• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La France en rogne !

La France en rogne !

 

Rien ne va plus dans la république : Les politiciens viennent de mettre en danger la liberté d'expression en installant le projet de loi sur la « Sécurité Globale ». Les Macronistes Darmanin et Dupond-Moretti ont fait passer cette loi liberticide, associés avec Castaner le Chef de la REM à l'assemblée... Et Castex en pauvre gardien de la Paix « Longtarin ».

Ce sont des politiciens très versatiles, car avant Macron et la REM, peu d'entre-eux avaient un mandat du Peuple français... Tout juste a-t-on le sentiment qu'on a confié les clefs des bolides Porsche et Lamborghini à des gamins de 18 ans venant juste d'obtenir le permis de conduire ! Forcément, ces mecs là dérapent et franchissent les lignes avec des excès de vitesse. Quid de nos libertés perdues !

« Le projet de Loi Sécurité Globale porté par le parti majoritaire, La République en marche (LRM), et son allié Agir, recèle en effet une kyrielle de mesures sécuritaires, dont plusieurs font débat, dont l’encadrement de la diffusion d’images des policiers et gendarmes. » Sources journal Le Monde.

Cette loi portée par les députés Jean Michel Fauvergue et Alice Thourot rapporteurs spéciaux est en réalité l'émanation de Darmanin et Dupond-Moretti !

Pour sa partie très controversée, le texte prévoit un an d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende en cas de diffusion qui porterait atteinte à l’intégrité physique ou psychique d’un fonctionnaire de la police nationale ou d’un militaire de la gendarmerie nationale. Pour Gérald Darmanin : « il est temps d’arrêter de jeter en pâture des fonctionnaires qui font un travail extrêmement difficile ». Mais il ne dit pas que parfois la Police ou la Gendarmerie commettent des abus et que les mises en causes de fonctionnaires sont beaucoup plus nombreuses depuis qu'elles sont dénoncées par de courageux témoins...

Ce qui veut dire en clair que demain en France il sera impossible que les évènements concernant la Police et les Forces de l'ordre se passent sous l'oeil des caméras de particuliers qui sont autant témoignages du public...

On peut citer en exemple, aux Etats Unis, la mort atroce de George Floyd aux Etats-Unis qui avait été filmée.

La mort de George Floyd est une affaire de violence policière américaine lors de laquelle cet homme noir, décède suite à son interpellation par plusieurs policiers dont le policier blanc Derek Chauvin, le 25 mai 2020 à Minneapolis, dans le Minnesota aux Etats-Unis. L'homme était mort la gorge écrasée par le genou de ce policier, alors que sa victime criait « I can't breathe » : je ne peux pas respirer. Source Wikipédia : Mort de George Floyd — Wikipédia

En France avec cette loi Sécurité Globale, cette mort ne pourrait pas être filmée et dénoncée à partir d'images fournies par des particuliers ou des militants d'une association des droits de l'homme... Seuls pourraient filmer des journalistes... Mais s'il ne sont pas là : pas d'images donc pas de traces, pas de témoins !

Ce qui veut dire également que la mort en France à Nantes d'Aboubakar Fofana un jeune de 22 ans tué par un policier lors d'un contrôle d'identité serait passée quasi inaperçue, alors que grâce aux vidéos prises par les habitants du quartier, le policier qui avait fait usage de son arme était obligé après avoir été dénoncé par le film, de reconnaître que la version des faits qu'il donnait à sa hiérarchie n'était pas l'exacte vérité !

Egalement avec cette loi privatrice de liberté : impossible de témoigner de la mort de Cédric Chouviat qui n'aurait jamais pu être filmée et diffusée sur les réseaux sociaux !

Rappel des faits : Cédric Chouviat, un livreur français de 42 ans, est mort le 5 janvier des suites d'un malaise cardiaque survenu lors de son interpellation par la police deux jours plus tôt à Paris. Des images amateurs diffusées par les avocats de la famille lors d'une conférence de presse, mardi 7 janvier, donnent à voir les circonstances violentes du contrôle routier.

Une première vidéo montre une partie de l'altercation entre Cédric Chouviat et plusieurs policiers alors que le livreur est visiblement en train de les filmer. Selon une source policière citée par Le Parisien, qui qualifie son comportement d'"irrespectueux" et d'"agressif ", c'est parce qu'il utilisait son téléphone en conduisant son scooter qu'il a été contrôlé par une patrouille et aurait ensuite été interpellé pour outrage.

Selon l'auteur d'une des vidéos, contacté par Mediapart, l'un des policiers est ensuite "passé par derrière et lui a fait une clef avec son bras autour de son cou, il est alors tombé au sol". Cédric Chouviat a donc été plaqué au sol, sur le ventre, tout en étant par la suite menotté. C'est ce que montre deux autres vidéos amateurs filmées par des témoins.

Les policiers remarquent alors que le visage de Cédric Chouviat est devenu bleu : il a fait un arrêt cardiaque dû au manque d'oxygène. Il est conduit au service de réanimation de l'hôpital Georges-Pompidou, où il décède deux jours plus tard. Cette affaire en cours démontre une technique d'arrestation particulièrement cruelle qui est désormais interdite par le Ministre de l'Intérieur... Heureusement que des témoins ont pu filmer et diffuser avant une saisie des images ! Il n'y a malheureusement pas toujours un journaliste...

IL Y A TOUJOURS UN PHOTOGRAPHE ! (Mais ce n'est pas certain)

Cette phrase je l'avais trouvée dans un livre de jacques Borgé et Nicolas Viasnoff, "L'aristocratie du reportage photographique", paru en France durant l'année 1974. Ces mots résumaient bien la raison d'être du journal d'informations Paris-Match. Toujours informer : "Le poids des mots, le choc des photos"... Même lorsqu'il n'y a pas de journaliste !

Aujourd'hui, on filme avec une caméra ou un iphone qui permet instantanément de voir ce qu'il s'est passé et de communiquer les images au public...

Avec cette loi « Sécurité Globale », pas de vidéo certainement sur l'attaque terroriste de Charlie Hebdo : le policier Amehd Merabet était cette fois la victime des frères terroristes Chérif et Saïd Kouachi...

S’il n’y a pas d’émotion, s’il n’y a pas un choc, si on ne réagit pas à la sensibilité, on ne doit pas prendre de photo. C’est la photo qui nous prend.Henri Cartier-Bresson

Si cette Loi « Sécurité Globale », n'est pas retoquée par le Conseil d'Etat, il n'y aura peut être plus de photographe ou de témoins avec un téléphone portable pour filmer et dénoncer les faits...

On ne pourra plus enregistrer dans quelque espace public que ce soit sans prendre des risques ! Un policier ou un membre des forces de l'ordre pourra vous interdire de prendre des images et fera usage de son droit de vous interpeller et peut être finirez vous en prison ! Et avec une forte amende !

On se disait ce n'est pas possible... On ne va tout de même pas porter atteinte à l'une de nos liberté fondamentale qui est l'essence même de la France : permettre à tout un chacun de râler, dénoncer, communiquer avec ses semblables pour montrer une situation même lorsque les médias dont absents...

Eh bien ils l'ont fait contre toute attente... Les députés majoritaires de La REM ont osé suivre ces dépositaires du projet de Loi... C'est en cela que ces politiciens sont à côté de la plaque... Espérons que les sages de la République sauront revenir à l'expression de notre liberté fondamentale : celle de dire et de faire savoir.

Heureusement les journalistes ont manifesté pour que cette loi ne puisse pas être mise en œuvre et une trentaine de personnalités a demandé à Macron de retirer ce projet de Loi... Mais avec les types qui sont au pouvoir il va falloir que le Conseil d'Etat se casse un peu la tête...

Au risque de la perdre... Ou pas !

https://www.francetvinfo.fr/politique/proposition-de-loi-sur-la-securite-globale/direct-proposition-de-loi-securite-globale-une-manifestation-est-organisee-devant-l-assemblee-nationale-a-paris_4184893.html

Loi sur la Sécurité Globale : La France rappelée à L'ordre par L'ONU

L’Organisation des Nations unies (ONU), saisie par la Ligue des droits de l’Homme (LDH), a adressé, le 12 novembre 2020, à monsieur le président de la République des recommandations concernant la proposition de loi « Sécurité globale ».

Les termes utilisés sont particulièrement sévères « L’information du public et la publication d’images et d’enregistrements relatifs à des interventions de police sont non seulement essentiels pour le respect du droit à l’information, mais elles sont en outre légitimes dans le cadre du contrôle démocratique des institutions publiques ».

Elle considère ainsi de manière claire et sans ambiguïté que l’infraction de diffusion malveillante d’images des forces de l’ordre n’est pas conforme aux principes de légalité, nécessité et proportionnalité. Par ailleurs, les rapporteurs spéciaux considèrent que l’instauration de la surveillance par drone et celle de la centralisation des images de cameras-piéton avec accès direct par les autorités policières, soulèvent d’innombrables problématiques quant aux garanties du public et à leurs libertés fondamentales.

La LDH demande instamment aux parlementaires de ne pas voter ces dispositions sauf à porter une atteinte sans précédent à l’Etat de droit ainsi que les rapporteurs spéciaux de l’ONU le rappellent.

Sources Ligue des Droits de L'Homme : https://www.ldh-france.org/loi-securite-globale-la-france-rapellee-a-lordre-par-lonu/

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.32/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

79 réactions à cet article    


  • Adèle Coupechoux 23 novembre 2020 20:41

    Macron n’a pas choisi par hasard Dupont-Moretti avec son idée de lever l’anonymat sur les réseaux sociaux en janvier 2020. Pour éviter que les lanceurs d’alertes dénoncent la criminalité de nos dirigeants.


    • devphil30 devphil30 24 novembre 2020 06:38

      @Adèle Coupechoux

      Tu choisis celui qui va porter tes idées par sa conviction personnelle et ceci sans te mettre en avant.

      C’est vraiment un pourri retord celui de 2017

      Vivement 2022 et surtout que les Français ouvrent les yeux car ce quinquennat aura été totalement insupportable


    • loyauté loyauté 24 novembre 2020 13:14

      @devphil30 Je vous trouve bien naïf de penser que la dernière présidentielle où Macron a été élu avec 66,06% des voix n était pas truquée....Bien naïf de penser également que la prochaine élection va changer les choses...Tellement facile de taper sur les soit disant electeurs qui auraient voté pour lui...


    • gouzier gouzier 24 novembre 2020 13:14

      @devphil30

      C’est un peu facile de se recroqueviller peureusement en attendant 2022...

       
      On a tendance à balayer d’un revers de la main ces annonces qu’on a bien entendues mais qui nous inquiètent : « Le monde d’après [la pandémie] ne sera plus comme avant. » ... « Un Nouvel Ordre Mondial va se mettre en place et personne n’y échappera. »...

       
      Et jour après jour, décret après décret, vote des « députés » après vote des « députés », on voit cette dictature se mettre en place à marche forcée...

       
      Quand nous serons tous soumis à un Big Brother omnipotent, quand il ne nous restera plus aucune liberté individuelle (ce qui va venir très vite), est-ce que vous croyez vraiment que des élections auront encore leur utilité et qu’elles seront encore organisées ?...

       
      Il serait préférable de se battre aujourd’hui pour défendre le peu qui nous reste, plutôt que de rêver à des lendemains plus qu’improbables.


    • hocagi@1shivom.com 24 novembre 2020 16:08

      @gouzier
      excellent


    • zygzornifle zygzornifle 24 novembre 2020 10:19

      Que tout ceux qui ont votés pour Macron se regardent dans la glace « yeux dans les yeux » et disent en 2022 je vais revoter pour lui car j’aime voir la France devenue la Rance basculer jour après jour dans la dictature .....


      • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 24 novembre 2020 10:50

        La France est remplie de trouillards hypocrites ! Et les français toujours à râler alors qu’il faut mordre maintenant !!


        • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 24 novembre 2020 11:12

          @bouffon(s) du roi

          tiens, un français sans couille qui a « moinsé » ^^


        • germon germon 24 novembre 2020 11:57

          Bonjour,

          Quand je pense qu’on utilise le fort de Brégançon comme résidence de vacance alors qu’il faudrait l’utiliser comme forteresse (en enlevant piscine et tout le reste) pour enfermer tous les membre de ce « parti » régnant.


          • St Phil 24 novembre 2020 12:24

            Bonjour, pour éviter les risques liés aux manifestations (notamment l’infiltration de casseurs de tous poils) mais pour s’exprimer plus précisément, plus durablement et sans violence, faisons porter les pétitions par des avocats, en les payant par les cotisations ou dons de chacun des signataires ... ou par nos députés qui doivent, en principe nous représenter ? La police et la gendarmerie n’étant plus mobilisées lors de ces manifestations, elles pourraient être plus disponibles pour assurer la paix intérieure.


            • Adèle Coupechoux 24 novembre 2020 15:15

              @St Phil

              Le problème c’est qu’il y a pléthore de pétitions et de tribune.
              Des actions en justice sont bloquées à cause de l’état d’exception que Macron nous impose, avec la complicité de l’opposition depuis maintenant plus de 9 mois.
              Voici un site que nous a transmis Laurent Muchielli https://www.reinfocovid.fr/
              et son site à lui qui regorge d’information. Il est désormais possible de signer sa tribune https://blogs.mediapart.fr/laurent-mucchielli/blog


            • velosolex velosolex 24 novembre 2020 12:25
              • .En dehors du droit de proclamer in exento les caricatures du prophète, comme des saintes icones laïques, notre liberté d’expression apparait bien rabougrie. Voilà que se dessine donc ce que doit être surement notre fameuse liberté chérie, ou sa caricature. On n’en sort pas....Des gamins de dix ans se sont vus arrêtés pour apologie du terrorisme...

              • Quelque chose de très sombre se dessine peu à peu, comme une bretelle de sortie de la démocratie. Les signes sont dans notre quotidien, comme cette fameuse interdiction de sortie qui peut, même remplie avec la plus grande rigueur, vous voir verbalisé sans même que vous en soyez averti ( Je viens de lire l’article d’un journaliste de Marianne verbalisé pour le fait qu’il n’avait pas de jogging alors qu’il avait rempli la case ; activité physique)Le propre de la loi sécurité est de maintenir le citoyen dans un état de peur perpétuelle générée par le fait que les manquements qu’il peut faire à la loi, ne sont liés pas aux faits, mais à l’interprétation manganine ou perverse d’un fonctionnaire de police, libéré d’un seul coup de tout carcan !

              • Le fonctionnaire est idéalisé par le pouvoir dans sa fonction ! On lui donne tous les instruments idéaux pour qu’il soit dans la toute puissance ; Cela rappelle carrément la police de Vichy. Ou Orwell !....Lui qui avait très bien exploré les mécanismes de contrôle, était parvenu à la conclusion qu’un état de peur permanent, lié à des injonctions contradictoires, ou des lois ambigus dans leur interprétation, étaient bien plus efficaces que des lignes rouges, pour créer une soumission, et une infantilisation des foules. Le covid, à ce propos, avec ses auto permissions de sortie d’un heure, d’un km, ses diktats ridicules, absurdes, pouvant être interprétés de mille manières, sanctionnés ou non par l’autorité semble bien un galop d’essai



                • eau-du-robinet eau-du-robinet 24 novembre 2020 13:55

                  Bonjour,

                  .

                  "Tout juste a-t-on le sentiment qu’on a confié les clefs des bolides Porsche et Lamborghini à des gamins de 18 ans venant juste d’obtenir le permis de conduire !"
                  .
                  Justement ils roulent avec un ’’permi’’ falsifié, qui l’ont obtenu avec les aides des médias mainstream, qui sont dans la main de l’oligarchie financière.

                  .

                  Nous avons à faire à des tricheurs qui gouvernent la France et qui dirigent le navire France vers la catastrophe, avec nous tous à bord !
                  .
                  Le seul moyen pour limiter les conséquences de cette catastrophe c’est une grande révolte et des tribunaux citoyens.... car même à la justice on ne peut plus faire confiance !


                  • Fergus Fergus 24 novembre 2020 13:57

                    Bonjour, bloggerfou

                    Bien d’accord avec vous pour dénoncer cette loi liberticide qui entraîne toujours un peu plus loin le pouvoir macroniste dans la voie de la gouvernance autoritaire.

                    A cet égard, le préfet Lallement, qui a donné hier l’ordre d’agir à des forces de l’ordre effectivement assimilables à des « Versaillais », est emblématique de la dangereuse dérive de l’exécutif.


                    • troletbuse troletbuse 24 novembre 2020 14:31

                      @Fergus
                      Tiens Fergus, vous vous réveillez ? Il serait grand temps !


                    • sirocco sirocco 24 novembre 2020 14:46

                      @Fergus

                      Vous DÉNONCEZ, Fergus ? Ouah ! Vous avez dû rassembler toute votre indignation pour en arriver là ! 

                      Mais pensez-vous que ce sera suffisant pour nous éviter le Nouvel Ordre Mondial ?...


                    • Fergus Fergus 24 novembre 2020 15:15

                      Bonjour, troletbuse & sirocco

                      J’ai déjà tenu des propos de même nature lors des répressions de Gilets jaunes !

                      La différence est que cette loi va tenter de graver dans le marbre des régressions inacceptables de la liberté d’informer.


                    • troletbuse troletbuse 24 novembre 2020 15:16

                      @sirocco
                      Exactement, Fergus dénonce Trump, Asselineau, Le Pen, Mélencho
                      Ah si il y a 4 mois, Dard en main.
                      Pour LDEC la dictature en courant je ne vois pas grand chose


                    • jymb 24 novembre 2020 13:58

                      Aux dernières élections, les français ont eu à 4 reprises la possibilité d’éviter de se retrouver avec une clique incroyablement malfaisante sur les dos...2 tours de présidentielles, 2 tours de législatives...et pourtant....

                      A Paris, ils ont réélu le bourreau qui les condamne à marcher à pied sous la pluie, gaspiller l’argent à des réalisations folles, ou s’entasser dans des transports en commun archi pollués et infectants 

                      Dans plusieurs villes les abstentionnistes ont laissé de pseudo majorités apparaître qui vont mettre en coupe réglée les agglomérations et imposer leur radicalisme et leurs monomanies délirantes

                      Quand la bêtise d’une population atteint ce paroxysme, que faire ? 

                      Finalement elle mérite de courber l’échine, passer d’un radar à une caméra, payer impôts et taxes jusqu’à l’agonie, et se nourrir d’un prêt à décérébrer servi par quelques bateleurs et valets des knouteurs


                      • titi 24 novembre 2020 14:18

                        @L’auteur

                        Sauf que ce que vous racontez est absolument faux.

                        Il ne s’agit pas d’interdire de filmer. Il s’agit d’empêcher d’utiliser des images pour harceler les policiers sur les réseaux sociaux.

                        Mais là où je vous rejoints, c’est pourquoi une telle Loi en plus. Alors qu’il suffit de punir les personnes qui jettent en pâture les policiers sur les réseaux sociaux.

                        Sauf que ces personnes sont des victimes de notre société patriarcale, post-coloniale, dirigée par des blancs-caucasiens, et donc on ne fait rien.

                        Du coup il faut bien trouver autre chose.


                        • sirocco sirocco 24 novembre 2020 14:52

                          @titi

                          Allez donc faire un tour sur lemurjaune.fr
                          C’est un site qui « harcèle » les policiers, comme vous dites...


                        • Fergus Fergus 24 novembre 2020 15:19

                          Bonjour, titi

                          Vous avez un bandeau sur les yeux ?

                          Ce qui s’est passé hier soir montre que les journalistes sont d’ores et déjà molestés. Croyez-vous sérieusement qu’avec une loi beaucoup plus restrictive en matière de libertés, les forces de l’ordre leur permettront de filmer ???

                          Et quid des citoyens lambda témoins de violences ? Eux verront immédiatement leur téléphone saisi et seront embarqués pour être placés en garde à vue.


                        • velosolex velosolex 24 novembre 2020 17:59

                          @Fergus
                          Les flics qui sont passés à l’action hier soir n’avaient pas encore intégré les conséquences de la nouvelle loi. Conséquence : Qu’est ce que ça va donné demain sur le terrain ?....En clair, il s’agit de terroriser, de placer avant tout un flic dans la tête de ceux qui manifestent, et des journalistes qui témoignent. 
                          La même chose a été faite dans le cadre infantilisant de cette attestation de sortie, dans le contexte du covid. Déjà aberrante en elle même, unique en Europe. Le cadre n’est que rarement clair, et place là aussi les forces de l’ordre en position d’interpréter le droit, ou la verbalisation, de façon totalement aberrante parfois. 
                          Voilà l’aventure d’un journaliste de Marianne, amendé, alors qu’il avait une justification de sortie, et qu’il était dans un rayon d’un km de son domicile. https://bit.ly/3fwB5jP Son crime : Il ne portait pas de tenue de jogging. 
                          Cela pourrait faire rire, mais pourtant il s’agit là du même moteur autorisé : L’arbitraire...Couplé avec la toute puissance et la bêtise sans limites, on peut parier qu’on va arriver rapidement vers les extrêmes. Mais on n’y est déjà. 
                          En tout cas, si ce gouvernement avait l’intention de se couper de son électorat, il a trouvé la bonne carburation. Déjà sans doute on va changer le nom de la boutique. 
                          Exit les marcheurs. Voilà « la république au garde à vous »....Quoique finalement le mot république est à enlevé de l’enseigne. On pourra appeler ça aussi « Au bon beurre »


                        • pemile pemile 24 novembre 2020 18:11

                          @velosolex "Voilà l’aventure d’un journaliste de Marianne, amendé, alors qu’il avait une justification de sortie, et qu’il était dans un rayon d’un km de son domicile"

                          Affaire à suivre et ainsi que son appel à témoignage d’autres personnes dans le même cas !


                        • titi 24 novembre 2020 23:16

                          @Fergus

                          >Vous avez un bandeau sur les yeux ?

                          Et vous donc ?
                          Faut pas raconter d’histoire.

                          Ces migrants place de la République ils n’étaient pas là par hasard : il y a derrière ces actions des officines qui sont là justement pour créer l’incident.
                          Qui a financé les tentes ? Qui a organisé le transport pour rassembler tout ce monde au même endroit ? 

                          >es journalistes sont d’ores et déjà molestés. 
                          Des journalistes ? où ça ?
                          Que des porteurs de valises de la FI, qui se cachent derrière leur badge.

                          >Et quid des citoyens lambda témoins de violences ?

                          Et Quid du flic lamda harcelé dans son quartier ?

                          Dans aucun pays du monde les flics ne se cachent pour rentrer chez eux. 


                        • titi 24 novembre 2020 23:22

                          @sirocco

                          « Allez donc faire un tour sur lemurjaune.fr »
                          Il n’y a pas de mur jaune.
                          Les gilets jaunes ont été récupérés depuis bien longtemps.

                          Les leaders des origines ont été dégagés au profit des professionnels de l’agitation.
                          Quel rapport entre les revendications sur le prix de l’essence et le RIC ? Aucun.

                          Les slogans sont passés de revendications utilitaires à des revendications sur la constitution. Technique classique du noyautage par l’ultra gauche.

                          Il n’y a pas de mur jaune. Mais un mur rouge.


                        • sirocco sirocco 25 novembre 2020 12:23

                          @titi

                          Vous avez évacué de votre réponse le sadisme et les innombrables exactions des flics. C’est ce qu’on appelle « botter en touche » et ça ne vaut pas grand chose...


                        • titi 25 novembre 2020 15:50

                          @sirocco

                          « e sadisme et les innombrables exactions des flics. »
                          Imaginez : je viens tous les jours chier devant votre porte.
                          Vous me dites une fois de pas revenir. Mais je reviens quand même.
                          Vous me dites deux fois de pas revenir. Mais je reviens quand même.
                          Vous me dites trois fois de pas revenir. Mais je reviens quand même.

                          Je peux continuer jusqu’à quand avant que vous m’en mettiez une ?

                          Là ces migrants, ça fait combien de fois que ces mêmes flics les déloge des différents campements installés en région parisienne ?
                          Ca fait combien de fois que ces flics croisent les mêmes militants qui les accompagnent smartphone en main, en espérant la bavure ?


                        • Roubachoff 28 novembre 2020 01:06

                          @Fergus
                          Depuis qu’il est en poste, Darmanin, en bon émule de Sarkozy, jette de l’huile sur tous les feux possibles et imaginables. Ensuite, il réagit face aux incendies comme un môme pris la main dans le pot de confiture. Lamentable...
                          Au moins, ça rappelle à certains d’entre nous pourquoi ils sont de « gauche », et de ce point de vue-là, c’est une bonne chose.


                        • vieuxgrincheux 24 novembre 2020 15:01

                          Avant toute chose je cite deja les réactions à mon commentaire :« sale facho, vieux pourri » etc..

                          Mais bon je ricane largement et , helas, je vois les degats faits par la volonté constante d’ignorer l’histoire..

                          1. Je ricane quand des gens comme Melanchon & co osent, et le mot est faible, dire que nous sommes en dicattaure.. Qu’il aille occuper la place centrale de la Hvane chez son copain Raul CASTRO avec des migrants illégaux pour voir ce qui va lui arriver...
                          2. Je me marre de voir les pauvres chouchous qui manifestent illegallement se faire repousser par des flics en gueulant « VIOLENCE SPOLICIERES VIOLENCES POLICIERES ».. Lol Sil ils avaient fait des manifs sous Giscard ils auraient dit quoi avec des charges de CRS à grands coups de matraques ??? Et je ne parle aps de ce que les gilets jaunes ont subi..
                          3. Je suis affligé de voir de sgens manifester contre la soi disant liberté d’expression sans qu’aucune de ces personnes ne manifeste pour la protection des familles de policiers ou des enfants de ceux ci qui doiventc acher la profession de leurs parents... Et je ne aprle pas de Mila qui doit etre ravie de voir l’absence totale de manif pour sa liberté d’expression !!!!!!!!!
                          4. Je suis halluciné de voir le tapage fait par des enfoirés absolus, des traitres et des vendus qui, évidemment, ne manifestent jamais pour le droit des personnes dont le logement a été illegallement squatté et qui sont obligés d’attendre un temps important en regardant des salopards détruire leur lieu d’habitation 
                          5. Je suis ecoeuré de voir cette collaboration avec des étrangers , cette lacheté absolue de la part de ceux qui savent qu’ils ne risquent absolument rien car le spersonnes qu’ils insultent respectent trop la loi pour leur casser la gueule comme ils le méritent ..

                          La France une dictature lol.. ENtendre ca de la part de ceux qui ne se sont jamais excusés d’avoir, tour à tour, admiré et encensé l’URSS de Staline(de smillions et des millions d egens déportés), la Chine de Mao (combien de camps de "rééducation), le Cambodge de Pol Pot et des Khmers rouges (éliminitation à coups de batons de la partie de la population considérée comme réfractaire), des différents massacres des soi-disant révolutions en Afrique trop nombreux pour les émunérer). Et ce sont ces gens qui parlent de loi liberticide parce que, pour leur sécurité et celle de leurs proches, on demande de flouter le visage de policiers ...Alors que n’importe quel salopard en train de casser et qui est filmé a automatiquement son visage floute !!!!!!!!!!!!!! 

                          J’ai horreur du gouvernement Macron !!!!!!!!! et aussi de ce triste sire !!!!!!!! Mais, justement, si on veut le battre il faut le faire avec une argumentation juste et factuelle .. PAs avec ces conneries lamentables 


                          • oncle archibald 24 novembre 2020 15:31

                            L’article adopté par l’Assemblée nationale le 20 novembre 2020 par 146 votes pour et 24 contre, comprend un amendement gouvernemental de dernière minute faisant évoluer la rédaction de son paragraphe 2 de la sorte : 

                            « Art. 35 quinquies. – Sans préjudice du droit d’informer, est puni d’un an d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende le fait de diffuser, par quelque moyen que ce soit et quel qu’en soit le support, dans le but manifeste qu’il soit porté atteinte à son intégrité physique ou psychique, l’image du visage ou tout autre élément d’identification, autre que son numéro d’identification individuel, d’un agent de la police nationale, d’un militaire de la gendarmerie nationale ou d’un agent de police municipale, lorsque ces personnels agissent dans le cadre d’une opération de police. »

                            Bien que le « droit d’informer » soit clairement préservé, je trouve cette rédaction encore ambigüe et trop sujette à interprétation.

                            Pour ma part je trouve tout à fait normal, indispensable et même primordial, de préserver tout à la fois la sécurité et la vie privée des forces de l’ordre et la population qui pourrait être victime d’un abus de leur part.

                            La loi n’interdit en rien de photographier ou de filmer, elle interdit de montrer le visage "ou tout autre élément d’identification, autre que son numéro d’identification individuel« d’un policier en train de faire son métier.

                            Son métier l’autorise à faire usage de la force »légitime« et bien souvent lorsqu’il souhaite interpeller un manifestant ou un délinquant il doit faire face à une la résistance très violente de la personne concernée qui l’oblige lui même à être violent pour interpeller.

                            Il arrive souvent qu’à la suite de ces actions violentes par nature il dusse faire face à des menaces directes à son encontre ou à celle de sa famille s’il a été identifié par les copains de la personne en question. C’est à cela que la loi nouvelle souhaite mettre un terme et cette intention est louable.

                            Pourquoi ne pas simplifier cette loi en disant qu’il est interdit de publier sur des médias publics toute image permettant d’identifier un membre des FDO en train de faire son métier, notamment si le temoin oculaire estime qu’il abuse de la force, mais qu’en revanche cette image DOIT IMPERATIVEMENT être transmise aux instances judiciaires pour que des poursuites puissent être engagées contre le fonctionnaire inutilement violent.

                            En résumé si vous estimez qu’il y a abus de la part d’un membre des FOD vous pouvez alerter l’opinion publique en publiant les images qui en attestent mais avec les visages floutés, et en même temps vous devez mettre à la disposition de la justice les mêmes images »non censurées" permettant d’en identifier les auteurs.

                            Ainsi les droits de chacun et la tranquillité des familles des flics seraient également préservés.


                            • velosolex velosolex 24 novembre 2020 17:38

                              @oncle archibald
                              l’arsenal juridique est déjà amplement suffisant pour poursuivre les auteurs de menaces et d’injures contre la police.
                              On notera que le numéro d’identification individuel est une obligation de droit que les policiers ne respectent que très rarement, sans que la moindre procédure ne soit diligenté. Je vous invite à suivre le débat en ligne du monde qui passe en ce moment, et qui assez pertinent sur ce point, ces journalistes ne sont pas réputés comme révolutionnaires. S’ils se mettent en colère, c’est qu’il y a péril en la demeure. Des notions telles que portant atteinte à ’l’intégrité psychique « d’un policier, ferait presque rire si ce n’était pas si grave. Faudra t’il une cellule de soutien psychologique proposée à chacun de ceux qui se servent du LBD ? 

                               »En quoi une nouvelle loi était nécessaire alors que le fait de menacer et insulter les policiers, y compris sur les réseaux sociaux, est déjà punissable ? La formulation plus que floue de l’article 24 est au cœur du débat. En réalité, ce texte a été conçu comme une réponse clientéliste aux syndicats de police, qui demandent depuis longtemps le floutage des policiers sur les vidéos diffusées sur les réseaux sociaux. Sur le terrain, il arrive déjà très fréquemment que les personnes qui prennent des vidéos, journalistes ou non, soient empêchées de le faire par des membres des forces de l’ordre. J’ai moi-même constaté à plusieurs reprises ce type de comportement qui, rappelons-le est contraire, à la loi. Les policiers lorsqu’ils agissent dans l’espace public ne peuvent s’opposer à la captation de leur image et ne peuvent se soustraire au contrôle démocratique de leur action.
                              Avec le vote de cette loi, les policiers auront un argument supplémentaire pour s’en prendre aux personnes qui filment et diffusent en direct sur les réseaux sociaux, comme c’est le cas par exemple du journaliste Rémy Buisine, frappé hier lors de l’évacuation de la place de la République. Car qui jugera de l’intention malveillante sinon la personne qui constate l’infraction et procède à l’interpellation, autrement dit le policier ? Or c’est grâce à ce type de vidéos, prises par des professionnels et des amateurs, que la plupart des affaires de violences policières ont été documentées. En filmant ces scènes demain, un citoyen prendra le risque d’être placé en garde à vue si un policier estime que ses intentions sont malveillantes." Extrait : Le monde, ce jour

                            • oncle archibald 24 novembre 2020 22:29

                              @velosolex

                              Je ne pense pas du tout comme vous. En filmant ces scènes demain comme aujourd’hui un citoyen ne commettra aucune infraction. Ça n’est que s’il diffuse sur des réseaux sociaux des images permettant d’identifier un policier dans l’exercice de ses fonctions qu’il risquera éventuellement d’être poursuivi.

                              Si son film ou ses photos démontrent qu’un policier dérape dans l’exercice de ses fonctions il pourra toujours et je suggère qu’il devrait obligatoirement remettre ces images aux autorités judiciaires compétentes, ce qui ne l’empêchera en rien de publier les mêmes images avec des visages floutés pour faire pression sur l’opinion.

                              Cette façon de faire permettrait que les droits des personnes maltraitées mais aussi la tranquillité de la famille du policier qui abuse de sa fonction soient préservés.


                            • velosolex velosolex 24 novembre 2020 23:25

                              @oncle archibald
                              Vous rendez vous compte que le smarphone, qui permet de filmer, est devenu partout le moyen universel de prouver, et de dénoncer les bavures, que ce soit dans le meurtre de Blake aux états unis ou de Cedric Chouviat en France, tous deux tués par des clés d’étranglement, alors qu’aucun des deux ne présentait de danger. 
                              La loi n’empêche pas claiement, mais dissuade, et d’autre part met les policiers dans un sentiment de toute puissance, de juge peut on dire, s’extrayant de leur fonction, et les laissant libre d’apprécier la situation. 
                              Voilà qui fait sens. Voilà le fonctionnement d’une société allant vers le pire, comme la société allemande dans les années 30


                            • tonimarus45 25 novembre 2020 10:48

                              @oncle archibald

                               vous etes un comique  en effet le numero d’identification est « invisible » par un quidam filmant a des dizaines de metres ???Faisant en sorte qu’il soit nettement visible en plusieurs parties de l’uniforme et alors pourquoi pas le floutage ????je vous signale que deja la justice prend pretexte, lors de mutilations de manifestants, de l’impossibilite de determiner qui a tire avec un « lbd »,pour debouter les plaignants ????????mais vous savez tres bien cela ?????????? 

                            • oncle archibald 25 novembre 2020 11:52

                              @velosolex :

                              La loi ne dissuade pas de filmer, elle interdit de publier sur des médias accessibles à tous des images permettant d’identifier les policiers en action.

                              Elle n’interdit en rien de publier les mêmes images avec visage flouté ni de transmettre à la justice les images non censurées permettant l’identification du fonctionnaire de police. Que souhaiter de plus pour assurer à la fois la sécurité des familles des FDO et l’identification puis la poursuite des quelques policiers qui commettent sans raison des brutalités, ce qui constitue un délit punissable ?

                              Il est insupportable que les enfants des flics soient obligés de cacher le métier de leurs parents pour ne pas être harcelés. Vous pensez qu’il n’y a pas un problème ? Vous pensez que tous les flics sont des assassins en puissance ? Que la société se porterait mieux sans flics ?


                            • vieuxgrincheux 24 novembre 2020 15:47

                              De toutes facons, comme pour les autres lois, on s’en fout de celle-ci.. Comme d’hab, des guguss vont filmer les policiers et balancer ca sur les réseaux sociaux.. Et rien ne leur sera fait car la justice :

                              1. S’en fout des policiers
                              2. Mettra une peine si ridicule que tout le monde va rire (sauf les flics evidemment)
                              3. Prendra au minimum 6 mois avt de juger le fautif ce quif ait que tout sera oublié car d’autres choses ses seront apsséées entretemps..

                              C’est du MAcron pur jus ... Je mouline de la bouche puis je vais me coucher ...


                              • Fifi35 Fifi35 24 novembre 2020 15:54

                                @vieuxgrincheux
                                Tout à fait d’accord avec vous !
                                Les conspirationnistes de tous ordres diffusent de fausses informations.

                                Il n’a jamais été prévu qu’il soit interdit de filmer les policiers !
                                La loi prévoit seulement que leurs visages soient floutées lors de diffusions par les seuls médias autorisés, c’est à dire les journalistes titulaires !
                                Les particuliers ne pourraient plus diffuser des images ou vidéos mettant en scène des force de police. En cas d’infraction commise par les FDO, il appartiendra de communiquer avec diligence les épreuves vidéos au procureur de la République compétent.
                                Où est l’atteinte à la liberté ?


                              • velosolex velosolex 24 novembre 2020 17:27

                                @Fifi35
                                L’affaire Benalla ne serait simplement plus possible aujourd’hui, comme plus d’un en a conclu..... 
                                Voilà la réalité. Et le but de la manœuvre. Ne pas interdire, mais développer une charge de menaces suffisantes pour dissuader. C’est ainsi, avec l’usage de LBD et de grenades qu’ils ont voulu dissuader les manifestantes, les mettant dans une insécurité totale, propre à décourager le plus grand nombre, ne voulant pas risquer de perdre l’usage d’un œil. Là, nous avons des policiers qui se font jugent d’apprécier eux mêmes, si la personne qui les filme a, oui, ou non, « une attention malveillante »...On croit rêver....Les policiers vont voir leur image qui va être immanquablement dégradée dans l’opinion. Il y a là quelque chose de clairement anticonstitutionnel. Mais sommes nous encore en République ?....

                                «  »C’est le policier qui constate l’infraction et interpelle. Les conseillers juridiques des ministères concernés nous assurent en off que les personne qui filment les violences policières ne pourront pas tomber sous le coup de cette loi. Mais qu’est-ce qui empêchera demain un policier d’estimer que la personne qui le filme et diffuse en direct sur les réseaux sociaux a une intention malveillante et donc de procéder à son interpellation ? La personne ne sera peut-être pas condamnée par la suite, mais elle aura fait un tour en garde à vue et aura été empêchée de filmer. Cette loi donne un cadre juridique aux policiers pour empêcher les personnes de filmer. «  Ajourd’hui, source »Le Monde"


                              • titi 25 novembre 2020 21:04

                                @velosolex

                                « qui le filme et diffuse en direct sur les réseaux sociaux a une intention malveillante »
                                La question ne se pause pas : elle une intention malveillante.
                                Le fait de filmer c’est pointer du doigt les FdO.
                                Le personne qui filme elle attend la bavure, elle l’espère pour pouvoir en faire un usage de propagande.

                                https://www.youtube.com/watch?v=GuA_0uaumkA
                                A 20’30, 6 flics et 200 personnes qui filment et qui insultent. 
                                On voit très bien que « filmer » n’est qu’un moyen de mettre la pression sur les FdO.
                                Ceux qui abusent de ce droit le font en connaissance de cause.

                                En plus le propriétaire de la voiture sur laquelle monte l’abrutis sur la gauche doit avoir son avis aussi sur la légitimité de filmer.
                                 


                              • velosolex velosolex 26 novembre 2020 13:20

                                @titi
                                Paris, homme frappé, video édifiante Violences policières : les images édifiantes du tabassage d’un producteur de musique | Le HuffPost (google.com)

                                Faut il aussi condamner les cameras de surveillance, quand elles ne sont pas indulgentes avec des flics .... ?

                                Mais est ce vraiment encore des flics... ?...Suspendus immédiatement. Je ne vois pas comment ces types peuvent pouvoir remettre un uniforme ! 
                                JUSTICE !


                              • nono le simplet nono le simplet 26 novembre 2020 13:53

                                @velosolex
                                quelle honte !!!!!!


                              • vieuxgrincheux 27 novembre 2020 14:36

                                @velosolex
                                Quel rapport ??? Ceci ce sont des caméras de surveillance point. Elles filment objectivement tout ce qui bouge et , de plus, elles ne diffusent pas leurs videos sur le net car c’est enregistré pour consultation ultérieure. Une caméra de video surveillance est un objet sans ame ni intention.
                                Vous mélangez tout sans aucune pudeur aucune honte et avec une mauvaise foi ideologique exemplaire !!!!!! 
                                Et, etant de la gauche extreme, vous ne faites évidemment aucun mea culpa sur votre comportement , dans le passé, de rejet de la mise en activité de caméras de surveillance video... Et naturellement cette contradiction ne vous gene aucunement comme d’habitude avec votre tournure d’esprit....
                                D’autre part, non ce ne sont pas des flics mais des voyous (et eux ils se sont fait choper au moins ces voyous là) mais heu dites moi donc on fait quoi des violences faites par des mecs non déguisés en bleu ??? Ah oui je sais ce sont des pauvres incompris abandonnés et misérables donc ils peuvent taper sans pb... (ex les dealers qui défenestrent sans que personne ne fasse des tonnes sur ce sujet..)


                              • Roubachoff 28 novembre 2020 01:13

                                @Fifi35
                                « La loi prévoit seulement que leurs visages soient floutées lors de diffusions par les seuls médias autorisés, c’est à dire les journalistes titulaires !
                                Les particuliers ne pourraient plus diffuser des images ou vidéos mettant en scène des force de police.  »
                                Où est l’atteinte à la liberté ?
                                Là, les bras m’en tombent...


                              • ZenZoe ZenZoe 24 novembre 2020 16:01

                                La petite opération de com d’hier soir est absolument dégueulasse.

                                On amène des demandeurs d’asile quelque part sur une place publique, on monte des campements de fortune, on fait mousser le tout, on attend la police de pied ferme qui ne va pas tarder à se radiner, on la provoque, et on attend les réactions des FDO avec moultes caméras. Puis on attend le vote des députés cet après-midi. Le pauvre Darmanin s’est fait avoir comme un bleu !

                                Cette façon de faire pue ! C’est de la manipulation de la pire espèce, ne serait-ce que par l’utilisation honteuse de clandestins. Et ces tartuffes d’organisateurs qui oseront plus tard la ramener sur les droits de l’homme et la dignité humaine !


                                • Fergus Fergus 24 novembre 2020 17:58

                                  Bonjour, ZenZoe

                                  En admettant qu’il y ait eu une forme d’instrumentalisation du timing de la part des associations  ce qui est probable, eu égard à la proximité du vote de la loi Sécurité —, c’est de bonne guerre. Ce n’est en effet pas une fois les textes liberticides votés qu’il faut agir, mais en amont. Et en l’occurrence, voir un exécutif manipulateur pris dans ses propres filets n’est pas pour me choquer.

                                  Et cela d’autant moins que rien n’obligeait le préfet Lallement à sonner une charge violente qu’il a forcément autorisée, voire ordonnée. Lorsqu’ils reçoivent des ordres d’évitement de tout incident, les flics savent parfaitement rester calmes, même lorsqu’ils son t provoqués. Or, là ils sont arrivés très vite sur place avec manifestement des ordres de dispersion musclée.

                                  Un mot encore sur les migrants. J’en ai côtoyé lorsque j’étais à Amnesty et rencontré avec des militants associatifs. Et je peux vous dire qu’une fois informés de l’intérêt pour eux de s’associer à des actions en vue de préserver leurs droits face à des dérives du pouvoir, ils comprennent très bien où est leur intérêt, et c’est pourquoi ils participent de manière volontaire sans être l’objet de manipulations. 


                                • velosolex velosolex 24 novembre 2020 18:31

                                  @Fergus
                                  Les médias mainstream ont longuement dialogué de Darmanin.
                                  L’homme, voudrait on nous faire croire, aurait outrepassé ce qu’on lui aurait demande, en électron libre ! Ainsi cet article 24, et ces conséquences anti démocratiques, qui désolerait les bancs de la majorité, au point que l’homme l’aurait retoqué ( mais on se demande en quoi ?). 
                                  Qui est dupe ?
                                  Cet homme est dans la main et aux ordres de son maitre, comme Castaner avant lui. Mais on tâche simplement à ce que les éclaboussures ne maculent pas trop le beau costume de Macron, et Darmanin devient le bad boy, qu’on liquidera avant les élections, en l’échangeant pourquoi pas contre une femme, inspirant sagesse et Consensualisme, sur mœurs apaisés. 
                                  Qu’est pas Machiavel quand même. Trop cousu de fil blanc.
                                  Même Richelieu était plus malin que Macron, s’il faut comparer deux royalistes
                                  . A un émissaire qui s’étonnait que le duc ne fasse pas donner la troupe, alors que la foule entonnait une chanson satirique sous ses fenêtres, Richelieu répondit que tant le peuple chantait, il n’y avait rien à en craindre de lui. Et que manifester sa colère était une soupape utile à faire tomber la pression. 


                                • velosolex velosolex 24 novembre 2020 18:45

                                  @ZenZoe
                                  Je m’étonne de votre réflexion. Les deux choses doivent être séparés dans le jugement, qu’on apprécie ou non cet happening, qui est évidement manipulateur. Mais ce sont des militants qui usent les armes qu’ils ont, : La médiatisation. 
                                  La réponse policière ne doit être considérée qu’en elle même, pas dans une dynamique particulière, où elle pourrait respecter les droits fondamentaux selon l’humeur du moment.
                                  Mis à part les cas de terrorisme où l’action musclée ne se critique pas, il est bien difficile de couvrir l’agressivité et les tabassages de migrants, et les journalistes pris à parti.
                                  Quand il y a une telle levée de bouclier, ça veut dire quelque chose. Mais nous sommes maintenant semble t’il gouverné par le syndicat alliance !
                                  M’enfin, si on nous dit qu’ils nous défendent, ça doit être vrai.
                                  « je suis pas con puisque je suis douanier », comme disait Fernand Reynaud, dans un très bon sketch, que j’ai raconté à des anglais, et qu’ils ont eu un peu de mal à comprendre. 


                                • ZenZoe ZenZoe 24 novembre 2020 19:07

                                  @velosolex
                                  Mais ce sont des militants qui usent les armes qu’ils ont, : La médiatisation. 


                                  Justement, les armes qu’ils utilisent, ce sont les migrants ! Et même pas POUR la cause des migrants, c’est là que ça devient crasseux. Se faire de la pub sur le dos de la détresse humaine est en-dessous de tout. Ces agitateurs parlent-ils de la détresse des migrants depuis hier soir, proposent-ils des solutions ? Non, personne n’en parle. Les migrants vont dormir dans un gymnase, et demain ils retournent à la rue sans que les tartuffes s’en émeuvent. Voyez-vous, ils ont juste un agenda politique, celui d’agitateur, de poil à gratter, de grain de sable, toutes choses qui bloquent la machine. Il ne faut pas s’étonner que la France soit dans l’état qu’elle est. Voilà, c’était mon propos. Je ne commentais pas sur le sujet de l’article 24.


                                • Fergus Fergus 24 novembre 2020 19:26

                                  @ ZenZoe

                                  « même pas POUR la cause des migrants »

                                  Si, justement ! Car si l’on ne s’oppose pas de manière déterminée et avec les moyens disponibles aux dérives législatives, qui croyez-vous qui pâtira le plus des actions violentes des forces de l’ordre que l’Etat ne voudrait plus voir filmées, ni par les journalistes, ni par les particuliers en situation de témoins ?

                                  Ce sont évidemment les plus faibles et les plus précaires au plan social qui seront molestés, autrement dit les « gueux ». Or, dans ce combat inégal et injuste, les migrants sont souvent les plus rudement traités par les flics. Et cela, une partie d’entre eux le comprennent très bien. D’où leur convergence de lutte avec les militants associatifs !

                                  « ils retournent à la rue sans que les tartuffes s’en émeuvent »
                                  Faux : Nombre d’associations sont engagées à leur côté et se battent pour qu’enfin ces gens puissent disposer d’un refuge digne !!!


                                • Fergus Fergus 24 novembre 2020 20:46

                                  Bonsoir, velosolex

                                  « on tâche simplement à ce que les éclaboussures ne maculent pas trop le beau costume de Macron »

                                  C’est clairement ce qui se joue dans cette pitoyable commedia dell’arte.


                                • tonimarus45 25 novembre 2020 10:56

                                  @velosolex juste en passant et concernant « fernand reynaud » le sketch de l’etranger ou celui des citrouilles n’est pas mauvais non plus !!Si je ne me trompe, j’ai vu cet humoriste plusieurs fois dans les arenes de beziers dans les annees 65/68


                                • vieuxgrincheux 27 novembre 2020 14:41

                                  @velosolex
                                  Moi, franchement, à la place des syndicats de policiers je ne ferai qu’une action : NE RIEN FAIRE !!!!!!!!!!!!
                                  C’est simple, comme ca, plus de risque d’une quelconque bavure ou action jugée inapte. On ne bouge plus, tous les flics à la maison au chaud .. 
                                  Et apres, ben vous vous demmerdez c’est simple ... 
                                  Ce qui est sur, c’est que comme ca il n’y aura plus de violences policiers lol... Bon mais plus de violences ca à mon avis ce n’est pas garanti du tout... Au moins les flics riront un max en visionnant les réseaux sociaux et autres plateaux tele.. Ca les changera...
                                  ET comme ca ca vous enlevera un sujet d’indignation vertueuse ce qui n’est pas négligeable 


                                • hocagi@1shivom.com 24 novembre 2020 16:12

                                  un pas définitif vers la dictature car un permis de tuer pour les forces de l’ordre en toute impunité et de façon totalement arbitraire, car l’on a parfaitement compris que la justice ne s’appliquait pas ds le cas de violence illégitime de l’état ....


                                  • Fifi35 Fifi35 24 novembre 2020 17:06

                                    @hocagi@1shivom.com
                                    Vous devriez avoir honte de dire de telles sottises.
                                    Vous manquez de nuance.
                                    Comme le disait W. CHURCHILL : « Les anti-fachistes d’aujourd’hui seront les fachistes de demain ».


                                  • vieuxgrincheux 27 novembre 2020 14:42

                                    @hocagi@1shivom.com
                                    Allez donc en Chine ou à Cuba idiot va 


                                  • troletbuse troletbuse 24 novembre 2020 16:14

                                    Cette année, le beaujolais nouveau n’est pas arrivé mais on a vu le nazisme nouveau

                                    être révélé.


                                    • vieuxgrincheux 27 novembre 2020 14:43

                                      @troletbuse
                                      Nazisme ?? Ben pourtant c’est de gauche le nazisme non ?? C’est quand meme du socialisme affreux connard inculte 


                                    • roby roby 24 novembre 2020 17:12

                                      Ce pays de couards est foutu, finalement on n’a que ce que l’on mérite.


                                      • troletbuse troletbuse 24 novembre 2020 17:13

                                        En voilà une autre de LREM qui se réveille mais toujours trop tard

                                        https://www.francebleu.fr/infos/politique/nous-allons-tranquillement-vers-un-etat-autoritaire-denonce-la-deputee-de-la-loire-nathalie-sarles-1606116000

                                        Je n’ai pas trouvé cette info sur les autres merdias. Autocensure bien sur



                                        • velosolex velosolex 24 novembre 2020 17:15

                                          La démocratie c’est comme le jour.

                                          Par infiniment mouvements, comme les heures qui passent aux horloges, elle bascule vers le tombée du jour.

                                          Il faisait déjà sombre hier, mais cette loi nous a fait basculé du coté de la nuit. 


                                          • juan 24 novembre 2020 17:47

                                            Les corrompus par les labos, alliés aux gouvernants empêtrés dans leurs erreurs, emmènent doucement les Français vers une confrontation violente. Il faut prendre conscience que ces fous nous laisseront nous tuer afin de créer un écran de fumée devant la justice qui les inquiète. Les scandales qui ont émaillé cette année 2020, sont tellement énormes, qu’ils n’auront aucun scrupule à poursuivre, tant qu’ils ne seront pas persuadés qu’ils risques leur propre vie.

                                            Jamais la France ne sera tombée aussi bas devant tant de gens corrompus.


                                            • racbel 24 novembre 2020 18:19

                                              Certaines personnes de ce site sont suffisamment naïves et parlent encore de bien voter pour éviter ce genre de cas de figure de dictature.

                                              Alors que les plus informés savent que les élections présidentielles ont été truqués en faveur de Macron .

                                              Bien sûr les petites villes ont manifestement été épargnées vu que Macron ne faisait pas mieux qu’une troisième place .

                                              Étrangement à Paris tout comme à Lyon villes de plusieurs millions d’habitants Macron arrivait largement premier en sachant que le comptage de tout les bureaux de votes des différents arrondissements ont été centralisés en un seul lieu ou on pouvait falsifier les résultats.

                                              Oui Macron est un dictateur mais contrairement à Hitler et Mussolini celui-ci avait besoin de tricherie pour obtenir le pouvoir vu son faible charisme .

                                              Remarque : rappelez vous du sabotage volontaire de marine le Pen dans son débat face au Macron à l’oreillette interdite « et oui pourquoi ne l’a t’elle pas dénoncé ».


                                              • velosolex velosolex 24 novembre 2020 18:51

                                                @racbel
                                                Ca fait pas mal de fois qu’on nous fait le coup du vote utile conte l’extrême droite.

                                                Mais quel que chose me dit que la prochaine fois ça ne marchera pas.
                                                Car nous sommes maintenant, déjà gouvernés par l’extrême droite libérale. 

                                                Ainsi à force de tirer trop à bobard et à tribord, on finit par se fracasser sur les récifs. 


                                              • BA 24 novembre 2020 22:41

                                                Rolex, Bentley, bateau … le luxueux patrimoine d’Eric Dupond-Moretti rendu public.


                                                Ce mardi 24 novembre, la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) a dévoilé les déclarations d’intérêts et de patrimoine des membres du gouvernement de Jean Castex. Outre sa rémunération d’avocat, le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti dispose de plusieurs biens luxueux.


                                                Peu adepte de ce qu’il surnomme la “transpercence”, Eric Dupond-Moretti craignait que son patrimoine et ses revenus soient dévoilés au grand public. Devenu ministre de la Justice en juillet dernier, la star des prétoires a pourtant dû se soumettre à cette obligation issue des lois pour la confiance dans la vie politique de 2013, à l’instar de l’ensemble des membres du gouvernement Castex. Si ses honoraires d’avocat, 70.000 euros net par mois avaient déjà “fuité” dans les médias, la publication de ses déclarations sur le site de la HATVP, ce mardi 24 novembre, recèle plusieurs autres détails croustillants.


                                                A commencer par son patrimoine XXL, qui en fait l’un des ministres les plus riches du gouvernement.


                                                Outre sa maison de 300 mètres carrés à Nice, acquise pour 1,55 million d’euros en 2018, et ses 3,5 hectares de vignes à Collioure (Pyrénées-Orientales), Eric Dupond-Moretti possède un appartement de 200m2 à Paris, acheté 1,8 millions d’euros en 2010, et qui vaut désormais 2,8 millions d’euros.


                                                Le ministre de la Justice détient également la moitié des parts d’un autre appartement de 107 m2 dans la capitale, achetées 587.000 euros en 2019, ainsi que 50% d’un pied-à-terre de 40m2 en Italie (acheté en indivision), et une maison dans les Hauts-de-France, la région dont il est originaire.


                                                Amateur de véhicules à moteur, le garde des Sceaux se “déclare” propriétaire d’une Bentley, une voiture de luxe estimée à 83.000 euros, ainsi que d’une moto Harley-Davidson, d’une valeur de 24.000 euros.


                                                Il possède également son propre bateau, acheté d’occasion pour un peu moins de 30.000 euros en 2014.


                                                Autre signe d’une carrière réussie, le ténor du barreau soigne son horlogerie. A 59 ans, Eric Dupond-Moretti porte alternativement une montre Rolex Daytona, estimée à 13.000 euros, et un modèle de la prestigieuse manufacture horlogère suisse F.P. Journe, d’une valeur de 25.000 euros.


                                                Par ailleurs, le ministre de la Justice domicilie l’essentiel de ses avoirs bancaires, 470.000 euros environ, sur des comptes courants et des assurances vie au Crédit du Nord.


                                                Enfin, sa déclaration à la HATVP mentionne qu’il possède une somme de 12.000 euros en espèces.


                                                Pour se constituer un patrimoine aussi rutilant, Eric Dupond-Moretti a appliqué une recette bien connue des businessmen : ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier ! En marge de ses copieux revenus d’avocats (il dispose de la pleine propriété de son cabinet, dont la valeur est proche de 1,5 million d’euros), “Acquitator” a acheté des parts du bistrot de son fils, à Lille. Il a aussi fait fructifier son énorme célébrité en se produisant au théâtre, l’une de ses nombreuses passions.


                                                Le succès de son spectacle “Dupond-Moretti à la barre”, joué à la Madeleine, lui a rapporté environ 180.000 euros en 2019, cachets et droits d’auteurs cumulés.


                                                Enfin, “EDM” a signé un juteux contrat avec l’éditeur Michel Lafon en 2014. La vente de ses livres, souvent des succès, lui a permis d’encaisser près de 12.000 euros par an, en moyenne, entre 2014 et 2019.


                                                https://www.capital.fr/economie-politique/rolex-bentley-bateau-le-luxueux-patrimoine-deric-dupond-moretti-rendu-public-1386794


                                                • titi 24 novembre 2020 23:24

                                                  @BA

                                                  Et ?
                                                  Pourquoi vous n’en avez pas fait autant ?


                                                • oncle archibald 24 novembre 2020 23:35

                                                  @BA

                                                  Pas mal comme exemple de réussite personnelle pour le fils d’une femme de ménage italienne, et entre nous je trouve plus moral de dépenser son argent en achetant des biens de consommation plutôt que de l’investir pour le faire fructifier en bourse. Vous pensez qu’il l’a volé l’argent dont il dispose ? Portez plainte !


                                                • izarn izarn 25 novembre 2020 04:11

                                                  @oncle archibald
                                                  Ca prouve surtout que pour un avocat tel que lui, la Justice=Fric...
                                                  Remarquable pour un ministre de la République....


                                                • oncle archibald 25 novembre 2020 08:32

                                                  @izarn

                                                  Non, pour lui comme pour tout le monde c’est boulot =fric .


                                                • izarn izarn 25 novembre 2020 04:05

                                                  Oui, mais connerie intergalactique :

                                                  Bon, on filme un policier tuant un individu désarmé. Mais c’est interdit de filmer.

                                                  Donc, la preuve est-elle recevable par un tribunal ?

                                                  Normalement, oui.

                                                  Sinon on est chez les dingues...

                                                  Un preuve interdite ?

                                                   smiley

                                                  On est chez les fous !

                                                  Destitution ! Camisole de force !


                                                  • oncle archibald 25 novembre 2020 08:36

                                                    @izarn

                                                    Faut apprendre à lire, cherchez plus haut j’ai retranscrit le texte de la loi. Tentative d’enfumage. Vous savez parfaitement que vous mentez avec l’intention délibérée de nuire. Aucune discussion n’est possible avec un menteur.


                                                  • tonimarus45 25 novembre 2020 11:03

                                                    @oncle archibald-le menteur ou plutot le manipulateur , c’est vous lorsque vous mettez en avant l’identification par matricule car vous savez tres bien que ce numero n’est generalement pas visible par quelqu’un filmant a plusieurs metres


                                                  • Fergus Fergus 25 novembre 2020 12:51

                                                    Bonjour, tonimarus45

                                                    « ce numero n’est generalement pas visible par quelqu’un filmant a plusieurs metres »

                                                    Qui plus est, ledit matricule est en général peu visible car il souvent planqué de manière délibérée sous un élément de fourniment


                                                  • chantecler chantecler 25 novembre 2020 17:15

                                                    Le syndicat de police majoritaire et très à droite Alliance, a rechigné sur le fait que l’on puisse mettre en cause la parole des policiers .

                                                    Car comme chacun sait la police dit toujours la vérité .

                                                    Et en règle générale les magistrats suivent : s’il y a trois témoins pour affirmer un fait et qu’un policier dit l’inverse , c’est le témoignage de ce dernier qui sera retenu .

                                                    Ils sont intouchables .

                                                    Ils ont donc tenté d’empêcher les photos prises dans les manifs et arrestations qui sont des preuves de certains abus dans leur rangs , y compris par les journalistes .

                                                    Ni une ni deux , c’est comme pour la FNSEA avec notamment l’emploi des pesticides , ce gouvernement leur a donné raison , en faisant voter par une minorité de députés dans la nuit , la loi qui les protège entièrement .

                                                    C’est absolument idiot car cela ne contribue en rien à rétablir la confiance entre FdO et population .

                                                    Mais apparemment la macronie n’en n’a rien à cirer .

                                                    Préfère baratiner sur les ondes ;


                                                    • titi 25 novembre 2020 21:12

                                                      @chantecler

                                                      https://www.huffingtonpost.fr/entry/l-etat-condamne-pour-un-tir-de-lbd-sur-un-gilet-jaune_fr_5fbea4a6c5b61d04bfa6829b

                                                      « Préfère baratiner sur les ondes ;  »
                                                      Et vous vous préférez baratiner sur AV. Chacun son truc.


                                                    • uleskiserge uleskiserge 29 novembre 2020 15:17

                                                      Le syndicat Alliance.... et son refus de porter un jugement sur la vidéo du lynchage puis du tabassage de Michel Zecler par quatre policiers...

                                                      Ce refus est clairement une marque de soutien à leurs agissements : le lynchage à l’origine duquel on trouvera le refus de toute idée de déontologie, d’éthique et de morale dans l’exercice du métier de policier.

                                                      Pour ce policier, il existe donc des situations au cours desquelles quatre policiers peuvent lyncher puis tabasser durant plusieurs minutes un homme qui ne représente aucun danger physique pour quiconque, et ce en toute légitimité et légalité. 

                                                      Aussi, que ce syndicaliste sache, qu’on lui fasse comprendre avec la plus grande clarté et fermeté ... qu’il ne nourrisse aucune illusion : jamais lui et ses troupes ne feront la loi en France ! Jamais on ne le laissera, lui, son syndicat, obtenir dans l’exercice quotidien de leur métier ce qu’ils ne peuvent pas obtenir des urnes et de nos institutions ! 

                                                      Aussi, à l’aune des violences policières de ces deux dernières années, on doit, il faut ... soupçonner l’infiltration croissante d’une idéologie d’extrême droite, raciste et racialiste d’essence fasciste dans les rangs de la police ; un entrisme censé pallier l’absence de réelles perspectives politiques dans les urnes et dans nos institutions pour ces mouvements qui se sont affranchis de toute idée d’éthique et de déontologie dans l’exercice quotidien de leur métier qui est devenu un véritable engagement idéologique et politique... pour le pire.

                                                      Quant au contrôle de cette police, avec une IGPN qui n’est qu’une Inspection arbitraire, elle n’a qu’une réputation car une seule mission : sanctionner non pas les comportements de voyous du maintien de l’ordre, mais les policiers qui refusent de complaire à leur hiérarchie. 

                                                      Il est temps de se rendre à l’évidence : l’extrême droite tient le haut du pavé dans la police. Sont donc en danger prioritairement : nos compatriotes issus de la diversité (dix à quinze millions de Français), les mouvements humanistes, ceux des droits de l’homme, les Elus de la France Insoumise et les quelques rares journalistes, le plus souvent indépendants, soucieux de vérité et de justice pour lesquels le courage n’est pas une option dans l’exercice quotidien de ce qui est bien plus qu’une carrière à leurs yeux : un véritable engagement.

                                                       

                                                       

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité