• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’inexorable invasion démographique ou la trahison de l’Europe (...)

L’inexorable invasion démographique ou la trahison de l’Europe par ses dirigeants mêmes : la preuve par un diagramme de Sankey

"L’état major écrit : J’invite les officiers, sous officiers, gradés et hommes de troupe à n’accorder aucun crédit à des bruits dénués de tout fondement concernant des menaces présumées d’agression contre nos frontières…. Que surtout il ne soit pas fait recours à l’usage d’instruments d’optique d’un modèle non réglementaire qui prêtent facilement à l’erreur et aux fausses interprétations "

Dino Buzzati, Le Désert des Tartares (1940), traduction Michel Arnaud, Robert Laffont, 1949.

Quel ressort peut bien désormais animer, en France par exemple, le chef du Gouvernement, M. Manuel Valls, lorsqu'il déclare, à propos du « droit de vote des étrangers » aux élections locales, qu'il n'est plus « une revendication forte » de la société ? Assisterait-on à une prise de conscience salutaire d'un problème géopolitique majeur ? N'assisterait-on pas plutôt une fois de plus à une petite combinazione, un petit calcul crougnoteux, une manifestation d'une tentative politicarde ratée de désamorçage d'une bombe à retardement, la nécessité de se débarrasser au plus vite, tant qu'il en est encore temps, d'un boulet ou d'une promesse intenable face à la double Bérézina électorale qui pointe le museau pour les prochaines consultations à venir de 2015 et 2017 ?

Cécité intellectuelle...

« Je ne pense pas que cela soit une priorité, a ainsi déclaré le Premier ministre lors d'une réunion plutôt houleuse à l'Institut d'Etudes politiques de Paris le vendredi 3 novembre 2015. Je l’avais dit il y a trois ans, cela avait provoqué un scandale, on avait dit "abandon d’une promesse"… Mais cette promesse, de toute façon, ne sera pas mise en œuvre. Et je suis convaincu qu’elle ne sera pas reproposée à la prochaine élection présidentielle, parce qu’elle tend inutilement et parce que ce n’est plus le sujet. Il y a une citoyenneté française, il y a une citoyenneté européenne, faisons les vivre, plutôt que de courir derrière des totems qui, aujourd’hui, ne sont plus adaptés à la réalité du monde. »

Quant à l’idée de la soumettre au vote des Français par un référendum, le chef du gouvernement n’y est pas davantage favorable car « on mettrait le pays sous tension sur un sujet qui ne serait pas jugé comme prioritaire. Le non l’emporterait largement car on remettrait l’immigré – à tort – au cœur du débat et des tensions  ».

Bien vu, l'aveugle ! Mais un peu tard, sans doute, dans la mesure où les « totems » dont s'agit (véritable trouvaille sémantique, soit-dit en passant) sont déjà largement plantés en Europe et où « l'immigré » n'a nullement besoin qu'on le remette « au cœur du débat et des tensions » dans la mesure encore où il s'y trouve déjà et constitue intrinsèquement, de par sa présence imposée à des nations qui n'ont pas été consultées sur sa présence, la raison et le moteur-même de ces tensions actuelles et futures devenues sujet de priorité majeure de tous les pays européens.

Comment, sinon avec un culot d'acier, l'intéressé peut-il encore oser parler de « citoyenneté française » ou de « citoyenneté européenne », sauf à croire que ces concepts sont devenus chez lui les produits d'une aberration mentale ?

...ou cynisme ?

Il y aurait pourtant un moyen de réaliser en un tour de main, au prix d'une volte-face que tout le « camp socialiste » français qualifierait pour sa minuscule part de trahison (mais au point où en est cette équipe gouvernementale, une de plus ou une de moins...), mais le reste de la France de sursaut légitime, une œuvre salutaire qui contribuerait utilement et de manière la plus efficace qui soit à l'apaisement d'une société qui n'aspire à rien d'autre qu'à vivre tranquillement, hors toute tension.

Cette volte-face politique et sociale qui serait accueillie d'une manière extraordinairement positive par la France et probablement par l'Europe toute entière consisterait tout simplement à prendre en compte cette monstrueuse réalité géopolitique que représente l'invasion migratoire exponentielle et accélérée dont l'Europe est victime, de la déclarer comme mortelle et incompatible avec la cohésion étatique, sociale, économique et civilisationnelle du continent et d'y mettre un terme immédiat.

Les outils politiques, juridiques et militaires existent, que recouvre tout ce qui relève de la proclamation de l'état d'urgence.

La situation est très simple. Sauf à les considérer comme de parfaits imbéciles – ce qu'ils ne sont pas comme le prouve leur cynisme -, et à les créditer d'une ignorance et d'une inculture insondables - l'hypothèse ne peut être sérieusement écartée -, les divers dirigeants politiques qui sont à la manœuvre en Europe comme en France ne peuvent faire preuve d'une mésintelligence du monde telle qu'elle les conduirait à ne pas voir les résultats des politiques criminelles qu'ils sont en train de conduire avec l'invasion migratoire mortelle qui s'infiltre au sein des peuples et nations européens.

En veut-on une preuve ?

La voici, établie par le moyen d'une spectaculaire infographie fournissant la représentation graphique et dynamique des flux migratoires en marche vers l'Europe à l'aide d'un diagramme de Sankey dont on trouvera toutes les composantes ci-après :

http://www.lucify.com/the-flow-towards-europe/

La suite est à venir, avec la modélisation d'une répartition des populations allogènes dans les pays européens, en attente de ce regroupement familial que l'on ne manquera pas de mettre en place très prochainement par souci « humanitaire », bien entendu, histoire de sceller définitivment le tombeau européen.

A moins que ?

- A moins que ne se produise une réaction salutaire face à tous ces hommes dans la force de l'âge qui n'ont qu'une seule idée : refaire leur vie en Europe et y faire souche.

- A moins que ne se produise un rejet de cette chancelière inconsciente ou cynique, de ce président inconséquent, de tous ces partis politiques dégénérés et moribonds, prêts à saisir l'opportunité d'une vague compassionnelle.

- A moins que ne se produise in extremis la neutralisation de tous ces traîtres qui ont ouvert les portes de leur pays, de leurs villes, de leurs campagnes à une invasion catastrophique à très court terme, en s'attachant à justifier le tout par une purée idéologique ahurissante.

Il convient de lire attentivement à ce propos ce document intitulé « La grande nation : pour une société inclusive », titre du rapport rédigé par M. le conseiller d'Etat Thierry Tuot (1er février 2013) https://www.cnle.gouv.fr/Rapport-Tuot-sur-la-refondation.html ou ici http://www.valeursactuelles.com/sites/default/files/Rapport%20Tuot.pdf, et qu'il eût plutôt été inspiré d'intituler « Ferments pour une guerre ethnique et une guerre civile ».

Imbécillité sournoise que cette beauté de l'Etranger magnifiée - excusez du peu !-, par la mise en exergue d'un poème tiré des Hymnes à la Nuit de Novalis (« Et plus qu’eux tous, l’Étranger, Superbe aux yeux profonds, à la démarche légère, aux lèvres mi closes, toutes frémissantes de chants  »),. Sans doute s'agit-il de cet Etranger auquel fait écho cet art lyrique emprunt de douceur et d'altruisme comme on peut l'entendre avec ces nashîds, ou chants islamiques déclinant l'hymne officieux de l'EI (Ummati qad laha fajrûn : « Ô ma Umma, l’aurore s’est levée, j’attends la victoire annoncée ;/ l’État islamique a surgi par le sang des hommes justes,/ l’État islamique a surgi par le djihâd des hommes pieux »), ici https://syrianewsupdate.wordpress.com/2014/11/18/top-5-jihadi-songs/, ou encore ici avec la version francophone d'un « vrai patriote », en réalité traître à son pays : http://www.europe-israel.org/2015/03/nouveau-chant-en-francais-de-letat-islamique-il-nous-faut-taper-la-france-il-est-temps-de-lhumilier-et-des-morts-par-millier/

Et ensuite ?

Après la dislocation de l'Afrique et du Proche-Orient, assisterons-nous encore longtemps à celle de l'Europe, dernier rempart civilisationnel d'un monde miné de l'intérieur par ses propres dirigeants suivis de populations hébétées, décérébrées qui ne voient rien, ne comprennent rien à ce chaos migratoire, cette invasion consentie effectuée telle une guerre-éclair ?

Ce n'est plus au spectacle de Rome, Ville ouverte, auquel nous assistons, mais bien à celui de Europe, au limes abandonné et effondré. Les frontières n'étant plus défendues, les sentinelles ayant reçu l'ordre de quitter leurs postes, l'ennemi est donc entré, déterminé, sûr de sa multitude, ayant tout à gagner, déversant à flux continus des populations qui s'ajouteront aux stocks déjà installés, ce dont l'INSEE ne parle pas vraiment dans ses statistiques et analyses. Il n'est plus question d'asile, de réfugiés, de migrants, d'immigrants, mais bien d'une invasion de peuplement.

Jusqu'à quand ? La réponse commence ici : http://www.lucify.com/the-flow-towards-europe/

Sources et références  :

http://www.leparisien.fr/politique/pour-manuel-valls-le-droit-de-vote-des-etrangers-n-est-pas-une-revendication-forte-17-09-2012-2168742.php#xtref=https%3A%2F%2Fduckduckgo.com

https://www.youtube.com/watch?v=MAk_yhFqWfs

https://www.youtube.com/watch?v=nlNSljanf6s

http://www.lucify.com/the-flow-towards-europe/

<script id="lucify-4kqZwAzMx" src="http://www.lucify.com/embed/the-flow-towards-europe/embed.js&quot ;&gt ;&lt ;/script&gt ;&lt ;script&gt ;lucifyEmbed(&quot ;lucify-4kqZwAzMx&quot ;, "http://www.lucify.com/embed/the-flow-towards-europe/")</script>

Diagramme de Sankey et représentation graphique de flux :

http://bost.ocks.org/mike/sankey/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Diagramme_de_Sankey

https://fr.wikipedia.org/wiki/Diagramme_de_Sankey#/media/File:Minard.png


Moyenne des avis sur cet article :  3.34/5   (53 votes)




Réagissez à l'article

169 réactions à cet article    


  • Le p’tit Charles 5 novembre 2015 07:43

    L’Europe est moribonde..l’arrivée massive de ces envahisseurs cache un problème politique dirigé par des pays du sud..du golfe en fait (qui fournissent l’argent nécessaire et la logistique..) pour ces intrusions...Accepter ces gens c’est ouvrir la boite de Pandore...Le retour de baton sera terrible...


    • Sarah 5 novembre 2015 14:50

      @Le p’tit Charles
       


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 5 novembre 2015 18:17

      @Le p’tit Charles


      J« écrivais, il y’a déjà deux mois :

       »Je crois qu’on nous manipule. Je crois qu’il serait infâme que, de la mort d’un enfant syrien qui a péri en mer, on tire prétexte à introduire en Europe un ou deux millions de migrants, la plupart de culture inassimilable à la nôtre et qui ne frappent à notre porte que parce que l’on a été détruire leurs pays et piller leurs ressources. L’Amérique, qui a créé le chaos en Islamie, manipule maintenant l’UE pour que s’installe en Europe une population DIFFERENTE, source permanente de zizanie qui en sera sa perte et garantira son asservissement aux USA.

      Il ne faut pas que se développe en Europe une formation réactionnelle qui lui fasse s’inventer un autre adversaire que l’Amérique. C’est celui qui lui suffit."

      PJCA


    • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 5 novembre 2015 20:16

      @Pierre JC Allard

      Merci pour vos observations.

      Permettez-moi de vous suggérer ainsi qu’à tous les autres lecteurs la lecture des textes de Manuel de Diéguez.

      Vous y trouverez des considérations remarquables sur la vassalité de la France et de l’Europe dans son assujettissement aux Etats-Unis.

      Vous écrivez fort justement que :"L’Amérique, qui a créé le chaos en Islamie, manipule maintenant l’UE pour que s’installe en Europe une population DIFFERENTE, source permanente de zizanie qui en sera sa perte et garantira son asservissement aux USA."

      Nous y sommes.

      COPERNIC ET LES MISTRAL

      I
      - Une preuve peut en cacher une autre
      , 6 novembre 2015

      POUR UNE ANTHROPOLOGIE ORIGINELLE

      IV
      - Esquisse d’une interprétation anthropologique des trois monothéismes
      , 29 octobre 2015
      III
      - Les logiciens de la nuit
      , 23 octobre 2015
      II
      - Une anthropologie des apories de la condition historique
      , 16 octobre 2015
      I
      - L’animalité spécifique d’une bête en évolution
      , 9 octobre 2015 (Section Qu’est-ce que philosopher ?)

      ESQUISSE D’UNE ANTHROPOLOGIE DE LA SERVITUDE IDEALISEE

      VI
      - La vassalité idéalisée au quotidien - Identité linguistique et identité nationale
      , 2 octobre 2015
      V
      - Le tempérament des peuples et l’esprit de leur langue
      , 25 septembre 2015
      IV
      - Décadence politique et décadence du langage
      , 18 septembre 2015
      III
      - L’Europe des vassaux
      , 11 septembre 2015
      II
      - Prosopopée de la France
      , 4 septembre 2015
      I
      - Regards sur la vassalisation de la France
      , 27 août 2015 (Section Décodage anthropologique de l’histoire contemporaine)

      - La France, la Crimée et le droit international , 24 juillet 2015 (Section Thèmes d’actualité)

      LA CLASSE DIRIGEANTE DES ETATS-VASSAUX, Cinq lettres ouvertes à M Jacques Myard, Député de la nation, Président du Cercle Nation et République

      V
      - La chute du rêve européen dans l’immoralité économique et dans l’humiliation des nations
      , 17 juillet 2015
      IV
      - Pour un droit international rationnel
      , 10 juillet 2015
      III
      - Demain, le patriotisme
      , 3 juillet 2015
      II
      - Le continent européen en apprentissage de sa servitude
      , 26 juin 2015
      I
      - Qu’estce qu’une nation ?
      19 juin 2015 (Section Décodage anthropologique de l’histoire contemporaine)


    • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 6 novembre 2015 09:03

      @Le p’tit Charles
      Bonjour.
      ...sans compter l’aide technique et logistique fournie par les Nations Unies UNHCR :

      Beirut – AMMAN : The conflict in Syria has left 6.5 million people internally displaced and created more than 2.2 million refugees. The bulk are living in the neighboring countries of Jordan, Lebanon, Iraq and Turkey, where the demands on humanitarian agencies and host governments are huge. Helping relieve this burden is the application of smart technologies.

      Here are some of the innovations helping aid workers plan and deliver a better and more dignified response.

      Satellite mapping : The U.N. has been using satellite imagery and geographic information system data to create detailed maps of areas of concern. The maps – similar to those used to help agencies respond to natural disasters like cyclones and flooding – have been instrumental in letting aid agencies know about conflict pockets and population movements within Syria. These satellite images show displaced people who have settled near the Turkish border.

      The maps come from Geneva-based UNOSAT, the U.N. Institute for Training and Research’s Operational Satellite Applications Program, which is run with support from the European Organization for Nuclear Research.

      When emergencies occur, field staff alert UNOSAT, which gathers satellite images of the affected areas from governments and commercial providers. They collate and analyze the images and produce maps and GIS data, which are then sent to decision-makers in the field.

      Satellite images have been very useful in refugee camp planning. In Jordan’s sprawling Zaatari Camp, home to 120,000 people, these maps have been critical in helping the U.N. Refugee Agency manage the evolution of the camp and its residents, whose physical positions are constantly shifting. Using the images, aid workers can count how many new tents are put up and calculate how much land is still available.

      UNHCR has also used satellite maps to manage Domiz Camp, the largest camp for Syrian refugees in Iraq.

      "We need to know much more than what we’ve ever had to know in the past,« Andrew Harper, UNHCR representative in Jordan, told IRIN. »Having these tools and analysis is not only extremely useful, but it’s indispensable."

      Biometric scanning : Earlier this year, aid workers started adding all Syrian refugees arriving in Jordan to a biometric database upon registration. As well as improving the accuracy and efficiency of records and avoiding duplication, the biometric system has enabled cash payments to be issued through Hollywood-movie-style iris scans. It is the first time UNHCR has distributed cash this way.

      In partnership with Cairo Amman Bank, refugees eligible for cash handouts from UNHCR can collect their money from over 100 locations in Jordan. Instead of using a debit card, they simply have their eye scanned at the ATM machine.

      "It is an excellent way of [ensuring] that the people who take out the money are the ones who should be receiving it," Volker Schimmel, UNHCR senior field co-ordinator, told IRIN. "It’s a targeting and anti-fraud measure. It’s also a good post-distribution monitoring tool because we can see where the money is being taken out and we are able to link that to a person, and that person to a location."

      That allows aid agencies to map where refugees are and assess how long they have to travel to access the banking services. One of the biggest problems for refugees in Jordan in need of assistance was the cost of transport.

      UNHCR plans to use biometric refugee registration at sites throughout the region. For example, it will start applying iris scan and fingerprinting during registration in Iraq early next year.

      Electronic food vouchers : In Turkey, the World Food Program, in conjunction with the Turkish Red Crescent Society, Kizilay, runs an electronic food voucher scheme. The refugees receive cards loaded up with « credit » on a monthly basis with which they can shop for food in local shops.

      This not only gives the refugees choice of what they want to buy, but it also frees WFP from having to manage mass food distributions. Moreover, it eliminates the black marketization of free food items and it is more secure than circulating hard currency.

      The e-Food Card is loaded with 80TL ($45) per person per month for use in shops selected by WFP, Kizilay and the government. The cards can be used to buy any food items except alcohol, cigarettes, chocolate, sweets, biscuits, ice-cream and soft drinks.

      The money is electronically loaded onto the cards via two installments per month, and at the end of the month any balance remaining on the card is cleared.

      Since August 2012, the scheme has provided around 117,000 Syrians the equivalent of 73 million meals.

      Specialist SIM cards : In Jordan, UNHCR is about to launch a new program giving Syrian refugees custom-designed mobile phone SIM cards through which they can receive mass information messages. Each SIM card will come with a ready-built menu providing key information and contact details of service providers.

      The SIM cards will be fitted with emergency SMS features so that refugees can also make free calls to the UNHCR information line, which currently receives around 700 calls a day. The SIM cards do not expire, even if no credit is added to the account.

      UNCHR says it expects to deliver 120,000 cards in the coming months.

      In Iraq’s Kurdistan region, UNHCR shares information with residents of Domiz refugee camp via SMS. Through the scheme, run by the International Rescue Committee, around 5,000 refugees get regular updates about camp life, including distribution times, access to nonfood items, information on registration and other general community issues. The program is expected to be extended to other camps in the Kurdistan region soon.

      QR codes : Most people will associate Quick Response codes with their smartphones, using them to sign up for discounts and competitions or to shop online. But humanitarians use them too and in the Syrian context they have been a vital tool in getting essential aid to those who need it most.

      Due to access challenges in Syria, international aid agencies have to use several different partner organizations to deliver aid in the country. In some cases, this can lead to long and convoluted supply chains that are hard to track. In its latest World Disaster Report, the International Federation of Red Cross and Red Crescent Societies cites one international aid agency using QR codes to monitor these supply routes and ensure delivery of goods.

      The aid agency, which the report did not name, equipped several different « transporters » with smartphones that had customized QR codes and other applications, allowing them to record the location of the packages. The end user then confirmed or denied the shipment’s arrival via email, Skype or other means. In the space of a year, the size of the deliveries had grown significantly and other agencies are now using this syste


    • Osis Oxi gene. 5 novembre 2015 08:28

      Bla bla bla...

      Et, que pensiez vous quand la France envahissait allégrement, par les armes, ce que pudiquement l’on appelait "les colonies ?
      Oui, bien sûr, c’est pas pareil...

      Quand je lis certaines réflexions, je me dis que la consanguinité fait des ravages et que l’avenir de l’humanité est, a été, et sera toujours dans le métissage des populations.


      • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 5 novembre 2015 08:56

        @Oxi gene.

        Toujours le même refrain.
        Question : avez-vous seulement pris le temps de lire attentivement ce billet ainsi que les documents auxquels il renvoie ?
        Probablement pas.
        Cela vous aurait pourtant...oxygéné le cerveau.
        Rien n’est perdu cependant.
        Puis-je vous inviter à jeter un œil sur ceci ?

        http://www.zerohedge.com/news/2015-11-04/muslim-man-warns-germans-we-will-marry-your-daughters-and-conquer-you-births

        Je ne sais où vous demeurez. Si vous habitez Paris, faites un tour du côté du métro aérien, le soir ou à la nuit tombée, entre les stations La Chapelle, Stalingrad, Jaurès, Louis Blanc, Château-Landon, Magenta et Gare du Nord et revenez ici nous raconter ce que vous aurez vu.
        Vous pouvez même tenter de prendre quelques photos.
        Banco ?


      • jakem jakem 5 novembre 2015 09:34

        @Oxi gene.
         Cher Monsieur Oxi gene, heureusement que vous rétablissez l’équilibre ! Comme vous avez raison de pointer les invasions coloniales françaises ( n’oublions pas les autres ! ) qui ont permis la surexploitation des pays occupés en laissant leurs habitants de souche dans une misère révoltante. D’ailleurs ils ne s’en sont toujours pas remis ! Les écoles ne fonctionnent pas, les routes sont détruites, les hôpitaux et dispensaires quasi inexistants ; seules les traditions ancestrales sont revivifiées.

        Oh ! oui ! souvenons nous de ces centaines de milliers de Français qui occupaient les rues et ruelles, les places des cités ainsi que les nombreuses administrations indigènes, sans rien faire, attendant simplement d’être pris en charge.

        Je veux finir rapidement, car les méfaits des Français sont innombrables et vraiment trop longs à énoncer, sans négliger d’illuminer votre réflexion contenue dans la dernière phrase.

        « la consanguinité fait des ravages » illustre de manière magistrale et irréfutable nos fautes et l’essor définitivement brisé de ces peuples que nous avions réduits en esclavage.
        Car sans nos interventions toutes ces anciennes colonies seraient aujourd’hui à la pointe du progrès ; or nous avons empêché l’exogamie ! Honte aux céfrans !

        Je suppose que nos prédécesseurs, tel Jules Ferry par exemple, voulaient que ces pays stagnassent au même niveau de sous-développement que la France ( et quelques autres pays )
        en restant éternellement dans un sous Moyen-Age.

        Heureusement le diabolique plan ourdi par nos ancêtres a échoué ! Les anciennes populations colonisées prennent leur destin en main et nos compatriotes dans leurs bras.
        Et c’est en raison de leur humanisme et de leur altruisme qu’ils délaissent leurs pays d’origine pour nous indiquer la bonne voie ; en payant de leur personne !


      • César Castique César Castique 5 novembre 2015 11:58

        @Oxi gene.

        « Et, que pensiez vous quand la France envahissait allégrement, par les armes, ce que pudiquement l’on appelait « les colonies ? » »

         

        Pour bon nombre d’entre nous, nous n’étions pas nés, et nos parents non plus. Donc, nous ne pensions rien. Et nos parents non plus.

         

        « ... je me dis que la consanguinité fait des ravages… »

         

        Tu te dis ce que tu veux, mais le mieux serait que tu produises des exemples de ravages de la consanguinité. Le Japon (127 millions d’habitants) et l’Islande (300’000 habitants), peut-être ?


        « …et que l’avenir de l’humanité est,a été et sera toujours dans le métissage des populations. »

         

        On apprend aujourd’hui qu’El Salvador a enregistré, au cours des neuf premiers mois de l’année, 4942 homicides, en hausse de 72 % par rapport à la même période de l’an dernier.


        Pourquoi Le Salvador ?


        Ah ben, parce que la population y est à 90 % composée de métis. Ça donc, c’est donc le métissage. 

        P.S. – Bon zigue, pour t’éviter une autre con…rie, je précise que le taux d’homicides aux Etats-Unis, était de 4.2 pour 100’000 habitants en 2013, contre 69.2 au Salvador.


      • César Castique César Castique 5 novembre 2015 12:00

        @César Castique



        Rectification :

        Ah ben, parce que la population y est à 90 % composée de métis.Ça donc, c’est le métissage au présent. 


      • popov 5 novembre 2015 13:00

        @Oxi gene.


        Les mariages consanguins, c’est plutôt le fait des pays bédouinisés par l’islam.

        Voici une étude qui démontre que le QI des populations diminue en même temps leur bédouinisation. 

        Et en voici une autre qui démontre que le taux de mariages consanguins augmente en même temps que la bédouinisation.

        C’est un cercle vicieux. L’islam promeut les mariages consanguins qui produisent des tarés qui sont de ce fait plus réceptifs à l’islam.

        Un peu de métissage fait sans doutes plus de bien que de mal. Tout dépend de ce qu’on mélange.

        Au fait, le QI moyen des Français devrait être en hausse si l’immigration imposée à la France depuis 50 ans était si bénéfique. Comparez avec celui de l’Italie dans la première étude ci-dessus.

      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 5 novembre 2015 18:58

        @popov


        « Et, que pensiez vous quand la France envahissait allégrement, par les armes, ce que pudiquement l’on appelait  »les colonies ? "

        Je pensais que nous abusions de notre force, j’en étais honteux, et je l’ai dit souvent. Maintenant, je pense qu’on abuse de notre bêtise et donc de notre faiblesse. Je n’en suis pas moins honteux, mais j’ai aussi un peu peur...


        PJCA






      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 5 novembre 2015 21:03

        @Renaud Bouchard
        Texte typique d’un euro-atlantiste sourd et aveugle, qui déplore les effets dont il chérit les causes...
        Vous voulez rester dans l’ UE ? Alors, il faut accepter de bonne grâce :


        - le chômage de masse
        - la précarité généralisée
        - la fin du modèle social français
        - la libre circulation des capitaux, des marchandises, des hommes et des services.
        - la mondialisation
        - la concurrence de salaires avec la Birmanie à 2,47 euros par jour.
        - et les salaires roumains à 161 euros par mois.
        - la Défense et la Diplomatie des pays européens soumises à l’ OTAN.
        - la fin des frontières
        - la fin de la souveraineté
        - l’engagement des pays européens depuis 14 ans dans les guerres des USA dans 7 pays.
        - ET assumer les centaines de milliers de morts, d’estropiés.
        - ET les millions de réfugiés qui ont échappé à nos bombes démocratiques.

        What else ? Vous vous plaignez de quoi exactement ?
        Que les 14 ans de guerre des USA dans 7 pays aient provoqué le chaos ?
        Elles sont faites pour cela : le chaos et détruire les Etats Nations. Diviser pour mieux régner. 

        Mais tant que le chaos était en Ukraine, en Afghanistan, au Soudan, en Somalie ou au Moyen Orient, cela ne vous empêchait pas de dormir ?! Les mercenaires coupeurs de têtes pouvaient bien décapiter tous le musulmans et les chrétiens qu’ils voulaient, vous vous en fichiez !

        Maintenant que les mêmes causes provoquent le chaos en Europe, vous vous réveillez ?

        « L’Europe, ce n’est pas la paix, c’est la guerre ! »


      • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 5 novembre 2015 21:33

        @Fifi Brind_acier

        Vous seriez aimable de ne pas me prêter des opinions qui me sont totalement étrangères.
        Me qualifier d’euro-atlantiste alors que l’une des premières mesures que je prendrais si j’en avais la possibilité serait précisément de neutraliser les Traités européens et de repenser intégralement la construction européenne...
        J’en apprends tous les jours.
        Où êtes-vous allée chercher cette interprétation ?
        Venez me rencontrer, échanger avec moi et vous seriez surprise de m’entendre.
        Cordialement,
        RB


      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 5 novembre 2015 22:13

        @Renaud Bouchard
        Relisez donc votre propre biographie...
        Qui dit qu’il est européen ? Et qui oeuvre pour un renouveau européen ? C’est vous.


        Moi je suis française, et j’oeuvre pour la sortie totale et définitive de l’ UE.
        Pas pour des aménagements de l’ UE.

      • kimbabig 6 novembre 2015 01:18

        @Renaud Bouchard

        La construction européenne n’a pas besoin d’être repensée, la France a surtout grand besoin de s’en séparer !

        La France du 21ème siècle n’a rien à faire dans une union européenne.


      • Hétérodoxe 6 novembre 2015 19:05

        @Renaud Bouchard

        Si on demande à n’importe qui « Combien as-tu vu de Ferrari rouges aujourd’hui ? », ceux qui en auront croisé une répondront avec certitude et les autres, avec la même certitude qu’il n’en ont pas croisée.

        Si on demande : « Combien de Clio grises as-tu vu aujourd’hui ? » Personne ne saura répondre, certains prétendront même qu’ils n’en ont pas vue.

        Y aurait-il plus de Ferrari rouges, en France que de Clio grises ?


      • Cadoudal Cadoudal 7 novembre 2015 02:53

        @Fifi Brind_acier
        « Qui dit qu’il est européen ? »


        Moi Fifi, et alors ça t’emmerde ?

        Breton, catholique, Français et européen de race blanche, ça te débecte a ce point les européens ??

        Il en reste encore quelques uns, n’en déplaise aux remplacistes, et même certains qui souhaitent continuer de vivre sur leurs terres...

        Et j’emmerde l’UE tout autant que le Qatar et ses laquais...





      • legrind legrind 7 novembre 2015 18:23

        @ Monsieur Renaud Bouchard, l’internaute connu sous le nom de « Fifi » n’est là que pour propager la ligne officielle de son parti politique et de son maitre à penser et accuser tous ceux qui ne pensent pas pareil ( (99,999% des internautes smiley ) d’être des traîtres euro atlantistes ignorants etc..


      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 8 novembre 2015 19:47

        @Cadoudal
        Il n’y a pas de peuple européen.


      • AlbertGam AlbertGam 8 novembre 2015 19:57

        @Fifi Brind_acier
        Enfin un point sur lequel on est d’accord.
        C’est maigre mais c’est déjà ça. smiley


      • Osis Oxi gene. 5 novembre 2015 10:28

        bravo....

        C’est ici un fil de petits blancs.

        Je m’incline.


        • Cadoudal Cadoudal 7 novembre 2015 03:15

          @Oxi gene.
          « Quand je lève la main baisse la tête petite femme

          Car au jeu des puissants je suis prince Madame
          Point Duc de l’insouciance
          Mais duché de Bretagne. »

          Patrick Sido

          Juste en passant un hommage a un ami peintre en bâtiment, devenu schizophrène, mort en cueillant des fleurs sur le talus de la voie de chemin de fer il y a de cela des lustres.

          Votre « petit blanc » m’a fait penser a lui, ainsi qu’aux Ramones, et a tous les petits blancs laissés sur le chemin...

          « Force et Honneur, joie dans ta soeur » chantions nous gaiement en sortant des bistrots... 



        • Montdragon Montdragon 5 novembre 2015 10:39

          https://fr.wikipedia.org/wiki/Richard_Nikolaus_de_Coudenhove-Kalergi

          extrait :

          En 1925, il précise sa pensée dans un livre appelé Praktischer Idealismus2, dont les positions méritent d’être mieux connues. En effet, elles sont un caractère très dérangeant. Dérangeant par l’utilisation d’une terminologie durement raciste, bien que philo-sémite, et donc historiquement datée et socialement perturbante. Il parle par exemple pour l’Europe de la nécessité d’une « geistigen Führerrasse Europas3 » (p32), soit d’une élite intellectuelle, au sens d’une race des seigneurs ; en même que d’une « eurasisch-negroide Zukunftsrasse4 » (p22) soit d’une future race à inventer, une race unique, indifférentiée, métissée et brassé d’eurasien-négroide. Dans sa conception, il défend un projet de séparer une élite éclairée qui se reproduirait par un principe de "Freie Ehe (...) aus den göttlichen Gesetzen erotischer Eugenik5", cad d’union libre, fruit des lois d’un Eugénisme divin ou c’est la personnalité qui compte, et non plus l’appartenance à un peuple ; les autres devant se satisfaire de leur condition de « Mindervertige5 », cad de race inférieure... Il y fait également une critique radicale du sentiment national et recommande « eine Soziale Eugenik6 » et culturel, cad un eugénisme social et culturel indolore et progressif favorisant l’émergence d’une société de caste inégalitaire, radicalement à deux vitesses, et un modèle juridique social adapté.


          • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 5 novembre 2015 10:51

            « L’inexorable invasion démographique » est tout simplement l’une des faces visible des politiques mondialistes.
            La « race », finalement, se définie en fonction du porte monnaie ^^


            • sarcastelle 5 novembre 2015 11:25

              Il est de consensus sur Agoravox que la Russie sauvera l’Europe. Elle va donc commencer en offrant aux réfugiés de toute sorte les immenses étendues très peu peuplées dont elle dispose, et en accueillir sans se gêner des centaines de millions. 

              J’ai bon ? 

              • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 5 novembre 2015 11:33

                @sarcastelle
                Non parce que vous oubliez le mot magique : « Poutine, s’il vous plait ».


              • César Castique César Castique 5 novembre 2015 12:44

                @sarcastelle

                Vladimir Vladimirovitch ne fera jamais cela contre l’avis des Tchouktche, des Chouvane, des Dolgan, des Entsy, des Evenk, des Even, des Inuit, des Itel’men, des Ket, des Khanty, des Koryak, des Kumandint, des Mansi, des Nanai, des Negidal, des Nenets, des Nganasan, des Nivkhi, des Orochi, des Orok, des Saami, des Sel’kup, des Shor, des Teleoute, des Tofalar, des Tuvian-Todzhynt, des Udege, des Ul’chi et des Yukagir.


              • HELIOS HELIOS 8 novembre 2015 15:39

                @sarcastelle

                ...sauver l’Europe en se sacrifiant soi-même ? ça va pas, non.. ???

              • VICTOR Ayoli VICTOR 5 novembre 2015 11:54


                Voilà un article qui change de la doxa dégoulinante ordinaire sur ces « pauvres réfugiés ».

                Les migrants SONT des envahisseurs. Et les politicards qui s’en servent en suicidant l’Europe, genre Merkel, relève du tribunal de Nuremberg.

                http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/migranvahisseurs-le-suicide-de-l-171341
                http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/migrants-ou-envahisseurs-171131


                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 5 novembre 2015 20:22

                  @VICTOR
                  Bonsoir Victor,

                  Vous écrivez en substance que "les politicards qui se servent des migrations en suicidant l’Europe, genre Merkel, relèvent du tribunal de Nuremberg".

                  Nuremberg est déjà rempli d’une charge symbolique certaine.
                  Retenons une Cour pénale européenne spéciale pour juger de ce qui relève indéniablement- au-delà du suicide européen - d’un acte de haute trahison à l’échelle européenne.

                  http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/migranvahisseurs-le-suicide-de-l-171341
                  http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/migrants-ou-envahisseurs-171131


                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 5 novembre 2015 21:09

                  @Renaud Bouchard
                  Il est quand même curieux qu’au moment où les décisions européennes d’austérité, de précarité, de destruction des modèles sociaux et de privatisation généralisée des biens publics, qui provoquent une opposition grandissante vis à vis de l’ UE, soit le moment où les Mamamouchis de l’ OTAN aient décidé de diviser les peuples sur la question des réfugiés ??! Un hasard, sûrement.


                • steklo steklo 5 novembre 2015 23:22

                  @Fifi Brind_acier
                  Ils s’entetent vraiment à ignorer que c’est l’Occident qui a mis le feu en Afrique et au Proche orient dont particulierement la France et l’Angleterre qui ont foutu le bordel en éliminant Kadhafi. Je ne sais pas de quel parti ils appartiennent ... peut etre celui de la mauvaise foi !


                • Rmanal 5 novembre 2015 12:14

                  Un bon article pour les bas du front, bien populiste à souhait, mélangeant dans un même sac les différentes sortes de migrants, comme les réfugiés politique ou de guerre, les migrants de pays pauvres, les migrants qui aiment la France et veulent y vivre et s’intégrer, etc etc
                  Lorsque que vous aurez compris qu’il y a que des cas particuliers, vous aurez fait un grand pas dans vos idées pour l’instant nauséabondes.


                  • César Castique César Castique 5 novembre 2015 12:52

                    @Rmanal

                    « Lorsque que vous aurez compris qu’il y a que des cas particuliers, vous aurez fait un grand pas dans vos idées pour l’instant nauséabondes. »


                    Et lorsque toi, tu auras compris que les cas particuliers se comptent en centaines de millions, tous plus cruels et plus poignants les uns que les autres, tu te diras peut-être qu’à moins d’avoir été émasculés par le politiquement correct, nos peuples ne se laisseront pas dépouiller du patrimoine que leur ont légué leurs ancêtres.

                  • jakem jakem 5 novembre 2015 13:20

                    @Rmanal Cher Monsieur Rmanal, excusez-pardon de vous heurter les genoux avec mon front ; pas fait exprès !

                    Vous dites : « il y a que des cas particuliers » mais vous ne précisez pas combien ils sont ces particuliers.

                    Dans votre énumération vous oubliez ceux qui viennent pour détruire le pays par infusion, dirais-je.
                    Ils ont tout leur temps, l’éternité est leur quotidien et leur dieu veille sur eux.

                    Vous oubliez aussi ceux qui viennent parce que c’est la coutume chez eux, de partir ailleurs et d’entretenir la famille restée au pays pour lequel ils n’ont pas grande considération et ne sont pas du tout prêts à relever le défi consistant à en faire un.

                    Vous oubliez de mentionner ceux pour qui le mot Patrie n’a aucun sens ; leurs pays ont été découpés par nos ancêtres et ce fut une faute très grave. 
                    Or, depuis de l’eau a coulé sous les ponts.
                    Les tribus, familles élargies et clans existent toujours, mais pas leurs nations.

                    Et la France n’est pas la leur ; ce n’est qu’un pays plus et mieux développé que les leurs où ils viennent puiser.

                    Vous oubliez de tenir compte de la situation actuelle, comme si le Présent et la réalité n’avaient aucune importance.

                    Vous oubliez notre droit de défendre, de préserver, de promouvoir, de choisir ce que nous voulons car nous sommes en France. Que cette volonté et cette résistance soient incompatibles avec des dispositions légales ( ou purement intentionnelles) signées il-y-a longtemps, lors d’une autre époque, on s’en fout !

                    Vous oubliez qu’il existe d’autres mots pour qualifier des idées ; vous n’avez pas encore senti mes pieds !

                    J’vous laisse ! y a distribution de topinambours, et après je me mélange avec ma grand-mère et ma petite nièce de 10 ans passque c’est à la mode, hein ! le mariage pour tous, et aussi les traditions d’ailleurs !


                  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 5 novembre 2015 13:20

                    @Rmanal

                    Comment faites-vous pour les différencier ?
                    De plus, peu importe les cas particuliers, car ce qui compte avant tout c’est justement l’effet de masse.
                    Ce qu’il faut voir, au delà de la « bonne conscience » et de la « lutte idéologique », c’est que c’est un problème ÉCONOMIQUE !
                    Ces migrants, d’où qu’ils viennent (et donc même le flux intra-muros européen) ne sont que des « variables économiques », qui vont à terme perturber, le mot est bien faible, le bien commun et le vivre ensemble.
                    Lorsque dans un pays, le travail, les revenus de la population vont en diminuant, on ne peut pas augmenter la charge de bouches à nourrir, à loger, etc. C’est une évidence, et sans même parler de problème sociétal inhérent aux différentes cultures.

                    Et à qui cela profite ? Certainement pas aux peuples, migrants et autochtones réunis.


                  • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 5 novembre 2015 20:23

                    @César Castique
                    Très bien.


                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 5 novembre 2015 21:16

                    @César Castique
                    « centaines de millions »... 3 ou 4 millions, c’est déjà beaucoup !
                    -1,5 sont au Liban
                    - 1 million en Jordanie
                    - 2 en Turquie
                    - 300 000 en région kurde irakienne
                    - 1,6 au Pakistan
                    - 857 000 en Iran.
                    Moins les 800 000 qui sont déjà revenus en Syrie. Mais finalement, vous n’avez pas intérêt à ce qu’ils retournent chez, eux. La paix ne vous intéresse pas, elle vous priverait de votre gagne pain !


                  • tf1Groupie 5 novembre 2015 22:07

                    @jakem

                    Vous oubliez également de mentionner tous les émigrés tels Depardieu, Jhonny Hallyday et autres joueurs de tennis qui eux aussi vont nourrir leur famille à l’étranger ; je ne suis pas sûr du sens qu’ils donnent au mot Patrie.

                    La patrie du moins-disant fiscal est la leur.

                    En tous cas l’investissement qu’à fait la France en leur personne n’est pas payé en retour.
                    Et pourtant les « prétendus patriotes » les adorent.


                  • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 6 novembre 2015 00:01

                    @jakem
                    Très bien.


                  • Rmanal 6 novembre 2015 10:52

                    @Fifi Brind_acier
                    Bientôt avec les « Heils » il y aura plus d’immigrés que la population mondiale


                  • Hétérodoxe 6 novembre 2015 19:13

                    @bouffon(s) du roi
                    « Ce qu’il faut voir, au delà de la « bonne conscience » et de la « lutte idéologique », c’est que c’est un problème ÉCONOMIQUE ! »

                    Ah ?! D’accord .. Quand les métèques te rapportaient du pognon, c’était cool. Maintenant qu’éventuellement, ils te demandent un coup de main, c’est un problème. T’es un mec vachement digne, il n’y a pas à dire.

                    Par contre, quand ces mêmes métèques te fabriquent pour deux francs six sous une télé plasma grand modèle incurvé avec lunettes 3D, tu te tamponnes de savoir si ça file du boulot aux compatriotes que tu prétends défendre et si accessoirement, un métèque à l’autre bout du monde n’est pas réduit en esclavage. Tant que TOI, ça te fait économiser un peu de fric.

                    Ya pas à dire, vous êtes des modèles pour l’humanité et de grands résistants pleins de convictions.


                  • jakem jakem 7 novembre 2015 13:16

                    @tf1Groupie Chère Madame Groupie, je ne les oublie pas ! je ne les ai pas mentionnés parce qu’ils ne sont pas arrivés tous en même temps dans le flot d’exilés, mais j’y ai pensé.
                     (Leur cas est un aspect qui ne concerne pas le sujet de l’article. Par extension, à mes yeux, le mafieux profiteur Juncker ne serait pas français même avec un passeport officiellement délivré et tamponné et payé.)

                    Tout comme j’ai pensé aux (ex) étrangers qui ont contribué à faire de la France un pays libre, qui se sont fait tués pour des idioties ( nos guerres coloniales ), qui ont travaillé et cotisé et adopté grosso modo nos coutumes, et qui méritent d’être considérés comme Français.(mon père en était)
                    Il ne s’agit pas de ressembler à Dupond Lajoie physiquement et moralement et intellectuellement.

                    Quant aux « prétendus patriotes » qui « les » adorent ......... « c’est dur d’être adoré par des cons » ; ou encore : c’est pas parce que leurs fans sont d’authentiques Français de souche et de teint que ces derniers sont irréprochables, tant dans leurs goûts musicaux et sportifs ( mais, les goûts et les couleurs...) que dans leurs choix électoraux ( en inadéquation avec leur opinion politique).

                    On fait avec ce qu’on a et ce qu’on est ; et c’est vraiment pas nécessaire d’ajouter des complications par tombereaux.


                  • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 7 novembre 2015 18:23

                    @jakem
                    « On fait avec ce qu’on a et ce qu’on est ; et c’est vraiment pas nécessaire d’ajouter des complications par tombereaux. »

                    Bien vu.


                  • HELIOS HELIOS 8 novembre 2015 15:48

                    @jakem
                    ... et c’est vraiment pas nécessaire d’ajouter des complications par tombereaux....


                    Vous faite une faute sémantique, votre phrase aurait du être écrite comme ceci :

                    ... et c’est vraiment pas nécessaire d’ajouter ces chances par tombereaux.

                  • jakem jakem 8 novembre 2015 20:26

                    @HELIOS
                     Mé il coulpa, mé il coulpa ! mé max il coulpa !


                  • AlainV AlainV 11 novembre 2015 19:34

                    @tf1Groupie
                    Je ne suis pas de votre bord, mais là vous frappez où ça fait mal. Je préfère un immigré qui travaille et paie ses cotisations sociales et ses impôts (TVA surtout) en France, à un Français de souche qui s’exile en Suisse, en Belgique ou en Russie pour payer moins d’impôts : aucune solidarité, aucune reconnaissance, car c’est en France qu’ils ont été formés, gratuitement, grâce à NOS impôts.

                    Si Merkel est si généreuse, c’est parce que son pays se dépeuple, et ça fait mal à l’économie allemande. Ils ont besoin du million d’immigrés pour maintenir leur niveau de vie. Des milliers d’entreprises, et pas les moindres, ont signalé leur volonté d’embaucher des apprentis pour les former et les garder comme main-d’œuvre - et non pour les payer 5 euros de l’heure, mais pour leur donner au minimum le smic.
                    Sans oublier que parmi les immigrants syriens beaucoup sont bien formés et vont profiter à l’Allemagne et manquer à leur pays quand la guerre sera finie.

                    Quant à l’invasion des hordes (sous-entendu sauvages), l’extrême-droite allemande tient le même discours. En France on en est loin. Mais il serait malhonnête de prétendre que nous n’avons pas de problème d’intégration en France, parce que les dirigeants politiques n’ont pas pris la mesure du problème, et cela ne date pas d’hier.


                  • popov 5 novembre 2015 13:04

                    @Renaud Bouchard


                    Bravo !

                    Tout est dit en peu de mots et sans avoir peur des mots.

                    • popov 5 novembre 2015 13:52

                      Les réfugiés chiites devraient aller en Iran, les sunnites dans les pays du Golfe. D’ailleurs le Qatar a besoin de main d’œuvre pour préparer la coupe du monde.


                      L’Europe devrait accueillir les non-islamiques. Ce sont eux qui sont persécutés et ils le sont par les moustoufs. 

                      Comme il y a déjà beaucoup de chômage en Europe, pour chaque famille de non-islamique à laquelle on accorde le statut de réfugié, il faudrait renvoyer en moustoufistan une famille de racailles récidivistes et tous ces imams teigneux. 

                      • soi même 5 novembre 2015 14:16

                        Après cela l’on se plein de l’ascension du FN, il y a pas à dire ce n’est pas l’ascension du FN, c’est la FN intion de la réflexion politique . A c’est grand hommes où ont ils la tête ?


                        • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 5 novembre 2015 14:57

                          @soi même

                          Non, le FN est juste bon pour récupérer le ras le bol populaire, nuance.


                        • soi même 5 novembre 2015 18:40

                          @bouffon(s) du roi, il a maintenant une osmose inversé entre la connerie FN et nos soit disant hommes politique , même notre juriste d’auteur n’existe plus a distillé le catéchisme FN dans ses articles..

                          Arrivez à se point, montre tous simplement, il ya un gros de serpillière à faire en France, car à part reconnaître la justesse des analyses géopolitique et position de De Gaulle, aujourd’hui , nous avons des figues confites dans le vinaigre , bref ses émascules du courage., des ravages de l’intellectualisme., des himpocanes de la merditude.

                           


                        • Phalanx Phalanx 5 novembre 2015 22:55

                          @soi même

                          Le FN était contre la guerre en Syrie et contre l’invasion migratoire qui en découlerait logiquement.

                          Ils sont les seuls a avoir encore un peu de bon sens quand tout l’RPS & co sombre dans la folie furieuse guerrière et remplaciste.

                          Bon bien sur, vote FN, quoi d’autre ?

                        • soi même 6 novembre 2015 12:19

                          @Phalanx, le FN ne peut pas se résumé par De Profundis :

                          De profundis clamavi ad te, Domine, Domine, exaudi vocem meam.

                          Fiant aures tuæ intendentes in vocem deprecationis meæ.

                          Si iniquitates observaveris, Domine, Domine, quis sustinebit ?

                          Quia apud te propitiatio est, et propter legem tuam sustinui te, Domine.

                          Sustinuit anima mea in verbo ejus, speravit anima mea in Domino.

                          A custodia matutina usque ad noctem, speret Israël in Domino.

                          Quia apud Dominum misericordia, et copiosa apud eum redemptio.

                          Et ipse redimet Israël ex omnibus iniquitatibus ejus.

                          Requiem aeternam dona eis Domine, et lux perpetua luceat eis. Amen.


                        • AlbertGam AlbertGam 5 novembre 2015 16:43

                          Hier j’ai envoyé ce commentaire au bas d’une page d’un autre grand quotidien en ligne. Commentaire évidemment refusé :

                          +++++++++++++++

                          L’intention est claire. Transformer la France en un pays du Maghreb.

                          Déjà que la population maghrébine (c’est à dire de parents originaires des cinq ou six pays du Maghreb et de l’Afrique subsaharienne) née en France devient votante dès l’âge de la majorité (comme toute personne née en France), les personnes nées en France de parents venus du Maghreb ont tout intérêt à faire à leur tour le plus possible d’enfants... futurs votants.

                          Mais cela ne suffit pas (car bien sûr cela oblige à attendre une génération de plus) : ceux qui aujourd’hui veulent transformer la France en un nouveau pays du Maghreb ont tout intérêt à faire voter les étrangers pour que le but soit atteint au plus vite. Avec le cumul de ces deux causes ci-dessus, le vote de français nés de parents français depuis des générations devient de facto minoritaire dans les urnes.

                          Puis une fois que cette étape est franchie, il ne reste plus qu’à fonder un « parti musulman » (gageons que c’est ainsi qu’il se qualifiera dans ses statuts)... qui devient alors très facilement le parti dominant de France puisque la majorité de la population votante sera de confession musulmane et se reconnaîtra de préférence dans cette identité (ce n’est pas moi qui suit identitaire, là... c’est eux !). Et ce parti accède rapidement à tous les pouvoirs, communaux, régionaux, députés, sénateurs... et présidentiel. Il ne faut plus attendre une génération pour arriver à ce but... il suffit de la durée d’une mandature. C’est infiniment plus rapide.

                          Ne reste plus alors qu’à modifier la Constitution en fondant une VI° République pour permettre d’instaurer la charia en France par ce nouveau président, charia sur les actes civils au minimum (c’est à dire remplacer le Code Civil tout simplement par les sourates du Coran concernant la vie civile) à défaut de charia sur le droit pénal (ça n’est pas impossible non plus mais je pense que ce qui est recherché au moins dans un premier temps c’est essentiellement le droit civil).

                          Et voilà. La France aura ainsi perdu la totalité de son histoire et de sa culture multi-millénaire en l’espace de moins de vingt ou trente ans (par les naissances en France devenant de facto françaises plus par le vote des étrangers) et deviendra un nouveau pays à pouvoir musulman, avec tout ce que cela implique. Et ils vous rétorqueront qu’ils n’ont pas porté atteinte à la souveraineté nationale puisque ce sont bien les français qui ont voté. La belle affaire ! Ce ne sont plus du tout les mêmes français ! Si ça n’est pas de la haute trahison, cela, je ne vois pas comment cela peut s’appeler autrement. Cette méthode qui détourne très subtilement la démocratie en la jouant très fine est même encore plus efficace que celle passant par un djihadisme armé. Et il sera extrêmement difficile de revenir en arrière... puisque la population française sera devenue en majorité musulmane, donc avec un verrouillage de la situation.

                          Je ferai remarquer que je n’ai pas parlé de « races » dans ce commentaire, uniquement de pays d’origine, d’histoire et de culture radicalement différentes, et d’une population qui, avec toutes les ambigüités que cela représente, puise son droit civil dans le même livre que sa foi religieuse (foi religieuse que je peux tout à fait respecter dans la mesure où elle se contenterait d’être uniquement une religion et pas de surcroît un code politique, ce qui n’est hélas pas le cas puisque ce livre tant adoré depuis 1400 ans cumule les deux dans des sourates où rien n’est parfaitement distingué entre le religieux et le politique).

                          Sur le nombre effarant de pays où le pouvoir est passé aux mains des religieux de ce livre, combien sont aujourd’hui des pays démocratiques ? La quasi-totalité sont devenus des dictatures religieuses.

                          Marine ! Au secours !

                          +++++++++++++++

                          Voilà. Et bien évidemment mon commentaire n’a pas franchi l’étape de la modération, 24 heures plus tard il est définitivement resté non publié.


                          • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 5 novembre 2015 17:53

                            @AlbertGam
                            Merci pour vos observations.

                            Votre hypothèse est devenue réalité :

                            http://www.planet.fr/politique-regionales-un-parti-musulman-va-presenter-des-candidats.952943.29334.html


                          • Sarah 5 novembre 2015 18:08

                            @AlbertGam

                            « ceux qui aujourd’hui veulent transformer la France en un nouveau pays du Maghreb ont tout intérêt à faire voter les étrangers pour que le but soit atteint au plus vite. »

                            C’est pourquoi l’RPS se dispute leurs voix.

                             

                            « Puis une fois que cette étape est franchie, il ne reste plus qu’à fonder un « parti musulman » »

                            C’est déjà fait : voir ici et Des candidats aussi aux Régionales de 2015.

                             

                            « la majorité de la population votante sera de confession musulmane ... Il ne faut plus attendre une génération pour arriver à ce but... »

                            Pas nécessaire qu’ils soient majoritaires, il suffit qu’ils aient une minorité de blocage ou qu’un des partis de l’RPS, pour garder le pouvoir un peu plus longtemps, s’allie avec eux.


                          • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 5 novembre 2015 17:49

                            @ux lecteurs que je remercie ici d’avoir pris le temps de lire le présent papier et dont je lis à mon tour très attentivement les remarques et contributions.

                            Nul dout qu’une prise de conscience émerge d’un danger imminent dont chacun commence à entrevoir l’importance tant à l’échelle nationale qu’à l’échelle européenne.

                            Le processus actuellement en cours plonge ses racines dans un dessein politique européen très ancien ( cf. Koudenhove-Kalergi), relayé par une décision -celle de l’Allemagne - dont l’examen comme l’histoire reste à écrire.

                            L’heure est grave et il ne se passe pas un moment sans que des nouvelles alarmistes viennent apporter une pièce complémentaire à un événement géopolitique dans les composantes et les développements duquel nous allons être conduits à intervenir.

                            Il ne s’agit pas de pessimiste ni d’alarmisme mais bien de réalisme.

                            Voilà en effet que la Commission européenne (je cite une dépêche AFP reprise ce jour jeudi 05 novembre 2015 par le quotidien Le Figaro) "a prédit aujourd’hui l’arrivée dans l’UE d’ici à 2017 de trois millions de migrants fuyant la guerre et la pauvreté, alors que jusqu’ici les effets de la crise migratoire n’avaient jamais été évalués à un tel niveau."

                            « Au total, trois millions de personnes supplémentaires devraient arriver dans l’Union européenne sur la période concernée par les prévisions », soit de 2015 à 2017, a écrit la Commission, dans son rapport d’automne de prévisions économiques.« 

                            Chacun notera la partie de phrase importante : »alors que jusqu’ici les effets de la crise migratoire n’avaient jamais été évalués à un tel niveau."

                            Y a -t-il même eu évaluation préalable ?


                            • tf1Groupie 5 novembre 2015 18:45

                              @Renaud Bouchard

                              « trois millions de personnes supplémentaires » ... dit comme ça c’est effrayant (bien joué l’auteur).

                              Mais c’est pour toute l’UE ; ramené à la France cela fait 400 000 personnes sur 2 ans, soit 200 000 par an.
                              Or l’immigration en France actuellement c’est plus de 200 000 par an.

                              Alors certes c’est important, mais l’auteur surjoue bien le catastrophisme ; on l’imagine dans son village, barricadé dans son abri et prêt à faire feu sur la horde de mauresques qui affluent sur le royaume de France pour violer nos mères et nos filles.  smiley


                            • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 5 novembre 2015 20:36

                              @tf1Groupie

                              Deux minutes de cerveau libre ?

                              Profitez-en pour lire ceci très attentivement et revenez en discuter :

                              Germany : Migrants’ Rape Epidemic

                              Soeren Kern
                              September 18, 2015 at 5:00 am

                              http://www.gatestoneinstitute.org/6527/migrants-rape-germany


                              Pour le reste, faites bien la différence entre flux et stocks déjà établis.Les chiffres se mettent brusquement à parler.

                              A bientôt,
                              RB


                            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 5 novembre 2015 21:20

                              @Renaud Bouchard
                              Sinon, sur les 14 ans de guerres des USA dans 7 pays, vous avez un avis ?
                              Ou bien vous pensez que les réfugiés viennent de la planète Mars ?


                            • Hétérodoxe 6 novembre 2015 19:15

                              @tf1Groupie

                              Si même toi tu le remets à sa place, c’est qu’il y a un sacré problème.


                            • AlainV AlainV 11 novembre 2015 20:07

                              @tf1Groupie
                              Encore Bravo tf1Groupie.
                              Bouchard and Co. jouent à faire peur, ce qui est l’arme des nazis et des dictateurs (cf. Netanyaou et Valls aussi !)
                              Vous apportez un peu de raison dans ce débat.
                              Spécialiste de la période nazie de par mes études, je suis tout simplement horrifié du discours qui paraît maintenant au grand jour en France et en Allemagne. On a l’impression de relire les journaux nazis des années 33-39. Je m’explique : Ceux qui ne plaisent pas, les Juifs, les homosexuels, les tsiganes, les malades mentaux à l’époque, les migrants musulmans aujourd’hui, sont caricaturés, chosifiés, déshumanisés. Et cela avant de décider en toute bonne conscience leur extermination, en tant que ’vermine’ (terme de l’époque).

                              En fin de compte, tout est bon pour parvenir à l’objectif du Bilderberg : Pas plus d’un demi-milliard d’habitants sur la planète. Il suffit de monter les gens de la plèbe les uns contre les autres (les Bouchard ans CO. s’y emploient). Pendant ce temps-là, les milliardaires et leur valets font leurs affaires, fabriquent des armes, s’enrichissent sur le dos du plus grand nombre (les 99%).


                            • tf1Groupie 5 novembre 2015 18:18

                              Ah que voilà un article qui sent bon la xenophobie et l’appel au cerveau reptilien.

                              On nous fait le coup du cataclysme migratoire, de « l’invasion » , que dis-je, la submersion de la France.
                              Et ça marche puisque certains reprennent en à pleins poumons « Immigrants = envahisseurs ».

                              Bon on est pas surpris : hier l’auteur nous faisait le coup des « cowboys russes » .
                              Au fait combien d’immigrés syriens en Russie ??



                              • AlbertGam AlbertGam 5 novembre 2015 19:26

                                @tf1Groupie
                                Je préfère toujours prévoir le pire. Car s’il arrive, alors je suis psychologiquement préparé... et s’il ne survient pas, alors je suis soulagé.

                                J’ai 56 ans, je suis plutôt heureux, et j’ai toujours raisonné de cette façon. Ainsi on peut parfaitement être prévoyant sans être un anxieux. Car il ne faudrait pas imaginer que c’est de l’anxiété : c’est de la prévoyance, une attitude infiniment plus sage que celle des Panglosse qu’on voit partout aujourd’hui.


                              • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 5 novembre 2015 20:41

                                @tf1Groupie
                                Réponse à votre question sur le nombre de réfugiés syriens en Russie.
                                Les Russes savent à qui ils ont affaire et ne veulent pas entendre parler de guerre ethnique et religieuse importée.
                                Ils ont déjà l’expérience du Caucase.

                                https://www.rt.com/politics/russia-syrian-refugees-asylum-631/

                                Over 1,000 people from civil war-torn Syria have received temporary asylum in Russia, the head of the asylum department of the Federal Migration Service has said.

                                A total number of Syrians who have officially applied for refuge in Russia is over 1,200, Vladimir Rucheikov said at gathering of the Presidential Council for Human Rights. His agency makes decisions about Syrian refugees mainly on humanitarian grounds, and he noted Syria is an unsafe place to live in.

                                In January this year, Olga Kirillova of the Moscow City Directorate of the Federal Migration Service told the press that the number of Syrians seeking asylum in Russia was rising.

                                In December 2013, the agency had to refute media reports about a mass deportation of Syrians from Russia. The head of the Federal Migration Service, Konstantin Romodanovsky, emphasized that his people had to observe the law and only granted asylum to those who had sufficient grounds for it. He did not give any concrete figures.

                                In October 2013, the Russian Foreign Ministry reported that it received a letter from a 50,000-strong group of Syrian Christians who asked to be granted Russian citizenship.

                                "Since Syrian law allows dual citizenship, we have decided to seek citizenship of the Russian Federation if this is possible. Russian citizenship would be an honor for any Syrian Christian who wished to acquire it," reads the letter, which was posted on the ministry’s website.

                                The applicants noted that their move was not a demonstration of mistrust in the Syrian army or government. They claimed that they feared “the conspiracy of the West and hateful fanatics who are waging a brutal war against our country."

                                "We see the Russian Federation as a powerful factor of global peace and stability. Russia pursues a firm line in the defense of Syria, its people and its territorial integrity," the letter reads.

                                A short time later, the Foreign Ministry replied that granting citizenship was not within its field, adding that it would provide help to Syrians in the form of humanitarian aid and accommodation of refugees.

                                The Federal Migration Service commented that it cannot work with such large groups and suggested that the authors of the letter apply for asylum individually.

                                Meanwhile, the US has announced that it is relaxing its own rules towards Syrian refugees. The new rules grant exemptions on a case by case basis when it comes to “material support,” Reuters reported. It was previously impossible for any refugee that had provided support to armed rebels to come to the US, even if those groups were supported by Washington.

                                Only 31 Syrian refugees out of approximately 2.3 million were allowed to come to the US in the fiscal year that ended in October.



                              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 5 novembre 2015 21:25

                                @Renaud Bouchard
                                Les Russes s’occupent déjà des milliers d’Ukrainiens qui ont fuit les combats et les néo nazis de Kiev.
                                Ils s’occupent aussi des habitants de l’ Est de l’ Ukraine délaissés par le gouvernement de Kiev en pleine crise économique.


                                Vous savez que l’ Ukraine est désormais un pays ruiné ? Mais surtout, pas une ligne sur le rôle de votre belle Europe de la paix dans ces ingérences...

                              • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 5 novembre 2015 23:53

                                )@Fifi Brind_acier
                                Chère Fifi,
                                Je ne suis pas sûr que vous ayez bien pris le temps de me lire, qu’il s’agisse de mon billet (dont le sujet est très précis), comme de la réponse que je vous ai adressée à propos de cet euroatlantisme dont vous tenez absolument à me gratifier.

                                Nous parlons ici de flux démographiques et d’une situation qui va bien au-delà désormais des causes qui l’ont générée parmi lesquelles figurent, entre autres, les interventions brouillonnes et désastreuses des puissances liées à l’OTAN (je résume : USA et états inféodés).
                                Quant au rôle de « ma belle Europe de la paix et de son ingérence etc. », nous pouvons bien sûr en parler, mais c’est là un autre sujet.

                                Il me semble pour le reste qu’un coup de projecteur dans les écrits de Georges Corm, par exemple (Le Proche-Orient éclaté, La Balkanisation du Proche-Orient etc.),ou mieux encore de Middle-East Archives (http://timea.rice.edu/) vous fournirait le recul suffisant pour une approche particulièrement passionnante des causes profondes qui agitent le Proche et le Moyen-Orient, sans que nous ayons à endosser une quelconque responsabilité. Les pays de la région on eux aussi largement montré ce dont ils étaient capables ou incapables.

                                Lisez aussi tout ce que publie le http://etudesgeostrategiques.com/category/moyen-orient/
                                ou encore l’IREMMO https://www.youtube.com/user/upiremmo
                                In addition, TIMEA provides educational modules that set the materials in context and explore how to conduct historical research.


                              • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 5 novembre 2015 23:59

                                @tf1Groupie
                                Que pensez-vous du slogan « Capitulards-Colonisés » ?


                              • BA 5 novembre 2015 20:12

                                Jeudi 5 novembre 2015 :

                                Bruxelles estime que 3 millions de migrants arriveront d’ici à 2017 dans l’Union Européenne.

                                Dans son rapport de plus de 200 pages de prévisions économiques, la Commission européenne a estimé qu’« au total trois millions de personnes supplémentaires devraient arriver dans l’Union européenne » de 2015 à 2017.

                                http://www.lemonde.fr/europe/article/2015/11/05/bruxelles-predit-l-arrivee-de-trois-millions-de-migrants-d-ici-a-2017-dans-l-ue_4803964_3214.html

                                Oh putain ...

                                - Où allons-nous loger ces 3 millions de migrants ?

                                - Quels emplois allons-nous trouver pour ces 3 millions de migrants ?

                                - Quelle sera la réaction des peuples européens ?

                                - Dans les années qui viennent, pour quels partis politiques vont voter les peuples européens ?


                                • AlbertGam AlbertGam 5 novembre 2015 20:30

                                  @BA

                                  - Où allons-nous loger ces 3 millions de migrants ?

                                  Dans les locaux (et logements) où pourraient être logés nos SDF (voire ceux où on a carrément viré nos SDF pour y installer les migrants, voyez à Nanterre, ma ville, où même le maire en est resté complètement abasourdi car la décision a été prise « en haut lieu » sans même lui demander son avis).

                                  - Quels emplois allons-nous trouver pour ces 3 millions de migrants ?

                                  Tous ceux au ras de terre que les français ne veulent plus faire (et pourtant il y a nombre d’intellectuels parmi les migrants, mais ils seront probablement à de rares exceptions près traités comme les autres).

                                  - Quelle sera la réaction des peuples européens ?

                                  Ca dépend : ceux qui dirigent ou ceux qui subissent les choix des dirigeants ?

                                  - Dans les années qui viennent, pour quels partis politiques vont voter les peuples européens ?

                                  A votre avis... Cherchez pas bien loin... La réponse sera évidente pour l’immense majorité d’entre eux.


                                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 5 novembre 2015 22:18

                                  @BA
                                  Pour vous aussi, les réfugiés viennent de la planète Mars ?


                                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 5 novembre 2015 23:54

                                  @Fifi Brind_acier
                                  Lisez ci-dessus, voulez-vous ?


                                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 novembre 2015 07:59

                                  @Renaud Bouchard
                                  Vous relayez les théories « du Bloc identitaire et de la France assiégée. » Vous ne cherchez aucunement à libérer la France de l’ OTAN, de l’ UE et de l’euro et de ses mentors américains.
                                  Voici une affiche de l’ UPR, cela fait toute la différence.


                                • legrind legrind 7 novembre 2015 11:11

                                  @Fifi Brind_acier
                                  Et alors ? Quand François Asselineau va racoler sur le site Oumma.com ça ne vous dérange pas plus que ça semble-t’il, ce n’est pas « identitaire » Oumma ?


                                • legrind legrind 7 novembre 2015 11:13

                                  @AlbertGam

                                  - Quels emplois allons-nous trouver pour ces 3 millions de migrants ?

                                  Tous ceux au ras de terre que les français ne veulent plus faire

                                  _

                                  Vous avez déjà été dans une réunion du Pole emploi ? Si non je comprends que vous colportiez le mythe gauchiste immigrationniste des« emplois que les français ne veulent plus faire ».


                                • AlbertGam AlbertGam 7 novembre 2015 15:42

                                  @legrind
                                  Colporter le mythe gauchiste immigrationniste ?
                                  Ah ! Ah ! Ah !

                                  Je suis aux antipodes du gauchiste ! Et justement aussi aux antipode des immigrationnistes ! Donc vous avez carrément tout compris de travers ! J’ai jamais voté gauche de ma vie, et s’il y a une seule personne pour laquelle je suis enclin à voter aujourd’hui... elle se prénomme Marine !
                                  Alors avant de critiquer les gens qui s’expriment ici, commencer par les lire correctement !


                                • legrind legrind 7 novembre 2015 16:05

                                  @AlbertGam
                                  Désolé, je vous ai lu « en diagonale ».


                                • AlbertGam AlbertGam 7 novembre 2015 16:40

                                  @legrind
                                  Y’a pas d’mal. On se serre la paluche ?
                                   smiley


                                • AlbertGam AlbertGam 7 novembre 2015 16:45

                                  @legrind
                                  Pour bien comprendre comment je vois ce qui est sur le point de se produire si on ne met pas un coup d’arrêt à toute cette mascarade actuelle en la politique française et européenne, je vous invite à lire ce commentaire que j’ai fait avant-hier :
                                  http://www.agoravox.fr/commentaire4418236


                                • legrind legrind 7 novembre 2015 18:27

                                  @AlbertGam
                                  Oui smiley


                                • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 7 novembre 2015 18:40


                                  @Fifi Brind_acier

                                  Veuillez ouvrir les yeux et lire ces deux documents qui suivent :

                                  https://fr.wikipedia.org/wiki/Mezri_Haddad

                                  http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2015/01/09/31003-20150109ARTFIG00339-terrorisme-islamiste-cette-guerre-qui-commence-etait-helas-previsible.php

                                  Le premier document concerne un homme particulièrement remarquable dont je vous invite à lire les écrits, entretiens et analyses. Ils s’agit de SE Mezri Haddad, ancien ambassadeur représentant de la Tunisie près l’UNESCO.
                                  Humaniste, lettré, voici un personnage dont les considérations gagnent à être entendues et méditées.

                                  Le deuxième (ils sont pléthore) est une vignette d’illustration.

                                  Ceci effectué (cela vous prendra un peu de temps), revenez sur cette Tribune et parlons tranquillement de ce que vous aurez retenu.

                                  Pour le reste et la petite ornière mentale dans laquelle vous vous complaisez en me prêtant sans me connaître vos propres idées (« Vous ne cherchez aucunement à libérer la France de l’ OTAN, de l’ UE et de l’euro et de ses mentors américains », si vous réfléchissiez cinquante secondes , voire même si vous me rencontriez, vous seriez amplement (je l’espère) convaincue du contraire.

                                  A bientôt.


                                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 8 novembre 2015 19:52

                                  @legrind
                                  Asselineau va dans les médias qui l’invitent, et tous les adhérents de l’ UPR sont opposés à la stigmatisation des musulmans en France, qui fait le jeu du « choc des civilisations »de la Maison Blanche et du Pentagone.


                                • AlainV AlainV 11 novembre 2015 20:18

                                  @BA
                                  En Allemagne, le secteur du bâtiment jubile. On construit à marche forcée, on embauche à tour de bras. Vive l’immigration syrienne ! s’époumonent-ils. Il prospectent même en Alsace.
                                  Quant au danger de l’intégrisme musulman, je n’y crois pas. Il y a maintenant des écoles musulmanes privées à Strasbourg. Elles ont beaucoup de peine à recruter. La plupart des familles concernées préfèrent l’enseignement public laïque, respectueux des opinions privées, et la religion en fait partie. Les intégristes sont dangereux parfois, mais tellement minoritaires. C’est le chômage, la pauvreté, le racisme dont ils sont victimes, la question palestinienne qui provoquent la radicalisation de certains jeunes. Pas l’appartenance religieuse.


                                • Mowgli 11 novembre 2015 23:50

                                  @BA
                                  - Où allons-nous loger ces 3 millions de migrants ?

                                  Fastoche ! On expulse 3 millions d’occupants « de souche » (hou les vilains !) et on installe 3 millions de migrants dans les logements ainsi libérés.

                                  - Quels emplois allons-nous trouver pour ces 3 millions de migrants ?

                                  Fastoche ! On licencie 3 millions de travailleurs « de souche » (hou les vilains !) et on installe 3 millions de migrants à leur place.

                                  Et voilà ! Vouloir c’est pouvoir. Suffit de vouloir.


                                • Bastimon 6 novembre 2015 00:47

                                  J’ai lu avec attention cet article. Si je le comprends bien, le graphique « The flow towards Europe » est censé montrer que l’afflux de réfugiés des différentes régions en conflit dans le monde va submerger l’Europe et que nous ne serions alors plus nous-mêmes. Selon ce graphique, l’afflux cumulé total de réfugiés en France serait à aujourd’hui de 193971.
                                  La population Française totale est de 66,316 milions de personnes.
                                  L’ « inexorable invasion démographique » serait donc de 0,29 % de la population...
                                  Je ne comprends pas comment on pourrait être submergé avec des envahisseurs représentant moins de 0,3 % du pays.
                                  Comparé à l’ensemble de la population étrangère en France non originaire d’Europe (2,4 millions), cet apport de réfugiés est également très bas (8% environ).
                                  Bref, cet article ne m’a pas convaincu. L’afflux de réfugiés ne me semble pas de nature à devenir une « invasion »...
                                  Sources :
                                  http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=0&ref_id=etrangersnat
                                  http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=0&ref_id=NATnon02145%C2


                                  • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 6 novembre 2015 10:07


                                    @Bastimon

                                    Bonjour et merci pour vos observations.

                                    Rapportés aux 450 millions d’habitants de l’UE les chiffres disponibles (une incertitude réelle, d’où problème, entoure leur fiabilité) représentent peu de chose.
                                    Ils viennent donc donner du crédit à vos propos. Pour le moment et sans compter les stocks déjà acquis, dirais-je.

                                    Ci-après les données du problème (il s’agit d’une approche simple d’une question difficile. Peut-être êtes-vous démographe, ce que je ne suis pas pour ma part).

                                    https://www.slate.fr/story/93587/chiffres-immigration-france

                                    Voici toutefois un document qui permet déjà d’y voir un peu plus clair :

                                    http://ec.europa.eu/dgs/home-affairs/e-library/docs/infographics/immigration/migration-in-eu-infographic_en.pdf

                                    D’autres indications plus sérieuses comme base de travail et de questionnement sont ici :

                                    http://ec.europa.eu/dgs/home-affairs/e-library/docs/infographics/immigration/migration-in-eu-infographic_en.pdf

                                    Trade in ‘fake Syrians’ is booming
                                    2015.10.14 - Posted on : Illegal immigrants, Refugees, Asylum seekers | Europe

                                    The business of ’fake Syrians’ is the real ’black hole’ in the refugee crisis in Europe. Because there are growing numbers of people who are ...

                                    710 000 migrants entered EU in nine months

                                    The total number of migrants who crossed the EU’s external borders in the first nine months of 2015 rose to more than 710 000. This ...

                                    More than 500 thousand migrants at EU external borders in 8 months
                                    2015.09.15 - Posted on : Illegal immigrants | Europe
                                    More than 500 000 migrants were detected at EU external borders in the first eight months of this year. Data have been revealed by th

                                  • AlbertGam AlbertGam 6 novembre 2015 12:24

                                    @Renaud Bouchard
                                    +
                                    Bonjour Renaud
                                    ++++++++++++++++
                                    Citation :

                                    Voici toutefois un document qui permet déjà d’y voir un peu plus clair :

                                    http://ec.europa.eu/dgs/home-affairs/e-library/docs/infographics/immigration/migration-in-eu-infographic_en.pdf

                                    D’autres indications plus sérieuses comme base de travail et de questionnement sont ici :

                                    http://ec.europa.eu/dgs/home-affairs/e-library/docs/infographics/immigration/migration-in-eu-infographic_en.pdf

                                    +++++++++++++++
                                    +
                                    +
                                    Pour les non-anglophone ce document est aussi disponible en français :
                                    http://ec.europa.eu/dgs/home-affairs/e-library/docs/infographics/immigration/migration-in-eu-infographic_fr.pdf


                                  • kimbabig 6 novembre 2015 01:06

                                    L’europe crève ? Tant mieux, qu’elle crève, bon débarras !

                                    Elle ne récolte avec ce flot de migrants que les fruits du chaos semé par l’otan, dont l’union européenne n’est que la face civile.

                                    Notre pays, c’est la France, et son avenir n’est certainement pas d’être lié avec ce continent en voie de décrépitude qu’est l’europe. Les Allemands, par exemple, ne sont même pas capables de se reproduire pour renouveler leur population par le solde naturel (pas étonnant que leur chancelière veuille faire entrer des migrants par millions), et il faudrait lier notre avenir, à nous, Français, au leur ? Que dalle !

                                    Les pays séniles de l’europe ont besoin de migrants, la France n’en a pas besoin, mais elle est intimement liée avec tant de pays extra-européens du fait de son histoire. Un Kurde débarquant en Allemagne est une pure pièce rapportée, quant un Marocain ou un Sénégalais venant en France ont le plus souvent déjà une histoire commune avec notre pays : un arrière-grand-père tirailleur, un grand-père ayant participé à la reconstruction du pays après 1945...

                                    Ce pourquoi vouloir parler d’immigration d’un point de vue européen est une imbécilité totale. Il n’y a aucune raison pour que, vu de France, les européen soient moins des immigrés que les autres.

                                    Les Français d’aujourd’hui ont bien plus de liens avec les pays du Maghreb qu’avec l’Allemagne ou n’importe quel pays européen, à l’exception notable de la Belgique et de la Suisse (une analyse des réseaux sociaux démontre cela très facilement).

                                    Il est temps de s’en rendre compte : l’avenir de la France ne sera pas européen, l’avenir de la France sera de choisir ses alliances parmi les 200 pays de cette planète. Nous n’avons pas à privilégier les européens par rapport aux autres. Si nous devons privilégier des rapports avec certains pays, ce doit être avec les pays Francophones en priorité.

                                    Cette vision du Monde basée sur un « choc de civilisations », dont découle la construction européenne, est dangereuse et obsolète, inadaptée au Monde du 21ème siècle.

                                    A mort l’europe, vive la France libre, souveraine et ouverte sur le Monde !


                                    • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 6 novembre 2015 09:31

                                      @kimbabig
                                      Vos observations sont intéressantes, notamment lorsque vous évoquez (et c’est là un atout certain) l’ancienneté des liens que nous avons tissés avec l’Afrique et la francophonie, tant sur ce continent que partout ailleurs dans le monde, là où l’on parle encore la langue française.

                                      -L’avenir de notre pays, la France, est aussi bien en Europe que sur le continent africain, voir même en eurasie dans la mesure où l’Afrique constitue cette profondeur de champ géostratégique qui nous fait défaut tant au nord et à l’ouest (barrières océaniques), qu’à l’est (Russie).
                                      -Il nous appartient (je parle ici d’Europe et de France) de privilégier en matière d’immigration ce qui peut nous aider plutôt que nous nuire.
                                      -Or, le véritable problème, point aveugle autour duquel chacun tourne sans vouloir considérer qu’il constitue la seule véritable difficulté est la question du caractère musulman et islamique de cette immigration qui nous est imposée et qui s’impose comme relevant d’une normalité que nous n’aurions pas à discuter.
                                      -Voilà effectivement pourquoi nous devrions signifier à l’Allemagne notre refus absolu de la politique d’immigration qu’elle conduit et qui est mortifère tant pour elle que pour tous les autres pays européens.
                                      -Ce qui est réellement dramatique relève du fait qu’il n’y a plus aucun contrôle d’effectué, qu’il n’existe de fait aucune politique de migration et que les populations européennes sont mises devant le fait accompli avec obligation d’accueillir des gens et de contribuer financièrement à leur installation définitive, le qualificatif de « réfugié » (qui recouvre par essence une période inscrite dans un temps déterminé) laissant la place à celui de réfugié/migrant économique pour glisser insidieusement vers celui de résident permanent et pourquoi pas de citoyen.

                                      Pareille situation est rigoureusement anormale autant qu’inacceptable car génératrice à très court terme de problèmes qui ne pourront être résolus que par une violence extrême.
                                      Nous avons réellement affaire à des Apprentis-Sorciers qu’il faut neutraliser d’urgence.


                                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 novembre 2015 19:24

                                      @Renaud Bouchard
                                      Et qui sont ces apprentis sorciers que vous évitez soigneusement de nommer ?


                                    • franc 6 novembre 2015 05:32

                                       la grandeur et le prestige d e la France a été créé par le peuple celto-franc et avec le métissage des différent peuples européens de l’est germain ,de l’ouest anglo-saxon,du nord viking et du sud latin.

                                       la France aujourd’uis est en train d’etre submergée par des groupes allogènes extra-européens surtout africano-arabo-musulmans qui détruitsent sa culture et son âme et abaissent la France par la faute des capitalistes mondialistes qui le s font venir en masse

                                      -

                                      le seul salut d ela France est de restaurer le peuple français spécifique le peuple gallo-franc qui fait le génie d ela France et donc de déclarer et d’entamer la décolonisation d e la France .

                                      -

                                       A chaque culture spécifique correspond un peuple ethnique spécifique et à chaque peuple spécifique un territoire spécifique .Rien de plus logique et de plus ordonné. .

                                      -

                                      le mélange désordonné de peuples ethniques différents avec d es cultures contradictoires et des dogmes religieux opposés c’est la guerre civile assurée ,guerre ethnique ou guerre religieuse.


                                      • kimbabig 6 novembre 2015 07:22

                                        @franc

                                        Le seul vrai danger pour la France à l’heure actuelle, c’est la soumission à une entité européenne, et voter discours erroné et fallacieux mène à accepter cette soumission, car vous commettez l’erreur de considérer les européens comme moins étrangers que les extra-européens.

                                        Sachez que la France compte des extra-européens parmi ses nationaux depuis plusieurs siècles. La France ne se limite plus à l’europe depuis Jacques Cartier : vous êtes sacrément en retard, mon vieux.

                                        La Nation Française est et a toujours été une communauté politique et certainement pas ethnique comme vous le prétendez à tort. Votre vision est aux antipodes de ce qu’est réellement le peuple Français.


                                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 novembre 2015 08:04

                                        @franc
                                        Quand allez-vous militer pour la sortie de l’ UE et la souveraineté, au lieu de passer votre temps à pleurnicher sur les méfaits de l’ OTAN et de l’ UE ?


                                      • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 6 novembre 2015 09:09

                                        @franc
                                        Merci pour vos observations.
                                        Voilà bien des propos sensés mais que beaucoup ont manifestement beaucoup de mal à admettre.
                                        Je remarque que personne ne s’est donné la peine de revenir sur les thèmes développés dans le rapport du conseiller Tuot, lesquels offrent matière à discussion.


                                      • franc 6 novembre 2015 14:06

                                        @kimbabig

                                        Oui il ya un danger danger actuel dans la soumission à l’entité de l’ Union Européenne qui est sous la domination du capitalisme financier mondialiste

                                        -

                                        mais le danger de destruction du peuple français et de la culture française et des autres peuples européens est encore plus fort et plus originel dans la hiérarchie des causes par l’immigration de masse extra-européenne d’origine africano-arabo-musulamne qui dépasse le pourcentage au delà duquel le métissage réussi ne peut s’opérer correctement avec le création du communautarisme destructeur du métissage lui-même car il ne faut pas confondre mélange désordonné et métissage raisonnable et profitable dans des proportions bien déterminées .La synthèse d e l’eau est une image frappante de ce phénomène ,une combinaison en des proportions bien déterminées de deux atome d’hydrogènes et un atome d’oxygène ave c un principe catalyseur puissant produit le métissage synthétique de l’eau ,mais un mélange inconsidéré d’ atomes d’oxygènes et d’hydrogènes en n’importe quelle proportion sans principe catalyseur c’est à dire d’affinité puissant produit un gaz explosif dévastateur 

                                         -

                                        du reste il n’ya pas contradiction mais au contraire corrélation et m^me implication entre l’idéologie européiste financiariste et mondialiste et l’idéologie immigrationniste destructrice des nations ,des Etats ,des peuples , des cultures et de la nature

                                        -

                                        il n’ ya pas contradiction à appartenir à une m^me espèce humaine et à s’enraciner dans une culture nationale spécifique créée par un peuple ethnique spécifique dans un territoire limité spécificique ,au contraire cela fait partie de la richesse de l’humanité dans sa diversité par des é changes possibles et des collaborations fécondes, et d’une des c onditions dé l’élévation et du bonheur des hommes .


                                      • AlbertGam AlbertGam 6 novembre 2015 23:39

                                        @Renaud Bouchard
                                        Je l’ai lu. Je suis très mitigé sur les propositions faites, notamment dans la distribution des rôles suggérés mais aussi parce qu’il considère certaines choses comme définitives et irréversibles alors qu’elles ne me semble pas l’être encore vraiment à ce jour, et pas mal de ses propositions auraient plutôt tendance à accentuer le communautarisme qu’à favoriser l’intégration (si on peut vraiment parler d’intégration et si on peut vraiment admettre qu’il soit souhaitable d’accepter une intégration définitive de certains individus pas très recommandés même au sein des communautés elles-mêmes, point qui lui aussi pourrait être discuté). Mais le moins qu’on puisse dire c’est que c’est un sacré pavé (dans la mare politique, mais aussi par ses 100 pages à lire).
                                        Et en fait pour en discuter ici... je pense qu’il faudrait (et cela vaudrait certainement la peine) lui consacrer un billet entier.

                                        Mais la lecture de ce rapport est passionnante. J’en rappelle le lien direct :
                                        http://www.valeursactuelles.com/sites/default/files/Rapport%20Tuot.pdf


                                      • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 7 novembre 2015 18:46

                                        @AlbertGam

                                        Bravo et félicitations pour avoir pris le temps de lire ce fameux Rapport TUOT dont je comprends que vous soyez plutôt « mitigé » aux propositions qu’il contient.

                                        Vous avez entièrement raison lorsque vous dites - je vous cite - qu’il considère certaines choses comme définitives et irréversibles alors qu’elles ne me semble pas l’être encore vraiment à ce jour, et (que) pas mal de ses propositions auraient plutôt tendance à accentuer le communautarisme qu’à favoriser l’intégration (si on peut vraiment parler d’intégration et si on peut vraiment admettre qu’il soit souhaitable d’accepter une intégration définitive de certains individus pas très recommandés même au sein des communautés elles-mêmes, point qui lui aussi pourrait être discuté). Mais le moins qu’on puisse dire c’est que c’est un sacré pavé (dans la mare politique, mais aussi par ses 100 pages à lire).
                                        Et en fait pour en discuter ici... je pense qu’il faudrait (et cela vaudrait certainement la peine) de lui consacrer un billet entier. Mais la lecture de ce rapport est passionnante. J’en rappelle le lien direct :
                                        http://www.valeursactuelles.com/sites/default/files/Rapport%20Tuot.pdf

                                        Je me permets à mon tour d’inviter les lecteurs de ce billet à prendre le temps de lire le rapport précité.


                                      • AlbertGam AlbertGam 6 novembre 2015 11:24

                                        A ceux qui persistent à penser que c’est pour des raisons humanitaires que l’Europe accueille autant de migrants, lisez ceci :

                                        https://www.google.fr/search?hl=fr&gl=fr&tbm=nws&authuser=0&q=migrants+economie


                                        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 7 novembre 2015 07:59

                                          @AlbertGam
                                          A ceux qui persistent à croire que les réfugiés ou les migrants (surtout s’ils sont musulmans !) viennent de la planète Mars, une petite explication de gravure sur « le choc des civilisations », cette théorie bidon qui permet aux USA d’intervenir dans n’importe quel pays pour y piller les ressources énergétiques... , au nom de la lutte contre le terrorisme.

                                          Terrorisme et terroristes que les USA ont fabriqué pour faire des guerres par procuration. C’est Hillary Clinton qui le dit. « Nous avons créé Al Qaïda, nous avons financé les moudjahidines. »
                                          ----------------------------------------------------------
                                          «  Qui veut le choc des civilisations ? » vidéo UPR.


                                        • AlbertGam AlbertGam 7 novembre 2015 15:47

                                          @Fifi Brind_acier
                                          Va refaire tes couettes, Fifi, laisse-nous discuter entre grandes personnes. Non seulement t’es complètement à côté de la plaque mais en plus t’es complètement à côté du sujet.


                                        • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 7 novembre 2015 18:49

                                          @AlbertGam

                                          @Fifi Brind_acier
                                          Va refaire tes couettes, Fifi, laisse-nous discuter entre grandes personnes. Non seulement t’es complètement à côté de la plaque mais en plus t’es complètement à côté du sujet.

                                          Un peu abrupt, mais l’idée est là...

                                          Chère Fifi, prenez le temps de lire le Rapport TUOT.
                                          Cela vous permettra de prendre du recul.


                                        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 8 novembre 2015 19:54

                                          @AlbertGam
                                          Ah, bon, ils viennent donc bien de la planète Mars.


                                        • AlbertGam AlbertGam 8 novembre 2015 20:04

                                          @Fifi Brind_acier
                                          C’est une obsession votre planète Mars, Fifi. Cette répétition qui est tout sauf un argument est d’une niaiserie sans fond... Si encore vous apportiez de vrais arguments au débat on pourrait vous prendre au sérieux. Un débat est alimenté par des personnes apportant des arguments et des informations qui peuvent tout à fait s’opposer, c’est ainsi qu’on avance les uns et les autres... et franchement pas avec de telles niaiseries du genre « Ah bon ils viennent de la planète Mars » et répété à l’envi et à tout bout de champ. Si vous voulez vraiment qu’on vous prenne au sérieux, Fifi, cessez ces allusions stupides et répétées à la planète Mars.


                                        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 11 novembre 2015 21:39

                                          @AlbertGam
                                          Alors je vais le formuler autrement : qui répand le chaos depuis le 11/9, en Afghanistan, en Irak, en Libye, en Somalie, en Centrafrique, au Mali, au Soudan, en Ukraine, en Syrie, au Yemen ??


                                          QUI ? Qui organise et finance les milliers de réfugiés qui arrivent en Europe ?
                                          Qui a intérêt à affaiblir l’ Europe avec les sanctions contre la Russie ?
                                          Qui a intérêt à répandre le chaos en Europe comme partout ailleurs ?

                                          Quand vous aurez trouvé la réponse, et donc les causes, prévenez-moi.

                                        • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 6 novembre 2015 12:42

                                          Il est évident que pour tous ceux qui se préoccupent sincèrement de l’avenir de leur pays, les idées développées dans cet article doivent absolument devenir majoritaires, sinon notre mode de vie ne sera plus qu’un souvenir dans un bref délai à l’échelle de l’histoire.


                                          • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 6 novembre 2015 14:45

                                            @Gilles Mérivac
                                            @Albet Gam
                                            @Franc

                                            Merci pour vos observations complémentaires et les liens renvoyant à un constat chaque jour plus problématique.

                                            "Il est évident , ainsi que l’écrit très justement Gilles Mérivac dont je cite le propos, que pour tous ceux qui se préoccupent sincèrement de l’avenir de leur pays, les idées développées dans cet article - j’ajouterais toutes les idées connexes, développées par ailleurs - doivent absolument devenir majoritaires, sinon notre mode de vie ne sera plus qu’un souvenir dans un bref délai à l’échelle de l’histoire."

                                            Veuillez lire ci-après un excellent papier qui confirme la réalisation d’un dessein très ancien (on passe désormais à la vitesse supérieure qui est celle d’un véritable Coup d’Etat géopoltique à l’échelle continentale européenne) dont la Commission européenne est l’exécuteur des basses œuvres sinon le bras armé.
                                            Il s’agit véritablement là d’une invasion organisée, d’un mécanisme de sujétion et de subversion contre lequel seul un mouvement d’insurrection générale à l’échelle de l’Europe pourra réagir s’il se produit.

                                            http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2015/11/06/31003-20151106ARTFIG00125-3-millions-d-arrivants-comment-la-commission-europeenne-favorise-le-chaos-migratoire.php


                                          • AlbertGam AlbertGam 6 novembre 2015 15:37

                                            @Renaud Bouchard
                                            Et pour celles et ceux qui prétendent qu’il n’y a que l’extrême-droite pour crier au scandale et fustiger l’Europe au point de se demander si elle a encore un sens, on peut rétorquer que l’Express n’est pas du tout un journal d’extrême-droite.
                                            Il n’y a plus guère que les hauts-fonctionnaires socialos qui sont au pouvoir en France, en Allemagne et en Europe et leurs sympathisants et votants complètement aveugles (et désormais largement minoritaires) pour continuer à croire en de prétendus motifs humanitaires et en une utopique future harmonie entre les autochtones et les migrants venus de toutes parts.
                                            Vouloir à tout prix mélanger faire une Europe totalement mixte d’autochtones et de migrants c’est vouloir mélanger l’huile et le vinaigre. Ces deux liquides ne se mélangent pas et finissent toujours par se re-séparer ! L’Europe a une histoire et une culture et l’Orient a aussi une histoire et une culture et elles ne sont aucunement compatibles ! Tout cela n’amènera que nouvelles guerres et intensifications inexorables des misères !
                                            Depuis le début des années 70, l’Europe telle qu’elle a été pensée par tous ces hauts financiers (je crois en une Europe mais une toute autre Europe que celle-là) n’est qu’une trahison envers les populations européennes.


                                          • AlbertGam AlbertGam 6 novembre 2015 15:46

                                            @AlbertGam
                                            Le Figaro, pardon


                                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 6 novembre 2015 19:26

                                            @AlbertGam
                                            Et sinon, vous proposez quoi ?


                                          • CN46400 CN46400 8 novembre 2015 17:12

                                            @AlbertGam
                                            « c’est vouloir mélanger l’huile et le vinaigre. Ces deux liquides ne se mélangent pas »


                                            Ouais mais t’as essayé la salade sans vinaigrette ?....Pas terrible !

                                          • placide21 6 novembre 2015 12:44

                                            A propos de cette invasion, les élites mondialisées utilisent l’idéologie des droits de l’homme pour détruire les droits du citoyen et nous asservir progressivement .


                                            • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 6 novembre 2015 14:52

                                              @placide21
                                              Très bien vu.Vous avez entièrement raison.Quoi de plus commode en effet que de nous rappeler l’obligation de ces principes qui nous lient aujourd’hui et dont les adversaires - nos adversaires - tentent encore de se servir contre nous pour nous empêcher de réagir, le temps de les balayer définitivement à leur tour lorsque la submersion sera tellement effective qu’il ne sera plus possible de se prévaloir de conventions humanistes et humanitaires.
                                              http://www.gatestoneinstitute.org/3715/germany-islam-christianity


                                            • AlbertGam AlbertGam 6 novembre 2015 16:00

                                              @Renaud Bouchard
                                              Il est aussi utile de rappeler à ce propos que les pays arabes ont créé leur propre « charte des droits de l’Homme » et que cette charte est totalement incompatible avec ce que sont vraiment les droits de l’Homme, loin de là !

                                              http://pointdebasculecanada.ca/la-charte-arabe-des-droits-fondamentaux-est-incompatible-avec-les-normes-internationales-louise-arbour/

                                              Voyez aussi ce qu’en disent les ex-musulmans de Belgique (ceux qui sont devenus apostats de façon très courageuse malgré la peine de mort que leur promet le Coran en cas de renonciation à leur religion) :

                                              http://www.exmusulman.org/islam-et-droits-de-l-homme.html


                                            • AlbertGam AlbertGam 6 novembre 2015 16:21

                                              Ce billet est vraiment intéressant, Renaud, il nous donne l’occasion de mettre les points sur les i en donnant un bon nombre de liens qui permettent à tous ceux qui sont encore naïfs de comprendre la réalité, soit chiffrée soit issue directement des sources musulmanes elles-même afin qu’on ne puisse pas être accusés de déformations. Tous les textes sur les soit-disant « droits de l’Homme » dans le monde arabe sont disponibles ici :
                                              http://www.humanrights.ch/fr/droits-humains-internationaux/regionaux/arabe/
                                              Ce sont les textes purs et durs (au sens propre comme au sens figuré). Et on est à des années-lumière des interprétations édulcorées qui en sont faites et diffusées sur les site musulmans.


                                              • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 7 novembre 2015 01:56

                                                @AlbertGam
                                                Merci pour ces observations bienvenues.
                                                Pour le reste j’espère que les événements à venir nous donneront tort.
                                                En attendant, rien n’oblige à les accepter et surtout à les subir.
                                                En avant, calme et droit.
                                                On se bat, aussi sûrs de ce que nous sommes que l’adversaire peut l’être de lui.


                                              • acetrip 6 novembre 2015 16:42

                                                article interessant, et édifiant

                                                 à rapprocher du livre de j-lou izambert : 56

                                                • Hétérodoxe 6 novembre 2015 18:58

                                                  Sources : Valeurs Actuelles, Europe-Israël, Le Parisien et un joli dessin fait par un illustre inconnu dont le but explicite est de montré l’étendue des dégâts ...

                                                  Ou comment faire semblant de pondre un article structuré.

                                                  On a bien compris : tu n’aimes pas les bougnoules.
                                                  Mais, en fait, on s’en tape. J’aime pas la salade et j’en fais pas un article.


                                                  • Hétérodoxe 6 novembre 2015 18:59

                                                    @Hétérodoxe
                                                    Quelle horreur !!! ...« montrer » ...


                                                  • legrind legrind 7 novembre 2015 11:00

                                                    C’est pas une révolution que les gauchistes espèrent de tous leurs vœux qui se profilent mais une guerre civile ethnico-religieuse , résultat de 4 décennies de chance et d’enrichissement.


                                                    • smilodon smilodon 7 novembre 2015 21:05

                                                      @ l’auteur : En parlant du vote « des étrangers », de quoi parle-t-on ??... Ou de qui plutôt ??.... Dans la région où je vis, y’a des anglais, y’a des allemands, y’a même des suisses...Qui possèdent des maisons. Résidences secondaires, ok !.. Ils sont là plus de 6 mois de l’année !... Des gens charmants, honnêtes, qui parlent français, discrets, sympas !..... Ils sont « étrangers » au regard de la loi. Sont-ce d’eux dont on parle, concernant le droit de vote ???... Je pense qu’on mélange tout avec n’importe quoi !.... Les jeunes délinquants de banlieues, originaires d’ Algérie, du Maroc ou de pays maghrébins, sont FRANCAIS !.. Pas « ETRANGERS » !... Ils ont droit au vote !.. Local ou national !.... Faut pas tout mélanger !....Dès qu’on parle « d’étrangers » tout de suite on pense « basanés et frisés » !.... GRAVE ERREUR !!... TRES GRAVE !...... Le « FRANCAIS » ne se distingue plus par sa couleur !..... Les « quartiers sensibles », ceux qui caillassent les flics, les pompiers, les toubibs, sont habités par des FRANCAIS ! A peau brune et cheveux frisés, certes !... Mais qui possèdent tous une CNI ! ... Carte Nationale d’Identité !.... Bronzés, méchants, mais FRANCAIS !...... Les « ETRANGERS » à qui on refusent le droit de vote (localement), sont des « blancs d’ailleurs » pour la majorité !... Et des braves gens !.... On dit, on fait, on juge, sans savoir de quoi on parle !... Etranger ne veut pas dire « musulman », ou « arabe » !... Les « musulmans », les « arabes » ont une CNI !... Ils sont FRANCAIS !.. Ils votent déjà !... Depuis longtemps !... Ils habitent à côté de chez vous !... Ils sont frisés, ont la peau mate, vont prier dans une mosquée, ne mangent pas de porc, ne boivent pas d’alcool, et sont FRANCAIS ! Comme nous !... Depuis moins longtemps, mais tout pareil !... Les « étrangers » sont des gens qui vivent sur ce même sol, tout en gardant la nationalité qui les a vu naitre !..... Ils n’ont droit à rien !.... Compliqué ou pas ???.......A comprendre, je veux dire ???..... Adishatz.


                                                      • smilodon smilodon 7 novembre 2015 21:20

                                                        @smilodon : en 2015 le mot « étranger » ne veut plus dire grand chose !... Y’a moins d’étrangers qui prient le même « dieu » que nous, que de « français » issus d’ailleurs qui en prient un autre !.. Lequel des deux est le plus « étranger » ??.. Pour ne pas dire « étrange » !... CNI mise à part !.....Je me sens plus proche d’un « anglais » « étranger » que d’un « marocain », « algérien » « français » !... Par atavisme !.... Nos racines sont communes !... La CNI n’est qu’un bout de papier !... Un « justificatif » !.. Pas une « racine » !.....Adishatz.


                                                      • AlbertGam AlbertGam 7 novembre 2015 21:34

                                                        @smilodon
                                                        C’est justement là que se situe tout le problème. Comme je ne cesse de le répéter, on écrit énormément de textes de lois (décrets, arrêtés, etc.) sans au préalable définir de façon PRÉCISE la totalité des mots sensibles employés dans ces textes. On trouve souvent des rappels de définitions en tête de ces textes, mais pas toujours pour la totalité de ces mots sensibles employés. Ce qui induit de nombreuses confusions dans les textes et ouvre la porte à d’innombrables interprétations toutes aussi différentes les unes que les autres.
                                                        Tant qu’il n’y a pas une définition précise et invariable d’un texte à un autre du terme « étranger » en tête de ces textes je resterai résolument contre. Parce que cela signifie qu’on pourra ensuite y inclure (ou exclure) n’importe qui au gré des motivations dans les textes.


                                                      • AlbertGam AlbertGam 7 novembre 2015 21:38

                                                        @smilodon
                                                        La notion d’étranger (ou de non-étranger) doit être totalement étrangère (sans jeu de mot) à la notion de religion. La religion n’a pas à intervenir dans la définition de « étranger ».


                                                      • franc 8 novembre 2015 09:09

                                                        @smilodon

                                                        les étrangers qui appartiennent à l’Union Européenne ont le droit de vote en France pour les élections locales.


                                                      • jakem jakem 8 novembre 2015 14:16

                                                        @smilodon
                                                         Les agressifs que vous évoquez sont effectivement officiellement français. Mais uniquement « de papier », secondairement, voire de façon tout à fait aléatoire et opportuniste, selon leurs propres dires et compte tenu de leur intérêt pour les rappeurs qui vocifèrent la détestation de la France.


                                                      • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 8 novembre 2015 11:10

                                                        @ Tous les lecteurs, ceci :
                                                        http://www.zerohedge.com/news/2015-11-07/politics-dystopia-redux
                                                        https://www.linkedin.com/pulse/politics-dystopia-redux-erico-matias-tavares

                                                        The Politics of Dystopia Redux

                                                        Nouriel Roubini recently penned an article titled “Europe’s Politics of Dystopia”, citing the rise of nationalistic movements across Europe as a harbinger of terrible things to come. It seems that the renowned Dr. Doom - one of the few economists to have anticipated the 2008 financial crisis - is back in the limelight with some more dire warnings.

                                                        Ah, but this time he’s late. In case you have been hibernating, the European Union (EU) is already in a complete state of disarray. Everywhere you look - economy, politics, security, society, demographics
                                                        - there are very serious problems with no credible solution in sight.

                                                        This does not bode well for the future of the EU, starting with those who will be living in it.

                                                        Out of the top-10 OECD countries with the highest youth unemployment rate, 8 are EU member states, each with high double digit figures. Politicians might still blame the Eurozone financial crisis for this dire situation, but this is nothing new : the economic growth rates of member states have been very poor for over a decade now. The fact is that the EU has consistently failed to promote policies that can provide decent employment opportunities to its youngest citizens.

                                                        That first step in the job ladder is hugely important for the future prospects of any generation. This one is particularly important since their contribution is badly needed to pay for their elders’ welfare, as well as all the fiscal largesse to “stimulate the economy” facilitated by the ECB’s monetization of unprecedented levels of debt. Some of that stimulus found its way into the housing market. Good for the economy you say, but terrible if you need to find cheap housing to start a life.

                                                        One consequence for this generation is easy to predict : no job + expensive housing = put off starting a family.

                                                        Europe’s demographics is a complicated issue, but the current situation is alarming. Less babies means less people to pay for Europe’s generous welfare and retirement systems. Instead of addressing these problems head on, EU politicians prefer to let them fester. Populism trumps everything. After being elected President of France, François Hollande even lowered the retirement age !

                                                        Europeans are so desperate for new blood that they will take in virtually anybody, showering them with social benefits while demanding little integration into their societies in return. The result is growing pockets of alienated minorities, portraying a disintegrating social fabric especially in the richest member states. Sweden is an interesting case study in this regard. For decades it has been the most welcoming country in the world for refugees, but the failure to properly integrate them is evident in rampant crime and declining social performance statistics.

                                                        Sweden also showcases the current vigor of the EU’s diplomatic relations - or lack thereof. Earlier this year, Swedish foreign minister Margot Wallstrom dared to criticize Saudi Arabia for its appalling human rights record. A sensible and courageous position you might say, but one which got her into hot water with her own peers back home, no doubt reflecting pressure from the Saudis. Even the Swedish king, largely just a political figurehead, chastised her for such conduct. It turns out that one bright spot of European industry is the burgeoning arms sales to such repressive regimes (perhaps because there’s no need to fake emissions ?). That they might actually end up in the hands of extremists is of no concern.

                                                        And now the EU is facing yet another gigantic crisis, unable to stop the flow of millions of migrants pouring in. There had been plenty of forewarning that something big was brewing, even by Europe’s laxist immigration standards. But once again EU leaders were caught totally on the back foot. The response was completely disjointed as a result, creating even more discord among member states.

                                                        Fin de la première partie.


                                                        • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 8 novembre 2015 11:11

                                                          @Aux lecteurs.
                                                          Suite du précédent texte :

                                                          Witnessing this situation, Chancellor Angela Merkel publicly announced a few months ago that Germany would take them all in. Whether this was to polish her image after the economic disaster that her government imposed on the Greeks, reverse the ageing demographics at home or just atonement for her country’s past, we can’t say. What we do know is that estimates of the number of migrants into Germany this year alone quickly snowballed from 400,000 to 800,000 to 1.5 million. The latest report suggests that 14 million could settle between now and 2020, in which case German society will be irreversibly impacted, perhaps even sooner than that.

                                                          According to official statistics, only 1 in 5 migrants arriving in Germany in 2015 are actually from Syria. So contrary to popular belief the majority of migrants are not refugees ; rather, they are young men seeking a better life. And why wouldn’t they come, when Merkel is doling out her fellow taxpayers’ money ? Whether they will find a job is a different matter, as the foreign worker unemployment rate is already much higher than that of the natives.

                                                          The cost for Germany to deal with all of this is enormous, with estimates suggesting that over the next twenty years it could easily rival the also enormous reunification cost with East Germany. And it’s the childless Germans who will foot the bill.

                                                          Facing criticism and divisive tensions seldom seen at home, Merkel had to act. First she tried to ‎spread these migrants all over Europe, claiming that this was the “fair thing” to do. Several countries refused. Then she went to Turkey to negotiate a deal to stop the influx at the source. Sensing weakness and in no mood to deal with Europe’s migration problems, President Erdogan promptly demanded a hefty sum of cash to think about it and a fast track to join the EU (even the new Islamist government in Libya is now threatening to flood Europe with migrants, so this crisis has become a great way to hold the EU hostage – thanks to the EU itself).

                                                          The latest plan is to provide welfare benefits only to Syrian refugees, speed up processing times and tighten some border controls here and there. What to do with the hundreds of thousands of other migrants with “weak cases” was not disclosed. We speculate that they will not return home after all they went through, and as such might be condemned to a life in limbo. This pussy footing will also not stop the millions of others already on their way.

                                                          The security risks are staggering. Rather than protecting its borders, allowing Germany to eventually regain control of the situation and provide adequate care to those who are already there, Merkel prefers to risk the social fabric and the safety of her fellow citizens. Think about what a million plus of unemployed and alienated young men can do roaming around the country.

                                                          And why can’t she do it ? Because she fears those same “politics of dystopia” proposed by Roubini. Each member state reinstating its borders is an intolerable step back in her quest to abolish their national identities. In her mind the solution to every EU problem is more EU, and for sure much less Germany, France, UK and whomever else.

                                                          Perhaps this could make sense if member state nationalism was replaced by a powerful new sense of European identity. But who wants to embrace the basket case that the EU has become ? With some of the least charismatic world leaders to boot ? Even its own currency is flawed, promoting deep structural imbalances among member states. [even its own currency is flawed !!!]

                                                          Worse, getting rid of nationalism makes the EU vulnerable to being taken over by other ideologies. Perhaps the most menacing to Europe right now is the rise of political Islam. Any Islamo-phobe will tell you that the demographics are on their side, especially once all these new migrants settle in. ‎It would be ironic that the most liberal continent on the planet might end up adopting the least liberal religion in the coming decades.

                                                          With all of this unfolding, it is natural for the EU’s allies and trading partners to be apprehensive about the prospects of it staying together. The US has even warned the UK of dire commercial consequences if it votes itself out in the forthcoming referendum. Well, forcing someone to stay against their democratic will is not a great solution either. Not that the voice of the people across member states matters in Brussels anyway.

                                                          Now, we don’t highlight all of this because we like to see Europe in the dumpster. Quite the opposite. It pains us to see what is going on and the lack of leadership to confront what are truly existential threats. The world needs a strong Europe. And for that to happen, the current political, social and economic guidelines need to change.

                                                          Roubini does have a point. There are politics of dystopia at work in Europe. But he puts the blame squarely on the wrong side.

                                                          The EU doesn’t need any nationalists to destroy its future prospects. It’s doing absolutely fine on its own.


                                                          • Elliot Elliot 8 novembre 2015 12:49

                                                            Le diagramme de Sankey sert, accommodé à toutes les sauces, à toutes les démonstrations. Initialement prévu pour mesurer les flux énergétiques, c’est-à-dire la croissance régulière des transferts et des besoins, il illustre tous les échanges, le blé, le soja, le riz et toutes les modifications structurelles. Bref tout ce que tout le monde peut percevoir de manière empirique, sans qu’il soit besoin de grossir le trait.

                                                            On peut ainsi décalquer la croissance de la mortalité en raison d’une pathologie déterminée avec un pic de croissance puis le reflux.

                                                            On peut l’adapter en fait à tous les flux que l’on veut, il n’est donc pas étonnant qu’il vienne apporter une caution de sérieux à des vaticinations apocalyptiques démoralisatrices.

                                                            La grande peur de l’an mil aujourd’hui, c’est le réfugié, ce pelé, ce galeux par qui arrive tout le mal : la France s’est engagée à en accueillir 30000 de ces malheureux Syriens ( qui lui doivent, entre autres responsables, la catastrophe qui les frappe ) et ces quelques milliers de gueux suffisent à ébranler les fondements de l’état.

                                                            C’est grave, docteur, hé, oui, c’est très grave !

                                                            On voit bien que ce qui mine la France aujourd’hui et participe à sa décadence, ce ne sont pas les apports extérieurs de population, le sang neuf qui régénère, mais c’est que la France ( et la majorité des pays de la vieille Europe ) a intériorisé la fatalité de son déclin, s’y résigne et le combat par la nostalgie.
                                                            Ayant de lui-même une piètre estime ( surtout quand il revendique avec d’autant plus de force son appartenance à une culture qu’il en est à la marge ) le Français moyen est nécessairement incapable d’aimer les autres ; il se recroqueville en position fœtale sur ses petites misères et subit une mythologie mal digérée, il rejoue la chanson de Roland, embouche, comme un vulgaire philosophe de petite lucarne, l’olifant de la résistance, refait la bataille de Poitiers qui ne fut qu’une escarmouche, participe au culte de la prophétesse Jeanne, sainte laïque de la république, il se rêve ( ou plutôt se laisse porter à rêver )un destin rétrospectif et il laisse ainsi passer le train de l’avenir.

                                                            Pour le plus grand profit de la pieuvre mondialiste qui voit bien où ce situe son intérêt dans la robotisation des comportements, dans la fabrication de zombies programmés pour avoir peur de leur ombre et pour être intégrés dans la discipline internationale du travail ( et dans l’armée de réserve ), prêts à s’étriper pour mettre les mains dans le cambouis en bons petits soldats.
                                                            Et grâces en soient rendues à nos thuriféraires du déclin, nos prêcheurs d’apocalypse, qui ne vont plus par les routes et chemins comme en l’an mil mais sautillent d’un plateau médiatique l’autre pour débiter leurs salades.

                                                            Ces Zemmour, Fienkielkraut et maintenant Onfray dont les litanies sont reprises dans cet article de fin du monde crépusculaire.



                                                            • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 8 novembre 2015 13:28

                                                              @Elliot

                                                              Merci pour vos observations.
                                                              Le diagramme de Sankey est un outil commode, un condiment susceptible d’être accommodé à toutes les sauces, certes.
                                                              On peut l’utiliser de toutes les manières possibles, effectivement.
                                                              Mais voilà, il s trouve qu’en l’espèce et pour le sujet ici abordé il ne s’agit pas de se livrer à des vaticinations apocalyptiques démoralisatrices.
                                                              La réalité est là est s’impose d’elle-même.
                                                              Les événements qui ont surgi n’ont rien de factices, d’inventés : ils se présentent et s’imosent dans leur réalité crue.
                                                              Nul besoin des thuriféraires du moment pour réfléchir et penser. D’autres n’ont eu de cesse de tirer la sonnette d’alarme sur ce qui est devenu une réalité aujourd’hui alors qu’ils étaient qualifiés de doux rêveurs : voyez en ce sens Enoch Powell et son Discours des Fleuves de Sang du 20 avril 1968 :
                                                              Lisez (ou relisez) ce texte et revenez en discuter.

                                                              http://www.pvr-zone.ca/fleuves_de_sang.htm

                                                              Pour le reste, 30 ans de voyages un peu partout m’ont amplement convaincu de la mise en place d’un monde dans lequel le processus de « somalisation » générale sur fond de pauvreté (même si celle-ci recule), de maladies, d’obscurantisme religieux, a encore un bel avenir devant lui.
                                                              L’Europe est désormais aux premières loges, et il ne s’agit pas de Grande peur de l’An Mil, de philanthropie, de déclinisme, mais d’une réalité qui s’impose sur fond d’une mondialisation qui sera tout sauf heureuse.

                                                              La conclusion est simple : on se bat ou on meurt.
                                                              Faute de prendre la réalité par la main tant qu’il en est encore temps, elle finit toujours par vous sauter à la gorge.


                                                            • Elliot Elliot 8 novembre 2015 14:43

                                                              @Renaud Bouchard

                                                              Merci de m’avoir répondu. 
                                                              C’est suffisamment rare parmi les rédacteurs pour être souligné.
                                                              Je dois dire que la lecture du texte d’Enoch Powell, le prototype même du prêche d’apocalypse, loin de me dessiller les yeux me les a plutôt écarquillés .
                                                              Simplement en admettant que je me trompe et que vous ayez raison, vous parlez vous-même de réalité d’aujourd’hui alors vous préconisez quoi pour la réduire à ce que vous souhaitez : entre gémir sur le fait que la France ne serait plus la France et faire en sorte qu’elle le redevienne, vous avez une solution ? 
                                                              Se battre ou mourir, est-ce une mâle allégorie ou à prendre au premier degré ? mais dans cette dernière hypothèse, ça suppose alors qu’on est prêt à donner la mort pour éviter la contamination. 
                                                              Voies et moyens ? 

                                                            • jakem jakem 8 novembre 2015 14:56

                                                              @Renaud Bouchard
                                                               Totalement d’accord avec vos deux derniers paragraphes.

                                                              Personnellement je ne me sens pas décliniste ni apeuré par une quelconque réapparition irraisonnée d’une Grande Peur, mais révolté de subir ( de façon quasiment douce, sans violences ni menaces ni oppression tangible ) un système que je n’ai pas choisi et qui produit des évènements conduisant de façon inéluctable au déclin réel de mon pays. Et à un recul civilisationnel de notre société ( étendue au niveau européen ).
                                                              Je ne pense pas être le seul à appréhender la situation de cette manière.

                                                              Ce ne sont certes pas quelques dizaines de milliers de « pauvres Syriens » ( je cite M. Eliott ) qui vont directement , résolument, implacablement, inévitablement détruire les fondements de notre société.

                                                              Mais si ce sont de « mauvais » « pauvres Syriens », càd des islamistes portant masques de carnaval, alors ils y contribueront de façon certaine.

                                                              Et si ce sont de « vrais pauvres Syriens », je me demande quelle sera leur attitude envers le pays qui leur a donné asile s’il faut le défendre, que cet ennemi soit dedans ou dehors.
                                                              Car ils ont abandonné le leur.
                                                              Je sais qu’il est très facile pour moi d’écrire derrière un écran, à l’abri des coups, de la faim et de la peur, et qu’ils ont connu ces horreurs pendant longtemps ; et que ce ne sont pas des surhommes ni des personnages archétypiques utilisés ds les films de Hollywood, capables de régénérer en eux des ressources déjà épuisées pour combattre au moins deux ennemis dans un pays ravagé et où rien n’est sûr. Mais je me pose qd mm la question.


                                                            • HELIOS HELIOS 8 novembre 2015 16:23

                                                              @Elliot
                                                              ... de toutes les analyses, il n’y en a aucune simple et qui soit acceptable par la classe politique actuelle.


                                                              La seule qui marche, la plus douloureuse certes, c’est la guerre. Pas la petite guerre du coin, mais la vraie, celle qui se dit mondiale, mais qui ne concernera que ceux qui ont quelque chose a perdre et dont les multinationales ensuite a coup d’impression massive de billets, se hâteront de reconstruire.

                                                              que restera-t-il dans les décombres ? les petits blancos probablement, c’est ce qu’on espère, mais rien n’est moins sûr !

                                                            • franc 8 novembre 2015 16:30

                                                              @Elliot

                                                              Oui Mr Elliot il n’ y a aucune allégorie et c’est au premier degré il faut se battre et éventuellement donner la mort pour éviter la contamination nazie. et la dégénérescence de l’humanité .

                                                              Le mot d’ordre de la décolonisation est la valise ou le cercueil.


                                                            • Elliot Elliot 9 novembre 2015 00:50

                                                              @franc




                                                              Le nazillon qui crie au nazi, pathétique ! 


                                                            • Vipère Vipère 8 novembre 2015 13:24

                                                              Eliott

                                                              Vous vous trompez de cible en couvrant les français d’opprobre, à moins que vous puissiez brandir une consultation populaire donnant mandat au gouvernement de faire la guerre aux syriens ? 

                                                              Vous écrivez :

                                                               « la catastrophe qui les frappe ) et ces quelques milliers de gueux suffisent à ébranler les fondements de l’état. »

                                                              Il s’agit bien d’une catastrophe mais qui incombe au seul F. HOLLANDE et à sa caste de nantis, les français n’y sont pour rien, ils n’ont pas été consultés, s’ils l’avaient été, ils auraient majoritairement opposé un refus à cette guerre et donc ils ne méritent pas vos insultes et crachats.

                                                              Ensuite, si vous même recevez des invités, vous leurs demanderez combien de temps ils comptent rester chez vous, car s’ils restent indéfiniment, cela ne manquera pas de poser un certains nombres de difficultés. D’abord, parce que leur choix de rester chez vous, vous est imposé, vous êtes devant le fait accompli.

                                                              Cette décision ne manquera de poser d’innombrables difficultés au sein de votre famille, du fait des coutumes alimentaires, religieuses, philosophiques, financières qui ne seraient pas forcément compatibles avec votre manière de vivre et que vous voulez préserver ?

                                                               


                                                              • Elliot Elliot 8 novembre 2015 13:50

                                                                @Vipère


                                                                Vous ne trouvez pas un peu léger de s’exonérer ainsi sur le dos de ses dirigeants. Qui les a élus ? 
                                                                Ce ne sont tout de même pas les Hottentots qui ont choisi Hollande et avant lui l’agité à qui on doit le chaos libyen. 
                                                                Je veux bien que la responsabilité collective n’existe pas mais quand les sondages proclament que plus de 70% des Français ont peur des réfugiés, ça signifie sans doute quelque chose que, pour ma part, je perçois de manière négative.
                                                                Je ne vois pas où sont les insultes et les crachats dans ce constat qui est plutôt une déploration, vaine je veux bien vous l’accorder. 
                                                                Quant à votre manière de vivre, enfin peut-être pas nécessairement la vôtre si vous vous êtes préservé(e) mais pour la majorité de la population, elle est déjà largement tributaire d’influences venues d’outre-Atlantique principalement . 
                                                                Les combats d’arrière-garde ont cela de ridicule qu’ils sont voués à être perdus.

                                                              • jakem jakem 8 novembre 2015 14:33

                                                                @Elliot
                                                                 Je suis partiellement d’accord avec vous : nous ne pouvons pas nous exonérer d’une part de responsabilité dans le choix de nos politicards, c’est bel et bien « les Français » qui les ont élus et réélus ( dont de véritables pourritures et escrocs et incapables et sociopathes ). 
                                                                Et c’est très agaçant !

                                                                D’autre part, on est dans le système ; c’est la série d’engrenages qui dirige et non pas la population.
                                                                De plus en plus de gens s’en rendent compte ( il est grand temps !) à mesure que l’emprise de l’euroPOURRITURE se fait plus pesante et que l’irresponsabilité politique nationale s’étend et gangrène notre pays.

                                                                Et, de la même manière, il existe une responsabilité collective dans les pays que fuient les exilés.

                                                                Quelque soit le peuple, s’il veut vivre il doit se battre. ( accord avec l’auteur de l’article ).
                                                                Naguère il fallait choisir entre l’occupation nazie et la liberté.
                                                                Les Kurdes se battent en première ligne ; et parmi eux, de nombreuses jeunes femmes ; elles en ont ! ( on pourrait dire : dues habet et bene pendentent ).


                                                              • AlbertGam AlbertGam 8 novembre 2015 15:57

                                                                @Vipère
                                                                Tout à fait.
                                                                Il y a une vingtaine d’années j’ai vécu plusieurs années en Angleterre. Jamais il ne me serait venu à l’idée de revendiquer un droit de vote en Angleterre ni même de réclamer la nationalité britannique. Ç’aurait été rigoureusement la même chose dans d’autres pays (j’ai passé aussi pas mal de temps dans d’autres pays pour mon métier, maintenant je suis à la retraite). J’ai beaucoup voyagé pour mon travail (chaque fois apportant pourtant une contribution à l’économie de ces pays) mais je considère et considérerai jusqu’à ma mort que c’est la France qui est le pays de mes origines, de mes ancêtres et de ma culture et que c’est dans ce pays qu’est donc mon avenir et celui de mes descendants. Pas le pays dans lequel je suis momentanément accueilli, même si cela devait être pour plusieurs décennies. Là où je suis, quand c’est hors de France je me considère comme un invité ! Participant à l’économie locale, certes, mais un invité quand même ! Quand bien même la France serait en guerre et je serais contraint de fuir (en admettant qu’étant invalide ou toute autre raison valable je n’aie pas la possibilité physique de me battre) je persisterais à me considérer comme un invité momentanée dans ce pays qui m’accueille et je n’aurais qu’un souhait : contribuer de là où je suis à rétablir la paix dans mon pays d’origine pour que je puisse y retourner un jour !
                                                                S’il y a une chose qu’il est impossible de mondialiser c’est la culture de nos ancêtres respectifs, celle qui est la plus profondément ancrée et la plus profondément influente sur le mode de vie de chaque individu. Vouloir mondialiser les cultures des populations par des immigrations suivies de soit-disant « intégrations » c’est vouloir uniformiser ces cultures en une soupe homogène où tout le monde perd l’histoire de ses ancêtres. La richesse des peuples ne se trouve que dans leurs différences. Ce qui n’empêche pas certaines influences mutuelles dans les arts, les techniques, les échanges de ressources, etc. Et ces différences ne se cultivent pas par la création de multiples communautés au coeur d’un pays mais par l’entretien de ces cultures DANS leurs pays respectifs et l’instauration de respect mutuels entre ces pays. En ce sens les frontières ne sont pas là pour diviser... mais pour entretenir la perpétuation des différences et le maintien d’évolutions enrichissantes dans chaque pays. Différences qui ne sont alors pas des racismes (terme péjoratif à connotation de comparaison verticale) mais des éléments fondamentaux d’une sorte de « biodiversité » planétaire par le respect des écotypes culturels puisque tout ce monde pourrait tout à fait vivre en paix et entretenir de parfaits échanges commerciaux et culturels égalitaires.
                                                                Il n’existe qu’une seule espèce humaine, l’espèce Homo sapiens sapiens. Et elle ne se divise pas en races mais en ethnies (terme qui n’a rigoureusement aucun lien avec la biologie, l’ethnie n’est relative qu’aux cultures liées à l’évolution locale dans une région du monde, son climat, ses terres, ses ressources naturelles, ses arts, son histoire). Vouloir à tout prix mélanger tout le monde c’est vouloir à tout prix détruire cette immense richesse dans la diversité culturelle de l’espèce humaine.
                                                                Moi, né en France de parents et grand parents français, allant de gré ou de force dans un autre pays je ne m’y considérerais qu’un invité et rien de plus qu’un invité et ce jusqu’à ma mort, et jamais je ne revendiquerais la nationalité de ce pays ni même le droit de vote dans ce pays, et mon souhait serait de revenir dans le pays de mes origines dès que possible (une fois la paix revenue par exemple), quitte à y travailler par mes tous petits moyens au sein d’associations oeuvrant pour le rétablissement de la paix dans mon pays d’origine. Car c’est exclusivement la paix (civile, sociale, etc.) qui augmente les richesses et ce sont toujours les conflits qui augmentent les pauvretés. Donc je ne vois pas pourquoi j’accepterais que des personnes entrant dans mon pays réclament la nationalité de mon pays et le droit de vote dans mon pays. Ils sont invités (et encore... le nombre de ceux qui ne demandent même pas notre avis, les « clandestins » ne fait manifestement qu’augmenter d’années en années) et ils devraient plutôt, même si c’est depuis la France, militer pour rétablir la paix et l’ordre dans leur pays d’origine (ou celui de leurs ancêtres, puisque pas mal de ces personnes sont maintenant nées en France mais persistent à vouloir vivre comme dans leur pays et de surcroît de façon communautaire, et non en adoptant intégralement la vie française) afin d’y retourner au plus vite pour reprendre leur mode de vie et perpétuer leur culture.
                                                                Ce n’est pas du racisme, tout cela. C’est un manifeste de respect des cultures et des différences mais avec le constat qu’il est impossible de mélanger ces cultures et ces différences dans un même pays puisqu’on constate que toutes ces personnes veulent absolument vivre en communautés (pour revendiquer, et je peux tout à fait le comprendre, leur « identité » et leur culture) quand elles entrent dans notre pays ! Cela résoudrait tous les problèmes puisque toute « immigration » (quand elle est tout à fait acceptable, pour des motifs humanitaires ou politique ou de contribution à la collectivité des nations) serait de facto imposée comme TEMPORAIRE jusqu’à ce que le pays d’origine soit redevenu vivable pour ces personnes, même si c’est un temporaire qui doit durer plusieurs décennies mais cela ne devrait jamais être un temporaire qui serait un jour déclaré définitif par une nationalisation et encore moins un droit de vote ! La nationalisation ne devrait être admise qu’en cas d’IMPOSSIBILITE (je pèse mes mots !) DEFINITIVE de retour au pays d’origine.
                                                                Oui aux différences (donc il n’y a pas de racisme dans mon propos), mais non aux mélanges de ce qui n’est résolument pas « mélangeable » !


                                                              • HELIOS HELIOS 8 novembre 2015 16:33

                                                                @AlbertGam
                                                                ... merci pour votre texte, vu sa longueur - et je sais ce que cela coute d’écrire un tel article - vous avez pris le temps d’expliquer votre position, ce qui représente une vraie forme de respect envers le site (Avox), ses rédacteurs et ses commentateurs.


                                                                ... de plus, je partage totalement le fond exprimé dans ce texte.

                                                              • franc 8 novembre 2015 16:43

                                                                @Elliot

                                                                Le combat d’arrière garde c’est le capitalisme mondialiste financier et l’obscurantisme religieux représenté aujourd’huis par tous les intégrismes et en particulier le nazisme islamique et leurs complices les traitres qui détruisent les nations , les Etats ,,les peuples ,les cultures et la nature

                                                                -

                                                                L’avant garde c’est le combat pour le respect et l a liberté des nations , des peuples, des hommes et des cultures, ,et du progrès incessant d e l’humanité vers la perfection transcendante


                                                              • CN46400 CN46400 8 novembre 2015 17:05

                                                                @AlbertGam


                                                                « Ce n’est pas du racisme, tout cela. C’est un manifeste de respect des cultures et des différences mais avec le constat qu’il est impossible de mélanger ces cultures et ces différences dans un même pays »

                                                                Trop tard, en 1800 il était peut-être temps, mais c’était déjà limite puisqu’en 1830 les gaulois, pris par je ne sais quel désir de mélanger leur culture, ont débarqué à Alger. Après moulte enfumades et ratonnades, ils sont revenu, emmenant dans leur bagages, prestement ficelés, outre le couscous et les merguez, les domestiques pour les faire travailler chez Renault, Citroen ou Peugeot ou dans les ferrailles du béton des 30 glorieuses....Et maintenant faut faire avec, moi, après avoir entraîné leurs gosses au football (ils étaient plutôt bons), je joue souvent avec eux à la pétanque et on s’entend super....


                                                              • franc 8 novembre 2015 18:46

                                                                @CN4640

                                                                ce n’est jamais trop tard ,l’histoire ne s’arrête jamais  ;

                                                                -

                                                                ce sont les collabos qui disent c’est trop tard et signent la paix de Munich


                                                              • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 8 novembre 2015 20:20

                                                                « @AlbertGam
                                                                Merci pour ce long exposé auquel je souscris entièrement.

                                                                 »Il n’existe qu’une seule espèce humaine, l’espèce Homo sapiens sapiens. Et elle ne se divise pas en races mais en ethnies (terme qui n’a rigoureusement aucun lien avec la biologie, l’ethnie n’est relative qu’aux cultures liées à l’évolution locale dans une région du monde, son climat, ses terres, ses ressources naturelles, ses arts, son histoire). Vouloir à tout prix mélanger tout le monde, c’est vouloir à tout prix détruire cette immense richesse dans la diversité culturelle de l’espèce humaine."

                                                                La seule question qui vaille est la suivante : pourquoi devrions-nous accepter de nous voir imposer, sans choix possible,la présence de gens que nous n’avons pas choisis ou que l’on nous interdit de choisir, avec qui plus est l’obligation de vivre avec et de nous conformer à leurs cultures, modes de vie et de pensée ?


                                                              • Vipère Vipère 8 novembre 2015 20:44

                                                                @Renaud Bouchard

                                                                Une question esquivée par Eliott qui s’est répandu en insultes sans toutefois assumer ces écrits !


                                                              • jakem jakem 8 novembre 2015 15:43

                                                                Monsieur Elliot, je rebondis sur votre réponse à M. Bouchard de 14h43 et complète ce que j’ai écrit auparavant.

                                                                Mon ordi ne me laisse pas lire le texte de Powell, mais je l’ai eu sous les yeux il-y-a ... un certain temps, et me souviens de sa teneur.
                                                                Il rend compte d’une réalité qui s’est étendue en GB : il y existe déjà des « tribunaux sharia », des écoles spécifiquement musulmanes et séparatistes, et sa vision de l’avenir ne me semble pas excessivement pessimiste. Mais passons !

                                                                Retour en France, via l’Allemagne. Où les autorités sont dépassées dans certains centres d’accueil des exilés car les musulmans s’en prennent aux chrétiens. J’appelle ça une déstabilisation des institutions car les dirigeants allemands ne savent pas comment riposter parce que leurs propres lois ne servent à rien dans ces cas.

                                                                C’est souvent pareil chez nous. J’ai vu/lu sur Causeur une interview de cette député PS, dont le nom m’échappe, qui a osé critiqué le rassemblement scandaleux d’islamistes lors d’un prétendu « salon ». 
                                                                Elle rend compte d’une discussion qu’elle a eu avec une femme musulmane vivant ds un « quartier » et qui porte le voile, et qui n’est pourtant pas une fervente croyante. Elle le porte pour avoir LA PAIX et la tranquillité pour elle et ses enfants ( elle a réussi à se débarrasser d’un mari encombrant). Si elle sortait « en cheveux » elle serait la cible des racailles du quartier. 
                                                                Lesquels racails ( je me permets d’utiliser ce mot au masculin, comme je le fais pour désigner LE racail de Neuilly ; vous voyez de qui je veux parler ?) tiennent la police à distance ( il-y-a même des attaques de commissariats) et empêchent les interventions sociales par pressions diverses sur les habitants.
                                                                Ce genre de comportement, je le considère aussi comme une déstabilisation des institutions.

                                                                Et par ailleurs, je me pose d’autres questions, auxquelles j’ai la réponse : comment des gens, essentiellement des hommes jeunes et vigoureux, combattifs, révoltés, pleins de testostérone, peuvent-ils percevoir un pays ( une Nation ???) dont les autorités se couchent à plat ventre devant eux alors qu’ils violent délibérément les lois ?
                                                                Quelle belle opinion de la France ont-ils, les transférés de Calais vers je ne sais où ?

                                                                Quel respect de la France ont-ils, ces Français de papier qui n’effectuent jamais les peines auxquelles ils sont condamnés ? qui peuvent narguer les flics devant le commissariat le jour même où ils ont été arrêtés ?

                                                                Quelle est la mentalité de ces types à Calais qui préfèrent s’agglutiner ds un bidonville pendant des mois, voire des années, en ayant faim et froid, et en emmerdant le monde, au lieu de chercher une autre voie ?

                                                                A mon avis ils n’ont et n’auront aucun respect, aucune considération pour le pays qui finira par les accueillir.
                                                                Ce sont des parasites.

                                                                 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès