• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > La moitié des Sénégalais n’a toujours pas accès à l’électricité

La moitié des Sénégalais n’a toujours pas accès à l’électricité

Depuis 2015, le gouvernement de Macky Sall parie sur les ressources naturelles de son pays, avec son projet ambitieux de développement de l’énergie verte pour répondre aux défis de l’électrification des zones rurales. La place faite aux investissements privés a permis d’attirer les financements, pourtant souvent difficiles à mobiliser dans la région.

Le kWh le plus cher de la région

On connait bien le défi de l’électrification de l’Afrique, dont la moitié de la population n’a pas accès à l’électricité. Ce sont en particulier les populations rurales qui sont les plus touchées, et pour lesquelles ce taux monte à 60%. De plus, la consommation augmente de 10% par an, et la production suit avec difficulté, ce qui provoque régulièrement des coupures de courant, très dommageables pour les populations et l’économie. 
Pourtant, la situation s’améliore depuis 2012. En effet, la puissance de production du pays est passée de 584 MW à 864 MW, entre 2012 et 2015, principalement grâce aux énergies fossiles, et notamment les centrales à pétrole lourd ou diesel, qui représentent la grande majorité du mix énergétique. Mais le Sénégal importe une grande partie de ce qu’il consomme, ainsi le pétrole brut représente ¼ de ses importations. Cela implique une grande dépendance aux cours du brut, et le coût en a été répercuté sur la population : le kWh est passé de 0,14 $ en 2012 à 0,22 $ en 2015.
La colère monte à ce sujet, et il ne faut donc pas compter sur les contribuables sénégalais pour financer les nouveaux projets d’infrastructures énergétiques via une augmentation de leur facture d’électricité, déjà la plus élevée de la région. Et cela, le président Macky Sall l’a bien compris. En mars 2017 à l’approche des élections législatives, le gouvernement sénégalais a annoncé une baisse de 10 à 15% du tarif, en fonction de la consommation.

Le plan renouvelable du président Sall

En parallèle, les autorités déploient des objectifs ambitieux en matière de production électrique pour le pays, à travers le Plan Sénégal Emergent (PSE). En effet, l'Etat prévoit d’électrifier 60% des ruraux en 2019, et la totalité de la population d’ici 2025. Pour cela, le gouvernement mise sur le renouvelable, avec l’installation de 405 MW de puissance de solaire et d’éolien d’ici 2019.
Et les projets se succèdent avec, en moins d’un an, les ouvertures en série de 3 centrales solaires dans le pays. Un secteur qui se voit comme le leader de l’énergie verte en Afrique de l’Ouest. En octobre 2016 le président Sall déclarait pour le lancement de Senergy 2 à Bokhol, alors la plus grande centrale solaire d’Afrique de l’Ouest avec ses 75 000 panneaux photovoltaïques capables de délivrer une puissance électrique de 20 MW, "avec la centrale de Bokhol, nous franchissons une nouvelle étape et le Sénégal entre de plain-pied dans l’ère de l’énergie propre pour la réduction des émissions de gaz à effet de serre". Un mois plus tard seulement était lancée la centrale de Malicounda à 84 km de Dakar. Elle battait déjà le record de Senergy, avec 86 000 panneaux PV et 22 MW de puissance. 
Cette énergie d’origine renouvelable, qui coûte beaucoup moins cher que celle issue du pétrole, devrait permettre à l’entreprise gouvernementale Sénélec, chargée de la production et de la distribution d’électricité dans le pays, d’économiser sur le long terme quelques dizaines de millions d’euros.

Solutions aux difficultés de financement

Pour trouver les financements nécessaires à ces projets d’infrastructures, il a fallu avoir recourt à des partenariats public-privés. C’est le cas de la centrale photovoltaïque de Malicounda, dans laquelle le groupe Solaria a investi 30 millions d’euros, en parallèle de la fourniture de la technologie photovoltaïque. La compagnie italienne se targue ainsi d’avoir participé au développement d’une entreprise où 99% du personnel est sénégalais, ce qui assure également des retombées économiques locales. L’électricien français EDF, via la création de la société ERA, a également investi plus d’un million d’euros en 2010 dans l’électrification de quelques 2000 villages de la concession de Kaffrine-Tambacounda-Kédougou. Projet pour lequel il a choisi l’installation de kits photovoltaïques, couplée à des opérations de raccordement au réseau national.
En dehors des partenariats avec des entreprises privées, le Plan Sénégal Emergent a également bénéficié de fonds de solidarité. Ainsi la Banque Africaine de Développement (BAD) a mis en place un fonds pour les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique en collaboration avec le Fonds Souverain d’Investissements Stratégiques et l’Institut Mondial pour la Croissance Verte. "Notre objectif, à travers cette initiative, a insisté Ousseynou Nakoulima, directeur des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétiques à la BAD, est de lever ces contraintes liées au financement". Il est prévu que 50 millions $ soient levés d’ici 2018 pour 24 projets déjà sélectionnés, et à terme 660 millions $ devraient être mobilisés. L’ambition est d’aider le gouvernement sénégalais dans ses objectifs d’accès universel à l’énergie d’ici 2025 et de création d’emplois.
L’Agence Française de Développement (AFD) a également participé à hauteur de 42 millions d’euros au financement de la dernière centrale en date, celle de Thiès et ses 92 000 panneaux, inaugurée en juin 2017. "Le Sénégal sert ainsi d’exemple pour d’autres pays du continent" a déclaré Emmanuelle Matz, chef de la division énergie et infrastructures de Proparco, filiale de l’AFD responsable du projet.


Moyenne des avis sur cet article :  2.33/5   (3 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • bob14 bob14 21 octobre 08:23

    heu....c’est grave ?


    • Cadoudal Cadoudal 21 octobre 14:18

      @bob14
      Non c’est pas grave, c’est l’état qui paye...


    • Yvance77 Yvance77 21 octobre 10:36

      Salut,

      Depuis que je suis rentré d’Afrique (début des années 2000) rien n’a vraiment changé visiblement.

      Cependant, il y a une erreur que je ne ferais pas si j’étais Africain : « celui de copier à tous prix, un modèle de civilisation qui n’est pas le mien, et pas forcément adapté à mes coutumes ».

      J’avais croisé à Dakar justement, Richard Bohringer, et une de ses meilleures citations est : « l’Afrique est un continent auquel on a tout pris, et rien rendu ». Si l’on n’est pas allé en Afrique, je ne parle pas des clubs Med à la con, je parle d’y vivre en qualité d’expat par exemple, on ne peut pas comprendre la réelle portée de ses propos.

      Avant, de vivre comme un londonien, parisien, quebecois, l’homme d’Afrique devrait déjà pensé à vivre une vie décente sur ses terres, en luttant contre les fléaux de la corruption, de la servitude, de la misère.

      Qu’il vive dans un continent aux facettes luxuriantes, car il ne réalise pas à quel point, ces contrées sont magnifiques, et il y a tant à faire. Qu’il préserve la nature, qu’il ne l’avilisse pas avec du béton. Qu’il utile le progrès à bonne escient, car pour nous c’est trop tard. Je ne dis pas qu’il faille vivre à la sauce « survivaliste », mais qu’il prenne le temps de tout mesurer.


      • leypanou 21 octobre 10:58

        @Yvance77
        Depuis que je suis rentré d’Afrique (début des années 2000) rien n’a vraiment changé visiblement. : pourquoi voulez-vous que çà change avec les mêmes mentalités de laquais ?

        N’oubliez pas que la quasi-totalité des dirigeants africains n’est pas là pour servir le pays, i.e le développer, mais pour se servir -passe-droit, népotisme, corruption entre autres. Si en 60 ans d’indépendance, ils n’ont même pas été capables de mettre en place des infrastructures routières valables, l’accès à l’eau courante et l’électricité à tout le monde, un système de santé suffisant, un système éducatif efficace, c’est qu’ils ne valent pas grand-chose.

        Et les pratiques religieuses -pentecôtistes, évangéliques- participent aussi à l’état d’abêtissement général qui rendent les gens fatalistes ou passives.


      • Yvance77 Yvance77 21 octobre 11:53

        @leypanou

        Je souscris à 100%... d’abord les africains doivent s’affranchir de toutes les dictatures.



      • mmbbb 21 octobre 12:34

        @joletaxi Le problème est délicat il est vrai Prenez la Chine, ce pays s’est relevé mais a quel prix Je vous invite a lire les rapports du sinologue francais J - L Domenach qui n’est pas un Khmer vert sur les consequences a marche force de cette croissance Quant a l Afrique ce continent verra sa population doubler . Les africains auront une destination afin d ’échapper a cette misere et à l inconséquence de cette gestion, l europe et notamment la France . Vos enfants vivront ainsi Il s agit d un probleme d ’echelle numérique de cette folle croissance démographique Les chinois n’etaient que 700 millions en 1960 Si vous avez des solutions viables sur le long terme, ne vous génez pas pour les faire connaitre.. Votre lien met en exergue cette contradiction et l introduction concernant la France n est pas tout a juste . La necessité d aider l europe et notamment notre pays etait d’ eviter que cette europe sombre sous la domination du communisme Le contexte est tout a fait different d autant plus que la france avait deja des infrastructure et d ’excellents ingénieurs La France est aussi un ancien pays de droit ce qui n est pas le cas des divers pays africains Le barrage de Genissiat par exemple Cet article melange les choux et les carottes .


      • mmbbb 21 octobre 14:23

        @leypanou et oui j avais entendu un africain qui justifiait la procréation puisqu il citait cette phrase de la Bible « et Dieu tua Ona puisqu il répandit sa semence par terre » En effet c est mal parti Et que dire de la vente des meilleures terres arables aux étrangers. etc etc 


      • Franck Einstein Franck Einstein 21 octobre 13:09

        Qu’ils viennent en UE dit Chalot


        • mmbbb 21 octobre 13:20

          @Franck Einstein c’est que qu ils feront et ce ne seront pas les seuls


        • Cadoudal Cadoudal 21 octobre 14:16

          @mmbbb
          En matière de gestion des colonies, les Sénégalais sont bien plus efficaces que la France ne l’était ;

          Rien que les colonies Européennes 10% du PIB
          "diaspora sénégalaise structurée et active en Europe et particulièrement en France, constitue une importante source de financement extérieur pour le Sénégal (10% du PIB soit 1,5 Mds USD en moyenne sur les dernières années)"
          http://www.dakaractu.com/Contribution-des-migrants-au-developpement-L-AFD-signe-avec-le-Gouvernement-senegalais-une-convention-de-pres-de-10_a140462.html

          La rencontre d’avant hier avec le chef coutumier des indigènes français à été fructueuse, les indigènes continueront à faciliter les transferts des fonds issus de l’exploitation de la CAF, le chef des forces de police indigènes à également assuré une nouvelle fois que les lois indigènes ne pouvaient être appliqués aux colons sans l’accord du ministre des colonies et que l’age de la majorité des colons Sénégalais isolés serait fixée a 35 ans...


        • mmbbb 21 octobre 14:45

          @Cadoudal et oui les points de transfert d argent genre Western Unions sont désormais legion a Lyon par exemple. Cet ete ce cretin de Macron s ’est mis a dos l armee puisqu il y avait un trou budgetaire de 800 millions d euros Le budget de l armee est insuffisant puisque l armee francaise a notamment des missions en Afrique. Les autres pays europeens ne veulent pas foutre les pieds dans ce bourbier, nous si puisque nous sommes lies pas des accords Ces 800 millions representent un peu moins de l AME qui bénéficient aux etrangers en situation irrégulière Le comble est que le francais est traite de raciste : A la gare de la Part Dieu des migrants une premiere dans cette ville des jeunes hommes avec portable ! bon tant que le con tribuable francais sera assez con pour payer ses impôts , tant que l elite musèlera la parole et affirmera sans ambages que cette immigration est non seulement une chance pour ce pays et représente un solde économique positif, le programme se rebouclera sur le con tribuable qui lui ne voit pas ses impots et taxes baisser .



          • microf 21 octobre 22:35

            Chaque peuple écrit son histoire et l´ Afrique est entrain d écrire la sienne avec tout ce qui ce passe maintenant que ce soit en bien ou en mal.
            Il ne faut pas oublier que l´Afrique c´est comme une jeune femme vierge, ce qui veut dire que tout son avenir est á venir.
            Par contre, il faut se faire des soucis pour l´Europe qui est comme une vieille dame ou un vieux monsieur, leurs avenirs sont déjá passés, ils n´attendent que la mort.
            On peut le constater dans le pessimisme qui y règne parmi les populations Européennes, qui bien que surchargées de bien être, ces populations ne savent plus vivre.

            Tout a commencé en Afrique, recommencera en Afrique et finira en Afrique.

            L´Européen doit se faire des soucis pour l´Europe, continent en pleine perdition.


            • Cadoudal Cadoudal 21 octobre 23:05

              @microf
              "Tout a commencé en Afrique, recommencera en Afrique et finira en Afrique.’

              Encore un clou sur le cercueil de cet escroc de Cheikh Anta Diop :

              Faut-il réécrire l’histoire de l’humanité ? Deux dents vieilles de 9,7 millions d’années découvertes en Allemagne

              http://www.fdesouche.com/896855-faut-reecrire-lhistoire-de-lhumanite-deux-dents-vieilles-de-97-millions-dannees-decouvertes-allemagne

              Aucun souci pour l’Europe, confondre la France et l’Europe, c’est juste très con...


            • microf 22 octobre 00:28

              @Cadoudal

              Aucun souci pour l´Europe @Cadoudal ?. L´agressivité de votre commentaire prouve qu´il faut se faire des soucis pour l´Europe.

              Ecoutons le Père Boulad :

              "Il y a dans les lectures d’aujourd’hui, une colère... une colère contre le Mal qui ravage le monde. Et cette colère est la mienne.

              « L »Occident a du sang sur les mains. L’Occident a du sang sur les mains. L’Occident s’est trahi, vendu, sali, pour de l’Argent, du Pétrole, du Gaz, des Dollars, des Euros. Cette situation au Proche-Orient, depuis déjà bientôt trente ans, avec l’anéantissement de l’Irak, avec UN MILLION DE MORTS. Cette guerre en Syrie, actuellement, avec PLUS DE 100 000 morts. Et la Libye, 80 000 morts. Et le Soudan, 2 MILLIONS DE MORTS. Et ce que nous connaissons ici en Egypte, et ce que nous vivons... et les videos que nous recevons... on voit des gens qu’on égorge, des enfants brûlés, sacrifiés... CA ME MET EN COLERE.. CA ME FAIT PLEURER... Non ! Non ! Il faut avoir le courage de dire NON ! De protester. De taper sur la table. De descendre dans la rue, comme l’ont fait les Egyptiens.
              "Mais malheureusement, toutes ces atrocités sont l’oeuvre du PACTE ATLANTIQUE... Amérique... France... Angleterre, en particulier. Pourquoi ? Pour de l’Argent, du gaz naturel, du pétrole, des dollars, des euros... MAUDIT SOIT L’ARGENT ! MAUDIT SOIT LE PETROLE ! Un bébé, un enfant, frais comme une rose, frais comme une fleur, écrasé, massacré, défiguré. Et des familles entières sur les routes. Plusieurs centaines de milliers de Syriens en Egypte, un million de Syriens au Liban, des centaines de milliers vers l’Irak, vers la Turquie, et plusieurs millions qui demandent à entrer en Suède. Une Syrie écrasée.
              "L’Occident a perdu son Âme. Il l’a vendue au diable, sacrifiée à ces Mammons qui s’appellent l’Argent, le Pouvoir, la Puissance, la Cupidité... et j’ajoute... quand une Civilisation perd son Âme, elle n’a plus qu’à disparaître, qu’à s’éteindre, qu’à s’écrouler... et c’est ce qui se passe sous nos yeux. Un Français me disait, d’un air désabusé, LA FRANCE EST MORIBONDE. LA FRANCE EST MORTE. J’en dirai autant de l’Amérique, et d’un certain nombre de pays QUI SOUTIENNENT LE TERRORISME DANS LE MONDE et NOTAMMENT DANS NOS REGIONS. C’est DEGOÛTANT ! ECOEURANT... ce qui se passe.
              "Ca, c’est la violence... ça, c’est la guerre... c’est le sang. Mais l’Occident et toutes les sociétés de consommation sont menacées d’un autre mal... plus pernicieux, plus insidieux, plus profond. LE PLAISIR. LA JOUISSANCE. Hier encore un jeune Égyptien qui a vécu en Italie et qui est actuellement en RFA et qui est encore accroché á ces principes que nous avons tâchés d´inculquer á ces jeunes ici, amis qui medit , lá bas, tout est permis, on rencontre une fille et au bout d´une heure, cela finit au lit, aucun problème, on a une autre et une 3e et ca va et c´est la valse du plaisir, mes chers amis, il ne faut que vous sachiez qu´une chose, c´est que la civilisation Romaine qui pendant 1000 ans a subsisté, qui a crée des monuments, qui a été un chet d´oeuvre de la civilisation, elle est morte de corruption intérieure, c´est de dedans que cela ce passe, ca s´éffrrite, ca tombe en ruine, ca tombe en poussière. Une civilisation il ne faut croire que ca dure toujours. L´Europe que sera t-elle dans 20-30 ans ?. Vous allez me dire la Tour Eiffel, l´Arc de Triomphe, et tous les monuments, vous avez écoutez ce que dit Malachi ? ( prophète de l´ancien Testament ), vous avez écoutez ce que dit Jésus dans les lectures d´aujourd´hui, il ne restera pas pierre sur pierre. Les monuments extérieures zéro, ils sont le fruits d´une culture, d´une civilisation de valeurs humaines, spirituelles, et quand ces valeurs s´écroulent, c´est fini, lá encore je reprends mon texte, ce magnifique édifice de la civilisation Occidentale s´éffondrera de lui même. Lorsque l´être humain n´est plus au centre d´une civilisation, cette civilisation si prospère qu´elle paraisse est condamnée á disparaitre, et je vois venir, l´écroulement de l´Occident. Vous allez me dire vous êtes pessimiste, quand le ver est dans le fruit, quand c´est pourri du dedans, quand les valeurs morales n´ont plus d´existence, quand on vend des êtres humains pour du pétrole, du gaz, des dollars et des Euros, c´est fini, c´est fini"...

              Il ya une suite de ce texte, mais je préfère m´arrêter lá.

              Ce texte ne vient pas de @Microf.
              Est ce que ce que dit le P. Boulad dans ce texte est faux ou vrai ?.


            • Cadoudal Cadoudal 22 octobre 01:47

              @microf
              Tout a fait d’accord avec ce père Jésuite ; Confondre la France et l’Europe c’est très con

              C’est bien pour ça qu’il a demandé à mon pote Orban la nationalité Hongroise

              En 2017, il a reçu la nationalité hongroise et a loué la politique actuelle de la Hongrie de défendre les communautés chrétiennes traditionnelles en Europe et ailleurs comme un signe pour l’avenir
              https://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Boulad

              Après si vous voulez continuer à me vendre votre propagande Sorossiénne, revenez avec des arguments valables...

              Sinon adhérez à l’UPR, ils adorent les types un peu con comme vous et ils détestent l’Europe et les Européens...


            • microf 22 octobre 10:29

              Il ne faut pas insuter, les insultes sont interdites sur ce Forum et en dise long sur la personne..., l´agressivité de votre commentaire donne raison au P. Boulad.
              Le P. Boulad ne déteste pas l´Europe, il dit la vérité, qu´est ce qu´il n´y a pas de vérité dans ce qu´il a dit ?, êtes vous blessez par cette vérité ?.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires