• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’ordre des choses

L’ordre des choses

Dans tout organisme cohérent la perception des problèmes stimule leur analyse puis entraîne une action visant à les résoudre. Echange, réflexion, action est l’ordre normal des choses.

Mais l’action est en elle-même instructrice, elle nourrit aussi une réflexion qui se propage ensuite. Tout le sport est fondé sur l’analyse de l’action que l’entraîneur va ensuite diffuser. C’est aussi par le plaisir du jeu comme par la brûlure soudaine et involontaire, par le bisou ou par la fessée, n’en déplaise à ce qui nous sert actuellement de députés, que l’enfant apprend à s’imprégner du monde qui l’entoure. Quand l’action suit normalement la réflexion chez l’adulte, l’action précède souvent la réflexion chez l’enfant.

Aujourd’hui aussi bien les Gilets jaunes que Macron ont le choix entre être adultes ou enfants. Ils peuvent agir pour voir ce que cela donne, en se montrant ou en envoyant la force publique. Ils peuvent aussi écouter l’autre pour le comprendre et agir en conséquence.

Si les Gilets jaunes écoutent et observent Macron, ils verront qu’il est complètement coincé. On lui demande de distribuer une richesse qui n’existe pas mais à laquelle on a fait croire par des raisonnements absurdes et par la dépense de quelques uns que les médias rendent publique pour que leurs actionnaires puissent continuer à bien vivre en appauvrissant le peuple. Le secret le mieux gardé actuellement est que la richesse n’est qu’un regard et qu’un regard ne se crée pas.

Si Macron avec sa cour écoute et observe les Gilets jaunes, il verra qu’ils sont complètement coincés. Ils expriment à l’unanimité l’évidence de la paupérisation des classes moyennesmais ils n’en cherchent même plus les causes puisqu’ils savent leur désaccord total sur ce point, voire leur ignorance. Ils cherchent à présenter une unanimité factice sur le RIC pour simplement déplacer le problème.

Si Macron et les Gilets jaunes sont des enfants, ils continueront à privilégier l’action, les uns en se montrant, l’autre en réprimant. Dans ce monde enfantin la répression entraînera la violence qui fera monter d’un cran la répression qui fera monter de deux crans la violence qui….

Si Macron et les Gilets jaunes sont des adultes, ils observeront que l’Assemblée nationale actuelle n’est la résultante que de la somme de malentendus et que ceux qui la composent naviguent entre se croire « trop intelligents » ou complètement c…s. Ils observeront que toute l’Assemblée est manichéenne vomissant ou adorant ce pauvre Macron complètement perdu et s’accrochant à sa planche pourrie de l’Union européenne.

Si la démocratie ne les intéresse pas, les uns comme l’autre, qu’ils continuent à penser que la violence verbale ou physique fera avancer le schmilblick ! Les armes infantiliseront bientôt les deux parties.

Si la démocratie les intéresse, les uns comme l’autre, que l’Assemblée actuelle soit dissoute pour que, dans l’état d’esprit actuelle de la nation, une nouvelle assemblée, forcément multicolore soit élue.

On peut espérer que ce côté multicolore nous permettra enfin de comprendre qu’avant de chercher des solutions, il faut poser correctement les problèmes, ce qui pour l’instant ne préoccupe ni la diversité qui rend Macron si contradictoire ni celle des Gilets jaunes.


Moyenne des avis sur cet article :  2.75/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • Arogavox 5 janvier 11:49

    Celles et ceux qui sont adultes savent qu’il n’est pas pertinent de mettre la charrue avant les boeufs.

     Lorsqu’un arbitre a fait preuve d’un grave incapacité a observer et entendre de façon impartiale, la priorité n’est pas de changer les juges de touche !

    Pour « que l’Assemblée actuelle soit dissoute » il suffit de l’arbitre fautif et dangereusement incompétent soit destitué ! C’est même indispensable.


    • LUNATIC GALDIV 5 janvier 20:31

      @Arogavox
      L’organisation sociale est déterminée par des éléments écologiques incontrôlables dont nos « représentations » de langage sont incapables de rendre compte.


    • LUNATIC GALDIV 5 janvier 21:10

      @#U1987-Laird-Âme-Hilton
      Pourquoi « petit » , t’en sortirais plus grand ?


    • LUNATIC GALDIV 5 janvier 21:45

      @#U1987-Laird-Âme-Hilton
      Bien vu, handicapé temporel, je m’efforce d’ essayer de donner du sens à l’ampleur de ce qui nous possède hors des circonstances culturelles anecdotiques. 


    • Shaw-Shaw #U42-Néo-Nono-Karembeu 5 janvier 21:49

      @GALDIV

      Ouch, c’est de la bonne !

      ...ou soit plus confraternel, y’a rien à gagner ni à perdre avec moi !

      C’est juste toi qui vois, now or never.

      Sur ce bonne soirée, mais toujours dispo pour un rappel, moi je glande encore ici esta noche parce que je l’attends elle, cette -apparemment vraie duchesse des sleepings !


    • LUNATIC GALDIV 5 janvier 21:58

      @GALDIV
      Il est vrai qu’à mon âge, (77 ans, on ne devrait plus lire « TINTIN ») c’est un véritable compliment que d’être qualifié de « petit d’homme ». Il est également vrai que la connerie n’attendant pas le nombre des années, j’ai mon « taf » de çonneries partagé avec mes semblables.


    • Shaw-Shaw #U42-Néo-Nono-Karembeu 5 janvier 22:01

      @GALDIV

      Bah ! -> https://www.youtube.com/watch?v=CqnO4wNJAo8

      Bonne fin de soirée... à moins que vous soyez pas encore ménopausée.. je sors !!!!!
       smiley (vous m’autoriserez bien ce smiley... pour bien marquer le coup de mon ton se voulant absolument humoristique smiley )


    • LUNATIC GALDIV 5 janvier 22:07

      @#U42-Néo-Nono-Karembeu
      Large partage avec tes dires, pratiquant assidu de « l’évasion » bien comprise.


    • Shaw-Shaw #U42-Néo-Nono-Karembeu 5 janvier 22:10

      @GALDIV

      J’espère ! smiley

      Reste que je vise rationnellement l’éternité de l’instant présent. Elle vous tend les bras à vous aussi.

      Et pour le reste du reste, si vous le voulez bien, vous prenez peut être la place dans la file d’une inconnue dont le parfum pourrait m’envouter.

      Je m’efface.

      @+


    • LUNATIC GALDIV 5 janvier 22:32

      @#U42-Néo-Nono-Karembeu
      Allez, la nullitude TV aidant, et avant que de sombrer dans le bienheureux inframonde du rêve, je vous souhaite le « meilleur des mondes ».


    • Shaw-Shaw #U42-Néo-Nono-Karembeu 5 janvier 22:35

      @GALDIV

      Pas à souhaiter, la réserve d’indiens, C’EST ICI.

      Au plaisir ... ou pas de voir votre conscience s’en apercevoir au fil du temps.

      Bye


    • Marc Dugois Marc Dugois 5 janvier 12:14

      C’est une « solution » qui ne se fera que par une guerre civile à laquelle je ne crois pas. Ce n’est donc pas une solution.

      En revanche redemander aux peuple de se choisir des représentants dans l’ambiance actuelle, amènera une Assemblée disparate qui devra prendre acte qu’elle n’est d’accord sur rien et que c’est le problème qui est mal posé depuis maintenant plus 50 ans.


      • Arogavox 5 janvier 16:04

        @Marc Dugois
         Si la destitution du président de la République, prévue par l’article 68 de la Constitution française ne peut pas être une solution, et si une telle destitution ne peut de faire que par une guerre civile,
          c’est alors la preuve que l’article 68, autant que la Constitution actuelle, ne sont que leurres ou mascarades !
         
         Ceux qui demandent (voire exigent, sous peine de mise à mort lente dans l’opprobre et la misère du caniveau, ou des yeux crevés pour ceux qui osent manifester) aux peuples de « se choisir » des représentants ne sont alors que des manipulateurs faux, et en tout cas des menteurs, indignes du titre de citoyens.
         La démocratie est incompatible avec ce non respect d’une égale dignité reconnue à chaque humain composant le peuple. 
          
          Pourquoi celles et ceux qui se veulent les meilleurs d’un régime aristocratique n’ont-ils pas l’honnêteté d’arrêter de nommer « démocratie » un régime dans lequel ils ne supportent pas que le pouvoir politique soit celui du peuple, par le peuple et pour le peuple ?!

         


      • Marc Dugois Marc Dugois 5 janvier 17:05

        @Arogavox

        Vous auriez pour moi entièrement raison si le peuple avait accès à la vérité et si les médias n’appartenaient pas tous à une caste dominante que l’on subventionne pour biaiser la réalité.

        Dans l’état actuel des choses la seule question est de savoir si nous pouvons faire une révolution des œillets ou si elle doit obligatoirement être sanglante. En ce qui me concerne j’explore la voie pacifique.


      • Arogavox 5 janvier 18:03

        @Marc Dugois
         Explorer le voie pacifique en excluant la seule voie pacifique officiellement prévue et permise ? 
         
          Et puis seuls des prétentieux se voulant les « meilleurs » peuvent commettre la faute logique de croire pouvoir accéder à « La Vérité ».
        cf E Kant :
        « On mesure l’intelligence d’un individu à la quantité d’incertitudes qu’il est capable de supporter »

         La démocratie, tout au contraire appelle à seulement à se contenter de veiller à rester vrai.
        (ie : éviter la fausseté du mensonge ;
        mensonge qui n’est pas l’erreur de se tromper ou de prendre parfois le faux pour du vrai, mais la faute d’avoir l’intention de tromper autrui !)


      • Marc Dugois Marc Dugois 5 janvier 18:58

        @Arogavox

        Encore une fois j’aime votre approche mais pour moi elle reste théorique tant que le peuple n’est pas informé et conscient de la réalité.

        Pour le peuple et pour vous est-ce que la manne appelée croissance économique existe ? Car se partager quelque chose qui n’existe pas a toujours été source de drame.


      • Arogavox 5 janvier 21:32

        @Marc Dugois

        « On ne demande pas aux ’forts’ d’avoir mauvaise conscience ; on leur demande d’avoir une conscience tout court »  dixit Paul Marc Henry

        Avant d’avoir la mauvaise conscience de courir après une ’croissance économique’, encore faudrait-il avoir conscience qu’un accroissement n’est pas une entité matérielle, une « manne » ... Et ce n’est pas parce que la conscience d’un phénomène d’accroissement (de, il est vrai, on ne sait trop quoi) n’est pas quelque chose de matériel que cette abstraction ne peut être basée sur aucune réalité.
          
         Si l’idéal démocratique suppose le partage dune abstraction nommée « dignité » c’est pour induire plus sûrement le partage des ressources matérielles !
          Mais la dignité accordée à des humains par des humains n’a rien d’une « manne » !
         (Et la manne biblique n’a certes rien à voir avec la chimère de « croissance économique »)


      • Marc Dugois Marc Dugois 6 janvier 08:04

        @math

        Je ne le crois pas. Notre peuple est trop anesthésié par les subventions payées par la montée sans fin de la dette, pour se lancer déjà dans un risque personnel de perdre la vie.

        Cela arrivera malheureusement bien sûr mais cela arrivera dès que le système financier absurde s’écroulera et qu’il y aura vraiment des difficultés pour survivre.

        C’est pour éviter cela que je tente de faire réfléchir sur l’économie si mal comprise et encore plus mal enseignée. Tant que l’on continuera à faire croire au peuple que la manne divine existe et qu’elle s’appelle la croissance économique, tant que le peuple croira que nous créons des richesses et que le seul problème est de nous les partager équitablement, nous continuerons notre descente vers l’absurde et à nous rapprocher d’émeutes voire d’une révolution sanglante.

        Quand je disais cela il y a 20 ans, je ne pouvais même pas être aussi cru tellement tout le monde croyait au pays de cocagne.


      • Marc Dugois Marc Dugois 6 janvier 11:02

        @math

        Oui le système vacille à cause de l’économie libérale fondée sur le profit mais cette économie libérale n’existe que par la croyance que nous créons des richesses et cette croyance quasiment religieuse est partagée par une immense majorité de la population qui, sans s’en rendre compte, cautionne l’économie libérale qu’elle n’aime pas.

        Je ne peux que réécrire ce que j’ai écrit il y a bien longtemps : le capitalisme fait de ses victimes ses complices.


      • Arogavox 6 janvier 11:03

        @Marc Dugois
         
         Si ... on s’abuse aujourd’hui,
        c’est en espérant trop de connaissances de l’individu
        et trop de synthèse de la société.
         J. Robert Oppenheimer

         « ... pour se lancer déjà dans un risque personnel de perdre la vie »
        >>> Il semble vous échapper que la mort a déjà frappé des victimes d’une détermination à dénoncer des injustices par participation au mouvement des « Gilets Jaunes » ...
          Etes-vous bien certain que, parmi les Gilets Jaunes, ou ailleurs en France, il n’y ait pas « de réelles difficultés pour survivre » ?
         ( ATTENTION à votre réponse qui risque bien de nous informer davantage de votre façon de percevoir, d’entendre ou pas, que de la réalité ou de La Vérité ! )
         
          Vous ne témoignez pas que le peuple croie qu’une « manne divine existe » mais seulement du fait que vous puissiez croire (ou en touts cas affirmer publiquement) vous-même que le peuple ait cette croyance ! 
         La nuance est lourde de sens.

         Les gens qui ont compris la pertinence intrinsèque du concept de démocratie ne peuvent quant à eux ignorer, (depuis au moins le siècle des Lumières et le théorème du jury démontré par Condorcet ou l’intuition d’un JJ Rousseau concernant la force d’une conjugaison des différences ...) que la volonté générale émergeant d’une multiplicité d’individus informés et dotés de capacités d’entendement probablement efficientes a toutes les chances d’être plus pertinente que le plus pertinent des points de vues individuels.

         


      • Marc Dugois Marc Dugois 6 janvier 11:38

        @Arogavox

        Je ne vis pas personnellement la discussion comme un combat.

        Vous avez raison de dire que la majorité a souvent raison mais n’oubliez pas que Condorcet prenait comme hypothèse que le choix était manichéen (oui ou non) et que les votants avaient « une égale justesse d’esprit et des lumières égales ». La majorité peut aussi donner le pogrom et le lynchage.


      • Marc Dugois Marc Dugois 6 janvier 11:41

        @Arogavox

        Mais qu’appelez vous donc les« ressources matérielles » si ce n’est une forme rêvée de manne divine ?


      • Arogavox 6 janvier 20:26

        @Marc Dugois

         Pour ce qui est des ressources matérielles, faut-il vraiment vous faire un dessin pour différencier le pain, le toit, l’espace dans lequel on peut poser les pieds ... des abstractions du genre « croissance économique » ?
           
         Je ne vis pas davantage l’argumentation comme un combat : désolé si, par effort de concision, j’en oublie un peu les ronds de jambe, mais, vu l’anonymat heureusement permis dans ces forums, pourquoi ne pas en profiter justement pour s’en tenir aux arguments, sans viser en rien des intervenants qu’on ne saurait avoir la prétention de connaître. 
         
         Pour ce qui est du théorème mathématique de Condorcet, il suppose surtout que chaque juré ait une probabilité supérieure à 50% de voter pour la bonne réponse.
          Cette nuance semble avoir été aussi prise en compte dans notre devise nationale, qui ne parle pas d’égalité « des chances », ni de QI ... mais d’égalité en dignité !
          Et on remarquera que lorsqu’il s’agit de comparer des probabilités, dans la vie comme dans le théorème ce Condorcet, il est bien que même avec une probabilité de 99% de ne pas se tromper, l’occurrence d’une erreur se produira fatalement un jour ; on ne saurait en conclure que cette probabilité n’est pas souhaitable.
         Par contre, un pogrom qui se produirait malgré une probabilité de mettons 75% de l’éviter, ne ferait que davantage craindre sa survenue si cette probabilité n’était que de mettons 60%. 
         Le fait d’un pogrom ’quand même’ n’invaliderait pas à lui seul le choix d’un régime de pouvoir. 
         Par contre, il est instructif de savoir qu’un régime aristocratique ne retenant qu’un unique « avis particulier » a statistiquement moins de chances de ne pas se tromper qu’un régime vraiment démocratique dans lequel l’expression officielle de chacun aurait le même poids. Un homme, une voix, d’après le théorème du jury, ça donne une probabilité d’éviter l’erreur d’autant meilleure que le nombre de voix est nombreux !


      • Marc Dugois Marc Dugois 6 janvier 20:52

        @Arogavox

        Je me trompe peut-être mais je ne crois à la démocratie qu’avec des gens responsables cumulant donc 3 qualités : être libre de ses choix, savoir de quoi on parle et s’y intéresser.

        En revanche un homme une voix me parait confondre le peuple et la foule.


      • Arogavox 7 janvier 09:33

        @Marc Dugois

        Certes, « .. si le vote n’est pas rien, il n’est pas tout » !
         (en comprenant bien que dans « une démocratie », la formulation classiquement reconnue « un homme, une voix » doit être entendue comme « un(e) citoyen(ne), une voix ». Le citoyen étant l’individu composant le peuple et non pas la foule ) 
         
        Pour ce qui est d’être libre de ses choix, savoir de quoi on parle et s’y intéresser,
        il est intéressant de remarquer qu’à moins de prétention sans limite, les choix, la compétence et l’intérêt de chaque individu (citoyen) sont limités et ciblés. Sans quoi on s’attendrait à des gens qui se font des idées sur tout, mais surtout des idées.
          Cet écueil, qui n’est pas (ou très mal) pris en compte par la technique du référendum, et fallacieusement exploité par les techniques du sondage ou de la pétition, pourrait être ontologiquement levé par le changement de paradigme et de techniques de démocratie suggérés par la piste « doléances Kdo forum » ...


      • Marc Dugois Marc Dugois 7 janvier 09:46

        @Arogavox

        Si l’on est d’accord sur le fait que la liberté, la compétence et l’engagement sont les trois pieds de la responsabilité, la démocratie représentative ne peut être à mon avis fondée que sur le permis de voter ou sur le tirage au sort, deux axes à travailler. Le système actuel ne fait gagner que ceux assez fortunés ou assez voleurs pour avoir de quoi acheter l’affect du peuple.


      • Arogavox 7 janvier 11:48

        @Marc Dugois
        Une démocratie ne saurait être édulcorée ou travestie par un quelconque adjectif.
         L’élection d’un ’représentant’ est tout sauf démocratique puisqu’elle revient à encourager des sujets à se défausser de leur devoir de s’engager individuellement dans le partage des responsabilités et des décisions du pouvoir qui doit être du peuple, par le peuple et pour le peuple : elle incite à une démission personnelle au lieu d’une participation active de tous les instants.
          Voter serait une technique démocratique si elle s’appliquait à chaque décision politique : l’élection n’est qu’un cas particulier extrêmement fallacieux de décision politique !
         Une peut tromper (par l’affect peut-être, et entre autres) des millions de personnes une fois (lors d’une élection), mais il serait beaucoup plus difficile de tromper chaque citoyen des milliers de fois (à l’occasion de chaque vote sur chaque décision politique).


      • Marc Dugois Marc Dugois 7 janvier 11:55

        @Arogavox

        J’entends bien votre critique qui me parait judicieuse mais que proposez-vous comme organisation d’un groupe qui est plus important qu’un village ou qu’une tribu ?


      • Arogavox 7 janvier 14:37

        @Marc Dugois
         en attendant qu’une proposition d’organisation à officialiser soit co-(ré-)inventée collectivement et qu’un processus de légitimation soit aussi redessiné et convenu démocratiquement, il me semble qu’il est possible dès maintenant de mettre en oeuvre de façon bénévole, gratuite (sans rein devoir à personne ni à une quelconque ’brigue’) plusieurs expérimentations parallèles (Kdo-fork) et visant à converger ensemble autour des pistes de techniques démocratiques esquissées dans suggestion trouvée sur le Web par les mots « doléances Kdo forum » ...
        (si chaque tribu ou village utilise cette piste pour chercher une réponse plus globale, cette réponse sera plus pertinente que la mienne, et permettra d’en trouver tous ensemble une autre, encore plus pertinente)
           
         Une telle suggestion ne peut qu’appeler soit à proposer mieux, soit à expliciter les arguments qui pourraient la contrer, soit à apporter au minimum quelques pierres à un brainstorming au sujet de la nécessité de refonder les mécanismes de légitimation du pouvoir politique.


      • philippe baron-abrioux 6 janvier 08:12

        Bonjour ,

        être adulte ou être enfant , qui détermine et sur quel bases , les situations où nous nous montrons plus enfants qu’adultes et les conséquences observables qui permettent de le confirmer .

        le mieux ne serait il pas que nous pratiquions un peu la maïeutique ?

        nous pourrions sans doute ainsi repérer les fameux « éléments de langage » qui tiennent lieu de « communication » alors qu’ils ne sont que du bruit fait avec la bouche , aussi utiles que les gargouillements du ventre .

        bonne fin de journée !

        P.B.A.


        • Marc Dugois Marc Dugois 6 janvier 11:17

          @philippe baron-abrioux

          Bonjour,

          La maïeutique de Socrate est une suite de questions quasiment toutes fermées amenant l’élève par la suite de ses oui et de ses non, là où Socrate voulait l’amener.

          Je ne connais pas le côté fameux des éléments de langage et ne peux donc en parler. En revanche infans est celui qui ne parle pas et ad ultimum, celui qui est près de la fin. Chacun est libre de mettre où il le souhaite le passage de l’enfant à l’adulte.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès