• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La France décline

La France décline

Le 23 avril se déroulera le premier tour des élections présidentielles et la campagne électorale qui va avec, est l’occasion pour les candidats de trouver les responsables du déclin de la France et aussi de promettre de grandes réformes pour remettre le pays en ordre de marche. Disciplinés, les électeurs, qui pensent tous, que globalement la France va mal, écoutent les propositions des candidats et élisent un candidat qui pensent-ils sera en capacité de réformer la France. Une fois le candidat élu pour 5 ans, l’inertie latente ferra que rien ne changera et les français attendront 5 ans de plus pour encore une fois espérer qu’un nouveau candidat ferra mieux que le précédent.

Pour ce qui est des 5 candidats susceptibles (d’après les sondages) de gagner cette élection, tous ont le même avis sur l’état de la France qui voie d’année en année, le chômage et la dette du pays augmenter de façon chronique, le pouvoir d’achat des français diminuer et la misère s’installer. Les causes de ce déclin sont différentes selon l’opinion politique du candidat, mais se résument à : l’Europe et la perte de souveraineté qui en découle, l’euro fort qui rend nos produits moins compétitifs, la lourdeur du code du travail qui empêche les embauches, la recrudescence de l’immigration, les dépenses de l’état incontrôlées,

 

Chaque candidat y va de son constat et du cortège de promesses électorales qui va avec. Mélenchon nous promet une augmentation des salaires et des pensions de retraite, d’investir dans les services publics, de revenir au plein-emploi et abrogation la loi El Khomri sur le code du travail. Hamon veut Instaurer du Revenu universel, augmenter les dotations aux collectivités territoriales, embaucher 40 000 enseignants sur 5 ans, donner 1 milliards d’euro pour l’enseignement supérieur et la recherche. Fillion lui supprimera l’ISF en même temps que 500 000 fonctionnaires, abrogera les 35 heures, doublera le nombre de travailleur indépendants et augmentera de 2% la TVA. Lepen réduira l’impôt sur les sociétés pour les TPE PME, diminuera l’âge de la retraite à 60 ans, sortira de l’UE et de l’euro, fermera les frontières et taxera les produits importés. Macron donnera un 13ème mois pour les smicards, exonérera les cotisations sociales sur les heures supplémentaires, donnera l’assurance chômage pour les salariées démissionnaires et les indépendants, donnera 5 milliards d’euro sur 5 ans pour les agriculteurs.

 

La vraie question est : qu’importe celui qui sera élu, avons-nous encore les moyens de nos ambitions et est-ce que la France est encore capable de se réformer ?

 

Pour essayer de répondre à cette question je vais essayer de faire le bilan sur les 15 ans passés et sur seulement 2 sujets économiques. 15 ans c’est de 2002 à 2017, soit la présidence Chirac, Sarkozy et Hollande. C’est à la fois long est court mais suffisant pour analyser une situation.

 

Chapitre 1 : La France Industrielle.

Le déclin industrielle de la France remonte d’avant 2002 et, depuis 1980, la France n’a plus d’industrie dans le domaine de la sidérurgie, de la mécanique de précision, de la chaudronnerie, de la construction navale, de la machine agricole, de l’électroménager, du textile, de la confection, de l’électronique. Mais depuis 2002, la France a perdu 865000 emplois dans l’industrie soit plus du quart de ses effectifs dans un secteur qui ne représente plus que 12% du total des emplois. De 5,1 millions en 1980, les emplois industriels sont tombés à moins de 3 millions fin 2012 pour se situer à 2.9 millions aujourd’hui. Quant à la part de l'industrie dans la valeur ajoutée en France, elle a été divisée par 2 entre 1980 et 2002, de 20,6 % à moins de 10 % pour arriver aujourd’hui à 8%. Ce taux est désormais l'un des plus faibles de la zone euro. L'infernale mécanique de la désindustrialisation, à l'œuvre dans tous les pays occidentaux, y est plus rapide qu'ailleurs. La perte de compétitivité n’est pas seulement du aux nombres de charges qui n’ont fait que s’empiler sur le travail. Elle est essentiellement due au défaut de spécialisation de notre industrie, trop centrée sur la production de produits « tout-venant » et pas assez haut de gamme. Et c’est aussi ce qui explique le désastre de notre commerce extérieur. La France produit du bas de gamme et est directement en concurrence avec les produits chinois économiquement plus compétitifs. De plus la France a un taux d’investissement industriel rapporté au PIB le plus faible de l’OCDE et ces investissements sont plus axés sur le renouvellement que sur l’innovation ce qui conduit à l’obsolescence des outils de production. Résultat : le stock de robots installés fin 2011 était de 34.500, quatre fois moins élevé qu'en Allemagne et presque deux fois moins élevé qu'en Italie et en Espagne. Il faut aussi noter qu’en matière de production industrielle et cela malgré Areva, Airbus, Peugeot, Renault, nous sommes bien sur derrière l’Allemagne, mais aussi derrière le Royaume unis, l’Italie et l’Espagne. Certains vous diront que la cause provient de la faiblesse du taux de marge de nos industries. Il n’en est rien, car le CICE a permis aux entreprises de retrouver leurs fonds propre et, par peur de casse sociale, mais aussi par manque de courage, elles n’ont pas investi dans l’automatisation. On peut dire que le CICE a allongé la durée de vie des entreprises qui bougent encore, mais pour un temps seulement. La certitude est que s’il y a croissance, elle se fera sans emploi industrielle.

 

Chapitre 2 : les commerces en centre-ville

Entre 2002 et 2017, les villes comme (attention la liste est longue) Saint Brieux, Vierzon, Montélimar, Bézier, Albi, Pamiers, Calais, Dunkerque, Lens, Troyes, Mulhouse, Besançon, Chalons sur Saône, Macon, Moulins, Vichy Saint Etienne, Cholet, Limoges, Pau, Nîmes, Saint Quentin (j’arrête là) ont vu la fermeture de commerces à raison de 2 par mois. Un centre-ville qui se vide de ses commerces se vide aussi de ses visiteurs et c’est aussi l’industrie touristique qui en pâtie. A cela vient s’ajouter un nouveau phénomène que l’on n’avait pas prévu : les logements souvent en location situés au-dessus des commerces en vacances se vident aussi et c’est le centre-ville qui se vide de ses habitants

Parallèlement à cela, la France est le premier pays au monde pour le nombre de mètre carré de surfaces commerciales par rapport à son nombre d’habitant. L’installation de centres commerciaux est subventionnée par l’état et pour le maire, la chasse aux enseignes est devenue un sport. Montélimar a un centre-ville complétement dévitalisé et dans le même temps et alors qu’il a 3 hyper marchés en périphérie de ville, va ouvrir un quatrième centre de 50 boutiques. Il faut croire que ce problème, qui touche toute la France au point que le New York Times s’est fendu d’un article intitulé : « le déclin de la France » est préoccupant pour le gouvernement français puisque Martine Pinville, a annoncé que le gouvernement va débloquer une enveloppe de... 1 million d’euros (non non vous ne rêvez pas c’est le salaire de pénélope et de ses enfants) pour « financer dès que possible les stratégies de développement urbain, les nouveaux partenariats entre les acteurs publics et privés, et lutter ainsi contre cette désertification commerciale d’un certain nombre d’agglomérations de taille moyenne. »

Il faut aussi noter que l’importance de la désertification des centres villes est proportionnelle à l’augmentation du nombre d’électeur votant FN. Mais il se trouvera des politiques pour me certifier que ça n’a aucun rapport

 

Il serait pourtant facile de transférer le CICE sur des aides à l’investissement industriel ou de transférer les impôts des commerces de centre-ville sur ceux des centres commerciaux en périphérie. Mais ces problèmes qui ne sont visiblement pas des sujets pour les 5 candidats à la soupe présidentielle, démontre s’il en est que nous n’avons ni les moyens financiers, ni les moyens politiques pour réformer ce pays et le mettre en ordre de marche.


Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • BA 22 mars 18:42

    - Ne votez pas pour le club des cinq.


    Ne votez pas pour le club des cinq candidats qui ont été invités à débattre sur TF1 lundi soir.


    Ne votez pas pour Marine Le Pen, ni pour Emmanuel Macron, ni pour François Fillon, ni pour Benoît Hamon, ni pour Jean-Luc Mélenchon.


    - Choisissez plutôt un des six outsiders.


    Votez pour un des six candidats qui n’ont pas été invités à débattre sur TF1 lundi soir.


    Votez pour un de ces six outsiders : Nathalie Arthaud, François Asselineau, Jacques Cheminade, Nicolas Dupont-Aignan, Jean Lassale, Philippe Poutou.


    https://scontent-mad1-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/17352205_1284106324978159_82718738074804235_n.jpg?oh=82aacc6d712a12b639fbc10790aa3097&oe=5925699F



    • Daniel Roux Daniel Roux 22 mars 19:09

      Un pays a plusieurs facettes. L’économie en est une, les rapports sociaux, culturels, familiaux, politiques, bucoliques même, d’autres.

      Il y a aussi la recherche scientifique, artistique, culturelle ou le niveau d’éducation, de compréhension du monde des citoyens, les rapports sociaux et bien d’autres choses.

      Il est remarquable que les pays nordiques, cités comme des pays où les gens sont heureux dans toutes les enquêtes internationales, soient également ceux où les taux de suicides sont les plus importants.

      Les Français grognent, en général, mais bénéficient, dans leur majorité, d’un niveau et d’un cadre de vie bien plus agréable, à mon avis, que les Finlandais, les Norvégiens et autres scandinaves.

      D’accord, une bonne partie de nos hommes politiques pensent plus à se servir qu’à servir, mais ces racailles ne parviennent pas à nous empêcher de vivre.

      D’accord, une trop grande partie des dirigeants d’entreprises, consacre plus d’énergie à leur stock option et aux subventions d’état, qu’à la satisfaction de leurs clients, ce qui nous contraint à acheter ailleurs et déséquilibre nos comptes mais nous restons la 5ème ou la 6ème économie mondiale.

      D’accord, il y a un problème comportemental d’une partie de la population vivant principalement dans les cités abandonnées par la République, mais cela existe depuis toujours, les voyous des Barrières aux Blousons noirs.

      L’impression de déclin provient probablement des attaques continuelles des médias, en relais du Medef et des riches actionnaires, contre les salariés, les retraités, les grévistes, les jeunes, les chômeurs, les pauvres, le peuple quoi, accusé de n’être pas encore assez souple, corvéable, compréhensif des problèmes des riches.

      L’oligarchie en veut toujours plus et ce plus, elle ne peut le prendre qu’aux plus pauvres, aux plus faibles, aux plus contraints, les salariés, les retraités, les chômeurs..

      Redressez la tête ! Exigez le respect qui vous est dû ! Défendez-vous !

      Ce n’est pas la France qui décline, c’est notre dignité.

       


      • Yvance77 Yvance77 23 mars 11:26

        @Daniel Roux

        Joli « comment-taire » qui fait mouche.

      • Trelawney Trelawney 24 mars 08:49

        @Daniel Roux

        Cela pourrait paraître étonnant, mais je suis à 100% pas d’accord avec ce que vous écrivez. Parce que lorsque je vous lit, j’ai l’impression d’entendre un macron, un Fillon, un Mélenchon, Hamon. Lepen. Bref une de ces personnes qui à grand coup de phrases vide de sens vont nous emmener vers le désastre.

        C’est facile d’opposer les uns les autres en disant « L’impression de déclin provient probablement des attaques continuelles des médias, en relais du Medef et des riches actionnaires, contre les salariés, les retraités, les grévistes, les jeunes, les chômeurs, les pauvres, le peuple quoi, accusé de n’être pas encore assez souple, corvéable, compréhensif des problèmes des riches. » mais il ne faut quand même pas oublier que le « riche patron français » se fiche de savoir si l« ouvrier français n’est pas assez »souple ou corvéable« , car le riche patron français n’existe plus tout comme l’ouvrier qui va avec.

        Si en moins de 20 ans on a divisé par deux le nombre d’ouvriers dans les usines et si l’hémorragie continue, c’est parce que l’on a absolument rien fait (politique, syndicats, société) pour empêcher ce phénomène.

        A l’inverse d’autre pays s’équipent et s’organisent à l’exemple de la Pologne qui a crée un énorme centre de production d’électroménagers prés de Lodz (avec les financements européens). résultat : Whirpool migre vers ce centre et quitte Amiens, mais avant cela Sharp, Siemens, Bosh, Fagor électrolux et aussi le chinois China mobile et les coréens LG et Samsung en ont fait de même. La Pologne est l’exemple d’une politique industrielle volontaire et qui réussit. Et ne venait pas me dire que »les salaires machin« car si les chinois transfert leurs fabrications de Pekin à Lodz, ce n’est pas pour les salaires.

        Aussi, comment développer  »la recherche scientifique, artistique, culturelle ou le niveau d’éducation, de compréhension du monde des citoyens, les rapports sociaux" lorsque l’on n’a plus rien pour les financer

      • Daniel Roux Daniel Roux 24 mars 10:08

        @Trelawney

        Le capital va là où il rapporte le plus, comme la mouche va là où sa nature l’attire. C’est sa nature.

        L’UE est au service du capital. C’est sa raison d’être.

        Nos élus sont les agents de l’oligarchie, c’est leur fonction. Ils en tirent, gloire, argent et amours tarifés. Pourquoi pensez-vous qu’il y ait autant de candidats ?

        J’évoque les multiples facettes de notre génie et vous me répondez « Capitaux ! » « Subventions » « production ».

        Que voulez-vous que je vous réponde ? Nous n’avons pas les mêmes valeurs.


      • Trelawney Trelawney 24 mars 12:16

        @Daniel Roux
        Pour qu’un arrosoir arrose, il faut penser de temps en temps à le remplir. Et qui apporte la richesse d’un pays sinon l’industrie et la production de matière première. Comme la France n’a pas de matière première, elle ne peut compter que sur son industrie et accessoirement l’industrie financière, mais en Europe des pays comme le Luxembourg, la Suisse et la Grande Bretagne ont des positions de monopole dans ce domaine.


        Que l’on n’est pas les même valeurs ce n’est pas vraiment un problème. Le fait est que pour contribuer au développement de vos valeurs, il faut que ce qui me tient à coeur à savoir l’industrie et le commerce soient suffisamment développés pour apporter le carburant nécessaire. Comme dans ces domaines (industrie et commerce), nous sommes sur le déclin, vos valeurs vont forcément décliner avec.

        Le problème de la France est que ce grand pays s’est développé sur des compétences et valeurs individuelles et non collectives. Comme l’individu est foncièrement égoïste, dorénavant, il se développe ailleurs qu’en France et laisse la France à ses problèmes collectifs

      • Daniel Roux Daniel Roux 24 mars 12:24

        @Trelawney

        Vous n’empêcherez pas l’eau de couler vers des prairies où l’herbe est plus verte.

        Les capitalistes font ce qu’ils veulent de leur capital et nous, ce que nous voulons de notre vie.


      • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 22 mars 19:40

        Ca ne règle pas tout mais il faut un début. Ma pétition non parfaite (c’est certain) et apolitique a recueilli 170 votes en 3 ans. N’importe quel propriétaire de chat ayant eu la queue écrasée par une voiture aurait fait 5000 signatures dans la journée pour réclamer un radar.
        C’est aussi la constatation d’une grande lassitude ou déception. La France désabusée et le citoyen ne croyant plus en rien.
        Le lien pour la forme :)
        https://www.change.org/p/pour-le-renouveau-de-la-d%C3%A9mocratie


        • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 22 mars 19:55

          L’emploi industriel est la base de la croissance, Il est le fuel qui alimente la chaudière et l’eau chaude arrivera au radiateur. Si vous devez investir un euro, c’est là qu’il faut le faire et non partout. Qui parle efficience en France ou rendement du circuit ?
          Le CICE, sous autre forme, aurait dû être discriminant. En résumé, plus PSA que SFR et plus SFR que AXA. C’est ce sens là qui est le bon et non faire bénéficier La Poste ou Carrefour.
          Il y a également d’autres voies que la voie du fatalisme et de la résignation mais chaque voie est forcément innovante ou détonante et notre pays est très, très conservateur. On attendra surement l’épreuve du pied du mur qui fera mal.
          Il y a une mesure que j’ai trouvé intéressante chez Macron (mais il faut prendre le pack si vous la voulez), c’est l’étatisation de Pôle Emploi donc le chômage est à la charge de tous les français et des revenus et non que des salariés. On devrait retrouver un avantage pour les salariés/entreprises (coût main d’oeuvre et administratif). C’est mieux que rien et j’aurais fait de même avec la sécurité sociale. La fiche de paye débarrassée des cotisations chômage et santé est une bonne chose.
          Il y a tellement de choses à réformer dont je n’ai rien entendu : immobilier, multitudes des statuts, des retraites, mille feuille, dépendance des anciens, vie démocratique, etc ...
          Les programmes ne sont fait qu’au 1er degré, toute technique est retirée. Ca se résume à : appui su le bouton et si l’image du billet de 100 apparait alors vote pour le gus associé à l’image.


          • rogal 22 mars 20:21

            « Réformer la France » Langage de commissaire européen.


            • sarcastelle sarcastelle 22 mars 21:33

              L’interdiction progressive de la voiture en ville devrait finir de liquider les derniers commerces en centre ville.


              • Pere Plexe Pere Plexe 24 mars 17:23

                @sarcastelle
                Les politiques ne sont pas responsables de tout.

                Mais force est de constater que de vivre avec chauffeur sans jamais se taper la corvée du ravitaillement familial n’aide pas à prendre les bonnes decisions...

              • foufouille foufouille 23 mars 10:09

                pour être compétitif avec la roumanie, il faut des salaires roumains.
                oublie donc tes histoires de charges uniquement salariales et de code interdisant ton esclavage.


                • Trelawney Trelawney 23 mars 12:02

                  @foufouille

                  Daxia vend des voitures moins chères et ce n’est pas seulement parce que les salaires sont moindres Peugeot en achetant Opel va délocaliser en Allemagne où les salaires sont plus forts qu’en France La désindustrialisation n’est qu’une question de volonté ou plutôt de non volonté De toute façon si on agit maintenant avec des mesures fortes il nous faudra 15 ans pour retrouver la situation de 2002


                • Pyrathome Pyrathome 23 mars 13:05

                  @Trelawney
                  La désindustrialisation n’est qu’une question de volonté ou plutôt de non volonté
                  .
                   Absolument pas, c’est d’abord une question de traité, et en particulier ceux sur l’UE et l’Euro.....
                  Pour retrouver notre capacité à prendre notre destin en main, il faut donc sortir impérativement du piège Européen, c’est la CONDITION PRÉALABLE ET IMPÉRATIVE !!!....


                • foufouille foufouille 23 mars 14:35

                  @Trelawney
                  l’allemagne fait juste le montage au maximmum et les salaires ne sont pas plus élevé vu le smic crise sociale en Guyanecrise sociale en Guyanequi est de 800€, sauf pour les travailleurs saisonniers qui n’en ont toujours pas.
                  ta retraite coûtant trop cher en « charge », tu devras la diviser par deux. ce sera beaucoup moins drôle.


                • Trelawney Trelawney 24 mars 15:11

                  @Pyrathome
                  Entre 2012 et 2017, 20% des lois votés en France proviennent de directives européenne et les 80% sont des lois françaises ne tenant pas compte de la politique européenne.

                  On peut critiquer l’UE sur pas mal de choses (je suis le premier à le faire), mais l’UE n’est pas et ne sera jamais responsable du déclin économique français

                  A titre d’exemple : En ce moment les sociétés américaines en prévision de la politique isolationniste de leur président délocalise la sous traitance vers des pays d’Amérique latine ou d’Afrique. Comme cela au lieu de faire entrer des immigrés, les USA feront entrer des produits fabriqués par des mexicains chiliens, argentins, sénégalais etc. Tant mieux pour ces pays et tant pis pour les USA 

                • Trelawney Trelawney 24 mars 15:18

                  @foufouille
                  Dans des entreprises industrielles allemandes aucun salarié n’est payé au SMIC pour la simple et bonne raison que les puissants syndicats ouvriers négocient le salaire des ouvriers qualifiés (ils ont au minimum un contrat de formation professionnelle)

                  Le SMIC allemand à 8.85 brut de l’heure, il faut le trouver dans les emplois aidés (association, etc) et les emplois précaires (agriculture, sylviculture et horticulture, livraison de journaux etc)

                • Yaurrick Yaurrick 24 mars 15:20

                  @Trelawney
                  Vous avez raison, je n’arrête pas de dire que les problèmes de la France sont bien franco-français. On peut sortir de l’UE et de l’euro, ce n’est pas pour autant que la situation se rétablira et s’améliorera de façon pérenne : il faut que l’on fasse des réformes structurelles de grande ampleur, et plus on attend, plus ce sera difficile.


                • hervepasgrave hervepasgrave 23 mars 13:22

                  Bonjour,
                  « Mon pauvre ami » Je ne sais plus d’où j’ai entendu cette phrase mais elle m’amuse « mon pauvre ami » .Vous pouvez vous évertuer a vendre quoi que cela soit l’histoire est bâclée avant d’être finie. Soit les Français acceptent volontairement d’être des esclaves corvéables et imposables ou au mieux (pire peut-être ?) être comme les Grecs.Reste la révolution ? « humm ! c’est assez marrant aussi de ce côté ,c’est foutu et prévu d’avance » .Alors quand je vois des soit disant contradicteurs s’évertuer a vendre tout et rien ,je rigole (jaune ,pour être honnête) plus le temps passe ,moins la société aura de chance de se relever ! Mais cela arrange beaucoup de monde et ils ne manqueront pas d’y mettre leurs pattes ;Cestpasgrave !


                  • UnLorrain 23 mars 13:47

                    Depuis quand le declin du pays ? Une reponse possible mais faite par des liberaux : les soixantes desastreuses, suivie de La ss et comment s’en sortir,naissances de celles ci en 1950. Trois decennies plus loin je vaque d une industrie a l autre,parfois une petite annee chez unetelle entreprise,dans l entreprise fortement sous l emprise de syndicats,j y vois le declin de l envie d oeuvrer,ouvrier es aveulis lourd populo domestique sous la houlette de la ss,il n’y a guere que dans la tres petite entreprise que l hypocondriaque ne sevit que peu,le patron employeur ayant eu le regard affute lors de l embauche je suppose.

                    Plus d un demi siecle de ces facilitees pour l individu a durablement,definitivement marquer son temperament,je ne vois aucun remede au declin.


                    • sweach 23 mars 14:03

                      *Chapitre 1 : La France Industrielle.*


                      Les Français détestent les patrons, mais c’est culturel, certain chose comme arriver avec 5min de retard, faire la siesté, partir avant l’heure, se tenir bien droit sur sa chaisse, utilisez le vouvoiement, quitter son poste, etc ...
                      Il y a une quantité de règles hallucinantes qui creusent des écarts entre employeurs et employés et ces relations dominant dominé, souvent propre à la France.

                      Les patrons en france ont de tout temps étaient des exploiteurs et leur but a été la recherche du profis, c’est l’une des causes principal de leur déclin.

                      La seul solution est de leur montrer les dents : taxe, impôt, code du travail, mise en concurrence, norme, etc ...
                      on n’a jamais rien obtenu sans lutte.

                      Mais attention les limites doivent être sur le territoire Français et tout produit ou main d’oeuvre venu de l’extérieur doivent être drastiquement réprimé, il est inconscient d’avoir une balance économique négative, là par contre c’est une folie politique.

                      Le CICE est donc une folie contre productive.

                      *Chapitre 2 : les commerces en centre-ville*

                      C’est une blague ?

                      J’ai une solution a ce problème, elle est ultra efficace, mettre les parking en centre-ville « GRATUIT », voila c’est tout, problème réglés.

                      A oui, détruire tout les feux rouge et créer des artères routière et piétonne, planter des arbres, faire des places, etc... le dernier à avoir été efficace sur ce point c’était le baron haussmann (ça fait 2 siècles)

                      *Il faut aussi noter que l’importance de la désertification des centres villes est proportionnelle à l’augmentation du nombre d’électeur votant FN*
                      Il y a une explication à cela, mais elle ne va pas vous plaire, les quartiers qui se peuple par des gens issus de l’immigration fond que les autres habitants finissent par fuir ce quartier, voir fuir carrément des villes entières, au profits des villages et zones commercial périphérique.

                      Il est marrant de faire un parallèle avec les électeurs votant FN plutôt que de faire un parallèle avec le type de population habitant les centres ville, mais il se trouvera des gens pour me certifier que ça n’a aucun rapport.

                      • hervepasgrave hervepasgrave 23 mars 21:06

                        @sweach
                        Bonsoir, tu as raison ,mais j’émettrai une contradiction de taille et je pense sincèrement que c’est la seule chose a retenir.Je suis un trou du cul peut-être ,mais a la différence de tous je défends mon métier ou même la tâche ou je suis assigné. Et la majorité des gens qui sont exploité « le sort commun ,je dirais » ne défendent rien et ne cherchent comme les patrons qu’a tricher.Voila le problème majeur. La reconnaissance ? et les autres choses ne sont utilement que de la merde . Du côté patron ;ils y gagne quoiqu’il arrive, mais ouvriers,personnels ??? Alors partant de ce constat comment s’en sortir et avoir un discours utile ?? aie !aie ! il faudrait commencer par y mettre du sien. Si pour ma part je me suis battu contre mes patrons et en plus dans leurs intérêts (pour l’entreprise) peu de gens ont cette volonté. La récompense ,il ne faut pas se fermer les yeux elle n’arrivera pas ! marché de cons et de dupes ou tout le monde y perd.Même si tout donne le patron gagnant ,au bout du compte il y perd.Car s’il se fait du fric,mais il doit être sans arrêt aux aguets et sur le qui vive ? Il faut être vraiment con et être un âne bâté pour aimer cela.Mais que voulez vous ! donnez des leçons aux uns ou aux autres ,personnes qui ne font pas d’efforts ?????. Je comprend bien qu’en partant du bas de l’échelle tu as le risque de t’user et de te faire encu... Mais aujourd’hui la majorité des personnes oublient que c’est le dernier maillon de la chaine qui prendra sur le coin de la gueule les ratés(et oui,nous sommes au regard des lois responsable et non nos patrons de nos actes et de ce que l’on fait !,cela peut être catastrophique humainement ,matériellement ont s’en fou ......). Alors il faut être, exister et vouloir insister a défendre ce que l’on fait. Mais ce n’est pas demain la veille.Je le sais cela n’est pas rentable ,mais cela n’est pas non plus disqualifiable. Mais si tout le monde faisait pareille tout irait mieux a terme,mais nous vivons dans un monde poussé dans l’immédiateté ,alors ? Cela peux perdurer indéfiniment.cestpasgrave !


                      • sweach 24 mars 10:03

                        @hervepasgrave
                        LOL non ton propo n’est pas contradictoire, tu apporte une notion importante « La reconnaissance » 


                        Et tu as raison, elle n’existe pas, on pourrait se dire qu’on réagirait différemment mais pourtant j’ai personnellement était confronté à ce dilemme.
                        Je suis copropriétaire et lors d’une Assemblé Général ont nous demande si on veut augmenter le salaire de l’employé qui s’occupe du ménage.
                        Bien figure toi que comme la majorité des autres, je ne suis pas pour et c’est horriblement injuste pour cette personne qui fait un bon travail, mais il n’y a pas d’état d’âme quand on touche à votre porte feuille.

                        C’est pour ça que je dis qu’il ne faut pas laisser le choix à un patron, il ne se pliera qu’aux règles

                        Ce qu’on considère comme une reconnaissance, n’est qu’un moyen de plus pour asservir, un patron le fait que s’il voit qu’il n’a pas le choix où qu’il va vous perdre alors qu’il a besoin de vous.
                        Ex : je suis en train de quitter ma banque, ils m’ont offert gracieusement 18€63 pour compenser des frais absurde de 14€60 qui remonté à 3ans.

                        Et j’ai déjà obtenu 300€ d’une compagnie aérienne, 80€ d’une banque, 20€ d’un organisme de gestion, tout simplement parce que j’ai gueulé, c’est pour ça que les Français sont un peuples de râleur, on se fait tellement avoir et obtient gain de cause que si on gueule. 

                        ps : n’utilise pas ctl + v ça détruit la mise en page de ton texte sur agoravox ^^

                      • izarn izarn 23 mars 17:08

                        Effectivement pour pouvez constater que nos maires ne sont pas des pourris.... smiley
                        Se souvenir de de Villiers au sujet des surfaces commerciales...

                        https://www.youtube.com/watch?v=Ppiqbjix7JA

                        A 18’30’’

                        CQFD


                        • Claudec Claudec 23 mars 18:20

                          Pour savoir pour qui voter ?


                          Comparez les programmes des candidats


                            • rocla+ rocla+ 24 mars 09:20

                              Je décline pas , en camping-car  je  fais la côte Normande , puis les côtes

                              de Bretagne , au menu huitres  moules  et autres fruits de mer , un coup de blanc 
                              avec un bon pain , la vie est super . 

                              Si vous voulez pas décliner , prenez du bon temps .

                              • sweach 24 mars 10:11

                                @rocla+
                                Alors ....


                                camping-car d’occasion 6000€
                                hébergement sur la côte Normande et la côtes de Bretagne 500€ la semaine
                                menu huitres, moules, fruits de mer, vin blanc et pain 35€ par personne

                                Prendre du bon temps ? ça n’a pas de prix

                                heu... si quand même un petit peu non :-P

                              • rocla+ rocla+ 24 mars 12:48

                                Le bonheur n’ a pas de prix .


                                Il n’ y a que sur Agoravox  qu’ on trouve tous les frustrés du monde . 

                                12 huitres de Cancale 6 euros . Une bouteille de muscadet , enfin cher Monsieur , 
                                si vous avez pas de pognon , démerdez vous pour en avoir . 

                                Que glandez vous ici ?

                                Camping-car neuf  50.000 à 200 ;000 euros 

                                C ’est pas en lisant des articles sur ago que vous allez les gagner , cher ami .

                                • sweach 24 mars 17:05

                                  @rocla+
                                  *si vous avez pas de pognon , démerdez vous pour en avoir*


                                  Ha ba oui ? c’est vrai ça, pourquoi je n’y avais pas pensé ?

                                • rocla+ rocla+ 24 mars 12:53

                                  J’ oubliais , je viens de faire installer une batterie au Lithium sur ma maison 

                                  à roulettes , aucun problème d’ électricité  dans le camping car . c’ est absolument génial . 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès