• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’Otan augmente la pression sur la Russie

L’Otan augmente la pression sur la Russie

Tout est bien huilé dans le discours lié à l'agenda de l'armada de l'Otan. Ce plan militaire d'attaque ou d'intimidation d'un Etat souverain, la Russie, est soutenu par un puissant relais d'articles dans les média pour préparer la population occidentale, qui ne connaît en majorité rien de la vie en Russie et de la réalité de ce pays, au lancement de l'idée d'une guerre frontale.

Les médias occidentaux présentent la Russie comme l'agresseur. Pourtant, ce pays reste dans ses frontières et ne va pas mettre des troupes de son armée en France ou en Allemagne ou en Pologne. L'évolution du discours belliqueux contre la Russie explique la rencontre foireuse à Paris quand la diplomatie russe a fait le voyage pour discuter avec les homologues français.

La France, qui aurait pu agir comme un Etat souverain, ne voulait pas respecter les accords internationaux en suivant les directives de l'Otan et de Washington. Les populations en Europe sont bombardées d'informations à charge contre la Russie, pendant que ces mêmes médias ne rapportent rien sur les actions militaires de l'Otan sur les pays de l'UE, utilisant la Covid-19 comme un écran de fumée. 

Une réunion des ministres des Affaires étrangères de l'Otan a eu lieu dans la capitale lettone Riga du 30 novembre au 1er décembre 2021. Le 1er décembre, le ministre géorgien des Affaires étrangères, David Zalkaliani et, le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kouleba, y ont participé. Ce dernier avait un emploi du temps particulièrement chargé. Il prévoyait, entre autres, des négociations avec la ministre britannique des Affaires étrangères, Liz Truss, la même responsable politique qui se laissait filmer fièrement en train de parader dans un char britannique devant la frontière russe.

Sous nos yeux, les Britanniques deviennent les lobbyistes les plus actifs pour élargir la coopération entre l'Otan et l'Ukraine, prenant le relais dans ce domaine aux Polonais et aux Etats baltes. A cette occasion, Liz Truss, publiait un article contre la Russie, laissant transpirer l'ambiance de cette rencontre qui eut lieu dans ces territoires de ces si jolis pays baltes, en accusant la Russie de vouloir envahir l'Ukraine tout en menaçant : « La Russie paiera le prix si elle envahit l'Ukraine ». Elle a déclaré : « Nous montrerons notre détermination à défendre les frontières de la liberté ».

La ligne rouge est en passe d'être dépassée dans une frénésie irresponsable chez les décideurs politiques des pays occidentaux et de l'Otan alors que les populations souhaitent vivre dans la paix surtout avec la crise sanitaire actuelle qui continue de s'étendre sur les populations civiles. 

De plus, l'Ukraine allait soulever une question qui devient déjà éternelle dans ses relations avec l'Occident : celle des paramètres de rapprochement avec l'Alliance. Le pays n'a jamais reçu de plan d'action pour l'adhésion à l'Otan. Alors que le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, refuse le soutien de l'Ukraine en cas de guerre, dès le premier jour de la réunion à Riga, celui-ci,a annoncé qu'en cas d'offensive des troupes russes de nouvelles sanctions seraient introduites. Dans le même temps, il a fait deux déclarations, semble-t-il, adressées à la fois à l'Ukraine et à la Russie. 

L’Otan dicte à la Russie comment vivre. Premièrement, Stoltenberg a précisé que l'Otan ne combattrait pas sur le territoire ukrainien en cas d'invasion russe. Le secrétaire général de l’Otan a rappelé que les garanties de sécurité de l'Alliance ne s'appliquent qu'à ses membres, donc, avec l'article 5 de l'Otan qui entraîne l'action militaire des autres membres de l'Otan. Deuxièmement, le représentant de l’Alliance a rejeté, sans équivoque, l'option selon laquelle l'expansion de l'Otan vers l'Est serait exclue en principe. « La Russie n'a aucun droit de s'ingérer dans ce processus. L'Ukraine est une nation souveraine et indépendante », a-t-il martelé, soulignant que « la Russie n'a pas le droit de veto » sur l'entrée de l'Ukraine dans l'Alliance.

Et le 1er décembre, il a développé son affirmation, déclarant que l'Otan ne permet pas « même l'idée » que la Russie puisse avoir sa propre sphère d'influence sur ses voisins - des Etats souverains : « La Russie a une sphère d'influence. Ils essaient de rétablir une sorte d'acceptation que la Russie a le droit de contrôler ce que ses voisins font ou ne font pas » ; « Et c'est le genre de monde dans lequel nous ne voulons pas retourner, où les grandes puissances avaient leur mot à dire, ou une sorte de droit, d'imposer des limites aux nations souveraines et indépendantes ». La chose est sidérante. L’Otan, provoque un malaise en demande à la Russie de respecter des Etats souverains comme l’Ukraine, mais lui retire la qualité d’Etat souverain en lui dictant comment se conduire.

Jens Stoltenberg a bien affirmé qu' « il y a une différence entre un partenaire proche et très apprécié, l'Ukraine, où nous apportons notre soutien, et les Alliés de l'Otan, où nous avons en fait notre clause de défense collective, où nous fournissons des garanties de sécurité inscrites dans le Traité de Washington pour tous les Alliés de l'Otan ». Il a précisé : « L'Otan apporte un soutien à l'Ukraine, un soutien politique pour son intégrité territoriale et sa souveraineté, mais aussi un soutien pratique en matière de renforcement des capacités – les Alliés de l'Otan assurent la formation » ; « Nous avons des formateurs de l'Otan qui les aident là où ils construisent leurs forces maritimes (Odessa) » ; « Certains Alliés de l'Otan fournissent également des équipements ». 

Pour ce qu'il en est de la rencontre foireuse de Paris avec la diplomatie russe, il est intéressant de rapporter que Moscou a décidé de publier des échanges diplomatiques entre Paris et Berlin afin de montrer aux journalistes et à la population occidentale que si la situation est aussi mauvaise actuellement entre la Russie et le commandement de l'Otan, c'est à cause, simplement, du non respect des traités internationaux par des membres de cette Alliance. La France, a encore, manqué sa chance d’agir comme un Etat souverain, une qualité justement promue par l’Otan.

Philippe Rosenthal

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des éditeurs du portail. Elles n'engagent que la responsabilité des auteurs

 

Source : http://www.observateurcontinental.fr/?module=articles&action=view&id=3366


Moyenne des avis sur cet article :  3.43/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • titi 4 décembre 2021 17:15

    @L’auteur

    « Pourtant, ce pays reste dans ses frontières »

    Vous étiez placé en sommeil cryogénique ces dix dernières années ?


    • Lynwec 4 décembre 2021 17:42

      @titi
      Vous faites peut-être référence au retour de la Crimée, historiquement partie intégrante de la Russie, vu bien entendu comme une inqualifiable agression par les vertueux Américano-anglo-machins lesquels n’ont jamais, oh grand jamais, agressé,envahi ou annexé un quelconque pays de par le monde ...

      Oups, wikitruc me dit que j’ai tout faux. Dont acte .

      https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_wars_involving_the_United_States

      Oups derechef ! Un autre coup de règle sur mes doigts par wikichose. Décidément...
      https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_wars_involving_the_United_Kingdom

      Ah ces Russes, quels fauteurs de guerres ...


    • V_Parlier V_Parlier 4 décembre 2021 17:55

      @Lynwec
      D’autant plus que si on parle d’annexion de la Crimée elle a au lieu mais en 1995, et pas par la Russie : https://www.agoravox.fr/actualites/international/article/le-vieux-pretexte-de-la-crimee-qui-189332


    • titi 4 décembre 2021 19:22

      @Lynwec

      La Crimée c’est, en effet, à cela que je pensais.
      Mais aussi Transnistrie, Georgie, Dombass, etc...

      Vous pouvez toujours parler des liens historiques de la région avec la Russie, il n’empêche que c’est une invasion, et une annexion.
      Et cela d’autant plus que la Russie a garanti les frontières de l’Ukraine en 1991 en échange de la restitution des armes nucléaires héritées de l’URSS.

      Ce qui amène deux conclusions :
       Quand on a des armes nucléaires on les garde
       La parole de la diplomatie russe, c’est pipeau-bingo.


    • titi 4 décembre 2021 19:25

      @Lynwec

      Ce n’est pas parce que les Anglo-américains ne sont pas des anges que cela justifie les agissements de la Russie.

      C’est vraiment une excuse à deux balles.


    • titi 4 décembre 2021 19:32

      @Lynwec

      List of wars involving Russia - Wikipedia

      Pas mal non plus...


    • V_Parlier V_Parlier 4 décembre 2021 19:47

      @titi
      « il n’empêche que c’est une invasion, et une annexion »
      => Non, c’est une reprise d’un territoire précédemment annexé par l’Ukraine (en 1995 comme je l’ai écrit, la Crimée étant sortie de l’URSS séparément de l’Ukraine en 1991 et rendant le cadeau de Kroutchev caduque). Invasion pourquoi pas, si ça vous chante, mais elle est parfaitement justifiée après tant d’années de patience, tant que la Russie préférait ne pas faire inutilement de vagues et qu’il n’y avait pas de risque de retrouver l’OTAN en Crimée et les purges prévues par de joyeux drilles : https://www.youtube.com/watch?v=IdzBfD0kfW4 et https://www.youtube.com/watch?v=bnwTKRqvLZk .


    • Lynwec 4 décembre 2021 20:13

      @titi
      Joli euphémisme que voila. ^^


    • Lynwec 4 décembre 2021 20:18

      @titi
      Vous citez des pays où la Russie est intervenue ce qui est vrai historiquement (vous vous gardez bien de préciser le contexte, les tenants et aboutissants ce qui nuirait à votre propos, je le comprends) et d’ailleurs en honnête homme (ou femme) vous tiendriez à n’en pas douter le même raisonnement si les USA après que la Russie ait mis le Canada ou le Mexique en coupe réglée y faisaient le ménage manu militari.
      Ah oui mais non, si les USA interviennent,c’est pour le bien... Chacun son camp. La CIA c’est le bien, le KGB c’est le mal, Ian Fleming oblige...


    • titi 4 décembre 2021 20:26

      @V_Parlier

      La Russie a garanti ses frontières à l’Ukraine en 1994.
      Mémorandum de Budapest — Wikipédia (wikipedia.org)

      Rien ne l’obligeait à le faire. Elle pouvait très bien ne pas signer... et l’Ukraine aurait conserver environ 1900 têtes nucléaires : 5 fois plus que la France.

      Et maintenant que l’Ukraine a rempli sa part du marché, la Russie louvoie et ignore ses engagements.

      La parole de la diplomatie russe ne vaut donc rien.
      Mais libre à vous de la colporter.


    • titi 4 décembre 2021 20:29

      @Lynwec
       
      Vous ramenez tout aux USA : c’est vote marotte ?

      L’article parlait du comportement de la Russie.
      J’ai d’ailleurs oublié de parler de la Tchéchénie : colonie russe qui devrait logiquement accéder à l’indépendance, comme l’ont fait la grande majorité des colonies des autres puissances 


    • titi 4 décembre 2021 20:35

      @Lynwec

      « faisaient le ménage manu militari »

      Je veux bien que vous me donniez des exemples où les USA ont fait le ménage manu militari parmi les voisins immédiat de la Russie.

      J’ajoute, puisque vous voulez parler d’histoire :
      Printemps de Prague — Wikipédia (wikipedia.org)

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Insurrection_de_Budapest

      Faut pas que les Russes jouent les Caliméro et s’étonnent de ne pas être aimés.


    • Lynwec 4 décembre 2021 20:53

      @titi
      Extraire cinq mots d’une phrase pour les utiliser hors contexte, bel exercice de style pour déformer les propos d’une personne . J’ai dit « exercice de style » par courtoisie, en fait, ça relève d’un autre registre.

      Je précise la phrase en la citant (la mienne) :

      " Vous citez des pays où la Russie est intervenue ce qui est vrai historiquement (vous vous gardez bien de préciser le contexte, les tenants et aboutissants ce qui nuirait à votre propos, je le comprends) et d’ailleurs en honnête homme (ou femme) vous tiendriez à n’en pas douter le même raisonnement si les USA après que la Russie ait mis le Canada ou le Mexique en coupe réglée y faisaient le ménage manu militari. « 

      J’ai souligné à votre intention (pour vous éviter la tentation d’une méprise) le passage au conditionnel dont vous tirez votre citation tronquée (que voici) :

       » faisaient le ménage manu militari "
       
      Bien sur , hors contexte,l’impact est différent et le méchant menteur est tout désigné alors qu’avec le contexte, ça prend beaucoup moins bien.


    • titi 4 décembre 2021 20:59

      @Lynwec

      Vous écrivez 
      « Vous citez des pays où la Russie est intervenue ce qui est vrai historiquement (vous vous gardez bien de préciser le contexte, les tenants et aboutissants ce qui nuirait à votre propos, je le comprends) »

      Alors que je ne fais que reprendre vos méthodes à savoir copier coller des liens.
      Avez vous précisez les contextes des interventions USA ou anglaises ?
      Non. Pourquoi le devrai je pour les intervention russes ?


    • Lynwec 4 décembre 2021 21:03

      @titi
      Que je sache, le pays fondateur de l’OTAN, ce n’est pas la Nouvelle Guinée ou le Bangladesh ? Ne s’agit-il pas des USA ce qui justifierait pour les moins avisés cette soit-disant « marotte » ?

      La Tchétchénie était devenue une base terroriste au service des USA pour nuire à la Russie (version russe, pas moins crédible que les fables américaines habituelles, soyons justes), un peu comme l’Afghanistan en fait saut que les USA semblent y avoir perdu le contrôle du golem.

      Après, en géopolitique, il n’y a pas de gentils et de méchants, il n’y a que des intérêts et chacun défend les siens . Que l’intérêt des Européens soit de défendre l’empire d’outre Atlantique reste entièrement à démontrer .


    • titi 4 décembre 2021 21:04

      @Lynwec

      « Bien sur , hors contexte,l’impact est différent »

      Désolé mais c’est vous qui avez donné l’exemple de pays limitrophes des USA.
      Je veux bien reproduire votre texte in extenso pour les mal-comprenants, mais c’était très clair.


    • Lynwec 4 décembre 2021 21:08

      @titi
      Vous ne pensez quand même pas que je vais retranscrire l’intégralité du site wiki pour les guerres de chaque nation alors qu’un lien suffit amplement ? Par ailleurs, le site ou les liens qu’il propose,permet de connaitre le contexte, allez-vous exiger que je le tape manuellement ?
      Un régal de voir ce genre d’argumentation si facile à démonter .


    • Lynwec 4 décembre 2021 21:10

      @titi
      Faut-il écrire CONDITIONNEL en lettres majuscules pour que vous compreniez ?
      La phrase que vous mentionnez avec des pays limitrophes était au CONDITIONNEL . Je n’insisterai plus car il ne faut pas nourrir le troll ...


    • titi 4 décembre 2021 21:13

      @Lynwec

      Donc ? La Russie est intervenue hors de ses frontières ou pas ?
      L’auteur prétend que non ?
      C’est pourtant facile comme question.

      Donc ? La Russie respecte ses engagements internationaux en Ukraine ou pas ?
      C’est simple comme question.

      « Après, en géopolitique, il n’y a pas de gentils et de méchants, il n’y a que des intérêts et chacun défend les siens »
      Ah mais je suis 100% d’accord !
      Moi je dis juste que la parole Russe ne vaut rien.
      On le savait depuis Pierre III, les récents évènements en Ukraine le démontrent encore.
      Et les intérêts de la France, ne sont certainement pas ceux de la Russie.


    • titi 4 décembre 2021 21:15

      @Lynwec

      « Après, en géopolitique, il n’y a pas de gentils et de méchants, il n’y a que des intérêts et chacun défend les siens »
      Alors pourquoi me le demandez vous ?
      Pourquoi devrais je rappeler les contextes des conflits de la Russie, et pas vous.

      Je ne sais pas ce que vous démontez, mais vous démontrez votre bêtise.


    • titi 4 décembre 2021 21:19

      @Lynwec

      « Je n’insisterai plus car il ne faut pas nourrir le troll ... »

      Vous avez juste éclusé vos arguments : vous avez gentiment copier/coller vos liens qui dénoncent les gros méchants américains.

      Vous nous parler de l’OTAN, alors que clairement on s’en fout : l’Ukraine ne fait pas partie de l’OTAN. Ni la Georgie, ni la Transnistrie.

      Vous cherchez à justifier la politique Russe, or elle est injustifiable.

      C’est une politique du 19è siècle : une politique du niveau d’un pays du tiers monde.


    • eau-du-robinet eau-du-robinet 5 décembre 2021 00:09

      @titi,
      .

      « Vous étiez placé en sommeil cryogénique ces dix dernières années ? »
      .
      C’est à vous mème qu’il faut poser la question !!!
      .

      Les guerres, le capitalisme et la stratégie du chaos

      .
      Puis jetons ensemble un regard sur la géopolitique de l’OTAN depuis 1951 ...
      .
      Regardons c’est que c’est passé depuis 1951 .... Iran ....

      John Perkins, les confessions d’un assassin économique

      .

      Michel Collon : « L’OTAN est une association de criminels »
      .

      Les GUERRES ILLÉGALES de l’OTAN : Une chronique de Cuba à la Syrie, Daniele Ganser

      .

      Puis il a les guerres qui ont été planifié / initié autour d’un projet de balkanisation de pays du proche et moyen orient, le projet d’Oded Yinon

      https://www.youtube.com/watch?v=z-HW8Cj_3Hg&feature=emb_logo&t=5m46s

      .
      La théorie de « l’arc de crise » a été d’abord théorisée par le britannique Bernard Lewis, conseiller au Département d’État des États-Unis entre 1977 et 1981, puis reprise et popularisée par le politologue américain Zbigniew Brzeziński en 1978. Cette stratégie géopolitique américaine puis otanienne est similaire au Plan Yinon de la politique israélienne.
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_de_l%27arc_de_crise

      .
      J’ai vous ai sélectionné un passage d’une vidéo très récente avec Michel Collon qui évoque la méthode de « ré-modelisation du proche et moyen orient » employé « ici (dans la vidéo) » pour remodeler un pays ici le Nigéria...
      https://www.youtube.com/watch?v=kq5q17DDzJk&t=625

      .
      Au sujet de Bernard Henry LEVY :
      Libye : quand BHL engageait la France sans l’aval de Sarkozy en 2011
      http://tempsreel.nouvelobs.com/rue89/rue89-monde/20120407.RUE9095/libye-quand-bhl-engageait-la-france-sans-l-aval-de-sarkozy.html
      .
      Au sujet d’Alain Juppé :
      Alain Juppé vs Eric Zemmour DPDA sur Kadhafi et la Libye
      https://www.dailymotion.com/video/xle250
      .
      Au sujet de Laurent Fabius :
      Laurent Fabius , El Nosra fait du bon travail (apologie au terrorisme !!!)
      https://www.youtube.com/watch?v=kq5q17DDzJk&t=137s
      .

      Le plan Oded Yinon, analyste du ministère israélien des Affaires étrangères, préconisait en 1982, le démantèlement pur et simple des États arabes, la balkanisation du proche et moyen orient !
      http://www.politique-actu.com/debat/moyen-orient-plan-americano-israelien/514643/
      .
      Et ce projet, qui à été mise en pratique depuis, est confirmé par le général américain Wesley Clark, général 4 étoiles retraité des Forces armées des États-Unis. « Attaquer 7 pays en 5 ans » !!!!!!!!!


      .
      C’est Israel Shahak (1933-2001), professeur de chimie et président de la ligue israélienne des droits de l’homme de 1970 à 1990, qui a levé le lièvre en traduisant en anglais le texte d’origine d’Oded Yinon paru en hébreu dans la revue « Kivunim ». Nous avons la chance de posséder un exemplaire de la traduction anglaise paru dans le cadre de « The Association of arab-american University Graduates » (AAUG) publié en juin 1982.
      .
      Se présentant sous la forme d’un livret de 26 pages – sans compter une présentation par l’AAUG de la politique sioniste et d’un avant-propos sous la plume d’Israel Shahak -, ce précieux document intitulé « The zionist plan for the Middle East  » relate précisément la politique prônée par Oded Yinon dans le cadre de la stratégie sioniste. Ce livret précise les références parues à l’origine en hébreu qui sont : « This essay originally appeared in hebrew in KIVUNIM (Directions), A journal for Judaism and Zionism ; Issue N°14 – Winter, 5742, February 1982. Editor : Yoram Beck. Editorial Committee : Eli Eyal, Yoram Beck, Amnon Hadari, Yohanan Manor, Elieser Schweid. Published by the Department of Publicity/The World Zionist Organization, Jerusalem”.

    • Lynwec 5 décembre 2021 07:41

      @eau-du-robinet
      Oui mais non, Grosminet a décrété, dans sa grande sagesse, que vous n’avez pas le droit de mentionner l’OTAN même si n’importe quel lecteur au cerveau en état de marche comprend très bien que :

      soit l’OTAN donne les directives aux décideurs Ukrainiens pour attiser les braises

      soit les décideurs Ukrainiens souffle sur les braises en question pour essayer d’impliquer l’OTAN, croyant stupidement qu’ils seront protégés.

      Cette situation m’évoque celle du gamin de cour de récré qui provoque, croyant que la brute de l’école le défendra contre un sac de bonbons.
      La brute prend les bonbons et laisse le gamin se prendre la rouste qu’il cherchait, c’est de bonne guerre.

      Pas le droit donc sinon Grosminet, ou son comparse, vous servira une platée d’arguments foireux, parmi lesquels, on notera le lumineux « vous ne faites que copier-coller des liens » . Il y a aussi le mémorable « La Russie ne tient pas ses engagements » typique de la lunette à visée sélective qui permet de ne voir que ce qui est autorisé, dite « lunette de l’enfumeur » .

      Bah oui, le troll de base ne sait pas consulter les liens, ses doigts sont trop gros pour ça, on ne peut donc lui en vouloir.

      En conséquence, les lecteurs vous seront reconnaissants de bien vouloir taper manuellement les milliers de mots figurant dans les articles que vous utilisez en référence ( ouf, Grosminet n’a pas/pour le moment/ exigé les caractères gothiques...)

      Personnellement, les liens me conviennent parfaitement, mais je n’ai pas le niveau d’exigence d’une certaine élite...


    • Lynwec 5 décembre 2021 07:42

      @Lynwec
      rectification orthographique : « les décideurs Ukrainiens soufflent » et non « souffle ».


    • voxa 6 décembre 2021 06:55

      @titi

      "« Pourtant, ce pays reste dans ses frontières »

      Vous étiez placé en sommeil cryogénique ces dix dernières années ?"

       La routine...

      Radio Paris ment, Radio Paris ment,

      Radio Paris est Allemand...


    • titi 6 décembre 2021 15:25

      @eau-du-robinet

      Et donc ?
      La Russie n’intervient pas en dehors de ses frontières ?

      Question simple qui demande une réponse simple.


    • titi 6 décembre 2021 19:06

      @Lynwec

      « Il y a aussi le mémorable « La Russie ne tient pas ses engagements » typique de la lunette à visée sélective qui permet de ne voir que ce qui est autorisé, dite « lunette de l’enfumeur » . »

      Désolé Lynwec mais je ne fais que rappeler les faits historiques.

      Depuis Pierre III, la Russie est une girouette qui retourne sa veste toujours au dépend de ses voisins proches.
      Moi ça ne me choque pas : c’est le « Grand Jeu » des nations.

      Mais faut pas me raconter que la Russie serait plus vertueuse que les autre.
      Et faut pas s’étonner que ses voisins proches l’ait en aversion.


    • eau-du-robinet eau-du-robinet 9 décembre 2021 06:52

      info complémentaire :
      .

      MACRON est-il un CRIMINEL ?

      .


    • Lynwec 4 décembre 2021 17:44

      Pénible vraiment,cet internet, dire qu’autrefois, une telle propagande aurait marché sans accroc...


      • zygzornifle zygzornifle 5 décembre 2021 09:09

        Avec toute cette pression la Russie va avoir un hématome .....


        • amiaplacidus amiaplacidus 5 décembre 2021 16:00

          Permettez-moi de faire un copié-collé d’un poste que j’ai fait dans une autre discussion :

          Passons aux faits en posant la question clé de toute enquête : A qui profite le crime ?

          L’OTAN n’étant qu’une annexe US, alors parlons plutôt d’US-OTAN.

          Les pays de l’US-OTAN dépensent 1000 milliards de $ par année pour acheter du matériel militaire.

          Les armées de l’US-OTAN sont aux portes de la Russie à moins de 500 km de Moscou.

          Les bombardiers de l’US-OTAN ne cessent de harceler les russes à leur frontière en s’entraînant à 300 km de Moscou.

          Les navires de l’US-OTAN pénètrent régulièrement dans les eaux territoriales russes, ils sont en permanence en mer Noire.

          .

          A contrario, la Russie ne dépense « que » 65 milliards de $ par année pour du matériel militaire (15 fois moins que les pays de l’US-OTAN).

          Les armées russes sont à des milliers de km des USA.

          Les bombardier Russes sont rarement à moins de 5000 km de Washington.

          Les navires russes ne sont jamais dans les eaux territoriales US.

          .

          Alors, qui doit se sentir menacé ?
          Les Russes sont prêts à se défendre face aux US-OTAN.

          .

          Pour quelle raison une telle agressivité de l’US-OTAN ?
          L’US-OTAN a besoin des « vilains » Russes pour justifier son existence et la vente des milliards de matériel militaire US aux pays européens.

          L’Ukraine a besoin des « vilains » Russes pour intéresser l’occident et en soutirer des milliards d’aide.

          Les USA ont besoin d’une attaque par l’Ukraine des indépendantistes pour faire réagir la Russie et imposer des sanctions.
          Ce qui permettrait d’empêcher les européens d’acheter du gaz russe et de leur vendre du gaz US.

          Dès lors, il n’est pas étonnant que les militaires US annoncent de Washington aux organes de propagandes officiels de l’Occident que les Russes vont attaquer.

          Ils feront tout ce qu’ils peuvent comme provocations pour que cela arrive.

          Heureusement que Poutine (même s’il a aussi ses va-t-guerre) a les pieds sur terre et sait qu’une guerre pourrait signifier la disparition de l’humanité à bref délai.


          • titi 6 décembre 2021 19:02

            @amiaplacidus

            « es armées russes sont à des milliers de km des USA. »

            La Russie et les USA sont distants de 7 km.

            La géographie, c’est comme la gravité, on peut difficilement lui faire dire n’importe quoi.


          • microf 6 décembre 2021 16:23

            En ce qui concerne ce problème, pour moi, la Russie est fautive et devrait reparer cette faute et rétablir l´ordre dans cette région.

            Si la Russie avait envahie l´Ukraine au début du Maidan, ce problème aurait été résolu.

            La Communauté lnternationale aurait gueulée, sanctionnée la Russie, mais la caravane serait passée et aujourd´hui on en parlerait plus.

            Toutefois, celui á qui j´ai donné le Surnom du « Mozart de la Politique » á savoir le Président Poutine, sait ce qu´il fait, sûr qu´il a des plans pour contrer la belliqueuse Occident qui vient lui chercher des problèmes jusqu´auprés de ses frontières.

            Ne les a-t-il pas dit que « nous sommes prêts ! et que » lorsque la bataille devient inévitable, il faut frapper le premier ".

            Alors avis.


            • La Campanella 6 décembre 2021 23:30

              @microf

              Poutine le mozart de la politique, c’est beau 
              dommage qu’en vrai ce soit juste un mafieux autoritaire...
              Comme tous les mafieux autoritaires, il fera la connerie de trop et il coulera.


            • microf 7 décembre 2021 14:53

              @La Campanella

              Ce sera plutôt le contraire mon cher @ La Campanella, l´Otan fera une connerie de trop et sera coulée.


            • microf 7 décembre 2021 14:55

              @microf á @ La Campanella, et vous coulerez avec !


            • La Campanella 6 décembre 2021 23:21

              y a un truc qu’il faudra m’expliquer

              pourquoi tous les voisins de la russie veulent entrer dans l’otan.

              Le mexique et le canada ne se précipitent pas pour s’allier avec la russie

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrice Bravo

Patrice Bravo
Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité