• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’Occident n’aurait pas dû faire de promesses irréalistes à (...)

L’Occident n’aurait pas dû faire de promesses irréalistes à l’Ukraine ?

Le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, a déclaré qu' « on est entré dans une nouvelle page de l'Histoire de l'Europe, une nouvelle page de la géopolitique mondiale, même ». Il a, également, indiqué que l'UE, les Etats-Unis et l'Otan avait réalisé un faux pas en laissant croire à l'Ukraine qu’elle pouvait intégrer l'Otan.

D'ailleurs, cette promesse concerne aussi la Géorgie. Josep Borrell avoue les erreurs de la diplomatie de l'UE et du monde occidental, des erreurs qui ont mené à cette guerre en Ukraine. Pourtant, il rigole quand le journaliste français lui demande comment livrer les armes à l’Ukraine quand les « gens de l’UE ne veulent pas rentrer dans le territoire ukrainien » ?

Dans un entretien à TF1, le chef de la diplomatie européenne a donné son expertise sur la situation en Ukraine. Il a évoqué le sujet de la guerre en Ukraine et les actions de l'UE à l'ouverture du Conseil de l'Union européenne à Versailles. Il a, tout d'abord, dénoncé « une guerre complètement injustifiée et gratuite qui devient de plus en plus brutale et complètement inacceptable pour le monde civilisé », mais à la fin de son entretien le chef de la diplomatie européen avoue les erreurs de la diplomatie occidentale. Pourtant, même si Josep Borrell reconnaît ces erreurs qui ont mené à la guerre, celui-ci a continué de parler de son engagement pour donner des armes à l'Ukraine, dont des armes lourdes, comme des canons et des « fusée » antichars, persistant, ainsi, dans la guerre et dans la catastrophe humanitaire.

« L'UE fait la liste des besoins militaires de l'Ukraine. C'est l'Ukraine qui nous demande ce [dont] elle a besoin. Et, nous demandons aux Etats membres qui peut fournir », a-t-il indiqué. « Moi, je paie. Je participe dans l'effort d'armement de l'Ukraine du point de vue financier. Le fondamental, c'est les munitions et le combustible », « il faut que les chars puissent rouler. Il faut aussi du matériel lourd, des obus, des canons, surtout des fusées antichars », fait-il savoir

L'UE devient cobelligérant ? A la question du journaliste - « comment effectuer les livraisons ? » - qui s'imagine que les gens de l'UE ne veulent pas rentrer dans le territoire ukrainien , Josep Borrell répond en rigolant, « cela, je ne vais pas vous le dire ». Le journaliste lui fait remarquer que « la Hongrie, par exemple, a interdit le passage par son territoire [des armes et munitions] et il demande à Josep Borrell, est-ce qu'on n'est pas en train de devenir cobelligérant ? « Nous, on n'est pas en guerre avec la Russie. Ni du point de vue financier, ni du point de vue militaire », affirme Josep Borrell au journaliste de TF1 qui ne manque pas de saisir la perche pour lui faire remarquer une totale incohérence concernant son affirmation : « Cela, c'est ce qu'ont dit. Mais, quand on est à livrer des armes antichars, de la munition, des armes pour tuer, oui, on est un peut en guerre ». Josep Borrell, n'en démordant pas continue sur son argumentation affirmant que l'UE n'est pas en guerre avec la Russie : « Non, on n'est pas en guerre », « on ne veut pas être en guerre », « on ne peut pas se permettre d'être en guerre ».

Même si Josep Borrell déclare ne pas penser « que la fin de la guerre ne viendra pas d'un soulèvement de la population russe », il évoque la technique du « regime change » mais en niant vouloir employer cet outil : « Nous, on n'est pas dans le regime change », car, selon Josep Borrell, « le but, ce n'est pas de changer le régime politique russe ». « le but, c'est d'arrêter la guerre. Pour arrêter la guerre, il faut faire pression sur Poutine ». 

Jospe Borrell admet les erreurs sur l'Otan et sur les promesses faites à la Russie. Le journaliste de TF1 demande au diplomate de l'UE si « on a trop fait confiance aux Américains qui n'ont pas arrêtés d'étendre l'Otan » et « qui nous dominent en réalité ». Il va même à dire qu' « on a aussi trompé les Russes ». C'est à ce moment de l'entretien que Josep Borrell déclare : « Je suis prêt à reconnaître qu'on a fait des erreurs ». Le haut représentant de l'UE pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité accuse, dans cet instant, les mauvaises décisions politiques et diplomatiques de l'UE : « On a perdu des opportunités pour que la Russie s'approche plus de l'Occident après la fin de l'empire soviétique. Les Russes ont beaucoup souffert. Il faut comprendre cela aussi. Il y a eu des moments, peut être, où on aurait pu faire mieux. Il y a des moments où peut être où on a proposé des choses et qu'on n'a pas été capables de mener en pratique comme la promesse que l'Ukraine, la Géorgie, ne seraient partie de l'Otan ». A la question du journaliste français si « c'était une erreur que l'Ukraine puisse rentrer dans l'Otan ? », Josep Borrell affirme que « c'est une erreur comme promesse qu'on ne peut pas accomplir ».

Philippe Rosenthal

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des éditeurs du portail. Elles n'engagent que la responsabilité des auteurs

 

Source : http://www.observateurcontinental.fr/?module=articles&action=view&id=3674


Moyenne des avis sur cet article :  4.71/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

66 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 17 mars 11:34

    Les promesses et les menaces de moins en moins crédibles, l’occident n’a plus que ça en poche, mais la messe est dite, la suite s’écrira ailleurs...


    • sylvain sylvain 17 mars 11:41

      On a perdu des opportunités pour que la Russie s’approche plus de l’Occident

      disons plutot que l’occident a saisi des opportunités pour que la russie ne se rapproche pas de l’europe .

      Il semble que borell soit lui aussi adepte du « en même temps »


      • Clark Kent Kaa 17 mars 11:43

        Comme dans les arts martiaux, les rapports de forces entre états ne sont pas seulement une question de puissance. Le grand art consiste même à canaliser l’énergie de l’adversaire contre lui-même grâce a des techniques supposant analyse, rapidité et entrainement. L’OTAN n’est pas habituée à ça : elle en est restée à la lutte gréco-romaine et, à l’utilisation de techniques plus ou moins brutales.


        • sylvain sylvain 17 mars 14:38

          @Kaa
          pour le coup, si l’attitude US parait particulièrement vicieuse sur le dossier ukrainien, j’aurais plutot l’analyse inverse .Poutine s’est jeté dans le piège, surement en connaissance de cause, mais jeté dans le piège tout de même .
          On verra bien la suite


        • Clark Kent Kaa 17 mars 15:20

          @sylvain

          On verra peut-être d’autres trucs ! Le problème, c’est qu’on est pas comme la poule qui se trouve concernée par la présence de certains de ses rejetons dans l’omelette au jambon. Nous, on est dans la situation du cochon : on est impliqués. On est pas que spectateurs.


        • sylvain sylvain 17 mars 16:02

          @Kaa
          On peut toujours espérer que les russe se convertissent au veganisme
           
          Vous avez raison sur ce point, on nous a impliqués .On est impliqués et comme pour le covid, 90% des gens ne vont pas plus loin que la propagande médiatique, qui ne pousse ni vers la paix, ni vers la démocratie .


        • LOST on Earth Louis 17 mars 11:45

          Bravo je ne vous dis pas BRAVO

          ça s’enlise votre offensive de merde, déjà 22 jours que ça dure

          Au nom de l’adjudant chef KRONENBOURG je vous donne l’ordre de terminer cette opération spéciale demain Vendredi 18 mars à 18h00

          ça suffat comme ci

           smiley


          • Clocel Clocel 17 mars 13:09

            @Louis

            Les nazillons ont mis 6 semaines pour prendre la France, la première armée du monde s’il fallait croire la propagande d’époque...

            Bon, tu me diras, on avait la ligne Maginot ! smiley

            Oh p’tain, la décadence et la trahison, ça ne date pas d’hier...


          • LOST on Earth Louis 17 mars 13:46

            @Clocel
            oui mais ils avaient en face la première armée du monde qu’on disait
            alors que l’armée ukrainienne n’était constituée que de trouillards de corrompus et quelques nazillons et pourtant elle résiste !
            BORDEL de MERDE les gogovoxiens poutinolâtres reconnaissez que les choses ne se passent pas comme vous auriez souhaité
            ça merde de plus en plus, chaque jour qui passe c’est un point en moins pour poupou
            La russie fait de moins en moins peur
            D’ici que l’estonie attaque la russie ya pas loin
             smiley


          • eau-mission eau-pression 17 mars 14:01

            @Louis

            Oui vivement que l’OTAN qui souffle de Wahington et qui passe par Brest arrive à Vladivostok sans tenir compte de l’Oural.


          • Clocel Clocel 17 mars 14:07

            @Louis

            Elle résiste parce qu’elle se planque en ville derrière les civils.

            les ricains auraient classé le dossier en une semaine, carpet bombing et Dieu reconnaîtra les siens, bougnouls, slaves, niakoués, même tarif, vous avez le bonjour de la terre promise.

            Gagner une guerre c’est bien, gagner la paix, c’est mieux, les russes vont devoir voisiner avec les ukrainiens, sans doute auront-ils à cœur de ne pas laisser trop de ressentiment.


          • tonimarus45 17 mars 15:36

            @Clocel oui le celebre « tuez les tous dieux re connaitre les siens » devise de l’armee americaine et d l’otan


          • tonimarus45 17 mars 15:38

            @Louis arretez la bibine « kronenbourg » apres une quinzaine cela craint, surtout si vous y ajoutez quelque « whiskys »


          • amiaplacidus amiaplacidus 17 mars 16:40

            @Clocel Qui dit : « Bon, tu me diras, on avait la ligne Maginot ! ».

            L’un de mes oncles, mobilisé à la ligne Maginot, s’est retrouvé prisonnier en Allemagne sans avoir pu tirer un seul coup de feu : les Allemands l’ont simplement contournée et comme les armes ne pouvaient pas pivoter sur 180°, les défenseurs n’ont pas eu d’autre choix que de se rendre.


          • LOST on Earth Louis 17 mars 16:45

            @Clocel
            Elle résiste parce qu’elle se planque en ville derrière les civils.
            Qu’est-ce que vous en savez, vous avez été voir ????
            quand on est du coin il y a toujours un moyen de se tirer


          • LOST on Earth Louis 17 mars 16:49

            @tonimarus45
            Arrête le café calva cette phrase est attribuée à simon de monfort durant le siège de Béziers durant la croisade contre les albigeois en 1209
             smiley


          • Clocel Clocel 17 mars 16:50

            @Louis

            Les lois de la guerre sont formelles mon bon Loulou, sur le pré, c’est le plus fort qui gagne.


          • Cyrus CYRUS 17 mars 17:05

            @Louis

            tu te trompe c’ est le moine cistertioen arnaud amury qui prononce cette phrase , et le compte simon IV de monfort , qui negocie et parvient a convertir 3 femme pour les sauver du bucher ...


          • Cyrus CYRUS 17 mars 17:06

            @tonimarus45

            En fait de nos jours c’ est plutot les terroriste islamique qui aplique ce principe 

            tonimarus45 17 mars 15:36

            @Clocel— oui le celebre « tuez les tous dieux re connaitre les siens » devise de l’armee americaine et d l’otan



          • microf 17 mars 22:30

            @Clocel

            Les Russes et les Ukrainiens vont se reconcilier après cette guerre.
            Les Francais et les Allemands se sont reconciliés, les Allemands et les Israeliens se sont reconciliés, les Ukrainiens et les Russes vont aussi se reconcilier, ne sont-ils pas des frères ?



            • microf 17 mars 22:33

              @Clocel

              Nelson Mandela.

              https://youtu.be/WA67pvbgDK4

              If there is a country that has commited unspeakable atrocities in the world it is the United States of America.

              They don´t care for human beings. Fifty seven years ago, when Japan was reteating on all fronts, they decided to drop an atom bomb on Hiroshima and Nagasaky, killed a lot fo innocent people, who are still suffering from the effects of those bombs.

              Those bombs were not aimed against the Japanese, they aimed against Soviet Union to say, look, this is the power that we have, if you dare oppose what we we do, this is what is going to happen to you.

              Because they are so atrrogant, the decided to kill innocent people in Japan who are still suffering from that. Who are they now to pretend that they are the policemen of the world ?

              Traduction version francaise :

              S’il y a un pays qui a commis des atrocités innommables dans le monde, ce sont les États-Unis d’Amérique. Ils ne se soucient pas des êtres humains.  Il y a cinquante-sept ans, alors que le Japon reculait sur tous les fronts, ils ont décidé de larguer une bombe atomique sur Hiroshima et Nagasaky, tuant beaucoup d’innocents, qui souffrent encore des effets de ces bombes. Ces bombes n’étaient pas dirigées contre les Japonais, elles visaient l’Union soviétique pour dire, regardez, c’est le pouvoir que nous avons, si vous osez vous opposer à ce que nous faisons, c’est ce qui va vous arriver. Parce qu’ils sont si atrrogants, ils ont décidé de tuer des innocents au Japon qui souffrent encore de cela. Qui sont-ils aujourd’hui pour prétendre qu’ils sont les gendarmes du monde ?

            • roman_garev 17 mars 12:36

              Les rédacteurs de « Middle East Eye » ont publié une enquête sur les activités des troupes britanniques en Afghanistan et en Irak.

              Il s’est avéré que les guerriers britanniques avaient des instructions leur permettant d’ouvrir le feu sur des civils. Par exemple, il était possible de tirer sur des adolescents avec un téléphone (peut-être surveille-t-il les soldats et transmet-il ses résultats aux talibans) ou sur des personnes avec des pelles (on ne sait jamais, ils vont soudainement enterrer des explosifs sur le bord de la route ).

              Les militaires ont admis que des civils mouraient aussi parce que certains collègues voulaient avoir le temps de « tuer quelqu’un » avant la fin du voyage.

              Les commandants ont directement déclaré qu’en cas d’enquête, ils protégeraient leurs subordonnés. Comme moyen de protection, des armes de fabrication russe ont été utilisées, qui ont été spécialement stockées à la base et, si nécessaire, ont été jetées aux morts.

              Le sens des instructions se résume au fait qu’un soldat peut ouvrir le feu pour tuer au moindre soupçon qu’il est en danger.

              La démocratie directe...


              • LOST on Earth Louis 17 mars 12:49

                @roman_garev
                Ah tu tombes bien toi
                N’essayes pas de noyer le poisson, les choses ne se déroulent pas du tout comme l’avait prévu le feldmaréchal Poutine
                L’offensive s’enlise, les divisions de la garde n’arrivent pas à bout des forces ukrainiennes
                Pire au Donbass vos forces spéciales ne sont pas capables de liquider les commandos nazis AZOV
                Bref c’est un FIASCO TOTAL
                Si demain vendredi à 18h00 l’opération dite spéciale n’a pas abouti alors battez en retraite et retour à la casa
                Laissez les chinois faire le boulot un point C tout
                 smiley


              • tonimarus45 17 mars 15:42

                @Louis mais si ne soyez pas malheureux quelques forterresses volantes et autres avions ,plus quelques missiles hypersonniques,et meme pas besoin d’etre dans le ciel ukrainien et cela sera termine


              • tonimarus45 17 mars 15:43

                @Mondot non,non ne tombez pas dans son piege il fait croire que c’est de l’humour en particulier quand il ne sait quoi dire


              • LOST on Earth Louis 17 mars 16:56

                @Mondot
                Et toi tu joues au sérieux celui qui sait avec le drapeau russe en avatar
                T’es sur place et tu sais tout LOL
                T’es un guignol comme beaucoup sur ce site
                Moi je ne me prends pas au sérieux dudulle et je me marre un max sur ce site simoyen
                Propoupou ou antipoupou je vous mets tous dans le même sac
                Je n’accorde du crédit qu’à ceux qui sont sur place par exemple Christelle et encore elle ne voit que le Donbass
                Et je connais un tout petit peu Odessa (escale très courte) et je constate que là ils sont tous prêts à se défendre et les gens de ce coin ne sont pas des nazis
                 smiley
                Note : j’ai désactivé la case m’avertir des réponses


              • roman_garev 17 mars 12:51

                En 1945, les États-Unis ont réalisé un faux film sur la prétendue brutalité de l’armée soviétique. Le document correspondant du contre-espionnage militaire Smerch a été déclassifié et publié par le FSB russe.

                Les Américains, avec l’aide d’Hollywood, ont créé un film sur l’attitude prétendument cruelle de l’armée soviétique envers les résidents locaux. Le tournage a eu lieu à Budapest libérée des nazis.

                Le mémorandum du chef de la direction principale de Smerch Abakumov adressé à Molotov (le premier vice-président du Conseil des commissaires du peuple de l’URSS et commissaire du peuple aux affaires étrangères) rapporte comment la mission militaire américaine en Budapest a été engagée avec l’aide du Metro-Goldwyn-Mayer) discréditant les troupes soviétiques.

                Rien n’a changé depuis...


                • roman_garev 17 mars 13:16

                  « C’est moi qui ai proposé de bombarder Belgrade. C’est moi qui ai proposé d’envoyer des pilotes américains et de faire sauter tous les ponts du Danube. »

                  Joe Biden. Criminel de guerre. 1999. Si quelqu’un ne le savait pas.


                  • titi titi 17 mars 13:29

                    @roman_garev

                    Et ?
                    Quel rapport avec l’invasion illégale de l’Ukraine par la Russie ?


                  • charlyposte charlyposte 17 mars 20:19

                    @titi
                     De quelle invasion il s’agit ???


                  • titi titi 17 mars 13:37

                    @L’auteur

                    "Mais, quand on est à livrer des armes antichars, de la munition, des armes pour tuer, oui, on est un peut en guerre 

                    "

                    Des armes pour tuer ?
                    Incroyable ... les armes ça tuent ? bah merde.

                    La Russei a fournit des armes à la moitié de la planète.
                    Tous les talibans ou affidiés utilisent des kalachinkovs, et des RPG.
                    Ces armes se trouvent utilisées sur tous les conflits et pour autant il n’y a pas de co-belligérance de la Russie.

                    Et bien l’Europe fait pareil : elle vend des armes a qui achète.

                    Le plan de Poutine tourne au fiasco : il est en train de se planter tout seul en Ukraine alors il cherche à mettre la faute sur d’autres.
                    D’abord l’OTAN : mais pas de bol l’OTAN n’intervient.
                    Maintenant sur ceux qui vendent des armes : ce qui est marrant quand on sait que que les armes lourdes de l’Ukraine sont soviétiques.


                    • charlyposte charlyposte 17 mars 19:43

                      @titi
                      Sources ?


                    • roman_garev 17 mars 14:20

                      Un projet d’étude des agents responsables de maladies dangereuses en Ukraine - fièvre hémorragique de Congo-Crimée, leptospirose et hantavirus - a été soutenu par les États-Unis car leur utilisation pourrait être déguisée en épidémies de maladies naturelles, a déclaré le chef des troupes de Défense contre les radiations, chimiques et biologiques (RCBZ) des Forces armées russes Igor Kirillov lors d’un briefing jeudi.

                      Il a déclaré que les bénéficiaires des fonds du côté américain étaient les laboratoires du ministère ukrainien de la Défense, situés à Kiev, Odessa, Lvov et Kharkov.

                      « Ce n’est pas un hasard si ces biolaboratoires ont été sélectionnés par le Bureau de réduction des menaces du Département américain de la défense (DTRA) et l’entrepreneur Black and Veatch comme exécutants du projet UP-8 », a déclaré Kirillov.

                      « De notre point de vue, l’intérêt des biologistes militaires américains est dû au fait que ces agents pathogènes ont des foyers naturels à la fois en Ukraine et en Russie, de sorte que leur utilisation peut être déguisée en épidémies de maladies naturelles. C’est pourquoi ce projet a reçu un financement supplémentaire , et le délai de sa mise en œuvre a été prolongé », a-t-il ajouté.


                      • titi titi 17 mars 15:28

                        @roman_garev

                        Encore à colporter les ragots de la propagande de Poutine ?

                        Vous n’en avez pas marre ?
                        Je veux dire humainement.
                        Parce que le métier de menteur c’est pas glorieux à la longue.


                      • charlyposte charlyposte 17 mars 20:17

                        @titi
                        Imagine la fiole de Powel smiley en l’agitant avant de s’en servir smiley


                      • eddofr eddofr 17 mars 15:00

                        J’admets avoir oublié de verrouiller ma voiture en arrivant au feu tricolore.

                        Suis-je pour autant responsable du Car Jacking dont je viens d’être victime ?

                        Ce n’est pas parce que l’OTAN, l’Europe, l’ONU admettent des erreurs qu’il sont coupables ou même responsables de la guerre.

                        Sans ces erreurs, peut-être que cette guerre n’aurait pas eu lieu, ou peut-être qu’elle aurait eu lieu quand même.

                        Le seul responsable de cette guerre est celui qui a choisit de la déclarer.

                        On peut estimer qu’il a eu raison, pour sauver la grandeur de la Russie, pour montrer qu’il a des couilles, pour sauver les malheureux russophones du Donbass, ou pour éliminer les méchants Nazis d’Ukraine, mais c’est bien lui le responsable de cette guerre.

                        Et quand on fera le bilan des vies perdues (ou sauvées si on en croit les médias Russes) de la guerre d’Ukraine, c’est lui qui en sera comptable devant l’histoire et personne d’autre.


                        • Lynwec 17 mars 15:37

                          @eddofr

                          Des erreurs.... Formulation intéressante...
                          Par erreur, l’Otan a installé ses bases au plus près des frontières russes.
                          Par erreur, des labos militaires us ont été installés en Ukraine.
                          Par erreur, Victoria Nulland et la CIA ont fomenté le putsch du Maïdan en 2014.
                          Par erreur, des tirs d’artillerie ont été déclenché journellement sur le Donbass, faisant 14 000 morts en huit ans.
                          Par erreur, le gouvernement ukrainien a oublié de remplir sa part des accords de Minsk pendant huit ans, des problèmes administratifs parait-il, un document mal rangé...
                          Par erreur, le gouvernement ukrainien a incorporé dans son armée nationale des unités néo-nazies reconnues.
                          Par erreur, les responsables ukrainiens ont cherché à se doter d’armes nucléaires.

                          Au final, ça fait quand même un paquet d’erreurs, ça devient difficile de parler de coïncidences...

                          Pour la référence au car-jacking, ça dépend. Si vous avez essayé d’écraser à plusieurs reprises l’auteur du car-jacking, je perçois l’amorce de l’esquisse d’un soupçon de responsabilité de votre part et accessoirement une tentative de nous prendre pour des blaireaux.


                        • eddofr eddofr 17 mars 16:04

                          @Lynwec

                          « Par erreur, les responsables ukrainiens ont cherché à se doter d’armes nucléaires. »

                          Il me semble que l’Ukraine disposait d’armes nucléaires (1700 ogives ?) ... qu’elle a accepté de détruire 1994.

                          Il me semble que l’OTAN n’a installé aucune base SUR LE TERRITOIRE RUSSE.

                          Il me semble qu’en 2014, le président en exercice a été destitué par le parlement à l’issue d’un vote favorable de 328 députés sur 450.

                          Il me semble qu’en 2014, la Russie a annexé la Crimée, un territoire faisant partie de la république souveraine d’Ukraine.

                          Il me semble que les « républiques » de Donetsk et de Louhansk ont d’abord proclamé leur indépendance puis « organisé » un referendum d’autodétermination.

                          Il me semble que le Donbass compte un certain nombre de « combattants séparatistes » ce qui tendrait à prouver qu’il s’agit d’une guerre entre belligérants et non du bombardement unilatéral de populations civiles par un « méchant gouvernement Ukrainien »

                          Malgré tout, sans la reconnaissance préalable des ces deux prétendues républiques, j’aurais pu approuver une opération Russe de rétablissement de la Paix ...

                          Je ne sais pas si vous percevez la nuance ...


                        • eddofr eddofr 17 mars 16:22

                          Je me souviens d’un vieil adage qui dit que « pour se battre, il faut être au moins deux ».

                          Bien sur que les américains sont des salopards,

                          Bien sur que l’OTAN est une machine à asservir l’Europe,

                          Bien sur que les Européens sont des cons manipulés par les U.S.A.

                          Bien sur que les Ukrainiens sont des nationalistes et des antirusses primaires (ils ont quelques raisons objectives pour ça).

                          Bien sur que la Russie a des intérêts stratégiques, historiques, politiques, nationalistes dans la région.

                          Il n’empêche que c’est Poutine qui a déclaré cette « opération spéciale » et qu’il en sera tenu responsable.


                        • titi titi 17 mars 16:38

                          @Lynwec

                          Pas marre de répéter toujours les mêmes fadaises ?

                          L’agresseur c’est l’envahisseur, et présentement c’est la Russie.
                          Tout le reste c’est du folklore.


                        • Lynwec 17 mars 16:49

                          @eddofr

                          Ce que la majorité des gens ne précisent pas, c’est que les Russes sont au pied du mur, le danger potentiel n’est pas à 10 000 km comme le terrifiant Saddam l’était pour les USA, mais à la frontière immédiate.

                          Ils ne peuvent pas reculer plus, à part comme je l’ai déjà dit ailleurs par dérision, de quitter leur territoire national pour s’installer dans l’Arctique.. ;

                          Les arguments parlant de responsabilités et d’agresseurs tout cohérents qu’ils puissent être sont en fait des justifications ou des manipulations, le pied du mur, ça ; c’est la réalité des faits.


                        • titi titi 17 mars 16:50

                          @Lynwec

                          "les responsables ukrainiens ont cherché à se doter d’armes nucléaires

                          "

                          L’Ukraine a abandonné son stock d’arme nucléaire en échange de la garantie de ses frontières par la Russie.
                          C’est le memorandum de Budapest.

                          La Russie étant revenue sur sa parole (comme toujours), je ne vois pas pourquoi l’Ukraine serait tenue de respecter la sienne.



                        • roman_garev 17 mars 19:27

                          @eddofr
                          « Il n’empêche que c’est Poutine qui a déclaré cette « opération spéciale » et qu’il en sera tenu responsable. »
                          D’ailleurs ce n’est pas Poutine qui mène cette opération antinazie, mais le peuple russe tout entier l’a chargé de cette tâche, si vous êtes capable de comprendre ça.
                          Et je ne pense pas que vous (votre minorité otanesque) ayez les moyens de juger et de punir notre peuple. Certains ont déjà essayé.
                          De sorte qu’il ne vous reste qu’aboyer tandis que la caravane passe.
                          À propos, ça fait déjà 4 jours que Macron n’a pas téléphoné à Poutine. Que s’est-il passé ?


                        • charlyposte charlyposte 17 mars 19:47

                          @Lynwec
                          Bien vu smiley


                        • Lynwec 17 mars 20:08

                          @titi

                          En quelle année cet abandon du stock. Il ne s’est rien passé à Maïdan depuis ?
                          Pas de néo-nazis ? Pas de persécutions contre les russophones ? Pas de guerre au Donbass ?
                          https://resistancerepublicaine.com/2022/03/17/un-animateur-tv-ukrainien-cite-eichmann-et-appelle-en-direct-au-genocide-des-enfants-russes/ (tiré d’un article du Daily Telegraph)

                          Les gentils pacifistes de l’époque de l’abandon sont toujours au pouvoir ou y a-t-il eu un changement de direction ?

                          Pour ce qui est des pays qui oublient de tenir leurs engagements, on va s’arrêter là tout de suite, je n’ai pas vraiment le temps de lister...

                          Bon,pendant cette diversion opportune, certains cherchent quand même à nous enfler sérieusement avec l’OMS de Bill la seringue qui nous prépare une gentille dictature sanitaire mondiale parfumée à l’identité sanitaire numérique...
                          Sachant ceci :https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/03/16/les-vaccins-contre-covid-modifient-ladn-humain-et-ce-nest-plus-vraiment-une-hypothese/
                          on n’a pas vraiment envie de souscrire à ça :
                          https://reseauinternational.net/loms-travaille-discretement-a-letablissement-dune-dictature-techno-sanitaire/ .


                        • slave1802 slave1802 17 mars 20:48

                          @roman_garev

                          Ils ont même fait un référendum sur l’opération spéciale, le oui l’a emporté par 102%.


                        • nemesis 17 mars 20:56

                          @eddofr

                          Tu dois pas être bien vieux pour avoir aussi peu de recul... ce n’est pas de ta faute. Avec le temps, vous serez de plus en plus majoritaires et le Système pourra vous embobiner comme des enfants... L’Histoire officielle falsifiée et les media sont faits pour ça !

                          Dans quelques années, les Russes édifieront une statue à la mémoire de Poutine pour son anticipation et la préservation de ses ressources...
                          ( suffit de voir le Passif du Yankee sur les mines d’Amérique du Sud aux siècles passés )
                          Gouverner c’est prévoir...
                          sauf en France où on ment à l’aide des media aux ordres, synchronisés au Siècle.


                        • vachefolle vachefolle 18 mars 10:13

                          @eddofr

                          petit détail : La RUSSIE est le plus grand pays du monde, donc le coup de l’espace vital, ca fait rire TOUT le monde.

                          Allez demander a la finlande qui s’est fait envahir par la Russie en 39 pour exactement ces memes motifs d’espace VITAL....


                        • I.A. 17 mars 16:50

                          U.E./E.U., même combat.

                          Les Européens adoptent les manières de leurs maîtres, lesquels sont habitués à sous-traiter les crises, les révolutions et les conflits. Ils remplacent un mot par un autre (diplomatie), ils font ce qu’ils ne disent pas et disent ce qu’ils ne font pas, ils payent, achètent et fournissent leurs domestiques pour qu’ils se battent, s’entre-déchirent et meurent à leur place.

                          C’est une guerre à façon, et le nombre d’agents opérant directement pour les Américains, sur place, est à n’en pas douter impressionnant. Ils l’ont fait mille fois par le passé (et ils ne sont pas les seuls...). Leurs snipers, leurs mines et leurs commandos attendent les Russes à chaque point stratégique. Tout l’Occident le sait.

                          Bon, sauf que cette fois, ce sont les « valets » qui vont payer très cher leurs postures mimétiques. Au plus grand profit de leurs maîtres.

                          Cette fois aussi, il y des arsenaux nucléaires complets en présence... tandis que nos gentils maîtres habitent de l’autre côté de l’Atlantique.


                          • titi titi 17 mars 17:05

                            @I.A.

                            "Leurs snipers, leurs mines et leurs commandos attendent les Russes à chaque point stratégique. Tout l’Occident le sait.

                            "

                            L’armée russe

                            n’arrive pas à faire face à l’armée ukrainienne qui défend son sol.
                            Et donc en bon laquet de Poutine, vous racontez que ce sont les occidentaux qui sont derrière.

                            L’armée russe est à la ramasse point barre.
                            Sa logistique est pitoyable.

                            Sa stratégie est pitoyable.
                            Son commandement est pitoyable.

                            Les tankistes russes arrivent même à se faire piquer leurs chars par des fermiers...(voir les vidéos sur les réseaux de l’UKrainian Farmers Brigade).

                            Poutine est aux abois, alors il rase les villes, il bombarde, il ressort la menace nucléaire.
                            Et vous en bon toutou vous colportez sa bonne parole.

                             


                          • Lynwec 17 mars 20:13

                            @titi
                            Oh le beau, tout droit sorti de sa caverne, tout frétillant.
                            Troll un jour, troll toujours...

                            Sinon, des liens, des sources, des documents consultables pour toutes ces affirmations ?
                            Pendant que vous vous égosillez sur l’Ukraine, on s’active à l’OMS à nous préparer l’après covid avec la dictature mondiale techno sanitaire et l’injection obligatoire ( Faut bien y arriver à ces foutus 500 millions d’esclaves...)
                            https://reseauinternational.net/loms-travaille-discretement-a-letablissement-dune-dictature-techno-sanitaire/


                          • vachefolle vachefolle 18 mars 10:10

                            @Lynwec

                            A tous les valets de Poutine qui polluent Agoravox.
                            Votre maitre l’empereur Pala-Poutine Premier s’est planté.
                            il va perdre la guerre en Ukraine, et sa dictature tombera dans la foulée.
                            Il est clairement en train de s’embourber.

                            C’est la seule bonne nouvelle de cette invasion injustifée de l’Ukraine.


                          • chantecler chantecler 18 mars 10:12

                            @vachefolle
                            C’est toi qui pollues .
                            Et c’est pas les sites qui racontent les mêmes conneries que toi qui manquent .
                            Et c’est certains ils attendent tes lumières .
                            Alors change de crèmerie .


                          • vachefolle vachefolle 18 mars 10:15

                            @chantecler

                            Non, je continuerait a vous dire la VERITE jusqu’a ce que POUTINE soit viré.
                            Comme j’ai continué a vous dire la vérité sur AGORAVOX, jusqu’a ce que TRUMP soit viré....

                            TRUMP aurait pu faire un beau POUTINE Bis, heureusement que ce clown dangereux a été viré il y a un an.

                            Maintenant ca va etre au tour de POUTINE de passer par l’aspirateur de l’histoire.


                          • chantecler chantecler 18 mars 10:18

                            @vachefolle
                            Mèkeskidi ?
                            Le v’la t’y pas qu’il nous parle de Trump « jusqu’à ce qu’il soit viré » !
                            Mais t’étais un compagnon de beuverie de B. Eltsine en son temps ?


                          • goc goc 17 mars 18:00

                            Il deviens de plus en plus clair que les kieviens sont acculés et n’ont plus comme seules armes que les abjectes false-flag à tout va.

                            D’ailleurs on peut s’interroger sur l’opportunité« du »bombardement«  du théâtre à Mariopol, juste 2 jours après le massacre de 20 civils à coup de bombe à fragmentation. Et en ce moment ils en remettent une couche.

                            J’attends de voir la tronche des merdias quand ils devront montrer les charniers dans le Donbass et à Mariopol.

                            Et que dire des images de nos représentants élus de nos »démocraties" (aux USA et en Allemagne) en train d’acclamer le chef des neonazis ukrainiens. Honte à eux !!


                            • nemesis 17 mars 20:49

                              @goc

                              Connaissant le Yankee, je n’exclus pas l’éventualité d’un bombardier furtif lâchant à très haute altitude un bombe sur le Théâtre...
                              Il suffirait d’examiner les restes de la bombe après déblaiement mais, à quels experts se fier : quand 1000 pompiers ont demandé que les corps de leur 600 camarades soient soigneusement extraits des ruines des 2 tours, le Maire de Neviork a fait donner la Garde Nationale...


                            • charlyposte charlyposte 18 mars 07:42

                              En fin de compte c’est plutôt une invasion migratoire à grande échelle smiley le repeuplement de l’ouest venant de l’est !!! smiley



                                • vachefolle vachefolle 18 mars 10:07

                                  La Russie n’aurait pas du faire des promesses irréalistes en signant de traités qu’elle n’avait pas l’intention de respecter comme

                                  Mémorandum de Budapest en 1994

                                  Le mémorandum stipule que la Russie, les États-Unis et le Royaume-Uni s’engagent, en contrepartie de l’adhésion de l’Ukraine (ou de la Biélorussie, ou du Kazakhstan) au Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires et de l’achèvement du transfert de son arsenal nucléaire à la Russie, à :

                                  1. Respecter l’indépendance et la souveraineté ukrainienne dans ses frontières actuelles.
                                  2. S’abstenir de toute menace ou usage de la force contre l’Ukraine.
                                  3. S’abstenir d’utiliser la pression économique sur l’Ukraine en vue d’influencer sa politique.

                                  4. S’abstenir d’utiliser des armes nucléaires contre l’Ukraine.
                                  5. Consulter les autres parties prenantes si des questions se posent au sujet de ces engagements6.

                                  Inutile de dire que la RUSSIE a clairement VIOLE ce traité international sans vergogne depuis 2014 et maintenant.


                                  • chantecler chantecler 18 mars 10:16

                                    @vachefolle
                                    Il était pas écrit dans ce traité qu’une clique armée pouvait s’amuser à dégommer les Ukrainiens russophones .
                                    A mon avis le traité a été rédigé à la va vite peut être par un dirigeant qui buvait un peu trop de vodka .


                                  • DACH 20 mars 23:43

                                    @vachefolle=Une des nombreuses preuves que V Poutine ne respecte jamais sa parole et ses engagements.


                                  • eddofr eddofr 18 mars 10:52

                                    Au moins une chose est claire, l’humanité n’est pas prête de parvenir à la paix universelle.

                                    Quand on voit avec quelle facilité, de part et d’autre, on est prêt à justifier les exactions militaires des uns ou des autres et à accuser, à contrario, l’adversaire des pires exactions, des pires intentions et des pires crimes contre l’humanité, pour s’en justifier, on n’est pas prêt de trouver une solution pacifique et raisonnable à quelque conflit que ce soit.

                                    Quel que soit le gagnant de cette folie meurtrière, il ne fait que préparer le terreau du prochain massacre.

                                    Dans 10 ans ou dans 20 ans, on s’entretuera à Donetsk, Marioupol ou Louhansk en mémoire de cet épisode glorieux de l’histoire Ukrainienne (ou Russe selon le point de vue).


                                    • DACH 20 mars 23:40

                                      Pour qui veut découvrir les raisons de l’invasion de l’Ukraine par V Poutine, cet article définit les motivations du président russe, ce qui permet d’envisager sinon de prévoir qu’il va faire vivre à la Russie 1917 en 2022. Tout simplement pour avoir voulu jouer le Néron des ambitions ex soviétiques. Les peuples russes et voisins en souffriront.

                                      =

                                      https://fr.gatestoneinstitute.org/18340/poutine-envahi-ukraine

                                      =


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrice Bravo

Patrice Bravo
Voir ses articles



Publicité




Palmarès



Publicité