• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La guerre en Ukraine impacte négativement son grenier à blé. Pour éloigner (...)

La guerre en Ukraine impacte négativement son grenier à blé. Pour éloigner le spectre de la famine en urgence utilisons les jachères !

La guerre en Ukraine impacte négativement son grenier à blé. Pour éloigner le spectre de la famine en urgence utilisons les jachères !

 

Spectre de famine, avec la guerre en Ukraine son grenier à blé de l'Europe va être négativement et énormément impacté. Alors bougeons-nous en urgence pour mettre en route la culture des jachères tant en France qu'en Europe !

 

 

L’Ukraine grenier à blé !

 

Il est dit couramment que l'Ukraine est un gigantesque grenier : sources. Il n'est pas nécessaire d'avoir fait l'ENA pour comprendre que la guerre actuelle allait impacter négativement la culture du blé, c'est aussi la réflexion que s'est fait Bruxelles et qui est résumé par ces deux infos

Guerre en Ukraine : Bruxelles va proposer de cultiver les jachères pour doper la production de l'UE : source (17/03/22)

Guerre en Ukraine : l’Europe autorise la mise en culture des jachères pour 2022 : source. ( 24/03/22)

 

Le blé constitue un pilier de notre alimentation depuis des millénaires. On le considère même comme la culture la plus ancienne du monde. Aujourd'hui, le blé est toujours utilisé pour fabriquer une farine panifiable. Et il demeure précieux lorsqu'on élève des animaux, puisqu'il permet à la fois de les nourrir et de leur offrir une litière confortable. Si la culture intensive de blé est répandue, cette céréale reste rare chez les particuliers. Le blé est pourtant facile à semer et à cultiver !

 

Quand semer du blé ?

Le blé se sème à deux périodes de l'année : en février/mars pour les variétés de printemps et en octobre pour les variétés d'hiver. Cette céréale présente une très bonne résistance aux gelées, jusqu'à – 15°C. La récolte a lieu 8 à 11 mois après le semis, en fonction des variétés.

Quelles variétés choisir ?

La grande famille du blé

Le terme "blé" désigne une immense variété de céréales. On distingue principalement deux types de blé :

  • Le blé dur : adapté aux régions arides et chaudes, il est particulièrement riche en gluten ;

  • Le blé tendre (froment) est le plus répandu en France, puisqu'il permet de réaliser la farine panifiable utilisée pour préparer le pain.

Vous pouvez opter pour différentes variétés de blé tendre : l'épeautre, le petit épeautre (ou engrain), ou vous essayer à la culture du blé de khorasan, une ancienne variété de grain dur. source..

 

Outre le blé pour l'alimentation ( humaine et animale ) il y à également les légumineuses avec leurs légumes secs.

Les légumineuses avec leurs légumes secs ou fabaceaes : source source.

Date semis des légumineuses leurs semailles est plus tardives que celles du blé car comme je l'indique plus haut pour pour ce dernier à l'approche de la fin mars c'est limite, alors que celle des légumineuses est plus tardive : source.

 

Vu la date limite des semailles pour le blé, terminer les palabres et autres conciliabules en urgence il faut se bouger le "popotin" !

Donc vu la période ( fin mars) il est seulement possible de semer du blé dit "blé de printemps" mais vu également la date ( au 26 mars le jour de la rédaction de mon article, c'est "ric-rac" , .. d'où l’intérêt de se bouger en urgence le "popotin" si non le spectre d'un risque de famine est hélas réel et ma question est la suivante :

Si l'on veut éviter de voir des rayons vides comme dans les magasins en Ukraine ( la photo qui illustre mon article) Alors les tracteurs de labour , ils entrent en lice quand ?

 

Liens en annexes !

 

France surfaces des terres en jachères résultats Google : sources, pour l'Europe : sources

Semer du blé : quand et comment le planter ? : source.

30 légumes à semer…Le calendrier des semis et des récolte : source.

 

la photo qui illustre mon article à été prise sur ce : site.( elle montre les rayons d'un magasin en Ukraine au 25.01.22)

 

Merci de m'avoir lu.

 

Gilbert Spagnolo dit P@py

 

P.S.

 

Bruxelles et la France nos "premiers de la classe" risquent encore de tergiverser et de pinailler avec les zécolos. Par leurs leurs légendaires incompétences ils ne vont pas nous refaire le coup de la pénurie des masques pour la covid-19,.. non quand même !!!


Moyenne des avis sur cet article :  2.5/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    



    • Louis Louis 28 mars 18:07

      Oh papymouzo te vla revenu avec du blé plain les mains

      Mangez du riz, laissez tomber le pain qui est de plus en plus mauvais


      • bernard29 bernard29 28 mars 18:29

        à papymougeot, 

        si vous suiviez l’actualité, vous constateriez que les agriculteurs n’ont pas attendu votre article pour travailler les jachères. Il suffit de suivre les médias télévisés mainsteam pour le savoir.


        • sylvain sylvain 28 mars 18:37

          La crise alimentaire qui vient n’aura rien a voir avec la guerre en ukraine ou la production de blé en général .Elle est résumée par la dernière phrase du précédent article de geopolitique profonde : pour éviter l’inflation, investissez dans les matières premières [dont les produits alimentaires], qui vont exploser .

          Ainsi s’en sort le pompier pyromane, enfin tant qu’ila du capital.


          • Gasty Gasty 28 mars 18:41

            En Chine 17 millions d’habitants sont mis en jachère pour la reprise de la production dès l’automne.
            Chez nous on dit vacances d’été.


            • hans-de-lunéville 28 mars 18:43

              photo trompeuse, article manipulateur


              • xana 28 mars 19:17

                Cultiver de jachères ?

                Quelle bonne idée !

                Au moins une année, parce que sans gaz russe les engrais deviennent hors de prix. Donc dans deux ans les jachères retourneront... en jachère.

                Et puis, les cultivateurs ne sont pas aussi stupides que les politiciens le croient. Les bonnes terres sont cultivées intensivement (avec de l’engrais bien sûr), les terrains moins intéressants sont aussi ceux sur lesquels on n’obtiendra pas de bons rendements, ni la rentabilité pour l’exploitant.

                C’est ce qu’on appelle une fausse-bonne idée. Une idée de politicien.

                Ca pourrait nourrir une famille en auto-suffisance, s’il existait encore des gens capables de se tuer au boulot pour un quignon de pain.


                • Gégène Gégène 29 mars 00:20

                  et limiter les naissances, ils y ont pensé ?

                  même si nos enfants sont déjà chers . . . smiley


                  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 29 mars 11:19

                    Pour avoir plus de connaissances sur les engrais et la réglementation des jachère quelques infos supplémentaires .

                    C’est Bruxelles qui gère les jachères et l’agriculteur est indemnisé pour laisser sa surface sans culture, mais pas à l’abandon. Jachères définition :source. (Voir la rubrique sens moderne.)

                    Avant le feu vert de Bruxelles il m’étonnerait qu’un cultivateur passe outre et de son propre chef cultive une surface déclarée en jachère,.. car pénalités en vue !

                    Cas du manque d’engrais : Une culture sans engrais à un moindre rendement, .. mais néanmoins ce dernier est supérieur zéro semis !

                    La dépendance aux engrais Russes:L’autre casse-tête des Européen :source. Pour la culture du blé, les producteurs français ont de stocks, pour les culture plus tardives par exemple les légumineuses ( dates des semis ) et les pommes de terre ( dates des semis ) il est possible de faire appel à d’autres pays :source, et le temps du transport n’impactera pas les dates des semis.

                    Les engrais agricoles :source.

                    Autre lien en annexe :

                    Urgence alimentaire : "On ne peut pas produire plus de blé comme on fabrique plus de Renault"

                    @+P@py

                    P.S.

                    Cette guerre va bien s’arrêter un jour car :Guerre en Ukraine : la Russie renonce à la « dénazification » de l’Ukraine, les troupes Wagner au Donbass.


                    • xana 29 mars 16:45

                      @Gilbert Spagnolo dit P@py
                      Mais non, cette guerre ne va pas s’arrêter dans l’immédiat.
                      Si les Russes encerclent tranquillement les restes de l’armée Ukie, c’est pour ne pas laisser les Nazis s’échapper. C’est ça qu’on appelle « dénazification ». Les Ukrainiens appelés pourront rentrer chez eux ensuite, mais les Nazis seront liquidés. Bon, il y aura sans doute des cas litigieux, mais comme dans toutes les guerres on admet un certain pourcentage de pertes.
                      Donc, tu peux te préparer à manquer de gaz, surtout si ton pays refuse de le payer en roubles (ou en or ou en yuans). Les Russes ne veulent plus recevoir de la monnaie de singe en paiement. Exeunt dollar et euro...
                      Et sans gaz comment produire des engrais ? Bonne question... De toutes façons ce sera hors de prix ! La famine ce n’est pas seulement quand il n’y a plus rien à manger, mais aussi quand tout devient hors de prix.

                      Dans nos campagnes on continue de faire pousser des patates et du maïs, mais pour notre propre usage. Et on a souvent des fusils pour la chasse et pour se protéger des pillards. Habitants des villes, vous êtes prévenus !


                    • véronique 29 mars 17:25

                      Les jachères ? Il y en a très peu puisque ce n’est pas obligatoire (peut-être l’année prochaine).

                      Certains déclarent de mauvaises parcelles en jachère pour avoir leur quota de sie (surfaces d’intérêt écologique). D’autres font des contrats maec (mesure agro-environnementale et climatique) pour des jachères faune sauvage ou mellifères.

                      Alors tout ce qui est sous contrat, ça restera forcément en jachère. Pour le reste, idem puisque qu’il faut respecter la contrainte de 5% de sie. À moins que l’ue ne décide de retirer cette contrainte.

                      En fait l’idée de cultiver les jachères est une idée dont on devine qu’elle provient de personnes qui ne sont pas au courant des règles actuelles (ou qui font semblant). Si on veut augmenter la production, il faut commencer par ne pas vouloir la réduire en subventionnent le bio, en imposant des znt, et aussi en imposant des cipan (qui impactent les trésoreries) et des sie. Et pour les années à venir aussi. 


                      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 29 mars 21:20


                        En France le territoire agricole non cultivé : 25 500 km2 (4,6 %) plus les jachère : 7 010 km2 (1,2 % du total, 3,8 % des terres arables %) ;total environ 50.000 km2, ce quif ait à "la louche" plus de la moitié de la surface réservée pour la cuture des céréales !céréales : 94 460 km2 . Las principale production est les céréales (blé, 1er rang européen et 5e mondial :wikipedia.

                        @+ P@py


                        • Circonstances aggravantes plusieurs régions françaises sont en sécheresses préoccupantes car l’hiver la pluviométrie a été fortement réduite :sources .. et cet état de fait pour les cultures.les conséquences risques d’être catastrophique rendement lourdement en baisse et hélas parfois nul !


                          Il y a 2000 ans les Romains pour avoir de l’eau douce on entrepris de gigantesques travaux :source, maintenant

                          nos branquignols d’écolobobos (tendance « kmers verts ») sont contre les petits barrages où les retenues colinéaires. voir mon article de septembre 2019 87 départements en restriction d’eau mais nos « khmers verts » ont toujours lutté contre la construction de barrages et retenues collinaires !


                          Quand es-ce que l’on va dégager à grands coups de « lattes au luc » tous ces nuisibles ?


                          @+ P@py



                          • @Gilbert Spagnolo dit P@py

                            Depuis bientôt trois mois il y a la guerre Russie/Ukraine, ces deux pays sont exportateurs de céréales :sources. En France concernant les céréales nous somme autosuffisant, néanmoins la mise en cultures de surfaces en jachères ont été entrepris mais un impondérable se présente plusieurs régions françaises sont en sécheresses préoccupantes car l’hiver la pluviométrie a été fortement réduite :sources . Circonstances aggravantes. et cet état de fait pour les cultures.les conséquences risques d’être catastrophique rendement lourdement en baisse et hélas parfois nul !


                            Il y a 2000 ans les Romains pour avoir de l’eau douce on entrepris de gigantesques travaux :source, maintenant

                            nos branquignols d’écolobobos (tendance « kmers verts ») sont contre les petits barrages où les retenues colinéaires. voir mon article de septembre 2019 87 départements en restriction d’eau mais nos « khmers verts » ont toujours lutté contre la construction de barrages et retenues collinaires !


                            Quand es-ce que l’on va dégager à grands coups de « lattes au luc » tous ces nuisibles ?


                            @+ P@py


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité