• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La gauche la plus « Bécile » du monde

La gauche la plus « Bécile » du monde

"Bécile"
C’était le gimmick de la marionnette de François Mitterrand aux Guignols de l’Info de Canal+.
"Bécile" pour imbécile, bien sûr.

Ca valait surtout pour les probables successeurs socialistes de "Tonton".
Successeurs que l’on attend toujours d’ailleurs, que l’on risque d’attendre encore très (très très) longtemps quand nous observons, atterrés, le spectacle grotesque que nous offrent actuellement les leaders socialistes.
Et, celui qui se marre, qui va ramasser le mise maximale aux législatives (c’est là, son but), c’est Nicolas Sarkozy.
Après avoir dynamité le FN au premier tour de la présidentielle, puis dispersé façon puzzle l’UDF entre les deux tours, voilà que, pour le troisième tour, notre homme s’est mis en tête d’exploser le PS en l’archaïsant plus que de nature.

Et ça marche !

Décidément, le Sarkozy est rusé comme trois renards.
Il procède simplement, méthodiquement, par étapes progressives.
1re étape : Eric Besson.
2e étape : Claude Allègre.
3e et ultime étape : Bernard Kouchner.

Cette dernière étape (dans laquelle figura, un temps, le talentueux Hubert Védrine) c’est le coup de grâce maquillé d’un prétexte qualifié d’ouverture.
Elle consiste à proposer à un socialiste de participer à un gouvernement de droite.
Mais pas à n’importe lequel des socialistes !
A celui qui a toujours bénéficié d’une belle côte de popularité auprès du public mais qui, dans le même temps, et très curieusement, n’a jamais été considéré comme digne d’intérêt politique dans son propre parti.

Le seul qui correspondait à ce profil (hormis Ségolène Royal) c’était Bernard Kouchner.

Kouchner, c’est le mec cool, sympa, l’homme au sac de riz, celui à qui on aurait bien proposé une circonscription, mais bien pourrie de préfèrence, celui à qui l’on proposera un ministère, mais sans lui apporter tous les crédits nécessaires, bref, tout populaire, cool, sympa qu’il pût être, il n’entrait pas, jamais, dans les plans du parti !
Inutile de préciser qu’il en a souffert.
Et souffrir au sein de son propre parti, Sarkozy, il sait mieux que quiconque ce que cela signifie.
En faisant appel à Kouchner, il jouait donc sur du velours.

On ne sait pas encore si Kouchner entrera au gouvernement, mais peu importe, puisque les socialistes sont tombés dans le piège tendu par Nicolas Sarkozy : ils s’offusquent qu’un des leurs (que pourtant ils ne reconnurent vraiment jamais comme tel, on vient de le voir) puisse participer à un gouvernement présidé par celui qu’ils combattirent lors de l’élection présidentielle.
Ainsi François Hollande qui proclame que - je le cite - celui qui irait dans ce gouvernement serait avec la Droite et deviendrait un ministre de Droite.
Ainsi Bertrand Delanoë qui précise qu’on ne peut pas être de Gauche et de ce gouvernement.
Ils n’auront donc pas entendu Laurent Fabius qui, lundi sur France Inter, avait dénoncé le spectacle désolant qu’offrait le Parti Socialiste.
Certes, c’était pour tout autre chose, mais la collusion est amusante, je trouve.

Quoi qu’il en soit, le fait est que les réactions (et dans réactions, il y a "réac" ...) du premier secrétaire et du maire de Paris sont aussi désolantes qu’affligeantes.
Elles le sont car elles supposent que le PS (je dis le PS car le premier secrétaire en est la "voix") est réfractaire à l’ouverture.
Et ne peuvent être réfractaires à l’ouverture que des partisans du "bloc contre bloc" que dénonçait ... Ségolène Royal.
N’est réfractaire à l’ouverture que l’homme fermé, obtu, hostile au progrès, bref, que l’homme archaïque.

Et c’est très précisément ce que Nicolas Sarkozy voulait démontrer.

Alors qu’il aurait fallu se taire, manifester une indifférence "royale", et se concentrer plutôt sur la prochaine bataille, celle des législatives, en réunissant, vissant, soudant même jusqu’au chalumeau (de la paix ?) les troupes autour de cet unique objectif, voilà que ça s’offusque, que ça monte sur ses petits ergots, que ça se ringardise en direct au yeux de l’opinion.
Voilà que tout devient possible jusqu’à l’impossible :
Les socialistes, hommes dits de progrès, passent pour des archaïques de première, et Sarkozy, néoconservateur présumé, pour un homme d’ouverture.
C’est de la vraie belle ouvrage.

Il ne reste plus aux Guignols de l’Info qu’à exhumer la marionnette de François Mitterrand pour qu’elle nous assène à nouveau son gimmick assassin :
"Béciles, les socialistes ! Béciles !"
Ils ne l’auront pas volé ...


Moyenne des avis sur cet article :  4.57/5   (75 votes)




Réagissez à l'article

66 réactions à cet article    


  • La Taverne des Poètes 16 mai 2007 12:01

    ’béciles ! andouilles !


    • Niamastrachno Niamastrachno 18 mai 2007 17:39

      + ou -27... smiley


    • claude claude 18 mai 2007 20:42

      encore !!!! smiley ça tourne à l’obsession chez vous, attention, le gâtisme vous guette !!! on commence à le savoir que mme royal a pondu une circulaire assassine pour les enseignants.

      changez de disque, svp !

      claude


    • fifilafiloche fifilafiloche 16 mai 2007 12:58

      S il y avait des enarques revolutionnaires, ca se saurait =)

      Et dire qu ils ont reussit a le faire croire en 1981...beciles ou excellents conteurs de fables ?


      • herbe herbe 16 mai 2007 13:14

        une autre astuce , donner raison à Ségolène Royal (sortir du bloc contre bloc).

        Si elle se fait trop torpiller par les éléphants, il pourrait aussi essayer de la séduire (vous dites bien kouchner hormis Ségolène Royal) : allez un petit poste à l’éducation pour remplir sa mission ?

        Je n’ai pas aimé la campagne de NS avec ses verrouillages. alors tant mieux pour les déverrouillages actuels. il joue à contre emploi et c’est intéressant...

        Direction collégiale à l’UMP ? pourquoi pas !

        Alors ensuite direction collégiale de la France ?

        Rappelons nous la proposition de conseil des sages au niveau mondial de Richard Branson.

        Si la politique cesse de ressembler à Highlander, pourquoi pas ?


        • IP115 17 mai 2007 18:39

          « Si elle se fait trop torpiller par les éléphants, il pourrait aussi essayer de la séduire (vous dites bien kouchner hormis Ségolène Royal) : allez un petit poste à l’éducation pour remplir sa mission ?  »

          MDR, Sarkozy est courageux mais pas téméraire ... Royal à l’éducation nationale ? smiley


        • docdory docdory 16 mai 2007 13:40

          @ l’auteur

          Bernard Kouchner fut incontestablement l’un des ministres de la santé les plus catastrophiques depuis une vingtaine d’années ( date de mon installation comme médecin généraliste ) . on subit encore les conséquences ultra-néfastes de sa politique :

          Augmentation massive des primes d’assurances de certains spécialistes ( en particulier les gynéco-obstétriciens , dont une partie de l’activité risque de devenir inassurable du fait des conséquences de la loi Kouchner . )

          Semi-abandon de la vaccination contre l’hépatite B , avec réapparition d’hépatites B aigües et chroniques , Kouchner ayant obtempéré par un principe de précaution mal digéré , aux admonestations de ligues anti vaccinales et d’une journaliste illuminée . La France devient ainsi la risée du monde entier , alors que des études postérieures bien documentées ont amplement démontré l’absence de lien de causalité entre ce vaccin et la sclérose en plaque .

          En dehors des problèmes de santé , on voit les conséquences absurdes des idées Kouchnériennes sur le prétendu " droit d’ingérence , en particulier au Kosovo , ainsi qu’en Irak ( il me semble me rappeler que Kouchner était pro-intervention ... )

          Pendant la pré campagne électorale , ma hantise était que Kouchner aurait pu être le candidat du PS contre Sarkozy , l’idée des deux pires politiciens français opposés l’un à l’autre me donnait des sueurs froides. C’est avec effroi que je constate que la France risque d’avoir à subir les consternantes conséquences de leur éventuelle alliance . Malheur à nous , peuple français !


          • Forest Ent Forest Ent 16 mai 2007 13:43

            Quand à Védrine, il s’est habilement reconverti dans le business. N’oublions pas non plus l’affaire Elf. Voir par exemple là :

            http://www.lexpansion.com/art/134.0.80680.0.html


          • docdory docdory 16 mai 2007 14:22

            @ DW

            Si je comprends bien ton argumentation , si Kouchner n’avait pas été faire des gesticulations au Kosovo , il y aurait des chars serbes dans les rues françaises ??? Là , franchement , j’ai beau avoir de l’imagination , je n’y crois pas un seul instant ...


          • Argo Argo 16 mai 2007 14:41

            Védrine c’était le premier choix, il a été officiellement écarté, notamment pour ses positions jugées trop anti israéliennes (j’écoutais radio shalom quand la rumeur Védrine a couru, c’était un carnage). Il aura une mission officieuse. Kouchner, c’est l’homme du « droit d’ingérence », avec le risque d’une demande insistante d’intervention au Darfour.

            Sarkozy ne choisit pas le chemin le plus facile. Ca, on ne peut pas lui reprocher...


          • Forest Ent Forest Ent 16 mai 2007 14:58

            @ DW

            « Si tu voulais voir Bayrou ou Ségolène sur les Champs cet aprem’ il fallait t’agiter plus. »

            C’est une blague ? Eût-il fallu, pour citer Brassens, que « je batte tambour avec mes parties génitales » ? Je ne dispose pas personnellement exactement des mêmes moyens de com’ que Bouygues.

            Par contre, ça ne me déplairait pas complètement qu’un jour tu mentionnes le fait que le soutien à la DADVSI n’a pas eu exactement pour effet d’assurer la liberté d’information, et que le soutien à l’UDF n’a pas eu exactement pour effet d’empêcher Sarkozy de passer.


          • Leonard 16 mai 2007 16:36

            Kouchner en yougoslavie... A l’epoque il visait la position de secretaire general a l’onu ! Vallait mieux qu’il parte en mission mandate de l’onu la bas plutot que d’en prendre la direction.

            Pour les chars Serbe en France ... Ce n’est pas exactement ca cette guerre. Les serbes ont defendu leur territoire contre l’annexion musulmane armee par le retrait de l’arme rouge. Les gentils dans l’histoire c’etaient les serbes.


          • LaEr LaEr 16 mai 2007 17:03

            Qaund les « gentils » supprime femmes et enfants, on ne les appelle plus « gentils ».

            Quand aux Musulmans armée par les communistes, le chef des serbes, Milošević, était en 1984 chef de la section de Belgrade au Parti communiste...


          • LaEr LaEr 16 mai 2007 17:04

            Désolé pour les fautes d’accord et autres, j’ai honte...


          • Muadib 17 mai 2007 08:59

            « C’est étonnant ! »

            « Alors, elle est là ou pas ta mémé ? »


          • ASP385 17 mai 2007 16:43

            il a laminé le pen parce qu’il a récupéré son electorat en défendant les mêmes idées ! faudrait pas croire que le pen à disparu... ses idées sont toujours là ! elles sont dans une autre malhomme, c tout !!


          • Niamastrachno Niamastrachno 18 mai 2007 17:45

            Mois je sais ce qu’à fait kouchner en yougoslavie j’y étais : cette raclure n’a calmé personne, il a surtout réussi à masquer la misère et les combats n’ont repris que de plus belle derrière, au -delà des caméras, à se demander si son but n’était pas de sauver la face à une armée qui n’avait pas le droit de tirer plutôt que pour les populations qui se faisaient massacrer tranquillement de part et d’autre... Ce garçon a l’art et la manière de foutre le bordel où il pose le regard, s’en est effrayant.


          • arbisis 16 mai 2007 13:41

            vous dites : « A celui qui a toujours bénéficié d’une belle côte de popularité auprès du public ... » en parlant de Bernard Kouchner. Allez dire cela aux prisonniers politique obliger aux travaux forcé pour le compte de Total en Birmanie. Kouchner de droite, pas si fou que ca, il est bien loin le temps MSF.


            • JL JL 16 mai 2007 13:42

              Ouverture, oui, jusqu’aux législatives !

              En tous les cas, ce spectacle affligeant n’est pas pour nous faire regretter la défaite de la gauche, seulement la ’roulade dans la farine’ du peuple français.


              • Forest Ent Forest Ent 16 mai 2007 13:45

                Pour positiver, on peut espérer que le triomphe de Pinocchio et d’une droite dure (pour ne pas dire extrême) va aider à balayer les éléphants compromis et favoriser l’émergence d’une gauche antilibérale capable de lui tenir tête.


                • Leonard 16 mai 2007 16:43

                  Pourquoi ce voeux de gauche anti-liberale ? Une nostalgie du sovietisme ?

                  En 2007, les gents pressurises fiscalement se barrent aussi facilement que qu’il l’est de prendre un billet d’avion. Votre gauche anti-liberale va avoir bien du mal a se financer sans les liberaux a taxer.

                  Je ne dis pas qu’un contre pouvoir n’est pas necessaire bien au contraire mais peut etre qu’elle devrait embrasser un point de vue plus large et ouvert.


                • Forest Ent Forest Ent 16 mai 2007 17:37

                  Décidément, 20 ans après la chute de l’URSS, le fantôme de Jean-François Revel est toujours bien vivant ans les esprits de droite. Vous vous trompez. Ma définition de « l’antilibéralisme » figure là :

                  http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=24259


                • LE CHAT LE CHAT 16 mai 2007 14:00

                  Nos éléphants sont complétement dépassés et de plus sectaires , on n’est plus à l’époque des mammouths , ceux qui n’évolueront pas disparaitront de l’ecosystème du Sarkoland ; smiley


                  • Anto 16 mai 2007 14:03

                    la reaction de François hollande montre surtout qu’il est à coté de ses pompes. D’une part kouchner n’est pas idiot et il a certainement pensé à cet argument. D’autre part il est toujours dans une logique manichéenne quand les français lui clairement fait comprendre qu’ils en avaient soupé.

                    C’est un has-been à la tete d’un parti qui n’est plus que l’ombre de ce qu’il était. Ses gesticulations incessantes sont plus agaçantes que touchantes surtout que SR l’a clairement décridibilisé pdt la campagne. rideau.

                    Quant à delanoé j’ai rarement entendue une interview plus confuse et repetitive.

                    Ce sont des cris d’agonie que l’on entend. Toujours pas d’arguments digne de ce nom...


                    • simplet simplet 16 mai 2007 15:06

                      tout à fait d’accord avec toi, va falloir une grosse tatane sarkozienne pour exploser les indéboulonables du PS, ils sont déjà hasbeen et y croient encore !!!

                      Zeu bon point à l’election de sarko, pour tout le reste .... smiley


                    • floruf floruf 16 mai 2007 14:33

                      C’est vrai que, comme vous pouvez vous en douter à la lecture de mes commentaires sur Agora, je ne suis pas et de loin un partisant de Sarko mais je dois tout de même avouer que ce type est un animal politique hors-norme ! Ce bulldozer va écraser tout les partis les uns après les autres. Il se prépare déjà à 2012 car avec le bordel qu’il est en train de mettre au PS, ils ne sont pas près de retrouver un leader légitime avant longtemps. Quant au MoDem, Ca risque d’être difficile de le légitimer auprès de l’électeur lambda avec un gouvernement aussi hétéroclite (du moins en apparence !). Tout cela me laisse perplexe !! smiley


                      • herbe herbe 16 mai 2007 14:59

                        Tout juste. Il a fait preuve de la meilleure faculté d’adaptation.

                        Il a du lire Agoravox !

                        Ses challengers n’ont pas été mauvais. Mais c’est lui le président.

                        Là où le bat blesse encore c’est d’ailleurs le défaut intrinsèque, c’est la dérive individualiste (dérive monarchique toujours en actualité de la fonction présidentielle). Il est d’ailleurs prévenu puisqu’il s’y est collé de près.

                        La question : comment réaliser le tous ensemble dans la compétition inter individus ?


                      • Forest Ent Forest Ent 16 mai 2007 15:03

                        C’est bien possible. Bush a été réélu. Berlusconi a été réélu. Quand on contrôle les médias, on peut tenir un bon moment. Il faut longtemps aux téléspectateurs pour admettre à quel point ils se sont fait entuber. On aura Pinocchio jusqu’en 2012.

                        Ca laissera bien le temps de faire la preuve par les faits de ce que vaut l’idéologie ultralibérale. Nous aurons moins de richesses et de libertés, une fracture sociale de 10km, plein de starac. C’est bien.


                      • simplet simplet 16 mai 2007 15:08

                        se faire entuber plus pour avoir mal au fion plus plus smiley


                      • simplet simplet 16 mai 2007 15:01

                        très bon article que voilà !

                        le dynamitage du PS est lancé, je me rappelle même que ségo à un moment a parlé de stopper les clivages « droite -gauche » et maintenant vlà le PS qui critique l’ouverture.. le stoïcisme aurait été de mise, et ces béciles n’ont rien trouvé de mieux à faire que de critiquer comme de vieux beaufs râlant pour la bonne forme...

                        Sarko est un fin stratège et çà va payer, les législatives seront encore plus violentes que celles de 2002 !

                        Putain 5 ans 5............. le cauchemar... s’il manipule aussi bien qu’il communique on est completement fouttu !!!!


                        • herve33 17 mai 2007 10:37

                          Et oui , surtout que son gouvernement d’ouverture ne passera pas les législatives ou au mieux l’automne . Ensuite , une fois que l’UMP aura fait le plein aux législatives , la droite dure et décompléxée de Sarko va prendre les commandes pour 5 ans . Mieux etre blanc , riche et en pleine santé pour passer ces 5 ans .


                        • Pak 16 mai 2007 15:39

                          Merci pour cet article qui est une bonne photo bien qu’étonnante de ce qu’il se passe dans notre Sarkoland ! En revanche je me garderai bien d’enterrer la gauche pour 2012, on voit mal comment elle pourrait ne pas rebondir en heurtant le sol si fort smiley Et puis, si le nez de pinocchio s’allonge, tout le monde le verra !


                          • Lucrezia 16 mai 2007 16:10

                            Les Socialistes Français n’ont que ce qu’ils méritent !


                            • Allienor 16 mai 2007 20:01

                              lol, mais c’est le peuple francais qui va en souffrir et non pas les riches socialistes... Pour ma part je vais regarder attentivement l’évlution d’un partie que tout le monde oublie un peu trop... Le LCR. Le peuple d’en bas se laissera peut etre guidé par un extremiste mais de gauche cette fois pour être « sauvé ». Je vous conseil a tous de lire les explications de Platon sur l’évolution de la démocratie. même si les théories restent vielle il ne c’est pas encore trompé :)


                            • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 16 mai 2007 16:12

                              « Un gouvernement pour tous les Français et dans lequel tous les Français se reconnaitront ». Est-ce que ça ne sonne pas bien ? Si l’hypothèse de Kouchner au Quai d’Orsay devient réalité, on aura un premier pas vers la Quatrième Dimension, qui n’est ni Gauche, ni Droite, ni Centre... mais Sarkoziste.

                              Depuis le 6 mai,je répète qu’on a bien tort de s’inquiéter de tout ce qu’on croit que le Prince fera, alors qu’on devrait surtout s’inquiéter de n’avoir d’autre certitude que celle qu’il fera exactement ce qu’il voudra faire. Je ne crois pas que ouverture de Sarkozy soit une feinte avant les législatives.

                              Je crois que si une alliance et des désistements croisés ne permettent pas une majorité de Centre Gauche en juin, derrière la nouvelle icône Bayrou, mais avec tout ce qui respire à gauche en acolytes et porte-flambeaux, une majorité UMP ne marquera pas la fin de l’ouverture sarkoziste, mais son vrai départ. Bienvenue a DSK, bienvenue à Marine aprés une profession de foi républicaine, bienvenue à tous.

                              Ensuite, à la première catastrophe - « Quel temps fut jamais si fertile en miracles ? » - bienvenue a Bayrou dans un gouvernement d’Union Nationale pour régler la « crise », une Sixième République...

                              Depuis que les Américains interprètent leur seule et unique Constitution, la France a connu 3 Monarchies, 2 Empires, 5 Républiques, Vichy... et je ne compte pas les Conventions, Communes, Directoires, Consulats... On verra bien ce que fera le Prince-Président pour nous surprendre.

                              De toute façon, j’aime la France... http://www.nouvellesociete/5094.html

                              Pierre JC Allard


                              • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 16 mai 2007 16:18

                                Après le commentaire précédent, « laissez cet autre lien que l’on ne saurait voir... » smiley et cliquer ici smiley : http://www.nouvellesociete.org/5094.html

                                PJCA


                              • Leonard 16 mai 2007 17:07

                                " Depuis que les Américains interprètent leur seule et unique Constitution, la France a connu 3 Monarchies, 2 Empires, 5 Républiques, Vichy... et je ne compte pas les Conventions, Communes, Directoires, Consulats... On verra bien ce que fera le Prince-Président pour nous surprendre. "

                                C’est vrai qu’on a plutot l’air de c(l)o(w)ns rigolos avec ce passe tout tordu. C’est le bon modele francais ! Faites ce que je dis pas ce que je fais ! Enfin avec un coq comme embleme on a pas a rougir. smiley


                              • docdory docdory 16 mai 2007 17:52

                                @ Arthur Mage

                                Résumé de l’action de Kouchner au Kossovo :

                                Avant : certains serbes opprimaient et liquidaient des musulmans , lesquels ne se sentaient plus chez eux ,

                                Après : certains musulmans oppriment et liquident des serbes , lesquels ne se sentent plus chez eux !

                                Beau résultat du prétendu « droit d’ingérence » cher à Kouchner ... cf aussi mon post de 13 H 40 sur le caractère néfaste des actions passées d’un des pires politiciens de ces dernières décennies !


                              • Foudebassan Foudebassan 16 mai 2007 17:01

                                Décidément, notre Président est redoutable :

                                - En empruntant quelques idées au FN, ll le coule
                                - En s’ouvrant à gauche et au centre, il éttouffe la graine du PD/MD/MoDem
                                - Toujours en pratiquant l’ouverture, il explose le PS et ses alliances (Verts, MRG)
                                - En acceuillant les syndicats, il annonce un vrai dialogue social
                                - En se rendant en Allemagne, il relance le débat sur l’Europe
                                - Etc.

                                La France a décidément fait un excellent choix !


                                • daryn daryn 16 mai 2007 22:42

                                  Tout faux.

                                  - il n’a pas coulé le FN. 10% c’est beaucoup. Et les idées du FN sont maintenant assumées par le pouvoir en place.
                                  - ce n’est pas une ouverture, c’est de la manipulation électorale. On va voir à l’usage la marge de manoeuvre de ces ministres d’« ouverture ». Et combien de temps va s’ecouler avant le prochain remaniement ou avant qu’ils ne claquent la porte.
                                  - le PS n’a pas besoin de NS pour exploser. Ni les verts pour rallier le MoDem.
                                  - un ’vrai’ dialogue social ? A la Chirac ? A la Villepin ? Ah, non, c’est vrai, il y a rupture. Donc, à la Sarkozy. Mais alors, pas de dialogue, ils vont venir chercher leurs instructions.
                                  - quel débat sur l’Europe ? Il ne va pas y avoir de débat. Il va avoir une position qui sera entérinée sans discussion par sa majorité.
                                  - Etc.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires