• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’Insoumis Frankenstein

L’Insoumis Frankenstein

L’Insoumis Frankenstein.

Il y a une créature politique qui arpente nos villes et campagnes, on dit que sa création remonte à 2016. Mais elle est bien plus ancienne que cela, venant d’un âge politique lointain, que son créateur aurait aimé qu’on oublie.

L’Insoumis Frankenstein.

Il y a une créature politique qui arpente nos villes et campagnes, on dit que sa création remonte à 2016. Mais elle est bien plus ancienne que cela, venant d’un âge politique lointain, que son créateur aurait aimé qu’on oublie. Mais le lien persiste aussi fort et solide entre créateur et créature, entre apprenti et professeur. Venez, approchez donc, il a pris lieu et place en forêt gauchiste, certains disent que rien de gauche en ces terres ne pousse. Doucement ne lui faites pas peur, voyez Il ne nous a même pas remarqué, trop occupé devant sa grosse marmite, il touille et touille avec force et vigueur, de ses grosses paluches. Tendez l’oreille que dit-il ? « 6,3 % » il gesticule s’énerve « pourquoi ça prend plus ! » oh le voilà il pleure, ah vous l’auriez vu, pas plus tard qu’hier dire à quelques couillons « tout ce qui bouge est rouge ».

Oh ne vous moquez pas, il réagit très bien voyez ses réflexes. Une tape sur le nez il se gratte les fesses. Tapez lui le cul, il protège sa verge. C’est pas un grand boxeur mais il a un cœur, de gauche certains disent. Ses amis il les fait fuir, quant à ses ennemis, il est des plus efficace. Dans un sursaut de lucidité il guette prêt à bondir, pour toucher juste… ah ça non. Quand par miracle cela arrive il rate sa cible et pire il renforce ses opposants. Le peuple du cœur à droite, pour certain il est tellement à droite qu’il a disparu.

Pris de toutes parts ce grand gigot, il s’en va de sa masse lourde en action, tout go il s’écroule. C’est là qu’on peut l’entendre gémir la nuit venue, dans le tumulte de ses songes « Grand-père Lambert où es tu ? » Car si Jean-luc est le créateur, sa discipline lui vient tout droit du Lambertisme. Buvez un coup avec eux ou deux, et entre deux passes d’ivresse, peu importe le costume ils crieront « Lamberto, Lamberto », « Lamberto un jour Lamberto toujours » 1 l’apparat change l’esprit reste le même.

Père Lambert n’est plus depuis 2008, mais le Lambertisme lui survécut. De son vivant il fit de UNEF île de France2, le donjon des apprenties sorcières. Mi gauchiste, mi aventurier, avec pour formule magique « l’entrisme ». il aurait été fier des prouesses de consœur et Frère Jean Luc. Tout ce que ces derniers pouvaient toucher, ne se transformait pas en or, tels les alchimistes d’antan. Mais finissait soit par couler, soit par se putréfier.

Vous n’y croyez pas ? Saint Thomas a vu et il a cru mais vous non ? De Jospin 3 quittant le PS suite à son échec pendant les élections du 21 avril 2002 avec un Front National à 17 %. D’Hamon à Cambadelise regardant les ruines qui leur restaient après le passage d’en Marche. Avec un Front National toujours plus haut. Le poison de l’entrisme revenait aussi sûrement aux lèvres de celui qui l’utilisait. L’un s’écroulait, l’autre se renforçait. Tous de la même académie, chez Lambert tout à l’envers.

 

« Des actions contre nature produisent des troubles contre nature. » William Shakespeare

 

Mais lui frère Jean Luc il a été malin, si la nature politique ne se pliait pas à la théorie il fallait tordre la nature pour qu’elle se plie à la théorie. Voyant le bateau PS couler il s’en alla, il se voyait Grand Architecte « Père la Gauche passe par moi, le chemin, la vérité, la voix » L’unification sans fondation des ruines nouvelles du PS, aux plus anciennes du PCF. Quelques-uns, les plus lucides à gauche refusaient cette soupe amère.4 Construisant sa créature vaille que vaille dans un emballage social pour mieux cacher qu’elle était de nature sociétale. L’œuvre était fin prête mais pour l’animer il lui fallait une boite de pandore, celle du gauchisme, pour faire tenir le tout.

- Des indigénistes à la Daniel Obono pouvant soutenir des (artistes) « nike la France » mais sa bouche restait muette pour dire « Vive la France ».

- Des post-modernistes et l’utilisation de l’écriture inclusive qui est anti-populaire5. Une insulte à la belle langue Française et aux braves lecteurs. Écriture qui se crée, s’affine et se peaufine, évoluait au fil des âges. Quoi de plus anti-démocratique que d’imposer cette écriture ? Sous l’inquisition post-mortifère la gangrène Queer n’est pas loin... Quel beau terreau que cette France et sa French Theory 6 déconstruisant tout ce qu’il touche « Au Pays de Descartes le Queer est roi. »

- Du communautarisme en vois tu en voilà, pour le peuple des quartiers qui par raison ou déraison s’est recroquevillé. Dans une perte autant existentiel que spirituel, ce n’est pas Omar Khayyam qui lui répondit, auréolé de vin et de femmes, au moins chez lui son Nihilisme rendait hommage à Bacchu. Ce fut tout l’inverse L’Islam le plus orthodoxe ne se cachait même plus. Il le flattait tant que le vote est là, les ruines pouvait prospérer, petit Daesh grandissait.

 

" Boire du vin et étreindre la beauté Vaut mieux que l'hypocrisie du dévot ; Si l'amoureux et si l'ivrogne sont voués à l'Enfer, Personne, alors, ne verra la face du ciel." Omar Khayyam

 

- Du racialisme qui touche autant l’insoumis que l'UNEF et la gauche en général. Qui voit « un délire de petit blanc »7 sur Notre Dame de Paris. Quand on ne peut ou veut voir les différentes facettes d’un monument : Théologique, Civilisationnel, Historique, Populaire etc. Ne pas voir et apprécier l’une de ces facettes, au mieux on s’abstient de faire de la politique au pire on se tait.

- Il manquerait plus que quelques métaphysicien d’ultra-gauche se soient perdus entre les artères de ce monstre. Mains dans la mains avec quelques anarchistes qui de leur apolitisme se seraient perdus dans ses allées. Disant aux uns « Quand insurrection vient tout vient » et aux autres « du spectacle rien que le spectacle tout pour le spectacle ».

Y aurait tellement à dire, mais voyez comment L’UNEF ID avait le même goût et la même couleur du PS en son temps. Aujourd’hui L’UNEF a la même forme que son grand Frère L’Insoumis Frankenstein, déconnecté du peuple, connecté aux gauchistes, le spectre Lambertiste rôdait en ces contrées.

Le créateur s’est perdu dans sa créature, l’un a fini par peaufiner l’autre jusqu’à ne plus pouvoir démarquer l’une de l’autre. Elle commence à avoir sa propre autonomie. Elle donne la nausée au peuple de gauche dont je fais partie. Moins ça marchait plus il grognait « la république c’est moi » « la gauche c’est nous » « vive la France ? Très peu pour moi » « l’oligarchie le système l’élite » elle donne un boulevard à tout ce qu’elle devrait combattre en utilisant ses mêmes codes et langages. Préférant la forme au fond bien mal lui en a pris toutes les postures de diva n’y changeront rien. Pour ses nombreux orphelins qui ne savent plus trop à quel dieu se vouer… Attendre et espérer oui mais jusqu’à quand ?

L’aurore pointe mais avant que le jour se lève des batailles féroces seront menées. Culturelles, sociales, pour l’humanité, les animaux et la biosphère. Dans tout ce que l’époque exige en profondeur, la forme viendra d’elle même. C’est la multitude qui le permettra, loin de l’autocratie et du gauchisme. La boue est présente mais les étoiles sont toujours là entre les deux L’Insoumis Frankenstein . La lutte interne est aussi importante que l’externe, aussi sûr que l’action ne peut précéder l’idéologie. Cette créature achevée nous pourrons l’enterrer avec dignité. Quant au créateur laissons le donc se débattre dans les poubelles de l’histoire d’où il n’aurait jamais dû sortir.

 

« le vent se lève il faut tenter de vivre. » Paul Valéry

 

Sirius

 

Ps : Désolé pour la mise en page et le reste, je fais mes premiers pas, toutes mes excuses.

 

1 : « Il n’est plus trotskiste aujourd’hui. Mais, comme on dit, “lamberto un jour, lamberto toujours” : il en garde une façon de fonctionner, il est très carré. Quand il est convaincu qu’une idée est la bonne, il n’en dévie jamais. »

 

2 : Pierre Lambert ­ Philippe Campinchi, président de l'Unef-ID en 1991 et ancien responsable des jeunes du Parti communiste internationaliste (PCI, un des nombreux noms revêtu par la formation lambertiste)

3 : Le responsable trotskiste avait alors déclaré avoir donné son accord à M. Jospin pour que ce dernier entre au Parti socialiste en "1971-1972, comme d'autres". "Il est entré dans le Parti socialiste avec mon accord. Il était un militant comme un autre qui faisait un travail", avait-il fait remarquer.

5 : Interrogés par l’Ifop, plus de 2 sondés sur 3 (69%) soutiennent cette interdiction d’utiliser l’écriture inclusive dans les textes officiels. Près de 2 Français sur 5 (39%) soutiennent même fortement cette interdiction et sont « tout à fait d’accord » avec la décision d’Édouard Philippe. À l’inverse, seuls 12% des Français ne sont « pas d’accord du tout ».

6 : "Or, les textes queer sont très largement inspirés d’auteurs français : Deleuze, Foucault, Derrida, mais aussi, avant eux, Beauvoir et Wittig. C’est d’ailleurs ce que l’on appelle la french theory aux Etats-Unis."

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.1/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • tu as vérifier ton lien sur UNEF île de France ?

    parce que je suis rediriger un site qui n’a rien a voir avec l’UNEF


    • Sirius Sirius 28 mai 18:27

      @generation désenchantée

      Bonjour,

      Il y a du avoir un petit problème voilà : https://www.liberation.fr/tribune/2000/10/28/le-lambertisme-decrypte-de-l-interieur_342346


    • Traroth Traroth 28 mai 18:19

      Article inepte.


      • Sirius Sirius 28 mai 18:29

        @Traroth

        Bonjour

        Vous pouvez le trouver inepte, après vous pouvez argumenter.


      • @Sirius

        Dieu sait si, à l’évidence, nous ne partageons pas les mêmes idées, mais quant à moi, je trouve votre article excellent ...


      • covadonga*722 covadonga*722 28 mai 22:40

        @Sirius
        bonsoir il ne peu pas argumenter son mantra mental est 

         

        Ode à Mélenchon 

        Mélenchon dans le coeur des hommes
        Sous sa forme mortelle avec des cheveux gris
        Brûlant d’un feu sanguin dans la vigne des hommes
        Mélenchon récompense les meilleurs des hommes
        Et rend à leurs travaux la vertu du plaisir
        Car travailler pour vivre est agir sur la vie
        Car la vie et les hommes ont élu Mélenchon 
        Pour figurer sur terre leurs espoirs sans bornes.

        pcc Eluard 


      • Cadoudal Cadoudal 28 mai 22:48

        @covadonga*722
        Mélenchon, travail...

        Caser ces deux mots dans un même poème, ils sont fortiches ces cocos...

        Il lui reste un oeil pour lire l’Huma, c’est amplement suffisant.

        https://www.leprogres.fr/faits-divers/2019/05/28/agresse-pour-s-etre-plaint-du-bruit-il-perd-un-oeil


      • Sirius Sirius 28 mai 23:06

        @Sharpshooter - Snoopy86

        Bonsoir,


        Merci pour votre commentaire, ne pas partager des idées est une chose. Cela ne doit pas empêcher de pouvoir échanger en bonne intelligence. Ni de considérer les problèmes que soulève le camps adverse. Au lieu de cela, la gauche préfère les balayer d’un revers de mains. Avec des grandes expressions du style « Rouge-Brun ». Soi on est rouge soi on est brun mais sûrement pas les deux.


        On voudrait nous faire avaler la pilule, soi vous êtes avec nous les progressistes post modernistes, soi vous êtes du côté des réactionnaires.


        Le combats anti-fasciste préfère le forme au fond, car elle manque de fond et préfère de loin la castagne que la réflexion. Elle doit se placer sur la question sociale, humaine, culturelle etc. être vents debout contre toutes forme de communautarisme.


        Pour moi tout ce qui bouge n’est pas forcement rouge. Pour cela, il faut être pour le moment plus critique envers ses amis (en interne).


        Certain à gauche devrait relire « La Maladie infantile du communisme (le «  gauchisme ») »


      • @Sirius

        Je suis gaulliste, conservateur et réactionnaire, je ne m’en cache pas ...
        Comme je l’ai écrit ailleurs, votre article résume assez bien l’histoire d’une gauche non-communiste qui n’est faite que de trahisons.


      • Sirius Sirius 28 mai 23:28

        @Sharpshooter - Snoopy86

        Cet article à le chic de faire grincer les dents de cette gauche là, ce qui est son but premier.

        Malheureusement la chasse au sorcière dans cette gauche a été rondement mené... On devrait soutenir tous les délires des gauchistes, de peur d’être pris pour cible beaucoup se taise.


      • Laulau Laulau 29 mai 12:04

        @Sirius
        Argumenter contre des inepties ?
        Non, vous êtes un auteur qu’on zappe.


      • Sirius Sirius 2 juin 00:27

        @Laulau

        Au moins me donnez vous la qualité d’auteur ce qui est déjà pas mal.


      • Sparker Sparker 28 mai 18:44

        Et ziva, chacun son petit numéro d’équilibriste narcissique... c’est la fête sur Avox...

        Et Hamon vous en pensez quoi ?


        • Sirius Sirius 28 mai 18:59

          @Sparker

          Il vient aussi du Lambertisme qui est un trotskisme à la Française.


          Il faut que la gauche s’écroule pour renaître, car le peuple de gauche lui reste intacte. Dans son idéal, il a toujours été porteur de projets civilisationnels important. Que cela soit pour l’humanité, les animaux ou la biosphère. Mon article ne s’attaque pas à lui (les gauchiste sûrement) mais à cette vision du Lambertisme.


          Sous couvert d’unité beaucoup se taisent ou se tirent tout simplement, ce qui est fort regrettable.


          La révolte des gilets jaune c’est tiré à l’extrême droit, l’écologie politique est passé sous le nez de la France Insoumise.


          Bien mal lui en a pris de passer du social au sociétal, en charriant avec elle toute idée qui a juste de la forme sans fond.


          Cela peut tenir un temps mais pas tout le temps.


        • @Positronique

          Et il tient une sacrée chiasse smiley


        • covadonga*722 covadonga*722 28 mai 22:46

          ça n’est pas bien de vous moquer mr Snoopy ,

          car les memes qui contestaient 

          la légitimité électorale de macron , viennent de découvrir

          que 6%de 50% de votants ça n’est que 3%du corps électoral,


          • @covadonga*722

            Les Sparker et autres 421 nous gonflent depuis des mois de la façon la plus vulgaire et il faudrait cacher notre joie ?

            Madame Chikirou, elle, n’a probablement rien perdu à la déroute de Bénitoto, car couillons militants et contribuables ont versé leur obole  smiley

            Il y a par contre des gens de gauche sincères dont l’auteur fait probablement partie et pour lesquels je compatis.

            L’histoire de la gauche non communiste depuis 1945 n’est qu’une longue suite de trahisons


          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 28 mai 23:14

            @Sharpshooter - Snoopy86

            Avec la baisse de budget c’est Chikirou qui paye le Viagra. Shiapa la sucette est venue vérifier et tout va bien sur la couille gauche. Ça roule .


          • Old Dan Old Dan 29 mai 00:46

            Cet article...

            Bof ! une pollution environnementale supplémentaire...

            .

            [ Les gosses sont moins stupides, héhé ! ]


            • Sirius Sirius 29 mai 03:27

              @Old Dan

              Bof comme le dit cet article du fond sans la forme, voilà bien la maladie du gauchisme.

              Quand aux gosses vous parlez de ces derniers comme d’un bloc homogènes... ce qui n’est pas le cas. 

              Oui ils sont plus intelligents vous avez raison, quand des Greta Thunberg se font prendre en mains par des Ingmar Rentzhog... mais cela ne semble offusquer pas grand monde.

              Si l’illusion du change est là pour que rien ne change tout va bien...

              De la forme sans le fond en faveur d’un changement civilisationnelle, c’est l’abattoir direct pour tout une génération.


            • Old Dan Old Dan 29 mai 08:07

              @Sirius
              J’habite Sydney. Ici, 1 million de personnes sont rationnés en eau douce...
              (J’te raconte pas ce qui se passe ds le bush)
              On n’est plus ds le bla bla théorique d’opinion d’idéologie stérile.
              T’as raison, ce sera l’abattoir pour toute une génération en Europe.

              Donc on n’est plus ds la discussion théorique d’opinion d’idéologie stérile.
              D’où mon agacement à lire ton article... par ailleurs bien écrit.


            • Clocel Clocel 29 mai 08:23

              @Old Dan

              OK ! On vous envoie Jadot !

              Le capital n’attendait que les écolos pour balayer sa merde sous le tapis et se refaire une cerise.

              Ils sont pile à l’heure les développeurs du râble, En Marche, bientôt !


            • leypanou 29 mai 11:27

              @Old Dan
              J’habite Sydney. Ici, 1 million de personnes sont rationnés en eau douce... 

               : et c’est à cause du CO2 dans l’atmosphère comme le disait le GIEC ?

              Connaissez-vous la genèse du GIEC ? Un peu de lecture si vous avez un peu de temps (pour les lecteurs qui ont un peu du mal avec la langue de Shakespear, c’est ici)


            • leypanou 29 mai 11:42

              @Sirius
              quand des Greta Thunberg se font prendre en mains par des Ingmar Rentzhog 

               : une référence est souvent nécessaire pour informer les autres, celle-ci vaut la peine d’être connue.

              @Old Dan
              les enjeux dépassent le niveau de connaissance des gosses, qui sont donc plus facilement manipulables.


            • Sirius Sirius 29 mai 19:26

              @leypanou

              Bonjour,


              Les forces de productions qui sont à l’œuvre on forcement un impact, sur l’humanité, les animaux et la biosphère. Après que ces problèmes soient utilisés pour serrer les boulons au petit peuple ou créer des nouvelle niche de marché est un fait bien établi selon moi.



            • Olivier Perriet Olivier Perriet 29 mai 15:06

              C’est le dilemme de Mélenchon :

              soit il abandonne sa branche indigéniste, communautariste, gauchiste et Cie, pour s’élargir et viser 50% des voix plus unes... au risque de perdre sa base électorale de 2012, là où il a siphonné les voix de l’extrême gauche.

              soit il garde le même positionnement, et là il risque d’être un repoussoir éternel à la façon Front national.

              Je persiste à penser qu’il jouera un rôle de premier plan dans les 3 années qui viennent :

              les européennes ne sont pas de vraies élections, il n’y a qu’à voir l’historique.

              Et surtout, à part lui et Macron, il n’y a plus personne de fédérateur. Marine n’est en rien une alternative.

              à suivre.


              • Sirius Sirius 29 mai 19:37

                @Olivier Perriet

                Bonjour,


                Tout mouvement, idée ou personnage qu’il soit politique ou non est pétri de contradiction. Ce qui importe c’est si cette contradiction n’est pas plus importante que le projet qui est porté…


                Malheureusement pour la France Insoumise c’est le cas, qui sait laissé lui même gangrené à tord ou à raison par tous ces mouvements. De base je trouve son raisonnement erroné car sa vision est focalisé sur le changement des institutions. Dans un autre style un peu comme l’UPR qui voit dans la sorti de l’union européenne un outil magique.


                Après que ce soit un personnage politique c’est une chose certaine, aura t’il un impact important dans l’avenir de notre pays pas sûr.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Sirius

Sirius
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès