• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’écologie politique et son intégration dans le néo libéralisme

L’écologie politique et son intégration dans le néo libéralisme

Il faut d’emblée bien distinguer écologie politique et défense de l’environnement.

Cette dernière est naturellement tout à fait juste. Mais l’écologie politique, comme ses leaders l’ont bien montré en France, n’a rien à voir avec la défense de l’environnement. Sa montée en puissance est intiment liée à la mise en place du système néo libéral dans les années 80. Et plutôt que de rassembler des adeptes conscients et responsables elle suscite le fanatisme idéologique et met en avant des thèmes qui éloignent les gens des vrais problèmes qui les concernent ainsi que des conséquences de politiques néo libérales néfastes depuis le départ.

Finalement elle s’inscrit très bien, avec son mode de pensée unique et de police de la pensée, dans le système orwellien dans lequel nous sommes plongés. Sa pensée et ses principes sont d’ailleurs diffusés par les grands médias inféodés au système

La montée en puissance de l’écologie politique dans notre gouvernance

Le nouveau mythe de Sisyphe Créé en 1971, le ministère de l’écologie commence réellement à peser à la fin des années 80 sous l’action de Corine Lepage, dont la carrière est liée à une organisation internationale Greenpeace, ONG représentant des intérêts privés, qui lui donna essentiellement une orientation anti nucléaire avec le début de la manœuvre d’arrêt de Super Phénix, un réacteur nucléaire d’un futur que nous n’avons pas encore atteint.

L’installation de l’écologie politique au cœur de la gouvernance se réalise ensuite avec Dominique Voynet, au sein d’une gauche plurielle qui s’affranchit totalement des racines et des mesures politiques de la Gauche traditionnelle en France. Qui, peu avant avec le programme commun de gouvernement, proposait une voie vers un système socialiste insuffisamment expliquée aux français et donc non soutenue.

Par son action Dominique Voynet est la démonstration même que l’écologie politique n’a rien à voir avec une vraie défense de l’environnement. Elle a stoppé le projet de canal Rhin/Rhône, a totalement méprisé la marée noire de l’Erika en Bretagne, a été compromise dans des affaires concernant des incinérateurs, tout à fait dans la ligne de la protection que l’écologie politique offre constamment à la Chimie. Ceci s’est aussi vérifié avec la mystérieuse explosion à l’usine AZF en 2001 qui, si elle a bien des causes “naturelles” (que l’expertise a été incapable d’expliquer), témoigne d’un laxisme incroyable de la part des autorités en charge de la sécurité des populations vis à vis des activités industrielles. Dont le ministère de l’environnement bien entendu.

Aujourd’hui sous le nom pompeux de Ministère de la transition écologique et solidaire, l’écologie politique a la haute main dans notre pays sur l’industrie et sur la politique énergétique, deux domaines fondamentaux de l’action politique du gouvernement.

L’apparition du thème Climat et ses liens avec la haute finance internationale

La bien réelle montée de la température moyenne à la surface du Globe terrestre, néanmoins bien plus marquée dans l’hémisphère Nord, depuis les années 70 jusqu’au tournant des années 2000, a mis en lumière une théorie d’influence d’un effet de serre initié par le CO2 et d’autres gaz dans l’atmosphère sur cette température moyenne. L’augmentation de quelques dizaines de ppm de concentration en CO2 équivalent était censée expliquer une augmentation de température moyenne à la surface du Globe d’environ + 0.6 °c. Une partie du CO2 atmosphérique est issue des activités humaines puisque le CO2 ainsi émis réside quelques années dans l’atmosphère. D’où l’idée de l’action anthropique sur le réchauffement global de la surface du Globe. Cette théorie a étayé des prévisions pour les années 2000 symbolisées par la crosse de hockey de Mann. Celles-ci se sont révélées largement fausses remettant en cause les modèles et les calculs, ainsi que la théorie même. Tout cela était de plus entaché de manipulations de la part de personnes voulant absolument démontrer l’influence humaine sur les températures terrestres comme le fait par exemple d’annexer les effets, à ce niveau, du phénomène El Niño ( +0.2 °c sur la température moyenne de la surface du Globe terrestre) en 1998 puis ultérieurement. Dans les années 2000 la température moyenne du Globe terrestre (qui n’est pas mesurée mais évaluée par trois Labos dans le monde essentiellement) se situe plutôt sur un plateau avec des pics dus à El Niño qui réapparaît plus souvent.

L’aspect politique de cette théorie d’influence anthropique sur les températures terrestres n’a évidemment pas échappé aux responsables politiques. Ceux-ci se sont ainsi emparé du thème Climat, pour le contrôler, notamment par le biais d’un groupe gouvernemental international, le Giec, et l’utiliser.

Au début des années 2000 le système capitaliste financier qui domine le monde s’est emparé de la question relative au Climat afin de l’utiliser de deux manières.

S’en faire une façade vertueuse non seulement au plan des idées, mais aussi concrètement, dans le recyclage de fonds criminels, dans l’éolien par exemple.

En faire un moteur de l’économie, en orientant les investissements dans ce domaine au label “vert”, défini avant tout par le haut rendement financier du secteur auquel il s’applique et sans aucune définition et garantie sérieuse. On a ainsi des choses qui frisent le comique, par exemple un “écobâtiment” construit sur des terres maraîchères récupérées à bas prix par promoteurs immobiliers avec des fonds bancaires, qui n’est qu’un ouvrage en béton auquel on a rajouté une toiture végétale qui posera milles problèmes aux colocataires. Le caractère “écologique” justifie ici des loyers élevés.

Cela est personnalisé par Al Gore, l’homme politique milliardaire qui a créé de multiples sociétés pour récolter les fonds du “business vert”, dont une à laquelle Greta Thunberg est liée.

L’étude très documentée du Professeur William Engdahl sur les implications financières liées à l’intervention de la finance sur la question du Climat [1] montre par exemple que le Prince Charles de Grande Bretagne a monté avec la Banque d’Angleterre et La City, avec laquelle la famille royale est liée (d’où sa position sur le Brexit), un certain nombre d’instruments financiers qualifiés de “green financial instruments” pour récupérer des fonds, notamment depuis des fonds de pension, pour les orienter vers les activités dites vertes de la finance anglaise. Le but officiel était de détourner de l’ordre de plusieurs milliers de milliards de dollars vers le business vert.

Cameron ayant qualifié tout cela de “green craps” (disons baratin vert pour être poli) on comprend qu’il ait été mal vu.

La présence du milliardaire US Bloomberg sur la scène financière verte est à noter. Celui-ci cherche en effet en ce moment à être le candidat démocrate aux prochaines présidentielles, certainement pour relancer le business vert.

Extrait de l’article de William Engdhal

Bonnie Prince Charles, future UK Monarch, along with the Bank of England and City of London finance have promoted “green financial instruments,” led by Green Bonds, to redirect pension plans and mutual funds towards green projects. A key player in the linking of world financial institutions with the Green Agenda is outgoing Bank of England head Mark Carney. 

In December 2015, the Bank for International Settlements’ Financial Stability Board (FSB), chaired then by Carney, created the Task Force on Climate-related Financial Disclosure (TCFD), to advise “investors, lenders and insurance about climate related risks.” That was certainly a bizarre focus for world central bankers.

In 2016 the TCFD,Task Force on Climate-related Financial Disclosure (TCFD), along with the City of London Corporation and the UK Government initiated the Green Finance Initiative, aiming to channel trillions of dollars to “green” investments. The central bankers of the FSB nominated 31 people to form the TCFD. Chaired by billionaire Michael Bloomberg of the financial wire, it includes key people from JP MorganChase ; from BlackRock–one of the world’s biggest asset managers with almost $7 trillion ; Barclays Bank ; HSBC, the London-Hong Kong bank repeatedly fined for laundering drug and other black funds ; Swiss Re, the world’s second largest reinsurance ; China’s ICBC bank ; Tata Steel, ENI oil, Dow Chemical, mining giant BHP Billington and David Blood of Al Gore’s Generation Investment LLC. In effect it seems the foxes are writing the rules for the new Green Hen House”

La propagande sur le “Climat”

Cette réorientation capitaliste vers une formidable bulle financière, qui s’évalue à plusieurs dizaines de milliers de milliards de dollars (<Trillion) a une signification profonde. Tandis que dans le cadre de la production capitaliste des besoins et des intérêts humains (parfois discutables ce qui permet les caricatures sur la "société de consommation") pouvaient avoir une chance d’être pris en compte, dans ce système financier où la liberté des capitaux prime celle des humain, la vie humaine ne compte plus. Si des produits sortent de ces investissements ils sont soit inutiles, soit hors de prix. Ainsi pour financer l’éolien et le photovoltaïque, qui produisent un courant électrique marginal, à travers la CSPE et d’autres taxes, l'électricité devient de plus en plus cher et des gens sont peu à peu exclus de l’accès à l’énergie.

Le mouvement des “gilets jaunes”, à la base un rassemblement de personnes qui ne peuvent plus vivre dans notre société financiarisée, a mis en évidence la manière dont le pouvoir (la gestion du système déléguée à des marionnettes politiques par la finance) utilisait le thème du climat pour étouffer les protestations (avec la répression policière). Une campagne quasi hystérique sur l’urgence climatique a été déclenchée dans les médias. Avec des manipulations grossières mais qui malheureusement marchent auprès de la masse des gens. Richard Lindzen a ainsi fait remarquer que l’accroissement de la masse de glace de l’Arctique donnait lieu à des fractures à la surface de la banquise. Et dans les médias cela donne une information tragi comique sur l’aventurier Mike Horn, affecté de gelures importantes, mais victime du “réchauffement climatique”.

L’utilisation politique du thème Climat

Dans un système orwellien il y a le ministère de l’information, qui instaure la pensée unique, ici symbolisé par les agences de presse, AFP, Reuters, l’agence d’information de l’OTAN des sites comme Bellingcat, notamment financé par le NED fédéral américain (National Endowment for Democracy)... et la police de la pensée.

Ainsi nous avons une police du Climat constituée de scientifiques qui profitent largement de la manne financière et honorifique offertes par le pouvoir et le système même et qui pourchassent, avec l’amplification des médias, les courageux scientifiques qui essaient de faire prévaloir la démarche scientifique et l’honnêteté sur les données.

La chape de plomb est telle que l’on voit même des scientifiques reprendre les affirmations formatées”climat” comme ceux qui défendent le nucléaire pour son très faible taux d’émission de CO2.

Au niveau des partis politiques, pour bien marquer qu’il n’y a pas de vraie opposition et surtout aucune volonté de sortir du néo libéralisme, il y a une unanimité sans failles pour placer le “Climat” en tête des priorités. A la Phi, un parti opportuniste où sont néanmoins rassemblés beaucoup de personnes sincèrement engagées à “gauche”, la transition écologique, c’est à dire tous les thèmes du néo libéralisme financier, est présentée comme la pierre angulaire du programme de gouvernement. Cela va naturellement de pair avec un anti nucléaire primaire. Tout est complètement idéologique, il n’y aucune démonstration sur le fait que cette “écologie” financière puisse relancer notre emploi et notre économie, la seule chose sûre c’est la volonté de détruire notre industrie électronucléaire, d’achever de liquider en fait puisque tous les gouvernements depuis les années 90 se sont fixés ce but. Notamment avec le moratoire sur les constructions de centrales nucléaires de fin 80 à 2006. C’est aussi totalement dans la ligne de la volonté du gouvernement allemand de nous faire abandonner nos centrales nucléaires

Il y a aussi une grande incompétence, dans le domaine de l’énergie où tout le monde se sent capable de parler sans même faire l’effort d’apprendre. A l’Assemblée nationale les débats sur le Loi de Transition Énergétique, LTE, ont été, à quelques exceptions près de députés dont le parti pèse peu, d’un niveau affligeant. Citer les contradictions et absurdités de cette LTE serait trop lourd, néanmoins la règle de division par deux à court terme de la consommation d’électricité alors que l’on promeut la voiture électrique, que l’on prétend agir pour l’emploi, semble carrément ubuesque. Dans le même temps les allemands dont la référence est 2008 ont montré que c’était naturellement un objectif inatteignable. Le plafond de la puissance électrique d’origine nucléaire fixé à 63.2 TWe sort non seulement de nulle part, mais de plus met en danger la stabilité future de notre réseau électrique.

La corruption

Le néo libéralisme engendre une corruption généralisée. En France on considère que les dictateurs sont ailleurs et que la corruption concerne les pays étrangers. En fait notre pays est gangrené par plusieurs formes de corruption. Notre modèle démocratique est attaqué à son cœur même. Quand on voit les luxueuses campagnes présidentielles de nos présidents élus et le flot de propagande en leur faveur dans les médias, on comprend facilement que tout cela ne peut être financé par le nombre très limité d’adhérents de leurs partis. Le statut d’élu, encore plus au Parlement européen où il n’y a ni responsabilités, ni obligations, comporte de gros avantages dont certains permettent de tenir l’élu qui en bénéficie. Le passage de la presse et de médias importants entre les mains de gros intérêts financiers, a permis d’acheter les journalistes. L’information se transforme maintenant en propagande dans la ligne orwellienne. Pour cela on entretient un lot d’ “experts autorisés”, - économie, énergie, climat, politique étrangère,.. -, qui monopolisent les plateaux télés et défendent la ligne du système. Dans ce cadre orwellien cela s’accompagne de la mise en place de la “police de la pensée”, de la “police du Climat”... Une autre forme est constituée par le financement d’ “agents” du système par des organisations soi-disant indépendantes. Ainsi Greenpeace pour l’anti nucléaire, le Climat,.. sauf la Chimie. Le milliardaire George Soros est particulièrement engagé dans ce type d’ “achat”, avec son organisation open society notamment, et on le retrouve partout, du financement de partis indépendantistes catalans, de beaucoup de députés européens dont une majorité d’écologiste politiciens, à l’organisation de journalistes qui a mis sur pied l’affaire des “panama papers” en prenant soin d’éviter de mettre en cause Wall street.

Un des arguments politiques, dans cette affaire Climat les scientifiques sont de toute manière relégués au second rang derrière les journalistes officiels, les “experts autorisés” dont des représentants de Greenpeace, fait référence à une soi-disant unanimité des scientifiques du Climat sur on ne sait quoi d’ailleurs, - est-ce le réchauffement climatique ou le changement climatique (une notion qui serait à préciser puisqu’elle est globale et que l’on cite toujours des phénomènes localisés pour l’appuyer) ? Pour contrer Claude Allègre qui avait justement dénoncé dans son livre de 2004 la prédiction pour le tournant des années 2000, liée à la crosse de Hockey de Mann, une pétition, en forme de dénonciation, rassemblant 600 scientifiques français du climat avait été lancée par Valérie Masson-Delmotte leader de la “police du Climat” en France. Mais ce sont tous des scientifiques financés pour étudier et mettre en évidence l’influence anthropique sur le Climat. Ce sont des "scientifiques du climat" qui ont notamment totalement ignoré l’influence d’El Niño tout en s’en accaparant les conséquences à coups d’année la plus chaude. Certains en sont à affirmer, avec des théories risibles, que le réchauffement/changement climatique est à l’origine d’El Niño plus fréquents [on rappellera que pour ce phénomène oscillatoire il y a une équipe d’études spécialisées] En France il y a des scientifiques courageux qui s’opposent aux conclusions hâtives et non étayées, dont Vincent Courtillot qui a été durement attaqué par la “police du climat” au niveau personnel. Mais à l’étranger, notamment aux USA, il y a beaucoup de scientifiques du Climat reconnus, comme Richard Lindzen, qui s’opposent à la théorie anthropique. Des pétitions internationales dans ce sens ont été censurées par nos médias.

Fiscalité dite “écologique” et néo libéralisme

La fiscalité est un puissant moyen de récupérer des fonds au niveau de l’Etat. Aujourd’hui pratiquement aucune facture n’échappe à l’éco taxe, à la participation écologique (quelle pantalonnade), avec de multiples taxes sur la facture électrique pour financer les surcoûts de l’éolien et du photovoltaïque,... A grande échelle nous avons les quotas CO2 qui sont devenus des produits financiers, la volonté d’imposer universellement une taxe carbone. Bien entendu tous ces fonds d’état ne sont pas employer à la défense de l’environnement, ils vont à la finance soit directement, soit par le paiement de la dette.

Un rapport soigneusement ignoré par nos médias évalue notamment les surcoûts de l’éolien en France.

Rapport Assemblée nationale n° 1990 du 5 juin 2019 dans le cadre de l’approbation des comptes 2018 rapporteur Joël Giraud, Annexe 18 rapporteur Julien Aubert Thème écologie : Climat, énergie, transition énergétique.. [3]

Synthèse claire (citation)

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a transmis à la commission des finances un rapport sur Le soutien à l’éolien en France permettant d’estimer le coût du concours apporté par l’État aux éoliennes depuis le début des années 2000, le coût des engagements pris et devant être honorés ainsi que le coût tenant au respect des objectifs fixés à ce secteur par le projet de programmation pluriannuelle de l’énergie 2019-2028. Le coût total s’établit, hors coûts induits, entre 72,7 et 90 milliards d’euros.

[il est à noter que pour l’éolien en mer, une absurdité majeure compte tenu de tous les problèmes associés, une dépense de 22 milliards d’euros est engagée et attend les réalisations qui font face à beaucoup d’opposition] 

La fiscalité étant un élément fondamental de la gouvernance politique.Il est évident que nous avons maintenant une fiscalité qui démontre la symbiose entre l’ “écologie politique” et le néo libéralisme financier.

 

Conclusion

Cette description un peu lourde était nécessaire pour montrer le poids de la propagande que les gens subissent au niveau international sur ce thème du Climat.

Cela a pour conséquence que beaucoup de gens s’approprient cette théorie et en épousent les arguments sans se poser de questions. Par exemple parmi les plus évidentes qu’est-ce que les tenants de l’effet anthropique proposent, 100 ppm de CO2 dans l’atmosphère en moins ? Est-ce que toutes ces mesures d’austérité sont compatibles avec une démographie galopante ?

D’où un état de fait dramatique pour notre futur qui est que tous les partis politiques sont infestés par la propagande “écolo” du système financier, et s’alignent tous sur la dominance de l’ “écologie politique”. Plus écolo formaté que la Phi ce n’est pas possible, le PC suit maintenant avec une alliance privilégiée avec les “écologistes”, les socialistes et les trotskistes sont depuis longtemps sur cette ligne, la droite traditionnelle est à la dérive et ne résiste pas au généreux mouvement de hold up financier qualifié de combat sur l’urgence climatique, le RN n’est qu’une construction fictive, au sens où il n’a jamais été organisé pour gouverner, qui pratique la démagogie à grande échelle...

Macron n’est qu’une création de la finance internationale plutôt centrée aux USA. Bien que tout le monde en France dispose des informations sur le financement du parti de Macron, personne ne croira qu’une de ses missions principales est de détruire la France. Pourtant il avait commencé sous Hollande avec Alstom, et il continue à détruire l’agriculture, l’industrie.. La base de l’écologie politique étant l’anti nucléaire, La fermeture de Fessenheim est actée, (alors que la prolongation d’au moins dix ans du fonctionnement de ses réacteurs nucléaires était quasiment acquise, soit un manque à gagner de plusieurs milliards d’euros) avec la complicité de tous les partis politiques, à l’exception de quelques élus. Cela s’accompagne de l’arrêt de chaudières au charbon, point sur lequel on aurait rien à dire, si combiné à l’arrêt de Fessenheim cela ne fragilisait pas au plus haut point notre réseau électrique par l'arrêt de capacités de régulation. Des chaudières à gaz seraient nécessaires pour des besoins de pilotage, mais l’ ”écologie” freine ces investissements aussi, voir le cas de la centrale de Landivisau alors que dans le même temps, contre l’avis des populations, l’état pousse des projets pharaoniques d’éoliennes off shore à Noirmoutier et dans de prestigieuses baies bretonnes. Enfin, l’Agence de sûreté nucléaire, ASN, sous la direction de son ministère de tutelle, l’écologie politisée, fait tout pour ralentir le chantier de l’EPR de Flamanville sous des prétextes qui se révèlent systématiquement gonflés et manipulés. La dernière affaire des soudures sur un circuit secondaire, absolument confuse et incompréhensible directement dans les explications de l’ASN, va encore provoquer un retard de deux ans. Tout cela plombe évidemment la réputation de notre nucléaire à l’étranger, alors que les EPR chinois constituent un succès magnifique, notamment vis à vis de la concurrence américano japonaise en Chine.

Il est un mantra systématiquement utilisé par les écologistes politiques, dont ils se persuadent eux-mêmes, constitué par la fin du nucléaire. C’est évidemment ce qu’ils veulent organiser dans notre pays, alors qu’une bonne partie du reste du monde cherche au contraire à s’équiper en centrales nucléaires. Une nouvelle voie vient de s’ouvrir dans ce domaine qui concerne les petits réacteurs nucléaires modulaires, SMR [2]. Leur intérêt potentiel est tel que ce domaine va se développer. La France a toutes les capacités pour se placer sur ce marché. Gageons que lorsque les choses vont monter en puissance dans ce domaine nous aurons des campagnes anti de la part des organisations “écologistes”. Greenpeace a déjà commencé avec des arguments que l’on ne peut qualifier autrement que de débiles comme d’habitude, mais qui trouveront l’écho des médias, des “experts autorisés”...

Il est impossible de citer la moindre mesure, le moindre investissement, une orientation même, sous cette gouvernance, qui aillent dans le sens de l’amélioration de l’économie française, de son avenir concurrentiel, de son futur au niveau des sciences et des technologies.

Dans l’anesthésie générale, la complicité la plus large au niveau des mouvements représentatifs du peuple français, la France va continuer de sombrer sous l’effet de notre système écolo néo libéral.

 

[1] Climate money trails Pr William Engdhal

https://www.globalresearch.ca/climate-money-trail/5690209

[2] Les petits réacteurs nucléaires modulaires

https://www.sustainability-times.com/low-carbon-energy/de-mystifying-small-modular-reactors/

[3] Rapport

http://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/dossiers/impact_energies_renouvelables


Moyenne des avis sur cet article :  4.17/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

73 réactions à cet article    


  • Attila Attila 5 décembre 2019 18:10

    «  Créé en 1971, le ministère de l’écologie commence réellement à peser à la fin des années 80 »

    C’était le ministère de l’environnement, pas de l’écologie. La ministre de l’environnement de juillet 1984 à mars 1986 était Huguette Bouchardeau.

    L’écologie est arrivée après. Avant d’être un mouvement politique, l’écologie est d’abord un phénomène religieux.

    Les travaux du sociologue français Émile Durkheim sont une référence reconnue pour décrire le fonctionnement de base d’une religion. Dans son ouvrage « Les formes élémentaires de la vie religieuse », il a montré une structure de base que l’on retrouve dans toutes les religions -ou plus globalement dans ce qu’il nomme les phénomènes religieux-.

    On retrouve cette structure de base dans l’écologie.

    .




    • Attila Attila 5 décembre 2019 18:13

      @Attila
      L’appellation « Ministère de l’environnement » reste dans le cadre de l’État laïc, le « Ministère de l’écologie » est une religion d’Etat.

      .


    • Trelawney Trelawney 6 décembre 2019 08:22

      @Attila
      Vous avez raison de parler de l’environnement plutôt que de l’écologie, parce qu’à l’époque, Pompidou avait initié se ministère pour faire face aux destructions environnementales comme les panneaux publicitaires sur les route, le bétonnage du littoral (notamment en Bretagne), la réhabilitation des friches industrielles comme les bassins houillers.
      Ce n’est que sous VGE mais tard (Amoco Cadiz) qu’on a parlé réellement d’écologie et que l’impulsion fut vraiment donner (Pierre d’Ornano puis Michel Crepeau) avec notamment la loi littoral, les routes maritimes en Manche et la destruction des bâtiments en bordures de mer.
      Ensuite ce fut des ministère de confort pour s’accaparer l’électorat écolo. De toute façon, depuis Mitterrand un ministre ou sécretaire d’état à l’écologie ou l’environnement n’a jamais fait plus que 2 ans, autant dire qu’il compte pour rien.


    • CN46400 CN46400 6 décembre 2019 09:38

      @Attila
      Vous avez raison, comme quoi la sémantique est rarement neutre...


    • Old Dan Old Dan 5 décembre 2019 18:13

      Très bien, très érudit mais...

      ... Ca fait 70 ans qu’on discute, qu’on talmude à tous vents, qu’on théorise tous z’azimuts, qu’on bla bla, qu’on greenwashe...

      Quand est’ce qu’on s’bouge en vrai ? Les vieux avec les gosses ? Les villes avec les campagnes ? Les cons avec les plus doués ?...

      .

      [ Pour certains boomers, c’est trop tard. Fallait y penser avant... Héhé ! ]


      • JC_Lavau JC_Lavau 5 décembre 2019 19:34

        @Old Dan. Par Thor ! Par Odin ! Par thons !


      • Attila Attila 5 décembre 2019 18:31

        «  Mais l’écologie politique, comme ses leaders l’ont bien montré en France, n’a rien à voir avec la défense de l’environnement  »

        C’est exact, ce qui préoccupe les écologistes n’est pas la protection de l’environnement mais la pureté de la Nature.

        Je rappelle que jusque dans les années 1970, le peuple français ignorait la notion de Nature. Les mots de nature et naturel étaient étrangers à la culture populaire.

        C’est à partir de 1968 que le mot et le concept ont été diffusés.

        Les travaux de l’anthropologue Philippe Descola dont Claude Lévi-Strauss fut le professeur et le directeur de thèse ont montrés que la Nature n’existe pas, ce n’est qu’une croyance inventée il y a 2500 ans en Grèce. Cette croyance est ignorée par l’ensemble des peuples du monde, seule la bourgeoisie occidentale y croit.

        Philippe Descola, entre culture et nature.

        .


        • Attila Attila 5 décembre 2019 18:35

          @Attila
          « Si les populations sylvestres amérindiennes sont perçues comme naturelles, c’est que leur capacité à produire de l’artifice est très généralement ignorée ».

          Citation de Philippe Descola tirée de sa communication au colloque de Florac (Cévennes) en 1985 et dont l’intitulé était : « Protection de la Nature, histoire et idéologie ».

          On voit bien là cette division bipartite de l’Univers connu et connaissable (étudiée par Émile Durkheim), le naturel sacré d’une part, et l’artificiel profane d’autre part. Cette division naturel/artificiel est le fondement du phénomène religieux qu’est le naturalisme et de son dernier avatar à la mode, l’écologie.
          C’est cette division naturel/artificiel qui est totalement inconnue des peuples du monde.

          Lien

          .


        • gnozd 6 décembre 2019 16:27

          @Attila

          D’accord. Mais bon, c’est pas une raison pour tout saloper.


        • JC_Lavau JC_Lavau 5 décembre 2019 18:36

          Comme tu contraries leur guerre de religion, ils vont te traiter de « connards » (NKM), « criminels » (Alain Lipietz), « abruti » (im-modérateur du forum de l’Observatoire Zététique), « crétins » (de nombreux internautes et ouebmestres ou ouebmistresses), « négationniste » (le standard par ici), « gros fumeur, stipendié par les pétrolières », etc., etc., etc...

          J’en oublie, et je ne cite pas les insultes écrites par Naomi Oreskes, paranoïaque institutionnelle.


          • JMBerniolles 5 décembre 2019 19:19

            @JC_Lavau

            Merci pour cette liste …. tu es sûr de ne rien oublier ?


          • leypanou 5 décembre 2019 19:58

            Pour cela on entretient un lot d’ “experts autorisés”, - économie, énergie, climat, politique étrangère,.. -, qui monopolisent les plateaux télés et défendent la ligne du système 

             : avec çà, vous avez parfaitement résumé ce qui se passe actuellement en France.

            Je rajoute que ce qui se passe est tout simplement une crétinisation de masse mais à l’échelle planétaire.

            Un complémentaire de lecture sur le complexe industriel à but non lucratif ainsi que la financiarisation de la nature où sont entre autres « épinglés » GreenPeace, les Amis de la Terre, WWF¹, Avaaz, etc, etc.

            ¹ : à remarquer que beaucoup passent facilement d’organisations genre WWF, Greepeace, EELV qui sont LaRem-compatibles, comme P Canfin.


            • JL JL 5 décembre 2019 20:33

              L’écologie politique est à l’écologie ce que la laïcité positive de Sarkozy était à la laïcité : une arnaque..


              • JL JL 6 décembre 2019 08:42

                @JL
                 
                 « C’est la forme la plus exquise du comportement politicien, qui consiste à utiliser un fait vrai pour en faire un mensonge. » René Barjavel
                 
                 Pour paraphraser Barjavel, je dirai que c’est la forme la plus exécrable de la gouvernance qui consiste à s’emparer des bonnes idées pour en faire des lois ou des règlements iniques.
                 
                 En témoigne la réforme des retraites dont la bonne idée de départ était évoquée dans la profession de foi de Macron : « Création d’un système universel des retraites où un euro cotisé donne les mêmes droits, quel que soit le moment où il a été versé, quel que soit le statut de celui qui a cotisé »
                 
                 Je pense aussi aux redoutables effets de seuils qui ne sont jamais corrigés.


              • Matlemat Matlemat 5 décembre 2019 22:42

                « Enfin, l’Agence de sûreté nucléaire, ASN, sous la direction de son ministère de tutelle, l’écologie politisée, fait tout pour ralentir le chantier de l’EPR de Flamanville sous des prétextes qui se révèlent systématiquement gonflés et manipulés. La dernière affaire des soudures sur un circuit secondaire, absolument confuse et incompréhensible directement dans les explications de l’ASN, va encore provoquer un retard de deux ans. »


                 Bien sûr, Macron est à la manoeuvre et retarde l’EPR pour gagner les voix des écologistes, c’est la meilleure de la journée.


                 Si l’EPR est un fiasco c’est la faute des vilains écologistes, comme Superphénix, évidemment.


                 L’article tenait la route sur l’écologie politique mais c’était évident connaissant l’auteur que ça allait déraper sur le nucléaire.


                 Le nucléaire est adulé comme d’autres adorent un dieu et s’accrochent à leur religion et font du prosélytisme avec la même espèce de fanatisme.


                 


                • mmbbb 7 décembre 2019 16:11

                  @Matlemat le nucleaire si on pouvait s en passer aisément ne poserait pas un problème existentiel C est la transistion energetique qui pose probleme L ecologie verte n est pas si verte et c est pour cela que les ecolos de service Cabanel et Sarramagnan-Souchier. censurent . Les ecolos ne sont pas plus tolerants que leur adversaire 


                • JMBerniolles 5 décembre 2019 23:25

                  Vous extrayez un paragraphe de l’article pour en faire quoi ?

                  Actuellement se déroulent les essais à chaud de l’EPR de Flamanville.

                  Le circuit primaire a atteint quasiment ses températures et pressions nominales.

                  303 °c et 154 bars le 1er décembre dernier.

                  Oubliés les terribles défauts sur les fond et couvercle cuve primaire…. Donc le chargement du combustible serait possible au moins mi 2020 .. Mais il faut s’attendre à ce que l’ASN fasse durer l’incompréhensible problème des soudures sur les tuyauteries vapeur (donc hors circuit primaire).

                  Si vous ne comprenez pas au bout d’un demi mandat en plus de ce qu’il a fait sous Hollande que Macron a pour mission de détruire notre pays, vous aurez effectivement du mal à suivre la suite des évènements... 


                  • nono le simplet nono le simplet 6 décembre 2019 01:44

                    @JMBerniolles
                    Oubliés les terribles défauts sur les fond et couvercle cuve primaire

                    il ne semble pas que l’ASN ait modifié son impératif de changer le couvercle ...
                    et pour les soudures ce qui est incompréhensible c’est de les avoir validées alors qu’elles n’avaient pas la qualité requise ...


                  • CN46400 CN46400 6 décembre 2019 09:30

                    @JMBerniolles
                    « Macron a pour mission de détruire notre pays »
                    Je pense que vous faites fausse route, la mission assignée à Macron par la bourgeoisie française est d’accroître, significativement, la part du PIB qui tombe dans son escarcelle. Peu importe que cette part soit verte, noire ou grise, pourvu qu’il y ait de l’oseille à la sortie....


                  • JMBerniolles 6 décembre 2019 09:46

                    @CN46400

                    Vous faites erreur. Macron est un produit internationalisé, issu de la dominance financière internationale.
                    Macron liquide nos couches moyennes et même supérieures… Il reste des dirigeants de groupes internationaux qui sont liés à des intérêts supra nationaux.
                    Voir la forte participation française à Bilderberg (dont l’ « économiste » des chaines publiques Lenglet qui vient toujours nous dire qu’il est impossible de sortir de l’Euro)


                  • Matlemat Matlemat 6 décembre 2019 09:54

                    @JMBerniolles
                     Macron est un anti-nucléaire c’est bien connu, c’est pour cela qu’il a repoussé l’objectif de passer à 50 % d’électricité nucléaire.

                     Le cout de l’EPR passant de 3 milliards à 12 milliards minimum c’est aussi la faute aux gauchistes avec leur satanée exigence de sécurité.

                     On ferait mieux de prendre exemple sur les Chinois et leur culture de la démocratie bien plus adaptée au nucléaire.

                     La santé financière d’EDF avec sa modeste dette c’est aussi un éclatant exemple de l’excellence de notre industrie phare que le monde entier nous envie. smiley

                     Le nucléaire qui nous engage sur des temps énormes est dans de bonnes mains.


                  • JL JL 6 décembre 2019 10:28

                    @CN46400
                     
                    La France est championne du monde en versement de dividendes, et les actionnaires espèrent bien lui conserver cette place.
                     
                     Au total, près de 10 % des 513,8 milliards de dividendes mondiaux distribués aux actionnaires l’ont été en dans l’hexagon

                     : « Les 8,8 millions de personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté vont être contentes de l’apprendre : les entreprises françaises ont versé 51 milliards de dollars à leurs actionnaires au second trimestre 2019. Un nouveau record, et une progression de 3,1 par rapport à l’an dernier, qui place la France tout en haut du classement mondial, devant le Japon (39,6 milliards), l’Allemagne (38,5 milliards), le Royaume-Uni (35 milliards), puis la Suisse (23,9 milliards), Hong Kong (18 milliards) et les États-Unis (12,17 milliards).

                     »
                     
                    Macron peut bien continuer à crâner sur la scène internationale.


                  • CN46400 CN46400 6 décembre 2019 10:48

                    @JMBerniolles
                    Bof, nationale ou internationale, la finance reste la finance. Et ce qui compte c’est que les comptes bancaires de la bourgeoisie ne baissent pas...


                  • Trelawney Trelawney 6 décembre 2019 15:02

                    @JMBerniolles
                    Actuellement se déroulent les essais à chaud de l’EPR de Flamanville.
                    Après tous les déboires qu’ils ont connus on ne peut leur souhaiter que de la réussite.
                    Maintenant on va entrer dans une époque où l’électricité sera primordiale (voiture, transports, informatique, communication). Ce qui n’était pas tout à fait vrai il y a 5 ans, où on entrait dans une période d’économie d’énergie.
                    Dans 10 ans les voitures électriques vont dominer le marché (c’est ce que je pense), car la pollution par hydrocarbure sera telle que ce ne sera plus vivable.
                    Il se peut que vous ayez raison sur le pari technologique du nucléaire.
                    Voyez à quoi ça tient le futur. A 10 ans prés on ne sait pas de quoi il en retourne


                  • JMBerniolles 6 décembre 2019 16:19

                    @Trelawney

                    Merci pour ceux qui sont engagés dans ce projet et sont soumis aux aléas de la politique avant tout. ..

                    L’électricité est une énergie noble dont la demande ne peut qu’augmenter au contraire de ce que prétend la LTE.

                    En faisant un article sur les petits réacteurs nucléaires modulaires, SMR, je me suis rendu compte de leur intérêt et du fait qu’ils ne peuvent que déboucher sur le marché à terme. Ils peuvent aussi fournir de la chaleur. 


                  • nono le simplet nono le simplet 6 décembre 2019 01:37

                    La fermeture de Fessenheim est actée, (alors que la prolongation d’au moins dix ans du fonctionnement de ses réacteurs nucléaires était quasiment acquise)

                    même à EDF ils n’osent pas le faire croire ... enfin si, juste assez pour obtenir des indemnités de fermeture ...  smiley


                    • Matlemat Matlemat 6 décembre 2019 10:09

                       Salut nono.

                       EDF a sciemment fait des travaux pour préparer le prolongement de Fessenheim alors que sa fermeture était actée, pour ensuite réclamer de l’argent à l’état, alors que l’entreprise est sensée être publique. Vive Ubu.

                       400 millions quand même d’argent public, EDF en a tellement besoin.

                       On devrait aussi porter plainte aussi contre Danone pour ne pas vouloir repousser la date de péremption de ses yaourts. smiley

                       

                       


                    • Matlemat Matlemat 6 décembre 2019 10:50

                      @nono le simplet
                       En fait 400 millions c’est que pour les 4 premières années.

                      « D’autres indemnités, au titre d’un éventuel »manque à gagner« sur la production de la centrale jusqu’en 2041, soit la base d’une prolongation de la centrale à 60 ans, alors qu’elles étaient prévues initialement pour ne fonctionner que 40 ans. Ces indemnités seront calculées »ex post à partir des prix de vente de la production nucléaire, et notamment des prix de marché observés« , indique EDF. »

                      https://www.usinenouvelle.com/article/ce-que-va-couter-la-fermeture-de-la-centrale-nucleaire-de-fessenheim-en-2020.N888759


                    • nono le simplet nono le simplet 6 décembre 2019 11:18

                      @Matlemat
                      salut mat,
                      l’IRSN est plutôt inquiet pour le passage de la VD 50 ans pour pas mal de vieux réacteurs de 900 MW alors que la filière nuclèaire tourne au ralenti en ce moment, à peine 60% du mix et 43000 MW sur un potentiel théorique de 49000 MW ...


                    • nono le simplet nono le simplet 6 décembre 2019 11:20

                      @Matlemat
                      D’autres indemnités, au titre d’un éventuel »manque à gagner« sur la production de la centrale jusqu’en 2041

                      ouais, ça c’est la cerise sur le gâteau ... smiley


                    • JMBerniolles 6 décembre 2019 12:01

                      @nono le simplet

                      Vos arguments masquent mal votre ignorance et votre incompréhension des problèmes.

                      * L’ASN n’a aucun argument pour exiger le changement de couvercle au bout de 7 ans (Se reporter à sa déclaration de juin 2017 sur le sujet dans laquelle figure textuellement l’affirmation que couvercle et fond de cuve de la conformité des couvercle et fond de cuve -ce que les chinois avaient compris depuis longtemps- 

                      « Sur la base des analyses techniques réalisées, l’ASN considère que les caractéristiques mécaniques du fond et du couvercle de la cuve sont suffisantes au regard des sollicitations auxquelles ces pièces sont soumises, y compris en cas d’accident »)

                       Et quand est-il du fond de cuve ? 

                      • Pour les soudures qui représentent un ouvrage complexe avec de multiples passes, aucun défaut majeur n’a été mis en évidence par les contrôles radiographiques. Les Ultra Sons ont révélé quelques défauts qui n’ont pas d’effet sur le tenue vis à vis d’une rupture brutale. Dans cette affaire comme pour les couvercle et fond de cive la résilience est instrumentalisée d’une manière politique pour créer un problème qui n’existe pas.
                      •  Pour allonger les délais de retard l’ASN propose de refaire toutes les soudures. Dans les parties délicates on doit employer des robots mais ceux-ci ne sont pas qualifiés ... 

                      Bref alors que le réacteur est près à entrer dans sa phase décisive de démarrage l’ASN fait tout pour retarder à nouveau de réacteur. Cela s’appelle du sabotage. Ce n’est pas nouveau de la part des gouvernements puisque Jospin à saboter Super Phénix de manière à ce que l’on ne puisse plus le reprendre. Et on arrête sans raisons techniques les réacteurs de Fessenheim

                      Dans ce contexte il est évident que les médias inféodés ne vont pas diffuser l’information sur les études réalisées pour la prolongation de la vie des réacteurs de Fessenheim. Des dossiers ont été soumis à l’ASN et le réacteur n° 1 avait obtenu le principe d’un fonctionnement pour dix années supplémentaires.

                      Ce n’est absolument pas quelque chose d’exceptionnel.

                      Vous vous étalez en commentaires sans arguments sérieux sur ces sujets.

                      C’est sans doute pour votre plaisir, mais il s’agit de choses sérieuses où se joue une bonne partie de l’avenir de notre pays. 

                      J’écris pour informer dans ce domaine complexe et stratégique, je m’adresse aux personnes à l’esprit ouvert, non soumis à une quelconque idéologie. 


                    • nono le simplet nono le simplet 6 décembre 2019 13:10

                      @JMBerniolles
                      Bref alors que le réacteur est près à entrer dans sa phase décisive de démarrage l’ASN fait tout pour retarder à nouveau de réacteur. Cela s’appelle du sabotage.

                      sabotage de l’ASN ? téléguidé par les socialo-communistes ?
                      moi je veux bien avoir l’esprit ouvert et c’est d’ailleurs pourquoi je ne crois pas à ce « sabotage » de l’ASN smiley


                    • JMBerniolles 6 décembre 2019 16:33

                      @nono le simplet

                      Excusez moi quand je lis vos commentaires je vois quelqu’un de totalement formaté, plein de certitudes et qui arrange un peu les faits à sa manière.
                      Ainsi je n’ai pas parlé de mainmise socialo communiste sur l’ASN, il y a une mouvance anti nucléaire à l’ASN, j’ai aussi un ancien collègue qui débite des diatribes anti nucléaires sur la radio d’une secte écolo.. Mais l’ASN obéit à sa tutelle, cela me parait logique, c’est à dire le Ministère de la transition …

                      On va sans doute s’apercevoir au gouvernement que l’on a besoin du courant électrique de l’EPR pour éviter un Black out. A ce moment là les problèmes disparaitront et il démarrera. 
                       


                    • pemile pemile 6 décembre 2019 16:42

                      @JMBerniolles « On va sans doute s’apercevoir au gouvernement que l’on a besoin du courant électrique de l’EPR pour éviter un Black out. A ce moment là les problèmes disparaitront et il démarrera. »

                      Vous pensez qu’il y aura un passage en force pour laisser tomber les soudures ?


                    • JMBerniolles 6 décembre 2019 16:58

                      @pemile

                      Fin 2016 il y a eu un blocage généralisé de réacteurs nucléaires, pas moins de 18 réacteurs étaient cités, à cause de problèmes identiques à ceux des fond et couvercle cuve, concernant les corps de GV.
                      Nous avons été quelque uns à écrire à des élus, notamment Julien Aubert député du Vaucluse, d’abord pour contesté la démarche de l’ASN et puis pour souligner les risques de Black out.
                      Comme par hasard les réacteurs bloqués ont été redémarrés en décembre. C’était nécessaire parce qu’en Janvier il y a eu des situations tendues.
                      L« ASN obéit à sa tutelle et au gouvernement. C’est la définition de son »indépendance" conçue par Voynet.


                    • Matlemat Matlemat 6 décembre 2019 22:48

                      @nono le simplet
                       Oui, les finances d’EDF sont dans un si mauvais état, le carénage c’est exactement comme quelqu’un qui n’a pas les moyens de s’acheter une voiture neuve et qui va changer les courroies et quelques joints du moteur pour aller jusqu’à 600 000 km.

                       Les indemnités pour Fessenheim ça n’est rien d’autre qu’une combine pour recapitaliser EDF avec de l’argent public.


                    • Matlemat Matlemat 6 décembre 2019 22:53

                      @nono le simplet
                       En fait Mr Berniolles est un théoricien du complot.


                    • JC_Lavau JC_Lavau 6 décembre 2019 22:59

                      @Matlemat. Merci d’avoir avoué que tu es un comploteur.


                    • Julot_Fr 6 décembre 2019 11:06

                      Excellent article. Pour aller une marche plus loin, le fascisme vert nous arrive en moyen de controle des masses en remplacement aux systeme financier centre a Londres. La morts programmees de ce systeme bases sur la creation fraudulente d argent dette par les banques en echange de notre travaille (esclavage) est en cours


                      • Julot_Fr 6 décembre 2019 11:13

                        Le controle par le fascisme s opere par le transfer de la souverainete nationale au pouvoir global non elu pousse par l ONU. voir agenda 2030 de l Onu texto https://www.zerohedge.com/geopolitical/agenda-2030-translator-how-read-uns-new-sustainable-development-goals


                      • pemile pemile 6 décembre 2019 12:24

                        @JMberniolles « alors que les EPR chinois constituent un succès magnifique »

                        Quelle est l’explication alors de la demande de la Chine de garder secrètes les conclusions de l’inspection de l’AIEA de janvier 2019 ?


                        • JMBerniolles 6 décembre 2019 13:54

                          @pemile

                          Je parle d’un succès magnifique dans le contexte chinois puisque l’EPR y a damé le pion au concurrent americano japonais l’AP1000 … 

                          C’est une grave erreur de sous estimer les Chinois.

                          L’AIEA n’a pas vocation à évaluer la valeur technique de l’EPR. Peut-être y a-t-il des questions sur le combustible…. sur la production de Pu .. ou autre. 

                          Juste pour plaisanter, vous devez avoir mal à la tête avec toutes les questions sans réponses que vous vous posez !


                        • pemile pemile 6 décembre 2019 14:05

                          @JMBerniolles « L’AIEA n’a pas vocation à évaluer la valeur technique de l’EPR »

                          Ces inspections concernent les normes de sécurité et la Chine les a rendues publiques pour les autres réacteurs, un « succès magnifique » sur lequel il est préférable de ne pas communiquer ! smiley


                        • pemile pemile 6 décembre 2019 14:12

                          @JMBerniolles « Juste pour plaisanter, vous devez avoir mal à la tête avec toutes les questions sans réponses que vous vous posez ! »

                          Juste pour plaisanter, de devez aimer le « secret nucléaire » pour ne pas pouvoir apporter de réponses à toutes ces questions ?


                        • pemile pemile 6 décembre 2019 14:15

                          vous devez


                        • Ouam Ouam 6 décembre 2019 15:19

                          @pemile
                          "Quelle est l’explication alors de la demande de la Chine de garder secrètes les conclusions de l’inspection de l’AIEA de janvier 2019 ?"

                          Je t’ai déja expliqué ailleurs ET il y y a 2 jpours une des raisons
                          T’est completement décérébré OU tu trolle OU les 2 cas associés ?


                        • pemile pemile 6 décembre 2019 15:21

                          @Ouam « Je t’ai déja expliqué ailleurs ET il y y a 2 jpours une des raisons »

                          C’est pas bien de mentir ! smiley


                        • Ouam Ouam 6 décembre 2019 15:27

                          @pemile
                          « C’est pas bien de mentir ! »
                           

                          La tu commence à friser la pathologie mentale ou le burn out
                          Fait gaffe à ta p’tite santé qd meme....
                          Déconnecte d’agora vox de temps en temps..
                           
                          Tu percoit en live les ravages que ca fait la cnx non stop smiley


                        • JMBerniolles 6 décembre 2019 15:51

                          @pemile

                          Un succès magnifique.. parce que les EPR de Taishan ont été réalisés à des milliers de Kms de la France, qu’ils l’ont été dans des délais compatibles avec ce à quoi l’EDF s’est engagée pour les EPR d’Hinckley Point parce qu’ils ont été raccordés au réseau il y a déjà un certain et fonctionnent…..

                          Ce n’est pas avec du baratin approximatif que l’on peut effacer cela.


                        • JMBerniolles 6 décembre 2019 16:13

                          @pemile

                          Ne le prenez pas mal. Ce n’est pas une insulte.

                          Votre question est imprécise. Il n’y a pas de normes de sûreté universelles pour les réacteurs nucléaires.
                          Il y a :

                          • des Règles de Sûreté comme celle des trois barrières
                          •  Il y a des règles de construction des réacteurs nucléaires. Avant c’était le code ASME et maintenant c’est le RCC-M
                          • il y a des règles de sécurité sur les matériels
                          • il y a la prise en compte ou non de l’accident grave maximum dans le dimensionnement. Cela a été d’abord le cas avec Super Phénix et puis maintenant c’est systématiquement le cas....

                          Chaque réacteur nucléaire fait l’objet d’un rapport de sûreté soumis à l’Autorité de sûreté. Il y a aussi des autorisations lors de la phase de démarrage… notamment pour le chargement du combustible…

                          Il y a une surveillance pour la construction et le chantier de la part de l’Autorité de Sûreté. Si la cuve primaire de l’EPR de Flamanville avec ses couvercle et fond de cuve se sont retrouvés sur le chantier de Flamanville c’est avec l’accord de la sûreté.

                          Vous pouvez m’expliquer ce que l’AIEA a à voir là dedans ?

                          Je vous l’ai déjà dit, ne prenez pas les chinois pour des imbéciles.

                          Lorsque l’ASN a lancé l’affaire des « anomalies », un terme prudent et pas très technique, mi 2015 les Chinois ont évidemment suivi la question puisqu’ils avaient le même matériel d’Areva. Ils ont stoppé leurs chantiers pendant un peu plus de trois mois. Puis fin 2015 ils ont lancé les essais en eau à froid sur le réacteur n° 1 de Taishan. Les Chinois avancent. 


                        • pemile pemile 6 décembre 2019 16:15

                          @JMBerniolles « Un succès magnifique.. parce que les EPR de Taishan ont été réalisés à des milliers de Kms de la France »

                          un beau succès pour les savoirs faire chinois smiley


                        • pemile pemile 6 décembre 2019 16:30

                          @JMBerniolles « Vous pouvez m’expliquer ce que l’AIEA a à voir là dedans ? »

                          Les missions OSART (Operational Safety Review Team) de l’AIEA, dont seul un résumé de la mission pré-opérationnelle de janvier 2017 à été publié.

                          https://www.iaea.org/sites/default/files/documents/review-missions/192_taishan_osart_summary_report.pdf


                        • pemile pemile 6 décembre 2019 16:31

                          @Ouam « La tu commence à friser la pathologie mentale ou le burn out »

                          Source donc ta soit disant réponse au lieu faire le mariolle smiley


                        • JMBerniolles 6 décembre 2019 17:03

                          @pemile

                          Ok. C’est pour justifier une palanquée de fonctionnaires en plus….
                          Les Chinois sont polis… 


                        • Ouam Ouam 6 décembre 2019 18:14

                          @JMBerniolles
                          "...@pemile


                          Ok. C’est pour justifier une palanquée de fonctionnaires en plus….
                          Les Chinois sont polis…"

                           
                           smiley smiley smiley


                        • zygzornifle zygzornifle 6 décembre 2019 13:50

                          L’écologie politique est bonne quand elle fait rentrer du pognon dans les caisses de l’état, autrement elle n’est qu’une épine de plus plantée dans le cul du gouvernement ....


                          • JMBerniolles 6 décembre 2019 14:09

                            En ce qui concerne la centrale de Fessenheim le manque à gagner avec une fermeture prématurée se chiffe à plusieurs milliards d’euros… (en prenant 42 euros par MWh >Loi Nome,  pour base)

                            Les 400 millions d’euros sont là pour acheter le silence des syndicats et faire passer, dans la région, le fait qu’il n’y a aucune alternative sérieuse à l’arrêt de la Centrale 


                            • Matlemat Matlemat 6 décembre 2019 22:51

                              @JMBerniolles
                              Transformer la durée de fonctionnement prévue en fermeture prématurée, quelle malhonnêteté. 


                            • nono le simplet nono le simplet 6 décembre 2019 14:19

                              si quelqu’un pouvait me donner une adresse fiable du mouvement écolo-fasciste qui domine le monde j’aimerais bien y adhérer pour devenir quelqu’un d’important ...


                              • Cadoudal Cadoudal 6 décembre 2019 14:35

                                @nono le simplet
                                l’Allemagne nazie « promulgua les plus importantes législations qui soient à l’époque touchant la protection de la nature et des animaux »

                                https://fr.wikipedia.org/wiki/Protection_de_la_nature_et_des_animaux_sous_le _Troisi%C3%A8me_Reich

                                L’adresse n’a pas changée, tu la connais bien...lol..


                              • Ouam Ouam 6 décembre 2019 15:15

                                @Cadou
                                "...si quelqu’un pouvait me donner une adresse fiable du mouvement écolo-fasciste qui domine le monde j’aimerais bien y adhérer pour devenir quelqu’un d’important ...« 
                                 
                                Une »baffe historique" que tu viens de dispenser ici avec ton lien smiley smiley
                                A plus, misérable n°1


                              • nono le simplet nono le simplet 6 décembre 2019 16:19

                                tiens les clowns Groseille et Pataouète dans leur grand numéro d’autosatisfaction ... smiley


                              • Cadoudal Cadoudal 6 décembre 2019 16:42

                                @Ouam
                                C’est le Simplet qui adore ça...

                                Avec son pote éleveur de poneys qui à peur de sa femme, il font une belle paire de masos...

                                Génocide, boucs émissaires et déplacement massif de population, les progressistes ont tous faits leurs classes chez tonton Adolf...lol...

                                Ils ont juste remplacé le juif par le mâle blanc hétérosexuel..

                                L’écologiste Yves Cochet propose que NOUS arrêtions de faire des bébés pour laisser plus de place aux migrants. C’est le grand remplacement en accéléré. Disparaitre pour laisser la place aux autres est la forme ultime du MASOCHISME SUICIDAIRE.

                                https://twitter.com/dr_l_alexandre/status/1080886709951320064?ref_src=twsrc%5Etfw

                                Éric Zemmour : « Cet universalisme totalitaire sacrifie les peuples européens sur l’autel du métissage généralisé »

                                http://www.fdesouche.com/963127-eric-zemmour-cet-universalisme-totalitaire-sacrifie-peuples-europeens-lautel-metissage-generalise


                              • nono le simplet nono le simplet 6 décembre 2019 16:47

                                @Cadoudal
                                ouais et ce sont tes potes de fdesouche qui font le salut nazi ... par dérision ? smiley


                              • Cadoudal Cadoudal 6 décembre 2019 17:17

                                @nono le simplet
                                Chez Desouche, on n’est pas trop germanophiles et contre le productivisme à outrance...

                                La politique du chiffre et les primes au rendement on laisse ça aux multinationales et aux éleveurs de poneys...lol...

                                Vosges : le nombre de mineurs étrangers non accompagnés en hausse de 2775% par rapport à 2013

                                http://www.fdesouche.com/1307233-vosges-le-nombre-de-mineurs-etrangers-non-accompagnes-en-hausse-de-2675-par-rapport-a-2013



                              • Ouam Ouam 6 décembre 2019 17:31

                                @Cadoudal

                                Ce que j(apprécie particuliement et tu en sera ravi, vu ton passé de naviguateur d’apprendre que les oceans ...c’est plat !

                                 

                                Sisi je t’assure, meme pemile à pas trop osé soutenir son ami de toujours sur ce coup la lorsque j’ai chopé l’nonon l’expert no2 en flag d’islamo-compatibilité avérée.

                                Comme les freres muzzs la terre est plate désormais pour lui aussi ...

                                 

                                Notre statut de lamentable n°1 et 2 est amplement mérité

                                Nous en sommes encore à imaginer que la terre est « presque »(*) sphérique

                                Imagine la couche qu’on tiens smiley + ^^ + lol sous diverses formes

                                (*) Faites pas chier smiley


                              • Ouam Ouam 6 décembre 2019 17:48

                                @Cadoudal
                                En Ile de France c’est déja mort, 75% de naissance d’étangers (contre 25 d’autochtones)
                                Voir ici dans les 7mn environ
                                https://youtu.be/xSqO3S0rgmg

                                C’est pour ca que l’eleveur de poney est ravi.... ca va lui faire des bouzoufs...
                                jkusqu’aiu jour ou.....


                              • Cadoudal Cadoudal 6 décembre 2019 18:04

                                @Ouam
                                Pour l’instant tout va bien, les gauchistes ont encore l’impression de tenir le manche...lol...

                                Terre plate, « jewlicious cola », « Hypercasher = SF » : plongée dans la page facebook du candidat du parti musulman à Châtellerault

                                http://www.fdesouche.com/1306721-chatellerault-le-parti-musulman-annonce-une-liste-aux-municipales


                              • Ouam Ouam 6 décembre 2019 18:12

                                @Cadoudal
                                Bah plus tard lorsque la partition aura eu lieu (voir la fin de mon lien ci dessus)
                                Bah on fera kdo de nono et l’eleveur de poney à cezs gens dans leurs territoires...
                                Et la j’avoue que je vais bien rigoler....
                                ils vonts devenir des drs experts en islam, la terre est plate, c’est un bon début dans l’integration je trouve smiley
                                 
                                ps ils insistent ailleurs, cherche un peu si tu veut rigoler un bon coup smiley

                                j’ai adoré l’analogie ocean vs bassine, tu loupe des grands moments  smiley


                              • Attila Attila 6 décembre 2019 18:36

                                @Cadoudal
                                C’est exactement ce que révélait le livre de Luc Ferry « Le nouvel ordre écologique » publié en 1992 et qui est le résultat d’une enquête effectuée dans les archives allemande.
                                Quand les nazis sont arrivés au pouvoir, leurs premières lois n’ont pas été contre les juifs ou le communistes mais sur la protection de la Nature et des animaux.
                                « Im neuen Reich darf es kein Tirquälerei mehr geben »
                                Dans le nouveau Reich il ne devra plus y avoir de place pour la cruauté envers les bêtes. Extrait d’un discours d’Hitler cité par Luc Ferry.

                                .


                              • JMBerniolles 7 décembre 2019 13:12

                                @nono le simplet A force de jouer à l’imbécile on risque d’y arriver


                              • Désintox Désintox 7 décembre 2019 12:14

                                Encore un article climato-négationniste.

                                C’est irrationnel, mais ça fait du bruit sur la toile.


                                • JC_Lavau JC_Lavau 7 décembre 2019 12:40

                                  @Superintox : « Critiquer les religions ne sert pas à grand chose, car les croyances sont irrationnelles par définition ».
                                  Sauf bien sûr ta religion carbocentriste, qui est rationnelle par définition...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

JMBerniolles


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès