• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La fabuleuse histoire du Cyclope et de Saint Benoit

La fabuleuse histoire du Cyclope et de Saint Benoit

suite de l'article « c'est pour mieux te croquer, mon enfant »

 

contexte :

Dans deux de ses commentaires, Self Con Troll – dont on pourrait commenter le choix du pseudo – perdant son self et essayant de me faire perdre le mien, perdant son con quelques commentaires plus bas, se retrouve Troll comme devant !

Je lui propose au final le riz-au-lait traditionnel apporté dans le grenier le soir de Noël dans les pays nordiques, destiné à amadouer avec égards ces petits êtres réputés « malfaisants ».

 

la scène :

Malgré ses éloges de Clostra, mélange harmonieux de la pensée et de l'action, il se permet deux petits écarts dans les commentaires suivant.

Deux écarts qui, s'ils sont expliqués peuvent alimenter le sujet de l'article et atteindre son objectif.

L'objectif de l'article « c'est pour mieux te croquer, mon enfant » qui traite du vol de données personnelles à l'aide des cookies afin de « profiler » (« croquer » au sens de réaliser un croquis, une description) l'internaute en suivant ses navigations, est de faire prendre conscience à ceux nombreux encore qui clament n'avoir rien à cacher (à personne ?).

Le sujet est si vaste qu'il faudrait bien que de nombreux rédacteurs illustrent les conséquences de ces vols à court, moyen et long terme.

C'est pourquoi je vais raconter la fabuleuse histoire du Cyclope et de Saint Benoit, espérant par ce récit en savoir plus.

 

Le Cyclope

Comment me suis-je retrouvée sur le site du Cyclope, moi seule devrait le savoir mais je vais vous le confier. Je me promenais sur le site du château de Courance parmi ses sources nombreuses et abondantes, lorsque par curiosité je vais voir ses tarifs d'entrée. Sur cette page, il est question d'une carte avantageuse qui permet d'autres visites dans d'autres lieux dont ce fameux Cyclope, chef d'oeuvre un peu barré du dadaïsme d'après guerre, situé près de Milly la Forêt. Je connais Milly, son marché couvert, sa chapelle (Saint) Cocteau, ses simples mais pas du tout où se trouve l'antre du Cyclope !

Alors, prenez note (si mes souvenirs sont bons), je me téléporte vers le site OpenStreetMap – que je vous conseille -, concurrent open source et collaboratif de googlemap mais sans son dispositif de borgnottage (oeïl dans le trou de la serrure), sauf que de Cyclope point n'en'a sur OpenStreetMap ! Ma rencontre avec le Cyclope étant fortuite mais finalement très motivée (j'apprends plein de choses sur le Dadaïsme, école que je pensais dirigée par Dada …) et n'ayant pas la fibre collaborative ce jour-là, j'adopte la solution de facilité en me rendant sur l'infaillible googlemap, sachant très bien que cette recherche sera capitalisée (mon IP, le jour, l'heure), d'autant plus qu'elle peut sembler tout à fait étrange ! Ai-je mis le résultat de cette recherche dans mes favoris ? Je ne crois pas car c'est juste l'endroit où la placer pour l'oublier dans mon foutoir !

Voilà pourquoi sans savoir vraiment comment il s'y est pris, Self Con Troll a évoqué le cyclope dans un premier commentaire. A lui de vous expliquer comment il a fait. Je parie qu'il va nier … Il le peut (mais google le sait)

Evidemment, ce constat peut soulever de la violence dans les hypothèses que peut faire celui qui se rend compte qu'on a volé un petit bout de sa vie privée. Est-ce un policier , un gendarme, un militaire, un enquêteur public ou privé – un détective ou ma voisine à qui je viens de demander de débarrasser le palier de ses oripeaux … que sais-je, quelqu'un qui me surveille pour une raison inconnue. Cette pensée occupe mon esprit un petit moment jusqu'à me faire flipper devant tant d'incertitude.

 

Non, Self Con Troll est sympathique et son discours est authentique, même s'il est fauconnier et que j'adore les oiseaux. Mais pourquoi, comment sait-il que je suis allée me renseigner sur le cyclope ?

S'il veut bien le dire, il pourrait convaincre quelques personnes « qui n'ont rien à cacher » de la facilité avec laquelle il a collecté cette information, comment en me faisant savoir « qu'il sait » il peut m'inquiéter sur d'autres recherches que j'aurais pu faire, plus personnelles (santé par exemple) et comment il pourrait les utiliser pour m'importuner et bien au-delà.

 

Remarquons toutefois que google « sait » et que si « google sait » Trump aussi ! Ou plutôt la CIA. Dans l'ensemble on s'en fiche mais il faut approfondir les raisons pour lesquelles ce peut être dangereux pour soi, pour les autres, pour un pays etc

Saint Benoit arrive comme un cheveux sur la soupe … Dans son commentaire, Self Con Troll fait un copié-collé des règles de saint Benoit, ce qui n'a rien à voir avec la recherche faites en suivant un peu le même processus que pour le cyclope, m'amenant finalement sur googlemap (voilà une conséquence : chercher à se justifier. Si on dévoile des boutss de votre vie privée, vous n'avez pas à vous justifier face au voleur). Une recherche effectuée pour localiser l'église où doit avoir lieu la cérémonie d'enterrement d'un de mes cousins … (pas de chance Self Con Troll, j'avais fait erreur, l'église que j'aurais du rechercher est Saint Bruno !)

Mes recherches sur google sont devenues rares, ce sont les deux dernières ci-dessus (le Cyclope et Saint Benoit). J'utilise plutôt QWANT qui respecte les données personnelles et donc la vie privée des internautes qui efectuent des recherches, destinées en particulier à proposer à l'internaute lambda la publicité lambda définie en fonction de sa navigation, estimant sans doute que la liberté de choix rime avec la liberté du chemin emprunté pour le définir.

Alors, qui dit vrai : Clostra ou Self Con Troll qui explique pourquoi il a parlé du Cyclope dans son commentaire. Nouvelle piste de rélfexion sur ce qu'engendre (comme incertitude) la certitude d'être pisté sur le Net grâce aux cookies.

Si nous sommes nombreux, nous pourrions combler les lacunes de OpenStreetMap en quelques mois et échapper à l'emprise de google pour lequel nous sommes nombreux cependant à éprouver de la reconnaissance pour nous avoir simplifié la vie dans bien des cas. Mais google n'est pas une entreprise philantropique et c'est bon de le savoir. Sa gratuité a ses contre parties.

J'utilise gohstery pour désactiver tous les cookies (c'est mon choix).

Je conseille d'internaliser ses logs de visites si on a un site web, avec Piwik qui devra cependant faire effort pour ne rien collecter pour son propre compte. Mais surtout, ces collectes de données seront plus aléatoires lorsque tous les internautes auront compris les enjeux et décidé librement de désactiver tous ou certains de ces cookies. Il faudra justifier leur utilisation et convaincre les internautes lorsqu'ils sont présents pour la bonne cause ou même pour la sécurité de certaines actions sur le Net.

A ce sujet, le « cloud COZY » hébergé sur un serveur domestique (à la maison) ou virtuel chez un fournisseur d'hébergement de confiance, peut être une solution pour chacun dans sa vie privée, comme pour les entreprises invitées à prendre connaissance d'une expression de besoins « chez » (dans son cloud) son client potentiel.

 

Ouvrez-nous tout grand votre boite à trouvailles destinées à protéger votre vie privée.

 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (2 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • « Les dieux sont ceux qui regardent vers l’intérieur,
    dans l’éclaircie de ce qui vient en présence
     »
    Heidegger


    • Self con troll Self con troll 6 octobre 14:29

      Avoxiens, je suppose que le fil précédent de @clostra reste présent, vous y trouverez trace de mes échanges avec @clostra, et en cherchant un peu, de mes interrogations de ce matin avec @Shawford.

      @Foufouille, @pemile et tous les autres connaisseurs du routage internet me trouveront sûrement très facilement, je les invite même à venir voir ma configuration informatique, à interroger mes voisins, ma compagne, mes ex-collègues, google s’ils ont une connexion avec Larry ou Sergueï, ils ne trouveront aucun moyen par lequel j’aurais pisté consciemment @clostra.

      Les autres, et je sais que @Shawford le fera, peuvent lire l’article sur lequel je poste avec une âme pure de toute technique.

      Je ne l’ai pas encore fait moi-même en détail. J’étais au bistrot, le serveur attendait impatiemment pour fermer, Carlo allait finir par sortir du bois, @clostra m’a dit de fermer les yeux ... là revoilà en tête de gondole.

      Nous allons illico transmettre la cause, si en est qu’il y ait matière (je parle bien, hein chef) à M.Guillemant.

      Voilà, j’ai voulu répondre rapidement pour le fun.


      • Self con troll Self con troll 6 octobre 14:30

        @Self con troll
        si tant est qu’il y ait matière


      • Self con troll Self con troll 6 octobre 15:01

        @Shawford
        Note que je n’ai pas lu en détail, je passais juste devant mon clavier, et sortais d’une téléportation sur la grande barrière de corail, suivant un lien familial.

        Nous avons en commun l’emprise de la science fiction, même si je suis d’une génération anté-DeLoréan. Merci pour le permis, bien sûr. Je crois savoir qu’il n’y a pas besoin d’assurance ?
        Au fait dans quel coin de Cestas es-tu passé ?


      • clostra 6 octobre 15:16

        @Self con troll
        bonjour (self con mais néanmoins Troll),

        ce que c’est que d’allier la pensée et l’action ...

        vous voilà sorti de l’enchantement du petit chaperon rouge.

        vous n’avez même pas un petit mot gentil pour mon rouge-gorge dans l’entrée ...

        Bon @self-con-troll, vous êtes combien là-dedans : toute une équipe ou un multijanus ?

        Mais, on avance dans l’organisation du champ de la bataille des IP, je vous sacre chef de camp et vous ordonne de proposer une stratégie. Je ne veux voir qu’une seule IP ! on coupe la tête de toutes les IP qui dépassent.

        Non, écoutez, non, pas de chaperon rouge sur les IP !


      • Self con troll Self con troll 6 octobre 15:24

        @clostra
        Pas de vulgarité svp. Chez moi, con, ce n’est pas une insulte, juste un élément de ponctuation.

        Mais, depuis quelques échanges que nous avons, vous avez bien entériné la 2ème ligne de ma charade ?

        Pour ne pas qu’une belle éventuelle synchronicité s’évanouisse tel un arc en ciel, je vous demande d’attendre un peu. Non, pas mes copains.
        Bise


      • Self con troll Self con troll 6 octobre 15:39

        @Shawford
        De Léognan au bourg, tu passes par Rejouit ou Bellevue ?

        Sinon, j’étais monté à mon clavier avec 2-3 posts rapides en tête, le premier étant pour te remercier de ta lecture de ce matin.
        Tes contempteurs, pour peu qu’ils s’intéressent à un peu autre chose que leur occiput, verront que tu lis, que tu sais lire, et que tu t’intéresses aux autres. Les esprits chagrins ne manqueront pas de dire : oui, entre trolls. Qu’ils restent entre gens sérieux, ceux qui font des colloques où on se la sort et on se la montre.

        Que devient le château Haut-Brana ?


      • Self con troll Self con troll 6 octobre 15:41

        @clostra
        Toujours pas lu, mais vous m’amusez. Hier, j’ai fait la même plaisanterie à un pseudonommé Durand


      • clostra 6 octobre 15:50

        @Self con troll
        j’avais bien pris votre con dans ce sens-là.

        Lançons le débat : hier @Thomas (vous aviez bien raison d’ajouter à @ qui adresse, la notion d’identité numérique) contestait les chiffres du nombre de visites uniques sur le site Avox sous le prétexte qu’il se protégeait avec gohstery. Il concluait que ces chiffres étaient sous-estimés, ce que j’approuvais.

        Pourtant, ces statistiques s’effectuent (grâce aux IP fixes) sur les IP. Il est donc tout à fait possible de contourner les cookies ou leur désactivation pour vous suivre à la trace.

        la CNIL conseille une durée de conservation des IP « en clair ». Une durée qu’il n’est pas évident de déterminer si on veut par exemple qu’un internaute conserve son panier un certain temps. La CNIL préconise des durées qu’il faut connaître.

        Ensuite, pour les statistiques de visites, il est possible de programmer un dispositif qui, s’il est capable de reconnaître une IP, est capable également de la masquer, puis de l’effacer et/ou la crypter. On aura donc les statistiques de visites sans pour autant pouvoir dire qui.

        Vu sous cet angle, l’IP fixe serait intéressante pour donner des résultats exacts.

        Par ailleurs, lorsqu’on s’adresse à google analytic, un service gratuit, énergivore etc on ne peut pas garantir la confidentialité ni de la vie privée des internautes, ni sur l’utilisation stratégique de l’entreprise et/ou du « travailleur » et/ou du particulier. Sa puissance de calcul est immense (pour ne pas dire ... inégalée)*
         
        Comment ne pas communiquer son IP ?

        * ceci amène une autre réflexion : certains prestataires dont je fais parti n’utilisent pas de cookies, relèvent les IP « sans le savoir » qui leur permettent de bénéficier de statistiques à peu près correctes. Il semble que google (supposition ?) ne met aucun obstacle à leur référencement naturel, sans doute parce qu’il n’y rencontre ni Amazon, ni Microsoft en embuscade ... je soulève la question.


      • Xenozoid Xenozoid 6 octobre 15:53

        @clostra


        les jeux en lignes plein de tricheurs en sont a l’adress mac de notre router etc...., mais cela ne marche pas non plus

      • Self con troll Self con troll 6 octobre 16:23

        @clostra
        Je rédigeais mon post de 16h14.

        Ma première réaction reste valide. Je vous laisse les mains libres pour vérifier ce que vous voulez.

        Mais je pense que vous prendrez l’option « trop bon, trop con » pour me qualifier. C’est la meilleure. Je ne peux rivaliser avec Attali quetion QI et caractère retors.

        Je regrette de vous avoir imaginée, dans mes échanges de ce matin avec @Shawford, comme un coeur sec. Ma première impression était meilleure.

        Le fauconnier, ce n’était pas moi. C’était l’intrusion dans votre habitat artificiel, de la rudesse de la vie sauvage.

        TrollBise aux oiseaux.


      • Self con troll Self con troll 6 octobre 16:30

        @Shawford
        Quand tu partiras avec l’eau du bain, ne suis pas ton copain Nabum dans la Loire : c’est plein de silures sans goût ni odorat ! Laisse-toi couler jusqu’à Hostens. C’est moins loin et plus bucolique.

        Manifestement, sur aucun segment de tes parcours tu n’as ressenti un bras de mes multivers. Ils ne sont pas insensibles aux temps qui passent, je sais.

        A+


      • Self con troll Self con troll 6 octobre 16:14

        Bon, voilà, j’ai lu. @arthes et @armelle vont être jalouses, mais comme aucune synchronicité ne m’incite à les draguer, et qu’elles s’en fichent, cpasgrave.

        Coucou au rouge-gorge. Il est revenu ? Moi, je n’imaginais pas l’entrée dans ce style.
        Pensez-vous que nous serons nombreux sur ce fil de discussion ? Je parierais que non. Mes copains de l’IP font barrage.

        Vous avez remarqué que @Shawford avait pigé le coup du geai ? Ne dites pas qu’il y a comm par dessous, sinon on va manquer de riz au lait cet hiver.

        J’ai pas trop compris pour Saint Bruno. Vous vous êtes trompée quand vous avez saisi le nom, ou c’est mes copains qui vous ont mal trackée ?

        Si un jour vous vous intéressez à bibi, et pas à @Self trop con, vous trouverez une nouvelle conjonction entre vous et moi. Vous comprendrez qu’elle n’est pas fortuite. C’est OpenStreetMap.
        Vous comprendrez donc que mes compliments étaient sincères. Vous n’avez pas l’habitude ?

        Sérieusement, reconnaissez que j’ai fait la retape pour le cozy cloud. Il y a d’autres fils de discussion où je mets en avant cette solution.
        Demandez vous pourquoi ce que j’appelle RSS++, dont j’ai parlé d’abord à Caleb Irri il y a au moins 6 mois, que j’ai repris chez vous et chez le professeur Antoun, a été superbement snobé.

        Voyez, je comptais justement sur nos échanges pour me motiver à remettre les mains dans le cambouis. Il y a peu, j’étais payé pour programmer. J’ai écrit en 500 lignes ce que d’autres écrivent en 5000. C’est vérifiable. Vous me croyez ? Pas mes chefs de l’époque : « vous dérangez », m’a-t-on dit. C’est dans les grande lignes, l’histoire précédente, mais quel intérêt de développer ? C’est juste l’histoire d’une poussière qui se voulait grain de sable.


        • Armelle Armelle 6 octobre 18:05

          @Self con troll
          Aucune crainte SCT, la jalousie est une pathologie que j’ai soignée très jeune. C’est une vielle dame diabolique, elle détruit tout sur son passage, elle prend le contrôle de n’importe qui et peut même tuer comme la dame noire !!!
          Et puis sans elle, je me suis mise à apprécier tas de choses, comme les riches par exemple, qui font que je paie moins cher certains biens, ils financent aussi grandement les congés payés des travailleurs (malheureusement je n’en fais par partie), et puis sans elle je vis tellement mieux...
          Alors je ne pourrais être jalouse, d’autant que l’assiduité dont vous faites preuve ici vous assure encore une présence bien soutenue... De quoi se rencontrer à nouveau...


        • clostra 6 octobre 19:12

          Va falloir sonner la fin de la récré, car c’est juste ce que donne le fait de (penser) être surveillé.

          On n’y comprend plus rien, ça trolle, ça brouille, ça embrouille, plus personne n’y comprend rien.

          Un jour il faudra déménager l’Internet ...

          Vous êtes au final la meilleure illustration de ce que va entraîner ce doute sur qu’est-ce qu’on sait de vous que vous ne puissiez plus récupérer, avoir sous votre propre contrôle, inscrire dans votre propre histoire, une dépossession aussi désastreuse qu’une possession, .simplement parce que c’en est une.

          Merci les zozos ci dessus pour cette illustration magistrale qui, je l’espère donnera du grain à moudre, faute d’avoir pu évoquer ensemble les éventuelles solutions avant qu’il ne soit trop tard. La guerre n’aura pas lieu. Janus referme la porte de son sanctuaire et offre le visage de la quiétude absolue.


          • hervepasgrave hervepasgrave 6 octobre 21:26

            Bonsoir,
            Je pense sincèrement que vous vous posez trop de questions et elles sont toutes aussi mauvaises les unes que les autres.Premièrement a quoi sert internet aujourd’hui ?
            Certainement un lieu pour pervertir toutes informations « le tout et son contraire »
            la rentabilité financière est certainement la chose qui détruit le plus le renseignement. A vouloir jouer sur trois tableaux cela devient un bordel sans nom.les algorithmes doivent suer sang et eau« hum ! »
            Le danger d’internet ? Mais il a été crée par ceux qui ont voulut tout savoir en douce.La peur d’un grand complot « merde ,raté ,il n’y en a pas et s’il y en avait il serait certainement bien plus difficile a trouver,même avec des calculateurs super-puissant » Alors faire croire a une surveillance généralisée est une bonne tactique pour faire sortir le/les lièvre’s) de la tanière,le résultat devient plus réduit et orienté.
            Alors je le répète a qui le veux ,il faut dans l’utilisation d’internet brouiller les pistes ,pour faire foirer leurs résultats.Il n’y a rien a cacher,bien au contraire il faut montrer ce qu’ils attendent « images,sons,vidéo » compris. 
            cestpasgrave ! car de jour en jour tout évolue,se transforme .Il n’y a que les conneries qui peuvent persister , sinon il faudrait avoir plusieurs longueurs d’avances sur la technique et le matériel.A chacun de voir et d’assumer ses actes.


            • clostra 6 octobre 23:57

              @hervepasgrave
              initialement l’Internet n’a pas été créé pour le grand public mais pour/par l’armée américaine pour décentraliser ses données, pour qu’elles ne soient pas stockées dans un seul lieu fût-il un bunker.

              Il me semble que c’est en Suisse qu’a été créé le langage html permettant d’afficher des textes dans un logiciel de navigation (navigateur) ensuite ... qui est devenu un réseau de cache cache où on perd toujours (ou presque), en tout cas, les données décentralisées ne sont accessibles qu’à quelques uns pour une surveillance mais surtout (?) pour faire des sous sous couvert de gratuité.

              Maintenant, déménager le web est peut-être possible pour qu’il tienne ses promesses ... blockchain à suivre. Ce qui pourrait éviter ces énormités sur le web. En attendant, sur le web, sortons couverts , d’autant que l’Internet des objets amplifiera grandement cette surveillance généralisée.


            • hervepasgrave hervepasgrave 7 octobre 07:23

              @clostra
              bonjour,
              Ce que tu dis là ,je le sais bien.Mais néanmoins, j’ai un doute qui a la rigueur ne tient que par l’inconstance des utilisateurs du web. Il faut bien reconnaitre qu’être utilisateur du web est certainement très utile.C’est une bibliothèque immense quand on sait l’utiliser. Le problème est peut-être du au défouloir que cela procure aux utilisateurs .Plus spécialement aux jeunes utilisateurs qui eux auront de plus en plus de mal a s’échapper et est et sera un compagnon de route tout le long de leur vie.Le manque le plus certain est que l’informatique hard/soft devrait faire partie de l’éducation des enfants .Pas de manière récréative mais poussée dès le début de la scolarité. Peut-être que cela changerait l’ordre des choses dans l’avenir.Je sais pertinemment bien qu’ agir comme je le dis est assez gênant a entendre et difficile a assumer dans la vie,mais il faut retourner a mon avis le problème à l’envers et en faire un jeu perpétuel. Alors tu ne peux pas avoir tord,car j’en reviens a l’inconstance des utilisateurs a leur fainéantise (et là quand je me permet de dire « fainéantise aux autres » c’est certainement moins injurieux et mensongé que dans d’autres sujets ou les auteurs devrait faire preuve de plus de retenu et être plus modestes quant a leur prétention)
              cestpasgrave ! c’est l’intention qui compte et l’espérance que cela donne à réfléchir .Qu’il reste quelque chose aujourd’hui dans ce monde du web volatile


            • Self con troll Self con troll 7 octobre 07:47

              @hervepasgrave et @clostra
              Je ne voulais plus intervenir sous cet article, mais je puisqu’@herve relève l’intérêt de l’histoire, je réponds à ses deux posts.
              D’abord, ça prend tellement de temps ces histoires que je n’ai plus en tête, dans son détail, le premier. J’aillais répondre à @herve que les configurations style cozy me plaisent bien, et que je n’y vois aucune parano. Juste de la flemme de la part des gens, et la volonté pour les gens qui exploitent les cookies et autre de nous masquer ce type d’installation, qui les gênerait. Comme tu dis par ailleurs, tout ce qui peut entraver la démarche envahisseuse est bon à mettre en place.

              Ensuite, 100% d’accord sur l’éducation. Je disais un peu pareil hier sur le fll du prof. Simon. Petite digression : ma petite anecdote sur la pédagogie n’est toujours pas bien tournée ; j’ai du mal à faire ressentir en peu de mots ce qu’est l’activité mathématique, et sa vertu éducative.

              Sinon, je bute manifestement sur une impossibilité de faire accepter par @clostra l’idée que ma démarche vers elle est sincère. Il y a certainement de grandes similitudes entre sa façon de percevoir les évolutions du monde actuel et la mienne. Apparemment, c’est plus difficile à admettre que la possibilité que les oiseaux soient nos messagers télépathiques (je serais tellement d’accord.)

              Je pense qu’@hervé, avec une psychologie d’homme, sera possiblement un médiateur.

              Un dernier mot sur @Shawford. Il est évident dans cette histoire qu’il a parfaitement suivi, a eu un comportement amical avec moi sous l’apparence d’une solidarité entre trolls, et a largement mérité sa part de riz au lait.


            • hervepasgrave hervepasgrave 7 octobre 08:40

              Bonjour,
              Ce qui est réjouissant c’est que des trolls ne trainent pas que des casseroles .Il est déconcertant que des évidences ne fassent pas cause commune ? Il en va de l’intérêt général et est tout le contraire de la nuisance.Alors c’est toujours plaisant d’avoir en retour de bons échos (sans narcissisme aucun ,ce n’est pas le but )
              Mais il est évident que d’avoir le bon discours est une chose très difficile. Moi aussi je dois passer pour un troll ,je dirais même un drôle de troll.A voir le néant de certains auteurs/commentateurs
              Il y a manifestement un gout d’amertume dans leur position supérieur de croire dur comme fer en leur humiliation de leur amour propre.Ils ne sont ouvert a absolument rien.Ils n’ont pour beaucoup qu’un ressentiment je dirais de « haine » sans me tromper (ce n’est que cela !). Ils sont trop imbu de leur petite personne .Ils ne répondent quasiment jamais a ce qu’ils considèrent être des injures.C’est le signe d’une grande faiblesse intellectuelle. .

              Maintenant, j’aimerais moi aussi que les oiseaux soient nos messagers télépathiques ,je suis un grand rêveur et observateurs de ces bestioles ,des plus nuisibles aux plus merveilleux qui sont souvent de petits oiseaux communs et ignorés, voila pour le côté poétique de la chose.
              Alors c’est toujours pas6grave ! autant avoir de la solidarité entre trolls,mais il y a trolls et ceux qui nous les cassetrolls par des dérives débiles et l’abu de conn....
              Bon week-end à tous !


              • hervepasgrave hervepasgrave 7 octobre 12:04

                @Shawford
                re,
                C’est moi qui devrais présenter mes excuses, en étant brouillon,mais tant pis je laisse mes sentiments parler.Les corrections sont toujours destructrices de l’idée originelle.Alors, oui ! c’est difficile a me lire et a me comprendre,j’en suis le premier désolé.Mais ce n’est pas un métier pour moi,ni une vocation tardive et en plus ,je n’ai plus envie de refaire ma scolarité. Je vois par ailleurs que tu perçois comme moi a l’instant que certainement le site risque de perdre son côté ouvert. C’est normal ,c’est dans l’air du temps.Dans les faits il faut que les gens tous les gens se disent qu’il faut qu’il se lâche a dire leur opinion personnelle sans autres considérations extérieures dans la vrai vie ,de visu, de personne à personne ,mais aussi en public. Là n’est que la solution pour que demain puisse devenir positif.le reste cesp......e
                allez c’est fini ,normalement pour ce week-end,raz le....


              • clostra 7 octobre 17:19

                @tous les trolleux, les trollistes, les blessés de la toile, les boiteux du clavier, les sensibles du claviardage ...

                je vous adore. La marmite de riz au lait est sur le feu, y’en aura pour tout le monde !

                Une réflexion : c’est déjà assez difficile de se comprendre face à face, avec les mimiques, les gestes et autres détecteurs sensoriels de la présence de l’autre, alors, devant son window, je dis pas !

                Sans vouloir parodier quiconque, la devise pourrait être « aimez vous pour aimer les autres », on doit pouvoir puiser encore dans cette incroyable expérience qui consiste à communiquer aussi simplement avec des inconnus qu’avec - vie privée - ce fichu rouge-gorge qui a fianté sur mon pied de lampe mais avec tellement de naturel ! Lorsque je verrai arriver un faucon, je préviens Self con Troll pour qu’il prépare son bout de viande !


                • Self con troll Self con troll 8 octobre 11:26

                  Bonjour @clostra
                  De gros engin, me voici rétrogradé en bout de viande. Comme après avoir été consommé. Excusez l’aparté macho.

                  Non, je viens pour une question : puis-je ajouter dans mon profil un lien vers votre post ? C’est pour transmettre aux co-trolls votre invitation tous azimuths pour quand votre amie danoise descendra.

                  J’ai eu la tentation d’inviter Melusine à analyser les quiproquos parlants des deux articles. Elle est un troll trop occupée pour ça, je crains. Et puis, quand le rouge-gorge a passé le seuil, vous ne l’avez pas chassé ; il est comme moi, ses pépiements pas facile à interpréter. Les fientes, veuillez l’excuser.

                  Au ton de votre dernier post, je sens que vous ne nous mettrez pas dans la liste des exclus de vos articles (je parle du nouveau bouton à la disposition des rédacteurs.)

                  Je peux l’ajouter, ce lien ?


                • clostra 8 octobre 16:17

                  @Self con troll
                  Oui vous pouvez !

                  Personne n’a empêché d’autres de venir s’exprimer sur ce fil. Je pense que la stratégie de protection est dans l’ensemble un secret bien peu partagé pour ceux qui sont conscients des dangers du web pour la vie privée. Les autres n’ayant rien à cacher n’ont aucune raison d’en avoir une.

                  Les trolls font partie du monde ouvert et non manichéen, parfois ils font bien rire, souvent ils agacent, surtout quand l’objectif - qui ne me semble pas en être le premier, objectif, pour vous (?) - est de diluer une information importante qu’ils préfèrent voir disparaître des premiers commentaires. Ces trolls-là sont utilisés par les grandes marques (politiques) mais peuvent être utiles lorsqu’il s’agit de réputation ou de notoriété ... C’est que le web est imparfait. C’est que le web répond aux règles du marketing ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON









Palmarès



Partenaires