• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La « française d’expulsion »... expulse 120 personnes à (...)

La « française d’expulsion »... expulse 120 personnes à Nice

La « française d’expulsion » est une société à multiples facettes, elle n’est pas une entreprise cotée en bourse, mais c’est entreprise florissante et en pleine expansion. Ses clients elle les recrute aussi bien au PS qu’à l’UMP. Son patron nous assure que de toute façon peu importe le donneur d’ordre "on prend tous les chantiers et en plus comme ça fait longtemps qu’on s’est assis sur nos principes et notre dignité hein ? Ou est le problème ?"

Après la maison de la grève à Rennes la semaine dernière, Besançon il y a deux jours c’est aujourd’hui Nice la ville de l’industrieux (ex) voire fastidieux (toujours) Christian Estrosi dit le motodidacte semble t-il pour son coté éveillé et sa vivacité intellectuelle (mais je déconne, on à le droit de rire des fois quand il ne reste que ça pour contrer le désespoir !) qui s’y colle.

Resf nous apprend que cent vingt personnes (dont une quarantaines d’enfants) ont été expulsés ce matin à six heure dans la bonne ville de Nice. Expulsés ? Même les animaux ont le droit à un traitement plus digne et respectueux.

La haine du pauvre, du sans papier, la haine de classe s’étale au grand jour. A chaque fois un peu plus décomplexée et arrogante.

Certains diront "mais c’est l’hiver quand même et en plus ça pèle ces derniers temps. Et alors réplique la machine anti-gueux, c’est l’hiver chaque année. Circulez et fait gaffe à ne pas saloper mon costard à 500 euros salauds de pauvres. T’imagine pas comment c’est dur à ravoir un costard dégueulassé par une tache de bonne conscience...". Elle est comme ça la machine, les états d’âmes c’est pas sa tasse de thé !

On est en 2010, MAIS la machine à expulser n’est pas une machine anonyme : elle à des noms, elle à des chefs petits et grands, des exécutants. Ils n’ont pas tous le même degré de responsabilité et de culpabilité. Mais ils participent tous à la guerre que les riches ont déclaré aux pauvres aux "pas rentables", aux "pas dans la norme" , aux victimes de la guerre déclarée par les riches aux pauvres avec ou sans papiers, avec ou sans travail.

Une guerre sans merci, une guerre sale qui tue (près de 400 personnes par ans meurent dans la rue en 2010) ceux que les riches n’exploitent pas. Ceux qu’elle ne peut pas essorer ou qu’elle a déjà essorés. Une guerre meurtrière déclenchée pour défendre les intérêts une poignée d’ultras riches.

Et en plus ils osent nous expliquer que c’est en notre nom qu’ils mène cette guerre.

Ne laissons pas quelques élus dévoyés parler en notre nom. Non nous ne serons pas complices de ces crimes de guerre.

Si nous tournons le dos, si nous feignons de ne rien voir, alors nous ne valons pas mieux que ces crevures qui se sont mise au service de la barbarie d’une caste qui en plus de posséder les biens matériels veut maintenant contrôler nos pensées et nos actes comme on conduit un troupeau.

Carland


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • VC972 9 décembre 2010 13:30

    «  Rappelons que des démographes estiment qu’en 2066, les Blancs ne seront plus qu’une minorité ethnique parmi d’autres »

    A vous lire, je me suis surpris à rêver qu’une etnie « gelone » disparaisse soudainement sans meme laisser de trace. 


  • ELCHETORIX 9 décembre 2010 12:46

    A mon avis ceux que l’on devrait expulser ce sont les importants du PS de l’UMP , qu’ils soient maires , ministres , bref tous ceux qui font partie de la nomenkatlura mondialiste !
    Quant aux victimes de ce système : les expulsés , les chômeurs , les travailleurs pauvres , les justiciables , les imposables , quaNd est-ce qu’ils de réveilleront  ?
    RA .


    • VC972 9 décembre 2010 13:46

      « quaNd est-ce qu’ils de réveilleront ? »

      pas en ce moment, ce serait plutôt « réveilloneront »

      @ l’auteur, bon article.

      mais ce qui me parait le plus inquiétant ds cette histoire de fontionnaires « z’ailés » c’est la privatisation de tte cette caste... alors ....

      J.


      • Carland 9 décembre 2010 14:22

        A l’attention de Monsieur le Préfet des Alpes Maritimes, Monsieur Christian Estrosi, Président du CHU (Centre Hospitalier Universitaire)

        Aujourd’hui 9 décembre, à Nice, dans l’immeuble du 1 rue Clémenceau où s’étaient abrités 120 demandeurs d’asile (dont une quarantaine d’enfants et bébés), non hébergés par la préfecture au mépris des injonctions du Tribunal Administratif, l’expulsion par de nombreuses forces de police est en cours, depuis 6h du matin.

        C’est l’horreur. Merci de signer cette pétition pour faire pression sur le Préfet des AM afin qu’il reloge ces personnes comme il est dans l’obligation légale de le faire.

        Depuis quelques mois, les demandeur-se-s d’asile rencontrent à Nice un véritable martyre.

        Les familles qui bénéficient d’une prise en charge hôtelière ont eu à connaître des changements d’hôtels brutaux, les contraignant à s’éloigner des établissements scolaires fréquentés par leurs enfants. Certaines chambres d’hôtel ne permettent pas de cuisiner et sont à ce point petites ou encombrées que les enfants ne peuvent y travailler.

        D’autres familles en demande d’asile sont « punies » par les autorités pour avoir refusé d’intégrer un CADA (Centre d’Accueil pour Demandeurs d’Asile) loin de Nice et ont perdu, tout à la fois, leur hébergement hôtelier et leur allocation de survie. Elles errent dans la rue d’un hébergement amical à un autre, au jour le jour. Il faut savoir que Nice compte 1200 demandeurs d’asile, que 400 d’entre eux sont accueillis dans deux CADA (Centre d’Accueil pour Demandeurs d’Asile), que des centaines de personnes sont prises en charge à l’hôtel, que les primo-arrivants ne sont pas hébergés non plus que les isolés.

        L’hiver dernier un collectif de citoyens s’est porté au secours de plusieurs dizaines de célibataires qui avaient trouvé refuge dans un parking. Hébergés deux mois durant dans un théâtre désaffecté transformé en dortoir, ces jeunes hommes venus d’Afghanistan, d’Erythrée, d’Irak, d’Iran, du Nigeria et du Soudan, ont finalement été pris en charge par la Préfecture : 300.000 € avaient débloqués à la hâte, à l’approche conjointe du sommet de la Françafrique et des élections régionales, pour les entasser dans des chambres d’hôtel...4 mois et demi après, les 89 isolés étaient brutalement jetés à la rue le 27 juillet.

        Et puis, il y a la situation la situation des familles sous EURODAC. Les « EURODAC », pour parler vite, ce sont les personnes réfugiées qui ne peuvent effectuer en France leur demande d’asile en raison du fait qu’elles ont déposé dans un autre pays de l’Union Européenne leurs empreintes digitales. A Nice, actuellement, sont surtout concerné-e-s les ressortissant-e-s de Tchétchénie, de Georgie, d’Ingouchie et du Daghestan.

        Concrètement, ces familles sont hébergées à l’hôtel jusqu’à leur « réadmission », le plus souvent en Pologne. A compter du moment où ce pays a donné son accord pour accueillir sur son sol les familles en question, la France dispose de 6 mois pour assurer le transfert. Scandale : on fait passer des enfants par des centres de rétention. Rien n’y oblige et pourtant, il a été décidé de donner une allure d’expulsion de clandestins à ces transferts de demandeurs d’asile en Europe. On ajoutera utilement que les transferts en Pologne posent un autre problème : celui du danger. Disons, pour ce qui regarde la protection de certaines valeurs, qu’il existe un risque à retourner en Pologne (la présence en Pologne d’agents du dictateur en place à Grozny) et un vrai danger à regagner le Caucase. Même si un doute subsistait sur la réalité du péril encouru, il devrait bénéficier aux demandeurs d’asile. C’est tout le sens des conventions internationales par la France au regard des Droits de l’Homme et des Droits de l’Enfant.

        C’est en réponse à ces agressions contre le droit d’asile qu’est né le Le Collectif Niçois de soutien aux Demandeurs d’Asile.

        C’est en réponse à ces atteintes au droit à l’hébergement que de nombreuses actions en justice ont abouti à la condamnation de l’Etat à héberger les familles sous EURODAC et les réfugiés statutaires. Rien n’y a fait. En dépit d’astreintes extrêmement lourdes, le Préfet a choisis ou reçu l’ordre de ne pas exécuter des décisions de justice.

        C’est en réponse aux appels au secours de toutes ces personnes en demande d’asile qu’un campement a été organisé dans l’arrière-pays pour les célibataires jusqu’à la fin octobre. Le 6 novembre, ils ont rejoint les familles et ont décidé d’accepter l’invitation faite par un autre collectif qui avait ouvert un immeuble d’habitation en plein centre ville, propriété du Centre Hospitalier de Nice et désaffecté depuis de longues années.

        Le 6 novembre, avec le soutien du Collectif Niçois de soutien aux Demandeurs d’Asile, 115 personnes, dont une quarantaine d’enfants, se sont installés dans une quinzaine d’appartements. Un mois après, le 6 décembre, un jugement du Tribunal d’Instance n’a accordé à cette occupation pacifique et responsable aucun délai. En plein hiver , tout le monde est condamné à se retrouver à la rue sous les applaudissements du Maire, Christian ESTROSI, du Président du Conseil Général et député Eric CIOTTI, du Préfet et de son secrétaire général (promu à Nice pour avoir démantelé, comme sous-préfet, la « jungle »de Calais). Le seul espoir demeure dans une mobilisation nationale. Ce qui se passe à Nice, laboratoire sécuritaire de la Sarkozye, se passe déjà ou se passera prochainement dans d’autres villes.

        C’est le droit d’asile qu’on assassine en mettant des femmes, des hommes et des enfants en danger dans les rues de France.

        En un clic de souris, nous pouvons être des milliers à dire notre indignation à cet Etat qui met des familles avec enfants et bébés à la rue alors que des immeubles entiers sont laissés à l’abandon par les nantis et les administrations. Merci donc de signer et de faire passer au maximum de monde, partager sur facebook et autres. VITE !!! http://www.cyberacteurs.org/actions/presentation.php?id=209

        Agir contre le Racisme, les Alternatifs, les Amis de la Démocratie, Amnesty International Nice, Artisans du Monde Nice, l’Association pour la Démocratie à Nice, ATTAC 06, la CIMADE, le Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement - Terre Solidaire, le COVIAM, les Don Quichotte de Nice, l’Eglise Sainte-Rita, Europe Ecologie- Les Verts, la FASE 06 (Fédération pour une Alternative Sociale et Ecologique), Habitat&Citoyenneté, la Ligue des Droits de l’Homme Cannes-Grasse, la Ligue des Droits de l’Homme-Nice, le Mouvement Français pour le Planning Familial, le Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples, NI.C.E.A.(NIce Citoyenne Et Altermondialiste), le Nouveau Parti Anticapitaliste, le Parti Communiste Français 06, le Parti de Gauche, Parti Socialiste, Pastorale catholique des Migrants, Pax Christi, Secours Catholique, la Section Syndicale SUD duCHU de Nice, l’Union Syndicale CGT des Hospitaliers de Nice, Vie&Partages mais aussi des militant-e-s de RESF 06, d’ATD 1/4 Monde et des citoyen-ne-s à titre personnel.


        • BOBW BOBW 9 décembre 2010 18:21

          Merci Carland de ce post .

          Par contre , au fanatique défenseur de la race aryenne, qui mériterait plutôt SantiagoSantiago comme peudo,auteur des propos suivants :
          « La France n’est pas la poubelle du monde, ni non plus une succursale du tiers monde* »,... :
          Et oui hélas elle devient le caniveau et l’égout parcouru par des êtres indignes qui osent prétendre être français, mais ne le méritent aucunement par leurs propos haineux, racistes et xénophobes, identiques à ceux de certains ministres qui nous obligent à porter un masque purificateur.

          De la part d’un Français républicain de souche depuis plus de 5 générations. smiley

        • Carland 10 décembre 2010 10:10

          Hors sujet. Replié


        • Massaliote 9 décembre 2010 14:49

          Un autre scandale passé sous silence : « Vincent Mongaillard peut être satisfait ; il a gagné. Ce lundi 29 novembre, une bonne quarantaine de SDF n’ont pas eu à manger. Ils n’ont pas eu non plus de quoi se protéger du froid extrêmement vif qui s’est abattu sur la capitale. « Grâce » à lui. Le 15 novembre, dans « Le Parisien », après s’est déguisé en clochard, il avait pondu un article dénonçant le fait que l’association Solidarité des Français (SDF) présidée par Roger Bonnivard continuait de distribuer de la « soupe au cochon », un mets discriminatoire donc puisque nos amis mahométans ne mangent pas de cochon. Comment était-ce possible alors que, en 2007, cette soupe avait été interdite ? Aussitôt dénoncée, aussitôt interdite ! Pour de vrai ! [...] Roger et Odile Bonnivard ont d’abord été convoqués à la préfecture de police de Paris. [...] Défense de donner à manger aux nécessiteux sous peine de six mois de prison et 75000 euros d’amende pour chacun d’eux. [...] Et lundi soir dernier, les abords de la gare Montparnasse, où se tient habituellement la distribution, étaient quadrillés par la police ! Pas moins d’une dizaine de voitures de police, des flics en tenue, d’autres en civil surveillaient le parvis [...] pour interpeller Odile et Roger Bonnivard… qui ne sont pas venus. 

          Pourtant l’association SDF propose des repas sans porc également, rendant inepte l’accusation de discrimination. »

          De plus, les organisateurs soulignent qu’aucune association musulmane ne leur a manifesté son mécontentement ou n’a porté plainte.


          • Carland 9 décembre 2010 14:56

            Hors sujet. Replié.


          • sophie 9 décembre 2010 18:31

            Merci Carland, quelquepart je me doutais que la fameuse tréve des expulsions avait disparu.
            La semaine dernière la « maison » de Louis dans le le bois de Vincenne a été rasée par des buldozer sur demande de la ville de paris..... (il y habitait depuis 7 ans)


            • Agoravix 9 décembre 2010 22:22

              Petite precision à l’auteur :

              Il n’existe pas de « sans papier ». Chacun a des papiers de son pays d’origine. Merci de ne pas amalgamer les français avec ceux qui les ont envahis par fraude et sans autorisation.


              • non667 9 décembre 2010 23:19

                à carland celui qui vote les dépenses (pour les clandestins ) et ne parle pas des recettes !!!
                serions nous dans un pays ou il pleut de l’or et ou il coule du pétrole sur l’évier ?
                pas dans mon quartier en tout cas !!!
                peut-on accueillir toute la misère du monde ???????
                mettre la tête dans le sable et ne pas répondre sur ce problème est irresponsable  !
                comme il est irresponsable de compter sur l’immigration pour résoudre nos problèmes (retraites )
                comme il est irresponsable de compter sur l’émigration pour résoudre les problèmes des pays d’ émigration .leur solution sur le long terme ne peut passer que par une auto-responsabilisation sur leur sol ,nous pouvons les aider mais plus librement il n’ont qu’a nous copier (éventuellement faire à leur dictateur ce que l’on à fait à louis XVI ) .peut être ,je dis bien peut-être ,pourrait-il mettre en cause leur religion moyenageuse qui les privent de l’intelligence de la moitié de leur population ( les femmes ) et leur ferme l’accès a la modernité !
                mais la c’est a eux de prendre leur responsabilité . et c’est de la nôtre de nous en défendre !


                • Loatse Loatse 10 décembre 2010 01:43

                  Bonsoir Carland

                  merci pour l’info, je fais circuler.

                  On se croirait revenus au temps de l’après-guerre lorsque, dans des baraquements sans chauffage, des enfants mourraient de froid.. :(


                  • courville courville 10 décembre 2010 08:21

                    «  »Resf nous apprend que cent vingt personnes (dont une quarantaines d’enfants) ont été expulsés ce matin à six heure dans la bonne ville de Nice. Expulsés ? Même les animaux ont le droit à un traitement plus digne et respectueux.«  »

                    go home


                    • babadjinew babadjinew 10 décembre 2010 11:53

                      Alarmant et désespérant les commentaires stupides et nationalistes de certains.

                       M’enfin ces personnes doivent certainement être en accord avec leurs idées et idéaux, ils ne consomment donc jamais de café, de thé, de chocolat, jamais non plus d’écrans plat d’apn ou de smart phone.....

                      En attendant la planète terre est toute petite, très malade, et n’a que faire de notre géolocalisation, de notre religions, ou de nos idéaux.....

                      Nous sommes tous sur la même barque, alors si les barbares pouvaient arrêter 5min de s’indigner sur du vent du fantasme de l’illusion distillées par une très forte minorité qui à tout a perdre, on pourra peut être trouver un peu de temps pour essayer de réfléchir à comment sortir de la spirale du suicide collectif que nous empruntons TOUS !!!!!!!

                      Pour le reste dans 5siécles nous serons tous métisses et ce sera un bien pour l’ensemble des ptits quidams humains que nous sommes !!!!


                      • jaja jaja 10 décembre 2010 20:28

                        Excellent article Cartland. Que tous les signataires se retrouvent dans les rues de Nice et d’ailleurs !

                        Et comme c’est la fin de semaine une petite chanson qui donne du coeur au ventre !

                        http://www.npa2009.org/npa-tv/all/all/23267


                        • Agoravix 14 décembre 2010 22:37

                          Apparemment ce Mr Carland n’aime pas la contradiction. Il ferai mieux dans ce cas, au lieu de censurer les posts, d’aller publier ses articles dans les journaux pravda, cela ne manque pas en France.

                          Le journal l’humanité l’acceuillera àbras ouvert.


                          • Carland 14 décembre 2010 22:44

                            Hors sujet. Replié.


                          • Annie 14 décembre 2010 22:47

                            Bon article, et détaillé. Il faut continuer à expliquer la différence entre demandeurs d’asile et immigrants illégaux pour qu’au moins certains droits élémentaires soient respectés. Ce qui est loin d’être le cas.


                            • Agoravix 15 décembre 2010 20:40

                              Apparemment ce Mr Carland n’aime pas la contradiction. Il ferai mieux dans ce cas, au lieu de censurer les posts, d’aller publier ses articles dans les journaux pravda, cela ne manque pas en France.

                              Le journal lâ humanité acceuillera a bras ouvert.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires