• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’Inde réfrène ses musulmans. Divorcer sur Whatsapp en quelques (...)

L’Inde réfrène ses musulmans. Divorcer sur Whatsapp en quelques clics, une pratique islamique pratique

Avec trois « talaq » je te plaque. Les temps devenaient durs pour les musulmanes en Inde, on les répudiait en quelques claquements de doigts sur son smartphone, avec Skype on se quittait aussi, des sms effaçaient les promesses… L’islam n’est pas tendre avec les femmes.

Considérant que "Le triple talaq enfreint le Coran et la charia. Il ne fait pas partie des pratiques religieuses et va à l'encontre de la moralité constitutionnelle", la Cour suprême indienne s’est opposée au "triple talaq", cette dérive musulmane qui autorisait l’homme à répudier sa femme en prononçant trois fois la formule ad-hoc et qui jusque-là était admise dans son expression expresse via internet. La formule indienne, ne s’embarrassait même plus des deux témoins évoqués dans la sourate 65. Probablement au motif suffisant de la sourate 2.228 qui explique que « … les hommes ont une prédominance sur elles »

Ces mœurs sont à considérer à la lumière d’autres usages islamiques qui codifient les comportements des musulmans avec les femmes, comme le contrat de mariage al-mut‘a à durée déterminée chez les chiites dit « de jouissance, de plaisir » ou muwaqqat « provisoire », entre un homme marié ou non et une femme non mariée. Les mariages musulmans sont des contrats, pas des sacrements.

Conscient que l’interdiction de ce divorce immédiat allait déplaire à près de 100 millions d’individus hommes représentant la moitié des musulmans indiens, le Parlement a procédé avec prudence, les autres formes de répudiation un peu moins brutales restent autorisées. Car cette interdiction ne plaisait pas à tout le monde si l’on en juge par l’acceptation de la mesure par seulement trois communautés religieuses indiennes sur cinq (hindouisme, zoroastrisme, christianisme, sikhisme et islam).

La laïcité indienne place toutes les religions à égalité mais, comme le Royaume Uni qui forme des juges pour ses tribunaux islamiques, le droit s’adapte encore à la religion de chacun.

L’Inde envisageait cependant depuis quelques temps déjà de reconsidérer ces singularités pour un « pays laïc », avec le remaniement de son Code civil qui remettrait les droits à l’endroit. Le train de la transformation de leurs habitudes de vie semble donc en marche pour les musulmans où depuis 1987 le droit religieux (émanation de la charia) s’imposait au droit civil pour les affaires de mariage, d’héritage et de divorce...

Mais ces évolutions culturelles ne passent pas sans grincements. L’Inde et son Parlement sont sur la sellette un peu partout à propos du vote d’une loi sur la citoyenneté car discriminant les réfugiés musulmans.

Récemment, le 11 décembre dernier, ils n’y sont pas allés avec le dos de la cuillère. Profitant de son large succès aux dernières élections, le parti hindou de Narendra Modi (ancien petit vendeur de thé à la sauvette dans une gare) met en cohérence ses actes avec ses promesses électorales « nationalistes » d’où les remous avec le « Citizenship Amendment Act » qui accorde la nationalité indienne aux persécutés hindous, chrétiens, bouddhistes, jaïnistes, parsis et sikhs d’Afghanistan, du Pakistan ou du Bangladesh, entrés en Inde avant 2015. Mais qui exclut les musulmans.

Les mêmes musulmans indiens, qui contorsionnent la laïcité en bénéficiant du droit particulier à juger pour eux avec la charia, invoque cette fois l’application sans concession de la laïcité constitutionnelle pour réfuter cette nouvelle loi. 

La réplique indienne à ses voisins musulmans s’éclaire si on mesure leur nettoyage religieux. Il ne reste qu’un peu plus de 3% d’hindous et de chrétiens au Pakistan, et en Afghanistan où on a presque fini l’épuration, les non-musulmans représentent moins de 1%. Ces deux pays sont classés par l’ONG Portes Ouvertes, respectivement 2e et 5e des pays persécuteurs des chrétiens dans le monde. D’évidence, les hindous n’y ont pas échappé.

Quant au Bengladesh ou l’islam est la religion d’Etat, les hindous discriminés ne représentent plus que 15% de la population et fuient le pays.

En France, ici et là dans notre presse on décèle un soupçon de distance envers ces nationalistes hindous au pouvoir qui envisagent depuis plusieurs années de revoir leur relation avec leurs musulmans. Les commentaires soulignent la digression constitutionnelle du gouvernement indien encore laïc et l’opposition musulmane qui s’est levée, sans expliquer le contexte avec ses voisins musulmans, ni rappeler qu’il s’agissait d’une mesure phare du BJP le parti largement réélu, ni parler des soutiens à sa mise en œuvre qui se sont réunis par dizaines de milliers dans le nord-est et dans le sud du pays. On regrettera les oppositions violentes, les lynchages de musulmans rappellent, comme les motifs, ceux des Rohingyas au Myanmar (Birmanie).

Ces manifestants réveillent une conception du début du XXe s. l’Hindutva de l’indépendantiste Savarkar, une idéologie qui protègerait la culture indienne (donc hindoue) contre celles politiques et religieuses de l’étranger. Comme les chinois du XVIe s. qui avaient entièrement détruit leur immense flotte pour se protéger des influences étrangères et Xi Jinping qui veut adapter la Bible de ses 10 millions de chinois chrétiens pour protéger son communisme, le Japon qui a dressé de nombreuses frontières protectrices, l’Arabie Saoudite qui est enfermée dans son carcan religieux, l’Iran, Israël… Quant à l’Europe elle commence à se rappeler que sa culture est d’origine romaine, chrétienne et grecque.

L’Inde n’est pas la première à vouloir enjamber la laïcité pour protéger son identité et ne compte pas s’arrêter là. Elle envisage de redéfinir sa nation avec les critères de l’UNESCO qui garantissent la cohésion sociale : « Ensemble des traits distinctifs spirituels et matériels, intellectuels et affectifs qui caractérisent une société ou un groupe social, englobant outre les arts et les lettres, les modes de vie, les façons de vivre ensemble, les systèmes de valeurs, les traditions et les croyances ». La nation indienne et la population hindoue devant se confondre.

Pour y arriver un vaste programme d’identification a été mis en place avec le Registre National des Citoyens qui a pour effet de déceler les immigrés illégaux ; dans le seul Etat d’Assam près de deux millions d’individus, incapables de prouver leur arrivée légale en Inde avant 1971 (guerre d’indépendance du Bengladesh), deviennent de facto apatrides. Près de la frontière des bengalais musulmans immigrés illégaux sont discriminés…

L’empire britannique avait pourtant bien pris soin de séparer les populations en fonction de leur religion avant d’abandonner sa colonie du sous-continent en organisant « … le déplacement de 12 millions d’individus  », l’Inde regroupait les territoires des hindouistes et le Pakistan ceux des musulmans. Le transfert laissa en Inde des musulmans (10% de la population) qui ne s’intégreront pas plus ici qu’ailleurs. Des conflits éclatèrent sous différents prétextes comme en 1920 pour défendre le statut de Calife du Sultan ottoman contre des hindous… non concernés.

Pour régler les difficultés indiennes, le prédicateur Zakir Naïk (interdit de séjour même au Bengladesh), a proposé la solution « si vous êtes un bon hindou vous devez croire dans Mahomet… ».


Moyenne des avis sur cet article :  2.64/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • Massada Massada 30 décembre 2019 09:46

    Il faut bien comprendre le traumatisme des hindous suite au plus grand génocide de l’histoire.
     

    Plus de 400 millions d’Indiens furent massacrés pendant l’invasion et l’occupation islamique de l’Inde.

    Les survivants étaient réduits en esclavage et les mâles castrés. La population Indienne était initialement estimée à près de 600 millions d’individus. Vers le milieu du XVe siècle Elle était tombée à 200 millions.

     

    Aujourd’hui comme les autres cultures spirituelles qui eurent à subir les massacres de l’islam, l’Inde n’est plus authentiquement une nation hindoue. L’Inde est une ombre de l’Islam, une version Hindouisée de l’islam où chaque atrocité commise a été émulée et adoptée dans une culture qui auparavant en était dépourvue.


    • Cadoudal Cadoudal 30 décembre 2019 10:26

      @Massada
      Certains n’ont pas encore tout compris...lol...

      Jakob Lindenthal brandissant une pancarte indiquant « 1933-1945 Nous sommes passés par là ».

      https://www.parismatch.com/Actu/International/L-Inde-expulse-une-touriste-norvegienne-pour-avoir-manifeste-1666694


    • Jonas Jonas 30 décembre 2019 11:28

      @Massada
      Plus récemment la guerre d’indépendance de l’Inde, en 1947 opposant hindouistes, sikhs et musulmans a engendré des conflits et massacres sans pareil au Kashmir.


    • Sozenz 30 décembre 2019 14:01

      @Massada
      belle remise au point . merci !


    • L'apostilleur L’apostilleur 30 décembre 2019 14:39

      @Jonas

      L’histoire de l’Inde est jonchée de cataclysmes communautaires et religieux. D’où l’immense défi pour quelque dirigeant que ce soit de conserver uni ce pays, né comme souvent du fait du colonisateur. Si la mayonnaise a pris avec ces indiens si différents 22 langue principales, plus de 3000 km séparent le Kashmir au nord, du magnifique Kerala (aux habitants charmants comme au Sri Lanka) au sud  c’est probablement grace à l’ hindouisme la religion dominante et à l’anglais qui s’est imposé. 


    • CLOJAC CLOJAC 30 décembre 2019 18:16

      @Jonas

      « Plus récemment la guerre d’indépendance de l’Inde, en 1947 opposant hindouistes, sikhs et musulmans a engendré des conflits et massacres sans pareil au Kashmir. »

      C’est la partie visible de l’iceberg. 1500 ans de guerres entrecoupées de paix éphémères et de retournements d’alliances ont modelé les esprits et les comportements. Dans un pays qui se modernise, au moins dans les centres urbains, mais continue à vénérer le passé et à s’y référer au plan culturel.

      Les prétendus grands reporters français sont-ils nuls au point de n’avoir pas vu que, dans l’obscurité du plateau des offrandes dans les temples hindouistes, comme sur les autels privés associant dans un joyeux syncrétisme, Brahma, Shiva, Vishnou, Ganesha avec Bouddha et Jésus, l’assassin de Gandhi a été élu au rang de dieu lare !

      Gandhi adulé en Occident fut détesté à la fin par les Hindouistes pour avoir bradé l’Inde éternelle lors de la partition. Donner à l’ennemi héréditaire les lieux où fleurirent les civilisations de la vallée de l’Indus, berceau du proto-hindouisme, de leurs valeurs sociétales et du sanskritisme !

      Les Français jacobins ne comprennent rien à l’Union indienne : 29 états qui ont chacun plus de pouvoirs vis à vis de l’État fédéral que la Californie n’en a à l’égard de Washington... Les Français anti-discrimination et dhimmis, ne comprennent pas davantage le système des castes et des clans, et le fait que 80% d’Hindous refusent de se soumettre à 20 % de musulmans, en dépit d’une forte pression internationale, qui ne fait qu’exacerber les ressentiments et les clivages.


    • OMAR 31 décembre 2019 09:56

      Omar9
      .
      Quelle « plaisir » de voir réunie toute la meute nazisioniste sous un article facho, anti-musulman à souhait.
      .
      Comme si la femme était et reste libre dans le Christianisme :
      https://www.lefigaro.fr/flash-actu/pour-le-pape-l-interdit-de-l-avortement-est-humain-pas-religieux-20190525
      .
      Quant au Judaïsme, la frumka, vous connaissez ?
      https://www.youtube.com/watch?v=Rno8bFQaVvE
      .
      Et pour le divorce, alors là :
      https://www.youtube.com/watch?v=BXVrXvpA_jA
      .
      Et pour revenir au Christianisme, juste ce triste rappel de 2000 ans de crimes, terreur et répression :
      http://www.astrosurf.com/nitschelm/Page_noire_christianisme.htm
      .
      Mais la paille de l’Islam est, parait-il, plus grosse que les poutres des autres religions...


    • L'apostilleur L’apostilleur 31 décembre 2019 11:46

      @OMAR

      « ..un article facho... »

      facho... comme l’Afghanistan, le Pakistan, le Bengladesh qui pratiquent la purification religieuse ?

      « ..un article ... anti-musulman à souhait... »

      Parce que d’accord avec la Cour suprême qui interdit le triple talaq sur Whatsapp qui illustre une nouvelle déconsidération de la femme chez ces gens-là ?

      Parce qu’il relate des réalités qui peuvent froisser les musulmans qui placent leur attachement envers leurs coreligionnaires au dessus des valeurs de toutes les autres nations ?

      Le nationalisme serait une idéologie exclusivement islamique ?


    • Jonas 31 décembre 2019 16:24

      @OMAR
      Vous oubliez , parfois que vous êtes en France , et non en Algérie. Et en France , pays politique , il y a des débats, trop de débats même a mon goût. 

      Je sais que pour vous arabo-musulman , il n’y a qu’un seul et unique débat la « Palestine » ,le reste , il ne faut pas en parler , parce que vous n’avez pas les consignent pour le faire, et puis avec tant de conflits et leurs morts , vous perdez , votre arabe. ( je parle du dialecte , l’autre je ne sais si vous le maîtriser)
       
       
      Une anecdote, qui démontre l’aveuglement des arabo-musulmans. 

      J’avais , il y a quelques mois , un échange houleux avec un contributeur assidu , de ce site un nomme Hamed, algérien comme vous , et comme vous , il peut parler de tout sauf des pays arabo-musulmans. Son sujet, de référence est toujours Israël. Les 57 pays musulmans ne l’intéresse pas. . Et bien moi, Jonas , j’ai appris a cet Algérien , soit par ignorance , soit par respect des consignes , que l’Algérie avait bel et bien  participé , à la guerre de Kippour en 1973, pour voler au secours de l’Egypte. ( Algérie avait perdu , plusieurs centaines de soldats) 
       Pour avoir dit cela j’avais été insulté , et traité de tous les noms . Et pourtant aujourd’hui le CV, officiel du nouveau chef d’état major algérien , SAÏD CHENGRIHA , mentionne bien , qu’il a participé a la guerre de Kippour. 
      Méditez cela @Omar, avec moi, pas de fake news.


    • OMAR 31 décembre 2019 16:25

      Omar9
      .
      @L’apostilleur
      .
      Si l’Inde parait comme la meilleure démocratie au monde, elle reste la société la plus raciste dans tout l’univers.
      https://www.humanite.fr/linde-meurtrie-par-le-racisme
      .
      Essayez juste de faire côtoyer des Brahmanes avec des Intouchables.
      .
      Allez vérifier la situation des chrétiens de l’Inde :
      https://www.chretiens.info/religions/christianisme/chretiens/chretiens-en-inde/kandhamal-a-connu-le-massacre-de-chretiens-le-plus-tragique-de-linde/2018/09/12/19/10/
      .
      De plus, une indienne sur trois, est maltraitée :
      https://www.youtube.com/watch?v=KezKzdWhquE
      .
      Alors, l’Inde laïque ? Oui, mais juste quand elle s’attaque à une bulle religieuse musulmane, certes, discutable, et qui, heureusement, est rarement appliquée dans l’ensemble de la communauté musulmane mondiale.


    • foufouille foufouille 31 décembre 2019 16:32

      @OMAR

      ce pays a évolué au moins et ne se laisse pas envahir par ta race supérieure.

      les pays musulmans sont « racistes » entre eux.


    • L'apostilleur L’apostilleur 31 décembre 2019 17:35

      @OMAR

      Même si toutes vos observations étaient pertinentes, quelle est celle qui justifierait que l’Inde renonce à celles qui intéressent les musulmans ici ?


    • OMAR 31 décembre 2019 18:53

      Omar9
      .
      @L’apostilleur
      .
      Vous englobez tous les musulmans sous une seule forme de pensée et de réaction.
      Comme si un mexicain partageait les mêmes sentiments qu’un sud-coréen chrétien, envers le Japon...
      .
      Savez-vous que, par exemple, les algériens adorent les indiens et son fans de leur culture ?
      https://www.youtube.com/watch?v=wggEJTFfOhI
      .
      Ce qui n’est pas évidemment le cas des Pakistanais pour des raisons évidentes de problèmes légués par la perfide Albion.
      .
      D’autres considèrent l’avènement du nationaliste Modi comme l’affirmation ostentatoire de la haine du gouvernement indien envers les musulmans.
      .
      D’autres, comme la Mauritanie ou la Tunisie, sont totalement indifférents...
      .
      Enfin, la main de Israël n’est pas étrangère à ce climat délétère :
      https://orientxxi.info/magazine/narendra-modi-en-israel-une-si-longue-attente,1933


    • CLOJAC CLOJAC 31 décembre 2019 20:42

      @Massada

      « Plus de 400 millions d’Indiens furent massacrés pendant l’invasion et l’occupation islamique de l’Inde.
      Les survivants étaient réduits en esclavage et les mâles castrés »

      En Inde au XIème siècle, les rajahs et les maharadjahs étaient trop impliqués dans des guerres frontalières pour s’opposer à la déferlante venue de l’Ouest, et s’alliaient même avec, contre leurs voisins sans voir que leur tour viendrait ensuite.

      C’est d’autant plus navrant que les cavaliers d’allah sont loin d’avoir été les redoutables guerriers invincibles que la littérature a inventé par la suite.

      Ils furent même vaincus par des femmes ! Bien avant les soldates de Tsahal, des guerrières venues du Deccan et des contreforts de l’Himalaya leur infligèrent de cuisantes défaites, limitant leur expansion aux plaines du Nord.

      Au Rajasthan, en cas de défaite, elles préféraient se suicider dans les flammes en faisant bruler une ville conquise, entraînant leurs ennemis dans la mort avec elles. Aujourd’hui encore les bardes rajasthani entretiennent la mémoire des hauts faits d’armes de la lutte des Rajputs contre les musulmans maintes fois vaincus, et des suicides collectifs par le feu de leurs femmes lors des rares défaites, pour échapper à l’indignité de tomber entre les mains de l’ennemi.



    • popov 1er janvier 13:33

      @OMAR

      Il faut comparer ce qui est comparable.
      Les mahométans indiens sont mieux traités par l’Inde que les hindouistes pakistanais ou bangladais par le Pakistan et le Bangladesh.

      Alors, de quoi vous plaignez-vous au juste ?

      Les mahométans, un peu partout, fuient leurs pays islamiques où ils n’ont aucun avenir, et quand ils sont installés dans un pays qui leur a offert l’hospitalité, ils y foutent le souk.

      Le monde ne pourra pas supporter vos agissement éternellement. Certains pays ont commencé à agir : Chine, Inde, Birmanie, Angola. Ce n’est qu’un début.


    • njama njama 30 décembre 2019 15:57

      Il y a des cas de ruptures conjugales par textos sous nos latitudes aussi...

      pas de quoi en faire un problème islamique...

      Pour ce qui est du divorce dans la religion musulmane, cette possibilité est accordée (...) tant à l’homme qu’à la femme depuis le Coran, c’est à dire depuis presque 14 siècles

      Le droit de divorce sous nos latitudes septentrionales est très récent...

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Divorce#En_France


      • titi 30 décembre 2019 17:46

        @njama
        En islam il y a le divorce mais aussi la répudiation.

        En cas de répudiation la femme se trouve à la rue. Eventuellement sa famille peut être amenée à rembourser la douaire du mariage.

        Un des motifs valables pour répudier sa femme c’est si elle n’est pas assez disposée à satisfaire les envies de son mari.
        Madame a la migraine ? Répudiée !

        Quelle religion humaniste !


      • L'apostilleur L’apostilleur 30 décembre 2019 21:09

        @njama

        La répudiation est une spécificité islamique, inaccessible aux femmes et valant divorce.

        « ..sous nos lattitudes » renseignez-vous, on ne divorce pas avec un sms.

        La répudiation est particulièrement choquante pour les occidentaux en ce qu’elle s’adresse à des femmes enfermées chez elles(*), sans ressources, hors du monde, qui n’ont pas choisi leur mari... La condition des femmes musulmanes ne leur a pas laisser le choix pendant 14 siècles ; elles étaient particulièrement soumises. Et ce n’est pas fini, même si une minorité occidentalisée s’éveille et refuse de se soumettre à la charia.

        Les soudiennes, lorsqu’elles obtiennent l’autorisation de leur mari se lâchent ; « ..Fêter son divorce est en passe de devenir tendance côté femmes. Même si les Saoudiennes n’ont encore le droit d’en être à l’initiative... qu’avec le consentement de leur mari... »

        On les comprend, après avoir été mariées sans leurs consentements elles découvrent la liberté !!

        https://information.tv5monde.com/terriennes/divorce-la-saoudienne-les-femmes-la-fete-217324

        (*) j’ai été témoin il y a quelques années en Anatolie d’une scène révélatrice des rapports dans un couple musulman. Dans un village, un mari était sorti de chez lui pour nous aider à pousser notre voiture ensablée. Sa femme sortie sur le pas de la porte pour nous regarder, a reçu des gifles violentes et des coups jusqu’à ce qu’elle rentre chez elle.

        Nul doute qu’elle ait été asservie par son mariage musulman.


      • Massada Massada 31 décembre 2019 11:28

        @njama
         
        Toujours à tenter de défendre l’indéfendable smiley
        Qu’attendez vous pour vivre en terre d’Islam s’il y fait tellement bon vivre ?
        Pakistan, Iran,... vous aurez le bonheur de répudier et lapider à volonté.


      • popov 1er janvier 18:10

        @njama

        c’est à dire depuis presque 14 siècles...

        En supposant que le Coran existait sous sa forme actuelle au VIIe siècle, ce qui est loin d’être prouvé.

      • zygzornifle zygzornifle 31 décembre 2019 09:31

        L’islam n’est pas tendre avec les femmes.

        Le bataclan n’était pas rempli de fatmas aux ventres rebondis , la prom. des anglais non plus , désolé mais en France l’islam a une odeur de charnier n’en déplaise aux gauchos prêts a s’émasculer devant ....


        • OMAR 31 décembre 2019 09:59

          Omar9
          .
          @zygzo-sniff
          .
          A Nice, un tiers des vitimes étaient des musulmans :
          https://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/07/19/01016-20160719ARTFIG00171-attentat-de-nice-une-victime-sur-trois-etait-musulmane.php
          .
          Alors va te laver pour enlever ton odeur de facho....


        • OMAR 31 décembre 2019 10:02

          Omar9
          .
          @zygzosniff
          .
          Tiens, le sang de ces innocents pratiquants juifs new-yorkais est encore tout chaud.
          Grafton Thomas, le terroriste, te passe le bonjour :

          https://www.nouvelobs.com/monde/20191230.OBS22879/aux-etats-unis-un-homme-inculpe-apres-une-attaque-au-couteau-contre-la-residence-d-un-rabbin.html


        • JC_Lavau JC_Lavau 31 décembre 2019 10:13

          @OMAR. Oui enfin, concernant le jeune Pascal Coviaux, il s’agit d’un kidnapping post-mortem par la famille maternelle. J’ignore s’il y a eu d’autres cas.


        • L'apostilleur L’apostilleur 31 décembre 2019 11:07

          @OMAR

          « A Nice, un tiers des vitimes étaient des musulmans... » comme 100% des auteurs non ?


        • OMAR 31 décembre 2019 19:03

          Omar9
          .
          @L’apostilleur
          .
          Tout-à-fait.
          .
          Comme la crapule qui a exterminé des musulmans dans une mosquée à Christchurch, en Nouvelle-Zelande, était 100% chrétien.
          .
          Ou encore, ceux qui jouent sans aucun risque, aux snipers devant la bande de Gaza, et qui massacrent des palestiniens en les traitants de fils de p***, sont 100% juifs.
          https://francais.rt.com/international/50182-tu-as-eu-fils-pute-tirs-soldats-israeliens-palestiniens
          .
          Non ?


        • Jonas 31 décembre 2019 19:15

          @OMAR
          Si les palestiniens de Gaza n’étaien pas poussés par les dirigeants du Hamas , qui eux, restent dans les Abris, comme le disait un général égyptien , rien ne se passerai, mais le rôle d’un Etat est de défendre , son peuple et ses citoyens. 
          Sinon , pourquoi l’Algérie , achète tant d’armes , est-ce pour se défendre , contre son peuple qui manifeste ? Pour défendre ses frontières contre le islamistes ? Ou pour fournir des armes au Polisario ? 
          Sur ce @Omar, je vous souhaite une bonne et heureuse année 2020. La paix et la prospérité pour le peuple Algérien qui le mérite. Bonne année également pour tous les contributeurs et intervenants d’AgoraVox. 


        • OMAR 31 décembre 2019 20:58

          Omar9
          .
          @Jonas
          .
          Au seuil de cette nouvelle année 2020, je préfère taire mes remarques, corrections et précisions, concernant tes inepties et sauts du coq à l’âne, pour te souhaiter la concrétisation de l’ensemble de tes vœux, espérant que ceux ci sont battis sur la prospérité, l’amitié, la paix et l’amour.
          .
          Mes vœux concernent également tous les contributeurs et intervenants sur Agora quelque soit leur pays, race, religion, genre ou situation.

          عام سعيد

        • L'apostilleur L’apostilleur 1er janvier 12:20

          @OMAR

          شكرا لك عمر ، سنة جديدة سعيدة أيضا

          (merci Omar, bonne année également)


        • Massada Massada 31 décembre 2019 11:22

          @auteur

            
          On regrettera les oppositions violentes, les lynchages de musulmans rappellent, comme les motifs, ceux des Rohingyas au Myanmar (Birmanie).

          ++++++++++++

          La communauté internationale et les médias parlent des Rohingyas, alors que cette étiquette est totalement refusée par la population et par le gouvernement birman, qui parlent de Bengalis musulmans. Ce n’est pas une simple nuance, c’est un problème fondamental !
           

          On nous donne une image largement faussée en nous présentant les Rohingyas comme le peuple plus persécuté au monde et tout le monde fait semblant de ne pas voir les véritables enjeux qu’il y a en Birmanie.
           
          Au moment où toutes les ethnies de Birmanie sont en train de commencer un processus de paix, les musulmans bengalis redémarrent leur guérilla et leurs attaques terroristes. La propagande sur la question des Rohingyas, vient de l’Organisation de la coopération islamique, qui est le lobby islamiste de l’ONU et qui dispose d’une occasion extraordinaire pour inverser la situation.
           
          La vérité est que l’exil des Rohingyas vers le Bangladesh – et non pas leur déportation – est lié à la guérilla djihadiste implantée dans l’ouest de la Birmanie, financée par des fonds saoudiens et pakistanais, dont les cadres Rohingyas sont formés dans des madrassas radicales du Bangladesh et du Pakistan.
           
          Certains sont des anciens mercenaires d’Afghanistan. C’est donc une guérilla qui s’est lancée à l’assaut des forces de sécurité et des zones militaires birmanes, et c’est ce qui a déclenché cette contre-insurrection birmane.


          • L'apostilleur L’apostilleur 31 décembre 2019 11:55

            @Massada

            Vous avez raison de sortir des considérations rapides lues un peu partout sur ce qui reste une tragédie Rohingya. J’avais apporté qqs pierres à la réflexion.

            https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/les-rohingya-au-myanmar-victimes-196752


          • Jonas 31 décembre 2019 17:39

            @L’Apostilleur
            L’expansion de l’islam a été une des plus grandes tragédies des siècles passés et pourtant , elle n’est pas assez connue. Ce qui fait croire aux arabo-musulmans , que les seuls colonisateurs et excavagistes sont les autres et, de ce fait , ils veulent passer pour des victimes.
             
             
             1)« L’entrée des musulmans en Andalousie ,  on en parle peu , mais il s’agit bien d’une colonisation ,il faut avoir le courage de le dire. Nous avons colonisé et  nous avons esclavagé , les autres . Bien avant les Portugais, les Arabes , étaient des esclavagistes . Il y a encore des non-dits ». L’écrivain Algérien Rachid Boudjedra.
             
            2) " L’expansion de l’islam en Inde fut une expérience coloniale d’une extrême violence durant laquelle les musulmans ne pouvaient diriger ce pays que par l’exercice d’une Terreur systématique. La cruauté était la norme , les crémations ,les exécutions sommaires ,les crucifixions ou empalements , les tortures inventives...les temples Hindous furent détruits e remplacés par des mosquées. Il eut des conversions forcées à l’occasion. Si jamais une révolte éclatait , elle était instantanément et sauvagement réprimée, les maisons étaient brûlées , les campagnes dévastées , les hommes massacrés , les femmes et les enfants réduits en esclavage >> ( Fernand Braudel , Histoire des civilisations)
             
            3) L’Algérie arabo-islamique est une Algérie contre-nature , une Algérie qui est contraire a elle-même , c’est une Algérie qui s’est imposée par les armes, car l’islam ne se développe pas avec des bonbons et des roses ,il se développe , avec des larmes et du sang. Il croît dans l’oppression , la violence , le mépris, par la haine et les pires humiliations que l’on puisse faire à l’homme.>> ( Le poète kabyle, Kateb Yacine) 

            Je vous salue, et vous souhaite une bonne et heureuse année 2020 , ainsi qu’a tous les contributeurs et intervenants d’AgoraVox. 


          • L'apostilleur L’apostilleur 31 décembre 2019 18:24

            @Jonas

            Merci pour vos voeux, recevez également les miens pour cette prochaine année et bonne santé à Agoravox.


          • Elliot Elliot 31 décembre 2019 19:24

            Ma foi, je me serais abstenu d’intervenir sur cette diarrhée anti-musulmane si l’auteur n’avait eu le front de se revendiquer libre de tout dogme ( mais pas de tout préjugé comme son texte l’indique ) et de tout esprit partisan, ce qui est un comble quand on voit qui s’empresse de soutenir ses divagations.

            Bref pour cet auteur
            - objectif comme il le prétend - l’Islam est responsable de tous les malheurs de l’Inde ( sous-entendu de la terre ) et les mesures indignes qui frappe ses adeptes ne sont que la juste rétribution de sa nuisance.

            L’objectivité à la sauce de l’Extrême-droite masquée comme elle l’est quand elle veut abuser les gens qu’elle prétend servir.


            • Jonas 31 décembre 2019 19:45

              @Elliot
              Non, l’auteur ne dit pas cela. Il ne dit pas que les musulmans sont responsables de tous les maux de l’Inde, il fait ressurgir , ce que les manuels scolaire , et certains historiens n’abordent pas , a savoir que l’expansion de l’islam a été une grande tragédie pour l’Inde, pendant 800 ans en faisant plus de 450 millions d’individus. 

              Je vous rappelle que les pays arabo-musulmans , après plusieurs décennies d’indépendance , mettent les retards accumulés , le manque de modernité et de progrès sur le compte de la colonisation., bien que celle-ci a apporté plus de bienfaits à ces pays que la colonisation musulmane a l’Inde en 800 ans et celle de l’Empire ottoman , sur les pays arabo-musulmans en plus de 400 ans. 

              C’est bien de parlez toujours de la colonisation occidentale , mais il faut aussi parler de celle des pays musulmans.

              Bonne et heureuse année 2020 . 


            • L'apostilleur L’apostilleur 1er janvier 21:54

              @Elliot

              A part éructer votre opprobre,auriez-vous le « front.. » d’argumenter votre désapprobation autrement qu’avec de fausses généralités ?

              Défendez le triple talaq, les tribunaux islamiques dans un pays qui ne l’est pas, l’immigration clandestine, l’épuration religieuse afghane ...

              Sans cela, votre verbiage inconsistant passera pour dogmatique et partisan.


            • Elliot Elliot 2 janvier 14:38

              @L’apostilleur

              Comme je l’indique en préambule, votre diatribe antimusulmane ne m’intéresse pas car elle ne fait jamais que s’inscrire dans un fil qui depuis un certain temps fait florès sur ce site.

              Mais la plupart des auteurs sans se revendiquer clairement de l’Extrême-droite laissent apparaître des signes qui montrent vers qui vont leurs sympathies.


              Ce qui me sidère, c’est votre manière de VOUS présenter que je considère comme abusive voire mensongère : « Ni dogme ni esprit partisan juste le contraire » mais le contraire de quoi, parbleu !


            • JC_Lavau JC_Lavau 2 janvier 14:44

              @Elliot. Il demeure que le truc que tu protèges est optimisé depuis les origines pour la guerre de conquête.


            • Cadoudal Cadoudal 2 janvier 14:54

              @Elliot
              -laissent apparaître des signes qui montrent vers qui vont leurs sympathies.

              Moi j’aime bien les communistes tibétains, mais faut pas le dire à ma femme, elle me croit nazi...lol...

              http://www.reveilcommuniste.fr/2015/04/en-1991-avant-la-boboisation-du-pcf.html

              https://www.telegraph.co.uk/politics/2018/09/15/triumph-radical-left-dalai-lama-now-allowed-speak-truth/


            • Cadoudal Cadoudal 2 janvier 15:22

              @Cadoudal
              J’aime bien aussi les députés Coréens...lol...

              Si c’est ça les heures les plus sombres de l’histoire, moi je suis le pape François. Ha non mince ça marche pas mon truc là du coup.

              https://twitter.com/sonjoachim/status/1212716962117234689


            • L'apostilleur L’apostilleur 2 janvier 18:59

              @Elliot

              « ..le contraire de quoi, parbleu ? »

              Le contraire de ceux qui enfilent des postures. Peut-être avez-vous remarqué que j’essaie d’étayer mes commentaires d’explications qui devraient suffire.

              Sinon les faits évoqués sont ouverts à la contradiction que je n’ai pas lue ici, sauf de partisans. Le dénonciateur des pratiques (que je vous ai proposées de réfuter plus haut) doit-il les taire au motif que d’autres « esprits malmalades » (comme dirait P.Cohen) en font leur miel ? Je vous confirme ma devise que vous pourriez essayer de faire vôtre. Nous pourrions nous rapprocher sur les faits. Peut-être vous convaincrais-je en listant les ouvrages et les voyages en terre musulmane qui m’ont intéressés pendant des années, et qui sont le fond de ma « religion ».


            • popov 1er janvier 02:42

              L’Inde, comme tout pays souverain, a le droit de décider qui s’installe sur son territoire. Si elle rejette les mahométans, c’est qu’elle juge qu’elle en a déjà trop.

              Si on organisait un référendum dans tous les pays non islamiques pour décider si oui ou non il faut laisser l’islam s’y installer, je ne suis pas sûr qu’il y en aurait un seul pour voter en faveur de cette immigration.


              • jocelyne 1er janvier 18:42

                Dites moi, le Pakystan c’est quoi ?


                • ETTORE ETTORE 1er janvier 20:02

                  Il doit aussi y avoir un gouffre.....sur les particularismes alimentaires !

                  Tuer une vache....« sacrée »..... pour nourrir sa famille...ça doit poser quelques problèmes existentiels de« religion » avec les hindous.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès