• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La footballeuse Diallo nie tout en bloc

La footballeuse Diallo nie tout en bloc

Aminata Diallo, libérée mais sous contrôle judiciaire après avoir été placée en détention provisoire pour avoir fomenté un complot visant sa coéquipière Kheira Hamraoui par une agression à coup de barres de fer par des hommes cagoulés, penserait qu’il s’agirait d’un « complot » contre elle. Son avocat estimerait qu'elle a un parcours exemplaire et qu'elle est victime de calomnies.

EST-CE LE MONDE à L'ENVERS ?

EN LARMES, LA JOUEUSE DU PSG Mme HAMRAOUI, a évoqué l'acharnement et les "dix mois de calvaire". Pour rappel, le 4 novembre, après un dîner organisé par le PSG, Kheira Hamraoui avait été violemment agressée par deux individus avec une barre de fer qui cherchaient manifestement à toucher ses jambes. L'ancienne joueuse du Barça était accompagnée d'Aminata Diallo qui n'avait pas été visée par cette agression.

Elle a pris la parole pour raconter sa version des faits sur son agression : 

« Je veux rejouer au foot, que tout redevienne comme avant même si je sais que plus rien ne redeviendra comme avant. Je suis avant tout une femme, un être humain, et on ne peut pas s’acharner comme ça sur un être humain. J’ai eu de la chance d’avoir toute ma famille et tous mes proches auprès de moi. Je sais qu’il y a des gens qui ne sont pas accompagnés et qui auraient pu avoir des idées sombres. J’ai eu de la chance d’avoir tenu tout au long de ces dix mois de calvaire. »

>>Et l'avocat de Mme Diallo de rétorquer : "Aujourd’hui, qu’est-ce qu’on retient d’Aminata Diallo ? C’est une jeune fille qui a un parcours exemplaire. Elle a passé son bac scientifique en parallèle de sa carrière professionnelle, elle a travaillé au McDonald’s, a fait des fermetures. Elle pourrait être le symbole d’une valeur travail, l’incarnation d’une self-made woman. Mais on retiendra d’elle une jeune fille qui a fait une garde à vue et qui a vaguement été liée à une affaire d’agression." 

Ma réponse à l'avocat : Elle aurait en effet pu être le symbole d'une valeur de travail Monsieur l'avocat. Et elle aurait pu essayé de travailler encore plus pour mériter sa place comme titulaire au PSG et écarter loyalement celle qui était sa concurrente au même poste, plutôt que de fomenter une attaque contre elle afin de s'assurer d'avoir sa place sur le terrain en club et en équipe de France. Car figurez-vous cher Maître que, bien que vous clamiez l'innocence d'Aminata Diallo, les enquêteurs ont mis la main sur des preuves accablantes, notamment des troublantes recherches internet juste avant l'agression : "Comment casser une rotule ?" ou "Comment faire un cocktail de médicament dangereux ?" 

Un gros travail sur la téléphonie d'Aminata Diallo, notamment sur l’application WhatsApp, a révélé une haine farouche contre sa coéquipière Kheira Hamraoui. 

Voici ce qu'a pu dire la fille au parcours exemplaire que vous défendez : "Elle a dit victime d’agression, on s’en bat les couilles, qu’est-ce qu’on s’en fout. Est-ce qu’elle est morte ? Elle a rien eu, frère, elle n’est même pas restée un jour à l’hôpital. Ils l’ont loupée, cassez bien sa gueule, elle l’a mérité..."

Manifestement la footballeuse au parcous exemplaire selon son avocat, semblerait selon les enquêteurs et les experts souffrir d'une déséquilibre psychologique. Ils sont en effet tombés sur de très troublantes conversations où la jeune femme entretenait une relation amoureuse en ligne en se faisant passer pour un homme. Elle vivait une relation intime virtuelle en se faisant passer auprès de son interlocutrice pour un individu de sexe masculin prénommé "Bilel".

Cela a amené la juge d'instruction à ordonner une expertise psychologique pour celle qui affirme aujourd'hui être victime d'un complot.

Ma conclusion : En voulant nuire à sa coéquipière afin d'être le premier choix de son entraîneur, Mme Aminata Diallo fait découvrir à la France entière sa personnalité déséquilibrée et obtient donc le contraire de ce qu'elle aurait voulu, à savoir être préférée à sa rivale. Le juge désignera, n'en déplaise à son avocat, le vrai commanditaire de cette lâche attaque contre Mme Kheira Hamraoui et révèlera du même coup qui est le monstre, et qui a un parcours exemplaire.

Tôt ou tard, la vérité se sait toujours Mme Diallo !

PAR JEAN-LUC ROBERT https://www.jeanlucrobert.fr/ 

auteur de :

Ma vérité sur l'autisme

LezAPe : La face cachée de la psychologie de l'enfant

L'ENFANT : L'instrument du Conflit Parental

Les Amours Nues

La pensée du jour : Livre de sagesse


Moyenne des avis sur cet article :  2.9/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 28 septembre 11:47

    On s’en foot ^^


    • voxa 28 septembre 18:46

      @bouffon(s) du roi

      Royalement.


    • Clark Kent Clark Kent 28 septembre 11:47

      Mulier mulieri lupa est.


      • Clocel Clocel 28 septembre 11:55

        Cool les meufs.

        Trop de testostérone ?


        • Rincevent Rincevent 28 septembre 14:06

          Depuis le temps que les footballeuses professionnelles réclamaient l’égalité avec leurs homologues masculins, et bien voilà, c’est fait : https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/info-rtl-affaire-pogba-ce-que-contient-le-rapport-d-enquete-7900188315

          Finalement, la caillera n’a pas de sexe...


          • voxa 28 septembre 18:49

            @Rincevent

            C’est con, tout de même que la greffe de cerveau ne soit pas au point.

            Il y aurait de la demande dans le sport...


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 28 septembre 14:24

            Un jour, concernant l’égalité homme femme (je suis une femme), j’ai répondu : non merci, j’ai toujours détesté la « compet ». Ce n’est pas ma manière de fonctionner....


            • Jean-Luc ROBERT Jean-Luc ROBERT 28 septembre 16:06

              @Mélusine ou la Robe de Saphir.
              La compet n’a pas de sexe je vous assure. Les femmes entre elles peuvent user de tous les stratagèmes les plus dégueulasses pour invincer une rivale. Allez voir du côté des PME. Vous verrez ce qu’il s’y passe quel que soit le sexe. Non c’est tout simplement les bassesses de l’humanité.


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 28 septembre 18:49

              @Jean-Luc ROBERT En classe, j’avais un principe. Avoir SEPT (mon nombre préféré). Après : dodo..... Je ne suis jamais arrivée à jouer le jeu. Je me suis même fais porter pâle pour le cours de gym..... Je vais vous l’avouer : je trouve cela LAID.... On ne peut qu’être son propre juge. Se comparer à d’autre est un leurre. Bien sûr jeune, on a besoin de modèles. Mais le mieux est de s’en détacher au plus vite et trouver sa propre voie....


            • Fergus Fergus 28 septembre 19:15

              Bonsoir, Jean-Luc ROBERT

              « Les femmes entre elles peuvent user de tous les stratagèmes les plus dégueulasses pour évincer une rivale »

              En effet. Cette affaire rappelle d’ailleurs furieusement l’« affaire Tonya Harding », du nom d’une patineuse US qui, pour le leadership de la sélection olympique, a payé des hommes de main pour frapper Nancy Kerrigan, déjà médaillée olympique lors d’une précédente édition, à coups de barre de fer la veille de la sélection étasunienne.


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 28 septembre 14:25

              Je suis pour l’inclusivité « exlusive »....


              • Soucougnan Soucougnan 29 septembre 00:34

                Je trouve l’excuse de la folie bien trop commode pour Mme Diallo. C’est une musulmane, elle est lesbienne et ne veut pas l’assumer au grand jour, c’est tout ! Pas besoin d’aller chercher midi à quatorze heures et inventer un trouble dissociatif de la personnalité qui pourrait lui servir d’excuse pour justifier la monstruosité de son acte. Alors certes, ce n’est pas à nous de la juger, mais il m’est difficile de ne pas être révoltée et émue pour Mme Hamraoui qui découvre aujourd’hui cette violence et cette jalousie obscènes dont elle était l’objet et de longue date de la part de Mme Diallo. Comme le rappelait ci-dessus Fergus, cette histoire morbide rappelle énormément l’affaire Tonya Harding. C’est à se demander si elle ne s’en est pas inspirée.


                • Jean-Luc ROBERT Jean-Luc ROBERT 29 septembre 07:10

                  @Soucougnan
                  Ce matin un agresseur est passé aux aveux : « C’est bien moi qui portais la barre de fer et c’est bien moi qui ai frappé Kheira Hamraoui pendant que mon complice faisait semblant de tenir en respect Aminata Diallo. J’ai donné deux coups au niveau de la jambe », a déclaré Manzi N. aux enquêteurs, sans préciser l’identité du complice en question. Il a en revanche appuyé la thèse de la rivalité sportive comme mobile de l’agression : « Je crois que c’était pour un match. Aminata, elle voulait jouer mais elle n’avait pas été choisie donc il fallait blesser Kheira Hamraoui pour qu’elle ne puisse pas jouer ».


                • Soucougnan Soucougnan 29 septembre 14:47

                  @Jean-Luc ROBERT

                  Ce matin un agresseur est passé aux aveux

                  Je ne vois pas comment Diallo peut encore s’en tenir à ses affligeantes histoires de complots et oser jouer les victimes. Le fait qu’elle refuse de reconnaître ses torts s’apparente à mon sens à une totale absence de remords et j’espère que les jurés en tiendront compte lors du procès.

                • OJBA 29 septembre 15:09

                  @Soucougnan Ben voyons, ce serait mal connaître la personnalité de ce genre de personne, ça me rappelle la réflexion de la mère d’un gamin pris en flagrant délit : « ah ben non, m’sieur l’agent, ce n’est pas possible, c’est un bon garçon » « on a des preuves, de photos, des videos, on le reconnaît » « c’est pas vrai, vous êtes raciste » En d’autre temps, là d’où je viens on aurait dit « la queue du renard lui sortirait de la bouche, il jurerait qu’il ne l’a pas mangé » !


                • Jean-Luc ROBERT Jean-Luc ROBERT 3 octobre 10:16

                  @Soucougnan
                  Oui, mais ce qui me questionne, ce n’est pas seulement son déni. Ce qui me fascine même c’est le dossier que monte son avocat verreux pour la défendre. Les deux sont à mettre dans le même sac à mon sens.


                • Jean-Luc ROBERT Jean-Luc ROBERT 3 octobre 12:46

                  @OJBA
                  Oui je crains qu’il faille voir en cette absence de remords hélas une mauvaise fois affligeante. Il faudrait probablement que l’on revoie son éducation de A à Z... 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité