• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La clope au cinéma...

La clope au cinéma...

On a beau fustiger les déclarations de la ministre de la santé Agnès Buzyn, la cigarette a connu et connaît encore trop souvent ses heures de gloire au cinéma...
 
Une promotion soutenue par les industriels du tabac, une publicité récurrente pour mettre en évidence une certaine beauté du geste, une élégance...
 
La cigarette a été, ainsi, souvent associée à une émancipation de la femme : on se souvient de Lauren Bacall qui, cigarette à la main, soulignait par le geste, la finesse de ses mains, et affirmait sa personnalité.
 
La cigarette a été souvent magnifiée au cinéma : moment de détente, de complicité ou de tension, la cigarette est mise en scène dans de nombreux films, comme si elle était indispensable aux scénarios.
Bien sûr, il n'est pas question de supprimer la cigarette de tous les écrans : ce n'est ni souhaitable ni possible.

Mais il conviendrait sans doute d'accorder moins de place au tabac qui comporte des dangers pour la santé.
On assiste à une esthétisation et une valorisation du tabac par les stars.
"En y regardant de plus près, on s'est aperçu que le tabac était mis en scène de manière plutôt positive par les réalisateurs ou au travers de personnages sympathiques vertueux ou représentant la loi", déclare Sylviane Ratte qui a mené une étude sur le sujet.
 
Les jeunes, en particulier, se laissent influencer par les images cinématographiques : ils commencent à fumer de plus en plus tôt, voulant imiter les acteurs qui sont, pour eux, des modèles.

Nul doute que les lobbies du tabac ont un poids dans l'industrie cinématographique et qu'ils agissent dans l'ombre pour promouvoir la cigarette.
 
Ces lobbies sont tout puissants et le cinéma est un vecteur de promotion très influent.
"Nous pensons que la plupart des images fortes autour des cigarettes et de la tabagie sont créées par le cinéma et la télévision", peut-on lire dans une archive de Philip Morris datée de 1989. "Les films et les personnalités ont plus d’influence sur les consommateurs qu’une affiche statique d’un paquet de cigarettes."
 
Sans interdire le tabac au cinéma, il convient de ne pas en faire la publicité.
Il convient de diminuer la présence du tabac sur les écrans.
C'est aussi un enjeu de santé publique...

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/2017/11/la-clope-au-cinema.html

 
https://www.ladepeche.fr/article/2003/05/31/288050-tabac-et-cinema-les-liaisons-dangereuses.html#
 

Documents joints à cet article

La clope au cinéma...

Moyenne des avis sur cet article :  1.39/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 28 novembre 2017 11:19

    « Mais il conviendrait sans doute d’accorder moins de place au tabac qui comporte des dangers pour la santé. » et c’est pareil pour ta voiture cancérigène ?


    • Paul Leleu 28 novembre 2017 21:18

      @foufouille


      effectivement la « bagnole » c’est aussi de la merde. En URSS on considérait la voiture individuelle comme une obssession petite-bourgeoise et débilitante... pourtant l’URSS a gagné la course à l’espace avec Youri Gagarine, montrant par là sa capacité technologique largement suffisante. 

      Ceci-dit, la clope est encore plus débile que la voiture, car elle ne sert à rien. C’est littéralement de l’argent qui part en fumée. 

      Mais les humains étant ce qu’ils sont, ils préfèrent vivre par procuration, et se donner « des airs » en fumant des clopes. La clope ne fonctionne que parce-que des millions de personnes fument : c’est l’effet, « on est cons mais on est les plus nombreux » (typique occidental). 

      Mais en parlant de cinéma et d’URSS, on peut remarquer que le cinéma soviétique était aussi largement supérieur aux romances petites-bourgeoises à l’eau-de-rose hollywoodiennes... Tout Hollywood depuis 1 siècle n’’est qu’une digression médiocre sur Madame Bovary... un siècle de bourgeoisisme flasque et ringard. Dans le « monde libre », on appelle cela de l’art, (et on pousse des « han » et des « ha » à la lecture de mon billet)



    • Agafia Agafia 29 novembre 2017 18:27

      @Paul Leleu


      Je trouve votre jugement absolument négatif et un peu lapidaire.
      Positivement, le tabac est d’abord un plaisir, solitaire ou communautaire, un moment de détente, de partage durant lequel on goûte la saveur d’un tabac blond ou brun, selon les goûts, et n’a rien à voir avec le fait de se « donner des airs ». 
      C’est ainsi que je fume. Et je ne fume pas de cigarettes industrielles, mais du bon tabac blond dont je connais la provenance. J’ai le plaisir de rouler moi-même ma cigarette avec un papier choisi et d’en apprécier la saveur douce.

      On ne peut accuser les Sioux, les Navajos ou les Apaches de « cons occidentaux », et pourtant ils fument, leur fameux calumet. 

      Mais comme vous je préfère le cinéma soviétique au cinéma hollywoodien.

      Petit hors sujet, façon Mélusine (en faillite^^) : 
      Je viens de revoir encore une Xeme fois un petit bijou russe d’animation datant de 1975 :


      Je le conseille.

    • NEMO Jeussey de Sourcesûre 28 novembre 2017 11:23

      Restent autorisés à l’écran :

      - la ligne de coke
      - le pétard jamaïcain
      - la bouteille de bourbon
      - l’hémoglobine
      - l’exhibitionnisme et le voyeurisme
      - la violence sexuelle

      Si une partie des films produits par Hollywood risque d’être interdits en France, 85% de la production du cinéma américain est sauvée ! Il vaut mieux que nos ados se régalent avec « le facteur sifflera trois fois » ou « Fargo » que de les laisser voir des horruers comme « le faucon maltais » !

      • Fergus Fergus 28 novembre 2017 11:49

        Bonjour, Jeussey de Sourcesûre

        Restent également autorisés à l’écran ces pratiques mortifères :

        - les courses-poursuites et les rodéos en voiture

        - les fusillades et les duels

        - la conduite sans ceinture et le téléphone en conduisant

        - les massacres à la tronçonneuse

        etc.

        Rosemar a raison de le souligner : le tabac est un fléau. Mais la création cinématographique ne doit pas être censurée pour autant. Ce qu’il importe de faire, c’est tout simplement respecter la loi Evin qui interdit tout sponsoring des cigarettiers et toute mise en scène ostentatoire de paquets de tabac identifiables.

        Buzyn a d’ailleurs rétropédalé sur le sujet. Cela dit, si elle voulait rendre réellement service à la jeunesse de notre pays, elle militerait pour l’interdiction pure et simple du tabac qui constitue à l’évidence un produit toxique provoquant des phénomènes d’accoutumance. Bref, une drogue qui devrait être traitée comme telle !


      • Paul Leleu 28 novembre 2017 21:19

        @Jeussey de Sourcesûre


        vous avez magnifiquement résumé les thèmes du cinéma américain : jamais le peuple ni la lutte ne sont mis en scène... allez voir ailleurs. L’Amérique c’est de la m.... 

      • Armelle Armelle 28 novembre 2017 12:25

        Donc on risque fort de s’ennuyer au cinéma dans peu de temps !!!
        Les producteurs devront tourner sur oxo, ou sur la lune !!! car pourquoi stigmatiser le tabac et ses méfaits alors que les écrans diffusent bien d’autres images procurant les mêmes effets et dont certaines sont bien plus destructrices pour une société !!! ;
        La violence, le meurtre qui lui est carrément banalisé, le vol, le viol, la transgression, la luxure, le mensonge, la corruption, tout ça dans des films entrecoupés de pub pour la malbouffe, les saloperies bien grasses qui engendrent des pathologies cardiovasculaires coûtant un bras à la société. Les scènes de rue où les caméras filmeront un MCDO seront interdites, et bien d’autres du même style, enfin tout un tas d’interdictions insidieuses qui feront de notre monde un bazar sans couleur, sans vie, sans originalité, sans défaut (pour les rêveurs, rions !!!), mais supprimant petit à petit toute liberté. Un peuple qui est disposé à sacrifier sa liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre et finit par perdre les deux...

        Le problème n’est pas au cinéma ni à la télévision, il se niche à part entière dans l’é-du-ca-tion, donc les parents et l’entourage proche de l’individu. 

        Il y a des millions d’individus qui ne fument pas et qui pourtant ont grandi à cette époque où le tabac était omniprésent partout !!! La relation de cause à effet est absurde, d’autant qu’il est de notoriété que les jeunes prennent leur première cigarette pour faire comme le copain, dans la vraie vie Rosemar, pas au cinéma...


        • Armelle Armelle 28 novembre 2017 12:35

          ...Et pour notre état « racketteur », il s’agit davantage d’un subterfuge de plus pour présenter un fléau justifiant des augmentations de taxe...
          Vous pensez vraiment qu’un ministre quelconque opterait pour cette démarche par compassion pour les potentiels malades du tabac ? La naïveté à ses limites d’autant que ce fameux tabac avec tout ce qu’il engendre aujourd’hui est un bien fait devenu indispensable pour la bonne santé du PIB...


        • rosemar rosemar 28 novembre 2017 17:03

          @Armelle

          Faire comme le copain, oui, mais on peut être influencé par un certain esthétisme cinématographique lié à la cigarette... Les jeunes filles y sont plus particulièrement sensibles et les femmes sont plus exposées à certains risques du tabagisme....



        • Armelle Armelle 29 novembre 2017 10:41

          @rosemar bonjour
          Oui sans doute mais qui restera très marginal face à toutes autres formes d’incitations auxquelles les jeunes sont exposés !!!!
          Ce que je déplore c’est cet acharnement qui fait qu’à chaque ministre une nouvelle cible, une nouvelle tête de turc pour justifier tout un tas de dispositions fiscales et de politiques de l’interdit.
          Et pendant ce temps c’est 50.000 morts par l’alcool sans compter ses conséquences durables en terme de tares chez les enfants d’alcooliques. On nous dira, oui mais c’est culturel !!! ...mais économique surtout ; 15 milliards de chiffre d’affaires. Je ne parlerai pas des autres drogues dures qui toutes réunies (héroïne, opioïde, cacaïne et autres produits chimiques) ne font QUE 140 morts pas an !!! Bah oui mais on en parle pas ou peu et pour cause puisque l’état ne peut taxer ces produits car ils sont issus de filières clandestines !!!
          Mais quelle hypocrisie !!! Mais quand va t-on enfin se réveiller ?
          Et Pendant ce temps des milliers de drogués aux anti-anxiolytiques mais là, stop, pas touche, lobby pharmaceutique.
          Et Pendant ce temps183.000 décès dus aux maladies cardiovasculaires, celles-ci étant dues à la mal bouffe, à l’irresponsabilité de certains qui s’empiffrent de graisses en tout genre et coûtent une fortune à la société en terme de traitement.
          Et pendant ce temps, chaque enfant qui naît en France doit déjà 30.000,00 euros !!!!???
          Je m’arrête là.
          Et je vous fais grâce des milliers de morts sur nos routes, dont d’ailleurs le chidffre ne baisse pas malgré la politique répressive...Et j’en passe
          La notion des priorités ne semble pas en être une pour nos politico-technocrates d’opérette qui, c’est tellement facile, préfère instaurer des interdits, ajouter des taxes aux taxes et faire les beaux sur le péron de l’Elysée !!! Alors si en plus le peuple leur donne raison, on est pas sorti de l’auberge. La maison brûle mais comme dirait Roumanof « pas de panique, on est laaaarge !!! »

          La prévention en France ce n’est pas notre fort !!! Nous préférons l’interdiction et la sanction par l’argent qui pourtant on le sait restent inopérantes, force est de le constater mais que voulez-vous ça rappoooorte !!!!


        • Hector Hector 28 novembre 2017 12:36

          Ah Rosemar, que c’est bon de rire ! J’attends toujours vos articles avec impatience et le commentaire de Monsieur de Sourcesûre est tout simplement hilarant.
          Merci encore, chère Rosemar, pour ce moment de pur bonheur.


          • mmbbb 28 novembre 2017 16:59

            @Hector l faut interdire la cigarette dans le cinema d art et la pipe dans le cinema porno . cela incite a fumer ou à bouffarder.


          • rosemar rosemar 28 novembre 2017 17:07

            @Hector

            Il ne s’agit pas d’interdire le tabac au cinéma : de toutes façons, des films existent déjà, avec des images qu’on ne peut supprimer... mais il s’agit de refuser la propension à multiplier ces images qui font la promotion de la cigarette : les lobbies du tabac sont très efficaces.

          • Le Panda Le Panda 28 novembre 2017 13:20

            @rosemar

            Bonjour

            La qualité des explications et je dis merci ne coupe rien à la valeur, de sortir du virtuel. Jamais moi qui suit tout ce qu’il a de plus autant anti Macron, je n’ai apprécié son discours celui qu’il fait en ce moment. Il reprend à quelques mots proches l’ensemble de mon article sur le besoin de donner aux femmes le besoin d’être elle-même. Nous sous la dictature d’un pouvoir ou des hommes. Dans mon article en modération sur l’Egypte, je suis fier d’être le seul à avoir écrit u article, qui n’arrive pas à sortir, malgré un plus 7. Être Charlie à un moment de deuil de la France et de ses enfants, tués assassinés par des fanatiques. Ne doit pas nous faire perdre le sens que les femmes les familles d’Egypte sont touchés dans leur foi. Alors parler d’égalité oui, mais pas à sens unique, ni en fonction de religion, ou de couleur de peau. C’est mon message que chacun fasse le sien. Merci à Macron pour une fois ! 


            • #Shawford Shawford 28 novembre 2017 13:44

              @Pandaphobia


              Non au racolage des Pandas sur la voie publique !
              Oui à la traduction simultanée humain/panda !


            • marmor 28 novembre 2017 14:01
              @Le Panda
              Du pur bonheur ! Il parait que le pape François s’est aussi inspiré, à l’instar de Mr Macron, de votre texte sur l’Egypte pour son discours au Vatican. 
              Bon, c’est un peu normal, vous qui avez été si proche de Nasser, qui a largement profité de vos conseils et de votre entregent pour construire le barrage d’Assouan.
              Vous ne pouvez que peser dans le sort de cette nation, vous qui avez sorti le Maroc de l’époque féodale, et moi de la prison de Kenitra.
              Gloire à Sissi, impérateuse d’Egypte

            • Balamou Balamou 28 novembre 2017 17:06

              @Le Panda
              .
              "
              La qualité des explications et je dis merci ne coupe rien à la valeur, de sortir du virtuel.
              Jamais moi qui suit tout ce qu’il a de plus autant anti Macron, je n’ai apprécié son discours celui qu’il fait en ce moment......"
              .
              Bravo encore encore !
              ....
              je fais comme si je comprenais c’est tendance par ici


            • marmor 28 novembre 2017 13:45
              Alors Mame Rosemar, vous vous souvenez de ce que je vous ai écrit hier ? Et bien voila, la demande de renvoi d’ascenseur du panda
              je suis fier d’être le seul à avoir écrit u article, qui n’arrive pas à sortir, malgré un plus 7.

              Donc Mme Rosemar, au boulot ! Faut aller approuver le beau texte du panda, à la hauteur, littérairement parlant , de son post ( si vous arrivez à déchiffrer ! )

              • Agafia Agafia 28 novembre 2017 20:21

                @marmor

                Le défi de Môssieur panda ces temps-ci est de caser les mots : « mon article en modération » à chacun de ses commentaires sur n’importe quel sujet.
                ( Peut-être la seule chose compréhensible dans ses phrases... ^^ )

              • Taverne Taverne 28 novembre 2017 14:22

                Clopins d’avant

                Beaucoup de films anciens perdraient leur charme si on ôtait certaines scènes impliquant le tabac. Par exemple, Le Salaire de la peur, quand Vanel se roule une cigarette et que le tabac est soufflé brusquement (prise de conscience de l’explosion du camion des copains).


                • rosemar rosemar 28 novembre 2017 17:09

                  @Taverne



                  Il n’est question de censurer les films anciens, ce serait absurde, mais d’éviter de promouvoir constamment la cigarette, dans les nouveaux films...


                • Taverne Taverne 28 novembre 2017 17:16

                  @rosemar

                  Je n’ai entendu la ministre donner ces précisions. Vous avez les sources ? Ses propos avaient été très catégoriques...



                • chantecler chantecler 29 novembre 2017 10:01

                  @rosemar
                  Ca me rappelle « Cinéma Paradisio », ce film magnifique .
                  Ca se passe en Italie , dans une petite ville , dans les années 30 et à cheval sur les années 90 ...
                  Les films circulaient de salles en salles.
                  Mais dans ce cinéma , le curé et son entourage censuraient tout ce qui était lié à la sexualité notamment les baisers , et dieu sait si à l’époque ils étaient chastes .
                  Donc les films étaient prévisualisés et chaque scène , chaque images suspectes étaient découpées au ciseau et le film raccordé .
                  A force d’ailleurs les films se cassaient .
                  La fin est magnifique mais je ne vous la raconte pas...
                  Pour quelques roros vous pouvez obtenir le DVD ,
                  Ou peut être le voir en salle .


                • Agafia Agafia 29 novembre 2017 18:30

                  @rosemar

                  Je n’ai franchement pas l’impression qu’on promeut constamment la cigarette dans les films actuels. Quasiment plus aucun personnage ne fume, sauf le méchant bien souvent.

                • sarcastelle 28 novembre 2017 14:38

                  Regarder une professeuse de lettres qui fume : d’elle émane une distinction gestuelle et staturelle (ça se dit ?) qui lui vaut tous les outrages (on rappelle que le regard masculin dans la rue sera bientôt répertorié outrage sexiste dans le Code pénal).

                  Regardez Rosemar, non-fumeuse, végétarienne, haré Krishna, chlorotique, les bras ballants faute de cigarette... Elle perd tous les outrages que sans ça elle serait la première à recevoir en masse. C’est son affaire, hein. 

                  • roby 28 novembre 2017 18:11

                    En résumé non à la cigarette oui à la pipe c’est çà ? J’ai bon ?


                    • roby 29 novembre 2017 11:35

                      @ysengrin
                      C’est mauvais pour les poumons


                    • generation désenchantée 28 novembre 2017 19:40

                       des films biographiques sur winston churchill , de gaulle durant la seconde guerre mondiale , et eisenhower , sans cigarettes ne seraient pas réalistes
                      tous ces personnes dans la réalité étaient fumeurs , et des gros durant cette période
                      de même que celle de gainsbourg sans cigarettes , ni alcool


                      • Agafia Agafia 28 novembre 2017 20:24

                        Surtout qu’ils (acteurs) continuent à s’entre-tuer, flinguer, torturer, violer, trucider, etc....

                        Du moment qu’ils ne fument pas, tout va bien... ^^

                        • pipiou 28 novembre 2017 21:29

                          Rien qu’à lire on a envie de recommencer à fumer.

                          Bon je me doutais que Rosemar n’avait jamais lu Malraux et Sartre ces salopards de fumeurs invétérés mauvais exemples pour les jeunes générations.

                          Mais Booba lui ne fume pas, vous pouvez y aller Rosemar.

                          Bref, l’important c’est que les lobbies pharmaceutiques continuent à promouvoir la cocaïne, l’alcool et le coca dans les films.


                          • Bernie 2 Bernie 2 28 novembre 2017 22:43

                            Quelle misère. Je vais me faire une camomille, je pense que c’est vraiment dur pour rosemar, mais désolé, je suis un fou.


                            • Bernie 2 Bernie 2 28 novembre 2017 22:48

                              @Bernie 2

                              Je calcule pour le 2éme trimestre, 1,18 sur 5, soit 4,72 sur 20. Aucun effort, rosemar continue à dérouler le même travail, sauf que l’année avance. Ce qui valait 5 il y a un trimestre, ne vaudra bientôt plus que 4 voire 3. A quand l’électrochoc ?


                            • Initiativedharman Initiativedharman 29 novembre 2017 04:29

                              Et pourquoi pas rétablir un code Hays à la française pendant qu’on y est ?

                              Je ne pense pas que les jeunes se dévergondent pour imiter leurs idoles, lesquelles la plupart du temps sont aseptisées.
                              Et quand bien même ? 
                              Dans le monde réel, tout le monde ou presque fume, picole ou se défonce. Pourquoi faire croire à nos jeunes que le monde ne connaît pas le vice ? Il vaut mieux qu’ils voient la réalité parfois même quand elle est dure plutôt que de les abrutir avec des films idiots et sans valeur artistique.
                              Vous imaginez Harry Dean Stanton sans sa clope au bec ? Ou Mitchum à la menthe à l’eau ? 
                              Combien de films majeurs de l’histoire du cinéma nous montrent des gens en train de fumer ? Des centaines...
                              Combien de films évoquant les addictions à l’alcool ou aux drogues sont des chefs-d’oeuvre ? Des centaines.
                              Je doute qu’un jeune ait envie de prendre de l’héroïne ou de la coke après avoir vu « Requiem for a dream », un exemple parmi d’autres. On peut citer « Bad Lieutenant » ou « Le loup de Wall Street ». 
                              Certains films font l’éloge des stupéfiants mais ils sont peu nombreux et rares sont les jeunes qui les ont vus.
                              De toute façon, personne n’est en droit de juger celui ou celle qui consomme des toxiques avec ou sans modération. 
                              La plupart des gens fument ou boivent, une minorité se drogue. C’est la réalité du monde. Pour le meilleur et pour le pire.
                              Cette idée d’interdire la cigarette sur les écrans est absurde et hypocrite. Encore des moralistes judeo-chrétiens qui nous donnent des leçons. Des culs-bénis.
                              C’est une idée de bien-pensants. Les mêmes qui virent les pauvres à cause de la gentrification des quartiers populaires. On peut cacher la misère et les vices mais ils sont bien là.


                              • phan 29 novembre 2017 06:57

                                Scène culte au cinéma :
                                Tu fumes après l’amour ?
                                J’en sais rien baby, j’ai jamais regardé et le train sifflera 3 verres de bourbon !


                                • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 29 novembre 2017 08:32

                                  Article totalement hypocrite ......surtout pour une personne qui, je le suppose, a appartenu à l’E.N.

                                  Premièrement, combien d’instits hommes ou femmes ai-je vu fumer à l’extérieur pendant la récréation ? N’est-ce pas ......

                                  Vous êtes d’une malhonnêteté malveillante...

                                  Deuxièmement, combien de parents fument en présence de leur enfant ou lors d’un repas ?

                                  Combien de femmes au foyer fument, généralement pour tuer le temps ou pour décompresser(qu’elles disent pour se justifier) ?

                                  Et je ne parle pas de l’alcoolisme féminin qui commencent par dépasser en nombre celui des hommes .... ! (Source psychiatre..)
                                  Je connais une monitrice d’auto-école qui roule bourrée pendant les leçons..... wouaf,wouaf,wouaf..Ben voyons, que fait le préfet et sa bande d’idiots inutiles.....

                                  Vous sentez mauvais madame .....Vous publiez trop, vous n’êtes plus dans la vie......

                                  Je ne parle pas de l’effet de bande, ni de la crétinisation féminine à vouloir faire comme les garçons .....ahahahahahaaaaaaaaaaaa......Wouaf,wouaf,wouaf.....

                                  Selon le spot manichéen de Madame chia-pas et du président Moi-con « Les femmes ne sont pas responsable » mais de quoi ? de leur connerie ou de leur malveillance ....


                                  • rosemar rosemar 29 novembre 2017 09:47

                                    Ouvrez les yeux !

                                    Derrière la cigarette au cinéma, le lobby du tabac....http://www.slate.fr/story/154304/histoire-cigarette-tabac-cinema

                                    • covadonga*722 covadonga*722 29 novembre 2017 10:47

                                      Eh ! Monsieur ! Une cigarette ! 
                                      Un’ cibich’, ça n’engage à rien 
                                      Si j’te plais, on f’ra la causette 
                                      T’es gentil, t’as l’air dun bon chien 
                                      Tu s’rais moche ça s’rait la même chose 
                                      J’te dirais quand même que t’es beau 
                                      Pour avoir, t’en d’vin’s la cause 
                                      C’que j’te demande, un’ pipe, un mégot 
                                      Non pas d’anglaise, ni d’bouts dorés 
                                      Ces tabacs là, c’est du chiqué

                                      Du gris que l’on roule dans ses doigts 
                                      Et qu’on roule 
                                      C’est fort, c’est âcre comm’ du bois 
                                      Ça vous saoule 
                                      C’est bon et ça vous laisse un goût 
                                      Presque louche 
                                      De sang, d’amour et de dégoût 
                                      Dans sa bouche !

                                      Tu fum’s pas ! T’a s bien d’la chance... 
                                      C’est qu’la vie pour toi c’est du v’lours 
                                      Le tabac, c’est l’baume d’la souffrance 
                                      Quand on fume, l’fardeau est moins lourd 
                                      Y’a l’alcool, parl’ pas d’cette bavarde 
                                      Qui vous met la tête à l’envers 
                                      La Rouquine qu’était une pocharde 
                                      A donné son homme à Deibler... 
                                      C’est ma morphin’, c’est ma coco 
                                      Quoi, mon vice à moi l’perlot

                                      Refrain

                                      Monsieur l’docteur c’est grave ma blessure ? 
                                      Oui, j’comprends, y’a plus d’espoir... 
                                      Le coupabl’ ?... j’en sais rien, j’vous l’jure ! 
                                      C’est l’métier, la ru’, le trottoir 
                                      Le coupable... au fait, j’vais vous l’dire 
                                      C’est le coeur qui s’laisse séduire 
                                      La misèr’ qui dur’ nuit et jour 
                                      Et puis j’m’en fous, t’nez, donnez moi 
                                      Avant d’mourir, un’ dernièr’ fois

                                      Du gris dans mes pauvres doigts 
                                      Je le roule 
                                      C’est bon, c’est fort, ça tourne en moi 
                                      Ça vous saoule 
                                      Je sens que mon âme s’en ira 
                                      Moins farouche 
                                      Dans la fumée qui sortira 
                                      De ma bouche...

                                      Dumont/Benech 1931

                                      • Armelle Armelle 29 novembre 2017 10:50

                                        Rosemar bonjour

                                        "Faire comme le copain, oui, mais on peut être influencé par un certain esthétisme cinématographique lié à la cigarette... Les jeunes filles y sont plus particulièrement sensibles et les femmes sont plus exposées à certains risques du tabagisme...."


                                        http://www.cnct.fr/tous-les-dossiers-73/des-risques-specifiques-pour-les-femmes-1-23.html

                                        Oui sans doute mais qui restera très marginal face à toutes autres formes d’incitations auxquelles les jeunes sont exposés !!!!
                                        Ce que je déplore c’est cet acharnement qui fait qu’à chaque ministre une nouvelle cible, une nouvelle tête de turc pour justifier tout un tas de dispositions fiscales et de politiques de l’interdit.
                                        Et pendant ce temps c’est 50.000 morts par l’alcool sans compter ses conséquences durables en terme de tares chez les enfants d’alcooliques. On nous dira, oui mais c’est culturel !!! ...mais économique surtout ; 15 milliards de chiffre d’affaires. Je ne parlerai pas des autres drogues dures qui toutes réunies (héroïne, opioïde, cacaïne et autres produits chimiques) ne font QUE 140 morts pas an !!! Bah oui mais on en parle pas ou peu et pour cause puisque l’état ne peut taxer ces produits car ils sont issus de filières clandestines !!!
                                        Mais quelle hypocrisie !!! Mais quand va t-on enfin se réveiller ?
                                        Et Pendant ce temps des milliers de drogués aux anti-anxiolytiques mais là, stop, pas touche, lobby pharmaceutique.
                                        Et Pendant ce temps183.000 décès dus aux maladies cardiovasculaires, celles-ci étant dues à la mal bouffe, à l’irresponsabilité de certains qui s’empiffrent de graisses en tout genre et coûtent une fortune à la société en terme de traitement.
                                        Et pendant ce temps, chaque enfant qui naît en France doit déjà 30.000,00 euros !!!!???
                                        Je m’arrête là.
                                        Et je vous fais grâce des morts sur nos routes, dont d’ailleurs le chiffre ne baisse pas malgré la politique répressive...Et j’en passe
                                        La notion des priorités ne semble pas en être une pour nos politico-technocrates d’opérette qui, c’est tellement facile, préfère instaurer des interdits, ajouter des taxes aux taxes et faire les beaux sur le péron de l’Elysée !!! Alors si en plus le peuple leur donne raison, on est pas sorti de l’auberge. La maison brûle mais comme dirait Foresti « pas de panique, on est laaaarge !!! »

                                        La prévention en France ce n’est pas notre fort !!! Nous préférons l’interdiction et la sanction par l’argent qui pourtant on le sait restent inopérantes, force est de le constater mais que voulez-vous ça rappoooorte !!!!


                                        • erichon erichon 29 novembre 2017 10:53

                                          Quand va t-on commencer à traiter le public en adulte ?

                                          Faut pas montrer ceci , faut pas dire cela , faites ceci et pas cela , hydratez vous , mettez votre casque à vélo etc ..

                                          Marre de toutes ces infantilisations et raz le bol de cette société aseptisée !!!

                                          Faudrait garder à l’esprit que l’enfer est pavé de bonnes intentions

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès