• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La France en passe d’être sous-développée !

La France en passe d’être sous-développée !

Certains vont pousser des cris d'orfraie en lisant le titre. Comment ? La France, un pays sous-développé ? Allons donc... Ma chère Anne-Soph, encore un gueux écrivaillon et mécontent, décrivant notre " Grand pays..."

Remettons les pendules à l'heure. Pays sous-développé - définition : "On parle de pays sous-développé lorsque la situation sanitaire et économique y est très mauvaise" - Wikipédia. 

Situation économique : en 1992, la France était la 4e puissance économique mondiale. Elle sera 10e en 2024. Quel progrès ! L'industrie n'existe pratiquement plus. Du bradage d'Alstom, de l'atomisation d'ArcelorMittal, des projets de vente des centrales nucléaires, de la privatisation de la Poste, de la FDJ, des barrages, de l'ONF, des aéroports, de la vente de Souriau - spécialiste de l'interconnexion pour la défense -, de Latécoère, et de la vente imminente de l'entreprise Photonis - entreprise optronique militaire- aux USA, quel désert. 

Et depuis l'hystérie confinatoire, la désertification s'intensifie. Voici une liste non-exhaustive du progrès économique "made in France" :

 - Plus de 12 000 petits commerçants ont déposé le bilan depuis ce confinement inepte. (1)

- Les forains ne sont pas à la fête non plus. 90 % de CA perdu. 200 000 emplois menacés. (2)

- Les autocaristes, une profession en sursis. (3) 

- Les boîtes de nuits à l'agonie. Terminé le plan drague, terminé la fièvre du samedi soir. Plus de 300 discothèques ont mis la clef sous la porte. (4) 

- Les festivals de musique annulés. Perte entre 1,75 et 3,8 milliards d'euros en France. (5) 

- Alinea - Ameublement - 2 000 salariés sur le carreau.

- La Halle - Chaussures et vêtements - 5 391 salariés sur la sellette. 

- André - Chaussures - 600 salariés idem.

- Naf Naf - 1 170 salariés idem.

- Orchestra-Prémaman. 2 900 salariés idem.

- Camaïeu. 3 900 salariés idem.

- NexRadio TV, maison mère de BFM TV et RMC, prévoit de diviser par deux le recours aux intermittents, pigistes et consultants.

- RMC Sport News. Arrêt définitif. 

- Radio France. Suppression de 250 postes. 

- Renault. Suppression de 15 000 emplois dans le monde, dont 4 600 en France. (6)

- Disneyland Paris. Fin de contrat de 350 intermittents, artistes et techniciens. (7) 

Selon La Tribune, près de 3 000 dirigeants interrogés entre le 5 et le 12 mai, envisagent de licencier. Un hôtel et un restaurant sur trois et une entreprise sur deux annoncent des problèmes de trésorerie. (8) 

Plan massif de licenciement chez Airbnb. 1 900 salariés au chômage. Rolls-Royce dévisse dans la division aéronautique, 2 600 salariés dehors en Grande-Bretagne, 3 000 et 5 000 emplois pourraient être concernés dans les prochaines années en France. (9) 

Sombre est l'horizon. 

Situation sanitaire  : je ne vais pas commenter une fois de plus la situation catastrophique des hôpitaux publics, sous équipés, sous budgétés, mais en revanche peuplés d'un personnel administratif en hausse, qui ne sert trop souvent qu'a compliquer les dossiers alors que le personnel soignant est surchargé. 

Se soigner en France est une gageure. 7 Français sur 10 y ont déjà renoncé. - Previssima 11 avril 2018* -. En cause, l'accès aux soins difficile, délai d'attente à rallonge, prise de rendez-vous compliqué, difficultés financières, refus des médecins de prendre des nouveaux patients... 88 % des personnes n'ont pas de complémentaire santé. Le meilleur système de soins dans le monde a du plomb dans l'aile.

Le renoncement aux soins concerne également, et sans surprise, le secteur de la dentisterie. Hollande, avec sa blague hilarante sur les "sans dents" doit jubiler. Hors de prix, mal remboursé, dentistes souvent peu aimables, la nourriture hachée a le vent en poupe... Heureusement, on peut se faire soigner hors de l'hexagone. Voici un exemple vécu, qui démontre bien l'amateurisme dentaire français. 

Depuis l'âge de 14 ans, je fréquente, pour mon malheur les dentistes. J'en ai côtoyé pas mal. Des gentils, des mal aimables, mais des pros, rarement. Un seul m'a soigné ma parodontie efficacement. Mais c'était trop tard. Le mal était fait. Déchaussement inévitable de mes dents pendant de longues années. Totalement pas pris en compte par la majorité des praticiens. En revanche, ils ont accepté mon pognon sans rechigner. 

Récemment, j'en ai eu marre d'être pris pour une poire. Après avoir eu un devis dans une école dentaire d'un CHU, j'ai demandé, grâce aux conseils d'un ami, des devis à des cliniques dentaires hongroises, à Budapest. Étonnant. Devis moins cher et soins effectués par des super pros, alors qu'à l'école dentaire du CHU, le travail était fait par des élèves, supervisé par des profs. 

Faire le travail dans un cabinet dentaire privé en France relevait d'un parcours du combattant. Entre le fait d'y aller un nombre incalculable de fois, et le fait de ne pas savoir, Covid-19 oblige, quand les soins pourraient être prodigués, j'ai finalement franchi le pas. 

Direction Budapest. Très jolie ville au demeurant. Immeubles magnifiques, tendance art déco. Cafés et restaurants branchés ou intimistes. Dépaysement garanti à deux heures et quart de Paris.

 Mais revenons au séjour dentaire. Un service réellement exceptionnel. Gentil, pro, serviable. Voyage, soins, hébergement, le tout moins cher qu'en France. Transfert aéroport aller/retour gratuit. Sans rentrer dans le détail, le praticien hongrois m'a pris un jeudi matin à 9 h 30 et m'a lâché à 14 h. Il n'a pas pris de pause déjeuner. Son assistante non plus. Aux petits soins...

Le prochain rendez-vous étant le lundi, j'ai eu la surprise le vendredi soir, veille du week-end, de recevoir un appel d'une des secrétaires de la clinique pour m'informer que si j'avais le moindre problème, il suffisait que je l'appelle, afin que le chirurgien-dentiste intervienne. 

Ça m'en a bouché un coin. En France, pendant le sacro-saint week-end, si vous avez bobo, il y a le Doliprane. Point barre. Et, question Covid-19, les dentistes hongrois sont ultra équipés et pas flippés. Il y a même une machine à l'entrée de la clinique qui vous enrobe vos chaussures d'un film de plastique. Cerise sur le gâteau, en me baladant à Budapest, surprise, j'ai découvert des cabinets dentaires ouverts 24 h sur 24, 7 jours sur 7.

Quelques jours plus tard, les soins terminés, la clinique me remettait le dossier complet, entièrement rempli, à transmettre à la CPAM française. En me prévenant que d'après les lois européennes, le remboursement des soins reçus à l'étranger est obligatoire, mais il ne faut pas être pressé. 3/4 mois minimum. Ah, la légendaire lenteur administrative française, illustration parfaite de la dérive bureaucratique...

Pour critiquer les autres pays, les Français sont champions. Ras le bol de la suffisance à la française qui nous mène inexorablement au fond du gouffre. Il est temps de se réveiller, braves gens. La France n'est plus que l'ombre d'elle-même.

Claude Janvier 

Notes :
(1) https://urlz.fr/dAxQ (2) https://urlz.fr/dAxS (3) https://urlz.fr/dAxZ (4) https://urlz.fr/dAy6
(5) https://urlz.fr/dAya (6) https://urlz.fr/dAyi (7) https://urlz.fr/cQYl (8) https://urlz.fr/cQYo
(9) https://cutt.ly/ HYPERLINK "https://cutt.ly/QyVl0xN&quot ; HYPERLINK "https://cutt.ly/QyVl0xN&quot ; HYPERLINK "https://cutt.ly/QyVl0xN&quot ;QyVl0xN
* https://www.previssima.fr/actualite/id-7-francais-sur-10-ont-deja-renonce-a-se-soigner.html# : :text=Selon%20les%20r%C3%A9sultats%20de%20l,pendant%20les%20vacances%20(28%20%25)


Moyenne des avis sur cet article :  4.74/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

105 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 8 août 10:43

    Allons, allons, il restera toujours un quorum de Ravis de la crèche pour renouveler les mandats de ceux qui nous ont envoyé dans le mur, ceux-là ou d’autres, des écoles spécialisées fonctionnant à nos frais les fabriquent en série.

    Tenir compte qu’ils savent parfaitement bidonner les résultats, en amont ou en aval des urnes.

    Tant que 15 à 20% de l’électorat aura quelque chose à perdre...

    Seule la faim fera sortir les loups du bois, et maintenant que nous avons bien entraîner les chasseurs, ça va être compliqué d’aller chercher le boulanger, la boulangère et les petits mitrons du moment.

    Sans compter la racaille qui trouvera là sa raison d’être, convenablement remonté, Ismaël jouera son rôle d’idiot utile au service du « frangin ».


    • Clojea Clojea 8 août 15:11

      @Clocel : Raison de plus pour convaincre les abstentionnistes d’arrêter de faire le jeu des militants des partis LR/PS/LREM. Nouveau slogan pour cette dernière : La République En Masque


    • Clocel Clocel 8 août 18:42

      @Clojea

      Désolé camarade, les urnes c’est fait pour fourvoyer, la sortie va emprunter des chemins plus tortueux.
      Va falloir mettre les mains dans le cambouis humain, subtil mélange de sang, de merde et de foutre, l’Histoire est formelle, à ce stade, on y coupera pas.


    • keiser keiser 8 août 21:51

      @Clojea

      Pourquoi tu dis pas : votez extrême droite !
      Vous avancez toujours masqués.
      Ah pardon ... j’ai dis extrême droite, ça te gène ? ...  smiley



    • Clojea Clojea 9 août 14:42

      @keiser : Comme si la seule alternative était le vote d’extrême droite...Et bien non, un candidat souverainiste, tenant la route pourrait sortir la France de l’UE, redresser le pays et déclarer non grata les mondialistes. Un candidat libertarien * pourrait faire l’affaire aussi. C’est sur que voter PS/LR/Modem/LREM amènera toujours le même merdier. 
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Libertarianisme


    • saint louis 8 août 10:54

      Depuis le temps que l’on compte sur nos élus pour tenter quelques chose.

      C’est à se demander si le démantèlement du pays n’est pas un plan orchestré.


      • Mervis Nocteau Mervis Nocteau 8 août 23:03

        Ou alors s’il ne manque pas un chef d’orchestre, vous me suivez ?


      • Decouz 8 août 10:58

        Un salaire brut moyen de 700 euros, les Hongrois ne vivent pas au même niveau, ont-t-ils eux la possibilité d’avoir des soins dentaires de qualité ? Ont t ils les moyens comme nous de faire jouer la concurrence ?

        Quant à la trop grande représentation des administratifs dans les hôpitaux (entendu et réeentendu , de deux choses l’une, soit il s’agit de tâches inutiles, alors il faut les supprimer, soit il s’agit de tâches nécessaires, alors ce seraient aux médecins de les assumer, alors qu’ils se plaignent déjà d’avoir trop de paperasserie.

        Mais jamais je n’ai entendu préciser de quelles taches il s’agissait, ou alors on peut faire simple comme pour la restauration et le nettoyage : sous-traiter au privé selon la tendance, il ne restera plus que les médecins qui ont eux-aussi leur activité privée à l’hôpital.


        • mursili mursili 8 août 14:32

          @Decouz

          Votre exemple est curieusement choisi. La Hongrie est aujourd’hui réputée pour son tourisme dentaire.
          https://www.jildent.fr/dentiste-hongrie-le-guide-detaille


        • Decouz 8 août 15:11

          @mursili
          oui l’Espagne également, et pour d’autres prestations comme l’obstétrique, et d’autres pays pour la chirurgie esthétique, je me demande simplement si les habitants de ces pays sont aussi favorisés que nous en matière de santé, qui pouvons jouer du différenciel de niveau de vie ( ça peut se comprendre), l’Espagne ce n’est pas tout à fait pareil, mais pour faire moins cher à qualité égale, il faut bien réduire les coûts ou les bénéfices, ou encore avoir une organisation de type quasi industriel, avec des praticiens salariés, toutes solutions que nos dentistes ne sont peut-être pas prêts à accepter.
          Mon dentiste me disait qu’il refusait toute intervention si le travail initial avait été fait dans ces pays pour des raisons économiques et qu’il y avait des problèmes post intervention (pour défendre ses intérêts, mais aussi par ex pour incompatibilité ou ignorance des matériaux utilisés).


        • Clojea Clojea 8 août 15:14

          @Decouz : Salaire brut d’un Hongrois 700 €, mais la vie est bien moins chère. Donc... ? Chez nous, le SMIC est à 1210 € net, mais un loyer oscille entre 600 et 800 euros...Donc... ? Les administratifs dans les hôpitaux en France ont doublés...Pourquoi faire ? 


        • ASTERIX 8 août 16:12

          @Clojea

          oui la FRANCE devient un PAYS DU TIERS MONDE grace des LOBBYISTES COMME PR PIETROSKI ancien et ephèmère secrétaire d’ etat a la retraite !!!!

          remarque comme directeur d AUCHAN NORD ou il SACQUAIT LES SYNDICALISTE :pas du tout humain

          ce truand LOBBYISTE EST RESPONSABLE DE PAS MAL DE LICENCIEMENTS
          passera t il ensuite SECRETAIRE MINISTRE pour sacquer les gens qui n’arrivent
          PLUS A PAYER LEUR ELECTRICITE ne suivant pas les textes qui disent ; 2 KWH AU LIEU DE TROIS OU 3 KWH AU LIEU DE SIX  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

          CE TYPE EST A VIRER ( il a la sale « gueule » de son poste a la CONSOMMATION !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


        • Decouz 8 août 16:32

          @Clojea
          Je compare la France et la Hongrie, pas la Hongrie à la Hongrie, si tout est moins cher, la population devrait aussi bénéficier de soins moins chers ? Est ce le cas ?
          Que font les administratifs ? Si ils font des choses indispensables (dans l’organisation telle qu’elle est actuellement) il ne faut pas compter sur les médecins qui se plaignent déjà d’un sucroit de taches administratives (et ces taches qui leurs prennent du temps comme trouver des lits pour les malades qui n’en trouvent pas dans leur hôpital, qui va les assumer).
          Sachant aussi que 20 % du personnel administratif est du personnel médical détaché, ce n’est pas uniquement le problème du personnel administratif, mais des taches administratives qui ont énormément augmenté.
          "La multiplication des normes et des réglementations l’exigence de transparence (structuration des vigilances, déclarations d’événements indésirables, etc.) ont généré un accroissement des tâches administratives réalisées par les soignants, au détriment du temps passé auprès des patients et des familles. L’outil informatique a paradoxalement accru la distance entre le soignant et le patient« , remarque le groupe de réflexion dans un rapport intitulé »Changer la vie à l’hopital"
          https://www.actusoins.com/299702/hopital-redonner-du-temps-aux-professionnels.html


        • foufouille foufouille 8 août 16:44

          @Clojea

          le smic en hongrie est de 487€ brut et le net de 324.

          ensuite ils se goinfrent peut être moins sur le matériel comme les prothèses.


        • ASTERIX 9 août 09:46

          @ASTERIX

          pendant ses déplacements « l horrible PIETROWSKI  » porte des PUB por ENEDIS

          LEGAL ?????????????????????????



        • Clojea Clojea 9 août 14:49

          @Decouz : Les français favorisés par notre système de soins ? Il est parti avec l’eau du bain depuis longtemps. Les urgences sont saturées, les locaux des hôpitaux publics sont vétustes le plus souvent, le matériel manque, le désert médical s’intensifie, les dents, lunettes et appareils auditifs sont remboursés que dalle (sauf ceux qui ont la CMUC). Votre dentiste défend son bout de gras. Un voyage A/R en Hongrie peut toujours se faire pour un réglage ou un rebasage. La Roumaine, la Turquie, l’Espagne sont des pays de pointe pour la dentisterie. 


        • Decouz 10 août 09:22

          @Clojea
          Je ne dis pas que les Français sont favorisés par notre système, mais qu’ils sont favorisés parce qu’ils peuvent faire jouer cette concurrence (enfin ceux qui ont le temps de partir pour la Hongrie).
          La question que je me posais, c’est de savoir si les habitants de ces pays avaient accès à des soins de santé corrects ou équivalents (par ex pour la Roumanie, ce qui m’étonnerait).
          Maintenant on ne dit plus sous-développé, mais en voie de développement (parce que le schéma c’était le développement sans cesse pour tout le monde, on ne parlait pas de régression possible, ce qui arrive toutefois).
          Je sais bien que mon dentiste défendait ses intérêts.


        • ASTERIX 11 août 18:20

          @ASTERIX

           A CAUSE DES LOBBYISTES COMME MME BUZIN (ministre inapte de la santé) et me PIETROSKI ( ex retraite et affecté a la consommation )


        • Decouz 8 août 11:45

          J’ai tendance à défendre, pour avoir connu cet aspect, les métiers logistiques, moins visibles, moins nobles, mais totalement nécessaires, une armée ne peut plus combattre sans approvisionnement, ce ne sont pas les militaires qui accomplissent ce travail, ni les professeurs qui gèrent les bâtiments, l’entretien, la restauration.

          C’est quoi pour un hôpital ?

          Plein de choses invisibles, ex :

          https://vocationservicepublic.fr/les-metiers-logistiques-et-techniques-a-l-hopital

          Les administratifs purs, 11 % ils sont loin d’être la majorité, pour un médecin une secrétaire est une administrative, et pourtant elle est proche des malades, elle est capable d’analyser les situations.


          • Florian LeBaroudeur Florian LeBaroudeur 8 août 11:46

            Le terme « sous-développé » a été utilisé abondamment dans les années 80-90 pour flatter ceux qui pensait l’être et culpabiliser ceux à qui on faisait comprendre qu’ils ne l’était pas.

            Or aujourd’hui les populations des pays « développés » subissent à leur tour un matraquage culpabilisant sur leurs inadaptations économiques et sociales avec des termes différents certes mais avec une signification similaire.


            • Surya Surya 8 août 12:33

              C’est triste de lire ça. Mais d’un autre côté les choses peuvent peut-être encore changer.

              Sur les sites qui classent les plus grandes puissances mondiales, ça fluctue beaucoup selon les années. Je ne sais pas dans quelle mesure les statistiques et les classements sont fiables, mais on voit apparaître une année la Chine en second, puis en 2020 elle semble être passée 3ème derrière la Russie. La France pourrait donc remonter la pente, pourquoi pas ?

              .

              Juste une remarque : vendre les aéroports et les centrales nucléaires (! !) à des intérêts privés (qu’ils soient français ou étranger) me semble de la folie furieuse.

              .

              Il faut une économie encourageant les créations d’emplois. Donc mon opinion personnelle de non économiste est qu’il faut absolument arrêter d’assommer les petites ou moyennes entreprises d’impôts, qui finalement les empêche de se développer, et donc de créer des emplois.

              Il faut tout faire pour que les entreprises se développent un maximum. Le problème, c’est que les Français hurlent au scandale dès qu’un gouvernement baisse les impôts des entreprises, ou envisage de le faire, car ils voient ça comme un « cadeau fait aux riches ».

              Ils ne font aucune différence entre un grand patron d’une entreprise disons du CAC40 (la bête noire des Français, le CAC40) qui, par exemple, recevrait des millions d’euros de salaire, ou d’indemnités de départ, les entreprises multimilliardaires qui s’arrangent pour ne pas payer leurs impôts alors qu’ils ont des intérêts dans le pays en question (et c’est en effet totalement anormal) et la moyenne entreprise qui aimerait bien recruter pour accompagner son développement, mais qui ne peut le faire parce que ses charges sont trop lourdes.

              Il en faut, des impôts sur les sociétés, ça rapporte à l’état, mais il faut trouver un juste équilibre. 

              .

              On vit dans un monde de concurrence, qu’on le veuille ou non, qu’on aime ça ou pas (j’aime pas ça non plus, mais il faut faire preuve d’adaptation, sinon on coule, dans un contexte international). Si un pays veut être attractif pour les investisseurs, il ne faut pas qu’il leur présente une situation où l’entreprise aura, d’une part, toutes les difficultés administratives possibles et imaginables pour se créer, avec une bureaucratie d’une lourdeur insupportable, et d’autre part, qui sera bombardée d’impôts dès le 1er euro de bénéfices.

              .

              Quand on lit le montant des impôts sur les sociétés en France, ils ne semblent pas complètement excessifs, mais c’est justement ça qui crée le scandale en France. Les Français veulent saigner à mort leurs entreprises. Et quand les industries couleront, ils iront pleurer que le chômage augmente en flèche, et donc la pauvreté qui va avec. Et quand la pauvreté augmente, l’état n’a plus les moyens d’avoir un programme social qui permette à tout le monde de garder la tête hors de l’eau, le temps de retrouver un emploi... qui ne viendra pas puisqu’il n’y en a plus.

              .
              Dernière chose, il faudrait que les Français arrêtent d’acheter des produits chinois qui inondent les marchés européens et sont d’une qualité dégueulasse. Je ne suis pas pour le protectionnisme, et je n’aurais donc aucun problème à acheter des produits chinois s’ils étaient de bonne qualité, mais là c’est vraiment immonde ce qu’ils nous vendent ! C’est presque du mépris pour nous de nous vendre des machins pareils ! Et nous, comment peut-on accepter passivement d’acheter ces objets !

              .

              Les produits Français sont bien meilleurs, car le savoir faire français est (encore) réputé dans le monde entier. Ils sont plus chers, certes, mais plus la qualité est grande, plus c’est cher, et plus l’objet dure, donc moins on a besoin de racheter par la suite.

              J’en reviens toujours à donner l’exemple de mes appareils électroménagers qui datent des années 60 ou 70, et qui marchent tous encore à la perfection (en plus d’être pour moi une vraie passion pour ces objets vintage). Puisque plus rien n’est fait en Europe, je n’achète plus jamais quoi que ce soit de récent, car désormais TOUT est fabriqué en Chine, et c’est de la qualité immonde. Trouvez moi un machin chinois qui marchera encore dans 40 ou 50 ans...


              • Clojea Clojea 8 août 15:18

                @Surya : Une remarque à votre écrit. Vous écrivez : « Quand on lit le montant des impôts sur les sociétés en France, ils ne semblent pas complètement excessifs... » Cela dépend pour qui. Une petite et moyenne société paye un max. Une entreprise du CAC 40, ne paye quasiment rien, because Jersey ou les îles Caïman. 


              • Surya Surya 8 août 16:45

                @Clojea
                Comment ?! Bouygues, L’Oréal, Michelin, Peugeot, Carrefour... toutes ces entreprises françaises qui forment le cac40 ont leurs sièges sociaux à Jersey ou autres paradis fiscaux ?? 
                Toutes celles que j’ai vérifiée (je vais pas faire toutes les 40) ont leur siège à Paris ou en région parisienne.
                Je pensais plutôt à des entreprises comme Amazon, pour ne citer qu’eux, qui n’est pas française, mais fait de gros bénéfices en France et s’arrangent pour ne rien payer du tout puisque leur siège social est ailleurs.
                Ou alors cela n’a rien à voir avec le lieu du siège social ?


              • Surya Surya 8 août 16:46

                @Surya
                « vérifiéeS »
                Faudrait aussi que je le fasse avec l’orthographe...


              • Clojea Clojea 9 août 14:55

                @Surya : 7 entreprises du CAC-40 ont leurs sièges ailleurs. Reste donc CAC-33. Ensuite, il est aisée de créer une myriade de sociétés ailleurs pour éviter de payer un max d’impôts. 


              • Surya Surya 10 août 08:54

                @Clojea
                Merci pour ces précisions. Constatez l’étendue de mon ignorance sur ces questions....


              • zygzornifle zygzornifle 8 août 14:41

                Continuez a voter pour les memes blaireaux et elle passera de sous développée a l’âge du bronze ...

                N’attendez pas la solution de vos problèmes des hommes politiques puisque ce sont eux qui en sont la cause (Alain Madelin)


                • Ausir 8 août 14:44

                  La faute à qui ?

                  à la montée du social et à la spécialisation et la quantification du travail , donc à la déshumanisation des tâches :

                  Avant un médecin ne comptait pas ses heures et prenait en charge une personne et non une maladie :le patient le payait directement , il n’y avait pas de tiers de payant , ca n’a l’air de rien mais payer directement a une valeur symbolique . 

                  Quand quelque chose est gratuit ou qu’ un tiers paye à notre place  et qu’on ne débourse rien , on a l’impression que ca ne nous coûte rien et donc ce qui est « acheté » n’a pas de valeur puisque n’a pas de prix pour nous .

                  On ne sait même pas souvent combien a coûté notre opération ou notre traitement .Si nous devions payer , les traitements auraient un prix pour nous donc aurait plus de valeur ....

                  Les patients ne respectent plus les praticiens qui sont devenus pour eux des pourvoyeurs de soins , qu’ils utilisent comme un garagiste chez qui ils vont faire réparer leur voiture :il y a telle pièce à changer , tel examen à pratiquer ,la relation est devenue celle d’un consommateur à un vendeur , quantifiable et ou un résultat est exigé .

                  Et celà leur est dû , 

                  ne leur a-t-on pas martelé que la santé est un droit , les soins sont un droit que la société par l’intermédiaire de la sécurité sociale leur doit gratuitement .Les médecins sont donc devenus des salariés cachés de la sécurité sociale qui leur doivent des soins ,

                  et du coup les soins qu’ils prodiguent ne sont plus un art , une rencontre et un cheminement avec un patient avec sa personalité singulière et unique , mais une tâche obligée répétitible , reproductible et codifiée .

                  On va se faire opérer comme on va faire changer une pièce de sa voiture ,et pour chaque pièce c’est une chirurgien différent , celui qui opère du genou n’est pas le même que celui qui opère les glandes salivaires , et le médecin comme le garagiste a intérêt à pas rater son coup , car forcément si il y a un raté c’est de sa faute.

                  C’est l’évolution extrême de la société vers une médecine matérialiste , des rapports humains inexistant car codifiés pour chaque acte , qui aboutit à ce desinvestissement  : tout est un droit ,et sans payer . 


                  • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 8 août 15:05

                    Nous sommes un pays socialiste collectiviste.

                    Allez en Hongrie se faire soigner pour moins cher est une des dernières libertés d’un marché de moins en moins libre.

                    Mais pas le choix de sa sécu.

                    Mais bientôt ils l’interdiront.


                    • vraidrapo 10 août 09:44

                      @Spartacus Lequidam
                      Nous sommes un pays socialiste collectiviste.

                      Ca peut paraître paradoxal mais, c’est ça me semble correct.
                      Comme en URSS, on peut vivre sans travailler SI on est en règle !
                      Parallèlement, la Chine se définit comme un Régime communiste quand elle importe le plus grand nombre de Rolls-Royce au monde.
                      Il est indispensable que les sociologues se remettent à plancher pour créer de nouvelles définitions probablement induite par la Mondialisation et les délocalisations... Mais, je ne vais pas leur mâcher le travail, faut qu’ils méritent leur bifteck.


                    • Septime Sévère 8 août 15:09

                      @Clojea

                      .

                      Allez à l’école dentaire de Paris, mon ami. De 1962 à 1970 on m’y a fait un lourd travail d’orthodontie pour quelques sous ! smiley

                      .

                      « 88% des personnes n’ont pas de complémentaire santé »

                      Dans quel pays ?

                      plusségroplussapass, ou bien oubli d’une virgule entre les deux chiffres ? smiley


                      • Clojea Clojea 8 août 15:22

                        @Septime Sévère : Vous écrivez de 1962 à 1970. Mais c’était il y a 50 ans. Depuis, mon ami, les écoles dentaires ont beaucoup augmentés. 88 % des personnes n’ont pas de complémentaire santé...Dans quel pays ? La France. Mais oui, et ce n’est pas moi qui l’écrit. Voir les liens. Lisez donc, mon bon monsieur...


                      • tiers_inclus tiers_inclus 8 août 16:29

                        @Clojea

                        Vous avez mal interprété le texte de votre lien.
                        Ce sont 88% des personnes qui n’ont pas de complémentaire santé qui renoncent à se faire soigner pour raisons financières.
                        En fait 5% des personnes n’ont pas de complémentaire.


                      • Septime Sévère 8 août 16:40

                        @Clojea
                        les écoles dentaires ont beaucoup augmenté
                        N’aviez-vous pas vu le smiley ? 
                        Pour les 88% un collègue vous a déjà répondu. Quand on lit un nartic Agora, il faut décidément tout contrôler... !


                      • Ausir 9 août 08:47

                        @tiers_inclus
                        on n’a pas besoin de comlémentaire santé à part pour les yeux et les dents et encore , c’est de l’arnaque , (initiée par la sécu pour se desengager petit à petit) parceque ca n’enrichit que les assureurs , la majorité des gens payent plus de cotisations qu’ils ne recoivent . 
                        Si je n’en nai pas c’est pour faire des économies , il ;est moins onéreux de payer au coup par coup , au final on y gagne ..


                      • Le421 Le421 9 août 11:12

                        @Ausir
                        Tant qu’on pète la forme, c’est exact.
                        Mais avec les années, la musique change.
                        C’est du discours de cigale !!


                      • Ausir 10 août 19:36

                        @Le421
                        il suffit de ne ps aller chez le médecin , dès qu’on y va il trouve toujours quelque chose sur les analyses car les normes changent du coup on ressort avec 1 ou 2 médocs , qui déséquilibrent l’organisme au boit de quelques temps , exemple avec les statines qui provoquent du diabière 5 ans plus tard , et alors une fois qu’on est dans l’engrenage on finit avec 4 ou 5 médocs , il vaut mieux pas y aller , on vit aussi vieux 


                      • hocagi@1shivom.com 8 août 15:41

                        la france est simplement un pays de gros enculés qui vont finalement se faire sodomiser mais façon bitte de Mammouth


                        • pallas 8 août 16:30
                          Clojea

                          Bonjour,

                          Ce pays est déjà sous développé, non, ce territoire est sur le point de devenir le purgatoire cela serait plus juste

                          Sa ne me dérange pas

                          Né dans la luxure fini en pourriture, né dans le péché fini embrocher, cela est dans l’Ancien Testament

                          Salut


                          • bebert bebert 8 août 17:48

                            Bizarre on ne parle guère des banques dans cet article elles vont si bien ??????

                            Alors comment se fesse ?


                            • saint louis 8 août 19:33

                              Dans tout les cas ce n’est pas avec les candidats qui se présentent aux élections que l’on a la moindre chance de voir évoluer cette situation.

                              Et un soulèvement du peuple reste hypothétique.

                              Donc c’est mal parti pour que ça s’arrange.


                              • pallas 8 août 21:45

                                @saint louis

                                Les Judéens,

                                Ont raisons sur une chose

                                Un Leader nait que quand le peuple le produit

                                Les «  Ἀχαιοί, Akhaioí », les connaissez vous ?

                                ha ha ha ha

                                Salut


                              • capobianco 10 août 08:22

                                @saint louis
                                «  Dans tout les cas ce n’est pas avec les candidats qui se présentent aux élections que l’on a la moindre chance de voir évoluer cette situation. »
                                C’est çà, ne votons plus laissons cela aux nantis (qui votent eux) et aux moutons, le « changement dans la continuité » ??? Mettre tout le monde politique dans le même « sac » est-ce juste ? Il faut voter mais resté vigilant et mobilisé, ce que nous n’avons pas fait en 1981 où une majorité a cru devoir faire confiance aveugle à un soi-disant socialiste....


                              • eau-du-robinet eau-du-robinet 9 août 04:25

                                Bonjour Clojea,

                                .
                                Avant de découvrir votre article, j’ai discuté avec des vacanciers voisins au sujet d’un parmi d’autres problèmes, mon souhait d’un abonnement internet (impossible) en parlent du sous-développement de la France, un pays en démantèlement....

                                .

                                Je vais ici donner quelques exemples :

                                .

                                1 . Chantiers routiers : Quand un chantier routier est ouvert, exemple la réparation d’une route, on constate l’ouverture du chantier, puis des mois voire des années, on en voie pas ou pas souvent des ouvriers sur des chantiers, soit la route reste fermé durant long temps, voire le trafic reste fortement restreint ! Cela pénalise les français voire notre économie !!!

                                .

                                2 . Internet : J’ai tente à souscrire a plusieurs reprises des abonnements internet dans le passé et souvent les fournisseurs d’accès ne trouvent pas nos adresses dans leur bases de données. Même dans les grandes villes, exemple Bordeaux, la résidence dans la quelle habite et ou FREE avait affiché avec une plaquette que nous étions éligible à la fibre, mais depuis 1 ans et demi ils n’était pas capable de fournir la fibre, a cause de l’adresse !!! J’ai donc fini par résilier mon abonnement ADSL avec un débit pourri est des dysfonctionnements diverses durant des années ! Je suis à 3,9 km du prochain DSLAM ! La même chose avec Orange à la campagne dans le GERS ou je suis éligible au VDSL mais la aussi un problème d’adresse qui ne figure pas dans la base de données du fournisseur d’accès ! Bref ce problème d’accès concerne toutes les prestataires internet !

                                .

                                Pourquoi les opérateurs télécoms ne permettant t’ils pas de faire des tests d’éligibilité par coordonnées géographiques (longitude / latitude) car leur bases de données concernant les adresses ne sont pas du tout à jours ? 
                                .

                                3 . Délocalisations / fermetures MASSIVES des entreprises permettant d’augmenter les bénéfices des actionnaires et des grands partons !
                                La France à abandonnée une grande partie de son savoir faire durant les dernières décennies, voire même des secteurs stratégiques comme celui de l’énergie : exemple Alstom ! 

                                .
                                4 . La France ne protège pas son savoir faire... c’est un pays qui brade même son savoir faire.

                                .
                                Pourquoi la France est-elle aujourd’hui l’objet d’une telle «  razzia  »  ?

                                La première cause est la différence de potentiel financier entre les investisseurs étrangers et français. Dans une économie ouverte, le plus fort gagne. Depuis le début des années 1980, la France a perdu la moitié de ses emplois industriels (ils s’élevaient en 2017 à 3,4 millions), sans que nos dirigeants, sauf exception, ne s’en émeuvent vraiment  : cette dévitalisation industrielle fragilise. Par ailleurs, la dette publique a explosé (2 300 milliards d’euros en 2018, contre 1 120 milliards en 2005 – l’équivalent du patrimoine immobilier public de l’époque – et 30 milliards en 1974. Effrayant  !) « Notre déficit a détruit notre liberté », reconnaissait la sénatrice Nathalie Goulet en 2013. Notre fiscalité délirante décourage également l’investissement. Enfin, je crois que nous avons une certaine aversion pour le risque. Mais cela ne doit pas nous dédouaner. Nous manquons d’une vraie volonté politique. Je vous renvoie aux discours lénifiants de certains hommes politiques ainsi qu’aux nombreux exemples de cumuls d’intérêt et de liens de complicité au sein de « l’élite mondialisée  ». Il me semble qu’en France, la logique mondialiste ultralibérale, sans aucune régulation, l’emporte sur les intérêts nationaux. D’où l’insuffisance d’une réglementation dissuasive.

                                source
                                .
                                Un message bienveillant aux jeunes : Fuyez la France

                                .


                                • CCharles CCharles 9 août 04:40

                                  En France, les soins médicaux peuvent être de qualité mais ceux-ci sont réservés à la soit disante élite autoproclamée.

                                  Eux n’ont pas besoin que les conditions s’améliorent, ils ont tout les passes droits par le pouvoir et l’argent.

                                  Pour le commun des mortels c’est très différent. Tant que vous n’avez aucun problème de santé, tout va bien. Le mieux évidemment est de ne pas être malade ! Tient, ça pourrait être un conseil de notre cher president smiley

                                  Essayer de prendre RV auprès d’un cardiologue, vous aurez au moins un an d’attente. Pourtant si on décide de consulter ce genre de spécialiste ce n’est pas en général pour un motif futile.

                                  Il en est de même pour la plupart des spécialistes. L’accès aux soins de santé pour tous n’existe plus depuis des décennies. Ça c’est fait petit à petit, insidieusement. C’est devenu presque normal parce-que c’est devenu la norme.

                                  C’est en fait un scandale face au droit le plus fondamental qui devrait être l’égalité d’accès aux soins face à la maladie.

                                  La crise du COVID n’aura rien révélé qui n’existait déjà depuis des décennies.

                                  Je suis tout à fait d’accord avec l’auteur pour considérer que la France est devenu, à bien des égards, un pays sous-développé Il suffit de voyager dans d’autres pays que ceux sous l’emprise de la doxa occidentale pour mesurer l’état déplorable de la situation française. Le pire dans tout ça c’est que les perspectives laissent présager un avenir encore plus sombre.


                                  • Ausir 9 août 09:41

                                    @CCharles
                                    C’est en fait un scandale face au droit le plus fondamental qui devrait être l’égalité d’accès aux soins face à la maladie.

                                    C’est justement parcequ’on a voulu faire un système de santé pour tous et universel qu’il est devenu ce qu’il est , alors que encore dans les années 60/70 il y avait des soeurs dans les hopitaux et les cliniques , une prise en charge meilleure avec un système qui n’était pas à l’acte mais global, et sans administratif pour gérer façon marketing .Ca fonctionnait très bien , personne ne se plaignait et tout le monde était soigné .
                                    Les soeurs étaient dévouées et bien souvent les infimières était des demoiselles célibataires qui consacraient leur vie à leur métier .
                                    les médecins étaient disponibles à toute heures et se levaient la nuit .Ils n’étaient pas payés à l’heure .

                                    Tout celà a disparu avec la société moderne et l’idéologie de l’égalité pour l’accès a la santé (alors que ca existait avant sans être nommé et que ca fonctionnait plutôt bien ) , le système s’est alors inspiré des régimes totalitaires communistes c’est pourquoi ca ne fonctionne pas : 

                                    le paiment à l’acte et non global ,
                                    des protocoles pareil pour tout le monde , la mentalité des soignants pour qui le travail est devenu essentiellement alimentaire et non une vocation ,  médecins et infirmières sont devenus des fonctionnaires de la sécu il n’y a aucune raison qu’ils ne fassent pas leurs 35 h comme tout le monde, 
                                    , et donc les coûts explosent
                                    , et ne nous plaignons pas , c’est ca l’égalité entre tous : personne ne fait plus 70 h par semaine , pour des prunes et aucune reconnaissance , et des emmerdes parcequ’on ne compte plus le nombre de patients qui râlent , attaquent les cliniques et les soignants :ce ne donne pas envie de faire du zèle pour une majorité de patients qui n’ont aucune reconaissance et sont prêt à attaquer à la moindre faille et qui ne veulent rien débourser pour leurs soins parcequ« ’ils y ont droit ».

                                    La relation médecin/soignant n’est plus de confiance réciproque et les médecins sont méfiants et leur prise en charge est en fonction de ce qui est légal administrativement de faire et non ce que leur expérience leur dicte .
                                    La médecine n’est pas une science exacte et elle est pourtant enfermée dans des protocoles et des normes strictes et gare à ceux qui s’éloignent de la ligne (l’Orde , la sécu , l’ARS etc  leurs tombent dessus , ce qui n’existait pas avant ) :cela fait des médecins désabusés et anxieux .
                                     
                                    La gratuité a un coût , dans le sens ou les gens abusent et utilisent plus le système si ils ne déboursent rien :les mères par exemple ne savent plus soigner les bobos des enfants et puisque c’est gratuit , appelle le médecin ou le samu ou vont aux rugence pour une fièvre , un mal de tête , la société doit prendre en charge une médecine de confort inutile et onéreuse .

                                    Cela ne peut qu’empirer et n’y aura pas de solution tant que l’idéologie de « égalité pour tous »qui amène au communise persistera ,




                                  • CCharles CCharles 9 août 16:25

                                    @Ausir
                                    C’est justement parce qu’on a voulu faire un système de santé pour tous
                                    ...
                                    Cela ne peut qu’empirer et n’y aura pas de solution tant que l’idéologie de « égalité pour tous »qui amène au communiste persistera

                                    ----------------------

                                    Ce n’est pas vraiment la réalité : la classe dirigeante actuelle occidentale n’a rien de communiste, le système de santé actuel s’oriente plus vers la privatisation et la sécurité sociale rembourse de moins en moins.

                                    Ce n’est pas le sujet, mais comme vous en parlez je vous réponds.
                                    Dans le système communiste soviétique, auquel vous faites apparemment référence pour ne pas dire une fixation, la santé était prise en charge complètement gratuitement et le système de santé était très performant.
                                    L’URSS était un pays ou les gens étaient heureux, une grande partie de la population russe qui a connu cette période la regrette.
                                    Voyagez, parler avec les gens pour vous faire votre propre opinion.

                                    La propagande permanente, quel que soit le sujet, contre d’autre mode d’organisation politique en rappelant toujours ses dérives n’est pas une argumentation honnête.

                                    La plus grande plaie de la société française actuelle est l’américanisation.
                                    Tout les pays sous tutelle américaine ont les mêmes problèmes.
                                    L’Amérique veut nous entraîner dans son déclin.


                                  • Ausir 9 août 16:52

                                    @CCharles
                                    L’URSS était un pays ou les gens étaient heureux, 

                                    Bien sur et le goulag n’a jamais existé, vous faites de la propagande communiste , 
                                    et de l’anti américanisme , 
                                    Le peuple français est il plus heureux avec les avancées sociales , la gratuité de la santé que tout le monde nous envie ? non la France est en décrépitude à cause de la redistribution et de la destruction des valeurs comme la famille , la religion , , l’athéisme et le matérislisme d’état des classes dirigeantes amène au chaos.


                                  • CCharles CCharles 10 août 03:08

                                    @Ausir

                                    Vous avez tout à fait raison, je pense que les USA sont la plaie du monde.

                                    Je n’ai rien contre les citoyens américains mais contre leurs dirigeants. Ce pays a toujours été en guerre ou responsable de guerres et de déstabilisations de part le monde. La destruction de la famille, la théorie du genre, le politiquement correct qui fait que l’on ne peux plus rien dire, tout ça vient aussi des USA. Macron, ancien Young Leader, a été formaté aux usa, on voit le résultat.

                                    Pour ce qui est du goulag, c’est une réalité historique. Mais tout n’était pas mauvais dans le système communisme. L’amalgame communisme - goulag est d’une grande facilité. C’est un raisonnement simpliste qui veut couper court à toute réflexion et argumentation. C’est comme patron - salaud, 4ème république - colonialiste, résistant - terroriste, ouvrier - inculte, gaulois - réfractaire, étranger - ennemi, et j’en passe ...

                                    Il n’y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre.


                                  • capobianco 10 août 08:39

                                    @Ausir
                                    «  non la France est en décrépitude à cause de la redistribution et de la destruction des valeurs comme la famille , la religion , , »
                                    Bin voyons ! Et votre dieu il en est où, toujours dans les nuages ? Quant à faire porter la responsabilité du déclin français à son système social, il faut le faire !!! Vos politiques soi-disant athées détruisent un système qui permettait à chacun de se soigner grâce à nos cotisations. Athée la droite et l’extrême ? Mais ce sont eux qui portent VOS « valeurs de la famille ». B Arnault préfère verser 100 millions d’euros pour une cathédrale plutôt que de les partager avec ceux dont il exploite le travail... 


                                  • Copain 9 août 04:52

                                    La France est morte, vive la république ( judéo-maçonnique )


                                    • L'apostilleur L’apostilleur 9 août 10:17

                                      « ...Il est temps de se réveiller, braves gens. La France n’est plus que l’ombre d’elle-même... »

                                      Que proposez-vous ? Une révolution ? Vous ne serez pas nombreux. Construire est plus difficile que casser.

                                      Notre pays a vécu au dessus de ses moyens pendant des décennies avec des échéances électorales trop rapprochées pour entreprendre sur le long terme. Ajoutez à cela les conséquences d’une politique libérale favorable aux objectifs de rentabilité à court terme et vous avez une part des explications.

                                      Notre endettement sclérose les initiatives et le champ des décisions oscille entre le moins bien et le pire. Pour vous consoler, je vous propose d’aller voir n’importe où et vous reviendrez.

                                      Quand à notre sécu, elle fait rêver la planète malgré ses défauts.

                                      « ...Sur l’ensemble des Français, l’enquête révèle que 77 % des gens se considèrent heureux ... »

                                      https://www.lexpress.fr/actualite/societe/les-francais-sont-majoritairement-heureux-mais-pessimistes_2063016.html


                                      • Clojea Clojea 9 août 14:59

                                        @L’apostilleur : Je propose que les abstentionnistes et les autres votent pour un candidat souverainiste (qui veut de nouveau la souveraineté de la France face à l’UE) en 2022. Sinon, nous aurons le sempiternel duo Macron ou LREM versus Marine Le Pen. Vous connaissez d’avance le résultat. 


                                      • L'apostilleur L’apostilleur 9 août 23:27

                                        @Clojea

                                        « Je propose que les abstentionnistes et les autres votent pour un candidat souverainiste... »

                                        Quel candidat saurait les convaincre et régler les difficultés que vous soulevez ?

                                        Les intellectuels pertinents n’ont ni l’ambition ni les moyens d’y prétendre. Ils sont les agitateurs nécessaires à la prise de conscience qui doit imprégner les politiques dirigeants comme les écologistes l’ont fait sans jamais accéder aux ficelles du pouvoir.


                                      • Rinbeau Rinbeau 9 août 10:28

                                        La polémique entre Rousseau et Tocqueville prend tout son sens !

                                        Si vous voulez un pays fort mais au détriment des libertés, des égalités, alors

                                        choisissez Tocqueville disait Rousseau ! Mais ça ne durera qu’un temps !

                                        Ce sera la culture du désir au détriment de la culture du besoin !

                                        Gardons nos structures agricoles qui nous nourrirons abondamment !

                                        hors d’un système capitaliste ! Nous serons moins forts mais plus heureux !

                                        A méditer..


                                        • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 9 août 10:38

                                          Salut, je suis en Irlande et coté dentaire c’est pareil..certains vont aussi ailleurs...différence de 1 à 10...supprimer quasiment tous les glucides il faut essayer...changer de nourriture etc..rien de garantie mais en naissant je n’avais aucune garantie non plus et à 65 ans toujours pas..

                                          l’avantage d’avoir inclus ma mort, la mort suite à une « vision », ça m’arrive, dans le programme de la pensée donne de l’énergie..je prends cela comme un message de disons L’Univers...et cette apparente opération des pseudo élites pédophiles , sera en fait une « initiative » de l’univers...je rajoute mais là c’est pas une vision : une dernière chance avant élimination...faut dire « on » l’a bien cherché non

                                          Il y a quand même une bonne nouvelle « Disney fucking land » en difficulté...ça fera ma journée..


                                          • velosolex velosolex 10 août 10:20

                                            @Géronimo howakhan
                                            La phase qu’on a traversé après guerre, et allant jusqu’à peu près la fin du siècle a en fait été unique dans l’histoire du monde, mais n’a touché que l’occident en gros. Etat social, retraite, système de soins, accès aux études. Cela s’est fait parallèlement à une lente dégradation de l’état du monde, où les destins nationaux à la « De Gaulle », ont atteint leur limite de décision et d’autonomie. On pouvait donc parier que cela n’allait pas continuer.
                                            Tous les malheurs qui nous tombent dessus ont été identifiés dés les années 70. Rappelons le livre best seller de Carolyn Carson sur les pesticides et la mort programmée, qui est sorti en 62. Je viens de relire « On vit une époque formidable » de Reiser, que j’avais dévoré à sa sortie en 76. Au delà de l’humour corrosif, Reiser traite en parfait sociologue de l’état de la France, des aspirations, des rêves, des jeunes….
                                            Pollution, sexe, tourisme prédateur, transports mondialisés, maltraitance animale tout est vu sous l’angle de la vulgarisation et de la catastrophe en devenir. Pour ceux qui veulent rentrer dans la psychologie de ces années là, voilà le livre à lire, en se fendant la gueule, comme on disait alors, avant que le monde ne pête….


                                          • Le421 Le421 9 août 11:17

                                            Ce qui me fait un peu rire, c’est de voir ces pauvres libanais se révolter en dénonçant l’affairisme et la corruption de la classe politique.

                                            Heureusement, en France, c’est différent !!  smiley  smiley  smiley


                                            • Pauline pas Bismutée 9 août 12:00

                                              Pour le système de santé, ailleurs, pas mieux, même pire.

                                              En Australie, (et Nouvelle Zélande) des années d’attente dans le système public pour voir un spécialiste, qui, souvent, ne « prend pas de nouveaux patients ».

                                              Généralistes payants, médicaments aussi (sauf de rares exceptions ; cancer, etc.).

                                              Dentistes, tarif plein pot (sauf de rares exceptions, voir plus haut)

                                              Pas vraiment de pots de vin, mais beaucoup de « connections » (il vaut mieux connaître quelqu’un de bien placé)

                                              Alors ? Beaucoup s’en passe, par manque de relations ou de moyens.

                                              Et si on va vraiment très mal et que c’est urgent, l’hôpital est gratuit.

                                              C’est ce que les anglais appellent « the ambulance at the bottom of the cliff » « l’ambulance au pied de la falaise » (pour ramasser les morts ou grands blessés, une fois tombés !)


                                              • CCharles CCharles 9 août 16:35

                                                L’Australie est une copie des USA.

                                                Ce modèle n’est là que pour servir une pseudo élite mondialisée qui en veut toujours plus.

                                                Heureusement leur projet de monde unipolaire arrive à son terme.


                                                • Géronimo howakhan Géronimo howakhan 10 août 08:54

                                                  @CCharlesOui
                                                  cela me semble juste...je suis en Irlande et pas mal ici que je connais et fréquente ont travaillé aux usa et en Australie..pour un passeport irlandais pas de problèmes et encore en Australie ils sont plus tatillons ..un peu comme pour le canada..et pour les jeunes irlandais il leur impose un travail de 6 mois dans un ferme..pour les tester..bref...tous m’ont dit que si aux usa avec les gens ça le fait...en Australie il perçoivent ce pays comme très violent et genre brice de nice...1 neurone et une planche...
                                                  ça vaut ce que ça vaut bien sur...


                                                • vraidrapo 10 août 09:31

                                                  @auteur

                                                  Je t’ai précédé de 35 ans !

                                                  En 1985, à mon retour au bercail après 10 ans d’absence pour coopération culturelle au Maghreb, j’ai regardé autour de moi et, j’ai déclaré à qui voulait m’entendre :

                                                  « La France est un pays en voie de sous-développement ! » (textuel)

                                                  Bien sûr, pour tout le monde sans exception, mon propos a paru farfelu et déplacé.

                                                  Comme avait coutume de répéter le Professeur Jacques Paillard à une amie : «  les gens ne comprennent que lorsqu’il est trop tard »

                                                  https://www.biusante.parisdescartes.fr/chn/docpdf/paillard_massion_clarac.pd f


                                                  • jjwaDal jjwaDal 10 août 09:40

                                                    A bien des égards, nous sommes revenus en arrière depuis le milieu des années 1970. Dans de nombreux domaines nous sommes les victimes consentantes d’illusions d’optique majeure qui nous font oublier qu’il fut un temps ou un seul salaire de smicard faisait tourner la boutique avec 4 gamins à élever et achetait une maison individuelle. Il fut un temps où l’essentiel était produit localement, en France, et nous n’étions pas tributaires de la bonne fortune et du bon vouloir d’intérêts à l’autre bout du monde.
                                                    Il fut un temps aussi où tout citoyen pouvait légitimement supposer un avenir pour ses enfants meilleur que celui qu’il avait réussi par ses études et son travail à se donner. L’immense majorité des gens ne veulent pas entendre ni comprendre que la privatisation de la création monétaire et l’usure appliquée à la puissance publique avait en soi les germes d’un endettement tellement massif (un transfert de richesse des plus pauvres au plus riche, déjà), qu’il est non remboursable. Or tout défaut particulier risquerait d’entrainer le collectif et comme cette montagne de dettes n’est que la promesse de revenus pour des centaines de millions d’épargnants et retraités, il s’ensuit que nous sommes tous sans le savoir bien moins riches que nous ne le percevons.
                                                    Ce n’est qu’un exemple parmi tellement d’autres pour illustrer la thèse d’un déclin majeur de nos sociétés, largement occulté par l’abstraction, la complexité et l’évitement, l’éloignement des problèmes. On ne résoud rien, on repousse les échéances, dans un système économique aux abois qui ne sait plus comment se maintenir en l’état, tant la barque prend l’eau de tous côtés.
                                                    L’hébétude de nos dirigeants et des sociétés pour prendre à bras le corps tous ces problèmes est le signe qu’ils se résoudront sans nous, à savoir dans le chaos, la fureur, le bruit et de façon autoritaire, car il ne restera plus rien d’autre d’opérationnel.
                                                    Le vernis de civilisation et de démocratie que nous pensions irréversible ne l’est nullement.


                                                    • velosolex velosolex 10 août 10:05

                                                      Est ce que cela aurait eu du sens de dire que la France était sous développée en 1940 ?..Cela n’en a pas plus aujourd’hui. Les circonstances ayant amené cette crise, au delà de la gestion calamiteuse du début, nous est étrangère, et les conséquences touchent tous les pays au monde, empaquetant pareillement l’économie, le chômage, les perspectives, le moral. Qui peu tparler d’un seul pays développé, frimant de ses couleurs, montrant son cul aux autres ? La chine peut être, telle que ses dirigeants voudrait qu’elle soit, seule gagnante de la crise qu’elle a lancé

                                                      Tout à coup donc, les paradigmes évoluent, de force. Le covid force à envisager certaines révolutions compossibles à envisager hier. Transports, mondialisation, partage, sens de la vie même, régulation, limitations des libertés, quand celles ci deviennent prédatrices. Les notions de développement et de sous développement, résonnent déjà depuis longtemps de façon étrange, et là, elles font totalement déplacées, nous ramènent au monde d’hier, ou plutôt d’avant hier. Bref cet article me semble décalé, ne regardant que de façon sélective et partielle les réalités du monde, et ne font pas avancer le schmilblick, pour utiliser un mot tout aussi daté 


                                                      • nono le simplet 10 août 10:22

                                                        @velosolex
                                                        salut
                                                        un plaisir de te relire après ton long silence qui méritait le respect, le respect d’en avoir profité loin des rixes vaines et dérisoires ...


                                                      • velosolex velosolex 10 août 10:58

                                                        @nono le simplet
                                                        Salut
                                                         Des vacances à Tregastel, c’est à dire à moins de 100 kms de chez moi. Le plus beau coin de Bretagne. Un mensonge bien sûr, mais qu’on décrète qu’en on y est, assis la tête au frais, à regarder les iles, le large. Garder sa capacité d’émerveillement . Pas trop difficile à certains endroits. 
                                                        Il n’y avait pas de réseau. Le proprio m’a donné deux bouteille des cidre en compensation, et un kouin a man 
                                                        Je continue à respecter le rayon des 100 bornes. C’est suffisant donc pour arriver au bout du monde.
                                                        Je suis sur ma terrasse. Je laisse le parasol tourner au fil du vent, comme une grand voile qu’on laisse flotter. Je vois que rien n’a bougé dans l’arène. Les mêmes gladiateurs, les mêmes césars.
                                                        Pouce levé, pouce baissé. 
                                                        Il a plu cette nuit. Je me suis levé pour respirer l’air, l’odeur, la fraicheur, bien que la chaleur ici soit très tempérée. Mais les arbres souffrent. Jamais autant de touristes ici depuis que la fraicheur est devenu une valeur montante. 


                                                      • nono le simplet 10 août 11:05

                                                        @velosolex
                                                        bonne idée de relecture « on vit une époque formidable » ... je vais le mettre sur ma table de nuit


                                                      • vraidrapo 10 août 11:09

                                                        @velosolex
                                                        Qui peut parler d’un seul pays développé, frimant de ses couleurs, montrant son cul aux autres ?


                                                        L’Allemagne loin devant la Hollande, la Norvège !
                                                        Il n’est que de comparer le revenu national par tête d’habitant...
                                                        Pour éviter de faire de la peine aux uns ou aux autres, je n’ose pas citer l’Empire du Milieu...


                                                      • velosolex velosolex 10 août 13:26

                                                        @vraidrapo
                                                        Ce classement me laisse aussi différent que celui « d’intervilles » ou « jeux sans frontières » jadis. Que l’empire du milieu se prenne pour le cul du monde si ça l’arrange. Je leur laisse leur pollution, leur avidité, leur enfant unique, leur volonté de rattraper le temps perdu et de se faire du flouze, leur monde orwellien, avec système de traçage et d’identification. Ils veulent donc dépasser tout le monde en se moquant du code de la route, en nous faisant un bras d’honneur. Amen. Je préfère mon vélo, m’arrêter sur le bas coté à l’ombre des prédateurs. Le bouthan a élaboré une sorte de classement du bonheur, ou le revenu par habitant a moins de sens que le sens du partage, le respect de la nature. Des idées que les gros cons des années 70 trouvaient déjà utopiques. Ils sont encore plus cons maintenant et ont des SUV 


                                                      • velosolex velosolex 10 août 13:28

                                                        @nono le simplet
                                                        Je l’ai retrouvé tout frais tout neuf à la ressourcerie pour trois euros. Le pied. N’a pas pris une ride. Encore plus moderne et insolent que je me souvenais. Tout à fait incorrect maintenant. 


                                                      • nono le simplet 10 août 13:36

                                                        @velosolex
                                                        il fait partie des 4 ou 5 reiser qui ont survécu à mes multiples déménagements avec 1 ou 2 cabu


                                                      • nono le simplet 10 août 13:46

                                                        @velosolex
                                                        ah si on pouvait ressembler au Burkina Faso ... la fille de mon ex copine y est partie il y a quelques années en mission humanitaire ... elle est revenue avec une expression qui lui est devenue chère « pas de problèmes » ... toujours quelqu’un pour trouver une solution ... elle m’a même affublé une fois de ce surnom quand j’ai fait l’aller-retour en Normandie dans la journée pour réparer son WC cassé ... une partie rouillée était indémontable et j’ai emporté le tout dans un garage pour emprunter leur meuleuse passe partout ... ils ont dit « pas de problèmes » et m’ont filé la meuleuse pendant les 2 mn nécessaires ... et gratos ... encore des « pas de problèmes » ... on a bien rigolé ...


                                                      • vraidrapo 10 août 14:35

                                                        @velosolex
                                                        Tu poses une question... Je te réponds !
                                                        <STOP>


                                                      • velosolex velosolex 10 août 17:06

                                                        @nono le simplet
                                                        Le sous développement va devenir le must. Bientôt des stages pour être sous équipés, à la ramasse de Leroy le désenchanteur Merlin.

                                                        Au tri sélectif les chiottes américains avec réserve d’eau de 30 litres aussi volumineux que leurs studebaker qui ne font rêver plus que les has been !

                                                        L’avenir est au toilettes sèches, à la cabane au fond du jardin où tu peux regarder par le judas la nuit des étoiles sans avoir besoin de réseau. 

                                                        « walden ou la vie dans les bois », de David Thoreau, saison 2


                                                      • Clojea Clojea 11 août 18:35

                                                        @velosolex : Article décalé dites-vous ? Je ne crois pas. Le triste bilan économique et sanitaire parle de lui même et quand aux dentistes, laissez tomber. J’ai dépensé une « fortune » chez ces escrocs. Ils ont bien vécu grâce à mon pognon, pour un résultat de m.....
                                                        Aucun regret d’avoir été se faire soigner chez des pros. 


                                                      • eddofr eddofr 10 août 11:18

                                                        Quitte à choisir, je préférerais qu’on soit la 30ème ou la 38 ème puissance économique mondiale (classement par le PIB).


                                                        • microf 10 août 12:37

                                                          La France va de plus en plus se sous-développer.

                                                          « Lorsqu´on tombe, on ne regarde pas le point de sa chute, mais du point oú l´on a glissé, ou du moins, la cause de sa chute »

                                                          dit un proverbe africain.

                                                          C´était prédit ce sous-développement de la France.

                                                          Nous sommes en Août quelle coincidence.

                                                          Le général De Gaule sentant que les pays d´Afrique francophone vont obtenir leurs indépendances, concoit un plan qu´il nommera Association Franco-Africaine.

                                                          Association oú la France va toujours avoir la main-mise sur l´Afrique, une sorte de neo colonisation.

                                                          En Été 1958 le général De Gaule vient en tournée en Afrique pour faire valider son Projet Franco-Africain, ceci, sans concertation ou discussion au préalable avec les africains.

                                                          Partout oú il passe dans ses colonies en Afrique, ce plan est accepté sans discussion, sans concertation avec les africains.

                                                          Le 25 Août 1958 le général De Gaule arrive á Conakry capitale de la Guinée.

                                                          Le général De Gaule le dira que ce sera le meilleur accueil qu´il n´aura jamais recu.

                                                          De l´aéroport jusqu´á Conakry, sur plusieurs kilomètres, il ya une foule immence d´autres, jonchés sur les arbres, pour voir cette mythique figure symbole de la libération de la France contre l´occupant NAZI.

                                                          Partout, des cris De Gaule, De Gaule, De Gaule.

                                                          Lors des Cérémonies d´accueils le Président du Conseil de Gouvernement de la Guinée « Francaise » Sékou Touré, prononce un Discours qui restera célèbre.


                                                          • microf 10 août 12:41

                                                            @microf

                                                            Suite. Discours de Sékou Touré á De Gaule le 25 Août 1958 á Conakry.

                                                            Sékou Touré est de la trampe de De Gaule, et il aime son pays comme De Gaule aime la France.

                                                            Monsieur le Président du Gouvernement de la République Française,

                                                            Dans la vie des Nations et des Peuples, il y a des instants qui semblent déterminer une part décisive de leur Destin ou qui, en tout cas, s’inscrivent au registre de I’Histoire en lettres capitales autour desquelles les legendes s’édifient, marquant de manière particulière au graphique de la difficile évolution humaine, les points culminants, les sommets qui expriment autant de victoires de l’Homme sur lui-même, autant de conquêtes de la Société sur le milieu naturel qui l’entoure. Monsieur le Président, vous venez en Afrique précédé du double privilège d’appartenir à une légende glorieuse qui magnifie la Victoire de la Liberté sur l’asservissement et d’être Ie premier Chef du Gouvernement de la République Française à fouler le sol de Guinée. Votre présence parmi nous symbolise non seulement la « Résistance » qui a vu le triomphe de la Raison sur la force, la Victoire du Bien sur le mal, mais elle représente aussi, et je puis même dire surtout, un nouveau stade, une autre période décisive, une nouvelle phase d’évolution. Comment le peuple africain ne serait-il pas sensible à ces augures, lui qui vit quotidiennement dans l’espoir de voir sa dignité reconnue, et renforce de plus en plus sa volonté d’étre égal aux meilleurs ?

                                                            La valeur de ce peuple, Monsieur le Président, vous la connaissez sans doute mieux que nul autre, pour en avoir été juge et témoin aux heures les plus difficiles que la France ait jamais connues. Cette période exceptionnelle à l’issue de laquelle la liberté devait resurgir avec un éclat nouveau, une force décuplée, est marquée par l’homme d’Afrique d’une manière toute particulière, puisqu’il a, au cours de la dernière guerre mondiale, rallié, sans justification apparente, la cause de la Liberté des peuples et de la Dignité Humaine.

                                                            A travers les vicissitudes de l’Histoire chaque peuple s’achemine vers ses propres lumières, agit selon ses caractéristiques particulières et en fonction de ses principales aspirations sans qu’apparaissent nécessairement les mobiIes réels qui le font agir.


                                                          • microf 10 août 12:43

                                                            @microf

                                                            Suite du Discours de Sékou Touré á De Gaule le 25 Août 1958 á Conakry.

                                                            " Notre esprit, pourtant rompu à la logique implacable des moyens et des fins, ainsi qu’aux dures disciplines des réalités quotidiennes, est constamment attiré par les grandes nécessités de l’Elévation et de l’Emancipation Humaines.

                                                            L’épanouissement des valeurs de l’Afrique est freiné, moins à cause de ceux qui les ont façonnées, qu’à cause des structures économiques et politiques héritées du réginne colonial en désequilibre avec ses aspirations d’avenir.

                                                            C’est pourquoi nous voulons corriger, non par des réformes timides et partielles, mais fondamentalement, ces structures afin que le mouvement de nos sociétés suive la ligne ascendante d’une constante évolution, d’un perpétuel perfectionnement.

                                                            Le Progrès est en effet une création continue, un développernent ininterrompu vers le Mieux, pour le Meilleur. Etape après étape, les sociétés et les peuples élargissent et consolident leur droit au bonheur, leurs titres de dignité, et développent leur contribution au Patrimoine économique et culturel du monde entier.

                                                            L’Afrique Noire n’est pas différente en cela de toute autre société ou de tout autre peuple. Selon nos voies propres, nous entendons nous acheminer vers notre bonheur et cela avec d’autant plus de volonté et de détermination que nous connaissons la longueur du chemin gue nous avons à parcourir.

                                                            La Guinée n’est pas seulement cette entité géographique que les hasards de l’Histoire ont délimitée suivant les données de sa colonisation par la France, c’est aussi une part vive de l’Afrique, un morceau de ce continent qui palpite, sent, agit et pense à la mesure de son destin singulier. Mais aussi vaste que soit notre ère d’investigation, aussi étendu que soit notre champ d’action, cela est insuffisant en regard de nos propres exgences d’évolution.

                                                            Pour y répondre, nous devrons engager non seulement l’ensemble de nos potentialités propres, mais encore tout ce qui constitue les biens et les connaissances universels, lesquels chaque jour se développent et s’accroissent de manière inappréciable."


                                                          • microf 10 août 12:46

                                                            @microf

                                                            Suite du Discours de Sékou Touré á De Gaule le 25 Août 1958 a Conakry

                                                            " Á travers le désordre moral dû au fait colonial et à travers les contradictions profondes qui divisent le monde, nous devons taire les pensées idéales afin de serrer au plus près les possibilités réelles, les moyens efficaces et imrnédiatement utilisables ; nous devons nous préoccuper des conditions exactes de nos populations afin de leur apporter les éléments d’une indispensable évolution, sans laquelle le mieux-être qu’elles prétendent légitimement obtenir ne pourrait être créé. Si nous ne nous employions pas à cette tâche, nous n’aurions aucune raison de vouloir remplir les fonctions dont nous avons la charge, aucun droit à la confiance de nos populations. C’est parce que nous nous interdisons de confisquer à notre profit la souveraineté des populations guinéennes, que nous devons vous dire sans détour, Monsieur le Président du Conseil, les exigences de ces populations pour qu’avec elles, soient recherchées les voies les meilleures de leur Emancipation totale."

                                                            Le privilège d’un peuple pauvre est que le risque que courent ses entreprises est mince, et les dangers qu’il encourt sont moindres. Le pauvre ne peut prétendre qu’à s’enrichir et rien n’est plus naturel que de vouloir effacer toutes les inégalités et toutes les injustices. Ce besoin d’égalité et de justice nous le portons d’autant plus profondément en nous, que nous avons été plus durement soumis à l’injustice et à l’inégalité. L’analyse logique et une connaissance de plus en plus grande de nos valeurs particulières, de nos moyens potentiels, de nos possibilités réelles nous laissent cependant exempts de tout complexe et de toute crainte : nous sommes uniquement préoccupés de notre avenir et soucieux du bonheur de notre peuple. Ce bonheur peut revêtir des aspects multiples et des caractéristiques diverses selon la nature de nos aspirations, de nos désirs, selon notre état propre ; il peut être aussi bien une chose unique qu’un faisceau de mille choses, toutes également indispensables à sa réalisaton. Nous avons, quant à nous, un premier et indispensable besoin, celui de notre Dignité. Or, il n’y a pas de Dignité sans Liberté, car tout assujettissement, toute contrainte imposée et subie dégrade celui sur qui elle pèse, lui retire une part de sa qualité d’Homme et en fait arbitrairement un être inférieur. Nous préférons la Pauvreté dans la Liberté la Richesse dans l’esclavage. Ce qui est vrai pour l’Homme l’est autant pour les sociétés et les peuples. C’est ce souci de Dignité, cet impérieux besoin de Liberté qui devait susciter aux heures sombres de la France les actes les plus nobles, les sacrifices les plus grands et les plus beaux traits de courage. La Liberté, c’est le privilège de tout homme, le droit naturel de toute société ou de tout peuple, la base sur laquelle les Etats Africains s’associeront à la République Francaise et à d’autres Etats pour le développement de leurs valeurs et de leurs richesses communes."


                                                          • microf 10 août 12:48

                                                            @microf

                                                            Suite du Discours de Sékou Touré á De Gaule le 25 Août 1958 á Conakry.

                                                            " Monsieur le Président, vous me permettrez de rappeler un passage du discours que j’ai prononcé à l’occasion de la visite récente d’un Représentant du Gouvernement Français, M. Gérard Jaquet, ancien Ministre de la France d’Outre-Mer.

                                                            Notre option fondarnentale qui, à elle seule, conditionne les différents choix que nous allons effectuer, réside dans la décolonisation intégrale de l’Afrique : ses hommes, son économie, son organisation administrative, et, en vue de bâtir une Communauté Franco-Africaine solide et dont la pérennité sera d’autant plus garantie qu’elle n’aura plus dans son sein des phénomènes d’injustice, de discrimination ou toute cause de dépersonnalisation et d’indignité.

                                                            En effet, le monde évolue rapidement et les impératifs de la vie moderne posent avec brutalité le problème du choix entre la stagnation et le progrès, entre la division des peuples et leur union fraternelle, entre l’esclavage et la liberté, enfin entre la guerre et la paix.

                                                            Pour l’Afrique Noire d’influence française, ces problèmes doivent être abordés avant tout avec un esprit réaliste, compréhensif. Notre coeur, notre raison, en plus de nos intérêts les plus évidents, nous font choisir, sans hésitation, l’interdépendance et la liberté dans cette union, plutôt que de nous définir sans la France et contre la France. Et c’est en raison de cette orientation politique que nos exigences doivent être toutes connues pour que leur discussion soit facilitée au maximum.

                                                            D’aucuns en parlant des rapports franco-africains situent leur raisonnement dans le domaine économique et social exclusivement, et concluent fatalement, compte tenu du grand retard des pays sous-développés d’Afrique, par l’apologie de l’action coloniale de la France. Ces hommes oublient qu’au-dessus de l’économique et du social il y a une valeur autrement plus importante, qui oriente et détermine le plus souvent l’action des homrnes d’Afrique ; cette valeur supérieure réside essentiellement dans la Conscience qu’apportent les hommes d’Afrique à la lutte politique, tendant à sauvegarder leur Dignité et leur Originalité et libérer totalement leur Personnalité. Qui ne sait aujourd’hui que les drames douloureux enregistrés dans l’histoire coloniale française en Indochine et en Afrique du Nord sont interprétés aussi différemment selon que l’on donne la suprématie à l’économie, ou que le Droit à l’indépendance, le respect de la Dignité des peuples sont considérés comme les bases les plus solides de toute association de peuples différents !

                                                            "


                                                          • microf 10 août 12:49

                                                            @microf
                                                            Suite du Discours de Sékou Touré á De Gaule le 25 Août 1958 á Conakry.

                                                            "Aujourd’hui, en raison de l’évolution de la situation internationale et surtout du giganteque progrès du mouvement de décolonisation dans les pays dépendants, nous pouvons affirmer que la Force Militaire dirigée contre la Liberté d’un pays ne peut plus garantir ni le prestige, ni les intérêts d’une Métropole. Le rayonnement de la France, la garantie et le développement de ses intérêts en Afrique ne sauraient désormais résulter que de l’association libre des pays d’Outre-Mer. L’action économique et culturelle de la France demeure encore indispensable à l’évolution harmonieuse et rapide des Territoires d’Outre-Mer.

                                                            C’est en fonction de ces leçons du passé et des impératifs de cette évolution nécessaire, de ce progès général irréversible déjà accompli, de la ferme Volonté des peuples d’Outre-Mer à accéder à la totale Dignité Nationale excluant définitivement toutes les séquelles de l’ancien régime colonial, que nous ne cessons, dans le cadre d’une Communauté Franco-Africaine égalitaire et juste, de proclamer la reconnaissance mutuelle et l’exercice effectif du Droit à l’indépendance des peuples d’Outre-Mer. Certains attributs de Souveraineté qui seront exercés au niveau de cette Communauté devront se résumer en quatre domaines :

                                                            Défense

                                                            Relations diplomatiques

                                                            Monnaie

                                                            Enseignement supérieur

                                                            Un pays qui exclut toute interdépendance dispose de quatre Pouvoirs essentiels :

                                                            1.La Défense

                                                            2.La Monnaie

                                                            3.Les Relations extérieures et la Diplomatie

                                                            4.La Justice et la Législation

                                                            Nous acceptons volontairement certains abandons de Souveraineté au profit d’un ensemble plus vaste parce que nous espérons que la confiance placée dans le Peuple Français et notre participation effective au double échelon législatif et exécutif de cet Ensemble sont autant de garantie et de sécurité pour nos intérêts moraux et matériels."


                                                          • microf 10 août 12:51

                                                            @microf

                                                            Suite du Discours de Sékou Touré á De Gaule le 25 Août 1958 á Conakry.

                                                            " Nous ne renonçons pas et ne renoncerons jamais à notre droit légitime et naturel à l’indépendance car, à l’échelon franco-africain nous entendons exercer souverainement ce droit. Nous ne confondons pas non plus la jouissance de ce droit à l’indépendance avec la sécession d’avec la France, à laquelle nous entendons rester liés et collaborer à l’épanouissement de nos richesses communes. Le projet de Constitution ne doit pas s’enfermer dans la logique du régime colonial qui a fait juridiquement de nous des citoyens français, et de nos Territoires, une partie intégrante de la République Française Une et Indivisible. Nous sommes Africains et nos Territoires ne sauraient être une partie de la France. Nous serons citoyens de nos Etats africains, membres de la Communauté Franco-Africaine. En effet, la République Française, dans l’Association Franco-Africaine, sera un élément tout comme les Etats Africains seront également des éléments constitutifs de cette grande Communauté Multinationale composée d’Etats Libres et Egaux. Dans cette Association avec la France, nous viendrons en peuples libres et fiers de leur Personnalité et de leur Originalité, en peuples conscients de leur apport au patrimoine commun, enfin en Peuples Souverains participant par conséquent à la discussion et à la détermination de tout ce qui, directement ou indirectement, doit conditionner leur existence.

                                                            La qualité ou plutôt la nouvelle nature des rapports entre la France et ses anciennes colonies devra être déterminée sans paternalisme et sans duperie. En disant NON de manière catégorique à tout aménagement du régime coloniaI et à tout esprit paternaliste, nous entendons ainsi sauver dans le temps et dans l’espace les engagements qui seront conclus par la nouvelle Communauté Franco-Africaine. En dehors de tout sentiment de révolte, nous sommes des participants résolus et conscients à une évolution politique en Afrique Noire, condition essentielle à la reconversion de tout l’acquis colonial vers et pour les populations africaines.

                                                            Le nom de notre Association nous importe peu, ce qui importe sera le contenu de notre Association, la somme des possibilités nouvelles d’évolution qu’elle offrira aux Territoires Africains actuellement engagés dans le grand mouvement d’émancipation qui exige la disparition totale du phénomène colonial et l’établissement d’une ère de liberté vraie, d’égalité et de fraternité agissante. Monsieur le Président, nous savons que vous vous êtes donné pour mission de sauver l’Unité de la Nation Française. Cette noble ambition, l’effort qu’elle suppose seront à la mesure de votre pouvoir si elle comprend et sait respecter également les points de sensibilisation de l’action des peuples associés à la Nation Française."


                                                          • microf 10 août 12:53

                                                            @microf

                                                            Suite et fin du Discours de Sékou Touré á De Gaule le 25 Août 1958 á Conakry.

                                                            " En effet, les Territoires actuels d’AOF et d’AEF ne doivent pas être des entités définitives.

                                                            L’immense majorité des populations intéressées veut substituer aux actuelles entités AOF-Togo et AEF deux Etats puissants fraternellement unis à la France. Des considérations humaines et sociales autant qu’économiques et politiques plaident en faveur de la constitution de ces Etats qui seront dotés de Parlements et de Gouvernements démocratiques.

                                                            Ces grandes perspectives qui vont pouvoir accélérer l’histoire de nos pays, en leur permettant de transcender les particularismes et les égoismes ou plutôt leurs contradictions internes, demeurent pour notre génération la voie la plus s&ucir;re, la plus directe qui aboutit à la Paix et au Bonheur.

                                                            Ces mêmes perspectives, positives pour les Territoires d’Outre-Mer et pour la Grandeur de la France dans le monde, exigeront de nous, Africains, Malgaches et Français, des efforts pIus grands, à la fois plus nobles et plus exaltants que ne l’aurait exigé la solution destructive d’une séparation.

                                                            Je rappelle souvent que la vie de l’homme va de zéro à cent alors que çelle de nos peuples est éternelle.

                                                            Nous sommes quant à nous Africains de Guinée, sûrs que notre courage et notre loyauté, notre communion d’action créatrice de biens, et notre amour de la Justice et du Progrès sauront conduire, à travers le temps, notre future Communauté avec toujours plus de Puissance, et dans la Prospérité et la Liberté. Pour résumer la position guinéenne vis-à-vis du projet de Constitution qui fera l’objet du Référendum du 28 septembre, nous affirmons qu’elle ne sera favorable qu’à condition que la Constitution proclame :

                                                            1.Le Droit à l’indépendance et à l’égalité juridique des peuples associés, droit qui équivaut à la liberté pour ces peuples de se doter d’institutions de leur choix et d’exercer dans l’étendue de leurs Etats et au niveau de leur ensemble, leur pouvoir d’autodétermination et d’autogestion ;

                                                            2.Le Droit de divorce sans lequel le mariage franco-africain pourra être considéré, dans le temps comme une construction arbitraire imposée aux générations montantes ;

                                                            3.La Solidarité agissante des peuples et des Etats associés afin d’accélérer et d’harmoniser leur évolution.

                                                            Dans l’intérêt bien compris des peuples d’Outre-Mer et de la France, nous osons penser, Monsieur le Président, que votre Gouvernement saura proposer au Référendum un projet de Constitution tenant compte, non pas des conceptions juridiques basées sur un régime impopulaire, mais seulement des exigences exprimées par des peuples mûrs, tous solidairement et fermement décidés de se construire un Destin de liberté, de Dignité et de Solidarité fraternelle pour la Communauté Multinationale que sera l’Association de nos Etats, pour l’Unité et l’Emancipation de l’Afrique :

                                                            Vive la Guinée ! Vive la France !

                                                            "


                                                          • microf 10 août 13:32

                                                            @microf

                                                            « Je rappelle souvent que la vie de l’homme va de zéro à cent alors que çelle de nos peuples est éternelle. »

                                                            Sékou Touré avait raison en prononcant ces mots, car De Gaule est mort, Sékou Touré est mort, mais la France et la Guinée sont et seront toujours lá.

                                                            Si le général De Gaule avait eu la sagesse de comprendre ce Discours, la vision de voir plus loin comme Sékou Touré, le sort de la France serait autre aujourd´hui.

                                                            La France ne serait pas entrain de se sous-développer, au contraire, serait un des pays les plus riches, et fort. Car l´Afrique Francophone est la région la plus riche du continent africain, tout s´y trouve.

                                                            Qu´avait demandé Sékou Touré á De Gaule, sinon que la France coopère avec l´Afrique selon un modède qui exclut l´exploitation, la domination comme le voulait la France á savoir décider sur tout et de tout dans ces pays africains francophones.

                                                            De Gaule avait lutté contre cette forme de domination imposée par les NAZIS en France et voulait l´imposer aux Africains. Nombreux africains par contrainte dirent OUI, Sékou Touré dit NON, d´oú le fameux NON de Sékou Touré á DE Gaule.

                                                            Le général De Gaule fut très furieux après ce Discours au ton duquel il ne s´attendait pas.
                                                            Dans sa réponse, il dit ceci « vous voulez l´indépendance, eh bien prenez, mais saurez en tirer les conséquences » qui ne tardèrent pas.

                                                            La Guinée paya un lourd tribut après ce Discours.
                                                            Sous l´imnfluence de la France, la Guinée fut boycottée au niveau International. La France retira tous ces résidents de la Guinée.
                                                            La Guinée par dépit, se jeta dans les bras de l´Union Soviétique.

                                                            Furieux, oubliant tous les règles du Protocole, le général De Gaule refusa après d´aller á la réception prévue pour l´occasion, il quitta le lendemain la Guinée..., la descente aux enfers de la Guinée commencait, et ceci, jusqu´á aujourd´hui.

                                                            Rentrée en France craignant que ce NON á sa proposition aux africains puissent faire des émules, le général De Gaule avec son groupe, concurent un plan diabolique á savoir, la FRANCAFRIQUE dirigée par le sinistre Alain FOCCARD

                                                            pour tenir l´Afrique Francophone et piller l´Afrique francophone au bénéfice d´une minorité.

                                                            Mais comme lorsqu´un lance un boomerang il vous revient, la France va manquer dans le futur cette partie de l´Afrique si riche qui aurait pu être un lévier pour le bien des deux entités comme l´avait proposé Sékou Touré á savoir, l´AFRIQUE Francophone et la FRANCE.

                                                            Alors, voilá l´une des sources du sous-développement de la France.

                                                            C´est pourquoi la France va de plus se sous-développer car il lui manque un maillon, maillon facile qui aurait été l´Afrique Francophone.


                                                          • foufouille foufouille 10 août 13:48

                                                            @microf

                                                            ça fait 2500 ans que tu n’as pas de route.


                                                          • microf 10 août 14:06

                                                            @foufouille

                                                            Et alors celá fait quoi si je n´ai pas de route.
                                                            Je marche á pieds et c´est un bon exercice physique ne le saviez vous pas ? Il faudra tout vous apprendre, essayez de marcher á pieds pendant un mois vous me donnerez le résultat.


                                                          • foufouille foufouille 10 août 14:39

                                                            @microf

                                                            Une route est utile pour transporter rapidement les récoltes sans en perdre la moitié ou des WC que tu n’as pas non plus.


                                                          • vraidrapo 10 août 16:52

                                                            @microf
                                                            essayez de marcher á pieds pendant un mois

                                                            Je préfère marcher... à dos de chameau, c’est bon pour la distance !


                                                          • microf 10 août 17:13

                                                            @vraidrapo

                                                            Merci, mais moi, j´ai besoin d´exercice physique pour ma santé et préfère marcher á pieds qu´á dos de chameau.
                                                            La marche á pieds aide aussi á lutter contre l´obésité.
                                                            Je n´ai jamais dépassé 68 Kg.
                                                            Est-ce trop vous demander combien de Kilos vous pesez. ?

                                                            À dos de chameau, il faut déjá savoir comment s´y mettre, sans exercice, vous n´y pourrez pas, alors qu´á pieds c´est simple.


                                                          • microf 10 août 17:16

                                                            @foufouille

                                                            La route est utile pour vous.
                                                            Pour moi dans ma forêt vierge, je n´en ai pas besoin, je vis en résilience, je mange ce que je produit, je vais au WC dans la forêt qui est mon WC.


                                                          • foufouille foufouille 10 août 17:32

                                                            @microf

                                                            donc tu n’as pas d’ordi ni internet payé par les autres, mort de faim avec tes 6 enfants, ton espérance de vie de 50 ans, pas de fringues fabriqués par les autres et apporter par un autre en vélo et un vieux train français, etc.


                                                          • foufouille foufouille 10 août 17:36

                                                            @microf

                                                            c’est simple pour 1000 km et ta retraite payé par les blancs.

                                                            comme internet est venu à pied, tu peux toujours attendre.


                                                          • microf 10 août 18:12

                                                            @foufouille

                                                            Merci.
                                                            Mais comme vous je n´ai pas de retraite payé par les blancs, j´ai ma forêt vierge oú j´ai tout y compris les racines anti-coronavirus que je prends dans la forêt gratuitement.
                                                            Je ne porte pas de masque, pas de confinement, libre comme l´air, celá me suffit.
                                                            Comme vous, je n´ai pas besoin de 10 voitures, 5 postes de télé, des gadgets inutiles et encombrants pour donner sens á mon existence.
                                                            Je n´ai besoin que d´un couperet taillé á la pierre qui me sert á couper le bois pour me chauffer, le reste, je vis de chasse, de pêche et de cueillette, avec du vin de palme á profusion, tout est BIO, quelle belle vie sans stress comme la votre, je ne vous envie pas.


                                                          • foufouille foufouille 11 août 08:38

                                                            @microf

                                                            tu as bien une retraite payé vu que tu es venu travaillé en europe.

                                                            dans la jungle,y a pas internet, crétin.


                                                          • microf 11 août 13:54

                                                            @foufouille

                                                            Merci.

                                                            Alors pour vous un africain ne peut venir en Europe que pour travailler pour les gentils Européens.

                                                            Vous fonctionner exactement comme Aimé césaire l´a si bien écrit dans son « Discours sur colonialisme » en ces mots :
                                                            « L´on ne peut pas dire que le petit bourgeois n´a rien lu. Il a tout lu, tout dévoré au contraire. Seulement son cerveau fonctionne á la manière de certains appareils digestifs de type élémentaire. Il filtre. Et le filtre ne laisse passer que ce qui peut alimenter la couenne de la bonne conscience bourgeoise »

                                                            Aimé Césaire avait raison.
                                                            Dans votre cerveau qui ne laisse filtrer que ce qui alimente votre bonne conscience bourgeoise, un africain ne peut venir en Europe que pour travailler chez et pour les gentils Européens qui plus tard vont lui payer sa retraite.

                                                            Je ne vais pas entrer dans votre cerveau qui fonctionne á la manière d´appareils digestifs qui ne filtre que ce qu´il a besoin.
                                                            Faites vous même des recherches et trouvez ce que peut faire un africain venant Europe autre que pour travailler pour les gentils @foufouille, et, démentez ainsi Aimé Césaire.


                                                          • Ausir 11 août 15:11

                                                            @microf
                                                            Alors pour vous un africain ne peut venir en Europe que pour travailler pour les gentils Européens.

                                                            De ceux que je connais , ils viennent pour avoir de l’argent pour eux et envoyer de l’argent à leur famille restée au pays , aussi pour les allocations familliales , chomage , les aides diverses et variées , l’accès aux hopitaux plus moderne que chez eux gratuit ,les soins gratuits  , l’école pour leurs enfants gratuite ,activité extrascolaires gratuite , les infrastructures sportives gratuites ou pas chère , les clubs de sport , enfin tout gratuit ,même les universités ,
                                                            et les résidences universitaires de la ville voisine sont remplies d’africains qui ont des bourses et qui sont logés nourris par la France , ils ne viennent donc pas pour travailler pour les blancs mais pour étudier et profiter du système qu’ils n’ont pas chez eu 
                                                            de même certains hotels de ma ville sont réquisionnés , pour accueillir des africains , on leur a même fourni des vélos électriques , ils sont logés nourris et ont un pécule pour sortir et faire la fête ..

                                                            Viendraient il si on les mettait dans une métairie avec de la terre à cultiver ?


                                                          • microf 11 août 15:21

                                                            @Ausir

                                                            Merci.
                                                            Aimé Césaire avait raison en écrivant que le bourgeois fonctionne á la manière de l´appareil digestif qui ne prend que ce qu´il a besoin.


                                                          • Ausir 11 août 15:28

                                                            @microf
                                                            j´ai ma forêt vierge oú j´ai tout y compris les racines anti-coronavirus que je prends dans la forêt gratuitement.

                                                            beaucoup d’occidentaux ont ca aussi , faut pas les mettre tous dans le même panier , beaucoup ont un jardin, des champs , des bois et vivent en dehors de la société de consommation , ou du moins n’en sont pas dupes , 
                                                             ils cultivent leur lopin de terre , leurs vergers , ont des poules ,comme leurs parents ou grands parents , je dirais au moins 2 sur 3 , même ceux qui vivent en appartement ont une maison à la campagne ou un bout de terrain , vous seriez étonnés ..

                                                            Ce que je vois des africains débarqués chez nous :ils n’aiment pas la campagne , ils veulent être à la ville de préférence grande , Paris , Lyon et profiter detoutes les infra structures , quand on les met à la campagne sont pas contents , ils ont le train gratuit et vont dans les villes , 
                                                            Vous qui êtes africain dites nous pourquoi il ne veulent pas travailler dans les campagnes ? 

                                                            j’ai toujours pensé que ca serait mieux de leur louer une ferme avec un terrain , qu’il cultiveraient , au moins ils auraient la dignité de ne pas être assistés et de s’en sortir par leur travail .


                                                          • foufouille foufouille 11 août 15:50

                                                            @microf

                                                            c’est ce que tu as dit venir en avion pour bosser.

                                                            les seuls touristes qui ont les moyens sont des ministres ou des escrocs, surtout vu le smic local chez toi.

                                                            et je n’embauche personne car tout le monde n’est pas riche sauf dans ta tête.


                                                          • I.A. 11 août 17:40

                                                            Un grand merci pour ce rappel d’une partie des victimes. Et ce n’est qu’un début : le port du masque, la peur du virus et la perte de confiance dans le corps médical empêchent les gens de consommer, comme d’aller se faire soigner...

                                                            Pas trop d’accord sur un point que je considère important :

                                                            « ...hôpitaux publics, sous équipés, sous budgétés, mais en revanche peuplés d’un personnel administratif en hausse, qui ne sert trop souvent qu’a compliquer les dossiers. » 

                                                            Parce qu’en fait, non, ils ne sont pas plus en hausse que les soignants. Je tiens même à vous préciser que c’est dans les effectifs administratifs qu’ils ont « tapé » en premier, voici plus de dix ans... Dans les hôpitaux, dans la recherche, l’éducation nationale, la SNCF, bref, tous les services publics centrés sur des activités autres que purement administratives. Ils ont grandement été aidés en cela par l’essor de la programmation informatique, des logiciels et de l’automatique.

                                                            Bon, ça ne fait pas toujours du peu d’administratifs restant des personnels systématiquement compétents, mais comme partout finalement. C’est aussi un sport national, que de dénigrer les administratifs, lesquels le sentent, en souffrent, et bien souvent en perdent leur élan... 

                                                            Un deuxième grand merci pour le détail de vos déboires en soins dentaires. C’est effectivement un grand classique français, et de trop nombreuses personnes finissent par abandonner ! 

                                                            La Hongrie, et peut-être d’autres pays de l’est, mais également certains pays du Maghreb, proposent depuis quelques années ce genre de soins de qualité. La France reçoit d’ailleurs pas mal d’étudiants étrangers dans ces domaines-là.

                                                            Je sais qu’aux Pays-Bas, les gens ne paient le dentiste qu’une fois : lors des premiers soins dentaires, s’il y en a, dans l’enfance. A la condition d’honorer les rendez-vous annuels fixés par le dentiste, toute leur vie et depuis leur plus jeune âge.

                                                            ... De sorte qu’il n’y a plus que de l’entretien ou de la prophylaxie à faire par le praticien.


                                                            • microf 12 août 00:21

                                                              @foufouille, @Aurir.

                                                              Vous fonctionnez exactement comme Aimé césaire l´a si bien écrit dans son « Discours sur colonialisme » en ces mots :
                                                              « L´on ne peut pas dire que le petit bourgeois n´a rien lu. Il a tout lu, tout dévoré au contraire. Seulement son cerveau fonctionne á la manière de certains appareils digestifs de type élémentaire. Il filtre. Et le filtre ne laisse passer que ce qui peut alimenter la couenne de la bonne conscience bourgeoise »


                                                              • foufouille foufouille 12 août 08:47

                                                                @microf

                                                                je ne connais aucun bourgeois donc aucune idée.

                                                                sinon comme je suis en france, je croise aussi des africains étudiants.

                                                                avec internet, on peut voir de beaux reportages en afrique dont avec le vieux train laissé par les blancs et la belle herbe qui poussent entre les rails car le fils de microf est trop fainéant pour désherber.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité