• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > L’Ukraine vue autrement (3)

L’Ukraine vue autrement (3)

Ukraine - Russie - URSS {JPEG}

Dans la 1ère partie de cette « Ukraine vue autrement » j’ai traité de l’histoire de ce pays racontée ou perçue par un chrétien orthodoxe roumain.

Dans la 2ème partie, j’ai tenté d’apporter des informations vérifiables relatives à l’histoire et à la géographie ainsi qu’aux différentes ethnies qui ont constitué ce pays.

(liens en bas de cet article)

Voici la 3ème partie, avec une vision qui mérite, elle aussi, d’être connue !

(et une carte de l’Ukraine tout aussi intéressante, vue sous un autre angle)

 

Ce qui suit est un extrait d'une longue interview donnée en 2014 par l'historien Georges Sokoloff (décédé fin 2015), expert français du monde russe :

 

G.S. ---"Il convient de rappeler qu’une Ukraine, à la fois unie et indépendante, n’a pratiquement jamais existé avant 1991. La seule Ukraine indépendante, c’est celle dont l’histoire se confond avec celle de la Russie : la Rus Kiévienne (882-1240). Les Ukrainiens et les Russes ont les mêmes origines et la même langue. Même lorsque la Rus Kiévienne a commencé à se désintégrer au milieu du XIIe siècle, Kiev a continué d’être considérée comme « la mère de toutes les villes russes » — et cela, jusqu’à l’invasion par les Tatars-Mongols, au milieu du XIIIe siècle. Les dizaines de principautés composant la Rus Kiévienne sont brûlées, pillées et assujetties aux Tatars-Mongols (soit dit en passant, les Tatars de Crimée sont les descendants directs de ces envahisseurs ; les Russes leur rappellent d’ailleurs, à l’occasion, qu’ils n’ont pas toujours été les perdants de l’Histoire !).

 

Le joug tatar, qui constitue l’une des raisons du « retard russe » dont je parle dans mon dernier livre ("Le retard russe", 2014) , est aussi à l’origine de la division du peuple russe et de l’apparition des peuples ukrainien et biélorusse. Sous ce joug, en effet, les principautés de Slaves du Sud-Ouest sont progressivement annexées par le Grand-Duché de Lituanie (bientôt uni avec le royaume de Pologne pour former la Rzeczpospolita) tandis que les principautés de Nord-Est, elles, se rallient ou sont ralliées de force à la principauté de Moscou. Celle-ci devient le moteur de la réunification des terres russes et de la résistance aux Tatars-Mongols qui ne seront définitivement repoussés qu’en 1480.

 

Quant aux Slaves du Sud-Ouest, inclus dans le royaume polonais, ils seront appelés, dès le XVIIe siècle, les « Ukrainiens » (kraï signifiant en polonais ainsi qu’en russe, « bord », « extrémité »), c’est-à-dire « ceux qui vivent aux confins du royaume ».

 

Question : Comment leurs relations avec cette Rzeczpospolita qui les a « avalés » se développent-elles ?

 

G. S. — Ce ne sont pas des relations apaisées, c’est le moins que l’on puisse dire ! Ne serait-ce que parce que les Slaves du Sud-Ouest conservent la religion orthodoxe pratiquée dans la Rus Kiévienne, qu’ils ont reçu de Byzance, tandis que les Polonais, eux, sont catholiques. Les différends religieux, mais aussi sociaux, provoquent de nombreuses révoltes contre les Polonais ; si bien que, en 1648, les cosaques ukrainiens de Zaporojie, menés par leur chef Bogdan Khmelnitski, demandent la protection de la Russie. En 1654, l’Ukraine de la rive gauche du Dniepr (grosso modo, ce qu’on appelle aujourd’hui l’Ukraine orientale) est intégrée à la Russie. Celle de la rive droite (l’Ukraine occidentale) est restée à a la Pologne.

 

Question : Le Dniepr forme donc une sorte de frontière naturelle...

 

G. S. — Tous les partages successifs de ce qu’on appelle aujourd’hui l’Ukraine ont suivi le cours de Dniepr — Kiev, qui se trouve sur le Dniepr, se retrouvant tantôt d’un côté, tantôt de l’autre. Après les partages de la Pologne à la fin du XVIIIème siècle, l’Ukraine occidentale revient partiellement à l’Autriche et partiellement à la Russie (notamment Kiev).

 

Enfin, après la Première Guerre mondiale, l’Ukraine jouit, pendant un court moment, de l’indépendance, mais elle est rapidement de nouveau partagée entre l’URSS et la Pologne, jusqu’à son annexion totale par Staline en 1939 suite au pacte Molotov-Ribbentrop. À ce moment, l’URSS met la main sur des territoires qui n’ont jamais fait partie de la Russie soviétique ni de la Russie tsariste (comme Lviv). C’est ainsi que l’Ukraine occidentale et orientale sont réunies au sein de la République soviétique socialiste d’Ukraine et c’est dans ces frontières-là que surgit, en 1991, l’État indépendant d’Ukraine (enrichi depuis 1954 de la Crimée, cadeau de Khrouchtchev, nous en avons parlé).

 

Question : Même du temps de l’URSS, l’Ukraine occidentale et l’Ukraine orientale ont eu des destins très différents : on sait que des séquences historiques comme la grande famine ukrainienne des années 1930 ou l’épopée du leader ultra-nationaliste ukrainien Stepan Bandera, qui a un temps collaboré avec les nazis contre l’Armée rouge, ont été vécues très diversement des deux côtés du Dniepr...

 

G. S. — Bandera est un héros pour les extrémistes de Pravyï Sektor et de Svoboda, mais aussi pour des gens comme Viktor Iouchtchenko ou Arséni Iatseniouk. Or lorsqu’on examine les sources historiques sur Bandera (il en existe un grand nombre), on voit que lui et son Armée insurrectionnelle ukrainienne étaient des bandits politiques et des assassins de masse qui ont massacré des populations civiles aussi bien soviétiques que juives ou polonaises. Ce n’est pas du tout une personne qui devrait être élevée au rang d’un héros national ! Les nouvelles autorités de Kiev devraient cesser de glorifier ce passé nullement glorieux.

 

Quant au Holodomor (textuellement, l’« extermination par la faim »), la grande famine organisée par Staline en Ukraine dans les années 1930 qui a coûté la vie à presque 4 millions de personnes, elle a été dénoncée comme un « génocide du peuple ukrainien » par le gouvernement issu de la révolution orange. Mais ni en Ukraine, ni en Russie ni parmi les experts il n’y a de consensus autour de ce thème extrêmement douloureux.

 

Question : Le rapport avec la Russie a, lui aussi, toujours été pour le moins complexe, certains Ukrainiens voulant s’émanciper au plus vite tandis que d’autres préfèrent conserver des « relations fraternelles » avec Moscou…

 

G. S. — Des processus de tiraillement identiques ont eu lieu dans la plupart des pays de l’ex-URSS. Quand l’Union soviétique a éclaté, en 1991, quinze nouveaux pays ont vu le jour. À part les Etats baltes qui se sont très rapidement éloignés de la Russie, pratiquement tous les pays de « l’étranger proche » issus de l’URSS ont été le théâtre de débats acharnés entre des citoyens attachés à la présence russe (à cause de l’histoire, de la culture, des affaires, etc.) et d’autres qui étaient plus indépendantistes ou tirés « vers l’extérieur » par des puissances voisines ou plus lointaines. On l’a tout particulièrement constaté en Géorgie, en Moldavie au Kirghizistan et, bien sûr, en Ukraine. Il faut bien comprendre que, de toutes les anciennes républiques soviétiques, l’Ukraine est de loin la plus proche de la Russie. Il existe des millions de familles mélangées en Russie et en Ukraine dont les membres ne savent pas s’ils sont plutôt Ukrainiens ou plutôt Russes !"

Fin de l’entretien

 

Commentaires d’une amie française, chrétienne orthodoxe et parlant le russe, qui m'a transmis cette interview et qui a aussi lu les deux premiers articles „l’Ukraine vue autrement” :

-Le cadeau de la Crimée, que fit Kroutchev à l'Ukraine, était une sorte de dédommagement de sa part, car il y avait envoyé un gouverneur extrêmement dur. (Ça c'est pour la petite histoire, mais les détails sont toujours intéressants à connaître). Puis vient une partie sur l'époque Maïdan et la suite, tout n'y est pas dit, mais la chronologie y est. Mais là, il est bien clair qu'il y a eu coup d'état donc je me suis arrêtée là.

-Quant à l'Église Orthodoxe, Bartholoméï à Constantinople a provoqué un schisme entre l'Eglise Orthodoxe russe et l'Eglise ukrainienne, à forte tendance uniate. La Laure de Kiev avec le Métropolite Onuphre est plus que jamais debout et résiste malgré les tentatives de Constantinople. De nombreuses églises d'Ukraine sont sous sa juridiction. Après la mort du patriarche Alexis de Moscou, l'évêque métropolite Philarète n'est pas accepté pour lui succéder, (étant lié au KGB). En Ukraine, dont il est originaire, il n'est pas trop bienvenu non plus... Il décide alors de créer un patriarcat indépendant, en s'appuyant sur les bandéristes de Bartolomeï, le Patriarcat de Constantinople. Bartolomeï reconnaît Philarète. Bartolomeï crée alors une église autocéphale, bien séparée de Moscou, schismatique donc, rejoint par deux métropolites qui ont trahi l'Église Orthodoxe Ukrainienne, face au Patriarcat de Moscou, placée sous la direction du Métropolite Onuphre, et dont le siège est la Laure de Kiev. 80% des ukrainiens font partie de cette église traditionnelle depuis toujours.

Les évènements qui ont suivis, ainsi que les déclarations de Bartoloméï, de Philarète et des évêques schismatiques, ont prouvé que l'Eglise russe ainsi que la Russie étaient la cible visée.

L'on peut parler d'un coup d'état dans l'Église Orthodoxe Russe, fomenté par le même ennemi.

L'Église Orthodoxe européenne,de tradition orthodoxe dont une grande partie était sous le Patriarcat de Constantinople a failli être dissoute par Bartoloméï qui voulait mettre la main dessus, pour en faire une nouvelle Église, avec alliance catholique romaine. Dieu merci, après maintes péripéties dignes d'une série policière, et une belle bataille livrée principalement par l'Archevêque Jean devenu Métropolite Jean de Doubna, la majorité des églises de tradition russe sont passées sous le Patriarcat de Russie, il y a trois ans !

-Au sujet de la grande famine, elle visait surtout les paysans, les "koulaks". Ce fut la dékoulakisation. Elle a touché l’ensemble du monde agricole en URSS, pas que l’Ukraine ;

-Au sujet des tatars : c'est Ivan le Redoutable (plus connu en Europe sous le nom d'Ivan le Terrible),qui mis fin à la domination tatare . Il conquit Kazan en 1550, mena une guerre victorieuse dont la dernière bataille eut lieu en 1572.

J’ajoute aussi que :

- déjà, en 2000, les gens de Théâtre à Kiev avaient beaucoup de problèmes avec le gouvernement d'alors pour jouer en russe. Ils devaient jouer en ukrainien. 

 -après Maïdan, les prénoms russes furent bannis et remplacés par des prénoms ukrainiens. Il y avait des inspecteurs qui faisaient le tour des écoles pour vérifier !

 -l'année 14/15 fut cauchemardesque en Ukraine de l'Est...

(fin des commentaires)

 

Liens :

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-ukraine-vue-autrement-1-239156

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/l-ukraine-vue-autrement-2-239216

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.36/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

86 réactions à cet article    


  • lunatique 21 février 14:50

    Makhno !!!


    • CN46400 CN46400 21 février 15:06

      En clair, si l’URSS n’avait pas existé, l’Ukraine n’existerait pas !!!!


      • titi titi 21 février 17:48

        @CN46400

        Et ?


      • JulietFox 22 février 11:13

        @CN46400

        Pour ceux qui demandent : « Pourquoi l’Ukraine est-elle importante ? " C’est pourquoi l’Ukraine est importante. C’est le deuxième plus grand pays d’Europe par région et a une population de plus de 40 millions - plus que la Pologne. L’Ukraine se classe : 1er en Europe en réserves récupérables prouvées de minerais d’uranium ; 2ème place en Europe et 10ème place dans le monde en termes de réserves de minerai de titane ; 2e place mondiale en termes de réserves explorées de minerais de manganèse (2,3 milliards de tonnes, soit 12 % des réserves mondiales) ; 2ème plus grande réserve de minerai de fer au monde (30 milliards de tonnes) ; 2ème place en Europe en termes de réserves de minerai de mercure ; 3ème place en Europe (13ème place mondiale) en réserves de gaz de schiste (22 billions de mètres cubes) 4ème au monde par la valeur totale des ressources naturelles ; 7e place mondiale en réserves de charbon (33,9 milliards de tonnes) L’Ukraine est un important pays agricole : 1er en Europe en termes de superficie de terres arables ; 3ème place mondiale par la superficie de terre noire (25% du volume mondial) ; 1ère place mondiale pour les exportations de tournesol et d’huile de tournesol ; 2ème place mondiale pour la production d’orge et 4ème place pour les exportations d’orge ; 3e producteur et 4e exportateur mondial de maïs ; 4e plus grand producteur de pommes de terre au monde ; 5e plus grand producteur de seigle au monde ; 5e place mondiale en production apicole (75 000 tonnes) ; 8ème place mondiale pour les exportations de blé ; 9e place mondiale dans la production d’œufs de poule ; 16ème place mondiale dans les exportations de fromage. L’Ukraine peut répondre aux besoins alimentaires de 600 millions de personnes. L’Ukraine est un important pays industrialisé : 1er en Europe dans la production d’ammoniac ; le 2e réseau de gazoducs d’Europe et le 4e au monde ; 3e en Europe et 8e au monde en termes de capacité installée de centrales nucléaires ; 3e place européenne et 11e mondiale en termes de longueur du réseau ferroviaire (21 700 km) ; 3e place mondiale (après les États-Unis et la France) dans la production de localisateurs et d’équipements de localisation ; 3e plus grand exportateur de fer au monde 4e exportateur mondial de turbines pour centrales nucléaires ; 4e plus grand fabricant mondial de lance-roquettes ; 4e place mondiale des exportations d’argile 4e place mondiale des exportations de titane 8ème place mondiale pour les exportations de minerais et concentrés ; 9e place mondiale pour les exportations de produits de l’industrie de la défense ; 10e producteur d’acier au monde (32,4 millions de tonnes). L’Ukraine compte. C’est pourquoi les Européens, les Russes et les Américains souhaitent accéder à ces ressources. Ce sont les seules personnes qui souffriront et qui vivront actuellement dans la pauvreté.


      • chantecler chantecler 22 février 11:23

        @JulietFox
        Oui, et merci !
        Je suis un peu étonné , vous avez des sources ?
        Je plains la population ukrainienne de s’être mis dans les pattes de dirigeants et alliés pareils ...
        Les Allemands doivent aussi tout de même guigner l’occase ....
        Mais bon difficile , et stupide de faire la morale à ce pays.... !
        Chacun notre croix ...


      • Gérard Luçon Gérard Luçon 22 février 11:33

        @JulietFox
        j’ai vu ce ramassis de conneries sur facebook, allez vérifier point par point et revenez ensuite en deuxième semaine ... une chose est vraie, l’Ukraine est 1ère en Europe (sans la Russie) en ce qui concerne les réserves prouvées d’uranium (2%), le reste c’est « pipeau » !!!!


      • Gérard Luçon Gérard Luçon 23 février 04:34

        @chantecler
        La source c’est facebook, un (propagandiste) ukrainien nommé Ivan Zubryckyj ... repris par des couillons qui ne vérifient pas .. 

        et quand on vérifie (production mondiale par « produit ») on trouve entre autres que :
         l’Ukraine est 7ème pour l’orge (1er Russie, 2ème France)
        le maïs c’est 5ème (1er USA 2ème Chine)
        le titane c’est 6ème (1e Af du Sud 2ème Chine)
        l’acier elle n’est pas dans les 7 premiers (1er Chine 2ème Inde)

        par contre le gars dit vrai pour le tournesol ... et pour l’uranium


      • CN46400 CN46400 27 février 11:35

        @JulietFox
        Reste que la vie des prolos, notamment russes, moitié de la population totale, ne contient pas les bénéfices de toutes ces richesses. Mais vous avez oublié la vente, par l’état, des terres noires à de riches paysans étrangers, notamment français....


      • Et hop ! Et hop ! 27 février 20:14

        CN46400 : «  En clair, si l’URSS n’avait pas existé, l’Ukraine n’existerait pas !!!! »

        Elle existerait, mais pas comme pays indépendant, parce que c’est le pays qui et à l’origine de la Russie dont la capitale primitive était Kiev.


      • roman_garev 21 février 18:46

        À retenir cette date historique, le 21 février 2022.

        La Russie va reconnaître les deux républiques populaires pas plus tard que ce minuit.

        Après ceci tout ira très, très vite avec l’Ukraine.


        • Et hop ! Et hop ! 21 février 21:28

          @roman_garev

          Les Anglo-américains veulent provoquer une guerre contre la Russie pour détruire l’émergence d’une puissance indépendante, comme ils ont fait contre l’Autriche, l’Allemagne, le Japon,.. l’Iran, l’Irak, la Libye,.. ils se fichent complètement de l’Ukraine et des Ukrainiens, comme ils se fichaient de la Pologne et des Polonais en 1939.


        • Venceslas Venceslas 27 février 17:14

          @roman_garev
          D’où teniez-vous ces informations ? 


        • roman_garev 21 février 19:25

          Une caricature sur l’Ukraine et la Russie (ours). Le texte en ukrainien dit : « Le monde entier est avec nous ».


          • il faudrait il faudrait 21 février 21:59

            Merci pour ces mises au point historiques. Depuis la nuit des temps, le monde change, et la plupart des gens ne sont que des observateurs subissant les lubies des « chefs ». 


            • LeMerou 22 février 08:14

              @il faudrait
              Oui, cette mise au point est bien faite. L’histoire prend tout sont sens.


            • titi titi 21 février 22:15

              « Quand l’Union soviétique a éclaté, en 1991, quinze nouveaux pays ont vu le jour »

              L’Union Soviétique est l’héritière de l’Empire russe qui était un empire colonial.

              C’est moins évident que les autres empires coloniaux occidentaux, car les colonies sont contigües à la métropole, mais ça n’en reste pas moins des colonies.

              La Russie vit sa « décolonisation ».

              Ca ne fait pas plaisir aux russes, mais ils n’y pourront rien.


              • titi titi 21 février 22:47

                @dolicho

                « Faudrait-il selon vous rendre l’Ukraine*

                • Une part à la Pologne »

                C’est ce qui va se passer... par le biais de l’UE. L’Ukraine retrouvera la Pologne et la Lituanie, comme à ses heures les plus prospères.

                « Et plus rien pour Loubansk et Donetsk »

                A mais moi je trouve très bien l’indépendance de ces républiques : c’est la fin des accords de Minsk.


              • SilentArrow 22 février 03:08

                @titi

                La Russie vit sa « décolonisation ».

                Ca ne fait pas plaisir aux russes, mais ils n’y pourront rien.

                La France vit sa colonisation par les hordes de rastaquouères islamiques, et ça fait plaisir aux ordures d’élites mondialistes.


              • SilentArrow 22 février 07:00

                @titi

                La Russie n’est pas la France, elle ne se laissera jamais islamiser, bougnouliser et tiersmondiser par les forces mondialistes.

                Ne vous en déplaise.


              • Trelawney 22 février 07:37

                @SilentArrow
                La Russie n’est pas la France, elle ne se laissera jamais islamiser, bougnouliser et tiersmondiser par les forces mondialistes.
                Elle l’est déjà


              • titi titi 22 février 10:06

                @SilentArrow

                Au contraire. 
                Poutine n’a pas su faire ce qu’à fait De Gaulle en 62, c’est à dire lâcher des km2 de « sable et de cailloux » pour se défaire des populations musulmanes.

                Les russes « occidentaux » ne font pas d’enfants. Contrairement aux russes musulmans. Et la Russie subit la pression chinoise en extrême orient.
                https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9mographie_de_la_Russie#/media/Fichier:Russia_natural_population_growth_rates.PNG

                Poutine a beau s’agiter le fait démographique est là.


              • voxa 22 février 10:21

                @titi

                « La Russie vit sa « décolonisation ». »

                dixit « Titi la science » spécialiste en tout.


              • voxa 22 février 10:26

                en attendant la bas, c’est la liesse populaire généralisée.

                Les nazillons et leurs séides font la gueule...
                Macron, Pecresse et les autres Young Leaders aussi...


              • Gérard Luçon Gérard Luçon 22 février 11:01

                @voxa
                Moi j’ai sorti le Champagne, mais j’ai aussi une autre raison, c’est l’anniversaire de mon fils...

                Ceci étant j’étais gamin mais je me souviens quand De Gaulle a toutu les ricains à la porte, mes grand-parents ont organisé une réunion de famille, champagne et Marseillaise ... je comprends mes amis russes qui ce matin ont la gueule de bois !


              • SilentArrow 22 février 13:55

                @titi

                Poutine n’a pas su faire ce qu’à fait De Gaulle en 62, c’est à dire lâcher des km2 de « sable et de cailloux » pour se défaire des populations musulmanes.


                Vous trouvez que vous vous êtes défaits des populations islamiques ? Ouvrez les yeux, la France se transforme en une planète des singes où les français de souche seront traqués comme du gibier. Vous êtes déjà sous la charia. Il suffit de dire quelques vérités sur l’islam pour se faire égorger en pleine rue.

                Poutine a fait mieux que De Gaulle : il a écrasé comme des merdes les islamiques formés en Arabie et qui voulaient foutre le souk en Tchétchénie. La France qui ne rate jamais une occasion de se distinguer a cru bon en sauver quelques uns, et c’est précisément l’un d’eux qui a récemment assassiné le prof Samuel Paty.



                • @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

                  Le 21 février, le ministère russe de la Défense a annoncé avoir neutralisé cinq « saboteurs » venus du territoire ukrainien et qui auraient tenté de franchir la frontière entre les deux pays. « Lors de combats, cinq personnes appartenant à un groupe de saboteurs et de renseignement ayant violé la frontière de la Russie ont été éliminées », a expliqué le ministère, cité par les agences de presse russes.

                  Par ailleurs deux blindés appartenant à l’armée ukrainienne auraient également été détruits, selon cette même source. « Deux véhicules de combat de l’infanterie des forces armées ukrainiennes sont entrés [en Russie] depuis le territoire de l’Ukraine pour évacuer le groupe de saboteurs vers le territoire ukrainien via la frontière », a expliqué le ministère.

                  En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/international/95997-armee-russe-assure-avoir-tuecinq-saboteurs-venus-ukraine-voulaient-franchir-frontiere



                • DACH 22 février 06:05

                  Bj à GL. Merci de ces rappels judicieux d’histoire-géo...Le coup suivant : des incidents graves qui justifieront la conquête de la partie ukrainienne du Donbass. Puis.... la nation ukrainienne existe-t-elle ? Il est probable que les semaines qui arrivent vont le démontrer. Le drapeau ukrainien rappelle le drapeau suédois...


                  • chantecler chantecler 22 février 07:59

                    @DACH
                    Vous êtes un spécialiste des coups fourrés ...
                    D’où tenez vous une telle expérience ?


                  • chantecler chantecler 22 février 07:54

                    @Trelawney
                    Dans vos fantasmes ...
                    Je doute que les Russes aient envie de mettre leur nez dans l’Ukraine actuelle .
                    La patate chaude va revenir à l’UE .
                    Et c’est pas un cadeau .


                  • DACH 22 février 08:36

                    @chantecler=Vos fantasmes vous font oublier que les russes (VP) veulent réintégrer l’Ukraine dans la sainte Russie, puis les pays Baltes. Il suffit de lire en russe ou en traductions les affirmations de VP depuis 20 ans. Les intentions sont claires. Nous n’y pouvons rien que constater, que cela nous plaise ou non. Ses ambitions s’expriment à la manière de Sun Tsu. Et la méthode de la « маскировка »

                    à la vitesse d’exécution israélienne pour figer rapidement les nouvelles positions, y compris diplomatiques.


                  • chantecler chantecler 22 février 09:09

                    @DACH
                    Mince !
                    VP a aussi écrit « Mein Kampf » ?
                    Jésus Marie Joseph !....


                  • nono le simplet 22 février 16:35

                    @Gérard Luçon
                    c’est sympa de voir que, parfois, vous êtes sérieux ...
                    je suis toujours sérieux même quand je me moque des autres ...


                  • nono le simplet 23 février 06:50

                    @javanais
                    t’es pas sympa de remuer le couteau dans la plaie ... je suis mortifié d’avoir soutenu ce mec sous le seul prétexte qu’il était anti-nucléaire ... je fermais honteusement les yeux sur ses errements incultes en sciences ...


                  • Trelawney 23 février 09:29

                    @nono le simplet
                    Moi je ne suis pas sérieux quand j’écris ici, parce que 80% des gens qui y sont sont des cons.
                    Mais qu’est devenu Agoravox ?
                    Avant on avait des articles intéressants et on savait démasquer les fou furieux. Maintenant la Schizophrénie a envahit ce site.
                    Depuis les événements en Ukraine on a la Néant qui a son rond de serviette ici et nous abreuve de sa propagande à raison d’un article par jour vite modéré vite publié. La pauvre avec son contingent d’articles à écrire à la gloire de saint Poutine, elle n’a même plus le temps de torturer les ukrainiens dans les caves du Dombas.
                    Vous avez remarquez la vitesse dont les Garev Neant et autres charlots transfuges de Russia Today vous virent des leurs articles à la première remarque désobligeante. C’est le symbole de l’objectivité à la Poutine.
                    Ensuite on a tous les idiots incultes qui n’ont jamais lu un livre et qui y vont de leur remarque à deux balles. La palme d’or revient à Charlyposte qui est une synthèse à lui tout seul.
                    Ne soyez pas trop désobligeant pour Canabel. Il est perdu au fin fond de sa campagne. Il pense que les vaccins sont aussi dangereux que le nucléaire et il pense cela en allant chez le véto faire vacciner ses chèvres.
                    Ici, il n’y a que la pimprenelle de Provence et le troubadour de la Loire qui me donne le sourire. Ca vous donne une idée de mon désarroi.

                    A bientôt sur une autre site plus pluraliste. Je suis optimiste je pense qu’il en existe


                  • Gérard Luçon Gérard Luçon 23 février 09:39

                    @Trelawney
                    concernant « néant » il suffit d’aller sur sa page de présentation pour y trouver le nombre d’articles auxquels elle a mis un avis négatif depuis son « arrivée » .... apparemment elle a la médaille d’or de la censure !


                  • Trelawney 23 février 11:54

                    @Gérard Luçon
                    A cause de ses agissement, cette folle dingo de Néant devrait être éjecté d’Agoravox. Mais elle sort 1 article par jour vite validé.
                    Agoravox prouve ainsi qu’il a jeté sa politique éditoriale dans les égouts, et que ce qui en sort n’est plus crédible.


                  • Gérard Luçon Gérard Luçon 23 février 12:02

                    @Trelawney
                    concernant cette personne il y a beaucoup plus grave ... voir ce lien dans lequel elle dénonce des gens qui ne sont pas de sa mouvance, reste à savoir quelle est sa mouvance !!!! https://www.streetpress.com/sujet/1472465929-donetskleaks-implication-extreme-droite-francaise-ukraine


                  • Trelawney 23 février 12:43

                    @Gérard Luçon
                    Edifiant !
                    Imaginez une personne écrivant sur les biens faits de Daesh en Syrie et en Irak et faisant l’apologie des débiles mentaux intégrant un groupuscules terroristes dans un conflit qui ne les regardent pas. Tout le monde dirait : « apologie du terrorisme islamique ». Mais là pour le Dombas avec de la racaille qui tuent et rançonnent les habitants de cette région. Ca passe café crème.
                    Cette femme est à vomir


                  • pemile pemile 23 février 13:02

                    @Trelawney « Cette femme est à vomir »

                    Non, on peut que lui reprocher une absence d’objectivité comme elle bosse pour les russes, mais elle ne s’en cache pas et elle est sur place depuis longtemps, cela fait partie d’une pluralité d’information, non ?


                  • nono le simplet 23 février 13:33

                    @Trelawney
                    A bientôt sur une autre site plus pluraliste. Je suis optimiste je pense qu’il en existe
                    si t’en trouves un je suis preneur pour faire mes bagages sans regard en arrière ni regret ...  smiley


                  • Gérard Luçon Gérard Luçon 23 février 14:02

                    @Trelawney ... du style « Al Nosra fait du bon boulot » ? ça me rappelle quelqu’un, mais hors concours ...


                  • troletbuse troletbuse 23 février 14:58

                    @nono le simplet
                    si t’en trouves un je suis preneur pour faire mes bagages sans regard en arrière ni regret ... 

                    Parole d’ivrogne ! Depuis le temps que tu le dis.
                    Va voir chez Lancet ou un site de jardinage.  smiley
                    Mais au fait, an attendant que tu trouves un site de neuneus, tu pourrais nous pondre une courbe sur les morts du waxxin, toi le spécialiste des macchabées /


                  • Trelawney 23 février 17:28

                    @troletbuse
                    On a envie de s’en aller, mais non il y a toujours un con pour nous mettre dans la bagarre.
                    N’importe qui lisant vos posts sur Agaravox se sent tout de suite rassuré de savoir qu’il y a plus con que lui.
                    Continuez vous êtes utile


                  • troletbuse troletbuse 23 février 22:30

                    @Trelawney
                    Pou se mettre dans la bagarre, il faut alors être encore plus con que le provocateur, non ?
                    J’aime bien votre « nous mettre » car vous vous chercher toujours un appui.



                    • Joséphine Joséphine 22 février 09:38

                      Voilà des semaines que Macron essaye d’exister sur cette affaire ukrainienne, dans l’espoir de ne pas avoir à faire campagne en France sur aucun sujet. Il escomptait sans doute de faire la même chose sur le Rhume Omicron jusqu’à ce que tout tombe à l’eau puisque ce rhume est inoffensif. En réalité, Macron a été humilié par Poutine. 


                      • titi titi 22 février 10:12

                        @Joséphine

                        Le Macron bashing dans toute sa splendeur.

                        Quoi qu’il ait tenté vous auriez trouver à redire.

                        Il a fait son job de président de l’UE en essayant de calmer le jeu.

                        Moi je trouve ça très bien qu’il ait échoué, que l’Europe ait échoué.
                        Ca va permettre de relancer les budgets défense.


                      • Gérard Luçon Gérard Luçon 22 février 10:54

                        @titi
                        Macron n’est pas président de l’UE !!! même si notre presse totalement inculte et aux ordres le claironne, il est président du conseil de l’UE (pour 6 mois) avec un rôle non décisionnel et déjà on sent les effets de sa stratégie avec l’Ukraine, le Mali, le Burkina, la Mauritanie ... même hollande+sarkozy n’étaient pas arrivés à accumuler autant de « gaffes »


                      • titi titi 22 février 11:27

                        @Gérard Luçon
                        L’UE a repris peu ou prou les mauvaises institutions qui étaient celles de la 4ème république.
                        Elle a un effet un président de l’UE, dont le rôle se réduit à inaugurer les Chrysanthèmes.
                        Et un président du conseil de l’UE qui représente le conseil de l’UE donc l’institution décisionnaire.

                        « on sent les effets de sa stratégie avec l’Ukraine, le Mali, le Burkina, la Mauritanie »
                        Sa stratégie est en effet trop timorée.
                        Alors même que la Russie est très agressive à notre encontre.


                      • chantecler chantecler 22 février 11:34

                        @titi
                        Ca , c’est certain !
                        Avec un régime présidentiel analogue à notre 5ème république , elle s’en sortirait les doigts dans le c.l !
                        Comme nous .
                        Si vous saviez comme on nous envie !


                      • Gérard Luçon Gérard Luçon 22 février 11:42

                        @titi
                        Si nous n’avions pas, en Occident, des bolcheviks aux commandes (politique, médias, justice), la Russie ne serait pas « agressive » !!!
                        Après, allez expliquer à un malien (entre autres) qu’un président pédé c’est normal !!!


                      • Armelle Armelle 22 février 12:27

                        @titi
                        « Le Macron bashing dans toute sa splendeur »
                        C’est amusant ce réflexe instantané à la lecture d’un tel propos, et qui du coup fait du vôtre un propos sans consistance, vide de sens et sans réelle fondement d’ailleurs, une chimère dans toute sa splendeur.
                        Pourquoi utiliser de suite ce terme « bashing » plutôt que « critique » !!!
                        Vous ne critiquez personne vous ? 
                        Et si un président comme le nôtre (avec ce qu’il a fait et fait subir à la population) ne serait pas critiquable, alors on se demande bien qui peut l’être ?!?
                        Et qu’est ce que vous en savez vous du réel contenu de l’échange Macron et Poutine et des réels objectifs de ce premier ? Vous êtes comme tout le monde, vous n’en savez rien de rien, ou alors comme les autres, juste ce que les médias nous balancent et qui, pour le moins, restent toujours douteuses !!!
                        ...On a bien vu ce que la crise Covid à donné en terme de mensonges et autres idioties...


                      • Joséphine Joséphine 23 février 01:00

                        @Armelle

                        Bonjour chère Armelle. Visiblement Titi ne veut pas qu’on touche à son petit Macron. Il fait partie des 25% de la population française qui, souffrant du syndrome de Stockholm, vont revoter comme un seul homme pour leur tortionnaire.


                      • @Joséphine ET Armelle
                        Heuu... titi est peut etre frappé d’une énorme amnésie génerale ET/OU c’est un effet secondaire qui commence de la vaccination avec le proto ?
                        Ou peut etre une trépanation ? ou une séance d’hypnotisation non achevée par un reveil du patient ? , un syndrome de stokholm aussi est possible, du masochisme ? voir plus ...
                         .
                        Si il a perdu la memoire, une petite partie ici
                         
                         
                        Liste non complete sinon c’est deux heures de redaction et 10 posts commme celui ci pour ne pas reussir à tout décrire en sus.
                        Hélas .....


                      • véronique 23 février 18:39

                        @chantecler

                        Notre 5ème république n’est pas un régime présidentiel.


                      • véronique 23 février 18:42

                        @titi

                        Les institutions de l’UE ont bien peu de choses à voir avec la 4ème république, ni d’ailleurs avec aucune république. Ça pèche un peu sur l’aspect séparation des pouvoirs.


                      • voxa 23 février 19:51

                        @titi

                        ..

                        « Il a fait son job de président de l’UE en essayant de calmer le jeu. »

                        En même temps, c’est normal que vous disiez cela, vous etes payé pour cela.
                        .
                        ...


                      • voxa 23 février 19:53

                        @véronique

                        « Notre 5ème république n’est pas un régime présidentiel. »

                        Non, c’est un régime de « bananes ».


                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 27 février 14:50

                        @Gérard Luçon bonjour. Me revient une blague. Docteur, je n’ai plus d’Utérus. Mais Madame, prenez du thé à l’amante..


                      • Gérard Luçon Gérard Luçon 27 février 14:54

                        @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                        ça change du Thé au Harem d’Archi Ahmed, devenu « non conforme » ... enfin comme on dit « un dérapage » cultuel...


                      • Armelle Armelle 22 février 13:57

                        Et puis de toutes façons, Macron, le PD arriviste, n’a aucun poids sur la scène internationale, en encore moins dans le cadre des affaires de Sieur Poutine. La seule chose qu’il ait à faire, c’est d’obéir aux ordres venant d’outre atlantique, de la clique démocrate Clinton Obama...et Biben (qui leur sert de serpillère). Et aussi de Pfizer, et de ceux qui l’ont mis là, avec l’aide inconditionnelle de MCKinsey...

                        Et je ne doute pas une seconde que l’entretien avec le Patron Poutine se soit passé comme ça ;

                        https://www.dailymotion.com/video/x55et21

                        Et puis comment puisse t-on comparer Poutine à Macron, dont le premier est une fabrication du KGB, et l’autre trou du cul lui de l’ENA ??? Rien que le mot fait rire...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité