• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La capture du drone américain, exploit iranien intelligent ou simple (...)

La capture du drone américain, exploit iranien intelligent ou simple panne

  « Les Américains n'ont pas une compréhension correcte de la puissance de l'Iran en guerre électronique. »

 Mehdi Mahdavinejad, général de brigade iranien

 

 5 décembre 2011, l'Iran annonce avoir capturé un drone américain qui volait à 15.000 m au-dessus de son territoire. Exhibé à la télévision, le drone avait fière allure. On a pu penser que c'est une maquette, mais l'administration américaine, dans un communiqué de la Maison-Blanche, demande la restitution du drone sans s'excuser. L'Iran dépose une plainte aux Nations unies qui, naturellement, restera sans suite. Je veux, dans cette contribution, rapporter deux versions, celle qui pense que le drone est d'une très ancienne génération, qu'il ne présente aucun intérêt et qu'il s'est posé tout seul suite à une panne. L'autre version - qui me parait plus élaborée - par contre, avance au contraire que non seulement le drone était de la dernière génération mais que de plus, et c'est le plus important, dans la guerre électronique, l'Iran a de réelles compétences et qu'elle a tout simplement pris possession du logiciel de guidage pour lui intimer l'ordre de se poser là où elle a voulu.


Une nation scientifique et technologique

 Du point de vue contribution au patrimoine de l´humanité, on doit aux Perses la diffusion de l´alphabet et l´écriture, la Route de la soie, les contes des Mille et Une Nuits, l'irrigation par canaux, le jeu d´échecs, les premières climatisations, les premières dissections humaines avec Ibn Sina (Avicenne), les logarithmes avec Al Khawarizmi(...) De nos jours, l´Iran est une puissance technologique. L'Iran construit ses propres avions : le dernier avion de combat baptisé « Azarakhsh » (la foudre) a volé. Le premier du nom est baptisé « Saegheh » (l´éclair). Selon le Global Security (organe du Pentagone), l'armée de terre iranienne est la sixième armée du monde, en mesure de construire des répliques des chars Leclerc... L´armée de l´air iranienne est, quant à elle, capable de construire des avions de chasse type F4 et des F5, et des F-17. Sa marine compte six sous-marins type SSK Kilo et serait en train d´en terminer quatre autres. Ses missiles, sont très divers.

  L´Iran a la capacité de les produire en quantité. S'agissant du programme nucléaire, depuis 1977, il y a eu près de deux mille inspections de l´Aiea et aucun rapport objectif n´a pu établir que l´Iran cherchait à mettre au point la bombe. Le 11 avril 2006, le président iranien annonce que l´Iran a enrichi avec succès de l´uranium. « J´annonce officiellement que l´Iran a rejoint le groupe de ces pays qui ont la technologie nucléaire. » Par ailleurs, récemment, en août dernier, l'Iran a créé et a mis en orbite avec ses propres fusées la maquette de son premier satellite - Omid - sans assistance russe, a reconnu Moscou. Cette mise en orbite d'un satellite civil a suscité la préoccupation de l'Occident.

 

Quel est le secret de ces prouesses ?

 Daniel Laurent explique : « On apprend que le taux d'alphabétisation était de moins de 50%, tandis que grâce à la révolution, il est maintenant de plus de 86%. En 1979, le nombre d'étudiants s'élevait à 176.000 tandis qu'il atteignait les 2165.000 en 2004, les 3572.000 en 2008. En 1979, seulement 398 articles avaient été publiés dans les journaux scientifiques, alors qu'ils sont passés à plus de 20.000 en 2008 a affirmé le président iranien. De nos jours, l'Iran est une puissance technologique enviable même par les pays développés. « Forget Harvard - One of the world's best undergraduate colleges is in Iran », c'est le titre d'un article d'Afshin Molavi dans Newsweek le 18 août 2008. En 2003, surprise des responsables du département d'« Electronical Engineering » de l'Université de Stanford, qui constatent que les meilleurs étudiants aux difficiles épreuves d'admission à leur cycle Ph.D. proviennent d'un même pays et d'un même établissement : la « Sharif University of Science and Technology » en compétition avec le MIT, Caltech, Stanford. Quelles sont les raisons d'un tel succès ? Une sélection rigoureuse : chaque année 1500.000 lycéens passent un examen d'entrée à l'Université, 10% d'entre eux s'orientent vers les universités publiques les plus prestigieuses et 1% parmi les plus brillants, vers les institutions scientifiques telles que Sharif. Un excellent corps enseignant scientifique. Priorité donnée aux sciences dans les programmes scientifiques des lycées. Un succès certes surprenant, mais qui -c'est certain- ne doit rien au hasard (1).


Une gestion économique rigoureuse

 Georges Stanechy pour sa part, nous parle du rapport du mois d'aôut du FMI dont le moins qu'on puisse dire est qu'il fait un constat de bonne gouvernance en Iran. On mesure sans peine ce lourd aveu d'un pays qui n'a jamais cessé d'être diabolisé. Résumons sa contribution : « (...) En dépit de la fréquence des tremblements de terre (dont celui du 14 août dernier), exceptionnelles sécheresses, embargos, sanctions, anathèmes, et autres « coups tordus ». Jusqu'à concéder une croissance annuelle de 3,2% pour le dernier exercice (l'année fiscale iranienne se termine ou commence le 20 mars de chaque année). Avec des réserves en devises de 100 milliards de dollars, estimées à 109,7 milliards pour 2011/2012, pour être précis. » (2)

  « (…) Obligés d'admettre que le pays connaît une croissance soutenue, pas seulement grâce aux cours internationaux du pétrole et du gaz, mais aussi sous l'action conjointe d'une forte croissance du secteur agricole. « Au-delà de ces performances, poursuit Georges Stanechy, ce qui est à retenir de la lecture du rapport du FMI c'est le « constat » de la remarquable réussite, à l'étonnement des experts eux-mêmes, portant sur la profonde rénovation en cours du système économique de l'Iran. En décembre 2010, les subventions des prix de l'énergie et des produits agricoles ont été supprimées. (...) Les produits pétroliers, électricité, et blé, en particulier, ont subi une forte augmentation. Pendant une période transitoire, le montant économisé est redistribué aux ménages sous forme d'une allocation en espèces librement utilisable aux entreprises pour activer leur restructuration et leur modernisation en termes d'économies d'énergie et aux administrations publiques pour financer leur modernisation (les experts du FMI, ébahis, parlent de plein succès dans la mise en place de cette réforme). » (2)



Le détournement spectaculaire du drone

 Georges Staenchy écrit : « L'événement qui s'est produit le dimanche 4 décembre 2011 présente, pourtant, des implications immédiates et une portée géopolitique d'une colossale importance. (...) Silence, expression d'un déni. Celui d'un désastre militaire et technologique majeur, immense, ravageur, pour les USA, dans leur prétention hégémonique à dominer le monde. Aux conséquences multiples. Ses spécialistes en CyberWars, en « guerre électronique », se sont emparés d'un exemplaire de son drone technologiquement le plus sophistiqué. Avion sans pilote à bord, radioguidé au moyen d'un système satellitaire, qui avait décollé d'Afghanistan. Le faisant atterrir en douceur, après en avoir neutralisé les systèmes de sécurité, avec une parfaite maîtrise, sur une de leurs bases aériennes. L'appareil avait pénétré l'espace aérien iranien, se croyant indétectable pour l'avoir effectué précédemment à plusieurs reprises, sur une profondeur de 225 km au nord-est du pays. Survolant Kâshmar, capitale de la province de Razavi Khorasan ».(3)

 (...) De loin, beaucoup plus perfectionné que les ´´drones-tueurs´´, armés de missiles, spécialisés dans les massacres quotidiens de civils en Afghanistan ou au Pakistan, aux noms sanguinairement évocateurs : ´´Reaper´´ (La Faucheuse), ´´Predator´´... Non. C'était la superstar de l'arsenal US qui franchissait la frontière iranienne, un « drone espion » : le RQ-170 Sentinel. La crème de la crème, en termes de haute technologie aéronautique et militaire, un concentré de tout le savoir et de la technicité la plus secrète, même auprès de ses alliés et vassaux, du complexe militaro-industriel US. Peu d'exemplaires construits. Si précieux que seule la CIA en détient l'exclusivité : mise au point, programmes des missions, pilotage, exploitation des informations recueillies. Son pilotage s'effectue à partir de la base de Tonopah dans le Nevada, via des relais satellite. Le RQ-170 Sentinel, drone à long rayon d'action capable de voler à 15.000 mètres d'altitude, sa forme en delta lui donne une envergure de 26 mètres en largeur, 4,5 mètres en longueur, 1,84 en hauteur. (...) Cette merveille aéronautique a ainsi une ´´signature´´, une identification ou un repérage, parmi les plus faibles : acoustique, infrarouge, visuelle et radar. Quasiment, impossible à détecter, passant inaperçu. Quand il l'est, c'est trop tard, ayant disparu ou déjà frappé. En raison de deux caractéristiques : (...) Il embarque le nec plus ultra de ce que science et technique ont pu rendre opérationnel sur le plan de la détection, de la surveillance, du radioguidage, et des transmissions cryptées : interception de communications, prélèvement par capteurs (sniffers) d'émanations chimiques ou radioactives même à doses infimes. » (3)

  « Les ingénieurs Iraniens ont apprivoisé, domestiqué, The Beast. Le transformant en Chihuahua docile, couettes enrubannées au vent, allant sagement se coucher selon leurs instructions, et dans la soumission, sur le coussinet qu'ils lui avaient assigné. (...)Le Président Ahmadinejad, ingénieur de formation, s'en délecte dans l'ironie. Synthétisant, dans un entretien avec une télévision latino-américaine, un des aspects majeurs de cette opération » évoquant un ´´cadeau´´ : « Les Américains ont peut-être décidé de nous offrir cet avion espion Malgré cela les Américains nient les compétences iraniennes. Georges Stanechy poursuit : « L'arrogance indécrottable des responsables US et de leurs « experts militaires » demeure. Un analyste du Teal Group Richard Aboulafia, minimise le cataclysme dans une métaphore méprisante : « D'un point de vue du secret, c'est comme si on avait fait tomber une Ferrari dans une culture du char à boeuf ».(...) Ce coup terrible, envoyé en pleine figure de l'appareil militaire américain et occidental dans son ensemble, est révélateur. L'opération réussie d'arraisonnement du drone espion, préparée de longue date, méticuleusement mise au point, en est une éclatante démonstration. » (...) Constat implacable : les forces armées iraniennes, sur le plan opérationnel de la « guerre électronique », ont atteint l'excellence. Faisant au moins jeu égal, si ce n'est plus, avec leurs adversaires potentiels.(3)


Le refus de la réalité

  A l'autre bout du curseur et dans le plus pur déni, la presse occidentale minimise la prouesse iranienne, nous lisons la contribution suivante : « Une simplicité voulue, au point d'avoir été prévu à l'origine... pour ne pas être récupéré en cas de capture..(...) « Aviation Week » postule que ces éléments suggèrent que les concepteurs ont évité les « technologies très sensibles » en raison de la quasi-certitude de perte opérationnelle éventuelle inhérente à sa conception à un seul moteur et le désir d'éviter le risque de compromettre la technologie de pointe ». L'engin décrit par la presse iranienne comme la prise de guerre du siècle est donc en réalité du genre... fort ordinaire. A appareil « low-cost », moteur très répandu : comme ça, si l'adversaire en hérite, il se retrouve avec un modèle tout ce qu'il y a de plus banal. (...) Pour beaucoup d'observateurs, l'appareil, détourné ou en panne, a réussi à se poser mais a dû rater la dernière phase de son atterrissage, fusillant son train, rendu invisible par les Iraniens pour ne pas révéler les conditions exactes de sa capture. (...) Aujourd'hui, annonce Aviation Week, c'est déjà pourtant un appareil largement dépassé ! D'au moins 65 fois en collecte de données, affirme même le spécialiste maison ! Les Iraniens ont clamé qu'ils avaient réussi à « détourner » le Sentinel en s'introduisant dans ses données GPS : sachant que ces données sont verrouillées (et donc cryptées via un système appelé P(Y)-code), au travers des satellites américains, ça paraît assez improbable, comme le souligne fort justement Wired. (.....) En somme, l'engin a peut-être bien été hacké, mais c'est surtout son mécanisme d'autodestruction qui n'a pas fonctionné. » (4)

  En somme, on imagine mal en effet ses concepteurs ne pas en avoir placé un à bord... alors que tous les avions US en ont un. » Ce drone à 6 millions de dollars pièce (c'est la vision du low-cost au Pentagone) s'est posé « tout seul » comme une fleur, en suivant les directives de son logiciel de bord, alors qu'il aurait dû exploser en vol. Pour ceux qui refusent la réalité, les Iraniens ont joué de chance, et de rien d'autre !

 Pourtant un think-tank américain dit que le RQ-170 est une des ´´meilleures plates-formes de renseignement´´ de Washington, ajoutant que la prise de contrôle d'un de ces drones de reconnaissance par l'Iran ´´a donné une sévère claque à la sécurité américaine´´. ´´Il y a un risque certain de compromission d'une variété de capacités au renseignement, incluant de manière très possible des systèmes d'imagerie hyperspectrale, des engins spécialisés dans l'écoute, des ´´reniffleurs´´ de particules nucléaires et des engins de codage et d'encryptage pour les communications´´ a dit David Goure, vice-président de l'Institut Lexington ».(5)

  Les drones américains ne sont pas à la fête en ce moment. Après l'affaire de l'engin furtif RQ-170 Sentinel récupéré par les forces iraniennes, la semaine passée, voilà qu'un MQ-9 Reaper s'est écrasé sur l'aéroport international de Mahé. Mieux encore, des services de renseignements européens affirment que l'Iran a stupéfait l'Occident en réussissant à neutraliser un satellite espion de la CIA grâce à une technologie de brouillage de pointe au laser, qui aurait rendu le satellite complètement aveugle. C'est la première fois qu'un incident de ce type est enregistré. Ce constat pourrait indiquer que l'Iran a désormais accès à une technologie capable de détecter des véhicules automatiques aériens, une technologie qui lui a peut-être été fournie par la Russie. « Certains rapports établissent que la Russie aurait vendu [à l'Iran] un système de brouillage très sophistiqué, il y a peu de temps », a commenté John Bolton, ancien ambassadeur des Etats-Unis à l'ONU. Cette information ravive les inquiétudes quant au niveau technologique réel de l'Iran. Jeudi 15 décembre, le président de la société Google, Eric Schmidt, interviewé par CNN, a mis en garde contre l'inexplicable savoir-faire iranien en matière de cybernétique : « Les Iraniens ont un talent inhabituel en matière de guerre cybernétique, et nous ne comprenons pas vraiment pourquoi. » (6)

 Peut-être que l'explication est à chercher dans l'endurance de ce pays, qui a compris qu'il n'y a pas à se lamenter, comme le font les Arabes. Il faut se battre avec les armes de la science, sa propre richesse technologique fruit d'une éducation et d'une recherche de qualité moins la démagogie. Inspirer le respect est une question de sueur, de veille de travail acharné et non pas d'a-plat-ventrisme pour se faire bien voir des puissants de ce monde renvoyant aux calendes grecques la mise au travail des peuples.


1. Daniel Laurent : Et si l'Iran nous donnait des leçons en matière d'enseignement supérieur ? Education/ Recherche, jeudi 28 août 2008.

 

2. Georges Stanechy http://www.legrandsoir.info/iran-rapport-fmi-aout-2011.html

 

3. Georges Stanechy http://www.legrandsoir.info/l-iran-et-le-drone-un-desastre-ravageur-pour-les-etats-unis.html

 

4. http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/un-drone-pose-comme-une-fleur-106388.

 

5.http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=28227

6. Après le drone, l'Iran neutralise un satellite de la CIA guysen.com 18/12/2011

 

Professeur Chems eddine Chitour

Ecole Polytechnique enp-edu.dz

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.45/5   (51 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • kéké02360 23 décembre 2011 12:20

    Très intéressant, la guerre n’aura donc peut-être pas lieu sur terre mais dans l’espace, question cybernétique et satellite les chinois ne sont probablement pas en reste et auraient tort de se priver d’un allié comme l’Iran !!!

    Les forces géopolitiques sont entrain de s’inverser et le Yankee obèse pourrait d’un coup connaïtre la décroissance et devenir sourd et aveugle !!!!!!

    Pas trop de quoi se réjouir quand même car il n’y a rien de plus dangereux qu’un prédateur blessé smiley


    • EL MATI 23 décembre 2011 12:48

      Un cadeau de fin d’année de 6 millions de dollars nonobstant les prouesses techniques ne se refuse pas en plein crise économique .
      Concernant le prédateur blessé pouvu que les hyennes ne soient pas dans les parages.


    • Scual 23 décembre 2011 12:50

      Le fait qu’on en parle si peu montre l’importance de l’évènement.

      C’est effectivement une victoire majeure pour l’Iran qui a désormais bien plus que du pétrole à négocier avec ses partenaires...

      Avec ces technologies, l’Iran peut s’assoir à la même table que ses amis chinois et russes en ayant beaucoup plus de poids.

      Je ne serait pas surpris si une véritable alliance se constituait en Asie. La Chine a un besoin vital des ressources Iraniennes et la Russie doit être énormément intéressée par les technologies de ce drone qui pourraient en l’espace de quelques années lui faire rattraper une bonne partie du retard technologique militaire accumulé depuis la fin de l’URSS. Ajoutons-y quelques satelites de la Russie qui se joindraient à cette alliance comme les très importants Kazakhstan et peut-être même l’Ukraine et cela sonnerait le glas de l’hyperpuissance américaine et le retour à une bipolarisation du monde.

      L’Iran a un besoin vital de la protection militaire Russe et désormais, il dispose peut-être bien de la monnaie d’échange qui amènerait les Russes à la leur accorder... cela entrainerait immédiatement une escalade aboutissant à une nouvelle guerre froide, mais plus le temps passe et plus le jeu en vaut la chandelle. L’Iran, avec la capture de ce drone, a rapproché cette échéance d’au moins une décennie... D’où l’importance pour les USA d’attaquer l’Iran avant que cela ne se produise.


      • franck2012* 23 décembre 2011 12:52

        Un pays musulman et qui aurait un haut-niveau scientifique, on comprend l’empressement des US à l’éradiquer ...


        • Alef Alef 23 décembre 2011 13:28
          Et allons y pour la crème à reluire sur l’ingénierie iranienne, il faut si peu pour votre bonheur 

          L’auteur écrit : « Les Iraniens ont clamé qu’ils avaient réussi à « détourner » le Sentinel en s’introduisant dans ses données GPS : sachant que ces données sont verrouillées (et donc cryptées via un système appelé P(Y)-code), au travers des satellites américains, ça paraît assez improbable, comme le souligne fort justement Wired. (.....) En somme, l’engin a peut-être bien été hacké, mais c’est surtout son mécanisme d’autodestruction qui n’a pas fonctionné. » »

          1- Le drone connaît sa position grâce à sa centrale inertielle. Le GPS n’est là que pour corriger de temps en temps la « dérive ». Si l’ordinateur repère une très grosse « dérive », il annule la correction apportée par le GPS en suspectant un brouillage 

          2- Ill n’existe pas de système d’auto-destruction du drone, une fois tombé au sol mais les données enregistrées sont automatiquement effacées si la liaison est coupée 

          3- Plusieurs officiels US affirment qu’ils savaient où était tombé le drone (imageries satellitaires à l’appui) mais l’ordre de bombarder le site n’a pas été donnée (un tel acte aurait fait monter grandement les tensions entre les deus pays déjà importantes). 

          4- Le dessous du Sentinel montré par les Iraniens est caché et on peut présumer que c’est pour cacher des dégâts. De même, les ailes sont rattachées au fuselage par du chatterton. smiley

          5- Il est plus que probable que le Sentinel soit tombé à plat en tourbillonnant comme l’avait fait un Global Hawk à China Lake en 2008 suite à un problème technique.

          Désolé de faire le rabat-joie



          • djanel Le viking- djanel Le viking- 23 décembre 2011 15:50

            Tu parles d’un rabat joie que tu fais toi le sioniste qui s’est autoproclamé supérieur aux gentils(nous) en se prenant pour l’élu de Dieu mais malheureusement pour toi je ne crois pas en ces sornettes ni aux tiennes d’ailleurs.

            On a l’impression que tu connais le drone comme si tu avais participé à sa fabrication. Foutaise de baratin. L’existence de ce drone a été tenu secret défense longtemps avant qu’elle ne soit, il n’y a que peu de temps, dévoilée au grand public .

            Alors sa fabrication et ses performances ne peuvent être connues de personne sinon que par ceux qui s’en servent et ceux qui l’ont fabriqué. Je ne crois pas que tu sois dans la confidence, petit vantard.

            J’en conclue donc que tu ne sais rien de ce que tu avances.

            En tout cas les iraniens ont capturé le drone intact à la barbe des américains. Ils pourrons le décortiquer pour essayer de percer ses secrets défenses et s’ils n’y arrivent pas, les russes et les chinois seront bien contents de leur apporter une aide. 

            C’est une bonne nouvelle ça. Tu ne trouves pas.

            En plus tu prends les amerloques pour des billes en disant cela : « Il n’existe pas de système d’auto-destruction du drone, une fois tombé au sol mais les données enregistrées sont automatiquement effacées si la liaison est coupée. » T’es vraiment une bille. T’as pas l’air d’avoir compris ton absurdité. En plus ta virgule entre drone et une fois est très mal placée.

            Tu bégaies dans cette phrase mon gars. Soit tu supprimes la virgule ou le mais mais pas les deux ensembles. Ah gueu gueu c’est toi qui ricoquéréquépete une leçon mal apprise.


          • Rensk Rensk 23 décembre 2011 15:50

            Vous me faite penser... Quel État avouerai avoir construit si chèrement et pourtant si fragile avion sans pilote ? Tiens, la France ne voulant pas prendre le risque l’achète en Israël = ce sera la faute des autres... Contrat à l’appui !!!


          • contrarié 23 décembre 2011 19:12

            ola ola !!!! y a plus d’un qui est contrarié !!!!!! il faut que tu t’y fasse mon petit !!!!! les iraniens sont trop forts !!!!
            et en plus ta photo est interdite !!!!! il faut mettre la photo du diable !!! c’est plus approprié !!!! vu votre fabrication de drone à prit un coup, maintenant il faut que vous vous en procuriez chez les iranies !!! c’est dure !! n’est ce pas !? smiley


          • ali8 23 décembre 2011 20:39

            ls 2 bandes bleues horizontales du drapeau ci-dessus symbolisent les fleuves Euphrate et Nil ; la guerre au proche-orient ne fait que commencer

            quant aux Iraniens, ils ont le légitime devoir de s’armer vu les menaces qu’ils reçoivent tous les jours du fait qu’ils voudraient produre une bombinette, alors que l’on en vend dans les super-marchés


          • katalizeur 23 décembre 2011 13:34

            bonjour a tous

            cette prise de choix , ce cadeau de 50 milliards de dollars en brevets et un bon technologique sans précèdent pour l’Iran aura une incidence majeur dans l’équilibre mondial...

            petit plus, qui lui aussi a son importance, de nombreux modules contenus dans le RQ-170 sont dans l’architecture du F35 ..Joint Strike Fighter (JSF) projet qui battait déjà de l’aile,il est fort possible que cette prise achève le F35......

            pour être bref cette prise donne un coup mortelle a la doctrine de guerre des atlanto -sionistes.(tout aeriain et technologique )..the least but not the last...ils n’en ont pas de rechange...pas de plan B
             ; cela commence a se savoir d’ou la reaction de l’arabie des s’ yahouds qui cherche a se doter de l’arme atomique...


            • Rensk Rensk 23 décembre 2011 15:31

              Hi, j’ai du rigolé quand j’ai lu que vous classiez les armées du monde capable de... Chars Leclerc...
              Nous n’avons pas acheté ces derniers... nous avons acheté les Léopards smiley Et les avons d’office transformé, avant même leurs premiers « service »... La tourelle par exemple ; n’est pas prévue pour un pays montagneux (entre autres trucs) = démontage complet et remplacement par du made in Swiss... (PS : Même Wiki n’en parle pas alors, http://fr.wikipedia.org/wiki/Char_Leopard_2#Faiblesses ... pas de votre faute)
              Idem pour les avions, les moteurs, c’est pour le plat pays... les pales (turbines où à hélices) d’origine sont conservé « en tant que pièces de rechanges catégorie C »...


              • Prometheus Jeremy971 23 décembre 2011 15:42

                J’avoue je suis étonné de voir la qualité des informaticiens iranniens, algériens, tunisiens, marocains, et j’en passe. Il y a une volonté de dénigrer des compétences, et des diplômes obtenus dans le Sud alors qu’ils valent largement si ce n’est plus ceux du Nord.

                Quand on voit la France vouloir vendre un Rafale à 120 millions d’euros, et qu’elle se vante d’être à la pointe de la technologie, ça doit faire marrer pas mal de monde...


                • djanel Le viking- djanel Le viking- 23 décembre 2011 16:00

                  Dénigrement péteux de mes couilles. 

                  Quant à la mévente du rafale, les échecs ne sont pas causés par l’absence de qualité mais pour des raisons de stratégie. Il faut détruire l’aréonotique militaire française, ceci n’est que la volonté des américains pour nous affaiblir mais on tiendra bon. Petezouille


                • Rensk Rensk 23 décembre 2011 16:10

                  L’avion cité a passé haut la main l’examen de l’armée de l’air... mais pas celui des politiciens ; il y a le véhicule et il y a son financement et son « service après-vente » tout aussi cher...

                  Désolé de vous dire que si vous croyez ces gens « menacés » - Il y a une volonté de dénigrer des compétences, et des diplômes obtenus dans le Sud alors qu’ils valent largement si ce n’est plus ceux du Nord.  - C’est que vous n’avez pas vu les faits « en face » :

                  Toutes nos grandes boîtes travaillent avec ; ceux du lever pour résoudre un problème du jour... ceux du coucher pour proposer une nouvelle solution... Il n’y a pratiquement aucune concurrence, la « boîte travaille 24/24 »

                  Là en faite où il y a problème c’est le manque de VOLONTÉ de former des gens en Europe (trop peur de ses propres citoyens ?)


                • Prometheus Jeremy971 23 décembre 2011 21:03

                  Maudits français...

                  Quand les français seront capable de se remettre en question plutôt que de dire c’est la faute à truc, c’est la faute à machin. Les rafales se vendront comme des petits pains....

                  Ce qui a freiné les saoudiens ça n’était l’offre en elle même mais l’attitude arrogante des français.

                  Vous perdez vos cerveaux qui partent tous dans des pays plus souples, et moins butés. Vous avez la même industrie, le même savoir faire que l’allemagne, mais une balance commerciale qui s’effondre.

                  A un moment pourquoi entre deux personnes qui ont les mêmes atouts, seule une des deux réussi ?

                  Votre échec est sûrement à mettre sur le dos des arabes, et des roumains....


                • lemouton lemouton 25 décembre 2011 20:52

                  Jeremy971 —> un troll rabateur qui roule pour le FN ??  smiley


                • Lisa SION 2 Lisa SION 2 23 décembre 2011 16:23

                  Bonjour CEC,

                  " Jeudi 15 décembre, le président de la société Google, Eric Schmidt, « Les Iraniens ont un talent inhabituel en matière de guerre cybernétique, et nous ne comprenons pas vraiment pourquoi. Peut-être que l’explication est à chercher dans l’endurance de ce pays, qui a compris qu’il n’y a pas à se lamenter, comme le font les Arabes. " toutes les civilisasions nées là bas se sont écroulées, celle ci va-t-elle pour la peut-être fois désamorcer toutes les ardeurs... ???
                  Les iraniens seraient champions de tennis s’ils n’étaient pas des charlots joyeusement comiques : http://www.youtube.com/watch?v=d6Vqp6UveIU

                  Souhaitons leur de bonnes fêtes.


                  • contrarié 23 décembre 2011 19:28

                    franchement !!!! on est des charlots !? non !!!! on est mal comprit !!! c’est tout !!!!!
                    ah bonne année et bonne fête .... que cette année nous apporte beaucoup de drones


                  • djanel Le viking- djanel Le viking- 23 décembre 2011 16:26

                    « Les Américains n’ont pas une compréhension correcte de la puissance de l’Iran en guerre électronique. »

                    Mehdi Mahdavinejad, général de brigade iranien

                    >>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>><<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

                    le général a eu tort d’avoir dit cela car moins les américains en sauront sur les iraniens et plus facilement ils pourront les surprendre à moins qu’il ne soit dans une stratégie de dissuasion et dans ce cas il faut le reconnaître, général a raison de vanter les mérites de la défense iranienne en prévenant les américains.


                    • mahatma mahatma 23 décembre 2011 16:29

                      Merci pour toutes ces précisions ....


                      • goc goc 23 décembre 2011 17:01

                        deux choses

                        1 - il se pourrait aussi (ce n’est qu’une hypothèse) que ce soit une opération de bluff de la part des ricains en essayant de faire croire que ce drone est à la pointe de la technologie, alors qu’en fait, il est truffé de bugs et autres faux protocoles de transmission, le tout destiné à envoyer les iraniens (et les russes) vers de fausses pistes technologiques, et ainsi s’assurer de pouvoir utiliser toute leur puissance technologique pour battre les iraniens. Ceci dit, si cette hypothèse est exact, cela prouve tout de même que les ricains ont peur des compétences des perses

                        2 - l’explication de la compétence technologique iranienne peut être la même que celle de la compétence du bloc de l’est à l’époque de la guerre froide, à savoir le manque de matériel sophistiqué. A l’époque ou nous avions les premiers micro-ordinateurs 16bits , les étudiants et autres bricoleurs russes, ne disposaient que de vieux ordi 8 bits avec quelques kilos de ram, alors ils étaient forcement obligé de faire avec, et donc de palier le manque de performance du matériel par une meilleure performance logicielle. C’est comme ça, par exemple qu’on a vu fleurir les ancêtres d’omnipage et autres convertisseurs de scan


                        • katalizeur 23 décembre 2011 17:24

                          la loi du déclin est enclenchée pour l’occident, et quelque soit les degats qu’il fera en essayant désespérément d’enrayer sa chute....elle est inéluctable.

                          le cas RQ-170 n’est qu’un pointeur parmi une multitude d’autre...ses echecs sont de plus en plus visible malgre l’enfumage hollywoodien..le brouillard se dissipe peu a peu..le roi est nu et sa garde rapprochée en slip...

                          ps : en nombre de depot de brevets la chine est passée en tête
                             la russie en nombre de barril extrait est passée devant exxon-mobil
                             en matiere de fausse monnaie là..l’empire est toujours loin devant.... en matiere de dette aussi, là ou l’empire sioniste est imbattable c’est en matière d’assassinat de civils innocents d’ou le vocable empire du mal pour des siecles et des siecles


                          • kéké02360 23 décembre 2011 18:24

                            Une erreur de manip d’un yankee en mettant à jour le répertoire des bases de l’OTAN et voilà l’IRAN perçu par l’US ARMY comme un aerodrone !!!!!! smiley smiley smiley


                            • stef stef 23 décembre 2011 18:33

                              C’est marrant, en lisant cet article, j’ai eu comme l’impression d’un déjà lu. Ah ben oui, j’ai lu l’article de morice...


                              Qui copie sur qui ???

                              • Mylène 23 décembre 2011 19:18

                                « l’Iran a de réelles compétences et qu’elle a tout simplement pris possession du logiciel de guidage pour lui intimer l’ordre de se poser là où elle a voulu » !!! 

                                mdr, pourquoi il n’y a qu’en occident qu’on nous fait passer pour des supers intellos, on a oublier que les autres aussi vivaient, on les a figé dans des espèces de clichés dénués de sens ! je ne sais pas mais c’est comme nous balancer des images de la famine en Afrique sub saharienne ... alors que l’Afrique, ce n’est pas que çà smiley

                                • soubise 23 décembre 2011 19:38

                                  Pour moi, je reste humble, tout se qui fait un croche pied aux ricains et leurs sous fifres israélos sionistes ,m’apporte une grande joie dont je me délecte.
                                  C’est le genre d’article qui me fait du bien, merci à l’auteur.


                                  • riorim riorim 23 décembre 2011 21:42

                                     Intéressant : en prime on découvre la guerre des virgules entre Alef et Djanel le viking :

                                    T’es vraiment une bille. T’as pas l’air d’avoir compris ton absurdité. En plus ta virgule entre drone et une fois est très mal placée.

                                    Tu bégaies dans cette phrase mon gars. Soit tu supprimes la virgule ou le mais mais pas les deux ensembles. Ah gueu gueu c’est toi qui ricoquéréquépete une leçon mal apprise.

                                    Bigre, Djanel est fort en virgules...
                                     Mais un peu plus loin, le voilà piégé par un drône en forme de virgule :

                                    et dans ce cas il faut le reconnaître, général a raison de vanter les mérites de la défense iranienne en prévenant les américains.


                                    • robert 23 décembre 2011 22:55

                                      pendant que les ingénieurs de l’ancien empire font des applications iphone, les pays du sud progresse. Pendant que l’aristocratie finisse de plumé le pékin moyen, sans ce rendre compte que leurs futurs n’est pas la classe moyenne chinois qui n’était juste en rattrapage d’une économie non renouvelable, les autres font de l’agriculture sur des terres aride, prémisse d’un futur bloque de puissance. bye bye les banques bye bye les poutocrates.


                                      • Alef Alef 24 décembre 2011 09:34
                                        Il ne se passe pratiquement pas de semaines en Iran sans que se soient annoncées de mystérieuses explosions dans des unités de production de missiles, dans des entreprises de métallurgie ou d’autres secteurs liés au programme nucléaire. 

                                        Une demi-douzaine de savants atomistes iraniens au moins ont également été éliminés ces dernières années par des inconnus, sans compter les innombrables virus et autres « bombes » introduits dans les systèmes informatiques iraniens, notamment dans les sites où se trouvent les centrifugeuses utilisées pour enrichir l’uranium.

                                        Le seul domaine que maîtrise correctement l’Iran est celui du mensonge. Lorsqu’ils annoncent avoir détourné un drone et présentent une fausse vidéo d’atterrissage et des photos d’un drone recollé (cassé en trois partie) et repeint , seul les « fans » de ce régime théocratique y croient dur comme comme fer. smiley


                                        • anticomplot 25 décembre 2011 14:00

                                          la fin de sion et la fin des crimes de sion est pour demain
                                          pas la peine de gesticuler dans tous les sens, cela ne fait que rendre votre peur visible aux yeux de tous.


                                        • OMAR 24 décembre 2011 12:04

                                          Omar 33

                                          Bonjour à tous.

                                          Au delà de cette prouesse technique et technologique des iraniens, il subsiste quelques interrogations :

                                          Comment se fait-il que les américains n’aient pas prévu une procédure de destruction du drone, en cas d’avarie ou de capture ?

                                          Et si ce drone ne serait pas tout simplement un « Cheval de Troie » ?


                                          • anticomplot 25 décembre 2011 13:21

                                            Bonjour
                                            la fin de l’OTAN(ou plutot de l’axe sioniste) est proche ! les peuples se réveillent et voient clairement que les USA ont toujours été une nation de crimes depuis le début de leur histoire (génocide des amerindiens, esclavagisation des noirs, complots perpetuels dans tous les pays du monde) jusqu’au jourd’hui !
                                            et bien les iraniens sont intelligents et ne se laisseront pas devenir la Nième nation esclave des sionistes que vous êtes.
                                            Bravo aux courageux iraniens.


                                            • calimero 25 décembre 2011 18:54

                                              Il semble pour une fois que les étasuniens et leur vassaux vont y regarder à deux fois avant d’envoyer une armée d’invasion. Cette fois visiblement il ne suffira pas de balancer quelque centaines de missiles à un million de dollars pièce et de regarder le « match » derrière un écran pendant que le champagne se rafraichit.

                                              Le coté insoumission à l’empire de ce pays j’aime bien. Quelquepart l’Iran défends l’honneur des pauvres, de ceux qui n’ont usuellement vocation qu’à la fermer et se faire humblement broyer par la machine de guerre du « nouvel ordre mondial ». Ils ont des couilles quand même ces gars là, comme on dit.


                                              • contrarié 13 janvier 2012 13:01

                                                combien de fois je t’ai dis d’enlever cette photo de merde !!! ca fait vomir !!!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès