• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’immigré

L’immigré

 

Le Français de souche, c'est quoi au juste. Il reste peut-être en cherchant bien et en remontant au sixième siècle avant l'ère chrétienne quelque gaulois d'origine celte. Des Ostrogoths disséminés dans la gaule des arcanes de la préhistoire. Des immigrés modes wisigoths ou peuplades venant de l'Est ayant essaimé jusqu'en aquitaine lors des grandes transhumances de l'époque. Somme toute ce ne sont que souvenirs historiques pour nostalgiques. Un rêve d'espoir pour ceux qui n'osent relever les défis d'avenir et vivent dans le déni quotidien. C'est là une armée de velléitaires aux fortes capacités de nuisance où l'amateurisme joue un rôle prépondérant.

Ils constituent le noyau dur des accablés de l'infortune et sont persuadés que toute la misère de la planète leur est destinée en priorité. Ils croient subir toutes les injustices du monde, mais une remise en question leur semble contre nature. Les malheurs seront toujours les faits des autres, des étrangers et des absents. Le moindre effort intellectuel de leur part serait considéré comme une erreur de casting. C'est un peu le lot de ceux qui savent tout sur rien et s'en vantent. Ils sont fiers de mettre leur impéritie en musique et de chanter leur ignorance sur tous les toits. Pour activer un courage à la ramasse et caillasser en toute impunité ceux qu'ils jalousent et considèrent comme des exploiteurs de minorités, ils se regroupent en meutes, sacrifiant ainsi à l'adage bien connu qui veut que l'union soit synonyme de force.

Les politiques, toutes tendances confondues, ne semblent guère en capacité à assumer les charges faisant l'objet de leurs élections. Aussi, l'intérêt que porte l'instance gouvernementale à ses électeurs, n'est-il que de la poudre aux yeux, un de marketing permettant d'endormir le chaland. Quant aux programmes annoncés à grand renfort de slogans, ce n'est que la voie royale vers l'édification d'une carrière. L'ambition des élus, quel qu'ils soient, est de défier le temps et de résister à l'usure. S'accrocher au pouvoir comme une moule à son rocher fera croître le contenu du bas de laine. C'est le salaire d'une arnaque envers une population otage de la politique. Heureux seront les vieux, ceux dont la vie se situe dans le dernier quart de leur existence, qui apprécient la lenteur, la perte de temps et les déplacements en omnibus. Ils n'auront pas à connaître le désastre annoncé par la cécité d'une poignée d'imbéciles.

Sans une prise de conscience des mous de la tête, le désintérêt des États-Unis envers l'Union ne fera qu'accentuer l'influence et la mainmise de la Chine sur une grande partie de l'Occident. Face à cette nouvelle donnée, l'Europe, politiquement dispersée, tirant à hue et à dia, ne sachant œuvrer que dans l'urgence, ne sera pas de taille à répondre aux divers appétits qui se profilent à l'horizon. La nécessité supposée de faire du profit à court terme pour sauver des places de travail en livrant des armes à des pays qui les utiliseront contre ceux qui les leur auront livrés est d'une aberration démoniaque et irresponsable. Les gouvernements nationaux, censés représenter l'Union Européenne à Bruxelles, mènent une politique hors-sol, sans vision géostratégique, à rebours du bon sens et sans se préoccuper de l'avenir des citoyens. Des citoyens qui se trouveront en première ligne lors de la débâcle programmée.

Tous les ingrédients sont réunis pour dynamiter les démocraties. Le pillage séculaire et insensé du tiers monde et l'inéluctable réchauffement climatique sont à la veille de déclencher une transhumance peu commune. Il n'y aura aucune comparaison possible par rapport aux quelques centaines de milliers de réfugiés dont il est question aujourd'hui. Un autre constat soulevant de gros problèmes est celui de la progression de l'islam radical à travers la planète. Le pouvoir financier des « Frères Musulmans » est de l'ordre des mille milliards de dollars. C'est un montant sans aucune commune mesure par rapport aux organismes de subversion dans le monde. Que font les instances européennes pour contrer ce fléau en progression constante ? À croire qu'il suffit de pérorer sur les marchés entre choux-fleurs et betteraves, de quelque demi-mesures ou de tranquilliser le bourgeois en collant des Rustines sur des jambes de bois pour ne pas s'attirer les foudres de la diaspora des votants.

La mauvaise redistribution des biens permet à un petit nombre de conglomérats et de multimilliardaires, d'affamer soixante-cinq pourcents des habitants de la planète. Une véritable bombe à retardement qui est une porte ouverte aux désordres. Il y a également, toujours dans le but de sauvegarder l'adhésion des bons votants, la volonté de parquer les gens de couleur dans les quartiers prévus à cet effet pour ne pas faire de l'ombre aux nantis. C'est en pleine conscience qu'ils favorisent ainsi le communautarisme si décrié. Tant de malheurs, d'absurdités, de gestions défaillantes, de guerres prévisibles et d'actions contre-productives qui témoignent d'un manque de mise en perspective et d'une ignorance difficilement tolérable de la part de professionnels de la politique.

 

La perte de confiance envers le système politique va de pair avec le crédit consenti à la presse. Il est le résultat d'une « nécessité apparente » d'assurer du rendement au détriment de la vérité. L'exactitude du contenu importe peu. C'est le gros titre, le scandale et l'image sordide qui font vendre.

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.04/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • samy Levrai samy Levrai 13 octobre 15:22

    « dynamiter les démocraties » : c’est quoi une democratie ? Nous serions, ici, en democratie ? 

    avant d’écrire des articles sur la politique, ne serait il pas mieux de connaitre le sens des mots qu’on utilise ? et accessoirement savoir qui gouverne son pays ?

    • Jonas 13 octobre 15:37
      "Le Français de souche, c’est quoi au juste. Il reste peut-être en cherchant bien et en remontant au sixième siècle avant l’ère chrétienne quelque gaulois d’origine celte« 

      Les populations issues du groupe ethnique blanc de type Caucasien (haplogroupe R1b) de majorité Nordique, Est-Baltique et méditérrannéen : celte, celtibère, franc, lombard, alaman, slave, goth, wisigoth, ostrogoth, angle, saxon, burgonde, vandale, ... sont en Europe depuis plus de 25 000 ans. Leur présence sur le territoire actuel de la France est liée aux populations celtes et aux invasions barbares (IV-Vème siècle), elles constituent le terreau de ce que l’on appelle aujourd’hui les  »FRANÇAIS DE SOUCHE".
      Le noyau de ces populations est resté relativement stable (99% des Français étaient de race blanche jusqu’au début des années 1970) et a cimenté, progressivement au fil des Siècles, depuis plus de 1500 ans, sa culture, tradition, moeurs, coutumes, lois, identité autour de la pensée judéo-chrétienne (christianisme) imprégné de la philosophie gréco-romaine. C’est ce qu’on appelle, LA CIVILISATION EUROPÉENNE.

      La France a commencé à accepter à partir du début du XX Siècle une immigration européenne économique importante (polonais, italiens, espagnols, puis portugaise au début des années 1970). Ces population se sont fondues dans la masse en l’espace d’une génération par l’assimilation.

      Ces migrations ont jusque là pu être assimilées sans trop de problèmes, car elles ont une identité ethnique (également issu du haplogroupe R1b), culturelle et cultuelle à peu près commune (un portugais, un espagnol, un italien, un français ou un anglais sont des blancs de type caucasien, de culture chrétienne).

      Cependant, à partir de la fin des années 1960, changement de registre.

      Les immigrations massives du groupe ethnique africain, sémites, indo-afghan, moyen-oriental (type Berbère, Arabes, Afrique Noire, asiatique, indiens, etc...) ont débuté en France et en Europe depuis environ à peine 60 ans.
      Cette immigration débute au milieu des années 1950 et s’intensifie pour devenir une immigration de masse par le regroupement familial suite aux signatures des accords de l’axe euro-arabe (DEA : Dialogue Euro-Arabe) de 1973-76 par Giscard d’Estaing.
      Par exemple au milieu des années 1960, la population musulmane en France était de 1 % (2 mosquées), aujourd’hui, elle avoisine les 12 à 20 % (près de 3000 mosquées, plus de 200 actuellement en cours de construction, et quantités de salles de prières).

      Devant l’ampleur sans précédent en un laps de temps aussi court de l’arrivée massive d’une population issue de l’immigration difficile à intégrer, plusieurs millions en moins de 40 ans, le système s’enraye à tous les niveaux (éducation, travail, social, logement, délinquance, insécurité, etc...).
      Certaines de ces minorités importent des coutumes, des règles cultuelles, culturelles différentes, parfois même totalement contraires à nos lois et traditions Occidentales et s’organisent dans certains quartiers en Communautés (ZUS), certaines reniant le pacte républicain.


      • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 13 octobre 16:31
        @Jonas

        Elle est bien, votre réponse, Jonas. Je l’approuve à 100%. Je pourrais la signer. Mais à Home nomad spirit, je répondrai qu’un(e) Français(e) de souche, c’est quelqu’un qui se sent viscéralement Français(e) de souche.

        Ca va de Marine Le Pen, pour prendre un exemple politique incontestable, à Malika Sorel-Sutter, de parents algériens qui écrit dans un livre publié en 2015 ;

        « À l’époque*, je n’avais pas encore les papiers d’identité français, mais je possédais déjà l’identité française. »

        On nous dira peut-être que ce n’est pas donné à tout el monde, et on répondra « Ben non, c’est réservé à une élite »

         

        * Globalement dans les années 60-70, sa date de naissance ne figure nulle part


      • Le421 Le421 13 octobre 16:34

        @Jonas

        Voyons voir...
        Haplogroupe R1B

        Donc, les anglais, les belges, les allemands, etc, sont en fait...
        Des français de souche ?
        J’ai pas tout suivi.
        Bon.
        Ensuite, si j’ai besoin d’une transfusion suite à un gros accident en Malaysie, je dois rentrer en France pour le faire avec quelqu’un du « Haplogroupe R1B » sous peine de dégénérescence ?
        Parce qu’à priori, je serais plutôt ce que certains appellent un « français de souche », mon nom date du IIIème siècle - du moins, aussi loin qu’on le retrouve dans la région de Felletin - et ma mère était bretonne depuis X générations...
        Ça me fait un peu peur.
        Je crois que je vais rester chez moi à l’avenir...  smiley


      • Olivier 13 octobre 16:37

        @Jonas
        « Le Français de souche, c’est quoi au juste ? » 

        Eh bien c’est l’espèce humaine que l’oligarchie mondialiste veut génocider à terme.
        Pourquoi croyez-vous qu’on a fait venir 15 millions d’immigrés depuis 40 ans ? Vous croyez que c’est pour notre bien ? 

      • Le421 Le421 13 octobre 16:40
        @Cateaufoncel3
        je répondrai qu’un(e) Français(e) de souche, c’est quelqu’un qui se sent viscéralement Français(e) de souche.

        Je préfère cette réponse.
        On peut s’appeler Serge Ayoub et se prétendre « français de souche ».
        C’est plutôt une vision idéologique et politique.

        Par exemple, moi qui suit « LFI », la notion de « français de souche » m’échappe totalement.
        Mais, on est en République. Celui qui se sent Témoin de Jéhovah a parfaitement le droit de l’être et de le penser...


      • Jonas 13 octobre 16:53

        @Le421 « Haplogroupe R1B. Donc, les anglais, les belges, les allemands, etc, sont en fait...

        Des français de souche ? »

        Ce n’est pas ce que j’ai écrit.
        Les anglais, les belges, les allemand sont effectivement issus du haplogroupe R1B, mis ils ne sont pas des français de souche ! smiley

        --------------------------------
        "Ensuite, si j’ai besoin d’une transfusion suite à un gros accident en Malaysie, je dois rentrer en France pour le faire avec quelqu’un du « Haplogroupe R1B » sous peine de dégénérescence ?"

        La transfusion sanguine n’a aucun rapport avec l’haplogroupe.

      • Jonas 13 octobre 16:56
        @Cateaufoncel3 "c’est quelqu’un qui se sent viscéralement Français(e) de souche. Ca va de Marine Le Pen, pour prendre un exemple politique incontestable, à Malika Sorel-Sutter, de parents algériens"

        Malika Sorel n’est pas une française de souche, puisque ses parent sont arabes algériens.
        Elle est française assimilée.

      • Ouallonsnous ? 13 octobre 17:03
        @Jonas

        Il n’y a pas de pensée judéo-chrétienne mais une culture gréco-latine et une civilisation développée sous le règne du christianisme, votre « pensée judéo-chrétienne » n’existe que dans les fakes de la propagande judéo-sioniste !

      • Jonas 13 octobre 17:26
        @Ouallonsnous ? "Il n’y a pas de pensée judéo-chrétienne mais une culture gréco-latine et une civilisation développée sous le règne du christianisme, votre « pensée judéo-chrétienne » n’existe que dans les fakes de la propagande judéo-sioniste !« 

        Le terme »pensée judéo-chrétienne" n’est effectivement pas adapté, je vous donne raison sur ce point là.

      • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 13 octobre 18:20

        @Le421

        « Celui qui se sent Témoin de Jéhovah a parfaitement le droit de l’être et de le penser... »

        C’est aussi mon avis. Mais je vais un peu (beaucoup ?) plus loin. Je pense que la perception qu’on a, vous, moi, tout le monde, de la réalité est infiniment plus importante que la réalité elle-même, qu’on n’est même pas sûr de connaître.

        Quelle est la réalité profonde de Macron ? Imaginez qu’il soit dévoré par le doute, taraudé par sa chute dans les sondages, allant jusqu’à consulter des voyantes – ce ne serait pas le premier président de la République.

        Imaginez Mélenchon, grimpant, grimpant, dans les sondages au point que, dans l’un d’eux (Scan Research), il talonne Macron avec 22 % contre 24 % - son score le plus élevé de toute la campagne -, et se disant : - Si je gagne la présidentielle, je suis politiquement foutu, jamais je ne pourrai tenir mes promesses de campagne.

        Imaginez Marine Le Pen, commençant à paniquer face à Macron. - Mais qu’est ce que je fous ici ? L’autre, le banquier, quand on va parler d’économie, il sera complètement crédible, tandis que moi, il y a des années que les médias répètent que je suis nulle en économie. Et les autres cons qui m’ont poussé à sortir de l’euro et de l’Europe, alors que 70 % des Français n’en veulent rien savoir. Qu’est-ce que j’ai envie de foutre le camp. La turista, peut-être… Ca ferait rire le monde entier…

        Nous, nous ne voyons que la réalité, celle qu’on nous montre, celle qu’on veut bien nous montrer. Il faudrait mettre un détecteur de mensonges en forme de bandana, sur la tête des politiciens, et aussi sur la tête des médiateux pour faire bon poids.

        Je reviens avec une histoire indépendante pour illustrer ma perception de la… perception.


      • Oceane 13 octobre 19:35

        @Jonas

        « Certaines de ces minorités importent des coutumes, des règles cultuelles, culturelles différentes, parfois même totalement contraires à nos lois et traditions occidentales et s’organisent dans certains quartiers en communautés (ZUS), certaines reniant le pacte républicain »

        Tu explique à merveille l’expansion européenne chez les autres. Sauf que là-bas il ne s’agit pas de quelques quartiers, mais d’immenses territoires devenus des États gouvernés par des « de type caucasien (haplogroupe R1b) ».


      • aimable 13 octobre 19:36

        @Jonas
        100% d’accord avec vous , mais dans les Français de souche j’y ajouterai les départements d’outre mer sauf bien sur l’ile de Mayotte qui a encore un bon bout de chemin a parcourir, même s’ils ont la nationalité Française mais qui elle est beaucoup trop récente.


      • Oceane 13 octobre 19:40

        @Olivier

        Mais cette oligarchie est bien européenne et elle ne peut pas se suicider elle-même en éliminant son propre groupe. C’est absurde !


      • Cateaufoncel3 Cateaufoncel3 13 octobre 21:52
        @Le421

        L’histoire, c’est celle d’Albert Séverin Roche (1895-1939). Un avorton que le conseil de révision retoque lors de la mobilisation, en 1914. Il réussit à se faire incorporer dans un bataillon de chasseurs, sauvé in extremis du peloton d’exécution, en 1917, alors qu’on l’a pris pour un déserteur, il affiche 1180 prisonniers à son tableau de chasse, à la fin de la guerre.

         

        Blessé neuf fois, chevalier de la Légion d’honneur en septembre 1918, titulaire de quatre citations à l’ordre de l’armée, il a 23 ans, quand Foch le présente à la foule en liesse, du balcon de l’hôtel de ville de Strasbourg . « Alsaciens. Je vous présente votre libérateur Albert Roche. C’est le premier soldat de France  ! »

         

        On regrette pour une fois qu’il n’y ait pas eu de fouille-merde, dans les environs pour décrire comment le deuxième pompe Roche réagit à tous ces honneurs. Pour lui demander aussi quelles étaient ses motivations, parce que c’est là qu’intervient la perception.


      • Le421 Le421 14 octobre 09:13

        @Jonas

        La transfusion sanguine n’a aucun rapport avec l’haplogroupe.

        Je l’avais compris, bien sûr.
        C’était juste pour mettre le doigt sur des faits concrets.

        Un truc, par exemple.
        On interdit la burqa en France et je suis plutôt d’accord, d’ailleurs, comme quoi...
        Pour des raisons d’atteinte à la dignité de la femme en premier lieu.
        Or, que voyons-nous.
        Aux Champs Élyzée, comme par hasard, aucun problème avec cet accoutrement.
        Dans la mesure où l’on connaît le porte-monnaie de celles qui la portent.
        Le Qatar finance le PSG ? Rien à redire.
        Etc, etc...
        Idéologie à géométrie variable.
        C’est ce qui me dérange le plus dans ces histoires...
        Bienvenue à Marly-Gomont !!

      • foufouille foufouille 14 octobre 09:43

        @Le421

        oui si tu es du groupe sanguin négatif et que tu as pas assez de fric car faut payer tout de suite.


      • Le421 Le421 14 octobre 18:27

        @Cateaufoncel3

        Si je gagne la présidentielle, je suis politiquement foutu, jamais je ne pourrai tenir mes promesses de campagne.

        Si vous aviez suivi la campagne, vous auriez perçu le fait que pour appliquer le programme de LFI, ça n’allait pas être de la tarte.
        Autant se lancer dans une compétition de 4x4 avec deux roues (l’UE et la finance) qui tournent à l’envers de la direction souhaitée.
        D’où, effectivement, la nécessité de refonder les règles du pays à travers une nouvelle Constitution et même une remise en jeu du mandat présidentiel sous le nouveau régime ainsi installé.
        Bien sûr, c’est vraiment pas facile. Mais je citerais une phrase souvent utilisée par Mandela.
        Tout le monde pensait que c’était impossible jusqu’à ce que quelqu’un le fasse...

      • foufouille foufouille 15 octobre 09:53

        @Le421

        comme ton merlan n’est dérangé par ses locations airbnb et son évasion fiscale, il ne fera rien contre ce genre de société.


      • yapadekkoaqba yapadekkoaqba 15 octobre 10:02

        @Le421
        Mais qu’iriez-vous faire dans cette galère ( Malaisie ) ?


      • Jonas 18 octobre 07:41

        @Jonas




        AGORAVOX, a laissé passer deux pseudos « JONAS » il est de son devoir , de garder le plus ancien et demandé au plus récent de bien vouloir changer de pseudo. 

      • Le neutron vert Le neutron vert 13 octobre 17:28

        Le français de souche ? Pas de burqa ? Pas de burkini ? Pas de djellaba ? Pas de « Allah Akbar » ?
         
        Les pseudo réfugiés, quand on pense aux vrais qui n’avaient pas des portables à 500€... arrivent par millions via plein de canaux, mariages, pseudo politiques, regroupement, droit du sol, travail, études etc. et il faut les comparer le nombre d’immigrés (10% en France) à la population 20-35 ans européennes, soit environ 15% de la population totale.
         
        Tout le monde comprend que l’immigration est l’arme de l’oligarchie


        • Le421 Le421 14 octobre 09:18

          @Le neutron vert
           

          Les pseudo réfugiés arrivent par millions...

          Vous verriez ces hordes de noirs et d’arabes déferler sur nos belles plages de Provence !!

          Allons, allons, il ne faut pas oublier de prendre ses gouttes...

          Vous voulez les vrais chiffres de l’immigration ?
          Non, bien sûr.
          On est parmi les plus ratches d’Europe...
          On reçoit des millions d’immigrés ? Quand on voit le pataquès pour sortir une cinquantaine de pauvres bougres de la mer...
          Pour info, si c’était un élevage de bergers allemands, vous seriez certainement favorable à leur arrivée...

        • OMAR 13 octobre 18:54
          Omar9
          .
          L’Auteur : « Le pouvoir financier des « Frères Musulmans » est de l’ordre des mille milliards de dollars. »
          .
          Merci par avance pour nous indiquez vos sources d’informations.
          .
          Et si cela est avéré, que peuvent faire des idiots avec un une masse de fric pareille ?

          • zygzornifle zygzornifle 14 octobre 08:47

            @OMAR


             Avec le Qatar et l’Arabie Saoudite la masse de fric y est autrement on ne verrai pas nos politiques aller ramper et s’humilier a distribuer la légion d’honneur en catimini a un prince la bas ....

          • OMAR 14 octobre 11:19
            Omar9
            .
            @zygzornifle
            .
            Eh bien voila : C’est bien à l’Arabie-Saloperie et le Qatar que l’auteur fait allusion...
            .
            Mais en laissant planer l’amalgame « Frères Musulmans » c’était un foutoir qui visait plus à incriminer les musulmans, tous les musulmans, et non pas précisément, cette racaille wahhabite et salafiste...
            .
            Mais l’auteur a les chocottes d’appeler un chat, un chat, ou plutôt le diable par son nom, ou c’est simplement sa manière de contribuer à la destruction du monde musulman .
            .
            Pauvres afghans, somaliens, irakiens, soudanais, libyens, yéménites et tant d’autres dont le martyr repose sur la lâcheté, la fourberie et la haine des gouvernants occidentaux.

          • Julien30 Julien30 14 octobre 11:33

            @OMAR

             « ou c’est simplement sa manière de contribuer à la destruction du monde musulman .
            . »
            Et allez, toujours en train d’en faire des tonnes dans la pleurniche et la victimisation, vous n’arrêtez donc jamais ? Allez, maintenant c’est le moment ou vous me traitez de nazi, ou de sioniste, ou de vichyste, ou de nazi-sionisto-vichyste. 

          • math math 14 octobre 07:51

            L’immigration est due aux débiles qui ont mis des barrières sur un « semblant » de territoire pour créer des « nations » qui passent leur temps à se faire la guerre !


            • Insidebox 15 octobre 10:24

              @math

              Oui, et à des cons comme toi qui on détruit les frontières (en votant pour l’UE) et s’attaquent désormais aux nations. Au final, tu es content. Par contre, pas sur que L’Europe, a terme musumane, peuplée d’arabes et d’africains, soit aussi accueillante qu’aujourd’hui. Et tu n’auras toujours pas réglé le problème de la misère dans le monde, tu l’auras même étendu.


            • zygzornifle zygzornifle 14 octobre 08:45

              Le Français de souche, c’est quoi au juste ....


              Par contre l’arabe de souche ça on sait ce que c’est ....

              • math math 14 octobre 09:09

                @zygzornifle...c’est un vieil arbre mort, il ne reste que la souche !


              • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 14 octobre 21:56
                A l’auteur.

                Bonne analyse

                Effectivement, sans une prise de conscience des mous de la tête, le désintérêt des États-Unis envers l’Union ne fera qu’accentuer l’influence et la mainmise de la Chine sur une grande partie de l’Occident. Face à cette nouvelle donnée, l’Europe, politiquement dispersée, tirant à hue et à dia, ne sachant œuvrer que dans l’urgence, ne sera pas de taille à répondre aux divers appétits qui se profilent à l’horizon. La nécessité supposée de faire du profit à court terme pour sauver des places de travail en livrant des armes à des pays qui les utiliseront contre ceux qui les leur auront livrés est d’une aberration démoniaque et irresponsable. Les gouvernements nationaux, censés représenter l’Union Européenne à Bruxelles, mènent une politique hors-sol, sans vision géostratégique, à rebours du bon sens et sans se préoccuper de l’avenir des citoyens. Des citoyens qui se trouveront en première ligne lors de la débâcle programmée.Tous les ingrédients sont réunis pour dynamiter les démocraties. Le pillage séculaire et insensé du tiers monde et l’inéluctable réchauffement climatique sont à la veille de déclencher une transhumance peu commune. Il n’y aura aucune comparaison possible par rapport aux quelques centaines de milliers de réfugiés dont il est question aujourd’hui.

                Un autre constat soulevant de gros problèmes est celui de la progression de l’islam radical à travers la planète. Le pouvoir financier des « Frères Musulmans » est de l’ordre des mille milliards de dollars. C’est un montant sans aucune commune mesure par rapport aux organismes de subversion dans le monde. Que font les instances européennes pour contrer ce fléau en progression constante ?

                Réponse : rien, elles l’encouragent.


                Français de souche : 1350, chez moi.

                « La France vient du fond des âges. Elle vit. Les siècles l’appellent. Mais elle demeure elle-même au long du temps. Ses limites peuvent se modifier sans que changent le relief, le climat, les fleuves, les mers, qui la marquent indéfiniment. Y habitent des peuples qu’étreignent, au cours de l’histoire, les épreuves les plus diverses, mais que la nature des choses, utilisée par la politique, pétrit sans cesse en une seule nation ». (Mémoires d’espoir, tome 1, page 7).

                Cordialement,

                Renaud Bouchard

                • zygzornifle zygzornifle 15 octobre 09:12

                  L’immi de gré ou de force ? 


                  • Raymond75 15 octobre 09:42
                    La question n’est pas l’origine des personnes qui vivent en France, mais leur volonté d’intégration.
                    Ne confondons pas intégration et assimilation : certaines communautés sont intégrées et refusent l’assimilation, ce qui en soit n’est pas un problème. Pour prendre un exemple dépassionné, les asiatiques qui vivent en France sont remarquablement intégrés (on ne parle jamais d’eux) mais conservent vivante leur culture si particulière.

                    Le refus de l’intégration c’est la revendication communautaire : « je suis différent, j’ai des droits différents, je dois pouvoir vivre comme je veux chez vous ».

                    Le communautarisme débouche toujours sur le replis et la haine de l’autre. Les pays du Moyen Orient et de l’Afrique, dont la culture est clanique, sont des pays qui soit passent leur temps à s’entretuer, soit ne peuvent être gouvernés que par une dictature.

                    • Raymond75 15 octobre 10:13

                      @Raymond75


                      Dans les pays du Moyen Orient, j’inclue Israël bien sur.

                    • Phalanx Phalanx 15 octobre 17:42

                      @Raymond75

                      L’intégration est un concept Orwellien, au plus les étrangers s’« intégèrent »*, au plus la société se désintègre.

                      C’est comme le concept de « vivre-ensemble » utilisé pour décrire les zones ou les habitants ne vivent plus ensemble.

                      Il n’y a que Assimilation vs Multiculturalisme.


                      * Je suis un peu méchant, en fait l’intégration n’est positive que lorsqu’il s’agit d’une étape intermèdiaire entre l’immigration de l’étranger (qui s’intègre) et l’assimilation (de ses enfants).

                    • microf 15 octobre 19:31
                      @Raymond75

                      Bravo, bien dit et vrai.

                    • Raymond75 15 octobre 09:43

                      Pour ce qui est de la presse et des médias, en France ils appartiennent à une dizaine de milliardaires qui vendent la soupe de la pensée unique. 


                      • Phalanx Phalanx 15 octobre 17:38

                        Nous savons trés bien que le Français de souche n’a jamais existé, c’est un pur fantasme. 


                        D’ailleurs, bientot, il n’existera plus du tout. La planète sera définitivement débarrasser de cette engeance maudite.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès