• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La fête à Macron

La fête à Macron

La Fête à Macron, manifestation festive lancée par François Ruffin et Frédéric Lordon, a connu un vrai succès populaire.
Il suffit de noter que la manifestation a commencé sur la Place de l'Opéra (Paris) à 12 h 30 et s'est terminée Place de la Bastille... bien, bien plus tard. Combien de personnes auront participé aux 5 ou 6 heures de manifestation ? Et comment les compter ?

 

La fête à Macron

 

Il est difficile de faire un comptage fiable en se mettant sur un ou deux points du parcours quand bon nombre des participants ne sont allés qu'au début pour pique-niquer sur la Place de l'Opéra, quand d'autres ont pris le cortège en marche ou sont allés directement à son terminus...
Quand on aime, on ne compte pas et il est inutile de vouloir trancher entre les appréciations des uns et des autres qui vont de plus de 39 000 participants à 160 000 ! Pour dire l'importance de la manifestation, il suffit de rappeler que la Préfecture de police a compté plus de participants le 5 mai que le 1er mai.
Il faut ajouter aussi que les autorités avaient annoncé des incidents pour la manifestation du 1er mai et que cela a pu refroidir certains participants potentiels.

Si l'expression, agressive, de Fête à Macron a pu choquer certains, ce qui frappait sur la Place de l'Opéra, dégagée de toute circulation automobile, c'était le calme festif... le pique-nique a envahi les marches du Palais Garnier, les trottoirs et même l'asphalte et les marchands de sandwichs, de boissons, de livres en solidarité, les stands associatifs et la musique...

Bien sûr, derrière le calme tranquille d'une foule heureuse d'être là avec le beau temps revenu, de dire son rejet de la politique en même temps de droite et... de droite, les batailles politiques continuent. C'était une manifestation lancée par François Ruffin et la France insoumise était partout mais on a pu noter aussi le présence, peut-être peu importante en nombre mais combien symbolique de formations syndicales et politiques de gauche.

Ce qui permet d'espérer une manifestation, encore plus importante, réellement unitaire, déjà annoncée pour le 26 mai.

Quelques images...

 

 

Place de l'Opéra

La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron

Tout au long du cortège

La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
La fête à Macron
 
 
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.19/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

79 réactions à cet article    


  • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 8 mai 10:45

    «  »La Fête à Macron, manifestation festive lancée par François Ruffin et Frédéric Lordon, a connu un vrai succès populaire.«  »


    Et comment !!!

    Voilà qui est bien vrai !!! Ambiance festive, joyeuse et rampante ! La fête des soumis, une sorte de récréation des esclaves !

    Missieu Macron devrait payer lui-même les sandwich frittes-Merguez et les boissons. Et même qu’il doit remercier officiellement ses braves sujets pour cette initiative que l’on ne voit pas ailleurs ! 

    Le peuple de France fort de sa démocratitude ne se contente pas de voter massivement pour introniser ses Pharaons, il ne cesse de leur témoigner ensuite affection, totale soumission et réelle « barvitude » ! 

    Il y a des comportements qui ne trompent pas, ou qui... ne trompent que les imbéciles !

    • Autant fêter un frigo de la marque Miele. Par expérience, je peux vous dire que même eux peuvent tomber en panne. Et si vous n’êtes plus sous garantie, la note est souvent salée.


      • bob14 8 mai 11:17

        Un bide de plus pour Mélangeons… smiley


        • bob14 8 mai 11:44

          @bob14....Hyper battu aux élections enrage de voir MLP devant lui seule au second tour !


        • bob14 8 mai 12:24

          @bob14...une forme de maladie mentale, mais croit être un être supérieur chez les nains de jardins !


        • capobianco 8 mai 12:45

          @bob14
          Quel âge avez vous ? Vous pensez apporter quelque chose sur Avox avec vos « commentaires » aussi bêtes ? Peut-être que cela vous rapporte un peu de monnaie.....


        • jambon31 8 mai 16:34

          @bob14
          Ce qu’il y a de bien, avec vous, c’est qu’on a pas besoin de réfléchir.


        • Dzan 8 mai 20:36

          @capobianco
          C’est plus fort que lui. Il faut qu’il vomisse.
          Vogalib lui est recommandé.


        • Ciriaco Ciriaco 8 mai 12:19

          Manif très festive, c’était, comme toujours avec la France Insoumise, très bon enfant.


          Pour le comptage, c’est assez simple, il suffit d’estimer le nombre moyen de personnes par largeur d’avenue sur 5km pour une profondeur de 1 mètre. Cela donne, avec une estimation très basse (20 personnes par largeur, alors que les larges avenues parisiennes débordaient sur les trottoirs et que souvent nous n’avions d’autres choix que nous bousculer pour avancer), 100 000 personnes.

          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 8 mai 12:23

            @Ciriaco

            Bonjour. Vous comptez aussi les hologrammes pour arriver à ce chiffre ?


          • Ciriaco Ciriaco 8 mai 12:30

            @Aita Pea Pea

            L’estimation des medias (40 000 personnes - pour rappel, la France est 33ème dans le classement « Liberté de l’information » 2018, fait par Reporters sans frontières, derrière la Jamaïque, le Costa-Rica, l’Estonie, l’Uruguay, le Surinam, le Ghana, la Lettonie, la Namibie et j’en passe.) revient à 8 personnes par largeur d’avenue. Pensez-vous que c’était simplement un jour de soldes ?

            Pour répondre à votre question, disons que j’y étais.

          • capobianco 8 mai 12:39

            @Aita Pea Pea
            Non, il faut compter sur l’organisme « indépendant » mis en place par nos médias indépendants !!! Aussi indépendants que la police avec qui ils sont d’accord....




          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 8 mai 12:59

            @capobianco Ne vous inquiétez pas. Je me méfie de tous et de toutes lorsqu’il s’agit de communication politique...just a joke.


          • Ciriaco Ciriaco 8 mai 13:05

            @Aita Pea Pea

            En fait on était deux. C’est démocratiquement plus simple. Serious joke.

          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 8 mai 13:14

            @Ciriaco Une manif au fond du lit , avec une belle...Ça me plait ...


          • Ciriaco Ciriaco 8 mai 13:29

            @Aita Pea Pea
            Les conditions du marché sont trop sévères pour moi.


          • capobianco 8 mai 14:38

            @Aita Pea Pea
            Oh je ne m’inquiète pas, mais pas du tout, je remarque simplement la « qualité » des propos de ceux que la FI et plus encore JLM « inspirent ».

             « Se méfier de tous et de toutes »... ce doit être stressant à la longue non ? Perso, j’essaie de discerner ceux ou celles qui semblent proches de ce que je pense et qui soient fiables. A ce jour, je pense comme l’auteur, la FI est la seule alternative crédible à toutes les droites qui se sont succédées depuis des décennies. 
            Son fonctionnement hors partis traditionnel permet à chacun de vraiment s’exprimer, d’intervenir donc de participer et influer. Nul besoin de « discipline » de groupe, la démocratie pour tous. 
            Tous les sarcasmes, propos qui se veulent ironiques ne font le bonheur que de leurs auteurs.
            Désolé je ne comprend pas l’anglais... 

          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 8 mai 14:53

            @capobianco

            Disons que je ne crois plus à la gauche telle que l’on me la présente. Et ce depuis longtemps... Michea explique mieux mon dégoût que moi , et Orwell une source de possible ressourcement.


          • foufouille foufouille 8 mai 15:01

            @capobianco
            est ce que la FI est devant le dîner du siècle chaque mois ?


          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 8 mai 15:07

            @capobianco Pour ma « méfiance » le détachement suffit à parer . La politique médiatique m’ennuie .Je zappe et vais sur mes passions.


          • Fergus Fergus 8 mai 15:13

            Bonjour, Ciriaco

            En fait, peu importent les chiffres, le principal étant que la manifestation ait eu lieu sans incident et permis de relayer des paroles d’insoumis pour une fois non diluées par les agissements des casseurs.

            Cela dit, tant que les participations (cf. également le 1er mai) resteront à un niveau aussi faible, Macron n’aura pas de soucis à se faire car ce sera la démonstration que les Français n’entendent pas réellement se mobiliser contre sa politique.

            A cet égard, Mélenchon prend un gros de crédibilité en annonçant des « millions » de personnes dans les rues le 26 mai. A suivre....


          • foufouille foufouille 8 mai 15:27

            @Fergus
            les 30 000 militants UPR seront là comme pour le 1 et 5 mai.


          • Ciriaco Ciriaco 8 mai 15:27

            @Aita Pea Pea
            Les idéologies restent des idéologies, en effet, et ceci de tout bord. Nous le savons parce que nous sommes politisés, mais pas à la manière neuneu qu’on entend partout.


            Qu’est-ce qui est mieux pour le pouvoir que vous détestez ? Que vous vous battiez avec toutes les difficultés du monde (car c’est le cas) ou qu’il obtienne votre absence quand il faut être présent pour le gêner ?

          • Ciriaco Ciriaco 8 mai 15:35

            @Fergus
            Les médias, en refusant les faits, tiennent un discours qui est politique. La bataille est donc aussi à leur encontre quand ils mentent sans même croire devoir faire l’effort de rendre plausible leurs mensonges, comme ils le font d’habitude. Il ne faut pas être naïf vis-à-vis de ces techniques.


            Je n’étais pas à la manif du 1er mai. Mais le 5 mai nous étions environ 150 000 personnes. Mr Mélenchon a annoncé une marée humaine. C’était déjà le cas. Nous existons et nous sommes l’opposition politique, n’en déplaise à ceux qui croient qu’une élection se joue à tour de passe-passe et que la démocratie n’a qu’à se taire ensuite.

          • Fergus Fergus 8 mai 15:43

            @ Ciriaco

            Il ne faut pas être naïf : en admettant même qu’il y ait eu 150 000 personnes le 5 mai (ce que personne ne croit sérieusement, pas même à la FI), c’est 10 fois plus de manifestants qu’il faudrait pour commercer à inquiéter Macron, et certainement pas sur un mode festif, mais résolument dans l’expression de la colère contre les régressions sociales !


          • Ciriaco Ciriaco 8 mai 15:50

            @Fergus
            Quel intérêt d’amoindrir constamment ceux qui refusent cet ordre fallacieux des choses ? La fatalité, la lassitude ? Elle a déjà amplement gagnée. Leur nouveau monde, ne serait-ce pas de subir, courber le dos, tant que nous sommes encore vivants pour laisser place, parole, moral et crédit aux affairistes ?


            Relevez un peu la tête quand un combat est nécessaire.


          • capobianco 8 mai 15:54

            @Aita Pea Pea
            «  Pour ma « méfiance » le détachement suffit à parer »

            Perso, je ne me résigne pas à croire que rien ne serait possible. La méfiance est une forme de défense et pour vous apparemment en vous refermant, je préfère la participation avec les yeux grand ouverts. Le désespoir ne me va pas ...et cela ne me fait pas renoncer à mes passions que j’aime partager .
             

          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 8 mai 16:04

            @Ciriaco

            J’ai longtemps cru que si on ne s’occupait pas de politique, la politique s’occupait de nous .Mon erreur a été de confondre politique et démocratie,et je m’en suis rendu compte tardivement a la traitrise de Lisbonne. Plus rien à foutre du jeu de la démocrature européenne.


          • capobianco 8 mai 16:14

            @Aita Pea Pea
            «  Disons que je ne crois plus à la gauche telle que l’on me la présente »

            Tout dépend peut-être de qui vous la présente. La gauche est un terme devenu tellement galvaudé qu’il vaut mieux y regarder de près (certains, journalistes ou de droite, disent encore que macron serait de gauche...) . La FI a dans ses soutiens (ce n’est pas un parti) des gens de gauche qui sont pourtant et forcément différents de part leur origine sociale, leur histoire personnelle ou les rencontres. Ce qui les unit c’est une même sensibilité, un même goût de justice et de solidarité. C’est la gauche d’aujourd’hui et de demain qui n’a pas de chapelle mais une même volonté de voir notre pays redevenir beau.
            Nos médias et nos adversaires sont même obligés de nous qualifier « d’extrême gauche » pour faire peur aux braves gens qui gobent leurs mensonges. Le plus dur est de ne pas tomber dans le panneau. 

          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 8 mai 16:36

            @capobianco

            « présente » ...je me suis mal exprimé...je reste au fond de moi un social-démocrate (et anar utopiste)mais tellement trahi ...


          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 8 mai 17:02

            @Aita Pea Pea

            Plus réels que les hologrammes, il y a plein de touristes curieux sur les trottoirs... et à la Bastille... 

          • Ciriaco Ciriaco 8 mai 20:28

            @Aita Pea Pea
            Le niveau de démocratie dépend du niveau de constitution d’un peuple, sans laquelle les technocrates et les puissances de l’argent ont libre court. Evidemment qu’ils ne sont pas là pour elle ; l’Europe est pour eux et le peuple à ce niveau n’existe pas et n’existera probablement jamais, pour des raisons culturelles et ethniques (Todd, que je n’aime pourtant pas spécialement, a fait un bon travail sur ce sujet).


            Cependant il ne m’est pas possible de nier à quel point le trajet d’une vie dépend de sa classe sociale. Les difficultés de tous ordres, les solitudes et les trahisons, sont éminemment politiques tant elles sont liées à ce que vous êtes socialement, culturellement, économiquement ou même sexuellement.

          • Dzan 8 mai 20:39

            @Fergus
            Je partage
            Quand il y a des manifs, où sont les chômeurs les sans dents, les kinesonrien ???


          • Ciriaco Ciriaco 9 mai 13:00

            @Dzan
            Bonne question.

            Une première chose est que le coût du déplacement à Paris est rédibitoire, même si des caisses de solidarité sont mises en place, ce dont ils ne sont pas forcément au courant.

            Mais ce n’est pas la seule explication, car ils ne sont que peu présents, relativement à leur nombre, dans les manifs locales. Les structures sociales de la précarité sont anormales (ne sont pas dans ce que la majorité en connait) ; s’ils existent beaucoup de chômeurs, aucune structure de lien ou d’échange n’existe. Et je ne parle pas des précaires sans droit. Ce sont des individus isolés, qui, lorsqu’ils s’informent le font via la télévision (l’appareil de contrôle social) ou via internet, sur des sites d’une relative pauvreté culturelle. L’information n’est donc pas évidente à leur faire parvenir.

            Dans leur quotidien, ils doivent parer sans cesse à l’urgence. Manger, se loger. L’urgence empiète grandement vis-à-vis de considérations plus éloignées. Ils sont conséquemment peu politisés et ne croient majoritairement pas dans l’action de contestation collective.

            Une autre partie est à l’extrême droite et préférerait voir des CRS cogner plutôt que d’aller manifester.

            Tous ignorent le potentiel révolutionnaire qu’ils représentent, fait de l’expérience relativement violente de leur quotidien et de l’isolement qu’ils connaissent très concrètement.


          • Sparker Sparker 9 mai 14:51

            @Dzan

            « les chômeurs les sans dents, les kinesonrien »

            Beaucoup sont résignés et ont pris l’habitude de vivre dans leur dénuement et n’attendent plus grands choses et se livrent au fatalisme.

            Il y aurait encore d’autres explications peut-être plus profondes et relevant de la nature humaine et de la difficulté d’être, mais bon, un autre jour peut-être, ça intervient peu dans l’analyse des conditions sociologiques bien que les « puissants » bénéficiant d’une prétention et d’un orgueil envahissant sachent en profiter un max insensible aux déséquilibres qu’ils provoquent voir même s’en nourissent (théorie du chaos), et le monde en général s’en fout.

            Ces manifs ne remplissent pas les rues selon le gout de certains mais elle témoigne d’un intérêt pour des populations démotivées et on les comprend.

            Après pour le moment dans le mouvement de masse il est difficile de trouver un biais dans cette société atomisante. Certainement faudra t-il souffrir ou mépriser encore un peu plus. La france comprend 9 millions de pauvres selon certains, ça fait quand même 58 millions qui vivent a peu près bien ou peuvent s’en contenter, du coup c’est pas facile.


          • oncle archibald 8 mai 13:19

            Je réponds ici à VERDI qui sans aucune autre raison que de sauvegarder son égo démesuré m’interdit de m’exprimer sous ses articles en invoquant un « non respect de la charte » imaginaire.

            Ce Monsieur affirme : "Si le socialiste Benoit Hamon avait été bien inspiré, l’issue de la présidentielle en eût été radicalement différente. Mélenchon serait à la place de Macron,"

            Et je lui réponds tout simplement que si ma Grand-mère avait deux roues ce serait une bicyclette !

            En démocratie on compte les bulletins et celui qui en a le plus gagne l’élection, les autres, sauf Monsieur Melenchon bien évidemment puisqu’il est au dessus de ça, s’inclinent , reconnaissent qu’ils ont été battus et se préparent en espérant faire mieux à la prochaine !


            • Lugpapa 8 mai 15:13

              @oncle archibald

              Verdi à un soucis avec la réalité, pas très étonnant de la part de l’extrême gauche. Mais bon créer un compte prend 30 secondes sur Agoravox, ne laissez pas la censure subir pour si peu.

            • oncle archibald 8 mai 15:56

              @Lugpapa : je viens d’adresser à la « modération » d’AV le message suivant :

              « Avant même qu’il y ait un seul commentaire sous son article d’aujourd’hui titré »un an après l’épopée présidentielle de Melenchon« , »VERDI« m’a éliminé d’office de la possibilité de participer à une éventuelle discussion pour le motif suivant : »En raison de signalements pour non respect de la charte, vous ne pouvez plus réagir sur cet article.« 

              J’avais déjà signalé cette attitude insupportable par mail à AV le 17 Mars 2018 vers 17h30’ en demandant une réponse, des explications qui ne me sont jamais parvenus.

              Outre le fait que je n’ai jamais à ma connaissance pris de liberté avec »la charte« d’AV, j’observe qu’il s’agit d’une »censure préventive« puisque je n’ai posté aucun commentaire sous son article. C’est donc bien en l’occurrence cet auteur, VERDI, qui contrevient à la charte en empêchant un contributeur habituel de s’exprimer librement. Et de ce fait c’est tout ce qui a fait il y a quelques années l’intérêt de votre site qui disparaît.

              Y aurait-il des opinions qu’il est interdit de défendre sur AV ? Au nom de la liberté d’expression rappelée dans la charte : »Notre souhait consiste justement à obtenir une diversité de profils pour créer une vraie richesse rédactionnelle et informationnelle. Cela dit, il est possible de commenter librement tout article publié (« ajouter un commentaire » en bas de page) ».

              A nouveau je demande une réponse à ce message, et d’avance j’en remercie les « modérateurs » et la direction d’AV."

              Je ne me fais aucune illusion, ce site est désormais en perte de vitesse et surtout d’intérêt. Bientôt il ne restera plus que Verdi et ses amis pour se passer à tour de rôle la rhubarbe et le séné.


            • lugcaca 8 mai 16:07

              @oncle archibald

              Amusant, il me bloque en m’accusant de diffamation, je créé un autre compte en lui rappelant les faits, détail un peu les raisons de mon point de vue et surtout des citations de Michel Onfray qui est tout aussi sévère que moi, et la il me me bloque sans explications, le pauvre.

              Un petit monsieur qui ne croit même pas ce qu’il raconte.

            • foufouille foufouille 8 mai 16:14

              @oncle archibald
              il suffit de ne pas être adorateur de la FI pour être bloqué par verdi.
              je suis interdit de commentaire depuis le début sans le moindre commentaire.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès