• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’ère du soupçon, du cholestérol à Monsanto, et la promesse venue de (...)

L’ère du soupçon, du cholestérol à Monsanto, et la promesse venue de Loudéac

Au spectacle du monde, la notion de qualité a beaucoup évolué. Elle a consacré pendant des générations, à travers une marque consacrée, ayant fait ses preuves, un mieux disant indiscutable de certains acteurs, forcément nationaux. Les couteaux Pradel, les cuisinières Godin, les bottes « Le Chameau », les plumes « Sergent Major », les vélos "Gitane" » pour ne citer que quelques références, suscitaient la confiance absolue, l’acceptation de payer un peu plus, afin de ne pas se faire avoir. 

 Pendant longtemps, le fond de l’air a été frais... Disons jusqu’au milieu des années 70. 

« Le fond de l’air est frais  ». Le dessinateur Fred, dans les années 70 en avait fait une BD, puis une autre. La formule était stéréotypée. On l'échangeait avec sa voisine de palier, en descendant l’escalier, avant de la renvoyer à la boulangère, qui vous disait en souriant, alors que vous ramassiez une pièce jaune de la monnaie, tombée par terre : « Ca ne repousse pas ! »

      « Ca se saurait ! » Vous sentiez vous obligé d’ajouté, finaud…

 Je vous parle d’une époque où l’on prenait encore la mesure des choses au « pifomètre », où l’on mouillait son doigt dans sa bouche, avant de le lever en l’air, afin de savoir d’où venait le vent. Le panache noir des locomotives ne faisait peur à personne. De même la fumée de cigarette que les pères de famille projetaient au nez de leur gamin. Pour rire.... Personne n'y voyait malice !... Au temps en emporte le vent de la pollution athmosphérique ! A tort ou à raison, à l'hotel du nord, personne n'avait alors une gueule d'athmosphère. Bien sûr nous ne parlerons pas des scientifiques, des éclairés, des initiés, tels l'instituteur, le curé, et le toubib du village, mais de ce tout venant populaire dont je faisais partie, et qui a longtemps revendiqué son innocence, en suçant des pastilles au suc des vosges. « Véritables  ! » bien sûr !... Commes les nougats de Montélimar...

       Les vents contestables des trente glorieuses possédaient cet élan d’optimisme qui maquillait les fins de mois difficiles en grands soirs à venir. D'une certaine façon leur fin coincida avec l'internationalisation du commerce et l'atomisaion de la société. Il fallait se démerder tout seul, être plus malin, plus diplomé, plus vendeur. ! La belle confiance était finie ! On ne se tapait plus dans la main pour sceller un accord ! Même plus moyen d'obtenir un crédit au café du coin !... Le monde se mit à vieillir, à changer de valeurs, comme à la mesure de la vie d'un homme : Un jour vous découvrez qu’on vous a trompé, que le père Noël n’existe pas.

      C’est la fin de l’enfance, une fin du monde en soi. Mais généralement, cela ne se passe pas d’une façon si tranchée. On l’abandonne par bribes, en gardant des billes, des soldats et des images Panini dans un tiroir secret. Ou bien on préfère rester dans l’ignorance et le mensonge, par souci de confort, ou d'aveuglement. Certains jeunes allemands ne voulaient absolument pas savoir ce que leurs parents faisaient pendant la guerre, quand ils découvraient une croix de fer dans un coffre à bijou, et un exemplaire de « Mein Kampf » dans la bibliothèque.

      Pour mon compte je ne veux pas connaitre la composition de la crème « Mont Blanc » !... C’est d’autant plus facile qu’avec le temps ma vue se brouille, rendant la lecture des étiquettes d'information impossible. Le principal est visible à l'oeil : La marque déposée. Depuis mes années d’enfance, ils ont changé un peu le design de l'étiquette, mais pas le goût de la crème, et c’est bien le principal !.

 Ne manquerait pour être en accord avec je ne sais quelle législation infamante, qu'ils changeassent le sens de la formule de la crème. La vraie, la seule, l’unique, celle au chocolat, dont je me faisais de belles moustaches, et des yeux brillants, avides, juste un peu frustré d’avoir à partager un seul pot de crème, distribué parcimonieusement entre frères et sœurs, ce qui la rendait étrangement encore meilleure.

      Comme quoi la notion de bonheur ne peut exister qu’avec celles de limite et de partage. Il n'y a guère de bonheur solitaire qui ne soit un peu amer. Et c’était là ma première leçon de philosophie, bien avant celles distillées par « Pif gadget » ! Sont-ils vraiment heureux, les ingénieurs de Monsanto ? Ou travaillent ils maintenant à la recette de la félicité, vendable en bidons de cinq litres, pulvérisant toutes les mauvaises nouvelles, les orties,les piquants et les mauvaises herbes, pour vous faire une vie plus lisse, une sorte de bonheur climatisé. 

 La crème Mont Blanc m'a donné tout autant le gout de l'imaginaire que de la géographie, avec cette belle étiquette marron montrant le mont blanc s'inscrivant dans un cadre, son front de sapins semblables à ceux de Noël, qui lui faisait une aurélole magique. Mon amour pour la montagne, et l’allégresse d’esprit que j’y rencontre, ne sont sans doute pas étrangers à ces premiers éléments de représentations..

 Nos premières émotions nous structurent à jamais. La relation que j’entretiens avec cette crème est donc de l’ordre du passionnel ; il ne saurait donc y avoir entre nous la moindre suspicion. C’est à la vie à la mort. Quand mon temps sera venu, qu'on m’inhume là haut, sous une couche de crème Mont Blanc, un air ineffable bonheur sur mes lèvres gelés.

       Le temps est bien passé sous le pont Mirabaud. Fred est mort. Tout autant que Pilote, « Le journal qui s’amusait à réfléchir » ( Mâtin quel journal) avec ses formules et ses calembours incompréhensibles pour les gosses d’aujourd’hui, occupés, comme Narcisse, à se réfléchir dans la vitre de leur smartphone. Je pourrais être le gardien d’un musée étrange, où il faudrait expliquer chaque objet, exposé derrière une vitrine, ce qui me ferait ressembler à une exposant du salon des arts ménagers 1960 dissertant devant une tribu de martiens.

 Les pièces de monnaie existent encore, mais pour combien de temps ? .Les boulangeries dignes de ce nom ont encore pignon sur rue, quoiqu’il faut se méfier maintenant des imitations. Comble du cynisme, les publicitaires sortent ces arguments sentant bon la ferme d’autrefois, pour vous vendre leur daube, alors qu’ils sont les hommes de main de ceux qui ont liquidé ce vieux monde ! 

    Le facteur sonne toujours deux fois, sauf qu’il ne travaille plus pour les PTT, qu’il est sous contrat, comme le compteur Linky qu’on veut vous imposer. C’est pas ce que vous vouliez, être définitivement branché, surinformé de votre consommation, par cet espion à qui on donnerait le bon dieu sans confession ? Mais évitez cette formule datée de l'époque des compteurs noirs !.... Le danger est bien de passer pour un ringard, voire pire, dés qu’on regarde en arrière, qu’on émet la moindre contestation. On vous a bien reconnu : Vous êtes l’arrière petit-e de celui-celle qui s’opposait aux trains sous le prétexte qu’ils empêchaient les poules de couver ! ( Exemple d’ailleurs parfaitement misogyne !)

      On est sommé de se mettre à l’heure actuelle, de se réinitialiser à la borne, comme on le fait pour une carte vitale. Pourtant, quand l’actualité, avec son chariot sans cesse renouvelé de nouvelles fraîches, vous ramène certains produits, comme ce fond de l’air, décliné sous de nouvelles perspectives fatales, en terme d’ozone, de carbone, et de particules fines, on mesure tout à coup d’où on vient !

      Voilà un moment qu’on est entré dans l’ère du soupçon, que les choses tout à coup ne sont plus ce qu’elles devaient être. La madeleine de Proust est maintenant bourrée d’additifs.

     Nous parlerons ici en temps relatif, (j’adore parler comme un conférencier, c’est ma revanche de cancre ) et comme beaucoup, nous nous apercevons en effet en vieillissant, que ces années de l’enfance sont appréciées en proportion des années restantes, au moins au double, voire au triple de celui affiché au compteur Linky ! Disons par 3,14, un chiffre sacré, qui aura l’’avantage de donner une caution scientifique à mes impressions fumeuses.

   Oui ! Le chiffre, la courbe, la statistique ! Voilà les instruments de la nouvelle religion ! Les nouveaux mots latins qui vous ouvriront peut être pas la porte des cieux, mais de celle de bénéfices incommensurables à réaliser sur le gogo. Jules Romains en a fait une farce. Son docteur Knock sévissait dans un village qui n’était pas encore planétaire. http://bit.ly/2zB9xEs Aux dernières nouvelles il vend des statines, ce médicament sensé s’attaquer à un serial-killer connu depuis les années soixante. Son nom, le cholestérol, avec ses deux déclinaisons bidons, le bon et la mauvais, ce fameux HDL, opposé au méchant LDL. 

   Chacun de nous aurait ce docteur Jykell et mister Hyde en lui. Caricature du matébolisme de cette molécule, une propagande simpliste semblable à celle qui vous conseillait de manger de la viande, pour former les tissus .http://bit.ly/2AivCeD&nbsp ; ( emission d'arte : Cholestérol : Le grand bluff)

   

JPEG - 7.4 ko

  Pendant longtemps on a cru sur parole les rapports de police bidouillés. Le cholestérol est en effet présent sur la scène du crime de l’artériosclérose, mais tout comme le calcium, par exemple. Désigner cet inoffensif passant avait l’immense avantage de laisser courir quelques individus très inquiétants qui n'en étaient pas à leur premier méfait ; Le sucre, le sel, et le tabac, trois hommes de mains protégés par les parrains des industries respectives, à qui on a conseillé de filer au plus vite de la scène du crime, alors qu'on menotait le chorestérol.

     Cet immense bobard aura trompé des millions d’assurés, malades potientiels, assurés qu’on leur voulait du bien en surlignant sur leur résultat d’analyse sanguine ce marqueur infâmant. Bien sûr il y avait une thérapeutique. Un sauveur qui vous la proposait. 

     Statines et cholestérol : la longue marche vers la vérité | LaNutrition.frhttp://bit.ly/2neAY5h

     Si la normalité prétendue était de 3 gr il y a une trentaine d’années, un chiffre d’à peine de 2 gr fait maintenant froncer le sourcil à certains généralistes. Les intérêts en jeu sont si considérables ( 18 milliards de dollars par an) qu’une contre offensive des labos s’est mise en place, après les révélations des médias .Statines : après une émission polémique, 60 000 patients arrêtent ...

     Et certains rêvent toujours d’un monde où un habitant sur deux serait « sous statines », avec analyses sanguines à l’appui, comme des compteurs Linky fidèles et neutres. Pourtant si l’intérêt des ces molécules sont toujours défendus par les jusqu’aux boutistes, leur influence dans des processus de détérioration cognitives, type « maladie d’Alzheimer » semblent bien réelles, et occultées.

      Un homme sain ne rapporte rien aux laboratoires pharmaceutiques. Si le malade n’existe pas, pourquoi ne pas le fabriquer ? (Les cinq méthodes de l'industrie pharmaceutique pour nous bourrer .http://bit.ly/2AkpLD9)

     Je ne voudrais pas pousser le cynisme trop loin de peur d’arriver à la loi de Godwin. Mais je suis prêt à avaler bien des couleuvres, pourvu que je puisse continuer à consommer ma dose de crème Mont Blanc !

    Je redoute que ce vieux produit, enfermé dans sa boite en fer blanc, ne disparaisse un jour des étagères du supermarché, poussé par la modernité, ou viré par une campagne de déstabilisation infamante. Alors je serais bien orphelin. Je suis dans le passionnel, la gourmandise, l’addiction, le religieux. Ce qui exclue la raison ! Ne m’emmerdez pas à la fin ou je me fâche !

   

Toute proportion gardée, le monde paysan avec son glyphosate à la gomme fonctionne de la même façon. J'ai vu Nicholas Hulot, se faire remettre à sa place de la même façon. En voyant ces paysans se cramponner à leur bidon de roundup, une vieille publicité pour une marque de lessive m'est revenue en tête.

 

 

  C’est dingue comment les pubs s'inscrivent dans notre inconscient, et résistent au lavage, sans qu'aucune lessive miraculeuse ne puisse effacer ces taches de gras récalcitrantes. Plus d’un quart de siècle est passé et les images de ce vendeur tentant d’imposer deux barils de lessive conventionnelle contre celui d'une marque vénérée, à une ménagère scandalisée, me sont revenues en tête alors que je voyais ce pauvre ministre de l'écologie, tentant de convaincre une poignée de paysans survoltés par la peur de se trouver demain en manque !

      Tiens, la même chose que les statines !… La science et ses docteur Folamour au secours du désastre ! Je dois dire que j'étais conquis, en empathie avec le discours. Mes neurones miroirs faisaient des claquettes sous mon crâne, comme dans une comédie musicale américaine. J’étais prêt moi aussi à descendre sur les champs Élysées, une petite cuillère à la main, rien que pour montrer aux autres combien la crème Mont Blanc m’était indispensable ! En cherchant bien, nous sommes tous complices. Il suffit de trouver les liens pour convaincre !

       Et merde ! On ne renonce pas à son enfance comme ça, même quand on a dépassé 60 ans.

(Glyphosate : Nicolas Hulot a rencontré des agriculteurs en colère http://bit.ly/2zMRn6F)

     «  Il n’y a pas d’alternative au roundup ! » ... Autre version du "C'est pas comme ça et pas autrement !" ... Le dernier slogan jusqu'au boutiste de ceux qui se trouvent acculés, bousculés dans leurs intérets et leurs pratiques, et qui refusent de négocier ! Il y a cent ans on poussait les millions de poilus vers les fosses communes sous ce principe en forme de cul de sac, érigé par une minorité, comme une vérité unique. Les stocks d’explosifs non utilisés seront récupérés après guerre afin de garantir l’expansion des premiers engrais chimiques. (Une brève histoire des nitrates - Association S-EAU-S http://bit.ly/2Akp9gP)

     La boucle est bouclée. Cent ans plus tard, voilà que l’autorisation du glyphosate en Europe a été reconduite. « Ils ne passeront pas... »...Mais ils sont passés quand même, sur le fil... Grâce à l’intervention miraculeuse du ministre allemand de l'agriculture qui n’aurait pas voté comme il aurait dû le faire….Ou avait-il donc la tête ?

     On se croirait dans une délibération de la sacro-sainte FIFA, à l’époque de son président Blatter... Une étude américaine absolvant le produit d’être cancérigène est inopinément tombée en plein milieu des négociations, comme une call girl en maillot pour l'inauguration d'une station d'épuration. On se rappellera tout de même que des études bidonnées, et cautionnées par les journaux scientifiques les plus éminents, ont donné aux statines une caution que des médecins leur refusait. Ainsi cette étude « Jupiter  » qui rallia à la cause des statines des médecins sceptiques qui ne purent que se rendre à l’évidence…(La vérité sur le cholestérol : L'étude JUPITER, une arnaque ...http://bit.ly/2jvQPqJ )

      Une bonne étude avec plein de chiffres et de statistiques. Rien de mieux que des chiffres pour clore le bec aux récalcitrants. Le scandale du diesel et ses logiciels trafiqués par les marques chargées de noter eux même leurs pratiques et leurs moteurs n’est pas loin. 

     Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond aux pays du quatre temps, des saisons de plus en plus pourries !

     Affairisme, lobbying, délits d’initiés, marchandisation de la société, pillage des ressources, cynisme et arrivisme sur tous les fronts.

      Les alternatives au glyphosate ?... Elles existent  ! Et pas seulement mécaniques, exigentes en main d'oeuvre.... Au pays de la plume « sergent major » et du « Poèle Godin » !. La bonne nouvelle nous vient de Loudéac, un pays de l'arvor, entre côtes d'armor et Morbihan.

       Connaissez-vous l'Osmobio ?

      Il n’y a guère d’écho à la mise au point de ce produit (évitons tout de même de dire "miracle"), inoffensif pour l’homme et la nature, et dont les expérimentations ont été plus que prometteuses. Nous ne sommes pas là face à un de ces aimables « Geo Trouvetou », qui attire les gazettes du coin avec un bidonnage. Voilà huit ans que Jacques Le Verger, fondateur de « Osmobio », se bat pour commercialiser son désherbant naturel, aussi efficace que les chimiques, et ce tristement fameux "Roundup" mais les autorités de certification tardent à se prononcer..

        Pour l'Osmobio, des expérimentations ont été faites le long de voies ferrées, et ont été positives. http://bit.ly/2BwegbG. Le produit, adapté à l’utilisation des particuliers, nécessite encore, selon son concepteur, des évolutions pour correspondre aux besoins des exploitants agricoles. 

.      Depuis 2009, sa petite société a engagé plus d'un million d'euros pour mener à bien les études idoines dans le but de convaincre l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) de l'absence de danger de sa trouvaille. Il y a deux ans, l'Anses estimait son premier dossier incomplet.

       "A la suite de cela, nous avons changé notre approche du produit, plus concentré, afin de réduire son coût et son impact écologique, en diminuant les ressources en plantes dont nous avons besoin". Le diplômé d'agronomie doit en effet isoler "cinq à six actifs" végétaux pour formuler son produit qui a été testé par la Direction des routes de l'Ouest (Diro) de 2011 à 2013. Des tests qui se sont avérés "concluants".

       Serrons les fesses.... Espérons que ce produit sera enfin bientôt homologué. On fait donc des éxpérimentations sur les voies férrées, pour un produit inoffensif pour le vivant, alors qu'à deux pas, dans les champs, le roundup détruit pèle mèle animaux et végétaux, sans distinction aucune... On voit par là qu'il y intéret à faire pousser des pommes de terre dans le ballast.... 

        Remarquons qu'on s'est montré moins sourcilleux pour l'homologation du Roundup. Peut-être que c'est comme pour le permis de conduire.... Que tout dépend de l'humeur de l'inspecteur le jour J !.... "Selon une enquête de La Libre Belgique et RMC, l'Union européenne s'est en réalité largement inspirée du rapport de Monsanto pour produire le sien : "Une centaine de pages" du rapport de l'Union européenne seraient ainsi copiées-collées des conclusions de Monsanto, publiées en 2012. Une étude menée au Paraguay au début des années 2010, qui faisait un lien entre l'exposition au glyphosate et des malformations sur des nouveaux-nés a ainsi été jugée peu fiable par Monsanto. Avant de subir le même traitement dans le rapport de l'Union européenne, qui ne s'est en réalité pas penchée dessus, selon RMC". Extrait de : Pour évaluer le glyphosate, l'Union européenne aurait copié-collé ...

      Ouest France » « FR3 région » "Le Télégramme, entre autres, de même que le journal « Le monde » se sont fait écho de cette découverte, et des difficultés d'homologation !

     Quelles sont les alternatives au glyphosate - Le Monde http://bit.ly/2zN2zA7 Ne nous trompons pas, comme le montre cet article, il n'existera pas à l'avenir un produit miracle, comme le Roundup a prétendu honteusement l'être, mais une multiplicité de méthodes à développer en rapport au terrain. Là dedans, espérons que l'osmobio aura la place qui lui semble promise.

     Mais faudra-t-il que notre entrepreneur s’exile pour commercialiser son produit ? Dieu merci la crème Mont Blanc n’a pas eu toutes ces difficultés pour être distribuée en magasin !

     Je n’aurais pas voulu que la crème Mont Blanc s’appelle Mont Kinley, ou encore pire, Mont Santo…...


Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • Jason Jason 1er décembre 2017 10:07

    Bonjour,

    Je vous rejoins en vous citant : « Affairisme, lobbying, délits d’initiés, marchandisation de la société, pillage des ressources, cynisme et arrivisme sur tous les fronts. »

    Mais la République nous protège, voyons ! Machiavel n’est pas loin. Notre démocratie c’est les avantages de quelques-uns sous prétexte du bonheur pour tous. Le règne des minorités dans l’intérêt général. Une sorte d’Ancien régime devenu populaire en somme.


    • velosolex velosolex 1er décembre 2017 11:25

      @Jason
      Pourtant face aux défis majeurs, jamais nous n’avons eu besoin autant qu’aujourd’hui d’un pouvoir central fort, coupant la tête aux intérêts mercantiles. La privatisation de la société sous toutes ses formes est une catastrophe. Les messages induits par l’affairisme triomphant aux jeunes générations, qui n’auront bientôt plus que leur smarphone comme boussole, ajouté au revenu universel de démerde toi le bon dieu auquel nous en croyons plus t’aidera, en sont la dernière expression. Mais le pire n’est jamais sûr. Ventre saint gris !


    • joletaxi 1er décembre 2017 11:35

      @velosolex

      bonne idée

      on a besoin d’un moustachu à poigne, ça a toujours swingué quand on en a eu.


    • ZEN ZEN 1er décembre 2017 10:46

      Bonjour,


       C’est ma revanche de cancre ....
      Les cancres sont parfois intéressants.
      Je signale aux chers zauditeurs que j’ai moi aussi arrêté les statines

      • velosolex velosolex 1er décembre 2017 11:17

        @ZEN

        Bonjour
        Mon parcours scolaire atypique m’a familiarisé très tôt avec la notion de résilience...
        Je viens d’une époque où la notion de cancre n’offrait aucune possibilité d’euphémisme sémantique, genre : Génie contrarié. Le cancre installé au fond de la classe près du radiateur était fier de son postulat. Comme les gros étaient fiers de leur ventre, le mettait en valeur, se moquaient des maigres. 
        Arte il y a trois jours a programmé une émission sur les statines. Cholestérol : le grand bluff - Arte.TV
        Mais curieusement, ce n’était que le bémol de celle qui était passée il y a un an, plus complète, et qui parlait de ce fameux rapport américain bidonné, passé dans les revues scientifiques prestigieuses, et qui avait remporté l’adhésion de médecins jusqu’alors septiques.....Là , plus un mot........Enlevé au remontage....La fin de l’émission en particulier est très curieuse, tentant de décrédibiliser les satines, sans apport scientifique, ce qui donne une impression d’omerta et de malaise. . Y avait il un membre de la pègre dans le vestiaire ?

      • velosolex velosolex 1er décembre 2017 11:19

        @velosolex
        Je devrais me relire...« .tentant de décrédibiliser les satines »

        Eun non : Recrédibiliser les statines

      • ZEN ZEN 1er décembre 2017 10:48

        ...ainsi que le glyphosate d’ailleurs...


        • Alibaba007 Alibaba007 2 décembre 2017 01:37

          @ZEN  « ...le glyphosate d’ailleurs... »




          « Trois anneaux pour les Rois Elfes sous le ciel,
          Sept pour les Seigneurs Nains dans leurs demeures de pierre,
          Neuf pour les Hommes Mortels destinés au trépas,
          Un pour le Seigneur Ténébreux sur son sombre trône,
          Dans le pays de Mordor (EU) où s’étendent les Ombres.
          Un Anneau UniquE pour les gouverner tous. Un Anneau pour les trouver,
          Un Anneau UniquE pour les amener tous et dans les ténèbres les lier
          Au pays de Mordor (EU) où s’étendent les Ombres. »

           smiley

        • Rmanal 1er décembre 2017 10:54

          Merci pour cet article


          • Attila Attila 1er décembre 2017 13:40


            L’affaire du glyphosate. Que fait un adulte normal confronté à cette affaire ? D’abord il s’inquiète, puis il cherche de l’information.
            Une recherche rapide avec les mots clés « glyphosate » et « toxicité » permet de découvrir qu’il existe une procédure scientifique normalisée et universellement reconnue pour évaluer la toxicité des produits : la Dose Létale Médiane ou DL50. En lui-même, le résultat chiffré obtenu n’a pas beaucoup d’intérêt mais il permet de comparer la toxicité des substances entre elles.
            Et là, on s’aperçoit que le glyphosate, qui n’est certes pas une substance totalement anodine, est moins toxique que le sel de cuisine et beaucoup moins toxique que le vinaigre. On n’ingurgite pas le glyphosate alors que le sel on en mange tous les jours et le vinaigre souvent.

            Le glyphosate est-il cancérigène ? Les résultats d’une étude scientifique viennent d’être publiés. Il s’agit de ce qu’on appelle une « étude de cohorte » qui a suivi médicalement 51 OOO agriculteurs et leur conjoint, soit 89 000 personnes suivies pendant 20 ans. C’est une étude énorme, 89 000 personnes suivies pendant 20 ans, on ne peut pas louper d’éventuels cancers causés par le glyphosate.
            Résultat : les chercheurs n’ont pas trouvé de lien entre les cancers et le glyphosate. Tout au plus, il y a quelques cas dont on ne connais pas la cause et qui nécessiteraient des études supplémentaires. On est donc très loin d’une hécatombe et ces cas ne concernent que des personnes qui manipulent des produits quotidiennement. Il n’y a aucun risque pour la population générale.

            C’est le résultat de cette études qui a rassuré quatre pays de l’Union Européenne et les a conduits à voter en faveur de l’autorisation du glyphosate.

            Pour ceux qui préfèrent la lecture d’articles sérieux aux délires de militants fanatisés ou de merdias propagandistes :
             Glyphosate : le nouvel amiante ?

            IL N’Y A PAS PLUS DE RAISON VALABLE D’INTERDIRE LE GLYPHOSATE QUE LA VIANDE DE PORC.


            • ZEN ZEN 1er décembre 2017 13:52

              @Attila


              Tout à fait. Le glyphosate est aussi inoffensif que l’était Attali, pardon, Attila...

            • joletaxi 1er décembre 2017 14:07

              @Attila

              Que fait un adulte normal confronté à cette affaire

              ben justement vous ne vous adressez pas à des adultes normaux, mais à des croisés , des religieux.

              et dans cette perspective, tous vos dires d’experts, ils ne les écoutent même pas

              et même si certains ,des soldats valeureux de la bonne cause,doivent adopter des comportements qui sont justement ceux dont ils accusent les « non conformes », cela ne les affecte pas, après tout, pour arriver à leurs buts, tout est permis, c’est pour le bien commun

              http://www.lopinion.fr/edition/autres/glyphosate-etranges-zones-d-ombre-centre-international-recherche-137417

              même si leur juste combat, un croisé vert a toujours raison, devait échouer, ils trouveraient aussitôt un autre motif d’ameuter Mme Michu, c’est leur fonds de commerce


            • velosolex velosolex 1er décembre 2017 14:28

              @ZEN
              Deux ou trois choses que je sais d’Attila, depuis les bancs de l’école de mon enfance, et ces grands tableaux d’images d’Epinal...( Quel est l’imbécile qui a jugé bon de dégraisser l’histoire de France, sous prétexte que cette histoire événementielle et contée, était fallacieuse)

              -Attila faisait cuire ses steaks à cru, en sautant sur une pièce de viande en lieu de selle. On retirera que l’exercice est un bon viatique à la l’artériosclérose. Les guerres aussi. 
              - Quand les Huns passaient dans le village, l’herbe ne repoussait pas.....
              Intéressant !...
              On ferait bien de interrogeait sur leur méthode, plus radicale que le glyphosate.
               Moins dangereux que le sel nous dit Attali. 

              Ce qu’il faut faire d’effort et avaler de couleuvres pour qu’on vous donne une rollex avant 50 ans !...


            • velosolex velosolex 1er décembre 2017 14:54

              @Attila
              J’ai bien sûr entendu parler de cette étude tombée au moment crucial. Si vous faites un parallèle avec l’amiante, le tabac, ou autre lobby, on observe la même politique de contre feu, de spécialistes sortant au dernier moment une étude du tiroir. 

              Il nous faudrait donc oublier les nombreux cas d’autisme par exemple aux etats unis et au mexique chez les enfants en voisinage des cultures arrosées au roundup par exemple....

              On peut faire dire ce qu’on veut aux chiffres, aux statistiques, quand on est dans un bureau, et même finir par y croire dans un beau déni. C’en est une autre d’être sur le terrain, face à des parents angoissés, s’interrogeant sur la profusion extraordinaire de cas d’autisme et de cancers dans leur village. 
              Un enfant américain sur 2 pourrait souffrir d’autisme d’ici 10 ans - Top ...Une tendance effrayante – le glyphosate et l’autisme | PANSWISS ...

            • joletaxi 1er décembre 2017 15:20

              @velosolex

              curieux que vous mettiez en doute des études exhaustives sur le glyphosate,cela ne fait jamais que 40 ans que l’on scrute très attentivement ce produit, objet de toutes les attentions, manoeuvres coups bas de la secte verte, et que par contre vous acceptiez comme évangile les conclusions du GIEC ?

              ils y a les bons savants, ceux qui militent, et les autres qui sont achetés et corrompus, comme cela c’est plus simple la vie non ?

              Concernant l’autisme, pourquoi pas,comme on a aucune idée sur l’origine, tout est possible
              il y a aussi les ongles incarnés, c’est vraiment inquiétant


            • Alibaba007 Alibaba007 2 décembre 2017 00:23

              @Attila « on s’aperçoit que le glyphosate...  ....est moins toxique que le sel de cuisine et beaucoup moins toxique que le vinaigre. On n’ingurgite pas le glyphosate alors que le sel on en mange tous les jours et le vinaigre souvent. »



              Je t’encourage à boire un grand verre de glyphosate, chaque fois que tu manges du sel ou bois du vinaigre pour comparer. Puis tiens nous au courant de tes impressions ou sensations après dégustation...

              Je me réjouis de savoir si l’on peut en boire journalièrement sans autre conséquences que quelques flatulences passagères  smiley

            • Alibaba007 Alibaba007 2 décembre 2017 00:35

              @joletaxi « il y a aussi les ongles incarnés, c’est vraiment inquiétant »



              Je t’encourage aussi à assaisonner tes mets de toute sorte de matière radioactive à la place de sel ou de vinaigre.    

              Je serai curieux de voir si la théorie rejoint la réalité pratique diffusée par nos bons conseillers joletaxiesques si indépendants des lobbies. 

               smiley

            • Alibaba007 Alibaba007 2 décembre 2017 01:00

              @Alibaba007 « Je me réjouis de savoir si l’on peut en boire journalièrement sans autre conséquences que quelques flatulences passagères »




              Euhh j’ai trouvé la réponse sur l’effet de l’ingestion de ce poison (d’après les méchants lobbyistes qui combattent Monsanto)

              Conclusion : Si tu ne veux pas que ton œil risque de t’empêcher de respirer, n’en bois pas ! Ça risque de sauvagement modifier ta plastique générale et celle de tes enfants.
               smiley

            • velosolex velosolex 2 décembre 2017 11:21

              @Alibaba007
              Le dénommé Joe a t’il un taxi uber financé par des grosses compagnies ?



            • Attila Attila 2 décembre 2017 11:41

              @velosolex
              Le groupe qui a commencé cette étude il y a plus de vingt ans a bien calculé son coup pour que les résultats tombent pile au moment ou ça vous plaît le moins, c’est évident.


            • joletaxi 2 décembre 2017 12:01

              @velosolex

              forcément, ceux qui ne sont pas en accord avec vos fantasmes sont soit des menteurs, des partisans de la terre plate, des vendus, ou le tout à la fois,une fois que l’on a compris le mode de fonctionnement de votre clique, on sait que vous êtes enfermés dans vos dogmes, et qu’il est vain de tenter de vous faire douter, il faut juste vous combattre, comme on le fait pour les sectes


            • velosolex velosolex 2 décembre 2017 12:56

              @Attila

              Depuis 20 ans, inutile de dire combien d’affaires inquiétantes, liées à ce roundup, se sont avérées être des expérimentations grandeur nature, et que leurs résultats ont été assez inquiétants, pour que les autorités s’inquiètent sérieusement du risque de retour de bâton. L’affaire de l’amiante, il est vrai ou du sang contaminé, qui n’ont guère inquiété les responsables, ont sans doute fait jurisprudence dans l’inconscient. Ne parlons pas du diesel, dont les détracteurs il y a quelques années, se faisaient accusés d’être des extrémistes. Des études bidonnées faisant rempart.
              La méthodologie dans cette affaire revival déjà pose problème pour les esprits critiques, les questionnaires étant basés sur la confiance envers l’intéressé. ; On se demandera autant si le protocole de départ est valide. Les paysans en tant que consommateurs des produits ne sont ils pas autant touchés que les consommateurs et les riverains lambdas ?...C’est un peu comme si vous faisiez un test sur les conducteurs de voitures diesel, et les autres à essence, affirmant que le diesel n’est pas plus cancérigène, puisque les chiffres des deux populations des deux conducteurs ne sont pas différenciés. 
              Je me permet aussi de vous demander pour quelle étrange raison vous vous faites le défenseur d’un lobby dont les conséquences civiles sont assez alarmantes ( explosion des cas d’autismes chez les enfants riverains entre autre) pour que son sort devienne non seulement la préoccupation de « petits hommes verts... » (Joe le taxi pollueur) extrémistes, fanatisés....mais des autorités sanitaires. Il s’agit bien d’un lobby, manipulant, ayant des leviers médiatiques en nombre, comme dans l’affaire de l’amiante, ou du tabac, où pendant des décennies, tout ce petit monde a retarde inéluctable. Quand à faire s’installer ces gens autour d’une surface traitée, c’est une autre affaire. Pourtant, aucun risque de se faire piquer par une abeille. Elles sont toutes mortes, ou peu s’en faut. 

            • cevennevive cevennevive 1er décembre 2017 14:16

              velosolex, bonjour et merci pour cet article !


              En ce qui concerne le cholestérol, il y a plus de dix ans, je lisais, sur un site « non aligné », un article concernant ce problème, signé du Professeur Longeril.

              Il est bien évident que ce médecin et ses adeptes passaient à ce moment là pour des rigolos.

              Je suis bien heureuse que cela passe à la télévision maintenant. Bien sûr, peu de gens regardent Arte, mais plusieurs pourront en parler à leur entourage.

              J’espère aussi que les adeptes des 11 vaccinations pour les bébés feront l’objet, un jour prochain, de toutes ces analyses qui démontreront leur malfaisance, et que ça passera sur Arte !

              Malheureusement, il y aura eu des victimes...

              Vous voyez, doctorix fait un peu figure de précurseur, comme Longeril...

              Bien à vous. Et encore merci pour cet article parfait.

              J’oubliais : la crème Mont Blanc n’a jamais été ma tasse de thé, c’est ma mère qui faisait la crème. Par contre, les Malakoff (les vrais bien sûr) étaient l’objet de toutes mes convoitises.

              C’est un nom Russe ça, non ?



              • velosolex velosolex 1er décembre 2017 14:42

                @cevennevive
                Merci. 

                Le gout vous le savez porte en lui bien des souvenirs. C’est le propos de Proust. 
                Voilà bien une bonne dizaine d’années que le scandale du cholestérol est connu, l’expression du libéralisme a qui l’on a confié la santé, sans aucun contrôle autres que les intérêts des labos..Ces molécules, outre leur intérêt plus que discutable engendrent des problèmes secondaires très importants qui sont occultés, tendinites, problèmes musculaires, et troubles confusionnels, ouvrant les portes de l’Alzheimer..... Le roundup en est une autre expression, appliqué à la nature. 
                Ne parlons pas du scandale du Mediator.......
                Derrière tout cela se profile la cause première : L’absence de contrôle des services de l’état. Les labos et les gros trusts faisant leur auto diagnostic, ce qui ne manque pas de sel, et qui aboutit à des résultats flatteurs et orientés, ainsi les résultats miraculeux, pendant longtemps, des motorisations diesel. Et c’est comme ça qu’on a la pastille verte. 
                Curieusement pour l’smobio, produit français naturel, les difficultés de commercialisation sont constantes. Vous y comprenez quelque chose vous ?
                Osmobio, le désherbant breton, attend toujours l’autorisation d’être ...

              • velosolex velosolex 1er décembre 2017 18:32

                @cevennevive
                Néanmoins l’émission sur le cholestérol, qui est passé l’an dernier sur arte, a été la plus regardé de l’année ; mais depuis une contre offensive tentant de légitimer les statines a été mis en place. Ainsi cet artilcle mettant en cause les médicaments, (statines, somnifères....) On trouve dans l’apparition de l’alzeimer 

                On trouve miraculeusement une étude américaine, pour vous dire que les statines font office de prévention. Ce qui est réel, c’est que "l’étude Jupiter’ qui a rallié beaucoup à la cause des statines, a été bidonné 

              • Jelena Jelena 1er décembre 2017 14:52

                Ne t’inquiète pas velosolex... Ton organisme est tellement putride, que même Monsanto n’arrivera pas à t’empoissonner.


                • velosolex velosolex 1er décembre 2017 15:04

                  @Jelena
                  Merci. Rien de meilleur qu’un peu de poésie offerte par une âme généreuse, pour se réconcilier avec le genre humain. 

                  Moins une...L’exception qui confirme la règle. 
                  Sans doute avez vous trop lu « La charogne » de Charles Beaudelaire. 
                  " T’en souviens tu mon âme....etc, etc....
                  Niquerais je Montsanto ?....Les pets en tout cas ont aux dernières nouvelles une bonne valeur ajoutée. Aussi, je les garde pour moi. 
                  Insolite : l’odeur de pet est bonne pour la santé - Top Santé

                • Attila Attila 1er décembre 2017 22:57


                  Je suis d’accord, ce n’est pas par hasard que j’ai comparé l’interdiction du glyphosate à l’interdiction de la viande de porc. Dans les deux cas, l’interdiction n’aurait aucune justification rationnelle, dans les deux cas c’est une exigence de religieux fanatique.

                  Citation de Joeletaxi 1er décembre 14:07

                  "@Attila

                  Que fait un adulte normal confronté à cette affaire

                  ben justement vous ne vous adressez pas à des adultes normaux, mais à des croisés , des religieux."


                  • velosolex velosolex 1er décembre 2017 23:38

                    @Attila

                    Méfiez vous ! Saint Jo le taxi est un apôtre apocryphe ! 

                    L’interdiction de la viande de porc n’est pas aussi irrationnelle qu’on pourrait le penser. Le porc en effet est une viande qui supporte très mal la chaleur, et qui est donc le vecteur de beaucoup d’intoxications alimentaires dans les pays chauds.
                    Cet interdit qu’on trouve dans la religion hébraïque et musulmane ne vient donc peut être pas de rien. Allez savoir combien de prophètes ont été malades avant de prendre la plume. 
                     La religion est contestable sans doute, mais les interdits ont une justification civile.
                     C’est le premier code des lois qui a tiré son enseignement de l’expérience. 
                     Ainsi l’inceste, source de tare et de dégénérescence. 
                    En toute chose, au delà des apparences, chercher le sens. 
                    Pour le glypho machin, l’avenir sera juge de ce que le présent déjà condamne. 
                    Mais chacun fait ce qu’il veut et vous pouvez chaque matin
                     prendre du roundup en guise d’huile de ricin,
                     Et affirmer que vous vous portez bien !


                  • Attila Attila 2 décembre 2017 11:34

                    @velosolex
                    La justification de l’interdiction de la viande de porc n’est pas rationnelle, elle est d’ordre culturel. C’est écrit dans le Livre des Lois (le Lévitique, ancien testament). C’est seulement ensuite que l’on a fait une mise en scène de la rationalité.


                  • Robert Lavigue Robert Lavigue 2 décembre 2017 11:52

                    @velosolex

                    Ainsi l’inceste, source de tare et de dégénérescence.
                    Votre justification de la prohibition de l’inceste n’est pas plus rationnelle que votre justification de l’interdiction de la viande de porc...

                    C’est un peu compliqué à expliquer à un adepte du journalisme mitoyen.
                    En résumé, Lévi-Strauss affirme que c’est un moyen d’imposer l’exogamie. L’échange des femmes étant nécessaire à la cohésion sociale.

                    PS : Vous pensez comme fergus.


                  • velosolex velosolex 2 décembre 2017 13:13

                    @Attila
                    Difficile de faire la part entre les deux, car le religieux, le culturel, et l’utilitaire étaient fortement impliqués. Mais il est évident que la religion a été pendant longtemps le meilleur flic de france...Pour ne parler de notre pays, car la menace du ciel plutôt que du képi était la meilleure façon de faire marcher au pas l’individu dans le sens qu’on voulait, et parfois de la nécessité.

                    Le porc a longtemps fait partie du paysage. Cet animal a eu le don d’être amalgamé au démon un peu partout. Sale, obscène, goulu, sans doute que l’homme a très tot reconnu en lui son alter ego. Pastoureau, merveilleux conteur et historien, s’intéressant à la société médiévale et aux symboles a écrit un livre formidable, en faisant des déclinaisons à partir d’un fait divers. La mort du dauphin Philippe, fils de Louis 6, renversé à cheval par un de ces cochons errants. Une mort qui s’apparentera pour la royauté à un désastre, et à une obscénité sans pareille, en raison de la nature de l’assassin. Je m’écarte un peu du sujet, mais au moins pouvons nous trouver ainsi des points de convergence e et d’intérêt. 
                    Le Roi tué par un cochon, Michel Pastoureau, Sciences humaines ...

                  • velosolex velosolex 2 décembre 2017 14:09

                    @Attila
                    « Encore cinq ans s’il vous plait monsieur le bourreau.... »


                    On sable le champagne chez Montsanto. 
                    Et certains lèchent les bottes de leur maître, afin d’avoir au moins l’étiquette ou le bouchon. 

                    Allez buvez donc un verre de glyphosate à ma santé !

                  • velosolex velosolex 4 décembre 2017 01:09

                    @Robert Lavigue
                    ..La consanguinité est source de tares et d’épuisement. J’ai lu tristes tropiques et je ne vois pas la moindre incitation à l’enfermement tribale. Les soi disant sauvages ont très bien perçu que la notion de race rejoint celle de débilité.


                  • nono le simplet nono le simplet 2 décembre 2017 05:48

                    superbe article ! si j’étais un peu imbu de moi même je serais un peu jaloux smiley

                    merci pour ce moment délicieux ...
                    ma madeleine à moi ce sont les caramels à 1F, les pochettes surprises, les sucettes Chupeta, les Carambar et les tubes de lait concentré ... je n’ai aucun souvenir des coco boer et des mistrals gagnants ...
                    pour le cholestérol, je suis, évidemment, d’accord 
                    et enfin pour le glyphosate je l’ai utilisé avec confiance dans mon jardin pendant des années ...
                    j’en éprouve colère et honte de m’être fait avoir !
                    aujourd’hui mes produits du jardin sont :
                    le purin d’orties pour les tomates 
                    le lait pulvérisé pour les pucerons
                    la cendre de la cheminée pour les semis
                    la paille et les copeaux de bois
                    et le fumier de l’élevage de chèvres de mon voisin 



                    • velosolex velosolex 2 décembre 2017 11:26

                      @nono le simplet
                      Bonjour. Merci...On est tous un peu dans la même situation. Le grand public sort de l’enfance dans laquelle on était plongé. Il est vrai que pendant longtemps on a roulé en roue libre de la confiance. Relative, mais en confiance quand même. On pensait pas à un tel cynisme possible. Et sans doute celui ci s’’est il centrifugé en même temps que l’état renonçait à son rôle régalien. Curieusement, pour l’osmobio, produit naturel, cette entreprise rencontre les pires difficultés d’homologation....


                    • velosolex velosolex 2 décembre 2017 14:25

                      @nono le simplet
                      Et j’aurais du ajouter combien le retour à une vraie agriculture serait bénéfique à tous. L’état de lieux est misérable ; On regarde maintenant un fruit ou un légume avec suspiscion...Tout cela n’est pas arrivé par hasard, et j’en vois ici qui continuent à défendre ce modèle, démagogues, se mentant à eux mêmes, ou peut être pour certains simplement idiots. Mais ce ne sont pas les plus nombreux. Des liens sans doute avec la production. Malin, mais malin à demi, Je ne donne pas cher demain de leur vie ; Tout le monde cependant peut être touché par un cancer. Il ne servira à rien alors de chercher une étude prétendant que normalement vous auriez du être épargnés..

                      Mais la population comprend peu à peu comprend les choses,. Il y a dix ans encore bien peu éaient familiarisés avec les pesticides, les nitrates,. Le roundup faisant encore un carton. Maintenant ce sont les solutions alternatives : Paniers de produits bio, etc...Chaque jour de nouveaux producteurs se rallient mais l’arrière garde continue à montrer les dents, à crier au loup, alors que ce sont eux les prédateurs

                    • Doume65 2 décembre 2017 12:30

                      Bonjour.
                      J’ai bien aimé l’article, mais attention à ne pas relayer des hoaxs, dont la soi-disant caméra cachée du compteur Linky, qui en réalité est une simple led. Du reste, on n’a jamais vu et on ne verra jamais une caméra clignoter. Il faut savoir que l’info nous vient au départ d’un site parodique dont la lecture sera un bon moment de rigolade pour qui a un peu d’humour, comme celui qui a pour titre « Cyclisme : Faut-il interdire le BurneKini ? ».
                      Si vous aimez vous amuser, vous avez aussi nordpresse, avec des titres comme « Johnny Hallyday est bien en vie : les tumeurs étaient fausses ».


                      • velosolex velosolex 2 décembre 2017 13:01

                        @Doume65
                        Vous avez raison. Mais je n’ai pas passé des heures à collecter les photos, et sans doute ai je cédé parfois à la facilité de l’image choc. Pas mal de coquilles aussi et quelques fautes d’orthographe, celles ci n’étant mortelles. 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès