• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’Otan, une organisation militariste et commerciale

L’Otan, une organisation militariste et commerciale

La "drôle de paix" entre la Russie et l'organisation belliqueuse OTAN.

Quel titre étrange pour un article concernant les "relations" entre l'OTAN et la Russie, qui constate depuis la fin de l'U.R.S.S, que cette organisation militariste s'est considérablement et dangereusement rapprochée de ses frontières. Personnellement, je cherche encore quel moment de drôle, il y a eu ? Certes, "le journaliste" a pris la précaution de mettre des guillemets, mais malheureusement les relations internationales sont toutes sauf drôles. L'humour de l'OTAN a comme un arrière-goût d'hémoglobine et pour être franc je n'ai pas vraiment le même que cette organisation sanguinaire. Je ne suis pas spécialement convaincu que leur humour eut un franc succès en Syrie, Libye, Serbie ou encore parmi la population du Donbass !

Par contre, ce qui m'amuse beaucoup dans cet article, c'est l'achat par la Turquie de matériel de pointe russe : des S-400. Là, tout d'un coup, l'OTAN a beaucoup moins d'humour. Car il ne faut jamais oublier que la guerre est un "business" qui rapporte des milliards aux oligarques qui détiennent les industries de la mort. En clair plus il y a de tensions internationales, plus ces vendeurs de mort aux mains

Mais attention : quand tu fais partie du club OTAN, tu dois acheter tes armes et autres matos chez leur fournisseurs officiels. Pas question d'aller chez les concurrents, l'humour otanesque à ses limites.

Lire la déclaration de l'OTAN qu'il n'est pas possible actuellement d'avoir des relations normalisées avec la Russie, tant que Moscou viole le droit international, c'est assez savoureux. Car qui mieux que Washington et ses complices violent le droit international ? Que font les USA et ses larbins en Syrie ? Il s'agit bel et bien d'un dialogue de sourds entre la Russie et cette organisation belliciste et dangereuse pour la paix dans le monde.

 

De préférence tu dois acheter aux entreprises états-uniennes, puis de temps en temps, si les marchands de canons yankees te l'autorisent, tu peux te fournir chez nos laquais. Idem d'ailleurs pour les autres "alliés" (larbins) des USA, mais qui ne sont pas membres de l'OTAN.

Le cas de la Pologne est tout à fait symbolique de cette soumission à Washington et ses entreprises de la mort. L'affaire des hélicoptères entre ce pays et Airbus s'est finalement transformée en une vente pour...Sikorsky Aircraft entreprise état-unienne !

http://www.lemonde.fr/entreprises/article/2016/10/11/achat-d-helicopteres-la-pologne-delaisse-la-france-pour-les-etats-unis_5011792_1656994.html

Il faut croire que nous ne retenons pas les leçons qu'on nous inflige, car en 2003, la Pologne nous avais déjà fait le coup mais sur un achat d'avion de chasse. Je vous le donne dans le mille : c'est Loockheed-Martin qui rafle la mise !

http://www.liberation.fr/futurs/2002/12/28/la-pologne-opte-pour-un-ciel-a-l-americaine_426023

Dans ce genre d'histoire, nous nous faisons avoir deux fois. Car, la France donnant plus qu'elle ne reçoit de l'UE, l'inverse pour la Pologne, nous avons donc en parti financer l'achat de ces hélicoptères et de ces avions ! Elle n'est pas sympa cette "union" européenne ?

Je rajoute cette dernière quenelle de la Pologne à ses "partenaires" européens : l'achat du système patriot

http://www.journal-aviation.com/actualites/37420-les-etats-unis-valident-la-vente-de-patriot-a-la-pologne

Trump, le locataire de la maison blanche, qui est un homme d'affaires, ne s'y trompe pas quand il exige des autres membres de l'OTAN, de passer à 2% de leur P.I.B à consacrer aux dépenses militaires

http://www.france24.com/fr/20170525-sommet-otan-trump-fait-lecon-mauvais-payeurs-alliance-budget-militaire

 

Forcément qu'il veut que les autres membres de cette organisation militariste augmentent leur budget de la défense, car quand on consulte le top 100 des entreprises bénéficiant des achats d'armements dans le monde, il y a six entreprises états-uniennes qui se classent parmi les 10 premières !

http://people.defensenews.com/top-100/

Un coup d’œil sur wikipédia sur le nombre de guerre auxquel ont participé les USA résume la situation de tension actuelle :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_guerres_des_%C3%89tats-Unis

Ce pays, depuis sa création, est présent dans tous les conflits majeurs qui ont eu lieu sur la planète. Nous pouvons ajouter à ces guerres, les entreprises de déstabilisation qu'ils entreprennent contre des nations qui leur résistent, comme le Venezuela actuellement, mais aussi l'Iran, la Corée du Nord et tant d'autres ! Sans exagération aucunes, donnez-moi une seule partie du monde où les Yankees ne sont pas impliqués de près ou de loin ?

En mer de Chine, en Corée, en Ukraine, en Irak, en Syrie, en Libye, au Yémen, au Venezuela, en Palestine occupée, en Afghanistan, dans les Balkans etc...

L'Otan n'est que le paravent de Washington et des lobbyistes de l'armement, du pétrole et du gaz, de l'agrochimie et du secteur bancaire usurier ! Nous aurons la paix sur terre le jour où fashington tombera. En attendant il faut faire front contre cette engeance intrusive et mortifère, et nous battre contre cette métastase ! Bon courage à tous ! Source de l'article :

http://www.lemonde.fr/international/article/2017/07/14/la-drole-de-paix-entre-la-russie-et-l-otan_5160511_3210.html

Mon blog concernant l'Ukraine et le Donbass :

http://peupleslibres-nouvelle-russie.blogspot.com/

Mon blog concernant l'Otan, les USA et l'UE :

https://combattre-et-agir.blogspot.com/

Sébastien Hairon, volontaire bénévole et indépendant à Donetsk (DNR)


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

47 réactions à cet article    


  • roman_garev 17 juillet 2017 12:28

    Plus de 10 000 de combattants « modérés » de trois provinces syriens - Hama, Homs et Idlib - sont prêts à négocier avec la Russie pour avoir son soutien dans leur lutte contre al-Nosra, a déclaré le chef du Conseil national syrien pour la conciliation et la paix cheïkh Salekh Naïmi (lien en russe).


    Les rats quittent le bateau otanien...

    • Jelena Jelena 17 juillet 2017 13:49

      Quelques explications concernant la vente d’hélicoptères en Pologne.
       
      Suite à la victoire du PiS, une nouvelle loi fut mis en place afin de taxer davantage les supermarchés étrangers, les Auchan/Carrefour étant nombreux sur place, la France - dont la diplomatie n’est pas le point fort - a qualifier la Pologne de « pays xénophobe ».
       
      La réaction des polonais fut donc d’annuler la commande chez les frenchies pour s’adresser à l’oncle Sam.


      • Jelena Jelena 17 juillet 2017 16:02

        @gargamelle : Après recherche, il s’avère que les supermarchés les plus nombreux en Pologne sont Jeronimo (PL), Metro (DE), Schwarz (DE), Tesco (UK) et Eurocash (PL). Il n’y avait donc pas lieu que la France en fasse tout un scandale.


      • Lugsama Lugsama 17 juillet 2017 13:52

        Bla bla bla, l’OTAN est une organisation militaire et ?

        Votre racisme anti-américain est fatiguant, vous n’avez même pas la reconnaissance du ventre. Vive les USA et merci pour tous ces enfants morts pour notre liberté, si loin de chez eux.

        Gloire à eux.


        • roman_garev 17 juillet 2017 14:11

          @Lugsama
          « merci pour tous ces enfants morts pour notre liberté »


          Vous sous-entendez bien sûr les enfants de la Serbie, de la Libye, de l’Irak, de la Syrie et du Donbass (sans se souvenir de ceux, trop anciens, de Hiroshima-Nagasaki, du Viet-Nam, etc.) tués par les fils glorieux des Yankees ? Trop chère, votre liberté...

        • Lugsama Lugsama 17 juillet 2017 14:30

          @roman_garev

          Le donbas ferait mieux de s’adresser aux russes, sinon vous en profitez bien de cet chère liberté.


        • roman_garev 17 juillet 2017 14:44

          @sarcastelle

          Et alors ? Qu’est-ce que ça change pour les enfants massacrés par les Yankees dans le monde entier depuis 1945 ?

        • roman_garev 17 juillet 2017 15:05

          @sarcastelle
          Sans l’Armée rouge qui avait anéanti en masse l’orde hitlérienne son pays n’aurait jamais vu cette liberté. Et d’ailleurs cette histoire n’a rien à voir avec l’OTAN dont les exploits se limitaient à bombarder des cieux les pays en toute impunité. Mais pour le moins une fois cela n’a pas passé comme prévu en faisant les braves se retirer la queue entre les fesses, à savoir à Viet-Nam qui a reçu la DCA soviétique. Mais les braves soldats ont réussi quand même à laisser tout un pays détruit par leur napalm démocratique.


        • Hairon Hairon 17 juillet 2017 17:24

          @Lugsama

          Les Américains sont une race ? Je n’étais pas au courant ? Merci de m’informer ! Je m’en prends au gouvernement US, pas au peuple des USA. Je remercie tous les peuples qui ont contribué à détruire la vermine nazi, que ce soit les soldats US, Canadiens, Soviétiques, Polonais etc etc 

        • Jelena Jelena 17 juillet 2017 18:17

          @gargamelle >> (...) ont retrouvé la liberté quarante-cinq ans après.
           
          Façon de parler, vu qu’à peine sortis de « l’emprise de Moscou », ces pays se sont retrouvés sous « le contrôle de Bruxelles ».


        • roman_garev 17 juillet 2017 19:29

          @sarcastelle
          « Sans l’Armée rouge, un an plus tard le nazisme aurait été éradiqué au plutonium. »

          Ah bon ? Racontez cela à vos amis allemands, eux ils ne savent pas que sans l’Armée rouge ils auraient été tous réduits à l’état du vitre par vos amis ricains, car ils ne pouvaient pas « éradiquer le nazisme au plutonium » autrement que transformer l’Allemagne en poussière.

        • roman_garev 17 juillet 2017 19:32

          @roman_garev
          P.S. Et je ne pense qu’après cette « éradication du nazisme au plutonium » à laquelle vous espérez tant il serait resté grand’chose de la belle France...


        • roman_garev 17 juillet 2017 20:13

          @sarcastelle
          « le débarquement a libéré la France et autour. »


          Savez-vous que le débarquement portait le nom « le 2ème front » ? Ce qui signifie que sans le « 1er front » (celui de l’Est, Allemagne-URSS) il n’y aurait guère du 2ème. Même un idiot ne va pas raconter que le débarquement ricano-canadien aurait pu combattre les 150 divisions allemagnes. Les pauvres Yankees seraient réduits à la poussière dans une « drôle de guerre numéro 2 ».

          Ce « débarquement de la dernière minute » n’avait pour but que de ne pas permettre à l’Armée rouge de libérer l’Europe entière.

        • roman_garev 17 juillet 2017 20:51

          @sarcastelle
          La puissance industrielle, c’était important, mais pas suffisant pour vaincre l’Allemagne qui avait dans sa disposition l’industrie de l’Europe entière y compris, par exemple, l’acier de la Suède qui se faisait passer pour un pays neutre. Les Yankees seuls n’avaient aucune chance contre la machine de guerre allemande. Un soldat allemand en valait une dizaine de Yankees.

          La bombe atomique à l’époque n’aurait fait rien qu’un effet spectaculaire. Combien de bombes était en disposition des Yankees ? Cinq ? Dix ? Il en faudrait des centaines...

        • roman_garev 17 juillet 2017 20:55

          @sarcastelle
          « Du point de vue européen de l’ouest, on n’a pas vraiment regretté de voir l’Armée rouge missionnaire du régime communiste s’arrêter en Allemagne de l’Est. »


          À vrai dire, du point de vue européen de l’ouest, on n’aurait pas vraiment regretté de rester sous Hitler. 

        • roman_garev 17 juillet 2017 22:29

          @sarcastelle
          Pas d’arguments, je suppose, pour « abject » et « super-con » ?

          Je ne dis guère que « tout ce qui n’est pas communiste est fasciste ». 
          Je dis que la vie sous l’occupation allemande arrangeait plutôt le citoyen lambda ouest-européen. En fait ce lambda (sans parler des Juifs qu’il n’aimait pas trop, ce que le Vel d’hiv a prouvé) n’en souffrait pas trop, et plusieurs s’en réjoissaient même et tiraient leur profit... Je ne parle pas des pays scandinaves (Denmark, Pays-Bas...) qui étaient des provinces tout à fait naturels du IIIe Reich et ne voulaient pas mieux. Pas vrai ?

        • roman_garev 17 juillet 2017 22:55

          @sarcastelle
          Ah bon ? Donc vous n’auriez pas souhaité cette « éradication du nazisme » ? Mais oui, pour un collabo c’est naturel...


        • roman_garev 17 juillet 2017 22:58

          @sarcastelle
          « Vous êtes vraiment idiot ou vous le faites exprès ? »

          Joli argument. En avez-vous d’autres ?

        • roman_garev 18 juillet 2017 08:12

          @sarcastelle

          « Vous avez produit... »
          Toujours ces conjurations qui n’mpressionnent personne. Vous ne produisez que des pets insignifiants...
          Lisez des livres des écrivains français pour voir si la vie sous Vichy était bien supportable au parisien lambda non-juif. Et la France, ce n’est pas encore toute l’Europe de l’Ouest. Informez-vous sur le Pays-Bas, sur le Denmark... Je ne parle pas de l’Italie, du Portugal, de l’Espagne...
          En tout cas, la France et le reste del’Europe de l’Ouest fournissait à Hitler pas mal de soldats etofficirs pour combattre l’Armée rouge. Étaient-ils tous esclaves ou inconscients ?

          Ce n’est pas l’Allemagne à elle seule qui a attaqué l’URSS, c’est l’Europe entière, soit-elle de l’Ouest ou de l’Est.

        • roman_garev 18 juillet 2017 08:26

          @sarcastelle

          Racontez-moi cette conte que la France toute entière, sauf une poignée pitoyable de collabos, aurait été soit aux maquis, soit chez De Gaulle, soit dans l’escadrille « Normandie-Niémen »...

        • babelouest babelouest 18 juillet 2017 08:37

          @Hairon
          la vermine de Washington, elle, est toujours intacte, et c’est elle qui a créé toutes les guerres depuis 1914. Soit sept mois après la création de la FED.... tiens donc !


        • roman_garev 18 juillet 2017 08:40

          @RougePomme
          Et n’oubliez pas Dresde entièrement détruit par les Anglo-Saxons sans aucune nécessité militaire, rien que pour massacrer le plus possible de civils...

          Les Anglo-Saxons se sont présentés comme des tueurs les plus féroces et les plus impitoyables de notre époque. Tandis que les Allemands brûlaient ou étouffaient par gaz des personnes et des groupes, ceux-là vitrifiaent des villes et des pays (Viet-Nam) entiers...

        • Francis, agnotologue JL 18 juillet 2017 09:26

          @roman_garev
           

           au sujet du bombardement de Dresde, si vous aimez la Science fiction intelligente, je vous recommande l’excellent « Abattoir 5 » de Kurt Vonnegut Jr.

        • roman_garev 18 juillet 2017 10:23

          @JL
          Vous laissant ce genre de distraction, je préfère la Wikipédia. Même sa version française, pas trop anglosaxophobe, en parle assez...


        • Francis, agnotologue JL 18 juillet 2017 10:47

          @roman_garev
           

          désolé de vous avoir distrait par mon commentaire futile qui n’avait pas la prétention respectable comme les vôtres, de changer la face du monde.
           
          Les contributeurs à la Wikipedia sont bien plus fortiches que les romanciers pour nous instruire, ça ne fait aucun doute.

        • roman_garev 18 juillet 2017 10:57

          @JL
          Les Wikipédias mis à la poubelle, il ne nous reste donc que vos élucubrations et la SF en tant que source sûre d’information ?


        • François Vesin François Vesin 18 juillet 2017 11:24

          @sarcastelle
          « cela revient dire qu’à l’usure ils auraient vaincu l’Allemagne même seuls,... »


          L’Allemagne nazie était un excellent client des étasuniens
          pour qui le seul objectif était la chute du communisme !

          Grâce à cette « fructueuse collaboration » entre USA et nazis
          des belles familles (Kennedy / Bush / Rockefeller etc.)
          ont pu se gaver en toute impunité... à vomir !!!

          Documentez-vous un peu avant de venir nous faire l’étalage

        • roman_garev 18 juillet 2017 13:14

          @sarcastelle

          Le capitaine Évidence en plein discours...
          Comme si ce n’était pas clair depuis toujours.

          Mais moi je disais tout à faut autre chose : s’il n’y avait pas de l’Armée rouge à avoir réduit en poussière la machine de guerre nazie, il n’y aurait aucune « libération » par les Yankees.

          Sauf peut-être une « libération » postérieure par plutonium de tout le péninsule ouest-européen, habitants compris, auquelle vous avez fait allusion vous-même...

        • Francis, agnotologue JL 18 juillet 2017 13:49

          @roman_garev
           

           mes élucubrations, des sources d’information ?
           
           Vous délirez, cher monsieur.
           
           Est-ce que je vous aurais manqué de respect quelque part ? Ne pas avoir le nez scotché sur le Dombass, c’est peut-être là l’erreur ?

        • Francis, agnotologue JL 18 juillet 2017 14:02

          En même temps j’aurais dû préciser que ce roman contient une description ’viscérale’ du bombardement, vu de l’intérieur, comme si on y était.


        • Francis, agnotologue JL 19 juillet 2017 07:52

          @roman_garev,

           
           et en même temps, j’aurais pu vous dire que c’est par ce roman que j’ai appris l’horreur de ce bombardement ravageur effectué par les américain sur cette si belle ville , et cela bien des décennies avant l’apparition de cette si irremplaçable source d’information que semblent être pour vous les wikipedia.
           
          Lisez Victor Hugo, Flaubert, Virgile, Homère ... et vous me direz si wikipedia peut vous en apprend autant.
           


        • roman_garev 17 juillet 2017 21:48

          En fait l’OTAN n’est qu’un successeur, tout à fait naturel, de cette tâche noble du IIIe Reich : 


                  DRANG NACH OSTEN 

           Une fois cette vérité avouée, tout devient clair et limpide...

          • roman_garev 17 juillet 2017 22:31

            @sarcastelle
            Qui n’a PAS été envahi. Vous vous êtes trompé de pays...


          • roman_garev 17 juillet 2017 23:00

            La Russie ne commence pas les guerres, elle les achève.

             
            Tant que les paranoïaques otaniens ne le comprendront pas, ils se verront cogner la tête contre le mur.

            • Lugsama Lugsama 17 juillet 2017 23:08

              @roman_garev

              Ou la guerre achève la Russie, comme la dernière grande guerre qu’elle a mené, humilié sans un seul coup de feu.


            • roman_garev 18 juillet 2017 07:56

              @Lugsama
              Ah bon ? Vous en tirez des nouvelles ! C’était dans lequel de vos rêves humides ?


            • Lugsama Lugsama 18 juillet 2017 10:19

              @roman_garev

              Pas dans un rêve mais dans tous les livres d’histoire, la guerre froide ça vous parle ?

            • roman_garev 18 juillet 2017 10:34

              @Lugsama
              Non, ça ne veut rien dire, car la guerre froide n’a jamais été finie, elle durait toujours depuis 1917 sauf de brefs périodes de la guerre chaude...

              Et elle dure toujours, et le vainqueur n’est point évident...

            • roman_garev 18 juillet 2017 10:51

              @Lugsama
              La guerre froide n’a pas de vainqueurs. La chute de l’URSS avait pour cause la conception erronée (pour ne pas dire faussée) du socialisme, en surplus réalisée par des leaders pour le moins ringards et maladroits, des ruraux bornés tels que Khrouchtchev, Brejnev et Gorbatchev (les deux premiers étant d’ailleurs de l’Ukraine dont les résultats de dégradation complète sous le leadership des chefs pareils durant le quart de siècle de son indépendance de 1991 à 2013 sont évidents). Ne vous faites pas d’illusions, les USA n’ont qu’à apporté son obole dans cette chute imminente et surtout nécessaire pour la construction d’une Russie nouvelle.


            • Aristide Aristide 18 juillet 2017 12:45

              @roman_garev


              Que le système se soit effondré sur lui même n’est discuté par personne, il me semble. Que vous en fassiez porter la responsabilité aux seul « leaders » est une erreur d’analyse . C’est le système lui même qui était en cause. Inefficace, injuste, liberticide, ...

              Quand à la Russie, elle n’a rien de nouvelle, le capitalisme d’Etat a été remplacé par le capitalisme d’une nomenklatura, les structures n’ont pas changé, il faudra des décennies pour sortir de ce modèle basé essentiellement sur les richesses naturelles.

              PS : Assez savoureux de vous voir designer les deux premiers comme Ukrainiens, comme si un leader russe valait mieux par le simple fait de sa nationalité. 

            • roman_garev 18 juillet 2017 13:32

              @Aristide
              Essayez de lire mieux les commentaires que vous vous proposez à commenter. Aussi que les commentaires antérieurs. Si, c’est discuté, regardez le com que moi je commentais. On affirmait que l’URSS est tombée pour avoir perdu la guerre froide...


              Et quand vous parlez d’un système qui serait coupable, comment, selon vous, ce système s’est instauré ? De lui-même ? Par les soins des hackers quelconques ? Par la volonté divine ? Non, lorsque vous vous donnerez la peine de réfléchir, vous comprendrez que c’étaient des leaders qui l’ont bâti, à savoir Lénine et Staline.

              Enfin, vous ne pigez rien dans l’histoire de l’URSS, lorsque vous parlez de nationalité.
              En URSS tout le monde savait, que le style du travail des dirigeants de l’Ukraine était bien spécifique. Aucune initiative de leur part, on n’y attendait que des directives venant du Kremlin. Lorsque un chef ayant une longue expérience ukrainienne s’installe au Kremlin, c’est une catastrophe. Il n’y a personne à lui donner des directives. Et comme son propre esprit a dégradé, il laisse tout aller de soi. 

              Mais à quoi bon refléchir (je parle déjà de vous), quand il suffit de « savourer » son propre sarcasme dû à l’ignorance crasse du sujet...

            • Aristide Aristide 18 juillet 2017 18:08

              @roman_garev

              C’est bizarre comme le moindre « bémol » à votre propagande entraîne un flot d’insultes, une mise en cause de l’auteur de cette remarque, mais jamais d’arguments autre que ceux d’une autoproclamée autorité

              Cette vision du leader seul est encore une utopie que vous traînez avec Poutine, un besoin irrépressible de personnalisation du pouvoir. Non, le système soviétique était voué à l’échec quelque soit le dirigeant, ukrainien, géorgien ou russe, ...Staline, Lénine et tous les autres ont bâti une organisation qui avait le seul avantage de tenir le peuple sous la férule du parti unique et d’une police politique omniprésente. Pour tout le reste, industrie, agriculture, ... un échec à plus ou moins long terme malgré la valeur indéniable des ingénieurs, techniciens et ouvriers.



            • roman_garev 18 juillet 2017 08:29

              Le plan Barbarossa version 2 est en construction...


              • Aristide Aristide 18 juillet 2017 09:38
                Allons, il est tout de même assez évident que USA et URSS avaient des visées impérialistes sur l’Europe. Que les Russes ou Américains viennent se battre pour essayer de récupérer une part du « butin » est assez ...logique.

                La différence est dans la manière d’imposer son modèle de société, avec des chars pour l’URSS et avec le modèle capitaliste pour les USA. A choisir entre deux maux. Pour le reste l’histoire a tranché. L’URSS a disparu.

                Maintenant, quelques anciens nostalgiques de cette époque croient que la Russie a les moyens d’une même confrontation politique ou militaire pour les plus ... enthousiastes. Depuis 1989, la zone d’influence russe est devenue une peu de chagrin. Poutine ou pas. Qui s’en plaint ? Encore quelques soubresauts d’une Russie qui voudraient imposer sa loi à ses voisins. 

                C’est la fin de ce modèle ; la Russie plombe tous les pays qui sont sous son influence et le choix est vite fait, même l’Ukraine a compris ... 

                • roman_garev 18 juillet 2017 10:30

                  @Aristide
                  « la manière d’imposer son modèle de société, avec des chars pour l’URSS et avec le modèle capitaliste pour les USA »

                  Le napalm et l’uranium appauvri sont, bien sûr, délicatement omis dans la manière américaine d’imposer son modèle de société. De même que des centrales, des ports et des usines construits par l’URSS dans les pays agricoles de l’Europe de l’Est qui restent la seule base de leur survie...

                • Aristide Aristide 18 juillet 2017 12:35

                  @roman_garev


                  Cette référence aux chars pour l’un et au capitalisme pour l’autre consistait simplement à caractériser, on peut même dire caricaturer, les moyens utilisés par les deux camps pour soumettre l’Europe pendant la guerre froide. 

                  Il ne s’agit pas pour moi de valoriser un camp par rapport à l’autre. Sur l’impérialisme les USA et la défunte URSS utilisaient les moyens à leur disposition, pour les USA il s’agissait de capitalisme en Europe et de la force brute en Asie, en Afrique, de la vassalisation pour l’Amérique du Sud et Centrale ... L’URSS utilisait la force brute pour les pays dissidents tels la Hongrie, la Tchécoslovaquie, ... l’aide militaire plus ou moins camouflée à Cuba, Angola, VietNam, Corée et autres points chauds, et surtout il s’agissait de maintenir sa propre population dans un tel état de pauvreté que toute préoccupation politique soit annihilée... 

                  Deux impérialismes, deux états qui utilisaient leurs stratégies propres. Depuis, les USA ont gagné cette guerre froide, l’URSS a sombré dans le chaos. Si quelques pays ont encore quelques équipements de l’ère soviétique dont vous parlez, la plupart sont tellement pléthoriques qu’ils deviennent une vraie charge et si vous me dites que le capitalisme financiarisé n’est pas une réussite, je vous suis, mais ... beaucoup moins pire que ce capitalisme d’état devenu aussi sauvage que l’autre.

                  Vous pouvez encore essayer de croire à la « bienveillance soviétique » face à la « malveillance américaine », c’est une vision assez ... manichéenne qui réduit la politique a la seule morale, ce qui n’a rien à voir avec la réalité, à mon sens.... 

                  Maintenant, vu le bilan global, je préfère largement la situation actuelle que celle qui aurait pu subvenir si par malheur c’était l’autre camp qui avait gagné.

                • roman_garev 18 juillet 2017 13:49

                  @Aristide
                  « je préfère largement la situation actuelle que celle qui aurait pu subvenir si par malheur c’était l’autre camp qui avait gagné. »


                  L’autre camp, ce n’est pas déjà, depuis plus d’un quart de siècle, l’URSS, l’avez-vous seulement remarqué ? Et le jeu actuel est loin d’être joué, ne vous faites pas des illusions. La situation actuelle n’est point celle de 1990, elle change à nos yeux, mais si vous préférez de les tenir fermés, tant pis pour vous.

                  Tenez, p.ex., cette conjuration (renforcée par des millions de dollars et d’euros aux bandits internationaux à la solde américano-française) « Assad doit partir ». Et alors ? Tous ceux qui l’exigeaient de votre côté (sans doute le bon) sont déjà partis eux-mêmes, tandis que le Président Assad est toujours là. Qui a gagné ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité