• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La COVIDélation une spécificité de la Nouvelle-Zélande pas encore (...)

La COVIDélation une spécificité de la Nouvelle-Zélande pas encore française

 A distance respectable, je croisais mon voisin qui rentrait de sa sortie journalière autorisée d’une heure. Prêt à se faufiler par la porte de son jardin pour éviter toute proximité inutile, il m’a laissé le temps de le saluer, et quand je m’apprêtais à me promener à mon tour, il ressorti la tête et se pencha pour me glisser un commentaire qui semblait un tracas :

  • « Vous savez, pour les confinés en prison la promenade est le lieu de tous les dangers, là-bas c’est la loi du plus fort. Ici le danger, ce sont des hors-la-loi inconscients qui nous menacent ! » 

Etonné, je lui demandais de m’en dire un peu plus.

  • « Vous avez vu dans la rue au n°22, les voitures et les motos rassemblées comme leurs jeunes propriétaires dans le jardin pour un apéro musical ? »

« En effet, le confinement est élastique pour certains. Je l’ai entendu dire pour quelques endroits ailleurs aussi » lui répondis-je.

  • « Il faudrait pouvoir les dénoncer comme en Nouvelle-Zélande où une plateforme a recueilli plus de 4000 appels en 24h. Ils sont cinq millions et un seul décès au 30 mars. Vous voyez ça marche !! En France 30% des français l’envisageraient. »

Je l’interrompais sans y avoir réfléchi davantage.

  • « Je ne crois pas que nous soyons prêts, les descendants de Juda ont toujours eu du mal à exister dans notre pays. Vous voyez, la majorité rechigne ».

A peine ma phrase prononcée, son argument fusait.

  • « Détrompez-vous, il y aurait de bonnes raisons à cela. Si habituellement la délation n’a pas trouvé sa place dans notre société c’est parce que la cause lui manquait. »

Son œil pétillait, il voulait développer.

 

  • « Imaginez. Un des récalcitrants du 22 répand son virus à son entourage et dans quelques jours, plusieurs se retrouvent à attendre aux urgences encombrées de l’hôpital. En même temps, une respectueuse personne moins jeune, caissière, atteinte dans l’exécution de son métier au profit de la société, attend également. Les services sont débordés, et comme en Italie le médecin doit choisir entre un de ces jeunes du 22 ou la personne plus âgée. Qui croyez-vous qu’il soignera ? »

Je n’osais pas la lui donner la réponse qui me venait à l’esprit.

  • « Nous sommes d’accord » enchaina-t-il. 

Je croyais en rester là mais il voulait me livrer ce qui était sûrement la réflexion qui suivit son énervement causé par l’incivisme de la réunion du 22.

  • « De quoi croyez-vous que cette brave dame décèdera, du virus ou de l’inconséquence du 22 ? Croyez-vous que le médecin aurait pris la même décision s’il avait été informé des fanfaronnades incrédules de l’équipe du 22 ? »

Il me voyait gêné, bousculé par son argument avec une réflexion moins mature que la sienne. Après être descendu d’un ton, il continuait.

  • « Croyez-vous que les néozélandais soit moins respectables que nous ? N’ont-ils pas les mêmes scrupules que nous ? Nous avons la même éducation occidentale et pourtant ils n’hésitent pas. »

 

Pendant qu’il voyait mon embarras, il préparait la suite de ce qu’il voulait me dire.

 

  • « Peut-être y aurait-il une autre solution. Que diriez-vous d’informer les auteurs d’une infraction aux conditions prévues par l’attestation de sortie, sur les conséquences qu’il y aurait pour eux à perdre leur droit à priorité de soins en cas de débordement des hôpitaux ? Cette information dégagerait le cas échéant, les médecins d’une charge supplémentaire, pour leur conscience. »

 

Sans arguments pour continuer cette conversation impromptue, je lui promettais d’y réfléchir en lui souhaitant un bon confinement.

Chemin faisant, je me demandais quel pouvait-être le comportement des dizaines de millions d’américains qui n’ont pas de couverture médicale.


Moyenne des avis sur cet article :  4.3/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 10 avril 08:28

    « Vous savez, pour les confinés en prison la promenade est le lieu de tous les dangers, là-bas c’est la loi du plus fort. Ici le danger, ce sont des hors-la-loi inconscients qui nous menacent ! » 

    Il a raison le gars, c’est pour ça que Patrick aa choisi de sortir de prison et de contaminer ses petits-enfants que tous les autres français libres n’ont pas le droit de voir : lien

    Si il faut faire de la délation, voila, c’est fait.


    • caillou14 rita 10 avril 08:32

      En France c’est les pétitions contre les infirmières qui habitent dans des immeubles pour qu’elles partent ? les mêmes cons applaudissent à 20 heures ?

      Souvenir des années 40 ou les « bons » français dénonçaient les juifs aux nazis !

      Rien ne change ?


      • Hugo Drax Hugo Drax 10 avril 08:47

        @rita

        À force de passer devant la glace, on s’est fait une raison.
        C’est comme Coluche qui parlait des hommes politiques en disant qu’ils n’avaient un exemplaire sur eux de ce qu’ils étaient en train de vendre. Avec un peu de respect envers nous, peut-être on arrêtera de vous pisser à la raie, et, même en marche. smiley


      • caillou14 rita 10 avril 10:22

        @Hugo Drax
        Plus de 30% en plus d’appels a la police, pour dénonciation ?


      • Hugo Drax Hugo Drax 10 avril 14:44

        @rita

        Les gens qui respectent ne le font pas par peur du flic.
        Ceux qui n’ont pas les moyens de se payer la prune, qui se privent d’aller plus loin pour payer moins cher, avoir plus de choix, en voyant que ces mesures vont être reconduites, à cause, leur a-t-on dit, de ces violeurs de confinement, vont forcément avoir les yeux de Chimène pour la dénonciation.


      • Hugo Drax Hugo Drax 10 avril 14:55

        @Hugo Drax

        Ceux qui voudraient bien recommencer à bosser aussi…


      • François Vesin François Vesin 10 avril 16:17

        @rita
        Souvenir des années 40 ou les « bons » français dénonçaient les juifs aux nazis !
        .
        Et où la bonne police française exécutait leurs ordres !!!
        .
        Pour demander à un peuple du civisme
        il faut se monter exemplaire
        Faute d’en être capables, Macron (comme Pétain hier)
        préfère lâcher les chiens de la milice !!! 


      • leypanou 10 avril 08:39

        Chemin faisant, je me demandais quel pouvait-être le comportement des dizaines de millions d’américains qui n’ont pas de couverture médicale 

         : le système capitaliste étant le meilleur qui soit, il n’y a rien qu’ils puissent faire pour changer ce qui ne marche pas¹.

        Bref, cela fait partie de la vie.

        ¹ : les croyants diront que les plus malheureux sur la terre seront les plus heureux au royaume de Dieu.


        • L'apostilleur L’apostilleur 21 avril 12:05

          @leypanou
          Aux Etats-Unis, une hospitalisation COVID 19 coûte en moyenne 1300 dollars pour un assuré social ou, ce qui est le cas de près de trente millions d’américains, plusieurs dizaines de milliers de dollars. 


        • The White Rabbit The White Rabbit 10 avril 08:46
          En Chine, une application mobile récompense ceux qui dénoncent leurs voisinsIl est étonnant que dans notre démagogie policière française, Castaner n’ait pas encore pensé à ce système de récompense.

          Pour ma part, je partage ces mots de Sade :

          « La route de la vertu n’est pas toujours la plus sûre, et il y a des circonstances dans le monde où la complicité d’un crime est préférable à la délation ».


          • The White Rabbit The White Rabbit 10 avril 09:18

            @CLOJAC

            Oui , je vois que Monsieur est un connaisseur smiley

            ps : avez-vous pensé à dénoncer tous les "Les bac — 10 et les QI< 80

            " que vous détectez en ces lieux dans vos nombreux commentaires blessant votre égo ?


          • The White Rabbit The White Rabbit 10 avril 09:28

            @CLOJAC

            CQFD ! smiley


          • dimitrius 10 avril 08:48

            Les Américains n’ont pas de couverture sociale , en revanche ils sont armés jusqu’aux dents. Eux ils ne vont pas dénoncer , ils vont éliminer le sujet porteur de la maladie , un peu comme en Corée du Nord où il y a zéro malade. C’est marrant , on prend toujours l’exemple des gens en 40 dénonçant les juifs et jamais celui des pays communistes où il était de bon ton de dénoncer le réactionnaire , en RDA c’était un sport. En bref nous sommes tous des délateurs , quand notre survie en dépend.


            • gaijin gaijin 10 avril 08:54

              @dimitrius
              « En bref nous sommes tous des délateurs »
              non pas tous , vous peut être ...


            • dimitrius 10 avril 09:04

              @gaijin
              Parce que tu n’as jamais eu à subir un interrogatoire musclé , si cela devait arriver tu dénoncerais ton père et ta mère , petite fiotte au drapeau noir , si tu as lu j’ai parlé de survie .



            • L'apostilleur L’apostilleur 10 avril 09:14

              @gaijin

              La conception de la délation et sa connotation péjorative est en général la même pour tout le monde, c’est le fruit de notre éducation et de la morale chrétienne dont nous avons hérités. Certains sont capables de se défaire de ces contraintes, ils sont même généralement félicités, encouragés et protégés, on a changé leur nom ; les lanceurs d’alerte.

              Il y a là une ambivalence qui est probablement au niveau du curseur de la délation propre à chacun.


            • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 10 avril 09:22

              @L’apostilleur

              il existe de grands spécialistes de l’ambivalence qui lancent ce genre d’injoonctions :
              « restez chez vous et allez voter »
              « défendons la souveraineté nationale et européenne »


            • dimitrius 10 avril 09:30

              @Séraphin Lampion :
              C’est marrant que tu me mettes une étiquette Macroniste , à moi qui ne vote plus depuis belle lurette , à contrario de certaines gauchiasses ayant voté pour Macron au 2eme tour contre la peste brune. Moi j’ai pas eu besoin de dénoncer qui que ce soit dans ma vie , petit entrepreneur je me suis toujours démerdé , j’ai payé et cotisé plus que de raison , je n’ai jamais eu d’aide de qui que ce soit , c’est çà mon honneur et ma fierté . Et je pense aujourd’hui à tous les artisans et commerçants de ce pays dont la vie est en train de s’écrouler. Les pleurnicheries des vieux fonctionnaires agonisant d’Avox me laisse de marbre. Eux ils dénoncent tous les jours à tort et à travers une société qui les à fait vivre grassement et qui continue à les engraisser au travers de leurs confortables retraites et comme dirait Coluche je leur crache au Q.


            • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 10 avril 09:40

              @dimitrius

              touché/coulé


            • dimitrius 10 avril 10:05

              @Séraphin Lampion
              T’as raison , comme d’hab , t’as coulé dans ton falzar.


            • gaijin gaijin 10 avril 10:33

              @dimitrius
              « Parce que tu n’as jamais eu à subir un interrogatoire musclé »
              mon éventuelle faiblesse ne justifierai pas mes actes a mes yeux...ou alors c’est trop facile
              « j’ai parlé de survie . »
              parce que ce n’était pas l’argument de la milice ? la patrie en danger aux armes etc et que ces sinistres connards n’étaient pas persuadés d’être des héros ?...

              sans prétention quand a moi même rappelez vous que certain n’ont pas parlé , d’autres sont morts au combat ...d’autres ont risqué leur vie pour abriter des fugitifs...

              je suis navré de voir dans notre confort quotidien ( faut pas déconner il se passe rien ...) des appels a la délation...
              ainsi glisse t’on progressivement vers la dictature ...
              choisit ton camp camarade ....
              https://www.youtube.com/watch?v=g3D9M5-4tWg


            • gaijin gaijin 10 avril 10:46

              @L’apostilleur
              " Certains sont capables de se défaire de ces contraintes, ils sont même généralement félicités, encouragés et protégés, on a changé leur nom ; les lanceurs d’alerte."
              ou ça ? les lanceurs d’alerte finissent mal en général et pour les dissuader un peu plus on a renforcé les lois protégeant le secret des affaires ...

              cela dit confondre les délateurs et les lanceurs d’alerte je commente même pas ....


            • dimitrius 10 avril 12:09

              @gaijin
              De quoi tu me parles Duc , ni en 40 ni en 45 je n’étais né. Faudra qu’un jour les vieilles gauchiasses de ce site nous lâche la grappe avec ww2. J’ai écouté les mecs comme toi refaisant le monde tous les jours avec vos conneries d’universalisme , d’humanisme et tout le tintouin , bien au chaud dans leurs places de petits fonctionnaires avec la carte de la CGT dans la poche , que du vent et complices du grand patronat en faisant venir le plus d’immigrés possibles pour éviter de vous salir les mains et de faire vos petits chefaillons négriers , alors à moi tu me la fais pas parasite de cette société. Si cette société basculait dans le totalitarisme bolchevique , tu serais le premier à me dénoncer , misérable larve.


            • gaijin gaijin 10 avril 12:23

              @dimitrius
              «  Si cette société basculait dans le totalitarisme bolchevique , tu serais le premier à me dénoncer , misérable larve. »
              justement pas ...c’est ce qui nous différencie ....
              ( et je n’ai rien ni d’un fonctionnaire , d’un cgtiste ou je ne sais quoi contre lequel vous croyez mener un combat ...)


            • arthes arthes 10 avril 15:35

              @CLOJAC

               défendons la souveraineté nationale et européenne »

              Vous avez oublié : Militez pour Mélenchon et Votez macron 


              Lol, et aussi : Militez pour socialo et EELV et UDI et votez « Macron/Juppé »(bah oui, la frange de la droite.progressiste européiste)


              Arf, les asseliniens, chais pas s ils étaient macron compatibles dans les urnes, mais il y en a si peu......Pour ce qui est de la droite conservatrice (mézigue) se sont partagés entre MLP, blanc et Macron.


              F’in bref, on ne peut pas lui contester une certaine légitimité, même si ça fait mal au c. de ceux qui ont voté pour lui et pas contre lui.


            • machin 10 avril 17:01

              @dimitrius

              « nous sommes tous des délateurs »,

              monsieur est un connaisseur...

              Vous êtes probablement chasseur, comme les 400 beaufs de l’Oise volontaires
              a la dénonciation...
              Je me trompe ?


            • dimitrius 10 avril 17:08

              @machin
              Tu te trompes , je n’ai jamais chassé de ma vie , par contre j’ai un fusil à pompe et j’ai enlevé le réducteur , résultat 8 cartouches dans la chambre , que j’aimerais bien utiliser sur des larves de ton espèce.


            • machin 11 avril 06:49

              @dimitrius
              "que j’aimerais bien utiliser sur des larves de ton espèce.

              "

              et méchant en plus...


            • xana 10 avril 10:23

              Bof. C’est normal d’avoir des épidémies de délation quand les fascistes sont au pouvoir.

              Après, on épurera. Ca fera du sang nouveau. Le pays en a bien besoin.


              • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 10 avril 11:59

                @xana

                on sera morts de faime et de soif avant la prochaine épuration
                ce qui console, c’est que les candidats à l’épuration seront morts aussi parce qu’ils sont incapables de se débrouiller seuls
                ils ont besoin de larbins et de lèche-culs
                ce que je comprends pas, c’est pourquoi ils sont en train de tuer leurs larbins
                c’est leur poule aux œufs d’or mais ils le savent même pas


              • machin 11 avril 09:04

                @xana

                Il faut dénoncer les délateurs.


              • jymb 10 avril 13:32

                Si certains pensent le confinement inefficace pourquoi pas, mais il faut aller au bout de cette liberté 

                Dés demain, un certificat de « refus de confinement » en échange de sa carte vitale 
                J’accepte de tomber malade mais aussi de ne pas être soigné, j’assume pleinement la conséquence de mes actes. Pas d’ hôpital, pas d’oxygène, pas d’antalgiques, mourir étouffé à petit feu, noyé de l’intérieur, épuisé jusqu’à (enfin) perdre connaissance 

                Combien de volontaires ?

                Ohé ??? Plus de grandes gueules ? 


                • gaijin gaijin 10 avril 14:47

                  @jymb
                  « Si certains pensent le confinement inefficace »
                  mais il l’est ...vous n’avez donc pas encore pigé que sa seule fonction était de limiter l’engorgement des lits de réa ... ? vous aurez le corona quoi qu’il arrive a moins de vivre dans une bulle en surpression ...
                  « en échange de sa carte vitale 
                  J’accepte de tomber malade mais aussi de ne pas être soigné, j’assume pleinement la conséquence de mes actes. » 
                  aucun problème si on applique la même chose aux fumeurs , buveurs , drogués ( que ça soit avec des drogues légales ou pas ) aux connards qui font du ski ....
                  je suis pour le retour a l’exercice de la responsabilité individuelle, la solidarité obligatoire ( celle imposée par l’état , pour le reste je suis solidaire de qui je veux ) étant réservée aux gens qui ont de vrais problèmes ...


                • xana 10 avril 15:55

                  @jymb
                  Dis donc, tu fais le même commentaire dans tous les forums ?
                  Mais je vais re répondre ; Moi, je suis volontaire, et je signerais des deux mains s’il existait un gouverment capable de me proposer ton formulaire.
                  Mais il n’y en a pas. Ils ont bien trop peur que nous soyons des milliers, ou des millions à refuser la panique qu’ils ont fait organiser par leurs médias aux ordres.
                  Le virus peut avoir ma peau, tant pis. Je veux vivre LIBRE ! Je ne suis pas un esclave comme toi qui vis dans la peur, la peur du virus, la peur du gendarme. Je ne suis pas sûr que le virus soit aussi mortel qu’on nous le dit, car entre ce qu’on nous raconte et la réalité, il y a les frontières qui contenaient le nuage de Tchernobyl, la petite fiole de Powells et les armes de destruction massives des Irakiens. Non, je ne crois plus la propagande. Comme mon père, qui n’a pas cru la propagande de Goebbels et s"est fait partisan pour lutter contre les nazis. Il se retournerait dans sa tombe si je devais me soumettre comme toi.
                  Va donc faire ton rapport à la milice, et dis-lui bien que je n’ai encore jamais rempli aucun Ausweiss, je préfèrerais mourir de faim. Heureusement j’ai encore de quoi manger.


                • izarn izarn 10 avril 19:32

                  @gaijin
                  « vous aurez le corona quoi qu’il arrive »
                  Certainement pas : Dans mon département ; zéro mort !
                  Alors surveiller des gens qui vont sur une plage :
                  Complètement débile ! Police tarée, la plus tarée du monde !
                  Alors la délation sur de la connerie ?
                   smiley
                  On est chez les dingues !
                  Au fou ! Les pompiers ! Vite !
                  Moi, faire de la délation ?
                  Mais jamais de la vie !
                  Je ne fais pas partie des dingues....


                • jymb 10 avril 20:52

                  @xana

                  Mêmes imbécillités de matamores, mêmes réponses 
                  Il est facile de jouer à Superman quand tout va bien
                  En détresse aigûe, je pense, non, je suis sûr que 99.9 % des fiers à bras qui font les malins pleureront pour être secourus..et comment faire autrement lorsqu’on a la sensation d’être maintenu sous l’eau ? 
                  Boris Johnson n’y croyait pas...il n’a pas eu le choix et semble être passé proche de la caisse
                  Evoquer les nazis...Pfff..lamentable...battez vous plutôt pour f...à la porte les lamentables malfaisants qui tiennent les rênes depuis de funestes « élections » 


                • gaijin gaijin 11 avril 07:36

                  @jymb
                  « battez vous plutôt pour f...à la porte les lamentables malfaisants qui tiennent les rênes depuis de funestes « élections » »
                  parce qu’il y en a de non funestes ?


                • zazacubana zazacubana 10 avril 19:27

                  @jymb
                  Je signe ! 
                  Compassion en ce week end de Pâques.

                  N’ayez pas peur.


                  • ETTORE ETTORE 10 avril 19:33

                    Il y a les lois qu’un gouvernement « normal » se doit de pondre et de faire respecter !

                    Il faut bien que la société ait des bases pour avancer ensemble.

                    Sauf, qu’actuellement, et cela a commencé il y a un bon moment, on est dans une mélasse sans nom, où, comme un sandow qui lâche, avant de se le prendre dans la tronche, il y a un moment de flottement.

                    Ce flottement, il dure, il dure, et plus il dure, plus ça part dans tous les coins.

                    On sent qu’on est perdu, on voit bien que ça a lâché, en haut, et comme si le fait de battre des bras pouvait changer quelque chose à la suite, chacun y vas de sa totale lâcheté envers les autres, en se justifiant d’être le héros de la cause.

                    La CAUSE ? Elle nous a laissé tomber.

                    Elle prépare juste la répétition pour que les « causes », ne lui soient pas attribuées.

                    Une fois cette agitation partisane terminée, qu’on compteras les drapeaux aux fenêtres et balcons, en bernes de nos libertés.

                    Il ne seras plus temps de lorgner vers la droite ou vers la gauche, ni en face, ni vers les bas ( pour ceux qui ont le vertige)

                    Regardez où en en est !

                    A dissiper les peurs, en les remplaçant par de l’absurde.

                    L’intangible devient raison d’état, et plus il est irraisonné, plus il éloigne les responsable du chaos des responsabilités qui sont les siennes.

                    Parce que nous les remplaçons par la somme des nôtres.

                    NOTRE honte, auras pour eux, valeur de leur pardon !

                    Et ça, c’est inadmissible  !


                    • Pauline pas Bismutée 11 avril 04:18

                      Bonjour a tous,

                      En Nouvelle Zélande, maintenant : 4 morts (il ne fait pas encore froid, donc si la température a quelque chose à voir avec la propagation du virus c’est peut-être dû à ça, mais c’est un autre sujet).

                      Il est vrai que les pays « anglo-saxons » (Angleterre, Canada, Etats-Unis..) et aussi la Suisse je crois ont la fâcheuse habitude d’inciter à la délation (« crime watch »), ce qui ne sert pas à grand-chose en Nouvelle Zélande, vu le problème grandissant avec les gangs.

                      Une remarque : vaut- il mieux mettre à la disposition d’un public qui n’a rien d’autre à faire un numéro « spécial délation » ou, comme en France, laisser ces mêmes « citoyens modèles » encombrer les numéros d’urgence ?????

                      En Nouvelle Zélande, niveau 4 (niveau maximum), avec seulement 48 h de preavis, et comportement le même qu’ailleurs dans les supermarchés (y’a des cons partout).

                      Mais pas besoin « d’attestation » pour sortir pour des besoins essentiels. Le gouvernement compte sur le bon sens et la solidarité de chacun.

                      Alors : français pas encore néo-zélandais  ???

                       


                      • Jean Keim Jean Keim 11 avril 07:35

                        Mais pourquoi voulez-vous que la Nouvelle Zélande devienne française, les néo-zélandais n’en ont peut-être pas envie ?


                        • Pauline pas Bismutée 11 avril 08:13

                          @Jean Keim

                          Ça, c’est sur, je peux vous assurer qu’ils n’en ont pas du tout envie ! C’était une allusion aux derniers mots du titre de l’article, et au fait que le gouvernement kiwi n’impose pas a ses citoyens d’avoir un papier pour se déplacer, faisant confiance a leur sens civique ... (évidemment, les citoyens d’une « île » - enfin 3 îles pour être exacte - ont le sentiment « d’être dans le même bateau », acquis aussi par rapport au danger constant de tremblements de terre)
                          pardon, pas tous les accents sur mon clavier

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité