• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’Élite est-elle digne du Peuple ?

L’Élite est-elle digne du Peuple ?

 

 Cette femme était seule avec ses trois enfants. Son mari était au sanatorium pour se remettre d’une thoraco pratiquée il y a quelques mois. Les enfants étaient pour l’essentiel sages et allaient régulièrement à l’école. Les deux aînés durent cependant travailler dès 14 ans pour subvenir en partie aux frais quotidiens. Le logement se trouvait en haut d’une vingtaine de marches qui longeaient un pan de mur constellé de salpêtre dont on n’arrivait pas à se débarrasser, on finit par le cacher par une plaque d’Isorel. Elle faisait des ménages, ses patrons étaient plutôt bienveillants lorsque le travail était bien fait, ce qui était le cas. De temps à autre, le plus jeune, âgé de guère plus de 5 ans, venait l’aider et essayait de passer la paille de fer sur des parquets qui nécessitaient un embellissement. Le jour le plus dur était celui de la lessive, au lavoir municipal, au bas de la côte qui passait par la gare. Les grands tonneaux en bois, l’eau chaude qu’il fallait charrier dans des seaux, le linge qu’il fallait frotter avec la brosse sur une planche. Il fallait ensuite remonter avec le linge, presque une demi-heure de trajet et arrivé, faire la cuisine pour tout le monde. Tout le monde comptait sur elle pour se nourrir, pour se vêtir, pour payer le loyer de leur minuscule logement où ils s’entassaient. Un gérant, une fois, l’invectiva réclamant à grands cris le paiement de la facture d’eau. D’autres cris, ceux de la voisine de palier qui recevait beaucoup d’amis du camp militaire américain, et qui ne la supportait pas, elle droite, sans ces fractures qui contentent mais ne peuvent pas rendre heureux.

  Une femme ordinaire, comme il y en a tant, qui va son chemin, qui ne devine même pas que l’on peut faillir à son devoir, à l’impératif de l’amour, à la nécessité d’être honnête pour ne pas sombrer. Ce n’est pas la peur du gendarme qui la maintient dans le plus droit des chemins, ce sont des phrases comme « Ça ne se fait pas ! », « Ce n’est pas bien ! », « On ne fait pas ça. »

 Cette femme a fait de sa vie un modèle, mais ce n’est pas une héroïne car toutes et tous faisaient de même dans le quartier. Et tant d’autres, des héros sans même le savoir, sans même le vouloir car dans leur monde c’est comme ça : rester brave et honnête, s’occuper des siens sa vie durant, ne pas perdre son temps en de vaines querelles… Ils sont comme ça et pressentent sans toujours se l’expliquer que toutes les autres routes conduiraient à un désastre.

 Mais pour qui vivent les héros ?

 Selon un rapport sénatorial de 2012, l’évasion fiscale sur les finances publiques causerait une perte annuelle de 30 à 36 milliards d’euros à l'État Français. Une évaluation plus large évoque une perte supérieure à 50 milliards par an, soit de l’ordre de 20% du total des recettes fiscales. Ces derniers chiffres intègrent le cas des entreprises multinationales et de certains trusts pour lesquels on estime que la moitié de leurs transactions internationales aboutissent à héberger une partie importante de leurs bénéfices dans des « paradis fiscaux ». Le manque à gagner pour l'ensemble des États de l'Union européenne serait de l’ordre de 1 000 milliards d'euros par an.

 Une crise mondiale a été provoquée par une escroquerie sur les crédits immobiliers à taux variables pratiqués en particulier aux États-Unis. Des prêts sont proposés à des personnes peu ou pas solvables à des taux faibles au début mais qui peuvent augmenter considérablement en fonction des conditions économiques de l’instant. Si un emprunteur ne pouvait pas payer les traites, la revente du bien immobilier permettait théoriquement au prêteur de récupérer son dû. En 2007, près de trois millions de foyers américains étaient en situation de défaut de paiement. La revente des maisons ne permettait pas de recouvrer les investissements, c’est l’écroulement ! Entre 2007 et 2014, les États s’endettent pour surmonter les défaillances, la dette publique mondiale va croître pour atteindre 25.000 milliards d'euros supplémentaires.

 L'équipementier Nike pratique l'optimisation fiscale par des montages financiers entre les Pays-Bas et les Bahamas. Apple ne paye (ou ne payait) que très peu d’impôts sur ses bénéfices réalisés en Europe grâce à l’installation de son siège en Irlande. Dassault Aviation a reconnu avoir mis en place des sociétés de location-financement à l'île de Man. Le groupe Engie effectue des dizaines d’opérations financières par le biais de sociétés domiciliées en Australie, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas effaçant par un jeu d’écriture comptable 1 milliard de dollars de dette interne. 

 D'autres groupes sont concernés comme Facebook, Twitter, Uber, Glencore, Whirlpool, Wells Fargo, le groupe Louis-Dreyfus, la Banque de Montréal... En fait à peu près tous les groupes d’importance…

 Le groupe Volkswagen, de 2009 à 2015, réduisait frauduleusement les émissions polluantes (de NOx et de CO2) de certains de ses moteurs lors des tests d'homologation grâce à un logiciel mis au point dans ce but. Le sidérurgiste Kobe Steel annonce qu’il a falsifié les spécifications des composants en aluminium et cuivre commandés par ses clients. Le Comité national contre le tabagisme assure que de minuscules trous" dans les filtres de cigarettes permettaient de "falsifier les tests" pour mesurer la teneur en goudron et en nocotine. Les filiales françaises de Philip Morris, British American Tobacco, Japan Tobacco seraient concernées.

 Des expériences ont été faites pour tester des gaz d’échappement de moteurs diesel sur des singes et des humains afin de constituer des dossiers démontrant leur innocuité. Les constructeurs automobiles Volkswagen, BMW et Daimler sont impliqués. Lactalis doit rappeler l'ensemble de la production de l’usine de Craon. La contamination à la salmonelle de laits infantiles et de céréales pour enfants est attestée. Le même groupe avait été condamné en 2000 pour « fraude sur le lait et publicité mensongère » pour avoir systématiquement ajouté de l’eau dans le lait de consommation.

 Un montage fiscal élaboré entre 2007 et 2016 a permis au chanteur français Aznavour de défiscaliser une grande partie de ses revenus en ouvrant une société au Luxembourg. Tous les joueurs de l’équipe de France de Tennis qui affrontèrent la Suisse en Coupe Davis ont élu résidence chez notre voisin helvétique : Richard Gasquet, Gaël Monfils, Julien Benneteau, et même le capitaine Arnaud Clément : tous bénéficient de conditions d’imposition favorables.

 Il n’est pas nécessaire de déterminer s’il s’agit de fraude ou d’optimisation fiscale, il s’agit de cerner la moralité d’un monde qui semble vivre à part des autres sans lien avec aucun mécanisme interne de régulation. Lorsqu’un gendarme se sacrifie pour qu’une autre vive, il ne se demande pas si il suit le règlement, il le fait par sens de l’honneur, « On ne peut pas laisser faire ça ».. C’est ce sens de l’honneur que chacun, chacune doit réclamer de ceux qui dirigent le monde : « Peu d'esprit avec de la droiture nuit moins, à la longue, que beaucoup d'esprit avec du travers. »

 La typologie d’une élite dépend du mode de sélection de celle-ci. Dans les temps anciens, les plus érudits devenaient savants ou philosophes, les meilleurs instrumentistes devenaient musiciens, les plus croyants devenaient archevêques. Quel est le déterminant des élites modernes ? Savoir amasser une fortune (ou faire prospérer celle de sa famille) conduit à une faune bigarrée où la rapacité est plus présente que l’esprit de grandeur.

 Il est inutile de vouloir punir les dirigeants grâce à de nouvelles lois, de nouveaux règlements, on aimerait seulement qu’ils soient dignes de nous, dignes de ceux qui ne peuvent être qu’honnêtes et peut-être aussi, comme la plupart des Grands Hommes, qu’ils souffrent avec nous.

 Mais le monde de la finance a-t-il encore une âme et la force d'aimer ? Il semble qu’une poigne nous enserre, nous dicte chacun de nos gestes, de nos pensées sans que l’on puisse la voir ni même la définir : une main invisible qui terrasse les misérables et caresse les grands. Qui la porte, qui l’anime, qui l’utilise ?  

 Les personnes dont le patrimoine est supérieur à 30 millions de dollars représentent que "0,004 %" de la population adulte mondiale ; ils détiennent 13 % de la fortune totale du globe. Le taux de croissance des avoirs des ultra-fortunés excède très largement celui de l’économie réelle. Dans le même temps les revenus des 50% les plus démunis régressent.

 Ainsi le pouvoir des puissants se renforce, et la situation empire. Le mérite et le talent s’évanouissent, il s’en suit une élite faite de m’as-t-vu, de jean-foutre, de foutriquets, de petits hommes tout juste capables de profiter de tout, de saisir toutes les opportunités pour s’emparer du travail d’autrui, là ou ailleurs mais partout et tout le temps parce qu’ils ont simplement oubliés ce qu’est le sens de l’honneur. 


Moyenne des avis sur cet article :  4.81/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

54 réactions à cet article    


  • pallas 2 avril 2018 13:51
    Jacques-Robert SIMON

    Bonjour,

    L’élite est à l’image du peuple, son reflet et miroir.

    Notre nation va disparaitre, c’est un processus qui à commencer lors de l’entre deux guerre.

    Quand La France à lâchement abandonnée l’Éthiopie qui demandai de l’aide, envahi et détruite par l’Italie de Mussolini, quand elle n’est pas intervenu lors de la guerre civil d’Espagne, et surtout en ne stoppant pas le nazisme se répandant en Allemagne.

    La France avait le pouvoir militaire, économique, hégémonique d’empêcher la Seconde Guerre Mondial, par lâcheté, le peuple et l’élite n’ont rien fait.

    Le prix à payé est notre « présent », la pure et simple disparition.

    Salut


    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 2 avril 2018 14:05

      @pallas
      L’élite n’est plus à l’image du peuple. La seule loi qu’elle reconnaisse c’est de pouvoir s’enrichir ; et d’immenses moyens de conditionnement sont mis en oeuvre pour que le peuple accepte la proposition que talent et richesse sont deux aspects d’une même chose.


    • Areole 3 avril 2018 11:06

      @pallas

      « L’élite est à l’image du peuple, son reflet et miroir »

      Oui...et non.
      Il ne faut rien attendre du peuple qui, dès qu’on lui offrira 50 euros, il se vendra, trahira ou tuera avec d’autant plus de cynisme et d’impunité qu’il agit « en foule ». Seul le niveau de corruption distingue un « sans dent » de son élite. Céline avait parfaitement compris cela. 
      Ce n’est pas la société qui est pyramidale, c’est la corruption. Qui paye qui ? Et pourquoi ? 
      Le « Peuple » (ce mot laid et ordurier) n’est jamais acteur de quoi que ce soit, il est tout bonnement réquisitionné pour effectuer les bases oeuvres lorsque cela semble nécessaire. Il se satisfait de quelques centimes en échange. Bien sûr, il existe aussi quelques lieutenants colonels qui croient aux principes moraux, leur destin est court, la peine de leur proche est grande. Font-ils partie de l’élite ou du peuple ?

    • Arthur S Kent 2 avril 2018 13:58

      Alors, Baudelaire aurait-il été optimiste en écrivant :


      « Sous l’ex-roi, il y avait un impôt sur le sel, qui empêchait la fertilisation des terres, qui enrayait les socs des charrues. 
      Il n’y a plus d’impôt sur le sel : sifflons sur le reste ! 
      Sous l’ex-roi, il y avait des tas de foutriquets, une légion de ventrus, des armées de bornes ; tous puisaient à pleines mains dans le coffre des fonds secrets et s’enrichissaient aux dépens du peuple. 
      Il n’y a plus de foutriquets, il n’y a plus de ventrus, il n’y a plus de bornes que celles des rues. Sifflons sur le reste !  »

      • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 2 avril 2018 14:07

        @Kent
        L’or ? - Je le hais comme vous haïssez Dieu.


      • JL JL 2 avril 2018 15:41

        Bel article, merci.
         
         « J’apprends que le gouvernement estime que le peuple a ’trahi la confiance du régime’ et ’devra travailler dur pour regagner la confiance des autorités’. Dans ce cas, ne serait-il pas plus simple pour le gouvernement de dissoudre le peuple et d’en élire un autre ? » (Bertold Brecht)


        • Shaw-Shaw #Shawford42 2 avril 2018 15:42

          @JL

           ???? smiley ?

           ?


        • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 2 avril 2018 18:34

          @JL
          Merci pour la citation.


        • Claudec Claudec 2 avril 2018 17:39

          Fable ne faisant qu’exprimer la compassion dévoyée dont souffre précisément l’élite.

          Cette présentation de la société n’a rien à envier à la pire propagande populiste, et il faut vraiment n’avoir aucune autre connaissance de la pauvreté que celle propagée par Rousseau ou les romans de Zola dont les bobos ont fait leur bréviaire, pour ignorer à ce point que dans le “bas peuple” règnent les mêmes défauts humains que dans l’élite, et que les différences ne sont qu’affaire d’échelle. 

          • foufouille foufouille 2 avril 2018 18:19

            @Claudec

            on a pas encore vu le peuple soutenir un pédophile.


          • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 2 avril 2018 18:38

            @Claudec
            Votre appréciation n’est pas correcte. Il est évident que normalement toutes les vertus et tous les vices se retrouvent dans les différentes strates sociales.... sauf si vous avez facilité une sélection sur des critères erronés.


          • Claudec Claudec 2 avril 2018 22:35

            @foufouille

            Je ne vois pas ce que la pédophilie vient faire ici, mais ce que vous appelez « le peuple » soutien ce que l’opinion lui désigne. Ceci signifie-t-il que ce même peuple ne compte pas de pédophiles dans ses rangs et que la pédophilie soit le privilège de l’élite ?

          • Claudec Claudec 2 avril 2018 22:41

            @Jacques-Robert SIMON


            Quelque peu sibyllin, mais pour ce que je comprends de votre propos, bien entendu, la votre d’appréciation, est seule correcte, comme vos critères et leur sélection !

          • Le421 Le421 3 avril 2018 09:04

            @foufouille
            on a pas encore vu le peuple soutenir un pédophile.

            Vous en êtes bien certain ??

            Dans le milieu religieux par exemple...
            Des exemples ?


          • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 3 avril 2018 09:10

            @Claudec
            Lorsque je porte une appréciation, c’est évidemment la mienne. Pour les autres, je ne peux que détecter des défauts de cohérence.


          • Areole 3 avril 2018 11:18

            @foufouille
            Encore faudrait-il qu’il le sache. 

            Ceci dit il y a tellement de monstres élus du « peuple » que la pédophilie ne serait qu’une médaille de plus accrochée au revers de leur veste.


          • foufouille foufouille 3 avril 2018 15:18

            @Areole

            comme les deux autres faux culs, tu cherches la petite bête. alors précision : UN PÉDO CONNU COMME POLANSKI.


          • Areole 3 avril 2018 17:45

            @foufouille
            Mouais... Faut dire que les films de Polanski ne sont pas très connus du « peuple ». 

            D’autre part vous ne prenez pas beaucoup de risques à citer un polaco-américain, condamné aux Etats-unis, alors qu’il existe tant de bons artistes et hommes politiques français qui aiment beaucoup la tendre jeunesse et restent toujours très populaires. En faire la liste partielle me serait aisé tant elle est longue. Mais comme vous le dites si bien ; je suis un peu « faux-cul », je m’abstiendrais donc de toute attaque ad hominem.

          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 2 avril 2018 18:21

            Une partie de ma famille se retrouverait dans l’image de ce peuple. Désolé d’être actuellement associée à cette élite.....Sans son pouvoir, s’entend....


            • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 2 avril 2018 18:39

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
              Ce n’est pas l’image du peuple, ce sont des individus qui vivent parmi le peuple.


            • zappa zappa 2 avril 2018 22:36

              Merci pour l’article,

              Desproges disait : En France il n’y a pas de grand homme, il n’y a que des petits qui grenouillent, sautillent de droite et de gauche dans une sérénité d’incompétence qui force le respect.


              • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 3 avril 2018 09:08

                @zappa
                Merci. Je pense cependant que la France fourmille de gens biens, ce n’est pas parce qu’on ne les voit jamais qu’ils n’existent pas.


              • zygzornifle zygzornifle 3 avril 2018 10:18

                @Jacques-Robert SIMON


                Les gens biens sont éloignés des postes dirigeants et influents car ils sont des menaces pour nos dirigeants , dans les entreprises ils sont mis a l’écart car ils ne correspondent pas aux valeurs du patronat et sont bien souvent mal considérés et virés a la moindre occasion , finalement il reste les assoces ou ils peuvent aider .... 

              • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 3 avril 2018 16:48

                @zygzornifle
                Il y a c’est vrai un dilemme terrible entre « être efficace » et « être un type bien ». J’ai cependant vu de belles réussites.


              • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 3 avril 2018 19:55

                @Nenette le génial petit robot
                Ripoublique est un bon jeu de mots mais je ne pense pas que la République soit faite de corrompus.


              • @Jacques-Robert SIMON

                Vous distinguez ici entre les différents corps d’Etat ou pour vous il n’y a pas de corruption du tout ?


              • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 4 avril 2018 08:12

                @Jayce le Con errant de l’allume hier
                Bien entendu qu’il y a de la corruption mais ce n’est pas le mal premier.


              • zygzornifle zygzornifle 3 avril 2018 10:13

                L’élite est élue grâce a ses mensonges ....


                • zygzornifle zygzornifle 3 avril 2018 10:20

                  L’Etat est notre serviteur et nous n’avons pas à en être les esclaves.

                  Albert Einstein 

                  • UnLorrain 3 avril 2018 12:04

                    @ l’auteur

                    « parole dont je n’ai pas saisi toute la profondeur » Bloy Léon qui le dit dans une des ses histoires désobligeantes,mais qui n’a rien a voir avec votre feuille présente.

                    Dans une autre histoire où Bloy semble clairvoyant il parle du peuple mais aussi émet un résumé,un condensé devrais-je dire,sur plusieurs siecles. Il a cette phrase,énigmatique,dont je ne saisi pas toute la profondeur « le peuple las du pain réclamait a grands cris des pommes de terre,il voulut qu’on lui frotta la plante des pieds avec le gras des p’tits boyaux des princes de la lumière » A décrypter smiley


                    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 3 avril 2018 16:49

                      @UnLorrain
                      Avant le pain, le peuple réclame le respect.


                    • baldis30 3 avril 2018 12:20

                      Bonjour

                      « ils ont simplement oubliés ce qu’est le sens de l’honneur.  »

                       ne serait-ce pas Marcel Pagnol qui faisait dire à l’un de ses personnages :

                      « l’honneur c’est comme les allumettes , ... ça ne sert qu’une fois »

                       


                      • gogoRat gogoRat 3 avril 2018 14:39

                        @baldis30

                         ça se confirme : les avoxiens ont oublié la langue française.
                         à moins qu’ils ne se soient oubliés (acception familière) en pissant leurs fautes copiées-collées ?

                        ---
                         Pour ce qui est du reste,
                         à quoi bon se désoler ensemble des parvenu(e)s qui ne rêvent que d’être ’jalousés’ par les oubliés devant qui ils cherchent à paraître quelque chose ? 
                         Cela ne fait à leurs yeux que confirmer l’idée de cette jalousie, sans laquelle ils se sentiraient réduits à néant, et par laquelle ils peuvent se targuer d’être, logiquement, les rois des ’rien’, c’est à dire les rois des cons !


                      • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 3 avril 2018 16:50

                        @baldis30
                        Si, je crois.


                      • gogoRat gogoRat 3 avril 2018 21:13

                         Quand ce dont vous témoignez n’est pas cru, reste à tenter une bonne cuite ...
                         
                        rappels abscons
                        (participe passé de abscondere, « cacher ».)
                        , pour laisser entendre que des Lumières artificielles risquent bien de projeter leur part d’ombre et que leur combat contre Lobscurantisme risque bien de ne faire que noyer le poisson ...
                         
                         ’définition de parvenu :

                        péjoratif
                        Personne qui s’est élevée à une condition supérieure sans en acquérir les manières
                        .
                         
                         Quel pourcentage de nos actuels ’méritants’ (auto-proclamés : en regard d’un taux d’abstention majoritaire mais snobé ...) sait encore ce que signifiait :
                         ’Noblesse oblige’  ?
                         ( Ce qui est loué comme exceptionnel ne montre-t-il pas d’abord ce qui n’est pas la réalité commune ? ... )

                         
                        " Lorsqu’on parle à un fonctionnaire, on ne doit pas dire citoyen ; ce titre est au-dessus de lui. " - dixit Saint-Just




                      • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 4 avril 2018 08:14

                        @gogoRat
                        Nous ne devons pas connaître les mêmes fonctionnaires.


                      • gogoRat gogoRat 5 avril 2018 10:38

                        @Jacques-Robert SIMON

                        Sain-Just : né le 25 août 1767 à Decize (Nivernais) et mort guillotiné le 10 thermidor an II (28 juillet 1794) à Paris .... Il est notamment l’inspirateur de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1793 ...
                         
                         Pouvez-vous vous permettre d’imaginer que cette citation aurait pu traversé les siècles si elle était réduisible à des état-d’âme ou à des inimitiés personnelles ?


                      • gogoRat gogoRat 5 avril 2018 10:39

                        correctif :
                         aurait pu traverser


                      • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 5 avril 2018 15:05

                        @gogoRat
                        S’il s’agit de « Peu d’esprit avec de la droiture nuit moins, à la longue, que beaucoup d’esprit avec du travers. », j’ai emprunté la citation à La Rochefoucauld.


                      • gogoRat gogoRat 5 avril 2018 17:10

                        @Jacques-Robert SIMON

                         avec la pirouette d’une citattion mal t a propos comme exemple de droiture ? ou d’esprit ?


                      • gogoRat gogoRat 5 avril 2018 17:46

                        @Jacques-Robert SIMON

                         Bon, parmi les connaissances que nous devrions partager,, pensons aux ’fonctionnaires’ des temps antiques que Anouilh met en scène dans son Antigone (par esprit ? ou par droiture ? - vous nous le direz)
                         je suggère ce passage :
                         http://www.intellego.fr/soutien-scolaire—/aide-scolaire-francais/texte-anouilh-antigone—sixieme-partie-creon-et-jonas-le-garde./45656


                      • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 5 avril 2018 18:30

                        @gogoRat
                        Merci de la référence.


                      • gaijin gaijin 3 avril 2018 12:34

                        la notion même de l’existence d’une élite est une imposture historique
                        l’élite est composée de gens qui savent que les lois et règles morales ne s’appliquent pas eux. par conséquent l’idée qu’ils puissent être « dignes » est une absurdité : ça ne s’applique pas a eux.
                        c’est ce qui fait d’eux une « élite » : seul compte le pouvoir ! et si ceux qui sont dominés ne comprennent pas ça c’est qu’ils sont trop cons pour comprendre et par conséquent méritent d’être dominés .....voilà comment pense l’élite
                        bonjour chez vous 


                        • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 3 avril 2018 16:51

                          @gaijin
                          C’est un peu brutal, mais ce n’est pas inexact.


                        • gaijin gaijin 3 avril 2018 16:58

                          @Jacques-Robert SIMON
                          la réalité est brutale !
                          avec un petit dijo ça va mieux ?
                          http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18852876&cfilm=4327.html


                        • @La zinzin ( smiley smiley smiley smiley Niet : la zonzon !) + AJ

                          Celui de Corona !


                        • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 3 avril 2018 19:56

                          @gaijin
                          C’est la façon d’exprimer la réalité qui est brutale.


                        • gaijin gaijin 4 avril 2018 18:12

                          @Jacques-Robert SIMON
                          oui bien sur mais comme disait un pote : faut pas tortiller du cul pour chier droit
                          alors oui ça bouscule un peu dans notre époque de l’ understatement et de la novlangue mais il me semble que le réveil est urgent .............


                        • Dom66 Dom66 3 avril 2018 12:45

                          Nos élus ont besoin d’argent, voyons, ce sont des pros….allez les mou**ns, et puis il faut des sous pour la bombe qui fait peur aux Russes, et puis il faut faire la guerre, et puis MERDE



                          • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 3 avril 2018 16:52

                            @Dom66
                            C’est évident que la guerre est recherchée par les gens qui ne la font pas ou de très loin.


                          • eddofr eddofr 9 avril 2018 17:03

                            @Jacques-Robert SIMON


                            Les militaires combattent, meurent et signent les armistices. Seuls les civils déclarent la guerre.

                          • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 9 avril 2018 20:05

                            @eddofr
                            C’est vrai, les militaires connaissent le prix du sang.


                          • eddofr eddofr 9 avril 2018 17:02

                            On peut encore trouver des héros, des généreux, des honnêtes hommes, des travailleurs, tout autant que des mesquins, des égoïstes, des escrocs et des arrivistes, parmi le peuple, parce qu’il n’est d’autre condition que d’être pour faire partie du peuple.


                            A contrario, pour faire partie de l’élite, il faut avoir gagné, avoir brigué, avoir engrangé, avoir dépouillé. On ne peut donc trouver parmi l’élite, fondée sur l’argent, que des escrocs, des arrivistes, des rentiers, des voleurs et quelques génies perdus au milieu de se bordel sans nom.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès