• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La France et l’Allemagne ont perdu le contrôle de la situation en (...)

La France et l’Allemagne ont perdu le contrôle de la situation en Ukraine

Les efforts d’Emmanuel Macron et d’Olaf Scholz pour résoudre le conflit en Ukraine par des négociations entre Moscou et Kiev semblent avoir échoué en raison d'une mauvaise compréhension de la situation.

JPEG

Une comédie jouée par les responsables politiques de l’UE. Ces derniers jours, la politique européenne est devenue une sorte de comédie. Nous voyons les dirigeants français et allemands essayer de résoudre le problème du conflit en Ukraine. Ils souhaitent en finir avec celui-ci. Nous voyons le président ukrainien, Volodymyr Zelensky de plus en plus être vu par les élites occidentales comme faisant partie du problème et non pas comme étant une solution.
 
Des dirigeants français et allemands, lors d'une conversation avec Volodymyr Zelensky, l'ont exhorté à entamer des pourparlers de paix avec Vladimir Poutine. Celui-ci a répondu qu’ « il n'y a rien à discuter avec l'actuel président de la Russie ».
 
Emmanuel Macron et Olaf Scholz ne cachent guère ces jours-ci qu'ils ont besoin de Volodymyr Zelensky pour entamer des pourparlers de paix avec le président russe. Les deux responsables politiques se trouvent coincé dans un problème. D’un côté, ils veulent la paix et de l’autre, ils veulent pouvoir revendiquer la victoire de l’Ukraine dans le conflit.
 
A bien des égards, les experts militaires comparent cela à l'attaque britannique sur Arnhem aux Pays-Bas pendant la Seconde Guerre mondiale lorsque les soldats britanniques ont échoué à s'emparer de leur objectif militaire et où ils durent se rendre aux soldats de l’armée allemande. Le film hollywoodien Un pont trop loin montre comment s'est terminée l'aventure désespérée des Britanniques qui n'ont pas réussi à déplacer les positions allemandes et à prendre les ponts. La situation décrite dans ce film est similaire à ce que les géants européens entendent réaliser avec le conflit en Ukraine.
 
Volodymyr Zelensky a toujours été et reste une véritable pierre d'achoppement lorsqu'il s'agit d'entamer des négociations de paix. Et, rien n'a beaucoup changé récemment, sauf que le président américain, Joe Biden, a commencé à paniquer, car il est devenu clair que les flux de trésorerie manifestement énormes qui affluaient auparavant vers l'Ukraine seront réduits en 2023. La raison principale provient de la position des républicains qui ont pris le contrôle de la Chambre des représentants. Et, la course aux élections commence aux Etats-Unis.
 
Cela place Joe Biden dans un piège : les travailleurs américains lui demanderont pourquoi il a dépensé 100 milliards de dollars pour un pays qu'ils ne peuvent même pas trouver sur la carte, alors que l'aggravation de la crise et la hausse du coût de la vie touchent de plus en plus de citoyens américains, et jettant de plus en plus de familles à la rue.
 
Joe Biden et ses alliés ont prévenu Volodymyr Zelensky : le temps presse, la dernière tranche de cash doit apporter de vrais résultats. Ils pensent que si le président ukrainien peut faire mieux sur le champ de bataille, cela lui servira bien dans les négociations ultérieures. Le scénario cauchemardesque de Joe Biden est de savoir que l'élection présidentielle de 2024 portera sur l’enjeu lié à l’Ukraine et sur ce qui pourrait ramener au pouvoir Donald Trump ou un autre candidat du parti républicain. Les Américains ont une vision légèrement différente du moment et de ce qu'ils attendent de l'Ukraine, contrairement à l'UE.
 
C'est plutôt une torture prolongée pour Emmanuel Macron et Olaf Scholz. Irrités par la réponse provocante de Kiev, les dirigeants français et allemands ont offert à Volodymyr Zelensky une incitation qui donne aux analystes et aux observateurs un indice sur la façon dont l'Occident a réussi à s'entraîner dans le conflit ukrainien et sur la façon dont les sanctions occidentales punissent en fait les citoyens de l'UE plus que les Russes.
 
Emmanuel Macron et Olaf Scholz ont proposé de fournir à Volodymyr Zelensky encore plus d'armes et ont, également, proposé à l'Ukraine un « pacte de défense » avec l'Otan si le président ukrainien entamait des pourparlers de paix avec la Russie. Comment Scholz et Macron pourraient-ils penser que ces incitations aideraient à faire la paix avec Poutine ? Et compte tenu de la position actuelle du président russe, parvenir à un accord avec Volodymyr Zelensky avec ou sans ces « incitations » relève encore du miracle.
 
Selon l’optimisme de l'Occident, la possibilité d'avoir une petite influence dans la situation sur le champ de bataille, peut-être à la fin de l'été - si les 100 chars promis arrivent- pourrait se voir. Mais, c'est un point de vue très optimiste, étant donné que les chars seront tout nouveau sur la « ligne de front » de 2.000 km entre les forces russes et ukrainiennes. Cette distance est trop grande pour que ces chars aient un réel impact.

La vérité sur l'histoire très médiatisée des chars est qu'ils ne seront utilisés qu'à des fins défensives. Et puis, s'ils arrivent, un certain nombre d'analystes sont extrêmement sceptiques quant à l'envoi par Joe Biden des 30 chars Abrams M1 qui ont été promis. Ils sont nombreux à penser qu'il ne s'agit que d'un autre écran de fumée créé par le président américain qui sait que ce lot d'aide militaire américaine est probablement le dernier.
 
Dans cette optique, le Kremlin en profitera sans doute pour lancer une offensive au printemps lorsque de nouveaux chars russes sortiront des chaînes de montage. Il faut savoir qu’en Occident, il y en a une pénurie et des délais de livraison allongés pour les chars. Ce qui n’est pas le cas pour la Russie puisqu'elle produit environ 200 chars par an. Maintenant, la Chine et l'Iran aident la Russie en achetant de plus en plus de l'énergie russe, et en se débarrassant du dollar et, en fournissant à la Russie du matériel militaire en plus de l'arsenal russe dont elle dispose déjà. Il n'est pas étonnant de voir que les dirigeants américains et européens paniquent.
 
Emmanuel Macron et Olaf Scholz attendent de voir qui sera le premier sur le continent européen à renoncer. Le pays à le faire sera très probablement le Royaume-Uni : le Premier ministre, Rishi Sunak, devra réduire ses dépenses pour l'Ukraine avant l'hiver prochain, c'est-à-dire jusqu'en novembre. A peu près au même moment, les dirigeants occidentaux feront probablement tout leur possible pour expliquer aux électeurs pourquoi les pauvres seront encore plus pauvres alors que le plan des chars se retournera contre eux. On a cette situation au moment où la Russie exhibe ses mini-chars automatiques robotisés appelés « chasseurs de chars » qui sont déjà en service dans le Donbass.
 
Qu'en est-il des chars Leopard II et Challenger ? Qui les achètera après ce désastre de relations publiques ? Il n’y a plus d'argent dans ces pays européens pour les habitants et les entreprises dégraissent dans la zone euro. La hausse des prix rongent les espoirs des citoyens de l’UE. La France est sur le point de vivre un blocage historique de son économie. Le plan de paix Macron-Scholz doit être repensé.
 
Pierre Duval 

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des éditeurs du portail. Elles n'engagent que la responsabilité des auteurs 

Abonnez-vous à notre chaîne Telegram : https://t.me/observateur_continental

 

Source : http://www.observateurcontinental.fr/?module=articles&action=view&id=4705


Moyenne des avis sur cet article :  2.68/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

81 réactions à cet article    


  • Gorg Gorg 14 mars 11:29
    « La France et l’Allemagne ont perdu le contrôle de la situation en Ukraine »   Pour cela eu-t-il fallut qu’il aient eu à un moment donné un quelconque contrôle, ce qui n’est pas le cas… Ce sont les US qui décident, et pour cela ils ont été jusqu’à commettre un acte de guerre contre les infrastructures énergétiques de l’UE (Nord Stream). Vraiment des salopards… Nos ennemis, quoi… La France et l’Allemagne ne sont que les vassaux des Amerloques… Leurs dirigeants politiques pratiquent une soumission abjecte envers leur suzerain au détriment de leurs propres peuples et de l’UE… Et après ça ils ont le culot de nous parler de souveraineté… La bonne blague… smiley

     


    • saint louis 14 mars 13:21

      @Gorg
      Tout à fait, de toutes façons, ce cher Poutine n’accorde plus aucune considération pour les représentants de l’UE et à peine plus des USA.
      La durée sert l’intérêt Russe face à l’occident qui fatalement va devoir reculer.


    • Mozart Mozart 14 mars 14:22

      @Gorg
      Cher ami,
      Pour l’instant, avec Nordstream, nul ne sait ce qui s’est passé. Par contre ce que l’on sait de manière avérée, c’est que la Russie a attaqué l’Ukraine et que cette dernière, contrairement aux prévisions, a su résister. Que les démocraties, après avoir essayé de parlementer avec Poutine, se sont rangées du côté des agressés. Il n’y a eu aucunes menaces des USA envers les pays européens. Ces derniers ont pris fait et cause pour les ukrainiens, en notant au passage, la position malaisée de l’Allemagne qui s’est mise dans les mains des popovs par conviction idiote, écolo-bobo minée depuis des années par les partis pacifistes eux-mêmes noyautés par la Russie.
      Reste un question à se poser : doit-on résister à un tyranneau attardé ou, tel Munich, collaborer pour mieux se faire déglinguer par la suite ? L’Histoire nous donne à plusieurs reprises la réponse mais l’Histoire est-elle assez connue ?


    • John John 14 mars 14:33

      Mozart,

      « Pour l’instant, avec Nordstream, nul ne sait ce qui s’est passé. »

      Mais si on sait ! C’est Godzilla qu’est passé par là et qu’a tout broyer avec ses deux gros panards ... 


    • roby roby 14 mars 15:03

      @Mozart
      Vous êtes un parano !


    • Gorg Gorg 14 mars 16:04

      @saint louis

      « Poutine n’accorde plus aucune considération pour les représentants de l’UE »

      Évidemment, les diplomates Russes ne vont pas perdre leur temps à discuter avec l’UE et ses 27 pays croupions qui ne font que reproduire ce qu’ont décidés les Amerloques…
      Une perte de temps, ils ont autre chose à faire que de bavasser avec les soumis… Ils ne parlent qu’avec le suzerain…


    • Gorg Gorg 14 mars 16:06

      @roby

      @Mozart
      Vous êtes un parano !

      Même pas, il est tout simplement très c.n... smiley


    • Mozart Mozart 14 mars 16:19

      @Gorg
      Cher ami, on attend les preuves, tout simplement.


    • Et hop ! Et hop ! 14 mars 16:35

      @Gorg : «  Pour cela eu-t-il fallut qu’il aient eu à un moment donné un quelconque contrôle, ce qui n’est pas le cas… »

      La France et l’Allemagne avaient le contrôle de la situation en Ukraine comme garants pour l’application des accords de Minsk2, mais depuis les déclarations de Me Merkel et Hollande reconnaissant qu’ils l’ont signé en sachant qu’il trahiraient l’accord, ils se sont définitivement déconsidérés et ne participeront plus à aucune négociation. 


    • Attila Attila 14 mars 17:08

      @Mozart
      « Pour l’instant, avec Nordstream, nul ne sait ce qui s’est passé. »
      C’est exact : les nuls ne savent pas ce qui s’est passé.

      .


    • logan 14 mars 17:24

      @Gorg
      Si c’est avéré ( pour Nordstream ), cela ne fera que s’ajouter à une longue liste d’actions déloyales qui se sont avérées humiliantes par le manque de réaction de nos dirigeants.
      On se souvient des écoutes de l’Elysée par la CIA grâce à des accords avec Orange.
      ( C’est pas bien ce que vous avez fait on est tout colère ). Et puis rien.


    • logan 14 mars 17:32

      @Mozart
      Vous avez raison sur un point, les pays européens n’ont pas demandé leur avis aux USA pour soutenir l’Ukraine, ceux qui veulent faire croire à une vassalisation des pays européens exagèrent évidemment le lien de domination qui peut exister entre les USA et nos pays.
      Un seul contre exemple suffit à prouver notre indépendance dans les faits, la guerre en Irak.

      Pour le reste, je suis totalement en désaccord.
      D’abord mettre les problèmes de dépendance énergétique sur le dos des écolos c’est de mon point de vue être complètement à côté de la plaque.
      Et concernant l’analogie entre Poutine et Hitler, dans sa volonté de conquête, elle me parait pour l’instant un peu prématurée. Si on peut effectivement craindre qu’il ne s’arrête pas à l’Ukraine. Même s’il joue avec une diabolisation dangereuse de l’occident. Rien n’indique qu’il attaquera des pays non ex-URSS.


    • logan 14 mars 17:46

      @Gorg
      « Pour cela eu-t-il fallut qu’il aient eu à un moment donné un quelconque contrôle »

      En effet, ils n’ont jamais eu le contrôle car lors des accords de Minsk, les belligérants étaient des menteurs.
      Aucun n’avait l’intention de les respecter.
      L’Ukraine ne pouvait pas accepter la perte d’une partie de son territoire.
      Les « séparatistes » n’ont jamais voulu être indépendants, il est évident qu’ils voulaient reproduire le scénario de la Crimée. Sauf que cette fois-ci le gouvernement Ukrainien n’a pas laissé faire.
      Quand à Poutine il n’acceptera jamais que l’Ukraine qui la sphère d’influence de la Russie.
      Enfin les américains ne peuvent pas accepter que Poutine renforce son pouvoir en annexant des nouveaux territoires.

      Les Européens comme d’habitude sont les dindons de la farce. Et nos dirigeants des idiots.


    • Gorg Gorg 14 mars 18:27

      @logan

      « Un seul contre exemple suffit à prouver notre indépendance dans les faits, la guerre en Irak »

      A cette époque Jacques Chirac était le président de la République et malgré tout ce qu’on pourrait lui reprocher il était attaché à une certaine indépendance de la France. Depuis il y a eu du nouveau…

      Sarkozy, notre repris de justice, y serait allé, lui, et il nous a d’ailleurs fait rejoindre le commandement intégré de l’OTAN dès son premier mandat… La génuflexion devant le souverain en quelque sorte… Quelle raclure... Dès sa première année de mandat il était allé passer ses vacances aux EU. A l’époque certaines brochures titraient « Sarkozy l’Américain »...

       

      « L’Ukraine ne pouvait pas accepter la perte d’une partie de son territoire. »

      L’Ukraine ne perdait pas de territoire, les accords de Minsk conduisaient à une fédéralisation de l’Ukraine, un peu comme en Suisse où le gouvernement fédéral a des pouvoirs limités, chaque canton décidant beaucoup de choses pour lui-même. Mais les gangsters de Kiev à l’origine du coup d’état ne voulaient pas s’y résoudre…

      Le mieux maintenant serait de scinder l’Ukraine en deux (Ouest et Est) comme l’a fait pacifiquement la Tchécoslovaquie en 1993…


    • Jean Rébinaire 14 mars 18:49

      @Mozart, Strauss vous va tellement mieux.


    • Com une outre 14 mars 21:28

      @Mozart
      Quelle mauvaise foi ! Comme Mozart, de la flûte...


    • logan 15 mars 00:35

      @Gorg
      Alors soyez logique.
      Si la soit-disante vassalisation de la France tient à la couleur politique / personnalité du président, alors ce n’est pas la France qui est vassalisée, mais simplement ce président.
      Et du coup le pouvoir de domination que vous imaginez et qui serait à l’origine de cette vassalisation n’existe pas vu qu’il devient inopérant s’il suffit que le président change.

      "L’Ukraine ne perdait pas de territoire

      "

      Je parles des accords avec les séparatistes ( les républiques autoproclamées du Donetsk et du Lougansk ).

      Ce que vous appelez une fédéralisation s’appelle une satellisation. L’Ukraine est indépendante depuis 1991. Et ce serait perdre leur souveraineté, quand bien même il leur resterait une part d’autonomie. Je pense que cette perspective serait inacceptable pour n’importe quel peuple. Et je ne comprends pas pourquoi vous éprouvez de la haine face à des gens qui défendent leur souveraineté.


    • mmbbb 15 mars 11:40

      @roby non il est con ! 

      Et comme c est un bon toutou , il considère que cette guerre a débutée le 24 02 2022 !

      Vas chercher , le n os n os Mozart .

      Le gazoduc ; c est un journaliste américain qui a révélé cette affaire 

      Il avait eu le prix Pulitzer 

      Ce journaliste Seymour Hersch peut être considéré un peu plus sérieux que Rosemar et les Pujadas .

      Etonnement les ecolos n hurlent pas lorsque nous importons du gaz de schiste américains .


    • Eric F Eric F 18 mars 19:29

      @Mozart
      La Russie a attaqué l’Ukraine, c’est une faute, mais les ’’atlantistes’’ étaient venus la narguer à sa frontière en attirant l’Ukraine dans leur giron, c’est une responsabilité sur la situation de conflit.

      A propos de la dépendance de l’Allemagne au gaz russe acheminé par gazoducs, c’était la solution la plus écologique plutôt qu’importer par méthaniers, sachant que la production européenne ne suffit pas. Une politique de coopération euro-russe était une approche pertinente, si on évitait de créer inutilement des situations de tension par l’élargissement de l’espace de suzeraineté atlantique jusqu’aux frontières russes.
      A propos, la France importe de l’uranium de retraitement enrichi de Russie. Et si on se fait lourder du Niger par Wagner, on sera mal pour l’uranium naturel.

      Vous persister dans le contresens d’évoquer Munich 38 ; dans le cas présent, il ne s’agit pas de négocier directement avec Moscou dans le dos de l’Ukraine, mais inciter à des négociations (ce qui n’est pas capituler).
      Chacun sait qu’il n’y aura pas de victoire militaire totale ukrainienne contre un adversaire ayant davantage de réserves de combattants, mieux vaudrait ne pas attendre le risque d’une offensive russe qui regagnerait du territoire. En outre, la Russie sait qu’en 2024 -et peut être avant- l’aide occidentale baissera d’intensité, le temps joue pour elle.


    • Eric F Eric F 18 mars 19:31

      désolé pour les fautes d’orthographe ci-dessus, notamment corriger ’’vous persistez’’


    • jacques 14 mars 11:38

      Très mal traduit comme d’hab (dommage)


      • roman_garev 14 mars 13:10

        @jacques
        Faites mieux, qui vous l’interdit ?


      • Massada Massada 14 mars 11:40

        L’OTAN doit se préparer à l’effondrement de la Russie suite à sa défaite prochaine en Ukraine.

        Il existe différents scénarios pour ce qui pourrait arriver en Russie.
        Le plus probable est le départ du président russe Vladimir Poutine, suivi d’une lutte de pouvoir féroce entre les nationalistes d’extrême droite qui veulent poursuivre l’effort de guerre et détruire la hiérarchie politique existante, les conservateurs autoritaires qui ont un intérêt dans le système, et un mouvement semi-démocratique renaissant déterminé à mettre fin à la guerre et à réformer la Russie. 

        On peut craindre une probable guerre civile, notamment en raison de l’existence d’armées privées importantes et bien armées.


        • roman_garev 14 mars 13:09

          @Massada
          « On peut craindre une probable guerre civile [en Russie] »
          MDR. Vous avez dû taper « espérer », et pas du tout « craindre ».
          Qu’avez-vous à craindre de la part une guerre civile en Russie ? Vous n’avez qu’à y espérer. Rien que de bénefices, non ?
          Mais n’y espérez pas trop...


        • Lynwec 14 mars 13:24

          @Massada

          Avec les faillites de banques US qui ont commencé ( et pourraient se transformer en cascade ?), on peut se demander exactement où et ce qui va s’effondrer, peut-être pas exactement de la façon que vous envisagez, le cœur plein d’allégresse ...

          Il est bien trop tôt pour parler de défaite (des uns ou des autres), il est plutôt à craindre une prolongation longue de la guerre par proxy et certaines analyses, pas plus irréalistes que la votre, évoquent la façon dont la Russie (et la Chine et d’autres nations...) ont pris des mesures pour se détacher de la fausse monnaie internationale... Leurs économies, proches du réel, tiendront probablement mieux à la longue et comme on dit, l’argent, c’est le nerf de la guerre ...

          Alors, un peu de patience, les lunettes ultra-sionistes ne donnent pas forcément le don de vision véritable... (et puis le vrai,ça leur hérisse le poil bien dru...)


        • Mozart Mozart 14 mars 14:30

          @Lynwec
          Cher ami,
          Arrêtez d’espérer la chute des USA. Des faillites il y en a tout le temps (Leman-brothers....). Il y a eu 1929 et bien d’autres crises desquelles les USA se sont toujours tirés. La Chine dépend essentiellement des USA pour ses marchés (plus de 800 milliards de dollars) et n’a aucun intérêt à la chute de l’oncle Sam. Et l’oncle Sam est un pays tellement innovant que l’ensemble de la planète s’accroche à ses basques. Pour la Russie, en dehors d’exporter les restes de vodka que la population n’a pas réussi à engloutir, on recherche son économie anémique.
          Vous savez que vous en devenez comique avec vos réflexions stupides ? Non ? Eh bien je vous le dis !


        • leypanou 14 mars 14:54

          @Lynwec 13:24
          Avec les faillites de banques US qui ont commencé ( et pourraient se transformer en cascade ?)  : est-ce que vous savez que peu avant la faillite de Silicon Valley Bank, des « petits » malins ont transféré leurs avoirs (plus de 1md de dollars) vers des banques au Moyen-Orient, je ne vous dis pas dans quel pays car c’est inutile ; mieux même, des hauts dirigeants (CEO et autres) de SVB ont vendu leurs actions juste avant le crash.


        • Lynwec 14 mars 15:37

          @Mozart

          Marrant,ça . Quand Massada parle « du futur effondrement de la Russie », Mozart est aphone, silence de cathédrale... mais si on ose évoquer le b...l bancaire actuel aux USA, Mozart nous ressort le pipeau...

          Sérieusement, qu’est-ce qu’un simple retraité comme moi aurait à gagner des faillites aux USA ? Je n’espère pas la chute des USA, j’espère qu’ils cessent enfin leur politique extérieure désastreuse pour le monde...

          Si le rêve américain vendu au travers de la culture rock et autres phénomènes ne s’était pas accompagné des guerres et pillages à répétition, vous auriez en moi un ardent défenseur des USA... Il n’en est rien, loin de là, et la faute ne m’en revient pas ...


        • Mozart Mozart 14 mars 16:23

          @Lynwec
          Cher ami,
          Les USA ne sont pas fautifs des principales guerres qui se sont produites à travers la planète. Par contre les popovs et leur rideau de fer....
          Pour ce qui est de l’effondrement de la Russie, que voulez-vous que je dise. Ne la défendant pas dans son actuel régime, je ne peux que le souhaiter.


        • charlyposte charlyposte 14 mars 16:28

          @Mozart
          Sources ?


        • charlyposte charlyposte 14 mars 16:29

          @Massada
          LOL smiley


        • Et hop ! Et hop ! 14 mars 16:37

          @Massada

          Vous oubliez l’effondrement total de l’économie russe provoqué par Bruno Lemaire.


        • charlyposte charlyposte 14 mars 16:53

          @Massada
          Si j’ai bien compris ton commentaire c’est l’industrie de l’armement qui fait la guerre ! smiley rien de bien nouveau depuis des centaines d’années... tout baigne comme prévu, on peut dormir tranquilos smiley


        • amiaplacidus amiaplacidus 14 mars 17:00

          @Mozart qi dit : « Les USA ne sont pas fautifs des principales guerres qui se sont produites à travers la planète.  ».

          Vous vivez sans doute dans une exoplanète, bien loin de notre galaxie et vous avez oublié de lire l’histoire terrestre avant de venir.

          Si vous aviez lu cette histoire, vous auriez appris que depuis leur indépendance en 1776, il y a 246 ans, les USA ont été en guerre durant 229 ans. Ôtons les 8 ans de guerre d’indépendance, que l’on peut considérer comme légitime, il reste 221 années d’état de guerre.
          Ôtons encore les 5 ans de guerre civile, il reste 216 années de guerre des USA contre des étrangers pour envahir et agrandir leur territoire ou imposer leur domination, contre les : Amérindiens, Mexique, Espagne, Texas, Philippine, Corée, Vietnam, Nicaragua, Afghanistan, Irak, Kosovo, etc (la liste n’est, de loin, pas exhaustive, en particulier, j’ai renoncé à énumérer en détail les « excursions » armées en Amérique latine).


        • logan 14 mars 17:38

          @Lynwec
          Je pense qu’en général les gens surestiment l’importance de l’indexation sur la monnaie US.
          Maintenant que la monnaie est dématérialisée, cette indexation n’a plus vraiment d’importance. Les USA peuvent avoir autant de dette qu’ils veulent, comme n’importe quel autre pays.
          Pour moi ceux qui se focalisent sur ces histoires ont un temps de retard, ils réfléchissent avec les concepts d’une autre époque.


        • logan 14 mars 17:39

          @amiaplacidus
          Vous devriez mieux lire votre interlocuteur. Il parle des principales guerres. Et les deux principales sont les guerres mondiales.


        • logan 14 mars 17:41

          @amiaplacidus
          La Russie n’est pas en reste niveau guerres impérialistes. Mais je vous l’accorde les USA sont sur le haut du podium.


        • alainandré 14 mars 17:41

          @amiaplacidus
          Ne pas oublier la première guerre déclenchée par les USA peu après leur indépendance. Nommée la « Quasi-War » car ils avaient préféré ne pas la déclarer, l’ennemi étant à l’époque un morceau trop gros à avaler.
          Cet ennemi c’était la France. Cette « Quasi-guerre » s’est achevée par une victoire éclatante des américains qui ont capturé ou coulés 80 navires français alors que ceux-ci n’ont coulé ou capturés que près de 2000 navires américains (chiffres donnés sur des sites américains, wikipédia entre autres)


        • Lynwec 14 mars 18:00

          @Mozart

          Après le « Mozart de la finance », nous voila (bien...) avec le « Mozart de l’inversion accusatoire »...nettement plus brillant dans son domaine que le premier cité...

          Les US eux-mêmes ont reconnu avoir fait « la course aux armements » dans le but de couler l’économie de l’URSS . Pour faire la course, il faut des coureurs et de la motivation ...(les fameuses « menaces » posées par une URSS qui n’est sortie de ses gonds que dans les cas de révolutions de couleur fomentées dans les républiques qui la composaient, et jamais hors de ses limites au premier « regard » historique...)
          lien : https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_militaire_de_l%27Union_sovi%C3%A9tique

          Les USA ne sont pas fautifs des principales guerres qui se sont produites à travers la planète (prière de ne pas trop rire, au fond, oui vous, là-bas), leurs troupes ont été trainées de force, voire téléportées à l’insu de leur plein gré en Corée, au Vietnam,bref un peu partout et comme je suis flemmard, un lien récapitulatif bien documenté fera l’affaire :
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Interventions_militaires_des_%C3%89tats-Unis_dans_le_monde


        • Lynwec 14 mars 18:05

          @logan

          Le commentaire destiné à Mozart, accompagné de liens, concernant les guerres des deux camps, éclairera, oh combien, votre position sur « la Russie qui n’est pas en reste »...
          Les maths, ça ne devait pas être votre matière principale, mais vous tenez là l’occasion de compenser par la lecture ...
          Donc, bonne lecture, et on en reparle après...


        • Jean Rébinaire 14 mars 20:23

          @Mozart L’obsession des Américains pour leur propre exceptionnalisme sera la cause de leur autodestruction. C’est cette croyance en l’exceptionnalité des États-Unis qui est à l’origine des récits littéralement créés pour soutenir cette croyance. La foi en l’exceptionnalisme, qui se voudrait inné, vient d’une forme d’auto persuasion « il n’y a pas moyen de se tromper » qui non seulement nie toutes les réalités qui seraient contraires mais fait également tout ce qu’elle peut pour s’assurer qu’elle a raison. C’est ce qui amène les États-Unis à refaire sans cesse les mêmes erreurs. Ce soit disant exceptionnalisme rend également les États-Unis aveugles à toute possibilité d’apprentissage, car « si nous sommes les meilleurs, pourquoi aurions-nous besoin d’apprendre des autres ? Les autres doivent être comme nous ! Et de continuer à essayer de forcer les autres à se comporter comme les américains, jusqu’à les tuer.
          Ceux que les dieux cherchent à détruire, ils les ont d’abord rendus fous. Et quel est le premier symptôme de cette folie ? L’orgueil démesuré de se croire dans le vrai.
          Après tout, dans une certaine mythologie »occidentale" n’est-ce pas l’orgueil qui a fait tomber Lucifer du ciel ?


        • Com une outre 14 mars 21:44

          @logan
          c’est bien mal connaitre les marchés financiers qui eux vivent dans la réalité, pas dans le virtuel dématérialisé. Si le dollars n’est plus reconnu comme une monnaie sûre par les marchés, pour qui le dollars est un produit à vendre ou à acheter, spéculatif, à cause de l’apparition de monnaies d’échange concurrentes, c’est une catastrophe. Que faire des milliards de dollars en circulation dans le monde si personne n’en veut comme monnaie ?


        • logan 15 mars 00:39

          @Lynwec
          Justement j’étais très fort en math j’ai eu mon bac avec mention grâce aux maths où j’ai eu 16, à la physique où j’ai eu 20, et aux sciences naturelles où j’ai eu 14.
          Et en l’occurrence, je ne vois pas en quoi cela infirme mes propos.


        • logan 15 mars 00:45

          @Com une outre
          Les marchés financiers dans la réalité, j’aurais vraiment tout entendu. Ce n’est pas parce que quelques pays, peu importe leur importance, voudraient imposer une autre monnaie comme monnaie de référence que pour autant le dollars en deviendrait une monnaie qui ne serait plus sûre.
          Cela fait depuis des années déjà que ce changement est en cours.
          Et comme je vous l’expliquais plus haut, la monnaie étant dématérialisée, il n’y a plus d’autres limites que les limites réelles de l’économie, à savoir l’inflation et la main d’oeuvre. Les milliards de dollars en circulation continueront d’être utilisés et d’être échangés.
          Mais bon je vous laisse avec votre croyance quasi religieuse.


        • @Massada
          "L’OTAN doit se préparer à l’effondrement de la Russie suite à sa défaite prochaine en Ukraine.

          « 

          Ouaip , vous regardez trop BFM mon bon Massada ces derniers temps
          Je vais donc un tantinet vous rafraichir un tantinet la mémoire par une petite retrospective économoque verifiable pa tous et de sute

          En allant apres ceci voir les projections du FMI qui est tout de possible sauf un site poutinolâtre pro-Russe je pense que vous en conviendrez, c’est moins 2% cette année et apres en plus la croissance prévue est supérieure à la notre enfin pour nous zone UE des cocus , la Tribune ne sembla pas non plus etre un site Poutinolâtre complotiste, vous n’irez tout de meme pas vous »égarer« à ce point ^^
           
          Je pensde que nous sommes d’accord sur le trajet économique du à son effondrement pourtant annoncé (lol)
           
          Le probleme de bcp d’occidentaux est qu’il crient que leurs désirs ou fantasmes est la projection des realités, que neni il n’en est rien et vous constatez amerement
           avec le »choc du réel"
           
          L’autre point la fin de Poutine, ok tres bien
          Qui placez vous à sa place et dans son équipe dirigeante ?
          Parce que c’est bien de continuer à rever une nouvelle fois
           
          Pourtant vous croyais homme d’expérience qui tiens compte des errances du passé, vous avez vu le pays de Saddam , certes cet autochrate a la poigne de fer valais ce qu’il valais, comme Khadaffi au passage...
          Pensez vous que la transition de pays a peu pres évlues , enfin pour l’Irak déja, et son statut a ce jour soit le symbole d’une pleine reussite, comme la Syrie etc...
           
          Ici ce sont des petits pays, sans les humilier, cmme nous le sommes nous aussi peuple de France à l’echelle de la russie, vous possedez une mappemonde si un doute persistais
          Refléchissez neamoins, car la notion de ce type d’erreurs cncernant la syrie, l’irak etc n’aura certainement pas du tout le meme poid politique que ces deux pays sus cités... si cela y deviens le darwa et l’anarchie par exemple...
           
          Enfin je dis cela je dis rien ...c’est vous qui voyez lol
           


        • @Mozart
          "@Lynwec
          Cher ami,
          Les USA ne sont pas fautifs des principales guerres qui se sont produites à travers la planète.

          "

          Dites moi mon ami utilisez les regles minimum d’avertissement au préalable avant d’y taper sur la chose qui vous sert de clavier de telles aneries
           
          La liste est longue comme mon bras, entre le direct et l’indirect
           
          Sans avertissement entre le fou rire (donc un café probable renversé sur mon clavier) et une stupéfaction tellement immense devant votre ignorance pouvant elle aussi secouer le prolongement de mon bras ou est la main qui tiens la tasse du dit café qui pourrait par dépit tomber et se renverser sur celui ci smiley
           
          Que vous soyez fanboyste ou groupie invétéré, modérez votre enthousiame diantre , 
          comme Massada cessez de confondre vos fantasmes et la réalité,
          la terre est hélas ronde meme si vous la revez comme certains Talibans plate,
          le vaccin enfin le proto foireux ne proteges pas de la transmision ni des formes graves, meme si vous le reviez tres fort car Macron (et sa clique) comme le conflit actuel Russie ruinée vous l’annonnais chaque jour qui passais
           
          Vous savez ce qu’est la difference entre le fantasmé et la réalité factuelle ?
          Interressez vous y, vous verrez ensuite vous redigerez moins d’aneries digne d’un pemile en pleine crise de mythomanie qui est au top sur le podium d’a vox rouge, je comprend cet esprit de compétion mais le bougre possede une certaine avance sur le betisier constant étalé ici

          Concernant les banques US au passage J Biden (vous voyez qui c’est ? lol)
          A tenu à rassurrer les machés financiers ce jour ou hier pour eviter un nouveau Lehmmans Brothers, pareil vous voyez qui c’etaais 
          cette fois pour en parler à l’imparfait ou au passé ^^
           
          Bonne journée à vous


        • @Com une outre
          C’est pas dit que ca dure tres longtemps cette histoire la
          Rensegnez vous cela bouge tres vite en ce moment et l’UE aussi y laissera de nombreuses plumes au passage etant européen ne le souhaites pas mais se placer comme une autruche la tete au fond du sable ne change pas la realité de la situation

          " Que faire des milliards de dollars en circulation dans le monde si personne n’en veut comme monnaie ?

          "

          Eh oui le probleme est bien ici
          AVHA pourquoi la Russie, Chine , Inde etc ...
          se rue sur de l’or PHYSIQUE dans leurs coffres fédéraux pour certainement soutenir plus tad une monnaie des Brics ou un équivalent
          il est temps d’ouvrir un peu les yeux non ?


        • mmbbb 15 mars 11:42

          @Massada Selon Lemaire , ll economie russe devait s effondrer 

          Hier il y a un banque américaine déclarée en faillitte 

          Etonnant massada , 


        • Olivier Perriet Olivier Perriet 15 mars 12:10

          @Lynwec

          Avec les faillites de banques US qui ont commencé ( et pourraient se transformer en cascade ?)

          ça y est, le Grand Soir est arrivé !!!

          Encore un voeu pieux smiley


        • mmbbb 15 mars 12:46

          @Olivier Perriet cela affectera l economie russe ! 
           
          CQFD 


        • logan 15 mars 14:59

          @Ouam (Paria statutaire non vacciné)
          La monnaie est dématérialisée, elle n’est plus indexée sur l’or depuis des années.


        • logan 15 mars 15:00

          @Ouam (Paria statutaire non vacciné)
          Les gens qui se ruent sur l’or ou autres le font pour la spéculation ou par crainte d’une chute de la valeur de la monnaie qu’ils détiennent.


        • sylvain sylvain 14 mars 13:53

          si il y a bien une chose qui ne change pas en amérique en fonction de l’alternance démocrate républicain, c’est la politique internationale. Une défaite contre la russie serait une catastrophe que les EU ne peuvent pas se permettre, et les deux camps le savent bien. Les arguments qui reposent sur l’opposition républicains démocrates n’ont aucune valeur ici, d’autant que les 100 milliards évoqués ne sont en réalité pas grand chose pour les EU, qui ont dépensés plus de 2000 milliards seulement pour l’afghanistan, et que l’union autour du CMI dépasse largement une hypothétique division démocrates républicains.

          Emmanuel Macron et Olaf Scholz ont proposé de fournir à Volodymyr Zelensky encore plus d’armes et ont, également, proposé à l’Ukraine un « pacte de défense » avec l’Otan si le président ukrainien entamait des pourparlers de paix avec la Russie.


          Je suppose que tout le monde voit que ça n’a pas grand sens, on ne fournit pas des tas d’armes pour faire la paix...Ni macron ni scholz n’ont eu la main sur la situation en ukraine, ils n’ont même pas cherchés a l’avoir. Ils suivent la feuille de route de leur nébuleuse de pouvoir, en bon chargés de com qu’ils sont 


          • charlyposte charlyposte 14 mars 16:32

            @sylvain
            On me souffle à l’oreille qu’un Ukrainien vaut 10 Français lambda ! smiley


          • Zolko Zolko 15 mars 13:04

            @sylvain

            Une défaite contre la russie serait une catastrophe que les EU ne peuvent pas se permettre, et les deux camps le savent bien

             
            ce n’est pas ce que je lis. De Santis, candidat Républicain à la prochaine présidence, dit que cette dispute territoriale oui, c’est comme-ça qu’il le nomme ne concerne pas les USA. La défaite de l’Ukraine ne sera une catastrophe que pour les Démocrates, la famille Biden en tête. Et tous les neo-cons bien-sûr.

          • sylvain sylvain 15 mars 20:58

            @Zolko
            Le monde entier voit dans le résultat de ce conflit une mise en jeu de la suprématie états unienne. Si ils perdent, ils ne feront plus peur , et l’ordre mondial s’en retrouvera changé


          • I.A. 14 mars 16:20

            « A peu près au même moment, les dirigeants occidentaux feront probablement tout leur possible pour expliquer aux électeurs pourquoi les pauvres seront encore plus pauvres alors que le plan des chars se retournera contre eux. »

            Ça nous rappelle cette bande de pieds-nickelés qui sévissait durant l’ère Covid, vous vous souvenez ?

            Ah, ce sont les mêmes... ?!

            Sinon, petite question : c’est qui, le bouffon déguisé en soldat derrière le VRP de la République Française ?


            • Com une outre 14 mars 21:48

              @I.A.
              C’est un bouffi maintenant, il semble avoir pris quelques kilos pendant la guerre, lui.


            • Pie 3,14 14 mars 18:23

              Et un de plus ! Encore un article en direct du Kremlin issu du site de propagande russe « l’observateur continental », signé par un « Pierre Duval » qui n’existe pas (je suggère pour les articles suivants Henri Dupond ou Fabrice Martin) publié par le non moins ectoplasmique Patrice Bravo.

              On nous évoque une réalité qui n’existe pas à savoir que l’Europe fournirait des armes à l’Ukraine contre la promesse d’une négociation maintenant avec Poutine, ce qui n’a strictement aucun sens. Peu importe l’illogisme du raisonnement pourvu que la rhétorique d’une Europe dépassée par les événements fonctionne.

              La vérité est que Poutine voit avec inquiétude le soutien des européens ne pas faiblir.


              • Moi ex-adhérent 14 mars 19:01

                L’Allemagne et la France se donnent l’illusion de l’importance à l’internationale. Mais l’Allemagne est plus indépendante vis à vis de Bruxelles, elle peut faire des virages étonnants, comme en ce moment avec la fin des moteurs thermiques prévue en 2035, qu’elle commence à vouloir refuser une date limite. Elle fut écolo, mais en consommant plus que de raison, du charbon pour son industrie.

                En ce qui concerne l’Ukraine, les USA décideront seuls, comme d’habitude, le moment de la fin de la partie, en faisant croire que tout est de la faute de Zelinsky. Le fin du fin pour les connaisseurs ... du réalisme politique.


                • La Suisse refuse de livrer des armes à l’Ukraine et dénonce « une frénésie guerrière »

                  « Nous devons nous demander où nous nous situerons en tant que pays, où se situera l’Europe dans cinq, dix ou trente ans. Tout ce que nous décidons aujourd’hui doit être mesuré à cette aune », dit-il. Dans l’interview, le président de la Confédération suisse a dénoncé ce qu’il appelle en ses termes « une frénésie guerrière ».

                  « Je ressens cette frénésie guerrière dans certains milieux. Et je suis très inquiet à ce sujet […] car ce sentiment repose sur une vision à court terme », s’alarme-t-il. Et de marteler : « les armes suisses ne doivent pas être utilisées dans des guerres ».

                  https://lecourrier-du-soir.com/terrible-nouvelle-pour-leurope-la-suisse-refuse-de-livrer-des-armes-a-lukraine-et-denonce-une-frenesie-guerriere/

                  ❇️ https://t.me/lemoutonenrag


                  • Pie 3,14 14 mars 19:32

                    @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
                    « Les armes suisses ne doivent pas être utilisées dans des guerres »...dans ce cas qu’ils arrêtent de produire des armes. A-t-on déjà vu déjà vu quelqu’un produire des automobiles et interdire aux acheteurs de s’en servir ?
                    C’est un comportement d’une énorme hypocrisie. La Suisse protège le capital des oligarques russes (à peine plus de 7 milliards bloqués pour des avoirs supérieurs à 400 milliards), elle détruit ses armements antiaériens anciens plutôt que les envoyer protéger les villes d’Ukraine et interdit aux autres pays d’envoyer leur équipements fabriqués en Suisse aux ukrainiens.
                    Ce pays qui n’a jamais cessé de faire de bonnes affaires pendant toutes les guerres a pour seule moralité l’argent. Sa neutralité est une pompe à fric.


                  • saint louis 14 mars 19:55

                    @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
                    L’espoir qui nous reste, est une sortie de crise, avec la Russie en position de force qui nettoie l’Europe de la main mise des Straussiens et des ses valets nocifs pour les peuples.


                  • titi titi 14 mars 21:51

                    @saint louis

                    En fait vous attendez Poutine, comme d’autres attendaient Hitler en 1939.

                    Vous êtes de la graine de collabo.

                    Sauf que si Poutin vient, il fera comme Hitler : il bottera le cul de tous le monde, et vous aussi vous irez trimer dans les camps, malgré toutes vos génuflexions devant le « grand homme »


                  • titi titi 14 mars 22:44

                    @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

                    Je rappelle quand même qu’en 2012, l’armée suisse a mené en exercice (Stabilo Due) qui prévoyait grosso modo, le massacre de tous les réfugiés venus de France suite à l’effondrement du pays.

                    En 2013, un autre exercice prévoyait une invasion venue d’une France retournée à l’état féodal.

                    Ils ont la frénésie guerrière sélective les Suisses.


                  • SilentArrow 15 mars 14:24

                    @titi
                     

                    Sauf que si Poutin vient, il fera comme Hitler : il bottera le cul de tous le monde, et vous aussi vous irez trimer dans les camps, malgré toutes vos génuflexions devant le « grand homme »

                    Vous avez de la fièvre ?

                    C’est l’Occident qui ressemble à Hitler. Regardez vos antifas, on dirait les chemises brunes d’Hitler.


                  • titi titi 16 mars 20:36

                    @SilentArrow

                    Je ne fais que relevé les interventions les plus débiles.

                    Rassurez vous : vous êtes aussi en compétition.


                  • titi titi 14 mars 21:48

                    @L’auteur

                    Ce qui est en train de se passer, c’est qu’entre les atermoiements de Macron à ne pas vouloir « humilier » la Russie, les hésitations de Scholtz pour sauver ses appro en gaz, l’Europe a basculé.

                    Elle est passé du leadership allemand, au leadership slave.

                    Qui a donné le plus de chars à l’Ukraine ? Ce ne sont pas les USA, ce sont les polonais, les tchèques, les slovaques, les bulgares. Un bloc « slave » dans l’UE qui pèse aujourd’hui militairement bien plus que la France et l’Allemagne, et qui économiquement va être tiré par le haut avec la reconstruction du pays.

                    Quelle que soit l’issue du conflit, l’Ukraine intégrera l’UE « pour service rendu », malgré les réticenses de Macron et Scholtz.

                    La France qui se présentait en puissance militaire de l’UE sera dépassée par le bloc Pologne-Ukraine.

                    L’Allemagne qui se présentait en puissance économique de l’UE va perdre sa compétitivité avec la perte du gaz bon marché.


                    • Olivier Perriet Olivier Perriet 15 mars 12:17

                      @titi

                      un peu logique non ? Ils sont les premiers concernés.

                      Quant au reste, ce sont des supputations basées sur l’actualité du jour, qui seront balayées par l’actualité de demain.

                      Au fait, que devient le phare de l’Europe des souverainistes d’hier, le hongrois Orban ?


                    • Zolko Zolko 15 mars 13:07

                      @titi : à la fin de ce conflit, il n’y aura plus d’Ukraine, tout comme il n’y a plus de Yougoslavie.


                    • titi titi 16 mars 17:57

                      @Zolko

                      "à la fin de ce conflit,

                      "

                      On est maintenant a plus d’un an de conflit et les russes n’ont toujours pas pris Bakmuth, qui pour mémoire est à 25 km de leurs lignes de départ.

                      25km / an.

                      C’est surtout la fin du conflit qui n’est pas prête d’arriver.


                    • titi titi 16 mars 17:58

                      @Olivier Perriet

                      "un peu logique non ? Ils sont les premiers concernés.

                      "

                      Ils ont loupé le train de l’histoire.
                      Plus ils tardent à y monter, moins ils auront de bonnes places.


                    • chantecler chantecler 16 mars 18:15

                      @titi
                      Bah , vous savez à un certain moment à Stalingrad ça ne bougeait plus beaucoup .
                      La ligne de front était fixée ...
                      Les aérodromes étaient contrôlés , les approvisionnements de plus en plus limités ,
                      les secours aux blessés de plus en plus difficiles et puis à un moment paf ! ça c’est débloqué :
                      Des centaines de milliers de prisonniers allemands ,ukrainiens , italiens , roumains et aussi beaucoup de cadavres sur le terrain ...
                      Et le monde libre a dit ouf ! les fascistes vont perdre la guerre !
                      Mais ça a pris encore du temps !


                    • titi titi 16 mars 20:33

                      @chantecler

                      Je vous laisse à vos chimères.


                    • https://resistance71.wordpress.com/2023/03/14/ukraine-le-centre-de-commandement-operationnel-sous-terrain-de-lotan-a-kiev-pulverise-silence-radio-sur-des-dizaines-de-morts-pas-supposes-y-etre-the-intel-drop/

                      Ukraine : Le centre de commandement opérationnel sous-terrain de l’OTAN à Kiev pulvérisé. Silence radio sur des dizaines de morts pas supposés y être (The Intel Drop)


                      https://www.theinteldrop.org/2023/03/12/massive-media-coverup-after-putins-hypersonic-missiles-decimate-nato-command-in-ukraine/

                       Traduit de l’anglais par Résistance 71 

                      TID Exclusif : Les sbires médiatiques de l’OTAN font tout leur possible pour éviter la divulgation de quelques vérités très très douloureuses :

                      •  Les missiles Kinzhal et autres missiles hypersoniques russes rendent la posture militaire de l’OTAN une vaste farce. La Russie peut tout détruire, les bases sous-terraines, les portes-avions et tout le reste.
                      •  La Russie peut construire des douzaines de ces missiles hypersoniques par semaine, pas par mois ou par an… leur design est basé sur les missiles Iskandar et utilise des composants clefs qui sont produits en masse pour d’autres systèmes d’armement… La Russie ne va jamais être à court de missiles !…
                      • Les missiles que l’Ukraine / OTAN ont abattu étaient tous des drones cibles, des bouts de métal datant de l’ère soviétique qui existent toujours non pas par milliers mais par dizaines de milliers.
                      •  La Russie menace maintenant de frapper “l’arrière” de l’Ukraine en Pologne aussi, l’OTAN succombant au chantage avec le continent américain totalement vulnérable maintenant à une attaque nucléaire russe.

                      Cela fait maintenant plus de 72 heures qu’a eu lieu l’attaque en réplique russe sur le centre de commandement de l’OTAN en Ukraine, qui était auparavant “épargné”, mais qui ne l’est plus. Lorsque les forces ukrainiennes ont commencé à tirer sur des véhicules civils à l’intérieur de la Russie et ont blessé un garçon de 10 ans essayant de protéger ses copines d’école d’être trafiquées par des pédophiles khazares, nous sommes alors entrés de plein pied dans un tout niveau niveau de la guerre......


                      • @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

                        PREMIER AFFRONTEMENT DIRECT ?

                        Un RQ9 étasunien abattu en Mer Noire

                        Depuis 9 ans les vautours du renseignement de l’OTAN viennent quotidiennement renifler les systèmes de défense des frontières russes et le conflit du Donass : satellites, avions de reconnaissance, navires de guerre électronique, et drones stratégique d’observation.

                        Depuis 1 an, à chaque fois qu’un attaque a visé la Crimée ou une profondeur du territoire russe, il y avait des ressources aériennes de l’OTAN pour la géo-localisation et le guidage des drones ou roquettes ukro-atlantistes.

                        Aujourd’hui un drone de reconnaissance MQ9 de l’US Navy qui effectuait une mission d’observation le long des côtes de Crimée s’est crashé dans la Mer Noire, vraisemblablement intercepté par un Sukhoi 27 de la défense russe.

                        ENFIN !!!

                        Certes l’incident est important et les USA pourraient s’en emparer pour une nouvelle escalade des relations entre Washington et Moscou...

                        Pour le moment, les 2 parties ne reconnaissent pas le crash le résultat d’une interception russe, mais on peut imaginer les faucons de Washington s’emparer du dossier pour auvmoins couvrir de leurs hurlements celui du sabotage des gazoducs russes en Mer Baltique.

                        Mais cela ne changera rien à la dynamique exponentielle de la guerre. Par contre les prochains vautours étasuniens risquent aussi d’aller rouiller au fond de la Mer Noire.

                        En fin d’après midi, la marine russe avait récupéré des premiers débris du RQ9.

                        Erwan Castel



                      • UMPS : OTAN-OTAN-.... UMPS : OTAN-OTAN-.... 15 mars 09:55

                        @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

                        Nos populations sont entre les mains d’enfoirés d’outre atlantique qui manipulent les États de la vieille Europe.
                        Les opinions publiques sont tellement désaxées et dégénérées que leur manipulation est un jeu d’enfants...


                      • Krokodilo Krokodilo 16 mars 21:30

                        @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot On dirait bien que la Russie vient d’envoyer quelques sérieux avertissements sur le risque d’escalade, juste avant l’annonce de la livraison d’avions par les Polonais. La volonté étatsunienne d’alimenter le conflit et de le poursuivre, tout en le maintenant entre certaines limites, devient de plus en plus périlleuse. Surtout quand les dingos (je veux dire les bellicistes prêts à risquer la 3eGM) Polonais , Anglais ou Baltes, jettent de l’huile sur le feu.


                      • Реконструкция « тактического сброса авиационного керосина », которая по заявлению США привела к падению разведывательно-ударного БПЛА MQ-9 Reaper в Черном море. Примечательно, что в реконструкции отсутствует претензия на то, что Су-27 физически задел винт беспилотника - сделан акцент на то, что якобы просто задел.
                        Ждем живое видео.

                        PS. Кстати, в реконструкции отсутствует подтверждение, что беспилотник был уничтожен самими американцами, о чем они вчера заявляли.

                        Reconstruction du « largage tactique de kérosène à réaction », qui, selon les États-Unis, a entraîné la chute du drone de reconnaissance MQ-9 Reaper et la frappe en mer Noire.
                        Il est à noter que lors de la reconstruction, rien n’affirme que le Su-27 a physiquement touché l’hélice du drone - l’accent est mis sur le fait qu’il vient de frapper. Dans l’attente de la vidéo en direct.

                        PS.
                        Soit dit en passant, il n’y a aucune confirmation dans la reconstruction que le drone a été détruit par les Américains eux-mêmes, comme ils l’ont annoncé hier.


                        • UMPS : OTAN-OTAN-.... UMPS : OTAN-OTAN-.... 15 mars 09:45

                          La France et l’Allemagne ont perdu le contrôle !.... ???

                          Mais qu’elles se contentent d’obéir au Yankee, c’est tout ce qu’il leur demande !

                           smiley smiley


                          • macchia 19 mars 16:44

                            Du côté de Thénardier

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrice Bravo

Patrice Bravo
Voir ses articles



Publicité




Palmarès



Publicité