• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La « droite mélenchonienne » !

La « droite mélenchonienne » !

Je suis en train d’entendre sur France Inter les propos d’un type qui s’exprime bien, qui pourfend le CETA, qui veut s’attaquer aux diktats de la grande distribution, qui s’en prend aux exilés fiscaux, à ce système de la rente et de la finance toute puissante, qui veut réformer le statut des élus, etc. Et je me dis : « Tiens, tonton Demorand a invité un Insoumis ! C’est bien » ! Et puis… voilà que le journaleux cite le nom de son invité, et c’est le dénommé Guillaume Pelletier, un type qui se veut le poil à gratter de… la droite ! On aura tout entendu… Que penser ? Ça change tellement des dégueulis de Waukiez qu’on se gratte le ciboulot, perplexe, en se disant que c’est peut-être de l’enfumage.

Ce pillage du programme des Insoumis de Mélenchon, ce « red washing » pour parler « branché » n’est pas nouveau : le FN de Marine-Philippot en a fait une spécialité, avec succès d’ailleurs puisque – hélas – l’essentiel des classes populaires a voté pour ce parti. Alors cette politique du rémora qui a réussi au FN, pourquoi ne pas l’utiliser pour revigorer « une droite rance » comme la qualifie Pelletier ?

Et puis voilà que le héraut de la « droite mélenchonienne » comme le classifie Demorand commence à feller Sarko ! Et le masque commence à branler sérieusement… Alors je vais voir dans Interniais qui est ce Guillaume Pelletier. Et j’apprends que c’est un cul béni, ancien membre du Front national de la jeunesse (FNJ), proche du père de Marion Maréchal-Le Pen, grenouillant avec les cathos intégristes ; puis il choisit Megret contre Le Pen père. On le retrouve dans l’entourage de Charles Millon et de Philippe de Villiers. Il se ramasse aux législatives en 2002 avec 2,89 % et est condamné à un an d’inéligibilité pour une histoire de comptes de campagne. Puis le voilà dans la sphère dirigeante du MPF de De Villiers. Il se ramasse encore quelques gamelles électorales et le voilà fin prêt pour passer à l’UMP où la magouille est une qualité reconnue. Il fait ses classes dans ce parti auprès de Hortefeux, puis de Sarko, enfin il passe chez Fillon à la primaire de la droite. On le voit sur les plateaux télé mais aussi… dans le bureau des juges (Le 11 décembre 2014, il est placé en garde à vue dans le cadre de l’enquête pour délit de favoritisme et prise illégale d’intérêts à la mairie de Menton. Aucune charge n’est retenue contre lui.) Il est finalement élu cette année député LR du Loir-et-Cher.

Alors le masque est tombé. Qu’attendre d’une telle girouette sinon un énième enfumage. La droite reste la droite. Michel Onfray en a bien décortiqué la pensée : « la métaphysique de droite, la pensée de droite, l’ontologie de droite : l’existence d’idées pures sans relations avec le monde. Le Mal, le Bien, les Bons, les Méchants, et l’on peut ainsi continuer : les Courageux, les Fainéants, les Travailleurs, les Assistés, un genre de théâtre sur lequel chacun joue son rôle, écrit bien en amont par un Destin qui organise tout. Un Destin ou Dieu si l’on veut. Ainsi le Gendarme, le Policier, le Juge, le Soldat, le Militaire et, en face, le Criminel, le Délinquant, le Contrevenant, l’Ennemi. Logique de guerre qui interdit toute paix possible un jour. »

Les idées des uns ou des autres, les tiennes, les miennes, sont naturellement égoïstes, individualistes plutôt que collectives, réactionnaires, sujettes aux peurs, au désir de repli, de fermeture, de rejet de l’inconnu, de l’étrange, de l’inquiétant, du mal compris, de l’Autre, de l’Avenir, du désordre… Si l’on ne fait pas un effort intellectuel, les idées pencheront naturellement vers le facile, la droite… Pour être « de droite » radicalement, il suffit de se laisser aller.

Être de gauche, ou d’une droite antifasciste et respectueuse des droits, genre Bayrou et peut-être Macron, ce n’est pas forcément être meilleur, plus gentil, plus humain. C’est surtout être moins kon ! C’est penser les phénomènes dans leur histoire et n’approuver que les décisions politiques qui, à terme, ne rendent impossibles ni le progrès des libertés ni l’amélioration du « vivre ensemble ».

Il a encore du chemin à faire notre héraut de la « droite mélenchonienne » !

Illustration : merci à Large

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.41/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

81 réactions à cet article    


  • Le Panda Le Panda 19 septembre 2017 12:00

    Bonjour

    Je suis en train d’entendre sur France Inter les propos d’un type qui s’exprime bien, qui pourfend le CETA, qui veut s’attaquer aux diktats de la grande distribution, qui s’en prend aux exilés fiscaux, à ce système de la rente et de la finance toute puissante, qui veut réformer le statut des élus, etc. Et je me dis : « Tiens, tonton Demorand a invité un Insoumis ! C’est bien » ! Et puis

    Cela m’a interpellé et je l’ai validé, j’ai constaté la longueur du singe et surtout la valeur de l’article. Donc j’en tire une forme d’espèces. Il faut lire sa radio et écouter son journal. Merci du passage et je verrais bien en le suivant « le mixage » possible. Tous comme ce matin la présence de Philippot qui tente plus qu’un approche vis à vis de Mélenchon dixit ce dernier. Cdt 


    • raymond 19 septembre 2017 12:10

      @Le Panda
      tu devais pas partir toi ?


    • Gorg Gorg 19 septembre 2017 12:11

      @Le Panda

      Salut Panda

      Alors, je constate que ça pendouille toujours... Je croyais que vous vouliez quitter AV... ?


    • Le Panda Le Panda 19 septembre 2017 12:24

      @raymond

      tu devais pas partir toi ?
      Je ne parle pas avec des ombres et vous êtes hors du sujet


    • Le Panda Le Panda 19 septembre 2017 12:26

      @Gorg
      Bonjour

      Salut Panda

      Alors, je constate que ça pendouille toujours... Je croyais que vous vouliez quitter AV... ?

      Je pense être assez grand.....pour prendre mes positions définitives tout seul non ?


    • Gorg Gorg 19 septembre 2017 12:14

      @ A l’auteur

       Merci pour cet article, et ce coup de gueule qui démasque cet imposteur... En ce qui me concerne je connaissait déjà le parcours (peu reluisant) de cet appeau à gogo... Il y a des coups de pieds dans le fondement qui se perdent...

      Bonne journée


      • Cateaufoncel 19 septembre 2017 12:43

        "Être de gauche, ou d’une droite antifasciste et respectueuse des droits, genre Bayrou et peut-être Macron, ce n’est pas forcément être meilleur, plus gentil, plus humain. C’est surtout être moins kon !"

        Tout dépend de ce qu’on entend par être con. Si c’est se vautrer dans des chimères à base de paix, de fraternité et de solidarité universelles, c’est clairement la droite nationale qui est moins conne.


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 19 septembre 2017 13:16

          @Cateaufoncel

          Rassurez-moi vous êtes pour votre pays ou pour votre parti ? smiley


        • Cateaufoncel 19 septembre 2017 14:02

          @Olivier Perriet

          Que l’on soit pour l’un ou pour l’autre, ou pour les deux, ça n’empêche pas la lucidité.


        • Le421 Le421 19 septembre 2017 18:37

          @Cateaufoncel
          Lucidité et simplicité finissent pareil mais ne veulent pas dire la même chose...


        • Cateaufoncel 19 septembre 2017 19:19

          @Le421

          Personne ne vous empêche de croire à la paix perpétuelle. Kant a consacré un opuscule à ce sujet. Il paraît que c’était un génie, vous êtes donc en bonne compagnie.

          Moi, je préfère Oswald Spengler :

          Parler de la paix dans le monde s’entend aujourd’hui seulement parmi les peuples blancs, et pas parmi les races de couleur, beaucoup plus nombreuses. C’est un état de fait inquiétant. Quand des penseurs individuels et des idéalistes parlent de paix, comme ils l’ont fait depuis des temps immémoriaux, l’effet est négligeable. Mais quand des peuples entiers deviennent pacifistes, c’est un symptôme de sénilité. Les races fortes et jeunes ne sont pas pacifistes. Adopter une telle position, c’est abandonner le futur, car l’idéal pacifiste est une condition terminale qui est contraire aux faits de base de l’existence. Aussi longtemps que l’homme continuera à évoluer, il y aura des guerres.

          ...et me comporter en conséquence, le monde d’aujourd’hui étant dix fois plus « vrai » que ce qu’en disait Spengler, il y a plus de cent ans, avant la première guerre mondiale.


        • Initiativedharman Initiativedharman 19 septembre 2017 22:53

          @Cateaufoncel
          Il me plaît bien Oswald Splenger, je ne le connaissais pas. Je vais m’y intéresser de plus près.

          En effet, si je ne me trompe pas, depuis que l’Homo-sapiens est là, c’est à dire environ 300 000 ans, il ne cesse de taper sur la gueule de son voisin.

        • Le421 Le421 20 septembre 2017 08:36

          @Cateaufoncel
          J’avais envie d’écrire une fiction sur un facho transplanté du cœur qui recherche son donateur et qui découvre que c’est un émigré soudanais victime d’une filière de trafiquants d’organes sympathisants d’extrême droite.
          Je trouve le sujet savoureux.
          Mais impossible, car il n’y a pas compatibilité entre les organes d’un noir et d’un blanc.
          Non ?
          J’ai dit une connerie ?

          Par contre, que le bougnoules qui soutiennent les terroristes financent le PSG, là, c’est bon !!  smiley
          ’leur reste plus qu’à financer les chips et la bière...


        • Cateaufoncel 20 septembre 2017 11:57

          @Initiativedharman

          L’homme étant un animal clanique et territorial, il s’est forcément battu pour protéger le territoire qui assurait la pérennité de son clan, sur le plan des ressources alimentaires. Mais auparavant, il est possible, sinon probable, qu’il ait affronté les autres mâles pour la possession des femelles.

          Oswald Spengler fut un grande visionnaire, et il complète parfaitement Gustave Le Bon, mondialement connu pour sa Psychologie des foules, mais dont je recommande plus particulièrement la lecture des Lois psychologiques de l’évolution des peuples.


        • Cateaufoncel 20 septembre 2017 12:05

          @Le421

          « ...il n’y a pas compatibilité entre les organes d’un noir et d’un blanc. »

          Je ne sais pas. Je sais, en revanche, que les chirurgiens peinent à trouver des donneurs compatibles avec les sujets allogènes en général.

          Je sais aussi que, psychologiquement, je ne vivrais pas très bien, le fait de fonctionner avec un organe ayant appartenu à quelqu’un d’autre, indépendamment de son origine.


        • Alexis Toulet Alexis Toulet 19 septembre 2017 13:36

          Une remarque générale : ce n’est pas parce qu’une proposition a été défendue par Mélenchon en 2017 ou même en 2012 que les Insoumis en sont à l’origine, sans parler de posséder des droits d’auteur. smiley


          Rappelons que le parti politique France Insoumise a été fondé en 2016, et le Parti de gauche en 2009. Il y avait déjà une vie politique en France avant 2009, pour ne rien dire de 2016. Les positions exprimées par Peltier notamment existaient déjà depuis un certain temps, et de plusieurs directions encore.

          - Concernant le cas de Guillaume Peltier, la droite, tout comme la gauche, tout comme le FN, et à la différence au moins partielle de la FI, sont en pleine phase de débats - pour être gentil - de déchirements pour être plus objectif. Ça discute, ça se cogne, ça tumulte...
          ... le plus raisonnable est d’attendre que tout ça se calme et que la poussière retombe, on verra alors quelle tendance a surnagé, ou quelle synthèse a été effectuée.

          - Dans cette phase de désordres et d’incertitudes, une constante demeure : c’est toujours la FI et encore davantage le FN que les principaux médias « chargent » et caricaturent. Ce qui n’est pas étonnant, la structure du capital de ces médias reste la même, aux mains des oligarques, lesquels ont soutenu Macron la « solution de secours », aimeraient bien à terme réinstaurer le duopole PS-LR qui verrouille le système plus efficacement, ou quelque chose d’approchant, et s’opposent avec la dernière énergie aux alternatives réalistes que représentent chacun à leur manière la FI pour la gauche et le FN pour la droite.






          • Gorg Gorg 19 septembre 2017 13:57

            @Alexis Toulet

            « Concernant le cas de Guillaume Peltier, la droite, tout comme la gauche, tout comme le FN »

             N’étant pas un perdreau de l’année, et avec le recul du temps, je sais pertinemment que ces propos dans la bouche de représentants de LR, du FN, ou du PS ne sont que des propos en l’air... Ils n’en pensent pas le début du commencement... La flûte du berger...

            Guillaume Pelletier n’est qu’un petit marketeux de la lie politique...


          • Gasty Gasty 19 septembre 2017 17:15

            @Alexis Toulet

            Si je parle de paix sur un fait précis, je ne m’attribue pas la paternité de paix mais du fait que j’ai précisé.

            Je constate que vous êtes contre les monopoles.


          • Le Panda Le Panda 19 septembre 2017 17:24

            @Gasty

            Si je parle de paix sur un fait précis, je ne m’attribue pas la paternité de paix mais du fait que j’ai précisé.

            Je constate que vous êtes contre les monopoles.

            Cela ne pouvait venir que de toi en lisant les deux commentaires ( hors sujet merci de me contacter j’ai besoin de quelques renseignements, si tu as oublié mon adresse courriel, je l’ai placé sur mon profil) 


          • Jeff Parrot Jeff Parrot 19 septembre 2017 14:05

            pillage du programme des « insoumis » 

            vous devriez au contraire vous feliciter que ce programme soit repris ailleurs et par d’autres sensibilites politiques et qui vont permettre a tout un electorat « soumis » d’ouvrir les yeux smiley


            • alinea alinea 19 septembre 2017 14:09

              @Jeff Parrot
              sauf que chez eux il y a un gouffre de l’idée au geste ! et de répandre ces idées sans les penser ni les ressentir va leur faire perdre leur force, les rendre banales et insipides


            • Legestr glaz Ar zen 19 septembre 2017 14:22

              @Jeff Parrot

              Le programme de la France insoumise dans le cadre des traités européens ? Impossible !

              Savez vous qui a écrit :

              - « L’union actuelle est seulement un marché unique et les peuples sont soumis à la dictature des banques et de la finance. Comment stopper ce cauchemar ?
              - » Les traités européens nous font l’obligation de mener des politiques d’austérité, d’abolir l’action de l’Etat et les investissements publics« .
              - » Notre indépendance d’action et la souveraineté de nos décisions ne doivent donc plus être abandonnées aux obsessions idéologiques de la Commission européenne.« 
              - »Il n’y a pas de choix démocratique contre les traités européens. En tenant ces propos le président de la Commission européenne, Jean Claude Juncker a lui-même fixé le cadre de la tyrannie qu’il exerce.« 
              - Notre programme n’est pas compatible avec les règles des traités européens qui imposent l’austérité budgétaire, le libre-échange et la destruction des services publics. »
              - « Nous voulons notamment mettre fin à l’indépendance de la Banque Centrale européenne ».
              - « Nous voulons mettre en place un contrôle du mouvement de capitaux et des marchandises aux frontières nationales ; » 
              - « Nous voulons arrêter la libéralisation des services publics. »

              Vous avez le choix entre Marine Le Pen, Nicolas Dupont Aignan, Jean Luc Mélenchon ou François Asselineau ?

            • Gorg Gorg 19 septembre 2017 14:24

              @Jeff Parrot

              "vous devriez au contraire vous feliciter que ce programme soit repris ailleurs et par d’autres sensibilites politiques et qui vont permettre a tout un electorat « soumis » d’ouvrir les yeux"

              C’est à pisser de rire... Merci pour ce moment Jeff... Qu’est ce qu’on se marre sur AV...


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 septembre 2017 07:06

              @alinea
              Nous ne sommes plus dans un pays souverain. La question n’est pas « d’y croire » ou « de ressentir », mais de savoir si c’est réalisable dans le cadre des Traités européens.

              A moins que la politique relève désormais plus de la religion que de l’analyse... .


            • Albert123 19 septembre 2017 15:31
              La droite Melenchonienne fait autant rire (jaune) que la gauche Melenchonienne : Garrido, Corbière, Obono ...

              le sociétalisme petit ou grand bourgeois sera toujours contraire à un socialisme radical et surtout réel.

              Et le peu de critique (pour ne pas parler de silence) au sein de l’électorat de LA FI au sujet de ce réel problème, en dit long sur la nature du coeur électoral de Melenchon.

              L’élection, avec de pareils représentants et un pareil électorat ne peut être « qu’un piège à cons » .







              • Le421 Le421 19 septembre 2017 18:38

                @Albert123
                Heureusement, maintenant, avec Jupiter, on a du solide et du sérieux...  smiley


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 septembre 2017 07:19

                @Albert123
                Vous devriez lire les Traités européens, en particulier la répartition des compétences au sein de l’ UE.


                - Les compétences exclusives et les compétence dites « partagées » relèvent , en dernier ressort, des décisions de la Commission européenne.

                - Les compétences d’appui, sont du ressort des Etats, avec des bémols.
                La santé, les services publics, la culture sont soumis aux politiques d’austérité budgétaire.
                L’industrie est plombée par l’euro trop fort et les délocalisations. 
                Ce sont donc des cadeaux empoisonnés.

                Les questions sociétales sont donc tout ce qui reste, avec le sport et le tourisme, aux Partis politiques, pour se différencier les uns des autres. Ils se disputent donc les questions de laïcité, de burka, de jeux olympiques, d’identité, toussa, toussa...

              • Albert123 20 septembre 2017 13:50

                @Le421

                il n’est pas question ici de Jupiter et de sa clique, mais bien de la garde rapprochée de Mélenchon.

                si votre seul argument pour défendre les apparatchiks de la formation politique pour laquelle vous votez consiste à pointer du doigt d’autres personnes (qui ne sont pas le sujet qui ici nous intéresse) votre intervention est sans le moindre intérêt .

              • Albert123 20 septembre 2017 14:13

                @Fifi Brind_acier


                Il n’est pas ici question de compétence (au sens d’attribution des fonctions) mais de volonté et / ou de capacité intellectuelle à fournir une réflexion socialiste radicale. 

                ce que les Garrido, Corbière, Obono ... ne sont pas capables de fournir, en atteste leur discours pour le coup vraiment bas de plafond (sans parler des casseroles qui font des élus de la FI des élus profiteurs comme les autres).

                Vous semblez vouloir dédouaner le crétinisme ambiant sous couvert des dérives de l’UE, or la faute incombe uniquement aux acteurs.

                Si Corbière est obligé de vomir à la TV « l’antisémitisme de ce connard de Dieudonné » c’est pour 2 raisons :

                - le logement dont il profite avec sa compagne sur le dos des français (et qu’il serait finalement très simple de mettre sur la table pour le décrédibiliser rapidement) d’où son réflexe immédiat d’allégeance à l’ordre établi (qui consiste visiblement au simple fait de vomir sur Dieudonné et / ou Soral).

                - une incompréhension totale de ce qu’est le socialisme véritable qui fait que ce triste et médiocre sire en est réduit à faire du sociétalisme à la con.(qui s’exprime dans la lutte la plus risible qui soit contre le fascisme, le racisme, le sexisme et tous les autres à venir qu’on nous imposera pour javelliser le parler vrai).



              • Sparker Sparker 20 septembre 2017 15:43

                @Albert123

                « la garde rapprochée »
                Vous êtes encore pitoyable de niaiserie à projeter vos fantasmes pour éviter que vos neurones s’entrochoquent et fasse une étincelle qui mettrait un peu de lumière dans votre regard que j’imagine bien terne.


              • Albert123 20 septembre 2017 18:29

                @Sparker

                oui moi aussi je vous aimes, 

                le terme garde rapprochée vous déplaît, il heurte votre sensibilité hypertrophiée ? 

                vous préférez « bras droit » (peut être plus bras gauche), « porte parole », « melenchon Jr » ?

                bref ne parlez pas du fond, la forme c’est déjà beaucoup pour vous (si ce n’est tout).



              • Sparker Sparker 21 septembre 2017 15:55

                @Albert123

                Le fond ça fait bien longtemps qu’on ne l’aborde plus avec vous, d’ailleurs chez vous il y a confusion sur la notion de fond... vous ne tomberez pas plus bas, c’est déjà ce que vous avez gagné et quelque part ça rassure.


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 septembre 2017 20:36

                @Albert123
                volonté et / ou de capacité intellectuelle à fournir une réflexion socialiste radicale.

                L’histoire récente de la Gauche en Europe est liée à celle des néo cons américains.



              • CN46400 CN46400 19 septembre 2017 16:01

                Effectivement, je me suis bien marré ce matin sur FI. Imaginons que Mélenchon se mette à parler de la lutte des classes, de la bourgeoisie et du prolétariat et Peltier qui transporterait tout cela chez Vauquiez, Pecresse et consort.....


                • Alren Alren 19 septembre 2017 16:30

                  @CN46400

                  Pour prendre le pouvoir sans violence (car les révolutions façon XIXe siècle sont impossibles aujourd’hui) il faut une MAJORITÉ de Français avec nous.

                  Ces hommes et surtout ces femmes ne veulent pas de maximalisme gauchiste, ne sont pas concerné(e)s par l’ouvriérisme des siècles précédents contenu dans cette notion complètement dépassée de « prolétariat ».

                  À côté des ouvrières d’usines, il y a toutes celles qui travaillent dans le tertiaire, les services et ne se qualifient pas de « prolétaires », c’est-à-dire à la limite permanente de la famine. C’est vrai aussi pour les hommes. La majorité des gens, notamment ceux qui votent, ont deux voitures ...

                  Il nous faut les cadres, les ingénieurs, les médecins, des petits commerçants pour devenir majoritaires dans ce pays riche.

                  De toute façon, le programme de la FI est suffisamment avancé, y compris dans le domaine de l’écologie (que Marx ignorait forcément et longtemps négligé par le PCF pro-nucléaire) pour que son application améliore à court et long terme la vie quotidienne de 99% de nos compatriotes.

                  Il suffit de le faire connaître et qu’ils comparent avec ce que décide Macron.

                  Pas la peine d’en rajouter dans les réformes pour se vouloir « meilleur » militant ! Ça ce n’est que du blabla sans le moindre espoir de réalisation ...


                • Le421 Le421 19 septembre 2017 18:41

                  @Alren
                  Je pense hélas que ce virage ne s’effectuera que face à des désastres constatés dans tous les domaines. Et on y va à grand pas. C’est pas « en marche ! », c’est « au galop ! »


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 septembre 2017 20:20

                  @Alren
                  Ohé, réveillez-vous ! Vous êtes dans l’ Europe !! Pas dans un pays souverain.
                  Vous faites ce qui est écrit dans les Traités ou vous sortez !
                  Sinon, sanctions !!


                  Article 121 du TFUE

                  1. Les États membres considèrent leurs politiques économiques comme une question d’intérêt commun et les coordonnent au sein du Conseil, conformément à l’article 120. etc


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 septembre 2017 20:29

                  @CN46400
                  Comme si le PCF était encore communiste...
                  Vous aussi, vous vendez des courants d’air.


                  Du temps où les Communistes étaient communistes, ils se sont alliés aux Gaullistes dans le CNR pour mettre en place le modèle social que nous allons perdre.

                  Les Gaullistes ne sont plus gaullistes depuis Pompidou.
                  Et le PCF est devenu européiste depuis Mitterrand et la chute du mur de Berlin.

                  Vous êtes d’accord avec l’ UPR pour un CNR 2.0 ?
                  Risque pas ! Vous préférez coller au PS comme des moules au rocher.

                • CN46400 CN46400 20 septembre 2017 08:22

                  @Alren

                  Je comprends que vous ne soyez pas un fan de la lutte des classes, et pourtant elle existe. Et toujours entre la bourgeoisie, « infime minorité », qui vit, plutôt bien, du travail du prolétariat, « immense majorité » qui doit, lui, travailler pour vivre.

                  La situation de prolétaire ne se mesure pas au nombre de véhicules dans le garage, ou à l’étendue des dettes à la banque. Elle se mesure à la quantité de force de travail qu’il faut vendre pour pouvoir revenir le lendemain, la semaine ou le mois suivant au turbin. Et cette situation existait bien avant le 19° siècle et existera encore longtemps après. A moins que le communisme (a chacun selon ses besoins) apparaisse....


                • Le421 Le421 20 septembre 2017 08:38

                  @Fifi Brind_acier
                  Ils vous ont fait le BCG avec une aiguille de phonographe, non ?
                  Ou vous êtes branchés en « autoreverse » ??  smiley


                • Alren Alren 20 septembre 2017 17:46

                  @CN46400

                  Il existe actuellement en France ce que j’appelle une guerre civile froide.

                  C’est une guerre et non une lutte car l’ennemi, le grand capital mondialisé et ses serviteurs, se permettent tous les coups comme dans une guerre, ne respectent aucune règles.

                  Elle est civile car elle se fait contre le peuple français par d’autres Français, même s’ils sont au service de l’étranger.

                  Elle est encore « froide » car hormis la mort de Rémi Fraisse, nos ennemis (les ministres de Macron et Macron lui-même serviteur du Medef et des milliardaires, même s’ils ont réprimés violemment les manifestants pacifiques, n’utilisent pas les armes létales.

                  Les ennemis du peuple ne sont pas assez nombreux pour constituer une classe comme l’entendait Karl Marx à propos d’une bourgeoisie qu’il faisait descendre jusqu’aux propriétaires-logeurs et aux boutiquiers.
                  D’autre part nos ennemis de guerre civile froide sont beaucoup trop hiérarchisés pour constituer une « classe » : les journaleux des merdias sont aux ordres des propriétaires de ces merdias et peuvent être virés sur l’heure s’ils déplaisent à Monsieur.

                  Le prolétaire à la Karl Marx gagnait juste assez pour se maintenir en vie, (il gagnait son pain quotidien, nourriture essentielle que ne lui donnait pas Dieu), lui et sa descendance, destinée à le remplacer sitôt qu’il serait hors d’usage pour l’employeur.
                  Ce n’est clairement pas le cas des travailleurs d’aujourd’hui qui ont une bonne qualification professionnelle, un emploi stable. Ils consomment trop de viande pour la planète et leur santé, accèdent aux loisirs, deux choses inaccessibles au véritable prolétaire.

                  Le communisme : « À chacun selon ses besoins » n’apparaîtra jamais car la planète déjà surexploitée ne pourra pas fournir de quoi satisfaire les désirs insatiables des humains.

                  LE COMMUNISME EST UNE UTOPIE.
                  Et comme toutes les utopies, elle est dangereuse car en faisant rêver, elle détourne de la lutte réaliste, pour l’éco-socialisme.


                • CN46400 CN46400 20 septembre 2017 20:47

                  @Alren
                  La radicalité apparente de la formule « guerre civile froide » masque mal l’idéologie social-démocrate qui vous habite. Marx vous dérange, alors vous l’enterrez comme bien d’autres avant vous, et comme bien d’autres le feront après vous. Seulement voilà, il ressuscite toujours.

                   L’antagonisme Bourgeoisie-Prolétariat crève les yeux, puisqu’il suffit de regarder la société actuelle pour constater que l’infime minorité bourgeoise (une classe sociale ne dépend pas du nombre des individus concernés, mais de sa position dans la société) n’existe que grâce au travail de l’immense majorité qui doit travailler pour vivre (le prolétariat). Supprimez les prolos et vous supprimerez les bourgeois !

                   Marx n’a jamais réduit le prolétariat aux seul travailleurs manuels salariés, Le paysan, sur sont tracteur géant qui appartient à la banque, doit travailler pour vivre, c’est un prolos qui peut avoir recours comme pas mal de cadres au suicide pour traiter son stress. Les bourgeois ne sont jamais stressé par le travail. Certains bourgeois travaillent aussi, mais il n’y sont pas forcé, c’est toujours, pour eux, un plaisir, pas un chagrin.

                   Quand aux travailleurs qui ont la chance de pouvoir faire monnayer leur force de travail assez correctement par la bourgeoisie, ils ne sont en rien privilégiés. Cette situation, contrairement à ce que vos penchants sociaux-démocrates vous dictent, devrait être la règle pour tous. Et la nature, comme la société, y trouveraient son compte. Parce que le capitalisme « épuise aussi bien la nature que les prolos » (KM)

                   Mais votre point de vue sur le communisme dégage un parfum légèrement favorable au capitalisme, comme si celui-ci, dans votre esprit, même baptisé « eco-socialisme », avait encore de beaux jours devant lui. Ce qui a le mérite de vous mettre à l’aise dans le parti de Mélenchon.


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 septembre 2017 20:42

                  @Le421
                  Je n’avais pas remarqué, excusez-moi, que les européistes avaient changé de discours depuis le Traité de Rome ... Ils nous expliquent depuis 70 ans, contre toute évidence, « le rêve européen », la paix, la prospérité, la solidarité toussa, toussa ...


                  Dans les faits, l’ Europe a été créée par les Américains + le conglomérat du charbon et de l’acier allemand et français. ( Annie Lacroix Riz)
                  Tout de suite, ça fait beaucoup moins rêver à Gauche.
                  Evidemment.

                • Djam Djam 19 septembre 2017 19:56

                  La droite est rance, on est d’accord, mais que dire de la gôôôche ? Rien...parce que eux sont en état de putréfaction....


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 septembre 2017 20:03

                    Il n’y a plus de Droite, ni de Gauche, ni de Centre depuis 1997 et le Traité de Maastricht. La classe politique nous joue depuis une pièce de théâtre : « le village Potemkine ». Ils mentent en proposant des programmes qu’ils savent interdits ou impossibles. Genre « Mon ennemi c’est la finance », ou bien « Nous allons créer des emplois » ! 


                    Ils essayent surtout de sauver leurs postes et leurs avantages. Ce qui est assez extravagant, car ce sont eux (Socialistes, Centristes et UMP) qui ont signés tous les Traités européens, depuis le Traité de Rome !

                    Car la réalité c’est celle là :
                    Il n’y a plus de politiques intérieures nationales, mais uniquement des politiques européennes. Quand ils arrivent au pouvoir, ils appliquent donc tous les mêmes GOPé, imposées par les Traités européens et rédigés par la Commission européenne ...

                    Ce que nombre de citoyens commencent à clairement comprendre, d’où le taux d’abstention.


                    Et cerise sur le gâteau, les mêmes PS- UMP- Centre, ont mis dans la Constitution que les Gouvernements doivent appliquer les Traités. article 55. Ils nous ont vendus à l’ Europe et à la mondialisation pour un pouvoir en carton pâte et un plat de lentilles.
                    Ils devraient en rendre compte un jour pour Haute trahison.

                    Quand aux extrêmes, France Insoumise et FN, ils servent à neutraliser les mécontents dans une impasse. En leur promettant « une Autre Europe à la St Glinglin ». Puis ils finissent par ratisser les voix de leurs électeurs, au bénéfice du candidat choisi par l’oligarchie, désigné comme étant le meilleur « enfumeur du moment ».

                    • Alren Alren 20 septembre 2017 17:53

                      @Fifi Brind_acier

                      Mettre dans le même sac la FI et le FN, vous ne valez pas mieux que l’odieux Plantu qui plaçait JLM éructant le discours de la Le Pen en lisant à l’envers qui plus est.

                      Alors que vous devriez voir que la FI va lutter de toutes ses forces contre l’empoisonnement social que va constituer la casse du Code du Travail et que le FN ne lèvera pas le petit doigt contre.

                      Votre obstination d’insecte à répéter les mêmes contre-vérités me fait craindre pour vous une certaine sénilité ... j’espère me tromper et que vous soyez simplement incapable de « digérer » le score ridicule d’Asselineau.


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 septembre 2017 20:44

                      @Alren
                      La FI ne veut pas sortir de l’ UE & de l’euro. Comme Syriza.

                      Les Grecs ont fait plus de 20 000 manifs, pour des prunes.


                    • petit gibus 19 septembre 2017 21:16
                      @ Victor

                      Que d’autres piquent le prog des Insoumis,
                      perso ça ne me dérange absolument pas 
                      j’suis pas raciste smiley
                      Les 9/10ème du prog pourquoi pas smiley

                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 20 septembre 2017 07:02

                        @petit gibus
                        Ils auraient tort de se priver... Surtout que le programme de la FI finira dans les poubelles de l’ histoire, comme le génial programme de Thessalonique de Syriza...


                      • Le421 Le421 20 septembre 2017 08:42

                        @Fifi Brind_acier
                        Alors que celui d’Asselineau éclate au grand jour !!
                        Combien aux élections ?
                        Vous avez zappé la « branlée » ?
                        Alors que des incapables nuls menteurs et proeuropéens atlantistes (j’en passe, ce serais trop long !!) comme Mélenchon approchent les 20% !!
                        Les français sont vraiment cons, hein...
                        Mais l’UPR a fait le job.
                        En piquant 1%, ça permets de virer la FI.
                        Encore une fois, bravo !! Bien joué !!


                      • Le421 Le421 20 septembre 2017 08:44

                        @Fifi Brind_acier
                        Vous parlez de la Grèce, c’est bien.
                        Un petit coup de Vénézuela aussi, peut-être, non ??
                        Pas un peu de franc mac’ et de millionnaires pour compléter ??  smiley


                      • petit gibus 20 septembre 2017 09:15
                        @Le421

                        A l’actif de Fifi
                        34840 commentaires de conneries accouchées
                        et elle n’envisage toujours pas 
                        de se faire poser un stérilet ! smiley

                      • Legestr glaz Ar zen 20 septembre 2017 09:24

                        @petit gibus

                        Tenez petit gibus un peu de lecture pour les esprits ignorants et égarés. 

                        Selon le principe de primauté, le droit européen a une valeur supérieure aux droits nationaux des États membres. Le principe de primauté vaut pour tous les actes européens disposant d’une force obligatoire. Les États membres ne peuvent donc pas appliquer une règle nationale qui serait contraire au droit européen.

                        Le principe de primauté garantie la supériorité du droit européen sur les droits nationaux. Il est un principe fondamental du droit européen. Tout comme le principe d’effet direct, il n’est pas inscrit dans les traités mais a été consacré par la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE).


                        La primauté du droit européen sur les droits nationaux est absolue. Ainsi, tous les actes européens ayant une force obligatoire en bénéficient, qu’ils soient issus du droit primaire ou du droit dérivé.


                        Mais, sans doute, que ce genre d’information passe à travers votre cerveau sans s’arrêter. Cela s’appelle une réflexion stérile !

                      • petit gibus 20 septembre 2017 09:43
                        @Ar zen

                        Il est vrai qu’avec toi,
                        une mini révolution populaire et européenne de 3 ou 4 pays
                        n’aura jamais d’ écho dans ton cerveau
                        résiné par 3 couches d’époxy smiley

                      • Legestr glaz Ar zen 20 septembre 2017 12:58

                        @petit gibus


                        Racontez moi l’histoire des révolutions petit gibus. Donnez moi une circonstance d’une révolution ayant abouti à la libération du peuple ?

                        Parce que la révolution française, ou russe ou anglaise, hein, révolution de bourgeois qui voulaient partager le pouvoir avec les aristos. 

                        Votre révolution populaire c’est le monstre du loch ness. On en parle toujours mais on ne la voit jamais.

                        C’est émouvant de voir quelqu’un qui prend ses rêves pour la réalité. 


                      • petit gibus 20 septembre 2017 13:57
                        @Ar zen

                        Tu me fais penser à un artisan qui pour améliorer sa production et rester en compétition
                        s’est équipé d’une machine couteuse et moderne

                        Il se plante complètement dans sa programmation
                        mais dispose devant lui d’un marteau et d’un inter

                        Que fait-il ?
                        Il la détruit à coup de masse 
                        ou appuie provisoirement sur l’’inter ?

                        Note bien que je n’invoque en aucun cas une révolution planétaire ,
                        mais une simple évolution des espèces smiley
                        à ma condition d’artisan



                      • Legestr glaz Ar zen 20 septembre 2017 16:43

                        @petit gibus

                        Votre post ne veut rien dire. Du blabla. Evidemment, lorsque l’on entre dans le vif du sujet, il n’y a plus personne pour argumenter. Continuez de croire en vos rêves si cela vous fait du bien. C’est tout le mal que je vous souhaite. 

                        Ce qui est certain, c’est qu’avec votre genre de réflexion et votre manque de mise en perspective, les puissances de l’argent ont de beaux jours devant-elles. Elles se jouent de vous et vous ne vous en rendez même pas compte. 



                      • Durand Durand 21 septembre 2017 01:12

                        @petit gibus


                        Une mini révolution ternationalle avec des vrais mini révolutionnaires et tout et tout ?!!! 


                        Y’a qu’le melon qui est taille adulte, chez-vous !...



                      • Durand Durand 20 septembre 2017 12:16


                        Pour une meilleure vue d’ensemble des problèmes politiques et des réalités à partir desquelles il faut les résoudre, lire ceci :

                        La disgrâce de la Constitution, de Costa à Lisbonne.

                        Par Christophe Beaudoin 


                        Voici sa conclusion :

                        « Alors qu’à l’origine, la primauté n’était qu’un instrument fédéral secondaire dans le droit communautaire, extrêmement circonscrit (au marché commun) et qui n’empêchait pas les juges nationaux d’affirmer la suprématie de leur Constitution, avec l’élargissement considérable des compétences législatives de l’Union Européenne et la neutralisation du « noyau dur » de constitutionnalité jusqu’ici protégé par les Cours constitutionnelles, elle devient l’instrument et l’expression de ce que d’aucuns nomment déjà, non sans gourmandise, une véritable « souveraineté européenne. »[15]. Au fond, et pour prolonger le débat qu’ont eu au cours du présent colloque Christophe Reveillard, Armel Pecheul et Olivier Gohin, ce qui manquerait aujourd’hui à l’Europe pour être un véritable Etat au sens du droit international, à défaut d’être puissant en tous cas souverain, n’est-ce-pas qu’elle se proclame en tant que telle à la face du monde ? Une sorte d’« Etat européen » ainsi proclamé, alors surgirait peut-être dans l’opinion, la conscience amère d’être la victime, depuis plusieurs années, d’un effroyable « vice de consentement de la France », pour reprendre la formule de Pierre Mazeaud (alors Président du Conseil constitutionnel, lors de ses vœux à l’Elysée en 2005). Mais cette proclamation de l’Union en tant qu’Etat est un scénario bien peu probable. L’Etat européen n’aurait d’ailleurs plus grand chose de l’Etat westphalien, il s’agirait d’Etat de nature mondiale, multinational et apolitique, davantage un cadre post-étatique en réalité. Loin des rêves politiques européens qui se sont durement affrontés pendant des décennies - fédéralistes (Monnet) ou unionistes (de Gaulle) - mais qui ont aujourd’hui tous perdu la partie, l’Europe des traités actuels n’est rien d’autre qu’un laboratoire régional pour une gouvernance mondiale, c’est à dire la politique réduite à la seule « administration des choses », le marché se chargeant de presque tout, impliquant la désinsitutionnalisation et l’abolition du Politique. Mais c’est là un autre sujet qui méritera d’autres développements. La gifle des référendums de 2005-2008 (France, Pays-Bas, Irlande) à une Europe affichant enfin la couleur avec ses symboles et sa terminologie étatique (« Constitution », « lois », « Ministre »), a permis de réaliser une chose : l’intégration supranationale prospère justement de laisser l’apparence du pouvoir aux vieux Etats formels, qui ne seront remplacés par rien d’autre qu’une super-administration oeuvrant à la déréglementation générale, au nomade libre sur un marché libre. Parce que l’Europe est comme un être des abysses, elle craint la lumière. La voilà donc installée dans un formidable malentendu, vraisemblablement pour longtemps. »




                        • Legestr glaz Ar zen 20 septembre 2017 13:06

                          @Durand

                          Christophe Beaudouin, l’un des meilleurs connaisseurs des législations européennes. Une pointure. 

                          Il faut lire son livre « la démocratie à l’épreuve de l’intégration européenne », une véritable mine de renseignements.


                        • Durand Durand 20 septembre 2017 13:25

                          @Ar zen


                           Du même auteur :

                          « Si l’on admet en effet que la Constitution nationale ne vaut pas plus qu’un règlement intérieur de collectivité locale et que le législateur n’est plus qu’Européen, faut-il alors conserver le Conseil constitutionnel, les deux assemblées parlementaires, un gouvernement, du moins dans leurs dimensions actuelles ? Les juges nationaux, avec des concepts qui semble un peu nébuleux et parfois plus rhétoriques que juridiques - « l’exigence constitutionnelle » pour faire plier la Constitution ou « l’identité constitutionnelle nationale », pour faire mine d’en sauvegarder tout de même quelque chose - , ont ici trouvé temporairement le compromis qui permet de ne pas affronter de face les judicatures de Luxembourg et Bruxelles. Jusqu’à quand ? »




                        • Durand Durand 20 septembre 2017 13:33

                          @Ar zen


                           
                          Pour être élu, Asselineau a besoin d’entretenir l’illusion que les institutions, la Constitution et la République existent encore. Est-ce la raison pour laquelle il ne dénonce pas leur totale obsolescence depuis le premier Janvier 2009 ?





                        • Legestr glaz Ar zen 20 septembre 2017 16:37

                          @Durand

                          Je n’entends pas Asselineau de la même façon que vous. Il m’apparait qu’il dit et qu’il analyse sans cesse la situation politique française en faisant savoir que le pouvoir a été transféré à la Commission européenne et à la Banque centrale européenne, que nous élisons des marionnettes. C’est une réalité. 

                          Je ne suis pas d’accord avec vous lorsque vous dites qu’Asselineau entretient l’illusion que les institutions, la constitution et la République existent encore. Je pense même qu’il dit très exactement le contraire. Dans le cadre de l’UE, la constitution a été vidée de sa substance à la suite de transferts massifs de souveraineté. Quant aux institutions, elles font de la figuration. Asselineau est très clair à ce sujet.




                        • Legestr glaz Ar zen 20 septembre 2017 16:39

                          @Durand

                          Je rejoins Christophe Beaudouin lorsqu’il écrit cela. Nos institutions font de la figuration. Mais, évidemment, ceci est caché au bon peuple. Nos institutions existent seulement pour donner le change, pour faire croire que quelques décisions importantes sont encore prises par elles. C’est de la poudre aux yeux. 

                        • Durand Durand 20 septembre 2017 16:55

                          @Ar zen


                          Je faisais un peu de provocation, certes, mais je ne crois plus une seule seconde à l’élection d’un candidat qui ferait exploser l’UE... Se pose alors la question de la pertinence de l’offre de l’UPR dans ce contexte car si nous sommes bien en dictature, avez-vous déjà vu un peuple s’en libérer par les urnes ? 





                        • Legestr glaz Ar zen 20 septembre 2017 19:18

                          @Durand


                          Le peuple ne pourra se libérer que par les urnes à une condition : qu’on (pronom impersonnel) arrive à l’éduquer, et, plus exactement, à faire disparaître cette chape de plomb qui empêche tout débat contradictoire sur l’appartenance de la France à l’UE. Si le peuple savait ce que vous savez il voterait immédiatement pour le candidat qui propose le Frexit. Seulement les médias chiourme font le guet et ne laissent rien passer. Alors, informons, informons, informons. 

                          C’est ainsi que nous allons toujours et sans cesse entendre le discours du changement d’Europe, de la « renégociation des traités », de la désobéissance. Rien de tout ceci n’est possible mais, ce qui est le plus terrible, c’est que d’aucuns le laissent croire. Le fonctionnement de cette Union européenne est tellement complexe, et c’est fait exprès, que les gens ne comprennent pas ce qui se passe. 

                          A votre avis, combien de lecteurs comprendront ce que veut dire la primauté du droit européen sur les droits nationaux ? Dans ce fil, un intervenant portant le pseudo de « zolko » n’a pas été en mesure de comprendre le lien sur la primauté et ce malgré vos explications. Il faut faire oeuvre de pédagogie.

                          Il n’y a aucune autre solution que les urnes pour sortir de l’UE. Les révolutions de part le monde n’ont jamais été l’affaire des peuples même si ils y ont laissé beaucoup de plumes et que l’on fait croire que ce sont ceux-ci qui se sont révoltés. Que nenni, ils ont été manipulés. La révolution est sans espoir. Aucun peuple n’est jamais sorti vainqueur d’une révolution. En revanche, le chaos pourrait bien sortir du placard. 

                        • petit gibus 20 septembre 2017 20:13
                          @Ar zen

                          Pour comprendre ce qui se passe,
                          ne pas être manipulé.
                           
                          Quel niveau de QI faut il posséder ?
                          Ajouter le tient à celui de Fifi 
                          ou le soustraire ?

                          Tu sorts ou tu restes ? smiley

                          « Tu veux ou tu veux pas
                          c’est noir c’est noir 
                          oui mais si c’est blanc c’est blanc
                          c’est noir ou blanc
                          mais ce n’est pas noir et blanc
                          c’est comme ci ou comme ça
                          ou tu veux ou tu veux pas.... »

                          La drague selon Zanini  smiley smiley



                        • Durand Durand 20 septembre 2017 20:52

                          @petit gibus


                          « Pour comprendre ce qui se passe, ne pas être manipulé. »

                          Pour ne pas être manipulé, il faut apprendre, apprendre, chaque jour, apprendre.

                          Le reste de votre commentaire, c’est de la merde.



                        • petit gibus 20 septembre 2017 21:12
                          @Durand 

                          « Pour ne pas être manipulé, il faut apprendre, apprendre, chaque jour, apprendre. »

                          Avec quelle université ?
                          celle siglée UPRienne 

                           avec comme précepteurs 

                          Arzen pour le droit
                          Fifi le par cœur
                          et Durand l’examinateur ? smiley





                        • petit gibus 20 septembre 2017 21:23
                          @petit gibus 

                          Je prends quelques vacances en avance pour Noël
                          Mais sûr qu’à la rentrée j’examinerai sérieusement
                          la proposition de formation UPRienne
                          tu m’as vraiment convaincu de mes abyssales lacunes smiley

                        • Durand Durand 20 septembre 2017 21:37

                          @Ar zen


                          Je ne parlais pas de sortie mais d’explosion de l’UE. Une sortie par l’article 50 ferait d’ailleurs exploser l’UE de la même manière que la méthode JLM. Je persiste à penser qu’il ne peut pas y avoir de fin concertée de l’UE. 

                          Mais le problème, c’est que même si tous les adhérents et sympathisants de l’UPR y passaient leurs jours et leurs nuits, ils n’arriveraient pas à convaincre une majorité de votants d’ici 2022. Nous faisons ce que nous pouvons sur Internet mais la majorité des Français n’ont ni le temps ni l’envie d’apprendre. Et ça, vous ne pourrez pas le changer, pas suffisamment en tout cas, pour que le Frexit devienne une évidence pour une majorité dans cinq ans.

                          Je n’ai pas dit qu’il fallait baisser les bras ! Au contraire il faut continuer à faire circuler les infos. Personnellement, je ne le fais pas seulement par acquis de conscience car même si je suis certain que c’est un événement incontrôlé qui provoquera l’explosion de l’UE, il faudra un maximum de gens comprenant la situation pour limiter les dégâts. Mais FA au second tour en 2022, je n’y crois pas plus que je ne croyais, depuis cinq ans, à sa présence au second tour en 2017 malgré un nombre d’adhérents que j’avais évalué, il y a cinq ans également, autour des 20 000 en 2017. 
                          Il n’y a jamais eu aucune corrélation entre le nombre d’adhérents et le nombre de votants.
                          Et rien ne laisse présager que la présence de FA dans les médias s’améliore...
                          Etre bien préparé, c’est être réaliste.
                          Voila, tout est dit !...





                        • Durand Durand 20 septembre 2017 21:47

                          @petit gibus

                          Vos smileys montre que vous ne vous contentez pas de faire l’imbécile mais qu’en plus, ça vous rend heureux ! 
                          On est ravi pour vous, profitez-en !

                        • petit gibus 20 septembre 2017 22:29
                          @Durand 

                          « on est ravi »
                          tu parles au nom de qui de toi ou de l’UPR ?

                          heureux non, bien plus modestement amusé 
                          et toi en grand réaliste que tu es 
                          tu sembles avoir tout pigé smiley

                        • Legestr glaz Ar zen 20 septembre 2017 23:00

                          @petit gibus

                          Très bonne réponse, bravo. Vous avez fait le plein d’arguments. Continuez comme ça, ne réfléchissez surtout pas, les puissances de l’argent s’occupent de tout. 

                        • Legestr glaz Ar zen 20 septembre 2017 23:10

                          @Durand

                          C’est peut être bien vu de votre part que de parier sur un évènement imprévu. 

                          Ce qui serait à craindre c’est le chaos. Mais, de mon côté, je m’y prépare avec, quelle chance, un jardin potager, une réserve d’eau de pluie et du bois de chauffage. 

                          Ce que vous écrivez, par ailleurs, tombe tellement juste lorsque l’on voit des réactions comme celle de l’utilisateur du pseudo « petit gibus ». 

                          Malgré tout je garde confiance et la théorie du centième singe me donne du baume au coeur. Je garde aussi toujours en vue l’exemple des pêcheurs de l’Ile de sein. Qu’avaient-ils comme espoir en quittant femme et enfants sur leurs bateaux pour rejoindre De Gaulle ? Depuis ma maison je vois passer les rayons du phare de sein et je pense à ces gens qui avaient mis leur idéal de liberté devant toute chose.

                        • Durand Durand 20 septembre 2017 23:19

                          @petit gibus



                          Le TFUE, le TUE, FA, JLM, le droit dérivé, toussa, j’avoue que j’ai pigé assez récemment...
                          Mais je savais déjà des trucs, avant... Et on en apprend tous les jours !
                          Un jour, j’en ai appris une bonne...
                          J’étais avec mon père et nous avions décidé de manger un morceau dans une cafétéria.
                          J’ai remarqué qu’il regardait sans cesse un jeune à coté de lui… A la place des cheveux, il avait une crête rouge, avec des mèches vertes de chaque coté...

                          Chaque fois que le jeune se retournait, il voyait mon père qui le fixait. 
                          Quand il en a eu marre, il lui a demandé :

                          – Qu’est-ce qui se passe le vieux, t’as jamais rien fait de fou dans ta vie ?

                          Et mon père, tranquillement, lui a répondu :

                          – Si, si, justement... Je me suis saoulé un jour en Afrique il y a une vingtaine d’années et..., j’ai enculé un perroquet !... Alors je me demandais si par hasard..., tu ne serais pas mon fils.




                        • petit gibus 21 septembre 2017 07:26
                          @Ar zen

                          « 
                          Ce qui serait à craindre c’est le chaos. Mais, de mon côté, je m’y prépare avec, quelle chance, un jardin potager, une réserve d’eau de pluie et du bois de chauffage. »

                          J’vois qu’on est prévoyant à l’UPR smiley smiley smiley

                          Surtout surtout n’oubliez pas de faire vos réserves de carburant pour les 4/4 de ville smiley

                          Allez bye mes vacances sont commencées avec de bon matin 
                          une bonne partie de rigolade 

                          Merci



                        • Legestr glaz Ar zen 21 septembre 2017 07:37

                          @petit gibus

                          L’UPR n’a rien à voir avec mes actions petit Gibus. 

                          Figurez vous que François Asselineau est pour moi un lanceur d’alerte. L’UPR n’est qu’un mouvement provisoire pour mener la France hors de l’UE. C’est écrit dans ses statuts. Dès la sortie de l’UE effective, l’UPR disparait. 

                          Mais sur la scène politique, personne hormis Asselineau ne veut sortir de l’UE. Il est le seul. 

                          Les débats sur l’appartenance de la France à l’UE sont strictement interdits en France. Jamais un seul sujet là dessus dans n’importe quel média. En ce qui me concerne, cela me met la puce à l’oreille. Il n’y a donc pas de critique à formuler sur l’UE et son fonctionnement ? 

                          Le simple fait qu’aucun débat sur l’appartenance de la France à l’UE ne soit as possible devrait attirer l’attention. Mais, visiblement , le mot d’ordre « changer d’Europe » ou « modifier l’Europe » est suffisant par calmer les populations

                          Bonnes vacances. 

                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 septembre 2017 20:49

                          @Durand
                          Asselineau : « Où est passée la République française ? »
                          Je ne crois pas qu’Asselineau ait beaucoup d’illusions sur qu’il en reste ...


                        • Durand Durand 24 septembre 2017 21:15

                          @Fifi Brind_acier



                          Alors, qu’il déchire sa carte d’identité siglée « RF », la prochaine fois,... et pas les GOPÉ dont tout le monde se fout !



                        • Sparker Sparker 20 septembre 2017 15:54

                          Waaah, Pelletier warf warf, bon allez zou...

                          Ce qui est quand même marrant c’est que pour faire la différence il reprend le discours de la FI.
                          Bon Pelletier n’est pas une référence certes mais Macron à tellement laminé les idéologues, le pognon et rien d’autre, qu’ils ne trouvent de l’inspiration que dans la revendication populaire, un comble.
                          D’accord avec Petit Gibus, il devrait aller plus loin... et rejoindre la FI comme Hamon, Phillipot et d’autres qui vont suivre... smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès