• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La différence dans la norme

La différence dans la norme

J'ai été frappé suite à l'annonce du décès de Stephen Hawking par les dithyrambes excessives sur le net, les réseaux sociaux en particulier, sur son attitude face à son handicap et sa maladie. Il aurait été un modèle qui montre que la différence physique ne serait pas du tout infranchissable. Comme si pour y arriver et que la société y parvienne elle aussi il faudrait nécessairement être atteint d'une maladie aussi lourde que la maladie de Charcot et bien sûr être un génie scientifique. Se rendent-ils bien compte de ce que cette affection implique dans la vie des proches d'un individu en souffrant ?

 

Sans cela, ce serait donc impossible.

 

Voilà qui fait rire et montre bien l'hypocrisie de cette posture. Je ne suis pas même certain que la plupart des nécrologues improvisés aient lu ne serait-ce qu'un seul de ces livres.

 

Et puis, je ne suis pas le seul, j'ai strictement horreur des bons sentiments. Ceux-ci envahissent tout, de nos univers virtuels à la « vraie » vie » de moins en moins réelle d'ailleurs. A chaque fois que l'on exprime un sentiment il faudrait le faire avec cette sensiblerie littéralement insupportable que l'on voit partout, de la télévision au cours de récréation où ces comportements déplorables sont singés en passant par l'environnement professionnel. C'est toujours la même sur-affectivité, la même dégoulinance de lieux communs mièvres, bien sirupeux...

 

Mais ça donne une telle bonne image de soi-même de porter un handicapé aux nues sur son profil « facebook ». Je suis tellement une grande âme si j'en chante les louanges. Et puis qui sait si ça se trouve je suis un esprit scientifique de grande valeur. Cela aurait sans doute fait rire Hawking qui avait sans doute le sens de l'humour puisqu'il avait accepté d'apparaître comme personnage dans « les Simpsons » et « Futurama ».

 

Le handicap, un physique en dehors des normes considéré comme trop visible, un esprit différent, reste dans la vie quotidienne pour la majorité des personnes en souffrant un calvaire quotidien et silencieux car il est fortement suggéré aux handicapés de ne surtout pas protester de leur sort, de ne pas se plaindre, le reste du monde pourrait bien culpabiliser et ça à notre époque c'est quand même insupportable. On est bien gentil déjà dans la vie de tous les jours de les tolérer voire de les accueillir à notre table. De temps en temps, pas trop.

 

Il ne faut pas exagérer.

 

Je songe à ce jeune homme qui avait besoin de s'appuyer sur deux cannes « anglaises » invité exceptionnel à une soirée de « réveillon ». On l'avait laissé accéder au micro pour un petit karaoké, deux ou trois larmichettes pour bien montrer que l'on n'en avait malgré tout quelque chose à faire, un air concerné, et puis ensuite il avait fait tapisserie au fond de la salle des réjouissances, dans la pénombre.

 

Il ne fallait pas qu'on le voit trop quand même...

 

De temps en temps quelqu'un remplissait son verre ou l'écoutait parler et quand il fut temps on l'emmena se coucher. Certains invité en poussèrent un discret soupir de soulagement. Ils sont bien gentils ces éclopés, ces malades mais enfin ils cassent un peu l'ambiance quand même. Et il faut qu'ils demeurent bien dans les clous, bien à leurs places, bien dans une norme d'handicapés acceptables dans un monde d'hyper-égoïstes, des handicapés bien proprets comme les myopathes du Téléthon.

 

Sic Transit Gloria Mundi, Amen

Amaury – Grandgil

 

illustration empruntée ici


Moyenne des avis sur cet article :  2.03/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • l' hermite Cyrus 15 mars 10:59

    Beaucoup de compassion , un regard « sans se voiler la face » , et comme toujours de tres bonnes questions posées .


    • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 15 mars 12:23

      @Cyrus
      Merci à vous


    • Cateaufoncel 15 mars 11:01

      Stephen Hawking avait aussi cette double particularité d’être un irréductible antisioniste, partisan du boycott, et de pouvoir communiquer grâce une technologie mise au point et développée par Intel Israël.


      • l' hermite Cyrus 15 mars 11:09

        @Cateaufoncel

        il y a quand même une différence a boycotter « une fontaine a soda » , ou un équipement nécessaire a la vie quotidienne .... mais ce n’ est que mon avis .

      • Christian Labrune Christian Labrune 15 mars 11:30

        Stephen Hawking avait aussi cette double particularité d’être un irréductible antisioniste.
        ...................................................................... .........
        @Cateaufoncel
        J’ignorais cette particularité ridicule, mais la maladie peut excuser ces sortes d’égarements. Il s’en faut bien, malheureusement, que tous les antisionistes soient atteints de déficience motrice. Un très lourd handicap peut avoir quelque retentissement sur les fonctions intellectuelles ; ce fut le cas de Hawking avec qui les physiciens sont désormais plus sévères que le grand public. En revanche, la déficience intellectuelle n’affecte pas les fonctions motrices et c’est que qui fait que les antisionistes, pour la plupart, prolifèrent et courent comme des lapins.


      • Christian Labrune Christian Labrune 15 mars 11:52

        pouvoir communiquer grâce une technologie mise au point et développée par Intel Israël.
        ...................................................................... ................
        @Cateaufoncel

        Dans le domaine de la médecine, Israêl est très en avance, particulièrement dans toutes les recherches qui concernent le cancer. Si on veut en avoir avoir une idée précise, il suffit de taper dans Google « Israël - traitement des cancers », mais les progrès ne se limitent pas à cette sinistre pathologie.

        Par dessus le marché, l’appareillage médical partout utilisé dans les hôpitaux (IRM, scanner, etc.) est désormais bourré d’éléments du hard et de logiciels de traitement du signal qui sont made in Israël.

        Il découle de là qu’un antisioniste désireux de rejeter tout ce qui vient d’Israël, s’il tombe malade, n’a désormais plus d’autre choix pour se soigner que d’aller cueillir des plantes dans la forêt, comme savent le faire les grands singes. C’est efficace pour accélérer le retour à la santé - à condition toutefois d’être atteint d’une de ces maladies qui finissent toujours par guérir spontanément !


      • Cateaufoncel 15 mars 12:21

        @Cyrus

        « il y a quand même une différence a boycotter « une fontaine a soda »... »

        On est d’accord, mais un boycott sérieux n’est ni à temps partiel ni à géométrie variable.


      • Cateaufoncel 15 mars 12:25

        @Christian Labrune

        "Il découle de là qu’un antisioniste désireux de rejeter tout ce qui vient d’Israël, s’il tombe malade, n’a désormais plus d’autre choix pour se soigner que d’aller cueillir des plantes dans la forêt...« 

        Non, non, il y a bien un autre choix. Les psychologues appellent cela la dissonance cognitive. Pour faire très simple, ça se résume par la formule »Veux pas le savoir !"


      • Christian Labrune Christian Labrune 15 mars 12:48

        Non, non, il y a bien un autre choix. Les psychologues appellent cela la dissonance cognitive. Pour faire très simple, ça se résume par la formule »Veux pas le savoir !"
        ...................................................................... ........
        @Cateaufoncel

        C’est ce que dans mon temps on appelait la mauvaise foi.

        Mais c’est que ce n’est bien du tout ! Je ne vois rien de plus opposé à l’exigence première de toute philosophie, et cela discrédite définitivement quiconque se serait engagé dans un pareil chemin !


      • sls0 sls0 15 mars 18:19

        @Christian Labrune
        Des antisionistes on en trouve en pagaille en Israël, n’allez pas leur demander de ne pas consommer les produits du jardin.

        Le boycott c’est pour éviter un apartheid c’est tout.
        Ben oui il y a des israéliens qui sont contre l’apartheid.

      • Cateaufoncel 15 mars 19:08

        @sls0

        « Ben oui il y a des israéliens qui sont contre l’apartheid. »¨

        C’est curieux, l’apartheid musulman, fondé sur la dhimmitude, ne semble gêner personne...


      • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 15 mars 19:37

        @Cateaufoncel
         si si smiley


      • Christian Labrune Christian Labrune 15 mars 21:52

        C’est curieux, l’apartheid musulman, fondé sur la dhimmitude, ne semble gêner personne...
        .....................................................
        @Cateaufoncel

        Vous exagérez ! je vois qu’Amaury proteste déjà, et il ne sera pas le seul. Personne ne pourrait ici me suspecter d’avoir jamais eu des complaisances pour l’exécrable religion du Chamelier !

        Les partisans du totalitarisme islamique, sur ce site, sont quand même très minoritaires. On entend bien sans cesse leurs petits jappements, toujours les mêmes, comme ceux de tel ou tel qui me suit à la trace, balance quelques pauvres insultes, mais c’est à peu près tout ce qu’ils peuvent faire. Ils aboient, mais la caravane des idées passe, très loin d’eux.


      • ZenZoe ZenZoe 15 mars 11:06

        Le cas Hawking est un cas à part parce que d’une part il était extrêmement brillant, maladie ou pas, et que d’autre part, il a vécu 50 ans de plus que « prévu ».

        La deuxième partie de votre article est plus intéressante, parce qu’elle met le doigt effectivement sur une gêne et même un tabou : on ne sait pas comment se comporter envers les handicapés, alors qu’eux, très certainement, voudraient sans doute être traités simplement comme les autres. Triste.


        • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 15 mars 12:24

          @ZenZoe
          Il n’y a que peu de réelles réflexions sur le sujet


        • JC_Lavau JC_Lavau 15 mars 11:07

          Hawking ?

           Mhouais...

          http://citoyens.deontolog.org/index.php/topic,887.msg3175.html#msg3175

          Citation de« The grand design », by Hawkind and Mlodinow :
          I am just inhaling « The Grand Design » and am stuck in the chapter on the « buckyballs » double slit experiment.

          The authors say that in case of the experiment, a particle may take any possible way (« perhaps to Jupiter and back »), which then Feynman depicts as adding vectors to a result vector (as I understand).

          However, I wonder how this can be real, as the buckyball (or photon) has a definite speed s (or c) on the result vector path. But in case the particle takes the path to « Jupiter and back » the length of the path it has taken cannot fit the speed of the particle on the result vector, resulting in the (presumably false) supposition, that it had a speed greater than s (or c).

          Fin de citation.


          Un électron réel ou un neutron réel ont des propriétés bien plus contraignantes que celles postulées par ce genre d’auteurs.
          Une sommité peut fort bien sommedéquer grave.

          • Christian Labrune Christian Labrune 15 mars 11:18

            Et puis, je ne suis pas le seul, j’ai strictement horreur des bons sentiments.
            ...................................................................... .....
            @Amaury Grandgil

            Je ne sais pas si vous avez jamais entendu parler d’un Galiléen, au temps de l’occupation romaine, dont les historiens n’ont jamais parlé mais qui semble avoir laissé quelques traces dans la mémoire collective. Je crois bien qu’il s’appelait Jésus. Lui, n’aurait jamais eu votre dureté. Voyant ce pauvre physicien sur sa chaise roulante, il aurait trouvé le spectacle insupportable, il lui aurait dit ilico : « Stephen, cesse de baver, lève-toi et marche ! ».

            Car Jésus est Amour !

            Comme tous les mercredis, l’Immaculée Conception m’est apparue hier dans la grotte des Buttes-Chaumont. Elle venait d’apprendre la mort du physicien et elle en était fort émue. Je vous rapporte ce qu’elle m’a dit : « Bon Dieu ! Pourquoi ne l’ont-ils pas voituré, ce malheureux, jusqu’à la grotte bénie de Lourdes ! S’il y en avait un qui pût mériter un miracle, c’était bien lui ! ».

            Je m’abstiendrai de tout autre commentaire.


            • foufouille foufouille 15 mars 15:57

              je doute que tout le monde ait eu le même matériel hors de prix. surtout à son époque, c’est certain.


              • Elliot Elliot 15 mars 18:49

                J’imagine volontiers que beaucoup de ces éloges sont aussi à usage personnel : on ne prend jamais assez soin de son image et, comme les dames d’oeuvres avaient leurs pauvres alors qu’elles roulaient sur l’or engrangé par leur famille dans le cadre de l’exploitation capitaliste, il est de bon ton aujourd’hui de montrer son humanité, si possible de manière larmoyante.
                Maintenant, à ce que j’en sais, Stephen Hawking était tout de même quelqu’un de très grand format : il mérite sans doute davantage les éloges qu’une grande vedette disparue récemment et dont l’héritage favorise un déferlement médiatique assez vain.

                Je vous signale amicalement que dithyrambe est de genre masculin mais je vous pardonne bien volontiers cet oubli.


                • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 15 mars 19:35

                  @Elliot

                  Bonsoir, plus la ploutocratie est dure et intransigeante avec les faibles, plus elle s’invente une compassion d’opérette dégoulinante et répugnante. Et bien sûr, elle invite ses « victimes » ; le peuple, à faire de même : pleurer sur ordre. C’est ainsi que n’importe quel sujet « sérieux », comme la guerre en Syrie par exemple est fortement biaisiée par les médias de grand chemin, en faisant pleurer devant l’écran plat devant des images terribles, certes, mais tellement trafiquées...


                • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 15 mars 19:35

                  @Elliot
                  Merci, c’est en effet totalement ça


                • Christian Labrune Christian Labrune 15 mars 22:06

                  comme la guerre en Syrie par exemple est fortement biaisiée par les médias de grand chemin, en faisant pleurer devant l’écran plat devant des images terribles, certes, mais tellement trafiquées...
                  ...................................................................... ..............
                  @Nicole Cheverney

                  C’est vrai, ça : la guerre en Syrie, c’est seulement un peu plus de trois fois le nombre des morts réunis de Hiroshima et Nagasaki. Par dessus le marché, tous les hommes sont mortels, c’est la triste réalité qu’on oublie trop facilement. Qu’on meure un peu plus tôt ou un peu plus tard, qu’est-ce que cela change ?

                  Je pense à ces enfants et à ces jeunes qui ont été si brutalement anéantis et qui ne connaîtront pas, comme nous, dans nos sales pays rongés par le capitalisme, les rhumatismes et les mélancolies de la vieillesse, J’espère que dans les derniers instants de leur existence, ils auront eu quand même le temps d’éprouver un sentiment de reconnaissance pour Bacha el-Assad, leur bienfaiteur.


                • Ben Schott 16 mars 07:32

                  @Christian Labrune
                   

                  « C’est vrai, ça : la guerre en Syrie, c’est seulement un peu plus de trois fois le nombre des morts réunis de Hiroshima et Nagasaki »
                   
                  M’enfin, Labrune, tu sais bien qu’il n’y a jamais eu de guerre en Syrie ! Un matin, Bachar el-Assad, dit le Boucher de Damas, s’est levé, chafouin (il venait de terminer Mein Kampf), et il s’est demandé comment il pourrait exterminer le plus grand nombre de ses sujets. Il a créé différents groupes de djihadistes, les a armés, formés et financés, afin de jouer avec sa propre armée à celui qui dégommera le plus de civils possible. Il a compté les points sur son canapé avec une petite bière, mais comme il était seul il a appelé son pote Poutine pour qu’il vienne jouer avec lui. C’est pourtant pas compliqué.
                   


                • Cadoudal Cadoudal 15 mars 20:39

                  Finalement pas plus avancé que nous autres Stephen.. lol

                  « Mon assis­tant person­nel me rappelle que même si je suis titu­laire d’un docto­rat en physique, les femmes doivent demeu­rer un mystère »,
                  http://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/stephen-hawking-est-decede-qui-furent-les-femmes-de-sa-vie_413348

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès