des enseignants


      Oui mais compréhensif face aux injustices et aux abus du pouvoir actuel. Vous auriez changé ?  smiley


    • Fergus Fergus 3 septembre 18:57

      @ rosemar

      Pourquoi tombez-vous dans la caricature  ? Je n’ai jamais dit cela.

      Dans un article  Au bon vieux temps des châtiments corporels dans l’enseignement catholique  j’ai même salué l’attitude d’un prof de français (curé d’une paroisse voisine) qui m’avait pourtant ouvert la pommette en me frappant avec une chevalière en réponse à une attitude ma part qui l’avait fait sortir de ses gonds. Or, ce professeur a reconnu avoir eu tort et s’est excusé, ce que je n’ai vu qu’une seule fois dans ma scolarité.
      J’ai également à plusieurs reprises salué les qualités professionnelles et l’équité de la majorité des enseignants. Mais vous ne pouvez nier que, comme dans toute professsion, il existe des abus. Or, la plupart du temps les élèves restent sans réaction, ou plutôt restaient à cette époque sans réaction, contrairement à moi.


    • Fergus Fergus 3 septembre 19:00

      Bonjour, troletbuse

      Non, je n’ai pas changé, mais je suis quelque peu fatigué de jouer les Don Quichotte comme je l’ai fait pendant des années, notamment à Amnesty International.


    • Fergus Fergus 3 septembre 19:02

      Bonsoir, amiaplacidus

      Tous les exercices, qu’ils soient exécutés volontairement ou pas, sont formateurs, en effet.


    • Shaw aka CVN42-OSe-F-HD Shaw 3 septembre 19:15

      @Fergus

      Faut surtout avoir une chasuble, hein ? smiley smiley

      Quelle est celle de Pyra ?

      Fissa et à Guernica, allez Pschitt, bouseux de chorizo Colors robber ! ( smiley ❣)

      Ps : Toute âme charcutable DOIT aider ! Ou smiley et R.I.P


    • troletbuse troletbuse 3 septembre 21:20

      @Fergus
      il existe des abus.


      Et qui abus aboiera.

      Tiens, j’l’ai jamais faite celle-là


    • Shaw aka CVN42-OSe-F-HD Shaw 3 septembre 21:22

      @troletbuse

      Pour te dire le chemin à couvrir avant de chier du paradis en Johnny Bounty ! ^^


    • Shaw aka CVN42-OSe-F-HD Shaw 3 septembre 21:35

      @Octobre Vert

      Allez #TestSheldom2/3 et au lit

      - > Nº28 - Griedge MBOCK BATHY Nº85 - Joséphine CHUKWUNONYE

      3/3 demain, no repeat, no sur tender, no escape

      Top aux vachettes pas petit suicidaires !


    • Shaw aka CVN42-OSe-F-HD Shaw 4 septembre 06:09

      @troletbuse

      Faut que je t’envoie mon Elric ??????

       :-> ?


    • Raymond75 2 septembre 20:27

      Je vous fais suivre un lien vers l’article d’un site concurrent / complémentaire d’Agoravox sur les problèmes de l’Éducation Nationale :

      https://www.atlantico.fr/decryptage/3578365/rentree-scolaire-2019—l-enfant-heureux-a-pris-le-pas-sur-l-enfant-instruit-reforme-eleves-education-nationale-pierre-duriot-jacques-billard

      Je l’ai trouvé intéressant ; je ne dis pas qu’ils ont raison en tout. Le problème des Français est cette capacité à tout théoriser, mais à avoir du mal à mettre en œuvre.


      • rosemar rosemar 2 septembre 22:28

        @Raymond75

        MERCI pour ce lien intéressant...
        « On croit bien venue la formule reprise par Jospin : l’enfant au cœur du système scolaire. Mais c’est une erreur (ou un mensonge). Ce n’est pas l’enfant, mais la culture qui doit être au cœur du système scolaire. Faute de quoi, l’école se transforme en un centre de gestion de l’enfance et de la jeunesse. »


      • Shaw aka CVN42-OSe-F-HD Shaw 3 septembre 06:10

        Pour répondre au titre, éternellement pertinent de mon Œillère d’Hache-gogs (ah, pour le monstre des cabinets de Yo... j’ai enfin capito, cool !) :

        Vous aviez remarqué que je suis à 42/42 sur mon Tweet/Tweet depuis plusieurs jours, voire semaines !!!?????

        Fufu l’a vu lui bien sûr, je vous conseille de pas traîner et de regarder dans vos arrières cours si y’a pas du grabuge !! smiley smiley

        Allez Tschuss les blaireaux ! smiley


        • Aristide Aristide 3 septembre 10:12

           Les élèves ne savent plus se concentrer, écouter, être attentifs. 

          Notre virtuose de la langue pourrait saisir la différence entre « les » et « des » ... Les habitués de ces billets apprécient toujours la nuance dans le jugement dont les articles de Rosemar sont la parfaite illustration de sa complète absence.


          • Armelle Armelle 3 septembre 12:33

            @Aristide
            Une parmi tant d’autres...Le discernement ? « mais qu’est ce que c’est que cette bête là » 
            Dans son langage les enseignants sont donc des pédophiles...
            Pfffffff , quelle misère !!!

            Ce qui est hallucinant, c’est cette formidable facilité à na jamais se remettre en question, la conclusion étant ; « Les élèves ne savent plus se concentrer, écouter, être attentifs » JAMAIS elle ne se pose (comme les autres d’ailleurs) la question suivante ; ce que je leur raconte et comment je le raconte est-il matière à intéresser les élèves ?


          • rosemar rosemar 3 septembre 12:41

            @Aristide

            J’aurais dû écrire : de nombreux élèves... mais vous savez : c’est une réalité :

            http://www.neoprofs.org/t110456-je-n-arrive-plus-a-gerer-une-classe


          • rosemar rosemar 3 septembre 12:43

            @Armelle

            Du discernement ?? Mais il faudrait prendre conscience que cela existe :

            http://www.neoprofs.org/t110456-je-n-arrive-plus-a-gerer-une-classe


          • Armelle Armelle 3 septembre 13:52

            @rosemar
            Je ne doute pas une seconde que ce soit une réalité, la question étant de savoir quelle en est l’origine ? 
            Et tant que l’on aura pas exploré toutes les hypothèses, aucune amélioration ne sera possible, plutôt que de se focaliser avec entêtement sur l’indiscipline des élèves, qui si c’est bien cela, ne voit jamais aucune solution apparaître d’année en année. Celles-ci se suivent et se ressemblent, jusqu’à percevoir maintenant le fond du fond.
            Avec une administration incapable de maîtriser le sujet, d’une incompétence crasse puis qu’incapable d’avoir une ligne directive constructive (dans leur puante et exécrable volonté à marquer leur nom sur une nouvelle réforme, peu importe si celle-ci est efficace), de plus gérée par des grabataires incapables de d’évoluer avec leur temps, puis au milieu de tout cela, une myriade d’intervenants qui, pour la plupart, à part dire que c’est le bordel (comme vous le faites), ne font rien de plus pour que cela change. 
            Il y a pourtant de bons exemples au sein de l’OCDE, mais là nous touchons encore une fois un sujet trop cher à nos bons Franchouillards que sont les ZACQUIS !!! 

            Dites moi ce que vous pensez franchement de cette disposition que j’évoquais sur un autre fil concernant les affectations. Un vieux briscard avec 30 ans de métier choisira lui son lieu d’intervention, il choisira donc une école réputée « sans emmerdes », à contrario, un « tout frais arrivé », en revanche se verra alors propulsé dans les écoles dites « difficiles », au risque de le dégoûter (c’est d’ailleurs ce qui se passe).
            Est-ce pour le bien des enseignants ou pour le bien des élèves ?
            Comme les profs en collèges qui ont la plupart du temps une classe attitrée, faisant que les élèves sont contraints de traîner leur affaires d’une classe à l’autre !!! 
            Est-ce pour le bien des enseignants ou pour le bien des élèves. ?

            J’ai fait partie pdt 25 ans du CHSCT d’une grande entreprise Française, et il est admis qu’un nombre effarant de maladies musculo-squelettiques ont pour origine une récurrence de charges mal réparties, portées pdt l’adolescence... 
            Est-ce pour le bien des enseignants ou pour le bien des élèves ?
            Finalement l’école est faites pour les enseignants ou pour les élèves ?
            Peut être que quand le respect verra le jour, les élèves seront disposés à écouter ce que leur raconte les enseignants et deviendront respectueux
            ...Pour recevoir, il faut donner...Ce n’est certainement pas parce que vous avez réussi votre concours que « l’on » vous doit tout !!! justement le challenge n’est pas d’avoir son concours, le challenge, il est après...mais ça je pense que bcp l’ont zappé, au profit des multiples dispositions avantageuses inhérentes à cette fonction...Que vous le vouliez ou non, cela aussi est une réalité !!!
             


          • Armelle Armelle 3 septembre 14:06

            @Armelle
            L’INDISCIPLINE A L’ECOLE EST UNE CONSEQUENCE, PAS UNE CAUSE !!!
            Désolée mais votre première tâche dorénavant serait de trouver les meilleurs supports de pédagogie et meilleures façons d’intervenir... C’est cela votre coeur de métier. Le reste est sur Internet... Enfin, des dispositions qui soient capables de leur faire oublier le temps d’un cours, les Facebook et Instagram à la con !!!
            Votre coeur de métier c’est appendre à apprendre. Ils s’en tapent de savoir si Louis 14 à été assassiné, et encore plus de savoir par qui (à part pour celui qui voudrait devenir historien) !!! l’important est de leur donner les outils pour apprendre. Apprendre eux même ce qui leur est nécessaire pour atteindre leurs objectifs... Et en plus l’information s’imprime mieux quand on va la chercher soi même plutôt que quand elle est donnée par un tiers...C’est idiot ce que je dis ?


          • Aristide Aristide 4 septembre 12:19

            @rosemar

            indécrottable généralisation à une population entière, de plus nos enfants, notre futur, ... des tares d’une frange ... Symptomatique, vous postez le lien d’un seul enseignant dépassé comme si c’était le cas pour toute la corporation !

            Si j’écris « Les enseignants ne savent plus faire leur métier » et que vous réagissiez à raison sur cette généralisation abusive, vous aurez raison ... Alors de grâce, évitez tous ces jugements à l’emporte pièce, ils ne valent pas mieux que ceux qui condamnent l’EN sur la base d’un faits divers, d’un classement PISA sans en connaitre le contenu, ...


          • rosemar rosemar 4 septembre 12:44

            @Aristide

            Mais on pourrait citer de nombreux autres témoignages... Pas de vagues... vous connaissez ?

            https://www.linternaute.com/actualite/societe/1749559-pas-de-vague-la-colere-des-profs-s-exprime-sur-twitter/


          • Aristide Aristide 5 septembre 13:06

            @rosemar

            Et voilà donc comment la rumeur devient une réalité, quelques profs en manque de notoriété étalent leur malaise sur twitter, quelle source !!! 


          • eddofr eddofr 4 septembre 11:53

            Les bases du succès dans toute activité, sont :

            l’attention, la concentration, la mémoire, l’autonomie, l’initiative, l’organisation, le discernement,l’esprit critique, et un peu de persévérance.

            C’est cela qu’il faudrait apprendre à l’école.

            Mais dans notre monde « moderne » où tout va à deux mille à l’heure, ce n’est pas simple.

            Déjà rien que l’attention ... si vous arriver à tenir un public d’adolescents plus des 3 secondes d’affilée vous êtes un Dieu de l’enseignement.

            La concentration, dans un monde où vous êtres interrompu toutes les 3 secondes (par un coup de fil, une notification, une publicité, un signal sonore, ...).

            L’autonomie, dans un monde où vous ne savez même plus aller à la boulangerie du coin sans un GPS.

            L’initiative, dans un monde où la classe c’est de « suivre le mouvement », d’être dans « le mouv’ ».

            L’organisation ... même moi, je ne sais plus ce que c’est ... A force d’agilité, de flexibilité, d’injonctions contradictoires, j’ai oublié qu’on pouvait faire les choses « dans l’ordre ».

            L’esprit critique qui consiste non pas à trouver les défauts, mais à trouver les améliorations possibles, n’existe plus il n’existe plus que la critique et les dénigrement (surtout en politique, mais pas que).

            Et enfin la persévérance, dans un monde où un objectif chasse l’autre du jour au lendemain ...


            • Aristide Aristide 4 septembre 12:21

              @eddofr

              Vous n’avez pas l’impression d’en faire un peu beaucoup sur les défauts de notre temps ... 


            • eddofr eddofr 4 septembre 16:31

              @Aristide

              à peine un chouïa :)


            • ricoxy ricoxy 5 septembre 13:57

               

              Bôof, quand on délègue le travail de l’esprit (apprendre, comprendre, structurer le savoir) à des machines (machin-phones, ordi-mateurs, tablettes étron-niques...), on ne peut que récolter les fruits de l’ignorance et de la régression.

               


              • eddofr eddofr 5 septembre 15:11

                @ricoxy

                L’outil informatique (en général, Internet compris) est formidable moyen de développer sa culture, sa curiosité et son discernement.
                C’est aussi un formidable outil de communication et et développement social.

                J’en veux pour exemple le site Agoravox qui permet d’échanger des idées, d’exercer sa capacité rédactionnelle de confronter des opinions et des croyances, de briser quelques certitudes (la certitude étant presque toujours le symptôme d’une distorsion cognitive).

                J’en veux pour exemple Google, Google et Wikipedia qui permettent de trouver un mot ignoré, d’explorer un sujet étranger à notre champs de connaissance, qui de mot en histoire, de synonyme et étymologie nous conduit à absorber des connaissances que rien ne nous préparait à aborder.

                J’en veux pour preuve les images et vidéo qui nous alertent et peuvent même prouver des actes répréhensibles ou des situations inacceptables.

                J’en veux pour preuve les sites et outils de traduction instantanée qui permettent de porter assistance à un étranger en détresse sans qu’aucun des deux ne connaisse la langue de l’autre.

                C’est plutôt dans la manière dont on utilise ce formidable outil qu’il faut cherche une cause.

                Entre les sites pornographiques, les concours de connerie (les « challenges »), les fausses nouvelles (fake news chères à Donald), les outils du narcissisme et ses followers voyeuristes ...

                Au lieu de confier nos enfants à la tablette et la télévision pour avoir la paix, nous devrions leur apprendre à les utiliser avec intelligence et discernement pour les enrichir plutôt que de les appauvrir.

                Encore faudrait-il que l’esclavage (travail, crédit, télévision, paperasse) nous en laisse le temps et l’énergie.

                Moi, je fais ce que je peux, j’apprends à mon petit fils à cultiver mon potager, à cuisiner, ... et chaque fois qu’il s’interroge ou se questionne, je l’invite à aller chercher sur Internet les informations qui lui manquent et à en discuter, ou les expérimenter avec moi ensuite ...
                Ce n’est presque rien, et pourtant ...


              • Frederick Potter Frederick Potter 7 septembre 09:47

                Il est génial de pouvoir encore lire des vérités sages, simples et lumineuses comme celle-ci qui est de nature à rétablir la confiance entre les gens. Ce billet dit quelque chose qui tend à réduire à rien les mauvais articles, en bien plus grand nombre, qui ne sont, excusez-moi, que la redite interminable des passions fausses (qui nous amènent à vouloir imiter les tyrans) découlant de l’oubli de CETTE passion vraie : décrire une authentique magie, et cela dans le but de ranimer une flamme, au lieu de forcer un consentement (ce qui passe ou casse). Sincèrement, bravo et merci. Je vous souhaite de nombreuses réactions.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès