• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La fable de la « menace nucléaire iranienne »

La fable de la « menace nucléaire iranienne »

Montée de toutes pièces, la “menace nucléaire iranienne” est une supercherie qui vise à neutraliser un grand pays non-aligné. Souverain, désendetté, farouchement attaché à son indépendance, l’Iran a un potentiel qui effraie les tenants de l’ordre impérial.

Transis d’admiration devant le verbiage polyglotte de Macron à Davos, les médias français ont soigneusement occulté un fait majeur : Donald Trump va demander au Congrès 716 milliards de dollars pour le Pentagone au titre de l’année budgétaire 2019. Cette hausse de 7% par rapport au budget 2018 ne servira pas à remplacer les boutons de culotte. Selon un document confidentiel publié par le Huffington Post, le Pentagone envisage la possibilité d’une riposte atomique dans le cas de “très grosses attaques conventionnelles”. Document d’orientation stratégique, le projet de Nuclear Posture Review pour 2018 prévoit donc une modernisation de l’arsenal atomique dont le coût est évalué par une agence fédérale, le Congressional Budget Office, à 1200 milliards de dollars sur 30 ans.

Ce projet de réarmement massif, pourtant, ne semble pas émouvoir les populations ni passionner les observateurs. Il faut dire qu’on a tout fait pour que l’arbre cache la forêt. Depuis quinze ans, les dirigeants occidentaux ne cessent d’agiter l’épouvantail de la “menace nucléaire iranienne”. Cette fable géopolitique, les médias dominants la distillent à longueur de colonnes, comme s’il était évident qu’un pays sans la bombe est plus dangereux qu’un pays qui l’a déjà utilisée, et qui entend développer le monstrueux arsenal dont il dispose. Pour faire avaler de telles sornettes, la propagande martèle alors une idée simple : “le programme nucléaire iranien menace le traité de non-prolifération nucléaire”. Il est curieux, toutefois, qu’on n’ait jamais songé à répondre : “Si vous tenez tant à ce traité, pourquoi ne pas commencer à l’appliquer ?”

Les puissances occidentales, en effet, n’ont jamais fait le moindre effort pour convaincre Israël, l’Inde et le Pakistan de signer le TNP. Refusant d’adhérer au traité, ces trois pays ont constitué un arsenal hors-la-loi. Echappant à tout contrôle, il est tout de même plus préoccupant qu’une bombe iranienne qui n’existe pas. Ce n’est pas tout. Le traité prévoit aussi un désarmement nucléaire que les cinq Etats “légalement” dotés d’armes atomiques (USA, France, Royaume-Uni, Chine, Russie) ont superbement ignoré. A l’origine de cet échec, les Etats-Unis ont dénoncé le traité Start II avec Moscou et installé un bouclier anti-missiles en Europe. Pire encore, ils n’ont cessé de développer un arsenal dont “l’usage préventif” est affirmé par la Nuclear Posture Review de 2002. Autorisant l’utilisation d’armes nucléaires en première frappe, cette révision doctrinale a ouvert une fantastique boîte de Pandore.

A croire la propagande habituelle, le monde civilisé doit se tenir prêt à riposter à la salve dévastatrice des mollahs iraniens, ces “fous de dieu” enturbannés résolus à précipiter l’apocalypse. Mais la réalité est à des années-lumière de ce délire idéologique. En fait, l’establishment américain n’en finit pas de digérer le traumatisme de la révolution iranienne, lourd d’humiliation symbolique (les otages de Téhéran) et de fiasco géopolitique (la chute du Chah). Pièce par pièce, Washington a donc bâti une démonologie où la République islamique est présentée comme une dictature maléfique, dont le comportement erratique ferait peser sur la planète un péril mortel. Affabulation à grande échelle, manifestement, dont la seule fonction est d’inhiber le développement d’une grande nation rétive à l’ordre impérial. 

Les faits sont parlants. Accusé de vouloir la fabriquer, l’Iran ne détient pas l’arme nucléaire. Les USA sont la première puissance nucléaire et la seule à en avoir fait usage. Seul Etat du Proche-Orient possédant la bombe (400 têtes nucléaires), Israël jouit de son côté d’un privilège dont il n’entend pas se défaire : il a le droit de détenir l’arme suprême à condition de ne pas s’en vanter. Avec la complicité occidentale, la duplicité israélienne fait coup double. Elle exerce un effet dissuasif puisque la bombe existe, sans encourir les foudres internationales puisqu’il est entendu qu’elle n’existe pas. Cet incroyable régime de faveur transforme la question nucléaire en conte à dormir debout : une bombe purement virtuelle devrait nous donner des sueurs froides (Iran), alors qu’un arsenal colossal mais officiellement inexistant ne devrait susciter aucune inquiétude (Israël).

 Soustrait à tout contrôle international, le programme nucléaire sioniste bénéficie depuis l’origine d’une impunité totale. Les Occidentaux fustigent le risque de prolifération, mais l’histoire de la bombe israélienne montre qu’ils en sont directement responsables. Ben Gourion a lancé le programme nucléaire sioniste dès le début des années 50, et la France lui a immédiatement apporté son concours. Un accord secret avec le socialiste Guy Mollet, en 1956, a permis à l’Etat hébreu de maîtriser la technologie nucléaire, et la centrale de Dimona a été construite avec l’aide de techniciens français. Unis dans la lutte contre le nationalisme arabe, la France et Israël ont scellé un pacte dont la calamiteuse expédition de Suez fut le principal fait d’armes.

Prenant le relais de l’alliance française à la fin des années 60, les Etats-Unis ne sont pas moins coopératifs. Aux termes de l’accord entre Lyndon Johnson et Golda Meir, aucune pression ne doit s’exercer sur Israël pour lui faire signer le traité de non-prolifération. En échange, Israël cultive l’ambiguïté sur la réalité de son arsenal nucléaire. Complaisante dérogation à la loi internationale, en somme, contre respect scrupuleux de la loi du silence. En attendant, les Occidentaux s’acharnent sur l’Iran, lui prêtant un projet militaire imaginaire, alors même que Tel Aviv multiplie les menaces contre Téhéran. La République islamique, pourtant, n’a jamais agressé ses voisins. On ne peut en dire autant d’Israël, qui a bombardé l’Egypte, la Syrie, le Liban, la Jordanie, l’Irak et la Tunisie, sans parler des territoires palestiniens quotidiennement pris pour cibles. 

Jetant un écran de fumée sur cette réalité, la propagande occidentale traite le régime iranien de “théocratie fanatique”. Ce n’est pas un mollah, pourtant, qui a déclaré que “notre Etat est le seul en communication avec Dieu”. C’est Effi Eitam, ex-ministre israélien et chef du parti national-religieux. Imbibé d’un orientalisme de pacotille, le discours dominant décrit la République islamique comme un repaire d’illuminés férus d’eschatologie qui rêveraient d’immoler Israël avec la bombe atomique ! Quel dommage que les pourfendeurs de l’Iran ne nous aient pas gratifiés de considérations aussi inspirées sur la bombe israélienne : elle a pour caractéristique de faire planer, elle, une menace non virtuelle. Entre la prétention sioniste à “communiquer directement avec Dieu” et l’obstination mystique de Tel Aviv à posséder l’arme suprême, on aurait pu déceler, ici aussi, une singulière “eschatologie”.

Autre paradoxe qui ne manque pas de saveur : l’Occident accuse l’Iran de vouloir fabriquer la bombe, mais c’est la République islamique qui a interrompu le programme nucléaire en 1979. Encouragé par les USA, le Chah avait signé de juteux contrats avec la France et l’Allemagne pour la construction de centrales nucléaires. L’opposition ayant dénoncé cette politique, jugée onéreuse pour un pays riche en hydrocarbures, le programme est aussitôt suspendu par le gouvernement de la République islamique. Il fallut la sanglante guerre Iran-Irak (1980-1988) pour changer la donne. Seul face à l’agresseur irakien, le gouvernement iranien a mesuré sa faiblesse devant une coalition faisant bloc avec Saddam Hussein. La participation des puissances occidentales, les livraisons d’armes chimiques à l’Irak, la destruction en plein vol d’un Airbus iranien lui ont fait prendre conscience du danger.

C’est dans ce contexte que les dirigeants iraniens ont vu dans la technologie nucléaire un attribut de la souveraineté et une source de fierté nationale. La possession de l’arme nucléaire, elle, est jugée impie par les autorités religieuses, et aucun programme nucléaire militaire n’a été officiellement engagé en Iran. Ses accusateurs ont constamment prétendu le contraire, mais sans fournir la moindre preuve. Le discours obsessionnel contre Téhéran, en réalité, confond délibérément deux choses : la capacité technologique de produire des armes nucléaires, et la décision politique de produire de telles armes. Au motif que cette capacité a été atteinte, on accuse Téhéran de vouloir se doter de la bombe. Mais ce raisonnement est d’une criante perversité, puisqu’au lieu de demander des comptes à ceux qui ont la bombe, on s’acharne contre un Etat qui n’en veut pas. 

Montée de toutes pièces, la “menace nucléaire iranienne” est une supercherie qui vise à neutraliser un grand pays non-aligné. Souverain, désendetté, farouchement attaché à son indépendance, l’Iran a un potentiel qui effraie les tenants de l’ordre impérial. Les dirigeants iraniens ont signé l’accord de 2015 parce qu’ils privilégient le développement de leur pays. Ils veulent la levée des sanctions pour satisfaire une population de 80 millions d’habitants. L’accord sur le nucléaire soumet ce grand pays à un régime de contrôle international sans précédent, mais Téhéran l’a accepté. En accusant l’Iran de “soutenir le terrorisme”, Trump veut interrompre ce processus de normalisation. Poussé par les marchands d’armes, il poursuit la diabolisation de l’Iran d’une façon grotesque. L’impérialisme ne désarme jamais, et les mensonges continueront. Mais l’Iran sait que le temps joue en sa faveur, et il saura résister aux provocations d’une superpuissance en déclin.


Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

83 réactions à cet article    


  • jmdest62 jmdest62 30 janvier 2018 09:04

    Salut
    L’arme nucléaire Iranienne n’est effectivement qu’un gros prétexte :

    Une des explications de l’ acharnement sur l’iran (et La récente mise au ban du qatar) .

    Une autre ...

    @+


    • jmdest62 jmdest62 30 janvier 2018 10:52

      @jmdest62
      Pourquoi l’Iran n’a pas besoin d’arme nucléaire.

      Un peu long mais très instructif.
      @+


    • Slipenfer 1er Ratatouille 30 janvier 2018 09:08

      "la propagande occidentale traite le régime iranien de “théocratie fanatique”.
      .
      je ne sais pas si c’est de la propagande ,à l’auteur de nous le dire.
      .
      damnation à mort prononcée contre deux mineurs délinquants bafoue les droits des mineurs.

      L’Iran a confirmé sa première place sur la liste des pays mettant à mort le plus de condamnés qui étaient mineurs au moment des faits qu’on leur reproche, après que deux jeunes gens ont été condamnés une deuxième fois à la peine capitale dans deux affaires de ce type, a déclaré Amnesty International.

      .https://www.amnesty.org/fr/latest/news/2015/12/iran-renewed-death-sentences-for-juvenile-offenders-show-contempt-for-childrens-rights/

      .

      .L’Iran a exécuté au moins 567 personnes en 2016, dont au moins huit femmes. Les autorités ont annoncé 242 exécutions par l’intermédiaire de sources officielles et semiofficielles. Cependant, des sources crédibles ont confirmé qu’au moins 325 exécutions supplémentaires ont eu lieu, s’ajoutant à celles annoncées par les autorités. Au moins 33 exécutions ont eu lieu en public.
      .https://www.amnistiepdm.org/en-iran.html

      La semaine dernière nous avons signalé une pendaison massive de 12 prisonniers en Iran. En se référant aux déclarations de Jamshidi, le porte-parole du ...
      http://www.iran-resist.org/article3655
      Pendaison en public à Kermanshah, en Iran.

      Iran Resist - Iran : Vidéo d’une pendaison collective

      Les autorités iraniennes ont pendu deux hommes accusés de viol en réunion dans la province occidentale de Kermanshah.

      http://blidardjel.blogspot.fr/2013/11/pendaison-en-public-kermanshah-en-iran.html
      .

      Iran : Scène tragique d’un condamné à la pendaison qui réclame sa mère.

      https://www.ncr-iran.org/fr/actualites/droits-humains/14063-iran-scene-tragique-d-un-condamne-a-la-pendaison-qui-reclame-sa-mere-video.html

      .

      Iran - Un adolescent pendu en public.

      https://www.podcastjournal.net/Iran-Un-adolescent-pendu-en-public_a9548.html

      .Iran:exécution par lapidation:https://www.amnistiepdm.org/uploads/1/2/5/4/12549688/mde_13_095_2010_canada_ web.pdf.


      Peine de mort : le visage sombre de l’IranD’après Amnesty, 704 Iraniens ont été pendus en 2013, ce qui placerait l’Iran à la première place mondiale si l’on ramène ce chiffre à la population totale.http://www.lepoint.fr/monde/peine-de-mort-le-visage-sombre-de-l-iran-27-03-2014-1806413_24.php





      • njama njama 30 janvier 2018 09:54

        @Ratatouille

        Amnesty International n’est pas une officine crédible


      • Massada Massada 30 janvier 2018 09:57

        @njama
         

        Tout comme l’Unesco


      • jmdest62 jmdest62 30 janvier 2018 10:16

        @Ratatouille
        et si , juste pour mettre un peu d’objectivité dans votre propos , vous nous parliez de la peine de mort au S’tazunis , en ISRAEL et Arabie Saoudite

        @+


      • Massada Massada 30 janvier 2018 10:32

        @jmdest62
         

        Oui, c’est un vrai spectacle les pendaisons et décapitation à Jérusalem.
        Mais le plus amusant sont les lapidations, on peut y participer, c’est très sportif bien qu’il faut éviter les grosses pierres car c’est trop vite fini smiley

      • Slipenfer 1er Ratatouille 30 janvier 2018 10:43

        @jmdest62

        moi président,l’Arabie c’est ou dite ? (par là mec) je l’ aurai fait à l’ancien ,envoi de la troupe,conquête du territoire,colonie française,et distribution de tente campagne au enturbannés ,direction désert et chameaux et scorpion. smiley


      • phan 30 janvier 2018 10:48

        @Massada
        A part la peine de mort qui existe dans les Territoires Occupés, il y a pléthore « Rise and Kill First » 


      • Slipenfer 1er Ratatouille 30 janvier 2018 10:52

        @njama

        tout seul contre 7 millions de menteurs LOL
        .

        Amnesty International est un mouvement mondial regroupant plus de 7 millions de personnes qui prennent l’injustice comme une affaire personnelle. Nous faisons campagne pour un monde où chacun peut se prévaloir de ses droits.

      • Odin Odin 30 janvier 2018 11:45

        @Ratatouille

        « Les ONG sont un démultiplicateur de force pour nous, une partie tellement importante de notre équipe combattante. »

        ancien secrétaire d’État Colin Powell


         « Georges Soros, milliardaire notamment accusé de délit d’initiés en France par la Société Générale est à la tête de la fondation Open Society Institute, qui promeut la démocratie, est l’un des plus gros donateurs d’Amnesty International Charity Limited. »


        http://reseauinternational.net/le-dessous-des-ong-une-verite-cachee-amnesty-international/

         


      • Alren Alren 30 janvier 2018 18:21

        @Ratatouille

        Ces exécutions sont évidemment abominables, je me réjouirait que les ayatollahs et les gardiens de la révolution soient chassés du pouvoir par le peuple est subisse un procès comme les nazis à Nuremberg.

        Cependant ces horreurs ne font pas de l’Iran une menace pour une guerre nucléaire !



      • Olivier Perriet Olivier Perriet 30 janvier 2018 09:25

        Salut Bruno,

        Alors, toujours à faire la danse du ventre pour les mollahs ?

        À vous lire on sait tout de suite qui vous rétribue :

        Seuls des aveugles avec un bandeau sur les yeux pourraient dire « Ah, ben non, on n’savait pas, on n’avé rien vu... »

         smiley


        • leypanou 30 janvier 2018 09:46

          @Olivier Perriet
          À vous lire on sait tout de suite qui vous rétribue  : c’est qui ?


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 30 janvier 2018 17:10

          @leypanou

          à moins de vivre de ses rentes ou d’un placard doré tel Franchois Achelineau, je ne crois pas qu’on puisse vivre de propagande et d’eau fraîche.
          Alors...


        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er février 2018 19:21

          @Olivier Perriet
          C’est ballot, Asselineau est en congé sans solde, il vit d’emprunt auprès de sa banque, et certainement pas aux taux préférentiels accordés aux Députés et aux Sénateurs ...

          Question indemnités parlementaires, vous vous souvenez, Macaron avait promis de fiscaliser les indemnités des élus : nada, wallou, rien du tout !! 


        • Massada Massada 30 janvier 2018 09:26

          La fable de la « menace nucléaire iranienne » c’est comme la fable de la bombe atomique israélienne.

          On vit dans un monde enchanté. smiley


          • leypanou 30 janvier 2018 10:05

            @Massada
            Mordechai Vanunu est d’accord avec vous.


          • Massada Massada 30 janvier 2018 10:15

            @leypanou
             

            Mordechai Vanunu veut faire croire au monde qu’Israel possède l’arme nucléaire afin de terroriser les ennemis d’Israel.
            Il est payé par le Mossad pour son rôle de vrai faux lanceur d’alerte !


          • njama njama 30 janvier 2018 10:21

            @Massada

            Mordechai Vanunu ...Il est payé par le Mossad pour son rôle de vrai faux lanceur d’alerte !

            18 ans de prison ? pour trahison, espionnage et révélation de secrets d’État.

          • Massada Massada 30 janvier 2018 10:27

            @njama
             

            oui, c’est un gros sacrifice pour que ses révélation paraissent vraisemblables !
            Sans condamnation crédible personne n’aurait cru à son histoire.


          • phan 30 janvier 2018 10:32

            @Massada
            Hollande, son véritable adversaire, c’est le monde de la finance, croit qu’Israël ne possède pas la bombe atomique : même les mégasionistes ont de l’humour !


          • leypanou 30 janvier 2018 10:51

            @Massada
            Il est payé par le Mossad pour son rôle de vrai faux lanceur d’alerte !  : vous lire est toujours un plaisir immense.
            Allez, un petit article pour bien finir la journée.


          • Christian Labrune Christian Labrune 30 janvier 2018 10:57

            @Massada
            Après la lecture de cet article, je suis un peu inquiet. Je vis à Paris, capitale d’un pays dont la politique de gribouille, depuis pas mal d’années, ne rate aucune occasion d’être hostile à Israël, ce qu’on aura pu voir encore très récemment après le vote imbécile à l’UNESCO.

            Pensez-vous, avec l’auteur de cet article, que Paris et d’autres capitales européennes, puissent constituer dans un proche avenir une cible pour la puissance nucléaire israélienne ? N’était-ce pas Netanyahou qui avait parlé de « rayer la France de la page du temps » ? Quand votre pays aura annexé le Liban, la Syrie, l’Irak, la Turquie, l’Arabie et les Emirats, où s’arrêtera-t-il ?

            Cet article nous fait voir des perspectives qu’on ne soupçonnait guère. Je ne dois pas être le seul à être fort inquiet.


          • Christian Labrune Christian Labrune 30 janvier 2018 11:00

            ERRATUM
            après le vote imbécile à l’UNESCO.

            Je voulais parler du vote récent à l’ONU, et non pas à l’UNESCO, à propos de Jérusalem capitale d’Israël. A l’UNESCO, c’était du même tonneau, mais c’est déjà plus loin.


          • Ben Schott 30 janvier 2018 11:10

            @Christian Labrune
             

            « un pays dont la politique de gribouille, depuis pas mal d’années, ne rate aucune occasion d’être hostile à Israël »
             
             
             
             
             


          • Massada Massada 30 janvier 2018 11:19

            @Christian Labrune
             

            « Pensez-vous, avec l’auteur de cet article, que Paris et d’autres capitales européennes, puissent constituer dans un proche avenir une cible pour la puissance nucléaire israélienne ? »
             
            Vous n’etes pas sans ignorer en fervent lecteur d’AV que le sionisme s’est enraciné au cœur du pouvoir français.
             
            Valls le 17/6/2011 : « Je suis, par ma femme, lié de manière éternelle à la communauté juive et à Israël »
             
            Donc tant que la France continuera à se soumettre au lobby sioniste, elle ne doit pas craindre un feu nucléaire israélien.


          • Christian Labrune Christian Labrune 30 janvier 2018 11:40

            @Massada
            Vous me rassurez un peu. Et j’avais oublié (mais c’est à cause de cet article si alarmiste) qu’en fait, c’est le CRIF qui est derrière la politique du Quai d’Orsay et qui manipule même Macron. La politique française n’est hostile à Israël que pour mieux dissimuler l’étroite collaboration, bien réelle, qui existe entre nos services secrets et ceux d’Israël, touchant à toutes les questions relatives au terrorisme.

            Le transfert de l’ambassade française à Jérusalem ne devrait plus trop tarder. Du moins, je l’espère : il faudra bien faire comme tout le monde.


          • phan 30 janvier 2018 12:46

            Avec des pilotes Top Gun qui confondent le drapeau américain avec le drapeau égyptien, le Nsa travaille étroitement avec le Mossad pour couler l’ USS Liberty !
            Devinette : Qui est ce qui est plus conne qu’une statue, ... 3 statues !


          • jmdest62 jmdest62 30 janvier 2018 13:18

            @Ben Schott
            Salut
            "un pays dont la politique de gribouille, depuis pas mal d’années, ne rate aucune occasion d’être hostile à Israël »

            Excellente votre réponse ...
            je me permets de la compléter par un must

            @+


          • jmdest62 jmdest62 30 janvier 2018 13:24

            @Massada
            « Vous n’etes pas sans ignorer en fervent lecteur d’AV.... »
            Visiblement , Certaines subtilités de notre langue vous échappent encore .
            @+


          • Massada Massada 30 janvier 2018 13:33

            @jmdest62
             

            Sincèrement, merci de m’aider à améliorer mon français !

            Suite à votre remarque, j’ai cherché à comprendre mon erreur.


          • phan 30 janvier 2018 13:46

            @jmdest62
            Surtout quand il était jardinier à Evry, allez un dernier pour la route !


          • jmdest62 jmdest62 30 janvier 2018 13:50

            @Massada
            De rien ..cadeau
            °
            « Une fâcheuse confusion fait que l’on entend parfois « Vous n’êtes pas sans ignorer que… », assertion peu flatteuse pour l’interlocuteur ... »
            Vous n’avez plus qu’à présenter vos excuses à votre collègue d’extrême droite.
            @+



          • pipiou3 30 janvier 2018 14:49

            @Massada
            Le 1er couple Agoravox de l’année : Massada-Labrune ... attention aux retombées radioactives.

            Si vous pouviez arrêter de vous rouler des pelles en public, on est un peu gêné là.


          • phan 30 janvier 2018 15:31

            @pipioù ?

            Vous vouliez remplacer Pomme dans la Triplette de Sionville ?


          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er février 2018 19:28

            @Massada
            Mais quel faux-cul ! Vous pourriez assumer, c’est de Gaulle qui a aidé Israël à avoir la bombe atomique !

             " (...) Officiellement, l’État hébreu, qui fête ces jours-ci son soixantième anniversairen’a toujours pas la bombe atomique. Il n’a pas signé le traité de non-prolifération nucléaire (TNP) et n’est donc pas soumis au contrôle des inspecteurs de l’Agence internationale à l’énergie atomique (AIEA).

             Mais c’est un secret de Polichinelle, dans cette région troublée du Proche-Orient, qu’Israël dispose d’ogives atomiques, surtout depuis que le premier ministre Ehoud Olmert l’a implicitement reconnu, en décembre 2006.

            De fait, Israël a la bombe depuis 1967. Et c’est l’aide, décisive, de la France, qui lui a permis de devenir la sixième puissance nucléaire de la planète.(...)


          • njama njama 30 janvier 2018 10:02

            La « menace nucléaire iranienne », c’est gesticulations sionistes.

            Israël commençait à faire des bonnes affaires avec le shah, et la révolution a renversé de pot au lait
            le « nucléaire iranien » est un prétexte de l’État hébreu et de ses alliés pour entretenir la discorde avec l’Iran, pays souverain comme la Syrie, alors que le vrai sujet est l’hégémonie sur le pétrole dans la région.

             L’Iran du Shah était en vertu d’accords secrets le fournisseur quasi exclusif de pétrole à l’État hébreu, lequel transitait par l’oléoduc Eilat-Ashkelon, dont la construction fut décidée dans le cadre d’un accord israélo-iranien en 1968. Une fois à Ashkelon, le pétrole était chargé sur des navires à destination de l’Europe. La révolution iranienne mettra fin à cette entente.


            • njama njama 30 janvier 2018 10:04

              Renseignement intérieur... Ou l’histoire des oléoducs pétroliers irano-israéliens

              traduction d’un article de Haaretz, Saturday October 13, 2007 :

              Inside Intel The Story of Iranian Oil and Israeli Pipes
              A study reveals details about the oil business Israel and Iran maintained until the fall of the Shah. The matter has led to more than 20 years of secret legal arbitrations.

              http://www.haaretz.com/print-edition/features/inside-intel-the-story-of-iranian-oil-and-israeli-pipes-1.230884

              "Jusqu’au milieu des années 1950, Israël recevait son pétrole d’Union soviétique, du Koweït (alors sous tutelle Britannique) et des compagnies pétrolières internationales. Mais dans les années 1955/1956 ces liens furent coupés et Israël fut forcé de trouver de nouvelles sources pour s’approvisionner. Israël conclut des accords secrets avec l’Iran, puis voulut le définir comme principal fournisseur pétrolier. Par crainte de détériorer ses relations avec le Monde arabe, l’Iran a alors hésité. Mais après la Campagne du Sinaï, en 1956, les Iraniens ont été convaincus et ont consenti à fournir du pétrole à Israël.

              Grâce à des unités de pompage et des conduites « réquisitionnées », (pour ne pas dire « volées »), à des sociétés italiennes et belges qui exploitait un gisement pétrolier à Ras Sudar, dans le Sinaï, Israël construisit un jour un oléoduc reliant Eilat à Ashkelon. La mise ne place de la conduite, de 40 centimètres de diamètre, fut financée par le Baron Edmond de Rothschild. Le projet fut dénommé « Tri-continental ». A la demande des Iraniens, qui voulaient alors dissimuler leur participation à la vente d’hydrocarbures à Israël à travers une Société commune, les parties établirent une association secrète la « Fimarco », enregistrée en juillet 1959 au sein de l’abri fiscal du Lichtenstein. L’Iran possédait 10 % de l’association. Les tankers transportaient le pétrole d’Iran vers Eilat, et de là il était réexpédié à Ashkelon par le pipeline....

              En 1969, le pipeline entre Eilat et Ashkelon étant achevé, des tankers géants furent achetés pour transporter le pétrole. En décembre 1969, le pétrole iranien commença à couler dans la grande canalisation. Un petit pourcentage de ce pétrole fut affecté à Israël.

              L’essentiel fut cependant chargé sur des tankers au terminal d’Ashkelon et envoyé aux consommateurs en Europe, principalement en Roumanie, le seul pays du bloc Soviétique qui continuait à entretenir des liens diplomatiques avec Israël.

              En 1970, 162 tankers livrèrent 10 millions de tonnes de pétrole au terminal. Ce fut l’année record du pipeline, mais le but ambitieux des 50 millions de tonnes par an ne fut jamais réalisé.

              Fin 1978, avec la chute du Shah, le pétrole arrêta de couler et les liens entre les deux pays se détériorèrent jusqu’à l’hostilité qui les caractérise à ce jour.
              ...

              http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=53893


              • njama njama 30 janvier 2018 10:16

                ISRAËL n’a pas renoncé à ses ambitions, et ne s’en cache pas d’ailleurs !

                ISRAEL PETROLE & GAZ - Israël veut devenir un acteur majeur du développement régional dans les secteurs du pétrole et gaz.
                26 févr. 2008
                Israël cherche à devenir un acteur majeur dans le transport du pétrole brut du Caucase vers l’extrême Orient. Son principal atout actuel est l’oléoduc qui relie Ashkelon à Eilat.
                Le principe est simple : si Israël parvient à finaliser le projet de navette de super-tankers de 250.000 tonneaux entre Ceyhan (ville turque qui reçoit du pétrole d’Azerbaïdjan et de Georgie) et Ashkelon, alors Israël se servirait de son oléoduc et d’autres super-tankers de 280.000 à 310.000 tonneaux pour transporter le pétrole jusqu’à à Eilat, et Eilat pourrait alors servir de point de passage pour livrer l’Inde, le Japon, et la Chine.

                source (lien mort ?) :

                Israel Valley SITE OFFICIEL DE LA CHAMBRE DE COMMERCE FRANCE-ISRAËL

                http://www.israelvalley.com/news/2008/02/26/15976/israel-petrole-gaz-israel-veut-devenir-un-acteur-majeur-du-developpement-regional-dans-les-secteurs-du-petrole-et-gaz


                • Massada Massada 30 janvier 2018 10:36

                  @njama
                   

                  On a pas de pétrole, ni de gaz en Israel.
                  C’est à cause de cet abruti de Moise ! 
                  Après avoir traversé la Mer Rouge, il a tourné à gauche. 
                  S’il avait tourné à droite, c’est nous qui aurions eu tout le pétrole.


                • phan 30 janvier 2018 11:14

                  @Massada
                  Après, Moïse a demandé à ses descendants de foutre le bordel chez les Égyptiens, les Palestiniens, les Libanais, les Syriens, les Chypriotes et les Turcs pour manger le gâteau Léviathan tout seul. Le prix du gaz augmente à partir du 1er février, oh que c’est bon pour le business !


                • Massada Massada 30 janvier 2018 11:27

                  @phan
                   

                  Léviathan est un monstre marin mythique, si votre gaz vous coute plus cher, ne cherchez pas de réponse dans la mythologie mais plutôt auprès de votre gouvernement atteint rage taxatoire.



                • phan 30 janvier 2018 12:23

                  @Massada
                  Léviathan est un monstre marin mythique, comme la nuit de débauche du petit de la dynastie corrompue Netanyahu !



                • Christian Labrune Christian Labrune 30 janvier 2018 10:44

                  Encore un article bien comique !

                  Netanyahou vient de rencontre Poutine à Moscou. Il s’agissait de le mettre au pied du mur : la Syrie et le Liban sont devenus des bases avancées de l’Iran ; on y fabrique et on y stocke des missiles de plus en plus précis constituant une menace qu’Israël ne pourra plus tolérer longtemps. Le Hezbollah dispose de plus d’une centaine de missiles au nord du Golan, capables pour la plupart, de frapper avec précision n’importe quel objectif en Israël.

                  Si la Russie ne parvient pas enrayer l’hégémonie iranienne, Israel devra se résoudre à frapper les satellites à la botte de l’Iran (Syrie et Liban), et peut-être même l’Iran. Je ne pense pas que cette « fable » ait été de nature à faire rigoler Poutine. Il est mieux que quiconque au courant de la situation : tout est fait depuis des mois pour que les raids de Tsahal contre les installations iraniennes en Syrie ne rencontrent aucune difficulté dans un espace aérien contrôlé par la Russie.

                  Il ne faut pas non plus prendre les Iraniens pour de parfaits abrutis. Il avait fallu trois ans aux Américains, à l’époque du projet Manhattan, pour mettre au point les premières bombes atomiques, à une époque où on ne disposait même pas d’ordinateurs, où l’électronique simplement câblée ne connaissait même pas le transistor. Les Iraniens disposent de tout ce qu’il faut, y compris des aciers très spéciaux nécessaires à la fabrication des ogives, pour construire une bombe atomique. Il faudrait qu’ils fussent particulièrement demeurés pour n’être pas capables de réaliser en quarante ans avec des moyens modernes ce que les Américains avaient fait en trois ans. De nombreux ingénieurs coréens travaillent depuis longtemps à Fordo. Cela m’étonnerait que ce soit à la mise au point d’un lave-vaisselle d’une conception révolutionnaire. De toute façon, un certain nombre de sites échappent au contrôle de la commission chargée de vérifier le respect des accords de Vienne. Les puissances qui ont signé cet accord voulaient être dupes, comme Chamberlain à Münich, et comme ceux qui espèrent gagner quelque chose à une partie de bonneteau.

                  Quand Macron, il y a quelques semaines, s’était permis une petite remarque timide à propos d’une politique « mal maîtrisée » de l’Iran en matière de missiles balistiques, Rohani lui avait demandé de s’occuper de ses oignons : personne n’imposerait rien à l’Iran concernant la portée des missiles balistiques. Elle est actuellement de deux mille kilomètres, ce qui est suffisant pour atteindre Israël, mais elle pourrait être augmentée. De fait, les amis Coréens sont capables d’envoyer leurs engins cinq fois plus loin.

                  Si les accords de Vienne ne sont pas modifiés, l’Iran pourra mettre dans huit ans des ogives nucléaires au bout de ses petites fusées. Les instances internationales ne seront plus fondées à protester. Tout le monde espère évidemment que, d’ici-là, le régime se sera effondré, mais si la franche collaboration avec l’islamonazisme iranien se poursuit, qui est tout à fait de nature à le renforcer, le pire est à craindre.


                  • Ben Schott 30 janvier 2018 10:50

                     

                    C’était « les deux minutes de la haine » de Labrune, spécial « question iranienne »...
                     


                  • Christian Labrune Christian Labrune 30 janvier 2018 11:04

                    ERRATUM
                    « Le Hezbollah dispose de plus d’une centaine de missiles au nord du Golan, »

                    une CENTAINE DE MILLIERS de missiles. Mais on aura compris que j’avais oublié un mot qui, dans la réalité, change bien des choses !


                  • Massada Massada 30 janvier 2018 11:08

                    @Christian Labrune
                     

                    L’Iran transforme progressivement le Liban en branche extérieure des Gardiens de la révolution.
                    Les renseignements israéliens ont détecté une évolution négative très significative, au Liban, augmentant la menace contre Israël et l’éventualité d’une escalade avec le Hezbollah.
                     
                    Tsahal a passé un appel direct et officiel à tous les citoyens du Liban, en les exhortant à revenir à la raison et à empêcher l’Iran de transformer le Liban et ses citoyens en otages, alors que des décisions fatales pour leurs vies et leur bien-être sont prises à Téhéran, selon les seuls intérêts du régime des Ayatollahs.
                     
                    La prochaine fois qu’un conflit à grande échelle éclate avec le Hezbollah, Israël agirait d’une manière destructrice et « disproportionnée ».

                  • Ben Schott 30 janvier 2018 11:22

                    @Massada
                     

                    « La prochaine fois qu’un conflit à grande échelle éclate avec le Hezbollah, Israël agirait d’une manière destructrice et « disproportionnée » »
                     
                    Les femmes et les enfants d’abord, comme d’hab.
                     


                  • jmdest62 jmdest62 30 janvier 2018 11:32

                    @Christian Labrune
                    Bah ..il n’y a rien à craindre puisque l’Otan a préventivement déployé des missiles en Europe pour contrer la menace Iranienne et même après l’accord sur le nucléaire iranien signé , aucun des missiles de l’Otan n’a été retiré .....on peut donc dormir tranquille  smiley
                    @+


                  • Massada Massada 30 janvier 2018 11:45

                    @jmdest62
                     

                    on peut donc dormir tranquille

                    La Seine déborde à Paris, des babouins s’échappent par dizaine du zoo de Vincennes,
                    les rats envahissent Paris, des gens en arrivent à se battre pour des pots de Nutella ...
                    et vous pensez dormir tranquille ?

                  • Christian Labrune Christian Labrune 30 janvier 2018 12:33

                    @Massada
                    Si la Seine déborde à Paris, si les babouins s’échappent (je l’ignorais) ; si les rats, principaux vecteurs de la peste, sortent de partout et si les petits Français privés de nourriture rêvent de Nutella dans une capitale devenue une prison à ciel ouvert, il se pourrait bien que le Mossad n’y fût pas pour rien. Ce n’est certainement pas l’auteur de l’article et ses loufiats qui me contrediront !


                  • jmdest62 jmdest62 30 janvier 2018 13:08

                    @Massada
                    1)La Seine déborde à Paris ...il n’y a pas que la Seine qui déborde et pas qu’à Paris .
                    Petits troubles saisonniers qui rentreront dans l’ordre d’ici quelques jours .
                    2)
                    des babouins s’échappent par dizaine du zoo de Vincennes,
                    Ils sont tous rentrés au bercail et personne n’a été blessé ...ouf nous l’avons échappé belle

                    3)
                    des gens en arrivent à se battre pour des pots de Nutella
                    Imaginez vous que certains en arrivent même à se battre pour se procurer le dernier Iphone hors de prix ...c’est dingue Non ?...il est vrai que se battre pour un Iphone ça fait quand même + classe.
                    °

                    Votre compassion part d’un bon naturel ...mais quittez ces soucis et occupez vous des vôtres.
                    Finalement, je constate que les agressions permanentes des palestiniens et la menace Iranienne vous laissent encore le loisir de vous occuper de nos petits malheurs ....c’est donc bien moins existentiel que vous voulez bien nous le décrire.
                    @+


                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 30 janvier 2018 13:57

                    @jmdest62
                    Finalement, je constate que les agressions permanentes des palestiniens et la menace Iranienne vous laissent encore le loisir de vous occuper de nos petits malheurs

                    C’est normal, il lui faut convaincre les juifs français qu’ils vivent dans un pays de merde, et qu’ils doivent partir pour Israël


                  • samy Levrai samy Levrai 30 janvier 2018 14:09

                    @Massada
                    « La prochaine fois qu’un conflit à grande échelle éclate avec le Hezbollah, Israël agirait d’une manière destructrice et « disproportionnée ». »


                    ils doivent être mort de peur... la dernière fois qu’Israel est venue elle s’est prise une branlée malgré sa supériorité en nombre, en armement, ...,et manque de bol le Hezbollah est beaucoup plus fort aujourd’hui qu’hier (et ça n’est pas le cas de Tsahal...) 
                    A priori la prochaine fois nous allons assister à la disparition d’Israel comme Etat... j’imagine que malgré ses discours Israel n’est pas trop pressée de montrer sa faiblesse.

                  • samy Levrai samy Levrai 30 janvier 2018 15:07

                    @samy Levrai
                    « Le Hezbollah et les forces alliées ont combattu les takfiristes pendant plus de sept années en Syrie et plus de trois années en Irak. C’était un ennemi qui entrait dans le combat avec des escouades de commandos-suicide, un ennemi « prêt à mourir » sans hésitation, à comparer avec les Israéliens qui, a dit Nasrallah, n’avancent pas sans être précédés d’une force blindée, suivis par des ambulances et protégés depuis le ciel par des hélicoptères et des avions de combat. Un tel soldat est vaincu à l’avance. C’est un lâche sans volonté de se battre. Combattre l’État islamique était beaucoup plus difficile que de combattre Israël, ce qui a permis de vaincre bila shaq (sans aucun doute). C’est le facteur humain qui a donné l’avantage à la résistance. »


                  • Massada Massada 30 janvier 2018 15:43

                    @samy Levrai

                     

                    Un soi-disant officier de l’armée française (qui ne connaît pas grand-chose en armement) encense le Hezbollah classé comme organisation terroriste (branche militaire) par la France.






                  • samy Levrai samy Levrai 30 janvier 2018 16:15

                    @Massada
                     Je connais assez bien les armements et je considère l’armement russe comme supérieur...aux armements israeliens ou américains ( qui n’arrêtent pas grand chose et qui ne permettent pas d’atteindre des objectifs simple comme la dernière guerre du Liban... ) je suis ou plutôt j’étais officier et là aussi je t’emmerde mon petit fasciste israelien...

                    Le Hezbollah est un mouvement de résistance , les terroristes sont sionistes. 
                    Mon pays n’est plus un pays souverain et ne fait que participer aux guerres illégales de rapine pour des intérêts qui ne sont pas les siens... qu’il prenne la com’ de ses maîtres ne fait que confirmer sa vassalité.
                    je me moque éperdument des classements américains, je suis capable d’observer par moi même qui a par exemple détruit les infrastructures civiles de l’Irak, de la Libye, du Yémen, de la Syrie, de la Yougoslavie, de la Serbie, de l’Afghanistan, etc... qui agresse des pays souverains en toute illégalité internationale... je suis aussi capable d’observer que le Liban est un pays souverain qui n’agresse personne, il en est de même avec l’Iran de même avec la Syrie, le Yémen, etc.. ces pays n’agressent ni n’ont agressé qui que ce soit ... 
                    Je sais aussi observer que nos allies au Moyen Orient sont des dictatures pour la plupart théocratiques , que la soit disant democratie israelienne est juste un régime théocratique d’apartheid spécialisé dans la communication pour décervelés et autres neuneus. 

                  • jmdest62 jmdest62 30 janvier 2018 16:52

                    @samy Levrai
                    Restez calme ......
                    Avec le + gros budget militaire du monde, depuis la guerre du vietnam les zuniens ne font que se prendre des branlées qu’ils finissent toujours par dissimuler en « replis stratégiques ».
                    Depuis des siècles , de l’empire romain en passant par Napoléon et Hitler l’histoire nous montre que agresser des peuples sur leur propre terrain ...ça se termine toujours mal ...pour l’agresseur si puissant soit-il.
                    Donc , ça se terminera mal pour les zuniens et Israël ... , suffit d’être patient.
                    @+


                  • samy Levrai samy Levrai 30 janvier 2018 17:01

                    @jmdest62
                    Je suis très calme, je tente de rétablir un semblant de bon sens par rapport à la propagande d’extrême droite israélienne dont Massada est un porte parole... 

                    La guerre ce n’est pas la paix et l’esclavage ce n’est pas la liberté même en le répétant maintes fois... 

                  • Massada Massada 30 janvier 2018 18:55

                    @samy Levrai
                     

                    « Je connais assez bien les armements et je considère l’armement russe comme supérieur...aux armements israeliens ou américains »
                     
                    « Mon pays n’est plus un pays souverain et ne fait que participer aux guerres illégales de rapine pour des intérêts qui ne sont pas les siens »
                     
                    Hum, un officier de l’armée française qui idolatre les russes, soutient un groupement terroriste et désapprouve les interventions militaires de son propre pays ;
                    De quoi se poser des question sur votre fidélité à votre nation.
                     
                    Mais soit, l’armement russe supérieur aux armement américains ? oui mais c’est un peu rudimentaire comme analyse de la part d’un officier, vous ne trouvez pas ?
                     
                    Rappelez vous la facilité avec laquelle un F16 turque a abattu un SU-24.
                     
                    Qu’est-il arrivé à ses contremesures, ces équipements, notamment électroniques, embarqués, dont la mission est de brouiller le tir des missiles ennemis ? 
                    L’AIM-120 qui a abattu le SU-24 est un missile commun, opérationnel depuis 1991 ; se pourrait-il que les ingénieurs russes n’aient toujours pas trouvé le moyen de le neutraliser ? 
                     
                    De plus les pilotes du Soukhoï-24M, n’ont pas répondu aux dix injonctions des Turcs ? pourquoi ?
                     
                    Il existe une fréquence radio universelle, 121.5 Mhz, pour les civils et 243.0 Mhz pour les militaires, « Fréquence Militaire de Détresse (MAD, Military Aid Distress) », que tout équipage, en mission opérationnelle ne peut pas ne pas écouter sur sa seconde radio, pendant que la première reste en contact permanent avec l’appui au sol.
                     
                    En principe, l’appui au sol dispose de la possibilité d’entendre toutes les conversations radio de la région où il opère. Dans ces conditions, pourquoi n’a-t-il pas prévenu son équipage ?
                     
                    Tout cela donne un image d’une aviation qui fonctionne « à l’ancienne », laissant une énorme responsabilité aux équipages et aux avions sans appuis au sol efficace.

                    Vous avez une pietre connaissance des affaires militaires Monsieur l’officier alors vos jugements à ce propos ont bien peu de poids.




                  • Cyrus Cyrus 30 janvier 2018 19:18

                    @Christian Labrune

                    @massada

                     (branche militaire) tu le précise toi même , tout comme avec IRA et les anglais ... un principe de neutralité existe qui nous permet de ne pas refuser la branche politique .
                    Sammy dans ce cadre a bien le comportement requis ... sans non plus abandonner sa liberté d’ expression puisque’ il n’ est pas ici en « fonction » .

                    En Israël ça doit être différend et tu te « maintient en fonction » , sans réserve . 

                    Par contre vous avez ça en commun .... il peut pas te faxer ses grades et états de service tout comme tu garde un voile de secret ;)

                    bonne soirée

                  • phan 30 janvier 2018 19:33

                    @Massada
                    en Palestine, contre la force occupante, même un pneu crevé est résistant !


                  • Massada Massada 30 janvier 2018 19:38

                    @Cyrus
                     

                    « il peut pas te faxer ses grades et états de service tout comme tu garde un voile de secret »
                     
                    sous officier, instructeur de tir et maintenant dans les milouim (réservistes)
                    Un appel téléphonique sur ton portable, tu fais ton paquetage et rejoint ton unité. smiley




                  • samy Levrai samy Levrai 30 janvier 2018 19:39

                    @Massada
                    -Il suffit de regarder les succès militaires des uns et des autres ...( avec leurs armements respectifs et surtout leurs soldats) et tu passes très vite pour ce que tu es. 


                    -Tu idolâtres... moi je suis athée alors les croyances tu m’excuseras mais ça n’est pas pour moi...

                    -Je soutiens la résistance partout et je me bats pour libérer mon pays comme tout citoyen, officier ou pas, devrait le faire.

                    Alors, tu ne m’as pas dit quels ont été les objectifs atteints de la dernière guerre du Liban ? quel gain a t il été atteint ? paix ? sécurité ? territoires ? que vaut un soldat envahisseur de tsahal contre un résistant du hezbollah ? contre n’importe quel résistant ? a part s’attaquer à de frêles jeunes filles et à des handicapées desarmés contre qui brille Tsahal et ses armements ? est ce que Tsahal a des toilettes spéciales pour les transgenres qui accompagnent les ambulances  ? 

                  • samy Levrai samy Levrai 30 janvier 2018 19:42

                    @samy Levrai
                    les toilettes speciales pour transgenre , accompagnant les ambulances ( pas les transgenres qui accompagnent les ambulances)


                  • Cyrus Cyrus 31 janvier 2018 15:31

                    @Massada

                    Ça semble crédible, mais faute de document officielle tu pourrais être le "lieutenant Columbo (qui parle toujours de sa femme :P ) ou n’ importe qui d’ autre qui s’ invente une vie sur agoravox .

                    instructeur de tir j’ y croit volontiers ... réserviste ça va un peut avec ... sous officier c’ est probable ;)

                    Quand a la fable de la menace iranienne ,elle tombe a l’ eau avec les armes miniature de ton cher Donald . Avez vous déjà commander ;) .... ca ira bien sur les char ;)



                  • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er février 2018 19:38

                    @Massada
                    Israël agirait d’une manière destructrice et « disproportionnée ».

                    C’est la méthode Coué ?
                    Encore faut-il que la Russie et les armes de défense russes le permettent ...



                  • QAmonBra QAmonBra 30 janvier 2018 11:03

                    Tout ce cinéma sur l’Iran est l’oeuvre de $ion, pour qui la République islamique d’Iran est un obstacle sérieux à sa volonté hégémonique sur la région et ses richesses.


                    Tous les pays occidentaux engagés dans cette propagande ne sont que ses idiots utiles, au même titre que les wahhabites ayant sévi en Syrie et ailleurs.

                    L’accord sur le nucléaire et la levée des sanction obtenus par l’Iran et ses alliés russes les dérange énormément, car il décrédibilise leurs récurrents mensonges. . .



                    • karibo karibo 30 janvier 2018 13:02

                      @ Mr Guigue .

                      Merci pour cet article que trop de monde tait !
                      Une des raisons capitale est que les sionistes ne possèdent pas leur manque, comme celle de Corée du Nord ou Cuba .
                      Donc toujours les mêmes qui foutent le Why et après on va vous qualifier de raciste , avant : facho ...

                      • karibo karibo 30 janvier 2018 13:11

                        @karibo
                        Leur banque bien entendu .


                      • Olivier Perriet Olivier Perriet 30 janvier 2018 13:49

                        @karibo

                        ne possèdent pas leurs branques ? Pourtant, on vous a, non ?

                        Bon, entre les Kurdes terroristes, et les Turcs terroristes, je ne sais plus quoi penser.

                        Idem, entre Christian la Burne, qui trouve que la France n’est pas assez pro Likoud, et Bruno la Guigue, qui trouve que la France n’est pas assez Hezbollah, je suis complètement perdu smiley


                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er février 2018 19:56

                        @Olivier Perriet
                        La vraie arme de destruction massive de l’ Iran, s’appelle le Yuan !
                        La Chine et l’ Iran ne veulent plus commercer en dollars. Le Vénézuéla non plus. La Russie non plus. Les autres suivront, ce n’est qu’une question de temps. La dé- dollarisation du monde est en route.


                        Les USA se sont tirés un missile dans le pied en délocalisant leurs industries en Chine, pour faire du profit à court terme. La Chine a ses caisses pleines de dollars, elle rachète le monde, et a décidé de faire la peau au dollar. What else ?? 
                        « La Chine a déclenché la fin de la domination du dollar sur le monde. »

                        La Chine est le 1er importateur de pétrole du monde.
                        "Au début de l’année 2017, le gouvernement chinois a fait part de son intention de lancer un accord à terme sur le pétrole brut libellé en yuans et convertible en or. Ce contrat permet aux partenaires commerciaux de ce pays de payer le montant de leur contrat en or.

                        Cette décision permettra également aux exportateurs de pétroles comme l’Iran, la Russie et le Venezuela de contourner les sanctions imposées par les États-Unis. Ce sera le premier contrat à terme en Chine sur les matières premières à être ouvert à des fonds d’investissement étrangers, aux entreprises de courtage pétrolier, ainsi qu’aux compagnies pétrolières. « 


                        La fable habituelle est en route : »L’Iran est une dictature- la bombe atomique - un Grand Satan - l’Empire du mal", et autres couillonnades...

                        Il suffit de comparer les guerres des USA et celles de l’Iran pour comprendre qui est dangereux pour la paix dans le monde...  !


                      • JC_Lavau JC_Lavau 4 février 2018 12:22

                        @Fifi Brind_acier : « La Chine est le 1er importateur de pétrole du monde », ce qui la rend d’autant plus vulnérable à un blocus maritime, comme celui actuellement perpétré contre la Corée du Nord.


                      • zygzornifle zygzornifle 30 janvier 2018 14:52

                        Hahaha la seule menace n’est pas nucléaire, c’est qu’ils ouvrent leurs frontières pour nous balancer des centaines de milliers de migrants .... 


                        • agent ananas agent ananas 31 janvier 2018 09:43

                          Farce ou pas, pourquoi l’Iran n’aurait pas le droit de se doter de l’arme de dissuasion s’il le voudrait alors que Israël l’a possède ?
                          Bref ce n’est pas l’hypocrisie qui étouffent les occidentaux.


                          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 1er février 2018 20:08

                            @agent ananas
                            Il y a 2 sortes de pays pour les USA :
                            - les vassaux qui acceptent de se soumettre et/ ou de se laisser piller.
                            - et « les Grands Satans - toujours dirigés par des Dictateurs sanguinaires » , ceux qui refusent de se soumettre et/ ou de se laisser piller ...


                            C’est « l’exceptionnalisme » et la « destinée manifeste » selon St Mathieu.
                            Un délire mystique qui sert de base idéologique : les USA ont la vocation divine de dominer le monde.... Que ça convienne, ou pas, au reste du monde...

                            "Dès 1630, l’avocat puritain et fondateur de la Colonie de la baie du Massachusetts, John Winthrop, dans son sermon « A Model of Christian Charity », déclara que les puritains du Nouveau Monde avaient la mission divine de construire une « Cité sur la colline » (City upon a hill)3 .

                            Expression tirée de l’Évangile selon Matthieu (5:14) : « Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée  ». La Révolution américaine et l’apparition de la première nation républicaine et démocratique forgèrent le concept d’ « exceptionnalisme américain ».

                            En effet, la Déclaration d’indépendance de 1776 et la Constitution américaine de 1787 mentionnèrent des principes et des valeurs, dont la vocation était d’être appliqués à l’ensemble de l’humanité. (...)



                            • Hijack Hijack 5 février 2018 23:31

                              Merci à l’auteur pour ce billet ... démontant la fable anti Iran.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité