• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La farce de la « solution à deux Etats »

La farce de la « solution à deux Etats »

Vendue à l’étalage des épiceries occidentales depuis 1993, la “solution à deux Etats” est un produit frelaté, une escroquerie notoire. La capitulation de l’OLP a offert à l’occupant, comme sur un plateau, l’opportunité inespérée d’accélérer la colonisation. Le désarmement unilatéral de la résistance a livré la Palestine en pâture aux appétits sionistes. Catastrophe politique, le processus d’Oslo a corrompu l’élite palestinienne et plongé ce mouvement national de libération, qui faisait jadis la fierté du monde arabe, dans les affres de la division.

Avec la complicité des dirigeants du Fatah, la colonisation sioniste a pulvérisé Jérusalem-Est et la Cisjordanie, tuant dans l’œuf la possibilité concrète d’un Etat palestinien. Comment peut-on bâtir un Etat viable sur les fragments épars d’un territoire rabougri ? Truffée de colonies, la Palestine a été laminée par le rouleau compresseur de l’occupation, rayée de la carte par la conquête sioniste. La Palestine d’Oslo n’est même pas un embryon d’Etat. C’est un mensonge auquel se cramponne une Autorité palestinienne moribonde et discréditée.

C’est la faute des “extrémistes des deux camps”, dit-on parfois. Mais depuis quand le colonialisme est-il empreint de modération ? Et où a-t-on vu un peuple colonisé s’en remettre à la générosité du colonisateur pour obtenir justice ? Un artifice commode consiste à renvoyer dos-à-dos l'occupant et l'occupé, comme si une responsabilité partagée pesait sur leurs épaules. Il permet à la conscience occidentale de s’en tirer à bon compte en affirmant que tout est de la faute du Hamas et de Nétanyahou.

La réalité du conflit dépasse de loin, pourtant, ces deux protagonistes. Le sionisme n’est pas un nationalisme ordinaire, c’est une entreprise d’éradication. L’idée que deux Etats puissent coexister sur le territoire de la Palestine historique n’a aucun sens. Colonialistes conséquents avec eux-mêmes, les sionistes l'assument parfaitement. Icône du “processus de paix”, le premier ministre Itzhak Rabin déclara devant la Knesset, en 1995, qu’il n’était pas question de créer un Etat palestinien, pas même un embryon d’Etat, ni maintenant, ni demain.

Bien entendu, on peut faire l’autruche et rêver d’un sionisme imaginaire, mais le sionisme réellement existant a peu d’appétence pour le partage territorial avec des autochtones récalcitrants. Ce qu’il veut, c’est toute la Palestine, “une Palestine juive comme l’Angleterre est anglaise”, selon l’expression employée par le président de l’Organisation sioniste mondiale Haïm Weizmann s’adressant aux puissances occidentales en 1919. La spoliation territoriale, l’appropriation coloniale de la Palestine n’est pas un accident du sionisme, c’est son essence même.

Les Palestiniens le savent aussi, et ils n’ont pas attendu le fiasco du prétendu “processus de paix” pour s’en rendre compte. En septembre 1993, un “Front du refus” est né du rejet immédiat des accords d’Oslo. Réunis dans le camp de Yarmouk, en Syrie, dix mouvements palestiniens forment “l’Alliance des forces palestiniennes”. Organisations pro-syriennes, islamistes ou marxistes, elles dénoncent le marché de dupes du “processus de paix” et condamnent la politique du courant majoritaire de l’OLP. Ce qu’elles veulent, c’est la fin du sionisme et un Etat unique en Palestine.

Cette opposition à Oslo a été systématiquement occultée, notamment par les associations occidentales de soutien à la Palestine, généralement alignées sur la stratégie collaborationniste du courant majoritaire du Fatah. Cette coalition des forces d’opposition était pourtant beaucoup plus représentative de l’opinion que les futurs dirigeants de l’Autorité nationale palestinienne. Et aux élections du 25 janvier 2006 dans les Territoires, les résultats électoraux du Hamas (42,6%) et du FPLP (4,1%), clairement opposés au “processus de paix”, dépassaient largement ceux du Fatah (39,6%).

Si l’on tient compte de l’opposition tout aussi catégorique des organisations basées en Syrie et au Liban, et dont les sympathisants ne pouvaient prendre part au scrutin, il est évident que les Palestiniens étaient majoritairement hostiles à ce qu’ils percevaient avec lucidité comme une véritable supercherie. L’absence de consultation des Palestiniens de la diaspora, en tout cas, a entaché la légitimité d’un processus auquel seuls les dirigeants de l’OLP et une bourgeoisie palestinienne installée dans les territoires avaient de bonnes raisons de trouver quelque intérêt.

Pour le peuple palestinien, en revanche, les accords d’Oslo n’ont porté que des fruits pourris. Ces traités inégaux ont accentué les divisions fratricides au sein du mouvement de libération. Ils ont fourni à l’occupant un moyen de pression permanent sur les Palestiniens, désormais captifs d’institutions de pacotille. Loin de permettre l’émergence de la Palestine, Oslo l’a anesthésiée. Le mieux qu’on puisse souhaiter pour les Palestiniens, c’est qu’ils mettent fin à cette farce, qu’ils rompent toute relation avec l’occupant et reprennent le flambeau du combat pour un Etat unique et démocratique en Palestine.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

92 réactions à cet article    


  • Massada Massada 20 décembre 2017 09:12

    J’ai mis 5 à votre article qui reconnait que la guerre israélo-arabe est terminée et qu’ Israël a gagné.



    • Olivier Perriet Olivier Perriet 20 décembre 2017 10:13

      @Massada

      Cet article peut effectivement s’interpréter à l’inverse de ce qu’il prétend « démontrer »


    • Durand Durand 20 décembre 2017 10:19

      @Massada


      « Israel a gagné »

      Pour les Israeliens, entre démocratie et « État juif », il faudra pourtant choisir ! 
      Or, Trump à choisi la solution à deux États... Il a renvoyé Palestiniens et Israeliens devant leurs responsabilités... 

      Pour Bibi et les SSionistes , l’Etat juif – et donc forcément anti-démocratique – dont ils rêvent englobe la totalité des territoires actuellement palestiniens... Ils comptent mettre tous les Arabes dehors ?..., les tuer tous ?..., les convertir au judaïsme, y compris les Arabes chrétiens ?..., les garder comme esclaves ?...

      La réalité, c’est qu’Israel vient de perdre le soutient inconditionnel des États Unis et se retrouve avec la totalité du Monde arabe coalisé à ses portes...

      Drôle de victoire !


       


    • Massada Massada 20 décembre 2017 11:17

      @Durand
       

      La réalité, c’est qu’Israel vient de perdre le soutient inconditionnel des États Unis et se retrouve avec la totalité du Monde arabe coalisé à ses portes...

      Vous prenez vos désirs pour des réalités.
      Les USA et les pays arabes sunnites sont en marche dans une grande alliance contre l’Iran.
      La « cause palestinienne » n’a plus d’intérêt et commence à emmerder « grave » l’Arabie Saoudite dans sont désir d rapprochement avec Israe.
       

    • Croa Croa 20 décembre 2017 12:19

      À Massada, « Israël a gagné »
      Oui, reste au vainqueur à assumer ses responsabilités de reconnaissance des droits des palestiniens car à l’heure de la mondialisation le « malheur aux vaincus » n’est plus de mise. Ça veut dire que la population palestinienne devra être intégrée à égalité des droits.


    • Laulau Laulau 20 décembre 2017 13:28

      @Croa
      Israël veut son espace vital et, au fond, n’envisage pas autre chose que l’élimination des palestiniens. Il semble que le racisme conduise toujours au même type de « solution finale ».


    • mursili mursili 20 décembre 2017 14:44

      @Massada

      Les USA et les pays arabes sunnites sont en marche dans une grande alliance contre l’Iran.

      Une alliance de bras cassés.
      Votre arrogance vous perdra...


    • si nick 20 décembre 2017 14:58

      @Massada
      Oui Israël à gagné

      ...comme les USA ont gagné en Irak.

    • si nick 20 décembre 2017 15:15

      @Massada
      Puis je soumettre quelques éléments simples à votre sagacité :


      La fin d’une solution à deux états et synonyme de solution à un état, non ?
      Etat qui est, plus ou moins, Israël.
      Qui a terme sera bien obligé, plus ou moins contraint, de donner la citoyenneté aux 6 millions de palestiniens.
      Ce qui à terme, et même avec une démocratie approximative, risque fort de mettre à mal hégémonie juive de l’état.

      Il sera alors temps de penser à renommer le pays.
      Pourquoi pas « Palestine ».. ?

    • covadonga*722 covadonga*722 20 décembre 2017 15:29

      @si nick
      bonjour , démographiquement la courbe de natalité n’est plus celle des années 1980/1990

      consultez les données oms « grâce ou a cause » du taux de natalité israélien dans les colonies et la populations juive ulra la surreprésentation des arabes dans l’état hébreux n’est plus si évidente 

    • Arthur S Jeussey de Sourcesûre 20 décembre 2017 16:01

      @Laulau

      « Il semble que le racisme conduise toujours au même type de « solution finale ». »

      Le racisme et le mot qui rime avec...

    • El_Arabi_El_Acil El_Arabi_El_Acil 20 décembre 2017 16:26

      @Massada

      La guerre, me semble-t-il n’a pas encore démarré et c’est une assurance que j’adresse à tous les occupants de la Palestine , ramassés d’Europe et parqués en territoire Arabe de Palestine en attendant que les nerfs de Mr. Hitler se calment.
      Les SS ne sont plus de ce monde , et les indu-occupants de la Palestine peuvent retourner là d’où ils ont été ramassés.
      Quand quelqu’un occupe votre domicile , allez vous le faire sortir avec des friandises et salamalecs ? 
      Ce qui a été pris par la force sera repris par la force et les occupants fuiront la Palestine comme les PN ont fui l’Algérie en 62.
      Pour qu’il y ait une paix , il faut et il suffit que le drapeau Palestinien flotte sur la Palestine...toute la Palestine avec ElQods comme capitale.

      Si la guerre doit durer 1 siècle , elle durera 1 siècle. Le jeune Palestinien est prêt au sacrifice alors que le soldat du Tsahal est prêt à utiliser les couches qu’il porte dans son sac à dos.


    • Alren Alren 20 décembre 2017 18:42

      @Massada
      « Israël a gagné. »

      Ah bon ? La guerre est finie ? On aurait pu dire la même chose de l’Afrique du Sud quand Mandela était en prison !
      Quand une guerre vise à l’ethnocide d’un peuple qui ne veut pas quitter sa terre, comme les nazis voulant éliminer les juifs de la planète, elle n’est jamais finie.

      Ce n’est pas parce que les Palestiniens n’utilisent pas la bonne méthode : grève générale, boycott des marchandises israéliennes, destructions de biens juifs dans les colonies (mais pas sur la territoire d’Israël des frontières de 67) qu’ils ne gagneront pas à la longue leur État compact, homogène, après l’affaiblissement complet des USA.
      Les colons installés sur le territoire palestinien auront le choix soit de devenir citoyens palestiniens soit de retourner en Israël. 

      Je me demande si Trump en disant qu’il va, seul dirigeant des pays du monde, déplacer son ambassade de Tel Aviv à Jérusalem n’a pas offert un cadeau empoisonné aux Israéliens ...

      D’ailleurs quand on connaît les exigences d’espionnage et contre-espionnage qu’ont les USA pour leurs ambassades, la construction de ce bunker à Jérusalem n’est pas pour demain. Reste l’effet d’annonce.


    • Plus robert que Redford 20 décembre 2017 19:17

      @Massada ah, ben non ! Israël n’a pas encore tout a fait gagné. Il lui reste juste à trouver son « Rattenfänger von Hameln » qui va foutre à la mer ce qui reste de palestiniens en Cisjordanie et pour terminer, gazer Gaza afin d’en finir « FINALEMENT » avec toute cette vermine pas humaine ! Là, le peuple élu pourra savourer pleinement sa souveraineté sur un territoire qui lui est dévolu depuis quatre mille ans !!!


    • docdory docdory 21 décembre 2017 13:44

      @Massada


      Excellent !!!

    • Alibaba007 Alibaba007 21 décembre 2017 22:40

      @Jeussey de Sourcesûre « Le racisme et le mot qui rime avec... »




       Génocide ?  j’ai bon ??? erff la rime n’est pas très élégante...

      ...trouvons mieux :  Sionisme, Américanisme, Capitalisme, Conspirationnisme, Bioterrorisme, Nombrilisme, Pédophilisme, Islamisme, Darwinisme, Libéralisme, Analphabétisme, Complotisme, Démonisme, Colonialisme, Cannibalisme, Despotisme, Égoïsme, Cynisme, Chiisme, Égocentrisme, Eugénisme, Esclavagisme, Expansionnisme, Fanatisme, Révisionnisme, Illuminisme, Judaïsme, Laïcisme, Masochisme, Monothéisme, Militarisme, Nomadisme, Ostracisme, Opportunisme, ... 

      ...toutes ces étiquettes qu’on colle... pour manipuler sans s’embarrasser...

       smiley




    • Byblos 23 décembre 2017 01:52

      @covadonga*722


      Ce que vous écrivez ne manque pas de justesse. Mais alors, où va l’État sioniste créé jadis par une élite juive résolument moderniste, a-religieuse et particulièrement allergique aux « boudins » ?
      Elle aura le choix entre l’adhésion à son élément arabe islamo-chrétien de souche palestinienne ou la soumission aux religieux bientôt en surnombre comme vous le prophétisez.
      Ils ont déjà mis sur pied des organisations d’aide à laïcisation des boudins... 


    • sarcastelle 23 décembre 2017 07:19

      @Massada

      .
      Massada est un troll qui par ses propos arrogants cherche astucieusement à monter ses lecteurs contre Israël. 

    • Massada Massada 23 décembre 2017 07:24

      @sarcastelle
       

      quelle révélation smiley smiley smiley



    • kirios 23 décembre 2017 12:00

      @si nick
      « Ce qui à terme, et même avec une démocratie approximative, risque fort de mettre à mal hégémonie juive de l’état. »
      je pense que vous négligez la capacité de nuisance des colonisateurs-quels qu’il soient - , dans ce cas c’est même pire car Israel a la main mise sur des Pays comme la France , les usa , ....


    • Choucas Choucas 20 décembre 2017 09:14

       

      Les gôôôchos sont pour la colonisation, non ?
       
       
       
      COMMISSAIRE UE AU GRAND REMPLACEMENT :
       
      « AUCUN COIN DE L’UE N’ÉCHAPPERA A L’IMMIGRATION DE MASSE »
       
      « LES SOUCHIENS DOIVENT SE SOUMETTRE A CETTE NVLLE NORME » 
       
      Avramopoulos a clairement indiqué que Bruxelles considère l’asile non pas comme un moyen d’offrir un répit temporaire à la guerre, mais plutôt comme une autre méthode de transplantation permanente des populations du tiers monde dans les pays de l’U
       
      https://www.valeursactuelles.com/societe/nous-narreterons-jamais-limmigration-affirme-un-commissaire-europeen-91719


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 20 décembre 2017 10:10

        @Choucas

        Salut Chou Chou !

        tes propositions persos pour « arrêter l’immigration », quelles sont-elles ?

        Parce qu’on voit toujours les mêmes grandes gueules gueuler mais jamais proposer


      • Choucas Choucas 20 décembre 2017 11:07

        @Olivier Perriet
         
        LE REÇU DE LA MAFIA ISLAMIQUE NÉGRIÈRE NE VEAU PLUS LE PAPIER CUL D’IDENTITÉ BOOBA
         
        En attendant, selon une étude américaine du Pew Research Center, « considéré comme une référence pour ses recherches en matière de démographie religieuse », et relayé par le quotidien 20 minutes, « la population musulmane va plus que doubler presque partout en Europe d’ici 2050, même sans immigration. »
         
        Ma solution n’est pas au supermarché des bobos soumis  smiley
         
        https://francais.rt.com/international/46084-population-musulmane-devrait-atteindre-18-2050
        http://www.20minutes.fr/monde/2178767-20171130-entre-12-18-musulmans-france-2050-selon-etude


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 20 décembre 2017 17:44

        @Choucas

        ben c’est bien ce que je me disais, il n’y a que du vent ;

        le bonjour à la Russie, « puissance musulmane » smiley


      • Diogène diogène 20 décembre 2017 09:29

        Alors, il ne reste que l’apartheid ? Une réserve d’aborigènes musulmans dans l’état juif ?


        • Massada Massada 20 décembre 2017 11:24

          @diogène
           

          Les musulmans qui vivent en Israël sont bien mieux lotis que ceux qui vivent en dehors.
          Ils bénéficient de tous les avantages sociaux dont ils n’hésitent à bien profiter.
          Ils bénéficient aussi d’une discrimination positives notamment dans les universités, ce que je trouvent fort injuste personnellement.
           
          Si vous voulez vous apitoyer sur le sort des musulmans dans la région, regardez donc la pauvreté et le chômage des jeunes en Égypte ! on meurt de faim en Égypte, des gens vivent dans des cimetières car ils sont incapable de payer un loyer !


        • phan 20 décembre 2017 12:43

          @diogène
          Preuves à l’appui : musulmans à Hébron et musulmans à Ryiad


        • Massada Massada 20 décembre 2017 13:05

          @phan
           

          73% des Arabes israéliens disent ressentir un sentiment d’appartenance à l’Etat hébreu, tandis que 60% d’entre eux sont fiers d’être Israéliens, selon un nouveau sondage conduit par le New Wave Research Institute.


        • phan 20 décembre 2017 14:09

          @Massada
          Sabah el-Kheir,
          Les Arabes israéliens parlent ils hébreu ou arabe ? avec la loi sur la Nation (Hok ha-Le’om) qui rabaisse l’arabe du statut de langue officielle à celui de langue à « statut spécial », ils sont fiers d’appartenance ou d’exclusion ?


        • ZEN ZEN 20 décembre 2017 17:00

          @Massada
          Le sort des arabes israëliens est vraiment tout à fait enviable...


        • rugueux 20 décembre 2017 09:50

          Pas d’état palestinien pour un peuple qui n’existe pas c’est juste normal !


          • Diogène diogène 20 décembre 2017 10:03

            @rugueux

            Le peuple belge, le peuple suisse et le peuple libérien n’existent pas non plus.
            Par contre, le peuple sioux, le peuple canaque et le peuple zoulou existent. Que proposez-vous ?
            Scinder la Suisse, la Belgique, la Nouvelle-Calédonie les Etats-Unis, l’Afrique du Sud et le Liberia ?


          • Mejad 20 décembre 2017 20:04

            A diogène

            On a supprimé nos commentaires. Ils ont raison. Des commentaires qui sont dans un certain sens « explosif », oui, je crois « explosif ». Et pourtant il n’y a guère que quelques lignes. 

             

            Oui, je pense qu’ils ont bien fait. Il demeure cependant que nous évoluons dans un monde réellement désorganisé et dangereux, où tout est possible.




          • antiireac 20 décembre 2017 20:23

            @Mejad
            Une très mauvaise habitude d’AV qui censure des poste souvent anodins.

            Moi même j’étais victimes de ces agissements intempestives d’AV qui j’en suis sûr n’a même pas vérifié l’étendue et la porté de ces posts
            Ces agissements favorisent largement les adversaires de mes (vôtres) convictions.

          • Olivier Perriet Olivier Perriet 20 décembre 2017 10:08

            Salut Bruno,

            Je vois que ça ne s’arrange pas. Vous dansez la guigue depuis Téhéran ?

            Incroyable de voir la dérive islamienne (je ne sais trop comment dire), d’une grande conscience « de gôche » formée dans Les Plus Grandes Institutions de la République française

            Je vous assure que ça fait bizarre, enfin, il vaut mieux en rire smiley

            En passant, je donne le bonjour à l’UPR smiley


            • frugeky 20 décembre 2017 11:13

              @Olivier Perriet

              « dérive islamienne »...pas vu d’islam dans le texte mais si vous le voyez...
              Dires plutôt une grosse dérive antisioniste, donc antisémite, donc nazie.
              Vous me direz, pour quelqu’un qui, selon vous, se trouve à Téhéran (le nouvel Hitler), la boucle est bouclée.

              En passant, on peut aussi voir la reconnaissance de Trump de Jerusalem gna gna gna, comme une épine enfoncée dans le pieds des occupants de la Palestine : pendant qu’ils s’occupent des roquettes de Gaza et du Hamas, ils limitent leurs incursions criminelles contre la Syrie et leurs préparatifs contre le Liban.


            • Olivier Perriet Olivier Perriet 20 décembre 2017 17:48

              @frugeky

              à un certain niveau de bêtise, l’amalgame se fait tout seul :

              les manifestations antisionistes finissent souvent par cramer une synagogue en gueulant mort aux juifs avec des drapeaux du hezbollah (je vous laisse faire la traduction de « hezbollah », terme où vous ne verrez pas d’islam bien sûr)


            • frugeky 21 décembre 2017 12:18

              @Olivier Perriet

              « les manifestations antisionistes finissent souvent par cramer une synagogue » ! Ah bon ?
              Vous avez des chiffres ? 6 millions ?
              Ouais, bon...

              Je n’oublie pas le Hezbolla, les méchants chiites vendus à l’Iran, le nouvel Hitler, et non pas la résistance libanaise face à un envahisseur récurrent qui occupe toujours une partie du territoire.


            • jaja jaja 20 décembre 2017 12:16

              D’accord avec l’auteur sur la solution : un État unique et démocratique en Palestine... j’ajoute où juifs et arabes vivront en paix et avec les mêmes droits et où les réfugiés qui le souhaitent pourront rentrer chez eux...

              La grande question étant de savoir non seulement quelle organisation palestinienne soutient ce projet (il en existe plusieurs) mais surtout laquelle d’entre elle cherche et pourra s’en donner les moyens ? L’institutionnalisation de la résistance, aussi bien en Cisjordanie qu’à Gaza est une réalité catastrophique. Laisser la jeunesse palestinienne se faire massacrer par une armée coloniale les mains vides n’est pas acceptable et c’est pourtant ce qu’il se passe...

              Pour arriver à cette solution d’État unique palestinien il faudra pouvoir inverser le rapport de forces... Ce qui ne sera pas forcément simple...


              • karim 20 décembre 2017 13:13

                Après des siècles de mauvais traitements, ils trouvent enfin le moyen de s’affirmer par des actions indignes devant des gens qui ne peuvent se défendre. La force, la richesse ne peuvent effacer des caractères transmis par les gènes.


                • Pascal L 20 décembre 2017 13:27

                  Les Juifs et les Musulmans palestiniens sont tous descendant d’un même peuple originaire du Sud de l’Arabie (Yemen) et seule la religion les sépare. Tant que les uns seront juifs et les autres Musulmans, il n’y a aucune paix possible. Les deux religions considèrent que la terre d’Israël est leur terre qui leur a été attribuée par Dieu. De plus, dans l’Islam, la destruction des Juifs est au programme du Coran et aucun verset du Coran ne peut être retiré, puisque les Musulmans pensent que c’est directement un ordre de Dieu : « Lorsque vous rencontrez ceux qui recouvrent, coupez leur la tête[...] serrez les garrots » (s47,4), « Dis à ceux qui recouvrent que, s’ils cessent, il leur sera pardonné ce qui s’est passé ; si [au contraire] ils y reviennent, eh bien, la conduite des anciens est déjà passée. Combattez-les à mort jusqu’à ce que [ils ne représentent] plus de tentation et que le culte entier soit [rendu] à Dieu. » (s8, 38-39). Ceux qui recouvrent sont bien les Juifs, accusés de recouvrir la vérité sur ʿĪsā (Jésus ?), neveu de Moïse. Le mot recouvrir a ensuite été élargi pour désigner tous les « mécréants », mais les Juifs en font toujours parti.

                  Cette idée de tentation vient de la crainte d’apostasie pour les Musulmans qui fréquentent d’autres religions. Il faut donc nettoyer la terre des mécréants pour que l’Islam subsiste ! Si le Coran était réellement la parole de Dieu, cette crainte n’airait pas lieu d’être. Le Coran, seul, ne peut convaincre, il faut la violence pour que l’Islam se diffuse.

                  • ZEN ZEN 20 décembre 2017 14:01

                    Massada a encore frappé..

                    C’est signe qu’il y a du vrai dans cet article.
                    Le discours européen est d’une hypocrisie sans nom
                    Nombre de Palestiniens se laissent aller au désespoir, c’est le plus terrible.
                    Certains Israëliens restent clairvoyants, mais de plus en plus impuissants.

                    • Massada Massada 20 décembre 2017 14:19

                      « Si nous, Arabes, souhaitons vraiment trouver un règlement, nous devons faire notre examen [de conscience] et mener une révolution idéologique dans la façon dont nous traitons les Juifs. Nous devrions croire que les Juifs font partie intégrante de la région, et que la paix est le meilleur moyen de libérer la région de décennies de conflits qui ont épuisé la région et appauvri ses ressources. »


                      Abdelhamid Hakim, directeur général du Centre d’études stratégiques et juridiques du Moyen-Orient basé à Djeddah


                      • OMAR 20 décembre 2017 21:03

                        Omar9

                        @Massacrada
                        .
                        Et pendant ce temps, les USA menacent ouvertement tout pays qui s’opposera à leur décision sur Jérusalem :
                        http://fr.timesofisrael.com/assemblee-de-lonu-les-etats-unis-noteront-les-noms-des-pays-opposes-a-sa-decision-sur-jerusalem/?utm_source=A+La+Une&utm_campaign=10af329122-EMAIL_CAMPAIGN_2017_12_20&utm_medium=email&utm_term=0_47a5af096e-10af329122-55542117
                        .
                        Tu vois @massacrada, ce sont les USA qui combattent les palestiniens en déniant leurs droits fondamentaux.
                        Israël, n’est qu’un état artificiel, qui n’existe que par la force des armes, des armées et des protections diplomatiques américaines.


                      • antiireac 20 décembre 2017 21:25

                        @OMAR
                        Les EU ont tout à fait raison d’être ferme sur sa décision

                        et ce n’est pas les fanatiques islamiques qui auront le dernier mot dans cette histoire.
                        .

                      • antiireac 20 décembre 2017 21:30

                        @antiireac
                        Je voulais écrire à HOMO

                        excusé cet oubli

                      • OMAR 20 décembre 2017 22:06

                        Omar9

                        @antiireac
                        .

                        Va plutôt apprendre à écrire correctement le français, ta langue maternelle, avant de te faire l’avocaillon du Mal absolu sur terre, les USA, et son cabot, Israël....


                      • antiireac 20 décembre 2017 22:49

                        @HOMO


                        Va raconter ça à des porcs que tu élèves pour les manger plus tard arrosé d’un excellent vin israélien.
                        Veinard va...


                      • symbiosis symbiosis 21 décembre 2017 11:42

                        @Massada

                        Rassure-toi Massada, ça vient, les juifs israéliens seront bientôt intégrés dans le continent musulman.
                        Juste un peu de patience.


                      • QAmonBra QAmonBra 21 décembre 2017 14:14

                        @OMAR


                        Normal Omar, c’est en occident et, entre autres,(*) aux U$A que se trouvent les $ionistes les plus puissants donc les plus influents, voire les plus nombreux, et non dans leur état colonial en Palestine, pas folles les guêpes !





                        (*) En notre nom, la « république française » n’est plus de reste.

                      • OMAR 21 décembre 2017 18:34

                        Omar9

                        @antiireac : « Va raconter ça à des porcs que tu élèves pour les manger... ».
                        .
                        Je jure devant Dieu que je ne t’ai jamais élevé ni encore moins pensé à te bouffer.
                        .
                        Quant au vin, y’a mieux. : Sidi Brahim, Mascara, coteaux de Tlemcen, etc...
                        Demande aux pieds-noirs, ils te raconteront.
                        ..


                      • antiireac 21 décembre 2017 19:42

                        @OMAR
                        Ton élevage des porcs il ne faut pas le manger entièrement même si t’a envie de le faire,en effet les cours sont au plus haut il s’agit de le vendre aux chinois ils ont raffole,

                         et paye bien quant au vin je te conseille celui d’Israël si tu veux être bien avec les juifs ils savent être reconnaissant avec de bons clients.

                      • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 20 décembre 2017 15:18

                        Monsieur Bruno Guigue 


                        Pourquoi tout ce baratin ?

                        Dites seulement que mes analyses sont plus justes et plus rationnelles que les vôtres et celles de politicards occidentaux et tout le monde comprendra... 


                        • Homphilo 20 décembre 2017 16:19

                          il est comique comment les gens s écharpent sans se poser la question de légétimité à la base. pour en revenir à l histoire, appyée par l archéologie et la science !!!! les bases du peuple d israel sont erronées.on attribue l origine du peuple juif à Abraham et sa religion à Moïse.trés bien !!! mais ces deux êtres n ont jamais existé que au travers de la BIBLE qui est un écrit apologétique pour cette nouvelle religion.a l étude de ces textes, toutes les recherches scientifiques ont aboutit a l annonce qu il n y a jamais eu ni de Abraham ni de Moïse et aucune trace historique.donc on agir actuellement sur les bases d une mythologie. et des peuples s entredéchirent sur un mythe..c est comme si des nations s écharpaient autour du pére noel.. vraiment l être humain est pauvre .cela est véritable pour toutes les religions .aucune ne resiste si on la compare a l histoire et a la recherche scientifique.. POURQUOI L HOMME A T IL EU TOUJOURS BESOIN DE SUPERSTITION POUR VIVRE ?????


                          • Eric F Eric F 20 décembre 2017 21:01

                            @Homphilo
                            le plus ironique, c’est que les musulmans sont autant convaincus que les juifs de l’existence historique d’Abraham et Moïse, mais leur désaccord porte sur le partage de l’héritage


                          • Pascal L 21 décembre 2017 12:28

                            @Homphilo
                            Abraham et Moïse n’ont pas d’existence historique, mais cela ne signifie pas qu’il n’ont pas existé. En fait, nous n’en savons rien, mais les mythes ont toujours une part de réalité et un message à faire passer. La Bible nous parle de témoignages de rencontres avec Dieu et c’est cet aspect qui doit être examiné. Personne ne peut affirmer que Dieu n’existe pas parce que Moïse n’est pas historique. De toutes façons, qui saura dans 2500 ans si vous avez réellement existé ?

                            Confondre religion avec superstition comme vous le faites est une erreur, la religion s’oppose à la superstition par sa définition même. Vous ne pourrez jamais prouver que Dieu n’existe pas de même que l’inverse n’est pas plus prouvable. Reste que la quantité de témoignages sur les rencontres avec Dieu, y compris à notre époque, pose des questions tout à fait légitimes. Ne pas croire est votre choix, mais vouloir l’imposer à l’humanité est un péché d’orgueil.

                          • ALGERIEN ALGERIEN 20 décembre 2017 16:31

                            Très intéressant comme article, comme tant d’autres, Malheureusement, comme ces prédécesseurs il n’apporte guère de solutions, voire amène à des réflexions, alors qu’il est sensé en apporter.

                            Ce conflit dure et perdure, et, j’en dirais de même sur les articles qui ont suivis.


                            • ZEN ZEN 20 décembre 2017 16:54

                              Depuis la fin tragique de Rabin surtout, c’est bien clair pour le Likoud et l’extrême droite :

                              Mais déjà dans l’esprit des pionniers comme Golda Meïr : une terre sans homme...
                              Il suffit de regarder une carte.

                              • hdelafonte 20 décembre 2017 18:20

                                C’est N+1ieme article sur le sujet, avec à chaque fois les mêmes arguments… Vous n’en avez pas marre de vous répéter ? Surtout qu’il est impossible sur agora vox de publier une voix différente ? Je m’y suis essayé, et mon article a été refusé par la modération. Passons en revue les faiblesses de raisonnement.

                                Vous parlez d’Israël comme étant un état colon, désignez-vous spécifiquement les territoires occupés avec leurs problématiques d’occupation par des colons orthodoxe, ou pensez-vous que l’État entier est un etat colon ?. dans ce second cas, vous utilisez le mot colon de façon impropre , car dans la même lignée de raisonnement vous devriez rendre les États-Unis aux tribus indiennes, l’Australie aux aborigènes, etc.

                                La problématique d’ Israël n’est pas, comme pour les colonies françaises, que les colons ont exploité des autochtones, Mais que, des terres ont été achetés à l’origine , que ces terres étaient cultivé par des paysans locaux, qui se sont retrouvés à laisser leur place à ces nouveaux arrivants. Il n’y a pas eu de colonisation au sens d’expropriation. Tout le problème vient de ce que, du côté arabe, la réponse à cela a été de déclarer la guerre, de surcroît avec la volonté d’expulser tous les juifs. Ceux-ci n’avait donc d’autres alternatives que de triompher, ou bien mourir, et depuis Sun Tse Il est bien connu que de telles bataille sont très difficile à gagner, car l’adversaire n’a plus rien à perdre…

                                Maintenant, quand vous encensez la résistance palestinienne, je trouve que vous pourriez au moins questionner l’utilisation des attentats suicides par le Hamas et le Fatah, qui ne sont rien d’autres que ce qui nous est arrivé au Bataclan… Parleriez-vous aussi de résistance concernant les tarés qui On fait un massacre au Bataclan ? Quelles différences faites-vous avec le fait de se faire sauter dans un bus, d’aller mitrailler une terrasse de café ?

                                Jamais les résistants français n’ont été massacré des femmes et des enfants, ou des vieillards, comme le paralytique de l’Achille Laorau, jeter à la mer, et celui qui a fait ça encensé comme un héros .

                                L’attentat de la rue des rosiers, c’était héroïque pour vous ? ?

                                De surcroît, historiquement, jamais Jérusalem n’a été considéré par un pays arabes comme sa capitale . Encore faudrait-il préciser que les pays arabes n’existe que depuis l’effondrement de l’empire ottoman, c’est-à-dire la fin de la première guerre mondiale… À ce compte, Israël et ces pays arabes représente des projets nationaux aussi ancien l’un que l’autre....

                                J’adhère à votre vue selon laquelle un État palestinien est actuellement impossible, non pas lié à la politique Israélienne, mais par ce que, avec le Hamas au pouvoir dans la bande de Gaza, tout projet d’État est impossible.Sinon, pour reprendre votre logique, pourquoi ne pas accorder un mini État en France à tous les tarés qui veulent se faire sauter ??


                                • Plus robert que Redford 20 décembre 2017 19:21

                                  @hdelafonte Et en Patagonie, y z’achètent quoi, les Israéliens ??


                                • Pascal L 21 décembre 2017 12:53

                                  @hdelafonte

                                  Le Hamas est lié aux Frères Musulmans. Il suffit de lire les écrits de son fondateur, Hassan al Banna, grand-père de Tarik Ramadan ou de Youssef al Qaradawi pour comprendre que leur programme n’est pas compatible avec la cohabitation avec les Juifs ni même avec une quelconque forme de démocratie. Ce sont ces mêmes Frères Musulmans qui veulent prendre le pouvoir en France pour y imposer la Charia, le seul système juridique qui a de la valeur à leurs yeux. Ils pensent que le pouvoir sera à leur portée lorsqu’un tiers des Français sera Musulman. La défense de la Palestine est au programme de presque tous les prêches du vendredi dans un tiers des mosquées de France. Il faut voir les vidéos sur les sites Internet de ces mosquées (Amiens, Cergy, Givors, Massy ,Montpellier, Mulhouse, Reims...). Dans la réalité, ils se sont rendus insupportable et fait virer de tous les pays où ils avaient pris le pouvoir (Egypte, Lybie, Tunisie), sauf en Palestine où la présence d’un ennemi très clairement désigné les maintient au pouvoir.

                                • pipiou 20 décembre 2017 18:46

                                  Ces articles de Guigue sont très ré^répétitifs et pas très fins dans l’analyse, ça sent la rancœur remâchée.
                                  Et conclure que la solution à UN état est la meilleure est quand même plutôt hasardeux.
                                  Car cet état existe déjà, c’est Israel, l’Etat juif qui restera comme tel. Donc en rejoignant cet Etat les palestiniens accepteraient d’être une sous-population d’Israel, des êtres inférieurs.
                                  Pourquoi ne pas prévoir des réserves pour indigènes palestiniens tant qu’on y est.


                                  • Paul Leleu 20 décembre 2017 19:09

                                    c’est un peu ridicule... les israéliens n’ont absolument pas la démographie pour s’étendre au-delà du symbolique... de leur côté, les palestiniens n’ont absolument pas les moyens militaires, économiques et politiques de gagner une guerre... c’est le statu-quo... 


                                    • antiireac 20 décembre 2017 19:19

                                      Israël la seule démocratie dans le coin vainqueur à plusieurs reprises des des arabes fanatisés se soûlant aux récits abjectes de coran à gagné le droit de vivre dans une paix durable sur ses terres.


                                      • Mejad 20 décembre 2017 19:44

                                        A l’Auteur

                                        On sent l’auteur « anxieux » pour les Palestiniens. Mais qu’il se rassure. Israël n’a été qu’un instrument de l’histoire comme d’ailleurs les Etats-Unis eux-mêmes pour réveiller les peuples arabes de leur atavisme ancestral.

                                        Il n’y a pas de réel victoire pour Israël qui se trouve dans un territoire exiguë et entouré de pays arabes. Peut-on dire que le peuple israélien est réellement heureux ? Dans l’absolu, il ne l’est pas. Peut-il se comparer au peuple français, italien, tunisien, grec... Non, il vit dans une guerre-paix, mais c’est déjà mieux que de vivre dans des ghettos européens, américains ou arabes.

                                        Il a besoin de lobbies en Amérique, en Europe et un peu partout dans le monde, pour le soutenir en tant que nation. Sans ces lobbies, Israël ne pourrait survivre dans cet Etat encerclé, « bunkarisé ». C’est son destin de peuple errant, de peuple qui n’a pas choisi sa destinée.

                                        Pourtant c’est bibliquement un « peuple élu ». Mais qu’il est fauté dans son histoire cela ne regarde que lui et Dieu. Mais qu’il soit aujourd’hui dans cette posture, le pays décrié le plus au monde par ses exactions, et pourtant un des peuples qui a souffert le plus au monde, cela ne regarde encore que Dieu.

                                        Donc Israël est un instrument de l’histoire, et les Palestiniens se sont trouvés malencontreusement dans ce chemin de l’histoire. Il est évident que cela a trait à une Intelligence qui gouverne le monde. Et avant même Israël, les puissances coloniales ont aussi rayonné sur ces pays ou plutôt croyaient « rayonné » sur ces pays. Ces puissances coloniales sont ensuite sorties par la « petite porte » et viennent tout en se disant « démocratiques »,quémander chez des « bédouins » rétrogrades quelques milliards de dollars pour « boucler leur mois ».

                                        Ironie de l’histoire. Israël aura-t-il le même sort que ses prédécesseurs ? C’est pour cela qu’il n’y a pas de victoire pour les hommes que la victoire «  De Ce Qui Doit Être Et dont personne ne sait ce qui doit arriver jusqu’à ce qu’Il Arrive. »

                                        A l’Auteur, qu’il se rassure. Il y a un Esprit qui Veille sur le Monde.




                                        • antiireac 20 décembre 2017 20:00

                                          @Mejad
                                          Un point de vue intéressant mais qui oublie le fait que le peuple d’Israël se sent vraiment chez lui sur cette étroite bande de terre et qu’il ne se laissera pas facilement  déloger et fera payer très cher toute tentative d’agression.


                                        • Mejad 20 décembre 2017 22:05

                                          @ysengrin


                                          La Destinée, la Destinée ... Les Palestiniens n’y peuvent rien. Et ce n’est pas du fatalisme même si cela ressemble. C’est un chemin qu’ils doivent suivre et ce cours ira jusqu’à ce que ce chemin s’ouvre pour une nouvelle Destinée et qui certainement ne serait pas celui-ci, et peut-être trouveraient-ils ce qu’ils ont tant aspiré. 

                                        • Mejad 20 décembre 2017 22:23

                                          @antiireac

                                          Bien sûr le peuple d’Israël se sent vraiment chez lui, et même avant d’être installé par les grandes puissances, les Juifs étaient chez eux. Et personne ne pourra déloger les Israéliens de leur Etat israélien. 

                                          Le problème est que rien n’est immuable, rien n’est éternel. prenons un seul critère, la natalité. Si les Israéliens ne se reproduisent pas suffisamment, ils seront non seulement obligé de se mélanger avec les Arabes pour procréer, mais aussi composer avec les nouveaux taux démographiques qui définissent les composantes des populations respectives.

                                          Et cet aspect, avant deux générations, va se poser. A ce stade historique, le côté agression ne sera plus de mise, Nous aurons deux Etats qui auront à naître pour devenir ensuite un seul Etat puisque l’Etat d’Israël sera à forte composante arabe. Et avec la paix qui sera acquise véritablement, deux Etats différents n’auront aucun sens. Il y aura osmose entre les deux courants religieux.



                                        • Eric F Eric F 20 décembre 2017 19:52

                                          La solution à deux états n’est en aucun cas une position spécifiquement occidentale, c’est celle de la quasi totalité des pays du monde, y compris désormais la ligue arabe depuis la proposition de Riyad (mars 2002).
                                          Israël étant reconnu depuis 70 ans (admission à l’ONU), sa suppression est totalement inenvisageable, plutôt que de défendre des idées parfaitement chimériques qui sont utilisées en face pour justifier les annexions comme étant existentielles, il serait plus constructif d’oeuvrer pour la mise en place effectif du second état. Et dire que Kerry préparait un projet de reconnaissance dans les frontières d’avant 67, mais juste avant la fin de mandat !


                                          • QAmonBra QAmonBra 20 décembre 2017 20:41

                                            Effectivement Bruno Guigue, la farce ou plutôt la carotte du second état n’a que trop duré, la phase de vérité avance à grands pas et, à moins de génocider la totalité du Peuple palestinien, elle nous dirige vers l’état unique pour tous, bilingue, multiconfessionnel et laïc.


                                            Il n’a pas, il n’y a jamais eu d’autres solutions et les $ionistes en sont, étrange ironie du destin, les premiers responsables en annexant la quasi totalité de la Palestine historique.

                                            Ce qui paraît utopique et impossible à présent, sera une réalité incontournable demain malgré tous les obstacles, provocations et horreurs commises d’ici là. 

                                            Mais le sang sèche vite en entrant dans l’histoire et honni soit qui mal y pense. . .

                                            • antiireac 20 décembre 2017 20:59

                                              @QAmonBra
                                              C’est exactement la solution proposé par les premiers israéliens mais elle se heurta à l’obstination morbide des fascistes palestiniens qui voulaient la totalité du territoire vidé de tous les juifs.


                                            • pipiou 20 décembre 2017 22:50

                                              @antiireac
                                              Mais au final ce sont les fascistes juifs qui ont viré les palestiniens et les repoussent de plus en plus.

                                              En fait tu as juste choisi tes fascistes smiley


                                            • antiireac 20 décembre 2017 23:15

                                              @pipiou
                                              A la différence près que les palestoches sont des véritables fascistes car les les israéliens sont avant tout des vrais démocrates où s’expriment toutes les tendances il y a par exemple des israéliens pro palestiniens ce qui serait impensable chez les palestoches fascistes d’avoir une autre opinion que celles que prônent le hamas par exemple.


                                            • pipiou 21 décembre 2017 00:38

                                              @antiireac
                                              C’est facile d’être démocrate quand on est du bon côté des bulldozers !!

                                              Tu me rappelle les colons qui aimaient les bons négres et les bons indigènes musulmans.
                                              Mais c’est sûr tu les as tous interviewés les palestiniens pour connaitre l’opinion des palestiniens.

                                              Que penses-tu de générations entières de palestiniens nés sous le joug de l’occupant, subissant les privations, le mepris des soldats israeliens les surveillant mitraillette au poing ...pas les militaires de métier, non, tous les Israeliens leurs sont passés dessus.

                                              Tu es surpris qu’ils n’aiment pas leurs tortionnaires ?

                                              Mais les palestiniens sont nés ici, ils n’ont plus rien à perdre.
                                              C’est beau non le combat de gens prêts à mourir pour leur Terre, tu ne trouves pas ?

                                              Et si tu les déclare fascistes c’est tout simplement que tes gentils israeliens ont créé ce fascisme.


                                            • QAmonBra QAmonBra 21 décembre 2017 00:54

                                              @antiireac

                                              Etes vous conscient qu’un tel état constitué sur les bases décrites signifierait la fin de l’état $ioniste et donc de « l’état juif » ?

                                            • ADEL 20 décembre 2017 22:17

                                              Une synthèse synoptique flamboyante sur les rounds (et non processus) de négociation OLP-FATH avec Israel le colonisateur, enclenchés depuis 1993, en vue d’une solution intenable d’existence de 2 Etats, même à entièreté étatique asymétrique.

                                              La seule solution viable consiste en l’existence d’un seul Etat laic, nommé Israel ou Palestine ou un autre nom, démocratiquement constitué avec et pour l’ensemble de ses habitants musulmans, juifs, chrétiens et autres. Cet Etat aura pour territoire toute la Palestine historique y compris l’actuel Israel. 
                                              Tout comme Israel a été reconnu par l’ONU, ce nouvel Etat devrait avoir la reconnaissance de cette instance et qui assurera son accompagnement dans un processus de la construction démocratique du nouvel Etat. Par la suite après consolidation de cet Etat, il peut être développé en Etat fédéral à l’avantage de toutes les communautés qui y vivent sans distinction d’ethnie, de religion, de langue, de genre ou de nationalité d’origine.

                                              • alinea alinea 20 décembre 2017 23:15

                                                Il y a une solution qui paraît plus simple, c’est que les Israéliens se réveillent, virent leur gouvernement et en mettent en place un autre, de gauche et humaniste.
                                                Parce que cela fait un petit moment que les Israéliens sont formatés à la haine, et à la paranoïa.
                                                Toutefois, il ne faudrait pas trop traîner !


                                                • antiireac 20 décembre 2017 23:28

                                                  @alinea
                                                  La haine est plutôt du côté des palestoches qui veulent à tout prix par des actes terroristes éliminer les israéliens mais à chaque ils récoltent une raclé bien mérité.


                                                • covadonga*722 covadonga*722 21 décembre 2017 06:46

                                                  @alinea
                                                   que les Israéliens sont formatés à la haine, et à la paranoïa.



                                                  ça doit être a force de lire les livres scolaire fournit par le l olp et le hamas aux petits palestiniens. 



                                                • alinea alinea 21 décembre 2017 11:36

                                                  @covadonga*722
                                                  Vous n’avez pas vu ces vidéos sur les jeunes Israéliennes en visite sur les lieux des camps, en Allemagne ? L’auteur explique bien comment on enseigne la paranoïa : tout le monde nous hait !


                                                • phan 21 décembre 2017 18:59

                                                  @alinea
                                                  Defamation (VOSTFR), un film de Yoav Shamir

                                                  Que signifie l’antisémitisme aujourd’hui, deux générations après l’Holocauste ? Dans le cadre de ses recherches incessantes sur la vie moderne de la société israélienne, le réalisateur Yoav Shamir (Checkpoints, Flipping Out) voyage à travers le monde, en quête des manifestations les plus modernes de la « haine la plus ancienne », et trouve quelques réponses alarmantes à cette question. Dans le cadre de cette recherche irrévérencieuse, il suit des leaders juifs américains dans des capitales européennes dans leur mission d’avertir les gouvernements du danger croissant de l’antisémitisme, et il colle aux talons d’une classe d’école israélienne en pèlerinage à Auschwitz.


                                                • agent ananas agent ananas 21 décembre 2017 05:24

                                                  Les accords d’Oslo auraient probablement permis la création de deux états sous l’égide de Yithak Rabin.
                                                  C’est sans doute pourquoi il a été assassiné par l’extrême droite sioniste en 1995.
                                                  Aujourd’hui ces accords sont dans une impasse, sinon une farce comme le remarque très justement l’auteur.


                                                  • covadonga*722 covadonga*722 21 décembre 2017 06:50

                                                    @agent ananas 

                                                    israel n’a de légitimité que dans les frontières ante 67.Sauf que les gvt arabes préoccupés par leur survies ont laissé les gvt israeliens rendre la solution a deux états impossible.
                                                    Le démantèlement des colonies outre qu’il serait un désastre économique entraînerait une guerre civile en Israël .



                                                  • JMBerniolles 21 décembre 2017 14:04
                                                    Il n’est pas juste d’appliquer rétrospectivement la situation actuelle des territoires palestiniens avec celle de l’époque des accords d’Oslo.

                                                    Certes la Palestine est un même et seul pays. Avec des ressources vitales communes aux deux entités qui y cohabitent... très mal.

                                                    Mais Il est clair que si Arafat avait accepté la création de son Etat à ce moment là, sans renoncer à ses revendications de fond, nous n’aurions pas aujourd’hui la colonisation qui mite complètement les territoires palestiniens. La solution pour l’esplanade des mosquées est toujours le patrimoine international. C’est le maintien en l’état et le libre accès à tous qui est primordial pas les petits km2. 
                                                    Et cela n’empêchait pas les palestiniens d’avoir Jérusalem est comme capitale.

                                                    On voit bien avec l’affaire du Kurdistan l’importance d’accéder à un état indépendant.
                                                    Arafat a cédé à la pression du Hamas. Qui est une organisation manipulée.

                                                    Il faudrait que le peuple palestinien soit représenté par des organisations qui prennent réellement en compte ses intérêts. ,Peut-être va-t-on vers cela dans l’urgence.... 

                                                    • Massada Massada 21 décembre 2017 14:17

                                                      « Et cela n’empêchait pas les palestiniens d’avoir Jérusalem est comme capitale. »

                                                       
                                                      Jamais

                                                      • QAmonBra QAmonBra 21 décembre 2017 14:51

                                                        @Massada


                                                        Rassurez vous, il n’y aura pas de Jérusalem Est ou Ouest, pour la simple raison qu’il y aura à terme une seule capitale pour tous, mais il n’y aura plus d’état $ioniste et là, Il ne faut jamais dire « Fontaine je ne boirais JAMAIS de ton eau », car c’est la valise que vous préparez sans le savoir. . .

                                                      • phan 21 décembre 2017 14:59

                                                        @Massada
                                                        Jérusalem ne sera jamais la capitale d’une entité coloniale


                                                      • antiireac 21 décembre 2017 15:41

                                                        @QAmonBra
                                                        Tu ne sais que proférer des menaces et en plus tu soutiens des nazis islamiques qui est ne savent pas dialoguer mais savent proférer des menaces de mort.


                                                      • antiireac 21 décembre 2017 17:17

                                                        @ l’auteur


                                                        Votre torche cul n’est pas digne être appelé un article tant vous êtes de connivence avec les terroristes palestiniens, tant il est déséquilibré en faveur de la plus sinistre parti qu’est sont les palestiniens qui ne cachent même pas qu’ils veulent la destruction l’Israël le démocrate .

                                                        • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 23 décembre 2017 11:16

                                                          Monsieur Bruno Guigue,


                                                          LA VÉRITÉ ET LA JUSTICE SE FERONT MALGRÉ LA VOLONTÉ SATANIQUE DE L’ÉLYSÉE !

                                                          Combien de fois la carcasse onusienne a réussi à appliquer ses « résolutions » sur le terrain ? L’ONU CRÉE PLUS DE PROBLÈMES QU’ELLE N’EN RÉSOUT, IL FAUT SOIT LA REFORMER SOIT LA FERMER ! Cette carcasse est une dictature pure !

                                                          La France macabre plus les 128 chefs d’Etat débiles et idiots qui l’ont suivie acceptent le projet de l’impossible paix en Palestine ! 

                                                          Les Musulmans et les Juifs de Palestine doivent s’entendre eux-mêmes et commencer d’abord par donner un coup de pied au derrière de Marianne la terroriste pour ensuite s’entendre sur leur avenir commun ! 

                                                          Je répète que l’Elysée satanique développe toujours son idéologie de l’impossible paix, voilà pourquoi elle insiste et fait marcher les pays imbéciles qui cautionnent le partage en lambeaux d’un territoire indivisible ! 

                                                          SI VRAIMENT UN JOUR LES MUSULMANS ET LES JUIFS DE PALESTINE VOUDRONT « DIVISER LEUR TERRITOIRE », ILS NE LE FERONT PAS COMME IL EST AUJOURD’HUI SOUS FORME « D’ENCLAVES », DE « PROTECTORAT » ... !

                                                          Le problème palestinien d’aujourd’hui a pris une autre tournure ou pour dire clairement les choses A MONTRÉ SA VÉRITABLE NATURE : La France veut déstabiliser les Américains, elle les combat par pays idiots interposés ! 

                                                          La France s’enfonce...

                                                          • kirios 23 décembre 2017 11:55

                                                            d’habitude je note sans commenter , cette fois j’ajoute : BRAVO !


                                                            • QAmonBra QAmonBra 24 décembre 2017 14:51
                                                              @ux $ionistes & autres $ionisés que les articles B. Guigue excitent.

                                                              Au risque de transformer certains en geckos grimpant aux murs, voire circulant aux plafonds ! Je ne suis pas partisan, c’est le moins que je puisse dire, d’un prétendu « droit à l’existence » de l’état colonial et ségrégationniste, excusez le pléonasme, en Palestine. 

                                                              Pour que les choses soient claires pour tous et au risque d’être traité de nazi, antisémite et autres nom d’oiseau, je considère comme un(e) tartufe ou, au minimum, souffrant d’un dédoublement de la personnalité, tout individu se prétendant antifasciste, antiraciste, voire anticolonialiste et, dans le même propos, le même élan, défendant l’existence de l’état $ioniste !! 

                                                              B. Guigue a parfaitement raison, la décision de D. Trump a surtout le mérite de signer la fin de la farce, voire l’arnaque des 2 états, on va à présent passer aux choses sérieuses, accrochez vos ceintures Mesdames et Messieurs, direction l’état unique pour tous et cela va décoiffer ! . . .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès