• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’Ennemi intérieur et l’attaque au sein de la Préfecture de (...)

L’Ennemi intérieur et l’attaque au sein de la Préfecture de Police. Le violent réveil de l’Agent dormant

« Plût aux dieux que ce fût le dernier de ses crimes ! »

 Racine, Britannicus (1669)

 

« C’est la dernière énonciation et le dernier vers d’une tragédie de Racine (1669), Britannicus.

L’empereur romain Néron vient d’assassiner un innocent, Britannicus. Son conseiller Burrhus souhaite que ce soit le dernier de ses crimes, mais n’a pas l’air d’y croire... Il a déjà compris, avec la mère de Néron (acte 5 : 6), que ce n’était là que le début d’une carrière sanguinaire ; et les spectateurs du temps de Louis XIV, connaissant la suite de l’histoire, doivent comprendre le ton désabusé du souhait[1]. »

 Benoît de Cornulier, 2008

 

Nous aussi avons déjà compris depuis longtemps que la liste des meurtres, des assassinats, des crimes plus stupides ou odieux les uns que les autres ne s’arrêtera pas, sauf mesures exceptionnelles pour y mettre un terme ou à tout le moins enrayer un processus inacceptable.

Et voilà que, ô surprise ! - l'on découvre que l'on aurait affaire à un adversaire intelligent, figurez-vous, comme le montre sous un verbiage psychologisant un « rapport d'étude » qui insiste sur (défense de rire) « l’approche psycho-sociologique de la radicalisation ; la dimension cognitive de la radicalisation » (http://www.gip-recherche-justice.fr/publication/saisir-les-mecanismes-de-la-radicalisation-violente-pour-une-analyse-processuelle-et-biographique-des-engagements-violents/)

Et voilà que, ô surprise ! - l'on découvre que l'on aurait affaire à un ennemi intérieur, un type sans histoire, inodore, sans saveur, ayant toujours donné satisfaction, « aimé de son concierge[1] » eût-on dit à une autre époque.

Une "taupe" bien enfouie au sein de la Préfecture de Police de Paris, un agent dormant qui n'attendait que l'occasion de se réveiller, qui sait ?

Point n'est besoin d'être devin pour comprendre que sans une réaction profonde et violente d'une partie de la population qui pourrait bien finir par se fâcher face à tant d'inepties et de foutaises éculées, la seule lutte qui prévaut – idéologiquement pure au yeux d'une classe politique d'une veulerie insondable -, continuera d'être celle qui n'aura de cesse de refuser de voir la réalité, de « stigmatiser » par une acrobatie conceptuelle étonnante dont seuls les islamo-collabos sont capables, la seule peste qui vaille à leurs yeux, la « peste brune » (l'ennemi d'hier), tout en évitant soigneusement jusqu'à la survenance du prochain attentat, du prochain assassinat, du prochain meurtre, du prochain « homicide volontaire contre personnes dépositaires de l’ordre public », de « stigmatiser » la « peste verte » du fascisme islamique, réelle, contemporaine, tangible celle-là, par les fleuves de sang qu'elle fait couler, celle de la tuerie institutionnalisée et désormais qualifiée de low cost de l'ennemi d'aujourd'hui.

L'imbécillité criminelle et sournoise des média qui fait écho à la trouille des « politiques » est à ce propos confondante avec ce florilège de mauvaise foi, d'inculture et de cécité que l'on retrouve partout, à commencer par l’article de J. Attali publié dans le quotidien Les Echos le 3 octobre 2019[2], intitulé « La thèse mortifère de l'envahissement de la France », ou celui d’Ivane Trippenbach dans le quotidien L’Opinion du 4 octobre 2019[3] , le tout faisant bien évidemment écho au discours de l'essayiste Eric Zemmour, devenu Ennemi Public N°1.

« Il faut à tout prix dénoncer les discours délirants, d'Eric Zemmour, de William Goldnadel, ou même, dans de trop nombreuses de ses déclarations, d'Alain Finkielkraut, écrit Jacques Attali. Tant les discours hostiles aux musulmans en France sont mortifères. L’islam n’est pas une menace. »

Un préjugé, une vue de l’esprit, alors ?

« D'abord, les discours ainsi tenus sont faux. Il n'y a aucun envahissement (Note : on parle d'invasion, pas d'envahissement) de la France ni de l'Europe par l'Islam ou par l'Afrique, nous dit-il. »

M. Attali, vit sans doute en ermite, ne lit rien, n'entend rien, ne voit rien et ignore les rapports de l'ONU.

Ce sont exactement 21.301 migrants et réfugiés qui sont entrés en Europe par voie maritime à la date du 29 mai 2019. Les arrivées en Espagne et en Grèce représentent 85% du total des arrivées, le reste des migrants et réfugiés de cette année ont pris la direction de l’Italie, de Malte et de Chypre.

La Grèce a désormais surpassé l’Espagne au titre de première destination des migrants et des réfugiés rejoignant l’Europe via la Méditerranée. Selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), le nombre total d’arrivées par mer cette année est de 10.200 dont 2.483 arrivées signalées entre le 1er et le 29 mai dernier.

https://news.un.org/fr/story/2019/05/1044671

« Les migrants non européens en France ne représentent pas, en solde net annuel, 450.000 personnes, comme le prétendent les extrêmes, mais moins de 185.000 personnes (et encore, en tenant compte des naturalisations, qui en représentent la moitié), soit moins d'un demi pour cent de la population française. »

Un léger détour par les analyses de la démographe Michèle Tribalat à la date du 21 juin 2019 s’impose de manière urgente.[4]

« 99 % d'entre eux s'intègrent parfaitement dans la nation française ; ils font des études, fondent des familles, parlent en français à leurs enfants, créent des entreprises, deviennent professeurs ou médecins. (On rêve...) Les mères musulmanes et africaines ne sont pas de moins bonnes mères que les autres françaises ou résidentes en France. Et les musulmans ne sont pas beaucoup plus pratiquants que ne le sont aujourd'hui les fidèles des autres monothéismes. »

« L'islam n'est pas une menace pour la France ; il en est une composante depuis le VIIIe siècle. C'est même par lui, et par les philosophes juifs, que la pensée grecque est arrivée en France au tournant du premier millénaire. Et jamais le monde ne s'est mieux porté que quand judaïsme, chrétienté et Islam travaillaient ensemble à faire triompher la raison sur l'obscurantisme. »

M. Attali n'a-t-il pas lu Serafin Fanjul et ce que dit cet auteur de l'Eden et du métissage culturel ?

Serafin Fanjul, Al-Andalus, l’invention d’un mythe, L’Artilleur éditeur novembre 2017, traduction de Nicolas Klein avec la collaboration de Laura Martinez,

https://www.alexandredelvalle.com/single-post/Le-mythe-Al-Andalous

https://institut-iliade.com/al-andalus-linvention-dun-mythe-de-serafin-fanjul/
 

Un léger arrêt et un retour sur image s’imposent, le temps de permettre à M. Attali de se rafraîchir la mémoire ou de prendre connaissance des propos d’auteurs qu’il serait difficile de taxer d’obscurantisme :

Bossuet : « Islam ! Cette religion monstrueuse a pour toute raison son ignorance, pour toute persuasion sa violence et sa tyrannie, pour tout miracle ses armes, qui font trembler le monde et rétablissent par force l’empire de Satan dans tout l’univers. » (Bossuet /1627-1704/ Panégyrique de Saint Pierre Nolasque)

Montesquieu : « C’est un malheur pour la nature humaine, lorsque la religion est donnée par un conquérant. La religion mahométane, qui ne parle que de glaive, agit encore sur les hommes avec cet esprit destructeur qui l’a fondée. » (De l’Esprit des lois, livre XXIV, chapitre 4. »

Chateaubriand : "Tous les germes de la destruction sociale sont dans la religion de Mahomet." (Chateaubriand / 1768-1848)

Condorcet : "La religion de Mahomet, la plus simple dans ses dogmes,(…) semble condamner à un esclavage éternel, à une incurable stupidité, toute cette vaste portion de la terre où elle a étendu son empire." (Condorcet / 1743-1794/ Esquisse d'un tableau historique des progrès de l'esprit humain, sixième époque)

Schopenhauer : "Le Coran, ce méchant livre, a suffi pour fonder une grande religion, satisfaire pendant 1200 ans le besoin métaphysique de plusieurs millions d’hommes ; il a donné un fondement à leur morale, leur a inspiré un singulier mépris de la mort et un enthousiasme capable d’affronter des guerres sanglantes, et d’entreprendre les plus vastes conquêtes. Or nous y trouvons la plus triste et la plus pauvre forme du théisme. (…) Je n’ai pu y découvrir une seule idée un peu profonde." (Arthur Schopenhauer / 1788 -1860)

Tocqueville : "L’islam, c’est la polygamie, la séquestration des femmes, l’absence de toute vie publique, un gouvernement tyrannique et ombrageux qui force de cacher sa vie et rejette toutes les affections du cœur du côté de l’intérieur de la famille." (Alexis de Tocqueville / 1805-1859).

Nous pourrions encore continuer avec les appréciations de Chateaubriand, Alfred de Vigny, Ernest Renan et, plus proche de nous, Claude Levi-Strauss.

« Bien sûr, nous explique encore M. Attali, on doit tout faire pour faciliter l'intégration des migrants, favoriser la réussite de leurs enfants ; et s'opposer à toutes les tentatives religieuses, d'où qu'elles viennent, pour imposer une conception du monde, ou un mode de vie, contraires aux règles de la laïcité, non respectueuses des droits des femmes ou, plus généralement, violant les lois de la République. Ce n'est pas le cas en France de la quasi-totalité des gens de foi, quelle que soit leur foi. Et en particulier ce n'est pas le cas des musulmans. »

Certes. Penser le contraire relèverait de la médisance, de la mauvaise foi ou de l’ignorance, sans doute, ou plus simplement de l’égarement, en sorte qu’il serait bon que M. Attali revienne sur la bonne voie et relise un auteur qu’il connaît assurément en s’inspirant d’un titre prestigieux : le دلالة الحائرين (dalālat al-ḥā’irīn) ou מורה נבוכים (Moré Névoukhim), littéralement, le « Guide des perplexes », souvent traduit en Guide des égarés, l’œuvre majeure de Moïse Maïmonide[5].

Quatre policiers assassinés par un collègue, poignardés avec une arme en céramique pour échapper aux contrôles dont il connaissait l’existence, et pendant ce temps la meute repart à la chasse au Zemmour, lequel ne dit que ce qui est, ce que l’on constate, ce que l’on vient de voir. Simplement.[6]

 Et que penser encore de cet article publié dans le quotidien Libération ce même 3 octobre 2019[7] ?

« Pas de difficultés comportementales », nous dit-on à propos de celui qui a « entendu des voix » et trucidé salement ses malheureux collègues. Sans doute aurons-nous eu affaire à une bouffée de chaleur, un mouvement d’humeur, un « regard de travers », une contrariété, ou encore une exaltation mystique, un « pétage de plombs ou de câble » - au choix-, qui sait ?

A moins que l'enquête ne se tourne vers des pratiques que tout le personnel Antillais qui travaille dans la Fonction Publique connaît parfaitement mais n'avouera jamais : le meurtrier n'aurait-il pas été une victime du Quimbois (le Vaudou Martiniquais), agressé par un Dorliss qui l'aurait poussé au meurtre par magie, diablerie, envoûtement et maléfice ?

A moins qu'il ne s'agisse de détresse psychologique parfaitement identifiée, comme le montrent les études menées par Raymond Massé.

http://classiques.uqac.ca/contemporains/masse_raymond/culture_depression_martinique/texte.html

https://alyssawrites.com/lexperience/

Bougerol Christiane. Ensorcellement maternel et trouble mental aux Antilles : histoire d'un cas.. In : Sciences sociales et santé. Volume 3, n°3-4, 1985. Anthropologie, sociétés et santé. pp. 151-167.

DOI : https://doi.org/10.3406/sosan.1985.1017

www.persee.fr/doc/sosan_0294-0337_1985_num_3_3_1017

Le bilan est sinistre : quatre morts, quatre personnes surprises, tuées par un collègue au sein même de la Préfecture de Police de Paris.

Le procureur de la République, Rémy Heitz, présent au côté du ministre de l’Intérieur, a donné les premiers éléments de l’enquête judiciaire. Dans l’après-midi, une perquisition a été menée dans l’appartement du meurtrier à Gonesse (Val-d’Oise), tandis que sa femme a été placée en garde à vue. Les investigations ont été confiées à la brigade criminelle pour tentative d’homicide et homicide sur personne dépositaire de l’autorité publique. Une enquête qui s’attachera « à mettre en lumière les motivations du passage à l’acte de l’auteur des faits », a précisé le magistrat en fin d’après-midi.

« Nos personnels sont mobilisés pour mener l’enquête dans les meilleures conditions et faire en sorte que toute la vérité soit faite », a déclaré Christophe Castaner. « Nous sommes, avec le procureur national antiterroriste, en évaluation de la situation », a également indiqué Rémy Heitz, laissant ouvertes toutes les pistes sur le mobile.

« Le meurtrier, Mickaël H., est un homme de 45 ans originaire de Fort-de-France, en Martinique. Il n’avait « jamais présenté de difficultés comportementales » ni « le moindre signe d’alerte », a déclaré le ministre de l’Intérieur. »

Et si tel avait été le cas, qu’aurait-on fait ?Réponse : rien, naturellement. Qu'allez-vous imaginer ?

« Adjoint administratif de catégorie C, le quadragénaire était un habitué de la maison où il était employé « depuis 2003 », a précisé Christophe Castaner. Informaticien, il est décrit par plusieurs sources syndicales comme un « employé modèle sans histoire », « gentil et serviable ». Handicapé, il avait effectué une partie de sa scolarité à l’Institut national de jeunes sourds de Paris, entre 1988 et 1992. »

Insoupçonnable. Mais voilà. Un grain de sable s'est glissé dans la délicate machine policière. L'Ennemi était tapis à l'intérieur (sans jeu de mots) et motivé par quelque chose d'irrésistible.

A moins qu'il ne s'agisse tout simplement d'une "taupe" ?

L'Agent dormant s'est tout d'un coup réveillé et a surpris tout le monde.

« Il s’est converti à l’islam récemment, indiquait une source syndicale. Ce qui ne pose aucun problème, d’ailleurs, les gens ont le droit d’exercer la religion de leur choix. Et aucun signalement sur une éventuelle pratique plus visible. Il n’était pas ciblé par les services. » En fin de journée, une source judiciaire appelait à la prudence et indiquait que la question de la « conversion » était « en cours de vérification ».

Ah ! Plût au Ciel…Si par bonheur cette « vérification » pouvait écarter une bonne fois pour toutes cette « conversion » qui vient plomber le débat et lui donner, précisément, l’orientation, la cause, le mobile de cet acte « insensé » commis par un individu qui a certainement « le droit d’exercer la religion de son choix », chacun en conviendra, mais peut-être pas celui de tuer au nom de cette même religion, n’est-ce pas ?

Ah ! Plût au Ciel… Philippe Capon, de l’Unsa-Police, s’est montré plus direct : « C’est le pire des scénarios qui puisse arriver : le policier qui pète un câble (cf. supra) et qui s’en prend à des collègues. Tu ne te méfies pas de tes collègues. Tu ne penses pas qu’un collègue puisse agresser les siens. » Evoquant un « acte insensé, invraisemblable », Frédéric Lagache, délégué central d’Alliance, se montrait stupéfait de cette attaque « au sein même d’un service de police ».

Ou dans un gymnase, entre élèves, par exemple, ce même 4 octobre 2019, toujours avec des couteaux…

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/un-adolescent-poignarde-devant-un-college-des-lilas-en-seine-saint-denis-20191004?utm_source=CRM&utm_medium=email&utm_campaign=[20191004_NL_ALERTESINFOS]&mediego_euid=[1198054]&een=6ef5f47638968cbb0bd43c8094c12649&seen=6&m_i=Ogud5YNZ25AwXXrZUjO2UJQ6HIZFPV2kPJXrOCDxLHrD1gVKpqlDI1a392_m_VL3hWLOlaiUjt3kErGZ5_D_iFY13dgxl4JQOK

 

Il se pourrait bien que cette stupéfaction cède un jour la place à une sidération lorsque l’on se heurtera – et la probabilité d’un pareil événement ne relève en aucun cas de l’imagination – à des ennemis de l’intérieur qui, par exemple, au sein des forces de l’ordre ou des armées, feront feu contre leurs frères d’armes, pour des raisons dont on cherchera là encore longuement les causes obscures[8].

 

II- Nommer clairement l’ennemi

« La France des années 2000, écrit le chercheur Mathieu Rigouste[9], comme de nombreux pays, a vu se confirmer un modèle de contrôle censé protéger la population contre la prolifération, en son sein, de « nouvelles menaces » : islamisme, terrorisme, immigration clandestine, incivilités, violences urbaines...Et pour justifier cet arsenal sécuritaire, un principe s'est imposé : désigner « l’ennemi intérieur ». Cette notion évoque la guerre froide, quand cet ennemi était le communisme. Et surtout les guerres coloniales d'Indochine et d'Algérie, quand l'armée française a conçu la « doctrine de la guerre révolutionnaire », afin d'éradiquer au prix des pires méthodes la « gangrène subversive pourrissant le corps national ».

Si cette doctrine a été évacuée officiellement depuis lors par l'État, certains de ses éléments clés auraient-ils contribué à façonner cette grille de lecture sécuritaire qui présente les populations immigrées issues de la colonisation comme les vecteurs intérieurs d'une menace globale ? C'est ce que montre Mathieu Rigouste dans un livre rigoureusement documenté[10], en s'appuyant notamment sur un corpus d'archives conservées à l'École militaire. Retraçant l'évolution des représentations de l'ennemi intérieur dans la pensée d'État depuis les années 1960, il révèle l'effrayante évolution du contrôle intérieur, de ses dimensions médiatiques et économiques, ainsi que la fonction de l'idéologie identitaire dans la mise en œuvre du nouvel ordre sécuritaire.

La question a aujourd’hui pris une toute autre dimension qui pose de très sérieuses interrogations[11].

Comment accepter en effet en considérant l’assassinat odieux des fonctionnaires de police par l’un des leurs – pour des motivations qui, si elles reposent sur des convictions religieuses, et j’insiste bien sur cette condition -, que dans une optique de contrôle social absolu et alors que la passation à l’acte est devenue cause et identité ciblée, le reste de la population « normale », qui vit en paix et aimerait continuer de vivre tranquillement, puisse en revanche être considéré comme un « ennemi intérieur », une cible à surveiller et à insérer dans un système de contrôle étatique, politique et social qui se trompe de cible et d’ennemi ?

Avez-vous entendu parler d’ALICEM[12] ? ALICEM, la première solution d’identité numérique régalienne sécurisée.[13]De quoi s’agit-il ? De vous, de nous, tout simplement, ou plus précisément encore de la réalisation d'un mécanisme de "scoring social" à la Française, comme en Chine.

Quels sont les principaux enjeux pour l’État ? En voici trois (citation) :

-Assurer sa mission régalienne de certification de l’identité dans un monde digital complémentaire du « monde physique ». Alicem est ainsi la préfiguration d’un service plus large d’identité numérique en cours de conception dans le cadre du programme interministériel mis en place en janvier 2018 par le ministre de l’Intérieur, la ministre de la Justice et le secrétaire d’État chargé du numérique.

-Contribuer à la simplification des démarches administratives, en cohérence avec la priorité donnée par le programme Action Publique 2022 à la transformation numérique des administrations, avec pour objectif, 100 % de services publics avec un accès dématérialisé possible à horizon 2022.

-Contribuer à la lutte contre l’usurpation d’identité en ligne, et de façon plus générale, contre la cybercriminalité, en proposant une identité numérique garantissant un niveau élevé de sécurité.

Nous y voilà.

Et pendant ce temps-là, un individu déraille et commet un acte qualifié d’insensé alors qu’il eût été facile de se renseigner sur les changements intervenus dans sa vie.

Ne procède-t-on plus au suivi médical ?

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F31472

Que faisait le contre-espionnage ? L'Etat ne surveille-t-il plus les activités et comportements de ses agents ? Qu'a fait la DGSI ?

"La menace terroriste, très évolutive, écrit-on à son propos, exige une adaptation permanente des outils et du dispositif de détection de celle-ci. C’est pourquoi la DGSI combine à la fois les capacités d’un service de renseignement et celles d’un service de police judiciaire spécialisé, qui permettent de détecter, surveiller et le cas échéant d’interpeller les individus, les groupes et les organisations susceptibles de se livrer à des actes de terrorisme ou d’atteinte à l’autorité de l’État."

http://www.academie-renseignement.gouv.fr/dgsi.html

Car il n'y a pas d’acte insensé, invraisemblable qui tienne mais bien une attitude à adopter et un seul moyen pour ce faire : cesser de tourner autour du pot comme dans toutes les attaques naturellement conduites par un « déséquilibré » à l'identité systématiquement mystérieuse et aux motivations toujours incertaines.

« Cesser de tourner autour du pot », appeler les gens et leurs actes par leurs noms, voir la réalité des faits, désigner et nommer clairement l'ennemi, se battre dans la guerre qui nous est déclarée et la gagner, tel est le programme.

Il s'avère fort heureusement que nous disposons face au terrorisme islamique, à ses théoriciens, ses acteurs, ses zélateurs, ses soutiens, ses complices, à l'extérieur comme à l'intérieur du territoire français, d'un avantage incomparable qui tient au fait que nous avons depuis longemps théorisé la question, que nous en connaissons et maîtrisons parfaitement toutes les composantes au point qu'il ne suffirait plus que d'une volonté – une prise de décision politique pour dire les choses clairement - pour résoudre le problème une bonne fois pour toutes.

Nous sommes en guerre et il est incompréhensible que puissent se succéder à un rythme et une intensité croissants sans que nous réagissions d'une autre manière que par des déclarations lénifiantes et des dépôts de chandelles, bouquets de fleurs et peluches à ces séries d'attentats sans que soient enfin prises les décisions qui s'imposent pour protéger les populations civiles.

Nous disposons en effet d'outils conceptuels et matériels particulièrement opérationnels et redoutables dans leur efficacité qui nous permettraient aujourd'hui, pour peu que nous les utilisions, d'anéantir de manière irréversible et spectaculaire l'ennemi sur son propre terrain en usant du même moyen que lui : la taqiyya ou art de la dissimulation.

On lira ainsi à ce propos avec intérêt l'article qui suit en annexe, toujours d'actualité, rédigé par le philosophe Iranien Reza Negarestani, et qui explique comment avec La Militarisation de la Paix, de quelle façon – et c'est là une interprétation que je fais mienne - la simple existence du civil devient arme à la fois contre lui-même et contre l’immunité entière du système dont il fait partie et qui le protège.

 

III- Retourner sa méthode contre l'ennemi

« Cet essai, comme l'explique l'auteur, explore la montée d'une nouvelle vague de terrorisme qui exploite sa propre dissolution, faisant une arme de la doctrine (dite de) laTaqiyya ou de la (dis)simulation stratégique, démantelant l'aspect théâtral du champ de bataille et sélectionnant les civils comme cibles primaires et « champs de bataille moléculaires » . Cette tendance menace non seulement la survie civile mondiale, mais l'horizon même de la survie ou de la vie (en son sens le plus bas et abstrait) en général. Cela fait de la survie un domaine d'exploitation pour le terrorisme extrémiste . »

Le manifeste d'AbduSalam Faraj, Jihad : l’Obligation Absente [14]– dans lequel la pragmatique politique malveillante et la perversion tactique sont posées soigneusement dans un contexte de justification évangélique et d’apologétique théo-tyrannique – est une étude de ce mode de combat : la Guerre Blanche ou la militarisation de la paix, dont le moteur principal est un hypercamouflage agressif.

Le but de l’hypercamouflage est en effet de poursuivre - de la manière la plus discrète qui soit – combat et survie aux côtés de l’ennemi (nous, en l'occurence). Ami en surface, l'ennemi islamique est pourtant invariablement ennemi parmi ses ennemis ; on assiste à l’apparition d’un nouveau type d’adversaire qui agit en sous-main.

Tous les attentats terroristes commis en France comme en Europe nous confirment chaque jour l'ampleur de la démonstration : l'ennemi agit en se dissimulant.

 

Il nous appartient donc désormais de retourner contre lui l'arme qu'utilise cet ennemi et de lui montrer que nous sommes meilleurs caméléons que lui, adoptant sur notre propre terrain et avec notre technologie et nos renseignements humains tout ce qui peut nous permettre de l'isoler de son biotope et de détruire la nécrocratie qu'il tente de mettre en place. Une fois repéré il doit alors être écarté et éliminé sans état d'âme.

Comme l'explique le Dr Koch (le célèbre médecin bactériologiste allemand qui découvrit les bacilles de la tuberculose et du choléra), cité par l'auteur, « Dans le passé, on a pris une attitude plus défensive » écrit Koch qui se réfère à la théorie des miasmes. « Nous avons maintenant quittés ce point de vue défensif et sommes passés à la compréhension de l’ offensive ... Nous devons être préparés, d’abord, à détecter facilement et avec certitude le matériau infectieux, et ensuite, à le détruire. » (Koch,1903,8, 10). Pour Koch, mener l’offensive revient à rechercher activement les parasites non seulement chez ceux qui sont visiblement malades mais aussi chez ceux qui peuvent être « suspectés » de les abriter (die Verdächtigen) et ceux qui sont « apparemment en bonne santé ».

(Cf. OTIS, L. (1999) Membranes : Metaphors of invasion in Nineteenth-Century Literature, Science and Politics, The Johns Hopkins University Press, pp. 34-35. ).

Les fruits pourris contaminent le reste des fruits sains qui sont dans le panier. L'inverse ne s'est jamais vu. Pour se prémunir de la moniliose il convient donc d'ôter les fruits qui présentent les premiers symptômes de pourriture.

Il faut en effet comprendre que toute machine de guerre ou ligne tactique occupe donc une niche (que ce soit en temps de guerre ou de paix), un espace où elle peut se déplacer, se nourrir et fonctionner ; elle n’est pas seulement définie par les propriétés distinctives d’une ligne tactique ou d’une machine de guerre, mais aussi par ses ennemis, la dynamique incompatible des autres lignes tactiques, les différents types de prédateurs, l’exposition aux facteurs environnementaux, ses zones de contact par lesquelles il reçoit les données de l’environnement, les types de données reçues, et sa proximité à ce qu’il pourchasse ou explore (il existe une incompréhension répandue qui attribue une frontière solide ou friable aux niches ; mais les niches se forment partout où une entité ménage une partie de son environnement et y survit et fonctionne).

Or il se trouve que nos services spéciaux, services de renseignement, informateurs, policiers, militaires, savent parfaitement de quoi il retourne. Ils connaissent bien le matériau infectieux, les parasites, les niches ennemies (un ennemi tant extérieur qu'intérieur), les menaces et leur nature, identifient les auteurs avérés et potentiels, leurs sources de financement, leurs procédés opérationnels, leurs réseaux, leurs contacts, leurs objectifs, et recoupent d'autres sources de renseignement.

 

IV- Compter nos vrais alliés et éliminer les agents obscurs ou dormants

Nos services mais aussi une majeure partie de la population française qui aiment la France et ont à cœur de la défendre, savent et sentent ce que représente la communauté nationale autour et dans la Nation, savent parfaitement qui est qui et qui fait quoi contre la France, qui la menace et qui l'attaque, qui joue un rôle de « cinquième colonne. » (cf. en ce sens https://www.dreuz.info/2017/05/17/sylvie-goulard-ministre-des-armees-je-ne-me-sens-pas-francaise/)

Ils ont aussi parfaitement identifié ceux qui parmi nos dirigeants ou nos autorités ne font pas ce qu'ils devraient faire pour défendre notre pays et ne pas jouer contre ses intérêts en « passant à l'ennemi » par faiblesse, pusillanimité, clientélisme, sympathie, empathie, idéologie, conviction, ou tous ces éléments conjoints, ou pire encore : négligence et imprudence.

Ils savent donc comment agir dans l'ombre pour éliminer préventivement, de manière précise et ciblée, discrètement, sur le territoire mais aussi ailleurs, tout ce qui travaille et collabore déjà à une œuvre de mort, pourra et pourrait un jour être conduit à agir au grand jour contre nos propres intérêts, nos propres populations et ce que nous représentons à leurs yeux.

La conclusion s'infère d'elle-même : si l'on peut et l'on doit éliminer les métastases du cancer que représentent désormais le terrorisme islamique et ses complices comme ses sympathisants, ses soutiens actifs et passifs, il est impératif de traiter la tumeur à l'origine et non de traiter lesdites métastases avec du sirop pour la toux ou des déplorations. 

Comment en effet penser que nous ne puissions pas, après avoir éliminé avec succès les formes de totalitarisme qui ont meurtri le XXe siècle, éliminer le totalitarisme islamique et sa manifestation terroriste qui empoisonne cette première partie du XXIe siècle ? On ne capitule pas. On ne se soumet pas. On ne collabore pas. On se bat.

On se donne surtout et préalablement les moyens d’identifier les suspects potentiels et de les neutraliser en leur montrant que leurs choix de vie ou leurs activités personnelles sont devenus incompatibles avec les fonctions qu’ils exercent. Nul doute que le message serait reçu.

 

Notes et sources :

Comme l'explique son traducteur, Thomas Duzer, l'article de R. Negarestani précité, dont on trouvera la traduction en langue française ci-après, a paru initialement en langue anglaise dans Robin Mackay, ed.Collapse : Philosophical research and development. Vol. 1.Oxford : Urbanomic, 2006. ISBN-10 0-9553087-0-4. Pp. Iv + 288.

http://anaximandrake.blogspirit.com/list/traductions/Negarestani_Militarisation_de_la_Paix.pdf

Robin Mackay, ed.Collapse : Philosophical research and development. Vol. 1.Oxford : Urbanomic, 2006. ISBN-10 0-9553087-0-4. Pp. Iv + 288.

 

« This essay explores the rise of a new wave of terrorism which exploits its own dissolution, making a weapon of the doctrine of Taqiyya or strategic (dis)simulation, dismantling the theatrical aspect of the battlefield and selecting civilians as primary targets and ‘molecular battlefields’.This tendency threatens not only global civilian survival but the very horizon of survival or living (in its most basic, abstract sense) in general. It makes survival itself a field of exploitation for extremist terrorism… »

 

[9] Mathieu Rigouste est chercheur en socio-histoire, il s’intéresse aux processus de légitimation du contrôle et aux mécanismes de représentation de la menace. Il a notamment travaillé sur la construction médiatique de l’immigration et publie sa thèse (début 2008) sur l’ennemi intérieur dans la pensée militaire : L’Ennemi intérieur postcolonial. De la guerre coloniale au contrôle sécuritaire (1954-2007), Paris, La Découverte, 2008.

[10] Mathieu Rigouste, « L’ennemi intérieur, de la guerre coloniale au contrôle sécuritaire », Cultures & Conflits [En ligne], 67 | automne 2007, mis en ligne le 04 janvier 2010, consulté le 04 octobre 2019. URL : https://journals.openedition.org/conflits/3128#quotation

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.54/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

85 réactions à cet article    


  • boumedinne 8 octobre 2019 00:13

    @Renaud Bouchard

    Dite moi pourquoi 80% des français savent que c est pas l islam le problème et chaque année une revue de presse met en ligne tous les attentats ou terrorisme il y a que 1% lie à l islam Pourquoi la thèse ne serai pas un coup foireux cet homme je crois il est sourd et aveugle et il a crié allah aukbar une fois il est juste sourd il il a écrit un sms allah aukbar une fois c est une crise de démence Pouvez vous nous donner la version originale please qui serai peut etre que cet individu que l etat la utiliser et programmer pour tue t elle ou y elle personne qui serai au courant des choses secrète et on les tue pour pas qui parlent plouf on fait une pere de cou l islam c est le bouc émissaire comme dab Ou alors 2eme these cet homme n existe pas ou encore qui serai infiltré a la place d un autre ou un malade mentale A croire a chaque evement ou fait divers deviens automatiquement un terroriste et en plus convertis Savez vous que la majorité des convertis sont utilisés pour en faire des mercenaires expédié en Irak syrie malie pour tuer et se faire tue il parrait meme que ses mercenaire toucherai des sommes de 5000e par mois au frais des contribuables Bfm chiotte qui avant même d avoir les infos avait déjà résumé la situation Vous immaginer que tous ses musulmans sont des terroristes Étrange non vous voulez cree la haine Ce gouvernement depuis sarko sont malade atteint pourquoi accuser a tort sans avoir la vrai version Vous voulez faire croire qu un homme dans un service secret défense ce convertis deviens intégriste et ont le laisse dans ce poste pour qui vous nous prenez m le gouvernement pour des idiots des incultes Cesser de nous rabaisser la terre est déjà si bas Tous ce cirque je n y crois pas une seconde drole de coïncidence avec la grève des policiers des gilet jaune des syndicats du climats et pouf un événement comme celui ci le peuple pensez vous qui va oublier et se tourner vers le cirque amar Pauvre france drole d epoque Santa maria ou madona ou marie jesus prie pour nous et liberer nous de ce gouvernement qui a manger la vache folle par pitié arrêter la manipulation c est dangereux pour la santé usée mais pas abusé D abord tous les convertis sont des malades mentaux car ils ont pas compris la religion muslim mais plutôt un islam pur et dur des whabites des saoudite ses mangeur de grenouille de bédouin Jusqu au ou l etre humain va de monsonge on monsonge gros comme un camion Le tueur pourquoi l avoir tuer pour pas qui parle et sa femme en garde a vue idem pour pas quelle parle Et comment se mek a eux des couteaux et a eu le temps de tuer plusieurs personnes bien cible etrange non chercher l erreur est bien dans la phrase du journal bfm glissébêtement À bon entendeur



    • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 5 octobre 2019 11:22

      @Clocel
      Bonjour et merci pour votre question.
      Mais que fait la police ?

      Réponse : elle se trompe volontairement d’adversaires.
      Il est en effet particulièrement aisé d’effectuer des tirs tendus avec des armes terrifiantes contre des gens désarmés qui ont non seulement le courage de descendre dans la rue mais encore plus la sagesse de ne pas répliquer de manière violente avec des lance-billes, des armes à feu ou des arbalètes.
      Contrairement à ce que pensent des « têtes pensantes » qui constituent une partie de la hiérarchie des cogneurs descendus « mater » les gilets jaunes, par exemple, la population française sait parfaitement - ce qu’une partie des effectifs des forces de l’ordre a oublié - que la police est le dernier rempart contre la barbarie.
      Il est infiniment regrettable et dommageable qu’un slogan tel que celui-ci « tout le monde déteste la police » soit apparu alors qua chacun devrait être conscient et persuadé que la magnifique appellation de « Gardien de la Paix » s’attache à des gens dont le courage et le dévouement sont indiscutables et n’ont rien à voir avec l’appellation péjorative de « flic ».
      Pour en revenir à la planche de photos montrant des gens qui ont été mutilés de manière gravissime et irréversible par des éléments qui ne connaissent que la force brute sans réaliser que les gens qu’ils ont détruits pourraient être des amis, des parents, des membres de leurs familles mais avant tout des citoyens et des compatriotes, il serait intéressant de voir quelles seraient l’opinion et le comportement de ces mêmes cogneurs face à des éléments tels que ceux, qui, je puis vous l’assurer, n’ont aucun état d’âme et n’ont pas peur d’aller au contact parce que disposant d’armes de guerre et sachant s’en servir

      https://www.midilibre.fr/2012/07/02/armes-de-guerre-15-000-kalachnikov-seraient-en-circulation,527102.php
      https://www.europe1.fr/faits-divers/un-important-stock-darmes-saisi-dans-une-cite-de-marseille-3220856
      https://www.contribuables.org/2017/02/xavier-raufer-la-criminalite-dans-les-quartiers-de-la-politique-de-la-ville-va-nous-exploser-a-la-figure-video/

      Plutôt que d’en arriver là :
      https://www.medias-presse.info/operation-ronces-un-scoop-qui-nen-est-pas-un/60787/
      il me semble que la prévention serait un moyen plus intelligent et plus adéquat.

      Bien à vous,
      Renaud Bouchard


    • mmbbb 5 octobre 2019 12:09

      @Renaud Bouchard exact , les policiers sont aux « ordres » et ne sont plus la pour proteger le citoyen ordinaire , Ils se conduisent plutot comme des « putes » à travailler pour l etat souteneur et a mettre des PV abusivement . J ai eu ma compagne encerclée par quatre CRS un dimanche matin , Un PV au motif « entrave a la circulation » dans une rue deserte et dont le marquage etait en train d etre refait
      Je l ai dis au policer a la retraite de ce media Spignolo qui refuta mon argumentation
      A Lyon lors de la descente du TGV d un ponte , voiture de fonction policiers en surnombre route bloquée . Le grand cirque comme d habitude Dans les pays du nord les politiques voyagent comme le quidam .
      Paradoxe, je n arrive plus a respecter les institutions en France où tout parait disproportionné comme les acteurs de generation identitaire actuellement en prison .
      Autre exemple, les gilets jaunes du CRS de la flicaille , lors de la victoire d Algerie de la coupe africaine , descente et razzia des algeriens des banlieues à Paris , Saccage , violence mais aucune arrestation , les CRS ne bougeaient pas .
      Pas d emotion a chaud , ce pays est devenu un pays de merde . 


    • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 5 octobre 2019 12:57

      @mmbbb
      La France est un magnifique pays.
      A nous de le protéger et de le reconstruire.
      On ne capitule pas.
      On travaille et on se bat.

      RB


    • mmbbb 5 octobre 2019 13:26

      @Renaud Bouchard La France etait un magnifique pays, Les francais ont plus de sollicitude pour «  l altérité » que pour le gamin ne sur son sol .
      C est un choix en effet , mais ayant connu cette extraordinaire ’ mixité sociale " je crains que la balkanisation de ce pays nous mènent vers des heurts violents .
      Autour de moi , c est plutôt le déni et le repliement qui dominent .


    • zygzornifle zygzornifle 5 octobre 2019 11:00
      Le violent réveil de l’Agent dormant


      Gaffe a l’agent dormant de chez Rothschild quand il va se réveiller il va vous plumer ....


      • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 5 octobre 2019 11:35

        @zygzornifle
        Bonjour et merci pour votre visite.
        L’Agent dormant de chez Rothschild s’est réveillé et a commencé le plumage des oies.
        Certaines commencent à criailler.

        Lisez ceci, passionnant :

        https://www.babelio.com/livres/Branco-Crepuscule/1118581

        texte en ligne, ici :

        http://www.gillesclement.com/fichiers/_communique_02518_macron-et-son-crepuscule-3.pdf

        Vu par France Culture (un peu inquiète...)
        https://www.franceculture.fr/emissions/signes-des-temps/de-quoi-crepuscule-de-juan-branco-est-il-le-signe

        Véritable brûlot destiné à faire exploser le quinquennat d’Emmanuel Macron, Crépuscule, diffusé sur Internet avant Noël faute d’éditeur puis publié sans aucune presse en mars dernier par les éditions Au diable Vauvert et les éditions Massot, cartonne. Début avril, trois semaines après sa sortie, le livre s’était vendu à 20.000 exemplaires et figurait en cinquième position des « Essais et documents » du classement GFK qui sert de référence aux ventes de livres dans le monde de l’édition. 50.000 exemplaires avaient été commandés par les différents points de vente. 

        Le livre Crépuscule entend dénoncer la collusion entre les journalistes et les politiques. Sa thèse : en accédant au pouvoir, Emmanuel Macron n’a fait que respecter formellement la démocratie. En réalité, justement grâce à cette collusion entre presse traditionnelle et politique, l’actuel Président a été placé à l’Elysée par un petit groupe de personnes décidées à défendre leurs intérêts capitalistiques, au premier rang desquels Xavier Niel, le patron de Free par ailleurs actionnaire du Monde, et son beau-père Bernard Arnaud. Fils du producteur Paulo Branco, l’auteur du livre Juan Branco, aujourd’hui âgé de 29 ans, a grandi dans le milieu parisien qu’il dénonce, se présente comme un traître à sa classe, appelle dès les premières lignes à étriller la classe « élitiste » dit-il, dont il vient, et "donne raison à ces haines et ces violences » écrit-il, qui électrisent le pays depuis plusieurs mois. Clairement ancré à l’extrême gauche, il est par ailleurs l’avocat de Maxime Nicolle dit Fly Rider, l’un des leaders autoproclamés les plus complotistes du mouvement des Gilets jaunes. Aujourd’hui, toujours sans presse, le livre se vend plus que jamais et chaque apparition de Branco dans une librairie est un véritable événement. De quoi cet événement est-il le signe ?



        • zygzornifle zygzornifle 5 octobre 2019 11:02

          ça se serait passé a l’Élysée je ne vous explique même pas !!!! ....


          • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 5 octobre 2019 11:40

            @zygzornifle
            Chacun va commencer à se regarder et se disant que finalement, tel collègue a un comportement bizarre, n’est-ce pas ?


          • juluch juluch 5 octobre 2019 11:05

            Tout cela est dénoncé depuis bien longtemps.

            et Zemmour s’en ait fait l’écho.

            Et se n’est pas finis !


            • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 5 octobre 2019 11:08

              Faut le faire, l’enquête est à peine en cours, que c’est un agent dormant ? Peut être un cinglé tout au plus manipulé ..

              Et qu’en est-il des agents dormants (pas tant que ça d’ailleurs) du Mossad qui sont infiltrés dans les plus hautes sphères de l’État français notamment ?


              • Clocel Clocel 5 octobre 2019 11:16

                @bouffon(s) du roi

                Bhâââ... Ça permet de tirer un voile pudique sur l’incendie de Rouen, le collatéral de NDP, et d’enfumer « les débats » sur les retraites...

                D’un point de vue utilitariste, full success, on sait qu’on peut compter sur les tapins de la Presse, ils vont tartiner copieux, y’a tant de scatophages à rassasier...


              • Clocel Clocel 5 octobre 2019 11:30

                @covadonga*722

                Mon pauvre ami... Posez-vous les bonnes questions !
                D’où sortent ces gars ? Qui servent-ils réellement ?
                Qui les a fabriqué ? Dans quel but ?

                Quand vous en aurez marre d’avoir les couilles dans le mixer, vous reprendrez le problème à la base, en attendant ne venez pas couiner !


              • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 5 octobre 2019 11:38

                @covadonga*722

                Tout comme les sayanims (agents juifs) dans les services qui eux sont bien plus dangereux que ces islamistes qui sont rarement des « agents conscients » et qui cachent les « visées réelles ». De plus, qui les a voulu ces islamistes (la plupart -pour ne pas dire tous- formés au wahhabisme de l’Arabie saoudite) ?


              • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 5 octobre 2019 11:42

                @Clocel

                Tout à fait. Et dans l’opinion encore un point de marqué contre les musulmans, validant le choc civilisationnel au passage ; bien préparé leur coup mais ça on la sait déjà ^^


              • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 5 octobre 2019 12:05

                @bouffon(s) du roi
                Bonjour et merci pour votre question.
                https://www.investigaction.net/fr/Les-sayanim-des-agents-dormants/
                https://www.courrierinternational.com/article/2013/12/12/comment-le-mossad-recrute-ses-agents-secrets

                Chaque pays entretient des agents et des contacts chez ses voisins, ennemis ou alliés, au vu et au su de tous.
                Il existe des alliances de circonstances, des brouilles temporaires, des réconciliations de circonstances, au fil des intérêts et des urgences géopolitiques, géofinancières, géoéconomiques.

                Du renseignement au terrorisme, la frontière est poreuse. Elle prend une toute autre dimension lors qu’intervient la dimension eschatologique :
                http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2017/06/22/31003-20170622ARTFIG00125—le-terrorisme-n-est-que-la-partie-emergee-de-l-iceberg-politico-religieux-islamiste.php

                dimension qui n’enlève rien à la criminalité ou à la folie particulière.

                Le mal est plus profond. on ne s’attaque en rien au « vivier » des milliers de « fichés S » ou susceptible de l’être, sans cesse alimenté par de nouvelles recrues pouvant « passer à l’acte » à un moment indéterminable, et nos sociétés continuent à être travaillées par des conflits culturels et civilisationnels destructeurs.

                Car le terrorisme n’est que la partie émergée de l’iceberg politico-religieux qui plonge ses racines à la fois dans l’expansion de l’intégrisme musulman à travers le monde, et dans nos sociétés occidentales désarmées face à la question religieuse et déstructurée socialement par les inégalités et les défauts d’intégration d’une immigration non maîtrisée. Que tous les Musulmans ne soient pas des terroristes ne signifie pas pour autant que l’islam n’a « rien à voir » avec l’islamisme. La matrice idéologique politico-religieuse se fonde dans la religion musulmane, ses textes sacralisés, ses préceptes de séparation des sexes et de haine des femmes et des homosexuels, ses exhortations aux croyants à se dissocier, jusqu’au meurtre, de leurs « chiens » d’ennemis, les « mécréants », les « impies », les Juifs, les apostats. Et c’est pourquoi il est si facile aux militants islamistes de créer une solidarité entre eux-mêmes et la « communauté » musulmane qu’ils contribuent en grande part à consolider.

                Comme le révolutionnaire préconisé par Mao, l’islamiste est « au sein du peuple comme un poisson dans l’eau ». Ainsi se diffuse la doctrine fondamentaliste et le militant islamiste est protégé bien au-delà de son cercle restreint par des liens de solidarité communautaire. « L’amalgame » tant dénoncé entre Arabes, Maghrébins, musulmans et islamistes est conçu par les islamistes eux-mêmes pour souder et s’aliéner ces populations, certes partiellement discriminées, exclues et stigmatisées mais dont la situation objective est amplifiée pour y développer un fort sentiment de victimisation favorable au rejet du cadre national. Il n’est donc pas seulement scandaleux du point de vue intellectuel mais criminel du point de vue politique de refuser d’évaluer et d’analyser pour les combattre, les mentalités entretenues dans les milieux arabo-musulmans et au-delà, comme ont pu le faire récemment certains universitaires à propos des enquêtes de Fondapol/Fondation Jean-Jaurès et celles d’IPSOS/Fondation du judaïsme, sur le racisme et l’antisémitisme. Sont tout aussi scandaleux et inquiétants, la déprogrammation d’une émission comme le documentaire d’Arte sur l’antisémitisme en Europe et les procès intentés dans l’indifférence quasi générale à Georges Bensoussan.

                Prôner une « laïcité ouverte » contre les tenants du combat laïque n’a aidé en rien à l’entrée de la religion musulmane dans les cadres de la société laïque française, pas plus que l’option communautariste assumée en Belgique ou en Grande Bretagne n’a permis d’éviter la « radicalisation » musulmane au sein des populations nationales de ces pays. La stratégie de la complaisance à l’égard des idéologues comme Tariq Ramadan et des pratiques dites « traditionnelles » (port du voile, tabous alimentaire, séparation des sexes dans les espaces publics, mariages arrangés…), loin d’apaiser les esprits et la vie collective, renforce l’emprise islamiste et l’antagonisme entre différents groupes sociaux. Le multiculturalisme n’est pas le remède aux pensées de l’orthodoxie, et les accommodements avec les exigences religieuses et communautaristes sont déraisonnables. La revendication à l’autonomie des individus a été dévoyée en droit de choisir y compris sa propre soumission, l’État renonçant à trancher entre des libertés individuelles contradictoires. La « tolérance » de l’intolérable érigée en valeur suprême s’oppose radicalement au principe de la libre-pensée, et affaiblie la République dans son pouvoir d’instaurer et de maintenir un cadre commun. C’est aussi sur ces renoncements persistants que l’islamisme ne cesse de progresser malgré certains reculs sur le terrain militaire.

                Certes, les liens tant logistiques qu’idéologiques sont complexes et difficiles à démêler. L’islamisme tire sa force à la fois d’une sociologie de proximité voire de promiscuité (au sein de la famille, du quartier, de la bande, du réseau mafieux) qu’elle va irriguer, et d’une vacuité de sens qu’elle vient combler par sa projection eschatologique. Et pour compliquer la lecture, des oppositions parfois violentes divisent le monde musulman entre sunnites et chiites, mais aussi entre familles sunnites et entre différents intérêts nationaux économiques et géopolitiques, et rivalités historiques ou claniques (ainsi le conflit récent au sein des émirats du Golfe). Mais, des frères musulmans à la république des mollahs iraniens, du wahhabisme saoudien aux régimes autoritaires d’Algérie ou d’Égypte qui jouent avec la religion comme variable d’ajustement et enjeux tactiques, c’est la même approche communautariste et anti-occidentale qui est à l’œuvre.

                Alors, se défiant des calculs irresponsables à courte vue comme des sentiments de culpabilité hors d’âge, les progressistes au pouvoir en France, doivent impérativement sortir de leur déni de la réalité pour mener au fond, le combat contre le totalitarisme islamiste sous toutes ses formes.

                Lisez l’intéressant ouvrage de Renée Fregosi Les nouveaux autoritaires. Justiciers, censeurs et autocrates (éd. du Moment 2016).

                http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2017/06/22/31003-20170622ARTFIG00125—le-terrorisme-n-est-que-la-partie-emergee-de-l-iceberg-politico-religieux-islamiste.php

                Bien à vous,

                Renaud Bouchard


              • boumedinne 8 octobre 2019 00:22

                @bouffon(s) du roi C est exactement cela le mossade infiltré en france et cela deouis sarko qui vendu tous les secret au usa Merci sarko tu reviens quand pour finir ce que tu as commencé


              • boumedinne 8 octobre 2019 00:26

                Rita tu fume la moquette Qie viens faire l affrique avec ce monsonge de tueur fabriquer par le mossade de zemour Bravo zemour ta foutu ta merde a monter les français contre les autres sur le dos des musulman debile de merde tu vaut pas un clou ta de la chance que les merdias appartient à tes cousins


              • Attila Attila 5 octobre 2019 11:32

                A propos de camouflage, vous camouflez le fait que l’islamisme et le terrorisme islamique sont une création des gouvernements américains qui ont utilisé des pratiques marginales de l’islam pour contrer l’influence de l’Union Soviétique au Moyen-Orient et ailleurs.

                Dans les années 1950 à 70, beaucoup de pays arabes étaient laïcs : Algérie, Tunisie, Égypte, Irak, Syrie, etc. Les fanatiques musulmans étaient des groupuscules :
                Nasser et le voile
                .
                Ce sont les États-Unis qui ont financé les Frères Musulmans et qui ont fait pression sur l’Arabie Saoudite pour qu’elle diffuse son islam wahhabite :
                « À l’origine, c’est à la demande de nos alliés que nous nous sommes investis dans la création d’écoles coraniques, de mosquées et dans la propagation du wahhabisme dans le monde musulman »
                .
                Ce sont encore les États-Unis qui ont recruté des mercenaires islamistes pour aller se battre contre les soviétiques en Afghanistan :
                Al-Qaeda, les Talibans, c’est nous, les américains, qui avons créé tout cela
                .
                On voit bien que le port du voile est arrivé progressivement en Égypte, il n’avait pas cours en 1950 :
                Photos d’étudiants à l’université du Caire de 1959 à 2004.

                .

                L’Occident récolte le fruit du chaos qu’il a semé dans tous ces pays.

                .


                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 5 octobre 2019 12:55

                  @Attila
                  Commentaires intéressants.
                  Merci pour ces liens qui méritent d’être vus ou revus.
                  Je connais bien la situation en Egypte. Tout y a changé.
                  Pour le reste,s’agissant du « chaos » semé par l’Occident, indéniable, il n’en demeure pas moins que les pays concernés se débrouillent eux aussi très bien.
                  https://www.franceinter.fr/emissions/interception/interception-26-mai-2019


                • Jonas Jonas 5 octobre 2019 14:11

                  @Attila "Dans les années 1950 à 70, beaucoup de pays arabes étaient laïcs : Algérie, Tunisie, Égypte, Irak, Syrie, etc. Les fanatiques musulmans étaient des groupuscules : Nasser et le voile"

                  Ces pays avant la colonisation occidentale n’existaient pas, il faisaient partie de califats arabes ou ottomans, dont la religion officielle est l’Islam.
                  Ils ont acquis une certaine forme de laïcité au contact de la colonisation occidentale.
                  Avec la perte d’influence de l’Occident et la décolonisation, ces pays redeviennent peu à peu ce qu’ils avaient toujours été : des sous gouvernances islamiques.


                • BuSab 5 octobre 2019 11:51

                  L’Islam est une religion basée sur l’existence du Coran, et pour les musulmans le Coran c’est la parole d’Allah.

                  Que dit Allah par l’intermédiaire du Coran :

                  Que les musulmans ne doivent pas manger de porcs...

                  Que les musulmans doivent le prier 5 fois par jour.

                  Mais Allah dit aussi que les voleurs doivent avoir la main tranchée

                  Que les Hommes ont le droit de frapper leurs épouses qu’ils estiment désobéissantes.

                  Allah dit aussi que haïr à jamais les non musulmans est un bel exemple à suivre.

                  Que les musulmans qui osent ne pas tenir compte, relativiser ou déformer les paroles d’Allah ne sont pas des vrais musulmans mais des hypocrites, et que les hypocrites sont pires que les mécréants, ces derniers ayant au moins l’excuse de ne pas avoir entendu les paroles d’Allah.

                  Bref, quand on dit que les musulmans sont les premières victimes du terrorisme islamique, il faudrait dire en fait que les hypocrites sont les premières victimes des vrais musulmans.

                  Pour les musulmans qui vivent en France, combien y a-t-il d’hypocrites et combien y-a-t-il de vrai musulmans qui cachent leur haine en attendant le bon moment ?


                  • Decouz 5 octobre 2019 12:05

                    @BuSab
                    et vous n’êtes vous pas un hypocrite ? et moi ?


                  • BuSab 5 octobre 2019 12:43

                    @Decouz
                    Au sens de la religion musulmane, je ne suis pas un hypocrite, mais un mécréant voué à être, à jamais, haï par les musulmans.


                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 octobre 2019 07:17

                    @BuSab
                    et pour les musulmans le Coran c’est la parole d’Allah.

                    Il y a 36 interprétations de l’ Islam. Les puissants ont toujours favorisé la version des religions qui leur convenait, en fonction de leurs besoins du moment.

                    Les Evangiles et « aimez-vous les uns les autres » ont servi à justifier la St Barthélémy, la colonisation, l’ Inquisition et à cantonner les femmes à la cuisine. L’amour de son prochain a des limites que la raison d’état utilise comme ça l’arrange.

                    Les pays occidentaux ayant besoin de mercenaires capables de décapiter, de brûler vivants ou d’égorger quiconque ne pense pas comme eux, ont fait pression sur les Saoudiens pour qu’ils répandent le wahhabisme dans les pays arabes.

                    La wahhabisme, c’est l’interprétation du Coran la plus archaïque, que les Princes grassouillets du Golfe se gardent bien de pratiquer. Vivent -ils pauvrement sous une tente dans le désert, en refusant les progrès techniques ? Rêve ! Ils vivent dans des palais somptueux, se déplacent en jets, roulent en Porsche et en Lamborghini. Et à vos frais, puisque c’est l’argent du pétrole !

                    Ce sont les autres musulmans qui sont les premières victimes et les plus nombreuses du wahhabisme. Il ne faut pas l’oublier. L’occident a trouvé le moyen de faire se battre entre eux les musulmans. En les mettant tous dans le même panier, vous méprisez ceux qui respectent les lois de la République.
                    C’est contre productif, vous leur prouvez que les Islamistes ont raison de vouloir vous trucider.


                  • BuSab 6 octobre 2019 12:32

                    @Fifi Brind_acier
                    Comparer l’Islam d’aujourd’hui avec les chrétiens d’hier (st Barthélémy il y a 450 ans) c’est la tactique habituelle des intégristes musulmans (je suis étonné que vous n’ayez pas parler des croisades vieille de 800 ans !)
                    Dire que ce qui se passe de mal chez les musulmans est la faute des occidentaux est aussi une tactique des intégristes musulmans.

                    (Les musulmans ont eu 800 ans de tranquillité sans intervention de l’occident, et qu’on trouvé les méchants colonisateurs en terre d’Islam ?
                    => Une industrie du marchés aux esclaves dans pratiquement toutes les villes)

                    Nous sommes d’accord sur les multiples interprétation de l’Islam, mais le vrai problème, c’est le Coran (enfin les Corans !) :

                    Sensé être unique et rapporter fidèlement les paroles d’Allah ;
                    paroles d’Allah auxquelles tout bon musulman est sensé se soumettre

                    Or il y a trop d’appels la violence, à la haine des autres, à l’infériorité statutaire des femmes et des non musulmans dans ce bouquin.
                    (Si Allah était une personne physique, on pourrait le poursuivre en justice pour certains des propos qu’on lui attribue)

                    Les wahhabistes sont des fidèles du Coran, si les autres musulmans ne le sont pas, alors qu’ils le font savoir en condamnant ce qu’ils estiment ne pas venir d’Allah mais des délires d’un bédouin sectaire.

                    On ne peut pas la fois se prétendre tolérants envers les autres et en même temps continuer de fermer les yeux sur des délires criminels attribués à Allah.

                    Bref, je fais plus confiance à un musulman « hypocrite » (au sens islamique du terme), qu’à un musulman qui ne jure que par le Allah du Coran.

                    Il est temps que les musulmans « progressistes » fassent le ménage dans le Coran !


                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 octobre 2019 13:38

                    @BuSab
                    Je crois que vous ne comprenez pas ma démarche. Je ne défends aucune religion, je suis athée. Je cherche qui tire les ficelles des Islamistes, ou qui compte en profiter ? Et comme l’Occident chrétien s’est fait beaucoup d’ennemis, je cherche parmi les victimes, c’est plus clair ainsi ?


                  • oncle archibald 6 octobre 2019 14:04

                    @Fifi Brind_acier

                    Je suis athée sélectif !


                  • BuSab 6 octobre 2019 16:40

                    @Fifi Brind_acier
                    Que nous soyons Athée Agnostique ou même croyant ne devrait pas entrer en ligne de compte dans une discution (Je suis Athée)

                    Mais l’Occident Chrétien a imposé l’abolition de l’esclavage à l’échelle de la planète (du moins les lois officielles), et la déclaration universelle des droits de l’homme.

                    Rien que pour cela, je veux relativisé ses crimes passés.

                    L’Orient Musulman n’a pas le même bilan.

                    Quand à savoir qui manipule qui, et qui se sert de l’autre... je ne crois pas que les Islamistes soient des marionnettes. Ca les excuse, et c’est trop simpliste au regard de leur idéologie.

                    C’est comme trouver des excuses aux Nazies sous prétexte que les industrielles allemand les avaient soutenus



                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 octobre 2019 17:54

                    @BuSab
                    Les nazis avaient un pays d’origine, ce n’est pas le cas des Islamistes.
                    Vous ne vous demandez jamais pourquoi les comptes bancaires du Vénézuela sont sous séquestre, mais pas ceux des dirigeants islamistes  ?


                  • Ilan Ilan Tavor aka Massada 5 octobre 2019 11:59

                    Les couteaux en céramique sont difficilement détectables.
                    Seul la palpation ou le scanner corporel à ondes millimétriques permettent de les détecter.
                    C’est un véritable cauchemar en terme de sécurité.
                    En plus de la céramique, le problème des armes à feu en plastique comme le liberator (fabriqué avec un imprimante 3D) est aussi une menace car ils sont indétectables par les portiques de sécurité.


                    • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 5 octobre 2019 12:29

                      @Ilan Tavor aka Massada

                      Bonjour et merci pour votre commentaire.

                      En France les services de sécurité sont une passoire dans la mesure où personne ne comprend réellement la nécessité, par moments et lors de certaines occasions, de se prêter volontairement à l’exercice d’une mission de sécurité et de service public. La faute en revient principalement aux Autorités qui imposent sans expliquer, suscitant incompréhension ou réactions de rejet. Faire patrouiller les soldats par groupes de trois est inutile et dangereux. Inutile parce qu’un criminel ou terroriste commencerait par éliminer facilement la cible armée pour perpétrer tranquillement son attentat sans être gêné. Dangereux car de l’avis-même des soldats, ceux-ci ne pourraient sérieusement ouvrir le feu sans risquer de blesser ou tuer les citoyens qu’ils ont la charge de protéger ou tranquilliser.

                      La solution est ailleurs mais aussi sous nos yeux.

                      Plutôt que de désarmer les citoyens honnêtes https://www.contrepoints.org/2018/10/02/326456-comment-letat-compte-desarmer-detenteurs-darmes-a-feu

                      et de laisser les hors-la-loi disposer d’armes pour lesquelles les autorisations de détention ou les permis d’utilisation n’existent pas, il serait beaucoup plus intelligent et efficace de faire comme en Israël en armant une population utile, soigneusement choisie https://fr.timesofisrael.com/israel-assouplit-la-loi-sur-le-port-darmes-et-rend-eligible-une-foule-de-civils/.

                      La législation serait telle qu’elle proscrirait aux populations connues pour leur criminalité avérée ou potentielle (installées et/ou immigrée, et/ou réfugiées, arabo ou africano musulmanes, balkaniques, proche ou moyen-orientale) le port et la détention de couteaux, poinçons etc. ou de toutes armes à feu.

                      Un Etat doit faire confiance à ses concitoyens, les protéger et leur permettre de se protéger utilement, avec discernement, dans le respect d’une législation soucieuse de leur assurer constitutionnellement en faisant état d’une légitime défense privilégiant la victime et non l’agresseur, la sûreté comme la protection des biens comme des personnes.

                      Bien à vous,
                      Renauud Bouchard


                    • mmbbb 5 octobre 2019 13:46

                      @Ilan Tavor aka Massada n y a t il pas des couteaux en fibre de carbone ?
                      Quant a ce pays , Zemmour est cloue au pilori, les militants de géneration identitaire en prison et comme je l ai dit a cet auteur, vous vous faites emmerder a mort lors du stationnement de votre voiture, là il y a de la flicaille , des officiers assermentes. Les policiers ne vont pas mettre des PV dans les banlieues puisque les pompiers se font caillasser .
                      Par un heureux des hasards ceux ci ne sont jamais la lorsque votre voiture est cassee votre appartement visite .
                      En revanche, lors d un attentat , nous apprenons par la voix du ministre de l interieur que ces « sauvageons » etaient classes au fichier S . A les écouter , c est presque un soulagement que ces activistes soient en regle administrative .
                      Quant au migrants , ils ont le soutien des ass des ONG et du Pape , Tout ceci coute une blinde et les francais paient, ces veaux .
                      Nul doute que ces migrants seront une chance pour l epanouissement culturel et economique 
                      Récemment, une directrice d ecole s est suicidée dans le 9  3 , un département exemplaire de la concorde sociale.
                      Le cortege des pleureuses s est mis en branle .


                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 5 octobre 2019 17:30

                      @Renaud Bouchard
                      il serait beaucoup plus intelligent et efficace de faire comme en Israël en armant une population utile, soigneusement choisie

                      En clair, vous appelez à la guerre civile.
                      Il serait plus utile de savoir qui tire les ficelles de ces fascistes.
                      Pour résoudre un problème il faut disposer d’une analyse exhaustive et fiable.


                    • Berthe 5 octobre 2019 18:03

                      @Renaud Bouchard
                      peut on savoir qui vous etes ?
                      Houlala, tous ces liens, toutes ces belles paroles ! vous vous prenez pour le messie en somme !il a réponse à tout le guss...
                      Et votre place à vous elle est ou ? à l’entrée d’un camp de concentration ou d’extermination ? vous puez désolée mais sincèrement vous puez !!! de vous à ces cinglés, il n’y a qu’un pas, la différence, c’est sans doute votre couleur de peau et votre verbiage tellement raffiné qu’on vous donnerait le bon dieu sans confession ... Bref, laissez la police faire son boulot quand à vous, si vous etes au chômage, essayez d’en trouver un déjà !


                    • mmbbb 5 octobre 2019 18:29

                      @Berthe Arrêtez Berthe , Berthe est un vieux prenom , vous ne semblez pas avoir beaucoup de discernement, d acuité intellectuelle malgre votre age !
                      Quant à l amalgame, vous êtes forte , respect , vous avez atteint le point de Godwin en quelques mots Chapeau bas !


                    • Jonas Jonas 5 octobre 2019 12:49

                      « M. Attali, vit sans doute en ermite, ne lit rien, n’entend rien, ne voit rien et ignore les rapports de l’ONU. »

                      Jacques Attali est un adepte du messianisme juif, un courant politico-religieux dont par exemple BHL (qui explique qu’il faut « réduire le caquet au coq gaulois », « être Juif, c’est être une escorte silencieuse et secrète pour les autres peuples et les autres nations »), se revendique publiquement comme beaucoup d’autres, c’est-à-dire qu’ils militent pour la destruction de l’Europe chrétienne et de l’identité nationale avec comme arme l’Islam pour fonder un gouvernement mondial (lien) sans frontières, un monde de nomades, métissé, gouverné par des élites juives, avec pour capitale mondiale Jérusalem.

                      Jacques Attali : « Le souverainisme n’est que le nouveau nom de l’antisémitisme »

                      Pour ceux que ça intéresse quelques autres messianistes juifs.


                      • eau-pression eau-pression 5 octobre 2019 13:03

                        @Jonas
                        A propos : il y a 2 Jonas sur ce site.
                        Je vois bien que le logiciel n’est pas son fort ; donc je conçois qu’il y ait des auteurs multi-pseudos (et puis si ça les amuse ...). Mais un pseudo multi-auteur, ça casse les repères.


                      • Jonas Jonas 5 octobre 2019 13:43

                        @eau-pression « il y a 2 Jonas sur ce site. »

                        Je ne suis pas responsable des défaillances du système informatique Agoravox ! smiley
                        J’ai mis un avatar pour me distinguer de mon honorable homonyme.


                      • ZenZoe ZenZoe 5 octobre 2019 13:21

                        C’est marrant quand même, c’est le terroriste qui est sourd, et c’est nous qui ne voulons pas entendre.

                        D’ailleurs, à ce propos, on voit bien que sa femme ment, puisqu’étant sourd, comment pouvait-il entendre des voix smiley ?


                        • njama njama 5 octobre 2019 14:09

                          Bonjour Renaud Bouchard

                          L’ennemi intérieur, où ça exactement ?

                          Les puissances occidentales n’ont d’ailleurs pas vu d’un mauvais œil le développement des mouvements islamistes. Elles espéraient s’en servir comme d’un contrepoids à l’influence des pro-soviétiques et comme un frein aux luttes sociales.

                          L’un des chefs de la CIA au Moyen-Orient, Copland *, révéla dans son livre le Jeu des Nations qu’à partir des années cinquante la CIA encourageait les Frères Musulmans pour contrer l’influence communiste en Egypte. Et, toujours selon lui, ce phénomène s’est ultérieurement accentué. Quant à Giscard d’Estaing, il avait, au moins en 1980, une petite tendresse pour l’islam, qu’il expliquait en ces termes à l’un des membres de son cabinet : « Pour combattre le communisme nous devons lui opposer un idéologie. A l’Ouest, nous n’avons rien. C’est pourquoi nous devons appuyer l’islam » .

                          source : Les intégrismes religieux, instruments de la réaction politique
                          Texte intégral de l’exposé n°43 du 1er février 1991

                          http://www.lutte-ouvriere.org/documents/archives/cercle-leon-trotsky/article/les-integrismes-religieux

                          Giscard d’Estaing le principal rédacteur de l’ultra-libéral et anti-laïque Traité constitutionnel européen...


                          • Croa Croa 5 octobre 2019 14:24

                            Tout ça, c’est des conneries !  smiley

                            Il ne faut pas salir la police à Macron et c’est aussi une belle occasion d’en rajouter à la paranoïa ambiante qui aide bien à l’installation des mesures dites anti-terroristes de plus en plus répressives mais dont l’intérêt est surtout politique.

                            *

                            En réalité cette affaire est dramatiquement banale. C’est juste l’histoire d’un handicapé qui s’est converti à l’islam, d’un type qui avait donc tout pour plaire à des collègues flics complètement tarés comme beaucoup de flics en France. Ils en avaient donc fait une tête de turc et l’ont fait tourner bourrique jusqu’à ce qu’il craque, c’est aussi simple que ça et au fond ils l’ont bien cherché.


                            • leypanou 5 octobre 2019 18:41

                              @Croa
                              C’est juste l’histoire d’un handicapé qui s’est converti à l’islam 

                               : s’est converti s’est converti, çà fait 10 ans qu’il est musulman d’après ce que j’ai appris tout à l’heure à la télé.


                            • Ilan Ilan Tavor aka Massada 5 octobre 2019 16:35

                              Mais qu’est-ce qu’un converti à l’islam pouvait bien faire à la Direction des renseignements de la préfecture de police ?

                              Dans un des services les plus sensibles de la police !

                              Le personnel d’un tel service est certainement soumis à des procédures d’habilitation permanentes. Une conversion à l’islam aurait dû quand même interpeller…
                               

                              C’est quoi le problème ? la laïcité à la Française ?
                               

                              Il a tué dans les couloirs en visant très méthodiquement carotides et cœur ;
                              (Je ne donnerais pas ma source mais elle est plus que fiable)

                               
                              Donc pour moi ce type était entraîné.

                              Les palestiniens publient régulièrement sur internet des tableaux anatomiques montrant quelles sont les parties du corps à atteindre en poignardant la victime.

                              D’autres vidéos « pédagogiques » donnent des informations sur la façon de transformer des couteaux de cuisine ordinaires en armes plus meurtrières.



                              • leypanou 5 octobre 2019 18:37

                                @Ilan Tavor aka Massada
                                Donc pour moi ce type était entraîné 

                                 : j’aimerais bien savoir combien de temps il a mis pour attaquer 4 personnes différentes, à ma connaissance non invalides, avec un simple couteau.


                              • Ilan Ilan Tavor aka Massada 5 octobre 2019 18:47

                                @leypanou

                                7 minutes


                              • leypanou 5 octobre 2019 19:10

                                @Ilan Tavor aka Massada
                                Merci pour la réponse.
                                7 minutes c’est long ou alors chaque victime a été assassinée seule sans témoin l’une après l’autre sans qu’il puisse avoir une réaction.


                              • Ilan Ilan Tavor aka Massada 5 octobre 2019 19:20

                                @leypanou

                                Le couteau entre les mains de quelqu’un sachant s’en servir est une arme redoutable L’arnis Kali est une très bonne formation.


                              • leypanou 5 octobre 2019 19:30

                                @Ilan Tavor aka Massada
                                oui, je suis d’accord.
                                Je n’ai jamais entendu parler d’arnis Kali.


                              • Ilan Ilan Tavor aka Massada 5 octobre 2019 19:42

                                @leypanou

                                Exemple en français ou comment découper un saucisson

                                https://m.youtube.com/watch?v=JPim7LVJfMA


                              • leypanou 5 octobre 2019 20:00

                                @Ilan Tavor aka Massada
                                merci pour le lien que j’ai regardé.

                                Mais faire ce qui a été montré en situation réelle demande un état d’esprit que 99% des gens n’ont pas d’où le nombre élevé de victimes non préparées.

                                Et même en étant préparé, une situation réelle est toujours différente.


                              • Ilan Ilan Tavor aka Massada 5 octobre 2019 20:46

                                @leypanou

                                Maintenant c’est un art martial. Dans la réalité on va au plus simple.
                                - on ne montre pas le couteau, on le sort au dernier moment
                                - la main qui ne porte pas le couteau saisie fermement la cible pour l’empêcher de reculer
                                - ensuite on pique au corps sans s’arrêter comme une machine à coudre Mais ici on ne fait pas dans l’art smiley


                              • Xenozoid Xenozoid 5 octobre 2019 20:57

                                @Ilan Tavor aka Massada

                                il découpe en saucisson 4 keufs ?,c’est pas de l’art ?,ils sont ou les cadavres, ils étaient déja sechés,avant de les coupés ?


                              • Ilan Ilan Tavor aka Massada 6 octobre 2019 08:34

                                @Cadoudal
                                 
                                Les autorités israéliennes sont très choquées par la tuerie à la Préfecture de Police.
                                Conséquence immédiate en attendant les résultats de l’enquête : le partage d’informations d’Israël avec la France (excellente coopération actuelle) peut être ralenti, voire suspendu où remis en cause.


                              • Ilan Ilan Tavor aka Massada 6 octobre 2019 16:26

                                @Cadoudal

                                c’est qui ce type ? un français ?


                              • Xenozoid Xenozoid 6 octobre 2019 19:55

                                @covadonga*722

                                je te croyais plus malin 

                                ben j’ai dans l’idée que des commentateurs de ton genre sont au menu ......

                                 c’est la fête au village


                              • Xenozoid Xenozoid 5 octobre 2019 17:39

                                a l’auteur

                                et puis pourquoi faire sortir un dormant de son sommeil (si c’en est un ? et pourquoi le mettre a poignarder 4 ?),alors qu’il aurait/avait acces a des dossiers ?,si il était dormant pourquoi alors le réveiller si stupidement ?


                                • paulau 5 octobre 2019 19:51

                                  Les collègues du tueur n’ont pas osé parler à leur hiérarchie de peur d’être traité d’islamophobie ou de racistes ou de handiphobe ? En ce moment c’est pas bon pour une carrière. Ou d’être traité de Zemmour ?


                                  • cétacose2 5 octobre 2019 19:52

                                    Pour enrayer ce nouveau fléau,il faut interdire la vente des couteaux et démolir les mosquées ....et les synagogues.....


                                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 5 octobre 2019 22:04

                                      Un jour nous apprendrons peut-être que des agents du bas de l’échelle avaient avertis ceux des étages supérieurs,.. mais comme l’avertissement ne venait pas d’eux, ben pas question de donner suite à ces « pouilleux » !


                                      Car comme disait le regretté Coluche : « La hiérarchie, c’est comme les étagères, plus c’est haut , moins ça sert  » !


                                      Bon , à part ça, ce type de drame n ’est hélas pas prêt de s’arréter, et ce ne sont pas nos politiques actuels qui y mettront fin !


                                      Le seul moyen , c’est la reprise en main du pays par l’armée (depuis au moins deux ans, je l’ai déjà évoqué de quelle façon sur ce site )...et certains sondages indiquent : 50% pour mars 2019 :Ici.

                                      Bonne nuit les bisounours :( sens 2 )


                                      @+,P@py


                                      • Nathalie 6 octobre 2019 00:41

                                        C’était à prévoir. Il fallait bien que les films reprennent après l’enterrement de Chirac qui a tout simplement mis en stand-by ce film car ce sont de scènes tournées avant et envoyées au rédactions qui nous les font passer en vrai attentat.

                                        Ce faux attentat se déroule le lendemain de la manifestation des flics dont tout le monde se fout et la semaine polémique du juif sioniste ZEMMOUR (un sayanim en service télécommandé pour Israël).

                                        En fait, ce faux attentat permet de soutenir les flics et ZEMMOUR.

                                        3 octobre 2019 : fausse attaque au couteau et en plus chez les flics armés jusqu’aux dents et qui dégainent généralement leurs armes pour oui ou pour un non surtout quand il s’agit d’un immigré. La fausse attaque a eu lieu dans bureaux ou se trouvent les renseignements généraux par exemple le service contre le terrorisme mdr

                                        Ils nous prennent vraiment pour des cons et ça marche !

                                        Tout coïncide : les manifestations des flics, le discours de Zemmour et ce faux attentat. Ce faux attentat va amener le peuple à soutenir les flics et Zemmour et être d’accord avec ses idées. Ça permet surtout au peuple de ne pas se rendre compte des lois austères que fait passer le gouvernement comme la réforme des retraites ou la baisse des allocations chômage de moitié.

                                        Et heureusement les arabes sont là pour assouvir la haine du peuple et pour sauver les élites responsables de la misère du peuple.

                                        Ces fausses attaques détournent la colère du peuple vers des innocents.

                                        A quoi servent ces fausses attaques ? A déclarer la guerre contre les musulmans. Tout cela est fomenté par notre gouvernement pro sioniste.

                                        Soral avait une actualité le 28 septembre et Dieudonné avait une actualité le 29 septembre et le 1er octobre sur YouTube. Les faux attentats sont toujours corrélés avec l’actualité de ces 2 agents du Mossad à quelques jours près Maintenant, ce qui va arriver, c’est que les nazis que Soral entraîne dans ses camps de survie vont aller tuer ce week-end et dans les prochains jours des jeunes de banlieue.

                                        C’est comme les gilets jaunes qui ne servent à rien et qui sont soutenus par les faux dissidents. C’est un mouvement téléguidé par les américains, les russes et Israël. Ils sont soutenus par Trump, Steeve Bannon et Poutine. Leurs représentants sont généralement d’extrême droite ou des grands bourgeois comme Thierry Paul Valette ou Juan Branco (qui était aussi avocat du faux dissident Julian Assange qui divulguait des infos crypto sionistes comme ER). A quoi ont servi les gilets jaunes ? Ça a permis de regrouper tous les gens contre le gouvernement pour les punir, les brutaliser, les estropier, les arrêter et leur faire perdre leur travail.

                                        Ce n’est pas pour rien que ça a commencé le 17 en référence à la police qui les a bien attendus avec les matraques et flashballs.

                                        C’est grâce à quelques meneurs que les gilets jaunes se font mener à l’abattoir et ils n’empêchent ni la baisse des allocations chômage ni la réforme des retraites qui va profiter aux fonds d’investissement comme Blackrock dont le PDG a été reçu plusieurs fois par Macron.

                                        Marie France Garaud que la France n’est plus souveraine et n’a aucun pouvoir mdr

                                        http://www.marc-candelier.com/2018/11/evolution-de-la-droite-par-marie-france-garaud.html

                                        Voici les bourgeois, le FN et les faux dissidents Soral Dieudonné tous reliés à Israel, Russie et USA Ces énergumènes mènent les gilets jaunes à l’abattoir mdr

                                        https://www.francetvinfo.fr/economie/transports/gilets-jaunes/des-grandes-ecoles-aux-gilets-jaunes-en-passant-par-wikileaks-qui-est-juan-branco-l-auteur-de-crepuscule-en-guerre-contre-macron_3421861.html

                                        https://www.thierrypaulvalette.org/biographie

                                        C’est un soit disant un type qui s’est converti à l’islam mais ils ont oubli le fameux Allah Akbar Diabolisation de l’islam en vue de la préparation au chaos avant 2022 comme le préconise Attali et ça a déjà commencé avec les fusillades des nazis dans les cités

                                        Malcolm X Si vous ne faîtes pas attention, les médias vous feront détester les opprimés et aimer les oppresseurs Le pouvoir va vous forcer à soutenir les flics ceux qui vous tabassent 😂

                                        Soyez en sûr, quand le 3éme ACTEUR (le terrorisme) entre en scène, c’est dans un but bien précis. De plus, comme il y a des États qui prétendent lutter contre le « TERRORISME » mais qui, dans la réalité, l’ont toujours instrumentalisé sur le dos des peuples pour réaliser des objectifs propres à leurs intérêts, par conséquent, TOUTES LES HYPOTHÈSES doivent être envisagés. Y compris, donc, le « terrorisme d’État ». Quand un Gouvernement n’a absolument rien à offrir au peuple en terme de solution pour régler les problèmes quotidiens des Français et qu’en même temps il est partie prenante dans la crise en Syrie, sur fond de livraison d’armes de guerre aux « terroristes d’al-nosra » (branche syrienne d’al-qaida), franchement, le bon sens devrait pousser chaque citoyen digne de ce nom à reconsidérer tous les attentats perpétrer sur notre territoire mais aussi la mission de la France dans la soi-disant coalition « anti-daech » mise en place par l’Oncle Sam. https://youtu.be/7sSMPQrbTGo?t=404 N’attendez absolument rien de la première chaine d’information et de désinformation de France (BFM TV) ; d’ITélé ; de France 24 ; de LCI ; de RFI ; de France Info ; de France Inter ; de RTL ; du journal Le Monde ; de Libération ; du Parisien ; du Figaro ; de Marianne ; de Charlie Hebdo ; du Point ; du Nouvel Observateur etc.... car leurs journalistes et leurs acolytes de tous bords continueront à fournir aux citoyens une lecture biaisée du « terrorisme ». https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/29258216_1657658384324257_4814216030198956032_o.jpg?_nc_cat=0&oh=25a60c9fa648224de612b09a53fb05b9&oe=5B81E77A https://mediasmenteurs00.files.wordpress.com/2014/11/bfm-tv.jpg Lorsqu’ils abordent cette actualité ; et en la matière ils ont toujours des choses à nous racontées durant des jours, des semaines et des mois ; c’est uniquement pour nous parler des symptômes sur fond d’amalgame avec l’Islam !!! Les Médias Menteurs sont complices à la fois des « terroristes » et de leurs « SPONSORS » pour la simple raison qu’ils n’expliquent jamais à l’opinion publique que les TERRORISTES estampillés « al-qaïda », « daech », « jaysh al-Islam », le « front al-nosra », « ahrar al-sham », « faylaq al-Rahmane » etc.... sont soutenu (au sens large du terme) par des ÉTATS VOYOUS.


                                        • Ouam Ouam 6 octobre 2019 03:37

                                          @Nathalie
                                          Alias Milla smiley
                                          Ca va ma vieille djihadiste lectrice assidue de meinkampf ?
                                          toujours égale à toi-meme à ce que je vois ..
                                          Au fait la bas sous le pseudo elsa11 visiblement tu est « bannie » pour ce meme texte...
                                          https://www.forumfr.com/membre209804-elsa11.html
                                          T’a réussi le tour de force à poster 2 posts avant de te faire exlure (respect)

                                          Et meme le tour de force d’avoir 3 etoiles jaunes (ca te fait bander les étoiles jaunes ^^) par un autre djihadiste qui suit tes raisonnements de haut vol.
                                           
                                          Ben c’est pas gagné, lorsque je dis qu’on est « gangrénné » la preuve est la...
                                          Comme disait un ancien, le vers est dans le fruit


                                        • L’Astronome 6 octobre 2019 09:13

                                           

                                          Ne pensez-vous pas qu’avec les multiples attentats perpétrés par des « radicalisés » partout dans le monde, on a affaire à une autre forme de mondialisation, c’est-à-dire la mondialisation du crime ?

                                           


                                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 octobre 2019 14:01

                                            @L’Astronome
                                            Toutes les religions du Livre ont vocation à la mondialisation. C’est la religion catholique qui a montré l’exemple, et comment il fallait faire pour durer 2000 ans.


                                          • L’Astronome 6 octobre 2019 14:57

                                             

                                            @ Fifi : « Toutes les religions du Livre ont vocation à la mondialisation »

                                             

                                            Le christianisme, oui ; l’islamisme, oui ; le judaïsme, non (il n’y a pas de prosélytisme chez les Juifs).

                                             

                                            « C’est la religion catholique qui a montré l’exemple »

                                             

                                            Exemple qu’ont brillamment suivi les mahométans et ce, jusqu’à nos jours.

                                             


                                          • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 6 octobre 2019 09:31

                                            Bon courage, Renaud Bouchard,

                                            car même si ce vous dites est mille fois vrai, sur ce site c’est totalement inutile.

                                            Pourquoi ? parce que les gens ne se déterminent pas individuellement comme l’on croit habituellement, mai réagissent par rapport aux clans dont ils font partie.

                                            Il suffit de jeter d’un coup d’œil à la carte de la répartition des votes pour comprendre qu’il n’y a pas de vote individuel, c’est une fiction. Malgré le secret de l’isoloir, l’individu a complètement intégré son appartenance au groupe, et la désobéissance est pour lui un tabou insurmontable. Tous les efforts pour lui ouvrir les yeux sont donc vains.


                                            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 octobre 2019 13:58

                                              @Gilles Mérivac
                                              Tous les efforts pour lui ouvrir les yeux sont donc vains.


                                              C’est exact, mais Internet est très utile pour ceux qui se posent des questions, et qui cherchent des informations. Les opinions politiques fonctionnent un peu comme les religions, tant qu’un évènement ne vient pas bousculer les certitudes, les gens gardent leurs opinions.

                                              Sinon, on ne peut pas comprendre pourquoi des citoyens changent de Parti politique. Il faut qu’il survienne quelque chose qui les remette en question.


                                            • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 6 octobre 2019 19:28

                                              @Gilles Mérivac
                                              Bonsoir et merci pour votre message.
                                              Ceux qui ne veulent pas voir, qui ne comprennent pas, qui refusent d’affronter la réalité des faits sont les premiers à glapir.
                                              Ils sont dérangés dans leurs petites certitudes.
                                              Le jour où ils seront touchés directement et personnellement, on en reparlera.

                                              Bien à vous,
                                              Renaud Bouchard


                                            • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 7 octobre 2019 08:11

                                              @Renaud Bouchard
                                              « Le jour où ils seront touchés directement et personnellement, on en reparlera. »
                                              Rien n’est moins sûr. Par exemple, Grenoble est dans une situation explosive, islamisée et la proie des gangs, avec un maire qui baisse son pantalon. On pourrait penser que les citoyens qui en souffrent le remercieraient. Il est en tête des intentions de vote dans les sondages !
                                              C’est la même chose pour Hidalgo à Paris, bien qu’elle ait transformé cette ville en cours des miracles. Et il y a bien d’autres exemples.
                                              Comprenez-vous ? L’individu obéit aux consignes de vote de son entourage, que ce soit ses collègues ou son clan, pour avoir son libre arbitre il faut qu’il triche, ce qui n’est pas donné à tout le monde et peut entraîner l personne sur une pente savonneuse.


                                            • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 7 octobre 2019 19:24

                                              @machintruc et Gilles Merivac
                                              Ainsi qu’à tous ceux qui ont la gentillesse de me lie et le temps de déposer un commentaire.

                                              Un texte qui dit effectivement des vérités qui sont connues de tous mais qui sont non pas tant interdites que simplement contestées pour x. raisons :
                                              .

                                              https://michelonfray.com/interventions-hebdomadaires

                                              "L’un des signes du régime totalitaire, c’est que l’idéologie qui le sous-tend réussit à abolir le réel auquel on lui préfère une fiction. Le musulman radicalisé qui a égorgé au nom de sa religion n’est pas un musulman, il n’est pas radicalisé, il n’a pas égorgé et son geste n’a pas été perpétré au nom de sa religion. Il s’en faut de peu qu’avec force sophisme et effets de rhétorique, les journalistes et les éditorialistes recyclent l’image de Lichtenberg et parlent avec conviction d’un couteau sans manche auquel il manque la lame utilisé par un homme dont le suivi psychiatrique atteste qu’il avait perdu tout discernement lors de son geste et que, bien qu’il ait crié en arabe « Dieu est Grand », la religion n’entre en rien dans ce fait divers qu’il faut classer le plus rapidement possible. Il ne s’agirait donc pas, selon ceux qui nous gouvernent, d’une guérilla perpétuelle contre laquelle les politiques ne peuvent rien mais une série de faits divers hétérogènes."

                                              Voyez l’éditorial La Lettre politique de L. Joffrin sur Libération, daté du 7 octobre 2019 . Consternant.


                                            • Numèrologue Numèrologue 6 octobre 2019 09:37

                                              Bon courage ! http:// mediumvoyantsidick.eklablog.com


                                              • julius 1ER 6 octobre 2019 15:52

                                                Moi quand je lis ce genre d’article, je me demande si l’auteur n’est pas un dormant appartenant au KKK car même s’il n’utilise pas les mots ce Mr est près de voter pour une bonne dictature qui semble -t-il règlerait tous les problèmes ... c’est la vison étroite et obscurantiste de l’auteur en tous cas .....

                                                c’est vrai que dans une Démocratie rien n’est certain, et il y a toujours des difficultés pour vivre en commun car il faut discuter, composer etc ...

                                                enfin voir en Zemmour le Messi à la parole inattaquable et visionnaire, il faut quand-même avoir un grand problème neuronal !!!


                                                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 6 octobre 2019 19:32

                                                  @julius 1ER
                                                  Bonsoir.
                                                  merci pour votre visite.
                                                  Relisez-moi ou plutôt, lisez-moi très attentivement et revenez me dire ce que vous n’avez pas compris.
                                                  Je me ferai un plaisir et un devoir de vous expliquer que faute de saisir la réalité par la main tant qu’il en est encore temps, elle finit par vous sauter à la gorge.

                                                  Trois fonctionnaires de police surinés en sept minutes par un « collègue ».
                                                  Il semblerait que, s’il y a eu discussion pour vivre en commun, cette discussion a viré au dialogue de sourds.

                                                  Qu’en pensez-vous ?

                                                  Renaud Bouchard


                                                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 6 octobre 2019 19:49

                                                  @Renaud Bouchard

                                                  cette discussion a viré au dialogue de sourds.
                                                  Ben, vous oubliez que tous ces frapadingues veulent mourir pour aller au paradis des musulmans forniquer avec les perpétuelles 72 vierges !

                                                  @+ P@py 


                                                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 6 octobre 2019 17:25

                                                  En complément à ma réponse du:05/10 à 22h 04


                                                  Ce matin sur une radio, j’ai écouté une info qui disait que le tueur c’était réjouis de l’attentat contre Charlie hebdo ( janvier 2015)


                                                  Alors avoir ce comportement dans le service renseignement de la police parisienne , normal de chez normal hein !!!


                                                  @+ P@py



                                                  • ETTORE ETTORE 6 octobre 2019 19:16

                                                    A propos.....Avez vous eu connaissance d’excuses de la part des représentants de cette religion ?

                                                    On a l’impression que ce n’est pas le même islam pour tous « les fidèles »

                                                    Et comment être fidèle à une religion qui est à ce point....diversifiée sous un même nom ?


                                                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 6 octobre 2019 19:42

                                                      @ETTORE


                                                        M. Houllebecq en donne une bonne définition dans son bouquin Plateforme :Ici,...sûr que cette dernière n’est pas du tout du goût de notre gauchiasse bobo-verdâtre et bien-pensante droit de l’hommiste !

                                                        @+ P@py 



                                                      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 6 octobre 2019 21:12

                                                        @Gilbert Spagnolo dit P@py

                                                        Invité dans le journal de Wendy Bouchard sur Europe 1, Noam Anouar, délégué syndical VIGI Police et auteur de La France doit savoir (éditions Plon), réagit sur l’attaque au couteau qui a tué jeudi quatre fonctionnaires à la préfecture de police de Paris. Il affirme que l’institution a nié l’attitude de radicalisation de l’assaillant.

                                                        La vidéo :Ici.

                                                        Ce qui est très très inquiétant, c’est que ce terroriste islamiste avait connaissance des dossiers classés secret défense, .. et les coordonnées perso des policiers !


                                                        @+ P@py


                                                      • colibri 6 octobre 2019 21:23

                                                        Les médias ne parlent pas de crime raciste alors que si c’était un blanc qui avait assassiné 4 noirs ou arabes on aurait entendu immédiatement parler de racisme .

                                                        Le terme terroriste a bon dos alors que c’est un crime ethnique .

                                                        La religion est un prétexte .

                                                        Fréquentez un peu ces gens et vous verrez qu’ils ont l’esprit de clan , qu’ils n’aiment pas les blancs qu’ils sont racistes et que même si la majorité est pacifique ils ne condamnent pas totalement les actes violents de leurs frères .Ils ne se sentiront jamais français .

                                                        C’est la réalité que le gouvernement veut cacher .


                                                        • agent ananas agent ananas 7 octobre 2019 07:40

                                                          « Il faut à tout prix dénoncer les discours délirants, d’Eric Zemmour, de William Goldnadel, ou même, dans de trop nombreuses de ses déclarations, d’Alain Finkielkraut, écrit Jacques Attali. Tant les discours hostiles aux musulmans en France sont mortifères. L’islam n’est pas une menace. »

                                                          Zemmour et Attali sont les deux faces d’une même pièce.

                                                          La vraie menace est le sionisme. Thèse développée dans cette judicieuse analyse où on peut y lire entre autre :

                                                          "La triste vérité est que ces prétendus traditionalistes ont tous été cooptés par le lobby israélien et qu’ils sont utilisés pour laver le cerveau des occidentaux afin qu’ils considèrent l’islam comme un ennemi alors que, en réalité, le véritable ennemi de l’Occident est le sionisme en tant que sionisme, la force responsable à la fois du 11 septembre et de l’afflux massif d’immigrants en Europe".

                                                          Dans la même veine, cette conférence bien documentée de Alain Escada :

                                                          https://www.egaliteetreconciliation.fr/Immigrationnisme-national-sionisme-deux-pieges-mondialistes-Conference-d-Alain-Escada-a-Lyon-55149.html

                                                          Enfin, doit on par ailleurs rappeler que l’islamisme a été créé à l’origine comme rempart au pan-arabisme/communisme alors très en vogue dans le monde arabe pendant la guerre froide ? L’Afghanistan étant l’exemple le plus notoire.


                                                          • ETTORE ETTORE 8 octobre 2019 15:08

                                                            « Ils » sont arrivés à une simple chose.....

                                                            La crainte de croiser un arabe !

                                                            Tout au plus d’avoir d’avoir un petit signal rouge dans la tête, quand on en est entouré à la limite de nos peurs.

                                                            Malheureusement pour nous, malheureusement pour eux (ceux qui n’ont rien à se reprocher), car viendras inéluctablement le jour la peur changeras de camp.

                                                            (et leur camp à eux ne seras plus ni chez nous, ni pas plus.....« chez eux »)

                                                            En attendant, toujours pas d’excuse de cette « RELIGION » productrice de pareille engeance meurtrière.

                                                            Qui ne dit mot, consent ?


                                                            • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 31 octobre 2019 10:48

                                                              Aux Lecteurs. Conclusion pour un désastre : une capitulation attendue.

                                                              Qui de censé pourrait faire semblant de croire à cette jolie petite histoire ? Les collègues et familles des victimes ? J’en doute.

                                                              Il est ahurissant que du ministre de l’Intérieur en passant par le Préfet de Police de Paris toute la chaîne de commandement qui est responsable de ce fiasco monumental soit encore en place alors qu’un vrai pouvoir exécutif et législatif aurait dû exiger et obtenir une révocation immédiate de tous ces incapables.

                                                              Surtout ne pas voir la réalité des faits.

                                                              https://www.franceinter.fr/attaque-a-la-prefecture-de-police-de-paris-a-ce-jour-la-piste-terroriste-n-est-plus-privilegiee

                                                              Attaque à la préfecture de police de Paris : à ce jour, la piste terroriste n’est plus privilégiée
                                                              par Emmanuel Leclère

                                                              publié le 30 octobre 2019 à 6h09

                                                              "Selon nos informations, près d’un mois après l’attaque qui a fait quatre morts au sein de la préfecture de police de Paris, les enquêteurs estiment que le geste de Mickaël Harpon est davantage la conséquence d’un « délire mystique et suicidaire ».Quatre personnes ont été tuées à l’arme blanche à l’intérieur de la préfecture de police de Paris, le 3 octobre. © AFP / Denis Meyer / Hans Lucas

                                                              À lire

                                                              Elles sont censées mettre en lumières les dysfonctionnements internes qui ont conduit au drame. Les auditions menées par la commission d’enquête de l’Assemblée nationale démarrent ce mercredi avec à 15h le préfet de police Didier Lallement, suivi de sa directrice du renseignement (à huis clos). Le 3 octobre dernier, Mickaël Harpon, un informaticien de 45 ans employé depuis 2003 à la Préfecture de police de Paris, y tuait trois policiers et un agent administratif, avant d’être abattu. Un autre agent avait par ailleurs été blessé.

                                                              Bien que l’attaque au couteau évoque toujours le geste d’un djihadiste, à ce jour aucun élément ne permet d’affirmer qu’il s’agissait d’un acte terroriste, selon une source proche du dossier. C’est la conclusion à laquelle sont arrivés les différents services antiterroristes chargés de l’enquête judiciaire. Une position également évoquée ce mardi par le directeur du Centre d’analyse du terrorisme, Jean-Charles Brisard.

                                                              Selon les conclusions de l’un des services enquêteurs diligentés par le Parquet national antiterroriste (#PNAT), l’attaque à l’arme blanche à la préfecture de police de #Paris ne serait pas un attentat (sources proches de l’enquête)

                                                              — Jean-Charles Brisard (@JcBrisard) October 28, 2019

                                                              « Délire mystique et suicidaire »

                                                              L’audition de l’épouse de l’assaillant et les différents éléments recueillis font dire aux enquêteurs que le passage à l’acte de Mickaël Harpon est d’abord lié à « un délire mystique et suicidaire », sur fond de frustration professionnelle, aggravée par son handicap de surdité

                                                              À lire

                                                              Sa radicalisation religieuse, ses relations avec une mouvance salafiste dans sa mosquée de Gonesse (Val-d’Oise), ne seraient pas le moteur principal dans la décision de frapper mortellement des collègues policiers. 

                                                              Les services de renseignement n’ont d’ailleurs toujours pas trouvé le moindre lien avec une organisation terroriste islamiste. Il n’y a eu ni revendication, ni allégeance préalable. Selon les informations de France Inter, aucun indice n’indique non plus que Mickaël Harpon aurait transmis des documents compromettant la sécurité de ses collègues. Les vidéos de Daech contenues sur la clé USB de travail saisie par les enquêteurs appartenaient en fait à des collègues policiers du service. De fait, l’auteur de la tuerie était chargé de transférer des dossiers informatiques lorsque des agents changeaient de poste. 

                                                              Contacté mardi soir, le parquet national antiterroriste rappelle que les deux juges d’instruction nommés ces derniers jours devront justement préciser les motifs de passage à l’acte de Mickaël Harpon."

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité